Imaginez le Mythe de Gotham City




Batwing

Azrael

Orpheus

Katana

Tarentula

Arrow

Zatanna

Ragman

Constantine

Simon Dark

Misfit

Stryx

Mortician

Duela

Ferak

Pyg

Quiz

Fright

Zsasz

Killer Moth

March Hare

Magpie

Man-Bat

Strange

Holiday

Sofia Falcone

Mario Falcone

Le Lynx

Tobias Whale

King Snake

Blockbuster

The Bone

Requin-Tigre

Kossov

Omerta

The Jazzman

Julie Madison

Slam Bradley

Dr. Arkham

Aaron Cash

Silver St Cloud

Thorne

Zorbatos

Bullock

Alyce Sinner

Crispus Allen

Montoya

Jason Bard

Talia Al Ghul

Nyssa Al Ghul

Vertigo

David Caïn

Deadshot

Le Senseï

Whisper A'Daire

Bronze Tiger

Catman

Dr Darrk

White Ghost

Merlyn
Derniers sujets
» ★ Calendrier de l'avent 2021 ★
Réunion des Boys in Blue. EmptyAujourd'hui à 0:21 par Jason B. Smith

» Blabla
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 23:48 par Tamara Fox

» Kazeo Tao Zhang • Everything Black
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 23:44 par Dick R. Grayson/Nightwing

» Vous écoutez quoi en ce moment ?
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 23:38 par Timothy Drake / Red Robin

» Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 23:28 par Liam Faith

» Flitlings and trolls are on the menu. [Pv Owen]
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 22:59 par Jason B. Smith

» What if we made it our business? || PV Esther Richardson
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 21:27 par Tatiana Lavrinenko

» Le Noël de Casse-Noisettes [PV : Scarface]
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 21:01 par Porcelaine

» La Course au Jouet
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 19:41 par James Gordon Jr

» Pretty Woman - ft Elio Phllips, Summer Gleeson & Paige Monroe - 24/11/17
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 19:21 par Summer Gleeson

» Petites Indécences entre amis
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 17:37 par Invité

» Les affaires sont les affaires.
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 17:00 par Arnold Flass

» Une longue nuit d'hiver
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 15:06 par Liam Faith

» Second round [ft Konstantin Lupescu, Lisbeth Zalachenko, Mia Cooper]
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 13:18 par Lisbeth Zalachenko

» Journal de Konstantin Lupescu
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 12:22 par Konstantin Lupescu

» Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 9:57 par Killer Croc

» Ah shit... Here We Go Again... [PV Dick Grayson, Tim Drake, Donna Troy]
Réunion des Boys in Blue. EmptyHier à 1:52 par Timothy Drake / Red Robin

» Grand Opening
Réunion des Boys in Blue. EmptyJeu 2 Déc 2021 - 23:12 par Toshirō Yamashita

» Emmener un blessé à l'hôpital (feat SGT Volgin)
Réunion des Boys in Blue. EmptyJeu 2 Déc 2021 - 22:40 par Sgt. Elena Volgin

» Passage au stand - ft Roxy Rocket - 06 Octobre
Réunion des Boys in Blue. EmptyJeu 2 Déc 2021 - 21:47 par Roxy Rocket

-56%
Le deal à ne pas rater :
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de l’Avent « Novelmore »
19.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Réunion des Boys in Blue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Commissioner
Messages : 441
Date d'Inscription : 09/04/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Commissaire
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
James W. Gordon
James W. Gordon
MessageSujet: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptySam 17 Juil 2021 - 12:06

La grande salle de briefing au GCPD. Un peu comme un amphithéatre, mais un peu plus rapproché, et bien plus sobre. Quatre rangées de sièges, et une estrade, avec tout le matériel technologique pour faire des présentations. Des fausses fenêtres, avec une vue changeante. Vu que la salle de briefing est en sous-sol, cela permet de ne pas souffrir de claustrophobie, et surtout, on évite les tirs au bazooka si un indic' balançait une info aux tarés. Spacieuse, le silence est d'or. Un micro sur le petit bureau central, ainsi que sur les bureaux où se trouveront les officiers dans quelques minutes. Il y'aurait des questions, beaucoup de questions. Des agents, des membres du swat, des inspecteurs, des détectives, des officiers, tous étaient attendus. Sélectionnés par Gordon lui-même.

Deux policiers, deux gars en qui Gordon avait confiance, patientent à l'extérieur de la salle, interdisant l'accès à ceux qui n'ont pas reçu la convocation de Gordon. Ce qui incluait les secrétaires, les employés administratifs et bien sûr, les fonctionnaires de la mairie qui en faisaient des caisses 24h/24 pour emmerder les gars qui avaient l'audace de faire leur boulot. Gordon avait remis des invitations, via un petit formulaire bleu qu'il avait envoyé aux personnes. Gordon ne voulait pas de ces emmerdeurs qui pouvaient saper le travail de policiers. Ce qui s'est passé ces derniers mois, devait être contenu, on devait réaffirmer notre place, et surtout, discuter de ce qui va arriver par la suite.

En attendant, la salle est propre, vide, pour le moment. La réunion prévue est organisée pour 10 heures. Personne dans la salle, l'odeur du café qui chauffe dans la machine est à disposition, et des beignets sont aussi disponibles, en attendant la venue du grand chef. Gordon serait légèrement en retard, mais cela suffisait parfaitement pour planter le décor.


----------------


Je plante le décor de la réunion.
Je vous laisse arriver tranquillement dans la salle de réunion.
Y'a du café, des beignets, et un peu de justice au programme.



Réunion des Boys in Blue. Nurp

Réunion des Boys in Blue. 1fim


Dernière édition par James W. Gordon le Sam 17 Juil 2021 - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flass
Messages : 84
Date d'Inscription : 08/04/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Lieutenant des Stup'
☠ Relations conflictuelles :: ►James Gordon
♣ Alliés : : ►Harvey Bullock (Ami?/Ennemi?),GCPD
Arnold Flass
Arnold Flass
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptySam 17 Juil 2021 - 12:44

.:: Le lieutenant Flass s'était préparé à la réunion, le matin, il s'était "bichonné", par ceci, j'entends raser de près, bien coiffé, mis une chemise propre... Il avait changé ses chaussures, pour en prendre des plus "convenables" pour une réunion... En effet, les anciennes étaient "bouffées" par les doses encapsulées de drogue ! Comme Flass le disait ", c'est comme cela que l'on remarque si tu connais le milieu ou non" ::.

.:: Le lieutenant Flass arriva devant les deux gardes de la salle de réunion... Il était 9h40. Flass arrive toujours en avance. C'est sa méthode... Toujours être en avance. Il se présenta aux deux policiers qui visiblement ne le connaissaient peut-être pas... Ou bien... Le connaissaient peut-être.... Mais lui le les reconnaissait pas. Il montra son badge par ailleurs et le formulaire pour rentrer dans la salle. ::.


" Salut les gars... Lieutenant Flass, brigade des Narcotiques, il me semble ne pas encore vous connaître ! Alors voici le formulaire bleu et mon badge si vous voulez vérifier mon identité ! "

.:: Arnold attendait que ses deux collègues vérifient que tout était en ordre pour rentrer au sein de la salle de réunion.. Il devait être le premier dans la salle de réunion car il n'entendit personne dedans ! Et il entra dans la salle. ::.


Réunion des Boys in Blue. Final10
Revenir en haut Aller en bas
SWAT
Messages : 302
Date d'Inscription : 06/07/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: ► Eugenia Rogova
♣ Alliés : :
Sgt. Elena Volgin
Sgt. Elena Volgin
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptySam 17 Juil 2021 - 18:42

Réunion des Boys in Blue

Réunion des Boys in Blue. 1626380189-got
En retard, en retard, encore en retard ! Déplorable de venir aussi souvent en retard, elle avait du sang suisse ce n'était pas autorisé. Ses collègues rapprochés le savaient bien, Elena avait un sens de l'heure particulièrement soigné. Si elle ne venait pas à temps, c'est qu'elle avait eu un problème grave. Et un problème grave, en voilà. Le secrétariat à la Gotham Academy voulait la voir en urgence pour discuter du cas de sa soeur qui séchait les cours. Juste le temps d'enflammer Nina par téléphone dehors, faire comprendre à cette petite ingrate que ça ne se passera pas comme ça et qu'en rentrant elle lui fera regretter d'être née et qu'il faut qu'elle se prépare mentalement, puis finalement s'excuser d'avoir été aussi dure dans cette conversation. Bon, tant pis.

Elle ne pouvait rien faire, le commissaire Gordon l'avait convoquée aujourd'hui pour la matinée et s'il y a bien une chose à ne pas rater, c'était l'homélie du père Gordon. Ensuite, surtout de la paperasse en retard, tout dépendant des objectifs qu'elle se fixerait, la bleue rentrerait à genoux et il faudrait repousser le problème jusqu'au week-end. Elle avait 16 ans la gamine et pourtant, Elena ne se demandait pas si avoir eu un bébé à qui il fallait simplement changer des couches et s'assurer qu'il ne meurt pas aurait pris moins de temps. Téléphone raccroché, les soucis, à la plonge, comme ça. Quelle heure il était... ?

Merde. Elle rentra dans le bâtiment, courut à son bureau, ramassa son dossier, courut en direction de la salle... située au sous-sol, manquait plus que ça. On la vit courir comme une torpille, ou comme on pourrait visualiser, une soldate galopante en plein assaut. Arrivée au sous-sol, la jeune femme arriva devant la bonne salle où deux policiers la dévisageaient étrangement. Elle vérifia son invitation.

- Vous pouvez entrer.

- Attendez, c'est bien ici ?

Oui, c'était la bonne salle à n'en point douter. Ils entrèrent et elle vit que au final, elle n'était pas si en retard que ça. Le lieutenant Flass de la brigade des stupéfiants était déjà là.

- Presque en retard, il est 9h45 ! se soulagea-t-elle à haute voix.

Elle vint s'asseoir à sa place, tout derrière tout au fond à gauche. Elle sourit au lieutenant.

- Ravie de vous voir ici, lieutenant. J'espère que ce sera pas trop long, j'ai du travail...


Réunion des Boys in Blue. 1626371860-ezgif-3-30fde1a2cd82
So hide my little sheep...
... but do you hear me howling at the moon when you sleep ?

x
// Fiche x Carnet x Téléphone //
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 234
Date d'Inscription : 29/12/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen - Flic bloc de glace
☠ Relations conflictuelles :: x
♣ Alliés : : ► GCPD - Anarky
Serena Ardwin
Serena Ardwin
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyDim 18 Juil 2021 - 19:24

Réunion des Boys in Blue ____ GCPD Tu te demandais bien, en cet instant, ce qui se tramait derrière le crâne du Commissaire Gordon. Tu tenais ce petit papier entre tes doigts, qui faisait office d'invitation à une réunion générale, alors que tu traçais ta route entre tes collègues affairés à leurs tâches quotidiennes. Tes pas longeaient le couloir, la mine sévère, les yeux rivés sur l'horizon alors que ta silhouette prenait le virage pour s'engouffrer vers le sous-sol. C'était bien une drôle de place pour installer une salle de réunion. Cela donnait vraiment un côté obscur voir glauque mais cela n'empêchait pas la propreté des environs.

Arrivée au point d'amorce, tu te plantais ainsi en face des deux gars postés à l'entrée de la salle tandis que tu tendais ton ticket officiel pour avoir la joie de participer à cette petite assemblée cosy à l'un des bonhommes. Après vérification et bonne formalité, ce dernier hochait la tête et tous les deux s'écartaient pour te laisser entrer. Tu allongeais donc ta cadence pour rentrer, tout en remarquant qu'il y avait déjà du monde à l'intérieur.

« Lieutenant Flass, officier Volgin »
déclarais-tu sur des salutations brèves à ton image alors que l'heure de rendez-vous n'était pas encore arrivée. Tu t'installais ensuite, un peu plus haut sur la droite en entrelaçant tes doigts, fixant un point invisible juste devant toi dans l'attente de la troupe qui restait à venir. Tu étais bien curieuse de la suite, même si tu te doutais que cela avait sûrement un rapport avec les événements précédents, qui tendaient à envahir les efforts de chacun et éprouver les nerfs de tout le monde.
:copyright:️ DABEILLE


Réunion des Boys in Blue. Kate-beckinsale-underworld-gif-2

Vous les humains, ce qui ne vous tue pas, vous rend plus mort.




Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 61
Date d'Inscription : 12/05/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Bradley Shepard
Bradley Shepard
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyDim 18 Juil 2021 - 19:59

Alors qu'une autre matinée de classement de papiers et autre taches de bureaux ennuyeuse attendais Bradley un officier supérieur du commissariat remit à Bradley dans un couloir un petit formulaire bleu. Braldey put a peine dire.

"merci off..." que le gars avait disparu au recoin d'un couloir laissant un Bradley vêtu de sa tenue militaire de commando spécial gants aux mains et casque de moto "halo" sur la tête interloqué de surprise qu'est ce qu'on pouvait bien lui vouloir. L'état major le mutait il ailleurs, lui demandais un rapport, ... c'est avec une certaine crainte (connaissant le général de son unité qui savait être sévère et implacable) que Bradley lut le formulaire. Ce dernier était une simple convocation a une réunion le jour même à 10h par le commissaire Gordon. sa retirait certaine criante de la tête de Bradley, tout en lui en amenant d'autre ... il espérait que le commissaire n'est rie à lui reprocher.

