Imaginez le Mythe de Gotham City




Batwing

Azrael

Orpheus

Katana

Tarentula

Nightrunner

Zatanna

Ragman

Huntress

Simon Dark

Misfit

Stryx

Deathstroke

Duela

Blackfire

Pyg

Quiz

Fright

Zsasz

Killer Moth

March Hare

Magpie

Man-Bat

Strange

Holiday

Sofia Falcone

Mario Falcone

Le Lynx

Tobias Whale

King Snake

Blockbuster

The Bone

Requin-Tigre

Kossov

Omerta

The Jazzman

Julie Madison

Slam Bradley

Dr. Arkham

Aaron Cash

Silver St Cloud

Thorne

Zorbatos

Bullock

Alyce Sinner

Crispus Allen

Montoya

Jason Bard

Talia Al Ghul

Nyssa Al Ghul

Vertigo

David Caïn

Deadshot

Le Senseï

Whisper A'Daire

Bronze Tiger

Catman

Dr Darrk

White Ghost

Merlyn
Derniers sujets
» Drôle de trouvaille - mission solo - 17.01.18
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyAujourd'hui à 3:08 par Lonnie Machin aka Anarky

» Laisses toi glisser, gars.
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyAujourd'hui à 1:05 par Benjamin Shelby

» Time to Play
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 22:58 par Liam Faith

» Une faim singulière [Pv Porcelaine)
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 22:24 par Porcelaine

» Une rencontre au pas, de tir ! (Feat : Barbara Gordon)
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 22:02 par Barbara Grayson / Batgirl

» Mission : "Recevoir une plainte" (Feat : Lisbeth)
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 20:59 par Liam Faith

» Blabla
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 20:50 par Cassandra Cain/Black Bat

» Un robot au chomdu - pv Serena Ardwin - 15.01.18
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 19:39 par Lonnie Machin aka Anarky

» La banquise est froide [PV]
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 19:15 par Oswald C. Cobblepot

» La Nuit au Musée [Cassandra]
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 18:58 par Cassandra Cain/Black Bat

» Trois en moins pour l'honneur [PV - Serena Ardwin]
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 18:31 par Serena Ardwin

» Règlement à OK Gotham [PV Nightwing, Elio, Liam, Batman]
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 18:05 par Dick R. Grayson/Nightwing

» La Course au Jouet
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 17:41 par Serena Ardwin

» Quelques maux à se dire - Alexa Varon BomberGirl - 29/09/17
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 16:54 par Lonnie Machin aka Anarky

» Flitlings and trolls are on the menu. [Pv Owen]
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 15:12 par Jason B. Smith

» Asian Street Fight
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 13:52 par Tian Hong

» Maybe I'm a sweetheart trying to make my own scars || PV Dick Grayson/Nightwing
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 13:49 par Tatiana Lavrinenko

» Deux potes, deux manettes
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyHier à 12:11 par Dick R. Grayson/Nightwing

» Li Wei Zheng, la fleur informatique.
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptySam 15 Jan 2022 - 21:57 par Li Wei Zheng

» Une rencontre inattendue.
What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptySam 15 Jan 2022 - 21:37 par Bruce Wayne / Batman

Le deal à ne pas rater :
Soldes ASOS : -15% supplémentaires sur les articles démarqués ...
Voir le deal

Partagez
 

 What if we made it our business? || PV Esther Richardson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sang-Bleu
Messages : 300
Date d'Inscription : 23/02/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inspectrice du GCPD | Suicide Squad
☠ Relations conflictuelles :: Tous criminels cassant les couilles.
♣ Alliés : : Le GCPD, Les ami(e)s, etc
Tatiana Lavrinenko
Tatiana Lavrinenko
MessageSujet: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyMer 1 Sep 2021 - 17:34



What if we made it our business?❝ Welcome to the wild, no heroes and villains Welcome to the war we've only begun, so Pick up your weapon and face it There's blood on the crown, go and take it You get one shot to make it out alive, so Higher and higher you chase it It’s deep in your bones, go and take it This is your moment, now is your time ❞
( Rise - LoL OST ) ••• C’était un jour tout à fait habituel pour Tatiana, comme à son habitude, elle arrivait à moto, se garait devant le Commissariat, allait chercher son café au petit boulanger/Café du coin avant de rentrer dans le bâtiment qui servait de Quartier Générale au Gotham City Police Departement. Parce qu’il fallait quand même bien l’avouer, le café du Commissariat était réellement dégueulasse, de la vraie pisse de chat… Et Tia’ adorait le bon café ! Elle n’allait surtout pas cracher sur ces habitudes prises depuis son arrivée à Gotham, hein ? Bien que cette journée devait commencer, tout à fait normalement, il y avait un truc qui dérogeait à la règle, cette fois, elle avait deux cafés dans les mains, un dossier en particulier sous le bras et se dirigeait visiblement vers une destination bien précise. Elle semblait tout particulièrement de bonne humeur, soit dit en passant, elle qui avait ces derniers temps l’air d’être d’un mauvais poil monstre… Disons surtout qu’elle n’avait pas non plus l’habitude de se laisser marcher sur les pieds par qui que ce soit, alors forcément, elle avait une certaine réputation.

Enfin, la brune se dirigea vers un bureau, s’approchant tout à fait naturellement, avant d’esquisser un sourire en coin, et d’ouvrir la porte pour tout simplement se signaler. “Ding Dong~” Elle n’avait pas frappé à la porte, ne s’était pas présenter… Cette Russe semblait sans manière, alors que ce n’était pas du tout le cas, bien au contraire. Disons que Tatiana restait d’un naturel incroyable peu importe qui elle avait en face d’elle. La jeune femme croisa le regard de Richardson, étant donné que c’était littéralement dans son bureau qu’elle venait de faire irruption. “Rrr~ Comme j’aime quand tu me regardes de cette façon, Richardson~.” La brune ne put s’empêcher de rire, tout en s’approchant, alors qu’elle posa un café devant la détective, un petit clin d’oeil s’en suivra, avant qu’elle finisse par s’asseoir sur le rebord du dit bureau. “Voilà déjà pour toi. Un bon café. Et ensuite…” Sans attendre, Tatiana posa le dossier en question juste devant sa collègue, un sourire en coin accrocher à ces lèvres. “J’ai pensée à toi quand j’ai lu le dossier.

