Imaginez le Mythe de Gotham City




Batwing

Azrael

Orpheus

Katana

Tarentula

Nightrunner

Zatanna

Ragman

Huntress

Simon Dark

Misfit

Stryx

Deathstroke

Duela

Blackfire

Pyg

Quiz

Fright

Zsasz

Killer Moth

March Hare

Magpie

Man-Bat

Strange

Holiday

Sofia Falcone

Mario Falcone

Le Lynx

Tobias Whale

King Snake

Blockbuster

The Bone

Requin-Tigre

Kossov

Omerta

The Jazzman

Julie Madison

Slam Bradley

Dr. Arkham

Aaron Cash

Silver St Cloud

Thorne

Zorbatos

Bullock

Alyce Sinner

Crispus Allen

Montoya

Jason Bard

Talia Al Ghul

Nyssa Al Ghul

Vertigo

David Caïn

Deadshot

Le Senseï

Whisper A'Daire

Bronze Tiger

Catman

Dr Darrk

White Ghost

Merlyn
Derniers sujets
» Drôle de trouvaille - mission solo - 17.01.18
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyAujourd'hui à 3:08 par Lonnie Machin aka Anarky

» Laisses toi glisser, gars.
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyAujourd'hui à 1:05 par Benjamin Shelby

» Time to Play
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 22:58 par Liam Faith

» Une faim singulière [Pv Porcelaine)
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 22:24 par Porcelaine

» Une rencontre au pas, de tir ! (Feat : Barbara Gordon)
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 22:02 par Barbara Grayson / Batgirl

» Mission : "Recevoir une plainte" (Feat : Lisbeth)
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 20:59 par Liam Faith

» Blabla
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 20:50 par Cassandra Cain/Black Bat

» Un robot au chomdu - pv Serena Ardwin - 15.01.18
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 19:39 par Lonnie Machin aka Anarky

» La banquise est froide [PV]
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 19:15 par Oswald C. Cobblepot

» La Nuit au Musée [Cassandra]
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 18:58 par Cassandra Cain/Black Bat

» Trois en moins pour l'honneur [PV - Serena Ardwin]
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 18:31 par Serena Ardwin

» Règlement à OK Gotham [PV Nightwing, Elio, Liam, Batman]
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 18:05 par Dick R. Grayson/Nightwing

» La Course au Jouet
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 17:41 par Serena Ardwin

» Quelques maux à se dire - Alexa Varon BomberGirl - 29/09/17
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 16:54 par Lonnie Machin aka Anarky

» Flitlings and trolls are on the menu. [Pv Owen]
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 15:12 par Jason B. Smith

» Asian Street Fight
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 13:52 par Tian Hong

» Maybe I'm a sweetheart trying to make my own scars || PV Dick Grayson/Nightwing
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 13:49 par Tatiana Lavrinenko

» Deux potes, deux manettes
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyHier à 12:11 par Dick R. Grayson/Nightwing

» Li Wei Zheng, la fleur informatique.
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptySam 15 Jan 2022 - 21:57 par Li Wei Zheng

» Une rencontre inattendue.
Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptySam 15 Jan 2022 - 21:37 par Bruce Wayne / Batman

Le Deal du moment : -60%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
22.99 €

Partagez
 

 Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnonymousInvité
MessageSujet: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyVen 29 Oct 2021 - 9:50

Petit, petit, pet'...
26.10.17 - ft Ratcatcher II ••• Dans l'interminable guerre qu'opposait les anarchistes aux sociétés capitalistes le champ des possibles et les fronts était infini. La victoire finale ne pouvait s'obtenir à la force des armes et à la hauteur des barricades. Il fallait faire un amoncèlement de petits triomphes et éveiller les consciences et les peuples sur la réalité cachée. Celle qui étaient honteuses et vicieuses alors qu'elles étaient sous le nez du quidam moyen. En somme la guerre à l'information, aux leaks, étaient depuis toujours des armes bien plus destructrices que le feu du cocktail molotov. Toutefois pour que l'information soit vérifiable il fallait des preuves. Des arguments irréfutables qui démontraient par A+B que telle ou telle entreprise magouillait dans l'ombre et avait bien plus de squelettes dans les placards qu'elle ne le prétendait.

Dans le viseur d'Anarky : Ace-Chemical. Cette usine chimique qui faisait la renommée de Gotham City pour le meilleur et le pire. Cette usine entretenait les légendes les plus sordides de la cité. Certains racontaient que c'étaient dans ses cuves que le Joker était tombé pour devenir le Clown, prince du crime, que l'on connaissait et craignait tant. Mais outre ces légendes qui faisaient la mythologie de Gotham City c'était bien une rumeur d'une nouvelle fuite prétendument involontaire et accidentelle de produits chimiques. Cette dernière alimentait les rumeurs les plus folles jusqu'à la possibilité à ce que se soit un potentiel mutagène. Des SDF vivant sous la surface parlaient d'une bête qui serait rentrée en contact avec pour ressortir absolument monstrueuse et assoiffée de sang. L'hypothèse pouvait être plausible après tout Gotham City voyait de temps en temps l'apparition d'un killer croc ou d'un king shark. Qu'étaient-ils avant ? C'était tout bonnement impossible que ces êtres soient nés ainsi. Quoiqu'il en soit il fallait vérifier ces dires là.

Anarky avait composé un petit groupe pour l'accompagner. Ils étaient trois. Lui, un camarade en école de vétérinaire et un troisième qui vivait sous terre au grand quartier général pour échapper à la police et au système. Par acquis de conscience ils s'étaient armés un pistolet mitrailleur ak-74 U et une perche étrangleuse. Le vétérinaire était déjà bien alourdi par tout son matériel de prélèvement d'eau et de tissus tant il risquait d'être nécessaire de faire des prélèvement et des analyses préliminaires sur place.

Les égouts de la zone industrielle où Ace Chemical trônait faisait parti du réseau les plus dangereux. L'eau qui courrait dans les ruisseaux souterrain étaient toujours recouverte d'un fin ménisque multicolore de produits en tout genre. Mélangés entre eux cela produisait des effets aussi nocifs que détonants. Combien d'explosions souterraines, engloutissant des rues entières, avaient été perpétré par une misérable étincelle tant issus des éclairages que de la main de l'homme lui même ? Et malgré tout ces risques cette zone industrielle et chimique ne retenait aucune leçon et continuait sa furieuse course vers sa propre autodestruction. Même au travers des masques à gaz qu'ils avaient embaqué l'odeur filtrait un peu au travers des filtres et brûlait tant le nez que les yeux. Lonnie sentait les larmes perler à ses yeux et n'imaginait pas le calvaire s'il osait retirer son masque dans pareil endroit. Il fallait se dépêcher de prélever des échantillons et d'avérer ou non cette rumeur.

Soudain une sorte de cris abominable se faisait entendre dans les tunnels. Les faisceaux des lampes se braquaient dans la direction pour éclairer une sorte d'amas grotesque de chair et de poils hirsutes. Deux yeux lumineux comme ceux d'un chat pris dans la lumière fixaient le trio de libertaires. La bête était devant eux et était bien réelle ! C'était un rat ! Aussi grand qu'un terre-neuve. Une véritable monstruosité qui d'un bond avalait la moitié de la distance qui le séparait des trois. L'un de ses camarades était tenté d'appuyer sur la détente de son arme à feu avant de se faire arrêter par Anarky. "Non !" Criait-il en baissant le canon de sa main. "Si tu tire les vapeurs pourraient entrer en réaction. Courrez ne vous arrêtez pas !"

Ils ne se faisaient pas prier pour prendre leurs jambes à leur cou et s'enfoncer dans d'autres tunnels dans l'espoir d'échapper à cette créature qui s'élançait, après un nouveau cris strident, à leurs trousse. Sans peine elle finissait par rattraper le trio. Bourrant dans le tas pour attraper sa proie désignée il repoussait le pauvre vétérinaire dans le ruisseau de produits chimique. L'on entendait son corps se dissoudre comme un médicament effervescent dans un verre d'eau. Ses cris de douleur inhumain sous la morsure brûlante des produits étaient insupportable. Il finissait dans un élan de folie par prendre le pistolet qu'il avait avec lui pour en finir vite mais avant qu'il puisse actionner la détente il se laissait couler sans vie. L'autre hurlait aussi tandis que la créature lui fourrageait les intestins. Anarky était forcé à la fuite d'un geste rapide il récupérait la petite Ak et filait à toutes jambes au hasard des couloirs. La bête était en train de se repêtre il avait gagné de précieuses secondes ou minutes de grâce pour essayer de remonter à la surface.

