Forum JDR/RPG sur Batman
 

Partagez | .
 

 Silence ! On tue sur le plateau. [PV Batwoman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prince Clown of Crime
Masculin Messages : 1156
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Asile d'Arkham

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
♠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Vos Alliés : : ► Harley Quinn
avatar
Joker
MessageSujet: Silence ! On tue sur le plateau. [PV Batwoman]   Jeu 15 Déc - 22:12




Here's the Joker !

Le Gant Noir a utilisé le Joker ... Triste état de fait, mais le Joker avait pourtant très bien annoncé au Docteur Hurt qu'il n'était pas un valet, et encore moins un chien qu'il pouvait museler. Batman n'avait pas sombré dans la folie, et malgré les appels de Jézébel Jet, retenue dans l'asile pour piéger Batman, et malgré l'embuscade, le Joker s'était refusé à entendre les cris, il ne voulait pas, non, il ne voulait pas entendre le nom de celui qui était Batman. Où serait l'intérêt de connaitre son identité secrète ? Après tout ... Batman était Batman, et celui qui était en dessous du masque n'était qu'une façade, quelqu'un d'inintéressant aux yeux du Prince du Crime. Après de mauvaises péripéties et après une échappée en ambulance ratée, le Joker s'était posé quelques temps, histoire de reprendre des forces et du poil de la bête, pour se préparer à recommencer le jeu de la danse macabre avec Batman. Après avoir quitté un abri minable du fin fond de l'East End, le Joker avait recruté quelques types un peu plus tarés les uns que les autres, quelques patients d'Arkham qui n'étaient que des petits joueurs face au Joker, histoire de faire bonne impression sur les crétins qui allaient subir la colère du clown. Mais quelle sorte de larcin serait digne du Joker ? Un casse dans une banque ? Trop classique. Un assassinat de politicien ? Non, trop prévisible. Mais le clown avait une idée, une idée assez sombre et assez dramatique pour tout dire. Réquisitionnant une camionnette d'une entreprise voisine, le Joker aspergea de venin Joker le pauvre conducteur qui venait juste protéger son bien. Un sourire maladif apparut sur le visage de l'homme, le tuant sur le coup. Réajustant son costume violet, le Joker eut un éclat de rire alors qu'il montait dans le véhicule.

- "Ne prenez jamais d'autostoppeurs les enfants, on ne sait jamais sur quel cinglé on peut tomber."


Ricana t'il tout en s'installant à la place du mort. La camionnette se dirigeait à une allure vive. On pouvait lire sur la paroi du véhicule : "Au clown fou restauration", un indice plus qu'évident, surtout quand on vivait à Gotham City, mais le Joker aimait ce genre de petits indices, cela ne faisait qu'éveiller le justicier et cela ne faisait que l'attirer au Joker. Quand celui-ci montait un coup, il fallait bien entendu s'attendre au pire du pire. C'est alors que Bleake Island était enfin en vue, ainsi que les studios Panessa, que le Joker entendait mettre au pas au doux son de la folie. Une pensée vint caresser son esprit malade, tout s'organisait parfaitement et il était temps que l'on joue dans la vraie cour des grands.

Robert Carter travaille aux Studios Panessa depuis près de 32 ans, il en a vu des acteurs. Sacré Basil Karlo, du grand art, et Matt Hagen alors ? Ou encore Julie Madison, des stars, que des stars, soient elles avaient mal tournées, soit elles avaient quitté Gotham pour de meilleurs auspices. Mais Robert s'en foutait, il avait passé énormément de temps de sa vie dans ces studios pour apprendre à s'en foutre royalement, il ne manquait que quelques années avant de prendre sa retraite d'ingénieur du son dans le cinéma et après, bonjour Palm Beach et les filles à poil. Mais malheureusement, à Gotham City, tout ne tourne jamais rond bien longtemps. Mais c'est à ce moment bien précis, à 21 heures 32, au moment même qu'il ouvrit la porte qui menait à la sortie, qu'il prit une balle en plein ventre. Son corps tomba et c'en était terminé de Robert Carter.

- "Frapper ou tirer avant d'entrer ?"


