Imaginez le Mythe de Gotham City




Batwing

Azrael

Orpheus

Katana

Tarentula

Nightrunner

Zatanna

Ragman

Huntress

Simon Dark

Misfit

Stryx

Deathstroke

Duela

Blackfire

Pyg

Quiz

Fright

Zsasz

Killer Moth

March Hare

Magpie

Man-Bat

Strange

Holiday

Sofia Falcone

Mario Falcone

Le Lynx

Tobias Whale

King Snake

Blockbuster

The Bone

Requin-Tigre

Kossov

Omerta

The Jazzman

Julie Madison

Slam Bradley

Dr. Arkham

Aaron Cash

Silver St Cloud

Thorne

Zorbatos

Bullock

Alyce Sinner

Crispus Allen

Montoya

Jason Bard

Talia Al Ghul

Nyssa Al Ghul

Vertigo

David Caïn

Deadshot

Le Senseï

Whisper A'Daire

Bronze Tiger

Catman

Dr Darrk

White Ghost

Merlyn
Derniers sujets
» Drôle de trouvaille - mission solo - 17.01.18
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyAujourd'hui à 3:08 par Lonnie Machin aka Anarky

» Laisses toi glisser, gars.
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyAujourd'hui à 1:05 par Benjamin Shelby

» Time to Play
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 22:58 par Liam Faith

» Une faim singulière [Pv Porcelaine)
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 22:24 par Porcelaine

» Une rencontre au pas, de tir ! (Feat : Barbara Gordon)
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 22:02 par Barbara Grayson / Batgirl

» Mission : "Recevoir une plainte" (Feat : Lisbeth)
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 20:59 par Liam Faith

» Blabla
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 20:50 par Cassandra Cain/Black Bat

» Un robot au chomdu - pv Serena Ardwin - 15.01.18
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 19:39 par Lonnie Machin aka Anarky

» La banquise est froide [PV]
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 19:15 par Oswald C. Cobblepot

» La Nuit au Musée [Cassandra]
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 18:58 par Cassandra Cain/Black Bat

» Trois en moins pour l'honneur [PV - Serena Ardwin]
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 18:31 par Serena Ardwin

» Règlement à OK Gotham [PV Nightwing, Elio, Liam, Batman]
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 18:05 par Dick R. Grayson/Nightwing

» La Course au Jouet
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 17:41 par Serena Ardwin

» Quelques maux à se dire - Alexa Varon BomberGirl - 29/09/17
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 16:54 par Lonnie Machin aka Anarky

» Flitlings and trolls are on the menu. [Pv Owen]
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 15:12 par Jason B. Smith

» Asian Street Fight
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 13:52 par Tian Hong

» Maybe I'm a sweetheart trying to make my own scars || PV Dick Grayson/Nightwing
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 13:49 par Tatiana Lavrinenko

» Deux potes, deux manettes
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyHier à 12:11 par Dick R. Grayson/Nightwing

» Li Wei Zheng, la fleur informatique.
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptySam 15 Jan 2022 - 21:57 par Li Wei Zheng

» Une rencontre inattendue.
Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptySam 15 Jan 2022 - 21:37 par Bruce Wayne / Batman

Le Deal du moment :
Soldes ASOS : -15% supplémentaires sur les ...
Voir le deal

Partagez
 

 Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sang-Bleu
Messages : 21
Date d'Inscription : 14/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Davis Harper
Davis Harper
MessageSujet: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyJeu 25 Nov 2021 - 21:56

La poisse


Date : 25/11/2017

Notre agent de liaison nous avait donné notre première mission, quelques jours seulement après notre installation dans le port de Bludhaven. J'avais pensé, a tort, il faut croire, qu'on allait nous foutre la paix une semaine ou deux, histoire que l'équipe s'acclimate un peu, que chacun trouve sa place. Mais non, ils avaient une chose urgente à faire dans Gotham. Et nous étions les plus proches ? Non... Nous étions les meilleurs, nous étions leurs "Assets". Des atouts précieux, que l'on garde bien au chaud dans sa manche.

La chaleur, parlons-en, je débarque de Californie... Là-bas c'est soleil de plomb, piscine, indices U.V plus haut que mon Q.I et là Gotham, en pleine vague de froid. Et là-bas, ça ne plaisante pas, neige le matin, le midi et blizzard le soir. Au début, c'est marrant, ça dépayse, mais très vite, ça vous soûle. Rien à faire dans ma chambre d'hôtel, une fois le mini-bar vidé. Et je suis quelqu'un qui se dépense beaucoup. J'avais donc fait du repérage sur des lieux d'entraînement éventuel pour mon équipe. Je ne voudrais pas qu'ils se rouillent, les pauvres petits.

Alors quand la mission est tombée, j'étais plutôt contente finalement. Les F.E.A.R passent à l'attaque, et ne pas se "refroidir". Notre cible était un vieux caillou qui prenait la poussière dans les couloirs du musée de Flugelheim. Nous n'avions pas en savoir plus. Même si je me doutais qu'ils ne nous feraient pas déplacer pour un vulgaire bout de roche. Nous avions les plans du musée dans nos datapad tout neuf. Le reste était une affaire de timing, un garde, une ronde toutes les quinze minutes. Et un système de sécurité minimal avec juste le rez-de-chaussée à surveiller, le second étage était un resto pour le gratin.

Nous étions arrivés dans deux camionnettes de locations. Zabra nous ouvrait la voie, Zac surveillait les communications, Carmichael notre œil d'aigle planquait sur l'un des toits en face de l'entrée du musée avec Antonio. Normalement, un seul suffisait pour l'observation, mais avec tous ces justiciers en capes qui se baladaient sur les toits, je voulais avoir plus de répondant ne cas de mauvaises rencontres. Et pour ma part, j'étais le bras armé de cette fine équipe. Mais pas question de blesser qui que ce soit dans cette première mission, nous n'avions pas de cartouches, juste des billes à "expansion rapide" et quelques grenades aveuglantes.

