Forum Jeu de Rôle Batman



Carpenter

Copperhead

Mad Hatter

Scarecrow

White shark

Two-Face

Ratcatcher

Kite-man

Shauna Belzer

Lynx

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Simon Hurt

Mahunter

Zatanna Zatara

Bluebird

Katana

Red Hood

Talon

The Signal

The Question

Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Renée Montoya

Crispus Allen

Jim Corrigan

Partagez | .
 

 Les bonnes habitudes ont la vie dure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justicier(e)
Masculin Messages : 47
Date d'Inscription : 10/06/2018
avatar
Oliver Queen/Green Arrow
MessageSujet: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Lun 9 Juil - 22:46

Oliver était en ville depuis peu et déjà il venait de s'en prendre à quelques criminels léger. Pas de quoi faire peur à Green Arrow, contrairement à ce que la presse pouvait raconter le milliardaire n'était pas ici pour simplement investir dans des nouveaux immeubles. En effet ce qui attirait Oliver ici était notamment financé un nouveau bâtiment et du nouveau matériel pour l'hôpital de Gotham. Dans sa ville il avait déjà contribuer à ce genre d'événement, Gotham était une ville qui méritait que de riches investisseurs acceptent de se mettre en danger.

Même si elle est rongée par la haine, cette ville abritait aussi d'innocentes personnes, qui dépendent de ces infrastructures. L'hôpital manquait cruellement de moyen, Bruce Wayne faisait de son mieux, mais il ne pouvait pas financer un orphelinat,  des associations et tout le reste seul. Oliver Queen souhaitait donc donné un coup de main. Ce matin il s'habillait en costume trois pièces, il c'était bien coiffé et avait même pris la peine d'enfilé une cravate.  Son majordome venait lui indiqué que la voiture était avancée, sans plus attendre il montait à l'intérieur demandant au chauffeur de le déposer à la tour Wayne.  

Cette rencontre ne l'enchantait pas plus que ça, en effet les deux hommes étaient certes alliés la nuit mais rivaux le jour. Cependant, Oliver pouvait accordé à Bruce ces tentatives pour amélioré le confort des habitant de cette ville et à ses yeux c'était un comportement honorable, les gens n'avaient pas besoin que d'un visage la nuit. Il leur fallait aussi un homme réel sur qui basé leur espoir, un homme qui ferait tout ce qu'il pourrait pour les sauver du bon côté de la loi.

Une fois arrivé il descendait de façon élégante de la voiture, d'un pas calme et serin il franchissait les porte et se voyait accompagner à l'entrée du bureau de Bruce par une charmante demoiselle. Devant les portes il frappait, puis attendait quelques instants avant d'entrée.  Un sourire s'affichait sur le visage d'Oliver, en dépit de leur rivalité cela faisait un moment que les deux hommes n'avaient pas eu l'occasion de discuter.

Bonjour Bruce. Je me suis permis d'entrée, cela faisait un bon moment.

Comment vas-tu ces derniers temps ?

Tu dois sûrement savoir ce qui m'ammène ici, j'avais demandé à ma secrétaire de contacter la tienne.


Oliver approchait de son homologue, il lui tendait une main amicale pour le salué. Que les négociations commencent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 2299
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
avatar
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Mar 10 Juil - 0:33

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

Wayne Enterprises.

Jouer Bruce Wayne, c'était un rôle en or à vrai dire. Enfin, je suis réellement Bruce Wayne mais je jouais surtout la comédie dans ce domaine. Les actions Wayne Enterprises, c'était surtout Tamara Fox, la fille de Lucius, qui s'en chargeait, elle gérait l'empire de mon père, après son père, qui lui était à mon service depuis mon retour il y'a plusieurs années. L'ancien administrateur, Cooper avait été viré, sans parachute doré, et Fox avait ramené la puissance de mon entreprise à sa juste valeur. Bien que je n'aimais pas ces longues heures pénibles au bureau, il fallait que je donne néanmoins le change aux citoyens de Gotham et aux journalistes qui rêvaient de me voir au bras d'une blonde platine, ou dans la poitrine exorbitante d'une brune aux yeux de velours dans une cage d'ascenseur. Si cela pouvait m'écarter du box-office des prétendants au rôle de Batman, pourquoi pas. Alors que Lorna m’amène un café, je regarde l'agenda qu'elle m'a préparée pour la journée. J'observe sur les lignes de mon cahier, un rendez-vous avec un certain Frank Morand, un entrepreneur de la ville de Gotham. Moui, sans plus, mais quand même, on ferait avec. Je bois mon café rapidement avant d'attendre le premier rendez-vous. Tamara me signale par interphone que les prototypes sont arrivés et qu'il ne faudra que quelques essais avant de les utiliser pour mon activité nocturne. Parfait. Tamara me rejoint dans le bureau, au vu que mon rendez-vous semblait bien en retard, je me dis que nous pourrions le voir ensemble et s'occuper de son cas une fois qu'il nous aura remis son curriculum vitae. Nous discutons un moment des derniers réglages pour le futur armement que j'utiliserais lors de mes sorties nocturnes. Alors, c'est à ce moment bien précis que l'on toque à la porte vitrée, je patientais bien entendu, le regard perdu à la ville tandis que ma directrice général rangeait ses affaires. Tamara referme les dossiers avant de les mettre dans un tiroir à côté de mon armoire. On fait entrer l'homme, qui se singularisa par son enthousiasme et sa joie d'être reçu par le "grand" Bruce Wayne. Mais la surprise n'était pas ce monsieur "Morand", non. C'était Oliver Queen. De retour à Gotham. Je parus légèrement surpris, tandis que Tamara eut un accueil bien amical. Les gens étaient subjugués par toutes les possibles intrigues que l'on me prêtait et Oliver Queen était pareil que moi, dans sa ville natale, à Central City. C'était fascinant de voir que les cours d'Alfred marchaient aussi biens. Je fis un sourire presque sympathique, après tout, je n'étais pas habitué à faire cette grimace, mais il le fallait, et la jeune Fox dans son fauteuil, attendait que l'entretien commence avec un léger sourire.