Dans un premier temps, Tia’ laissa Esther prendre connaissance du dossier, où tout du moins ce qu’ils avaient actuellement. C’était pas le genre d’enquête que beaucoup de personne prendrait facilement, où qui aurait assez les tripes solides pour le prendre en charge. Mais elle avait connaissance de certaines choses à propos de sa collègue, qui faisait que… Et bien la Russe avait bien envie de bosser sur ce dossier avec elle. Il valait parfois être deux que seul sur certaines affaires. “Je te propose de bosser dessus ensemble. J’ai entendu dire que tu étais plutôt friandes de ce genre d’affaires. Qu’est-ce que tu en penses ?

[size=38]©[/size] 2981 12289 0


What if we made it our business? || PV Esther Richardson Kfpp8q
Tatiana talk in Cadetblue
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyVen 3 Sep 2021 - 16:50

Passer la porte
ft Davis Harper- GCPD •••Une nouvelle journée bureaucratique pour Esther. La plaque de Lieutenant à sa ceinture commençait à sérieusement lui peser lourd et à l’éloigner toujours plus du terrain. Régulièrement dans le bureau de l’unité Gordon elle tournait en rond comme un lion en cage. Reléguée qu’elle se pensait à un vulgaire boulot de gratte papier. Bien-sûr on lui confiait des enquêtes. Des cas palpitant même. De véritables os à ronger pour quelques semaines, voir quelques mois, mais une fois que l’affaire était dans le sac elle retournait au placard en attendant la prochaine aubaine à se mettre sous la dent.

C’était devenu ça, sa routine. Fini les patrouilles nocturnes, les courses poursuites, les planques et tout se qui faisait le sel de la vie d’inspecteur. Désormais sa vie était aussi palpitante qu’un épisode de Law & Order au ralenti. Le téléphone sonnait sans cesse, Jenny la secrétaire passait sa vie à frapper à la porte pour lui amener une nouvelle pile de dossier à traiter, de rapport à lire et relire et signer. Il y avait des jours où elle en venait presque à regretter sa promotion. Mais le pire était sans aucun doute l’accueil des nouveaux venus dans la profession. Une perte de temps inimaginable où elle avait l’impression de devoir jouer les cadres sympas d’une boîte de la Silicon Valley pour lui présenter les lieux avec le plus de cool attitude possible. « Et aucun autre gradé est dispo c’est ça ? » Grondait Esther en foudroyant du regard la secrétaire qui disait timidement non de la tête. « Putain… posez le dossier je le lis et j’arrive. » Disait-elle en écrasant rageusement son mégot de cigarette dans le cendrier.

Elle parcourait brièvement les lignes du dossier. Une ex-militaire. Un visage aussi fermé que celui d’Elena Volgin. « Putain…encore un boyscout. Si elle se met au garde à vous j’me tire une balle… » Disait-elle en soufflant par le nez. Elle refermait le dossier d’un claquement sec et l’emportait avec elle en direction du hall principal du Central One. Elle grimpait les escaliers et envoyait bouler Dick au passage en lui sortant un sec « J’ai pas l’temps, Grayson. » Avant même que ce dernier n’ait eu le temps de terminer la première syllabe de ses salutations. Elle lui passait devant, sans s’arrêter, et filer vers son objectif.

La nouvelle n’était pas difficile à repérer. Les épaules carrés, l’air presque hagarde par le nouvel environnement. Elle avançait vers elle rapidement et se saluait dès qu’il ne restait qu’une poignée de pas entre elles d’eux. « Je suis le Lieutenant Richardson. Bienvenu au G.C.P.D. » Disait-elle sans plus de cérémonie en lui tendant la main. « Je vais devoir être votre supérieur référent durant les premiers mois que vous aller couvrir au G.C.P.D. Vos rapports passeront par moi. Mon bureau est au premier sous-sol. On va vous affecter à un coéquipier dans les délais les plus brefs car dans le G.C.P.D vous trainerez toujours par deux. Les Loups solitaires c’est en de rares cas donc par pitié, ne me sortez pas tout de suite que vous la jouez en solo. Maintenant que la messe est dite vous allez me suivre jusqu’à l’étage des officiers. Je vais vous présenter vos quartiers, vestiaires, et la salle de brief où votre supérieur direct vous dira chaque matin votre affectation du jour. Des questions ? Pas de question. Aller en piste. » Elle n’avait aucunement laissé à la jeune bleuet le temps d’en placer une ni de respirer qu’Esther avait déjà fait volteface pour prendre la direction des escaliers. La lieutenante était montée sur ressorts et la cadence de sa marche était très rapide tant et si bien qu’on avait presque l’impression qu’elle courrait sans cesse. Elle avait de l’énergie à revendre et ce n’était pas derrière un bureau que ça allait la calmer.
:copyright: 2981 12289 0


Dernière édition par Esther Richardson le Lun 13 Déc 2021 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 300
Date d'Inscription : 23/02/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inspectrice du GCPD | Suicide Squad
☠ Relations conflictuelles :: Tous criminels cassant les couilles.
♣ Alliés : : Le GCPD, Les ami(e)s, etc
Tatiana Lavrinenko
Tatiana Lavrinenko
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyDim 26 Sep 2021 - 16:51



