Imaginez le Mythe de Gotham City




Batwing

Azrael

Orpheus

Katana

Tarentula

Arrow

Zatanna

Ragman

Constantine

Simon Dark

Misfit

Stryx

Mortician

Duela

Ferak

Pyg

Quiz

Fright

Zsasz

Killer Moth

March Hare

Magpie

Man-Bat

Strange

Holiday

Sofia Falcone

Mario Falcone

Le Lynx

Tobias Whale

King Snake

Blockbuster

The Bone

Requin-Tigre

Kossov

Omerta

The Jazzman

Julie Madison

Slam Bradley

Dr. Arkham

Aaron Cash

Silver St Cloud

Thorne

Zorbatos

Bullock

Alyce Sinner

Crispus Allen

Montoya

Jason Bard

Talia Al Ghul

Nyssa Al Ghul

Vertigo

David Caïn

Deadshot

Le Senseï

Whisper A'Daire

Bronze Tiger

Catman

Dr Darrk

White Ghost

Merlyn
Derniers sujets
» ★ Calendrier de l'avent 2021 ★
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyAujourd'hui à 0:21 par Jason B. Smith

» Blabla
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 23:48 par Tamara Fox

» Kazeo Tao Zhang • Everything Black
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 23:44 par Dick R. Grayson/Nightwing

» Vous écoutez quoi en ce moment ?
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 23:38 par Timothy Drake / Red Robin

» Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 23:28 par Liam Faith

» Flitlings and trolls are on the menu. [Pv Owen]
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 22:59 par Jason B. Smith

» What if we made it our business? || PV Esther Richardson
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 21:27 par Tatiana Lavrinenko

» Le Noël de Casse-Noisettes [PV : Scarface]
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 21:01 par Porcelaine

» La Course au Jouet
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 19:41 par James Gordon Jr

» Pretty Woman - ft Elio Phllips, Summer Gleeson & Paige Monroe - 24/11/17
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 19:21 par Summer Gleeson

» Petites Indécences entre amis
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 17:37 par Invité

» Les affaires sont les affaires.
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 17:00 par Arnold Flass

» Une longue nuit d'hiver
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 15:06 par Liam Faith

» Second round [ft Konstantin Lupescu, Lisbeth Zalachenko, Mia Cooper]
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 13:18 par Lisbeth Zalachenko

» Journal de Konstantin Lupescu
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 12:22 par Konstantin Lupescu

» Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 9:57 par Killer Croc

» Ah shit... Here We Go Again... [PV Dick Grayson, Tim Drake, Donna Troy]
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyHier à 1:52 par Timothy Drake / Red Robin

» Grand Opening
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyJeu 2 Déc 2021 - 23:12 par Toshirō Yamashita

» Emmener un blessé à l'hôpital (feat SGT Volgin)
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyJeu 2 Déc 2021 - 22:40 par Sgt. Elena Volgin

» Passage au stand - ft Roxy Rocket - 06 Octobre
Prenez donc un verre ma chère ... EmptyJeu 2 Déc 2021 - 21:47 par Roxy Rocket

-56%
Le deal à ne pas rater :
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de l’Avent « Novelmore »
19.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Prenez donc un verre ma chère ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blackgate
Messages : 67
Date d'Inscription : 12/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Le Terrible Trio
Le Terrible Trio
MessageSujet: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyLun 29 Mar 2021 - 13:16

C'est durant une calme soirée, calme et propice à la réflexion, à la stratégie et au maintien de nos nouvelles activités que Requin, Vautour et moi-même, Renard, travaillions à reprendre cette ville d'une main de fer. Nous ignorions encore tout de ce qui allait se passer à vrai dire. Alors que nous buvions notre alcool à froide température, alors que nous mettions en place des plans délirants mais parfois possibles et réalisables pour combattre Cobblepot et ses dégénérés, nous avions de grands projets, encore plus fous au fur et à mesure que nous élaborions nos thèses. Toutes les conjonctures montraient clairement que Batman allait faire beaucoup de mal à Sionis, dans le métier, on appelle ça achever un concurrent en lui collant une bastos dans la gueule. Pas de pitié pour les adversaires, surtout si ce sont des cinglés notoires. Nous ne sommes pas fous après tout, nous sommes des gens courtois qui savons ce qui est bon pour la petite populace de Gotham City. Alors que Vautour nous explique certains points de ravitaillement de Black Mask, leurs fonctions, et leurs protection, Renard fume un cigare tout en écoutant patiemment. Un sourire sur ses lèvres ponctue cette discussion. Pour tout dire, j'étais ravi. La guerre prendrait bientôt forme. Elle serait rapide, efficace et terriblement monstrueuse pour les affaires de mes ennemis. On pouvait tenir, après tout, nos affaires étaient à Blüdhaven. En quelque sorte, nous étions des investisseurs qui venaient prendre possession d'un marché qui nous revenaient de droit, et que nous estimions déjà acquis. C'est alors, que Requin fut attiré par quelque chose, il se leva et malgré le bandeau qu'il portait, il pouvait percevoir quelque chose qui ne collait pas. Sa tête se dirigea vers la fenêtre et nous fîmes de même, et ce fut le début de l'Apocalypse.

"Qu'est-ce que c'est que ? ..."

Des rangs entiers de quartiers perdaient l'électricité, petit à petit et de façon rapide et claire. Et puis soudain, les ténèbres. Nous étions nous aussi dans le lot de l'obscurité. On s'approche des fenêtres. La panne semble générale. Normalement, les circuits devraient se remettre en route, normalement les techniciens avaient des générateurs de secours et ... des bruits tonitruants. On se bouchait les oreilles et on ne pouvait qu'observer avec effroi que ce n'était pas qu'une simple panne. Vautour entra en trombe dans la pièce de réunion pour se diriger vers le système d'énergie de notre bâtisse, apparemment, y'a eu quelque chose à la centrale de Gotham City, quelque chose de néfaste. Blüdhaven dépendait de la centrale de Gotham, malheureusement.

"Des explosions."


"Cela vient de Gotham."


"Vous en concluez quoi ?"


"Quelque chose de malsain approche, il est temps de tirer notre épingle du jeu. J'ai contacté quelqu'un qui pourra nous aider à gérer l'intendance de nos affaires. Elle doit arriver ce soir. Ici-même. Mais elle ne sait pas que nous sommes le Terrible Trio."


"Reprenons nos masques alors."


Renard se dirige vers son masque, Vautour s'approche lui aussi de son masque, Requin aussi. Quelques minutes et toujours rien, aucun courant. D'autres explosions, plus lointaines, mais audibles. Apparemment, ça pétait à Gotham mais on entendait, et vu le bruit, cela devait être quelque chose de vraiment difficile. Une attaque du Joker ? Quelque chose dans ce style ? Le calme de Blüdhaven, dans la ville se fait pressant, les voitures ont des accidents, les gens hurlent, crient, et pourtant ... On espérait tous que cette civilisation de confort reviendrait très vite. Ce ne fut pas le cas et ce ne le serait pas avant un moment. Regardant à travers la pénombre mes deux collègues, je leur dit d'une voix grave.

"En période de chaos, nous devons nous munir de notre cognac et continuer à boire en attendant de voir les galeux de la plèbe pleurnicher pour notre soutien."


Méprisons ce petit peuple qui faisait son esclandre. Dans cet hôtel abandonné, on ne viendrait pas ennuyer les riches comme nous. Nous sommes le Terrible Trio, et malgré que tout soit fermé, nous avions quand même quelques victuailles en boite et congelées. Ainsi qu'une belle réserve d'alcools dans ce bar. En attendant d'avoir des nouvelles, nous devions tenir l'endroit et protéger nos propres intérêts. Après une mûre réflexion, Renard ouvrit une nouvelle fois la bouche avant de sortir quelques paroles. Il s'assoie tout en les confiant à mes subordonnés. Quand soudain, du bruit se fit entendre dans le hall d'accueil, grâce à la petite sonnette qui était installée.

"Ce doit être elle. Pourriez-vous l'accueillir comme il se doit mes amis ?"


Les deux autres animaux quittèrent la pièce. Renard, en bon goupil, se ressert un verre de cognac à travers la pénombre. Renard prie intérieurement pour que l'électricité revienne. Pensez-y. Sans électricité, pas de lumières, pas de lumières, mauvaises protections nocturnes, les alarmes, etc. Il ne nous fallait que des informations, mais sans électricité ... Il restait bien une vieille radio à piles mais qui pourrait émettre ? Renard l'allumerait plus tard. Pour le moment, nous avions un hôtel à défendre et des intérêts à implanter, et l'avenir nous le dira, il faudra être fort pour ne pas sombrer dans la sauvagerie. Nous valons mieux qu'Arkham, on se rabaissera pas au rang de bête sauvage, pas comme le Pingouin. Observant la merveilleuse nuit étoilée, car les lumières ont disparu : la lumière réfléchit en ville la lumière venant des étoiles et de la Lune, ce qui nous permet de mieux voir oui, au détriment des lumières naturelles. Bref, la nuit était splendide, difficile de croire que l'on pouvait garder son calme. L'accueil allait être pas mal, elle allait être surprise.