Apparence et datapad :
 

La nuit était tombée avec son cortège de flocons immaculés, nous étions trois ombres à progresser silencieusement dans les couloirs, tels des fantômes... Nos mains expertes désactivaient les sécurités unes à unes afin de pouvoir remplacer le cailloux par une copie. Quand soudain la lumière qui s'allume, de la musique de kermesse à fond les ballons et cinquante invités avinés et braillards qui déboulent du restaurant en faisant la chenille.

Franchement, s'ils n'ont pas déclenché trois fois toutes les foutues alarmes du bâtiment, je m'y connais pas. La poisse.
Codage par Libella sur Graphiorum corrigé by Gritch
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 155
Date d'Inscription : 02/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Officier de police
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : : ► Elio Phillips ? La voisine du 4eme ?
Liam Faith
Liam Faith
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyDim 28 Nov 2021 - 16:34

Pour un gros caillou

Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) 1626380189-got




Alerte à toutes les unités ! L’alarme du musée de Flugelheim vient de sonner. Le garde sur place nous informe de la présence de nombreux individus visiblement un peu trop festifs. Demande de renforts immédiats. Je répète, demande de renforts immédiats au musée de Flugelheim

22h12


Dans son bureau, occupé à terminer un sempiternel rapport, l’officier Faith lève la tête et avise l’heure. Vu cette dernière, vous vous doutez bien qu’il n’y a plus grande monde excepté les officiers de garde qui doivent déjà être fort occupé vu le temps. Bien, cela va lui faire un peu d’action avant de rentrer. Il sort alors pour aller avertir le gradé présent pour la nuit.

- Bonsoir sergent. Permission d’aller aider les collègues au musée ?

- Ah, officier Faith. Oui oui, faites donc. Les renforts ne diront pas non à un coup de main en plus.

Et Liam salue son supérieur avant de filer fissa attraper sa tenue d’extérieur et les clefs d’un véhicule de fonction. Hors de question de se pointer sur sa moto sur ses heures de service ! On ne mélange pas le professionnel et le privé voyons !

Il ne lui faut que peu de temps pour se mettre en route et éclairer pleins phares la rue enneigée, mais vide à cette heure. Il fonce en allumant les gyrophares, comme le veut la procédure, et tant pis pour le voisinage qui doit peut-être s’apprêter à dormir. Le règlement, c’est le règlement ! Et puis vous voyez Liam ne pas respecter les limites de vitesse sans prendre les précautions d’usage et sans respecter à la lettre le règlement ? Non. Et bien lui non plus !

Il ne lui faut que peu de temps pour rejoindre le musée et se garer en double file, tout feux allumés avant de sortir. Il vérifie une dernière fois son équipement. Matraque, arme de service, casquette vissée sur la tête et le voilà qu’il grimpe les marches trois par trois avant d’entrer dans le hall par la porte de service que le garde de faction à ouvert. Ce dernier tente d’ordonner les convives du restaurant de l’étage supérieur, un peu trop imbibés, avec une difficulté évidente.

C’est alors qu’intervient notre chevalier blanc. Pas autoritaire qui résonne sur le sol lustré, démarche ferme et un pli sévère sur les lèvres. Je ne vous parle même pas de son regard à faire geler la glace.

- POLICE ! Je veux que tout le monde s’arrête et se calme bien sagement !

Ferme, sa voix porte dans le hall, forte elle voit l’écho des murs hauts du musée l’amplifier et renvoyer des échos que personne ne manquera d’entendre. Tel Attila, il avance sur le sol de marbre, laissant derrière lui l’impression que la joie et la vie ne pourront plus jamais réapparaître. Voyant qu’il a l’attention de tout le monde, il s’adresse au pauvre garde démuni.

- Deux patrouilles arrivent sous peu. Allez vérifier qu’il n’y ait pas eu d’autres alarmes déclenchées et faites-moi un topo de la sécurité dans deux minutes maximums. Il serait dommage que vous perdiez votre job car vous n’avez pas été capable de suivre une simple procédure qu’un enfant de quatre ans pourrait réaliser. Il se tourne alors vers les invités indésirables.

– Bien, messieurs, mesdames, je vais vous demander de bien vouloir vous regrouper et vous diriger sagement vers la sortie, sans la franchir. Mes collègues vont s’occuper de votre… Cas. Et je vous conseille de ne pas dépasser d’un cheveu la porte. Il serait dommage de devoir appeler un corbillard pour une « glissade ». Heureusement, le froid ne manquera pas de vous conserver si ce dernier est coincé par la neige.

Il jette alors son regard vers les convives qui, visiblement ont été sacrément refroidis et dégrisés par le ton de notre « adorable » officier Faith. Il faut dire qu’à le voir ainsi, avec son air de rapace, on jurerait qu’il n’attend qu’une excuse pour jouer de la matraque et sa remarque, cynique à souhait, laisse présager aux plus pessimistes, qu’il est du genre violent. Aussi, la jolie petite troupe se met bien en place alors que les sirènes des patrouilles se font entendre au loin.

- Officier Faith. Je… Je crois qu’on a un souci. Dit le gardien qui revient avec un air paniqué sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 21
Date d'Inscription : 14/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Davis Harper
Davis Harper
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyLun 29 Nov 2021 - 13:10

Flagrant délit


_ "N°1, vous avez une voiture de patrouille du GCPD....et...un...non...deux officiers de police qui vont passer la porte du musée... maintenant" crachèrent les oreillettes de toute l'équipe.