What if we made it our business?❝ Welcome to the wild, no heroes and villains Welcome to the war we've only begun, so Pick up your weapon and face it There's blood on the crown, go and take it You get one shot to make it out alive, so Higher and higher you chase it It’s deep in your bones, go and take it This is your moment, now is your time ❞
( Rise - LoL OST ) ••• Dans un premier temps, Tatiana avait cru qu’elle finirait par refuser, mais les mots venant d’Esther par la suite finissait par lui confirmé tout le contraire et forcément, elle était ravie de pouvoir être sur une affaire avec Richardson. Elle ne la connaissait pas tant que ça, mais sa réputation dans son boulot était très bien, tout du moins au goût de la Russe. Qui se fichait pas mal des rumeurs et autres conneries du genre. Après tout, tout le monde finissait par devoir faire face à ce genre de choses, même Tia’, bien qu’elle n’avait pas encore entendu de réelle rumeur que ce soit à son propos où vis-à-vis de Richardson. Il faut dire que ce n’était pas trop son genre de faire attention à cela. Enfin, la brune esquissa un sourire sur son visage, plus que ravie, on l’aura bien remarqué, alors qu’elle reprendra tout naturellement le dossier. “Génial. Alors allons-y. C’est moi qui conduis~” Déjà parce qu’elle adorait finir au volant d’une voiture, où d’une moto. Même si elle préférait conduire sa magnifique bécane à deux roues, mais dans ce genre de cas et au boulot, autant dire qu’elle ne ferait pas sa difficile hein ?  

La russe finira donc par sortir de l’établissement avec sa collègue se dirigeant vers l’un des véhicules qu’on mettait à leur disposition, alors qu’elle ira tout naturellement vers la place du conducteur pour s’installer, attendant Esther avant de démarrer pour tout simplement se diriger vers l’église où se trouvait ce fameux prêtre qu’elles allaient devoir interroger. Espérons qu’il ne fasse pas trop le difficile… Mais en vue de l’affaire, c’était quelque chose qui risquait bien d’être complexe. D’ailleurs, elles mettaient surement les pieds dans un nid à emmerde. Ce qui ne dérangeait pas vraiment Tatiana qui se foutait pas mal de tout ça tant que l’affaire était résolu. Quitte  mettre trois mois. La façon de conduire de Tia’ était assez sauvage, il faut dire que dès qu’elle le pouvait, la brune avait tendance à vouloir voir ce qui avait sous le capot du véhicule qu’elle avait entre les mains et n’hésitait pas vraiment à accélérer quand elle en avait l’occasion. Même si elle restait prudente pour le bien des citoyens et se serait con de finir dans un accident. Mais depuis le temps, il fallait bien avoué qu’elle avait bien appris à conduire et s’était tout aussi entraîner dans sa jeunesse. Ça quel plaisir de se rappeler d’avoir piqué la voiture du daron et de partir rouler la nuit au beau milieu de la Russie.

Enfin, là n’était pas vraiment la question, elles arriveront à destination et Tia’ se gara tranquillement pour jeter un coup d’œil à l’église dans un premier temps, avant d’y mettre les pieds. Il faut dire qu’elle était loin d’être croyante et les trucs religieux ce n’était pas du tout son truc, contrairement à sa mère. Comme quoi, elle avait sûrement hérité plutôt du côté de son père. Même si c’était quelque chose qui n’avait strictement rien à voir avec l’héritage. Mais avec son boulot et ce qu’elle avait déjà vu dans sa petite vie, la brune avait fini par ne plus croire à ce genre de conneries. Enfin, elle suivra sa collègue pour finir par rentrer dans l’établissement, regardant un peu autour d’elle dans un premier temps.


[size=38]©[/size] 2981 12289 0


What if we made it our business? || PV Esther Richardson Kfpp8q
Tatiana talk in Cadetblue
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyMer 29 Sep 2021 - 1:26

What if we made it our business
ft Tatiana Lavrinencko - Mission GCPD ••• Elle lisait et relisait le dossier durant tout le trajet, invitant régulièrement Tatiana à ralentir la cadence pour pouvoir lire et bachoter en paix. Cette histoire sentait déjà le roussi avant même d'avoir débuter. Parmi toutes les affaires les agressions sexuelles étaient les pires d'entre toutes. Et si un prêtre avait brisé le serment du secret du confessionnal cela voulait alors dire qu'il avait entendu quelque chose de particulièrement grave. Plus encore venant d'un enfant issus d'une famille de catégorie sociale et professionnelle supérieure. Ca sentait le secret de famille. Une véritable bombe à retardement qu'elles avaient désormais entre les mains.

L'arrivée dans l'église se faisait sans encombre. C'était la semaine, en pleine journée, les offices religieuses n'étaient pas à l'ordre du jour. Sous leurs pas résonnant dans la nef elles remontaient l'allée centrale. Richardson les mains dans les poches posait les regard sur les quelques personnes âgées en mal de spiritualité, sentant leur dernière heure approcher sans en connaitre l'exactitude calendaire. Arrivée au pieds des marches menant au chœur, elles se faisaient aborder par un le révérant Hueber. C'était un homme grisonnant d'une soixantaine d'année. Au physique sec et à l'air austère. Toutefois, dans sa voix, une chaleur apaisante y émanait. Le genre de voix qui mettait rapidement en confiance et en qui on pouvait donner le petit Jesus sans confession. En somme il collait au type de prêtre un peu gâteau et sympathique qu'on pouvait croiser dans les villes de banlieues et non à Gotham City. "Révérent Huerber je présume ?" Disait-Esther avant de se désigner elle puis sa collègue. "Inspectrice Richardson et Lavrinencko. Nous sommes venues rapport à votre appel. Peut on discuter dans un endroit plus adéquat ?" La voix d'Esther était assez basse, comme respectant de manière innée la solennité des lieux. Sans opposer de résistance, plutôt même coopératif, le révérend les guidait jusque dans son presbytère. C'était un minuscule bureau avec derrière son fauteuil une autre porte menant certainement à son logis. La pièce était si étriquée qu'il était légitime de se demander comment un si imposant bureau avait réussi à être mis ici. Seul, Huerber devait se sentir à l'étroit. A trois c'était véritablement inconfortable. Les deux policières étaient épaules contre épaules, et leurs genoux appuyaient fortement sur le bois massif et ouvragé du bureau. "Du coup," reprenait-elle, "nous sommes ici concernant votre déposition. Vous avez assez peu émis d'informations à ce sujet ainsi je vais laisser ma comparse vous poser ses questions en première. Mais soyez certains, mon père, que nous ferons le nécessaire pour que cette enquête reste un huit clos et s'ébruite le moins possible."
:copyright: 2981 12289 0
586
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 300
Date d'Inscription : 23/02/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inspectrice du GCPD | Suicide Squad
☠ Relations conflictuelles :: Tous criminels cassant les couilles.
♣ Alliés : : Le GCPD, Les ami(e)s, etc
Tatiana Lavrinenko
Tatiana Lavrinenko
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptySam 23 Oct 2021 - 11:23