"Sois le bienvenu à Wayne Enterprises, Oliver. Bon retour à Gotham, j'espère que les choses ne vont pas mal pour votre entreprise. Hélas, je ne peux pas en dire autant de Wayne Entreprises. J'ai été forcé de vendre et des actionnaires s'occupent de gérer mon empire pour moi."


Empoignades et salutations, je l'invite à s'assoir en face de nous. Je réfléchis avant de sortir le peu que nous avons sur les nouveaux changements de l'entreprise selon Lex Luthor, enfin, ce qu'il nous a communiqué. Fox regarde les dossiers de Luthor, avec un léger intérêt tandis que je tapote le bureau avec un stylo. Je regarde Oliver à qui j'ai proposé de s'assoir, avant de bien discerner ses traits. L'homme semblait confiant, très confiant, et même enchanté de me revoir. Je renchérissais avec une première question, histoire de voir sa réaction et aussi ses mimiques.

"Ne t'en fais pas pour les secrets, Tamara est avec nous, et le bureau est dépourvu de micros."


Tamara se permet de surenchérir, amusée par l'idée d'être espionnée.

Tamara - "Bruce Wayne n'est plus une menace pour les grands investisseurs de la ville. Pourquoi Luthor ou Boyle se forceraient à vous espionner maintenant que vous êtes hors-jeu, Bruce ?"


Je regarde Tamara, elle avait toujours les bonnes questions. C'était normal, après tout, c'était la femme qui se chargeait de mon entreprise, et c'était elle qui avait le plein pouvoir sur l'exécutif de ma société, du moins, en fonction des pourcentages de l'entreprise que nous gérions, et même si les derniers évènements ne sont clairement pas bons pour Batman, je pouvais quand même organiser une relative résistance face aux projets de Luthor. Moi, je n'étais là que pour le nom et le prestige. Les actionnaires aimaient les images jeunes, séduisantes, comme moi bien sur. Sauf qu'après tous les scandales de ma famille ... J'étais la figure de proue, et même si j'avais une sacrée intelligence, face à Lucius ou Tamara, mon génie n'était que très peu de choses face à l'argumentaire et l'expertise des Fox. Ils décèleraient les failles, et pour ma part, je ne m'en plaindrais pas.

"Que puis-je pour toi, Oliver ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 47
Date d'Inscription : 10/06/2018
avatar
Oliver Queen/Green Arrow
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Mar 10 Juil - 11:16

Maintenant qu'il avait salué son hôte de la journée, Oliver s'installait dans un fauteuil que lui présentait Bruce, afin de pouvoir discuté tranquillement. Une femme était présente et cela ne le dérangeait en rien, ce qu'il avait à dire ne concernait pas Batman, de ce côté là au vu de ce qu'il ce passait en ville vaudrait mieux ne pas trop s'exposer. Face à lui Bruce expliquait la situation actuelle de l'entreprise, quand ce dernier expliquait dépendre d'actionnaire une idée vint à Oliver qui savait ce qu'il pourrait négocier.

Tout d'abord enchanté mademoiselle Tamara.

Ensuite Bruce j'aurais une proposition à te faire, ne t'en fais pas aucune arnaque de ma part.

Voilà récemment je me suis penché sur cette ville, j'ai observer ce qui serait le plus intéressant pour l'investissement. Mes conseillés voulaient que je m'occupe de crée une chaîne de logement au nom de Queen Entreprise. Seulement les bâtiments neufs ne servent à personne appart au plus riche, hors mon objectif est de satisfaire la plus grande majorité des habitants.

C'est pourquoi j'avait pour idée d'investir dans votre hôpital. Acheter du nouveau matériel, plus de structures ainsi que de personnel, favorisant les emplois.

Je n'ai rien à y gagné financièrement parlant, c'est là que j'ai besoin de ton aide.  Je cherche une entreprise où je pourrais acheté des actions. Et je pense que Wayne entreprise serait parfaite, de plus si je viens à la dirigée de part mon importante quantité d'actions, je pourrais te laissé les reines.

Tu récupère ton entreprise et moi j'investis tout en aidant pour l'hôpital. Il me semble que ce marché est honnête ?


Oliver ne savait pas comment allait le prendre Bruce, mais il était prêt à lui racheté un paquet d'action et ainsi devenir l'actionnaire numéro un de Wayne entreprise. Il savait qu'en investissant chez Wayne il n'y avait pas que Bruce qui pourrait ainsi en profité, mais aussi son homologue de la nuit. C'était un plus pour tout le monde.