_ "OK n°3, reste éveillé et prévient moi si ça change" fit la voix calme d'Harper

_ "Dois-je vous prévenir si une nouvelle alarme se déclenche encore ?" s'amusa n°3

_"Terminé" coupa leur chef, passablement agacé par la tournure des événements

Dans le long couloir où se trouvait leur cible, les commandos des F.E.A.R s'étaient cachés comme ils avaient pu. Certains accroupis derrière de grandes statues, d'autres encore avaient coincés leurs dos et leurs pieds entre deux murs et étaient hissés progressivement jusqu'à atteindre le haut du plafond. Toujours est-il, qu'ils n'avaient pas encore été repérés. Mais ce bon gardien, dans un élan de professionnalisme qu'on ne lui connaissait pas, décida d'une nouvelle ronde. Et il était tombé dans le dos de nos trois cambrioleurs dans leurs basses œuvres.

Sa main avait réussi à atteindre l'alarme, mais son second mouvement, à savoir : dégainé son arme de service, fut stoppé net par le poing d'Harper reçut en pleine figure, s'écroulant inconscient sur le sol dallé.

_ "N°2 ligote le et trouve lui un coin où dormir" ordonna-t-elle

Dans le même temps, une voix forte et claire se fit entendre dans le lointain. Des ordres donnés par quelqu'un qui en avait l'habitude. La police avait prise les choses en main et la situation allait vite bouger. Ils avaient encore une poignée de secondes avant de se faire repérer.

_ "N°2 et N°4, vous prenez le caillou et dégagez. Je vais me faire prendre à essayer de voler autre chose. S'ils croient que nous avons été dérangées avant le vol, c'est tout gagné. Go !" fit la Californienne.

Tandis que les partenaires de Dakota exécutaient les ordres, cette dernière aimanta une de ses grenades aveuglantes sur une des œuvres d'art, quelques mètres d'elle, par l'arrivée supposée du GCPD. Si quelqu'un franchissait le laser, ce serait le grand "Boom" pour ses yeux et ses oreilles. Rien de bien méchant, mais de quoi lui laisser largement le temps de fuir.

_ "N°1, ils savent que le garde du musée n'est pas revenu de sa ronde... ils foncent sur nous." fit son oreillette.

_ "Suivez les ordres" furent les derniers mots d'Harper avant que les deux policiers ne débaroulent dans le couloir, lampes braquées et pistolets aux poings. Et ne se focalisent que sur Harper, bien visible, à genoux en train de faire semblant de traficoter le pied d'une œuvre d'art quelconque.

_ "ARRETEZ !" lança l'un des "bleus". Surprise feinte de la voleuse... Elle n'avait jamais été très douée pour faire du cinéma, on verra bien ! Elle leva les mains lentement au-dessus de sa tête, prise sur le fait puis se redressa lentement.

Codage par Libella sur Graphiorum corrigé by Gritch
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 155
Date d'Inscription : 02/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Officier de police
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : : ► Elio Phillips ? La voisine du 4eme ?
Liam Faith
Liam Faith
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyMar 30 Nov 2021 - 17:30

Pour un gros caillou

Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) 1626380189-got



La foule commence enfin à être sous contrôle et l’officier Faith, un peu moins hargneux, n’effraie plus trop les « convives » en jouant avec sa matraque. Il faut dire que depuis qu’il a commencé son anecdote sur les problèmes liés aux chocs entre cette dernière et les crânes d’être désobligeant, et l’avantage d’un élevage de porcs pour faire disparaître les corps, tout le monde se trouve une raison pour rester silencieux.

L’arrivée de deux de membre du GCPD, du non-retour du garde du musée, dont l’absence commence à l’inquiéter, semble d’ailleurs apporter une activité non-déplaisante pour détourner l’attention. Et tout ce beau petit monde commence à sagement se diriger vers la sortie où une seconde voiture de police arrive pour s’assurer que personne ne tentera une sortie à l’anglaise.

- Je veux que tout le monde prépare ses papiers et les présente aux officiers dehors. Une fois cela fait, vous pourrez rentrer chez vous et vous préparer à une visite matinale à la centrale pour récupérer ces derniers, et payer vos amendes.

Liam croise alors les bras pour faire « bonne » impression tout en avisant l’équipe qui se dirige vers les couloirs plongés dans l’obscurité. Le temps semble passer lentement et il finit par se dire qu’il va pouvoir rentrer chez lui quand il entend la radio grésiller.

"ARRETEZ !"

Il lève alors les yeux au ciel, enfin, vers le plafond mais ça fait moins glorieux de le dire ainsi, et attrape son arme de service pour foncer vers le couloir qu’a emprunté le duo un peu plus tôt. Il ne lui faut que peu de temps pour rattraper les deux officiers qui sont visiblement en train de procéder à une arrestation. Bon, tout semble sous contrôle finalement ? Mais prudence est mère de sûreté et notre bon officier Faith semble préféré patienter un peu. « Garde la tête froide et prend du recul fils ». Les paroles de son père lui reviennent en mémoire. Il reste alors dans l’angle, attendant de voir si tout va bien se dérouler. Mais vous le connaissez notre Liam, il est toujours méfiant et un voleur tout seul, qui s’est fait prendre avec tout le ramdam qu’il y a eu… C’est un peu louche.

- Officier Johnson, officier MacFynn, tout se passe bien de- …

Alors qu’il s’adresse à ses collègues, Liam avise une drôle de silhouette dans l’ombre. S’approchant, il réalise alors qu’il s’agit du gardien, ligoté et visiblement assommé.

- Alertes à toutes les unités ! crie-t-il dans la radio sur le canal local. Le gardien du musée a été assommé et ligoté. Il y a probablement plusieurs voleurs, je répète, plusieurs voleurs probables. Demandez du renfort à la centrale !