What if we made it our business?❝ Welcome to the wild, no heroes and villains Welcome to the war we've only begun, so Pick up your weapon and face it There's blood on the crown, go and take it You get one shot to make it out alive, so Higher and higher you chase it It’s deep in your bones, go and take it This is your moment, now is your time ❞
( Rise - LoL OST ) ••• C’était le genre d’affaire où Tatiana avait l’intime conviction qu’elle et sa collègue allaient devoir   part pas mal d’épreuves. Entre la famille riche, le fait qu’un prêtre avait accepté de parler à la police et que le dossier avait voyagé un temps jusqu’à elles… Heureusement que Tatiana avait acceptée et avait vite pensée à Richardson, sinon le dossier aurait voyagé encore un moment. À peine dans l’église, Tia’ avait confirmation personnelle que ce genre de choses, la religion, Dieu et tout le bordel qui allait avec ce n’était pas du tout son truc. Elle détestait ce genre d’endroit en plus de sa, malgré le fait que le prêtre semblait chaleureux au vu du ton de sa voix. Face aux présentations, Tatiana se contentait d’un simple hochement de tête, avant de suivre le mouvement. Et bordel, elle détestait encore plus cet étroit bureau… Comment pouvait-on être à l’aise dans ce genre d’endroit ? Ces hommes de Dieu attiraient quand même une certaine curiosité.

La brune observa du coin de l’œil sa comparse, avant de reporter son attention sur le prêtre en question. Eh bien on dirait bien que c’est elle qui allait devoir débuter l’interrogatoire. “On a bien compris que cette affaire peut-être assez complexe, et comme ma collègue l’a dit, on va s’assurer que tout ceci reste discret et entre nous.” Et forcément, Lavrinenko allait s’y tenir, surtout pour le gamin, si un truc aussi grave lui était arrivé, elle n’hésiterait pas à foutre le bordel dans la vie du, où, des coupables. On avait beau détesté tous les criminels de cette putain de planète, même les personnes qu’on pensait les plus saines pouvaient être de belles enflures. La brune soupira intérieurement. Il était maintenant temps de cuisiner ce prêtre afin d’avoir le plus d’informations possible. Parce qu’il fallait bien se le dire, cette histoire restait tout de même un peu flou, voir trop au goût de Tatiana. “J’aimerais savoir un peu plus en détails ce que vous savez vis-à-vis du garçon. Depuis combien de temps avez-vous eut ces informations ?

Ce n’était pas vraiment le genre de Tatiana que de prendre des pincettes dans ce genre de moment, mais la situation était bien plus complexe que ce qu’on pouvait croire. Et elle avait envie d’avoir ce qu’elle voulait, tout en évitant de trop brusquer ce cher prêtre. Et putain, un interrogatoire dans une église… C’était une première et ce genre d’endroit ne mettait jamais réellement Tia’ à l’aise. Allez savoir pourquoi.


[size=38]©[/size] 2981 12289 0


What if we made it our business? || PV Esther Richardson Kfpp8q
Tatiana talk in Cadetblue
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyMer 3 Nov 2021 - 13:58

What if we made it our business
ft Tatiana Lavrinencko - Mission GCPD ••• Esther était mal à l'aise dans ce bureau exigu. Grande croyante jadis elle évitait désormais les églises et à juste titre. Dans le secret des confessionnals les pires crimes étaient parfois avoué et surtout bien caché. Et ce genre de choses ne tardait pas à arriver. En effet, le prêtre parlait qu'il avait obtenus ceci par le secret de la confession et que durant de longues journées il avait prié le Seigneur en espérant avoir une réponse de ce dernier ou un indice sur quoi faire. Puis désespéré il avait osé briser cet engagement, ce secret, pour mettre au courant la police.

Ce dernier décrivait la victime, Adam Wilder, comme un adolescent normal. Enfin, normal aux yeux d'un religieux. Pieux, bien élevé, désireux d'apporter du bon autour de lui. Il venait à l'office tout les dimanches et durant l'été plus rien. Deux mois où il avait tout bonnement disparu. Ses parents avaient parlé qu'il était allé en camp de vacances. Mais le prêtre trouvait cela étrange qu'il, Adam, n'en ait jamais parlé ou n'ait jamais eu la moindre once d'excitation à l'égard de ce projet. Lorsqu'il était revenu de ce camp il était méconnaissable au point de venir se confesser de tout se qu'il a vécu. Malheureusement les informations s'arrêtaient là. Le prêtre estimait qu'il n'était pas de son ressors de dévoiler l'entièreté des propos d'Adam. Insistant que ces choses sont si privées qu'il vaudrait mieux rencontrer le jeune homme en personne pour obtenir des aveux et des informations. Le regard du prêtre se décalait vers une petite fenêtre pour observer le jardinet qu'il entretenait. Un voile de peine se posait sur ses yeux et sa mâchoire inférieure tremblait tant il était bouleversé par la situation.