Il entendait de nouveau le rugissement de la bête avant de percuter quelque chose ou quelqu'un de plein fouet au détour d'un tunnel. Cette personne vêtue d'un immense ensemble en cuir avec un imposant masque de dératiseur semblait tout droit sorti des enfers lorsqu'il l'éblouissait du faisceau de sa lampe ! Qui était ce encore ?!
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 142
Date d'Inscription : 21/08/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Echappée d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Cleo Cazo / Ratcacher 2
Cleo Cazo / Ratcacher 2
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyLun 1 Nov 2021 - 23:35

La période de l’entre deux tours n’était pas une période particulièrement joyeuse pour Cleo, elle s’était donné la peine de trouver un moyen de voter pour le premier tour mais honnêtement elle ne pensait pas se donner autant de mal pour le deuxième. C’était juste difficile d’en avoir quelque chose à faire quand tous les candidats souhaitaient donner plus de pouvoir à des gens qui en avaient après elle, le fait que les deux candidats finaux savaient de première main ce que c’était que d’être du mauvais côté de la loi.
Elle soupira en passant le journal annonçant les résultats à Sarah, une jeune femme qu’elle avait rencontré dans la rue. Elle avait rencontré pas mal de personnes depuis l’évasion d’Arkham et commençait enfin à connaître la ville. Elle continuait à fréquenter majoritairement le groupe avec qui elle s’était échappée, mais ils ne constituaient plus son seul groupe de connaissance, même si le reste se constituait principalement de personnes vivant dans les rues.
En ce moment, en plus de Sarah, il y avait trois autres personnes, dont deux suspendus aux lèvres de la dernière qui leur racontait, visiblement choquée, comment elle avait vu quelqu’un se faire déchiqueter par un monstre sorti des égouts près d’Ace Chemical. Cleo écoutait le récit seulement d’une oreille distraite, jusqu’à ce qu’il décrive la créature comme un rat monstrueux.
Attends, Clé, t’es pas dératiseuse, toi déjà ? Demanda, presque au sitôt, Sarah, elle n’eut même pas le temps de la tromper que le gars était déjà sur elle : Vraiment ?! T-tu pourrais la… la faire disparaître ? Il est clairement très agité et sa voix avait le ton plaintif du désespoir, celui d’une personne qui n’allait jamais pouvoir dormir tranquille tant que la chose qui hantait ses cauchemars n’était pas hors d’état de nuire.
……………………………………………………………………………………………………

Du coup, qu’est-ce que t’as dit ? Demanda Abner.
Qu’est-ce que tu voulais que je dise ? J’ai bredouillé un truc, que je verrais et je suis parti, répondit-elle en passant un tournevis à Humphry, en pleine réparation de la vieille radio qu’ils avaient trouvé.
Donc tu vas y aller ? La questionna-t-il avec un étrange mélange d’inquiétude et d’admiration.
Je… Écoutes, on parle des égouts de Ace Chemical, même les rats évitent l’endroit. Expliqua-t-elle avec un peu de peine, même si elle savait qu’Abner comprendrait. C’est dangereux même sans rats géants et… si c’est pas un rat, je fais comment ? Je veux dire, le témoignage était confus et…
Et il y a 15 milles super-héros bien plus qualifiés en ville qui s’en occuperont bien à un moment ou un autre, compléta Quilt, compréhensive, avec un sourire qui lui indiquait qu'elle n'avait pas besoin de se justifier.
Exactement, dit Cleo appréciant d’être soutenu dans sa décision. Elle regarda Abner pour chercher une trace de cette même approbation chez Abner, mais il se contenta de regarder dans le vide, pensif.
Qu’est-ce qu’il y a ? Lui demanda-t-elle.
Rien, je… je pensais juste, il prit un air plus résolu et se retourna vers Simon en train de travailler sur… ce qui était à la base un frigidaire, mais qu’il cherchait à transformer en « matérialiseur à tulpa ». Non, Cleo ne savait pas non plus ce que ça voulait dire. Simon ! Si un rat mutant géant était capturé, qu’est-ce qui lui arriverait ?
Simon fit une pause dans ces travaux et réfléchit un instant : En imaginant qu’il ne soit pas abattu sur-le-champ, alors…
Cleo décida de partir quand il commença à expliquer la vivisection.
………………………………………………………………………………………………………
Bon, c’est ici que je dois te laisser, dit-elle à Sebastian. Le prochain embranchement était l’endroit où les vapeurs devenaient vraiment dangereuses et il était hors de question qu’elle l’amène plus loin.
Le rat émit un couinement plaintif qui lui fendit le cœur, elle non plus n’aimait pas qu’il soit séparé.
Je sais, je sais, fit-elle en le caressant, mais cet endroit est trop dangereux pour toi, et puis, continua-t-elle en se relevant, j’ai besoin que quelqu’un puisse aller prévenir de l’aide si… il se passe quelque chose.
Le rat lui fit un signe pour lui dire de rester prudente.
Tout va bien se passer, le rassura-t-elle avec un sourire, je te le promets.
Elle prit ensuite une grande bouffée d’air, mis son masque et pénétra dans la zone.
Elle marcha ainsi quelque temps, prudemment, éclairée par la lumière de son appareil. Elle n’avait jamais pénétré ces lieux, mais l’Homme aux dix yeux lui avait déjà montré des plans des égouts de la ville et elle pensait pouvoir plus ou moins se repérer.
Finalement, des cris commencèrent à se faire entendre et, contre son instinct, elle se dirigea dans leur direction plutôt que celle opposée. Elle tâchait de rester alerte, mais se fit malgré tout percuter par une personne arrivant en courant en sens inverse. Elle tomba par terre et pensa un instant, à moitié sonné, à lui demander pourquoi diable, iel courait comme ça. La réponse se fit connaître par un nouveau cri, elle n’eut même pas le temps de se relever qu'apparut un rongeur d’une taille inhabituelle couvert de sang et ayant de toute évidence envie d’en découdre.
Il s’élança vers eux et elle ne réfléchit pas, elle prit son appareil, se plaça entre le rat et l’homme et pensa de toutes ses forces de quoi empêcher le rat de les attaquer en fermant les yeux.
Elle demeura ainsi quelques secondes, les yeux fermés, le bras tendu à essayer de créer une connexion avec la bête. Son esprit était différent des autres rats, Cleo pouvait l’empêcher de faire quelque chose en se concentrant suffisamment, mais c’était tout. Elle allait devoir trouver une autre approche. Elle ouvrit les yeux pour la voir grogner en s’agitant devant une sorte de barrière invisible entre eux et elle. Oh oui, d’ailleurs, à en juger par l’absence de testicule, c’était définitivement une femelle, il était difficile de fixer son âge au vu de sa… particularité. Cléo nota cependant également des sorte de petite bosse çà et là sur son corps, à en juger parce qu’elle voyait dans l’esprit du rat, elles étaient assez douloureuses.
Vous allez bien ? Finit-elle par demander, avec un peu d’inquiétude, à l'autre personne en se retournant, mais sans cesser pour autant de se concentrer sur la rate. Iel n’avait pas l’air blessé, peut-être que le sang sur le rat provenait de personnes qui l'avaient accompagné. Elle ne put s’empêcher de remarquer également l’arme. Vous êtes qui exactement et qu’est-ce que vous faites là ?


Dernière édition par Cleo Cazo / Ratcacher 2 le Ven 5 Nov 2021 - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyJeu 4 Nov 2021 - 12:26

Petit, petit, pet'...
26.10.17 - ft Ratcatcher II ••• L'arrivée de cette personne avec son étrange instrument était une bénédiction. Véritablement Anarky se disait que quelque part une force cosmique et invraisemblable lui octroyait toujours cette espèce de petit quelque chose qui faisait en sorte de ne jamais passer l'arme à gauche. Ah oui c'était ça ! Lonnie avait tout bêtement une chance de cocul. L'instrument générait une petite lueur ainsi qu'un ultrason très léger pour l'homme mais sans doute insupportable pour la bête. "Ca va, ça va... nous respirons encore !" Disait-il au travers du micro sous son masque déformant sa voix en une multitude d'autres tant masculine que féminines. Il observait son, ou sa, sauveur. Difficile de savoir qui était ce sous cet épais manteau et sous ce masque de dératiseur. Mais est se que ça avait de l'importance ? La réponse était non, assurément !

"On pourrait te retourner la question ! Mais pas le temps pour ça !" Il observait que la créature résistant à l'instrument de Ratcatcher et avançait d'un pas, puis l'autre, se rapprochant inexorablement. Elle avait beau la tenir en respect et tenter d'entrer en contact avec son esprit l'énorme ratte perdurait à gagner du terrain traversant cette barrière invisible au pris de souffrances terribles. Très vite Anarky attrapait l'épaule de Cleo pour la tirer en arrière et jeter entre elle et la créature mutante une fusée éclairante qui la repoussait de quelques pas et faisait une nouvelle barrière temporaire, incandescente et fumante. "Viens ne restons pas là !"

Ainsi ils filaient tout les deux dans les tunnels des égouts. L'un et l'autre semblant bien connaître les lieux tant ils prenaient d'instinct et sans débattre les même direction. C'était étrange qui était iel ? Anarky n'avait jamais rencontré pareil personne ni même en ait entendu parler. Pourtant dans les tréfonds de Gotham City, parmi les cour des miracles qui hantaient les stations abandonnées pour les larges pièces souterraines, il n'avait en aucun cas entendu parler d'une personne ainsi bizarrement vêtue et masquée. Ca ne pouvait pas passer inaperçu et pourtant. S'arrachant de ses pensées il ouvrait une porte à la dérobée pour pénétrer dans des locaux d'entretien abandonnés. La lourde porte de fer à manivelle rendait le tour hermétique pour protéger les lieux des inondations possibles. Là, l'énorme rat n'allait pas pouvoir les retrouver tout de suite, leur offrant un moment de pause pour remettre leurs idées en place.

Il se tournait vers iel, reprenant son souffle après une telle course. "Se que nous faisons là... Pour enfin répondre à ta question. On était à la recherche de ce truc, avec deux autres camarades..." Il s'arrêtait et se rendait compte, enfin, alors que l'adrénaline redescendait qu'il avait mené à la mort deux personnes. "Putain !" Il frappait contre un placard de ferraille rouillé, de rage. Donnant un coup en rythme avec ses insultes. "putain, putain, putain de merde !" Le front masqué posé contre le mur il soufflait fort avant de se reprendre vaille que vaille. "On voulait dénoncer un énième épandage d'Ace Chemical en capturant ce rat et en le montrant aux médias. De montrer aux gens que cette maudit entreprise n'est pas du tout aussi eco-friendly qu'elle essait de faire croire dans ses spots de pub." Tout ça pour juste ça. Deux morts pour faire éclater une sale vérité au grand jour. C'était cher payé pour sûr. Il se tournait de nouveau vers Ratcatcher. "Et toi, tu faisais quoi avec ton instrument ? Nous dis pas que c'est ta bestiole..."

