Forum Jeu de Rôle Batman



Harriet Pratt

Copperhead

Lady Shiva

Clayface

Bronze Tiger

Clock King

Maxie Zeus

Le Ventriloque

Lynx

Baby Doll

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Man-Bat

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Katana

Spoiler

Talon

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan
Derniers sujets
» Votes du forum
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyAujourd'hui à 20:50 par Harvey Dent / Double-Face

» Le Prince des Puzzles
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyAujourd'hui à 20:37 par Edward Nygma

» Topic des Blagues
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyAujourd'hui à 18:01 par Selina Kyle / Catwoman

» Dame corbeau sur un casino perchée (PV Amy)
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyAujourd'hui à 17:58 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Le procureur, le monstre et le cambriolage (Public)
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyAujourd'hui à 3:42 par Harvey Dent / Double-Face

» La belle sanglante (Freya, Jason, Damian)
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyHier à 23:33 par Freya Nightsky

» L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyHier à 20:02 par Floyd Lawton / Deadshot

» L'évasion d'Arkham City
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyHier à 19:41 par Dinah Laurel Lance

» Le mauvais fils ? [ Terminée ]
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyHier à 19:05 par Selina Kyle / Catwoman

» Sachiko Shinozaki
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyHier à 18:15 par Edward Nygma

» Une nuit en enfer
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyDim 18 Aoû - 19:49 par Amelia Underwood/The Owl

» Galerie de The Owl
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyDim 18 Aoû - 15:35 par Amelia Underwood/The Owl

» Boutique de réputation
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyDim 18 Aoû - 15:33 par Amelia Underwood/The Owl

» [Infos] Le Système de Réputation
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyDim 18 Aoû - 15:22 par Amerlyllian Die Rosenberg

» The Faces of Justice. (Pv Catou et Carrie)
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyDim 18 Aoû - 15:07 par Amelia Underwood/The Owl

» Journal de mission - Accès Robin
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyDim 18 Aoû - 12:05 par Damian Wayne / Robin

» Père et fils
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyDim 18 Aoû - 11:39 par Damian Wayne / Robin

» It's a Trap !! (Pv Ange)
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyDim 18 Aoû - 11:03 par Damian Wayne / Robin

» White night, quiet night. [Pv John Constantine]
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyDim 18 Aoû - 2:07 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Premier pas dans la police. ( Pv Freya )
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptySam 17 Aoû - 21:52 par Jason Todd/Arioch


Partagez
 

 Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Compte fondateur
Masculin Messages : 1128
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Légende Urbaine.
☠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Le Pingouin, Jeremiah Arkham, Sébastian Hady, Lincoln March, Bruce Wayne, Oliver Queen, Robert Kane.
♣ Vos Alliés : : ► L'Ergot.
Gotham City
Gotham City
MessageSujet: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyMer 20 Déc - 0:01


La Chute du Hibou


Qu'il est angoissant, ce moment où tout se met en marche ...


La nuit tombe vite à Gotham City.

20h00 : Tout est prêt. Le grand faste est en train de se préparer. Et c'est sur la place de Gotham : Le Plaza, que la grande assemblée des Hiboux va se tenir. En face de la Mairie, bien en vue de Cobblepot et de la Mairie, bien en vue des bureaux de James Specter, le procureur de Gotham. Tous verraient, tous accepteraient le destin de Gotham City. Des gens vêtus de capuche s'étaient distingués et avaient commencé à établir une espèce de procession dans les rues de Gotham qui menaient au Gotham Plaza. Quelque chose de sombre et pourtant, les citoyens de Gotham les avaient prit pour des espèces d'illuminés, d'une quelconque secte inoffensive. Les imbéciles, s'ils avaient sût. Vers le coup de 20h00 donc, ces gens encapuchonnés commençaient à ériger des totems et à recouvrir le sol de bois et de paille. Pourtant, la journée avait été bizarre elle aussi, et personne ne se doutait que ces gens-là étaient pour quelque chose dans ce qui s'était passé pendant la journée. Quelques évènements avaient donc surgi pendant la journée : Des voitures bloquées, des camions qui coupent les rues, des problèmes d'intendance, beaucoup de choses qui bloquèrent les citoyens de la ville en plein centre-ville. Et bien entendu, des accidents à foison, de quoi occuper la police, et les services de maintenance. Des citoyens passablement énervés s'étaient réunis dans les rues pour dénoncer un manque de gestion évidente, une certaine colère commençait à poindre. Mais c'est sur le coup de 19h00 que tout commençait à être encore pire. Des accidents rocambolesques, des victimes à foison, des accidents pourtant rares se matérialisaient dans le centre-ville et cela exaspérait non seulement les policiers de Gotham City, dont le standard de la police ne désemplissait pas, mais aussi les services de santé de la ville qui ne désemplissaient pas non plus en terme de fréquentations et d'accidents graves. C'était une journée bien noire, bien sombre, et quelque part, on avait l'impression que la tempête approchait, que quelque chose approchait. Un homme, vêtu d'une grande cape vert foncée, d'un costume trois pièces et d'une capuche, avec un masque de hibou, se tenait alors là, au milieu de ses acolytes. Certains étaient des membres de la Cour et d'autres étaient des Ergots, les membres les plus dangereux de la Cour des Hiboux. Ce-dernier invitait le peuple de Gotham à venir le voir, à venir voir le spectacle qui s'annonçait, pendant qu'on amenait sept personnes qu'on attachait aux totems érigés sur le Plaza.

"Approchez ! Approchez populace de Gotham ! Sois témoin du destin de cette ville ! Sois témoin de cette nuit qui annonce une nouvelle ère pour cette ville !"


Une nouvelle ère oui, une nouvelle ère pour le plus grand des bienfaits, une ère qui ramènera la Cour des Hiboux au centre de Gotham City, où les gens seront obligés de craindre à nouveau le courroux des Hiboux, une population qui sera obligée de vivre dans la peur de ses vrais dirigeants, tel était le destin de cette ville qui n'avait pas encore compris son vrai sens. Alors que les sept personnes ligotées commençaient à se réveiller, elles portaient toutes un capuchon sur le visage, un capuchon pour dissimuler leurs identités. le Grand Maitre de la Cour, le Grand Duc si vous préférez, commença alors à se diriger vers ces êtres qui allaient être purgés au nom de Gotham, afin que celle-ci retrouve sa grandeur passée.

"Vois, Gotham. Vois les sept péchés capitaux que cette ville entretient comme un cancer ! Cette ville meure, et elle doit se défendre. La Cour des Hiboux a toujours œuvré pour sauver cette ville, et ce soir, elle rendra son jugement."


Le Grand Duc se dirige alors vers la première personne encapuchonnée. Il lui retire alors son bandeau, et on découvre alors le visage dur d'Hugo Strange, le conseiller de la ville qui était le bras droit de Cobblepot. Comment s'était-il retrouvé là ? Bonne question. Tout ce qu'Hugo Strange savait, c'était qu'il s'était bêtement fait avoir en quittant le parking de la mairie, et au final, il s'était retrouvé ici, ligoté et complètement à la merci de cet imbécile déguisé en hibou. Strange n'avait pas compris son sort, et pourtant, il s'était fait avoir d'une manière vraiment idiote.

"Hugo Strange, vous êtes accusé du péché de gourmandise. Votre appétit pour la recherche scientifique a défiguré Gotham City en acceptant la folie d'Arkham, à faire en sorte que vos patients soient vus comme de pauvres victimes qu'il fallait soigner au nom de l'Humanité. Votre péché a entretenu le cancer de cette ville !"


Le Grand Duc jette la capuche avant de passer au deuxième encapuchonné, il lui retire sa capuche. On voit les traits d'une belle femme, blonde, et aux lèvres pulpeuses et roses. Une belle femme qui répond au nom de Maggie Sawyer. Elle s'était faite avoir après être rentrée chez elle, un des Ergots l'attendait, et il l’assomma au bon moment. Cela avait été facile.

"Margaret Sawyer, vous êtes accusée du péché de luxure. Votre appétit sexuel est contre-nature et vous osez porter la tenue d'une policière. Vous serez l'égérie qui mettra un terme à ce sens dévoyé de la morale. Vous serez brûlée."


Les passants commencent alors à ne pas comprendre ce qui se passe, une petite foule, qui devient de plus en plus nombreuse, commence à entourer le grand bûcher qui allait bientôt commencer. Les Ergots et les adeptes de la Cour sont là, biens présents, pour empêcher les opportuns de faire accomplir la destinée divine de Gotham City. Même si le Grand Duc semblait avoir perdu la tête, il avait l'air résolu et décidé à continuer la longue liste des péchés capitaux. S'approchant du troisième, il retire le bandeau. Un homme au visage pâle, au sourire grimaçant, et aux cheveux verts était en dessous, amusé par ce qui se passait. Il fut difficile à attraper celui-là, il a bien fallu déjouer les défenses de l'asile d'Arkham pour l'avoir. Mais le résultat était qu'il était bien là, bien ligoté.

"Joker, la Cour des Hiboux vous a condamné à mort et ce, depuis très longtemps. Votre péché est celui de l'orgueil. Vous vous considérez depuis longtemps comme l'ennemi le plus dangereux de Gotham City, ce soir, tout s'achève pour vous."


Laissant là le criminel, le Grand Duc s'approcha alors de la quatrième victime. Dans le public, des gens hurlaient à la mort, des gens urgeaient le Grand Duc à brûler le Joker sans attendre, après tout, un criminel comme lui devait mourir en premier non ? C'était une logique assez fallacieuse. Démasquant la quatrième victime, on pouvait apercevoir James Worthington Gordon, le commissaire de police, ligoté lui aussi. Passablement énervé, Gordon tentait de parler malgré son masque. Ce pauvre imbécile s'était fait clairement avoir.

"James Worthington Gordon. Par péché de paresse, vous n'avez jamais agi pour Gotham City. Vous avez laissé le Batman faire votre travail tandis que vous en récupériez les lauriers. Vous n'êtes bon à rien et vous serez un exemple."

C'était le commissaire de police qui était vraiment dans la pire des emmerdes. Et le plus drôle, c'était qu'il était juste à côté du Joker, comme quoi, l'ironie était assez flagrante. Pour en finir avec les trois autres, le Grand Duc les dévoila eux aussi très rapidement. Et c'étaient des têtes biens connues que l'on pouvait voir encore. Des gens que beaucoup avaient vu dans les livres, les magasines ou encore sur Internet. Tu parles d'une chance toi, c'était carrément le nettoyage des grandes instances de cette ville. L'envie était personnifiée par le criminel et parrain Rupert Thorne, qui était lui aussi ligoté. Ce chef de la Mafia allait le sentir passer en tout cas. La colère était personnifiée par le criminel connu sous le nom de Solomon Grundy, pour l'occasion, il était drogué et ligoté, à moitié conscient, donc à ce niveau là, le Grand Duc était tranquille. Il n'était pas difficile à trouver celui-là, mais il a fallu errer dans les marais puants de la ville pour le ramener. Quant à l'avarice, c'était un homme d'affaires répondant au nom de Ferris Boyle, l'homme qui transforma le savant Victor Fries en Freeze et qui désactiva le sarcophage de Nora Fries à une certaine époque. Son envie avait ruiné Gothcorp, l'entreprise de Gotham depuis les années 1920, et Boyle méritait le bûcher. Pas sur que ça plaise au criminel Victor Freeze mais après tout, on prenait sa vengeance sous son nez mais quand bien même, c'était dans le but de la Cour des Hiboux de tout réformer dans cette ville de dingues. Le Grand Duc se tourna alors vers Gotham, vers son peuple. Et il lançait un poing rageur en direction de la Mairie et du bureau du Procureur.

"Specter et Cobblepot, votre tour viendra après ! En attendant, le peuple de Gotham et la Cour des Hiboux crient justice ! La Cour réclame le retour à la normale !"


Et se tourna alors vers un brasier improvisé, le Grand Duc allait maintenant procéder à la mise au feu. La populace de Gotham présente ne faisait rien. Pour la plupart des gens, c'était justice. Ces gens avaient été des monstres, ou bien certains étaient des parasites qui n'avaient rien fait pour sortir Gotham City de cette pauvreté et cette misère, on faisait appel aux instincts les plus bas, les plus monstrueux, on attisait la haine, le mal. Tout ça pour arriver à ce résultat bien précis : Un bûcher des vanités, un bûcher pour expier les fautes de Gotham, et surtout, pour purger ce qui devait l'être.

Gotham City Rebirth



Avis à tous :
Je vous laisse déjà réagir à ce qui arrive.
Lorsque la Cour des Hiboux postera une nouvelle fois, vous serez libres d'affronter et de combattre les Hiboux.


Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. 861731signa


Dernière édition par La Cour des Hiboux le Mer 20 Déc - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothamcityrebirth.forumactif.org
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 283
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
☠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (ex-employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
Eddy Attano
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyMer 20 Déc - 16:22

C’était une froide nuit, Eddy avait terminé son service. Il avait enfilé sa casquette militaire, une veste polaire noire à capuche, un blouson en cuir marron foncé, un pantalon de treillis Noir et sa paire de ranger.  
Il se promenait sur la Gotham plazza.
Un attroupement commençait à se créer. De sa position il ne voyait que le bout de pilier en bois.
Un spectacle de rue ce disait-il. Voyant non loin un stand de Hotdog, Eddy s’y dirigea. Il prit un hot dog puis s’approcha de la foule de spectateur.
Il se faufila et….
C’est là qu’il vit l'absurde spectacle.
Des hommes au masque de hiboux certain portaient le même uniforme que les ninjas hiboux qui les avait attaqués au manoir Wayne.
« Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel » lâcha-t-il dans un murmure, stupéfait devant cette scène irréel.
L’orateur au masque de hiboux avait retiré le masque du premier prisonnier Hugo Strange et s’approchait du second.
Mais pour qui se prenait-il ?
Il continua à se faufiler permis les Spectateurs. Jusqu’à un Hiboux lui fasse face.
Eddy le fixa dans les trous noirs qui correspondaient aux yeux du volatile puis il regarda la suite du discours.
Une jeune femme blonde fut découverte par l’orateur. Accusé de luxure, punit pour son orientation sexuel vu les dire de l’orateur.
Les Hiboux jouaient à l’Inquisition.
Un léger frisson parcouru son dos quand il vit le joker. Il riait. Eddy ne pensait pas ressentir de la peur en le voyant en vrai et pourtant il émanait de cette être quelque chose qui déstabilisa pendant un instant notre vétéran. Qui pourrait rire dans une telle situation.
Soudain autour de lui des gens commencèrent à demander la mort du joker.
Derrière Eddy, un homme tentait de raisonner sa femme, celle-ci hurlant son désir de justice, La réponse de celle-ci fut « on s’en fout des autres tant que lui meurt, et puis, ils ne sont surement pas tous blanc non plus, tu à entendu »
Elle n’avait peut-être pas tout à fait tort.
Cette affirmation fut mise à mal quand un nouveau prisonnier fut découvert.
Jim Gordon. L’un des seuls hommes qui veillait sur cette ville, un qui inspirait le respect et dont il avait entendu que du bien.
Il était accusé de paresse. Et eux qu’on t’il fait pour aider cette ville… A part se servir de la rancœur des gens.
Un nouveau prisonnier fut dévoilé, une montagne pale, aussi immense que… Bane, pensa Eddy.
Après ce géant zombie, un haut chef d’entreprise. Eddy aurait préféré voir Daggett à la place de ce Boyle.
Des sentiments contradictoires agitèrent Eddy. Les Hiboux avaient raison de punir ces ordures…. Mais pas comme cela, pas sur un jugement idiot des 7 péchés capitaux.
Et puis tout était mise en scène, un spectacle macabre, pour attisé la haine.
Le vétéran aurait pu être d’accord avec eux, si seulement ils exerçaient une vraie justice.
Mais qu'est-ce que la vrai justice... Peu importe ce n'était certainement pas cela.
Eddy avait envie d’agir, sa mains ne demandait que de se saisir de son pistolet mais il était trop nombreux pour lui seul.
Cette situation horrible où on ne peut que regarder, pour éviter d’être une victime de plus.
Il aurait voulu rallier la foule à sa cause mais comment, la plus par semblait vouloir allumer le bûcher eux même.

Il n’y avait plus qu’à espérer une diversion lui permettant de sauver ceux qui devait l’être.

Résumé:
- Eddy est au premier rang des spectateurs, prêt a agir.
- Un Ergot lui fait face.


Dernière édition par Eddy Attano le Sam 23 Déc - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyMer 20 Déc - 16:51

Black Crowns Ce sens du détail pourrait faire sourire les plus innocents des membres de la plèbe,  ou bien les plus idiots. Un bûcher. Au vingt et unième siècle. Nouvelle chasse aux sorcières instiguée par une bande d'illuminés. Des illuminés qui pourtant se cachent de la lumière sous de larges capuches. L'on en rirait autour d'une table en découpant la dinde de Thanksgiving. Malheureusement, quand on se penche de la fenêtre de son immeuble ce soir, l'on voit bien qu'il ne s'agit pas d'une farce. Le feu est véritable, les sentences irrévocables, et les personnes ligotées peu aimables. On ne leur en veut point, ils ont raison d'avoir peur ou de s'insurger; après tout, ils sont les boucs émissaires de cette bande d'illuminés. Ailleurs, la ville est meurtrie, ailleurs, la police est obligée de se concentrer sur plusieurs vies au détriment de quelques unes, et ça, Dinah doit bien avouer que cette foutue Cour des Hiboux a fait fort, stratégiquement parlant. Les appels laissés sur Le Réseau, ainsi que la mise en route du spot des Birds of Prey avaient été des indicateurs assez efficaces pour que la justicière se rende immédiatement sur Plaza. Merci aux fouineurs.

Lance avait décidé de se rendre sur le toit de la Cour, non sans y découvrir quelque mauvaises graines. Des graines qu'elle a mis à terre, à défaut de sous terre; justicier oblige. De gants renforcés tout de même par des poings de fer (cliquer ici). Autant affirmer que les hommes qui ont essayé de la mettre en joue se sont retrouvés étalés à terre, la plupart avec une mâchoire de déboîtée et un bras luxé. L'un d'eux a eu malheureusement pour lui la jambe cassée, en essayant de donner un coup latéral de jambe à la blonde. Depuis, elle reste postée en hauteur, plaquée de ventre contre le béton du toit, à observer la suite des événements à l'aide de sa paire de jumelles à option vision thermique.

