Forum Jeu de Rôle Batman
Derniers sujets
» Votes du forum
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyAujourd'hui à 3:08 par Jack P. Crawley

» Ashley "Insight" Westward (en cours)
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyAujourd'hui à 0:29 par Ashley "Insight" Westward

» La Légende de Batman
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyHier à 1:44 par Jack P. Crawley

» Dîner au clair de lune
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyJeu 23 Mai - 22:21 par Angela Jackson/Gormogon

» A war of words [Pv James Perlman]
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyJeu 23 Mai - 19:55 par James Perlman

» Huntress, seek out the Red Robin
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyJeu 23 Mai - 2:26 par Tim Drake / Red Robin

» Blabla
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMer 22 Mai - 14:49 par Mike Toreno

» Bang , Bang ! [pv]
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMer 22 Mai - 14:04 par Joker

» Série "Batwoman"
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMer 22 Mai - 13:49 par Bruce Wayne / Batman

» Les noces d'or
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMer 22 Mai - 13:40 par Bruce Wayne / Batman

» Partenaire : Californication
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMer 22 Mai - 11:12 par Invité

» Old, aren't we?
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMer 22 Mai - 2:49 par Jack P. Crawley

» Partenariat : New Heaven
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyDim 19 Mai - 16:48 par Invité

» Le Nouveau Batman (Encore)
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptySam 18 Mai - 17:16 par Bruce Wayne / Batman

» Le chasseur traquer, des liens indestructibles ?
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptySam 18 Mai - 16:12 par Dick Grayson/ Nightwing

» After My Fate - Demande de partenariat
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptySam 18 Mai - 15:13 par Gotham City

» Demandes d'Amy
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyJeu 16 Mai - 11:49 par Amerlyllian Die Rosenberg

» RPs pour un professeur!
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyJeu 16 Mai - 0:46 par Jack P. Crawley

» Personnel Director Crawley's Personnel File
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMer 15 Mai - 18:27 par Jack P. Crawley

» Chainsaw Canon! - Professor Crawley
Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMer 15 Mai - 11:26 par Amerlyllian Die Rosenberg


Partagez
 

 Bon Bortsch et bonne compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Indépendant(e)
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
Irunya Zlatko
Irunya Zlatko
MessageSujet: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyLun 12 Nov - 15:17

ft. Iru-nyaaan

ft. Sa-ha-rah

「 Bon Bortsch et bonne compagnie 」
Ban soupira longuement d’ennuis... Qu'est-ce que c'était long ! Combien encore ? 1... 2, 3, 4 personnes devant elle dans la fille d'attente. Heureusement que ce n'était pas encore l'heure mais bon attendre comme ça c'était pas trop fun, surtout avec la dame qui trouvait plus sa carte bleue. Il manquait plus que ça tiens ! Ban se mit alors à penser à la soirée, comment ça allait se passer tout ce joyeux bordel ? C'est l'une des premières fois qu'elle est invitée quelque part mais ce n'est pas comme les autres fois.

Elle entre-ouvrit son sac de course, voyant en premier lieu le paquet de croquettes et le pâté pour chat ( l'auteur souligne qu'il a faillit écrire croquettes et pâté de chat avant de s'en rendre compte. ) pour le petit minou qu'elle avait adoptée un jour avant. Le petit chaton noir a qui il manquer la patte arrière droite avait peu de chance de se faire adopter selon les responsables du refuge, heureusement qu'elle est passée par là ! C'est son petit Ki. Ki signifiant espoir dans sa langue natale.

Tout de même, une bonne demi-heure passa avant que ça ne soit son tour, à croire que tout le monde avait paumé sa carte ou ne trouver plus les billets. Elle ce fut bref et rapide, ayant sortit la somme exacte au dollar près puis s'en allant sans demander son reste avec ses achats de la petite eshop. Elle rentra bien rapidement à son appartement, le petit chat miaula en la voyant arrivé et s'agrippa à une de ses jambes. Ban eut quelques difficultés pour arrivé jusqu'à la table avant de prendre Ki dans ses bras et de le gratifier de bonnes papouilles.

Elle sortit du sac seulement ce qui n'avait rien à voir avec ce soir, en fait que des trucs pour le petit être ! D'un geste de la main, la gamelle flotta jusqu'à la démone qui ouvrer en même temps une conserve de pâté qu'elle glissa doucement dans la gamelle tandis qu'au robinet une autre gamelle se remplissait d'eau ayant changer l'ancienne. Elle déposa tout cela contre un mur, le petit chat s'en donna à cœur joie ! Mangeant tout en lâchant des ronrons sonores qui firent sourire Ban.

Elle alla à la salle de bain se changer et arranger son serre-tête – qu'elle retira sans doutes une fois chez toi mais par précaution elle préférée de garder jusque là. Ouvrant grand la bouche pour vérifier si ses canines n'étaient pas trop grandes et pour une fois elle avait un peu réduit leurs tailles, ses cheveux étaient impeccables, parfait non ? Elle voulait juste être présentable, n'aimant pas aller chez quelqu'un de façon négligée.
Dans un sens ça l'embarrasser car on aurait dit qu'elle se préparer pour autre chose. Elle leva les yeux au plafond en y pensant et soupira, refermant le robinet et éteignant la lumière. Prenant les sacs de course remplis des ingrédients et un autre petit sac avec des ingrédients venant réellement de Russie. Comment ? Est-ce qu'elle s'est téléportée là-bas juste pour ça ? Qui sait.

Elle marmonna également des mots incompréhensible, sans doute pas ne langue humaine avant de se redresser, de caresser une dernière fois le chat-chat et de déverrouiller la porte d'entrée pour sortir, refermant évidement derrière elle pour éviter les visiteurs imprévus. Elle arriva rapidement à ta porte et hésita encore un peu. Et si elle se foiré dans sa préparation et que tu faisais une intoxication alimentaire ? Ouais c'était son côté renfermer qui cherchait une excuse pour la décourager malgré le fait que Ban soit un cordon bleu. Elle pesta contre elle-même et finit par toquer à la porte, quand elle fut ouverte elle essaya de sourire même si c'était peu visible.

C'est moi j'ai apporter tout ce qu'il faut, j'ose espérée de pas être en retard ! Oh et bonsoir. » Dit-elle.


Eh non, elle avait même cinq minutes d'avance sur l'heure prévue, ce qui était inespérée vu le temps d'attente dans la file et le temps de préparation, elle n'avait pas checker une seule fois l'heure, heureusement qu'elle 'n’est pas en retard !
Oh et détaille, elle ne portait pas de collant, elle détestait ça, en fait mise à part les shorts – et encore il faut qu'ils soient courts – elle détestait avoir quelque chose sur ses jambes, c'était son pire cauchemar !




Sa robe mais en rouge foncé:
 




• Irunya cause en #EFD6EA 


Dernière édition par Irunya Zlatko le Ven 16 Nov - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 134
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Quelque part

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Étudiante
☠ Relations conflictuelles :: ► Aucune (pour l'instant)
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour l'instant
Adhara Ma'Jhra
Adhara Ma'Jhra
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyLun 12 Nov - 16:57

Elle roupillait. Elle roupillait en paix avec elle-même, ses heures de sommeils indécente et le silence qui envahissait l'appartement. Pas de Zach qui dormait chez un ami, pas de Vince qui venait lui susurrer des conneries, pas de méchants sorciers maléfiques qui viennent saccager sa demeure. Rien. Juste la béatitude d'une rêve qui lui donnait l'impression flotter dans de la barbe à papa.

"Psst... Bambina..."

Non non et non. Pas de Vince, juste cette barbe à papa doucereuse, sucrée et rose qui l'enveloppait dans une étreinte amoureuse. On peut vraiment avoir ça d'une barbe à papa ? On s'en fout, c'est un rêve. Elle mâchouillait avec tendresse ce petit amas de sucre, s'enfouissant dans l'étreinte avec délectation. C'était une forme de paradis sucré comme on en faisait plus.

"Oh, Bambina... Tu m'écoutes ?"