Nous n'étions qu'à l'aube d'une ère nouvelle, une ère de régression. Et ça, ça restait encore à découvrir.



→ Voix de Renard ←
→ Voix de Vautour ←
→ Voix de Requin ←
Prenez donc un verre ma chère ... 2hj2
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 320
Date d'Inscription : 20/03/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Lisbeth Zalachenko
Lisbeth Zalachenko
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyLun 29 Mar 2021 - 17:07

Lisbeth avait été contactée par son canal habituel, un post anonyme sur un forum banal, parlant des photos de vacances de familles diverses. C’était toujours à elle de retrouver la trace de l’expéditeur. Pour lui prouver ses compétences en informatique. Une fois de plus, elle n’avait pas mis beaucoup plus de temps que pour ces autres contacts. Même si cela avait été, cela dit, plus ardus pour les retrouver. Visiblement, ce monsieur « T» voulait se protéger, cela titillait la curiosité de la petite souris. Elle avait accepté, contre ses habitudes, de sortir de Gotham et de se diriger dans la ville de Blüdhaven, plus précisément, dans son centre historique.

Elle avalait les kilomètres sur sa petite cylindrée. Elle l’avait débridée, mais elle ne pouvait dépasser les 130 km/h et encore en pente, avec le vent dans le dos. Elle portait sa combinaison de motard et son caque, qui donnait d’elle une fausse impression de solidité, avec des épaules plus larges et une stature plus impressionnante.

Elle transportait quelques affaires de rechange, une torche électrique, son téléphone satellite et son ordinateur portable. Le tout enfourné à la va-vite dans un sac à dos. Elle avait dû économiser des mois pour se l’acheter, l’un des derniers modèles de Wayne Tech. La hackeuse y avait apporté ses propres modifications : limitez le champ de vision afin que personne ne puisse voir derrière son dos, booster son autonomie et installer une distribution de sa propre conception. Elle était plus rapide que jamais pour s’introduire dans les réseaux numériques.

La motarde filait à vive allure sur l’autoroute et c’est à quelques kilomètres de l’agglomération qu’elle décida de lever le pied. Il aurait été dommage de se faire arrêter par les forces de l’ordres. La jeune femme avait mémorisé le plan de cette partie-ci de la ville. Et était en avance d’une bonne quinzaine de minutes à son rendez-vous : tout allé bien

Un hôtel de plusieurs étages abandonné, bordé d’un parc, lui aussi laissé à l’abandon. Tout de suite, elle eut le coup de cœur pour cet endroit, verdure sauvage, lugubre, vaste, ancien. On lui avait expliqué comment s’y introduire sans se faire remarquer : une planche à pivoter dans le mur d’enceinte, un sentier dans les herbes folles à traverser et 3 petits coups de sonnette du perron. La lune était haute et pleine, elle pouvait se permettre de progresser dans le parc sans user de sa torche. Son imagination s’enflammait, voyant des silhouettes humanoïdes imaginaire se cacher à sa vue. Elle ôta son casque et se frictionner vigoureusement les cheveux avec sa main de libre. Puis fit descendre son rythme cardiaque qui s’était emballé pendant la traversée du parc. Elle suivit les instructions et tout se passa bien.

Elle entendit du bruit dans la vaste demeure, des pas lourds, quelqu’un arrivait. Elle leva la tête instinctivement, tous les êtres vivants étaient plus grand qu’elle de toute façon, pensa-t-elle en faisant une petite moue.

Lisbeth était prête à rencontrer son hôte mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Blackgate
Messages : 67
Date d'Inscription : 12/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Le Terrible Trio
Le Terrible Trio
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyMar 30 Mar 2021 - 11:16

Blüdhaven, notre chère ville qui nous a toujours rendu tout possible. Cité où les honnêtes citoyens n'ont pas assez de courage pour regarder un crime commis sous leur nez, où les plus hauts magistrats préfèrent faire affaire avec ceux qui plongent la ville dans les abysses du crime et du vice. Suivez la drogue, les prostituées, les produits de contrebande, vous tomberez sur des criminels épanouis dans leur petit jeu. Suivez l'argent et vous tomberez sur les grands héros de cette ville. Et là vous me direz : "et c'est tout ? tu iras en prison !" Faux. Le pouvoir absolu qu'offre l'argent , c'est d'acheter ceux qui peuvent l'être, et de payer des hommes pour faire taire ceux qui ne peuvent pas l'être. Ne croyez pas avoir désormais en tête le secret de notre futur et absolu contrôle sur Gotham, nos affaires ne se sont pas très bien portées en notre absence. D'autres familles tentent de monter les échelons de la mafia, mais le Terrible Trio est de retour. Renard a un projet de grande envergure, le projet Syracuse. Et dans l'ombre, nous monterons peu à peu le plus grand réseau criminel, formant les maillons nécessaires à notre projet. Car oui ! C'est notre projet ! Dans l'idée, chaque individu travaillera pour notre compte sans le savoir. Bientôt la machine sera en route, et dans le plus grand secret notre œuvre prendra forme. Ce soir, malgré les attentats dans Gotham, c'était l'aube d'une rencontre particulièrement enrichissante. En attendant, le Vautour et le Requin étaient en train d'accueillir, sans piper un seul mot, la personne qui allait devoir travailler pour le Terrible Trio. Sans un nom, mais toujours avec une certaine classe, et une certaine sobriété. C'est sûr, quand on voit deux personnes avec des masques d'animaux, on se demande : "Où on a atterri ?" Et bien, dans un hôtel occupé par des gens qui s'habillent comme des animaux, rien de plus. Dans la tête du Renard, les plans s’accéléraient. Il réfléchissait déjà à tout. Gotham et Blüdhaven utilisent comme un moyen indispensable à sa propreté : les égouts. Non ce n'est pas une idée débile, les égouts vus par le citoyens sont des canalisations répugnantes qui passent sous leurs pieds hors de vue, et si possible hors d'atteinte de leurs pauvres narines. Et maintenant le stratège vous donne sa définition des égouts. Ce sont les passages, sous le sol, déployés sur l'envergure totale de la ville, à l'abri des regards. En évitant les zones déjà exploités par des criminels douteux, il est possible de réaliser un véritable convoi de cheminement pour le trafic. Maintenant considérons la probabilité qu'un convoi puisse être découvert sur ce labyrinthe infernal, suivant un plan défini par l'ensemble que constituent les km² de Gotham. La variable aléatoire que représente la présence d'un individu au bon endroit, doit se trouver dans l'espace à quatre dimensions, comprenant le temps. Si je vous dit maintenant que le temps peut être maîtrisé avec quelques précautions, qui pourra se rendre compte de l'existence de la machine en route sous les pieds de la ville ? Une fois de plus, cela pourrait être un atout qui permettrait de nous rendre : intouchable. C'est alors que la jeune femme fit son entrée dans le carré VIP du Terrible Trio. Contrairement au reste de l'hôtel, c'était le seul endroit allumé, avec des bougies, et parfaitement bien entretenu. Une pièce style dix-neuvième siècle, avec de sublimes fauteuils de velours verts, dans une ambiance feutrée digne d'un roman de Sherlock Holmes.

Bienvenue ! Bienvenue dans notre cercle intime ! Vous voila ! Je vous pensais plus grande, mais j'imagine que les forums ne donnent jamais une bonne idée des choses. Vous voulez un verre ?


Vautour et Requin semblaient nerveux, comme s'il attendaient que je brise la glace. Renard ne pouvait pas le leur reprocher mais ce genre de comportement discrédite un homme aux yeux des autres, ce que des gens comme nous ne peuvent pas se permettre. Jetant un œil au coin supérieur de la fenêtre, Renard constatait que les explosions venant de Gotham reprenaient de plus belle, apparemment, quelque chose de grave surgissait dans la ville, quelque chose de vraiment néfaste. faisant le rapprochement avec l'agitation des quelques hommes dans le rue voisine. Renard n'avait pas le temps pour ces enfantillages, d'autant qu'il était parfaitement clair qu'une attaque de leur part sera considérée comme une déclaration de guerre bien trop prématurée.

Il me semble qu'au vu des évènements de ce soir, nous allons devoir nous passer de ce qui fait notre confort. Je vous en prie, installez-vous. Vous buvez quelque chose ? Vautour ? Requin ?


Martini.

Scotch, mon préféré.


Gotham City est encore en effervescence. Je me demande ce qu'il peut bien se passer. On va dire que rien ne nous ennuie dans cette ville, n'est-ce pas ? Mais j'imagine que quelqu'un comme vous, mademoiselle, doit se retrouver ... Démunie dans ce genre de situations.