"Sept individus. Je reconnais Gordon, Sawyer, le Joker, Strange, Thorne et ... Grundy ? !"
Ces gars avaient réussi à sortir Grundy des marais de Gotham ? Sérieux ? ! Mais ils ont quels moyens ?
Bientôt ils vont nous pendre Bane par les poignets comme ça, d'un claquement de doigts ? ! Canary ravale son étonnement du mieux qu'elle peut avant de reprendre son topo via son communicateur. Le temps que le reste de la cavalerie arrive.
"Le dernier, jamais vu. Il a par contre le profil du gars qui va chier dans son costume dans moins de dix minutes. Des civils s'attroupent. Environ une centaine d'individus. Je suppose que les Ergots ne vont pas tarder à venir nous cueillir. Ou du moins, me cueillir. Quel bordel ..."
Dinah soupire et pose ses jumelles plus loin, avant de venir passer ses doigts sur ses pommettes sèchement. Les autres vont se ramener. C'est sûr. Mais il faut aussi se douter que ces timbrés d'assassins à la solde de ces gens aux plumes dans le fion ne vont pas rester sagement à attendre qu'ils viennent leur mettre un poing dans leur gueule. Donc soit ils vont s'amuser à massacrer la populace présente, soit il va y avoir plus que quelques pauvres mecs postés sur les toits de manière presque discrète.
"Specter et Cobblepot sont aussi visés. J'ai dégagé le toit du tribunal. Ma priorité sera de libérer Sawyer et Gordon. Si vous m'entendez et que vous n'êtes pas encore sur place ... juste bougez-vous.
- Tribunal. Tribunal. Situation."
La voix sortant du talkie-walkie la fait sursauter. Grave, profonde et peu sympathique, attendant une réponse immédiate. Dinah ne réfléchit pas, sort de sa veste un mouchoir qu'elle mouille dans une pauvre flaque d'eau avant de le placer sur le micro de l'appareil.
"Rien de suspect. On attend toujours que ça sorte.
- Bien."
Elle relâche le bouton de mise en communication en soupirant fortement, fébrile tant son coeur bat fortement dans sa poitrine. C'est bon, elle n'est pas grillée.  Puis, penser au fait que le père de Babs est en bas ne la rend pas plus calme. Ce soir, comme chaque autre soir, prouve à Specter qu'il a tord. Sans justiciers, les gens se font justice. Et cela donne naissance à des trucs comme ces Hiboux.

De nouveau ses doigts se posent sur son communicateur. Nouvelle adresse à tous les justiciers de cette foutue ville.
"Je répète. Le toit du Tribunal est maintenant une zone sécurisée. Six individus reconnus. Grundy, Sawyer, Gordon, Le Joker, Strange et Thorne. Que vous soyez du Réseau ou non, rejoignez Plaza. Il y a des gens que vous aimez qui sont dans la merde. Et si on ne se réunit pas, si on ne se bat pas, il vont se faire cramer et vous n'aurez que vos yeux pour pleurer.
- Je suis fondue dans la foule, Canary.
- Heureuse de t'entendre Blackhawk. Situation de ton point de vue ?
- Trois Ergots en vue. Je suis passée devant un des individus encapuchonnés. Je les soupçonne d'être armés.
- Un moyen de contourner le brasier ? J'ai deux options en vue.
- J'attends de savoir qui vient nous aider. Patience, chérie.
- En espérant que cette patience ne tue personne ...
Dinah houspille. Ses doigts viennent tirer la matière de sa combinaison nerveusement, et le cuir de ses gants crisse sous la pression qu'exerce sa poigne alliée à son poing américain. C'est vraiment une bande de tarés. Une bande de tarés qui pensent pouvoir donner raison à la populace en faisant griller comme des porcs des personnes bien plus innocentes que ces quetzacoal de basse surface. Ça la dégoute, mais elle s'en tient à observer les faits, accroupie sur la partie Nord ouest du toit, tandis que la foule se fait plus dense. Elle voit soudain Eddy au loin. Mais qu'est-ce qu'il fout là bordel ! De tous les endroits où il pouvait vadrouiller, il fallait que ce soit là. Crisse des dents chérie et sors des fourreaux attachés à ton bassin les deux matraques en duralmin, en les prenant par leur poignée. Respire. Attend. Ça va venir. Ils vont venir. Ou sinon tu crieras, jusqu'à en perdre la voix. Pour eux, pour ces gens qui crient justice sans montrer once de compassion ou de compréhension. La Cour a abattu ses premières cartes. À toi de les achever sur ce premier round, Dinah.

© 2981 12289 0

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyMer 20 Déc - 18:00


"Approchez ! Approchez populace de Gotham ! Sois témoin du destin de cette ville ! Sois témoin de cette nuit qui annonce une nouvelle ère pour cette ville !"

Et bien… J’allais rentrer chez moi rejoindre Rrrrrr après ma journée à classer de la documentation, mais bon, cette appel est tellement invitant que je vais me risquer à aller voir. La cour des hiboux? Ceux qui ont causé le massacre durant le gala de Wayne! Je me faufile à travers la foule pour rapidement me rendre en première ligne. Étonné, je filme tout cela avec mes lunettes qui servent aussi de caméra caché. Un gadget très utile. Sept péchés, sept personne qui vont mourir. Je les connaît tous, et pas seulement parce que je travail en tant que journaliste au Gotham Globe et que j’ai déjà fait des recherches sur chacun d’entre eux, surtout joker, que j’ai déjà interview l’an dernier. Et Margaret Sawyer, je l’ai déjà croisé une fois ou deux au poste de police, beaucoup de rumeur sur son cas que ses collègues que j’ai corrompu m’ont raconté. Pour que cela soit grave au point qu’elle représente la luxure, cela devrait être assez gênant pour elle.

Je me trouve un peu idiot, ces illuminés de la cour des hiboux semblent avoir profité de tous le temps et l’espace qu’ils avaient besoin et je n’ai rien fait contre eux. J’étais certain que Batman où un quelconque justiciers ou policiers allais s’occuper d’eux, alors je me suis occupé avec autre chose. Trop tard pour le regretter, ce qui est fait est fait. Par contre, si j’ai appris quelque chose dans cette ville, c’est que rien ne se passe jamais comme prévu. Je vois bien du mouvement plus discret, plus au loin, de divers emplacements. Une sorte de contre-attaque se prépare. Pas étonnant: une personne qui souhaite tellement la justice qu’elle la fait elle-même en costume ne laisserait jamais cet événement se dérouler sans rien faire et puis, il y a sûrement des personnes qui souhaite leur mort, mais pas de cette manière. Dans tout les cas, après que tous cela sois dérouler, je fonce au Gotham Globe.

Je sens que mes patrons seront content d’avoir une vue d’aussi proche de ce qui va se passer...
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyMer 20 Déc - 18:08


Il faut sauver le soldat Sawyer !
All people

Kate était en train de se préparer pour une nuit de lutte contre le crime, depuis l'affaire numéro 2 avec La Pleureuse. La rousse avait pu dire son secret à Maggie et il fallait trouver une solution pour la règle avec Specter. Pour le moment, le couple avait laissé cela de côté et elles continuaient leur vie habituelle jusqu'au moment d'en parler sérieusement pour leur avenir. Mags devait rentrer de bonnes heures pour souffler un peu de sa journée bien épuisante. Il y avait énormément de grabuge dans Gotham avec des accidents et autres soucis. La jeune rousse allait justement enquêter sur cela, car ça lui semblait trop étrange même dans à Gotham. Bette était à ses côtés, en train de se préparer aussi, toujours si intrépide et inconsciente à la fois. Le nombre de fois que Batwoman lui avait demandée d'être plus prudente en mission ainsi que Jacob, leur Overwatch de temps en temps. Pour le moment, il n'y avait rien d'anormal hormis ce groupe d'individus encapuchonné dans Gotham, mais le GCPD pourrait s'en occuper seul pour le moment. Et aussi, Kate n'était pas la seule justicière de la ville à pouvoir gérer ces clowns pendant un instant. La justicière était sortie de son quartier général avec Flamebird tandis que Jacob était sur l'unité principale afin de les aider à être leurs yeux. Il n'y avait rien de bien dangereux durant l'enquête de Kate par rapport à ses mystérieux dysfonctionnements. La police était trop occupé à gérer d'autres choses pour l'arrêter ou faire attention à sa présence malgré sa discrétion.

Vers 20h00, Kate se trouvait non loin de Central Gotham, elle y affrontait un groupe de criminels ayant peut-être des informations en compagnie de Bette. Soudain, il semblerait qu'il y avait de l'animation dans la ville, voir beaucoup trop pour attirer la curiosité de Kate. Elle neutralise les délinquants et les laisse dans un baraquement afin de pouvoir les interroger bien plus tard. Entendre tout ce bruit, ce n'était pas bon signe ni habituel. La rousse part vers un toit en compagnie de sa coéquipière et demande à son père d'obtenir des informations sur un événement spécial à Gotham à ce jour. Or, il n'y avait pas carnaval ni un match de football américain très important contre Metropolis. Cependant, il y avait de l'agitation en direction de central Gotham, du coup, Jacob allait se renseigner pour sa fille afin de lui tenir au courant. S'il y avait un gros problème, Batman et son réseau allaient se rendre utile pour s'occuper de ce problème, si ça devait en être un. Or, elle restait en stand-by en attente de réponses de la part de son paternel. Les bruits se faisaient bien entendre malgré la grandeur de la ville en superficie, des cris de mécontentement et autres, mais rien de violent de son côté. Peut-être que ça devait être pire vers Central City après tout, le bureau du maire et du procureur se trouvait dans ce secteur de la ville. La communication semble reprendre avec son père.

« Kate, c'est la Cour des Hiboux, ils se mettent à la lumière de la population afin de réaliser d'autres meurtres qui vont sans doute  faire passer cela comme une justice. Tu devrais te diriger là-bas, rapidement, c'est mauvais signe. »

« Ils sortent enfin de l'ombre, il est temps de les déplumer à présent. Flamebird, suis-moi et fait attention, il va y avoir des Ergots et ils sont fort. Tu t'occuperas de sauver les prisonniers dès que tu auras une ouverture. Allons-y. »

« Reçue, Batwoman ! »

Direction le Gotham Plaza d'après les renseigner de son père sur leur position, la rousse allait prendre un peu de temps pour y parvenir. Cependant, de toit en toit, ça n'allait pas trop poser de complications pour s'y rendre, contrairement à se déplacer en véhicule sur la route. À croire que la Cour des Hiboux avait prévu un grand numéro pour impression Gotham et qu'il s'agenouille à leurs pieds. Malheureusement pour eux, ça n'allait pas se passer comme prévu, avec ou sans l'aide du Réseau du Batman, Kate allait intervenir pour ne pas laisser les hiboux tuer qui ce soit même un criminel. Jacob leur communique ce qui se passe là-bas, en décrivant les prisonniers, ils étaient connus. Soudain, le coeur de Kate se stoppe pendant un instant, sa course et sa voix, cela inquiétait Bette qui avait aussi entendu un prénom familier à la famille. Le poing de Batwoman se serre très fort, elle se mord la lèvre et sa tension augmente à un point jamais élevé. Sa colère état grande, elle bouillonnait de rage, mais la peur y était également présente. Ces foutus volatiles avaient kidnappé sa petite amie et l'avaient placé sur un bûcher pour la faire brûler vivante. Alors là, il était hors de question que ça puisse se faire. De rage et de colère, mais aussi guider par la peur de perdre, un autre être qui lui est cher, la rousse reprend son avancement vers Gotham Plaza. Implusive, Kate s'en moquait de foncer tête baisser, au risque de se faire tuer par les ergots, elle sauvera sa future femme de leur griffe même au risque de sa propre vie.

La voix de Bette et de Jacob ne s'entendaient plus dans ses oreilles, elle voyait rouge de rage et elle semblait sourde à leur avertissement et conseils. Si Maggie devait mourir ce soir et en ayant pas pu rien faire pour la sauver alors Kate sera détruite à jamais. Batwoman disparaîtra, Kate également, un suicide ? Peut-être, tout dépendra de sa volonté. Or, Maggie était tout pour la rouquine, sa future femme, son avenir, sa lumière dans ces ténèbres. Il y a peu, elle lui avait avoué son identité secrète et de son passé, il était impossible qu'elle meure ni qui lui arrive quelque chose. Kate pourrait même mourir si ça pouvait lui permettre de sauver Maggie. Ce sauvetage allait peut-être sceller leur avenir, mais la rousse allait tout donner pour y parvenir. Après des déplacements rapides, elle arrive sur un toit devant la place où il y avait énormément de personne en train de saluer la démarche de justice de la Cour des Hiboux, Gotham avait perdu sa tête. Maggie était là, encore en vie et sans doute apeurée par ce qui se passe. Elle doit intervenir, la sauver et la rassurer avant de mettre une déculottée à ses types. La justicière a déjà affronté des organisations secrètes de ce genre, ce n'est pas une qui allait la faire perdre son combat. Or, quelqu'un la retient, sa jeune cousine, mais elle la repousse. Cependant, une voix violente et agressive se fait attendre dans ses oreillettes, c'était celle de son père.

« Soldat !!! Reste calme, c'est un ordre !!!! Ce n'est pas en fonçant tête baissé et sans préparation que tu vas sauver Maggie et les autres otages même le Joker. » Crie-t-il avait de reprendre son souffle et la parole. « Tu as été entraîné depuis longtemps à West Point et par mes Black Ops, tu sais que garder son calme dans ses moments-là, c'est ce qu'il y a de plus précieux, Kate. Je sais que Maggie compte énormément pour toi et j'apprécie beaucoup cette fille, mais tu dois garder ton sang-froid et être prête pour cette mission de sauvetage. De plus, tu ne peux pas affronter les Ergot seule malgré ta force et ton expérience. »

« Fais chier ! Tu as raison, Colonel...mais je ne veux pas perdre une autre personne qui m'est chère à mon coeur. » Dit-elle avec des larmes coulant sur ses joues, ses mains posant sur le rebord du toit où elle est. « As-tu repéré un des membres du Réseau de Batman ou un justicier quelconque pouvant être utile face à eux ? Il est certes que je ne peux pas les affronter avec Bette, elle n'est pas prête pour ce genre de gabarits. Et il faut que je reprenne mes esprits et rapidement. »

Pendant que Kate se calme et avec le soutien de Bette, Jacob repère un signal radio, celui de Black Canary. « Black Canary est sur le toit du Plaza et attend l'arrivée de renfort, tu devrais la rejoindre avec Bette. Unis vous serez plus fort que séparez. Pour une fois, coopère avec Batman et ses alliés. Pour Maggie. »

Kate soupire et lève un peu son masque pour sécher ses larmes. « Bien, Colonel. On s'y rend. » Elle remet son masque en place et fait signe à Bette de la suivre.

Prenant leur grappin, elle se dirige de toit en toit en faisant attention à ne pas se faire repérer par les Ergots. Autant éviter qu'ils accélèrent la cérémonie de leur foutu justice à la noix. Arrivant sur le toit, elle aperçoit Black Canary qui observe la zone. Il n'y avait personne d'autre pour le moment, en espérant qu'ils feront vite, car là, Batwoman ne pouvait plus attendre plus longtemps. La rousse se dirige vers Dinah laissant Flamebird surveille la place publique en cas de mouvement suspect. Reprenant son sérieux, son sang-froid, mais ayant un air froid et colérique, elle s'adresse à la blonde.

« Est-ce que le Réseau de Batman va te rejoindre ? Il vaudrait mieux qu'il se dépêche, car d'ici quelques minutes, j'irai secourir Maggie Sawyer et les autres avec ou sans vous. On a nullement le temps de penser à un plan bien structuré, ils vont sans doute chercher à se presser afin d'éviter d'être interrompu dans leur cérémonie à la con. » Elle détourne la tête et regarde Maggie avec un air de pitié pour sa petite amie. « Il y a une personne que j'aime parmi les otages et si elle venait à mourir...je ne serais pas quoi faire...alors crois-moi que j'agirai vite si ça dégénère. »


©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyMer 20 Déc - 18:43

La Lady était de sortie à Gotham City. Bien que le Maitre se soit reclus au Tibet pour des problèmes de santé qui lui sont propres, la maitresse des assassins, elle, se tenait toujours à Gotham, attendant le feu vert de son mentor pour agir dans la lumière. Qu'est ce que la lumière au final ? Seulement un principe d'ordre qui correspondait à la justice et à l'ordre moral. Mais cela, la Lady s'en fichait totalement, ce qui comptait pour elle, c'était de retrouver Cassandra, sa fille, et de faire en sorte qu'elle réintègre le giron de sa mère, qu'elle devienne la succession de la légende qu'était Shiva. Oui, cette jeune femme de type asiatique qui était à Central Gotham ce soir-là, c'était bel et bien la pire assassin de toute l'histoire de l'Asie. Celle qu'on surnommait "La Destructrice des Mondes", celle qu'on associait aux calamités avant les catastrophes, oui, elle était cette femme que tous redoutaient. Vêtue d'une tenue des plus décontractées, à savoir un blouson en cuir noir, des bottines marrons, un pantalon seyant blanc et une tunique rouge, Shiva avait arrangé un joli petit chignon dans ses cheveux, parsemanté d'une petite fleur de lotus dans ceux-ci. Qu'elle était élégante et jolie ... Quelques baroudeurs avaient tenté de la siffler, de s'amuser à la séduire et à l'accompagner pour continuer leur séduction à deux ronds. Triste état d'une société occidentale en décadence. Au cri des "Hey mignonne !" ou "T'as un numéro ?" Shiva se montrait clémente face à ces imbéciles. Un poignet cassé ou un nez cassé suffisait à apprendre au plus demeuré qu'il ne fallait pas sous-estimer la belle tueuse. Shiva se montrait clémente et parfaitement digne dans ce genre de moments. Néanmoins, alors que la pénombre et la nuit gagnaient Gotham City, Shiva s'était mise en tête de s'occuper de la corruption à la tête de Gotham City, en éliminant le Pingouin et en le virant de son piédestal, ce pourrait être une bonne chose pour ramener un peu de valeurs dans un monde sans cesse à la dérive. Un peu d'ordre ne ferait pas de mal, et Shiva avait une envie monstrueuse d'écraser le monocle de cet horrible petit personnage sous son talon. Cependant, au moment où elle désira faire son entrée à la mairie, son attention fut cependant attiré vers une espèce de procession. Amusant ? Peut-être. La jeune femme redescendit les marches de l'escalier de la mairie avant de se diriger vers le Plaza. Elle observa silencieusement la procession, de toutes évidences, la Cour des Hiboux ordonnait son chant du cygne non ? En observant de plus près, elle s'était décidée à organiser une espèce de parade où les sept péchés capitaux semblaient être incarnés et allaient être brûlés. Quel dommage que le mauvais gout ne soit pas un péché capital, Shiva se serait fait une joie de brûler elle-même ces sinistres cloportes qui osaient s'en prendre, pour la plupart, à des innocents. Même si Shiva désapprouvait James Gordon ou encore le Détective, elle ne pouvait pas passer sous silence les haut-faits incontestables de ces défenseurs de la vertu. Pénétrant dans la foule compacte, Shiva observa patiemment ce qui allait se passer. Nul doute que le Batman allait intervenir, il ne pouvait décemment pas faire autrement, après tout, c'était sa ville non ? Un émetteur dans le creux de l'oreille de Shiva s'activa, elle le portait quotidiennement, dans l'attente de nouvelles instructions de la part du Maitre. Ce-dernier résonna alors dans sa voix. C'était bien Ra's Al Ghul, le Démon qui parlait, il devait probablement suivre la scène. Après tout, des hélicoptères et des caméras étaient en train de transmettre ce qui se passait sur toutes les télévisions américaines. Et le Maitre suivait patiemment ces émissions, dans l'optique de trouver une faille pour frapper le monde occidental. Le Maitre avait néanmoins des ordres pour Shiva.

"Tu es sur place, Shiva ?"


"Oui, Maitre."


Dit-elle, alors que la foule scandait et hurlait à mort pour certains des prisonniers. Il y'avait ce cafard de Joker, et ce monstre horrible de Rupert Thorne. Si certains devaient brûler, c'étaient bien ces deux-là, songea-t'elle. Cependant, certains n'avaient rien fait, et même si Shiva se moquait du sort de ces autres gens, quelque part, ce n'était pas juste, pas dans l'ordre logique des évènements et des choses. Quelque chose avait été bouleversé et Shiva se devait de ramener tout cela à la normale. Et son Maitre continua à parler dans le micro de son oreille.