Il observait son ou sa comparse avec intérêt. Deux êtres masqués sur un même objectif. Toutefois, alors que Cleo répondait ou non aux questions un détail qui lui était passé sous le nez à cause de la situation lui revenait en tête. La ratte avait le ventre quelque peu boursoufflé et si elle attendait une portée ? L'hypothèse lui faisait subitement froid dans le dos. Si cette chose mettait bas d'autres rats mutants du même acabit la situation risquerait de devenir très vite extrêmement problématique pour tout se qui vit sous la surface et au dessus.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 142
Date d'Inscription : 21/08/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Echappée d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Cleo Cazo / Ratcacher 2
Cleo Cazo / Ratcacher 2
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyVen 5 Nov 2021 - 22:32

On pourrait te retourner la question ! Mais pas le temps pour ça ! Lui avait-iel répondu. Un peu impolie, mais Cleo ne pouvait pas vraiment lui donner tort, la rate commençait à se rapprocher, lentement, mais sûrement. C’était assez prévisible, tenté de forcer une commande ne fonctionner la plupart du temps que pour un moment, juste le nécessaire pour créer une connexion. Toutefois, clairement, dans le cas présent, quelque chose empêchait ça, et elle allait devoir rapidement trouver un moyen de le neutraliser ou de… Juste trouver un moyen. La rate ne semblait pas avoir perdu son envie d’en découdre, faisant claquer sa mâchoire à quelques centimètres d’elle et… Attends, c’était juste elle ou bien le ventre était…
Elle fut soudainement tirée vers l’arrière par l’autre individu masqué, qui lança une fusée éclairante sur la ratte avant de s’enfuir en lui disant de venir. Cleo regarda la rate un instant, songeant à ce qu’elle était venue faire jusqu’ici et lui dit : Désolée, je reviendrais, avant de rejoindre l’autre personne. Elle devait se rendre à l’évidence, il fallait qu’elle trouve une nouvelle stratégie, qu’elle comprenne d’abord ce qui l’empêchait de créer la même connexion qu’avec les autres rats et ensuite qu’elle trouve un moyen de l’aider. Elle rumina tout ça en courant vers de vieux locaux d’entretiens qu’elle avait vu sur la carte, apparemment sa nouvelle rencontre avait la même idée vu la manière quasi-synchrone dont elle prenait le même chemin.
Une fois enfermés à l’intérieur, et après avoir repris leurs souffles, l’individu expliqua enfin ce qu’iel faisait là. Iel avait tenté de capturer le rat avec deux autres personnes pour dénoncer les agissements d'Ace Chemical, ça ne s'était de toute évidence pas passé comme prévu. Elle repensa au sang sur la rate, et répondit, l’air désolée : Mes condoléances. Elle songea à lui demander leur nom ou si ils étaient proches, mais se ravisa. Ce n’étaient pas ses affaires, après tout.
Et toi, tu faisais quoi avec ton instrument ? Nous dis pas que c'est ta bestiole… la questionna-t-iel ensuite.
Mes rats n'attaquent pas des gens comme ça, répondit-elle, un peu plus sur la défensive qu’elle ne l’aurait voulu. Elle retira son masque, l’air était respirable ici, et alla s’asseoir sur une sorte de coffre où on avait dû autrefois entreposer du matériel. Elle était très clairement fatiguée.
Elle expliqua ensuite : Quelqu’un m’a demandé de m’occuper de la rate. Elle précisa aussitôt: Dans le sens, faire en sorte qu’elle arrête de tuer des gens. Au début, j’ai pensé laisser quelqu’un plus douée en héroïsme que moi s’en charger, mais… on m’a dit ce qu’il risquait de lui arriver si elle se faisait capturer. Elle fit une pause, les mots de Simon sonnant dans son crâne. Elle se ressaisit, elle ne pouvait pas laisser ça arriver.
Du coup, j’ai décidé d’y aller pour… essayer de trouver une autre solution, continua-t-elle. Sans véritable plan, mais normalement j’ai pas vraiment de problème avec les rats. Elle songea alors qu’elle ne s’était pas présentée : Je suis Ratcatcher 2, mais vous pouvez m’appeler Cleo, dit-elle en lui tendant la main.
Elle ajouta ensuite avec désinvolture : Je suppose que vous êtes Anarky ? Elle supposait qu’iel ne devait pas être particulièrement éttoné‧e d’être reconnu‧e, lorsque vous balancez un message tous les deux jours pour dire au gens de s’abstenir, il est normal qu’on finisse par reconnaître votre voix synthétique.
Vos speechs sont un peu pompeux, mais j’aime bien vos idées en général, continua-t-elle pour clarifier qu’elle était plutôt sympathique à sa cause. Elle ne put toutefois s’empêcher de demander : Par contre, vous vous exprimez toujours à la première personne du pluriel ? Je pensais que c’était juste un truc pour les déclarations ou des choses dans ce style.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyLun 8 Nov 2021 - 16:19

Petit, petit, pet'...
26.10.17 - ft Ratcatcher II ••• Il recouvrait son calme lorsqu'iel lui présentait ses condoléances vis à vis de ses camarades qui remplissaient désormais l'estomac de la créature mutante. Une telle démonstration de compassion dans cette situation était si surréaliste et innattendue qu'Anarky en avait le souffle coupé l'espace de quelques secondes. A son plus grand étonnement sous ce masque épais de dératiseur c'était une jeune femme la douceur qui en avait dessiné les traits de son visage et un accent latin à couper au couteau qui rendait son anglais bien chantant. Elle se présentait comme étant Ratcatcher 2. Il y en avait eu un 1 une fois ? Se demandait-il dans ses songes. Très certainement compte tenue du numéro. Toutefois l'étonnement était d'autant plus fort qu'elle le reconnaissait sous ses traits d'Anarky. Il finissait par s'approcher pour lui serrer la main, d'égal à égal. "C'est ça. Nous sommes bien Anarky." Il pouffait de rire au côté pompeux de ses discours allégeant d'autant plus la situation mais la suite de ses questions et paroles nécessitaient une brève explication. "L'identité que nous portons sous ce masque se dilue au profit de la Cause et des luttes. Nous ne sommes plus une personne masquée mais une idée mouvante qui agit au nom d'une action collective. Ce n'est pas pour notre gloire personnelle que nous désirons arrêter ce rat, ou obtenir une preuve tangible des agissement d'Ace Chemical. Mais bien pour un bien que nous estimons commun à tous et toutes."

Il reposait l'arme à feu sur une caisse en métal avant de refaire face à Cléo. "En tout cas nous sommes enchanté de faire ta connaissance, Cléo. Tu as parlé que tes rats n'attaquent pas les humains et que tu tentes de comprendre celui ci. En sommes nos objectifs convergent vers un même but : Faire en sorte que cette situation ne dégénère pas." Il marquait une brève pause pour réfléchir et finissait par lui tendre la main, à nouveau. "Faisons un marché, Cléo. Aidons nous mutuellement à arrêter ce mutant. De mon côté je m'engage à ne pas la ramener à la surface et aux yeux du monde. Une simple photo suffira ainsi qu'un échantillon sanguin et quelques prélèvement. Poils, crocs, morceau de peau. Tu t'y connais bien mieux que nous en rongeur à ton nom et à ton instrument. De fait," Il haussait les épaules en fouillant les poches intérieures de son manteau, "Nous nous mettons à tes ordres pour la suite car nous imaginons que tu ne désires pas que nous lui réglons son compte une bonne fois pour toute avec notre arme."

Il y faisait une simple supposition. Le facies, la gentillesse tant les condoléances, la confiance qu'elle lui accordait en lui disant son prénom, lui faisaient supposer que Cléo n'était pas une personne violente. Voir peut être qu'elle exécrait pareille solution de facilité. Toutefois Anarky avait beau se creuser la tête il voyait mal d'idée lumineuse. Un rat pouvait presque tout percer de ses griffes et de ses crocs. Une telle bête rien ne pouvait l'arrêter. Et pourtant il fallait réussir à l'emprisonner quelque part pour espérer la calmer ou pour Cléo la comprendre ou l'apaiser. Il trouvait enfin se qu'il voulait dans sa poche et sortait une barre de chocolat qu'il ouvrait et coupait en deux pour en proposer une moitié à sa comparse d'infortune. Pour sa part il se tournait brièvement pour relever un peu son masque et gober sa part. "Du coup, une idée camarade ?"
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 142
Date d'Inscription : 21/08/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Echappée d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Cleo Cazo / Ratcacher 2
Cleo Cazo / Ratcacher 2
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyVen 19 Nov 2021 - 21:17