Et tel un cow-boy de l’ancien temps, Liam sort son arme de service et fait cherche du regard d’où aurait pu venir les cambrioleurs ayant assommé le gardien. L’alerte est donnée et le flic est dans la place. Parviendra-t-il à attraper les voleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 21
Date d'Inscription : 14/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Davis Harper
Davis Harper
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyMar 30 Nov 2021 - 21:30

Médecin malgré elle



La voleuse venait de voir entrer un troisième policier dans le couloir, celui-là même qu'elle avait bousculer en entrant dans le bar quelques nuits de cela. Ses augmentiques visuels ne mentez pas, e son équipe ne l'avait pas repéré. Il avait dû entrer par un autre accès. Liam trébucha presque sur le gardien du musée et passa immédiatement l'alerte sur le canal de la police. Il avait de bons réflexes, évalua Harper. Elle se mit en avant, au milieu du couloir, les mains levées pour tenter d'attirer à elle tous les faisceaux des lampes. Un moyen efficace pour cacher les deux autres commandos en train de fuir, du moins l'espérait-elle.

_ "NE BOUGEZ PAS !" Hurla l'autre policier. On peut dire qu'ils étaient convainquant. Les deux hommes étaient en train d'opérer lentement une tenaille sur la grande blonde. Encore quelques pas et ils franchiraient le faisceau de la grenade aveuglante. Et là, hop, elle pourrait fuir. Elle recula lentement d'un pas pour les inciter à s'approcher davantage. C'est dans les gènes... On voit quelque chose qui recule, on se sent fort, on avance... Et c'était trop tard.

_ "Il porte une sorte d'armure" lança l'un des policiers. "L'intello de la bande" pensa Harper. Son pistolet à la cuisse était visible, mais elle ne s'en servait jamais. Elle préférait de loin l'affrontement "mano a mano". D'autant plus que les personnes armées n'avaient jamais appris à se défendre au corps-à-corps. Leurs armes devenaient un gros handicap, pourvu que l'on reste en dehors de leurs zones de tir.

_ "Renforts sur site dans 3 minutes. 4 voitures." Égrena n°3 dans les oreillettes des F.E.A.R. Elle était large. Une personne dans le bâtiment remit la lumière. Le timing n'était décidément pas pour elle ce soir. Les policiers la braquèrent plus hardiment. Harper avait presque mis son genou à terre en signe de soumission quand le laser fut coupé par le premier policier. Immédiatement, la grenade explosa dans un "BANG" assourdissant et un blanc immaculé envahi le musée. Harper bondit comme un diable hors de sa boite et elle usa de ses facultés pour traverser une bonne partie du couloir. Quand un "PAN" suivit d'un bruit sourd qui tombe à terre brisèrent son élan.

Par instinct, elle tourna la tête pour voir l'officier Jonhson a terre... Avec une toute petite mare de sang qui s'étalait rapidement dans son dos. "Non mais c'est un sketch !?" Pensa-t-elle

_ "N°1, un blessé... Ils ont réussi à se tirer dessus ! Je vais rester soigner. Vous me trouvez une sortie discrète en partant de ma position. Vous avez 3 minutes" commanda-t-elle

Les policiers étaient en train de se remettre de leur émotion. Et Harper revenait au petit trot vers le blessé sans faire de geste brusque, histoire de ne pas s'en prendre une aussi. Elle s'agenouilla sur le flanc du policier. Il était inconscient, la mare de sang s'était étendue. C'était mal embarqué. Elle avait un peu de matos de soin... Mais elle ne savait pas si cela suffirait. Faisant fi des imprécations des policiers elle détacha sa trousse de secours et déchira la chemise du policier. Entrée au niveau du foi. Elle passa sa main dans le dos de la victime : aucune trace de sortie du projectile.

_ "extraction par le sous-sol... Au fond du couloir... Escalier de droite" expliqua l'oreillette.

Elle vida le contenu de la trousse sur le sol sans ménagement, éparpillant diverses choses étranges. Se saisit d'un tube métallique qu'elle vida sur la plaie. Une sorte de poudre blanche absorba le sang. Elle racla la boue rouge ainsi obtenue et pu voir la plaie. Elle y enfonça une fine pince métallique et tritura un moment avant d'extraire de la blessure une balle tordue. "Pas d'éclat, t'as du bol" pensa le commando. Elle enfonça ensuite une pipette et répandit une sorte de mousse expansive pour colmater les chaires. "Espérons qu'elle colmate les veines touchées" grogna-t-elle intérieurement

Des bruits de bottes dans le couloir adjacent lui confirmèrent que les renforts du GCPD étaient-là, foutue mission.

Codage par Libella sur Graphiorum corrigé by Gritch
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 155
Date d'Inscription : 02/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Officier de police
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : : ► Elio Phillips ? La voisine du 4eme ?
Liam Faith
Liam Faith
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyVen 3 Déc 2021 - 23:28

Pour un gros caillou

Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) 1626380189-got
Ambiance musicale pour accompagner la lecture:
 


_ "NE BOUGEZ PAS !"

Liam entend le policier crier, bien trop fort, comme un bleu, histoire de couvrir tous les autres sons qui pourraient donner des indices sur d’éventuels complices. Il lève alors les yeux au ciel… Enfin au plafond et se prend le flash lumineux du lustre qui s’allume d’un coup en jurant.

- Murphy … Une journée, sans que tu n’interviennes me coûterait combien ? Sérieusement ...

Il continue néanmoins de tirer le gardien assommé jusqu’à une alcôve et le dissimule derrière un grand rideau. Au pire il se réveillera au matin avec une migraine carabinée, ce qui vu son manque flagrant de jugeote lui rappellera que oui, il a de la matière grise, Ô miracle.

