Partagez | .
 

 Un peu de pub?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Criminel(le)
Masculin Messages : 30
Date d'Inscription : 07/05/2017
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Assassin
♠ Relations conflictuelles ::
♣ Vos Alliés : :
avatar
Deathstroke
MessageSujet: Un peu de pub?   Mer 24 Mai - 21:52

Bonsoir Vicky,


    vous vous demandez surement comment j'ai eu votre numéro de téléphone et pourtant ce n'est pas important. 


    Je vous écris ce message afin de vous proposer mon interview. 
Je pense que cela peut être bénéfique pour nous deux car vous aurez l'honneur d'avoir un article sur le meilleur Assassin de Gotham voir pourquoi pas dire du monde. Je vous précise si ça peut aider à se rencontrer que connaissant votre penchant pour le Chevalier Noir je l'ai rencontré à de multiples reprises. 


Alors si vous êtes d'accord, on se retrouve au Gotham City Herald demain à 16h00 précise.


DeathStroke


« Les amis meurent, la famille vous déçoit, mais l’héritage… Ce qu’on laisse est éternel. »



Dernière édition par Deathstroke le Lun 12 Juin - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 144
Date d'Inscription : 30/12/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Journaliste au Gotham Gazette.
♠ Relations conflictuelles ::
♣ Vos Alliés : :
avatar
Vicki Vale
MessageSujet: Re: Un peu de pub?   Jeu 25 Mai - 14:51

Je serais ravie de participer à votre Rencontre.
Je vous laisse donc le soin de commencer notre sujet. Attendez-vous néanmoins à quelques questions assez "directes".

Vicki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Criminel(le)
Masculin Messages : 30
Date d'Inscription : 07/05/2017
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Assassin
♠ Relations conflictuelles ::
♣ Vos Alliés : :
avatar
Deathstroke
MessageSujet: Re: Un peu de pub?   Jeu 25 Mai - 21:58

Cette journaliste a accepté de me rencontrer, super j'espère que ça va faire parler de moi. Comme à mon habitude je laisse la personne s'installer et je m'assure que ce n'est pas un piège. Je n'observe rien de particulier, elle est venue seule. D'un autre coté c'était prévisible, j'imagine que ma proposition d'interview est une bonne opportunité pour elle.
En tout cas je pense que ce rendez vous va être plus plaisant que certains précédent car cette femme dégage quelque chose qui ne laisse pas indifférent. Habillée avec une robe rouge et des escarpins noir, j'ai l'impression que Vicky a fait un effort sur sa tenue. C'est une femme sur laquelle on se retourne, de long cheveux roux, une silhouette parfaire, je ne vais pas attendre plus je vais aller me présenter.


Je descends du toit de l'immeuble face au Gotham Herald, monte sur ma Ducati et roule jusqu'à devant le bar où la journaliste m'attends en terrasse. Je m'avance vers elle et constate que de près elle est encore plus charmante, une jolie bouche rouge et des yeux magnifiquement vert qui me fixe et me font comprendre qu'elle m'a vue. J'arrive au niveau de la table nous sommes un peu à l'écart dans un coin sous l'ombre d'un arbre, c'est parfait pour discuter tranquillement. Cette femme commence vraiment à me plaire !!!



« Bonjour Mme Vale, c'est un plaisir de vous rencontrer, vous êtes charmante. »



Je saisi la chaise, pose mon casque orange et noir à coté de moi et retire ma veste. Vicky ne semble pas impressionnée, je m'assoie et me dis que j'ai eu une magnifique idée de proposer cet entretien. Une fois installé mon regard se porte encore sur elle, difficile de ne pas la regarder, je comprends mieux pourquoi les gens répondent toujours à ses questions, comment lui resister.



« Je suis ravie de voir que vous êtes venue et j'apprécie le fait que vous ayez choisie une table un peu à l'écart histoire de pouvoir discuter tranquillement sans être dérangé. C'est très professionnel et j'aime les gens qui le sont. Il nous reste juste à commander quelque chose à boire et je suis à vous.» 