Cleo écouta les explications d’Anarky, sur son utilisation du nous. Elle n’était pas certaine de voir comment une personne pouvait être une idée mouvante, mais elle pensait comprendre pourquoi cela demandait d’employer un ‘nous’, si c’était au nom d’une identité collective. Honnêtement, elle n’y connaissait pas grand-chose dans la manière de mener des luttes sociales. Elle se contenta donc d’acquiescer, en assumant qu’Anarky savait de quoi iel parlait.
Iel remarqua ensuite que leurs buts convergeaient et proposa de faire équipe en lui tendant la main. Apparemment, iel lui faisait confiance et Cleo avait envie d’en faire de même. Elle savait qu’elle le‧a connaissait à peine, mais elle se considérait comme ayant un assez bon instinct concernant les personnes à qui elle pouvait se fier, même si Sebastian restait plus doué sur cet aspect-là. Elle lui resserra donc la main pour montrer qu’elle acceptait son offre.
Ce qui la surprit beaucoup plus, fut lorsqu’iel lui annonça juste après qu’iel se mettait sous ses ordres. Elle supposait que ce devait être une manière de parler. Un anarchiste ne se met jamais vraiment sous les ordres de quelqu’un, pas vrai ? Cela lui fit, toutefois, bizarre. Elle n’était pas vraiment habituée à ce genre de considération. Des gens savaient qu’elle était douée avec les rats, certes, mais elle ne pensait pas qu’ils la laisseraient être en charge. Elle ne pensait pas qu’ils avaient tort. D’accord, elle savait diriger des rats, leur faire faire des opérations simples, mais… C’était différent… Elle n’avait pas… Elle ne savait pas…
Elle répondit machinalement à son commentaire sur l’arme par un : Je préférerais éviter, pour indiquer qu’elle n'avait pas envie le voir utiliser mais qu’elle comprendrait, si iel devait se défendre.
Merde, elle n’avait pas de plan, elle était venu comme ça, en se disant, qu’elle n’aurait sans doute pas plus de problème que d’habitude et maintenant… elle avait un problème insoluble sur les bras : pourquoi ne pouvait-elle pas communiquer avec la rate ? Elle ne savait pas où commencer à chercher l’ombre d’un début de réponse. Elle était fatiguée par la confrontation et la course. C’était à peine si elle arrivait à se concentrer sur quoi que ce soit. Elle avait juste envie de s’endormir là en attendant que la situation dans laquelle elle venait de s’empêtrer se démêle d’elle-même. C’est alors qu’elle s’aperçut de la moitié de barre en chocolat tendu en sa direction.
Elle la prit précautionneusement, en remerciant Anarky. Du coup, une idée camarade ? Lui demanda-t-iel. Derrière son masque et sa voix synthétique, Cleo pouvait sentir qu’iel croyait vraiment en elle. Elle contempla un instant le morceau dans sa main, puis elle prit un air plus résolu et le boulotta.
Je ne suis pas certaine de ce qui empêche mon appareil de bien fonctionner avec elle, répondit-elle, mais je pense savoir comment y remédier. La connexion mentale avec le champ morphogénétique… Elle fit une pause, peut-être qu’il valait mieux qu’elle utilise des termes plus compréhensibles. Le Rouge… Encore plus compréhensible. Le machin qui me permet de communiquer avec les rats, est plus forte durant le sommeil. Donc, je pense que si je pouvais l’approcher endormie, je pourrais comprendre ce qui ne va pas.
Évidemment, ajouta-t-elle, il faudra l’approcher très prudemment, mais au vu de sa taille, de son degré de grossesse, l’énergie qu’elle vient de dépenser et le fait qu’elle… vient de manger… Elle avait dit la dernière partie avec une touche de chagrin. Je pense qu’elle ira se coucher dès qu’elle aura l’impression qu’on ne reviendra pas. Je dirais, à peu près, une dizaine de minutes.
Le plan était assez sommaire, mais elle n’avait pas vraiment d’autre idée. Elle devait admettre qu’il restait risqué, si elle avait mal calculé son coût, si la rate se réveillait soudainement…
Vous savez, je peux prendre les photos et les échantillons pour vous si vous voulez, fit-elle après une pause.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptySam 20 Nov 2021 - 14:26

Petit, petit, pet'...
26.10.17 - ft Ratcatcher II ••• Les explications que donnaient Cleo confirmaient une chose : Anarky avait bien fait de lui laisser toute l’amplitude et la liberté d’action et de décision dans ce plan à échafauder. C’était triste, voir abject, de le reconnaitre mais c’était un fait : le mutant avait désormais le ventre plein. Des viscères de ses camarades infortunés, certes. Mais elle était désormais repue. Et comme tout animal de ce monde une fois nourrit la sieste s’imposait souvent pour digérer en toute quiétude. Mais est se qu’un rat pouvait se détendre et dormir sur ses deux oreilles ? Là était toute la question que se posait Anarky et dont il se gardait de demander pour ne pas passer pour un parfait idiot.

« Une dizaine de minutes ? Alors autant nous mettre en route. Les égouts sont grands et je dois t’avouer qu’on va perdre un peu de temps à retrouver notre chemin.. » C’était une triste vérité que voilà. Dans leur fuite ils avaient couru au hasard des tunnels et corridors. Ils allaient devoir errer un sacré bout de temps dans ce dédale souterrain avant de pouvoir retrouver le parcours qu’ils avaient empruntés. Pire encore cette partie des souterrains de la ville n’avait pas encore été cartographiée par les anarchistes. Aucune griffe ne figurait sur les murs pour avertir des danger, des planques, et autre. En vérité le danger était partout et provenait surtout des produits qui s’épandaient dans les réseaux souterrains. De fait aucune cache et aucune activité souterraine n’était à prévoir ici. Pire encore les rumeurs de mutants, dont cette ratte en était le parfait exemple, dissuadait bien souvent les expéditions et autres explorations. Toutefois ni lui, ni Cleo, n’étaient au courant qu’en ce moment même, dans ces mêmes tunnels qu’ils arpentaient un tout autre danger infiniment plus terrifiant que ce rat mutant était à l’œuvre.

Lentement mais sûrement ils retrouvaient leur route dans ce dédale de tunnels. S’aidant l’un l’autre des bribes mémorielles qu’ils arrivaient à retrouver de leur fuite. Une sorte d’alchimie semblait se créer entre ces deux êtres masqués. Tant et si bien qu’à voix basse et en évoluant ils se faisaient la conversation. Leurs chuchotis se réverbéraient comme les crissements de deux petites souris. « Et du coup, tu vis ici dans les égouts ou t’as un endroit où vivre à la surface ? » Demandait-il en premier lieu avant de poursuivre au fur et à mesure des réponses qu’elle daignait, ou non, donner. « Ton surnom c’est Ratcatcher 2 mais le premier du nom il est où et qui est ce ? » Il fouillait dans ses souvenirs s’il avait déjà lu quelque part tant sur un journal que sur internet l’existence des Ratcatchers. Mais rien ne lui venait à son grand désarroi. Il allait devoir s’en remettre à Cleo pour assouvir sa soif de connaissance et sa curiosité qui parfois pouvait être bien maladive.

Soudain au détour d’une intersection Anarky posait sa main devant Cleo pour l’arrêter net. Sur le faisceau de la lampe accrochée à son arme à feu il désignait le sol devant eux. Des traces et pas des moindres. De terrifiantes et énormes traces de pas griffus et boueuse maculaient le sol humide. Une chose était sortie des eaux pour évoluer sur la terre ferme. Ca semblait gros, très gros. « J’ignorais qu’il y avait d’autres mutants dans le coin…et toi ? On fait quoi ? On poursuit ou on fait comme si on n’avait rien vu et on retourne en surface ? Je suis pour qu’on continue pour au moins reconnaitre… Même si je suis de moins en moins chaud. »
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 142
Date d'Inscription : 21/08/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Echappée d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Cleo Cazo / Ratcacher 2
Cleo Cazo / Ratcacher 2
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyLun 22 Nov 2021 - 23:26

Suite aux explications de Cleo, Anarky proposa de se mettre en route sur le champ sans même tenir compte de sa proposition. Elle se demandait si iel l’avait même entendu, mais ne tenta pas de la réitérer. Elle le‧a suivie lorsqu’iel sortit de leur cachette et ils s’enfoncèrent ensemble dans les égouts. Elle ne se souvenait pas avoir vu cette partie-là sur la carte et son acolyte ne semblait pas être particulièrement familier avec les lieux, ils avançaient donc plus ou moins à l’aveuglette. Cleo gardait son appareil allumé dans sa main, pour tenter de sentir la rate à distance. Normalement, elle pensait pouvoir la détecter suffisamment tôt pour éviter d’être repéré et savoir si son hypothèse était juste sans avoir à risquer leur peau. Il faudrait ensuite l’approcher avec beaucoup de précautions. Assurément, la rate ne dormirait que d’un œil. Elle pensait toutefois ne pas avoir à s’approcher de trop près pour faire ce qu’elle avait à faire.
En attendant, ils déambulaient ensemble dans les tunnels en faisant la conversation. Et du coup, tu vis ici dans les égouts ou t’as un endroit où vivre à la surface ? Lui demanda Anarky. C’est compliqué, lui répondit-elle, je n’ai pas vraiment d’endroit particulier où je vis. J’ai dormi un temps dans les égouts avec d’autres personnes, mais c’était vraiment parce qu’on était obligé. Maintenant, on est à la surface, mais comme je t’ai dit, j’ai pas vraiment d’endroit fixe, je tâche de trouver des coins où dormir au jour le jour. Elle ajouta en haussant les épaules. Ça me dérange pas plus que ça, j’ai l’habitude.
Elle eut un peu plus de mal à répondre à sa seconde question : Ton surnom c’est Ratcatcher 2 mais le premier du nom il est où et qui est ce ? Elle fit une pause avant de répondre : C’était mon père. Enfin techniquement, son surnom, c’était Caça-Ratos. C’est comme ça que la presse l’a nommé quand il a fallu donner un nom à la personne derrière le… comportement étrange de certains rats. Elle refit une pause. Il nous a quittés, il y a longtemps. Le masque couvrait son visage, mais sa voix indiquait clairement que parler de ça était douloureux pour elle. J’ai repris son nom, et lorsque je suis arrivé aux États-Unis, je l'ai… adapté à l’anglais.
Il se passa encore un peu de temps avant qu’Anarky ne l’arrête pour lui montrer des traces de pas. Iel ne semblait avoir aucune idée de qui pouvait en être l’auteur, mais Cleo avait une très bonne idée de leur provenance. On ne passe pas un séjour à Arkham, suivi d’une évasion dans les égouts, sans avoir été au moins avertie de l’existence de Killer Croc. Ce qui était assez étrange, c’était ce qu’il faisait ici. Il est sans doute plus résistant aux rejets d’Ace Chemical que le reste de la population, mais ça ne devait tout de même pas être un environnement très agréable. Surtout, maintenant, qu’il y avait une rate géante qui… tuait des sans-abris… avec qui on lui avait dit que Croc avait parfois des affinités. Oh non, laissa-t-elle échapper avant de se ruer en direction des traces de pas. Nonnonnonnon, continua-t-elle de se dire en courant. Elle espérait qu’elle se trompait. Il n’était pas venu s’occuper de la rate. Mais si c'était le cas, elle devait d’abord lui parler, le convaincre de la laisser l’aider. Elle tomba finalement nez à nez avec lui. Il n’avait pas l’air particulièrement disposé à faire la causette, mais elle prit son courage à deux mains et dit sur le ton le plus amical qu’elle pouvait en reprenant son souffle et en tendant la main : Bonjour, je m’appelle Cleo, Cleo Cazo.
Elle ne savait pas si Anarky l’avait suivi, elle ne pensait pas qu’iel l’abandonnerait, mais il était possible qu’il ne l’avait pas encore rattrapé.
Revenir en haut Aller en bas
Arkham Asylum
Messages : 23
Date d'Inscription : 26/10/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: ►Bane, Batman
♣ Alliés : :
Killer Croc
Killer Croc
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyLun 29 Nov 2021 - 10:52