"Il porte une sorte d'armure"

- On appelle ça une combinaison ... Dit-il pour lui-même avant de tiquer.

Et oui, vous avez souvent vu des cambrioleurs en tenue hight-tech vous ? Liam non, sauf dans les films. Et cette fois, ça n’est pas un film, oh que non. Il fait alors demi-tour et se rue vers le couloir où se trouvait ses deux collègues. Mais il n’a que le temps d’arriver à l’angle, au niveau de la salle d’exposition des statues grecques qui se prolonge dans une allée dédiée aux roches exotiques et extraterrestre qu’un flash lumineux plus intense encore que celui provoqué par le retour de la lumière le fait s’interrompre. I

« Bang ! Bang ! » Quelqu’un a tiré, deux fois, alors qu’une silhouette, de sombre vêtue, surgit et s’élance vers la sortie, mais, sans armes en mains, note notre officier, ce qui le pousse à ne pas retirer la sécurité de son arme.

Vous allez me dire, « ENCORE ? », et vous aurez raison, mais maintenant vous savez pourquoi ! Si vous l’ignorez, sachez que dans presque 90% des cas, une victime armée voit son arme se retourner contre elle. Spoiler-alert.com ne manquera pas de parler de cette « grandiose » intervention de police où le GCPD a encore brillé par son génie … Franchement, un tir ami … c’est d’un désuet les gars. Essayez de trouver mieux la prochaine fois, pour régler vos différends.

Avisant la victime au sol, Liam passe aussitôt une alerte sur la radio.

- Demande de renfort médical, on a un blessé. Je répète, on a un blessé par balle.

Il n’a cependant pas le temps d’en faire plus que déjà le, ou plutôt la coupable vu la morphologie de la silhouette, est venue sauver la victime.

Constatant qu’elle sait ce qu’elle fait, Liam s’occupe en priorité de mettre ses armes hors de portée. Il hésite un court instant à intervenir mais préfère garder ses distances et ne pas déranger. La vie d’un de ses collègues est en jeu et il ne va pas jouer au justicier zélé en arrêtant la seule personne compétente du lot, fut-elle la cambrioleuse elle-même.

- La cible est dans le couloir des … des roches stellaires, section astronomie. Formez un périmètre autour du musée, probabilité de complice présent à confirmer. Dit-il dans la radio avant d’aviser l’officier de police qui a tiré sur son partenaire et qui ne sait plus où se mettre.

C’est le moment, où en tant que professionnel, vous vous demandez pourquoi vous avez demandé à travailler avec des guignols pareils. Bon, Liam ne pense pas tout à fait ça, même s’il est agacé, il sait bien que dans cette ville, mieux vaut, hélas, tirer trop vite que trop lentement. Et puis au moins … l’imbécile qui a relancé la musique classique qui sert d’ambiance aux visiteurs aura le mérite d’apaiser un peu les esprits.

- Officier Landers, préparez-vous à appréhender notre cambrioleuse.

Il jette alors sa paire de menottes et prépare son arme en cas de coup fourré. L’équipement semble de haute volée et il a noté l’utilisation d’au moins une grenade flash, et pas le petit calibre. L’inconnue doit avoir d’autres cartes dans sa manche et il ne compte pas la laisser les utiliser. Il se sent d’ailleurs un brin rassuré en entendant le premier duo arriver dans le couloir adjacent. À quatre, ils devraient pouvoir contenir toute situation problématique. Dans le doute, il balaye les environs du regard et cherche toutes les issues possibles. Son attention est d’abord attirée par les fenêtres, mais il se rappelle alors qu’elles ont des barreaux. Logique, pour un musée au rez-de-chaussée. L’entrée est aussi à exclure.

Un regard jeté au blessé lui indique que les soins d’urgence sont bientôt terminés. C’est déjà ça de gagné. Pour le reste, il convient de sécuriser et de réduire les probabilités.

- Aux patrouilles en extérieur, soyez attentives si vous notez la présence d’un véhicule mal stationné ou au comportement étrange. Et contactez-moi le département R&D, on a de l’équipement, du genre forces spéciales, à ramener à la centrale.


[/color]
[color=#009900]


Dernière édition par Liam Faith le Mar 7 Déc 2021 - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 21
Date d'Inscription : 14/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Davis Harper
Davis Harper
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptySam 4 Déc 2021 - 15:48

Attrapée ?



"T'es contente de toi, première mission, un flic blessé et tu es cernée par tes propres collègues. Bravo." Pensa la voleuse. Elle fixa les sorties potentielles... La verrière de l'étage supérieur. Bon, le saut en détente sèche était possible, mais elle aurait mal aux jambes une paire d'heures et puis mêler des civils au braquage n'avait jamais été le plan. Le couloir devant elle, non plus, les renforts étaient déjà là. Les fenêtres étaient bardées de grilles scellées dans le mur. "Réfléchie ma fille" grogna intérieurement Harper. L'"Anglais" avait appelé l'ambulance et semblait commander les quelques policiers présents. Son salut se trouvait derrière elle, par la cave, comme l'avait suggéré l'oreillette.  

Ce petit salaud de British l'avait délesté de son arme de poing et du prototype de fusil qu'elle avait dans le dos. Elle avait intérêt à le récupérer celui-là. Sinon son matricule allait chauffer. La personne en charge de la liaison entre sa cellule et l'armée avait beau avoir une voix sensuelle, elle allait l'entendre hurler. Ses gants étaient maculés de sang et ses genoux aussi. Là encore, elle allait devoir laisser le moins de traces possibles. Un policier à terre, trois en face et un derrière, tous armés. Show Time

Dakota se redressa, tendant ses bras joint au policier portant les menottes, faussement résignée à sentir leurs morsures sur ses poignets. Juste avant qu'il ne referme les "pinces", elle lança l'assaut. Usant de ses implants pour accroître ses réflexes, elle ferma le premier anneau des menottes sur leur porteur, lui arrachant au passage un crie de douleur. Puis fixa l'autre anneau sur le poignet de l'un des flics arrivé en renfort. Elle n'était pas sur la trajectoire de la balle qui n'avait pas manqué d'être tirée.

