Forum JDR/RPG sur Batman
 

Partagez | .
 

 Gotham, la dévoreuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justicier(e)
Masculin Messages : 826
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
♠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
avatar
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Gotham, la dévoreuse.   Dim 24 Sep - 12:33

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

Amanda Wells. Une jeune femme de l'élite de Gotham, même pas seize ans, retrouvée morte dans le canal de l'East Basin. Le corps fut retrouvé par un des pêcheurs qui s'imaginent qu'il y'a encore du poisson dans les eaux polluées de la ville. Le corps était dans un état encore assez frais, si on pouvait dire, mais le plus intéressant étaient les traces de piqûres sur les bras. Amanda était une junkie, une paumée qui compensait l'absence de son père et de sa mère en s'injectant des produits monstrueux dans le corps. Pendant que papa faisait le tour de la planète pour sa société, maman s'envoyait en l'air avec les hommes qu'elle embauchait dans sa propriété à Rio de Janeiro et la jeune fille était seule, dans le loft privé de son père, avec deux servantes qui l'accompagnaient pour le reste. Sa vie était un conte de fée, du moins, en apparence. Elle devait sentir la perte d'affection de ses parents, et elle passait ses journées à acheter des affaires, des bijoux et à sniffer la coke nécessaire pour se sentir heureuse dans un monde qui ne l'attendait pas et qui ne voulait pas d'elle. Elle aurait pu avoir sa chance du moins. Lorsque les hommes de Gordon la sortirent de l'eau, j'étais là. Présent. Je l'avais déjà rencontrée pendant une soirée de gala il y'a quelques années, elle n'avait que quatorze et elle était courtisée par une bande de trentenaires qui n'attendaient qu'une seule chose d'elle. Elle m'avait approché mais n'avait pas eu le résultat escompté, le coup des "sugar daddy" ne passait clairement pas avec moi, pas avec quelqu'un de mon envergure, et ce genre de jeune fille était mentalement instable, elle aurait pu faire un séjour à Arkham dans les années à suivre, ce qui était un peu pessimiste de mon point de vue. Alors que j'observe les différentes contusions et les traces de seringues, je recueille un peu de son sang, histoire d'analyser. Le sang coagulé post-mortem n'est pas une bonne source d'indication, mais fautes de grives, il fallait faire avec. Alors que je quitte la scène du crime, après avoir salué Gordon d'un bref revers de la main, je parviens sur un toit voisin où je communique avec Alfred, mon fidèle allié dans la lutte contre le crime. Elle avait presque l'âge de Tim quand on y pensait, c'était le plus effrayant, dans un sens. En quelque sorte, cela aurait pu arriver à Tim, il aurait très bien pu devenir un camé, un junkie, avant de finir dans une rue de Gotham City, la peau sur les os, le pouls inexistant, seul, près des poubelles. Cela pouvait aussi être Jason, si je ne l'avais pas pris sous mon aile, en manque, il serait devenu drogué, il aurait été un petit truand, et il aurait surement tué des gens pour de l'argent, afin de satisfaire ses besoins. Gotham était une ville monstrueuse qui ne laisse aucune chance à celui qui faute ou qui se laisse aller à ses pires pulsions, cela, je l'avais déjà remarqué à de nombreuses reprises. C'est aussi pourquoi Bruce Wayne faisait en sorte que la ville devienne meilleure, chaque jour après jour.

- "Faites-moi parvenir les relevés de ce que je vous transfère, Penny-One."