Esther prenait des notes à côté. Observant tant le prêtre que sa comparse et la laissant faire pour la suite des évènements ou des questionnements.
:copyright: 2981 12289 0
586
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 300
Date d'Inscription : 23/02/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inspectrice du GCPD | Suicide Squad
☠ Relations conflictuelles :: Tous criminels cassant les couilles.
♣ Alliés : : Le GCPD, Les ami(e)s, etc
Tatiana Lavrinenko
Tatiana Lavrinenko
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyDim 7 Nov 2021 - 14:24



What if we made it our business?❝ Welcome to the wild, no heroes and villains Welcome to the war we've only begun, so Pick up your weapon and face it There's blood on the crown, go and take it You get one shot to make it out alive, so Higher and higher you chase it It’s deep in your bones, go and take it This is your moment, now is your time ❞
( Rise - LoL OST ) ••• Toute cette histoire semblait à un point complexe que le prêtre ne semblait pas vouloir donner les informations que les deux inspectrices avaient besoin. Ce qui pouvait frustrée Tatiana dans le fond. Même si elle comprenait qu’il devait garder le secret du confessionnal, il avait fait le premier pas en prévenant la police. Et il se mêlait donc d’une affaire qui pouvait être particulièrement difficile à gérer, autant pour lui que pour les flics. Un léger soupire s’échappa des lèvres de la Russe, qui jeta un coup d’œil à sa comparse, avant de retourner son attention sur le prêtre. “Je comprends, tout à fait la problématique, Mon Père. Mais nous avons besoin de savoir afin que nous puissions continuer l’enquête avec toutes les informations récoltées. Vous avez parlé à la Police en premier, non pas parce que vous avez enfreint votre secret du confessionnal, mais parce que c’était la seule chose à faire pour ce gamin. C’est peut-être le fameux signe de votre Dieu qui vous à pousser à agir de la sorte.” Ce n’était pas vraiment correcte que de jouer avec la croyance des gens, Tia’ n’était pas une croyante, bien au contraire même, mais parfois, c’était une chose dont ils avaient besoin pour pouvoir récolter les informations qu’ils avaient besoin. Soit ils échouaient, soit c’était un total succès et la personne finissait par donner aux flics ce qu’ils voulaient.

Mais c’était clairement une évidence que les deux jeunes femme iront interroger le gamin, mais pour l’instant, elle avait vraiment envie que ce Prêtre finisse par lâcher quelque chose. C’était déjà assez complexe comme ça. “De quoi avez-vous réellement peur, mon Père ? Tout ce que vous nous direz, restera entre nous. J’en fais la promesse.” Peut-être que ce n’était pas quelque chose à faire, de promettre une chose pareil, mais parfois Tia’ avait tendance à prendre certains risques où à se mouiller carrément dans certaines affaires, tant qu’elle arrivait à ces fins et qu’elle pouvait avoir toutes les preuves nécessaires pour foutre ces foutus connards en taule. Peu importe leur situation. Cela pourrait être le Président de la Russie, que cela lui ferait le même effet.


[size=38]©[/size] 2981 12289 0


What if we made it our business? || PV Esther Richardson Kfpp8q
Tatiana talk in Cadetblue
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyJeu 11 Nov 2021 - 13:15

What if we made it our business
ft Tatiana Lavrinencko - Mission GCPD ••• Malgré l'insistance et les paroles de Tatiana le prêtre restait muet. Au fond de son regard on pouvait presque lire le regret d'avoir effectué ce signalement. La peur, la culpabilité, l'assaillaient de toute part tant il restait interdit face à tout ça. Excédée Esther finissait par perdre patience et frappait violemment du plat de la main sur la table. "Bon écoutez, padre, on va pas tourner éternellement autour du pot. Soit vous nous donnez se que Adam vous a dit soit on va devoir aller directement à son adresse et aller en toucher deux mots à sa famille." Elle se levait presque pour écraser sa présence sur le prêtre malgré la barrière protectrice et sociale qu'était le bureau. "Vous avez demandé de la discrétion ce n'est pas pour rien, non ?! Alors vous avez cinq putain de secondes pour vous mettre à table ou cet entretien est terminé, c'est compris ?"

Le prêtre s'était totalement ratatiné sur sa chaise et devenait blême à mesure qu'Esther déclamait ses propos. Néanmoins il restait muet et disait qu'il ne pouvait en dire davantage sur toute cette histoire. Que seul Adam pouvait leur en dire plus. Au vu du jour il devait être encore à l'école, à la Gotham Academy. L'approcher sans se faire remarquer et sans créer du remous sera difficile. La dernière visite de Tetch en ces lieux avait eu pour effet d'améliorer drastiquement la sécurité. Un passage par le bureau du directeur allait devoir s'effectuer impérativement. Puis Esther avait eu une idée. "Vos paroissien, vous avez sans doute leurs numéros. Adam vient régulièrement et participe aux activités religieuse et caritative non ? Vous avez forcément son numéro. Donnez le nous ce sera notre seul moyen de l'approcher sans créer de vagues." Ce dernier acceptait sans rechigner et passait le numéro à Tatiana qui semblait être à ses yeux digne de confiance et bien moins effrayante. Il la regardait longuement tenant toujours le post-it entre ses doigts. Et disait simplement "sauvez cet enfant."

Cela scellait leur entretien et le prêtre leur demandait aimablement de bien vouloir quitter les lieux.
:copyright: 2981 12289 0
586
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 300
Date d'Inscription : 23/02/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inspectrice du GCPD | Suicide Squad
☠ Relations conflictuelles :: Tous criminels cassant les couilles.
♣ Alliés : : Le GCPD, Les ami(e)s, etc
Tatiana Lavrinenko
Tatiana Lavrinenko
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyDim 14 Nov 2021 - 11:11



What if we made it our business?❝ Welcome to the wild, no heroes and villains Welcome to the war we've only begun, so Pick up your weapon and face it There's blood on the crown, go and take it You get one shot to make it out alive, so Higher and higher you chase it It’s deep in your bones, go and take it This is your moment, now is your time ❞
( Rise - LoL OST ) ••• Ho~ Mais c’est qu’Esther se fâchait un peu pour le coup. Tatiana avait presque sursauté sur sa chaise, alors qu’elle haussa ensuite un sourcil en observant sa collègue. Dans un sens, c’était compréhensible qu’elle se mette à s’énerver un peu, le prêtre tournait trop autour du pot et cela pouvait vite devenir frustrant. Et si ça n’avait pas été Esther, c’est Tatiana qui aurait fini par implosée et sûrement pas de la meilleure des façons. La brune posa les yeux sur le Prêtre qui finissait par afficher beaucoup de regrets et de culpabilités. Mais elle voyait aussi une peur dans le regard. Tia’ pouvait comprendre, il y avait certaine chose qui faisait qu’elle pouvait avoir peur où regretter des choses, et même si la Russe tentait toujours d’intérioriser ce qu’elle ressentait, elle savait qu’une fois seule chez elle, cela finissait par remonter et la submerger.

