Imaginez le Mythe de Gotham City




Batwing

Azrael

Orpheus

Katana

Tarentula

Arrow

Zatanna

Ragman

Constantine

Simon Dark

Misfit

Stryx

Mortician

Duela

Ferak

Pyg

Quiz

Fright

Zsasz

Killer Moth

March Hare

Magpie

Man-Bat

Strange

Holiday

Sofia Falcone

Mario Falcone

Le Lynx

Tobias Whale

King Snake

Blockbuster

The Bone

Requin-Tigre

Kossov

Omerta

The Jazzman

Julie Madison

Slam Bradley

Dr. Arkham

Aaron Cash

Silver St Cloud

Thorne

Zorbatos

Bullock

Alyce Sinner

Crispus Allen

Montoya

Jason Bard

Talia Al Ghul

Nyssa Al Ghul

Vertigo

David Caïn

Deadshot

Le Senseï

Whisper A'Daire

Bronze Tiger

Catman

Dr Darrk

White Ghost

Merlyn
Derniers sujets
» ★ Calendrier de l'avent 2021 ★
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyAujourd'hui à 0:21 par Jason B. Smith

» Blabla
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 23:48 par Tamara Fox

» Kazeo Tao Zhang • Everything Black
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 23:44 par Dick R. Grayson/Nightwing

» Vous écoutez quoi en ce moment ?
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 23:38 par Timothy Drake / Red Robin

» Pour un gros caillou (ft. Liam Faith)
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 23:28 par Liam Faith

» Flitlings and trolls are on the menu. [Pv Owen]
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 22:59 par Jason B. Smith

» What if we made it our business? || PV Esther Richardson
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 21:27 par Tatiana Lavrinenko

» Le Noël de Casse-Noisettes [PV : Scarface]
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 21:01 par Porcelaine

» La Course au Jouet
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 19:41 par James Gordon Jr

» Pretty Woman - ft Elio Phllips, Summer Gleeson & Paige Monroe - 24/11/17
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 19:21 par Summer Gleeson

» Petites Indécences entre amis
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 17:37 par Invité

» Les affaires sont les affaires.
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 17:00 par Arnold Flass

» Une longue nuit d'hiver
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 15:06 par Liam Faith

» Second round [ft Konstantin Lupescu, Lisbeth Zalachenko, Mia Cooper]
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 13:18 par Lisbeth Zalachenko

» Journal de Konstantin Lupescu
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 12:22 par Konstantin Lupescu

» Petit, petit, pet'... - Ft Ratcatcher 2 - 26.10.2017
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 9:57 par Killer Croc

» Ah shit... Here We Go Again... [PV Dick Grayson, Tim Drake, Donna Troy]
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyHier à 1:52 par Timothy Drake / Red Robin

» Grand Opening
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyJeu 2 Déc 2021 - 23:12 par Toshirō Yamashita

» Emmener un blessé à l'hôpital (feat SGT Volgin)
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyJeu 2 Déc 2021 - 22:40 par Sgt. Elena Volgin

» Passage au stand - ft Roxy Rocket - 06 Octobre
Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyJeu 2 Déc 2021 - 21:47 par Roxy Rocket


Partagez
 

 Under the stars (PV Emiko Queen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justicier(e)
Messages : 205
Date d'Inscription : 30/12/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
☠ Relations conflictuelles :: ►Joker
♣ Alliés : : ► Nightwing, Batman, Spoiler, Catwoman
Damian Wayne / Robin
Damian Wayne / Robin
MessageSujet: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptySam 13 Fév 2021 - 14:33