Alfred acquiesce. Ce que je vois me répugne, les cartels de drogues, les dealers, tout recommence, et pourtant, nous étions dans une optique de guerre des gangs qui allait survenir d'un moment à un autre. Tout allait éclater, il suffisait d'une simple étincelle, d'une simple guerre des gangs pour verser le sang dans ma ville. Mais tant que je serai là, je ferai en sorte que des hommes comme Specter puissent assurer la survie et la continuité de ma ville. En observant patiemment les relevés qu'Alfred m'envoie, j'observe avec un certain intérêt un des composés que je pouvais voir dans le relevé. C'était la drogue du Crocodile, une drogue des plus virulentes et des plus dommageables sur le corps humain, on pouvait même espérer une amputation des membres si la consommation était trop importante. Dans ma ville, il n'y avait qu'un lieu où je pouvais trouver ça. Westside. Alors que je fonce vers le quartier de Westside, je ne manque pas de repérer quelques dealers, facilement reconnaissables avec leurs sweaters et les capuches sur le crâne, pour ne pas être repéré physiquement. Je note qu'ils vendent un large éventail de drogue en observant de plus près ce qu'ils vendent à leurs clients, ainsi que la drogue du Crocodile, que certains junkies viennent prendre chez eux. Pas de doute, ils font partie du réseau de drogue dans ce coin de ma ville. Ils allaient la sentir passer celle-là. Ils entrent dans un immeuble, je les suis, et j'entre dans l'immeuble par une fenêtre qui donne sur l'escalier de l'immeuble, la rencontre est inévitable, et elle sera sanglante. Ils rient, ils montent les escaliers et je les attend déjà. Ils sont sur le même niveau d'escalier que moi, je les fixe. Ils ne bougent pas, les rires et les sourires laissent la place à de l'inquiétude, de la peur, j'aime ça.

- "La drogue du crocodile. Amanda Wells en a consommé et vous en vendez."


"Mec, nous, on la vend, on les force pas à consommer tu sais."


"Ouais, après tout, c'est pas de notre faute hein, par contre, on peut te filer le nom du mec qui nous a fourni la came, ça nous donne un pass pour pas mal finir hein ?"


- "Un pass ? Ce sera déjà beau si vous arrivez à mâcher quand j'en aurais terminé avec vous."


La lueur de peur s'intensifia dans les yeux des trois individus. Jamais on aurait pu croire que dans un espace aussi étroit, si confiné, on puisse cogner quatre types comme ça. Ils ont mal, ils hurlent, tandis que je cogne, que je frappe ces quatre connards. Ils vont souffrir, j'essaie quand même de me mesurer, mais c'était presque tentant de leur infliger une douleur aussi monstrueuse. Peut-être que je commençais à me laisser malmener par tout ce que je ressentais en moi, toutes les douleurs infligées dernièrement par les monstres que j'avais crée indirectement. Ils prenaient les coups et moi, je cassais les bras, je pulvérisais les doigts, je fracturais leurs mâchoires, je faisais en sorte qu'ils comprennent la douleur qu'ils devaient ressentir, la mort d'une gosse et rien d'autre, la mort d'une gamine innocente qui n'avait trouvé qu'un mauvais palliatif, conseillés par des gens avares et cupides. Ils imploraient la pitié, en avaient-ils eu pour les victimes qu'ils faisaient pour de l'argent ? En avaient-ils ? Non. Alors il était temps de leur montrer que je n'étais pas intransigeant avec les pourritures dans leur genre. Si les cartels de drogue voulaient détruire les gens de la ville, alors je ferai en sorte qu'ils en paient le prix, et il sera élevé. Quelques minutes passent, et après le combat, ils sont tous les quatre rétamés, complètement brisés. Ils allaient mettre du temps pour sortir de l’hôpital, j'ai fait en sorte que les bras, les mains, et les doigts soient inopérants pendant de longs et douloureux mois de rééducation. Ils allaient en baver fortement et c'était ce qui comptait. Après l'interrogatoire d'un des derniers encore conscients, il me sort le nom d'un petit truand qui travaillait pour les Falcone à une époque. Manque de chance pour lui, je serais bientôt en visite auprès de lui. Son nom est gravé dans mon crâne, tout comme le seront mes poings dans son visage ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Gotham, la dévoreuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BATMAN - MINUIT A GOTHAM
» Batman : Gotham Knight 08/07/08 z1
» Gotham high : le dessin animé qui vit presque le jour
» [JEU]LEGO BATMAN : Gotham city [Payant]
» Gotham central

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Westside :: Jamaïque District-