Non Vince, elle ne t'écoute pas. Elle écoutait d'avantage les bruissement de la barbe à papa contre son corps, épousant à la perfection ses contours tout en continuant de mordre avec tendresse la sucrerie. Sucrerie qui passait des doigts fin dans ses cheveux, l'amenant à approfondir ses attentions. Chose qu'elle fit avec joie, mordillant le bout du nez de la barbe à papa.

"Bambina, t'as une invité aujourd'hui..."

Une invité ? Oui, c'est vrai. Une invité à la chevelure barbe à papa, comme celle dans ses bras. Dont elle se mit à dévorer les lèvres, littéralement. Des lèvres sublimes, des lèvres qui ne demandaient que son attention... Des lèvres appartenant à sa voisine.... Attends, quoi ? Elle ouvrit d'un coup les yeux, Vince se trouvant juste en face d'elle. Un sale sourire sur le visage, sûrement parce qu'elle avait mâchouillait son oreiller.

"T'es réveillé ?

_ Oui....

_ Tant mieux, parce que tu as une heure pour ranger le bordel d'hier soir Bambina."

Une heure ? Elle regarda son réveil. Et putain de merde, elle avait trop dormi ! Elle se leva avec une énergie, celle du retard ! Trop de cochonneries à planquer, trop d'emballage à cacher, une note mentale de plus jamais de barbe à papa avant de se coucher et qu'elle devait se préparer ! Mais ceci sera pendant l'ellipse gentiment offerte par l'auteur.

Alors que l'on toqua à sa porte, elle eu juste le temps de planquer une dernière bouteille de bière sous le canapé. Elle ouvrit avec son plus beau sourire, faisant comme si elle ne venait pas de faire un ménage d'urgence dans son appartement beaucoup trop décoré. Accessoires de magie, affiches de spectacles, photos et mêmes quelques peluches de lapin.

"Non non, tu es même en avance. Entres s'il te plaît."

Mais dès qu'elle entra, un spectre l'aborda. Costume bien un place, cheveux plaqués en arrière, sourire ravageur. Assurance bien trop disproportionnée aussi au vu du du fait qu'il soit MORT.

"Buona sera mia bella ! On t'a déjà dit que tu as les yeux tellement plus précieux que les émeraudes qu'on pourrait se damner pour avoir ton regard sur soi ?"

Elle allait tuer Vince... Une deuxième fois.



En hindi dans le texte. Paroles en #cc00ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant(e)
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
Irunya Zlatko
Irunya Zlatko
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyLun 12 Nov - 17:47

ft. Iru-nyaaan

ft. Sa-ha-rah

「 Bon Bortsch et bonne compagnie 」
La porte s'était ouverte sur toi, toute souriante et aussi chaleureuse comme la dernière fois, peut-être même plus que cette même dernière fois. Elle se demandait à quoi ressemblait ton appartement, quel était tes goûts en matière d’agencement, à quoi ressemblait ce fantôme qui te hanter et pourquoi il le faisait. Lié à toi ou mort dans cet appartement ? Le fantôme était certes pas très important car elle était tout de même plus intéressée par les vivants que par les morts.

Avant que tu n'ouvres, elle s'était encore assurer que tout était là, que ce soit ses ingrédients ou niveau tenue, tirant un peu sur la robe pour la mettre correctement et arrangeant le nœud papillon un peu capricieux a rester en place tout comme remettre convenablement ses manches. Elle mis aussi à sa place une mèche rebelle qui ne voulait visiblement pas rester en place. Comme d'habitude elle n'avait pas de maquillage même si on aurait parier le contraire et aucun bijoux, oui, aucune bague, collier ou boucles d'oreilles. Elle portait des bottines sans talons, elle était déjà assez grande comme ça, pas la peine de se rajouter volontairement des centimètres, pas envie de se manger le coin des portes !

Non non, tu es même en avance. Entres s'il te plaît. » Assura Sarah.


Ouuuuuuuuuuf ! Voilà qui l'a rassurer, toujours ponctuelle ! Au moins elle à l'instar de quelqu'un elle ne se prendra pas un monologue !... Un monologue sur la ponctualité... Ouille, c'était quoi le problème en ce moment ? Tout les mauvais souvenirs s'étaient donnés rendez-vous à tour de rôle ? Elle espère pas parce que ça devenait éreintant.
En tout cas elle devait se montrer agréable et arrêter de conserver sa sociopathie avec toi, au moins avec toi car elle n'a pas besoin de ce mur protecteur, sauf preuve qui lui montrera le contraire.

Merci ! » Glissa tout de même Ban.


Elle rentra dans ton appartement et alors qu'elle allait gentiment te demander tout naturellement où se trouvait ta cuisine ce fut le fantomas du bâtiment qui l'interpella avant même qu'elle ne dise quoi que ce soit. Avec ses allures chic et mafieux il semblait être sur son 31 avec ce sourire qui eut pour l'effet de blasé la femme mais le pire arriva ensuite...

Buona sera mia bella ! On t'a déjà dit que tu as les yeux tellement plus précieux que les émeraudes qu'on pourrait se damner pour avoir ton regard sur soi ? » Fit alors le mort.


Oof... Cette phrase de drague était tellement bateau qu'on pourrait faire Espagne-Amérique sans risquer de couler dans l’océan Atlantique. Non mais, est-ce qu'il est sérieux celui-là ? Il pense que ce genre de phrase fonctionne réellement ? Il est bien bavard et actif pour un fantôme lambda. Ban papillonna des yeux.

Hm euh... » Ce fut tout ce qu'elle lâcha en premier lieu. « Bonjour à vous aussi. Irunya, enchantée. »


Elle préféra ignorer les paroles aussi efficace que le « Ton père est un voleur, il a voler toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux. » bon dieu non... Elle se tourna de nouveau vers toi et afficha un petit sourire un peu timide dans le sens où elle avait laisser son côté asocial dans le placard en ta compagnie même s'il allait souvent revenir pour le gangster fantomatique.

Où se trouve ta cuisine, je suis allée en Russie pour prendre les ingrédients directement de là-bas et frais, tu pourras pas manger plus russe que ça ! » Assura-t-elle.


Donc oui, elle avait bien fait le trajet de Moscou jusqu'ici. Enfin on peux pas vraiment parler de trajet quand il s'agit d'une téléportation. Et oui elle avait réussit à le faire même si ce n'était pas forcément un bon moment pour elle, surtout quand son esprit lui assurer qu'elle pouvait croiser ses ex-amis Ivanovitch à n'importe quel coin du magasin. Brrr...







• Irunya cause en #EFD6EA 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 134
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Quelque part

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Étudiante
☠ Relations conflictuelles :: ► Aucune (pour l'instant)
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour l'instant
Adhara Ma'Jhra
Adhara Ma'Jhra
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyLun 12 Nov - 18:42

Une seule envie montait alors qu'elle regardait Vince faire son petit numéro de gigolo du dimanche. Appeler John, lui dire combien elle le déteste mais qu'elle avait besoin d'un bannissement express parce que ce putain de rital draguait sa voisine comme un lourdeau. D'un autre côté, il valait mieux pas que John rapplique sinon... Elle jeta un coup d’œil à sa voisine. Ouais, non, sinon John chercherait pas à comprendre.

Elle inspira un grand coup, oubliant un instant l'autre ectoplasme pour se concentrer sur Irunya. Ignorant tant bien que mal le clin d’œil que fit ce gros crétin à cette pauvre fille qui n'avait rien demandé. Se recentrer, cuisine, repas, rendez-vous. Tout se passe bien. Et tout ses passera bien.

"Oui... La cuisine... Elle est là, c'est la porte sans porte. Je l'ai fait retirer, c'était plus simple pour amener les assiettes. Vas-y, je vais mettre les couvert. Oh, et pour le sel c'est la lapin blanc tandis que le poivre c'est le noir, tu comprendras quand tu verras."