PETIT, PETIT, PET'...
Les égouts de Gotham, c’est toute une histoire entre ce lieu et le crocodile. Peu importe comment on se représente la chose, c’est un fait. Le lieu est humide, sombre et totalement désintéressé du reste de la ville autant que cette dernière l’est pour cet endroit. On peut presque penser que cela ressemble à la Louisiane natale de l’animale à beaucoup de niveaux et lui offre un sanctuaire à chérir et où demeurer comme une réserve pour saurien. Il y a beaucoup de choses à manger pour qui sait se débrouiller ou n’est pas trop regardant sur la provenance de sa nourriture.  

Le mutant écailleux est à peine de retour sur son fief qu’il doit déjà faire en sorte de le conquérir une nouvelle fois, comme si sa brève disparition avait autorisé le reste du monde à en disposer. Dans la tête du monstre, ce n’est pas aussi simple, et il n’est pas question qu’il laisse un seul centimètre carré de son territoire à quelqu’un d’autre. Ici, c’est chez lui, depuis son arrivée et jusqu’à sa mort. C’est une chose totalement non-négociable.  

L’eau n’a jamais été d’une grande qualité dans les égouts, pour la raison évidente qu’il s’agit d’eaux usées, bien entendu, mais ces derniers temps, c’est pire. Des produits chimiques sont déversés dans les canaux et rendent malades ceux qui vivent ici. Le crocodile semble bien résistant à la contamination, mais ce n’est pas le cas de la plupart des sans-abris. Des barils sont parfois retrouvés par la créature des égouts. Ace Chemical, c’est le nom de la compagnie qui déverses ses agents chimiques des plus toxiques dans les eaux de la ville devant se faire traiter. Le problème, c’est qu’une station d’épuration n’est pas appropriée pour traiter une eau contaminer, toutefois, le problème de Croc est bien plus terre à terre. Il ne tolère pas qu’on souille ce qui demeure pour lui une sorte de coin de paradis.  

Non content qu’il y ait des hommes malades dans les égouts, il y a également quelque chose d’autre maintenant. Un prédateur nouveau dans ces lieux qui veut se faire une place dans la chaîne alimentaire. Waylon a discuté avec des sans-abris qui lui ont confié que certains d’entre eux ont disparu et que du sang et des os sont parfois retrouvé dans les égouts. Ce n’est pas le monstre d’écailles, il a déjà bien assez de nourriture avec les dealers qui se sont installés et qu’il déloge les uns après les autres. C’est une autre créature et aujourd’hui, le crocodile est parti en chasse...

Au détour d’un canal une odeur de sang très forte attire Croc à la surface pour être bien certain de ce qu’il a flairé. Il repart en plonger pour gagner en vitesse et tombe rapidement sur deux corps à moitié dévorés. Waylon est sur la bonne piste, il en est persuadé. Il continue sa route un moment dans la direction de cette odeur de rat extrêmement prononcé qu’il a perçu sur les cadavres avant de devoir faire surface et mettre pied à terre pour continuer.  

Alors que Croc commence à accélérer le pas pour rattraper l’animal qu’il veut dévorer, il tombe sur une silhouette encapuchonnée et masquée qui se présente. Par réflexe, le saurien qui ne peut pas cacher sa dentition de prédateur la fait claquer dans l’air tout en écartant les bras en montrant ses griffes taillées pour mettre en pièces ses proies. La personne devant lui se présente et alors qu’il est en pleine chasse, c’est une sacrée prise de risque, car il ne serait pas contre un amuse-bouche.
Killer Croc ▬ T’es qui toi ! Grogna le crocodile. J’te connais pas !
Il est dangereux de faire un tête à tête avec le crocodile fou sur son territoire, d’autant plus quand ce dernier ne vous connait pas.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyJeu 2 Déc 2021 - 2:43

Petit, petit, pet'...
26.10.17 - ft Ratcatcher II ••• C'était, en définitive, une très mauvaise journée. Anarky avait perdu deux camarades dans cette expéditions et chaque anarchiste qui trépassait ou qui se faisait arrêter ne pouvait pas être remplacé par d'autres. Cet idéal utopiste n'avait jamais vraiment le vent en poupe depuis plusieurs décennies. Et celles et ceux décidés de l'embrasser étaient souvent peu enclin à aller véritablement jusqu'au bout des choses. Mais là, cette histoire de rat mutant devenait bien secondaire lorsqu'il rejoignait Cleo pour faire face à l'immensité saurienne qu'était Killer croc.

Il était aussi immense que large tant et si bien que s'il ne semblait pas pouvoir se dresser pleinement sur ses jambes en ces lieux. Un mastodonte dont même l'arme à feu d'Anarky ne ferait que peu d'effet. La crainte immobilisait Anarky et son estomac menaçait de s'auto-digérer lorsqu'il vit sa comparse tendre la main vers le mutant comme s'ils étaient des êtres civilisés dans un endroit civilisés. Définitivement les égouts étaient devenu de véritables lieux de rencontre et il fallait se faire à ce changement. Il déglutissait et prenait son courage à deux mains pour se mettre aux côtés de Cleo et faire face au reptile bipède. L'arme à feu en sautoir dans le dos et le cran de sureté mis il voulait à tout pris ne pas paraître menaçant. La moindre incompréhension pouvait se payer très chère. Lonnie le savait s'ils n'arrivaient pas à parlementer Killor croc n'allait faire qu'une bouchée d'eux deux. Cleo n'avait pas l'air bien épaisse et lui non plus, d'ailleurs...

"..." Il fallait éviter les grandes envolés lyrique et aller à l'essentiel. Abandonner le nous globale et adopter pendant un temps le je simple. "Je suis Anarky." Disait-il après que Cleo se soit présentée. "On est pas là pour te chercher des problèmes. On est plus à la recherche d'un rat qui aurait muté à cause des fuites de Ace Chemical." Il respirait lentement, par le ventre, pour recouvrir son calme. "Tu es Killer Croc, c'est bien ça ?" Il en avait entendu parler. Des légendes souterraines. Mais à Gotham City les légendes étaient les trois quart du temps fondées. Un jour, on lui a même parlé de l'existence probable de Démons et de vampire. Des sornettes que Lonnie finissait par admettre l'existence plus que probable. "Ecoute on ignorait que c'était ton territoire. Donc si tu acceptes on peut coopérer pour retrouver ce rat géant ou... bien... repartir de là où on vient et faire comme si on ne t'avais pas vu pour éviter de t'attirer plus de problèmes." Dans un sens, il comprenait presque l'agressivité de Killer Croc à leur encontre. Comment l'en blâmer après tout ? Sa forme, ses mutations... Rien qui ne pouvait être accepté par la Société et le genre humain. Donc voir deux hominidés face à lui il était évident que sa première réaction n'allait pas être de l'ordre de l'hospitalité et la proposition de partager un thé. Sa main pressait celle de Cleo tant il se tenait prêt à l'emmener dans une fuite aussi éperdue que vaine dans les égouts. Toutefois une chose était sûre il lui était hors de question de l'abandonner là.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 142
Date d'Inscription : 21/08/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Echappée d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Cleo Cazo / Ratcacher 2
Cleo Cazo / Ratcacher 2
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyVen 3 Déc 2021 - 0:06