"Tu dois intervenir. Par tous les moyens nécessaires. Je ne tolèrerai pas une autre organisation secrète dans cette ville."


"Ce sera fait, Maitre."


Intervenir. C'était bien là le mot pour signifier à Shiva qu'il fallait mettre cette menace hors d'état de nuire. Le Maitre avait fait un véritable nettoyage de bon nombre d'organisations. Et quand celles-ci étaient trop puissantes, il faisait en sorte de les saboter de l'intérieur. Ce qui était arrivé ici avec les mafias locales, tout en séparant les Maroni, les Falcone et les autres familles. C'était diviser pour mieux régner, et Ra's Al Ghul n'avait cependant pas prévu l'arrivée du Détective, ni de sa manie à vouloir sauver une ville qui ne le méritait pas. Cependant, Shiva n'était pas une tueuse sanguinaire, elle connaissait ses limites et savait parfaitement ce qu'il fallait faire pour régler la situation. Elle ne connaissait pas la Cour des Hiboux, mais elle avait entendu parler des Ergots, ces monstres qui étaient puissamment dangereux et très rapides. Elle sourit à l'idée d'en combattre au moins un, le combat sera glorieux, et elle espérait secrètement que tout ceci puisse amener une belle victoire dont la légende pourra encore s'allonger de quelques lignes. Se frayant doucement un chemin vers le centre du Plaza, Shiva attendait patiemment d'être au bon moment, de frapper quand tout commencera, de faire en sorte que ce qui doit être juste reste à sa place. Même si Shiva pouvait les tuer, la Cour des Hiboux se devait d'être désarmée. Avec de la chance, Ra's Al Ghul serait "satisfait" d'avoir quelques survivants de cette cour, pour les interroger et dérober leurs secrets. Oui, Ra's Al Ghul serait très fier de ce genre de résultat. Après tout, le Démon était quelqu'un de curieux de nature, et pour tout dire, il fallait faire en sorte de plaire et de satisfaire le Démon, quoiqu'il advienne.
Revenir en haut Aller en bas
Arkham Asylum
Masculin Messages : 54
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Un génie glacial...
☠ Relations conflictuelles :: Tous le monde qui se met entre moi et Nora
♣ Vos Alliés : : La glace et les machines
Victor Fries / Mr. Freeze
Victor Fries / Mr. Freeze
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyMer 20 Déc - 18:46



Mes sbires ont averti qu'il se passait quelque chose en ville, je pensais observé ce jolie buché au loin pendant que je continue mes recherches sur la stabilisation cellulaire, mais quand j'ai entendu dire que joker s'était encore ''évadé'', je me suis dit que ce clown imbécile y était encore impliqué pour quelque chose. Une victime, cette fois, ce qui est rare pour le clown mentallement instable. Ainsi soit t'il. Ce crétin de bas étage me doit un service, en échange que je lui rend service a mon tour, depuis notre entente au debut de l'année. Si je le sauve, je pourrais dire que j'aurai rempli ma part du marché.

Avec mon hélicoptère déguisé en celui du GCPD et une demi-douzaine de mes sbires à l'intérieur, je survole la scène. Un bucher se prépare, par la cour des hiboux. Ces emplumés en ont pas assez de mon sérum, ils veulent se donné en spectable en plus. Je regarde attentivement ceux qui seront ''sacrifier'' pour leur petit numéro. Certain me parle, d'autre que je m'en fiche royalement. Hugo Strange, il m'a déja fait des menaces pendant que j'étais enfermer afin que je reste tranquille. Il peut bien brulé. Ah! Joker est bel et bien l'un des prisonniers du hiboux, parfait, nous avons notre objectif en vue et... Que vois-je? C'est...

''Joker et Ferris Boyle en vue, patron''

C'est le dernier des septs. Mon ennemi juré, celui qui a causé ma transformation en métahumain et retarder l'inévitable guérision de ma femme. Cet ordure ne peux être puni par la cour du hiboux. Seul moi peux lui faire subir la plus horrible des tortures et des souffrances. J'active la communication radio, en espérant qu'il y a pas un de ces crétin de justicier qui m'écoute sur la même fréquence. On peut s'attendre à tout de la part de Batman...

-''Voici mes ordres: la priorité absolue est la capture de Ferris, il doit impérativement être transposter à la base a plus proche, vivant. En parallèle, je m'occupe de redonner la liberté au Joker. J'espère qu'il n'est pas assez idiot pour m'attaquer pendant que je m'occupe de lui. Soyez prêt à mon signal.''


Quelque s'un de mes sbires, déguisés en civil, se sont camouflé dans la foule. Ils ont reçu mes ordres par l'oreillette qu'il porte. Certain d'entre eux se rapproche du centre, prêt à intervenir pour empêcher ce ridicule simulacre de justice de produire.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Clown of Crime
Masculin Messages : 3718
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Asile d'Arkham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
☠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Vos Alliés : : ► Harley Quinn
Joker
Joker
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyMer 20 Déc - 19:33



Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. Pingi-524fe52
Laugh and Die

Arkham, juste une nuit de plus à Arkham dans l'attente de la grande évasion rocambolesque ! Et le Joker planifiait toujours tout quand il se devait de quitter un endroit qu'il détestait, mais pas la nuit, car au petit-déjeuner, y'avait du porridge et le clown aimait le porridge ! Mais hélas, un grand noir vint et ce n'était pas Batman ... Le réveil. Brutal et terriblement amusant. Des ténèbres vinrent la lumière qui brûlait ses yeux verts. Le Joker ne savait pas ce qui s'était passé, et pour tout dire, il s'en moquait comme de ses premières chaussettes. En attendant, y'avait quelque chose de bizarre. La première, c'était qu'on était plus à l'asile d'Arkham. Diantre, pas de pudding au petit déjeuner, le Joker se sentait déçu de ce genre de mauvaise farce, c'était pour ainsi dire, un crime de lèse-majesté à son encontre, on l'extirpe de sa cellule pour le sortir d'Arkham et pour l'exhiber on ne sait où. Alors que du bruit se faisait entendre, le Joker distinguait un peu mieux ce qui se passait. Une foule, le Gotham Plaza, du feu, et du bois, son sourire s'étira. Il était à la fête ! Le genre de fête dans lequel on fait feu de tout bois haha ! C'était la plus merveilleuse des idées ! Le sortir d'Arkham pour faire une fête, rien ne pouvait le rendre plus heureux pour tout dire. Le Joker était tout content, tout fier d'être enfin reconnu comme il fallait. C'est alors qu'il écoutait les paroles de l'être qui s'habillait comme un hibou. Un hibou ! Tu parles d'un foutage de gueule ! Comment quelqu'un peut-il être prit au sérieux quand on s'habille comme un putain de volatile qui est assez con ? Le Joker étira son sourire tout en commençant son sempiternel bavardage, l'habituel, vous savez, celui qui est casse-couille quand il le désire. Passablement amusé par tout ce qui se passait, le Joker n'appréciait pas le sort qui lui était réservé. Il avait déjà programmé sa mort dans sa tête et depuis longtemps, il se voyait toujours en train d'affronter Batman, en train de le combattre et de mourir dans ses bras. Pas brulé vif par une bande de crétins déguisés en volatiles idiots. Mais vous savez ce qu'on dit des gens qui finissent brûlés au bûcher ? Ils ont frit, donc ils ont tout compris. Ha ha ! Regardant l'assemblée de dingues qui observaient, le Joker détourna son attention vers le maitre des opérations.

"OUH OUH ! On fête un anniversaire ? Je peux allumer ?! Je peux allumer ?! Alluuuumeeeeer le feu ! Hahahaha !"


Ricana-t'il tout en se moquant éperdument de son propre sort. Pour lui, qu'importe la situation, tout se prêtait au rire et à la blague et pour tout dire, il en avait déjà hâte d'être au moment où tout allait s'embraser. Encore plus de folie dans un monde de plus en plus cinglé, c'était ça qui était magnifique. Il se moquait de mourir, mais il voulait quand même que ce soit selon ses règles et non pas selon la loi d'un piaf idiot qui s'improvisait maitre de l'Apocalypse où je ne sais quoi. Le Joker ne se laisserait pas brûler de la sorte, mais visiblement, les liens étaient solides, très solides, et vu la dangerosité du Joker, on avait même rajouté des menottes. Diantre ! Ils connaissaient parfaitement le clown, tu parles d'une veine. Observant avec attention ce qui se passait, le Joker regardait alors ses confrères d'infortune. Il reconnut ce cher Rupert qu'il avait croisé dans les toilettes de la Mairie de Gotham City une fois. Le Joker lui avait fait bouffé l'eau des chiottes, et y'avait pas que ça dans l'eau. Il reconnut aussi ce bon vieux "Doc" Strange qui semblait encore dans les vapes, mais le plus drôle, c'était de voir Jimbo Gordon lui aussi attaché, ce qui commençait à faire rire de bon cœur le Joker.

"HAHAHAHA Vous êtes sérieux ? Je vais griller avec un poulet ? Remarque ... Ce sera un poulet rôti ... Hahahahaha ! On le commence ce barbecue ou je dois le faire moi-même ?!"


Le Joker était impatient, même ligoté, il commençait à gesticuler. Gesticuler oui, il cherchait aussi à trouver un maillon faible, quelque chose de tangible pour se sortir de là, pour se sortir de ce merdier et tuer tous ces crétins qui portaient des capuches. C'était idiot. On se retrouvait au bon vieux temps des chasses à sorcières, et le Joker n'aimait pas le passé. Trop de complications, le seul remède à toute cette folie rétrograde, c'était une bonne dose de folie bien actuelle, avec le pire des criminels de Gotham présent à cette petite sauterie. Avec de la chance, son cher et tendre Ange Noir viendrait sauver le Joker de cette pénible fin. Après tout, il venait toujours non ? C'était Batman après tout, c'était l'ange de la nuit, son amant de toujours. Et à cette douce pensée, le Joker eut un sourire plutôt mauvais. Il avait grande hâte de se sortir de ce guêpier, et quoiqu'il arrive, il allait y'avoir du sang de versé. Oui, il avait hâte.




You won't admit that we're the same and it's tearing me apart !
Why can't I free your doubtful mind and melt your cold, cold heart ?

Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. 2cwb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 83
Date d'Inscription : 21/08/2017

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► justicer
☠ Relations conflictuelles :: ► les vilains de gotham
♣ Vos Alliés : : ►batfamily, Le Reseau
Dick Grayson/ Nightwing
Dick Grayson/ Nightwing
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyMer 20 Déc - 20:45

Je suis au bunker à scruter les rapports, les camera, et à m’entrainer. Mon identité de Nightwing occupe tout mon temps depuis mon arrivé à Gotham. En même temps, Batman est rarement là.
Au tour des 20h, une caméra me signale un attroupement à Gotham plazza.
Les Hiboux…
Avec Plusieurs individu ligoté a es totem. Un bûcher !?
Pas le temps de réfléchir, j'envoie un signale global au Réseau puis je saute sur ma moto et quitte le bunker.
Sur la route, je reçois l’appel de Black Canary.
Je ne prends pas le temps de répondre.
Quelque minute plus tard je suis dans une ruelle près de la place, je décide alors de sauté d’immeuble en immeuble pour rejoindre black Canary.
Alors que j’arrive sur le toit, je vois Batwoman qui s’ajoute.
J’arrive derrière et n’entends que la fin de la phrase de Kate.
 
- Tient tu as fini de bouder tu viens donner un coup de mains. T’inquiète ta copine ne risque rien on va la sortir de là. Canary, j’ai envoyé un signal global à tous les membres depuis le batbunker t’inquiète pas la cavalerie va pas tarder.
 
Je sors les bâtons et les active, m’approche du bord. Puis me tourne vers les filles.
 
- Allons arrêter ce barbecue géant.

Bruce j'espère que tu es pas loin, car ça va être un beau bordel cette nuit.
J'appel la Batwing, pour avoir un bon support de feu et déguerpir en vitesse. 
Je donne l'impression d'improvisé mais je n'ai pas le temps d'expliqué le plan, des gens vont être brûlé vif dans les minutes qui viennent.


Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. Sigant10


Dernière édition par Dick Grayson/ Nightwing le Jeu 21 Déc - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf cop
Masculin Messages : 235
Date d'Inscription : 06/07/2017
Localisation : Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Flic honnête et efficace | Commissaire par intérim
☠ Relations conflictuelles :: ►Toute personne ne respectant pas la loi
♣ Vos Alliés : :
Thomas Silent / NightLaw
Thomas Silent / NightLaw
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyMer 20 Déc - 21:44




Et voilà ma journée se termine, je suis au local du SWAT pour me changer avant de rentrer chez moi et enchainer sur la nuit. Pas mal de chose de prévu cette nuit, j'ai des vérifications à faire suite à des futures interventions domiciliaires pour le GCPD. 
Sur le chemin pour rentrer chez moi je croise de nombreuses personnes parlant d'un rassemblement à Gotham Plaza avec des prisonniers et des gens déguisés en hiboux. Je comprends rapidement que la cours est en train de passer à l'acte. Je suppose que le réseau est déjà sur le coup alors je rentre chez moi en quatrième vitesse et m'équipe. J'active mon communicateur et j'entends Dinah qui dit avoir sécuriser le toit du tribunal et attendre les renforts. 

"Dinah ici Nightlaw, je viens d'apprendre pour la cours. Je suis sur toi dans moins de 8 minutes, terminé."

Je quitte mon appartement par les toits et fonce en direction du rassemblement. Une fois les lieux en vue je me poste et observe la situation quelques secondes. Je remarque immédiatement les sept prisoniers mais je ne perds pas de temps. Je n'arrive pas à compter combien d'ergo il y a au total mais ils sont nombreux. Et ce ne sont pas les seuls car il y a beaucoup de civil, la place est pratiquement pleine, je dirais qu'il y a minimum une centaine de personnes qui ont l'air de s'exciter et de monter en pression. L'ordre ne va pas tarder à laisser place à l'anarchie!!!

"Dinah, je suis sur place à quelques bâtiments du tribunal, je te rejoins dans 40 secondes. Combien sommes nous sur le coup?"

Je fonce en direction du tribunal et sur mon chemin je remarque des corps neutralisés probablement par Dinah. Ils ne sont pas mort, je n'aurais peut être pas autant de pitié qu'elle avec ces oiseaux nocturnes. Voilà j'ai Dinah en vue et je remarque qu'elle n'est pas seule, Batwoman et Nightwing sont là eu aussi. Je les rejoins et ils s’apprêtent à se jeter dans la foule.

"Alors personne n'écoute les communications? Nightwing vu que tu es là c'est toi le patron je suppose, alors c'est quoi le plan? Dit moi qu'on passe à l'action et qu'on a carte blanche!!!"

Chef Thomas SILENT
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 3143
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyJeu 21 Déc - 10:51

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

Crime Alley : Vers 19 heures 30 ...

"Parfois il me semble rêver. A ma façon, j'ai aussi traversé la vie avec philosophie, et j'ai une fois encore emprunté des sentiers familiers. Je suis peut-être déjà mort, il y a longtemps, dans une suffisance arrogante, et ce jour là j'ai prié pour une seconde chance avec une telle ferveur... que l'instinct d'une lumière nouvelle a transcendé la mort. La vie n'a pas été totalement obscurcie, mais a parsemé ma route de débris qui se sont mués en lointains souvenirs. Comme aujourd'hui, où il me semble une fois de plus, que j'ai à nouveau une chance d'atteindre mon but."

Les rues serpentent dans tout Gotham City, ma ville, chaque rue est empreinte d'une histoire que j'ai apprise au fur et à mesure. Chaque parcelle de cette ville avait eu un impact historique, et tout cela était gravé dans ma mémoire, car je me fondais en Gotham, je me fondais dans ma ville pour mieux la comprendre et mieux la saisir, mieux m'approcher de ce qui faisait le malheur total de ma ville. J'essayais de comprendre tout ça, de comprendre pourquoi un père de famille peut se transformer en tueur, ou bien pourquoi un gamin peut se tourner vers le crime. Bien sur, les réponses ne sont pas difficiles à déterminer, mais la drogue, le manque d'argent, est-ce que tout ce que Bruce Wayne faisait était vraiment utile à cette ville ? C'était comme si la ville en broyait plus, qu'à chaque goutte d'eau, un torrent d'eau polluée était multiplié par mille. Toujours, et encore, quiconque faisait une bonne action voyait son approche devenir monstrueuse par un karma presque incompréhensible. Si un homme faisait quelque chose de bon, automatiquement, à Gotham, quelque chose de mauvais le guettait, et s'abattait inéluctablement sur lui. Comment pouvais-je comprendre Gotham City ? Je tentais sans cesse de voir son schéma mais ma vue restait brouillée. Comprendre Gotham, ce n'est pas seulement comprendre son histoire, c'est aussi s'adapter dans une ville jungle urbaine et inhospitalière. Cette année monstrueuse m'avait fait comprendre que Gotham City voulait ma peau, quoique je fasse, elle essaierait de me retenir loin de mon but, elle le montrera sous bien des formes : Hurt, La Cour des Hiboux, Hady, le Joker, Dollmaker et bien d'autres ... Mais je ne fléchirai pas devant la menace, je serai continuellement opposé à défendre ma ville, même si elle se rebelle contre mes actes. Pour en revenir aux rues de Gotham City, je les connaissais toutes, sans exception. Mais il y'en avait bien UNE que je refusais de voir, exceptée à l'heure anniversaire de la mort de mes parents. La rue du Crime ... Père voulait prendre un raccourci, juste derrière le Monarch, il voulait couper plus rapidement pour rejoindre Alfred qui nous attendait ... Et c'est alors que le tueur surgit et tout devint rouge, un rouge sang qui vous marque à vif. Ce soir-là, j'étais à Crime Alley, dans Park Row. J'étais là, avec Leslie Thompkins, la mère de substitution qui remplaçait ma mère après son décès. Agenouillé devant l'endroit même où mes parents perdirent la vie, je dépose trois roses rouges. Une pour ma mère, une pour mon père, et une pour le petit garçon qui est mort ce soir-là, dans son âme. Un enfant insouciant est mort, brisé par la pauvreté. L'enfance douce et heureuse a heurté de plein fouet la morsure de la mort, de la tristesse et de l'oubli. Mais cela a aussi contribué à apporter la rage dans son cœur, de la rage, une colère bouillante et qui s'enfermerait à jamais dans son esprit. Ce petit garçon, c'était moi. Les années ont passé et malgré tout, la rage s'est calmée pour devenir un moyen de combat, de lutte contre un système de crise financière et de déprime ambiante dans cette ville. Et même si mon combat est parfois semé de défaites, je sais que c'est dans le meilleur état d'esprit que je lutte pour un avenir durable à Gotham. Plongé dans mes pensées, le calme de la ruelle est bruyant, mais il me conforte moi. Leslie est là, debout, une main sur mon épaule, comme il y'avait déjà tant d'années. Elle, elle avait des vêtements clairs, un parapluie, tandis que moi, je portais un imperméable noir et des lunettes de la même couleur pour mieux me cacher des foules, pour éviter d'être gêné par les emmerdeurs et les photographes. Ce soir, l'air était calme, limpide, et tout en fixant le lieu où ils étaient morts, je me sentais presque vide, comme impuissant face au temps qui défile et comme si tout ce en quoi je luttais ne rimait plus à rien, ce qui était faux mais ...