Under the StarsDamiko
Where are you now Was it all in my fantasy Where are you now Were you only imaginary Where are you now (Alan Walker → Faded (Slushii Remix) ) ••• La nuit était tombée sur Blüdhaven. Le garçon était assis sur une sorte d'échelle allongée qui reliait deux habitations. C'était comme ça qu'il l'avait attendu trois ans auparavant lors de leur première collaboration. Trois ans jour pour jour... C'était si loin et en même temps si proche. La tête perdue dans la contemplation des étoiles, le corps du jeune homme était illuminée uniquement à la lumière des astres, sous la protection du croissant de lune visible dans le ciel. Aucun nuage ne gâchait cette vue parfaite que ne comprenait que trop bien l'ancien assassin. Une obscurité percée de lumière éclatante... Il aurait presque pu faire un parallèle, mais il n'était pas en cours de littérature. Il se contenta alors d'apprécier la beauté du spectacle. Au moins, tant qu'il s'attardait sur chaque constellation, il ne pensait pas à son rendez-vous prochain. Trop tard, il venait de le faire. Dommage, les étoilez étaient si belles, tel un phare dans la nuit d'un voyageur à la dérive. Il aurait bien aimé avoir lui aussi un phare pour lui dire où aller. Comme à son habitude, il était déchiré de toute part. Entre son devoir envers sa mère et son devoir envers son père... Son frère, son grand-père. La ligue et le Titans... Tant de personnes lui demandaient de faire des choix. Il était fatigué, las d'avoir ce poids constant sur les épaules. Le pire étant qu'il ne pouvait se courber. Héritier des Al Ghul et des Wayne, il devait toujours se tenir droit, même face à un poids que même Atlas n'aurait su supporter. Néanmoins, ce qui ne pliait pas risquait de rompre... Jusqu'à quand les résistances de Damian allaient tenir ? C'était cette question qui le hantait. Comment réussir à continuer d'avancer alors que chaque moment menaçait de faire revivre ses vieux démons ? En réalité, même s'il était plus entouré que jamais, le garçon se sentait profondément seul face à ses problèmes.

Portant finalement son attention sur cette ville, une partie de lui était content d'être loin de Gotham. Il avait besoin d'oublier, pendant quelques instants au moins, tous les soucis qui le tracassaient. Même si... Cette ville ne lui était pas totalement inconnue. Combien de fois Grayson l'avait prit avec lui pour patrouiller ici ? Il la connaissait presque aussi bien que sa propre ville. C'était ici qu'il avait fait ses armes en tant que Robin. Certes, c'était son père qui l'avait nommé, mais c'était Grayson qui l'avait formé. Non pas que Bruce était un mauvais formateur, mais il était piètre pédagogue. À ses débuts, seul Dick arrivait à atteindre le cœur et l'attention du gamin turbulent qui se hurlait meilleur que tout le monde. Il avait alors appris à tempérer ses émotions... Chose qu'il apprenait encore d'une certaine façon. Loin de Gotham et des Titans... Il ne s'était pas encore remis de sa rencontre avec sa mère... Il ne savait pas quoi faire... Perdu. Pourtant, son visage ne le montrait pas. Il était neutre, sans émotion, essayant d'appliquer les principes de son grand-père. Pourtant, s'il avait réussi à faire taire toute émotion, pourquoi avait-il proposé à Emiko de le rejoindre ? Ce n'était pas logique... Ah oui, sur conseil de son grand-frère... Ce dernier ne lui précisant pas que c'était la Saint-Valentin, Damian s'en était rendu compte uniquement en discutant avec son père de cette soirée... « Bien sûr Grayson... Il faut toujours que tu me mettes dans des situations compliquées... » Malgré le ton de reproche, un timide sourire s'étira sur ses lèvres. Heureusement, personne ne pouvait l'entendre ou le voir. Il était arrivé très en avance sur les lieux. Encore trente minutes et elle serait là. Encore trente minutes à se perdre dans la contemplation de l'horizon de la ville ou des étoiles... Choisissant la deuxième option, il se demandait ce que dirait son père s'il rejoignait sa mère... Serait-il toujours son fils à ses yeux ou préférerait-il ses autres enfants, adoptés... Et sa mère... Combien de temps avant que cet amour qu'elle lui avait déclaré ne cesse ? Il était si douloureux d'être à la croisée des chemins alors qu'on avait seize ans. C'était pour cette raison qu'il avait fait venir la jeune justicière. Il avait besoin de mettre les choses au clair avec elle... D'une façon ou de l'autre...