A 9h47, (et c'être égarer avant de retrouve rle bon couloir), Bradley arriva devant la porte flaqué de 2 policier montant la garde. A peine ces deux derniers avait aperçu Bradley qu'un des deux lui dit

"bonjour Shepard, c'est ici la réunion, entre, et pas la peine de montrer ton formulaire ou enlever ton casque on sait que c'est toi "

Entrant dans la salle Bradley vit toris personne déjà insatalé deux hommes sur lesquel il ne pouvait pas encore mettre de noms et Serana. faisant un salut militaire à tous il dit simplement

"salutation officier  Ardwin, et à vous messieurs "

Avant d'aller s'asseoir au premiers rang proche du mur sur la droite de Serena. Même si ils était au sous sol et les fenêtres sans doute fausse, Bradley se refusait d'enlever son casque trop craintif, au cas ou y aurait inclus un éclairage aux rayons solaire ou proches qui lui ferait mal à la peau.


Réunion des Boys in Blue. Tychus10   Réunion des Boys in Blue. Hvmv
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 437
Date d'Inscription : 19/02/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyenne, GCPD (Brigade canine)
☠ Relations conflictuelles :: Les justiciers
♣ Alliés : : ►Esther R., Lisbeth, Serena A., Farouk Z
Mia Cooper
Mia Cooper
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyDim 18 Juil 2021 - 20:48

C'est quoi cette réunion ?



"Et voilà votre café Lieutenant Masterson !" lançait Mia, enjouée, en déposant le gobelet fumant sur le bureau du responsable de la brigade cynophile. En fond on pouvait entendre plusieurs molosse aboyer lourdement.
L'homme lui lançait un regard en coin, avant de répliquer sur un ton réprobateur "Sergente. Vous devez vraiment arrêter ça, vous n'êtes pas une..." Il était interrompu par un agent qui frappait à la porte. Il avait plusieurs documents à la main, des feuillets bleus dont la teneur leur était inconnus. Il en remettait un au lieutenant, puis un second à une Mia légèrement surprise, avant de repartir d'où il venait, s'excusant de ne pas les avoir trouvé plus tôt.

Les deux officiers restaient silencieux le temps de lire le document, avant de se regarder en silence. Le lieutenant agitait la main avant de reprendre la parole "Merde ! J'ai une intervention  dans ces eaux la... Allez y, et vous me ferez un rapport." disait-il en tapotant le papier. La sergente Cooper hochait la tête et disposait, elle avait un peu de temps. Contrairement au lieutenant, elle n'avait rien de prévu à la base, aucune patrouille ni intervention, et prévoyait simplement de s'occuper des chiens avant de prendre son poste. Ce qui justifiait d'ailleurs sa tenue relâchée.  
Son regard se posait sur ses fringues actuelles, elle portait un jogging et un débardeur sales : pratique pour être à l'aise en courant après les chiens. Elle évitait aussi les accrocs en cas de morsure et de griffures. Mais dans tous les cas, cela ne convenait pas pour une réunion en salle de briefing avec le gratin du central. Surtout que cela être une sa première avec le Commissaire.
Mia fonçait se changer au vestiaire. Elle allait improviser avec ce qu'elle avait à disposition. Elle ne pouvait pas vraiment mettre son uniforme lourd ou son gilet pour l'occasion.


Mia se demandait bien ce qu'il lui valait une telle convocation ? Le commissaire voulait des retours sur les derniers événements ? Ou peut être avait il une opération à monter ? Peut être voulait il des rapports sur l'unité canine ?
Aucun indice n'était présent dans son document, seulement une heure et un lieu.

Le temps défilait alors qu'elle arrivait finalement en courant devant les sentinelles. Elle offrait son formulaire, ainsi que deux cafés, à ces videurs improvisés, puis pénétrait dans la salle.

La rouquine portait son bas d'uniforme accompagné d'une chemise blanche, une cravate tenait compagnie à sa plaque et son pendentif, jetée avec négligence autour de son cou. Malgré ses dernières déboires et blessures, elle offrait un sourire rayonnant, le souffle court : "Bonjour Camarades !" lançait t-elle avec jovialité à l'assemblée. Sa bonne humeur était un roc, et rien ne pouvait l'ébranler en public. Elle inclinait le chef vers chaque personne déjà arrivée, avant de gagner la gauche de l'officier Ardwin.


Codage par Libella sur Graphiorum


Mia répand sa bonne humeur en ffcc00
Elle parle "français" en italique.
Renseignements sur le personnage - Téléphone de Mia Cooper
Réunion des Boys in Blue. En0R7
Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Messages : 304
Date d'Inscription : 13/01/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: ► basiquement toute la team de villains ?
♣ Alliés : : ► batfamily, birds of prey.
Barbara Grayson / Batgirl
Barbara Grayson / Batgirl
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyDim 18 Juil 2021 - 23:23


i hear your voice in flashbacks, you act like it never happened. dynamite and whiplash, kill me with your favorite weapon. so happy anniversaire, now put the finger back at me. broken hearted surgery, you don't know what you do to me. but i can fe( music ) -- gcpd's meeting.

tu estimais la journée à venir probablement un peu trop lambda. sans doute de la paperasse encore et toujours. qu’on s’le dise, c’était loin d’être le genre de chose qui te faisait rêvé quand t’étais gamine, et encore moins maintenant, mais le deal avait été clair : tu n’abusais en rien de ton nom pour ce poste. tu faisais le chemin lambda, comme n’importe qui, commençant en bas d’l’échelle et gravissant les échelons, les uns après les autres. c’était comme ça que ça se passait, et que ça se passerait quoi qu’il arrive et ça, barbara, tu l’avais accepter. être une gordon ne faisait pas de toi quelqu’un de privilégier. peut-être qu’à l’époque où tu trainais ici pour le simple plaisir de venir flâner, si, aujourd’hui c’était plus le cas. pourtant, personne ne pouvait redire quoi que ça soit sur ton comportement : non seulement tu te tenais à carreau mais en plus de ça, tu étais particulièrement assidue et proactive. travail de qualité, éternellement joviale. dire que tu n’était pas parfois découragé serait mentir, simplement car beaucoup ici présent ne te prenaient pas au sérieux. tu estimais avoir commencé à faire tes preuves, et pourtant, ça n’empêchait en rien que la plupart des individus continuaient de voir ta présence comme un caprice de gamine pour se faire remarquer. chose qui t’agaçait. parce que c’était le job de tes rêves, et tu avais pendant longtemps, trop longtemps espéré pouvoir porté cet uniforme, chose qui était actuellement le cas. concrétisation d’un vrai rêve de gamine.

dans tout les cas, tu arrivais cette éternelle bonne humeur au visage. cependant, la paire de lunette de soleil posée sur ton nez éveillait la curiosité de beaucoup et tu te contentais d’les ignorer. tu détestais être ce genre de personne à porter des lunettes de soleil en intérieur, mais malgré la couche de correcteur placée sur ton oeil, ça n’avait pas suffit à camoufler la totalité du bleu qui se trouvait sur ton oeil. un coup prit cette nuit lors de ta patrouille de justicière et malheureusement pour toi, si tu n’avais pas eu excessivement mal au début, au réveil, la douleur avait été présente et le bleu s’était formé. t’avais l’air ridicule, mais t’avais pas trop l’choix.
café macchiato en main, tu arrives enfin devant les deux portes où des agents sont positionnés là. tu leurs montre l’invitation reçu, et tu entres enfin dans la salle.— bonjouuuur à vous. tu dis d'une petite voix, une certaine jovialité dans celle-ci contrastant avec tes éternelles lunettes noires que tu voulais éviter de retirer si possible.

(c) mars.



★★★ i can see it has to be you, love, that i've been dreaming of. and if we climb this high, i swear we'll never die.  // @old money
Revenir en haut Aller en bas
Agent Shelby - Modo
Messages : 414
Date d'Inscription : 26/03/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Bonne réputation
☠ Relations conflictuelles :: Cesare Regoli, Arnold Wesker, Lincoln Franck
♣ Alliés : : Thomas Silent, Tatiana Lavrinenko, Ted Baker, James Gordon, harvey Bullock
Benjamin Shelby
Benjamin Shelby
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyDim 18 Juil 2021 - 23:30




Réunion des Boys in Blue.

Feat GCPD


Bon, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas retrouvé au quartier général, c’est vrai qu’en ce moment, j’ai une légère baisse de régime qui fait que j’ai tendance à travailler de chez moi ou bien à glander… Ce qui n’est pas spécialement mon genre, mais je ne saurais pas expliquer le pourquoi du comment. Je pense que c’est principalement parce que la vie est pour une fois relativement calme. Elle est peut-être calme en affaires, mais le quartier général est rempli de monde, il y a des nouveaux qui arrivent tous les jours, c’est bon signe cela prouve qu’on commence à être de plus en plus apprécié du grand public et qu’on fait rêver les petits jeunes !

J’ai la tête plongée dans les dossiers, en ce moment, j’ai décidé de consacrer au dossier Copycat, un cold case qui n’attend que d’être résolu, mais bon sang que c’est compliqué comme affaire ! Je suis concentré dans la lecture quand quelqu’un vient frapper à la porte de mon bureau, c’est Éric.

« Salut Ben, je ne sais pas si tu as eu le mémo, mais tous les agents sont conviés dans la salle de réunion par le commissaire Gordon, tu veux qu’on y aille ensemble ? »

Hum… Je suis passé à côté de ce papier sans m’en rendre compte, c’est très rare que le commissaire ait envie de voir tout le monde d’un coup, et d’ailleurs, ça ne sent pas bon du tout.

« Laisse-moi finir le paragraphe du dossier et j’arrive. »

Je termine ma lecture, j’ajuste mes lunettes et je récupère ma canne qui était posée à côté de moi et je me dirige vers Éric en la faisant taper sur le sol de droite à gauche. Une fois arrivé au niveau d’Éric, celui-ci m’attrape par le bras pour me guider jusqu’à la salle de réunion. Il sait très bien que je n’ai pas besoin de lui, mais ce que j’aime avec ce mec, c’est qu’il joue le jeu à fond et qu’il y prend du plaisir en plus. Ça le fait rigoler de savoir qu’au quartier général, il doit faire semblant de m’aider à me déplacer, alors qu’il sait qu’une fois en dehors, j'arrive à maîtriser des malfrats sans aucun problème.

Une fois arrivé dans la salle, il salut tout le monde et me fait un rapide topo dans l’oreille pour me dire qui est déjà arrivé à la réunion.

« Alors, il y a le nouveau lieutenant de la DEA Arnold Flass, les officiers, Ardwin, Volgin, Shepard et Gordon ainsi que le sergent Cooper. »

Je m’approche de chacun d’entre eux pour les saluer, Éric m’a lâché le bras et m’a précisé dans quelle direction aller, je vais donc vers notre nouveau lieutenant en premier.

« Bonjour collègue, Lieutenant Shelby, je suis le chef de la criminelle, je suis content d’avoir un nouveau lieutenant ici, ça ne peut que faire du bien à la cohésion de groupe et puis il faut avouer que la DEA avait vraiment besoin de quelqu’un. »

Je vais ensuite saluer, l’officier Ardwin qui a fait du chemin depuis qu’elle a passé son entretien d’embauche avec moi, je la félicite et je me rends vers les trois officiers que je ne connais pas. Ce sont des nouvelles recrues pour certaine, les autres, je n’ai jamais eu l’occasion de les voir.

« Bonjour à tous les trois, Lieutenant Shelby, nous ne nous sommes jamais rencontrés donc je me permets de vous souhaiter la bienvenue au GCPD ! Si l’envie vous prend d’intégrer la brigade criminelle, je me ferai une joie de vous accueillir. »

Puis je me dirige enfin vers le sergent Cooper qui a une mine rayonnante comme à son habitude. Un vrai petit soleil ambulant.

« Bonjour sergent, félicitations pour votre promotion, on ne parle que de vous en ce moment ! Continuez comme ça et bientôt, vous me piquerez ma place ahah ! »



"La justice est aveugle".

Couleur=   *Benjamin Shelby* #cc0000   *Eric Lalsher* #ff9966

Réunion des Boys in Blue. 2yj1910
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 83
Date d'Inscription : 18/01/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
River Knight
River Knight
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyLun 19 Juil 2021 - 5:04

River avait enchaîné un cycle de sommeil ces dernières semaines où elle dormait entre sept et dix heures par jour, c'était presque tricher la réalité et elle ferait de son mieux pour continuer ainsi. Elle avait eu le temps de faire son jogging, prendre sa douche, boulotter son déjeuner et se rendre au travail avant 8h. Plus précisément, à 7h58 elle était à son bureau avec une tasse de chocolat chaud en train de faire de la paperasse. Pas du café, elle n'en avait plus besoin dorénavant, tant que son combo continuait. La seule chose que River ne pouvait pas faire c'était d'invoquer le péché de la fierté pour fléchir sur tout le monde autour d'elle comme les ballots qui répètent sans cesse que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Non. L'avenir appartient à ceux qui savent bien gérer leur temps pour respecter les échéances et accomplir un maximum de choses.

Elle finissait des rapports de la veille et prenait de l'avance sur divers dossiers quand elle reçu un courriel, encore un de David. Certaines choses ne changent jamais, même après avoir été virer il continue de lui écrire. "C'est pas grave, le métier était pas pour moi" qu'il dit. "Je vais devenir détective privé." La plupart de ses courriels, tout comme ceux du temps où il bossait au GCPD, concernaient surtout ses fameuses enquêtes qui semblent être des demi-vérités dans le meilleur des cas. Parfois il s'agissait de tuyaux, même si River lui répondait sans cesse qu'elle ne peut pas faire une enquête par elle même car elle était seulement officier.