Leslie - "Ils seraient certainement fiers de vous, Bruce."

Je ne dis rien. Alfred lui, est dans au Manoir, attendant patiemment que nous rentrions. C'est alors qu'un grésillement touche les lampadaires qui éclairent mal et soudain ... Un bip vient sonner, le bip vient de ma montre reliée à l'ordinateur de la Batcave. Je me relève, décidé à reprendre une nouvelle fois la cape et à me hâter vers le lieu du crime. Allant vers la voiture, je laisse le volant à Leslie. Pour ma part, j'ouvre le coffre grâce à mes empreintes digitales. Le coffre révèle un compartiment secret, la tenue et l'armure de Batman ... Alors que je me dissimule dans un coin de rue pour me changer, j'appelle Alfred tout en enfilant ma tenue dans les ténèbres. Sa voix résonne dans le casque de Batman, via l'émetteur.

"Alfred ?"

Alfred - "Une situation préoccupante, monsieur. Le Gotham Plaza est isolé, les rues qui y accèdent sont bloquées. Apparemment, d'après ce que nous savons, la Cour des Hiboux est en train d'agir. Je vous envoie les données de GNN."

Les données qu'Alfred m'envoient sont les images en direct d'un bûcher qui commence à prendre forme. Je n'aimais pas cette nouveauté ... Il était temps de ramener le Réseau, de faire en sorte que le combat ait une importance. Je tente de nouer contact avec le Bat-Bunker, aucun signal, là, ça m'inquiétait. Peut-être qu'ils étaient déjà sur les lieux ? Surement. La voiture que Leslie conduit s'éloigne et elle rentrera chez elle, à son domicile, en sécurité. Pour ma part, une longue nuit allait m'attendre. Ordonnant quelques directives à l'ordinateur du Bat-bunker, un signal est envoyé à mes alliés du Réseau, à mes soldats dans Gotham City. Un bip allait les mettre au courant de mon ordre et de se diriger vers le centre de Gotham City. Alors que la connexion se prépare, je termine d'enfiler mon costume avant de préparer mes armes pour patrouiller au Plaza et de voir un peu ce qui se passe réellement. Il y'aurait du mouvement, de la panique, et des émeutes. Il fallait calmer tout ça, et de façon dissuasive. Si c'était bel et bien la Cour des Hiboux qui agissait, il fallait être prudent, nous n'affrontons pas un ennemi basique, mais quelque chose de dangereux, de vicieux et qui avait la main-mise de la ville et de ses citoyens. Ils étaient au même rang que moi en terme de connaissance de la ville et de ses institutions. Il faudra faire attention aux Ergots ... Ma voix se répercute sur les ondes de mes alliés.

"Vous avez vos ordres, soldats. Il est temps de rallumer la flamme à Gotham City. Rendez-vous au Gotham Plaza."

Les ordres, ils les connaissaient déjà pour la plupart. Le but de cette phrase, c'était de leur rappeler que même dans les plus sombres ténèbres, notre garde ne doit jamais s'éteindre. Que nous ne devons jamais faillir à notre mission. Ou bien nous réussissons à sauver cette ville, ou bien nous mourons en héros. Agir, selon son propre chef, agir et s'unir. Agir et combattre sans cesse et ce malgré ce qui venait de se passer. J'appelle alors la Batmoto, le temps était venu de foncer vers le destin de Gotham City. Alors que j'enfourche la moto, je fonce vers le centre de Gotham. Il ne me faut pas longtemps pour y'arriver, et malgré les accidents qui se sont faits sur le chemin, je décide de laisser la moto dans une ruelle, et de terminer mon chemin à pied. C'est sur le toit de la mairie que je me pose, que j'observe. Je ne sais pas où sont les autres que j'avais contacté, mais moi, j'étais bien là, observant ce qui se passait, observant les sept victimes qui étaient offertes au feu, qui allaient finir brûler. Je vois mon vieil ami, Jim Gordon, et mon plus sinistre ennemi à ses côtés ... Le Joker ... Je grommelle. Quel jeu nous réserve-t'il ceux-là ? C'est alors que je repère certains de mes alliés sur le toit du tribunal, apparemment, d'après ce que j'avais entendu sur les ondes, le toit avait été sécurisé par Black Canary. Je m'y dirige le plus silencieusement possible avant de surgir au milieu de mes alliés. Nightwing, Nightlaw, Canary et même Batwoman et Flamebird étaient là. Bien. Cela nous donnait une légère puissance face aux Ergots. Ils voulaient des ordres ? Ils allaient en avoir et on ferait à ma façon. Après tout, j'avais déjà eu la malchance de les affronter, et ils m'avaient fait assez mal.

"La Cour vient de commettre sa dernière erreur. Celle d'agir en plein jour. Il est temps qu'on mette le point final sur cette histoire. Nightwing, Batwoman et Nightlaw, vous vous focalisez sur les otages. Canary et moi, on se chargera des Ergots qui protègent le Grand Duc. Si d'autres alliés arrivent, qu'ils nous aident contre les Ergots, mais attention, ce ne sont pas des criminels lambda, ce sont des monstres dénués de morale. Soyez sur vos gardes. Nous allons bientôt frapper, soyez prêts à mon signal ..."

Je m'avance vers le toit, prêt à donner mon signal. Pas encore, pas encore, juste au moment où le Grand Duc se sentira fort de son pouvoir, ivre de sa soif de carnage, au moment où il se sentira prêt à prendre le brasier. Je saisis un Batarang de sous ma cape, j'attends le bon moment pour frapper ... J'attends le bon moment avant de me lancer sur eux. Avant de prendre ma revanche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 176
Date d'Inscription : 27/08/2017
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Psychiatre à Arkham.
☠ Relations conflictuelles :: ► Le Batman
♣ Vos Alliés : : ► Nous verrons cela.
Hugo Strange
Hugo Strange
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyJeu 21 Déc - 14:24

Cela avait été une journée pourtant positive au camps Miagani. J'avais orchestré pas mal de petites choses et pourtant, tout s'était passé de la meilleure des façons possibles. Néanmoins, je ne m'attendais pas à finir la soirée sur un blanc complet. J'étais en train de sortir du parking pour rejoindre mon appartement à Central Gotham, j'étais fourbu et j'avais besoin de me reposer, et pour tout dire, une bonne nuit de sommeil m'aurait fait le plus grand bien. C'est à ce moment bien précis que les choses ont changé. C'est à ce moment bien précis que tout changea pour ainsi dire ... Le noir complet, rien, et ensuite l'inconscience. Je ne savais pas ce qui m'avait frappé, ni ce qui m'avait touché, une chose était certaine : Je fus transporté et ligoté. Je ne me souviens de rien, je ne peux pas parler et les secondes ont semblé être des heures. Qui avait bien pût m'enlever aux yeux et à la barbe d'un parking pourtant sécurisé ? Bonne question. C'est après avoir été plongé dans les affres de ma propre discussion intérieure, et après avoir patienté pendant des heures qu'on enleva ma capuche, et le spectacle qui s'ouvrit ne me rassurait clairement pas ... Une foule compacte, immense, et un homme qui portait un masque de hibou se tenait devant moi, devant nous sept. La Cour des Hiboux ? Je croyais que les coups que lui infligèrent les Tyger la calmerait pendant des années mais il fallait croire que je l'avais énervée et plus que de raison. L'homme m'expliqua que j'étais une cause du mal de Gotham City. Ce qui était clairement faux. Je suis au contraire, un remède nécessaire pour purger le mal de cette ville, pour nettoyer les rues de Gotham City et ce n'était pas un autodafé qui arrangerait les choses. Ligoté contre un poteau, en compagnie de Gordon, du Joker, et même de cette ordure de Rupert Thorne, je n'étais pas vraiment à mon aise parmi cette petite foule. Même Solomon Grundy avait été capturé, à croire que la Cour des Hiboux était assez puissante pour capturer un pareil monstre tel que Grundy. Oui, nous étions dans un de ces moments où l'Humanité perdait la raison, où les gens suivaient comme toujours le plus fort et apprenaient à ne plus réfléchir par eux-mêmes, ces gens imbéciles qui regardaient bêtement ce qui arrivait à d'autres, sans broncher, sans réfléchir. Rien. Le néant total. Dépité par tant de stupidités, je laissais ma tête retomber, mes lunettes sont de travers mais je n'avais pas besoin de voir ce qui se passait pour comprendre les évènements. Un homme de mon intelligence est toujours déçu de voir que ses semblables sont inférieurs mentalement.

<< Nous revoilà donc à Berlin en 1933 ... Votre autodafé ne vaut pas mieux que la lie de l'Humanité. Vous n'êtes que des monstres. >>

Quand on pense que c'est moi qui créait les monstres autrefois. Mais il fallait faire une différenciation. Mes monstres étaient des résultats de la science, de travaux nécessaires, ils n'avaient pas de passifs, pas d'animosité réelle, ils étaient des monstres parce que je leur donnais des ordres, mais à proprement parlé, ce n'étaient que des créatures qui n'avaient pas la passion de faire le mal. Ils étaient puissants oui, dangereux oui, et maintenant, ils étaient quelque part, enfermés dans l'attente d'une quelconque ordre de ma part pour qu'on les libère. Mais ces monstres de la Cour des Hiboux, ce n'étaient que de la haine profonde et sans réflexion, ce n'étaient que des imbéciles imbus de leurs pouvoirs et qui espéraient retrouver une Gotham morte depuis des dizaines d'années. Ils se leurraient en vivant dans le passé, le futur était tout ce qui importait, et Gotham serait défendue par quelqu'un comme moi. Je n'attendais rien, attaché à mon poteau, je n'attendais que la sentence auto-proclamée par un jury bidon et faussé. De toutes manières, on sait comment ça se passe à Gotham City, on sait très bien que nos vengeurs masqués viendront pour nous non ? Je ne m'en faisais pas, si tout se passait bien, peut-être que mes escadrons Tyger allaient prendre la suite des opérations. Peut-être, sans chef comme moi, ils ne pourraient pas entendre ma voix à laquelle ils obéissaient pourtant. Je suis cuit.


Had you ever considered that all this is your fault ?
Your presence creates these animals ...
Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. Strang11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vengeur
Masculin Messages : 242
Date d'Inscription : 27/09/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Vengeur
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Vos Alliés : :
Jessica Ann Moore
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyJeu 21 Déc - 19:52

Ma journée avait pourtant bien commencé, j'avais fait mon footing matinal avant de me rendre à la salle de sport. La veille au soir, j'avais eu une soirée tranquille, pas de sortie nocturne après le travail. Après quelques heures d'entrainement avec mon professeur, j'avais décidé d'aller me prendre une salade avant d'aller me faire une toile et voila quand sortant de cette dernière, je perçois un signal, comme un appel. Pourquoi le signal d'alerte sonnait, qu'est ce qui pouvait réclamer une telle urgence. Je plaça l'écouteur à mon oreille et me connecta au réseau afin d'écouter ce qui se passait. Alors que je recevais les messages parlant d'une opération, de la cours des hiboux, une de mes amies m'alerta d'une étrange procession. Bordel, je n'allais pas pouvoir profiter de deux nuits de repos. Je me glissa dans la foule de badauds qui observaient à la fois incrédule et amusé cette dernière. Grace aux communications que je percevais, je devinais que cette procession n'avait rien d'habituel. 

Je me décida d'abandonner mes amies avec une excuse foireuse, mais elles étaient habituées à cela de ma part. Enfourchant ma moto garée non loin, je me faufila à travers les ruelles afin de rejoindre un rue moins encombrée, mais étrangement la circulation était assez problématique, comme si quelqu'un désirait boucler le centre de la ville.  Par chance, je n'étais pas du genre à prendre peur pour si peu et en choisissant des chemins peu habituels, je parvins à éviter ce bouclage qui était en cours. Je parvins, non sans prendre quelques risques, à mon appartement. Là bas, je pouvais m'équiper, ce qui ne me prit que quelques minutes. Le plus long fut de mettre ma perruque. Il ne me restait plus qu'à espérer que ma tenue tiendrait le coup, dans ce combat que je sentais difficile. Costumé, équipé, je me rendis vers le centre ville, courant sur les toits. J'avais laissé ma moto, chez moi, elle n'allait pas m'être utile avec le bouclage qui semblait se dessiner autours de Gotham Plaza.

... "J'arrive d'ici quelques minutes, la circulation bloque toute sortie de la zone. Heuu Red-Bat au rapport, même si on n'a pas encore eu le temps de discuter pour mon nom de code" ...

Je sentais l'adrénaline courir dans mes veines, alors que je me rapprochais du lieu où allait se passer une drôle de fête, si vous voulez mon avis. J'arrive en vue de la place, je ne sais pas où se situe mes alliés, cela me fait drôle de parler d'alliés. Un dernier mantra, pour me rappeler que je ne dois pas faire usage des mes pistolets, afin d'éviter de tuer, un Justicier ne tue pas. Mais lorsque je vois la brochette de buchets, je me demande si on ne pourrait pas faire une exception pour certains. Je ne comprend pas la présence du Commissaire au côté du Joker. Mais bon la Cours des Hiboux, doit vouloir faire passer un message. Je ne laisserais pas l'une des rares personnes que je respect mourir et encore moins pour la cause d'une cabale criminelle. Je sens mes armes me démanger et une petite voix dans ma tête, me susurrer que le sang doit couler et à flot pour laver cet affront. 

... "Je suis en position et attend les ordres, mais on ne pourrait en profiter pour laisser cramer le Joker ?" ...

Je m'en veux, à peine les derniers mots prononcés, je ne tente pas de rajouter quelque chose histoire de me racheter. Après tout, Batman doit connaitre mon dossier et connaitre certaines choses de mon passé. J'entend l'ordre de mission, donc je vais devoir aider deux des meilleurs combattants de Gotham contre des adversaires qui sont parvenus à blesser Batman. Bien sur que je vais me montre prudente, du moins autant que cela me soit possible. Je dois malgré tout reconnaître que l'idée de pouvoir perdre un membre ne m'enchante guère. Mais me voila, en attente prête à me jeter dans la mêlée. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyVen 22 Déc - 1:47

NOM
Prénom

NOM
Prénom

Luke se noyait dans le marasme des affaires de Black Mask. Il devait retrouver son père coûte que coûte, quitte à interroger un par un chaque homme de main de l’enflure qui avait osé enlever Lucius Fox. Il n’hésitait pas à menacer, casser des membres ou même utiliser le gaz psychotrope de son costume pour leur soutirer des informations. Le temps était compté et plus il avançait, plus cette enquête semblait s’éterniser. Combien ? Dans combien de magouilles baignait cette raclure ? Combien de personnes tenait-il avec un couteau sous la gorge ? Combien de gamins avaient fini en pièces détachées dans les quartiers pauvres de la ville ? Pour le jeune homme, une chose était pour le moins sûr : Sionis ferait mieux d’espérer d’être incarcéré, parce que lui l’attendait dehors de pied ferme.
 
Alors qu’il était sur les toits, toujours en quête d’informations, s’accordant avec les fréquences radios de transmetteurs ou même de simple stations pour avoir des informations globales, l’une d’elle attira son attention : un bûcher ? A Gotham Plaza ? Tout cela ne lui disait rien qui vaille. Quel détraqué pouvait se dire que de faire un barbecue en pleine ville était une bonne idée ? Et surtout, qui allaient être les victimes, cette fois ? Bien sûr, ce n’était pas la première fois que le jeune homme voyait ce genre d’horreurs. Il n’était pas toujours à Gotham, loin de là. Ses missions et enquêtes dans les zones reculées d’Afrique, d’Europe de L’est ou d’Asie ne se passaient pas toujours dans la joie et la bonne humeur : les personnes brûlées vives au milieu de pneus, les lapidations, les tortures, les enfants soldats… Tout ça n’était pas seulement l’apanage des habitants de Gotham, mais une barbarie inhérente à l’espèce humaine. Des personnes étaient assez faibles pour succomber à la faiblesse d’écraser les autres sous leurs bottes par la peur et le meurtre pour essayer de se hisser dans un monde où la morale était morte.
 
De toits en toits, grimpant pour arriver sur la scène du « spectacle », il activa le mode de vision détective de son armure ainsi que son camouflage optique : Il était invisible, mais il voyait tout. Sur d’autres toits se trouvaient Black Canary, Nightwing, Batman, Batwoman et d’autres. En contrebas, la foule semblait partagée. Certains étaient prêt à tout pour voir ces gens brûler, peu importe pour eux qu’il y ait des innocents dans le lot, peu importe qu’ils deviennent des monstres assoiffés de sang pour cette nuit si cela pouvait les débarasser du Joker, de Grundy ou de Strange et ses magouilles. Le peuple était faible. Ces années de corruption dans la police, les meurtres, les folies dans lesquelles chaque homme, femme et enfant baignait avaient finit par gagner leurs cœurs et ils s’apprêtaient à embraser la ville en embrassant la « cause » folle de la cour des hiboux. Mais après ? Après les sept pêchés capitaux, que feraient-ils ? les sept Nains ? Les quatre cavaliers de l’apocalypse ? Les cent un dalmatiens ? Cette cour des tarés mettrait le feu à chaque habitant de Gotham si cela pouvait leur donner un minimum de sentiment de puissance et de supériorité sur les autres. Les laisser faire était hors de question, les laisser s’en sortir était impossible. Ce bûcher qu’ils avaient allumés sera le point de ralliement de la population pour voir la défaite cuisante de cette menace. Joker retournera à Arkham, Solomon Grundy sera… Enterré un Dimanche comme à son habitude et pour le reste, il faudra aviser… mais perdre d’honnêtes flics comme James Gordon que Luke respectait énormément pour la satisfaction de l’ego d’une bande de tarés déguisés en hiboux aux idées venues tout droit du moyen-âge ? C’était inconcevable.
 
« Ici Batwing, j’ai la scène en visuel. Un mot et je descends. » Le ton pouvait sembler étrange, froid, tranchant. Toutes les frustrations que le jeune homme accumulait ces derniers temps convergeaient maintenant en un point : Les ergots et le grand Duc. Ce soir, les hiboux se feraient plumer, ils finiraient leurs jours à Black Gate, oubliés de tous. Les rapaces allaient devenir des proies qui n’échapperaient pas à la Justice.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyVen 22 Déc - 20:28

Quel vieux con.