Ricanant de la mauvaise blague, qui en soit était du ressort macabre, le Joker fit son entrée inaugurale au studio. Prenant des airs de metteur en scène, il prit en otage trois membres qui travaillaient le soir pour continuer les scénarios de films. Après les avoir alignés, le Joker prit une posture des plus intéressées par le monde du petit écran. Il se livra à un monologue, non un dialogue, car le Joker aimait parler pour lui-même, ou pour Batman quand il était là. Le reste des gens n'était rien d'autre que de la chienlit, rien de plus, rien de moins. Regardant les décors comme un enfant, le Clown eut une magnifique idée.

- "Oooh oui ! Cela me plait ! Cela me plait énormément ! Vite ! Il me faut un caméraman, vite ! Un ingénieur du son ! Et une secrétaire idiote qui passe le plus clair de son temps à aguicher le directeur dans l'espoir d'une promotion canapé ! Vite vite ! Nous avons de l'Art ! Avec un grand A à créer, ce soir, nous allons tourner ... La mort de Batman !"


Même si cela avait des airs de méchant de série Z, l'idée du Joker était une nouvelle fois, et avec une certaine lubie, une énième confrontation avec le Batman. Pourquoi me direz-vous ? Car c'était le Joker, il n'y avait aucune raison particulière. Le Joker appréciait ces combats avec Batman, il ne s'en laissait pas et pour tout dire, le clown avait besoin de son Némésis. Deux faces d'une même pièce, le Yin et le Yang, rien de plus, rien de moins. Les six tarés que le Joker avait recruté s'étaient dispersé dans la salle de tournage. La scène actuelle évoquait un saloon, avec les alcools sur l'étagère, le bar, et quelques sièges d'époque. Bref, tout semblait être parfait pour cette soirée.

- "Règlement de comptes à O.K Gotham hahahaha !"


Le Joker éclata de rire, maintenant, tout était prêt pour la grande soirée. Il ne fallait plus qu'à trouver un appât idéal. Prenant un des hommes qu'il avait en otage, le Joker lui remit un papier qu'il devait livrer au GCPD fissa. L'homme parti, ne restait plus que deux otages auprès du Joker.





Life's a laugh and death's a joke, it's true. You'll see it's all a show !
Keep 'em laughing as you go. Just remember that the last laugh is on you.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Justicier(e)
Masculin Messages : 46
Date d'Inscription : 06/05/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► The Red Knight / Batwoman
♠ Relations conflictuelles :: ► Alice, Bruno Mannheim, Nocturna, Riddler, Killer Croc, Medusa, DEO, Bane, Black Mask, Joker, Scarecrow, Harley Quinn, Poison Ivy, Killer Frost et pas mal de criminel de Gotham
♣ Vos Alliés : : ► Maggie Sawyer, Bat-Family, Bette Kane, Jacob Kane, GCPD
avatar
Kate Kane / Batwoman
MessageSujet: Re: Silence ! On tue sur le plateau. [PV Batwoman]   Lun 19 Déc - 17:54

Batwoman & Joker

Gotham était de nouveau plongé dans le chaos, il s'était passé tellement de choses et tout en mal mettant les héros en difficulté. Batman était affaibli à cause des Gant Noir, la mort d'un des alliés de la chauve-souris et la prise de pouvoir parmi la pègre de Black Mask. Tout s'était rapidement déroulé sans que personne ne puisse comprendre tout ce qui se passait réellement. Batwoman avait été absente durant ce temps, elle regrettait d'être partie, or la vie d'une innocente était en danger, une amie de l'armée plutôt. De nature curieuse et voulant réellement s'informer, la justicière s'était informé parmi les héros pour comprendre la situation et ce qui s'était passé. C'était une catastrophe et la Red Knight devait redoubler à présent d'effort pour combler le manque d'effectifs parmi la batfamily et arrivait à remettre de l'ordre dans tout ce bordel. Heureusement, Maggie n'avait reçu aucune séquelle n'y était blessée par certains criminels ou psychopathe d'Arkham. Cependant, la lieutenant de police était comme d'habitude très préoccupé par le procès contre son ex-mari pour la garde de Jamie. Ceci dit, la rousse devait batailler sur deux fronts, la vie privée et la vie de justicière. Cela n'allait pas être simple, mais étant forte mentalement et prête à soutenir à cent pourcents sa petite amie, elle n'allait pas abandonner. Il fallait vivre comme tous les jours et garder le moral surtout côté justice, le temps que Batman reprenne des forces et que tout le monde se remette du décès de Spoiler.