Elle lui fit un sourire crispé, plus à cause de Monsieur Connard à côté d'elle que du fait de parler de sa collection d'objets en forme de lapin. Une fois Irunya hors de porté direct de Vince, Sarah se tourna immédiatement vers lui. Il sifflait en regardant sa voisine, sortant une nouvelle connerie.

"Et elle cuisine aussi la Bella ? Mais elle est parfaite cette diablesse, dommage qu'elle pourra pas mettre le feu à mon lit ce soir.

_ Putain, Vince.... Ta gueule. Juste, ta gueule.

_ D'accord Bambina, d'accord. J'ai compris."

Elle le regarda du coin de l’œil, prête à encaisser sa prochaine connerie. Mais non. Il resta tranquille, silencieux. Mais toujours avec ce sale sourire. Elle allait vers un placard, toujours aux aguets, sortant des assiettes sur... Et merde. Elle se rendit compte que ses plus belles assiettes étaient celles avec des lapins exécutant des tours de magie peints dessus. La honte...

Mais si y a bien une chose que Vince lui avait appris avec ses connerie, c'est que l'assurance fait passer toutes les insanités. Elle sortit deux assiettes ainsi que les couverts et verres assortis, puis la nappe. Une d'un rouge intense, le genre qu'on voit sur les tables des magiciens. Une fois la table dressée, elle permit à sa garde baisser un peu.

"Même pas une assiette pour moi Bambina ?

_ Tu es mort Vince.

_ Tu brises mon petit coeur."

Elle l'ignora, se dirigeant vers la cuisine pour voir son invité. Et lui filer un coup de main au passage, ainsi que lui demander plus amples informations sur comment elle avait pu avoir les ingrédients de Russie en si peu de temps. Mais alors qu'elle passa la porte de sa cuisine.

"Tu as besoin d'ai-

_ Hey, Bella, tu veux que je te raconte comment j'ai rencontré sa mère ?"

Vince. La tête sortant du mur. Un grand sourire aux lèvres. Au visage horrifié, on pouvait lire une seule chose. Qu'elle allait vraiment le retuer ce con...



En hindi dans le texte. Paroles en #cc00ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant(e)
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
Irunya Zlatko
Irunya Zlatko
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyLun 12 Nov - 19:37

ft. Iru-nyaaan

ft. Sa-ha-rah

「 Bon Bortsch et bonne compagnie 」
Ironiquement, elle se demandait si ce fantôme était comme ça à chaque invité ! Ou du moins vu le profile, comme ça avec la gente féminine qui rentre dans cet appartement. Boaf, il n'avait certes pas de mauvaises intentions mais est-ce que ce genre d'approche pouvait réellement marcher ? Si oui, ça choquerai même la démone ! Il avait l'air d'aimer la luxure... Heureusement que tout les hommes ne sont pas comme ça !

Oui... La cuisine... Elle est là, c'est la porte sans porte. Je l'ai fait retirer, c'était plus simple pour amener les assiettes. Vas-y, je vais mettre les couvert. Oh, et pour le sel c'est la lapin blanc tandis que le poivre c'est le noir, tu comprendras quand tu verras. » Indiqua la magicienne.


Oh, c'était pas bête en effet même si dans le cas d'Irunya sa cuisine était ouverte devant le salon, juste séparer par un bar – cuisine pas encore tout à fait à 100% fonctionnelle.

Merci, je commence ! » Dit-elle en retour.


Elle n'attendit pas plus longtemps pour franchir la porte et poser son sac, sortant un à un les ingrédients pendant que tu faisais ce que tu avais à faire. Elle révisa chaque ingrédient... Alors pour le bouillon de bœuf elle devait alors : 500g de macreuse de bœuf, un os à moelle, prendre d'un côté 2,5L d'eau, Thym, laurier, persil... Deux oignions, deux carottes, un joli cœur de céleri, deux tomates bien mures et du sel ! Parfait ça tout était là ! Maintenant dans un autre côté tout ce qu'il fallait pour le potage : un peu de crème épaisse, deux tomates encore, 500g de betterave, un navet, un céleri rave, deux pommes de terre, 100g de c... Ah non 200g de choux ! Deux poireaux, des gousses d'ail, du beurre, sucre, citron, poivre et sel.

Ok tout était là, elle n'avait rien oubliée, heureusement ! Sans avoir besoin de fouiller elle sortit une marmite, une casserole et un éplucheur ou économe. Elle se mise alors au travaille, épluchant les carottes et après avoir fait bouillir les tomates – car c'était plus simple de retirer la peau ainsi – elle mis dans marmite le bœuf, l'os avec de l'eau froide attendant que tout ça passe en ébullition. Elle était rapide et pro' quand elle faisait ça.

Mais alors que tu allais lui proposer ton aide, la sale tronche de ton Gasper domestique sorti du mur.

Hey, Bella, tu veux que je te raconte comment j'ai rencontré sa mère ? » Demanda-t-il.


Hm. Rester froide et lui foutre un vent ou s'amuser un peu ? Ban régla correctement le feu après avoir salé et croisa les bras en regardant le fantôme, puis toi comprenant que tu voulais très certainement pas qu'il raconte ta vie. Le lapin blanc vola jusqu'à la main de la démone qui agita la salière devant le fantôme.

Déjà mon jeune ami, je ne m'appelle pas Bella et de deux, je sais que les fantômes n'aiment pas trop le sel et il se trouve que ce charmant lapin en est remplis. Tu veux en goûter un peu ? » Proposa-t-elle presque sadique même si elle paraissait calme, essayant de dissimuler un rictus.


Sel et fantôme ça fait pas bon ménage comme l'eau bénite avec les démons. Et elle pourrait en faire tomber accidentellement non ? Tu avais l'air attacher d'une manière ou d'une autre à ce mafieux donc elle ne le ferait pas mais dans son ton et son regard elle avait l'air très sérieuse avec sa menace.

Et ne t'embête pas Sarah, c'est moi qui cuisine, tu peux regarder si tu veux ! » Dit-elle.


Elle ne quitta pas Vince du regard.







• Irunya cause en #EFD6EA 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 134
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Quelque part

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Étudiante
☠ Relations conflictuelles :: ► Aucune (pour l'instant)
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour l'instant
Adhara Ma'Jhra
Adhara Ma'Jhra
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyLun 12 Nov - 20:18

NON IRUNYA ! Non, ne lui donne pas d'indication sur ton âge ! Tu n'es pas prête, tu ne le connais pas ! Tu ne sais pas à quel point il se délecte de toutes les occasions d'ouvrir sa grande gueule, peu importe la menace en face de lui ! Vince n'est pas un gars qui connaît la peur, il ne vie que pour le goût du risque ! Le sel ne sert à rien contre lui, car il trouvera toujours quelques chose pour ouvrir sa grande gueule.

"Bella, tu es ardente dis-moi ! Ne t'en fais pas, c'est dans les vieilles cheminée qu'on fait les meilleurs feux !"

Sarah... Était calme. Bien trop calme. Son visage mortifère laissé place à une figure neutre, une figure aux intentions illisibles. Jusqu'à ce qu'elle se dirige vers Irunya. Ne disant rien, elle reprit ce magnifique lapin blanc qui lui servait de salière. Et elle se tourna vers Vince. Vince qui perdit son sourire. Vince qui sentait qu'elle allait le faire. Il rentra doucement la tête dans le mur, gardant Sarah a vu... En silence... Jusqu'à ce que :

"C'est le même regard que lançait sa mère quand elle avait ses règles..."

Elle n'en pas le temps de lui lancer le sel dans la gueule, il était déjà de l'autre côté. Seulement du mur hélas. Elle grammes quelque chose se rapprochant d'un connard avant de rendre le sel à sa voisine. Elle retrouva facilement sa mine décontractée en s'accoudant au plan de travail, sauf qu'elle avait le sourire quelque peu crispée.

"Excuses-moi pour Vince... Il est quelque peu... Deficiente."

C'était sorti, le mot en italien était sorti. Voilà, il valait mieux qu'elle ne le voit pas pour le reste de la soirée sinon ça allait chauffer pour son postérieur fantomatique. Elle se concentra pleinement sur la façon de cuisiner de son amie démoniaque. La façon dont elle coupait les légumes d'un coup de poignet maîtrisé. Les doigts fins qui mettait les ingrédients avec précision sur le feu.