Son sourire n'avait pas quitté son visage, cette proposition n'avait aucune arrière pensée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 2299
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
avatar
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Mar 10 Juil - 13:59

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

Wayne Enterprises.

La jeune Tamara Fox avait un grand sourire, un sourire comme je les connaissais, qui en disait long sans vraiment le dire. Lucius avait le même sourire, à croire que ça se transmettait chez les Fox. Lucius lui-même avait un don pour remonter les entreprises, une sorte de main dorée assez conséquente. Chaque secteur que Lucius gérait, les actions remontaient. Pour Lucius, tout ça n'était qu'un petit entretien avec ses possibilités et ses nuances, pour Bruce, ce n'était qu'un long et fastidieux travail de gérer une entreprise. Mais même si je donnais l'impression que je n'étais qu'un dandy qui se moquait éperdumment de son entreprise, je gérais aussi les comptes avec un certain discernement propre à mon autre alter-égo. Tamara me tend quelques dossiers sur les actions Wayne, et au vu du départ de Gormogon, je pouvais disposer d'une petite marge que je pourrais confier à Oliver. Je regarde avec une certaine attention les caractéristiques qu'il possède, Oliver était un bon entrepreneur, mais comment ça se passerait avec Luthor ? On ne manquait jamais d'avocats à vrai dire, mais il fallait quand même faire attention aux véreux et autres magouilleurs. Après tout, dans ce beau pays qu'est l'Amérique, il était très facile de se faire des diplômes sans passer les examens, moyennant finance. Je plisse les yeux en écoutant le nouvel arrivant et je porte ma main gauche près de ma bouche tout en relisant entre les lignes. Batman enquêterait sur Luthor de toute manière. Mais restons prudents. Malgré notre rivalité, Queen était quand même un bon ami, et je pouvais lui faire confiance. Relativement, dirons-nous.

Tamara - "Chez Wayne Enterprises, nous avons à cœur une image importante et sérieuse, surtout au vu des derniers évènements dans la presse à scandales. C'est pourquoi nous préférons nous renseigner sur les casiers et antécédents de nos collaborateurs. Vous ne verrez, j'imagine, aucun soucis à ce que je contacte les services juridiques à Starling City pour quelques ajouts à votre demande, n'est-ce pas ?"


Tamara avait ce don pour être à la fois calme et faire passer une pilule qui pouvait être douloureuse pour certains actionnaires. Encore un trait semblable aux Fox. Lucius lui-même était quelqu'un d'horripilant quand il s'y mettait, mais j'avais confiance en cette famille, comme en la mienne. La jeune femme assise au bureau mordillait ses lunettes tout en dévisageant le patron d'entreprise. Elle avait la sagesse du vieil ours et la malice du renard. Fox portait parfaitement son nom à vrai dire. Pour ma part, je faisais confiance à Tamara, autant qu'à Lucius. Je repose le dossier sur Queen Entreprises sur la table avant de regarder Tamara avec un léger sourire.

"Je t'avoue qu'un peu d'aide ne serait pas désagréable. Luthor possède déjà presque trente pour cent de l'entreprise, et j'avoue que c'est un tantinet pénible pour certaines activités nocturnes."


Tamara - "En effet, monsieur Wayne. Je suis sur que monsieur Queen saura donner toute satisfaction suite à la demande d'actionnaires, histoire de bousculer un peu ce conseil où nous n'avons pas que des amis. Néanmoins, je le vois bien dans notre secteur d'échanges mondiaux. Un homme d'affaires comme lui, qui se renseigne des lois du pays où nous exportons, peut apporter une certaine aide là où nous ne pouvons agir. Monsieur Queen nous apporterait une aide, quantifiable et rémunérée comme il se doit en fonction de ses talents."


"Si la patronne le dit ..."


Je hausse les sourcils, un petit sourire en coin. J'éclate d'un petit rire, un petit rire qui sonne faux pour moi. Le genre de sourire et de rire que je laissais pour les mannequins avec lesquels je traine pour donner le change dans l'élite de Gotham City. Les femmes ne m'intéressent pas, elles ne m'intéressent en aucune manière. Mais je dois donner le change en permanence. Je dois montrer que je suis un homme attiré par les femmes, la vie et tout le reste. Dieu merci, Alfred était là pour m'y aider, sans lui, il y'aurait bien longtemps que Batman aurait été découvert. Je regarde ma montre avant de croiser les doigts une dernière fois, un regard envers Tamara, pas la peine de jouer au théâtre avec elle, elle me connaissait bien et elle faisait partie de la famille. Je peux avoir confiance en elle, comme en Oliver, mais je tiens quand même à faire attention, à rester sur mes gardes pour ne pas les impliquer dans des choses qui pourraient les blesser tous. Fixant Oliver, je le toise, malgré notre rivalité, nous étions quand même amis ... Soudés, et j'avais bien besoin d'amis en ce moment. Le crime et les Tygers deviennent de plus en plus dangereux.