Enfin, Tatiana posa les yeux sur le bout de papier, posant les doigts dessus alors qu’elle plongea son regard du prêtre qui leur demanda clairement de sauver le gamin, effectuant une sorte de pacte entre eux. “Promis.” Et c’était avec ce seul mot que Tia’ allait faire ce qu’il fallait pour aider ce gosse, quitte à se mettre dans une merde horrible. La jeune femme fit un léger mouvement de tête, avant de se lever, posant une main sur l’épaule de sa collègue alors qu’elle quitta le petit bureau pour sortir de l’église, tout naturellement et de s’allumer une cigarette alors qu’elle posa les yeux sur le bout de papier avec le numéro du gamin. “Cette affaire risque d’être un nid à emmerde. Bien plus qu’on ne l’imagine, n’est-ce pas, Richardson ?” La Russe sourit légèrement, un mince rictus au coin de ces lèvres, alors qu’elle posa les yeux sur Esther, avant de lui tendre le bout de papier. “Tiens, j’ai scellée le fameux pacte avec Papy. Je te laisse te charger de ça. Je ne suis pas douée avec les gosses.” Où c’était tout du moins ce qu’elle pensait parce qu’elle avait, effectivement, aucune expérience à ce niveau-là.

Il y avait qu’à espérer qu'Esther soit plus doué à ce niveau-là que la Russe. Elle craignait déjà de devoir faire face à ce gamin, parce qu’elle n'avait aucune patience avec les adolescents. Combien de fois avait-elle dû aller engueuler les gosses de son quartier parce qu’ils foutaient un bordel monstre en pleine nuit.



[size=38]©[/size] 2981 12289 0


What if we made it our business? || PV Esther Richardson Kfpp8q
Tatiana talk in Cadetblue
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyMar 16 Nov 2021 - 14:22

What if we made it our business
ft Tatiana Lavrinencko - Mission GCPD ••• Pour Esther également la sortie de l’église exigeait sa pause cigarette. D’un geste, elle dégainait son sempiternel parquet de Red Apple. Ce paquet Jaune si caractéristique, cette pomme rouge où sortait un ver souriant la clope au bec. Dès qu’elle l’avait allumé à l’aide d’un antique zippo elle tirait avec une certaine satisfaction la première bouffée nicotinée qui scellait lentement mais surement son propre cercueil. Toutefois, le geste qui se voulait fraternel de Tatiana se faisait vite esquiver. La main posée sur son épaule rencontrait une résistance faible. Elle s’affaissait sur le côté pour vite esquiver le geste et n’y accordait ni mot ni regard. En vérité elle était à la hauteur de sa réputation : Froide, distante, et strictement professionnelle. Comment diable Dick pouvait-elle la supporter à longueur de journée ?

« Une affaire qui sent bizarre. Je sens que le prêtre ne nous a pas encore tout raconté. » Maugréait-elle tant pour sa comparse que pour elle-même. « J’sais pas, » Reprenait-elle comme pour répondre à une question que Tatiana n’avait pas encore posé, « Quelque chose, l’instinct, je dirai. Mais il faut qu’on découvre quoi. Car on ne résout pas des enquêtes qu’au feeling. » Enfin, elle opinait à la décharge de boulot. Pour Esther c’était bas. L’enquête était celle de Tatiana et elle se tapait la sale besogne d’aller interroger un jeune et récolter les informations. Tant pis, c’était le jeu qu’elle avait consenti en acceptant de participer à cette enquête. « Ca me va, » Disait-elle dans un soupir. « Je m’occupe du gamin. J’te recontacte dès que j’ai du nouveau. » C’était sans appel et elle n’attendait ni acceptation ni refus tant elle finissait par s’éloigner à pied de sa collègue. « J’rentre à pied, j’ai besoin d’réfléchir. » Concluait-elle les mains dans les poches sans même prendre la peine de se retourner.

:copyright: 2981 12289 0
586
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 300
Date d'Inscription : 23/02/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inspectrice du GCPD | Suicide Squad
☠ Relations conflictuelles :: Tous criminels cassant les couilles.
♣ Alliés : : Le GCPD, Les ami(e)s, etc
Tatiana Lavrinenko
Tatiana Lavrinenko
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyVen 19 Nov 2021 - 18:26



What if we made it our business?❝ Welcome to the wild, no heroes and villains Welcome to the war we've only begun, so Pick up your weapon and face it There's blood on the crown, go and take it You get one shot to make it out alive, so Higher and higher you chase it It’s deep in your bones, go and take it This is your moment, now is your time ❞
( Rise - LoL OST ) ••• Quelle froideur.~ Ceci arracha un mince sourire en coin à la Russe. Il fallait avouer que ces deux là était comme la nuit et le jour, autant Esther était le genre à être assez distante et froide avec les autres, alors que Tatiana était plus tactile et ouverte. Elle aimait taquiner et embêter ces compatriotes, au plus grand malheur de certains, qui devait sûrement ne plus pouvoir la supporter. C’était peut-être aussi, l’une des raisons, pour laquelle Tia’ s’entendait si bien avec Dick. Pour ne pas dire le contraire, son meilleur ami au GCPD et dans la vie de tous les jours. Même si elle ne se confiait pas vraiment à lui, la brune savait qu’en cas de réel problème, il serait présent pour elle.

Enfin, la jeune femme hocha doucement la tête, n’ayant pas vraiment le temps de répliquer quoi que ce soit à sa collègue, qu’elle partait déjà. La brune jeta un coup d’œil vers l’église, le temps de finir sa cigarette en toute tranquillité, avant de se diriger vers la voiture, qu’elles avaient emprunté quelque temps plus tôt. Tatiana savait que cette affaire n’allait pas être facile, elle avait cette sensation qu’elles allaient devoir faire face à pas mal de problèmes et cela risquait fort d’intéressé la brune, qui aimait tout particulièrement les affaires difficiles. Même si, là, pour le coup, elle n’aurait sûrement pas le droit de frapper physiquement les personnes accusées. Disons que c’était fort dommage, elle qui était grandement attiré par l’adrénaline. Mais c’était aussi un bon moyen pour la Russe, de faire preuve de self-contrôle, ce qui n’était pas toujours simple pour elle.