« Les amis meurent, la famille vous déçoit, mais l’héritage… Ce qu’on laisse est éternel. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 144
Date d'Inscription : 30/12/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Journaliste au Gotham Gazette.
♠ Relations conflictuelles ::
♣ Vos Alliés : :
avatar
Vicki Vale
MessageSujet: Re: Un peu de pub?   Mer 5 Juil - 11:18

Comment imaginer pouvoir interviewer un assassin de la trempe de Deathstroke ? C'était un monstre, un salaud de la pire espèce qui avait ravagé la vie de tant de gens dans sa vie. Et pourtant, j'avais eu un message m'indiquant qu'il souhaitait me rencontrer. C'était à la fois inquiétant, étrange et terriblement divertissant. Rencontrer le fameux Deathstroke, l'homme qui était le meilleur mercenaire au monde, ou du moins, c'est ce qui se disait dans le monde merveilleux de la Pègre Gothamite. Deathstroke était le sujet de légendes à son actif, meilleur combattant au monde grâce au sérum qu'on lui a injecté il y'a de nombreuses années et d'après son dossier, il est dit qu'il a travaillé pour le dénommé Ra's Al Ghul dans la Ligue des Ombres, mais toutes ces histoires pouvaient être fausses aussi. En temps normal, il était déconseillé, et surtout interdit par le GCPD, de s'associer ou de rencontrer ces personnes, mais quand on est une journaliste, il faut quand même parfois, avaler la pilule et accepter tout type d'interviews, même si elles peuvent paraitre assez dangereuses. La vie de journaliste, c'est sur le terrain ! J'avais quand même préparé une tenue pour rencontrer cet homme, et puis, si c'est un piège, je sais que Batman pourra me retrouver et qu'il fera très chèrement payer Deathstroke pour m'avoir attaqué. Et puis au cas où, je camoufle un petit taser dans le fond de mon sac à main, cela me permettra au moins de me défendre le temps de pouvoir hurler à l'aide. Ce serait déjà une bonne chose en effet. Néanmoins, j'avais quand même un peu peur de le rencontrer. Alors que je descends les étages du Gotham Herald, je savais qu'il voulait me rencontrer dans un bar non loin de mon lieu de travail. Au moins, je savais où aller, et le rendez-vous était en terrain connu. Y'aurait pas mal de journalistes qui seraient dans le bar, on ne sait jamais. C'est alors qu'il entre dans le bar, il est imposant dans son armure, très imposant en effet. Il m'a vu, et il se dirige enfin vers moi. Nous sommes sur une petite terrasse, à l'intérieur du bâtiment, en extérieur, c'est une espèce de terrasse qui n'est pas en vue directe sur la rue, mais qui est plutôt entourée par les autres bâtiments. Une cour intérieure si on préfère.

"Monsieur Deathstroke."


Je le salue, nous nous saluons, et l'atmosphère est légèrement réchauffée. Pour tout dire, je m'attendais à pire. Il est poli, malgré le fait que ce soit un tueur de la pire espèce. Je me demande ce qu'il compte vouloir de ma personne. C'était étrange, même bizarre au final qu'un criminel vienne à moi comme ça. Enfin non, après tout, le Joker était déjà venu vers moi et je n'avais pas eu mon mot à dire. Pour tout dire, c'était même assez effrayant avec un criminel costumé comme le Joker, trop imprévisible, trop fou pour être quelqu'un qu'on puisse cerner correctement. Quant à Deathstroke, lui, ce serait peut-être différent. Et d'après ce que je savais, c'est qu'il n'était pas fou. Il tuait sur contrats, et j’espérais qu'un de mes patrons n'avaient pas lancé de primes sur ma tête.

"Il faut savoir rester professionnel en toutes occasions n'est-ce pas ?"

Je sors un dictaphone, mon dictaphone pour pouvoir enregistrer les bribes de conversations qui me seront utiles pendant notre entretien. Pour tout dire, j'attendais de voir ce qu'il voulait vraiment. Une interview, dans un lieu aussi exposé, c'était presque étonnant. Comme s'il n'avait pas peur des policiers qui pouvaient entrer dans ce lieu. Il avait enlevé son casque et l'on pouvait remarquer qu'il devait avoir au moins la soixantaine bien trempée, avec un petit côté borgne en prime. Ce n'était pas déplaisant, mais légèrement étrange quand même. Je regarde le serveur qui vient à nous et je commande un café bien noir. Quelque chose pour me réveiller, j'en ai bien besoin. J'allume le dictaphone et je commence à enregistrer.

"Et bien, voila qui est étrange quand même. Quand j'ai reçu votre message pour cette interview, je pensais que c'était un canular, mais vous êtes bien là. Alors expliquez moi votre raison de cette interview ? Que désirez-vous dire à la presse de Gotham City et à ceux qui la lisent ?"

Autant trancher dans le vif du sujet. Au moins, ça évitera que l'on tourne autour du pot pendant plusieurs minutes. Et puis, quelque part, ce type me foutait une de ces trouilles. Il fallait que je reste du plus grand calme qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un peu de pub?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Coventry :: Gotham City Herald-