Les choses étaient si compliquées avec cette dernière. Qu'était-elle pour lui ? Il ne le savait tout simplement pas. Du moins, il ne voulait pas l'admettre. Tout avait commencé à la Queen Tower... Tout s'était bien passé, trop bien passé sans doute... Les choses avaient si vite dérapé. D'abord, il y avait eu le coup des mains qui s'étaient frôlées, puis la cuisine et enfin le tir à l'arc... Il avait voulu l'embrasser... Comme s'il avait oublié toute raison sur terre, il n'avait vu que ses yeux vert et ses lèvres si fines... Malheureusement... Non. Heureusement, ils avaient été interrompus par le demi-frère d'Emiko. Sans ça, il aurait été impossible de faire marche arrière. Puis était arrivé le mariage... Là encore... Un lieu clos, juste elle et lui... Leurs lèvres qui se rapprochaient... Encore une fois interrompus. Damian était perdu. Il ne pouvait nier ses sentiments pour la jeune femme dont il n'arrivait pas à se détacher quand il était près d'elle. En même temps... S'il voulait devenir un meilleur combattant... Il devait se détacher de toutes émotions. Tu es devenu faible, Damian. Tels avaient été les mots de son grand-père. Sans ses émotions, il aurait gagné, il en était persuadé. Les minutes passèrent, le garçon demandant d'un regard perdu des solutions à la Lune, qui n'avait visiblement pas l'habitude de s'occuper des cas comme le sien. Un bruit de pas le tira de ses pensées. Regardant en dessous, sur le toit sous l'échelle où était installé Robin, il la vit. Emiko. Son cœur se serra, toujours incertain. Que faire ? Il ne savait pas, le cerveau en déroute, le cœur prit le relais. D'une voix neutre, avec un sourire en coin, il dit « Tu es en retard, Queen. » De quelques secondes, mais retard tout de même. 
:copyright: 2981 12289 0



I was born as a soldier and will die as one.
Revenir en haut Aller en bas
Red Emiko
Messages : 1044
Date d'Inscription : 21/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière
☠ Relations conflictuelles :: ► Shado
♣ Alliés : : ► Green Arrow, Robin, Black Canary, Teen Titans
Emiko Queen
Emiko Queen
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyDim 14 Fév 2021 - 15:56

Under the stars (PV Emiko Queen) Sans_t16Under the stars

Assise sur le rebord de sa fenêtre, Emiko contemplait la ville et ses jeux de lumière distrayantes.

Le jour-J était arrivé, et elle était prête depuis déjà plusieurs heures. Elle aurait pu y aller et le devancer, histoire de pouvoir prendre par surprise le jeune justicier qui n’appréciait pas être le deuxième, quelque soit la discipline. Un fin sourire illuminait son visage, qui se reflétait sur la fenêtre de sa chambre tandis que ses pensées s’imaginaient une multitude de scènes quant à sa soirée. Dans son coeur, leur patrouille finissait toujours d’une seule et unique manière. Mais étant terre à terre, l’adolescente ne pouvait néanmoins pas s’empêcher de se remémorer en boucle les paroles de son aîné. “C’est un justicier. Il a une vie dangereuse et peu mourir n’importe quand.” Ses poings se serraient, de colère ou de tristesse face à la réalité de ces mots, elle ne saurait dire. “Tu es toi aussi, un justicier, grand frère… toi aussi je t’aime, toi aussi tu peux mourir…” Les jambes entourées de ses bras, elle finit par y enfouir son visage, restant un petit instant dans ce cocon qui semblait la protéger des tragédies et du mal extérieur. Oui, c’était vrai, si ce soir elle osait avouer ce qu’elle ressentait… et que par une quelconque magie sous cette demi-lune, Damian lui disait la même chose, qu’arriverait-il par la suite ? En supposant qu’ils arrivaient à concilier leur vie, ce en quoi Emiko ne douta pas un seul instant, que se passerait-il si Wayne venait à perdre la vie ? Le simple fait de songer à ça lui bloqua la respiration une fraction de seconde, lui donnant une boule au ventre. Pour lui avoir parlé de ça, Emiko était en colère contre son grand frère. Et elle était aussi en colère contre elle-même de s’être éprise d’un garçon aussi inaccessible que Damian Wayne. Mais celui-ci finissait toujours par la désarmer d'un simple regard, ou par l'un de ses rares sourires. Cela faisait trois ans qu'elle connaissait l'héritier, et Queen pouvait dire aujourd'hui qu'elle appréciait tout, chez lui. De son sarcasme agaçant, de ses remarques inadaptées de bourgeois, de ses attitudes de monsieur je sais tout. Il était irritant et attirant. Quelque soit la facette arborée ; Wayne, Al Ghul ou Robin... Emiko était séduite.