L’Inspectrice n’avait, donc, plus qu’à attendre des nouvelles de sa cher collègue, tout en fouinant un peu de son côté. Peut-être qu’elle allait apprendre deux où trois petites choses sur la famille afin, espérons-le, pouvoir l’utiliser à leur encontre pour avoir les informations qu’elles désiraient.


[size=38]©[/size] 2981 12289 0


What if we made it our business? || PV Esther Richardson Kfpp8q
Tatiana talk in Cadetblue
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptySam 20 Nov 2021 - 13:58

What if we made it our business
ft Tatiana Lavrinencko - Mission GCPD ••• Esther avait dû patienter plusieurs jours pour obtenir une entrevue avec la victime. Plusieurs jours à éplucher l’emploie du temps du jeune homme pour pouvoir le croiser et lui poser des questions à l’abri des vues et curiosités d’autrui. Il y avait presque un côté malsain à espionner autant l’existence d’un jeune homme pour savoir à quel moment opportun l’aborder. Était-ce donc cela que ressentait les pervers et les kidnappeurs d’enfants ? Esther avait eu un rire nerveux en regardant sa dégaine et la situation. Les kidnappeurs de gamins, comme les exhibitionnistes, avaient dans l’imagerie populaire également de grands imperméables et des poches remplies de bonbons.

Approcher le jeune homme n’avait pas été chose facile. Il était très méfiant, aux antipodes du brave gamin dont le prêtre avait parlé. Esther le voyait et le sentait, son instinct maternel ne le trahissait pas et elle ressentait un aigre goût de déjà vu dans le regard de ce dernier. Cette lueur d’innocence qui s’était éteinte. La découverte du corps bafouée et arrachée par un acte non désiré et le plus souvent violent. Dans leur conversation Adam n’avait pas eu besoin de le dire. Esther avait simplement hoché la tête. Des larmes montaient à ses yeux et il fondait en sanglot dans les bras de l’inspectrice. Ils étaient assis sur un banc de Robbinson park et entre ses pleurs il racontait tout. Esther en devenait pâle et lui promettait que bientôt tout allait s’arrêter.

Toutefois venait alors un autre problème et de taille dont elle allait devoir en parler avec Tatiana. Le lendemain elle arrivait au bureau de cette dernière et écrasait un feuillet de notes et de demandes de placement devant elle. « Ok. J’ai une bonne nouvelle et une très mauvaise nouvelle et une encore pire Lavrinenko. On commence par laquelle ? » Elle n’attendait aucune réponse et poursuivait. « La bonne nouvelle c’est que j’ai parlé avec Adam. Ca me permet d’enchainer directement avec la mauvaise. Il est gay. Ses parents l’ont découvert et ont demandé au prêtre qu’on a vu de l’aider à retourner dans le droit chemin. » Elle mimait les guillemets. « Il a donc envoyé le gamin dans un centre de vacances pour le guérir de son homosexualité. Là-bas il a subit des humiliations et des viols en réunion. Donc autant te dire qu’on va avoir du monde à coffrer. La pire nouvelle la voici. Adam est dans une sacrée merde. Mais on risque de lui faire vivre pire si on agit et qu’on l’envoie en foyer. Sans extrapoler il risque sérieusement de mal terminé et à son âge les familles d’accueil ne vont pas se bousculer. Alors on fait quoi ? On va jusqu’au bout ou alors on oublie cette affaire ? » en d’autres termes, Esther annonçait qu’il n’y avait légalement aucun happy end possible. Et au vu de sa tête ça la révoltait.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 300
Date d'Inscription : 23/02/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inspectrice du GCPD | Suicide Squad
☠ Relations conflictuelles :: Tous criminels cassant les couilles.
♣ Alliés : : Le GCPD, Les ami(e)s, etc
Tatiana Lavrinenko
Tatiana Lavrinenko
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyJeu 25 Nov 2021 - 20:06



What if we made it our business?❝ Welcome to the wild, no heroes and villains Welcome to the war we've only begun, so Pick up your weapon and face it There's blood on the crown, go and take it You get one shot to make it out alive, so Higher and higher you chase it It’s deep in your bones, go and take it This is your moment, now is your time ❞
( Rise - LoL OST ) ••• Il aura fallu à Tatiana de faire preuve d’une grande patience afin d’attendre qu’Esther lui donne des nouvelles sur sa petite “enquête” auprès du gamin. Combien de fois, elle avait voulu lui téléphoner pour savoir où elle en était hein ? Bien trop de fois. Pourtant, elle n’avait rien fait de tout ça et s’était juste contenter d’attendre patiemment en s’occupant comme elle le pouvait sur d’autres dossiers. Jusqu’au jour où, sa collègue, finissait par venir la voir à son bureau, alors qu’elle était penchée sur un dossier, lisant avec une grande concentration ce qu’il se trouvait dedans. À peine Esther avait-elle ouvert la bouche, que la Russe fermait le dossier qu’elle lisait, pour attendre la suite des nouvelles. Ça puait, mais genre… Beaucoup, en vue de ce qu’elle disait.

La brune crispa la mâchoire, se mordant la lèvre inférieure, plutôt énervée face à la fameuse question d’Esther, alors qu’elle se mettait à mordiller un peu le bout de son fils, alors qu’elle était clairement en train de réfléchir au pour et au contre de toute cette affaire. Et il fallait que ce soit elle qui prenne cette fameuse décision. Mais elle était flic, et ce n’était pas du tout son délire que de laisser les autres dans la merde, en plus de ça. Que ce soit dans son boulot où dans la vie de tous les jours, si Tatiana pouvait aider, elle n’hésitait pas. La jeune femme soupira légèrement, alors que toute cette affaire semblait encore plus difficile que ce qu’elles avaient pu imaginer. “On ne peut pas laisser ces types continuer de faire ce qu’ils font. Adam n’est peut-être pas le seul gosse dans cette situation. Et qui sait ce qu’ils peuvent leur arrivée de pire encore ?