Ce soir, ça sera encore une nuit agitée parmi tant d'autres, après tout, c'était Gotham et loin d'être une ville aussi passible que Metropolis. Cette nuit, Maggie était en service et elle allait avoir pas mal de paperasse à remplir, une chose que beaucoup de flic aimant le terrain détester de faire. Kate avait confiance en Mags, la lieutenante du GCPD savait très bien se débrouiller avec une arme à feu. Cependant, Gotham n'était pas une ville que même une experte en armes pouvait s'en sortir indemne. Et pour cela, la rousse savait de quoi elle pouvait parler en ayant eu connu la porte de la mort en personne. Sale histoire avec l'intergang et Bruno Mannheim, il y a deux ans. Heureuse que tout cela soit terminer, Kate n'avait pas hésité à reprendre sa vie en main et de continuer la lutte contre le crime malgré les avertissements de son père pour ne pas trop en faire. En effet, un couteau dans le coeur, ce n'était pas donné à tout le monde d'y survivre et de continuer leur ancienne activité sportive. N'empêche, rien n'allait empêcher la justicière à continuer d'être Batwoman. En parlant de ses activités nocturnes, Kate avait enfilé son costume de chevalier rouge, Batwoman afin d'aller combattre à nouveau le crime. Contrairement à ce qu'on pourrait croire avec tout ce qui s'était passé, la belle Kane n'avait pas encore eu l'occasion de se pencher sur une question capitale que Maggie et Jacob lui rappelaient souvent. C'était celle de se rapprocher un peu plus de la Batfamily, c'est-à-dire, Robin, Red Robin, Nightwing ou encore Batgirl afin de mieux combattre l'injustice et la pègre de Black Mask. Malheureusement, Kate était une solitaire tout comme Batman à ses débuts et de plus, elle avait du mal à faire équipe avec Flamebird qui semblait être un peu immature et peu sérieuse.

Le crime ne se faisait pas rare dans Gotham, surtout pas quand Black Mask était à la tête de la pègre. En effet, certains prenaient la grosse tête et voulaient se faire remarquer par Sionis afin de faire partie de sa bande de bras cassés. La justicière en avait arrêté quelques-uns, sans trop de difficulté, ils étaient jeunes et inexpérimentés, cela facilite la tâche à la rouquine. En haut d'un toit, Batwoman observait la ville des crimes et de la mafia, le GCPD faisait son boulot et les civils essayaient de vivre comme d'habitude sans trop faire attention à la criminalité. Par chance, Flamebird était occupé en cette soirée, elle avait des révisions à faire et Jacob avait assuré qu'elle ne sort pas même pour aider Kate. La vie de justicière ne donnait pas de salaire et être milliardaire ne donnait pas non plus le bonheur. Bette devait se construire une vie en dehors du milieu des héros, c'était un moyen en cas de problème. Comme d'habitude, Kate faisait équipe avec son père en cas de besoin, il devait juste utiliser sa fréquence pour communiquer avec elle. La fréquence de communication de Batwoman était connue que de rares personnes, les seuls pouvant la contacter étaient Jacob Kane, Maggie Sawyer, Bette Kane, Renee Montoya et Batman à présent. En parlant de cela, quelqu'un tenta de la contacter et c'était Jacob.

« Kate ? M'entends-tu ? » Demande le colonel Kane.

« Oui, je t'entends. Un souci ? Flamebird a encore fugé pour jouer les justicières ? » Répondit Kate.

« Non, elle est en train de réviser avec Catherine. Je voulais juste savoir si tout allait bien de ton côté, avec le souci qu'a eu Batman et les attaque de Deathstroke a Büdhaven, tu dois avoir pas mal de boulot de ton côté. »

« Tu n'as pas à t'inquiéter, je gère la situation. Cette nuit semblait être dédiés aux petits délinquants facile à neutraliser. Je dois te laisser à présent. »

« Fais attention à toi, Kate. »