Malgré l'ambiance, on aurait pût croire à quelque chose d'autre. Le genre de guet-apens sur internet qui mène à d'horribles faits divers, le genre de choses qui se finit généralement très mal. Mais non, ce n'est pas parce que les trois compères sont habillés comme des animaux que ça finira mal. Renard se dirige vers le comptoir et prépare les boissons demandées. Généralement, il laissait ça aux pauvres le fait de le servir, mais ce soir, le personnel était aux abonnés absents, et pour tout dire, ce n'était pas comme s'il n'était pas quelqu'un de très inutile. Non, Renard savait se débrouiller, même sans ses serviteurs, même sans le bas peuple. Une chose est certaine, ce soir, une discussion allait émerger de cette rencontre avec cette jeune femme. Quelque chose de sordide, de peu particulier, mais tellement amusant pour débrider trois jeunes riches dans la force de l'âge.

Et si ... Vous commenciez par vous présenter, très chère.



→ Voix de Renard ←
→ Voix de Vautour ←
→ Voix de Requin ←
Prenez donc un verre ma chère ... 2hj2
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 320
Date d'Inscription : 20/03/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Lisbeth Zalachenko
Lisbeth Zalachenko
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyMar 30 Mar 2021 - 14:19

La porte de la demeure s'ouvrit et dévoila la silhouette carrée d'un homme portant un costume 3 pièces fort bien ajusté. "Tu vas faire tâche ma grande avec tes loques" pensa brièvement Liz. Puis son regard s'accrocha à son visage, ou son absence de visage. Ce dernier était caché par le port un masque. Ce dernier représente un requin, mais à la lueur de la chiche lumière que son hôte avait apporté, la jeune femme n'en n'était pas certaine. "Bon, un masque ce n'est pas pire que c'que l'on trouve ailleurs..." Elle haussa ses frêles épaules, et dépassa le squale.

Liz déboucha dans une très grande salle poussiéreuse, dont elle ne put que deviner la périphérie : tout était plongé dans l'obscurité. Elle aurait pu y mettre son appartement sans devoir en pousser les murs. La jeune femme plissa les yeux et crut percevoir la présence d'escaliers sur l'un des côtés. Si la pièce faisait office de vestibule, il était gigantesque. De la lumière filtrait au travers de l'embrasure d'une double porte face à elle. Lisbeth s'avança tel un spectre, les lames du plancher grinçantes parfois. Toujours suivie par l'homme masqué, la hackeuse était comme un papillon attiré par la lumière. Elle posa sa main sur la poignée dorée et poussa sur le battant en bois, qui s'ouvrit sans résistance.

Elle cligna des yeux quelques instants pour s'habituer à la lumière plus vive qui régnait dans cette salle-ci. Elle était vacillante, produite par un grand nombre de bougies de toutes tailles. L'absence de suif lui permit de deviner qu'elles n'étaient allumées que depuis peu de temps. Et on pouvait légitimement penser que c'était en raison de la coupure de courant... Et donc qu'ils n'en n'étaient pas à l'origine.

Ce salon était richement décoré, rien à voir avec l'absence de meuble de l'autre antichambre. Elle n'y connaissait rien en style décoratif, mais "ancien" était approprié. Ancien donc, mais il y a avait une certaine élégance qui s'en dégageait.
Son regard fut attiré par un mouvement dans un grand siège au centre de la pièce. Un autre homme en costume portant un masque différent, celui d'un renard à n'en pas douter... C'est ce dernier qui brisa le silence, en lui souhaitant la bienvenue d'une voix chaude et en faisant allusion aux imprécisions de la toile.

_ "Et moi qui pensais trouver qu'un seul monsieur T... Vodka... Sinon quelque chose de fort" répondit-elle avec son léger accent russe qui la trahissait à chacune de ses conversations. "Autant rester dans les stéréotypes pour le moment" se dit-elle.

Le squale la contourna pour aller s'installer auprès d'une troisième personne qui n'avait pas encore parlé. Masquée, elle aussi, Liz ne put associer le masque à un animal. Elle garda cela en mémoire. Il serait monsieur Martini pour le moment. Elle fut distraite un instant en regardant par la fenêtre. Des éclats lumineux semblaient se produire dans le lointain. Tels de petites aubes éphémères qui ne perçaient pas le couvert de la nuit.

Liz s'assit en face de ces 3 personnages hauts en couleur puis ôta son blouson de motard dévoilant des bras nus et un cou pâle. Elle ne portait qu'un marcel blanc et ses tatouages. Les poignets de la jeune femme étaient cerclés d'un fil barbelé et l'on pouvait distinguer une phrase dans le creux de son bras. La typographie fine et la lumière vacillante rendaient la lecture de ce tatouage mal aisée. Elle croisa ses mains et appuya son menton dessus, fixant avec un regard plein d'intelligence monsieur Renard. "Des tests encore... J'ai passée l'âge... Bha ça leur fera leur soirée..." S'amusa-t-elle.

_"Démunie, pas autant qu'on pourrait l'penser" répondit-elle doucement. Suite à cela, elle sortit son ordinateur qui démarra sur batterie en quelques secondes. Elle y pluggua son téléphone au moyen d'un cordon tressé métallique. Puis tapota doucement sur son clavier. Au bout d'une dizaine de secondes, elle fit pivoter l'écran vers les 3 hommes. On pouvait voir une image verdâtre de rues éventrées et des voitures retournées, et de petites silhouettes blanches qui semblaient errer ça et là.

_"Voici le quartier de Park Row actuellement"...Non sans une pointe de fierté dans sa voix.

Elle eue une mine incrédule l'espace d'un instant quand il lui demanda de se présenter.
_ "Pour vous je serais Abysse, sécurité informatique et intrusions" Autant donner un pseudonyme différent à chaque personne. S'il y a une fuite, je serai à qui m'adresser comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Blackgate
Messages : 67
Date d'Inscription : 12/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Le Terrible Trio
Le Terrible Trio
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyJeu 1 Avr 2021 - 11:32

Astucieuse petite demoiselle qui offre des talents insoupçonnés. Il faut savoir que les choses les plus saugrenues à Gotham City, se trouvent souvent dans les personnes ayant le plus petit ratio social. Cette jeune fille, cet ersatz d'humaine, pouvait se révéler des plus intéressantes, surtout dans l'idée de reprendre cette ville. Mais le Terrible Trio n'avait pas encore dans l'idée de reprendre Gotham City. Non. Pour le moment, ils voulaient tout simplement s'assurer la reprise des marchés, et le Renard souhaitait bien couper l'herbe sous le pied des Falcone. On disait, d'après les rumeurs, le Pingouin aux abois, et les Falcone de retour. Comme quoi, chassez le naturel, il revient au galop. Et la nature, ça nous connaissait bien, nous le terrible trio. Les choses ne se passent jamais comme on le veut, mais en tout bien tout honneur, il fallait se rendre compte à l'évidence et vu le travail de cette jeune femme. Qu'elle avait un certain talent pour la technologie. Malgré les masques, aucune émotion n'était perceptible. Renard servit alors la vodka et les autres rafraichissements. Observant avec attention, le Terrible Trio pouvait voir les quelques talents dont la jeune demoiselle faisait preuve. Gotham

Très bien, mademoiselle Abysse.


Nous sommes impressionnés par vos talents, cela va sans dire.


Un talent comme le vôtre peut toujours apporter la victoire.


S'installant dans leurs fauteuils respectifs, les trois membres du trio observaient avec une espèce de regard neutre, la jeune femme qui semblait bien perdue, au milieu de ce zoo de Blüdhaven. Mais il n'en fallait pas autant pour intimider, ce n'étaient que des masques, après tout. Le regard droit, fixe, pouvait être légèrement perturbant quand on y pense. Oui, cela pouvait l'être, mais derrière, se cachaient quelques notables de la grande ville de Gotham City. Park Row, on y voyait enfin les lieux abandonnés, insalubres, si sales. Qui pouvaient choquer des gens comme le Terrible Trio. Après tout, avec ces pauvres, nous n'avons pas les mêmes valeurs. Des gueux qui méritaient leurs sorts, qui n'avaient jamais rien tentés pour devenir des gens comme nous. Des gens respectables et intelligents. C'est alors que le Renard reprit alors la parole, son verre dans la main. Une vodka on the rocks lui aussi, après tout, la vodka était une boisson de riche, tout comme le gin.

Une question me taraude.


Auriez-vous accès aux systèmes de police nous concernant ?


Histoire que nous effacions nos casiers judiciaires.


Bien sûr, ce n'est pas le véritable travail que nous vous proposerons.


Nous avons en tête quelque chose de plus ...


Excitant.


Un travail qui allait saper le boulot des mafias de Gotham City, quelque chose de très sale, mais qui allait très certainement en faire rire plus d'un. Le casier des trois compères n'était guère des plus reluisants, il était vrai. Mais l'idée même de supprimer toutes les données sur le Terrible Trio pouvait permettre à ces trois-là, de ne plus être inquiété par l'idée de retourner à Blackgate, et d'alourdir leurs précédentes condamnations. Mêmes riches, le système américain était très dur envers toutes les classes sociales, ce qui était une énorme erreur de s'en prendre aux riches alors qu'ils contribuaient à la richesse d'un pays. Dans un pays civilisé, on laisse les pauvres se faire dévorer et s'entre-déchirer, tandis qu'on devrait laisser les plus puissants, faire ce qui est bon pour le bas peuple. Le terrible trio n'était pas de la caste des faibles, il voulait toujours trouver le moyen de s'en sortir, d'accomplir ses plans, malgré l'ombre de tous les autres criminels qui était certes, plus glorieuse. Malgré la lumière tamisée des bougies, on ne pouvait que croire que cette rencontre, était un peu comme un rassemblement étrange et même, pervers. Un mélange de ce que l'on trouve de pire à Gotham City. Renard reprit alors la parole, non sans garder une espèce de ton classieux dans la voix.