Quelques instants plus tard, un homme passa à son bureau pour lui tendre une invitation venant du commissaire Gordon. Ah, le commissaire Gordon! Si Batman n'était pas le plus grand héros de la ville, ça devait bien être James Gordon. Elle avait envie de s'y rendre immédiatement mais il était encore loin de 10h, elle pouvait continuer sa paperasse encore une grosse demi-heure, en regardant l'heure dans le coin de son écran d'ordinateur chaque cinq minutes environ.

Le temps venu elle se leva et se rendit au sous-sol et présenta le formulaire bleu aux deux hommes tenus de garder l'entrée de la salle et entra dans cette dernière.

«Bon matin officiers. Sergeant. Lieutenants.» dit-elle en penchant la tête vers l'avant pour saluer silencieusement chaque lieutenants et sergeants. Ils et elle méritaient tous le respect en tant que supérieurs.

Il n'y avait plus de place aux côtés de l'officier Ardwin alors River s'asseya à côté de la nouvelle, l'officier Volgin, mais pas directement à côté, avec un siège d'espace car elle ne voulait pas s'immiscer dans sa bulle personnelle étant donné qu'elles étaient encore étrangères. Quoique le nom Volgin lui était très familier...


Réunion des Boys in Blue. Ezgif-10
Revenir en haut Aller en bas
Dirty Cop
Messages : 1483
Date d'Inscription : 28/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Flic violente
☠ Relations conflictuelles :: ►Chione Othep, Pearl de Vinta, Dick Grayson, etc ...
♣ Alliés : : ► le G.C.P.D et encore.
Esther Richardson
Esther Richardson
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyLun 19 Juil 2021 - 8:18

La Réunion des Boyz in Blue
GCPD •••L'eau s'ecoulait dans le lavabo formant une espèce de tourbillon, translucide, veinée de fins filaments carmin, dans lequel le regard pour s'y perdre ; happé par le courant et chutant dans l'abîme obscur de la tuyauterie. Esther était là, debout, égarée dans ses songes. Elle secouait la tête et regardait autour d'elle, hagarde. Un nouveau black out. Cette fois ci pendant son service. Ces phénomènes se multipliaient dangereusement à mesure que sa consommation de Joy devenait toujours plus excessive. Mais arrêter était hors de question. Si elle cessait elle allait finir par tomber. Si elle tombait c'était alors la chute et invariablement si c'était la chute ça allait être la tombe.

Hagarde, elle regardait autour d'elle et semblait situer l'endroit où elle avait échoué. Le bureau de l'unité Gordon. C'était là où elle était, et le lavabo était celui de la minuscule kitchenette qu'ils avait au fond de la pièce, jouxtant avec le mini-frigo surmonté d'une cafetière. L'odeur de tabac et de café froid qui envahissait les lieux éveillaient lentement les sens de l'enquêtrice qui reprenait corps avec la réalité. Ces phases de clignement étaient toujours délicats à se remémorer ainsi, elle prenait le temps d'appuyer son fessier contre les bureaux au centre de la pièce pour essayer de se remémorer la chose. Elle regardait ses mains dont les pointes de ses poings, faisant la jointure entre les doigts et le reste des mains étaient  rougis, blessés, signes qu'elle a frappé quelqu'un, ou quelque chose avec une rage sans précédent. Les souvenirs revenaient peu à peu. Un suspect, particulièrement violent et coriace qu'elle avait fini par interpelé au prix d'un long pugilat. L'évocation, les flash mémoriels éveillaient des douleurs dans tout le corps de la policière. Mais il lui était impossible de savoir où était désormais le suspect à présent. Dans la nature, à l'hôpital, ou bien à la morgue ? Elle se redressait et comptait filer vers l'acceuil pour en avoir le coeur net.

"Richardson ? Oh ! Tu m'écoutes merde ?" Disait une personne à côté d'elle. Semblant agacée et perdant patience. "Putain t'es encore plus bizarre que d'habitude. Puis ... merde t'as passé la nuit dans un fight club ? T'es sûre que ça va ?" A ce moment là dans la tête d'Esther des dizaines de phrases s'entrechoquaient, des cris d'alerte, des appels à l'aide, l'envie de tout déballer et de vider son coeur une bonne fois pour toute comme pour demander un soutien salvateur. Puis soudainement un nouveau blocage, alors qu'elle ouvrait la bouche. du fond de sa gorge elle extirpait un simple et sempiternel "ça va..." d'une froideur et d'une amabilité de porte de prison. "J'imagine," reprenait le supérieur lui tendant la convocation, "que tu n'es pas au courant que tu es convoquée à une réunion ? Et que le suspect en vrac dans sa cellule est à toi ? Oh et puis ne répond pas je veux pas savoir." Dépêche toi d'y aller tu es déjà en retard. J'ai bien essayé de te le dire par téléphone mais tu ne réponds jamais. Par contre t'iras au vestiaire, tu ressembles à un cadavre... Ca fera pas très pro auprès du grand patron. Son téléphone où était il déjà ? Elle se creusait la tête et avait un vague souvenir de l'avoir cassé à coup de matraque après qu'une énième sonnerie de notification lui avait fait sortir de ses gonds. Quant à son accoutrement et son aspect général elle ignorait totalement à quoi elle pouvait ressembler. Plusieurs jours, ou peut être semaines sans réellement se regarder dans la glace. A manger et dormir peu. Esther avait les joues concaves et des poches sous les yeux si profondes qu'on croirait presque des yeux au beurre noir des plaies refermées et des contusions au visage qui semblaient courir et parsemer tout son corps. En tout et pour tout, la tenue débraillé et le trench coat élimé, l'enquêtrice ressemblait à un cadavre ambulant.

Elle n'attendait guère ni ne prenait la descence élémentaire de se faire présentable ou humainement cotoyable. Elle trainait les pieds jusqu'à la salle de réunion du sous-sol, ça avait au moins la chance de ne pas être loin et présentait le papier aux deux gorilles à l'entrée. Nul besoin de badge ni de donner son identité, la folle dingue de Richardson était connue comme un loup blanc. Même ceux qui ne l'avait jamais croisé connaissaient et savaient à quoi ressemblait l'animal. Elle pénétrait la pièce, déjà bien remplie et posait ses fesses, sans saluer l'assemblée, sur une chaise juste à côté de l'entrée. Cruelle erreur... Ainsi assise en position de repos, toute l'étendue de son épuisement revenait à la charge. La réunion n'avait pas commencé mais déjà elle piquait du nez. Elles espérait que cela se passe vite pour qu'elle puisse se relever. Prendre un café était hors de propos, les thermos étaient à l'avant, proche de l'estrade. Se qui voulait dire d'affronter les regards de tout les présents. Non, elle allait restait sagement au fond et se faire petite le temps que l'orage passe. Elle sortait son carnet de note et un stylo prête à occuper et tenir son esprit éveillé en étant un minimum studieuse.

:copyright: 2981 12289 0


Réunion des Boys in Blue. Redapple1

Mes badges pour la ligue pokemon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 93
Date d'Inscription : 01/04/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: ► Flics corrompus/Supers-vilains (Scarecrow alors toi !)
♣ Alliés : : ►Flics pas corrompus
Maxine Marave
Maxine Marave
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyMar 20 Juil 2021 - 11:36

Réunion des Boys in Blue
What does he wants ?
•••

Il y avait quelques jours, Maxine, comme tant d’autre de ses collègues avait reçu une invitation de la part de leur supérieur à tous, le commissaire James Gordon. Celui-ci les invitait dans la salle de briefing du GCPD à une réunion. L’officière avait acceptée sans mal cet événement. A vrai dire, même si elle ne l’avait pas voulu, il était compliqué d’imaginer de ne pas y aller pour un membre des forces de l’ordre. Gordon était l’un des rares types que quasiment l’ensemble des hommes en bleus, s’ils ne l’appréciaient, respectaient au grand minimum. Et en ce qui concernait Maxine, c’était la première option qui s’imposait. En dehors du fait qu’il soit le père de sa meilleure amie, il s’était toujours efforcé de faire le bon choix, ce qui lui semblait le plus juste… Et c’était rare que ses décisions soient dans le faux. Cela arrivait, évidemment, Maxine n’était pas du genre à idéaliser les hommes, mais c’est ça qu’il restait. Un simple humain, dans une ville bien trop sombre, et qu’il l’avait pourtant sauvé un nombre incalculable de fois aujourd’hui. Il fallait rendre à Gordon ce qui appartenait à Gordon.
Le matin de la réunion, Maxine s’était donc levée après une nuit passée à simplement dormir. Aucun des types qu’elle avait pu interroger durant les dernières soirées à vadrouiller n’avait été foutu de lui donner des informations sur où se terrait Crane. La justicière avait donc pris la décision de ne pas enfiler son costume pour cette fois, qu’elle laissait Gotham entre les mains des autres personnes aussi dérangées qu’elle pour lutter contre les cauchemars nocturnes de cette cité. Elle quitta son appartement toujours aussi minimaliste, impersonnel, dès qu’elle se fut habillée. Quelques moments plus tard, elle gagnait l’intérieur du GCPD, se changeant directement et se dirigea vers l’endroit indiqué pour la réunion. Elle avait toujours apprécié cette pièce, dans le sous-sol de l’infrastructure, aux fausses fenêtres, et surtout assez grande. Un endroit qu’elle trouvait apaisant pour ces raisons-là. Alors qu’elle se pointait à son entrée, deux types s’interposèrent entre elle et l’intérieur. Son regard pas encore bien éveillée, qui n’attendait que son café pour cela, se releva vers les deux hommes de confiance choisis par son supérieur, avec un air interrogateur imprimé dessus.

« - Votre invitation s’il vous plait, déclara l’un deux.
- Officière Marave, répondit la brune en exhibant brièvement le carton reçu plus tôt. »

Les deux hommes s’écartèrent donc à la suite de ce rapide échange, laissant Maxine pénétrer dans la pièce. Elle jeta un regard à sa montre, qui lui indiquait qu’elle avait quelques minutes d’avance. Bien, ça lui permettait de se rapprocher de cette alléchante table sur le côté. Un café servi et un donut glissée entre les dents plus tard, et là voilà se pointant du côté de têtes plus ou moins connues, et avec son habituelle gueule d’enterrement. Elle aperçut son ancienne colocataire déjà installée, et vint se poser à côté d’elle, rejoignant le groupe de Mia, Ben, et tous les autres. Son gobelet trouva une place au plancher, alors qu’elle venait d’en prendre une légère gorgée. Elle se tourna ensuite vers la rouquine.

« - Qu’est-ce qu’il nous a préparé aujourd’hui ton vieux ? »

Demanda-t-elle, le regard sur la scène encore vide, où arriverait vraisemblablement dans quelques instants l’homme qui les avait tous conviés ici. Ses dents vinrent alors croquer dans son donut, avec appétit.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 225
Date d'Inscription : 13/07/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: Madame Smirnoff
♣ Alliés : : Elena Volgin, Papa Midnite, Liam Faith (peut-être)
Elio Phillips
Elio Phillips
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyMar 20 Juil 2021 - 23:12

Réunion des
boys in blue

RP GCPD



Recevoir une invitation n’est définitivement pas rassurant lorsque l’on est dans la police depuis pas bien longtemps, même avec un carton qui stipule que c’est pour une réunion. Elio n’est pas rassuré à chaque fois qu’on demande à le voir. Chaque petite erreur qui pourrait justifier un renvoi lui vient toujours en tête. Peut-être qu’on avait vu le café renversé sur le clavier d’un coup de main brusque (qui fonctionne encore ! Le clavier. Sa main n’a jamais été vraiment fonctionnelle), ou le papier qu’il a perdu pendant trois heures, avant d’avoir la présence d’esprit de regarder sous son bureau…

Voir d’autres personnes se diriger vers le sous-sol soulage un peu son anxiété. Sauf si la police aime les humiliations publiques. Ce ne serait guère étonnant, pas son délire du tout cependant. En entrant dans l’amphithéâtre, il reste comme un abruti perdu devant la porte après avoir lancé un « bonjour ? » général, balayant les personnes présentent du regard – quelques visages qu’il reconnaît avoir croisé au détour d’un couloir ou la machine à café. Ses yeux finissent par se poser sur une figure solitaire près de lui, et il s’empresse de poser son fessier sur une chaise pas loin d’elle – si vite qu’il failli louper l’atterrissage. Son instinct de survie est quelque peu défaillant depuis qu’il vit à Gotham ; il réalise qu’une fois bien installer, bras et jambes croisés pour oublier l’inconfort qu’il ressent sans ses vêtements habituels, qu’il s’est mis à côté d’une personne sujette à bien des rumeurs dans les couloirs du GCPD. Elio trouve Esther impressionnante, admirable même, mais il n’en fera part à personne.  

Enfin. Il n’allait pas la fixer, ni les autres non plus d’ailleurs. Il admire plutôt l’estrade, se demandant combien de temps il restait avec les vacances pour qu’il puisse hiberner pendant une semaine complète.