Cet air concentré dans les yeux émeraudes de la créature. Tien, elle avait raccourci ses canines. Et elle remettait cette mèche rebelle à sa place. Rebelle. Belle. Bella. Vince avait raison, elle était très belle. Le gars qui pourra sortir avec elle pourra certainement s'en vanter. Et dieu merci ce ne serait pas Vince.

Très vite, elle se perdit à l'admirer. Elle se dit que sa vraie forme devait être aussi sublime. Elle l'imaginait sourire plus souvent, être plus ouverte. Elle la voyait aisément déguster une barbe à papa (encore elle), la partageant avec un gars. Pas plus grand qu'elle, plutôt petit pour un mec même. Les cheveux noirs, les yeux bleus. Très bien habillé. Parlant à cœur ouvert de pleins de sujet, dont la magie.

Ah oui, la magie, sa question ! Elle sortit de sa rêverie, se reconcentrant sur la réalité.

"Au fait, tu as utilisé quel sort pour obtenir les ingrédients ?"

Vas-y Sarah, fais comme si tu avais pas fantasmé. Et que tu étais pas bi au fond de ton cœur !



En hindi dans le texte. Paroles en #cc00ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant(e)
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
Irunya Zlatko
Irunya Zlatko
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyLun 12 Nov - 21:11

ft. Iru-nyaaan

ft. Sa-ha-rah

「 Bon Bortsch et bonne compagnie 」
Bella, tu es ardente dis-moi ! Ne t'en fais pas, c'est dans les vieilles cheminée qu'on fait les meilleurs feux ! » Rétorqua-t-il du tac au tac.


Pauvre petite Ban qui ne se doutait pas que ce vicieux être fait d'ectoplasme se permettrait l'affront de répondre malgré la menace ! Il avait peut-être besoin d'un peu de sel pour relever l'intensité de sa connerie machiste ? Mais ce fut toi qui lui pris la salière des mains, bien sûr elle te laissa faire, n'essayant pas de garder l'objet farouchement et croisant plutôt de nouveau les bras te laissant faire.

C'est le même regard que lançait sa mère quand elle avait ses règles... » Lâcha le fantôme.


Ah. Oui à ce point, il ne tiens pas à sa « vie » cet imbécile de première ! Et il n'a pas sa langue dans sa poche, sa vilaine langue fantomatique empoisonnée ! Oups, miss ! Ton spectre avait pris la poudre d'escampette. Quel drôle de numéro, Ban ne savait pas vraiment quoi en penser, mise à part que s'il était de chair et d'os elle lui aurait botter le cul – comme tu avais également envie de le faire. Lâchant un soupire dépité mais pour le moins amusé elle te sourit quand tu lui rendis le sel et frotta une main contre sa joue.
En tout cas tu avais l'air mieux maintenant qu'il avait déguerpi, mais pour combien de temps encore ?

Excuses-moi pour Vince... Il est quelque peu... Deficiente. » S'excusa son hôte.


Vince, c'était donc son nom et ouais il fait pas dans la dentelle ce déviant de fantôme ! Ban pour toute réponse t'adressa un sourire plus sincère que tout ceux que tu avais pu voir sur ses lèvres jusqu'à présent. Même elle ne comprenait pas pourquoi, son cœur qui était aussi froid que la Russie venait de voir un été inattendu passer pour tout dégeler et laisser enfin les fleurs éclore.

A côté de ça, pendant que la viande cuisait elle allait devoir commencer le potage, car ça allait mettre un petit moment avant d'être bien cuit. Elle refit bouillir les tomates pour retirer plus aisément la peau des pauvres tomates, et elle éplucha les betterave, le navet et le céleri rave avant de les hacher en gros morceaux. Ensuite elle éplucha les pommes de terre et les coupa en dés. Elle éminça les choux et coupa les poireaux en petits morceaux.

Au fait, tu as utilisé quel sort pour obtenir les ingrédients ? » Demanda Sarah.


Oh un sort ? C'était presque comme ouvrir une porte pour elle ! Elle était si concentrée que si tu la mater elle n'y faisait même pas gaffe ! Elle sourit légèrement et retira son serre-tête avec un peu de télékinésie avant de le poser à côté de toi, préférant comme toujours avec ses cornes libres.

La téléportation ! Je peux en user pour les endroits connus et ce que j'ai dans mon champs de vision. Je peux aussi en mode random mais ça c'est plus une mauvaise idée qu'autre chose ! » Expliqua-t-elle rapidement.


Elle secoua légèrement la tête pour que ses cheveux reprennent leur place habituelle sorti un élastique, utilisant cette fois ses mains pour se faire une queue haute. Plus pratique pour cuisiner ! Elle se tourna vers toi et sourit en faisant un clin d’œil sans vraiment s'en rendre compte avant de reprendre sa préparation. Où en était-elle ? Ah oui ! L'ail... Elle l'écrasa avant de le faire sauter dans une poêle qui attendait déjà à l'endroit prévu avec un peu de beurre. Elle y ajouta la betterave, le céleri rave, les navets, les tomates un peu de vinaigre et le sucre d'une main de maître. Avant de mouiller le bouillon, de le couvrir. Elle s'essuya les mains.

Il va falloir attendre 1h10 pour la viande et 1h pour le bouillon avant que je puisse continuer. Que fais-t-on ? » Demanda-t-elle tout naturellement.


Elle s'étira un peu avant d'arrêter en voyant qu'en faisant ça sa robe remontait un peu trop heureusement pas jusqu'à là non. Elle retira le tablier mais laissa pour le moment ses cheveux attachés, te regardant droit dans les yeux.







• Irunya cause en #EFD6EA 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 134
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Quelque part

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Étudiante
☠ Relations conflictuelles :: ► Aucune (pour l'instant)
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour l'instant
Adhara Ma'Jhra
Adhara Ma'Jhra
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyLun 12 Nov - 22:03

Oh, donc c'était naturel. Elle trouva ça un peu dommage, elle aurait aimé apprendre ce genre de magie. Se déplacer à très grande vitesse de son lit au frigo par pure flemmardise, ce genre de chose. Sa passion pour la magie la perdrait un jour, mais sa paresse le fera probablement bien avant. En même temps ses horaires sont inhumains.

Mais très vite la déception disparue pour revenir à de la rêverie. Ce sourire, le même qu'avec ce gars qu'elle imaginait. Lors de la scène avec la barbe à papa. Au fond, elle était heureuse que ce soit elle et pas lui qui avait droit à ça. Pourquoi ? On s'en fout, elle repoussa la question à peine apparue. La voir mettre ses cheveux couleur barbe à papa lui ôta toute capacité de réflexion.

Elle avait un truc avec la barbe à papa ce soir. Elle doit en avoir quelque- Oh seigneur, jupe un peu trop haute dû à un étirements, je répète, jupe trop haute dû à un étirements ! Elle détourna le regard, ne voulant pas embarrasser cette charmante demoiselle. Elle avait l'impression de penser comme Vince d'un coup... Heureusement qu'avec son habitude à monter sur scène elle put cacher sa rougeur.

Pourquoi elle rougissait ? On s'en fout, le plus important était qu'elles avaient du temps à tuer ! Une heure plus précisément. Elle s'adossa contre le plan de travail, regardant le plafond. Que faire, que faire... Elle avait une vieille console de jeu mais c'était assez chronophage et prenant pour faire oublier les plat qui mijotaient... Puis ça la frappa. D'un coup. Et elle se mit à sourire.

"Écoutes, voici ce qu'on va faire..."

Elle se retourna, ouvrant son placard à sucrerie. Elle se saisit d'un pot de barbe à papa, son sourire ne quitta pas son visage. Elle fit ensuite signe à sa voisine de la suivre dans le salon.

"On va se mater un film d'horreur ou un truc du genre avant de manger ! En grignotant cette jolie barbe à papa en pot parce que Madonna Santa, j'ai faim !"