Bien entendu, nous avons les moyens. Et votre prix sera certainement le nôtre. Nous ne sommes pas des animaux, nous savons comment nous comporter en société.


Nous ne sommes pas des bêtes ouais.


Amusante comparaison, Requin.



→ Voix de Renard ←
→ Voix de Vautour ←
→ Voix de Requin ←
Prenez donc un verre ma chère ... 2hj2
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 320
Date d'Inscription : 20/03/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Lisbeth Zalachenko
Lisbeth Zalachenko
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyJeu 1 Avr 2021 - 22:53

Lisbeth en avant connu des contrats libres, elle préférait cela à être enchaîné au diktat d’une entreprise, mais les trois hommes qui lui faisaient face… comment dire…spéciaux à leurs manières. Déjà, ils avaient regardé sa démonstration, presque sans ciller et ne l’avaient pas interrompue : un bon point pour eux. 
Elle saisie le verre de vodka en remerciant d’un signe de tête celui qui le lui avait apporté. Et but prestement le contenu, dommage pour elle… La boisson était vraiment excellente. Pas une de ces bouteilles que l’on trouve dans le supermarché ouvert toutes les nuits en bas de chez elle. Elle regarda son verre la mine surprise.

_ « Très bon » fit-elle d’une voie posée en désignant son verre.

Elle reprit son ordinateur et se déconnecta du réseau de vidéos de la voirie de Gotham. « Pas la peine de vider la batterie, si la coupure se prolonge, je serais dans une sacrée galère… » Pensa-t-elle.
Elle écouta la question, visiblement son petit tour dans les réseaux numériques de la ville les avaient satisfaits. Et la question n’avait pas été prévue. Elle se mordit la lèvre un instant quand monsieur Renard eut fini de la lui poser. Elle ne donnait pas dans les casiers judiciaires. Elle détourna la tête des masques une dizaine de secondes pour réfléchir avant de se prononcer. Elle fit tourner les glaçons de son verre machinalement. La jeune hackeuse s’imaginait déjà passant les pares-feux du GCPD et contournant les logiciels de détections d’intrusions dont elle avait suggéré la mise en place, facile. Après tout, n’avait-elle pas effacé ses propres traces numériques quelques années auparavant ? Et sur plusieurs sites gouvernementaux, qui plus est…
Elle revient sur le trio dont les regards toujours attentifs, mais sans être pesant, la fixaient. Mieux valait-il être claire dès le départ.

_ « Je ne sais rien vous concernant. Et je n’efface pas les casiers judiciaires. Je suis le genre à vous protéger des attaques informatiques, à solidifier votre réseau et rendre coup pour coup si l’on vous attaque. Une WhiteHat. »

Elle les regarda tranquillement. « Et puis il aurait fallu effacer les sauvegardes et vérifier que les serveurs du ministère de la Justice n’en n’avaient pas une copie… Une galère » rumina-t-elle intérieurement.
Abysse se cala dans le fond du luxueux fauteuil, la faisant paraître plus petite encore aux yeux de ses interlocuteurs. Piquée par la curiosité, elle relança :

_ « Vous dites que vous avez quelques choses de plus… excitant ? » Dit-elle d’une voix intéressée

Infos sur Liz:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blackgate
Messages : 67
Date d'Inscription : 12/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Le Terrible Trio
Le Terrible Trio
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptySam 3 Avr 2021 - 13:25

Puis-je vous resservir ? Enfin, si vous le désirez.

Proposa le Renard d'une voix enjouée, tout en essayant de mettre cette jeune femme dans sa poche. Après tout, les alliés, c'est bien, mais avoir leur confiance, c'est mieux. Et pour tout dire, le Renard comptait parfaitement l'embaucher. Un tel talent, ça ne se refuse pas. Mais la loyauté a parfois ses limites. Mais au moins, elle était franche, elle semblait être dans la protection des données, dans la protection des données. Mais il était vrai : Accéder aux casiers judiciaires, c'était plus un délire du Sphinx, pas d'une jeune fille qui pouvait commander à des choses biens plus intéressantes. Vautour et Requin se regardèrent, puis, le Renard, après avoir rempli à nouveau le verre de la jeune femme, reprit alors de plus belle. Mais bon, il faut que Renard se re-concentre sur les affaires. Il se focalise donc sur cet objectif, celui de tirer de cette discussion, un partenariat ou une collaboration efficace. Il se sert un verre de vin et s'allume un cigare en même temps. Après avoir trempé mes lèvres dans l'alcool de raisin, venu tout droit d'Italie, son cigare cubain prend le relais. Somptueux, il possède tout son arôme qui se révèle une fois commencé. Renard s'en délecte. Vautour patientait, son verre à la main. La jeune femme derrière le masque du Vautour était d'un naturel calme et silencieux, elle observait. Quant à Requin, lui, il montrait des signes d'impatience caractérisées par un petit tapotement de la main droite.

Reprenons. Nous avons dans l'idée d'organiser des paris illégaux à Gotham City. Nous avons un nouvel associé, qui aime chasser du clown. Nous avons l'intention d'obtenir le système de caméras de la ville pour traquer et pour retransmettre ces massacres de clowns. Faire des paris, engranger de l'argent, et gagner en puissance.

Blüdhaven n'est qu'une étape, un lieu isolé, mais qui nous permettra de gagner en force le moment venu. Beaucoup d'argent, beaucoup d'influence. Vous n'imaginez pas combien d'argent les plus riches sont prêts à mettre pour voir de la mort en direct.

Et à ce moment-là. Les Falcone, le Pingouin, on les écrase !

D'ailleurs, nous allons devoir compter sur vos talents pour trouver les pires horreurs sur Falcone. On ne détruit pas un homme comme lui avec des balles. Mais en s'en prenant à ce qu'il a et à sa réputation !

Enfin, notre dernier objectif, c'est de nous envoler dans le seul endroit qui n'a pas encore été corrompu par l'argent. L'espace. Mais c'est pour plus tard.


Beaucoup plus tard.


Et presque irréalisable, mais tentant.

Est-ce de l'ironie ou un trait d'humour commun aux trois ? Impossible à dire. Plus rien ne nous impressionnait à Gotham ... Chaque citoyen pouvait cacher le plus obscur des pouvoirs et tout autant un pouvoir lumineux. Et à vrai dire, Le Terrible Trio s'en souciait rarement, préférant continuer son chemin en trio, sachant pertinemment qu'ils n'étaient pas hors de danger d'une attaque de flics ou de justiciers, mais quelque part, cette vie avait quelque chose d'excitant. Humant l'air à nouveau, les yeux quelques peu plissés, Renard se tournait vers la présence qui se trouvait à quelque centimètres de là. Il se tournait vers elle, après tout, chaque personne avait ses particularités. Elle en avait, et elle serait une acquisition parfaite pour ce travail. Et après ? On en fait quoi ? Une collaboratrice sur le long terme ? Fascinante idée. Mais quelqu'un peu assujettissante. Un peu ringarde non ? Mais ce concept des vassaux était d'un amusement qui pourrait faire hennir de rire pendant quelques années. On apprécie toujours d'avoir quelques chiens biens obéissants, après tout ... Ils n'étaient pas du même monde. Cette jeune fille n'était qu'un moyen. Un plus qui les aideraient à se hisser à nouveau dans la chaine alimentaire dominante de la ville.

Oh mais c'est un travail qui permettra à une personne comme vous, de gagner en renommée.


Assurément, moyennant un très bon bénéfice en fin de parcours.


Par contre, nous ne sommes pas enclins à confier notre confiance en n'importe qui. Qui ne nous dit pas que vous êtes une flic infiltrée ?

Requin !

Je pose la question ! Les flics sont très tatillons en ce moment.

Je suis d'accord avec le Requin, nous devons nous assurer une certaine ... Cohérence des idées avant d'embaucher cette jeune femme.

Très bien, très bien ... Mademoiselle, qu'avez-vous à dire pour votre défense ?


Renard était un fourbe, pas quelqu'un qui aimait révéler les plans à l'intérieur des plans. Non, il préférait faire tout en douce et savoir comment agir avec les personnes qui travaillent pour lui. Pour ce qui étaient des deux autres compères, Vautour était du genre dubitatif à ce niveau, et Requin lui, n'y allait pas par quatre chemins, il allait toujours droit au but. Et même si ça devait vexer. La réponse de la jeune femme allait être intéressante, peut-être même un peu irréfléchie, mais intéressante. Mais dans un sens, Requin avait raison. Les flics étaient du genre à faire les pires coups en ce moment, et il n'était pas permis de faire des erreurs, surtout à cette étape cruciale.