"Tu te sens à même de pouvoir gérer la nuit ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 47
Date d'Inscription : 10/06/2018
avatar
Oliver Queen/Green Arrow
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Jeu 12 Juil - 21:25

Oliver était ravis d'entendre que la demoiselle était partante pour son idée. Si Luthor possédait 30% de Wayne entreprise il ne lui restait plus qu'à faire une demande suffisamment alléchante aux autres actionnaires pour leur racheté leur part. Le blondinet avait vraiment pour projet d'aider Bruce, surtout qu'en aidant Wayne entreprise il aidait Batman, même si il ne gérait pas sa société directement, Oliver pouvait comprendre ce que ressentait Bruce. Cette frustration de ne pas pouvoir faire ce que l'on veux avec l'héritage familial.

Puis voilà d'un coup que la secrétaire de ce dernier lui demandait si il ne voyait aucun objection à fouillé son casier judiciaire. En réalté hormis les petits excès de vitesses dans sa jeunesse Oliver n'avait rien à caché dans le sens juridique du tèrme.

Oh je vous en pris Mademoiselle Tamara. Je n'ai rien à caché de ce côté là, je suis clean depuis mon retour.

Oliver tachait de gardé le sourire, il comprenait qu'elle veuille savoir avec qui elle va partagé ses affaires. Une mauvaise réputation est si vite devenue virale pour une entreprise et surtout un partenariat aussi important qu'une "alliance" entre Queen Entreprise et Wayne entreprise. Deux grosses sociétés qui avaient l'habitude d'attiré la convoitise à plusieurs échelles. Puis voilà que Bruce informait Oliver que Luthor possédait plus de trente pour cent de sa société, évidemment le rapprochement entre ça et Batman se faisait dans la tête d'Oliver.


Je vois notre ami nocturne doit sérieusement avoir besoin de renfort. C'est pour cette raison que si ton assitante et toi êtes d'accord, j'accepte de vous acheté pour l'instant cinquante pour cent de ton entreprise. Et si jamais vous êtes satisfait de notre partenariat je pourrait vous acheter le reste et possiblement vous le vendre à un prix de misère.

Je perdrais de l'argent mais cette ville gagnera un protecteur plus libre et puissant que jamais. Au vu de ce qu'il ce passe ces derniers temps ce ne serait pas de refus.

De plus comme le dit mademoiselle je pourrais aller jouer les portes-paroles à l'étranger pour toi. JE suis en assez bon terme avec les asiatiques, ce qui pourrait t'offrir de meilleur ouvertures je pense.


Oliver était prêt à signé un chèque et un contrat tout de suite. Pour le financement il sortirait les économie qu'il gardait de côté, cette argent serait alors utilisée pour la bonne cause. Puis voilà que Bruce changeait de sujet, il lui demandait si Oliver se sentait capable de gérer la nuit.

Je vois que tu es assez confiant pour parler de ça devant elle.

Dans ce cas tu peux compter sur moi pour t'aidé. De ce que j'ai cru comprendre le bordel n'est pas loin de nous exploser au visage. Je resterais le temps qu'il faudra pour t'aider.

D'ailleurs je voulait aussi te voir à ce sujet.

J'enquête sur une histoire un peu louche et je pense qu'elle touche mon entreprise ainsi que tes doc.


Oliver déposais alors de photos sur le bureau face à lui.


Regarde ça. Quelqu'un s'en prend à des enfants et des femmes sans familles.

Puis ils disparaissent sans laisser de trace de Starling. J'ai mis la police sur le coup, mais il semblerait que les conteneurs sortent de la ville.

Il faudrait que je trouve qui est derrière tout ça et le stopper.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 2299
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
avatar
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Ven 13 Juil - 11:21

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

Wayne Enterprises.

Oliver me déconcertait, il ne savait pas que Wayne Entreprises avait vraiment été vendu morceau par morceau. Et qu'il ne pouvait clairement pas avoir cinquante pour cent de l'entreprise. Tamara sortit alors quelques papiers avant de me les tendre, chacun de ces papiers indiquait qui détenait des actions Wayne Entreprises dans mon assistance. Rosa Persona, Luthor, moi, Dinah, et il ne manquait plus que douze pour cent de l'entreprise qui venaient d'être libérés. Douze pour cent que l'on pouvait attribuer à ce cher Oliver, pour le moment. Je regarde Tamara avec une certaine idée dans le crâne, pour le moment, on ne pouvait pas faire grand chose face à Luthor, mais avec Dinah, on pouvait quand même l'empêcher de tenir la barre droite dans son optique. Pour ma part, j'espérais simplement qu'on puisse mettre un frein aux idées de Luthor dans mon entreprise. Et la vente d'armes qu'ils avaient lancé, lui et Rosa, étaient une mauvaise idée pour l'entreprise. Un homme qui est prêt à prendre une décision, et de tout plaquer depuis Starling City pour venir à Gotham City, pour me voir et en savoir plus sur le folklore de la ville ? Ce n'était pas banal. Pour tout dire, je pensais qu'on avait engagé cet homme pour venir me surveiller, mes agissements et mes propres alliés, dans l'optique d'une nouvelle campagne visant à me détruire de l'intérieur. Le côté parano revient un peu dans mon crâne, on ne sait jamais sur quoi tomber, mais j'ai confiance en Oliver, j'ai confiance oui. Mais c'était quelque part, trop beau pour être honnête.

"Pour le moment, il n'y a que douze pour cent de l'entreprise de disponible. Je ne peux pas donner plus, vu que le reste est déjà attribué. Beaucoup d'actionnaires sont déjà à l'intérieur de Wayne Entreprises, et j'ai les mains liées."