Elle posa le pot sur la petite table avant de s'accroupir en face du placard du meuble soutenant la télé. Elle l'ouvrit, révélant une vaste collection de films. Tout d'horreurs, pas d'autre chose. Elle avait une petite passion pour eux... C'était Hakim, son premier amour qui l'avait initié au genre. Entre deux baiser maladroit de jeunesse et galipettes.

Elle sortit le premier DVD à porté de main, celui à côté de la peluche de squelette de lapin. Elle regarda lequel il s'agissait. Phenomena, de Dario Argento... Datant de 85... L'histoire d'une jeune fille pouvant communiquer avec les insectes se retrouvant avec un psychopathe au cul. Parfait !

"Je pense que ce film devrait te plaire, même si il est..."

Elle s'arrêta en plain milieu de sa phrase, regardant avec attention la démone. Faire ou ne pas faire une blague ? Y a pas Vince pour le quota, il fait qu'elle la fasse. Elle fit un sourire insolent, papillonnant des yeux.

"...Infiniment plus jeune que toi en fait !"

Voilà, c'était gratuit.



En hindi dans le texte. Paroles en #cc00ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant(e)
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
Irunya Zlatko
Irunya Zlatko
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyLun 12 Nov - 22:42

ft. Iru-nyaaan

ft. Sa-ha-rah

「 Bon Bortsch et bonne compagnie 」
Pendant que tu semblais réfléchir à une bonne activité, Ban attrapa un morceau de patate cru et le dévora sans gêne comme ça avant de tout remettre en ordre, une place pour chaque chose, et chaque chose à sa place, ainsi va la vie. Elle s'adossa contre le plan de travail en te fixant, attendant patiemment.
Discuter ? Jouer ? Regarder quelque chose, sortir ? Non Sortir était une mauvaise idée pour plusieurs raisons, la perlière étant qu'on ne sort pas de chez soi quand quelque chose est sur le feu, nan ! Bizaremment... Elle semblait se perdre dans tes yeux...

Puis d'un seul coup, c'est comme si dans un cliché cartoonesque, une ampoule s'était former au-dessus de ta tête avant de s'éclairer dans un petit bruit comique.

Écoutes, voici ce qu'on va faire... » Dit-elle.


Oh ? Ban était très curieuse de savoir ce que tu avais derrière la tête ! Elle pencha la tête d'un côté avec un regard questionnant ce que tu allais faire, te voyant finalement sortir un pot rose dont l'odeur parvenait rapidement à la démone, une odeur sucrée et délicieuse ! Elle connaissait cette odeur mais n'avait aucune idée du goût, est-ce que ça goûte aussi bon que ça sent ? Malgré elle, elle passa sa langue un peu plus longue que la moyenne sur ses lèvres – heureusement pour elle que tu avais le dos tourner.

On va se mater un film d'horreur ou un truc du genre avant de manger ! En grignotant cette jolie barbe à papa en pot parce que Madonna Santa, j'ai faim ! » Avoua Sarah.


Oh c'est une merveilleuse idée ! Et barbe à papa, c'était ça le nom qu'elle cherchait mentalement ! Irunya était pas mal fan des films d'horreur, surtout les vieux comme les slashers et ce genre-là. Alors c'était avec joie qu'elle te suivis jusqu'au salon, hésitant un peu avant de s’asseoir sur le canapé, arrangeant un peu sa robe et croisant les jambes, te regardant chercher le film en question dans tout tes films d'horreur. Son regard glissa un peu sur toi, te détaillant de nouveau avant de s'en rendre compte et de se concentrer sur tes mains, mains qui finirent par trouver le film en voulu.

Je pense que ce film devrait te plaire, même si il est... Infiniment plus jeune que toi en fait ! » Plaisanta-t-elle.


Ce film ne lui disait rien du tout ! Et à sa grande surprise, à ta blague elle lâcha un petit rire. Posant même sa main sur sa bouche pour arrêter, les yeux grands presque choquée d'avoir ri après tant d'années sans esquisser à peine une sourire... Elle regarda la boîte du DVD, 85 hein ? Oui en effet, beaucoup plus jeune ! Elle finit par croiser de nouveau les bras et elle contrairement à toi n'avait pas l'habitude de cacher ses rougeurs... Enfin non car chose comique, si on rougis c'est car notre sang est rouge ! Et là, la madame avait le sang bleu. Dooooonc...
Malgré son non-consentement tu pu rapidement remarquer, et ce certes légèrement ses joues devenir légèrement bleus. Prenons la même logique et disons bleugir ! Elle se racla la gorge pour reprendre une contenance calme malgré son sourire toujours plus grand au fur et à mesure.

Oh que oui, si je ne me trompe pas, il est plus jeune de 915 ans par rapport à moi ! Et encore je suis une jeunette... Ha lala... L'immortalité ! » Avoua à son tour Ban sans gêne pour le coup. « Et c'est génial, je n'ai jamais goûter de barde à papa et je n'ai pas vu ce film ! Hâte de le voir, par contre on devra faire une pause avant la fin car ça aura finit de cuir ! »


Quelqu'un a vu la Ban sociopathe ? Hou houuuu ? Où est-elle ? Est-ce que cette magicienne l'avait envoûter pour la rendre ainsi ?
Ou étais-ce autre chose ?






• Irunya cause en #EFD6EA 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 134
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Quelque part

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Étudiante
☠ Relations conflictuelles :: ► Aucune (pour l'instant)
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour l'instant
Adhara Ma'Jhra
Adhara Ma'Jhra
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyLun 12 Nov - 23:29

Putain. La demoiselle avait plus de neuf cents ans. Elle avait l'âge d'être dieu seul sait combien de fois sa grand-mère. Une grand-mère aux jambes croisées, parfaites et sans imperfections. Est-ce qu'elle regardait vraiment les jambes d'une autre femme ? Et ben oui. Un gros oui. Trop gros oui même. C'était la surprise de l'âge, ouais c'est ça.

Elle alluma sa télé puis son lecteur graveur, glissant le DVD dedans. 900 ans. C'était beaucoup quand même. C'était tellement beaucoup que ça sortait pas de sa tête. Mais est-ce qu'elle parcourait le monde depuis tout ce temps ? Est-ce qu'elle avait des amants ? Sûrement. Et des amantes alors ? Hein, mais pourquoi elle se demande ça.

Non pas qu'elle avait un truc contre ça. Elle était même du genre à s'en moquer de ce genre de questions, un sujet où son père lui... Étaient plus virulent de son vivant. "Ils sont simplement malade Sarah, le problème c'est qu'ils contaminent d'autres gens." Un homme... Et bien ce n'est pas pour rien qu'il ne voulait pas qu'elle s'approche du couple de clown. Pourtant c'était des gars adorables...

Elle se sortit ça de la tête en rassemblant quelques objets. Un coussin. Qu'elle mit derrière la tête d'Irunya. Puis sa paire de pantoufles bien chaude à l'image de lapin. Qu'elle mit à porté de la demoiselle. Ensuite elle sortit un duvet chaleureux et moelleux, couverture de ses nuits d'hiver. Avec des lapins encore dessuss. Et qu'elle mit sur Irunya avec une grande attention, gardant un air très sérieux.

Puis elle s'accouda à son superbe canapé, un sourire moqueur aux lèvres. Le genre qui donnait envie de baffer la personne qui le faisait. Puis, d'une voix digne des aides-soignantes les plus empathiques en maison de retraite...

"Alors Madame Zlatko, vous avez assez chaud ? Il faut faire attention aux coups de froid à votre âge !"

Elle lui fit un clin d’œil avant de s'asseoir à côté d'elle. Retenant difficilement son rire après sa connerie. D'une autre côté... Elle venait des prouver son obsessions des lapins. Elle passa néanmoins son bras derrière la tête de la démone, continuant de sourire. La regardant dans les yeux. Se perdant presque dedans.

"Pardon, trop tentant."

Puis elle lança le film.