→ Voix de Renard ←
→ Voix de Vautour ←
→ Voix de Requin ←
Prenez donc un verre ma chère ... 2hj2
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 320
Date d'Inscription : 20/03/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Lisbeth Zalachenko
Lisbeth Zalachenko
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptySam 3 Avr 2021 - 18:59

La jeune femme acquiesça à la proposition de monsieur Renard. Elle avait une descente que l’on n’aimerait pas remonter à vélo, selon certains piliers de bars avec qui elle traîne parfois.
« héhé, il en faudra plus pour me soûler » songea-t-elle.
Elle but son verre bien plus lentement que la première fois, savourant. Le breuvage restait excellent et la détendit doucement, son attention resta toutefois focalisée sur la conversation du trio. Le Renard semblait se détendre lui aussi en allumant un cigare… Subterfuge ? Lisbeth n’en savait rien. Impossible de lire quoique ce soit sur leurs visages avec leurs masques. Le vautour attendait… Quoi ? La hackeuse ne le savait pas… Un faux pas de sa part… Un moyen de la coincer ? Elle verrait bien ! Et le requin s’impatientait, il avait la tremblote. Mais c’est lui qu’elle préférait, il était plus direct que les deux autres.

Les trois parlèrent tour à tour pour lui décrire une partie de leur plan. Des paris illégaux filmés, des actions violentes réalisées par des personnes violentes sur d'autres personnes violentes. Liz pensait qu’ils visaient juste, elle connaissait que trop bien la nature humaine pour savoir que certains seraient prêt à payer des fortunes pour voir, bien au chaud, ce genre de spectacle morbide. Elle n’était pas du genre à encourager cela, ni même à cautionner une telle entreprise, mais si elle n’acceptait pas de le faire, déterminés comme ils étaient, ils trouveraient une autre personne sans son sens morale pour canaliser toute cette violence. Et personne n’aurait de contrôle sur leurs agissements.

« Falcone, le Pingouin, je connais ces noms-là » pensa-t-elle « Des trous du cul associés à de sales histoires ».
« Trouver de vilaines choses sur Falcone… Risqué mais si cela pouvait faire trébucher ce vieux salopard » Certains articles de presses lui revinrent en mémoire aussi nettement que si elle les avait sous les yeux, trafics de femmes notamment. « La plaie d’avoir c't mémoire » ralla-t-elle au fond d’elle-même. Elle secoua la tête comme pour en chasser les images.

Elle redressa imperceptiblement la tête quand ils parlèrent de l'Espace, les yeux brillants d’un intérêt renouvelé, « Espace, frontière de l'infini » le générique de Star Trek résonna dans tête aussi clairement que la conversation. Elle secoua à nouveau la tête pour faire partir le vaisseau spatial de sa tête « Ils vont t'prendre pour une folle, grosse dinde, à force de secouer ta tête » pesta-t-elle.

Elle se tourna un peu trop vivement vers monsieur Requin à son goût quand ce dernier évoqua qu’elle était un flic infiltré, comme si on l’avait piquée. Elle le fixa avec des yeux noirs sans ciller, tout en écoutant les autres lui demander des preuves. « Fournir des preuves d’un truc que t’es pas… Vas-y Liz… Par où tu commences ? » railla-t-elle intérieurement.

_ « Je n’ai rien à voir avec les flics ! » réagit-elle d’une voix ferme quand se fût son tour de parler. Cela ne semblait pas être du cinéma. Puis elle reprit d’une voie plus mesurée :

_ « Je leur donne des conseils sur leurs infrastructures informatiques de temps en temps pour qu’ils restent dans la course et ne soient pas trop largués, équilibre des forces tout ça… » Elle termina son verre d’une traite puis continua :

_ « Je sais bien que ce n’est pas ce que vous voulez entendre… » elle haussa les épaules « Mais c’est mieux de l’apprendre par moi et maintenant que par un autre et après »
Toujours enfoncée dans le superbe fauteuil, à la lumière vacillante des dizaines de bougies qui peuplaient la pièce, elle reprit son monologue avec son petit accent russe qui ressortait un peu plus à mesure qu’elle s’exprimait.

_ « J’veux pas d’renommée… C’est mauvais pour moi. Si on fait affaire, ne jamais me mentionner à personne, jamais. C’moi qui prends contact avec vous. »
Elle sortit un téléphone à clapé, une antiquité et le posa sur la table basse à côté de son verre.
_ « J’ferais en sorte que vous aillez accès en live aux flux vidéo de la voirie de Gotham. Vous aurez l’contrôle d’leurs caméras, d’celles de certains distributeurs de billets, des caméras de sécurités des grandes enseignes et des petits magasins. Le mieux c’est d’faire vot’truc dans un seul quartier, plus simple, moins visible, moins risqué. Et d’avoir une équipe à pied, meilleurs rendus. »

La WhiteHat les regarda tour à tour « Dernier truc, j’veux rien savoir de ce que vous faites, ni quoi, ni qui, ni comment… mais j’veux votre parole que s’ont des méchants qui seront la cible des paris »

Elle attendit les réactions qui allait nécessairement arriver. Elle savait qu'elle ne laissait jamais personne indifférent dans ces cas là.
Revenir en haut Aller en bas
Blackgate
Messages : 67
Date d'Inscription : 12/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Le Terrible Trio
Le Terrible Trio
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyMer 7 Avr 2021 - 10:19

En quelque sorte, vous donnez l'illusion à ces imbéciles qu'ils peuvent encore talonner les véritables criminels de cette ville, je me trompe ?

Il était toujours intéressant d'avoir quelques pions dans la police. Mais le Requin ne semblait pas convaincu. Vautour, quant à elle, semblait dubitative. Cela pouvait être une véritable épée de Damoclès pour les prochains plans à venir, quant à Renard, lui, il était loin d'être naïf, mais il avançait, tel le renard, vers la poule trop bête pour se rendre compte du danger. Le renard était un animal fourbe après tout. Non sans coup férir, Renard porte une nouvelle estocade verbale à l'encontre de ses propres camarades. La technique était de se porter en parfait allié de cette demoiselle, afin de mieux la cerner, et peut-être même de connaitre quelques faiblesses potentielles. L'information avait toujours besoin d'un petit coup de pouce après tout, si elle voulait être découverte. La jeune demoiselle ne semblait pas vraiment à qui elle avait affaire. Le renard parut choqué par rapport à la dernière phrase dite par la jeune femme.

Mademoiselle ! Je crois que vous vous méprenez sur nos intentions !

Nous ne sommes pas des criminels, et nous avons à cœur le bas peuple et la survie de cette ville.

Nous voulons écraser des clowns, nous voulons leur faire payer pour ce qu'ils ont fait à Gotham City.

Nous voulons remettre la véritable justice sur le devant de la scène, et nous souhaitons faire en sorte que certains grands criminels soient punis pour leurs actes abominables. Vous êtes juste un outil qui nous permettra de redonner confiance et espoir envers chaque citoyen de Gotham.


Avec de très beaux profits attendus par derrière aussi, mais cela, c'était une deuxième attente. L'idée serait d'affaiblir la plupart des grandes familles de la ville, afin de récupérer le monopole dessus. Des questions qui nous semblent essentielles pour que notre collaboration puisse marcher. Il nous faut une assurance que les choses ne vont pas que dans un sens. Autant nous, nous pouvons l'aider financièrement, il faut que elle aussi puisse nous apporter quelque chose de bénéfique. Il y a bien sur des limites, tuer n'en est pas une, de l'argent non plus, de l'argent, ça pousse sur les arbres après tout. Mais bon il ne faut pas non plus qu'elle abuse de notre bonté.

Nous voulons agir dans l'intérêt de la ville. Votre rôle sera de rester dans les ombres et d'agir sous couvert, vous ne serez jamais inquiétée. Mais à moins de vouloir nous trahir, vous auriez une très bonne raison de quitter Gotham City.


En effet.

Cela va de soi. Les traitres sont à croquer.

Le Terrible Trio n'était pas cannibale, du moins, Requin on se posait la question parfois. La jeune femme devait comprendre que nous étions les gentils dans l'histoire, que nous essayions de faire les choses les plus justes, les plus honorables pour les intérêts des plus riches. Après tout, pourquoi se prendre la tête à accomplir des choses difficiles quand l'argent permettait de régler la plupart des problèmes ? Il fallait être certain que cette jeune demoiselle accomplisse son travail. Mais dans l'hypothèse où elle viendrait à jouer double jeu, comment faire pour s'assurer sa loyauté ? C'était la grande question à laquelle s'interrogeaient les trois compères qui étaient de mèche dans cet entretien des plus saugrenus. Les intérêts du Trio Terrible étaient d'assurer une espèce de survie, de renouer avec le corps animal pour prospérer et assurer une survie notable à Gotham City. Mais malheureusement, il y'avait trop de concurrents, du coup, la survie était menacée, mais personne ne s'intéressait au Terrible Trio, pas même le terrible Batman. Batman avait bien plus à gérer que de s'attendre aux attaques d'un groupe de criminels de seconde zone ... Pour le moment. Renard eut alors une idée.