De toute évidence, Croc n’était pas d’en particulièrement bonne disposition, ce qui était assez prévisible, toutefois, il ne les avait pas encore attaqués ce qu’elle considérait comme un bon signe. Elle n’était pas vraiment rassurée, mais elle essayait de rester optimiste. À ses côtés, Anarky qui l’avait rejointe, n’en menait pas large non plus. Elle avait remarqué qu’iel avait laissé tomber le ‘‘nous’’, pour le ‘‘je’’ plus simple. Elle sentait également la tension dans sa main, agrippant la sienne, prête à l’entraîner avec iel si les choses tournaient mal. Elle la serra en retour, autant pour le‧a rassuré que pour se rassurer, elle-même.
Anarky avait quelque peu éclairci la situation, mais Cleo n’était pas certaine que cela suffirait à convaincre Croc de les laisser poursuivre leur opération. Elle ne pouvait pas abandonner maintenant, pas après tout ce qui c’était passé. Elle avait passé pas mal de temps avec des Arkhamites, elle savait que pour beaucoup d’entre eux, il était possible de raisonner avec eux si on se donnait la peine de les comprendre. Peut-être qu’elle se trompait, que ce n'était pas le cas ici. Mais ça ne l’empêcherait pas d’essayer.
Elle lâcha la main d’Anarky et dit en se plaçant entre iel et Croc : Nous sommes vraiment désolés de vous avoir déranger, mais cette rate a tué plusieurs sans-abris, alors l’un d’eux m’a demandé de l’aide. Je suis nouvelle en ville, mais je traîne pas mal avec eux et je peux communiquer donc... Elle fit un geste pour dire "voilà". Elle continua ensuite d'expliquer : Je pensais peut-être pouvoir la faire cesser sans avoir à lui faire du mal. Je veux dire, au final, ce n’est qu’une simple créature qui s’est retrouvée mutée par accident et essai de survivre. Elle est seule, affamée, dans un environnement clairement hostile et… elle a fait de mauvaises choses, mais je ne pense pas que ce soit une raison pour la tuer ou la mettre en cage, pas si il y a d’autres solutions possibles.
Elle reprit son souffle puis rajouta, un peu hésitante : Pour l’instant, il y a un truc qui bloque, qui m’empêche de communiquer avec elle ; mais je pense pouvoir éviter ça, si je peux la trouver pendant qu’elle dort.
Elle se retourna ensuite en continuant : Et Anarky est ici pour prélever des échantillons afin de révéler le rôle d’Ace Chemical dans toute cette affaire, pour qu’ils arrêtent de déverser leurs produits dans les égouts et que ce genre de situation ne se reproduise pas. Qu’il n’y ait pas encore une dizaine d'autres rats mutants dans les égouts après celle-ci, parce que l’origine du problème n’est pas réglée. Et peut-être, au passage, mettre fin à d’autres de leurs pratiques polluantes.
Elle avait tâché de mettre le plus de conviction possible dans sa voix durant ses explications. Ce n’est pas particulièrement dans la mesure où elle ne faisait que dire la vérité. Elle ne l’avait pas dit explicitement, mais souhaitait aussi montrer clairement à l’homme-crocodile qu'ils étaient tous dans le même camp, qu’ils n’y avaient pas de raison de ne pas s’entraider ou au moins, les laisser faire.
Elle termina malgré tout en disant : Je sais que vous n’avez aucune raison de nous croire, mais… Elle retira son masque pour qu’il puisse mieux juger de sa sincérité : Laissez nous juste essayer, s’il vous plaît. Je vous promets que quel que soit le résultat, après ça, nous quitterons les égouts et ne reviendrons plus jamais vous déranger, si c’est ce que vous voulez.
Les émanations lui piquaient les yeux et lui brûlaient la gorge, mais elle voulait connaître sa réponse avant de remettre son masque.
Revenir en haut Aller en bas
Arkham Asylum
Messages : 23
Date d'Inscription : 26/10/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: ►Bane, Batman
♣ Alliés : :
Killer Croc
Killer Croc
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyVen 3 Déc 2021 - 9:57

Petit, petit, pet'...
Les deux personnes qui se trouvent devant lui, Killer Croc ne les connait pas du tout et ils ne lui évoquent rien. Ils pourraient faire office de bon repas, c’est ce à quoi il pense sur l’instant malgré la posture très défensive des deux. Le prédateur n’est pas connu pour faire preuve de clémence lorsqu’on pénètre sur son territoire, toutefois, il a déjà bien mangé aujourd’hui et la faim ne joue donc pas dans sa réflexion pour une fois. Il accorde un semblant de répit à ceux qui se trouvent devant lui.

Waylon est une personne très primaire et il est réceptif à la flatterie. Sentir la peur qu’il inspire est autant une motivation à tuer qu’à épargner car il faut bien des gens en vie pour signifier aux autres le danger et son retour dans les égouts de Gotham. Quand les deux se confondent en excuse en proposant de simplement tourner les talons et de ne plus le déranger, c’est un argument que le crocodile sait apprécier et recevoir. Il aime sentir l’appréhension et l’effroi à l’idée qu’il puisse les tailler en pièce et en faire son quatre heure sur une lubie soudaine de sa part.

Eux aussi sont à la recherche de la créature qui vit maintenant dans les égouts. Le crocodile mutant s’est mis en chasse pour tuer cet autre prédateur, mais il écoute ce qui lui est dit. Comme son odorat lui en avait informé, il s’agit bien d’un problème de rat, le même genre d'odeur qu'il sent émaner de la silhouette la plus fluette des deux humains qu’il a devant lui. Cette créature pourrait représenter un bon repas, à défaut d’un beau combat, c’est tout ce qui passe par la tête du mutant d’écailles à ce moment-là. Toutefois, la personne masquée lui ayant parlé en premier lui explique avec conviction qu’elle ne veut pas faire de mal à cette créature et veut au contraire entrer en contact avec, sans y être encore parvenu. C'est ce genre de choses dont Croc n’a cure et il décroche un peu à ce moment en pensant qu’il ferait bien mieux de simplement trancher dans le vif sans tergiverser. Toutefois, elle finit par évoquer Ace Chemical et la présence de cet Anarky ici pour leur nuire.
Killer Croc ▬ Ace Chemical... je connais ça... Ils souillent mes eaux... rendent malades les habitants des égouts... Grogne le monstre.
Il est étonné quand la jeune femme dévoile son visage en retirant son masque malgré l’atmosphère qui n’est pas vraiment propice à ce genre de fantaisie. Il n’est pas recommandé en ce moment de respirer l’air des égouts avec ce qui s’y trouve. Toutefois, elle livre également qu’elle est venue en aide aux gens qui vivent ici sur l’invitation de sans-abris. C’est un peu comme Croc...
Killer Croc ▬ D’accord. Vous pouvez rester. Mais je reste avec vous. Ici c’est chez moi.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyDim 12 Déc 2021 - 11:04

Petit, petit, pet'...
26.10.17 - ft Ratcatcher II & Killer Croc •••C’était définitivement l’une des journées les plus étranges qu’Anarky avait pu vivre depuis pas mal de temps. Killer Croc, Anarky et Ratcatcher 2 étaient dans les égouts. Cela pouvait être le début d’une blague mais non, c’était bel et bien la réalité vraie et ces derniers allaient s’allier pour chasser un rat mutant dans le quartier où il y avait Ace Chemical.

Cette usine chimique était, aux yeux du jeune révolutionnaire, l’une des nombreuses verrues dans le paysage Gothamite. Une usine chimique sur l’île de Gotham. C’était une insulte même à toute logique, aux normes ISO mondial, à tout bon sens commun. Evidemment, elle était placée de sorte à se que le vent aille directement porter les fumées et vapeurs nocives dans les quartiers les plus pauvres. Et même les normes sous l’investiture d’Obama n’avaient pas suffit à faire fermer cette insulte à l’environnement. Pire encore Ace Chemical malgré les destructions, les dégâts, perdurait à se réparer, à croitre et à tout empoisonner sur son passage. Il avait cette usine dans le collimateur depuis longtemps, très longtemps. Et l’un des rêves d’Anarky était de voir cet endroit se fermer définitivement. Qu’importe les quelques centaines de personnes qui allaient être au chômage. Ces derniers étaient tout autant les victimes car rendus complices de cet empoisonnement de masse des sols, des faunes et des flores, ils ne pouvaient pas se résoudre à montrer des grèves, s’unir en syndicats. Les travailleurs de cette usine, pris à la gorge, perduraient à abattre le travail aveuglément.

« C’est aussi un ennemi que l’on voudrait abattre, Killer Croc, disait Anarky avec conviction alors qu’ils s’engageaient ensemble dans les tunnels. Seulement… C’est surtout un ennemi que l’on ne peut atteindre. On pourrait tuer le directeur, le pdg, mais ça en ferait des martyrs. Et d’autres viendront les remplacer éternellement. Je… J’enquête depuis longtemps sur cet endroit pour essayer de trouver un scandale tel que plus personne ne pourrait fermer les yeux sur ces agissements. Et ce rat… pourrait être notre ticket mais… » Il doutait, un peu, de la véracité d’envoyer une photo aux médias. De nos jours il était possible de tout faire, tout créer, avec un bon logiciel photo et de très bonnes compétences en graphisme. Il n’avait d’autres choix que de la capturer et montrer cette chose comme une bête de foire à la face du monde. Mais c’était prendre le risque de se mettre en porte à faux d’une part face à Cleo, de l’autre avec Killer Croc. Sur ce coup-là il devait bien se l’avouer et se résigner. « Mais ce serait se montrer aussi, si ce n’est plus cruel que ces gens-là. Ce serait montrer cette créature comme une bête de foire aux médias. Et je pense que ce serait pire encore. » Il finissait par ranger l’appareil photo dans son sac en bandoulière. La preuve irréfutable des agissements malsains d’Ace Chemical allait être plus tard.