Je m'étais fait avoir bêtement et je n'avais pas été assez sur mes gardes. Alors que j'étais chez moi, à ruminer dans ma grande maison vide, je m'étais ouvert une bouteille de Jack Daniel's avant de la boire, verre par verre, sans rien comprendre à mes problèmes. Ouais, j'étais qu'un pion dans le jeu de notre bon vieux procureur Specter et je n'étais qu'un nom pour Cobblepot, prêt à être dégagé au bon moment, quand cela serait suffisamment la merde dans la ville. Verre après verre, le dessin se réalise. J'étais seul. Voila ce que m'avait amené ces années de combat contre le crime. Une maison vide, une famille brisée, une femme qui a divorcé et une amante qui est volage, ouais, tu parles d'une vie. Et que dire de James Junior ? Enfermé à l'asile d'Arkham car trop dangereux et trop malsain pour être en liberté, trop dangereux oui, trop "psychopathe". Putain, entre deux verres, voila que je me mets à boire comme un trou et que je me met à regretter, c'est pas bon tout ça, vraiment pas. Chemise ouverte, le visage affalé sur la table, j'avais entamé au bout de deux heures, les trois quarts du litron qui m'avait bien tambouriné la gueule. Boire, c'est croire comme disait un philosophe de l'Antiquité, cependant, je ne croyais plus en rien. J'étais complètement désabusé de toute cette merde qui nous retombait sur la gueule. Le pire dans Gotham City, c'était que les choses n'étaient jamais en train de s'arranger, tout devenait pire à chaque fois. Les criminels, les mentalités, tout. Tout devenait pire à chaque fois. En attendant, la boisson me réchauffait le corps, j'en avais besoin, et malgré ma moustache qui était perlée de quelques gouttes de Jack Daniel's, il me fallait quand même faire avec, mais on verra tout ça le lendemain, j'avais besoin de finir la bouteille. Avec un peu de chance, j'aurais un beau coma éthylique et je pourrais gagner quelques jours de repos à l'hôpital. Au moment où j'entame mon dernier verre, avec le fond de la bouteille, j'entends du bruit à l'étage. Mon arme sur la table, je la saisis avant de me diriger en titubant vers le premier étage. Manque de bol, je me rétame sur l'escalier, je tombe et en fermant doucement les yeux, complètement pété, j'ai l'impression de voir une espèce de hibou encapuchonné qui se pointe devant moi. C'était quoi ce merdier encore ? Encore un délire à la con ? Aucune idée, je suis dans les vapes, complètement sonné, complètement mort.

Lorsque je reviens à la vie, c'est encore pire : Me voila maintenant plongé dans les ténèbres, je sens la présence suffocante d'une capuche noire sur mon visage. J'étais un peu claustrophobe et j'avoue que ce n'était clairement pas agréable de se retrouver avec ça sur le visage, surtout que j'étais ligoté. Le mieux était d'attendre. Visiblement, j'avais été enlevé, fallait pas être Sherlock Holmes pour le deviner, mais très clairement, j'étais fait, et bien coincé. Le plus plausible à faire, c'était d'attendre ce qui allait venir, même si je n'étais pas particulièrement rassuré. Et après un temps énorme à attendre et une monstrueuse envie de pisser, je vois enfin la ... Lumière ? Non, il fait nuit et il me semble être sur le Plaza Gotham, ligoté comme un saucisson et complètement à la merci d'un bourreau costumé en hibou. Encore un de ces fichus cinglés de ... Non ... La Cour des Hiboux, celle-là même que l'équipe de la milice avait coffré y'a pas si longtemps, et c'était ceux qui avait fait l'accident d'Hady et organisé le massacre au Manoir Wayne. Bon Dieu, où était Batman ? Surement pas loin. Me voila aux côtés de Strange, Thorne, Sawyer est là tiens ... Et même le Joker qui était à côté de moi. Bordel, ce cynisme ... J'étais en colère, et j'avais salement envie de pisser. Ce crétin allait nous faire incinérer, et vu que j'avais bien bu la veille, l'alcool ne devait pas encore être bien sorti. J'allais prendre vite feu avec ces conneries. Ma voix s'élève, je suis clairement en colère.

"Espèce de foutu salopard plumeux ! Je t'assure que tu ne t'en tireras pas comme ça !"


Je me tempère, je garde mes esprits et j'essaie de comprendre ce qui se passe. Je suis un des sept péchés capitaux de Gotham ? La Paresse ? QUOI ?! C'était du foutage de gueule ou quoi ? Toutes ces années à tenter d'arrêter les criminels et l'on me considérait comme un vieux paresseux qui se reposait sur ses lauriers. C'était une véritable insulte. Si j'avais cet emplumé sous la main, il verrait que je ne suis pas si paresseux à lui casser sa gueule d'emplâtre. En attendant, j'étais loin de lui casser la gueule, mais j'espérais secrètement que Batman le fasse pour moi. Quoiqu'il en soit, s'il agissait, je prendrais plaisir à voir ce crétin emplumé se faire refaire le portrait en beauté. Où était ma pipe, Bon Dieu ce que je donnerais pour avoir de quoi fumer. Suis-je bête ... Si Batman ne se pointe pas, c'est moi qui serais fumé ... Et y'aura personne pour écraser ce vieux bout d'clope que je serai devenu. Ce qui me décevait surtout, c'était de voir le manque de réaction de la population de la ville. Personne ne faisait le moindre effort pour résister face à ce diktat qu'on imposait comme ça, sous le nez des Gothamites, je suis déçu, vraiment. Mais bon, on est à Gotham malheureusement ...
Revenir en haut Aller en bas
Compte fondateur
Masculin Messages : 1128
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Légende Urbaine.
☠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Le Pingouin, Jeremiah Arkham, Sébastian Hady, Lincoln March, Bruce Wayne, Oliver Queen, Robert Kane.
♣ Vos Alliés : : ► L'Ergot.
Gotham City
Gotham City
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptyVen 22 Déc - 21:39


La Chute du Hibou


Nous sommes tous des morts en sursis. L'important est de ne pas écourter le peu de temps que nous avons.


La populace de Gotham City était finalement là, prête à écouter les paroles du Grand Duc, de celui qui avait orchestré cette magnifique procession des sept péchés capitaux et qui, dans quelques instants, allait enfin mettre un terme à la corruption et à la décadence que Gotham portait en son sein. Qu'ils étaient crédules ces imbéciles de Gothamites, qu'ils étaient imbéciles et surtout ineptes, incapables de prendre une décision, de résister. L'ère moderne avait rendu ces gens incapables d'agir, de résister, ils allaient accepter leur sort sans broncher et avaler les couleuvres que nous imposerions. Voila la maladie de ce siècle : Les gens deviennent amorphes, et ils sont complètement dépendants de leur technologie, de leur petit égo, et pour garantir la survie de leur mode de vie, leurs habitudes, ils ne bougeraient pas, ne risqueraient pas leurs vies inutilement, ils resteraient de braves petits moutons biens sages et biens dociles, ce pourquoi c'était la raison principale que la Cour des Hiboux allait triompher. Quand on gagner la servitude d'un autre, on détient le pouvoir. Ces sept monstres étaient maintenant toute ouïe à mes exigences et aux souhaits de la Cour des Hiboux. Quelque part, il pourrait y'avoir un accord, il pourrait y'avoir des concessions, mais non. Ils avaient poussé la Cour dans ses derniers retranchements, ils avaient poussé la Cour des Hiboux à réveiller tous les Ergots disponibles, ils avaient poussé la Cour à agir de manière monstrueuse et à se montrer en plein jour, face à tous ces "serfs", ces "gueux" qui vivaient dans notre ville, nous, les grands seigneurs de Gotham City, ceux qui la dirigeaient vraiment. Cobblepot lui, n'était qu'un misérable sous-fifre, un misérable crétin qui n'avait été élu que sur du vent, grâce à l'imbécilité des crétins et des naïfs, ce n'était qu'un petit nom. Se tournant alors vers l'hôtel de ville, le Grand Duc se saisit alors d'une torche enflammée qui était en train de commencer à couver, répandant de sa chaleur dans le cercle du Plaza. Tendant le poing vers la mairie, et le brasier en direction des sept, le Grand Duc, portant une immense cape verte et un masque blanc de hibou, reprit sa tirade.

"Cobblepot et Specter ne sont pas vos maitres. Nous sommes vos supérieurs, nous sommes la race pure des seigneurs, destinés à gouverner cette ville. Citoyens de Gotham City, vos institutions vous mettent. Votre vote ne compte pas et ne comptera jamais à nos yeux car vous le savez, les naïfs, les idiots, les crétins ont le droit de vote. Alors pourquoi croire que tout cela marche ? Refusez ce système de démocratie et embrasser le destin que la Cour des Hiboux vous offre. Une ville qui revient à ses fondamentaux, qui revient à un temps plus glorieux, plus riche."


Ce que le Grand Duc oublie de dire, c'est que pendant les grandes années de "bonheur", les citoyens subissaient les effets de la crise de 1929, tandis que des banquiers se défenestraient, et que la Cour des Hiboux investissait dans des valeurs sûres, les protégeant de la ruine et des effets néfastes sur les entreprises des différents membres. La Cour des Hiboux est une espèce de charognard, prête à dévorer le cadavre de ces petites chauve-souris qui n'attendent que d'entrer sur le territoire du hibou. En attendant, ceux qui sont censés lutter et protéger contre ou pour le système étaient là en partie. Certains refusaient le système comme le Joker ou encore Thorne, et d'autres le maintenaient, comme Sawyer, Gordon ou Strange. C'était bien là le problème : Une ville déjà divisée était faible, inutile, elle ne rapportait rien à la communauté, et les affaires de la Cour des Hiboux stagnaient à cause de cette éternelle guerre entre justiciers et criminels, ou encore entre truands connus et policiers fatigués. Voila le vrai problème de Gotham City. Sans compter les fonctionnaires inutiles comme James Specter, qui ne faisaient rien pour améliorer la situation. La Cour, elle, avait un avis plus tranché sur la justice, de comment elle devait être rendue. La peur et la cruauté en faisaient partie et c'était pour ça que cet autodafé, ce magnifique épisode de Gotham allait enfin ouvrir l'histoire de Gotham sur ce qu'elle devrait être, et non pas ce qu'elle était actuellement. Une société fondée sur la peur, sur un rapport de force des plus cyniques et des plus dignes du Moyen-Âge. Après tout, il y'a toujours eu des dominants et des dominés dans une société, ce n'était au final qu'un simple échange, une passation des pouvoirs et de la fin de la démocratie et du système de justice actuelle qui faisait tâche sur une ville comme Gotham. Le Grand Duc se doutait bien que les justiciers ne tarderaient pas à venir pour l'empêcher de commettre ce qui devait être fait pour sauver Gotham de toutes ces horreurs : Meurtres, pédophilies, péchés, homosexualité, luxure ... Tous seraient purgés par le feu, comme du temps de Sodome et Gomorrhe ! La main de la Cour des Hiboux ferait comme Dieu, elle châtierait les monstres et ferait en sorte de sauver ceux qui le méritent, ceux qui seront assez forts pour offrir à Gotham City sa seconde chance.

"Gotham doit se reprendre. Si vous voulez du changement, allez chercher Cobblepot et Specter, qu'ils viennent eux aussi brûler sur l'autel du sacrifice ! N'oubliez pas mes biens chers Gothamites, ce soir, nous expions tous nos péchés !"


C'était un appel au meurtre, pur et dur, en privant le pouvoir exécutif et judiciaire, il pourrait étendre l'influence de la Cour des Hiboux et faire en sorte d'être la seule force présente à Gotham City. Le Grand Duc ignorait si des Gothamites en quête de sang, et bercés par les paroles du Grand Duc, s'étaient dirigés vers l'hôtel de ville ou encore le bureau du Procureur, tout ce qui comptait pour le moment, c'était d'offrir un spectacle mérité à tous ces gens venus assister à cette magnifique soirée. Les Ergots, eux, n'avaient pas bougé d'un poil. Ils attendaient patiemment les justiciers. Néanmoins, aux dernières paroles du Grand Duc, ils enlevèrent leurs robes de cérémonie et on distinguait désormais les célèbres armures de la Cour des Hiboux, en cuirs et en plumes, dagues d'assassins sur les poitrails. Chacun d'entre eux était différent, et pourtant, ils obéissaient aveuglément, car c'était leur rôle, leur devoir. Ils étaient la merde de Gotham autrefois, et aujourd'hui, ils servent les élus de la Cour. C'était une manière de faire quelque chose de magnifique avec la merde des rues de Gotham pas vrai ? Ils attendaient patiemment les justiciers, qu'ils viennent ou non, ils protégeraient leur grand maitre. Quoiqu'il arrive. Ce ne serait pas une nuit victorieuse pour les justiciers. Le sang coulerait indubitablement, la violence prendra action, et la guerre pour Gotham serait ouverte. Inutile de dire ce qui allait se passer, mais le Grand Duc était prêt, prêt à rendre la justice divine devant tant de péchés dans une seule ville. Toujours la torche à la main, il se dirigea alors vers le premier poteau. Qu'importe la victime, ils devaient tous brûler. Observant la foule, il déclama enfin.

"Regarde et tremble Gotham ! Regarde et voit la folie s'embraser ..."


Et d'un geste, il s'avança, doucement, dans quelques secondes, le premier foyer sera allumé, puis il s'occupera des autres. Chacun d'eux allait connaitre une longue agonie de souffrances et la chaire brûlée resterait longtemps une odeur des plus fortes sur le Plaza. Si tout se passait bien, bien entendu, mais vous le savez comme moi, cher Lecteur / Lectrice, cela ne se passera pas de la façon espérée pour le Grand Duc ... Mais ...


Gotham City Rebirth



Avis à tous :
Voila le moment que vous attendiez tous ! Le grand combat ! Pas d'ordre de postage, si vous voulez répondre, vous répondez.

- Pour le combat, n'hésitez pas à parcourir cette liste des Ergots pour vous indiquer qui ou quoi combattre selon votre rp : http://gothamcityrebirth.forumactif.org/t515-la-cour-recrute

- Le premier qui postera après mon message est impérativement obligé de désarmer le Grand Duc avec un projectile ou une intervention directe. Attention, n'oubliez pas que les Ergots sont à côté.

- Pour ceux qui tenteront de libérer des gens sur les poteaux, vous ne pouvez sauver qu'une personne ! Alors choisissez bien votre cible. Selon ce que vous choisirez, sachez qu'il y'aura un petit récapitulatif à la fin et une récompense suivant la personne que vous libérerez. Vous verrez bien cligne N'oubliez pas que les Ergots ne vous laisseront pas faire, alors il va falloir faire une belle bataille cligne

- Vous pouvez faire ce que vous voulez des Ergots, rappelez-vous qu'ils ont une bonne régénération et qu'ils sont assez dangereux, mais contre le froid, ils ne peuvent rien. N'oubliez pas, le froid n'est pas encore connu comme une arme, alors il faudra le découvrir par vous-mêmes et l'expliquer à vos alliés !

Faites vous plaisir, et faites moi rêver. Vu qu'ils ne peuvent pas "mourir", lâchez-vous et soyez violents ! bigsmile
Pour le Grand Duc, y'aura un petit ending spécial, vous en faites pas !



Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. 861731signa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothamcityrebirth.forumactif.org
⛧ St John de Gotham †
Masculin Messages : 191
Date d'Inscription : 11/06/2017
Localisation : Les enfers

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Enquêteur du paranormal
☠ Relations conflictuelles :: ►A peux prêt tout le monde ?
♣ Vos Alliés : : ► Lui même
John Constantine
John Constantine
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptySam 23 Déc - 0:25

John était en ville ce soir, il venait de partir sur une affaire bien glauque. Une poupée possédée venait de tué deux enfants, laissant le reste de la famille en vie pour les punir selon le message écrit. En vérité c'était un esprit vengeur qui avait décider de punir la mère et le père qui avaient pour projet secret de divorcé sans en informé leur marmots. Ce gentil fantôme avait donc décidé de faire justice lui-même, manque de bol John était dans cette ville. 

En sortant il marchait tranquillement dans les rues sombres de Gotham, sa clope allumé dans la bouche et les mains ranger dans son imper. Perdu dans ses pensé et beaucoup trop occupé à ignoré les plaintes qu'il entendait sans arrêt, des fantômes errant, il n'avait pas fait plus attention que ça à un groupe de gars étrange habillé de long manteau et de capuche. La seule chose qu'on pouvait distinguer était les petits mais distinguables symbole de Hiboux sur leur veste. Puis peu après une foule de passant semblait se dirigé dans la même direction, certains disaient qu'une chose affreuse arrivait en ce moment même sur la place du Plaza. 

Intrigué l'expert en magie décidait de se rendre sur place et de voir ce qu'il ce passait, devant lui une horde de personnes restait là silencieusement à observer les gens de tout à l'heure installant des totems. En regardant rapidement il remarquait les hommes de mains, il voyait aussi les soldats ceux qui étaient clairement là pour intimidé celui ou celle qui serait beaucoup trop stupide pour intervenir. En écoutant il reconnaissait les noms cités par celui qui sans aucun doute était leur chef, comment le reconnaître ? C'était celui qui était au centre de l'attention, sa tenue était beaucoup plus classe que celle des autres. 

Soudains alors qu'il fermait les yeux, un nom sifflait dans ses oreilles, une grimace provoquée par la colère se lisait maintenant sur son visage. Maggie Sawyer, c'était la fliquette qu'il avait rencontré lors de sa première affaire à Gotham, elle lui avait sauvé la vie. Ces enfoirés comptaient maintenant s'en prendre à elle, la brûlée comme les autres sur place publique ? Ce n'était pas son genre s'intéresser à ce genre de conneries, mais là il ne resterait pas les bras croisés. Le discours venait de prendre fin. 

D'un pas décider John bousculais les gens qui se trouvait devant lui, il chuchotait une incantation, chaque personne qu'il bousculait s'exclamais pour indiqué son mécontentement. Il n'en avait rien à faire. Pendant qu'il avançait le chef de ces gogoles habillé en piaf reprenais la parole. C'était le fameux moment, celui où les feux allaient êtres allumés pour de bon. C'est maintenant qu'il devait agir. 


" N'oublis pas John, prépare ton plan B pour ta fuite. "


A ce moment précis, les sbires allaient maintenant déposé une flamme sur le totem aux pieds des victimes de ce crime. D'un coup John arrivait avant la dernière ligne de personnes. 


POUSSEZ-VOUS ! Dégagez de mon chemin. 


John avait écarté quelques personnes, il claquait des doigts en prononçant un mot et d'un coup toute lumière avait disparut de cette place. Que ce sois le feu ou la lumière plus rien n'éclairait, les portables avaient leur écrans sombres, de façon à ne pas pouvoir être utilisé. Le sort qu'il venait d'utilisé, venait de bannir la lumière dans un rayon de deux kilomètre autour de lui. 

Voilà maintenant la place plongé dans le noir complet, ces cinglés auraient sans doute du matériel pour voir dans le noir. Il fallait maintenant que quelqu'un intervienne pendant que lui maintenait la présence des ténèbres. 

Cependant, comme tout les sorts celui-ci était puissant, ce qui impliquait donc un lourd contre-coup. Le temps qu'il passeras comme ça, lui coûteras des années de sa vie. C'était chère payé pour des gens qu'il ne connaissait pas, mais sur le coup c'était son meilleur plan. 

Espérons que quelqu'un intervienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Masculin Messages : 54
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Un génie glacial...
☠ Relations conflictuelles :: Tous le monde qui se met entre moi et Nora
♣ Vos Alliés : : La glace et les machines
Victor Fries / Mr. Freeze
Victor Fries / Mr. Freeze
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptySam 23 Déc - 9:44



Très bien, tout est place, alors que le maître de ces cinglés termine sa phrase et menace d'invoquer mon pire ennemie, le feu, mon hélicoptère se rapproche du sol juste assez bas pour que je puisse sauter sans que mon armure subisse de dégât. Mais avant d'agir, tous deviens noir...

''Patron, je ne vois plus rien, que fait on?''

Toute la lumière... disparu? Qu'importe, nous somme équipé, et je n'hésite pas à leur rappeler. Malgré l'étrange situation, je garde mon calme glacial.