Un masque rouge cachant la moitié de son visage et armée de son carquois, la jeune femme se fondait dans l’obscurité de la ville. Enfourchant sa moto bordeaux, cadeau d’Oliver à son seizième anniversaire, elle parcourait les larges rues à toute allure. La route jusqu’à Blüdhaven allait se faire sentir, mais l’adolescente ne serait pas en retard. Elle ne donnerait certainement pas l’occasion au justicier de lui faire une quelconque remarque sur la ponctualité ! Arrivée non loin des coordonnées que Robin lui avait fourni, Emi gara l’engin sur le bord d’un trottoir. Elle partait du principe que plus il était à la vue de tous, moins il attirerait l’attention. Son aîné y avait fait des modifications personnelles, notamment pour la sécurité, chose non négligeable vu ce qui se trouvait dans le coffre sous le siège…

Ses pas la menaient vers un immeuble, auquel l’adolescente accéda en grimpant une échelle qui bougeait à chaque fois qu’elle posait un pied sur une marche. Pas très solide et menaçant de s'effondrer, elle hâta le pas malgré le boucan que faisait chacun de ses mouvements. Arrivée sur le toit, son regard parcourait l’horizon à la recherche de son partenaire convenable. Ce n’était pas sa silhouette qu’elle vit en premier, mais sa voix qu’elle entendit comme un souffle. Haussant un sourcil, elle leva un visage souriant vers son acolyte, qui était tranquillement installé sur une échelle en hauteur. “Et moi qui avais tout fait pour ne pas entendre ça.” ironisa-t-elle en le rejoignant. Le voir dans cette attente avait propulsé Queen trois années en arrière. Les joues empourprées, Emiko avait pris place à un mètre du garçon. Maintenant qu’elle était en sa compagnie, elle n’avait aucune idée de la façon dont elle devait se comporter. Devait-elle se rapprocher, garder de la distance ? Dans les yeux verts de Damian se reflétaient la lueur blanche de la Lune, dans lesquels Emi se perdit sans tenir compte du reste. La bouche bée, heureusement invisible derrière son masque, finit par se refermer brusquement.

“C’est une belle soirée.” murmura-t-elle simplement, calmant les battements dans sa poitrine du mieux qu’elle put. Au creux du cou de la jeune fille, scintillait un collier, dont le pendentif représentait une flèche rouge. Elle ne le portait pas souvent, mais pour ce rendez-v… pour cette patrouille, le bijou fut délivrer de la boîte en bois dans lequel il reposait la plupart du temps.
:copyright:️ 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Messages : 205
Date d'Inscription : 30/12/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
☠ Relations conflictuelles :: ►Joker
♣ Alliés : : ► Nightwing, Batman, Spoiler, Catwoman
Damian Wayne / Robin
Damian Wayne / Robin
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyDim 14 Fév 2021 - 20:37