Afin de nous assurer votre loyauté, j'ai eu une grande idée !

Laquelle, mon cher Renard ?

Tu penses toujours à des tas de trucs, toi.

Et si notre invitée nous confiait quelque chose de valeur, quelque chose auquel elle tient, afin que nous puissions garantir une certaine loyauté. Ou bien ... Devrions-nous la marquer au fer rouge ? Certes, c'est médiéval, mais cela fait fi de possession. Ah moins que cette chère mademoiselle ait quelque chose en tête pour nous assurer sa loyauté. Ne pense pas au contrat, dans le crime, ce genre de chose n'a aucune valeur. Nous nous sommes déjà fait avoir par le Pingouin, une fois.


L'idée était saugrenue, mais en ces temps de traitrises, il fallait quand même faire attention à ce qui se passe. Le petit peuple était facilement corruptible. Ces sales pauvres ne comprenaient jamais leurs intérêts propres quand il s'agissait de faire un travail très bien rémunéré. Les pauvres sont ingrats, faibles, et terriblement décevants quand ils n'ont pas la motivation nécessaire pour accomplir ce qui doit être fait.



→ Voix de Renard ←
→ Voix de Vautour ←
→ Voix de Requin ←
Prenez donc un verre ma chère ... 2hj2
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 320
Date d'Inscription : 20/03/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Lisbeth Zalachenko
Lisbeth Zalachenko
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyJeu 8 Avr 2021 - 19:44

Lisbeth se détendit quand le Trio lui expliqua qu’ils étaient là pour aider la justice. En commençant par éradiquer les tristement célèbres Clowns de Gotham. Les grands criminels suivraient après. « Pas mal » pensa-t-elle. C’est cela qu’elle attendait. Elle aurait bien essayé de se lancer toute seule… Mais elle manquait de pratique, d'assurance et de moyen. La détermination, elle, était bien là. Bien sûr, les paris étaient un moyen de gagner de l’argent, mais puisqu’ils venaient de personnes fortunées, cela ne lui posait aucun problème. Et puis après tout, elle s’était déjà permise d’assécher quelques distributeurs de billets quand il y avait vraiment urgence. La guerre coûte cher.

Elle étira ses jambes, ses articulations craquèrent. Si elle s’engage, c’était à fond, mais ça, ils ne le savaient pas. Alors vint le laïus sur la trahison et ce que l’on fait aux traîtres. Elle avait quelques fois entendu ce genre de dialogue avec d’autres clients, s’était signe que la confiance n’était pas encore gagnée et que la conversation était mal embarquée. Peut-être était-ce les masques ou le fait qu’ils ne réagissaient pas comme ses autres contacts, mais Lisbeth sentie comme une chaleur l’envahir à la base du coup… La peur ? Non, plus une crainte sourde : ils ne plaisantaient pas. Elle avait déjà ressenti leurs déterminations, mais là, c’était plus fort.
Elle fut tirée de ses impressions par monsieur Renard qui voulait soumettre une idée. Voyons voir ce qu’il avait à proposer. Il avait toujours dans de bonnes dispositions celui-là et cherchait le compromis. L’ambassadeur du groupe ?

Ils souhaitaient apprendre une chose de valeur sur la petite Lisbeth. « Loin d’être bête » pensa la jeune fille. Mais plusieurs éléments la chiffonnaient. Déjà, elle n’avait rien à offrir, elle n’avait aucun objet de valeur, pécuniairement parlant, ni sentimental, son passé ne lui avait rien légué. Aucun ami non plus, des connaissances tout au plus. Elle se mordit le bout du pouce signe d’une intense réflexion chez elle et changea de position sans s’en rendre compte. Le Renard était malin. Cette proposition allait la mettre à nu, elle mettait en évidence ses faiblesses, sans attaches, sans amis, un passé sombre… La seule chose qui pouvait avoir un poids sur elle, le seul levier s’offrait à elle était son identité. Si elle leur donnait son nom, elle aurait un fil à la patte. Elle ne serait plus indépendante. Ils pourraient la siffler quand bon leur semblerait.

Lisbeth décida finalement que c’était trop chère payé pour elle.

_ « J’ai bien une idée, ce serait mon identité… Avec ça en vot’possession plus de soucis de loyauté. Vous auriez un moyen de pression énorme » proposa-t-elle
_ « Mais je me suis trop battu pour garder cela pour moi, même si votre projet est tentant. Faire payer les méchants de la cité, c’est une belle chose. »
_ « Je pense que je ne suis pas la bonne personne pour vos projets. J’n’aurais pas les épaules pour assurer tout cela sur la durée. Cela étant dit, j'pourrais vous mettre en relation avec d’autres groupes de hackeurs. Cela serait plus dans leurs cordes et ils auraient moins de scrupules à agir que moi. » Car c’est bien de cela dont il s’agit : d’un reste de bonté d’âme, des scrupules s’accrochant à elle comme une odeur tenace, une étincelle qui lui murmure de faire encore confiance au système.
Revenir en haut Aller en bas
Blackgate
Messages : 67
Date d'Inscription : 12/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Le Terrible Trio
Le Terrible Trio
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyVen 9 Avr 2021 - 12:03

Le terrible Trio se regarde l'un l'autre, et se baisse de manière à murmurer entre eux. Histoire de ne pas être trop entendu par la jeune femme. Malgré les suspicions, les trois membres de la petite organisation du crime organisé, se concertaient, de manière à rester parfaitement calme. Elle montrait un certain refus, une certaine gêne. Mais qu'importe ! Le terrible Trio était constitué de trois grands héritiers de grandes fortunes à Gotham City. Et cela les amusaient, de voir une petite pauvresse, avoir certaines vertus morales. Les pauvres n'ont aucune morale. C'était un peu comme une perle rare. Amusant ! Très très amusant, et cela divertissait le trio. Qu'importe si elle ne se joint pas à eux ce soir, au moins, elle les aura bien divertis. C'était comme un one man show. Elle ne le savait pas, mais elle venait de passer de potentielle candidate, à évènement de la soirée. Une triste dégringolade, mais qui ne manquait clairement pas de charme ! C'était presque amusant à la limite, de voir que les pauvres pouvaient se démarquer, qu'ils voulaient s'en sortir, indemnes et propres sur eux. Le manque d'argent n'enlève en rien qu'ils soient des ratés, et qu'ils doivent quémander au plus riche de quoi survivre. C'était une question de survie après tout. Le renard posa son coude sur son siège, la main tenait sa tête, et d'un bruissement à peine audible, il dit aux deux autres, sans que cela ne s'ébruite.

De l'intégrité, voyez-vous donc ça.


Notre chère petite hackeuse aurait un certain code de l'honneur.


C'est une très bonne chose, cela démontre une certaine fidélité.


Mais elle est une potentielle menace à nos plans. Je la préfère sous nos ordres, qu'avec un autre de nos ennemis.

C'est intelligent, mais potentiellement à double revers.

Perso, je m'en fous.


Bien, nous sommes d'accords.

Renard détourna son regard de ses deux compères, puis, se leva sans mot, et se dirigea vers la jeune femme qui était assise dans son fauteuil. Mielleux, il allait encore une fois, essayer de détourner les choses à son propre profit. Comme toujours, après tout, le renard est un des personnages les plus fourbes. Que ce soit chez Lafontaine, ou dans le roman de Renart, à chaque fois, le vil goupil trouvait toujours le moyen de toucher, là où ça faisait mal. Là où le nerf de la guerre venait toujours pointer le bout de son vilain museau. Tel un habile trapéziste, il allait trouver le bon équilibre pour tenir en laisse cette petite serf et faire en sorte qu'elle travaille pour eux.

Nous avons convenu que votre intégrité et votre moralité pouvait être un atout pour notre entreprise. Sauver Gotham City d'elle-même, n'est au final, pas une question de loyauté, mais une question de salubrité publique. Nous devons faire en sorte d'avoir le maximum d'alliés pour aider à la sauvegarde de notre ville, après tout.


Dans les fictions mettant en scène des humains, le renard est souvent pris comme métaphore du personnage rusé. Dans les fictions animalières, en Europe, les renards apparaissent dans plusieurs récits mélangeant faits réels et fiction, où ils sont souvent persécutés. Mais à Gotham City, le renard était une créature qui n'attendait que la bonne occasion pour frapper fort, pour frapper, là où ça fait mal. Le vautour se leva à son tour, elle termina son verre et se plaça à côté de renard. Elle reprit alors, à la suite de son compère le goupil.

Vos talents sont indéniables, et passer à côté de vos aptitudes seraient d'une bêtise sans nom. Nous sommes prêts à conclure un partenariat libre, du moment que vous tenez votre langue concernant notre présence à Blüdhaven.


C'est un charognard qui se repait de chairs mortes, le vautour a fort mauvaise réputation et, dans notre imaginaire, évoque la puanteur, la laideur, la pourriture, la mort dans toute son horreur. Bien que la jeune femme sous le masque soit très belle, elle est cependant, à l'image du vautour à l'intérieur de son être. Elle cherche à faire le mal, mais à le faire de façon calme et tempérée. Elle attendait le bon moment pour frapper. Quant au requin, c'était à son tour de se lever et de se positionner à côté du renard, tout en reprenant et en donnant une belle conclusion.