C'est alors qu'il me parle de ces cas de disparitions à Starling City. C'est étrange en effet. Avec ce qui se profile, je me demande comment on pourra assurer une telle charge de travail, mais on peut y'arriver, j'en suis certain. Même si je redoutais de lui faire pleinement confiance, il était intéressant de le voir se complaire dans son nouveau rôle. J'étais même assez content intérieurement de voir un nouvel allié qui pourrait me permettre de souffler un peu. J'étais épuisé, et ce rythme que j'enchainais allait me tuer d'une manière ou d'une autre. Par contre, il fallait un ensemble de règles pour survivre à Gotham City. Un faux pas et on condamnait un innocent au bûcher du péché de la ville. Même si les dispositifs de Green Arrow indiquaient qu'il respectait la vie humaine, je tenais à rappeler ce que je porte comme morale, comme éthique vis à vis de mes alliés. Pas de tueries, cela, il était parfaitement au courant de mes méthodes, et comme je l'avais déjà dit à Clark : Ma ville, mes règles. Sinon, ça fera mal.

"Je me renseignerai sur les disparitions de ces gens. En attendant, je crois que nous avons un problème urgent à régler. Gotham City s'enfonce dans quelque chose qui ne me plait absolument pas."


Gotham savait vous tester, elle savait vous poussez jusqu'aux limites, et parfois ... Elle vous faisait faire des choses horribles. Même si la tentation était souvent puissante, même si elle était monstrueusement abjecte, insidieuse, elle vous testait et éprouvait les fidèles. J'en étais venu à une conclusion presque biblique de la chose. Gotham fut crée pour éprouver les fidèles, pour montrer que l'Homme peut être maitre de son destin, qu'il peut choisir aisément entre le bien et le mal, et qu'il peut encore faire la part des choses, et savoir dire "Non" quand il se devait de l'être. Mais la ville est suffisamment vicieuse pour vous faire pencher du mauvais côté. Et même pour tout ce qui faisait allusion à la ville, des gens comme Lex Luthor étaient dangereux, monstrueux, et il fallait s'en méfier. Il fallait se méfier des âmes charitables de Gotham City, parfois, elles avaient le même glamour qu'un Mister Zsasz qui vend des bonbons à des enfants : En gros, il faut se méfier de cette ville et des rejetons infernaux qu'elle engendre.

"Sharp prépare quelque chose avec ses tygers, et ça ne me plait pas. Gotham prend une ligne de tyrannie et ça ne me plait pas."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 47
Date d'Inscription : 10/06/2018
avatar
Oliver Queen/Green Arrow
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Sam 14 Juil - 13:58

Oliver écoutait attentivement ce que lui disait Bruce, visiblement il ne restait que douze pour cent de cette entreprise. Ce n'était clairement pas assez pour contrer Luthor et ses amis, mais tant pis il faudra s'en contenté. Avec le temps des négociations pourraient avoir lieu avec les autres actionnaires majeurs de Wayne Entreprise. Queen avait vraiment l'intention d'aider son ami, autant celui de nuit que celui de jour, les deux avaient besoin de renfort sérieux. C'est pour cette raison qu'il resterait à Gotham le temps que tout ce calme.

Je vois. Dans ce cas je prendrais les douze pour cent qu'il te reste, donne moi un prix et je te signe le chèque sur le champ.

Puis Bruce revenait sur l'affaire qui intéressait Oliver, les disparitions plus qu'inquiétantes de femmes sdf ainsi que de leurs enfants. Au début le milliardaire de Starling, comptait ne parlé que de ça, mais visiblement Batman avait des souci plus importants dans sa ville. Il faisait mention d'un homme nommé Sharp qui serais à la tête de l'unité Tyger. Vu la tête qu'il faisait et le ton employé ce n'était pas du menu fretin.


Sharp et l'unité Tyger ? Vu comme tu en parles on dirais qu'ils ne sont pas à prendre à la légère.

Mais dans tout les cas tu peux compter sur moi pour lutter contre eux. Je te prêterais de mon arsenal et mon énergie si tu en as besoin. Que dirais-tu qu'on se donne rendez-vous ce soir ? On pourrais aller se renseigner sur ce Sharp et ses activités?


Disons qu'on se rejoins où tu le voudras, à ton signal par exemple. Une fois ici nous irons voir ce qu'il ce trame avec nos amis félins ?

Ne t'inquiète pas je sais très bien qu'à Gotham on joue selon tes règles. Je ne tuerais personne.


Oliver se doutait qu'ils n'auraient pas le temps pour les SDF, mais ce n'était pas grave il mettrait Roy sur le coup tant qu'il sera occupé avec les Tygers. Il ne connaissait pas vraiment ces types mais vu comment Bruce en parlait, ils ne devaient pas être des enfants de coeurs.

Dans tout les cas Batman pouvait être certains du soutiens apporté par Green Arrow, tout comme Bruce vis à vis d'Oliver. Cette alliance était nécessaire, les deux héros avaient déjà travaillé ensembles et leur équipe était plutôt bonne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 2299
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
avatar
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Dim 15 Juil - 23:07

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

Wayne Enterprises.

"Je te laisse ces douze pour cent pour un dollar symbolique. J'ai besoin d'alliés, que veux-tu."