Under the StarsDamiko
Where are you now Was it all in my fantasy Where are you now Were you only imaginary Where are you now (Alan Walker → Faded (Slushii Remix) ) ••• Les premières secondes où l'héritier regarda la jeune fille, un sentiment de frustration l'envahit. Il se souvenait encore trop bien des événements récents pour se laisser aller tout simplement à ses sentiments. Chaque mot qu'il avait énoncé à sa mère était désormais gravé dans le marbre de son cœur en lettre capitale. Ce n'était pas grâce aux sentiments que l'on gagnait des combats... Et un soldat tel que lui, une arme, n'avait pas le droit d'aimer. Que des devoirs, devoirs de protéger Gotham, devoir de faire honneur à son père... Peu pouvait bien importer ce que disait Grayson ou encore son père. Il savait où était son devoir, contrairement à ses grands frères qui aimaient bien perdre leur temps avec tout ce qui avait des formes un minimum prononcées... Lui, ne pouvait pas se permettre ça. Si Emiko, Stéphanie ou Dick venaient à être blessés... Mieux valait qu'il se contente de son affection pour ses animaux, comme Titus ou Pennyworth. Les autres... Ils n'étaient que des points de faibles potentiels. Pas seulement Emiko, mais aussi toute sa famille affective. Ils n'étaient que des poids, en aucun cas des forces. C'était du moins ce qu'il essayait de se forcer à penser encore maintenant alors qu'il a envie de bien d'autres choses que celle-ci. Il s'enfonçait lui-même le poignard directement en plein cœur, insérant cet éclat de glace qui l'empêchait de ressentir toute la chaleur humaine qu'il pouvait avoir naturellement. Car Damian, malheureusement, n'était pas le simple assassin, sans sentiment. S'il y avait bien une personne, en dehors de sa famille, qui le savait, c'était elle. Les quelques patrouilles qu'ils avaient fait, trop rares au goût de l'héritier, avaient montré une partie de lui que peu avaient eu l'honneur d'admirer : La partie qui se souciait d'autrui, qui voulait bien faire, pas seulement pour son père, son frère, mais simplement parce que c'était juste et qu'il trouvait sa place dans cette justice. Seule l'influence Al Ghul arrivait à l'éloigner de cette humanité, parfois risquant de la faire disparaître à tout jamais. Le plus inquiétant étant qu'il commençait à l'appeler de ses vœux.

Pourtant, malgré tout cela, malgré ce qu'il affirmait dans sa propre conscience, il ne quitta pas la jeune fille des yeux. Et s'il y avait bien un sentiment qui lui déchirait les entrailles, ce n'était certainement pas celui de la frustration, comme précédemment, mais bien celui de l'affection qu'il ressentait pour elle. Affection qui se transformait petit à petit en amour sans qu'il ne puisse y faire quoi que ce soit. Il tombait doucement amoureux de tout ce qu'il y avait chez cette jeune fille. Sa démarche qu'il observait sans rater un seul mouvement alors qu'elle le rejoignait. Malheureusement, elle était masquée. Il ne pouvait voir ses yeux qui lui transperçaient toujours le cœur d'éclats vert. Ou encore ses lèvres dont il avait tant de mal à s'éloigner. Ou tout simplement son visage parfois si froid et renfermé, mais d'autre fois si doux, pour ne pas dire tendre. Néanmoins, il ne pouvait résumer cet amour au simple physique. Il aimait la répartie de la jeune fille, qui certes n'était pas au niveau de la sienne, mais qui rendait amusant le plus banal des échanges. Il aimait le simple son de sa voix, ses expressions, ce qu'elle avait à dire. Bref... Finalement, il avait tort de penser qu'il tombait petit à petit amoureux. Ce n'était qu'un mensonge qu'il se forçait à se dire. La vérité était toute autre, Damian Wayne était déjà amoureux qu'Emiko Queen. Le processus n'était pas celui des sentiments, mais de leur acceptation par ce dernier qui essayait de tout faire pour se retrancher dans ce qu'il connaissait le mieux : L'indifférence et le rejet. Pourtant, elle avait cette petite chose au fond des yeux qui rendait impossible de lui opposer le moindre mur. Il arrivait au mieux à se masquer dans une neutralité de façade, mais le moindre de ses mots faisait moche dans la cible qu'était devenu son cœur. 