En hindi dans le texte. Paroles en #cc00ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant(e)
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
Irunya Zlatko
Irunya Zlatko
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMar 13 Nov - 0:11

ft. Iru-nyaaan

ft. Sa-ha-rah

「 Bon Bortsch et bonne compagnie 」
Oups c'était peut-être pas une bonne idée de donner son âge ! Maintenant elle n'avait peut-être plus aucune chance... Attend, quoi ? Comment à ça ? Une chance de quoi ? Oh non non non non. Cette pensée qu'elle n'arrivait pas a expliquer la fit regarder ailleurs, terriblement gênée même si cette fois elle réussit plus ou moins a le gérer niveau des bleugeurs – nouveau verbe qui comment dire, interloque l'auteur.
Elle roula de nouveau des yeux quand elle sentit un coussin se glisser derrière sa tête et qu'elle vu d'adorables petites pantoufles de lipinou, elle redescendit un peu sur terre perdu sur le coup. Puis elle compris bien rapidement, se calant un peu plus d'elle-même.

Quand tu fis de même en lui déposant une couverture bien chaude – malgré le fait qu'avec ses antécédents enflammés elle ne craignait pas le froid – elle fut encore plus perplexe mais bizarrement elle sourit presque béatement. Tu étais vraiment aux petits soins avec elle, et ça lui faisait tout chose...

Alors Madame Zlatko, vous avez assez chaud ? Il faut faire attention aux coups de froid à votre âge ! » Avertis la femme.


Gneh ! A son âge, qu'est-ce que ça voulait dire, qu'elle était vieille ? A côté de ses parents elle est même pas à l'état de fœtus, et à côté de ses grands-parents et arrières grands-parents comment dire... Oui voilà. En même temps l'immortalité n'aider pas a réduire la famille... Qu'elle insolente tu faisais quand même ! Tu étais le genre a répondre au professeur et finir en retenue, non ?

Elle remarqua aussi ton bras derrière elle. Elle avait vu ça dans pleins de films et c'est ce que faisait Bazarov  quand ils étaient ensembles. Généralement c'est pas une façon de draguer dans le sens où ça tente un contact sans trop en être un, plutôt dans la proximité ?... Oula, voyons Ban, Ban Ban Bannn qu'est-ce que tu t'imagines là hein ? C'est juste que tu es chez toi et que tu as sans doute envie de te détendre, proche d'elle. Elle pouvait d'ailleurs – si elle se concentrer et ce fut le cas – entendre ton corps battre, avec plus de concentration elle pourrait aussi entendre ton sang couler dans tes veines. Et ce sourire, cette gestuelle...

Pardon, trop tentant. » Finit-elle par dire.


De quoi ? Hein ? Ban mit plusieurs secondes, longues secondes avant de comprendre de quoi elle s'excuser : de sa mauvaise blague. Tu l'avais perturber et elle avait complètement oublier ! D'ailleurs, doucement elle commençait a reprendre sa forme normale sans doute un mécanisme autonome dans son esprit car elle se sentait bien, à l'abri du danger et qu'elle utiliser ses pouvoirs pour maintenir l'apparence humaine et que des fois ça faisait juste du bien de tout lâcher. Tout ce que tu pu observer pour le moment c'est que ses cornes semblait grandir petit à petit et que ses ongles ressemblaient à présent plus à des griffes.

D'un côté elle en était parfaitement consciente, mais elle ne faisait rien pour maintenir sa forme humaine, après tout ce n'était pas nécessaire et elle voulait te montrer qu'elle avait confiance en toi. Elle finit par sourire en retour.

Merci et... Je ne suis pas vieille voyons ! Milles ans pour un démon c'est jeune d'abord ! C-C'est vrai hein ! Et pour attraper froid, faudrait déjà que je sois sensible au froid... » Assura-t-elle de nouveau embarrassée, recommençant a bleugir.


Pour éviter de s'enfoncer encore plus, elle tourna sa tête vers l'écran de la télé sans dire mot...






• Irunya cause en #EFD6EA 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 134
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Quelque part

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Étudiante
☠ Relations conflictuelles :: ► Aucune (pour l'instant)
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour l'instant
Adhara Ma'Jhra
Adhara Ma'Jhra
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMar 13 Nov - 12:03

Elle était adorable à rougir comme ça. Enfin rougir... Rougir bleu. Oui, vu que le sang d'Irunya était bleu, elle devait rougir bleu. Ou alors c'était un truc de démon. Bref. Elle avait une demoiselle de plusieurs siècles chez elle, qui était gênée par son humour mais ne le trouvait pas désagréable. Elle admet, elle aurait pu éviter le coup de la traiter comme une petite vieille. Mais c'était trop drôle.

Elle ouvrit le pot de barbe à papa, prenant un morceau. Sucré... Si sucré... Est-ce que les cheveux d'Irunya étaient aussi sucrés ? D'accord, là y avait un problème Sarah. La barbe à papa t'avait beaucoup trop manqué pour penser à des conneries pareilles. Elle prit un autre morceau, regardant le film. Mais l'envie de la taquiner pour faire envahir son visage la frappait avec puissance.

"Donc, Mamie Zlatko, j'ai du mal à saisir un truc. On est sur de la gérontophilie ou de la pédophilie ? Et la pédophile, c'est toi ou moi ?"

Ça sonnait comme de la drague non ? Elle jurerait que ça sonnait comme de la drague après coup. Elle gardait néanmoins ce petit sourire moqueur sur les lèvres comme si la question n'était pas dans son esprit tel un marteau piqueur. Voir ses réactions était un plaisir sans nom. Même ses cornes qui poussaient.... Attends, des cornes qui poussent.

Elle regarda avec plus d'attention le phénomène. Les cornes prenaient de plus en plus de cm. Elle inspecta plus amplement son invité et vit que les ongles de cette dernière étaient maintenant des griffes. Meh, rien de bien flippant. Son regard retourna sur les cornes, pas trop sûre de quoi dire. Une connerie ? Va pour une connerie.

"Au fait.... Dis-moi.... Tes cornes vont pousser jusqu'à combien de mètres, j'ai un voisin et je doute qu'un trou dans son sol lui fasse plaisir."

C'est vrai quoi, pauvre voisin. Le gars qui se plaignait de tout et de rien, le pauvre con qui a pas tiré un coup depuis longtemps et faisait chier le monde pour ça. Quel connard ce mec... Ah, et Sarah. Bravo, tu es une reine de la séduction. Vraiment. Pas étonnant que tu ais autant d'ex. Mais bordel, tu veux pas remarquer que tu en pinces, qu'elle en pince, que vous en pincez.

ROULE-LUI UNE GALOCHE BORDEL DE MERDE !!!! Les supplications de la voix intérieur furent mises de côté, ignorée et oubliée. C'est un très très gros déni quand même.



En hindi dans le texte. Paroles en #cc00ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant(e)
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
Irunya Zlatko
Irunya Zlatko
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMar 13 Nov - 12:47

ft. Iru-nyaaan

ft. Sa-ha-rah

「 Bon Bortsch et bonne compagnie 」
Voyons... Voyons voyons voyons Ban... Qu'est-ce que cela signifiait ? Inlassablement son côté parano l'insultait d'idiote de se montrer ainsi, qu'elle allait le regretter très rapidement, qu'elle allait vivre un énième coup-bas et qu'elle le mériterait totalement a chercher les ennuis comme ça ! Ou encore qu'une misérable mortelle ne méritait pas sa présence, qu'elle devrais TE tuer comme elle n'a pas oser le faire pour ses deux ex-amis russes. Elle détestait ce côté d'elle, ce côté qu'elle mit bien rapidement au placard et ce, définitivement tout comme sa façade sociopathe en mode « cassez vous, je gère je veux être comme avant ne serais-ce qu'avec seulement Sarah ».