Surveillance et protection ... Mais à quel prix ? Toute société qui prône ce genre de pensée se pouvait être ambitieuse aux premiers jours, séduire un électorat assez craintif et perdu, puis, se révéler être le pire des tyrans une fois au pouvoir. Si Sharp devenait maire définitif de Gotham City suite aux élections, il faudra que je le surveille, et de très près. Non pas que je doute que cet administrateur d'Arkham soit un criminel en puissance, mais il était peut-être un peu trop manipulable, et des conseillers municipaux comme Hugo Strange pouvaient se révéler des plus ... Dangereux pour lui. Et à Gotham City, avec le bon prix, un assassin peut faire n'importe quel travail. Y compris assassiner un maire pour déclencher une nouvelle vague d'élections, et ainsi le cycle de haine continuera. Quant au dénommé Strange, son visage me rappelait quelque chose oui, mais parfois, on n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Strange était dangereux, et je savais qu'il s'occupait de Sharp dans les ombres. Mais pourtant, quelque chose me turlupinait à ce niveau-là. Que disait le Joker autrefois ? Qu'avait-il dit la dernière fois que nous nous étions rencontrés à Arkham ? Comment cacher un secret au plus grand détective du monde ? Il suffit de le mettre sous le nez et d'attendre. La voix du Joker résonne une fois de plus dans mon crane tandis que l'individu me triturait l'esprit avec une espèce de ressemblance que je n'arrivais pas à déterminer. Un psychiatre hein ? Généralement, les psychiatres d'Arkham repartent de l'asile avec une envie de vomir ou celle de se suicider, soit, ils restent suffisamment longtemps pour devenir eux-mêmes pensionnaires. Et ce monsieur Strange ? Dans quel camps était-il vraiment ? Il ne donnait aucunement l'envie de se tirer une balle dans le crane, c'était certain. Méfiance.

"J'ai déjà ma base de données sur Sharp. La chose primordiale pour le moment, c'est d'arrêter les criminels qui sont encore en liberté."


Mes plans pour protéger Gotham City avaient échoué de manière légale et financière, et même si Tamara m'avait assurée que Gothcorps était certes, un peu moins évolué au niveau technologique que nous, ils feraient quand même du bon travail. N'avait-elle pas d'excellents employés après tout ? Bien sur, la plupart rejoignaient Wayne Enterprises, sous anonymat, et bien sur, pour éviter les pressions de Nathan Boyle, le PdG actuel de Gothcorps qui n'était qu'un tyran sous ses airs de bienfaiteur. Je l'avais dans le collimateur, et même si j'avais toujours respecté mes adversaires financiers, Gothcorps méritait mieux qu'une ordure pareille. Observant les deux personnes avec qui je discute, je note néanmoins que ce cher Oliver avait une aisance particulière de la linguistique, ce qui renforce mon idée. C'est un homme intelligent, peut-être même dangereux, et qui peut se révéler être très fouineur sur les bords. J'aurais à garder un œil sur lui. Et même s'il avait la beauté du Diable comme on le disait souvent, l'intérieur pouvait être pire. Mais c'est le côté parano qui parle, et je me devais quand même de lui faire confiance.

"Mauvaise idée pour le signal, Specter nous coffrerait. Et James Gordon ne pourrait pas nous aider."


L'idée pourrait même effleurer Sharp si il était élu. Diviser les forces physiques et spirituelles de Gotham City pourraient instaurer un climat de méfiance vis à vis des justiciers aux gens, redonner une nouvelle haine à la ville, un nouveau cycle de haine farouche. Mais c'est vrai, Tamara avait raison sur un point lors d'une dernière conversation. Oliver Queen et Bruce Wayne formaient un couple qui pouvait aider à reconquérir le cœur de Gotham City. Cette pensée ne m'était jamais venu à l'esprit sous cette forme, mais l'idée était séduisante, vraiment. Pour tout dire, former une espèce de duo mêlant la beauté, la séduction, et l'âme de Gotham City pourraient permettre de donner une nouvelle jeunesse à la reconstruction de la ville, tout en mettant les mains dans le cambouis pour dégager Sharp. J'avais mes plans, oui, mais rien n'empêchait de donner à cette ville, ce besoin d'évoluer.

"Sharp peut attendre pour le moment, nous l'aurons au quart de tour. Je veux qu'on agisse avec le GCPD mais sous couvert. Specter ne doit pas être au courant. Essaie toi aussi d'enquêter sur les monstres qui sévissent en ce moment. On ne sait jamais."

J'avais cette idée depuis le début, et même si Gordon n'appréciait pas que je mette le nez dans ses affaires, l'idée lui était séduisante en terme de manière non officielle. Pour ce qui est de Sharp : Une menace sous ma surveillance me donnait un certain temps et une approche plus pratique de la chose.

"Il y'a encore beaucoup de choses à faire à Gotham City."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 47
Date d'Inscription : 10/06/2018
avatar
Oliver Queen/Green Arrow
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Jeu 19 Juil - 15:57

Un sourire se dessinait de nouveau sur le visage d'Oliver, quand Bruce lui indiquait ne vouloir qu'un dollar symbolique pour payé les douze pour cent de son entreprise restants. Sans se faire prié ce dernier sortait donc un billet de un dollar qu'il posait sur le bureau devant Bruce et son assistante. Mais la discussion revenait rapidement sur les sujets sérieux, apparemment Bruce ne semblait pas enchanté à l'idée de rendre une petite visite de courtoisie à ces Tygers et leur chef Sharp.