Tears in my eyesSlept in a murder scene last night


Revenir en haut Aller en bas
Commissioner
Messages : 441
Date d'Inscription : 09/04/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Commissaire
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
James W. Gordon
James W. Gordon
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyJeu 22 Juil 2021 - 14:51


Flic à Gotham



La réunion allait commencer. D'habitude, je suis toujours en avance, mais j'ai eu quelques papiers à régler avec la mairie. Faut dire, les choses sont assez pénibles, quand on ne sait pas sur quel pied danser. Le maire avait visiblement l'air d'être ailleurs. Quand c'est pas un politicien pourri qui vous met des bâtons dans les roues, ce sont vos camarades qui vous empêchent de faire le travail nécessaire. Mais les résultats étaient là, dans le dossier que je portais, et les choses n'iraient pas en s'améliorant. Je tape un léger sprint, en direction de la salle de réunion. Il me fallait faire vite, on devait m'attendre, et j'avais horreur d'être en retard pour le travail. Stacy, une de nos secrétaires, me donne à la hâte un café, avant que je ne me dirige vers la salle d'opérations. Direction l'ascenseur. Cette vieille saleté est à l'image de cette ville : rouillé, et complètement à changer. Je suis pas de bonne humeur, et ça n'irait pas mieux par la suite. Un léger grognement, alors que je sors de l'ascenseur. Alors que les deux gardes me saluent, j'entre dans la salle de réunion. Il me manquait encore des gars. Retard ? Oubli ? Pas grave. La réunion allait quand même commencer. J'avais l'impression d'être un professeur d'université, qui rentre dans une salle de classe, avec tous les regards dirigés vers moi. Je ressens leurs inquiétudes : qu'allait-il se passer ? Qu'allait-il se décider ? Des interrogations bien légitimes quand on y songe. Mais je peux quand même essayer de dégonfler cette attente. Il était temps pour moi de prendre la parole, et de faire ce qui se devait d'être fait. Montant sur la petite estrade, j'ouvre le micro, avant de sortir quelques fiches.

"Bonjour à tous et merci d'avoir répondu présent à cette réunion. Je n'irai pas par quatre chemins. Vous le savez, je ne suis pas un homme de discours, et encore moins un homme qui brasse de l'air, contrairement aux fonctionnaires que nous côtoyions."


Bon, je l'admets, je peux être très mauvaise langue quand il m'arrive d'être énervé, et je pense que cela se voit sur mon visage. Il arrive parfois, à un moment donné, que le système te bloque dans une impasse. Que les criminels puissent toujours en réchapper, et que ça puisse nous retomber dessus, sans que nous puissions faire correctement notre travail. C'était légitime, et c'était ce qui s'était passé pendant les années Loeb. Mais tout avait changé depuis que je suis devenu commissaire. Un travail qui en imposait, et qui vous bouffait mentalement, moralement. Et qui vous pousse à vous poser des questions, de très mauvaises questions sur vos amis. Ce qui vous pousse toujours à faire des choix, des choix terribles. Et qui vous amène dans une spirale de doutes, de remords, et surtout, de longues nuits en compagnie d'un verre de whisky, à essayer de voir là où vous auriez réussi si vous n'aviez pas fait cette petite erreur. Le genre de choses qui vous amène sans cesse à vous remettre salement en question. Cet arrière-goût d'inachevé, de raté, qui vous hante et qui vous perturbe vos nuits.

"Vous faites du bon boulot. Mais malheureusement, malgré vos efforts, le crime redouble en intensité. Les chiffres sont malheureusement parlant. Manifestations, évasions, et comme toujours, le Batman est là pour nous épauler. Pour nous aider. Mais à un moment, nous ne pouvons pas sans arrêt nous reposer sur lui. Et c'est pourquoi j'ai convoqué cette réunion. Il est temps pour nous, de nous séparer du Batman et de ses alliés. Avant d'avoir vos protestations, je tiens d'abord à expliquer que c'est un choix personnel, un choix qui permettra de sauver des vies. Un choix qui nous permettra d'être moins ciblé par les criminels de la ville. Comme vous le savez, depuis que j'ai accepté l'aide du chevalier noir, nous ne comptons plus le nombre de camarades tombés pendant leur état de service. Pour le bien commun, le GCPD va mettre un terme à ses relations avec les héros de cette ville."


L'annonce est grave. Même si notre histoire commune avec les héros de Gotham City avait toujours été difficile, et parfois laborieuse, c'est un acte dont je peux me permettre de faire. Je les laisse encaisser la nouvelle. La décision était dure à prendre. Mais après tout ce qui s'est passé. Les hiboux et leur milice, les pensionnaires de l'asile et biens d'autres horreurs. Nous avions versé notre sang le plus cher. Bien sûr, nous devions servir et protéger nos concitoyens, mais il y'a une différence entre faire son devoir, et finir dans un carnage d'un fou furieux, parce que ce-dernier a voulu attirer les justiciers à lui. J'en avais assez de voir des jeunes partir dans la fosse à cause de mes actes, à cause de mes décisions. Et surtout, je pense à Barbara, qui elle aussi était devenue policière. On avait frôlé le pire autrefois, mais je ne pourrais jamais survivre à la mort de ma fille. D'une voix solennelle, je reprends.

"Dans ma volonté de réduire le crime dans cette ville, j'ai acquiescé aux changements. J'ai vu des héros costumés, de plus en plus nombreux. J'ai même vu des enfants s'attaquer à des membres du crime organisé. Et je ne peux plus cautionner ça. Pour moi, pour cette ville, pour les gens qui nous entourent. Je ne désire plus vous voir être sacrifiés, tandis que ce petit jeu du héros et du criminel perdure. Nous ne serons plus des volontaires sacrifiés pour cette guerre. Nous ferons notre devoir, nous continuerons à protéger et à agir contre le crime. Mais nous nous dégagerons de toute alliance, afin de protéger des hommes, des femmes, et leurs familles. Ceci peut paraitre pour certains, tardif. Pour d'autres, c'est peut-être un soulagement. Pour moi, c'est un échec. Et j'en assume la pleine responsabilité."


Je tente de rester droit, de rester intègre. C'est le genre de dilemme qu'un homme doit sans cesse se mettre à réfléchir. Qu'est-ce qui est important pour le bien commun ? Que faire pour protéger non seulement les Gothamites, mais aussi mes hommes ? Un choix difficile, un choix qui doit tous nous concerner. Un homme doit parfois reconnaitre son échec, ce qui le fait grandir, et lui permet d'appréhender le futur sous un nouvel angle. Ce que je tente de faire, afin de protéger mes hommes. Nous avions eu nos doses de malheur respectifs. La mort de Sarah Essen, ma femme par exemple. Ou bien, de nombreux collègues, fauchés alors qu'ils ne méritaient pas le sort de mourir. Relevant les yeux, je fixe l'assemblée en face de moi. Certains, je les connaissais bien. Les autres, pas assez, mais je sais déjà que nous traverserons ensemble, les pires obstacles dans cette vie. Jusqu'à la mort. Que disait Dickens au préalable ? C'était la pire des époques, c'était la meilleure des époques. Titrait-il. J'espérais que le pire était derrière nous, dès à présent. En enlevant cette cible sur notre dos, nous pourrions nous protéger du pire. Et je l'espérais. Dieu fasse que j'ai raison. Il le faut.

"Avant que nous ne passions au prochain sujet, avez-vous des remarques à faire ?"








Réunion des Boys in Blue. Nurp

Réunion des Boys in Blue. 1fim
Revenir en haut Aller en bas
SWAT
Messages : 302
Date d'Inscription : 06/07/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: ► Eugenia Rogova
♣ Alliés : :
Sgt. Elena Volgin
Sgt. Elena Volgin
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyJeu 22 Juil 2021 - 18:44

Réunion des Boys in Blue

Réunion des Boys in Blue. 1626380189-got
Les autres policiers entraient sous le regard d'Elena qui avait préparé un calepin, un stylo et avait gardé un dossier qu'elle lirait en attendant que le commissaire arrive. Pour gagner du temps. L'Officier Cooper et un... soldat, avec une tenue de commando. Pas un policier ? Elle qui était ex-marine, il avait toute son attention. Officier Shepard. Seule ombre au tableau, porter un couvre-chef en intérieur, pire encore, un casque de combat. Aucun militaire ne ferait ça. Très étrange.

Projet très prochain : prendre le café avec lui pour qu'il explique l'accoutrement au sein du GCPD. Elle lui sourit de loin alors qu'il croisait son regard. Il vint s'asseoir à côté de Serena, avec l'Officier Cooper avec qui Elena avait collaboré... elle et le super Lieutenant Flass de la brigade des stup'. Une autre Officier qu'Elena ne reconnut pas chercha à s'asseoir, comme le veut la tradition, près de Serena mais en vain. Dommage, elle arrivait trop tard. Serena fut parfaitement entourée par les policiers subséquents qu'Elena tentait de reconnaître. Il y avait même la fille du commissaire. La bleue les connaissait de nom, tout du moins.

Quoique cette Esther Richardson, dans un état encore pire que le racontaient les vieilles légendes était arrivée, elle aussi. C'était elle qui avait constitué la quasi-intégralité du dossier sur Eugenia Volgin. A l'occasion elle aimerait lui en parler, mais la voyant arriver sans saluer personne pour se mettre à pioncer changea radicalement tous les plans que la bleue aurait imaginé. La laisser tranquille, oui.

Son regard croisa ensuite celui d'une tête qu'elle ne connaissait pas. Un homme jeune un peu hagard qui attira toute son attention, de ce qu'elle comprit, un détective ? La petite blonde joignit les mains, le fixa longtemps, pour graver son visage dans sa tête, très intriguée, et dès qu'elle passa dans son balayage oculaire elle baissa les yeux, faisant une petite moue. Il avait l'air tout timide. Il fallait obtenir des informations sur lui, ou si elle oserait les récupérer directement en lui proposant un café ? Non, elle n'oserait pas.

Toutes ces personnes hautes en couleur lui fichaient la chair de poule, avec du recul. Heureusement, à cet instant-là, le père Gordon entra en jeu. Il avait pas l'air dans son assiette, lui non plus. Elle posa son calepin sur son dossier ouvert, et se mit à écrire. Les crimes augmentent. Elle arrivait donc à point, mais la police perdait beaucoup de ses membres... froid dans le dos. Elle écarquilla les yeux.

Arrêter de collaborer avec des justiciers ? Les mots du commissaire étaient juste, grinçants. Mais c'était un choix audacieux. Et était-il seulement sûr que les policiers, non associés aux justiciers seraient plus en sécurité ? Au contraire, ce serait même plus cohérent qu'ils deviennent de la chair à canon. Beaucoup de faiseurs du mal ici ne craignaient pas la police. Et il y avait tant d'affaires qui n'auraient pas pu être résolues sans Batman et les autres justiciers. D'un autre côté, les vigilantes étaient illégaux, et les utiliser n'était pas réglo comme il se devrait. Mais était-il seulement possible de combattre le crime en étant 100% réglo ? Elena pensait que oui. Et que c'était par ailleurs la seule façon de s'assurer que la justice reste incorrompue, car il n'y aurait pas de zones d'ombres. A terme, ça fonctionnerait, elle en était sûre.

Pas un choix facile. Qu'Elena n'avait pas à faire. Elle leva la main comme une élève, et prit toutefois la parole, avec quelques hésitations, mais un calme ferme :

- Commissaire, Officier Volgin. Je pense qu'on ne peut pas... dire que les justiciers étaient inutiles. Ils permettaient d'agir là où la police ne pouvait pas. Votre idée est bonne... mais avez-vous des solutions pour assurer notre efficacité en l'absence de leur collaboration ? On doit repenser notre façon de faire.

C'était une question intéressante pour elle. On fait comment du coup ?


Réunion des Boys in Blue. 1626371860-ezgif-3-30fde1a2cd82
So hide my little sheep...
... but do you hear me howling at the moon when you sleep ?

x
// Fiche x Carnet x Téléphone //
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 234
Date d'Inscription : 29/12/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen - Flic bloc de glace
☠ Relations conflictuelles :: x
♣ Alliés : : ► GCPD - Anarky
Serena Ardwin
Serena Ardwin
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyVen 23 Juil 2021 - 15:28

Réunion des Boys in Blue ___ GCPD La master classe se remplissait au fur et à mesure que tu posais tes prunelles sur chacun des nouveaux arrivants. Il était plutôt intéressant d'observer l'attitude propre à chacun dès lors qu'ils franchissaient le seuil de la porte. Expression fatiguée. Tranquille. Interrogative. Ou même inquiète, surtout inquiète. A ce propos d'ailleurs, tu retrouvais ainsi l'officier Shepard avec son éternel casque qui te saluait d'une voix étouffée dans sa bulle. Il peinait toujours à retirer cet accessoire. Il ne devait pas être serein. En fait, personne ne l'était vraiment et pourtant, il y en avait d'autres, sur une note plus joviale, comme l'éternel éclat roux qui venait déposer sa silhouette non loin de toi à qui tu adressais un léger sourire. Désormais, elle était davantage gradée que toi et tu estimais qu'elle le méritait pleinement. Il était toutefois étonnant de constater des lunettes de soleil sur le nez de miss Gordon qu'elle gardait à l'intérieur, un peu moins toutefois pour le lieutenant Shelby qui t'adressait ses salutations auxquelles tu répondais chaleureusement, un peu plus encline à exprimer davantage de sentiment. Après tout, il avait été ton premier contact ici. Cela te rappelait que tu étais parmi eux depuis quelques mois déjà. Le temps passait vite. La supercherie aussi.

Tu repérais également l'officier River, qui se posait sur un siège, veillant à mettre un peu de distance physique entre les autres et elle. Puis la fameuse détective Richardson faisait son entrée, avec la nette impression d'être passée à la machine à laver environ trois fois -si ce n'était plus, avant de s'effondrer presque sur sa chaise. Les nuits étaient rudes. Enfin, il faisait tout le temps nuit pour Esther quelque part. Une odeur de café fumant et de sucre se rapprochait ensuite, signant l'arrivée électrique de l'officier Marave, cette boule de nerfs qui ne se laissait jamais démonter. Et puis cet homme au regard un peu vide... Lui par contre, tu ne le connaissais pas, pas vraiment. Sa tête seulement, sur laquelle se lisait une expression un peu perdue.