Il était clairement hors de question pour la Russe que d’abandonner ce gosse à ces problèmes, même si elle avait parfaitement conscience que la suite de sa vie, une fois cette affaire terminée, ne serait pas facile pour lui non plus. Elle pensait aussi à tous ces autres gamins qui risquait d’être dans la même situation. “C’est notre boulot de faire quelque chose. Autant pour lui, que pour les autres.” Et même si c’était totalement déconseiller, Tia’ serait bien capable de garder un œil sur ce gosse après tout ça. Parce que c’était bien son genre de faire des sacrifices pour les autres. Mais forcément, ce genre de détails, la brune se gardait bien de le dire.



[size=38]©[/size] 2981 12289 0


What if we made it our business? || PV Esther Richardson Kfpp8q
Tatiana talk in Cadetblue
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyMar 30 Nov 2021 - 19:56

What if we made it our business
ft Tatiana Lavrinencko - Mission GCPD •••Esther grimaçait à la réaction de Tatiana et finissait par écraser les dossiers devant elle, sur le bureau. Tout avait déjà été prémâché par l’inspectrice. « Concernant le camp de rééducation tu ne pourras rien faire, elle pointait du doigt l’adresse du site, c’est en Caroline du Nord. Hors de ta juridiction. Tu pourras envoyer le dossier à la police locale et elle en fera ce qu’elle voudra. Je me suis renseignée. C’est une pratique courante d’envoyer les gamins dans des camp dans d’autres états. C’est au cas où il y a des plaintes. Comme on est une police de comté, en sommes, tout se qui est au-delà n’est plus de notre juridiction. Donc faut faire passer à d’autres ou alors faire remonter ça au FBI, au niveau fédéral et espérer que ça les intéresse. Mais ça, je n’en suis pas sûre. A voir. » Elle haussait les épaules, aussi résignée que dépitée. Et reprenait, machinalement, « Concernant le prêtre. Je t’ai fait gagner du temps. » elle ouvrait le dossier dévoilant un précieux sésame, « voilà tes mandats. Tant pour le prêtre que les parents et les coordonnées des services sociaux. Maintenant t’en fais se que tu veux. J’ai assez remué la fange dans cette enquête. Je te laisse les arrestations à ton bon vouloir. »

Esther fourrait ensuite les mains dans les poches de sa veste et observait brièvement l'inspectrice prendre connaissance des documents. Rapidement elle finissait par tourner les talons. Son job sur cet affaire était terminé.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 300
Date d'Inscription : 23/02/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inspectrice du GCPD | Suicide Squad
☠ Relations conflictuelles :: Tous criminels cassant les couilles.
♣ Alliés : : Le GCPD, Les ami(e)s, etc
Tatiana Lavrinenko
Tatiana Lavrinenko
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson EmptyVen 3 Déc 2021 - 21:27



What if we made it our business?❝ Welcome to the wild, no heroes and villains Welcome to the war we've only begun, so Pick up your weapon and face it There's blood on the crown, go and take it You get one shot to make it out alive, so Higher and higher you chase it It’s deep in your bones, go and take it This is your moment, now is your time ❞
( Rise - LoL OST ) ••• Comme quoi, cette affaire était bien plus complexe que ce que Tatiana avait pu imaginer jusqu’à maintenant. Oui, elle s’était doutée que se serait difficile, mais de là à ne rien pouvoir faire face à ce camp… C’était autre chose. Si elle le pouvait, la brune serait déjà partie pour leur péter la gueule, mais bien entendu, c’était impossible, à moins d’avoir de gros ennuies. Et autant dire qu’il valait mieux parfois s’abstenir d’agir et de faire des erreurs. La jeune femme observa sa collègue, avant de hocher doucement la tête, alors qu’il semblerait bien que toute cette affaire finissait entre les mains de la Russe. “Merci pour ton aide, je ne manquerais pas de le signaler dans le dossier.” Et elle n’aura pas le temps de dire quelque chose de plus, qu’Esther partait déjà.

Un léger soupire s’échappa de ces lèvres, alors qu’elle parcourra à nouveau tout ce dossier et cette paperasse, sentant déjà qu’elle allait devoir passer des appels et transférer le dossier en Caroline du Nord, afin qu’ils s’occupent du reste. Tout ce que Tatiana pouvait faire, c’était d’utiliser les mandats pour finir le travaille à Gotham, et même si cela prendrait quelques jours de plus, elle s’en fichait, tant qu’elle faisait son boulot. Elle espérait que pour ces gamins, ça irait, qu’ils finiront par s’en sortir malgré tout le bordel qui sortait de cette enquête. Elle ne pouvait que se dire qu’elle avait fait son travail, que grâce à l’aide d’Esther, elles avaient pu avancer, bien plus vite que si elles l’avaient faites seules chacun de leur côté.

Dans le fond, elle espérait pouvoir bosser, encore, sur diverses affaires avec Esther, elle était un bon flic et elle avait encore eut la preuve sur cette enquête. Et c’était ça qui comptait, et non pas tout ce que les gens pouvaient dire. La brune continuera sa paperasse, mentionnant Esther dans le dossier, tout en passant quelques appelles pour refiler le dossier sur ce Camp entre leurs mains. Maintenant… Il fallait espérer qu’ils fassent quelques choses. Mais avec toutes les preuves de l’enquête, se serait que de protéger ces enfoirés que de ne pas agir. Enfin, c’était encore une affaire classée.



[size=38]©[/size] 2981 12289 0


What if we made it our business? || PV Esther Richardson Kfpp8q
Tatiana talk in Cadetblue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What if we made it our business? || PV Esther Richardson   What if we made it our business? || PV Esther Richardson Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

What if we made it our business? || PV Esther Richardson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Founders Island :: Central Gotham :: Quartier Général du GCPD-