Bon ben Bruce tu peux compté sur moi. Je serais un allié de taille.

Avant de pouvoir continué à discuté, Bruce l'informait que les autres criminels de cette ville méritaient plus leur attention que Sharp. Ce qui n'était pas faux, dans ce cas Oliver pensait remettre le cas des SDF sur le tapis, même si dernièrement il savait qu'une guerre des gangs avait éclatée dans Gotham, ne laissant les citoyens de cette ville qu'entre plusieurs attaques. Pour eux ce n'était sans doute que des dégâts collatéraux, mais il n'y avais aucune chance qu'Oliver laisse passer une chose pareil.

J'ai entendu dire que dernièrement tes rues étaient devenue le théâtre d'une guerre des gangs. As-tu une piste en tête que tu voudrais qu'on exploite ? Remettre à leur place des criminels qui se pensent au dessus des lois, m'est pas mal tentant.

Puis soudains venait une idée à Oliver. Durant les débuts de son chantier, la veille, ses hommes avaient retrouvé une femme, en tenue de "ninja" le ventre ouvert au milieu d'un immeuble en construction. Cette histoire paraissait bizarre, comment une femme ninja se serais retrouvée morte ici ? Et puis visiblement elle était bien armée. Quelqu'un de fort était venue à bout de cette femme, mais qui?

J'enquêterais comme tu me l'as demandé. Actuellement je suis sur les côtes des Yakuza basé à Little Tokyo. Ces derniers pensaient pouvoir venir me dépouiller de mon argent sans en subir les conséquences. Mais quelque chose de plus étrange c'est produit hier dans la nuit, tu sais mes hommes bossent aussi tard dans la soirée.

Alors que j'était dans les rues à surveiller, voilà qu'ils m'appellent en me disant avoir retrouvé le corps d'une femme habillé comme une ninja au milieu du chantier. Sur le sol était écrit en arabe " La tête du démon vous le fera payé ". Je n'ai aucune idée de ce que sa signifie, mais ça ne sent pas bon. J'aimerais avoir ton attention là-dessus.


Oliver devenait sérieux et regardait Bruce sans le quitter des yeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 2299
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
avatar
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Sam 28 Juil - 12:43

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

Les dernières paroles d'Oliver me firent arquer un sourcil. Je n'aimais pas déjà la simple idée que CE criminel soit dans ma ville, mais je devais faire avec hélas. Observant bien les traits d'Oliver, je pose ma main sur le bureau avant de regarder Tamara. Elle a compris mon regard, elle doit se retirer. Des affaires un peu plus dangereuses nous guettaient, et si elle venait à en faire partie, elle risquait de s'attirer le regard de quelqu'un encore plus dangereux que le Joker ou Double-Face. Maintenant que nous sommes seuls, j'invite Oliver à me suivre jusqu'à ma bibliothèque. J'ouvre un de mes livres factices et un ascenseur survient. Je l'invite à y pénétrer avec moi, tandis que le scanner rétinien et de l'empreinte de ma main suffisent à activer le mécanisme de l'ascenseur. Direction : Les bureaux personnels de Fox, reliés à la Batcave. Tandis que nous arrivons dans l'immense salle lumineuse et presque vide, je m'approche de l'ordinateur avant de sortir le dossier sur Ra's Al Ghul. Très détaillé, on y retrouve les différentes personnes qui sont dans son entourage : Lady Shiva, Talia Al Ghul, Nyssa Raatko, et même Spectre Blanc. Tous étaient en relation avec le démon. Tandis que le dossier est en parfaite ouverture, je reprend doucement mes paroles. Mon sourire avait disparu, ce même sourire qui était visible dans le bureau, ce faux sourire que je portais en public.

"Ra's al Ghul, alias la tête de Démon. Un homme dangereux. Il aurait plus de six cent ans, et est un homme qui rêve de purger la Terre de l'Humanité qui la détruit. Un homme prêt à toutes les bassesses pour arriver à ses fins. Il en viendrait même à sacrifier ses propres filles si cela peut lui permettre de vivre plus longtemps."


La question me brûlait aussi les lèvres pour tout dire. Le Démon pouvait très bien organiser une nouvelle lutte intestine dans ma ville, ce que je ne permettrais pas. Gotham City avait déjà énormément de problèmes en ce moment, et ce n'était pas le moment, vraiment pas, de rajouter une couche de criminalité en plus. Bon Dieu, quel problème pour tout dire, rien que de penser à cela, la mort de Talia, cela me touchait pour tout dire. Elle était un peu plus qu'une amante pour tout dire, et elle était un peu une grande partie de ma vie, mais hélas, tout nous oppose comme je le disais, et malheureusement, son rêve de voir Batman s'en aller n'est pas prêt de se réaliser. Je devais sans cesse combattre le crime, même si cela devait prendre ma vie, et Oliver devait le comprendre parfaitement. La Ligue, selon Talia, devait purger le monde de sa corruption, et de toute aberration dans le genre humain. Et par purger, j'entendais le fait d'exterminer ceux qui sèment le chaos et le trouble dans la ville. Une bien mauvaise idée de ce que je pensais moi. Au final, ce n'était que s'abaisser au niveau de ces monstres qui sévissaient, et Ra's al Ghul ne vaudrait pas mieux que le Joker ou encore même Killer Croc. C'était certain.