Mais ton regard reprenait son attention sur l'estrade où le commissaire Gordon ne tarda pas à faire son entrée, à quelques minutes près de l'horaire convenu. Préoccupé, c'était le terme qui selon toi le traduisait le mieux à cet instant, en plus d'une nuance de lassitude bien palpable. Dans tous les cas, les premiers mots du discours tombèrent pour annoncer la couleur. Tu te pinçais la lèvre inférieure à cette mise en matière. Les justiciers. Vaste sujet, aussi simple que compliqué. Mais tu savais pertinemment que ce sujet diviserait même si Gordon s'évertuait à argumenter sa prise de décision qui en soi, sera irrévocable. Il y avait bien réfléchi, cela se sentait assez dans la conviction de ses propos. Il flottait soudainement dans l'air, comme un nuage opaque emprunt de doutes mais aussi de ravissement de la part de certains, mais dont les langues restaient muettes jusqu'à ce que l'officier Volgin ne se décide à prendre la parole. Une question légitime.

En soi, tu n'étais ni pour, ni contre les justiciers. Seul le résultat comptait. Il est vrai toutefois que leur implication avait comme excité davantage les mauvaises mœurs, qui les prenaient comme des cibles à abattre et qui y mettaient donc plus de rage et d'ardeur pour les descendre, au coût d'un sacrifice humain qui impactait votre organisation. L'inconvénient était que même si ces « héros » auto-proclamés disparaissaient, il était fort à parier que la menace n'irait pas se cacher sous un tapis pour autant. Au contraire, cela laissait une autre porte ouverte après avoir fait pousser une agressivité abusive et criante.

Tu soupçonnais toutefois de la part de tes collègues, une arrogance qui parlait plus fort que la raison. Dehors, il y avait de ces dangers qui n'étaient pas à la portée du GCPD ou en tout cas, pas pour le moment. C'était de l'ordre de la logique. Une stratégie de remaniement devra être mise en place si le Commissaire espérait vous remettre sur le devant de la scène en prenant bien en compte ces forces que les humains ne détenaient pas encore. En soi, d'après tes calculs, il s'agissait d'une cause tout à fait faisable mais cette application nécessitait des moyens, des formations, un rééquilibrage de mesures à prendre, un investissement certain et intransigeant d'autant plus que la criminalité avait grimpé en flèche. Il allait falloir contraindre cette fièvre de retomber avec des méthodes réfléchies et adaptées.

De toute évidence, il était clair que cette initiative arriverait un jour. Les médias transmettaient de plus en plus souvent un avis défavorable concernant les supers et le gouvernement prenait également une position plus forte sur ce point. Mais d'un côté, tu étais sceptique. Il aurait fallu voir cela d'un point de vue plus nuancé et surtout tactique. Tout était une question d'ordre et de contrôle. Il aurait été peut-être judicieux d'absorber les compétences de ces hommes et de ces femmes masquées pour les mettre sous votre coupe, sur un commun accord, selon des directives à appliquer et ne pas les laisser agir sans surveillance ni autorisation. En soi, s'en servir comme des armes dignes d'être calibrées par vos soins, selon la situation qui exigeait une frappe plus conséquente. En d'autres termes, mettre en place un traité officiel sur la constitution d'une organisation privée composée de justiciers qui suivraient les ordres qu'on leur donne et qui se soumettraient aux règles que le GCPD -ou même le gouvernement- leur établirait. C'était une façon très chirurgicale de percevoir les choses, voir même opportuniste, mais après tout, tu voyais l'utile avant l'honneur. Après tout, tu étais aussi de cette trempe, cette arme qui se confondait aux règles établies -enfin approximativement- le reste n'était que de l'ego. Toutefois, tu étais d'accord sur un point.

Le GCPD s'était ramolli et il était temps de se reprendre en main, tu te demandais seulement ce qui était prévu pour vous hisser de nouveau à une place qui ne vous appartenait plus à ce jour, sous couvert de l'ombre de personnalités qui jouaient de leur costume. Mais pour le moment, tu patientais que l'assemblée s'exprime à ce sujet -peut-être que tu reconditionnerais ton jugement autrement -et le projet du Commissaire pour la suite du programme. Ton avis final dépendrait de leurs interventions mais aussi de la réflexion que tu y apporterai.
:copyright:️ DABEILLE


Réunion des Boys in Blue. Kate-beckinsale-underworld-gif-2

Vous les humains, ce qui ne vous tue pas, vous rend plus mort.






Dernière édition par Serena Ardwin le Ven 23 Juil 2021 - 18:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Messages : 304
Date d'Inscription : 13/01/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: ► basiquement toute la team de villains ?
♣ Alliés : : ► batfamily, birds of prey.
Barbara Grayson / Batgirl
Barbara Grayson / Batgirl
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyVen 23 Juil 2021 - 16:33


i hear your voice in flashbacks, you act like it never happened. dynamite and whiplash, kill me with your favorite weapon. so happy anniversaire, now put the finger back at me. broken hearted surgery, you don't know what you do to me. but i can feel you all the way from my coffin in la.( music ) -- gcpd's meeting.

tu hausses les épaules face aux paroles de maxine, pour être honnête t’avais aucune idée de ce qu’il pouvait bien vouloir. — j’arrive déjà pas à le voir en dehors du travail, il sait toujours pas pour dick et moi. alors autant te dire que je suis la dernière à pouvoir connaître la raison de cette réunion. petit air innocent au visage tandis que tu continue de siroter ton café. tu attends, sagement tandis que d’autres font leur apparition.
puis ton père passe le pas de la porte, tu te redresses légèrement et baisse tes lunettes sur le bout de ton nez, remarquant qu’il semble comme d’ordinaire tendu. alors tu attends, sagement, prête à entendre ses mots. appréhendant simplement. et t’as raison d’appréhender, parce que les paroles qu’il sort sont comme une douche froide. tu restes figé sur ta chaise, l’observant silencieusement tandis que tu viens te pincer d’un main pour t’assurer que tu rêve pas. l’officier volgin se lève, et toi t’observes autour de toi. personne ne dit rien. — alors quoi ? c’est des fugitifs maintenant ? tu demandes. — et c’est tout ? aucune réaction ? tu t’attires quelques regards haineux, parce que si tu fait aujourd’hui partis des rangs du GCPD, beaucoup n’ont pas apprécié ta bourde à la radio et t’en tiennent encore rigueur. ils savent que t’es totalement à les soutenir, ces justiciers, ce qu’ils savent pas, c’est pourquoi.

tu te lèves de ta chaise pour prendre la parole, sans attendre une quelconque autorisation pour intervenir. — commissaire, avec tout le respect que je vous dois, c’est la pire idée que vous ayez eux. qu’est ce qu’on est supposé faire quand on est en face à des hommes comme bane ou quelconque autre individus qui résiste aux balles ? ou quand la ville est assailli par des menaces beaucoup trop grosses pour nos effectifs ? il est vrai que depuis l’arrivée de batman, le crime continue d’augmenter, mais nous n’avons aucune autre solution. nous priver de batman, c’est nous envoyer à l’abattoir. tu sais bien que tes paroles divise, et c’est l’exacte raison pour laquelle tu te déplaces pour venir te mettre face à toute l’assemblée. tu retires tes lunettes de soleil, laissant alors ton oeil au beurre noir visible. tu voulais pas balancer ton excuse bidon, et bien si ça pouvait faire réagir certain, tu l’utiliserais. surtout que c'est véridique, sauf qu'au lieu d'avoir été avec dick le couple en danger, t'avais secouru un couple. — c’est arrivé hier soir. mon fiancé et moi-même profitions d’un délicieux diner aux chandelles, et le temps de marcher jusqu’à la voiture qui était à une quinzaine de minutes de marche nous avons été agressé. tout le monde sait que l’inspecteur grayson est en congé depuis quelques temps et je n’étais pas en service, de ce fait aucun de nous deux n’avions d’armes ou de moyen de nous défendre autre que nos poings. alors certe, on a pu réussir à tenir pendant quelques minutes mais ils étaient bien plus nombreux que nous. par chance, un des alliés de batman passait par là à cet instant nous permettant de rentrer chez nous avec seulement quelques bleus et quelques égratignures. tu réalises seulement maintenant que c’est peut-être pas la meilleure manière d’annoncer à tous - ton père inclus - que t’allais épouser dick. mais tu restes droite, tu dis rien. en fait, tu continues dans ta lancer, tournant ton visage vers ton père en espérant que les paroles qui suivent lui causeront l’électrochoc besoin. — donc vous voyez commissaire, si ça n’était pas pour batman et ses alliés, je n’aurais peut-être même pas pu être présente ce matin. après les années de service qu'il a effectué sans rien demander en retour, vous les remerciez comme ça ? vous devriez sincèrement avoir honte de vous. et tu retournes t’asseoir sans lui adresser un dernier regard, balayant simplement la tête de gauche à droite. t’es pas le genre  à faire des histoires et tu vas encore passé pour la gamine qui fait des caprices, mais tu t’en fous. car si le GCPD livre une guerre contre les alliés de batman, ça deviendra personnel. et là, ça va être complexe. tu t’enfonces dans ta chaise. tu l’aimes, là n’est pas le problème. t’es juste … déçue. tu pensais pas qu’il pouvait retourner sa veste comme ça. n’importe qui mais pas cet homme que t’as admiré pendant des années. t'avais tellement d'chose à lui dire, tellement de trucs que tu voulais lui balancer. mais en privé. tu te doute qu'il te convoquerait de toute manière. t'avais pas à contester ses décisions, c'était lui le supérieur mais il savait que t'étais pas le genre à te lever pour les choses qui te tenaient à coeur. et comment t'allait faire toi, si vous deveniez fugitif ? comment vous alliez pouvoir gérer les situations de crise comme la legion of doom si le GCPD ne collaborait plus ? tellement de question, tellement de chose que tu ne pouvais pas poser sans manquer de cramer ta double identité. tu craignais une possible mise à pieds, en vue de tes paroles. mais en toute sincérité, ça te serait bien égal car encore une fois, t'étais pas réputé pour ne pas dire ce qui te traversait l'esprit. et il fallait avouer que tes instincts et passe-droit de "fille de" avaient peut-être prit le dessus sur ceux d'employer, car d'ordre général tu n'aurais jamais pris l'initiative de parler de cette manière à un supérieur.

(c) mars.



★★★ i can see it has to be you, love, that i've been dreaming of. and if we climb this high, i swear we'll never die.  // @old money
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 437
Date d'Inscription : 19/02/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyenne, GCPD (Brigade canine)
☠ Relations conflictuelles :: Les justiciers
♣ Alliés : : ►Esther R., Lisbeth, Serena A., Farouk Z
Mia Cooper
Mia Cooper
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyVen 23 Juil 2021 - 18:32

C'est quoi cette réunion ?


Mia agitait la main pour saluer Barbara à son entrée, lui offrant un grand sourire. Elle rendait la même attention à River. Bien qu'au final elle prenait le temps de saluer tous les nouveaux arrivants, un par un, jusqu'au moment où le Lieutenant Shelby n'approche d'elle et Ardwin.
La rouquine se levait comme un ressort pour s'incliner respectueusement "Bonjour Lieutenant ! M-Merci !" parvenait t-elle à articuler en rougissant.

Elle retournait ensuite s'installer, préparant son vieux carnet afin de noter ce qu'il se dirait. Surtout si cela concernait de nouvelles directives ou lois. Elle espérait que ça concernait de nouvelles directives ou lois. Elle adorait les nouvelles directives ou lois. Ou alors une augmentation budgétaire pour la canine ? Bon, la c'était un peu rêver.

Son regard se posait finalement sur l'estrade, attendant patiemment l'arrivé du grand patron. Elle allait l'écouter religieusement, c'était ça à la base le plan.  Hélas, il ne venait pas avec de bonnes nouvelles. Le crime était de nouveau en hausse, on perdait petit à petit les bons chiffres du début d'année.
Mais la grosse annonce suivait rapidement. Se séparer du Batman et des justiciers ? Arrêter de collaborer ?

C'était gros, c'était grave, c'était courageux. La Sergente souriait un peu.
Non seulement elle se sentait concernée par le discours du commissaire, mais elle se sentait même validée. Elle n'était donc pas seule à penser qu'ils étaient en première ligne.

Elle n'avait pas la haine envers les vigilantes, comme beaucoup le pensaient, mais elle n'avait pas caché elle aussi ses opinions. Elle les voyait comme faisant parti du problème. Elle avait publiquement déclaré à la radio qu'elle les mettait au même niveau que les autres criminelles.
C'était simple, pour elle, ces gens voulaient juste être au dessus des autres, s'affranchir des règles, s'affranchir des risques.

Elle et ses collègues, du moins les agents de terrains, ne prenaient pas moins de risques que ces gens masqués. Ils en prenaient même bien plus, et souvent avec bien moins de moyen.

Cela la mettait en rage toute ces déclarations de justiciers ou d'habitants, qui rabaissaient la police et idolâtrait ces miliciens du peuple glorifiés. Ces gens qui disaient que le GCPD n'était rien, ne faisait rien.
Ils oubliaient qui faisaient le travail de fond, qui aidaient les justiciers, et qui étaient souvent les premiers à tomber. Les gens du GCPD, et cela sans masque pour protéger leurs proches, sans pouvoir ou gadget pour couvrir leurs arrières.
Mia était représentative d'une partie des agents, ceux qui se sentaient sacrifiés et pris de haut, les petites mains qui subissaient le souffle des criminels, des fous, des médias. Ce ressentiment avait cultivé cette colère, fait cristalliser cette rage envers tout les justiciers.