Alors que ce combat intérieur faisait rage en lui, il n'avait pas vu le temps passer. Est-ce que cela faisait quelques secondes qu'elle était à côté de lui ? Ou quelques minutes ? Il ne savait pas. La seule chose qu'il remarqua était que sa main s'était rapprochée de celle de l'archère, se collant contre elle alors qu'elle était accrochée au rebord. Depuis combien de temps ? Il ne savait pas le dire. À croire que sa peau s'était habituée à être au contact de celle qui rythmait les battements de son cœur. Il l'écarta assez vivement. « Désolé. » Cherchant à changer de sujet, Robin sortit sa tablette qui était réglée sur les fréquences de la police de Blüdhaven. Visiblement, rien à signaler. Il n'allait pas changer de sujet comme ça. Il n'avait même pas l'excuse d'un message reçu, vu qu'il avait dit lui-même de couper les communications avec le reste du monde. Juste elle et lui... Pourquoi avait-il fait ce choix ? Après quelques instants de doute, il finit par tourner sa tête vers sa partenaire. Le rouge aux joues, il répondit à sa remarque précédente qu'il n'avait écouté que d'une oreille assez distraite « Je... Oui, c'est une belle soirée. » Non, il était trop gêné pour supporter son regard. Tant de questions lui venaient en tête. Tant de scénarios possibles... Tant d'envies contradictoires... Il en oubliait presque ses résolutionsntel un navire perdue dans la mère ses sentiment, s'éloignant des rives de la raison pour s'échouer sur l'île de ses envies. Portant de nouveau son regard vers la nuit étoilée, il retrouva une certaine sérénité. Après quelques secondes, il finit par dire, sans réaliser qu'il donnait ses pensées à haute voix « C'est le genre de nuit que l'on ne saurait apprécier qu'en bonne compagnie. » Se perdant un peu plus dans la luminosité qui fendait l’obscurité, quelques secondes passèrent. « J'apprécie que tu aies accepté. Je ne pensais pas que ça t'intéresserait de venir patrouiller dans cette ville. » Tournant à nouveau son regard vers la jeune fille, un objet scintillant attira son regard. Au creux de son cou, une petite flèche rouge reflétait la lumière de la lune. Un doux sourire s'afficha sur le visage de Damian au simple souvenir de ce cadeau. Leur première patrouille n'avait pas été qu'un quatorze février. Cela représentait aussi la veille de leur anniversaire respectif. C'était sans doute pour ça que Grayson et Queen les avaient fait travailler ensemble, pour qu'ils voient des jeunes de leur âge, eux qui étaient si compliqués à sociabiliser. Quand Dick lui avait dit de prévoir un cadeau pour sa partenaire de la veille, il avait donc trouvé cela, estimant que le bordeaux était la couleur faite pour elle, alors que son frère s'obstinait dans le vert. « Je vois que tu l'as toujours... Il te va toujours aussi bien, Queen. » Montant doucement ses yeux du cou jusqu'au visage, il ajouta d'une voix toujours douce « Tu sais... Si Blüdhaven est la ville de Grayson... Elle ne risque pas d'être trop compliquée à protéger. Alors... Je me demandais... » Montant encore un peu son regard pour aller cette fois-ci vers le ciel, c'était sa manière de le détourner discrètement en raison de sa gêne. « Que fait-on si aucun criminel ne pointe le bout de son nez ? »  
:copyright: 2981 12289 0