"Ra's al Ghul juge que je suis le parfait héritier pour reprendre son empire, et il fera tout pour m'abattre. Y compris s'en prendre à mes plus proches alliés. Il faudra que tu sois prudent avec eux. Sa ligue des ombres n'est clairement pas le genre de choses que l'on peut sous-estimer."


Pour ce qui était de ce qu'avait vu Oliver, je me méfiais quand même. Ce n'était pas dans les habitudes de Ra's de se montrer comme ça, il était plus vicieux que ça. Cela sentait le coup fourré, et de loin. Nul doute, la vengeance, toujours bien calculée, peut faire très mal, et je savais parfaitement qu'un homme de la trempe de Ra's al Ghul voudrait affirmer sa domination, surtout devant sa confrérie. Je me tiens prêt à un éventuel piège de la part de la Ligue, et pour tout dire, je n'avais pas spécialement envie d'écouter, encore et encore, les délires d'un vieux gâteux dans ce genre. Je valais largement mieux que cela, et la Ligue des Ombres n'était qu'une association de psychopathes. Comment Talia pouvait-elle encore cautionner ce genre de choses ? Il me faudra avertir Talia du retour de son père. Talia était peut-être ma faiblesse, mais je pouvais aussi en faire une force. Elle et moi, unis contre son père, cela ne pouvait qu'être une bonne chose pour déchirer les restes de la Ligue des Ombres. Mais encore, pouvais-je vraiment faire confiance à Talia ? Ne me trahirait-elle pas dans un dernier moment de culpabilité ? Surement. Et cela me faisait peur, intérieurement.

"Pour ce qui est de la guerre des gangs, il faut prendre en compte les Tygers. Ils sont dangereux, redoutables, et nous avons déjà eu la malchance de nous confronter à eux. Ce ne sont clairement pas des criminels lambda, et ils sont biens armés, et biens entrainés."


Je préférais mettre les choses au clair avec l'archer vert. Il avait certes, l'expérience, et l'équipement pour se protéger. Mais moi, j'avais quelque chose qui lui faisait défaut. J'avais la hargne et la motivation pour détruire les empires du crime. J'avais la motivation pour exterminer les relents de moisis qui sévissaient dans ma ville, et je n'avais pas besoin d'une Ligue des Ombres pour semer le trouble, encore moins pour m'aider. L'aide d'Oliver était inestimable, et je pouvais compter un nouvel allié dans le Réseau. Ce qui était parfait pour ma cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 47
Date d'Inscription : 10/06/2018
avatar
Oliver Queen/Green Arrow
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   Lun 10 Sep - 12:18

Oliver était assis et écoutait attentivement ce que lui disait Bruce au sujet de Ra's Al Ghul, peut-être que pour Batman ce n'était pas un cas prioritaire mais pour Oliver ça l'était la vie des hommes qu'il paye est en jeu. Et il ne laisserait personne s'en prendre à ses employer en toute impunité, même si pour cela il devra enquêter seul sur une organisation terroriste. De ce que lui disait Bruce Ra's le voulait comme héritier à la tête de la Ligue des Assassins. Quelle idée, Batman leader d'une organisation criminelle international ? Quel beau tableau.

Je vois ce que tu veux me dire. Seulement pour moi la priorité est d'enquêter sur cette histoire, qui menace directement la vie de mes employés et ça je ne peux le tolérer.

Donc m'accorderas-tu ton aide pour cette affaire ? De ce que tu m'en dit ce Ra's Al Ghul n'a pas l'air d'être le genre d'homme qu'il faut prendre à la légère.


Oliver était déterminé, Bruce en le connaissant devait se douté que l'Archer vert ira seul si il le faut s'occuper de cette histoire mais qu'il le fera. Même si pour Oliver ce combat sera très compliqué sans l'aide de la chauve-souris, il connait ces ennemis et les à déjà combattu. Batman est l'homme le plus redoutable une fois les connaissances sur ces ennemis acquises.

D'autant plus que pour ce qui est d'Arkham City, j'ai prévu d'infiltré l'asile en y allant faire un petit tour je trouverais sans doute des informations nécessaires.

Je me doute bien que ce Strange n'est pas le dernier des idiots, mais je compte lui montré que même si il à une milice privé capable de te tenir tête il ne me fait pas peur et je serais toujours dans ses pattes.


Oliver venait de se lever, dans tout les cas même si Bruce acceptait, il allait partir de ce bureau pour aller se changer. Il était temps d'enquêter et d'arrêter toute cette histoire très rapidement, avant qu'il n'y ai des morts à déclaré.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les bonnes habitudes ont la vie dure.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les bonnes habitudes ont la vie dure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le coin des bonnes affaires
» ENID BLYTON SERAIT-ELLE UNE DROGUE DURE?
» [Long, Guillaume] 101 bonnes raisons de se réjouir de lire
» bonnes fete de fin d année
» Les bonnes résolutions pour 2010 (défi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Old Gotham :: Wayne Tower-