Puis la soldate détendit son bras, d'un mouvement sec, paume ouverte, frappa le torse du tireur qui partit à la renverse, entrainant avec lui son collègue attaché. Deux de moins en face d'elle, restait le British et celui derrière elle. Qui se rappela à son bon souvenir en lui tirant dans le dos. Heureusement pour elle, c'était du petit calibre. En réponse au tir, la combattante fit pivoter ses hanches et lui administra un magistral coup de pied dans le sternum. C'était le troisième uniforme à se retrouver au tapis en quelques secondes.

La chaleur corporelle de l'Augmentée était en train de grimper, signes avant-coureur d'un plantage de ses implants. "Merveilleux" pensa-t-elle en lisant ses constantes. Son armure avait lancé son protocole de refroidissement. Mais Harper devait finir son job. Haletante, elle zigzagua rapidement vers Liam, afin qu'il ne puisse la viser, venant refermer sa main sur le pistolet de service de l'agent. L'homme et la femme étaient à présent presque l'un contre l'autre. Harper tendit son bras de libre pour récupérer son fusil.

_ "Vous avez... quelque chose qui m'appartient... officier... donnez le moi" demanda-t-elle d'une voix haletante.

Son casque donnait à sa voix un timbre métallique. Tous pouvaient voir son armure se soulever au rythme d'une respiration rapide. Après tout ne s'était-elle pas débarrassé de trois agents du GCPD ? Mais c'était sans compter la témérité et la ressource du dernier homme encore debout. Il lâcha le fusil et donna un coup de pied dedans, le faisant glisser sur plusieurs mètres. "Putain quel chieur !" pensa-t-elle. En réaction, elle appuya sur le bouton d'éjection du chargeur du policier qui tomba à terre. Il lui restait bien une balle dans le canon, mais c'était toujours cela de prit.

Pour une fois dans cette fichue soirée, la chance lui avait enfin souri. En effet, son fusil avait glissé du bon côté du couloir. Elle tourna les talons et récupéra le prototype pour le fixer à son dos d'un geste expert. Il fallait vraiment partir maintenant.
Codage par Libella sur Graphiorum corrigé by Gritch
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 155
Date d'Inscription : 02/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Officier de police
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : : ► Elio Phillips ? La voisine du 4eme ?
Liam Faith
Liam Faith
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyMar 7 Déc 2021 - 20:22

Pour un gros caillou

Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) 1626380189-got
Ambiance musicale pour accompagner la lecture:
 



Tout se passe très vite, presque trop pour l’esprit pourtant vif de Liam. À peine a-t-il le temps de cligner des yeux que deux de ses collègues d’infortune sont au sol, aussi solidement liés que par s’ils l’étaient par les liens sacrés du mariage en 2017 … au temps dire que la seule chose dont ils ont besoin c’est du temps mais aucune difficulté pour le faire. Le troisième lui écope d’un coup de pieds magistral qui lui coupe le souffle et le met K.O. pour quelques minutes au moins.

- Pas de tirs bon sang !

Liam jure assez fort suite à la première détonation et grimace en voyant que la seconde fait mouche à la façon dont le corps de l’inconnue réagit. Il comprend aussitôt que sa combinaison est bien plus solide qu’il n’y paraît et opte donc pour la garder désarmer plutôt que de lui tirer dessus.

_ "Vous avez... quelque chose qui m'appartient... officier... donnez le moi"

La voix de l’inconnue est haletante, hachée par une respiration rapide, mais il l’entend presque grogner quand il shoot dans le fusil pour le dégager sur le côté.

- Désolé chérie, je préfère quand c’est moi qui manie les jouets, surtout s’ils sont longs et durs.

Liam grogne cependant quand, suite à un bref corps-à-corps qui lui rappelle à quel point il a besoin de se perfectionner dans ce domaine, son adversaire parvient à faire tomber le chargeur de son arme de poing. Et là, pour le coup, notre Liam est franchement vexé. Qu’il se prenne une branlée à mains nues, ça passe encore, il n’a jamais prétendu être bon, mais qu’on le met échec et mat avec une arme en main ? Là, c’est vraiment de l’humiliation. Enfin, vous allez me dire, ce n’est pas comme s’il allait tirer lui. N’oubliez pas les conditions légales permettant l’usage de la force létale en situation de légitime défense. Son adversaire a bien montré qu’elle ne souhaitait causer de mort, et cela, l’officier Faith le respecte. Il rengaine alors son arme qui n’a plus qu’une balle et va pour la haranguer afin qu’elle se rende quand il la voit foncer vers le fusil puis vers le sous-sol.

- Ici l’officier Faith. L’individu se dirige vers le sous-sol, je répète, l’individu se dirige vers le sous-sol. Trois officiers neutralisés, demande de renfort immédiat à la centrale, je répète, demande de renfort immédiat à la centrale. Faites boucler les rues adjacentes.

Et après une brève inspiration, le voilà qui s’élance à la suite de la cambrioleuse. Quelque chose l’embête, il n’a noté la présence d’aucune sacoche, d’aucun sac, rien qui ne puisse permettre de récupérer un objet volé. Le couloir était piégé, c’est donc qu’elle a pris son temps dans cet espace précis. Il court à vive allure, mais en gardant une distance de sécurité afin de ne pas se prendre un coup par surprise si elle venait à se stopper net. L’obscurité le gêne, mais il ne recule pas. Autour de lui, les canalisations en plomb sont visibles et la lueur des lampes indiquant les sorties de secours n’abreuvent qu’à peine de leurs lueurs rouges ou vertes les couloirs du sous-sol, bien plus grand qu’il n’y paraît.