-''Utilisez vos lunettes à vision thermique. bande de crétin, et libéré le passage. Partez dès que la cible sera à bord et que l'autre hélicoptère vienne me chercher''.

Mes employés déja au sol qui était caché dans la foule tire des rafales en l'air, faisait peur au gens et sème la panique. Des cris, des hurlements, des pleurs, des gens qui cour partout... Parfait. Mon arme cryogénisante en main, moi et mes sbires nous dessendons pour nous attaquer à notre cible numéro un: Ferris Boyle. Dans la confusion provoqué par la foule affolée, l'homme d'affaire qui a ruiné ma vie est assomée par un violent cou de poing, puis libérer de ses liens pour être hisser par crochet jusqu'a l'engin qui est rester en vol stationnaire le temps de l'embarquer avant de partir. Très bien, ils ont fait ce je leur ai demandé, ce qui est simple quand on est une douzaine... enfin, je vois que certain d'entre nous manque déjà à l'appelle. Ils ont du être vaincu par les ergots qui protège leur offrande à... je-ne-sais-quoi, une ville meilleure?

Qu'importe, maintenant je dois m'occuper de libéré Joker. Je le vois, mais avec tout le bruit qu'il fait je n'aurai même pas eu besoin de ma vision spécial pour cela. Par contre, le coup puissant qui me repousse de plusieurs mètres, je ne l'avais pas vu venir. Je m'écrase si brutalement par terre que je perds mon arme qui peux tirer des rafales d'hélium liquide à température extrêmement basse. Il a atterrie je ne sais où dans le bain de foule en panique. On peut difficilement voir une arme de glace avec une vision qui détecte la chaleur... Je grogne en me relevant, le plus immédiat est de savoir: qui a osé me frapper?

-"Espèce de pourriture..."

''Victor Fries... nous aurions souhaiter que vous resteriez dans votre trou.''

C'est un ergot. Dommage, j'aurai voulu éviter une confrontation directe...

"Vous êtes comme cette ville: violent, sombre et sans espoir. De plus, vous êtes tellement bruyant qu'un aveugle pourrait vous voir."

-''Je peux te remercier de m'avoir trouver cette crapule de Boyle, mais je ne peux toléré qu'une bande de hiboux de pacotille viennent saccager la ville où ma femme s'épanouira à son réveil.''

Je tente de frapper le phénomène de foire, mais il bloque mon poing avec sa main, malgré une certaine difficulté de sa part. Nous devons avoir une force physique équivalente.

"Cette ville doit être purgé, mais puisque vous avez pris Monsieur Boyle, vous prendrez sa place sur le bûcher.''

-"Si tu pense que cela arrivera, tu doit être complètement givré."

Nous avons peut-être une force similaire mais il gagne fortement l'avantage avec sa grande vitesse. Je peux tirer de mon liquide glacial à partir des poings de ma combinaison, cela va grandement le ralentir, mais pour que cela soit efficace, je dois le faire quand il ne s'y attendra pas. Malgrés que je doute qu'il me voit dans cette noirceur, que les gens paniquent et que le chaos est omniprésent, il semble bien détermnier à me sacrifier. Soit, maintenant que Boyle à quitter le secteur par mon appareil de transport volant, je dois gagner du temps pour que l'autre hélicoptère arrive me sortir d'ici.

J'ose espéré que je ne serais pas le seul a combattre ces espèces d'hiboux détraqués.

_____________________________________________________
-En Résumé: Ferris Boyle a été libéré, neutralisé et transporté au loin par les hommes de main de Victor, mais Freeze doit maintenant combattre Ephraim Newhouse qui lui bloque le chemin.

 


Dernière édition par Victor Fries / Mr. Freeze le Dim 24 Déc - 3:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptySam 23 Déc - 11:49

Black Crowns La foule se prend "au jeu", ou du moins ce qui leur apparaissait être un jeu au départ devient peu à peu leur réalité. Et cette foule, elle aime ce qu'elle voit. Un Joker ligoté, des accusations envers Cobblepot et Specter qui selon eux ne font rien pour arranger la situation. Les autres crevures en plus de ces coupables, ne font que cacher les deux seules choses bien plus pures que ces paquet de mélasse réuni : Gordon et Sawyer. Canary se tend, en grande partie à cause de cette constation irrévocable, mais aussi parce qu'elle est en train d'établir consciencieusement ses futurs points d'attaque avec Zynda depuis leur communication privée. Huntress comme Batgirl restent en silence radio. Seul Katana a évoqué sa position, et son objectif. La japonaise essaie de désengorger les points de blocage pour que les renforts du GCPD puissent entrer et créer une future rupture dans l'assemblée réunie sur Plaza. Batwoman arrive. Dinah la regarde un instant avant de se concentrer à nouveau sur la scène. La question la fait légèrement sourire et cette fois, elle se retourne vers la justicière qu'elle admire, malgré ses penchants parfois trop borderline.
"Je peux t'assurer qu'ils vont arriver. Blackhawk et Katana sont déjà en place
pour ce qui est des Birds.
soupir et nouveau regard vers la foule meuglant ses inepties. Son regard s'assombrit."Et si personne ne vient, sache que j'irai avec toi sauver Sawyer et Gordon. Quoi qu'il m'en coûte."
NightLaw et Nightwing viennent cependant étouffer les doutes de Batwoman, arrivant chacun leur tour pour la rassurer, lui montrer que ce Réseau sert à quelque chose. Qu'ensemble, ils vont leur mettre la misère et sauver cette foutue ville de ce grain infecté par la folie qui lui a été implanté. Sa tension descend légèrement et ses doigts, crispés sur les poings et matraques s'ouvrent pour se montrer plus amicaux envers l'allié.
"Oh NightLaw ... Ma voix te manque tant que ça ? En vrai je les écoute. J'étais juste légèrement occupée avec deux invités. Ça me fait plaisir de vous voir les gars. Oh et ravie de te rencontrer, Flamebird."
Puis Batman arrive. Le coeur de Dinah fait un bond, léger, un bond de soulagement mêlé à de l'excitation quand soudain Batwing vient se rajouter à la danse. Qui a dit que les justiciers seraient morts ce soir ? Elle se souvient d'un criminel lui ayant ri au nez il y a de ça quelques jours; avant qu'elle ne lui latte la figure pour l'assommer. Lambda sans doute, car elle ne se rappelle pas de son nom ou de son faciès. Aux ordres de Bat's elle se remet à se crisper et fronce les sourcils tout en ne pouvant s'empêcher de décrocher un petit air taquin à l'évocation des Ergots. Tandis que Red Bat fait acte de présence à son tour, elle vient se placer aux côtés du chevalier noir et pose une de ses bottes sur le rebord du toit.
"Si on s'en sort et qu'on limite la casse, tu n'y échapperas pas cette fois, Bat's. On s'enfilera du bourbon. Tous ensemble, bien entendu."
Ses lèvres s'étirent et laissent apparaître ses dents blanches bien affutées. Puis elle prend la communication avec Batwing quand enfin le Grand Duc se décide à lever la flamme de l'accusation sur la paille de la supposée culpabilité.
"On descend. Je m'occupe de l'Ergot à vingt degrés l'ouest. Blackhawk, chope les premiers timbrés.
- Déjà en cours, Canary. Trois à terre."
Sur ces mots, la justicière saute.

Mais un événement survient lui aussi à ce moment précis. Les lumières s'éteignent, mais aussi les torches. Tout est plongé dans le noir. Et des coups de feu éclatent à l'instant même ou sa matraque vient rejoindre de manière peu délicate la mâchoire du Grand Duc, bientôt d'un de ses Ergots (Alexander Staunton). Celui-ci vient lui envoyer un coup de poing en pleine face alors qu'elle s'apprêtait à venir choper le chef au col pour l'envoyer valser dans la foule maintenant en panique. Elle crache du sang et agacée, elle essaie de lui coller en suivant un coup dans l'aine. Mais le bougre vient bloquer son bras avant d'essayer de le lui démonter d'un coup de dague. Dinah pare le coup de son autre arme, avant de revenir à la charge en fichant à son adversaire un coup de boule, la faisant saigner au front, mais pétant dans le processus les lunettes de vision de l'Ergot. Celui-ci se recule en essayant de se toucher le nez. En effet, il n'y avait pas que les lunettes d'explosées. Soudain, le bruit d'un appareil volant vient la perturber.
"Merde ! Qui vient de se faire emmener ? !
- C'est Boyle. Celui que tu as qualifié de gars qui va chier dans son costume. Et j'ai vu Fries.
- Il y a un lien entre ces deux là ?"
L'ergot revient. Cette fois, c'est un coup dévastateur qui vient impacter Dinah. Une charge directe contre laquelle elle met ses deux bras en avant et un pied en appui arrière afin d'éviter d'être éjectée. Elle lui enfonce sa jambe dans son entrecuisse en s'appuyant sur le corps de l'assassin. Le voilà à nouveau en position de recul, mais cette fois armé de deux dagues.
"C'est son ancien patron.
- Et merde !!! On peut pas le laisser filer !
- Je m'en occupe. Je vais tenter de les maîtriser et je te ferai un retour. Katana est sur le chemin avec une vingtaine de policiers. Blackhawk terminé"
Dinah esquive le premier coup et bloque l'autre bras qui se dirigeait à mi-chemin vers son bassin. C'est à cet instant qu'elle décide d'effectuer un Bulldog. Elle le tacle au talon de sa botte renforcée pour l'envoyer à terre et lui faire embrasser le bitume se trouvant à quelques centimètres du bûcher. Dinah se relève, et elle voit les mains de l'assassin se poser sur le bois. Il revient au combat à moitié assommé, mais toujours d'attaque. Sa mâchoire se crispe autant que ses mains, maintenant libérées des matraques.
"Putain. Même avec un Bulldog, tu es encore debout ? !
- Tu as de la poigne, mais frappe encore plus fort, ma jolie.
- T'inquiète. C'est prévu.
- On va tester ça à deux, si tu veux bien.
- Hein ?"
Dinah a juste le temps de sentir le poing venir s'écraser non loin d'elle et donc d'esquiver, avant de voir un immense colosse venir écraser sa masse contre le bois, bois qui vole alors avec du sang et des membres d'une personne disloquée. Son pouls s'accélère, ses yeux s'écarquillent et c'est face à une masse colossale, aux dents effilées que la justicière se retrouve. Cette fois, elle recule, sentant le danger venir lui ronger les tripes en fixant cet homme immense couvert de sang et d'organes de tous bords. Plusieurs personnes semblent à terre, dont un pauvre adolescent duquel l'on peut voir la moitié du corps se faire écraser dans la panique. Ça c'est pas un assassin. C'est une machine de guerre; La voilà face à l'Ergot Felix Harmon.
"Bonsoir, l'oiseau.
- Mer....! hmpf !"
Black arrive à esquiver encore à temps le coup de poing non sans sentir que son dos rentre dans un pauvre hère qui alors tombe à terre avec elle.  Comment un colosse pareil a pu arriver aussi vite alors qu'il n'était pas dans la foule tout à l'heure ? Oh. Une carte maîtresse. Ok. Légèrement incontrôlable, mais capable de retourner la situation à l'avantage de la Cour. Mais quelle bande de fieffés salopards. Il s'apprête à venir charger les deux individus avant que la justicière ne jette par réflexe une de ses bombes sonores, ce qui déstabilise immédiatement l'Ergot contre lequel elle effectue une contre attaque. Légère pour lui, malgré le genou brisé avec trois coups bien placés. Genou qui se remet alors en place, à la grande surprise d'une Dinah au souffle saccadé sous l'effort qu'elle a dû fournir.
"C'est tout ce que tu sais faire ?
- J'ai de la ressource, coco.
- Tu permets que je vérifie ?"
L'immense Ergot craque ses poings, tandis que son adversaire se remet en position de combat, ou plutôt d'esquive, afin de tenter de l'épuiser. Elle lance alors un appel via le communicateur, légèrement désespéré, vu qu'elle se retrouve encerclée par deux assassins, maintenant.
"Les gars ? Déjà qu'ils se régénèrent de façon inhumaine, mais là j'ai un colosse. Un putain de colosse qui se régénère. Si vous avez des idées brillantes, je suis preneuse !"
Prise en tenaille par les deux Ergots, la jeune femme cherche un moyen pour utiliser le plus léger contre son partenaire. Pour le moment, c'est pas gagné. Même si elle se décide à crier maintenant, elle va prendre cher. Très cher.

© 2981 12289 0

Résumé:
 


Dernière édition par Dinah Lance-Black Canary le Mer 27 Déc - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptySam 23 Déc - 13:19


Je vais te sauver, Mags !
Maggie Sawyer

Sur le toit du Plaza, Batwoman en compagnie de Flamebird avait rejoint Black Canary, cette dernière avait demandé du soutien. Cependant, Kate allait surtout se servir d'elle et de l'équipe du Batman pour obtenir une ouverture et sauver Maggie. Évidemment, si elle peut sauver d'autres personnes, elle ne se gênerait pas non plus. Ceci dit, cela risquerait d'être difficile avec les Ergot, la mission de sauvetage risque d'être corsé et difficile de pronostiquer le nombre d'otages qu'elle pourra sauver. Au pire, il y a forcément d'autres héros dans les environs, en train d'observer la scène, plus précisément, le Réseau afin d'intervenir. Du coup, la rousse pourrait les laisser les autres otages afin qu'elle puisse se concentrer sur Sawyer et ne pas prendre de risque énormément, même si c'est déjà le cas avec les sous-fifres du Grand-duc. Voir sa petite amie sur un bûcher et menacer de brûler vif, ça rendait la justicière très en colère et une envie brûlante d'aller corriger de façon définitive, ces Ergot. Une énorme envie d'aller à l'encontre de la règle du Batman, une envie de tuer cette Cour des Hiboux pour ce qu'ils tentent de faire. Or, elle devait se contrôler et penser à sa mission, un soldat ne doit pas perdre son sang-froid ni son objectif de vue. Black Canary lui rassure que les Birds étaient parés et s'il le fallait, elle ira avec elle pour libérer Gordon et Sawyer. Cette blonde est une bonne personne, peut-être qu'elle devra tenter un duo un jour, mais pour le moment, il y avait autre chose à penser.

Nightwing était arrivé, à croire qu'il faisait des apparitions quand ça lui chantait. Avait-il terminé de couché à droite et à gauche pour s'occuper de son rôle de justicier ? Inutile de le préciser. Ce dernier avait toujours son sarcasme légendaire et ses remarques sans connaître un foutre mot de ce qui se passe ailleurs. Kate boudée ? Apparemment, ça se voyait qu'il n'était pas là au début de la réunion, il y a plusieurs semaines de cela. À croire qu'il ne pouvait pas se faire son propre esprit critique, mais préférer écouter les autres. Grayson est encore un enfant et ça sera difficile de le prendre au sérieux à présent. Un autre rejoint le groupe, l'un des "héros" ayant été présent à la réunion à la Gotham City Network. Apparemment, les renforts étaient en route et il fallait bien de l'aide de quiconque pour repousser la Cour des Hiboux. Pour cette fois-là, Kate accepterait de faire une minimale confiance dans le groupe du chevalier noir, si cela pouvait permettre de sauver Maggie et d'autres innocents face à ce type et à ses Ergots. Flamebird reste silencieuse et observatrice sur ce qui se passait en bas, elle ne souhaitait pas intervenir dans la discussion entre les autres héros. La jeune blonde était une ancienne Titans et elle savait très bien que le dialogue entre héros pouvait entre compliqué s'il y avait des tensions. Là, Batwoman ne semblait pas très apprécié pour ne pas avoir rejoint le Réseau, mais c'était son choix. Elle avait déjà refusé une offre du Batman, dans le passé et elle maintenait son envie d'avoir confiance dans les autres pour travailler à leurs côtés. La rousse regarde les héros avant de prendre la parole.

« Nightwing, garde tes remarques stupides et enfantins pour toi. J'ai déjà expliqué mes raisons de n'avoir pas rejoins votre bande d'enfant. Disons qu'il y a plus important que d'entraîner des débutants comme sauver la vie à des dizaines de gamines capturé par des psychopathe les tuant pour un rite religieux. Et Dick n'est pas mon supérieur, faites votre plan dans votre coin, mais laissez-moi une ouverture pour sauver les otages. »

Impatiente et en colère, il était inutile de faire des remarques déplacées à la rousse en ce moment. Elle avait mieux à faire que remettre certains à leur place, de plus, elle avait très envie de frapper ce Nightwing en plus de ses Ergots. Pour cette fois-ci, elle se contentera de ce que des sbires de la Cour des Hiboux. Batman venait d'arriver et il ne semblait pas ravi de la situation, mais il allait tout donner pour vaincre la Cour des Hiboux. Batwoman avait enfin une chance de sauver Maggie grâce aux tous ses héros qui occuperont les Ergot quand elle ira libérer sa fiancée. Jacob demande alors à sa fille et à sa nièce de faire très attention même s'il ne pouvait pas faire confiance à Batman. D'un coup, il faisait tout noir après que ce drôle de type ait poussé tout le temps et a fait un geste avec sa main. Un magicien ? Peu importe, il y avait une ouverture, Batwoman active sa vision X et suit tout le monde sans contredire Batman en ayant pas le temps pour cela. Flamebird reste derrière elle tout en la suivant, elle surveillait les arrières de sa cousine afin d'éviter qu'un Ergot sauvage l'attaque par surprise. Se rapprochant de Maggie, une Ergot s'attaque à Kate, mais elle fut interceptée par Bette qui l'affronte en demandant à Kate de se dépêcher à libérer Sawyer. Sa cousine était imprudente, enfantine et manquer de l'expérience, mais elle était courageuse, loyale et fidèle. Et là, elle affrontait une Ergot avec du mal. La rousse libère Maggie et lui donne des lunettes pour voir dans le noir. Toujours une paire de rechange au cas où, contre des assassins, elle avait prévu l'absence de lumière, mais pas que ça ira d'un magicien.

« Mags, Bette va t'emmener en sécurité, à mon appartement, mon père y sera. Tu resteras là-bas et reprendra tes esprits. Je ne veux pas te perdre. » Elle embrasse rapidement sa petite amie avant de se tourner vers Bette. « Attends ici et fais attention. »

Batwoman voit sa cousine en difficulté et manque même à se faire égorgé vive par l'Ergot, mais Kate intervient en la frappant d'un coup de pied sauté en plein visage. Batwoman demande à Flamebird d'emmener Maggie loin d'ici et vers le Colonel sans rien dire. Bette accepte malgré tout et part avec Maggie. Difficile de savoir si Mags allait accepter de faire malgré l'humiliation qu'elle avait reçue, mais Kate allait être trop concentré pour s'en rendre compte. La rousse affronte l'Ergot qui semble être une femme, un combat entre demoiselles, intéressant. Ce sont des monstres, il était inutile de se retenir pour autant. Lançant deux batarangs sur elle, l'Ergot les pare, mais explose au contact. Il fallait toujours avoir des batarangs explosifs dans sa ceinture, ça servait toujours face à des ennemis robustes. Or, il semblerait que cette Ergot possède un pouvoir de régénération très poussée. Impossible de la tuer, autant trouver un point faible, voir un moyen l'immobiliser totalement la tuer. Mais, L'Ergot l'entraîne à l'intérieur d'un bâtiment de manière violente avec des enchaînements rapides et difficile à parer pour Batwoman qui se retrouve au sol, au milieu d'un salon. Elle se relève et voit l'Ergot, debout, sur une table en train de la fixer.