I was born as a soldier and will die as one.
Revenir en haut Aller en bas
Red Emiko
Messages : 1044
Date d'Inscription : 21/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière
☠ Relations conflictuelles :: ► Shado
♣ Alliés : : ► Green Arrow, Robin, Black Canary, Teen Titans
Emiko Queen
Emiko Queen
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyMar 16 Fév 2021 - 15:48

Under the stars (PV Emiko Queen) Sans_t16Under the stars

- damiko -

Au final, peu importait toutes les raisons qui étaient censées faire fuire Emiko. Au cours de sa petite existence, elle n’avait que trop érigé des barrières autour d’elle, créant une solide forteresse que les yakuzas estimaient importante, capitale, déterminante. Shado elle-même lui avait inculqué ces valeurs froides, mais l’arrivée d’Oliver avait permis à l’adolescente de grandir un tant soit peu normalement. Alors qu’importe les mises en garde, la jeune femme se sentait prête à faire ses propres expériences. Tant pis qu’elle finisse le coeur brisé, c’était l’éventualité d’une chance sur deux… Emiko observait Damian, plus confiante grâce à son masque qui couvrait précieusement les états d’âme qui s’affichaient sur son visage beaucoup trop expressif auprès de lui. Encore cette impression de bien-être qui s’intensifiait, encore ses papillons dans le ventre et son coeur entouré d’une agréable chaleur. C’était l’effet Wayne dont elle ne se lasserait jamais. Leur patrouille d’il y a quelques années ressemblaient beaucoup à ce qui se passait en cet instant. Des moments calmes où ils se perdaient sur l’horizon sans ressentir le besoin de rompre le silence. Ils n’avaient jamais été bavards à l’époque et cela leur suffisait amplement. Aujourd’hui, tout était différent, du moins pour Emiko. Elle voulait partager ses secrets, ses pensées, avoir son avis sur tout, son approbation pour ses idées. La parole du jeune héritier avait pris une telle importance qu’il pourrait, s’il le voulait, la réduire au silence.

Du coin de l’oeil, elle vit le jeune garçon se rapprocher, puis sa main frôla la sienne. Cette approche créa un frisson agréable, qui s’éparpilla dans tout son être. Il ne semblait pas s’en être rendu compte, lui qui fixait un point invisible droit devant lui. A quoi pensait-il, qu’est-ce qui semblait le tracasser ? Les traits de son visage s’étaient un peu tirés, et le connaissant, très peu de choses pouvaient réussir à le mettre dans un tel état. C’était soit son père, soit sa mère. C’était soit la justice, soit la ligue. C’était forcément cette dualité. S’ouvrirait-il à Emi, si elle lui tendait une perche ? Non, sans doute pas. Et puis si Damian en venait à parler de lui-même, elle en serait davantage touchée. L’adolescente préféra alors ne rien dire, profitant de l’inattention de son coéquipier pour savourer le contact de leur main. Bien vite, il s’excusa et reprit contenance, mettant un terme à cet avant-goût qu’aurait pu être leur soirée si la jeune fille n’était pas aussi gênée à l’idée de parler ouvertement. De quoi avait-elle peur, au final ? Ce n’était pas tant un rejet qui la stoppait dans ses élans, mais plutôt l’éventualité que plus rien ne sera comme avant, une fois que les choses seraient dites. C’était, en réalité, la pire chose qui puisse se produire.