L’officier Faith n’essaye pas d’utiliser sa radio, elle grésille et ne laisse entendre que des paroles incompréhensibles à cause de la distance et l’épaisseur des murs qui le séparent désormais de son équipe. Il sait donc que ça peut devenir dangereux pour lui, mais, étrangement, il semble penser qu’un accord tacite existe entre lui et sa « proie ». Le problème, c’est qu’il ne pense pas pouvoir l’arrêter dans un affrontement à mains nues. Il ne lui reste donc qu’une balle, une balle qu’il devra user avec célérité et sagacité. Heureusement, il a une idée.

Puis que l’officier Faith ne peux pas empêcher la fuite de son adversaire, il va faire en sorte de réduire drastiquement ses chances de s’enfuir. Qu’elle gagne donc cette bataille, il remportera la guerre. Un limier sait quand il doit laisser le cerf courir et se fatiguer. Le chemin est long avant qu’il ne renonce. Une plaque d’immatriculation devrait orner le véhicule qui va la récupérer ou dans lequel elle va fuir et une roue crevée devrait lui faire perdre assez de temps pour qu’une patrouille du SWAT puisse les intercepter avant qu’ils ne disparaissent dans la nature. Et au pire, il y a toujours l’arme de poing qui pourra servir de piste.

Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 21
Date d'Inscription : 14/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Davis Harper
Davis Harper
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyMer 8 Déc 2021 - 11:32

Ligne droite



Davis courrait vers le bout du couloir. Elle souriait sous son casque. Le policier avait une conscience professionnelle, chose rare, c'est lui qui aurait dû être sous cloche dans le musée. Il avait ordonné à ses hommes de ne pas tirer. C'était honorable, car elle était armée, il aurait pu tout à fait lui faire des petits trous. Mais bon, ce n'était pas pour cela qu'elle allait lui offrir une tasse de thé. Elle fractura la porte qui donnait sur la cave d'un violant coup d'épaule, ralentissement sur quelques pas sa fuite. Puis elle lista ses options et ouvrir un canal de communication.

_ "N°4, si on active l'alarme du musée, cela va leur bloquer les issues, j'me trompe ?" demanda-t-elle

_ "Nop... Et ça devrait pas bloquer la sortie qu'on t'a dégoté" confirma-t-il

"OK déclenche l'alarme, tu la couperas à l'arrivée de l'ambulance" ordonna le leader

Deux bips confirmèrent la réception de son ordre.

Elle s'était engagée au pas de course dans un long couloir humide, ses implants oculaires lui dispensaient d'utiliser de la lumière et calculaient la distance jusqu'au prochain coude. Elle entendait toujours des pas solitaires derrière elle, à bonne distance. "Honorable, mais collant" râla-t-elle intérieurement. Il était drôlement gonflé de la suivre sans coéquipier. Un jour, il tomberait sur un cambriolage moins sympa...

Enfin, ce n'était pas son problème. Elle devait rester concentrée sur la sortie. Elle dégaina le fusil et posa sa main sur la crosse effilée. Sa routine de combat lança la charge de l'arme et un flux d'énergie passa de sa source d'alimentation vers le fusil en suivant le câblage qui parcourait son bras. Le chargement faisait un bruit de cocotte-minute qui déplaisait à Harper, un autre truc à arranger. Cette utilisation de ses implants faisait encore chuter ses fonctions vitales qui n'étaient déjà pas vraiement bonnes. Mais elle serra les dents et dans quelques secondes elle pourrait faire feu, une unique fois, et s'ouvrir une sortie.

La soldate était finalement arrivée : une échelle scellée dans un vieux mur qui montait en ligne droite vers une bouche d'égout. Elle posa un genou à terre par réflexe militaire, pointa le museau du fusil sur la sortie et fit feu avec la puissance minimum. Éclair bleuté et bruit sourd. La lourde plaque métallique fut catapultée dans les airs et retomba avec fracas, tordue et fumante sur le sol enneigé de la ville. Se tournant une dernière fois vers son opposant, elle finit par bondir pour se retrouver dans une rue engoncée entre deux hauts immeubles, loin du musée et des forces du GCPD.

La camionnette de location était là, la voleuse s'y engouffra non sans avoir laissé une grenade enfouie sous la neige à la sortie des égouts pour le British. Au moins, il n'appellera pas ses petits camarades tout de suite. Enfin, ça, c'était le plan. Comme quand ils auraient dû passer inaperçu pendant l'opération, mais au lieu de cela, ils avaient plusieurs patrouilles sur le dos, perdu une arme et fuyaient la queue entre les jambes. La poisse, la guigne, la loose.

Dakota n'était pas au mieux de sa forme, elle avait tellement chaud et sa vue commençait à se brouiller. Elle ôta sa combinaison et ouvrir les fenêtres du véhicule pour se refroidir. Sous l'effet d'un air glacé et de bourrasques de vent, c'est presque instantanément que ses constantes se rétablirent. L'hiver avait du bon finalement.
Codage par Libella sur Graphiorum corrigé by Gritch
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 155
Date d'Inscription : 02/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Officier de police
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : : ► Elio Phillips ? La voisine du 4eme ?
Liam Faith
Liam Faith
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptySam 11 Déc 2021 - 1:30

Pour un gros caillou

Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) 1626380189-got


Et voilà que s’ajoute l’alarme au reste. Bon, elle avait déjà été activé, mais là, c’était la totale, même depuis le sous-sol, il l’entendait. Ce sont les voisins qui allaient être contents tient… Enfin pour ceux qui dormaient malgré le spectacle son et lumières qui réalisent les voitures de patrouilles, gyro allumés et sirènes à fond, dans la rue. Enfin, parler de la pluie et du beau temps ne va pas vous aider à savoir où en est Liam. Et bien pour vous répondre… Il est à la traîne. Il faut dire, qu’à force de ne se nourrir que de nouilles instantanées, il a du mal à tenir le rythme infernal. Et ça l’agace. Il n’arrive pas à savoir comment l’inconnue faire pour aller si vite dans l’obscurité du dédale que forment les entrailles du musée.