Ton geste la tira une nouvelle fois de son mauvais nuage de pensés, te regardant prendre la barbe à papa, sentant le parfum sucré envahir son odorat cette fois bien fort, elle en saliverais presque ! Mais elle resta civiliser. D'un côté, prendre sa véritable forme – à l'instar de sa taille car elle fit quand même gaffe de ne pas prendre sa vraie taille – était comme un test, pour voir si jamais tu l'accepter car elle avait sa forme humaine et que tu serais distante après ça. C'était comme un coup de pression de ce coté qu'elle n'aimait pas « Tu vas voir regarde comme elle va être dégoûtée ! » alors que d'un côté c'était aussi parce qu'elle se sentais bien et en sécurité et qu'elle voulait te montrer sa confiance. Une sorte de double-jeu intérieur.

Donc, Mamie Zlatko, j'ai du mal à saisir un truc. On est sur de la gérontophilie ou de la pédophilie ? Et la pédophile, c'est toi ou moi ? » Demanda-t-elle d'un air taquin.


Tu continues en plus ! C’est-à-dire que hein ?... C'était de la drague ou juste une coutume humaine ? Elle n'en savait rien, son cerveau chaotique ne savait pas comment traiter cette information, la baladant dans chaque méninge pour que celles-ci trouvent une réponse. Mais sans succès, c'était à elle de l’interpréter sans aide ! Quelle galère ! Pourquoi elle !

Les cornes... Oh oui le plafond risquait d'en prendre pour son... Grade ? Simple expression finalement pas la bienvenue pour la situation. Elle stoppa alors ça, elle devait limiter seulement sa taille et la taille de ses cornes mais laisser le reste faire, ça va ça la soulager déjà pas mal ! Elle se retenue cette fois de trop bleugir comme si d'un côté elle savait que c'est ce que tu cherchais à faire, mais pourquoi ?

Au fait.... Dis-moi.... Tes cornes vont pousser jusqu'à combien de mètres, j'ai un voisin et je doute qu'un trou dans son sol lui fasse plaisir. » Informa-t-elle.


Mh mh... « Je vais bien, tout vas bien, je suis gaie, tout me plais ! » Gay ou gaie ? Hein ? Pardon ? C'est ce que chantonner Stuart à l'époque pour se rassurer ! Et là elle doutait d'un mot, bon sang Ban est-ce que c'est le putain de moment de partir dans ce genre de débat intérieur ? Elle dégluti un peu, n'osant pas trop prendre de la barbe à papa, te regardant seulement la manger... Petit à petit sa peau vira au rouge et sa sclérotique – le blanc des yeux si vous préférez – fit de même. Ce qui ne fit que ressortir encore plus ses yeux, ses cheveux avaient pâlit, étant encore plus barbe à papa. Ce blanc rosé... Mise à part – encore une fois – sa taille, tu avais la vraie démone devant toi. Toute docile qui avait presque envie de se cacher sous la couverture comme pour fuir le problème.

Je... Je suis jeune voyons ! » Répéta-t-elle sans plus d'argument sur ce que tu avais dis tantôt. « E-Et j'ai stopper leur progression car oui sinon ton plafond aurait eut des soucis, comme ma taille en générale désolé... Si tu n'aimes pas je peux tout aussi bien reprendre ma forme humaine, je... Prend peut-être un peu trop mes aises ici ! »


Ses dents aussi semblaient aiguisées et sa langue bleutée. Est-ce qu'elle continuait de bleugir ?
Probablement !






• Irunya cause en #EFD6EA 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 134
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Quelque part

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Étudiante
☠ Relations conflictuelles :: ► Aucune (pour l'instant)
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour l'instant
Adhara Ma'Jhra
Adhara Ma'Jhra
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMar 13 Nov - 13:13

Elle s'arrêta dans son élan alors qu'elle allait manger un autre morceau de barbe à papa. Son apparence ? La gêner ? Voyons voir, peau rouge, blanc des yeux plus si blanc mais rouge, cornes... Rouges aussi. Ah, pour la diversité en revanche les cheveux étaient plus pâles. Plus proche de la sucrerie qu'elle mangeait actuellement. Mais il semblerait que son invité n'en n'ai pas prit un seul morceau.

Elle lui fit un sourire calme, rassurant. Posant doucement le pot de barbe à papa sur les genoux de la créature à côté d'elle qui pourrait lui arracher la tête sans le moindre problème. Elle prit un morceau de barbe à papa, le mangeant avec délectation tout en étudiant du regard cette pauvre boule de stress à côté d'elle. Elle rapprocha son visage du sien, prenant un autre morceau de la sucrerie.

"Arrêtes de stresser et manges ta barbe à papa en regardant des gamines se faire trucider."

Elle lui dit ça en mettant sous son nez le morceau de barbe à papa. Certes, elles avaient un film à regarder, un film avec une jeune fille en chemise de nuit qui se fait courser par un psychopathe, la.police, et la mère du psychopathe. Quoi, elle spoil rien, c'est un scénario classique de film d'horreur !

Bon, elle avait peut-être regardé le film 129 fois parce qu'elle adorait la direction artistique et l'actrice. Elle était très bonne dans ce rôle, le seul problème étant que c'était le rôle classique de la jeune fille timide ne trouvant pas ses repères dans un nouvel environnement. Un peu comme la démone qu'elle regardait actuellement. Elle eu un nouveau sourire taquin.

"À moins que tu ais peur ? Si tu veux j'ai des peluches de lapins."

Elle lui fit un clin d'oeil. Oui Sarah, montres toujours plus ton amour des lapins tout doux et ton rêve d'en avoir un vrai que tu pourrais appeler Monty Python. D'ailleurs elle devait avoir sacré graal quelque part dans un placard...  A chercher pour le prochain rencard. Euh, soirée entre voisine, soirée entre voisine. Désespérant pas vrai ?



En hindi dans le texte. Paroles en #cc00ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant(e)
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
Irunya Zlatko
Irunya Zlatko
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMar 13 Nov - 13:49

ft. Iru-nyaaan

ft. Sa-ha-rah

「 Bon Bortsch et bonne compagnie 」
Une autre question lui traversa l'esprit, est-ce qu'elle pouvait te plaire ainsi ? Ban était tellement ailleurs, déconnectée de son propre cerveau que malgré que cette question passa en rouge fluo dans sa caboche elle n'y réagissa même pas – et tant mieux pour elle !
Pauvre démone, qu'as-tu fais d'elle ! En un temps record tu l'avais rendue quasiment comme avant, avant qu'elle ne décide de se protéger avec ce caractère froid et distant dans n'importe quelle situation. Mais en même temps elle ne s'y était pas préparer, est-ce qu'un coup de foudre ça se prépare à l'avance ? La stratège qu'elle était pouvait prévoir un bon nombre de choses, faire des plans de secours, pouvoir jauger et deviner les mouvements de son adversaire mais... Sentimentalement là non, elle était perdue, comme si elle était sans défense. Comme quand Mishka avait vider deux balles bénites sur Ban et qu'elle n'avait pas répondu à tout ça...

Elle regarda alors le pot de barbe à papa que tu posa sur elle. Ah oui elle devait quand même en manger hein ! Elle devait bien goûter, mais est-ce que c'était sage de le faire avant un repas salé ? Bon peu importe !

Arrêtes de stresser et manges ta barbe à papa en regardant des gamines se faire trucider. » Dit-elle.


C’est vrai que ce film il était pas mal du tout ! Et elle était concentrer dessus tout autant que sur toi, disons juste qu'elle était multitâche ? Et ça ce voyait à ce point qu'elle n'avait pas l'esprit tranquille ? Oula... Hmmm reprend toi Ban, l'héritière Em'lyn'gan et blablabla... Elle te regardas, ainsi que l'écran pour finir sur le pot de barbe à papa.

À moins que tu ais peur ? Si tu veux j'ai des peluches de lapins. » Proposa Sarah.


Quoi ! Elle avoir peur ! Ri-di-cule ! Normalement c'est elle qui fait peur aux mortels, si c'était son kiff elle pourrait le faire, comme Pazuzu à la Exorcist et prendre une apparence de nonne décomposée. Un truc la tarauda, tu adorer les lapins, elle pourrait peut-être prendre une forme de lapin non ? Attend c'était bizarre pourquoi elle ferait ça ??