« Hum...Un tête à tête, désolée, mais mon coeur est déjà pris. Amène toi, gamine ! »

Jacob est assis sur son siège, un drone furtif et impossible à remarquer observer la scène. C'était très inquiétant que la Cour des Hiboux avait une telle puissance de main, même que les justiciers allaient avoir énormément de mal à s'en débarrasser. Le doigt de Jacob hésite à faire appel à "The Colony" afin de mettre un terme définitivement à tout cela. Cependant, il fallait rester dans l'ombre et il fallait aussi qu'aucun justicier ne prenne connaissance de cette armée de Bat secrète. Il allait donner sa confiance aux héros et particulièrement à Kate pour stopper la Cour des Hiboux pour du bon. Pour l'instant, The Colony allait rester dans l'ombre. Il n'était pas encore temps de prendre les choses en main sauf si la défaite des justiciers se faisait officiel. Dans l'ombre, Jacob Kane surveillait ce combat pour sauver Gotham.


©️ HELLOPAINFUL




Récapitulatif :

1/ Kate a libéré Maggie de son bûcher pendant que Flamebird affronte (prendre une raclée) face à une Ergot.

2/ Maggie (si tu vois ce message) : Tu es libre de choix de suivre Flamebird ou rester pour combattre la Cour des Hiboux, cependant, Kate est trop préoccupé pour te protéger ni apercevoir que tu es toujours là. Du coup, tu peux jouer Flamebird ou lui donner l'ordre de partir pour soigner ses blessures.

3/ Kate affronte Mary Turner, une Ergot dans un bâtiment. Inutile de venir sauf Maggie si besoin. Mary Turner risque de devenir importante pour plus tard. Un rapport, peut-être avec la fin de ma réponse ou avec ce que je vais dire à la fin du rp avec ma toute dernière réponse quand l'évent sera terminer ! Surprise smile

4/ Si quelqu'un souhaite interagir ou aider Kate, un Mp est la bienvenue smile



Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptySam 23 Déc - 14:59

NOM
Prénom

NOM
Prénom

Depuis sa dernière réplique, Luke se fait discret. Il analyse, regarde, scrute les moindres détails, écoute chacune des communications. La cour des hiboux est un ennemi à ne pas négliger, ils ont gravement blessé le chevalier noir après tout. Tout le monde était tendu, prêt à bondir. Le « public » semblait dans un état second de curiosité macabre. Un court instant, Luke se demanda si c’était vraiment ces gens qu’il devait sauver, s’ils valaient vraiment le coup alors même qu’ils s’apprêtaient à regarder des flics qui se battaient pour eux cramer vif pour leur petit bonheur personnel. Mais ce n’était pas le moment de réfléchir à tout ça, ça ne devait jamais l’être. Hésiter un instant sur le bien fondé de ses actions pouvait le conduire sur un mauvais chemin et il le savait. Combien de fois il avait dû se retenir de serrer ses mains autour du cou des criminels qu’il tenait. Avoir entre ses doigts la vie de monstres tueurs d’enfants ou prêt à faire des génocides pour tester des nouvelles armes biochimiques était quelque chose de vertigineux, un abysse sans fond dans lequel il devait regarder à chaque fois tout en se remémorant de ne pas y mettre les pieds.
 
Puis soudain, tout devint noir. Luke ne comprenait pas vraiment ce qu’il venait de se passer mais plus aucune lumière ne semblait filtrer au milieu de tout ce merdier. Instinctivement, il enclencha la vision nocturne de son costume et dès qu’il entendit les termes « on descend… » sortir de la bouche de Black Canary, il se concentra sur sa mission. Les hésitations et autres questionnements n’étaient plus à l’ordre du jour, maintenant, il fallait sauver les personnes capturées et anéantir une bonne fois pour toute cette cour de tarés. C’est alors que le jeune homme s’élance. Les ailes rétractables de son armure s’activant pour le laisser planer à une vitesse relativement aisée pour pouvoir atterir et profiter d’un effet de surprise. Dans le contre-temps, Dinah semble avoir réussi à désarmer le grand Duc mais est aux prises avec deux ergots dont l’un aux allures de mastodonte. L’une des personnes kidnappé vient de subir son deuxième enlèvement de la part de Victor Fries, ce qui ne sentait vraiment pas bon pour lui… Quant à Batwoman, elle a apparemment libéré Sawyer mais un ergot était à ses trousses, et enfin un autre homme, inconnu pour le coup, qui semblait passer un sale quart d'heure contre l'un de leurs ennemis. Il faudrait sûrement l'aider très vite, mais pour le moment la cible de Luke était assez claire. Fonçant à toute allure, le jeune homme vint directement vers le commissaire Gordon mais fut stoppé net avant d’arriver à destination. Une attaque à la faux vint le frôler, et s’il n’avait pas eu de bons réflexes, sa tête serait sûrement déjà en train de rouler sur le sol. En un sens, il remercia son costume d’avoir un masque intégral car il ne put s’empêcher de lâcher un soupir de soulagement avant de reprendre sa composition. Il regarda tour à tour le commisaire et son adversaire. Ce dernier avait des yeux jaunes luisant dans la nuit et semblait avoir un costume bien moins moderne que les autres.
 
« Batman ? Non…»
 
C’était récurrent… Faut dire qu’avec le symbole, les oreilles, le costume et le fait qu’on ne voit pas un seul morceau de sa peau sombre, il était habitué à ce qu’on le prenne pour son mentor.
 
« Batwing, pas vraiment la même chose et désolé de te décevoir… Ergot ? »
 
Une nouvelle attaque rapide. Les entraînements de Bruce Wayne et ceux qu’il avait déjà subit pour ses tournois et paufiner ses techniques lui permettait d’esquiver chaque coup mais de peu. La moindre erreur, le moindre problème et il finirait en charpie entre les mains dans de son adversaire. Cependant, la réciproque était tout aussi vrai et contrairement à son vis-à-vis, Luke avait la technologie de son côté. Le symbole sur son torse éclaira soudainement d’une lumière intense, aveuglant momentanément son adversaire qui fut désarçonné par cette surprise. Suite à cela, Luke en profita pour exercer une série de coups de poings puissants au visage et aux côtes de son vis-à-vis avant de le repousser par un puissant coup de pied, se faisant malgré tout toucher au bras par la faux, laissant une entaille conséquente sur ce dernier. Le jeune homme profita de ce moment de répit pour bondir vers le commissaire et détacher ses liens en vitesse, envoyant un coup net de ses batarangs pouvant servir de poings américains dans les liens. La coupure ne lui faisait pas vraiment mal grâce à la combinaison livrant déjà une dose d’anti-douleur localisée au niveau de la blessure. Cette technologie lui avait bien servit pendant de nombreux combats face aux bruts qu’il avait dû affronter jusqu’à présent.
 
« Désolé pour le contre-temps commissaire Gordon.  Vous pensez pouvoir vous en sortir si on les retient ? Je pense que la GCPD va avoir besoin de vous pour rappliquer et s'occuper de la foule. » Lança-t-il avant de repartir vers son adversaire pour le garder à l’œil et l’empêcher de poursuivre leur ancien prisonnier.
 
« Quelqu’un devait mourir ce soir… Si c’est n’est pas James Gordon, alors ce sera toi. »
 
Ce dernier attaque de nouveau, plus rapidement encore, plus férocement. Mais cette fois, Luke était prêt. Au moment où son adversaire s’approcha suffisamment, le jeune homme fit libérer vers lui un gaz lacrymogène gardé dans le bras droit de son armure, puis renchaîna avec plusieurs coups, profitant d’ailleurs de cela pour tourner le bras de son adversaire et de casser ce dernier au niveau du coude, lui faisant prendre un sens anormal. Normalement, cela devrait calmer les ardeurs du hibou mais… Ces derniers n’étaient définitivement pas normaux. Le bras sembla revenir à sa place comme si de rien n’était, comme un jouet qui se répare tout seul.
 
« Je vis ici depuis bien longtemps… Alors même que Gotham n’était faite que de brique et de bois, et tu pensais que ton petit tour allait m’arrêter ? »
 
Alors comme ça ce monstre auto-régénérant datait d’un autre siècle ? Une telle révélation aurait put sembler complètement farfelue à beaucoup de monde mais à Gotham… Et puis il avait déjà affronté un homme à moitié Lion et un culte basé sur une divinité égyptienne situé dans les souterrains de la ville, alors un vieil assassin pluri-centenaire de plus ou de moins…
 
« Tu ne vois pas d’objections à ce qu’on t’envoie en maison de retraite, alors ? » Lança-t-il. Cependant, une chose était sûre, son adversaire allait lui donner du fil à retordre, et il fallait trouver un moyen pour empêcher leur régénération en continue.



________________


Récapitulatif:


- Luke a libéré James W. Gordon de la potence.
- Il se retrouve aux prises avec un ergot qui n'est autre qu'Uriah Boone
- Luke est légèrement blessé au bras (blessure non handicapante.)


Dernière édition par Luke Fox / Batwing le Sam 23 Déc - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 283
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
☠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (ex-employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
Eddy Attano
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptySam 23 Déc - 15:19

Alors que l’orateur a la cape verte allait mettre le feu au premier condamné, toute lumière disparue.
Des coups de feu retentirent, la foule s’éparpilla en hurlant.
L’Ergot qui se trouvait devant lui fonça sur un duo de tireur derrière lui.
C’était le moment.
Eddy mit sa capuche et fonça dans la direction du totem où était attaché Gordon.
Il profitait de la fuite des spectateurs pour camouflé son avancé.
Tout autour de lui des encapé apparue. Pour une fois il apprécia leur présence.
Il apparaissait de tous les côtés et mettait chaos les hiboux, il vit une sorte de batman rousse, libérer la jeune fille puis
Eddy continuait à courir évitant les civils paniqués qui courait dans tous les sens.
Entre lui et Gordon, un Ergot (Alton Carver) observait la situation comme si il ne courait aucun risque, et que tout était normal.
Eddy saisi sa chance, il fit un magnifique placage chandelle au hibou qui chuta lourdement au sol, et pour faire bonne mesure Eddy lui lâcha deux balle dans l’ouverture de l’œil de son masque.
Sans même réfléchir, il continua sa course vers Gordon, se camouflant nouveau dans les fuyard
Alors qu’il approchait, qu’il était à quelques mètre de Gordon, quelque chose ou tout du moins quelqu’un lui agrippa l’épaule, le retourna avec une aisance déconcertante et lui, asséna un violent coup de poing dans l’abdomen. Il serra les dents, se retenant de tombé à genoux. Il leva la tête juste le temps pour lui de voir le pied de l’Ergot tourné pour percuter sa joue.
Le vétéran tomba et glissa sur le flanc.
Le gout du sang lui remplissait déjà à la bouche.
Sa vue se troubla, il ne voyait que de ombre plus sombre que le reste s’approcher de lui.
L’ergot le retourna d’un coup de pied.
L’ergot se mit accroupit sur lui, l’attrapa par le col, mettant leur deux regard a la même hauteur, et levant un de ses couteaux.
Eddy pouvait voir le trou qu’il avait fait. Comme un être humain aurait pu survivre.
 
« pathetique… »
 
Eddy ne lui laissa pas finir.
 
« Vas chier »
 
Dans un beuglement, il posa le canon de son arme sur le torse de l’ergot et vida son chargeur.
Pour se libéré, il asséna un puissant coup de tête ce qui lui fit perdre  sa casquette.
L’ergot relâcha sa prise quelque instant, assez pour qu’Eddy lui mette son pied cybernétique pour le repousser.
Eddy se mis sur un genou, cracha un peu de sang.
Il regarda un instant l’ergot, au sol qui semblait toujours le regarder.
Il remit sa casquette en place et sa capuche.
Il se releva avec douleur et difficulté, et s’approcha de Gordon. Il titubait très légèrement, la main toujours agrippé à son pistolet, dont il changea le chargeur durant le trajet.
Son souffle était lourd.
Il avait du mal à respirer et il ne sentait plus la moitié gauche de son visage, il ne voyait d’ailleurs presque rien de son œil gauche.
Il vit partiellement un robot ou un Batman métallique libérer Gordon.
Eddy n’a pas le temps de lui parler car celui-ci se retrouvait au prise avec un ergot.

Le vétéran s’approcha alors de Gordon

 
« Gordon… vous… vous êtes en état de marcher. Aller…. venez par-là, on va se mettre à couvert. Le temps que je vous trouve une arme »

 
Il invita Gordon à passer dernière le totem. Au même une douleur cinglant parcouru son bras gauche. Il se retourna,  l’ergot était retourné couteau de lancer en mains. Eddy leva son arme et lui tira dessus sans réellement viser.
 
« Mais tu vas crever ! »
 

Il passa ensuite derrière le totem, puis ton un instant sur ses fesses pour reprendre son souffle. Il posa son arme au sol, entre ses jambes, puis tata le dos de son épaule. Pas de doute un couteau de l’ergot l’avait bien atteint, le simple toucher de l’arme enfoncé dans ses chaire, lui fait serrer les dents, et il en va de même pour le moindre mouvement de la portion gauche de son corps.



résumé:
- Eddy est en mauvaise état, il ne pourra supporter un autre combat au corps à corps (Help required)
- Il "escorte" Gordon
- Il a mit hors course un ergot, pour combien de temps on ne sait pas


Dernière édition par Eddy Attano le Sam 23 Déc - 15:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 3143
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptySam 23 Déc - 15:33

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

Malgré la mauvaise humeur venant de Kate, malgré les prises de positions à chacun, il était temps de mettre nos rancœurs de côté. Même si nous n'avions pas les mêmes vues, ce soir, c'était un bon soir pour juger ce que valaient nos nouvelles recrues. J'espérais qu'aucun d'eux ne me faillirait ce soir. Mais nous verrions si tout se passe bien. Je restais alerte. Je regarde Kate avec une espèce de toisement plutôt neutre, ce soir, on agissait ensemble, et non pas séparés, et c'était ce qu'il fallait. Cette fois, nous étions une belle petite bande de héros, prête à fondre sur l'ennemi qui avait décidé de se jeter dans notre gueule du loup. Cette fois, c'était à nous de reprendre la ville.

"Il est temps d'y aller. Soyez sur vos gardes, nos ennemis sont redoutables. Ce soir, on reprend notre ville !"


"Monsieur... je crains de regretter ce que je vais dire... mais Gotham a besoin de Batman, une fois de plus."

"Je sais."


Je répondais à Alfred qui faisait irruption sur le canal privé entre Bruce et la Batcave. C'était suffisamment étrange d'entendre ce genre de chose pour que je ne lève les yeux vers l'assemblée de héros que j'avais constitué, d'un air intéressé. Reprenant alors la communication avec les autres, le Batman lance alors une nouvelle fois, sur toutes les ondes quelques encouragements, et des mises en garde sur la menace qu'ils allaient tous affronter ce soir. S'ils se faisaient tués, le Batman s'occuperait d'eux dans l’au-delà et viendra les chercher à coups de pompes dans le cul avant de se prendre quelques engueulades. C'était le moment d'agir. Apparemment, l'obscurité prit alors place sur le Plaza. Il était temps d'activer nos visions nocturnes pour pouvoir agir en toute simplicité. Mais nul doute que les Ergots pouvaient voir dans la nuit, après tout, c'étaient des Hiboux, des créatures nocturnes. Et ils seraient aussi à l'aise qu'en journée. Il fallait faire attention à ne pas se laisser déborder par ces monstres. Qui avait lancé ce sort d'obscurité ? Constantine ? Zatanna ? Qu'importe, la chose était que le bûcher des sept victimes allait être retardé de quelques minutes, juste le temps pour nous d'agir et de combattre les Hiboux. Je sentais déjà le plaisir de frapper ces ordures. Le chaos s'emparait du Plaza, malgré les quelques rares actes de vandalisme habituels, il y'avait cependant la foule qui courait dans tous les sens. Dinah et Kate étaient déjà parties à l'attaque. Malgré nos divergences sur pas mal de points, elles étaient de bons soldats, de très bons soldats et elles connaissaient les tactiques et le combat rapproché, cela leur serait très utile. Appelant sur la fréquence relative à tous les justiciers, je transmets quelques indications qu'elles n'ont peut être pas eu. Pour ma part, je plonge, je plonge vers le Plaza Gotham, prêt à en découdre une bonne fois pour toutes. De toutes évidences, on allait profiter de cette obscurité pour attaquer, et Kate plongea la première, suivit de Canary et par Batwing.

"Batwoman, rapport de localisation. Canary, attention sur ta droite."


Tandis que je plongeais, je déploie alors mes ailes et je pénètre dans la brume qui était apparue par magie, j'en étais sûr, vu que les systèmes d'électricité n'étaient pas touchés, fait confirmé par Alfred, je ne pouvais que prétendre que tout cela était magique. Mais quoiqu'il en soit, maintenant, j'entrais dans le combat, et à peine arrivé, j'offre déjà mon premier coup face à un des Ergots qui gardent le bûcher. Celui-ci se rétame à terre tandis que je me dépêche de sauver un des otages. Des bruits de plus dans le chaos qui régnait ici : Voitures, vitrines, cabines téléphoniques, rien ne survivait à la horde de furieux qui prenait un plaisir malsain à détruire en s'enfuyant ou en essayant de piller ce qui pouvait l'être, malgré l'obscurité ambiante. Le pire c'est qu'ils ne savaient pas réellement pourquoi ils le faisaient. Pour ma part, j'hésitais à libérer le Joker, surtout après tout ce qu'il avait fait. Il ne restait que Grundy, Thorne, Strange et le Joker. Tu parles d'un choix, mais s'il fallait les libérer, alors il fallait le faire quand même. Batwing venait de s'occuper de Gordon. Maintenant, il fallait qu'il fasse venir le GCPD pour débloquer les rues et faire en sorte de ramener un semblant de justice et d'ordre ici. C'était le mieux à faire de toutes façons, il n'y avait rien d'autre à faire pour lui. S'il envoyait ses hommes face aux Ergots, ils se feraient trancher. Le Grand Duc est là, je le vois grâce à ma visée nocturne, je m'approche de lui tandis qu'une ombre interfère entre moi et ma proie. Un Ergot, un Ergot défraichi il me semble, mais quelque part, je me méfiais. C'était celui que j'avais frappé il y'a quelques secondes, juste avant de me diriger vers le bûcher qui était posé sur le Plaza. Il était temps de faire une approche qui lui resterait dans le crâne. Dégainant ses poignards et tendant les lames vers moi, il se gaussa, se moqua de Batman. Je serre le poing ...

Henry Ballard : "Un homme déguisé en chauve-souris. Lamentable ... De quoi tu veux que la Cour des Hiboux ait peur ?"


"De moi."


Trancha ma voix grave et menaçante tandis que le malfaiteur voyait apparaître, surgissant de la brume des ténèbres, deux yeux blancs dans toute cette pénombre. Il n'eut pas le temps de faire quoique ce soit que mon bras bionique lui écrasa la tête contre la vitre d'une sculpture exposée sur le Plaza, tartinant sur le verre fêlé un cocktail de salive et de sang garni de dents. Mais malgré la surprise que je lui avais réservé, il se releva, comme intouché par ce que je venais de lui envoyer dans la gueule. Bien, il me fallait de quoi me défouler un peu. J'active le bras bionique pour lui envoyer un nouveau coup dans le visage, mais à ma grande surprise, il savait que je devrais m'avancer pour le frapper à nouveau. Il m'enfonce une de ses dagues, avec un hibou sur le manche, dans l'épaule, un peu au-dessus du cœur. Bien visé, mais ce n'était pas ça qui m'arrêterait, clairement.