Un père inquiétait pour sa fille unique, c'était tout à fait normal, il en avait déjà perdu une et aussi sa femme, il ne comptait pas en perdre une dernière. La famille était une notion très importante dans la famille Kane et même si Kate n'aimait pas trop sa belle-mère, elle devait tout de même faire un effort pour le colonel. Ceci dit, Batwoman n'avait pas le temps de niaiser sur la famille et son père, elle avait largement mieux à faire pour sa soirée. La rouquine a toujours été du genre à mettre sa vie privée de côté avec sa vie professionnelle/justicière au mieux. Un appel de Maggie, il semblerait que ce soit sérieux et non, une affaire de petits délinquants. La Red Knight se dirigeait alors vers le toit du GCPD afin d'obtenir des informations. La justicière ne perdait pas de temps sur le trajet, en général, sa petite amie ne demandait jamais son assistance à propos d'un truc si ce n'était pas important. Arrivant sur le toit, l'inspectrice Sawyer était présente et seule, Gordon et Bullock ne semblaient pas présents et sans doute occupé à autre chose. Face à face, pas le temps d'un câlin ou d'un baiser, mais de rentrer directement dans le sujet de leurs trouvailles en ces lieux.

« Qu'as-tu pour moi, Maggie ? »

« On a reçu un colis venant d'un type qui se dit être l'otage du Joker et c'était bien le cas. »

« Que s'est-il passé ? Vous a-t-il dit quelque chose à propos de lui et de l'endroit où il se trouve ? »

« Oui, mais on manque cruellement d'effectif. L'homme nous a apporté une boite, il contenait un poison Joker, heureusement, il était faible et ça n'a guère touché trop de monde. L'otage est mort malheureusement. D'après, le mot qui était à l'intérieur, le Joker se trouve au Studios Panessa et disons que je crains le pire. Tu ne devrais pas y aller seule, laisse moi le temps de rassembler une équipe ou préviens Batman ou l'un de ses alliés, Kate. »

« Je vois. Malheureusement, on n'a pas le temps surtout avec le Joker. Il s'attend à recevoir Batman, mais il va être déçu de ne pas obtenir ce qu'il souhaite. Laisse-moi une bonne trentaine de minutes et ensuite, amène toi avec ton équipe de swat. »

À présent, Kate partit en direction du Studio Panessa après un baiser avec Maggie, question de lui souhaiter bonne chance. En effet, affronter le Joker, ce n'était pas une mince affaire et surtout du fait qu'il était très dangereux à combattre surtout son terrain. Batman avait conseillé à tout le monde de ne pas l'affronter seul à seul et que lui seul était apte à le faire. Cependant, Le Joker ne connaissait pas Batwoman aussi bien qu'il devait connaître les Robin et Batgirl, cela lui laissait un avantage pour ne pas se faire baratiner le cerveau par ce cinglé. Cependant, Batwoman ne devait pas non plus entrer dans son jeu ou se laisser toucher par ses délires pouvant sortir de sa bouche. Le but était de le neutraliser rapidement et aussi ses alliés, en effet, le prince du crime ne devait pas être seul dans ce studio. Pénétrant silencieusement les lieux, la rousse devait s'assurer qu'il n'y avait pas de renforts cachés autour du plateau. Les otages semblaient être en vie, mais paniquer par la présence du Joker et de ses sbires. Montant un peu plus haut, elle pouvait les voir, le clown semblait s'éclater pour un rien tandis que ses tarés étaient dispersés dans la salle de tournage. Deux d'entre eux se rejoignaient pour papoter un peu, mais la rousse allait en profiter pour les assommer et faire son entrée devant le clown. Tombant sur eux, ses mains se posaient sur le haut de leur crâne, laissant son poids s'écraser sur eux, leur tête se fracassa violemment contre le sol. Deux en moins, mais le Joker était à présent capable de la voir. Batarangs à la main et prêt à les lancer sur une arme à feu en cas d'agression. Un regard si froid et sombre était lancé sur le Joker, Batwoman n'allait montrer aucun signe de faiblesse ni de pitié.

« La fête est terminé, Joker. Un conseil, rends-toi, je te ramènerai à Arkham sans trop te faire de mal et de même pour tes chiens de garde. »

© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Clown of Crime
Masculin Messages : 1156
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Asile d'Arkham

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
♠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Vos Alliés : : ► Harley Quinn
avatar
Joker
MessageSujet: Re: Silence ! On tue sur le plateau. [PV Batwoman]   Lun 19 Déc - 20:25




Here's the Joker !