Ils remontaient enfin la piste de la créature. Ses pas dans la bouillie informe, mélange de terre, de crasse et de détritus, qui maculait le béton de la zone sèche montraient bien les pas lourds de la bête. Elle s’était creusée un trou pour pouvoir se reposer et à la surprise du groupe plusieurs crissements et couinements se faisaient entendre. Hâtant le pas c’était avec horreur qu’ils pouvaient apercevoir que la bête mettait bat. Une demie douzaine de bébés encore dénués de pilosités s’extirpaient du ventre boursoufflé de leur mère. La mère aussi gros qu’un énorme chien avait des petits gros comme des chats. Une horreur pour Anarky, une scène sans doute merveilleuse pour Cleo, un repas plus copieux pour Killer Croc.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 142
Date d'Inscription : 21/08/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Echappée d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Cleo Cazo / Ratcacher 2
Cleo Cazo / Ratcacher 2
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptyLun 20 Déc 2021 - 16:28

Cleo remit son masque à la seconde où Croc avait accepté de les laisser faire leur mission. Ses yeux continuaient toutefois à lui piquer atrocement et les irritations provoquées par les vapeurs provoquaient des quintes de toux même après qu’elle est remise sa protection sur son visage. Elle ne savait pas ce qu'étaient les substances qu’on déversait ici, mais elle n’était pas près de remettre son visage à découvert après ça. Elle se demandait comment Croc et la ratte faisaient pour le supporter.
Quoi qu’il en soit, Anarky expliqua un peu plus ses motivations concernant Ace Chemical. Iel sembla songer un moment à révéler l’existence de la ratte aux journaux, mais se ravisa. Elle appréciait qu’il prenne le sort de la ratte en considération, même si il était dommage que cela mette un frein à ses investigations sur la compagnie.
Je suis certaine qu’on trouvera quelque chose, lui dit-elle, entre deux toux, pour le‧a réconforter. Elle fouilla ensuite dans ses poches, il lui semblait qu’elle devait avoir… Aha ! Elle sortit une écharpe un peu vieille, mais encore en assez bon état. Elle l’avait trouvé, il y a un an ou deux déjà, laissée à l’abandon dans un parc. Elle n’y était pas particulièrement attachée, mais comme tout objet, qu’on possède un certain temps, elle possédait une petite valeur sentimentale. Cleo la tendit à Croc, et après un ou deux toussotements lui dit : C’est pour vous remercier, teuheu, de nous permettre de rester.
Elle avait fait ça assez machinalement, ça lui semblait juste être la chose logique à faire. Quelqu’un vous laisse rester chez lui, vous le remerciez. Elle n’était toutefois pas sûre que Croc appréciait ce genre de cadeau, quelque chose à manger aurait sans doute été mieux, aussi elle ajouta : Désolée de pas pouvoir offrir mieux, mais j’ai pas grand-chose d’autre sur moi.
Au moins, elle lui avait offert quelque chose en retour. Elle espérait que si l’écharpe n’était pas à son goût, il apprécierait au moins le geste.
Peu après ça, ils se remirent en route sur les traces de la ratte. Cleo tachait de ne pas le montrer aux autres, mais elle avait encore un peu la tête qui tournait à cause des gaz qu’elle avait respirés. Ils arrivèrent finalement à l’endroit où se trouvait la ratte et OH MON DIEU, IL Y AVAIT DES BÉBÉS !! Elle eut beaucoup de mal à retenir son excitation en voyant les six petites figures roses, sans poils, œil ou oreille, chacune de la taille d’un petit chat. Elle réussit toutefois à se contenir et à faire reculer ses deux camarades hors de la vue de la ratte trop occupée à manger le placenta pour les remarquer, enfin plutôt hors de son ouïe, les rats se basent plus sur l'odorat et l'audition que leur vue.
Ok, mauvaise nouvelle, elle dort pas. Meilleure nouvelle, elle a mis bas. Donc je devrais pouvoir, elle se concentra tandis que son appareil s’allumait, la surveiller à travers ses petits. Elle pouvait les sentir, leurs esprits ne semblaient pas être bloqués comme celui de leur mère. Donc ce n’était pas dû à la mutation, ou du moins, n’était systématique chez les rats mutés ; bon à savoir.
Elle se tourna ensuite vers les deux personnes qui l'accompagnaient : On dirait qu’il va falloir attendre, leur dit-elle un peu gênée. Je suis sûr qu’elle va aller dormir dans pas longtemps. Elle fit une pause. Quelqu’un a une idée de sujet de discussion ? Demanda-t-elle en réfléchissant.
Attendez, je sais, qu’est-ce que vous pensez de Batman ? En ce qui me concerne, je viens d’arriver et je l’ai jamais vu, donc c’est un peu dur de me faire un avis. Mais bon, il a cassé la gueule à… je dirais, la moitié des personnes que je connais dans la ville, donc… Elle fit un geste pour dire qu’elle n’en pensait pas plus de bien que ça. Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Arkham Asylum
Messages : 23
Date d'Inscription : 26/10/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: ►Bane, Batman
♣ Alliés : :
Killer Croc
Killer Croc
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptySam 8 Jan 2022 - 18:29

Petit, petit, pet'...
Le prédateur saurien ne comprend pas vraiment tous les dires de son interlocuteur mystérieux lui assurant que la compagnie responsable n’est pas un ennemi que l’on peut abattre. Dans sa tête, il suffit simplement de trouver les responsables, de les peler comme des animaux et de les manger éventuellement selon la faim tenaillant ce dernier à ce moment-là. Le fait d’en faire éventuellement des martyrs passe au-dessus de la tête du crocodile, car pour lui le problème est simple, si une compagnie vient lui pourrir l’environnement de vie dans les égouts, il suffit de la détruire. Il y a des experts en démolition qui vivent dans les bas quartiers et sont prêts à tout pour un peu d’argent. Un cambriolage ici ou là et Croc pourra s’offrir les services de ces individus. Les états d’âme du mutant ne sont plus à rechercher, car ça fait bien longtemps qu’il en est dépourvu.

En revanche, la surprise naît dans la pupille fendue encastrée dans cette arcade sourcilière écailleuse lorsque la jeune femme masquée lui tend une sorte de vieille écharpe. Une offrande qui n’est d’aucune utilité pour un être allant autant dans l’eau que Waylon, mais son geste ici pour le remercier a une sorte de connotation étrange dans l’esprit du criminel. En réalité, cela fait bien longtemps que l’animal mutant n’a rien reçu en guise de remerciement, si tant est qu’on l’ait déjà remercié par le passé. Il y a une sorte de candeur chez cette demoiselle qui vient retenir l’envie de dépecer chez le monstre qui prend du bout des griffes le présent.

Les trois comparses se remettent en route dans les égouts et sous l’impulsion du moment, la jeune femme excitée pour une raison incompréhensible du point de vue de Croc fait part de la nouvelle. La monstrueuse rate est bien là, avec ses petits. Pour le crocodile, cela signifie un bon buffet pour se nourrir, mais la jeune femme semble vouloir procéder autrement. Dans un élan de bonté, Croc accepte de retenir son envie de tuer. Même si cette générosité de sa part aurait pu être de courte durée, le fait est que la jeune femme amoureuse des rats lance un sujet qui ne manque pas de faire grincer des crocs le monstrueux colosse.
Killer Croc ▬ Batman...
Ce mot résonne autant dans son esprit que celui de Bane. Rien n’est assez fort pour représenter la haine que le monstre porte pour le justicier masqué qui l’a enfermé de nombreuses fois.
Killer Croc ▬ J’ai hâte de sentir ses os craquer sous mes dents. Batman est une plaie que je compte bien faire disparaître !


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Polyvalent
Messages : 262
Date d'Inscription : 27/09/2018
Ombres de Gotham
Ombres de Gotham
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptySam 8 Jan 2022 - 18:35

@Ombres de Gotham a écrit:

Anarky


Cela fait peut être cinq minutes que je suis pointé là, peut être dix, voir quinze ... Je n'en sais rien, j'ai perdu toute notion du temps depuis mon entrée dans ces égouts, mais la conversation semble pourtant prendre un tournant que je n'avais pas supposé. Il était étonnant de voir que l'on en viendrait à discuter avec un passionné des rats et un crocodile vivant. Pourtant, le temps, c'est sûrement la chose qui met la plus précieuse dans cet enfer, plus que le sang qui n’est plus qu'une simple monnaie d'échange pour que je vive plus longtemps. Qui sait si Croc n'a pas envie de se faire un petit goûter de minuit avec nous deux. Les rumeurs sur le cannibalisme étaient très présentes à Gotham City. Et pour détendre l'atmosphère, voila que nous parlions du Batman.

"Un justicier fasciste qui instille la peur dans les coeurs des citoyens de Gotham. Un être qui fait sa propre justice et qui s'élève au-dessus du peuple, sans rendre de comptes à personne. Il est un danger, pour n'importe qui présent dans cette ville, et il légitime à lui seul, la poussée dictatoriale que prend notre société."