Pour libérer son esprit elle pris une grande boucher de barbe à papa de façon un peu sauvage sur le coup, comme pour penser à autre chose et se concentrer sur le goût... Hmmmm... C'était... Délicieux ! Elle ouvrit de gros yeux et en repris un peu. Sucré, et doux mais fondant !

C'est... C'est super bon ! C'est donc ça la gourmandise... Et je n'ai pas peur ! » Rétorqua Ban. « C'est un très bon film je trouve que pour sa date de sortie il n'a pas trop vieillit après c'est eut-être moi qui préfère les vieux films à ceux actuels où le côté stressant et effrayant a totalement disparus pour laisser place plutôt à des screamers auditifs qui ne font en réalité que surprendre le spectateur, sans vraiment l'effrayer avec autant d'effets spéciaux qu'on pourrait en faire une overdose ! »


Elle débita ça assez rapidement avant de prendre reprendre son souffle, se demandant aussi où en était la cuisson, ça allait bientôt être prêt non ?






• Irunya cause en #EFD6EA 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 134
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Quelque part

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Étudiante
☠ Relations conflictuelles :: ► Aucune (pour l'instant)
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour l'instant
Adhara Ma'Jhra
Adhara Ma'Jhra
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMar 13 Nov - 14:13

Définitivement cette petite, enfin grande, démone était adorable. Toute bleue, tout gênée. Toute.... Toute adorable en fait. Juste adorable, rien qu'adorable et sûrement toujours adorable. Elle la laissa débiter son flot de paroles. Ce flot qui hurlait qu'elle pouvait toujours plus la faire rougir bleu en pressant les bon boutons. C'était... C'était bien.

Elle prit un de ses lapins en peluches, le lui mettant dans les bras avec un clin d’œil. Juste pour qu'elle rougisse toujours plus. Elle adorait ça, elle ne savait pas pourquoi mais ça lui faisait se sentir comme... Comme une connexion avec cette charmante demoiselle. Pas le genre connexion amie, mais... Plus... Hein, quoi ?! Plus qu'amies ?! Sûrement un meilleur avant le mot amie.

Elle se reconcentra sur le film, faisant comme si dans son fort intérieur sa bisexualité ne tambourinait les portes du placard. En hurlant bien sûr, quelque chose du genre "LAISSES-MOI SORTIR ET LUI ROULER UN PATIN, C'EST UN COUP DE FOUDRE !" Elle fit comme tout bon magicien, elle cacha le truc. Même si son bras passa de derrière la tête de la démone à son épaule.

Vite, une porte de sortie pour entretenir le déni ! La bouffe, sauter sur la bouffe. Elle mit le film sur pause, éloignant rapidement son bras de la jolie fille. Euh, de sa voisine démoniaque venant tout droit des enfers.

"Je crois que la cuisson est prête !"

Sarah. Le reste de la soirée se passa ainsi, hélas: tu continuas de la regarder telle une guimauve, avec pleins de pensés guimauve mais sans faire le moindre premier pas volontaire. Juste des signaux en sous-marin, ton placard espérant que la démone les saisisse telle une vraie succube, te roulant la patin le plus langoureux de ta vie.

Mais non. Tu lui as juste souhaité bonne nuit en espérant la voir demain soir au spectacle, lui remettant les billets VIP. Dommage. Qui sait, le temps calmerait sûrement le déni.



En hindi dans le texte. Paroles en #cc00ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant(e)
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
Irunya Zlatko
Irunya Zlatko
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  EmptyMar 13 Nov - 18:52

Réponse RP qui aurait dû se poster à 14h45 mais qu'une coupure internet a fait un gros malé-fuck à l'auteur, internet ne revenant que maintenant.

ft. Iru-nyaaan

ft. Sa-ha-rah

「 Bon Bortsch et bonne compagnie 」
Pourquoi est-ce qu'elle s'amusait a la mettre dans cet état, du sadisme ? Non ni ça, ni de moquerie... Rah, c'était si tentant de rentrer dans ta tête au moins pour que toutes ces questions cesses. Mais non, elle n'en fit rien malgré que c'est ce que son esprit lui criait. Tu lui avais fais confiance en lui demandant de ne pas te donner son réel prénom, elle en fera de même en ne touchant pas à ton esprit.
Tu semblais avoir un contrôle de toi-même hors norme... Wow peut-être grâce à t'es spectacles ? Elle avait fait mouche sans le savoir, marmonnant intérieurement un monologue dans sa langue natale, tiens en parlant de langue natale, peut-être devrais-t-elle t'apprendre un ou deux mots, ou alors au contraire en profiter pour te dire des choses que tu ne comprendras pas mais qui soulagera Ban de pouvoir le lâcher.

Mais c'était pas un peu lâche ? Bon sang... Elle se concentra de nouveau sur la boucherie qui se déroulait sur l'écran de ta télé avec intérêt et curiosité. Si prévisibles ces jeunots dans les films d'horreurs ! Comme le coup du : on se sépare, je part dans une cave sans allumer la lumière, je demande si il y a quelqu'un genre le tueur va sortir de sa cachette en disant « Roh je suis là pas la peine de me harceler cherche un peu par toi-même ! » oui c'était comique mais c'était comme ça, ou alors le couple de jeunes en train de baiser dans un coin inadaptés et qui se font tuer pendant l'acte... Oui ça avec les nanas à poil c'était l'ADN des vieux slashers comme ses préférés : Vendredi 13 !
Elle remarqua que maintenant où était à présent ton bras mais...

Je crois que la cuisson est prête ! » Signala Sarah.


Cuisson ? Oh bien sûr oui ! C'est ainsi qu'elle se releva, posant le pot et allant terminer en ta compagnie de préparer le bon plat russe, avec toute sa ferveur et étant un peu moins gênée, dommage pour toi ! Se concentrer sur la bouffe l'aider pas mal ! Elle fredonner même un petit air. Et après une autre grosse attente, le temps de revoir un autre film presque dans cette fois sans faire grand chose, elle accélérer mystérieusement la cuisson avant de servir le plat. Elle espérait que tu aimais, elle ? Elle était assez satisfaite du résultat, comme au « bon » vieux temps. Le plat sentait la mère patrie à plein nez !

Et la soirée fut calme jusqu'à que l'heure de rentrer à la maison sonna. Cela fit même sursauter Ban mentalement en mode : « Hein ? C'est déjà l'heure de partir ? »...
Elle fit une petite moue mentalement, remettant convenablement son serre-tête et reprenant son apparence humaine avant de te souhaiter une bonne nuit, lâchant même un clin d’œil pour te taquiner aussi qui sait ?

Quand elle rentra chez elle, elle s'allongea dans son lit en câlinant son chaton sans rien dire, se noyant dans un torrent de pensées...
Cette soirée... N'était pas une simple soirée pour la démone, qu'elle l'avoue ou non elle le sait intérieurement.

Comment est-ce que ça peut arriver ?... » Demanda-t-elle au chaton.


Évidemment celui-ci répondit avec un ronron et miaulement adorable. Digne d'un bon petit bébé chat en bonne et due forme ! Il était encore trop jeune pour réellement parler à la démone. Elle savait qu'il était content et qu'il avait l'estomac bien remplie et qu'il était reconnaissant.

Et si le Bortsch ne lui a pas plut mais qu'elle n'a pas oser me le dire ?... » Lâcha également Ban.


Elle soupira, presque auto-pokerface pour elle-même, qu'est-ce qu'elle était agaçante pour son propre esprit. Comme si la réponse était affichée sur un gros panneau clignotant rouge sous son nez mais qu'elle continuait a regarder ailleurs alors que ça prend 99% de son champs de vision.
Sacrée Ban, enfin non pas sacrée, démoniaque...







• Irunya cause en #EFD6EA 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bon Bortsch et bonne compagnie    Bon Bortsch et bonne compagnie  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Bon Bortsch et bonne compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la bonne compagnie, la régression du photographe
» Notre asso "point de croix et compagnie" de Lorient
» Broyeur de bonne qualité ou non ?
» [CDA] Première compagnie ultramarine
» La bonne mine orange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Old Gotham-