Elle écoutait la question de la petite Volgin. Une question qui la titillait sur le moment, mais avec la réflexion des secondes, elle ne pouvait que la trouver raisonnable. Effectivement, il allait falloir du changement. Le problème des métas allait se poser, et cela bien que la police devait bien en compter parmi ses effectifs. C'était inévitable.

L'intervention de Barbara, par contre, tirait un grognement à Mia. Elle figurait même parmi ceux à lui lancer un regard agacé. Comment elle osait parler comme ça à un supérieur hiérarchique, en pleine réunion, devant autant d'effectifs. Mia soufflait du nez, elle commençait à avoir du mal à ne pas répliquer.
"Vous devriez avoir honte ?" : lorsqu'enfin Barbare terminait son laïus, Mia se levait pour prendre à son tour la parole.

"Pour ma part, vous avez mon soutiens Commissaire. C'est une décision difficile, et aucun cas elle ne devrait appeler de la honte. Je poserais la même question que mes collègues les officier Volgin et la maladroite officier Gordon : Avez-vous une piste pour permettre au plus grand nombre des notre de lutter contre les criminels ayant plus de moyens, physiques ou matériels, que nous ?"

C'était posé, même si cela faisait écho aux deux interventions précédentes. Par contre le sang de Mia bouillonnait, elle ne pouvait s'arrêter sur ça. Le problème n'était pas tant la vision de Barbara que son attitude. Cooper parvenait à se museler suffisamment pour ne pas craquer, elle aussi, et terminait sur un simple : "Gardons notre calme. Une réunion n'appel pas au manque de discipline, et encore moins de respect. Nous sommes tous de la même équipe, ici. Même si certain n'ont pas eu le même parcours, ou la même formation."
Elle concluait avec un bref regard pour Barbara avant de se rassoir.

Mia ne voulait pas donner raison aux rumeurs, mais un tel éclat provenant de la fille du Commissaire était éloquent. Peut être bien que finalement leur lien de parenté était déjà la cause de certains passe-droits, comme l'absence de séjour en école de police ou à l'armée pour apprendre la discipline.


Codage par Libella sur Graphiorum


Mia répand sa bonne humeur en ffcc00
Elle parle "français" en italique.
Renseignements sur le personnage - Téléphone de Mia Cooper
Réunion des Boys in Blue. En0R7
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 61
Date d'Inscription : 12/05/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Bradley Shepard
Bradley Shepard
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyVen 23 Juil 2021 - 21:17

Quand il s'était assit en silence à attendre le commissaire Gordon, Bradley n'avait aucune attente particulière dans cette réunion aussi il patienta tranquillement, le regard posé sur l'estrade en attente de leur conférencier. Quand Gordon arriva Bradley vit qu'il avait le visage marqué d'émotion. Bradley n'était pas expert en relation humaine et communication non verbale loin de là, mais là le commissaire lui rappelait le comandant de base leur annonçant l'annulation des permissions, ou un déploiement dans une zone hostile. Quelque soit ce que allait annoncer le commissaire ce serait une nouvelle grave et / ou mauvaise .

Les annonce du commissaire était sur deux points au final.

1 _ les effectifs du GCPD était au plus mal niveau équipement capacité et adversaires surpuissant.

2 _ la collaborations avec les super héros, et justicier devait s'arrêter et le GCPD, ne plus dépendre d'eux pour la survie de ses troupes.


Dans un sens ces annonces rejoignait la mission de Bradley, veiller a ce que les autorités civiles et militaires soit indépendantes des super et puisse les combattre a armes égales ou presque le cas échéant. Mais d'un autre coté l'enfance et adolescence de Bradley a Cuba, lui avait appris que la population avait besoin de ses héros pour supporter les affres du quotidiens.

Bradley, préférait rester le plus neutre possible, se sentant encore bien étranger dans le GCPD, et à Gotham en général. Autant laisser les autres commencer le débat pendant qu'il réfléchissait à formuler une proposition neutre qui pourrait convenir à la fois au pro super héros et les autres.

une dame blonde parla ne premier demandant si des solution de remplacement était envisagé post colaboration des justicier

ensuite ce fut une autre dame blonde aux cheveux plus long que la première et porteuse de lunettes qui prit vertueusement la parole annonçant ses fiançailles de même que d'autre de façon plutôt chargé en émotion à l'encontre du commissaire Gordon défendant la collaboration avec les super héros. la façon dont elle parlait au commissaire suggéra à Bradley qu'il y avait quelque chose entre eux.

Le moins que l'on puisse dire ce fut que son intervention fit réagir tout le monde, les uns plutôt avec elles, les autres plutôt contre à en croire leur réaction faciale et regards.

La troisième dame à réagir était rousse, qui elle était du coté du commissaire et au vu de la dernière phrase de son pourparlers pas très d'accord avec la dame aillant parlée juste avant.

une certaine tension semblant venir Bradley jugea que c'était le moment de parler levant la main en direction du commissaire (comme sur les banc de l'école), Bradley se leva pour parler sans toute fois quitter sa place. tournant le dos aux fenêtre et regardant le sol il osa entrouvrir légerment le bas de la visière du casque d'1cm pour qu'on puisse l'entendre bien puis il se lanca dan son discours.

"Commissaire, officières, officiers, la question de collaborer avec les justiciers est a la fois simple et épineuse de mon coté je suis à la fois pour et pas tout a fait pour avec le commissaire Gordon.

_ Oui compter uniquement sur les super héros pour nous en sortir devant nos plus grand adversaires est une erreur

_ Et non totalement les exclure n'est pas une bonne chose non plus. Ayant pour ma part grandi a Cuba et affecté récemment à Gotham j'ai remarqué que les cubains et les civils de Gotham partageais une chose en commun, de difficiles épreuves à vivre au quotidien. si bien que pour garder l'espoir ils s'accroche à leur héros oubliant malheureusement les policiers pompiers, médecins et autres personnes les aidant au quotidiens car faisant partie de leur décor de tout les jours alors qu'ils n'aperçoive leur héros que lorsque qu'ils ou elles accomplissent leur grande actions contre leur ennemis ou problème d'où leur attirance penchant vers leur héros plus qu'envers les agents de polices et pompiers.

_ A l'inverse on ne peut pas oublier ni laisser les troupes au prises avec les criminel doté de super pouvoir laminer les effectifs. les héros aussi compétant et de notre coté qu'ils puisse être ils ne peuvent nous accompagner a toute nos interventions de même que se serait une preuve de faiblesse visible envers les civils et criminel.

_ C'est pourquoi je conclurait en deux points : 1 prendre nos distances avec les super héros, sans pour autant les combattes SAUF si il enfreigne la loi.

2 renforcer les équipement et entrainement des troupes pour luter contre les super criminel voir peut être a songer a ouvrir le recrutement en école de police aux doté de super pouvoir leur donnant la possibilité d'aider la population autrement que vêtu de costumes en solitaire. ce qui aurait pour double conséquence de nous doter de force équivalentes au super criminel et de deux leur permettre d'être intégrer plutôt que isolé come cela à nui a une grande partie d'entre eux devenu criminel.

voilà tout ce que j'avais à dire à l'assemblé si présente je laisse la parole au suivant ou suivante. "


Termina Bradley en se rasseyant sur sa chaise et refermant bien son casque pour le protéger des vilains rayons solaire.



Réunion des Boys in Blue. Tychus10   Réunion des Boys in Blue. Hvmv
Revenir en haut Aller en bas
Dirty Cop
Messages : 1483
Date d'Inscription : 28/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Flic violente
☠ Relations conflictuelles :: ►Chione Othep, Pearl de Vinta, Dick Grayson, etc ...
♣ Alliés : : ► le G.C.P.D et encore.
Esther Richardson
Esther Richardson
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptySam 24 Juil 2021 - 14:32

La Réunion des Boyz in Blue
GCPD ••• La réunion débutait et commençait ainsi pour Esther le long combat pour rester éveiller. Toutefois le sujet évoqué méritait toute l'attention du monde et faisait à l'enquêtrice l'effet d'un puissant électrochoc. Se passer des justiciers et autres vigilants était il réellement sérieux ? Bien-sûr à l'élection de Luke Fox à la place de maire elle voyait cette promesse électorale de monter une alliance concrète entre justiciers et policiers d'un mauvais oeil, un très mauvais même. Malheureusement avec le temps les choses avaient changé et son regard également.

De trop nombreuses fois elle avait pu finir entre quatre planches si ces héros endimanchés ne s'étaient pas pointés. C'était grâce à ces justiciers qu'Harvey Dent avait accompli sa rédemption. Evidemment, on pouvait légitimement se demander : jusqu'à quand ?. Si seule la police avait agit Dent serait très certainement mort. Prise d'otage, le swat qui serait intervenu, ça aurait défouraillé dans tout les coins et les cadavres se seraient gravement empilés. Il y avait également l'apparition de l'épouvantail, muni de pouvoirs véritablement hors du commun qui avait nécessité le concours de véritables super-héros avec des super-pouvoirs. Avec ou sans eux la police était tout bonnement impuissante. C'était Nightwing qui avait tiré la policière des griffes de Dollhouse bien que plus humaine que la plupart des cerveaux du crime gothamite elle n'en restait pas moins retors et dangereuse à souhait. Mais surtout il y avait l'affaire du Clue Master qui avait été la pierre angulaire et la réelle coopération justicier policier. En premier lieu Esther n'y croyait pas une seule seconde mais elle devait se rendre à l'évidence cette entraide avait permis d'avancer rapidement et surtout de se rendre compte d'une chose : Si les héros disparaissait leurs alter ego aussi et l'inverse était également possible. Sans Arthur Brown plus de Spoiler.

Les idées et les avis fusaient, le plus étonnant d'entre tous était sans nul doute Barbara qui s'opposait là ouvertement à son père et à sa décision. La chose lui tenait tant à coeur qu'elle en oubliait le protocole et le respect hiérarchique. Puis les autres, pour contre, le clivage s'entamait. C'était ça dès qu'on mettait de la politique au coeur de la police. Elle se souvenait que lors des élections il ne fallait surtout pas causer politique dans le central car cela partait invariablement en incartade. De tout les avis jusqu'à présent elle était plus de celui de Serena. Une coopération étroite où la police édictait ses règles et attestait définitivement que là ça allait pour en finir une bonne fois pour toute avec les criminels. Mais la miss Gordon forgeait l'approbation, elle se retrouvait lentement seule contre tous pour le moment et sa posture de fille de n'allait rien arranger à ses affaires. Attend elle avait pas dit fiancé et elle ?! ... C'était évident et une question de temps. Richardson avait fini par faire son deuil de Dick et l'éloignement que l'inspecteur de son coeur avait pris pour le décès de son paternel adoptif avait finit par donner les dernier coups de pelletés à leur relation passée. Au final, Bruce Wayne a fait une chose positive en mourant.

"Bien commissaire." Disait simplement Esther en mettant une cigarette entre ses lèvres, n'y tenant plus, et l'allumant derechef. "A vos ordres." C'était fait, la messe était dite pour elle. C'était les ordres. Gordon pouvait dire se qu'il voulait que demain tout le monde avait intervenir en tutu rose cela était la même. Un ordre était un ordre, aussi abject et révoltant était-il. Malgré les méthodes peu scrupuleuse Esther était déterminée à suivre le commissaire jusqu'en enfer et à défaut d'ordres précis elle ira jusqu'à aller voir le diable pour lui cracher à la figure et lui passer les menottes.

Bien sûr qu'elle voulait, dans un sens, apporter son soutien à Barbara, ou ce serait ce que donner son avis. Mais elle traîner trop de casserole derrière elle, la mort de Lloyd en faisait parti et les clivages politiques étaient le meilleur moyen de se faire décortiquer le dossier en vue de trouver une merde à faire remonter. Elle soufflait sa fumée par les narines et attendait la suite. Derrière elle, un panneau interdiction de fumer trônait sur le mur. Mais tant habituée à mégoter dans la pièce de l'unité Gordon qu'elle avait appris à ne plus voir ces avertissements.
:copyright: 2981 12289 0


Réunion des Boys in Blue. Redapple1

Mes badges pour la ligue pokemon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 93
Date d'Inscription : 01/04/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: ► Flics corrompus/Supers-vilains (Scarecrow alors toi !)
♣ Alliés : : ►Flics pas corrompus
Maxine Marave
Maxine Marave
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyLun 26 Juil 2021 - 20:57

Réunion des Boys in Blue
What the fuck ?
•••
Maxine esquisse légèrement ses lèvres dans un sourire à la réponse de Barbara suite à sa tentative d'en savoir plus sur la raison de leurs présence à tous ici. Certes elle n'avait pas finalement de réponses quand à ce sujet-là, mais s'imaginer la réaction du commissaire à cette annonce était plutôt cocasse. Cependant, l'amusement ne fut que de courte durée. Gordon débarqua sur l'estrade, et entama rapidement le sujet de cette réunion après une brève introduction de sa part. Première mauvaise nouvelle, le taux de criminalité était en hausse significative, malgré les efforts des membres du GCPD. Cela n'inquiétait pas forcément l'officière plus que cela, elle savait que Gotham retombait toujours sur ses pattes, qu'il suffirait au GCPD de recruter plus, ou bien  de travailler un peu plus, pour régler ce souci là. La seconde information, elle, eut cependant beaucoup plus de mal à passer pour la brune. Monsieur Gordon jugeait apparament bon de se séparer de l'aide des justiciers de la ville. Les mêmes qui avaient toujours été là pour aider le GCPD, qui avaient toujours répondu présent pour affronter les ennemis les plus dangereux de Gotham. Celle dont elle faisait à vrai dire partie. Et "avant que nous ne passions au prochain sujet, avez vous des remarques à faire ?" ? Vraiment ? Est-ce qu'il pensait sérieusement que personne ne rebondirait sur ça, qu'il y avait une chance qu'on parle aussitôt des nouveaux plats à la cuisine ce midi ? Finalement, Maxine n'avait soudainement plus besoin de son café pour se réveiller, cette injure aux autres héros de Gotham, qui n'en étaient ni plus ni moins qu'eux, flics, s'en était occupé. Elle était prête à bondir, se souciant bien peu de son faible rôle pour l'instant dans la police, se fichait encore plus de ce que pourrait en dire plus tard ses collègues, et alors ne parlons pas des répercussions qu'une telle action pourrait entraîner. Mais Barbara se leva elle aussi, et elle fit l'effort de se contenir pour que la rousse puisse balancer ce qu'elle pensait de tout cela à son père. Ca aurait certainement bien plus d'impact que si elle l'avait fait. En première, du moins. Elle ne notifia cependant même pas  de son mariage à venir, trop énervée pour y prêter vraiment attention. Une autre rousse, que Maxine avait déjà aperçue, se leva juste après pour faire la lèche-cul et Maxine ne tint alors plus en place. Elle se redressa, et dirigea donc son regard en direction de leur commissaire.