Ta première mission sera d'établir un périmètre de caméras de sécurité dans Gotham. Inviolable. Nous devons avoir le monopole des caméras de sécurité dans les ruelles, dans les avenues. Nous voulons tout voir, et tout savoir. Vingt mille dollars à la fin de cette mission. Et un bonus si le travail se fait parfaitement dans les temps.


Il est de notoriété publique que les choses vont s'accélérer, et nous ne souhaitons pas être pris au dépourvu. Nous voulons reprendre cette ville, le plus tôt sera le mieux.


Une proposition, cela reste une simple proposition. Un travail certes, long et fastidieux, mais qui poserait les bases d'une certaine alliance. Non sans oublier que Renart, Vautour et Requin garderaient un œil sur cette jeune fille. Après tout, on ne sait pas de quoi les gens sont faits. Les pauvres sont versatiles, ils aiment bien être payés plus qu'ils ne le méritent. Alors il faudrait la garder sous surveillance, pour éviter que de viles petites créatures en bleu, ne viennent déranger la tanière du Terrible Trio. Et si elle travaillait pour Batman ? Voyons ... C'est stupide. Les pauvres ne sont pas payés par Batman. Elle ne peut pas aider le Batman. Les pauvres n'aiment pas le Dark Knight, c'était bien connu. Néanmoins, elle pouvait travailler pour d'autres ordures, il faudra être prudent et l'empêcher de s'allier avec le Pingouin, ou encore avec Carmine Falcone. Gotham appartenait au Terrible Trio.



→ Voix de Renard ←
→ Voix de Vautour ←
→ Voix de Requin ←
Prenez donc un verre ma chère ... 2hj2
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 320
Date d'Inscription : 20/03/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Lisbeth Zalachenko
Lisbeth Zalachenko
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyDim 11 Avr 2021 - 16:50

Lisbeth les laissa bavarder entre eux, déjà en train de penser à la meilleure façon de rentrer à Gotham pour comprendre ce qui avait bien pu arriver à cette ville.

Ils finirent leur conciliabule et elle regarda monsieur Renard s’avancer de quelques pas pour venir la rejoindre. Il se dégageait de lui une élégance dont elle ne disposerait sans doute jamais. Elle était persuadée qu’il allait la congédier. Et c’est aimablement qu’il lui parla du sauvetage de la ville et des alliés potentiels que le Trio comptait trouver. Elle en fut désarçonnée.

Le Vautour prit, à son tour, son envol. Et la Russe se mordit la lèvre quand elle s’aperçut enfin que ce n’était pas un homme, mais bien au contraire une femme derrière le masque. Sa silhouette toute en courbes ne laissaient aucun doute là-dessus. L'imagination de Liz lui trouva un beau visage à mettre par dessus le sombre masque. "Reste concentré poulette" pense-t-elle.
Elle aussi se rapprocha de Liz, d’une démarche élégante et aérienne vint se placer à côté de monsieur Renard. Lisbeth hocha la tête, un peu perdue par ce regain d’intérêt.
L'évocation du « partenariat libre » était ce que la hackeuse désirait vivement et elle était pleinement d’accord avec ce mode de fonctionnement.

C’est finalement l’homme au masque de Requin qui termina la tirade tout en venant se placer de l’autre côté de monsieur Renard. Le squale lui indiqua ce qu’ils voulaient précisément, une grille de caméras sur tout Gotham. Liz le fixa, mais son imagination turbinait pour savoir comment faire cela à l’échelle d’une telle cité.

_ « Bon ok, nous avons un accord. J’parle pas d’vous et vous faites la même chose pour moi. J’vous installe des caméras et je pirate les autres pour que vous ailliez une vision sur tout Gotham. » Résuma-t-elle.

_ « Aut'chose, ‘faut compter 200 $ par caméra et Gotham est une mégalopole… En plus de coûter cher, cela va m’prendre un max de temps pour toutes les installer. J’vous propose de commencer par un quartier pour s’faire la main ? » annonça-t-elle.

Tout en parlant Elle se leva et vint se placer derrière son siège, ses doigts fins caressant le dossier en cuir. Elle fit les 100 pas, tout en mordillant le bout de son pouce, signe de réflexion chez elle. Sa prononciation était correcte et mais son petit accent russe se faisait plus présent à mesure qu’elle évoquait une autre solution.

_ « Sinon, y’a un moyen d'faire cela en une seule fois… Et le plus légalement du monde... » Dit-elle en haussant ses frêles épaules le visage fixé vers le plancher.

_ « Le marché public de vidéo-surveillance pour Gotham arrive à expiration. S’vous remportez le marché, vous aurez les clefs de toutes les caméras de la ville. Mais faut un réseau et des moyens... Ch’peux m’arranger pour savoir qui sera sur les rangs pour répondre et ce qu’ils comptent faire en r’gardant leurs propositions techniques ? »

Elle releva la tête et attendit leur réponse, son pouce entre ses dents.
Revenir en haut Aller en bas
Blackgate
Messages : 67
Date d'Inscription : 12/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Le Terrible Trio
Le Terrible Trio
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyDim 11 Avr 2021 - 18:48

Elle est intelligente.

Trop intelligente.

Elle se tient informée des choses les plus importantes à Gotham City. Une véritable professionnelle, de quoi nous plaignons-nous, mes amis ?


Le renard eut un petit sourire, tandis qu'il s'avançait vers la jeune femme. Elle avait eu une idée magnifique : Acheter le grand contrat de télésurveillance, investir pour pouvoir le faire légalement, au nez et à la barbe de tous ces crétins de la mairie de Gotham City. Fini le public, bonjour l'investissement privé. C'était une idée de génie, et cette jeune fille avait eu une idée rocambolesque, magnifique. Vautour et Requin semblaient en parfaite adéquation avec l'idée, qui était vraiment une excellente idée ! Renard propose alors de fêter ça, avec des cigares. Cette association semblait enfin prendre un envol des plus distingués, des plus aboutis, et surtout, un envol qui allait offrir des tas d'opportunités.

Fêtons cette alliance avec un cigare, si si, j'insiste !


Chaque membre du trio prend un cigare, et un est tendu à la jeune fille. Le trio le saisit alors, avant de renifler cette odeur si délicieuse de tabac. Cette odeur de "drogue" à leurs nez pour sentir l'arôme de ce tabac. Il était fort, une odeur ancienne, légèrement vivifiante pour les poumons, une odeur qui rappelait les plages inoubliables de Cuba, ses femmes, ses vieilles voitures, son communisme. Au final, rien n'avait changé dans cette jolie petite île. Le communisme et le marché noir, ce sont deux occasions pour se faire un max de fric, sur le dos des plus faibles. C'est alors que le trio invite la jeune femme à venir au balcon de la suite dans laquelle ils se trouvent, la vitre qui dévoilait au loin la grande ville de Gotham City. On pouvait dire que cette salle VIP était assez luxueuse, elle était réservée en général pour des hommes d'affaires qui patientaient entre deux vols, mais là, c'était tout bonnement différent pour cette soirée. Renard reprit alors la parole, amusé par l'ambiance générale de cette soirée.

Vous savez ce que je vois quand je regarde Gotham City ?


Fumer et s'imprégner de l'arôme de tabac délicieusement coupé par les femmes cubaines. Le savoir-faire cubain n'était pas une blague, et malgré le fait que le communisme empêche toute richesse pour ses ressortissants, les cigares cubains s'arrachaient à prix d'or aux marché noir. La jeune hackeuse devait profiter de cette chance de goûter le meilleur du tabac. Le meilleur du tabac oh que oui ! Renard semblait presque amusé, la grande panne d'électricité dans la ville semblait être dûe à quelque chose d'horrible. Son cigare allumé, il fume et aspire le tabac avant de regarder patiemment la ville, puis il porte le verre à ses lèvres.

Je vois une ville avec d'énormes capacités. Je vois une ville qui a besoin de nous. Non parce que nous sommes une dynamique financière, mais parce que nous sommes liés, vous et moi, à cette ville, d'une façon presque semblable à la symbiose.


Penser à un partenariat serait des plus plausibles en terme de travail à Gotham. Si on est seul, on finit toujours par crever la bouche ouverte. Gotham nous avait apprit une chose, on ne peut pas faire cavalier seul quand le temps change, on ne peut pas se laisser les yeux aveuglés, surtout dans une ville où une simple somme d'argent peut faire perdre vos hommes et les retourner contre vous. Nous avions déjà eu cela, ce genre de déconvenues par le passé, non seulement avec Cobblepot, mais Red Hood One, qui avait investi le trio, il y'a un moment. La purge qui a suivit fut horrible, un vrai bain de sang. Mais tout cela était maintenant du passé, le Terrible Trio revenait en force à Gotham City.