Le Batman était un adversaire politique, qu'il me faudra abattre, tout comme les Wayne, et les grandes familles qui se nourrissent comme des parasites sur le sang des travailleurs. Non. Je ne mourrais pas sans lutter, quitte à verser tout le sang qui circule dans mes veines. Me laisser emporter par le désespoir, c'est lui faire gagner la partie avant même qu'elle commence réellement. Je ne dois pas penser comme ça, je ne peux pas. Je me bats pour la liberté, je me bats pour votre liberté. Mon but est de vous montrer les barreaux de cette prison, de vous dévoiler tout les mensonges sur lesquelles se base toute votre vie. Mais vous seul pouvez ouvrir la porte de la prison et en sortir. Je ne suis là que pour vous aider, pas pour le faire à votre place. Si aujourd’hui je me permets de parler en votre nom, demain, ça sera à vous de le faire par vous-même. Vous devrez crier votre frustration, votre colère, votre haine par vous-même. Et si vous le faites, vous pourrez gagner parce qu’ils ont peur de vous. Ils ont peur de votre colère car sans vous, ils ne sont rien. C’est grâce à vous si ils sont montés tout en haut de la hiérarchie. C’est sur votre dos qu’ils ont fait leur fortune et leur gloire. C’est en volant vos vies qu’ils ont construit les leur. Mais un jour, vous reprendrez le contrôle de vos vies. Et c’est vous qui avez le pouvoir de faire chuter ces tyrans des temps modernes. Vous pouvez renverser la société établie pour fonder la votre, une société basée sur la liberté où aucun individu n’opprimera les autres. Mais ce jour n’est pas encore arrivé. Demain est loin et de nombreux obstacles sont entre vous et ce demain presque utopique. Mais la seule chose qui rend ce jour utopique, c’est le fait qu’on vous dise que ce n’est qu’une utopie. On vous fait croire que vous êtes libres et que vous ne pourrez jamais être plus libre que ça. On vous bourre le crane d’idées sur les gens comme moi, faisant passer notre honnêteté pour de vulgaires mensonges. Je suis persuadé que vous tous avez des idées préconçues sur moi et si effectivement vous en avez, c’est de leur faute. Car pour eux, je suis un électron libre et un électron libre représente un danger. Je suis leur ennemi et ils feront tout pour me faire taire et replongez Gotham dans le silence. Mais le silence ne pourra jamais se remparer de Gotham. Parce que ce silence est le gardien de votre prison. Alors que l'ambiance semblait légèrement pesante dans ce boyau d'égouts, je relève néanmoins le regard de mes deux interlocuteurs.

"Je n'ai pas encore eu la chance de le toiser, mais je suis sûr d'être capable de le mettre à terre. De lui montrer qu'il est le véritable responsable de tous les maux qui sévissent dans cette ville. Je suis sûr de retourner sa propre ville contre lui, et de montrer qu'il est le problème que la ville doit résoudre de toute urgence."


Habituellement, je passe mon temps à faire quelque chose, que ça soit lire, bricoler des trucs, taper dans mon sac de frappe mais je prends rarement du temps pour juste me poser. Cela m'arrive parfois, en fin de journée. Je m'assois sur mon siège et je réfléchis. Je pense à où j'en suis, à Anarky, à ma radio, etc … Parfois je doute de tout ça, l'envie de tout arrêter me prend mais je finis toujours par me dire que c’est la solitude qui me force à me dire ça. Et je finis par me coucher, retournant faire des cauchemars jusqu’à mon réveil pour recommencer ce cycle interminable. Mais là, tout est différent. Je ne me suis pas senti aussi bien depuis longtemps. Même après les erreurs commises sur le chantier à l'extérieur de la ville, et malgré le fait d'avoir été trahi par les miens, je sais que mon combat reste juste, et que tant que je reste en vie, les choses ne pourront que s'améliorer. Mon combat était juste, et j'en étais certain.

"Je ne suis pas un simple homme dans un costume, seulement quelqu'un qui veut faire passer l'intérêt de tous face aux délires de ceux qui rêvent de nous domestiquer. Voyez en moi, une image, une idée."


Pendant toute ma vie, j’avais été un brillant élève et aujourd’hui, j’étais en droit de me vanter de tout ce que j’étais capable de faire. J’avais des connaissances dans beaucoup de domaines, allant de la philosophie à la physique en passant par l’économie. J’étais capable de fabriquer des bombes comme de mener un débat contre à peu près n’importe qui. Et malgré tout ça, je me comportais comme le pire des idiots. J’avais réussi à penser qu’en disparaissant de la vie de mes parents, ça les protégerait contre un quelconque revers de fortune causé par moi. J’étais tellement déterminé à devenir Anarky à cette époque que je m’étais persuadé de ça sans voir plus loin. Je n’avais pas pensé un seul instant à la douleur que peut causer à des parents la disparition d’un fils. Je n’avais rien dit, juste couper les ponts au fur et à mesures en raréfiant les contacts que j’avais avec eux jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus aucun. Et en voulant les protéger, je leur avais surement causé plus de souffrance qu’en leur disant la vérité. Aujourd’hui, je prends conscience de mon geste et le regrette plus que tout autre. La vie d'un homme s'efface, pour que la cause avance. Voila le véritable martyre.

Gotham City Rebirth

Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 142
Date d'Inscription : 21/08/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Echappée d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Cleo Cazo / Ratcacher 2
Cleo Cazo / Ratcacher 2
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 EmptySam 8 Jan 2022 - 23:56

Avec le recul, elle aurait sans doute dû s’attendre à de telles réactions. Ni Croc, ni Anarky n'appréciaient particulièrement Batman et ils n'avaient aucun problème à le faire savoir. La colère de Croc en particulier était assez inquiétante, mais elle essaya de l’ignorer du mieux qu’elle pu. Elle se contenta de leur répondre : Bon, eh bien, on dirait que « ne pas aimer Batman » est une autre chose qu’on partage. En plus du fait de chasser le rat mutant, je veux dire.
Elle espérait sérieusement que tout cela n’allait pas dégénérer en concoure de celui qui vaincrait le plus facilement et allait ajouter quelque chose quand elle ressenti une sensation provenant de son appareil : les rats s’étaient endormis.
Elle soupira de soulagement et en informa ses comparses. Elle leur dit ensuite que normalement tout ce qu’elle avait à faire était d’utiliser son appareil, trouver ce qui n’allait pas chez la ratte et ensuite l'emmener elle et ses petits hors des égouts afin d’être sûr qu’ils ne viennent plus déranger Croc. Elle continua, sur un ton d’excuse, que c’était pratiquement elle qui ferait tout le travail, donc pour l’instant, ils n’avaient pas grand-chose à faire, à part rester ici ou venir voir, même si elle les prévint que ça ne serait pas particulièrement excitant à regarder.
Elle alla ensuite prudemment s’approcher de la ratte endormie avec ses nouveaux nés blotties contre elle, en train de téter. En silence et sans geste brusque, elle s’accroupit près d’elle et commença à tenter de pénétrer ses rêves. Son appareil commença à briller, pendant que son corps commençait à tomber dans une sorte de semi-torpeur.

………………………………………………………………………………………………………………………………

Elle baignait à présent dans le Rouge, la force fondamentale qui unissait toutes les créatures animales. Cleo se retrouvait souvent là quand elle dormait, mais il était rare qu’elle s’y rende volontairement. Elle ne savait pas vraiment s’y repérer, préférant se laisser porter par les sortes de courant qui animait le lieu. Elle réussit toutefois dans la masse de chair, d’os, d’organe et de sang qui constituait l’endroit à repérer près une forme qu’elle devinait appartenir à la ratte et l’approcha dans une sorte de nage où son corps (ou du moins ce qui lui servait de corps ici) se liquéfiait pour ensuite se reformer à nouveau et puis de se dissoudre dans la masse pour mieux se reconstruire. C’était tout à fait normal, aussi n’y fit-elle pas attention.
Ce qui était anormal, par contre, c’était l’espèce de croûte d’une couleur indéfinissable qui recouvrait le nez, les œils et les oreilles de la ratte ainsi que d’autres endroits de son corps. Cleo approcha précautionneusement sa main de la tête de la ratte, cette dernière poussa un gémissement de douleur quand Cleo la toucha. Elle s’excusa même si la ratte ne pouvait pas l’entendre et cria à son tour en voyant ses doigts prendre un instant la même couleur indescriptible, avant de redevenir rouge.
Que faire ? Cleo ne pouvait pas communiquer avec elle à cause de ces choses mais y toucher semblait relativement dangereux. Cependant, elle ne pouvait pas avoir fait tout ce chemin pour rien, il n’en était pas question. Elle prit donc son courage à deux mains et se mit à gratter frénétiquement la croûte sur la tête de la ratte.
Celle-ci se débattait en couinant violemment mais Cleo tacha d’ignorer la douleur sourde qui envahissait ses bras en même temps que l’étrange couleur, jusqu’à ce que, au bout de ce qui sembla pour elle une éternité, les derniers morceaux soient arrachés et se désintègrent dans l’atmosphère semi-liquide du lieu.
Cleo soupira de fatigue et contempla ensuite la couleurs qui avait envahie jusqu’à sa poitrine commencer lentement à s’estomper. Elle… Elle ne se sentait vraiment pas bien.
Dans le Rouge, elle commença à repartir doucement à la dérive et s’endormant.
Pendant ce temps, dans le monde matériel, elle s’écroula par terre.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

La ratte se réveilla en sursaut, elle venait de faire un épouvantable rêve. Toutefois, ce dernier n’eut pas le temps de préoccupé ses pensées car elle fut distraite par trois choses : cette étrange impression que quelque chose qui l’avait gêné depuis un moment déjà, depuis qu’elle avait si soudainement grandi, avait disparu ; ses petits qui venaient de naître ; et l’humaine assoupie qui se trouvait étalée devant elle. Elle n’avait pas faim pour le moment, elle n’était pas tout à fait sûre de savoir quoi en faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017   Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Chaperon Rouge [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Profondeurs de Gotham :: Réseau d'Égouts de Gotham-