"- À titre tout à fait personnel, Monsieur Gordon, et avec tout le respect que j'ai pour vous, je tiens à dire que cette décision me semble incorrecte... voire gênante, peu m'importe ce que certaines personnes peuvent en penser. J'ai toujours vécu à Gotham, et je sais que certains justiciers ont parfois fait bien plus que nos équipes, et notamment pour ce qui concerne des minorités. Ils ne devraient certes pas être vus comme meilleurs que nous, mais pas non plus comme pires. Ils s'occupent d'une partie de Gotham sur lesquels nous n'avons aucune chance de gagner, tandis que nous gérons la partie humaine de la ville. Cette décision, qui d'ailleurs détonne avec le programme qui est celui de notre mairie, ne me semble pas adapté. Les justiciers de la ville ont sans doute parfois causé des victimes collatérales, mais combien de vies ont été sauvés s'ils n'avaient rien fait. Comment nous ferons lorsque l'un des As Ghul, ou bien Bane, referont leurs apparitions ? Quels alternatives avez-vous à ça ?"

Répondit-elle avec ses poings se serrant de plus en plus fort tandis qu'elle lançait ses mots sans savoir précisément où ils allaient, menée par sa colère, celle de s'apercevoir qu'il crachait sur le Batman qui l'avait tant aidé, Gotham et lui. Et sur ses propres actions de Nightmare. Elle resta quelques secondes debout, avant de se rasseoir. Elle ne regarda pas les différentes réactions de ses collègues, ne s'intéressant uniquement aux réponses qu'améneraient leur commissaire aux questions de sa fille et des siennes.
[size=32]©️[/size] 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 225
Date d'Inscription : 13/07/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: Madame Smirnoff
♣ Alliés : : Elena Volgin, Papa Midnite, Liam Faith (peut-être)
Elio Phillips
Elio Phillips
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyLun 26 Juil 2021 - 22:13

Réunion des
boys in blue

RP GCPD



Il peut sentir un regard se poser sur sa personne, et le sien se lève vers une charmante femme blonde. Il la fixe quelques instants, se demande s’il pouvait lui offrir un café avec son meilleur sourire charmeur, puis se force à tourner les yeux vers l’estrade lorsqu’il réalise qu’il n’a définitivement pas envie de se ridiculiser. De plus, on ne fixe pas une femme, même si elle est belle - même si toutes les femmes sont belles, c’est scientifique (mais surtout les blondes) -, et que c’est elle qui a commencé.

En entendant le commissaire, Elio ne comprend pas vraiment ce qu’il fait ici. Il n’a pas d’avis sur les héros, si ce n’est qu’il est étrange de voir des gamins se battre contre le crime. Il n’aurait jamais permis à ses propres enfants de sortir la nuit dans Gotham… S’il en avait, il n’habiterait pas Gotham.  Il aurait mieux fait de ne jamais habiter Gotham. C’est en entendant la première contestation qu’il réalise à quel point le sujet est délicat. Des drames arrivaient sans que les citoyens comme eux, sans pouvoir, ne puissent faire quelque chose. Il n’y a jamais vraiment réfléchi, même en ayant été témoin de la fragilité des humains pendant dix bonnes années à avoir vécu dans cette ville – sans oublier l’apothéose, la perte d’un proche. Peu importe leurs efforts, et ceux des héros, les citoyens ne seront jamais complètement en sécurité, à moins d’exterminer tous les criminels de Gotham. Ce qui est impossible, et inutile puisqu’ils seront toujours remplacés.  

Il décide alors qu’il sera toujours plus simple de faire l’autruche et obéir aux ordres, plutôt qu’approuver ou contester à voix haute. C’est pour cela que lorsque les avis continuent, tous pertinents à ses yeux, il ne peut s’empêcher de passer une main sur son visage, envisageant un repli stratégique hors du champ de bataille avant l’arrivée du deuxième sujet. Il n’y a que deux ou trois personnes qui ont remarqué sa présence, et la porte n’est pas si loin… Et cette odeur ? Est-ce que… Oui, Esther fume juste à côté de lui. Quelle femme impressionnante, elle est le parfait exemple des détectives qu’il admire depuis son enfance. Froid, tourmenté et imposant le respect de sa simple présence. Il aimerait être comme elle.

- Euh… J’ai une question. Juste pour être sûr, est-ce qu’arrêter de collaborer avec eux ça veut dire continuer de les laisser faire ou… On devra les arrêter pour vigilantisme ? Et qu’est-ce que risque l’un de nous s’il collabore avec l’un d’eux ?

Il sait que c’est une question stupide, néanmoins il n’a pas envie d’obéir totalement aveuglement non plus. Il n’aurait pas envie de se mesurer à des criminels et des superhéros en plus. Double travail, et clairement pas les muscles nécessaires pour arrêter Batman, Wonder Woman, ou il ne sait qui encore. Quant à collaborer avec eux, il ne compte pas le faire (il serait inutile), néanmoins l’avenir à Gotham est plus qu’incertain, malgré tous les plans que l’on peut élaborer.  


Tears in my eyesSlept in a murder scene last night


Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 83
Date d'Inscription : 18/01/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
River Knight
River Knight
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyMer 28 Juil 2021 - 7:42

Une fois que ce bon vieux Gordon ainsi que tout les autres semblaient être arrivé, hormis les possibles et éventuels retardataires, la réunion pu commencer. Le commissaire fit son discours. C'était à propos de notre association avec les héros, ceux qui sont costumés. Il s'agissait d'un sujet difficile, il est vrai que cette collaboration n'était pas sans conséquences et on pourrait affirmer que tout choix a ses conséquences et que c'était donc normal, mais il faut aussi peser le pour et le contre, si cela vaut la peine. En somme, cette séparation n'empêcherait pas les héros en costume de continuer ce qu'ils font.

River était mitigée sur la décision. Il est vrai que le corps policier avait subi davantage de pertes, mais les pertes font parties du métier. Simplement être sur le terrain présente des risques, à tous les jours. Mais c'est sûr qu'entre une situation normale et une situation qui implique un "super criminel", la seconde serait toujours beaucoup plus dangereuse voire impossible.

Par contre elle avait aussi du mal à considérer le vigilantisme comme un véritable crime, du moins tant qu'aucun autre crime n'était commis simultanément, comme un homicide ou du kidnapping. Il fallait toujours prendre en compte que Gotham n'était pas une ville ordinaire non plus, loin de là. Il faut pas se mentir, c'est Détroit sur les stéroïdes.

Les autres policiers donnaient leurs avis et personne ne pouvait se mettre d'accord, et elle aussi d'ailleurs. Elle était un peu d'accord avec tout le monde, certains à peine, d'autre plus. Elle leva la main pendant le tour de l'officier Philips, comme si elle était à l'école et que tout le monde ferait attention à elle et que Gordon dicterait son nom pour lui permettre de parler, mais nous n'étions plus à l'école. Une fois que l'officier eu fini de parler, elle attenda deux ou trois secondes et se leva formellement de sa chaise, abaissant sa main au passage.

«C'est une décision difficile je le conviens, je veux bien obéir mais j'aurais du mal à arrêter un vigilante si c'est ce que nous devrons faire à présent. Je le condamnerais moi même si il s'agirait d'un danger public qui met en péril ses concitoyens, ou si c'était un tueur qui tenterait de justifier ses méthodes simplement car ses victimes sont des criminels, mais si son seul crime c'est de ne pas avoir de badge, alors c'est notre allié. Même si ils n'ont pas fait les efforts que nous avons commis pour obtenir légitimement le droit de protéger et servir le peuple de Gotham, leur coeur est à la bonne place. Le vrai crime serait d'avoir des super pouvoirs, la fortune ou les capacités d'être un héros, mais n'en fasse rien.»

Elle avait peut-être été trop inspiré sur ce coup là. Elle était aussi anxieuse car elle ne savait pas si elle était en train de s'inclure parmi les héros et qu'elle se sentait visée par la décision du commissaire. Pourtant elle n'était ni un super héros ni elle considérait en être un... c'était le pouvoir qu'elle suspectait d'avoir et qui lui avait inexplicablement sauvé la vie. Elle avait encore du mal à y croire, surtout car ça ne lui était arrivé qu'une seule fois.


Réunion des Boys in Blue. Ezgif-10
Revenir en haut Aller en bas
Commissioner
Messages : 441
Date d'Inscription : 09/04/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Commissaire
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
James W. Gordon
James W. Gordon
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyJeu 29 Juil 2021 - 18:20


Flic à Gotham



Déjà, les premières attaques et ma fille monte au front, tel un soldat qui se lève lors de l'assaut, et elle est bien la fille de son père. Tandis que tous déblatéraient et discutaient, je reste impassible et observe une certaine zizanie au sein de mes propres troupes. Ce dont ils ont besoin, c'est d'un chef. D'un homme à poigne qui mènera ses troupes jusqu'à la victoire. Alors que les intervenants, divers, et nombreux se succèdent, je reste de marbre, tandis qu'hostilité et dédain se font ressentir dans mes rangs. Cela n'a jamais été facile. La guerre est une opération délicate, et en temps de guerre, il faut savoir faire des choix, des concessions, et le plus dur, compter nos billes et espérer qu'on ait pas de trop de casse. Malheureusement, de la casse, y'en a de trop, et d'après ce que m'avait annoncé ma fille, quelques mois avant, je me devais quand même d'être dans l'optique de protéger mes hommes. Je me saisis du classeur, et d'un grand coup net sur le pupitre, je ramène le silence. Mon regard est plongé dans chacun des yeux que je peux croiser à cette réunion. Il me fallait être clair, il me fallait être sûr de mon choix, et si un Gordon était bien sûr d'une chose, c'est qu'il pouvait avoir souvent raison, même s'il pouvait être aussi assez têtu. C'était de famille, et Barbara semblait avoir le même problème que moi. Comme quoi, les chiens ne font pas des chats. Barbara semblait assez tendue, ainsi que d'autres agents, mais d'autres m'offraient leurs soutiens. Cela n'est pas facile de diriger un central bourré de flics, divisés sur ce sujet en particulier. Mais le laisser trainer équivaudrait à préparer des troubles pour l'avenir. Vu les questions, il fallait que je sois général, dans l'ensemble de mes réponses.[/color]

"C'est une décision douloureuse et je me porte garant de l'entière responsabilité de ce qui en découlera. Attention. Avant de poursuivre, je tiens à préciser un point : J'ai dit que nous arrêtions notre collaboration avec les justiciers, mais nous ne les arrêterons pas. Nous les tolérons, et si certains d'entres vous veulent continuer à les aider, je ne ferai aucune poursuite contre vous. Mais que ce soit bien clair. Publiquement, le GCPD ne soutiendra plus les justiciers de cette ville. Vous croyez que je n'ai pas retourner les pour et les contre ? Combien de mes hommes j'ai enterré depuis que le Batman est en service ? Combien de familles ai-je consolé suite à un décès d'un des nôtres. Protéger et servir oui, mais il y'a une limite. Et nous y sommes. Nous devons protéger les nôtres. Nous protégeons et nous continuerons notre devoir, pour aider et protéger les gothamites, mais qui pourra nous protéger d'une attaque du Joker, ou de quelque chose de violent ? Et si le Batman venait à mourir ? Et si ses alliés se révèlent battus ? Ce n'est pas à nous d'être protégés, c'est à nous de faire notre devoir."

L'ambiance est grave, et je sais qu'ils sont tous suspendus à mes paroles. J'essaie de trouver les mots justes, qui essaieront de redonner confiance en nos hommes. Nous en avions besoin. Nous en avions grandement besoin. Le GCPD n'a pas vocation à récupérer les criminels ligotés et à les enfermer, nous devions faire notre boulot. C'était notre tâche, notre postulat. Harvey Dent, Sarah Essen, Anna Ramirez, et bien d'autres encore, avaient connu les terribles épreuves de lutter contre le crime. Une fois que l'on commence à faire son boulot, on voit que les choses commencent à tomber rapidement sur votre poire. Et ça, ce n'était plus possible. Je ne pouvais pas continuer comme ça. Trop de morts, trop de drapeaux américains, toujours les mêmes scènes d'enterrements, le devoir ... C'était trop pour moi. Peut-être que je commençais à ramollir ? Peut-être que je me faisais vieux ? Aucune idée. Cependant, je peux peut-être le dire, mais ces jeunes, pour la plupart, sont mordants, et on sent qu'ils en veulent. Peut-être que la prochaine génération de flics de Gotham City sera plus mordante que celle que j'ai connue ?