C'est un travail d'équipe qu'il nous faut. Un travail uni, un travail où nous devons agir dans l'ombre et poignarder nos ennemis comme Brutus face à Jules César. Nous devons faire cela dans l'ombre, quand le loup sera suffisamment affaibli, nous le poignarderons à mort. Il tombera et nous reprendrons la place qui nous est dû. Il y'a du travail, il va falloir s'y mettre et sérieusement.


Renard pensait à toutes ces familles qui avaient été brisées par le crime masqué de Gotham City. Les affaires avaient souffert, mais les choses évoluaient, comme toujours. Toutes les mafias de Gotham City avaient connu le destin de Carmine Falcone. La trahison, les guerres de gangs, et au final, les bains de sang et les meurtres à l'aveuglette : le bon vieux temps en quelque sorte ? Pas spécialement. La guerre, ce n'est jamais joli, mais qui a dit que ce devait être humain ? Quelle connerie. Les trois compères s'observaient, quelques moments de silence, puis Renard conclue.

Portons un toast, chers partenaires, à nous quatre ! L'avenir de Gotham est en marche !


Pour Gotham !


Pour Gotham !




→ Voix de Renard ←
→ Voix de Vautour ←
→ Voix de Requin ←
Prenez donc un verre ma chère ... 2hj2
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 320
Date d'Inscription : 20/03/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Lisbeth Zalachenko
Lisbeth Zalachenko
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyDim 11 Avr 2021 - 21:14

Lisbeth ressentait de la gratitude de la part du Trio, un sentiment qu’elle n’avait pas eu souvent l’occasion d’expérimenter. Elle se faisait toute petite, n’aimant pas trop être sur le devant de la scène. Et elle bafouilla quelques mots dans le mauvais sens. La jeune fille se saisit doucement d’un cigare, n’étant pas certaine de ce qu’il fallait en faire. Faute de repère, elle copia l’homme au masque de renard, qui visiblement avait une grande habitude de la chose.

Une draperie fut tirée et la lumière de la lune inonda la pièce. Elle s’avança avec le trio sur une sorte de grand balcon vitré d’où l’on pouvait voir dans le lointain Gotham City dans une teinte orangée. Elle renifla le cigare comme les 3 autres, mais avec des gestes de béotienne. On lui tendit une allumette dont la flamme vacillait doucement. Imitant le renard, elle y posa l’avant du cigare et tira sur le cigare. Elle sentit un arôme âcre envahir son poumon, bien plus fort et odorant que les cigarettes russes qu’elle à l’habitude de fumer. Elle ne put la retenir bien longtemps et crachota une épaisse fumée, sous le regard des trois compères.

Elle reposa discrètement le cigare dans un cendrier comme s’il s’agissait d’un serpent prêt à la mordre. Elle écouta tranquillement le renard ce lancer dans un discours enflammé sur l’avenir de Gotham. Ils étaient toute et tous très motivés par cette idée de caméras. Lisbeth pensait qu’il restait tout de même un long chemin à parcourir avant de voir les premiers écrans s’allumer et d’avoir la vie grouillante de Gotham sous les yeux. Elle était en train d’évaluer les avantages d’un satellite géostationnaire au-dessus de la ville, quand elle fut tirée de son évaluation par la fin du discours. Et c’est avec quelques secondes de retard qu’elle renchérit par un :

_ « Pour Gotham » assez convainquant à ses oreilles.

Doucement, silencieusement, elle revint dans le salon et reprit ses affaires de motard. Il était temps pour elle de rejoindre ses pénates. Elle enfila le lourd manteau, rangea son ordinateur dans son sac et le sangla à son dos. Elle termina par ses gants.

_ « J’vous enverrais les informations sur le marché de vidéo-surveillance demain et les avancées de vos concourants. Pour la grille de lecture de la mairie, dès qu'je mets la main d'ssus, j'vous l’envoi » dit-elle avant d’enfiler son casque visière relevée.

_ « S’vous voulez m’parler, on f’ra ça par forum crypté. » expliqua-t-elle.

scène en plus [RP / HRP]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blackgate
Messages : 67
Date d'Inscription : 12/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Le Terrible Trio
Le Terrible Trio
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyMer 14 Avr 2021 - 12:43

Tous trinquèrent à la santé de Gotham City, et de ses futurs produits qui seraient un succès dans la ville. Le terrible trio voyait la jeune femme comme la cinquième roue qui ferait tourner le chariot de l'entreprise du trio. Mais qu'importe ce qui se passe, les choses étaient en train d'avancer, pour le plus grand bien de tous. Renard savourait son verre, Vautour l'avait déjà englouti, et Requin, lui, essayait de dévorer le verre avec. La place du terrible trio était à la tête de la chaine alimentaire de Gotham City. Rien de plus, rien de moins, et ce n'était qu'un petit état de fait : Gotham avait besoin d'une bien meilleure criminalité. La jeune fille reprit alors la parole, professionnelle jusqu'au bout, malheureusement pour elle, elle devait encore s'améliorer pour fumer le cigare. Un cigare, c'est la vie. C'est quelque chose de terriblement difficile à savourer, mais délicat et onctueux.

Et bien nous y voila. Nous pouvons conclure cette entrevue. Mademoiselle, le poste est donc à vous.

Nous vous contacterons, quand le contrat sera de nouveau à nous.

Et on pourra enfin se mettre au travail.

Aaah la douce ironie des empereurs romains. De tous temps, les villes ont brûlé. Rome, Londres, Paris, toutes les villes brûlent, et cela annonce toujours quelque chose de nouveau, de meilleur qui doit en surgir. C'était la suite naturelle des choses. Que pouvaient-ils penser de plus ? Pour le moment, ils ne pouvaient rien faire, mais l'important était de préparer le terrain, d'organiser la transition vers ce qui s'annonce être une magnifique reconstruction. Une nouvelle vision, un nouveau rêve, une nouvelle lubie. Alors que le changement tant attendu devait se faire, il y'avait dans l'air, quelque chose d'intéressant, de doucement cynique, de doucement inquiétant. Dans Gotham City, les évènements n'allaient pas pour le mieux, tout semblait se figer, devenir de plus en plus cruel. Des hurlements, terrifiants, des cris de terreur, cela s'entendait dans l'écho. Comme si ce moment indiquait que quelque chose changeait. La ville changeait, mais impassibles, le trio continuait de savourer ses verres. Le contact de l'air froid et humide de la cité portuaire sur la chaire était vivifiant, presque ... Pénétrant. L'odeur puait, ça sentait la charogne, la viande, la barbaque qu'on aurait étalé sur un morceau de bois et qu'on aurait laissé à la vue de tous, sans protéger du froid.

Gotham est à feu et à sang, je présume.

Néron n'a-t'il pas brûlé Rome pour la reconstruire, purifiée ?

Il manque un peu de musique cependant.

Vous avez raison ! Il manque un peu de musique !


La voix amusée, Renard se dirigea vers un vieux tourne-disque dans le salon dans lequel ils avaient passé une partie de la soirée. "Midnight with the Stars and You", un classique des années folles. Que serait une soirée de mort sans musique après tout ? Dans Gotham City livrée aux Ergots de la Cour des Hiboux, les choses partaient sur un massacre. Cela allait être une boucherie sans nom, un vrai jeu de guerre, une monstruosité sans pareille, tout ça pour le propre bien-être de cette ville au final. Le but était aussi de démontrer que chaque homme est un animal qui mérite l'abattoir dans lequel il se plonge lui-même. Un monstre qui mérite d'être tranché et découpé. Nous portons tous un masque, et ce soir, ils tomberaient.

Délicieuse soirée en perspective, n'est-il pas ?


Ironisa le renard, tandis que les quatre silhouettes pouvaient entendre le bruit assourdissant des cris qui venaient de Gotham City, la panne de courant amplifiait cette terreur. Maintenant, Gotham était enfin à la merci de choses qui dépassaient son entendement. Dieu qu'il est doux, le bruit des sirènes ... Savourer un verre d'alcool, sur de la musique douce, tout en voyant un spectacle de renaissance de la ville, cela n'avait aucun prix, pas même pour le Terrible Trio. Agir dans les ombres, c'était leur crédo, désormais, et maintenant, il fallait repenser la reconstruction de la ville. C'était un impératif impératif ! Figés, le trio en profita pour observer, l'air grave, ce qui les attendaient : Gotham City reviendrait comme prix ultime.

HS : Pour moi, je pense que ça peut conclure notre RP :)



→ Voix de Renard ←
→ Voix de Vautour ←
→ Voix de Requin ←
Prenez donc un verre ma chère ... 2hj2
Revenir en haut Aller en bas
Indépendant(e)
Messages : 320
Date d'Inscription : 20/03/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Lisbeth Zalachenko
Lisbeth Zalachenko
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... EmptyMer 14 Avr 2021 - 14:47

HS : parfait pour moi. on se tient au courant pour la suite (je fais les proposition aux orga du forum et te tient au courant) Si cela te va. La suite par MP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Prenez donc un verre ma chère ...   Prenez donc un verre ma chère ... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Prenez donc un verre ma chère ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Autres lieux :: Blüdhaven :: Melville Section-