Henry Ballard : "C'est pitoyable. Tu vas mourir, Batman."


"Pas aujourd'hui."


S'en suit une bataille furieuse, où le Chevalier Noir montre à la fange de Gotham ce dont il est capable. Agressif, intraitable et violent, il met au tapis l'Ergot qui se relève, intraitable et qui continue d'asséner les coups. Ce monstre se relève en permanence, malgré les coups portés à chaque fois. Il se relève et malheureusement, il reste impossible à mettre au tapis. Cependant, je n'étais pas toujours subtil quand il s'agissait d'affronter des adversaires plus résistants. Moi aussi je pouvais me mettre à ce petit jeu. On est sur un même pied d'égalité au niveau de la puissance, cependant, il avait oublié une chose : Je connais plus de mouvements et de techniques qu'il n'en aura jamais. Là où il maitrise la vitesse, moi, je maitrise la technique. Il slalome et tente de me sauter dessus. J'active le bras bionique pour le projeter au sol, et l'enfoncer sous le macadam, pour lui faire bouffer les gravats et le béton. Il allait avoir mal, si cette chose était capable de ressentir des émotions et la douleur, il allait avoir très mal et il mettrait un peu de temps à se remettre de ça. Mais malheureusement, à peine je le lâche et le voila qu'il revient à l'assaut. Alors je le reprend par la cagoule avant de l'écraser une nouvelle fois contre le sol, puis je me dirige vite vers le bûcher. C'était maintenant au tour de l'un d'eux d'être libéré, et malheureusement, comme j'étais le seul à pouvoir maitriser l'un des pires criminels de Gotham, je m'avance vers le Joker avant de briser ses liens et au moment où il est libre, je l’assomme violemment pour éviter qu'il ne s'enfuit ou qu'il cause plus de monstruosités qu'il n'y en avait déjà. Mais l'Ergot que j'affrontais était encore derrière moi.

Henry Ballard : "Cette catin de Gotham mérite l'extermination, tu n'échapperas pas au jugement toi non plus."


"J'ai déjà été jugé par votre Cour d'insectes. Ce soir, c'est moi qui rend le jugement."


Et je fonce vers l'Ergot, je fonce vers cette ordure pour le frapper, pour le cogner. Qu'importe la durée de ce combat, ce soir, c'était l'avènement de toute ma colère, de toute ma haine face à ces gens qui avaient orchestré tant d'abominations. Ce soir, j'allais rendre les comptes et mettre les opérations sur table. Ce soir, je laissais le Bat-démon prendre forme pour frapper et cogner ces monstres qui avaient juré de détruire ma ville et de l'asservir. Mon poing bionique se dirige vers Ballard, lui aussi lance ses poignards, je ne les éviterai pas ... Ce soir, ce sera du violent.



- Batman a libéré le Joker et l'a cogné pour le garder inconscient. On a pas besoin d'une menace en plus.
- Batman est blessé à l'épaule et il risque de s'en prendre encore plein la gueule dans son combat.
- Il affronte Henri Ballard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptySam 23 Déc - 17:36

Voila donc les agissements de la Cour des Hiboux. De simples suppôts de l'inquisition qui ne savaient que purger par le feu et par les expiations en place publique. Lamentable. Dommage que Ra's Al Ghul ne soit pas là pour voir de ses propres yeux dans quels vices d'orgueil cette ville était tombée. Les héros, eux, se montraient enfin à la lumière et il était agréable de voir des gens vertueux prêts à se battre pour une ville qui les haïssait. L'obscurité, voila qui était le summum pour celle qui avait formé le Batman et son Robin, Tim Drake. Elle qui avait passé des années à se forger une réputation, à subir toutes les attaques de prétendants, elle qui s'ennuyait de ces faibles qui l'entouraient. La voila maintenant au beau milieu de l'action, au milieu de la pénombre qu'elle avait faite sienne depuis tant d'années. Pour une assassin comme Lady Shiva, c'était presque un combat facile, elle pouvait s'orienter dans la pénombre uniquement grâce à son ouïe et à ses sens, elle n'était pas la plus dangereuse des assassins pour rien. Elle était Shiva, et le monde entier tremblait à l'évocation de son nom. Lorsque la brume ténébreuse prit forme, Shiva ne s'enfuyait pas, pas comme les autres couards et autres lâches qui n'attendaient que ça. Non, elle, elle se battrait pour voir comment les choses vont se passer. Un monstre plumeux, voila qui semble être une cible idéale pour la maitresse des assassins et des tueurs du monde entier. Lady Shiva enleva son blouson de cuir et s'avança patiemment, doucement, vers ce qui semblait être le plus monstrueux des Ergots. Il combattait Black Canary, la jeune femme semblait déjà être essoufflée, mais Shiva n'en avait cure, elle voyait en ce monstre le Goliath des contes juifs qu'elle allait terrasser. Shiva s'avançait, sans peur, et avec un sourire amusé sur le visage. Tandis que la foule s'enfuyait, moi, j'avançais, amusée de voir un tel monstre s'en prendre à une femme. Je détestais la grossièreté, et en tant que femme, je me devais de montrer à ce rustre de la Cour des Hiboux qu'il ne fallait pas croire que les femmes étaient sans arrêt des petites choses fragiles. Je jette mon blouson en cuir avant de révéler mes bras nus et ma peau couleur pêche avant de me dresser face à l'infecte créature, ce monstre de la Cour des Hiboux. Mais au moment où la Lady arrivait sur le lieu du drame, la jeune blonde était cernée par deux Ergots, le monstrueux, et un autre. S'avançant vers le petit trio, Shiva s'inclina doucement, sourire aux lèvres, prête à en découdre. Alors que le criminel connu sous le nom de Freeze est en plein problème avec un Ergot, dans ma bonne grâce, je saisis le pistolet du savant avant de le lancer dans sa direction. Autant que les combattants aient leurs chances non ? Après tout, Freeze était plus intéressant vivant que mort, et peut-être que le Maitre aurait des projets pour lui dans le futur. Après tout, c'était un génie scientifique et le Maitre recherchait l'immortalité, qu'importe le prix à payer. Saluant avec douceur et grâce, la voix de Shiva se fit entendre.

"Ce sera une joie de mettre ce géant à terre. J'espère que vous n'êtes pas contre un peu de compagnie, Canary."

C'est à ce moment bien précis que la maitresse des assassins se rue vers les trois éléments perturbateurs de ce coin du Plaza. Même si elle n'aimait pas Canary, et même si elle détestait ces justiciers qui n'avaient pas encore compris que la bonne façon de se débarasser d'un criminel était la mort, Canary était une adversaire que Shiva ne pouvait pas laisser se faire avoir de cette manière. Deux contre une, c'était d'un déséquilibre, surtout quand l'ennemi est plus gros et plus vicieux. Mais Shiva, elle, ne se laissera pas dicter son combat par la morale. Alors qu'elle court vers le dénommé Staunton, Shiva en profite pour sauter par-dessus l'Ergot et atteindre le dénommé Harmon. Celui qui ressemblait à un ogre. Shiva avait envie de voir de quel bois il était fait, et pour tout dire, elle n'allait pas se ménager. Elle évita de plein fouet les attaques d'harmon qui avait prévu le coup et qui tenta d'attaquer Shiva, mais celle-ci était rapide aussi, et elle sauta jusqu'à poser ses deux cuisses autour de la tête d'Harmon et dans un bruit de claquage, elle brisa la colonne vertébrale du géant. Le combat serait plus facile pour Canary qui allait pouvoir gérer Staunton désormais. Alors que la bête s'écroule sur le sol, Shiva fait un petit saut périlleux pour éviter de sombrer avec le colosse gargantuesque. Ce n'était au final, qu'une vaste blague. Au moment où Shiva allait se recoiffer, la tête de l'Ergot qu'elle venait de tuer se replaça. Elle cligna des yeux deux fois avant de voir l'être infâme se redresser sur ses deux jambes. C'était impossible ! C'était une technique qui tuait sur le coup. La Lady eut un clignement des yeux qui la laissait pantoise devant une telle méthode de régénération. La voix de Ra's Al Ghul se fait désormais entendre dans son mini-récepteur.

"Je veux cette méthode de régénération. Renseigne-toi et attrape le Grand Duc pour la cause !"


"Oui, mon maitre."

Encore faut-il atteindre ce Grand Duc, et c'était pas gagné de toutes évidences. Le monstre devant elle allait essayer d'empêcher la Lady d'atteindre sa proie. S'il fallait donner tout son potentiel pour vaincre ce monstre, alors Shiva en était ravie. Ce n'était qu'un défi de plus après tout. La Lady eut un sourire, un sourire déstabilisant, elle allait se régaler, en profiter pleinement, de cet adversaire qui revenait à la vie, même après avoir survécut à un claquage des plus meurtriers. Elle sourit d'avance et elle allait enfin se permettre toutes les horreurs possibles sur ce cadavre ambulant. Harmon était peut-être un des hérauts de la Cour des Hiboux, mais ce soir, qu'importe ce qui allait se passer, la Lady ferait un superbe combat. Un combat qui pourrait lui apporter la victoire ou la mort ? Qu'importe, tout ce qui comptait pour Lady Shiva, c'était d'avoir un adversaire à la hauteur de ses attentes. Et même si ce n'était qu'une grosse brute informe et dénuée d'intelligence, elle allait en profiter pour s'exercer le plus possible sur lui. Et peut-être qu'après elle s'occuperait de Batman ou de Canary, et des autres ? Peut-être. En attendant, Canary et Shiva étaient alliées ... Mais provisoirement.


Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Masculin Messages : 313
Date d'Inscription : 06/06/2017
Localisation : Appartement dans Central Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ►Citoyen / Héros plutôt inconnu
☠ Relations conflictuelles :: ►Tous ceux qui perturbent Gotham
♣ Vos Alliés : : ►La Justice ?
Alphonse Baker
Alphonse Baker
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. EmptySam 23 Déc - 18:29

ft.

X

Le bûcher de Gotham
  Il me fallait quelque chose à manger ! Je cherchais un endroit où acheter un sandwich ou quelque chose d'autre pour tenir la nuit. Je pensais rentrer chez moi pour poser mes affaires de civil et partir patrouiller car j'avais déjà mon costume sous mon sweater noir et jaune, mon blouson en cuir noir, mon jean gris et mes chaussures de villes. J'avais avec moi mon sac, que je prenais souvent soit pour cacher mes vêtements une fois changé soit pour en sortir des barres énergétiques quand je ne trouve rien à manger. J'avais besoin de me nourrir et assez vite. Je passais devant une sandwicherie quand je vis sur la route devant moi un conducteur perdre le contrôle de son véhicule et rentré dans une autre voiture. Les voitures s'arrêtaient donc tant bien que mal pour ne pas aggraver l'accident. Je devais secourir les victimes. Je m'approchai de conducteur qui avait dévié de sa trajectoire puis constatai qu'il était inconscient, peut être mort.

Je vis sur le siège passager une mini statue, une petite sculpture d'oiseau je n'eus pas le temps de voir précisément car au même moment l'émetteur radio du réseau se mit à m'envoyer un signal. J'avais synchronisé l'émetteur à mon téléphone portable afin que si quelqu'un a besoin de moi qu'il s'adresse au Bat-Bunker ou seulement à moi un appel nommé 114-00 apparaît sur mon smartphone.C'est justement ce qui se passa, mon téléphone se mit à vibrer, dès que je vis le nom de l'appel je mis l'œillette qui me permettait de communiquer avec le reste du réseau. En quelques minutes les policiers et ambulances avaient barré toute la route. Je réussis quand même à passer pour rejoindre mon appartement. Il se passait quelque chose d'étrange à la Gotham Plaza, je vis une énorme tas de bois sur la place.

« un feu de joie ? Rien de bien grave » pensais-je jusqu'à ce que je vis sept individus ligotés et alignés.

Je vis le visage pâle du joker en premier, ainsi que le visage marqué du commissaire Gordon, je le connaissais vaguement. Je me demandais ce qu'il faisait dans le même cas que le Joker, ligoté lui aussi. Soudain je fus surpris par ce que je vis, un homme masqué, je reconnus et compris directement qu'il s'agissait d'un membre de la cour des hiboux. Ces clowns se montraient une fois de plus, il ne fallait pas les laisser filer cette fois-ci. Je revécus la scène du dernier soir en une fraction de second. Il s'apprêtait à faire brûler quelque chose, après avoir brûlé de l'argent ils n'allaient pas brûler des gens? Il ne n'ont pas le cran pour exécuter une telle action ? J'étais donc en civil, dans la foule de spectateur qui allait d'après le discours de l'homme masqué assisté à l'exécution de ces sept personnes. Il fallait que je me change, en cherchant une cachette je demandai sur la fréquence radio du réseau :

« Qu'est-ce que j'ai loupé ? Je suis vers la Gotham Plaza, c'est la cour des hiboux ? Ah, c'est Ash Bird, Terminé. »

Je me dirigeais vers une ruelle sombre comme il y a par dizaines dans chaque quartier de Gotham, juste en face de la Gotham Plaza. J'avais enlevé mes vêtements et les avaient mis dans mon sac que je laissai dans la ruelle à l'abri des regards. Je sortis une barre énergétique de mon sac et la regardai :

Bon, aller, on l'a déjà fait, c'est pas la première fois” dit-je avant de mordre dedans.

J'avais déjà passé quelque nuit en me nourrissant seulement d'une barre énergétique cela avait été difficile, mais je l'avais fait. Je montai sur le bâtiment face au spectacle. Le spectacle qui avait d'ailleurs commencé, je vis des justiciers du Réseau et d'autres que je ne connaissais pas intervenir. Je reconnus Batwoman, qui libéra une femme, Red Bat et Nightwing. La place était plongée dans le noir, je ne sais pour quelle raison. J'activais donc la vision nocturne de mon masque. Il fallait que j'y aille à mon tour:

Qui a besoin d'aide ?! Donnons leurs ce qu'ils méritent” Dit-je sur la fréquence du réseau.

J'étais bien prêt à me vengé du gala. Je bondis donc du toit en allumant mes circuit thermiques. J'étais désormais visible partout, mais sans ça je ne peux utiliser ma combinaison correctement. J'atterris au sol et fit vite le point dans ma tête, il ne restait plus que cinq otages dont Hugo Strange, le Joker, Rupert Thorne, Solomon Grundy, James Gordon. Le Joker n'était sans doute pas la première personne à sauver, je n'avais même pas prévue de le sauver, qu'il meurt une fois pour toute, le sauver serait remettre Gotham encore plus ne danger. Solomon Grundy je ne l'avais jamais vu, juste entendus parler et de ce que j'avais entendu, il n'était lui pas à sauver en premier aussi, même si je ne l'avais pas encore vue faire quelque chose de mal. Rupert Thorne, un patron de mafia, il doit bien voir des hommes de mains qui vont venir le secourir ? Dans le cas contraire il y aura un mafieux de moins dans cette ville. C'était d'évidence James Gordon que je devais sauver. Je courrai vers lui pour le libérer de ses liens quand tout à coups un Ergot me tomba dessus. Je me retournais donc sur le dos pour le frapper au visage. Il prit son poignard, je le retenais pour ne pas qu'il me le plante dans le torse. Je fixais ses yeux rond, jaunes, comme s'il n'exprimait aucun émotions. Je pressais donc ses poignets dans mes mains pour le retenir, les gants de ma combinaison se mit à chauffer puis rougir. Je lui pressais les poignais dans mes mains le plus fort possible, comme si je voulais lui briser les articulations.

Je finis par lui asséner un coup de tête qui le fit se relever. S'en suivi une rude combat, il était aussi agile que moi, rapide, acrobatique, alors que je me servais de mes ailes pour combattre, il n'en avait visiblement pas besoin lui. Il sortit une sorte de griffe en fer qu'il faisait bouger grâce à un câble relié à celle-ci. J'esquivais ses coups en faisant des acrobaties ça me fatiguait, je ne savais pas lequel allait s'épuiser en premier, je puisais au fond de moi pour trouver la force de le vaincre. Je glissai à côté de lui en lui prenant son poignard. C'était plus loyal comme ça, Tous les deux armés d'armes tranchantes. Le combat était agité et épuisant, de plus je n'étais pas très fort en combat à l'arme blanche. Mes mouvements étaient assez crispés désordonnés et hésitants. C'est sans doute ça qui perturba l'Ergot et qui fit que je puisse le toucher à l'abdomen. Mais il continue son combat comme si de rien n'était. Je fus surpris, mais cela devait être une simple illusions, pour moi il ressentais la douleur, mais arrivait à en faire abstraction. Il fallait le prendre par surprise, que quelqu'un d'autre l'attaque, le distrait ou bien que je le prenne par surprise. Mais comment, j'étais devant lui. Je pris la lame du poignard dans ma main puis la fit chauffer, je n'avais pas le temps de la chauffer jusqu'à qu'elle rougisse. Je frappais principalement avec mes poings rouges de chaleur et le poignard dans la main droite. L'ergot m'envoyai à nouveau son grappin que j'attrapais puis enroulais autour de mon bras pour le rapprocher de moi et le poignarder à nouveau. Alors que je l'avais immobilisé je l'envoyai dans le brasier. Mais l'Ergot sortit du tas de bois deux secondes après, assez de temps pour que je puisse éteindre mes circuits thermiques afin de me fondre dans l'ombre. C'est vrai, ils ont forcément quelque chose pour voir dans le noir, il fallait donc que je m'en prenne à ses yeux. Il sortit donc du tas de bois en me bondissant dessus et me coupa le dos avec son arme. Mes ailes n'étaient pas touchées mais j'avais extrêmement mal. J'avais trois griffure dans le dos. J'attrapai la griffe relier au câble et fis fondre le câble et tordis la griffe en métal pour la rendre inoffensive ou plutôt moins dangereuse:

Votre plan échoue, vous finirez par fuir. Pff et j'ai faim en plus...” lui dit-je jetant son arme derrière moi.

Enfin je le frappai violemment au visage, j'envoyai mon poing de toutes mes forces dans son nez pour lui briser ses lunettes ou un des os de son visage. Il reculait étourdi. Il fallait en finir, nous nous fatiguions autant l'un que l'autre. J'étais essoufflé devant lui :
Ici AshBird. Je suis occupé finalement. J'ai trouvé Xiao Loong ou plutôt il m'a trouvé...” annonçais-je sur la fréquence du réseau.
Après ce message je me remis en garde, devant l'Ergot immobile, blessé et épuisé, tout comme moi. Il ne faillait pas le laisser filer.





Résumé : Ash Bird est arrivé à la Gotham Plaza. Il affronte maintenant Xiao Loong, ils sont tout deux blessés et épuisés. MP moi s'il y a une incohérence par rapport au Rp dans mon post.


Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. Signature-6-545c418



Dernière édition par Alphonse Baker le Sam 30 Déc - 1:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.   Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le bûcher de Gotham - Intrigue pour tous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» "Lecture pour tous" juillet 1912
» Artisanat pour tous
» Faucons pour tous 2016 à Bruxelles.
» [THEME] Dusk [Pour tous les TF3D --> bien choisir ses cab...]
» objets de collection pour tous les jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Central Gotham :: Gotham Plaza-