Puis c’est un bruit inattendu qui le fait sursauter. Une sorte de vrombissement qui se conclue le grondement sourd digne d’un orage d’été. L’éclat lumineux permet instantanément à l’officier Faith de s’orienter et alors qu’il arrive à l’intersection, il n’a que le temps de voir la silhouette sombrement vêtue sauter au-dehors. Il jure bassement, entre deux halètements, avant de reprendre sa course. Une balle, il n’en a pas plus à disposition, mais elle doit suffire. Il s’écrase à moitié contre les barreaux rouillés de l’échelle, laissant le choc l’arrêter, avant de se mettre à grimper.

Cela dit, vous comprendre aisément qu’il marque un temps d’arrêt une fois dehors. Déjà, si vous voyez d’aussi prêt que lui l’état de la plaque qui vient d’être soufflé par la décharge d’énergie du fusil, et que vous réalisiez que cela aurait pu être votre tête… Croyez-moi, vous adressez une petite prière au panel de divinités connues et inconnues qui pourraient exister.

- Mais c’est quoi cette… Sainte merde.

Grosso modo, je ne crois pas que beaucoup de monde aurait dit quelque chose de plus intéressant ou recherché à sa place. Même moi ! Et c’est dire, volubile que je suis. Mais je parle, je parle, cela n’arrête pas le temps pour autant ! À peine le flic a-t-il le temps de terminer sa phrase qu’une explosion retentit non loin. He oui… Vous l’aviez oublié la grenade ? Pas moi ! Et Liam n’est pas près de l’oublier non plus. Il chute naturellement, durement, sur le sol. Sa tête, soufflée par l’explosion, rebondit contre le mur qui entoure l’échelle et lui offre un aller direct au pays des étoiles et des réveils vaseux à venir.

Le temps passe ainsi, un bon quart d’heure avant qu’il n’arrive à se relever, vaille que vaille, et un de plus avant qu’il ne ressorte du sous-sol pour faire son rapport, et réaliser que les cambrioleurs ont réussi à filer. Au temps pour son merveilleux plan. Dieu merci, il reste au moins l’arme de poing de la voleuse qui permettra, peut-être, d’apporter quelques infos.

- Je vous laisse gérer la suite les gars. Je crois que je vais rentrer me reposer un peu. Je suis sonné.

Il a peine le temps de terminer sa phrase, alors qu’il s’adressait aux autres officiers présents, qu’il termine dans les vapes et réalise un magnifique plat sur le carrelage. Et ouai Liam… Tu vas devoir dormir cette nuit ! Et la suivante aussi, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 21
Date d'Inscription : 14/11/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Davis Harper
Davis Harper
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) EmptyLun 20 Déc 2021 - 11:23

Une fin décevante



Harper était d'une humeur massacrante à leur retour à la base. Le vol dans le musée avait été un demi-succès, certes oui, ils avaient bien récupéré le gros caillou et l'avaient échangé contre un autre. Mais les forces de l'ordre, qui n'auraient jamais dû débarquer à ce moment-là, auraient vite fait de découvrir le poteau rose. Le plus grave, pour elle, était qu'elle s'était faite désarmée. Le British lui avait confisqué son arme d'appoint.

Elle avait voulu le coincer sur la bretelle d'accès menant au commissariat, bloquer sa voiture avec leurs deux camionnettes et lui reprendre son flingue. Mais son groupe avait jugé cela trop risqué. Qu'il fallait faire profil bas pour le moment. Et que c'était le bon moment pour envoyer le rapport de cette nuit au QG et d'attendre leurs directives. Ils retournèrent à leur point de chute, dans le port de Bludhaven. Et le compte-rendu de la mission fut envoyé dans la foulée par messagerie cryptée. Un "transporteur" était-là le lendemain matin pour mettre en sécurité le caillou volé quelques heures auparavant.

Harper était bien présente le lendemain matin pour sa patrouille avec le vieux Marty. Il lui avait bien fait la remarque de se coucher plus tôt à la vue de sa petite mine en lui offrant un donut, ce à quoi elle avait répondu par un :

_ "Oui papa" en soupirant.

En rentrant le midi au central pour changer de rotation, elle avait déambulé dans les couloirs, usant de ses facultés auditives et visuelles pour récupérer des informations sur le British. Il fut facile à dénicher tant sa démarche était atypique. Son petit emmerdeur s'appelle Liam Faith, fraîchement débarqué. Elle avait bien aimé le sang-froid dont il avait fait preuve face à elle. Peut-être qu'elle serait amené à le rencontrer à nouveau ?

De la même façon, elle apprit que le policier, qui avait pris un tir ami, était tiré d'affaire. Tout cela n'aurait pas été vain.
Dakota, armé de son grand sourire avait tenté d'en savoir plus sur la salle des pièces à conviction, mais sans succès cette fois-ci. Elle passa un coup de fil de la cabine téléphonique en face du central, un message enregistré lui annonça qu'ILS allaient récupérer le pistolet égaré. Aucune autre information n'était mentionnée.
Codage par Libella sur Graphiorum corrigé by Gritch
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)   Pour un gros caillou (ft. Liam Faith) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Founders Island :: Diamond District :: Musée Flugelheim-