Et c'est toujours au moment le plus intéressant qu'on a droit aux instants les plus savoureux. Quoique là, pour le moment, ça a plutôt l'air d'être bien gâché pour le coup. Alors qu'un des otages avec la caméra détourna l'objectif pointé vers le visage du Joker vers celle qui venait de cogner deux criminels du Joker. Celui-ci grogna de colère en pointant du doigt la tricheuse. Une tricheuse ! Non ! Une usurpatrice ! Une femme qui se prenait pour Batman et qui ne l'était pas ! Non, non et non ! Elle n'était pas Batman et elle ne méritait pas que l'on parle d'elle dans son film à lui. Le Joker fut bien déçu de voir que son chevalier noir ne viendrait pas au rendez-vous galant qu'il avait prévu. Pire encore, le Joker fut désarçonné. Il s'attendait à le revoir, tout en noir, tout prêt, tout reluisant, prêt à se battre contre le Prince du Crime une fois de plus. Mais il fallait bien croire que Batman était en mauvaise posture. Certes, pourquoi envoyer une moins que rien à la place ? Le Gant Noir avait peut-être atteint un point que le Joker n'avait jamais réussit à franchir ? Peut-être, et la question méritait d'être fouillée. Pour ainsi dire, le Joker éprouvait de la haine, de la jalousie face au Gant Noir. De la colère même, de voir que son chevalier avait été atteint de cette sorte. Serrant les dents de haine, le Clown cria d'une voix à faire trembler.

"NON, NON, NON, ET NON ! J'ai demandé un acteur ! Pas un faire-valoir !"


Le Joker dégaina son révolver avant de viser la jeune femme qui venait de faire irruption. Un révolver à long canon allongé, prêt à faire du dégât. Mais le Joker savait pertinemment qu'il n'aurait pas la jeune femme avec un flingue, l'espèce de chauve-souris à Gotham était particulièrement insensible aux balles, ce qui rendait la chose compliquée. Abattre une chauve-souris est si dur, mais parfois, certains petits tombent du nid, notamment ceux qui finissent avec un pied de biche enfoncé dans le crâne. Le Joker se demanda comment elle allait gérer le cas du Joker. Après tout, Batman était toujours là pour gérer le cas du Joker, et presque aucun autre ne venait s'en prendre au prince du rire. Il y'avait quelques rares fois, comme ce soir par exemple. Avec les rongeurs volants, c'était toujours difficile de dire ce qu'ils avaient comme petites manies, mais ils avaient toute la même en commun : celle d'être de pénibles petits gosses gâtés, prêts à être tués après une seule petite erreur. La logique veut qu'à Gotham City, quand un justicier fait une bourde, le méchant ait un instant pour en profiter. Peut-être que ce soir, Batman allait souffrir encore plus qui sait ?

"C'est Batman que je veux ! Pas une espèce de Batgirl à la manque. Alors sois gentille petite, meurs ou va le chercher. Héhéhahaha !"

Le Joker ne supportait pas, il ne supportait pas que l'on amène des "petits" dans le jeu qu'il avait avec Batman depuis toutes ces années. Le Joker ne voyait que Batman et tout ce qu'il établissait n'était QUE pour Batman. Le simple fait qu'une autre personne puisse venir contrecarrer son idée de folie était pour lui une insulte, un affront qu'il devait punir sans le moindre état d'âme. La simple idée qu'on puisse suspendre ce duo célèbre était une horreur. Batman et le Joker, c'était Laurel et Hardy, c''était Sherlock Holmes et Moriarty, Cul et Chemise mais pas une espèce de rouquine idiote et attifée comme un vieux pruneau moisi ! Non ! Si le Joker ne doit pas l'avoir maintenant, il l'aurait plus tard. Quant à la gamine, le mieux serait de l'attaquer au niveau psychologique. Il ne restait que quelques hommes du Joker encore valables, et le Clown avait sur lui un atout qui valait dans pas mal de situations : Son imprévisibilité. Et cela pouvait parfois renverser la vapeur. Même Batman avait, plusieurs fois, sous-estimer le Joker. Ricanant, le Joker commençait à parler, doucement, d'une voix sirupeuse.

"Combien de jeunes filles il a embrigadé notre Batounet ? Pas la première, ni la dernière haha ! Va-y, dit le moi. Tu es la combientième ?"


Le jeu de cache-cache psychologique peut commencer.




Life's a laugh and death's a joke, it's true. You'll see it's all a show !
Keep 'em laughing as you go. Just remember that the last laugh is on you.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Silence ! On tue sur le plateau. [PV Batwoman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 11UA 1936 plateau
» Plateau tournant
» Plateau 7Gipsies
» Unic Isoard plateau
» plateau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Amusement Miles :: Studios Panessa-