"Publiquement et à compter d'aujourd'hui, le GCPD n'est plus en coopération avec le Batman et ses alliés. En tant qu'individus, vous avez cette question à vous poser vous-mêmes. Ce que je fais, c'est d'assurer la sécurité du personnel, des policiers qui travaillent ici, et des employés de bureaux qui travaillent ici. Nous sommes une cible, oui, mais je compte quand même limiter les dégâts. Que ce soit bien clair, je n'y reviendrais pas."

Certains de mes hommes n'approuveront pas mes choix. Qu'importe. Je fais ce qu'il y'a à faire. Rien de plus. Et de plus, en évitant ce sujet, on évite le futur de plein fouet, et je ne peux pas laisser ce dossier, je ne peux pas laisser le prochain commissaire, celui qui me succèdera, avec des dossiers difficiles à gérer, et qui découlent de mes propres choix dans la lutte contre le crime. Je reprend mon café avant d'en avaler une gorgée. Je tire une tête de quatre cent ans à peine la première gorgée avalée.

"Et on ne sait toujours pas faire du bon café dans ce commissariat visiblement."

Je repose la tasse avant de reprendre doucement, d'une voix grave, et en allumant le projecteur qui réfléchit l'image de la diapositive derrière moi. Des colonnes de chiffres, peu intéressant oui, mais le logo de la WayneTech était visible. Un clic sur le petit boitier qui me permet de passer à d'autres présentations. Des projets. Des voitures améliorées qui permettraient d'encaisser des balles perforantes, et qui pourraient résister à des charges lourdes. Des projets oui, et que je disposais, avec la concertation de certaines têtes de l'entreprise. Au niveau éthique, faire confiance à une entreprise, c'était risqué, mais je me devais d'assumer mes choix et de préparer mes hommes à reprendre cette ville. La loi, c'est nous. La loi, ce ne sont pas les justiciers volants. Nous sommes le GCPD, et c'est à nous de faire la loi dans les rues de la ville.

"J'ai un devoir envers cette ville. J'ai aussi, en tant que commissaire, un devoir envers vous. Celle de ne pas vous voir partir dans une boite en sapin. J'ai demandé, grâce aux ressources allouées par la ville, l'aide de Wayne Entreprises pour améliorer notre équipement. Face à des criminels dangereux comme Bane, ils travaillent sur certains dispositifs qui pourront nous être utiles. Protections, voitures équipées de matériel pour capturer et endormir des criminels imposants, ce sont des projets qui arriveront. Dans le cas où Bane vous chargerait, vous aurez de quoi le flécher, et l'endormir. J'espère que vous êtes passionnés de safari."

Je termine sur un trait d'humour léger, même si le moment ne prête pas à rire. Je passe quelques diapositives, pour ensuite conclure. Nous devions nous améliorer pour ce qui viendrait. Nous devions être en harmonie avec l'époque technologique dans laquelle nous vivions actuellement. Et ce n'était pas tous les jours faciles. Même moi, je me sentais parfois dépassé.

"Nous sommes des policiers, nous devons nous adapter face au crime qui sévit et qui se renforce. Je passe aux questions, allez-y."






Réunion des Boys in Blue. Nurp

Réunion des Boys in Blue. 1fim
Revenir en haut Aller en bas
SWAT
Messages : 302
Date d'Inscription : 06/07/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles :: ► Eugenia Rogova
♣ Alliés : :
Sgt. Elena Volgin
Sgt. Elena Volgin
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyJeu 29 Juil 2021 - 20:39

Réunion des Boys in Blue

Réunion des Boys in Blue. 1626380189-got
Les voix s'échauffaient, tout comme le poignet de la jeune blonde qui prenait tout en note, même les histoires d'amour qui pourraient toujours servir pour sociabiliser à la pause café.
C'étaient des détails dont elle s'en contrefoutait mais à la page 37 de son livre de poche "comment sociabiliser avec des êtres humains", il était écrit que les êtres humains étaient relativement galvanisés par les affaires sentimentales ou relationnelles des autres humains. Elle se frotta les yeux pour cacher ses clignements de double paupières et regarda les autres policiers s'entredéchirer.

Il y avait deux camps, ceux qui semblaient avoir eu des relations avec des justiciers et ceux qui semblaient ne pas en avoir eues. Elena serait donc du camp de ceux qui veulent une police indépendante. C'était cohérent. Elle croisa à plusieurs reprises le regard du détective, un d'ailleurs un peu trop appuyé qu'elle gratifia d'un petit sourire timide. Elle qui avait montré un masque de porcelaine tout du long, et lorsqu'elle réalisa ce qu'elle faisait elle fit mine de se reconcentrer sur ce qui se passait. La Détective Richardson avait l'envie de se battre d'un rat crevé. La sergente Cooper, toujours aussi flamboyante fit part de son point de vue qu'elle trouvait bon.

Comment ça fonctionnait, dans l'armée ? Il y avait énormément de situations où Superman avait aidé l'US Air Force ou l'US Army a combattre des menaces extrêmement complexes. Le soldat, Officier Shepard parla d'excellents projets, lui aussi.

Une autre Officier, Marave si elle se souvenait bien sembla encore plus interloquée que la fille Gordon, utilisant plus ou moins le même argumentaire.  Elena n'avait pas beaucoup d'avis à se faire là-dessus, elle était toute nouvelle dans la maison et par conséquent elle ne savait pas comment ça fonctionnait vraiment.

Dans un monde idéal, on avait une police suffisamment équipée et entraînée pour faire son travail sans qu'il y ait de combats de chiens magiques souterrains. Après que son détective ait craché du miel doux et apaisant à ses oreilles que ce soit en fond comme en forme, la grande femme brune, River Knight, prit la parole. Elle avait l'air vraiment grande tout compte fait, sera-t-elle plus grande qu'Eugenia ? Il faudrait les mesurer pour comparer. Imaginez ça, mesurer quelqu'un pour ce genre de motifs, comme si la taille avait une si grande importance. Quelle idée débile. Cela dit, Eugenia était surement plus grande, elle mesurait 1m80 selon les rapports et ne portait pas de chaussures de service avec des semelles épaisses pendant la mesure, contrairement à l'Officier Knight ci-présente.

Le brouhaha s'en allait grandissant jusqu'à ce que Gordon mette le holà. Pour le coup, il sembla plus modéré dans ses propos, indiquant que officiellement, ils ne collaboreraient plus. C'était pour Elena un peu une façon de dire que officieusement, on se faisait du souci pour rien et ça n'allait pas changer grand-chose. En pratique, un policier en danger de mort se ferait sauver et le criminel ficelé sous ses yeux et il dirait "merci" et basta. Après, si cela permettait une transition douce, ce serait acceptable. Le temps d'équiper et d'entraîner les troupes, jusqu'à ce qu'elles deviennent complètement opérationnelles et indépendantes. Belle manœuvre de politicien qui a essuyé quelques révolutions et sait comment y réagir à présent. Comme disait... comment il s'appelait, celui-là ? Après recherche interne, Elena avait oublié la citation qui collait parfaitement à la situation.

Dans tous les cas. le débat était clos, entre quelques blagues de papa attestant de sa paternité effective, il se mit à montrer des prototypes de nouveaux jouets qui firent pétiller de milles feux les yeux de l'ex-Marine. Passionnée de Safari ? Y E S - D A D D Y.

Une seule petite question qu'elle tenta de formuler, et en tant que bonne élève fut la première à lever la main.

- Commissaire, Officier Volgin. Ce genre d'équipements... risque de coûter cher au contribuable. Avec les événements récents, les manifestations de plus en plus virulentes, je pense que ça risque de faire un tollé de simplement émettre publiquement la simple idée de nous donner des moyens plus... efficaces de combattre le crime à Gotham City. Les citoyens vont très vite partir sur des théories farfelues du genre "c'est pour mieux éborgner des manifestants innocents". C'est à la mode en ce moment. Dans tous les cas, je ne pense pas vraiment que vous avez prévu d'équiper toutes les unités de pareils moyens... si ? Et si ce n'est effectivement pas le cas, allez-vous mettre en place une unité spéciale, entraînée à utiliser ces équipements et à prendre en main ce genre de situations dangereuses ? Ou simplement reléguer ça au SWAT ? D'un point de vue du public, savoir que ces équipements perfectionnés seront entre les mains d'unités spécialement entraînées pourrait être rassurant et nous éviter des émeutes.

Dans son regard, sur se lèvres, on pouvait lire comme si elle le propulsait au canon à eau dans chacun des esprits présents dans la pièce  : "et si vous avez idée d'une pareille unité, je peux en être ?". Oui, son corps était attiré par ces jouets et ils étaient attirée par elle comme le négatif attire le positif. Et ce n'était qu'un des plans qu'elle avait en tête.

Quoiqu'il en soit, elle espérait que sa remarque était pertinente et que son questionnement l'était tout autant. Peut-être que la jeune femme encore toute fraîche et toute motivée était un peu trop véhémente, mais c'était le genre de questions que si elle ne posait pas, elle en cauchemardait toute la nuit.


Réunion des Boys in Blue. 1626371860-ezgif-3-30fde1a2cd82
So hide my little sheep...
... but do you hear me howling at the moon when you sleep ?

x
// Fiche x Carnet x Téléphone //


Dernière édition par Elena Volgin le Ven 30 Juil 2021 - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dirty Cop
Messages : 1483
Date d'Inscription : 28/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Flic violente
☠ Relations conflictuelles :: ►Chione Othep, Pearl de Vinta, Dick Grayson, etc ...
♣ Alliés : : ► le G.C.P.D et encore.
Esther Richardson
Esther Richardson
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. EmptyVen 30 Juil 2021 - 11:27

La Réunion des Boyz in Blue
GCPD ••• La messe était dite et tout le monde y était allé de son petit commentaire. Mais les ordres étaient les ordres et le commissaire ne s'était pas démonté face à la levée de bouclier. Il avait maintenu la barre et s'était imposé. De toute manière, aux yeux d'Esther, il n'avait pas le choix. Si Gordon faisait machine arrière face aux vociférations de quelques officiers abreuvés des hauts faits des justiciers il risquait de perdre à la fois son autorité et sa crédibilité.

Venait enfin le temps des questions, la tempête était passée mais d'autres bien plus épineuses allaient arriver. Esther allait se mettre sur le départ, se sentant soudainement moins concernée avant d'avoir le tilte. Elle reposait ses fesses plates sur le bois de sa chaise et tirait une longue latte avant de prendre la parole suite aux questions d'Elena Volgin. "Commissaire, dites moi j'ai des questions. Enfin une question et une suggestion." Démarrait Esther de sa voix rouillée aux accents tranchants, "Je vais pas vous faire un dessin votre chère unité est exangue. Fox nous a quitté au tout début, Grayson paye encore son deuil, et ça va faire deux mois maintenant que Kent a déserté. Il reste donc en tout et pour tout plus que le Lieutenant Bullock et moi." Elle laissait quelques instants au commissaire pour avaler la pilule de la presque défaite de son unité. Plus que deux agents en lice dans sa création c'était léger et surtout ça faisait peine à voir. L'enquêtrice prenait une posture un peu plus nonchalante et soufflait la fumée pleine de nicotine par les narines. "Se que je veux dire par là c'est qu'il faut remplumer les rangs de cette brigade, Commissaire. Pour ça, je vais pas passer par quatre chemins confiez moi deux agents qu'importe le grade et je vous les forme à la rue pour rejoindre votre unité." C'était osé, cavalier même, de la part d'Esther. Elle dont les rumeurs farfelues et peut être fondées voulaient attester d'une certaine corruption et d'une propension trop accrue à la violence désirait former la relève et de potentielles nouvelles têtes ? Cela pouvait presque porter à rire en d'autres circonstances mais les faits restaient les même. De plus Richardson malgré toutes ses déboires restait un élément à l'efficacité redoutable, peut être trop pour être totalement honnête. La balle était dans le camps du commissaire qui n'avait le temps de répondre qu'elle attaquait avec un seconde sujet, armée du même ton incisif.

"Et ma question la voici : Anarky et les gauchos. On en fait quoi ? Qui s'occupe de son dossier pour enquêter sur lui et le ramener par la peau du cul devant les tribunaux ?" Elle avait déjà commencé à étudier la question, et surtout les peines que ce dernier risquait. Selon les lois en vigueur contre les anarchistes la personne derrière le masque risquait de devenir apatride et d'être expulsée des Etats-unis. C'était amusant, une véritable damnatio memoriae moderne. Elle offrait enfin l'opportunité au commissaire de respirer et de répondre aux questions de sa subalterne. La balle était de nouveau dans son camp.

:copyright: 2981 12289 0


Réunion des Boys in Blue. Redapple1

Mes badges pour la ligue pokemon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Réunion des Boys in Blue.   Réunion des Boys in Blue. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Réunion des Boys in Blue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Boyz’n the Hood, la loi de la rue .:DVDRip – FR:. excellent film alala, mon préféré, je vous le conseille ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Founders Island :: Central Gotham :: Quartier Général du GCPD-