“Et c’est justement avec toi que j’apprécie le plus de passer cette soirée.” murmura Emiko dans un souffle court, qui peinait presque à respirer convenablement après la fin de sa phrase. Elle ne pouvait pas éternellement se contenir quand les choses étaient aussi évidentes qu’actuellement, dans son esprit. D’après Grayson et leur conversation, elle n’avait rien à craindre. Mais au vu de toutes ces fois où Damian le traitait d’idiot, l’adolescente se permettait de douter de sa parole. “Ca m’intéresse toujours de patrouiller, Wayne, tu le sais bien. Ca me change les idées. C’était ça ou me morfondre à la Queen Tower, et puis Oliver n’était même pas là…” Le regard de l’héritier s’attardait sur le collier, tandis que le sourire de Damian s’élargissait, faisant fondre tous les doutes de sa partenaire. “C’est un cadeau que j’aime beaucoup. Et puis le rouge me va si bien, n’est-ce pas ?” lâche-t-elle sous le ton de l’ironie, tentant de baisser la tension qui lentement l’enveloppait. Quant au commentaire de Robin sur Blüdhaven, il serait certes un jeu d’enfant de tâter le terrain sans chaperon, mais elle était néanmoins loin d’être safe si elle avait besoin d’un Nightwing. “Il y a toujours des criminels à qui botter le cul, Wayne.” Elle ôta un instant son masque, inspirant la fraîcheur que le vent dispersait tout autour. “Mais si vraiment ils sont aux abonnés absents, ça ne t’empêchera pas de jouer au guide touristique…” Ce n’était pas tant découvrir ce territoire qui l’intéressait, mais le découvrir avec Damian qui était grisant. “Dans tous les cas, je suis venue jusqu’ici et même s’il faut qu’on reste sur cette échelle incommodante…” articula-t-elle en changeant de position pour finir les jambes de part et d’autre de l’échelle “... alors qu’il en soit ainsi !”

Une image mentale de son frère apparut, Emiko se rappela qu’elle devait le texto de temps en temps. Levant les yeux au ciel, elle sortit son portable et tapota rapidement quelques mots qu'elle lut à voix haute pour en faire profiter son coéquipier. “Tout va bien, Ollie. A dans 2 heures pour un nouveau flash info.” Alors qu’elle comptait ranger le téléphone, une petite idée lui vint en tête. Ricanant en se mordillant doucement la lèvre, Emi prit Damian en photo, par surprise, avant qu’il ne puisse se plaindre de la trahison. “Ne m’en veux pas ! Ca se fête, la première patrouille depuis tout ce temps !” Son rire franc et mélodieux finit par s’évanouir, au moment où elle croisa les pupilles de son partenaire. Emiko déglutit légèrement, et trouva que c’était le moment idéal pour réduire l’écart qui la séparait de lui. S’appuyant sur ses mains, elle s’avança. Le visage à découvert, il était bien plus difficile de cacher ses joues qui s’empourpraient. Et elle ne pouvait même pas compter sur l’aide de l’obscurité, avec cette splendide lune qui faisait autant scintiller les prunelles émeraudes du garçon, dont elle avait de plus en plus de mal à garder du recul. Finalement, l’adolescente se déroba et finit par s’armer de son arc et d’une flèche de son carquois. Elle adressa un fin sourire en coin à Damian et, sans détourner son regard de celui de Robin, visa le panneau de signalisation au loin, en contrebas. La flèche s’était enfoncée non loin du centre, rendant fière la jeune fille qui s’en était sortie comme une pro de sa précédente tentative d’approche, ni vu ni connu.

L’arc est une extension de son corps, c’est pour ça qu’il arrive à tirer sans regarder. Emiko citait les mots de son partenaire, qu’il avait prononcé ce jour-là, à la Tour. Elle s’était entrainée en ce sens depuis, et le travail portait ses fruits. “C’est un conseil que je n’ai pas pris à la légère, comme tu peux le constater, Dam.”

:copyright:️ 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Messages : 205
Date d'Inscription : 30/12/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
☠ Relations conflictuelles :: ►Joker
♣ Alliés : : ► Nightwing, Batman, Spoiler, Catwoman
Damian Wayne / Robin
Damian Wayne / Robin
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyMer 17 Fév 2021 - 0:48

Under the StarsDamiko
Where are you now Was it all in my fantasy Where are you now Were you only imaginary Where are you now (Alan Walker → Faded (Slushii Remix) ) ••• Damian avait renoncé à dresser ce mur entre lui et Emiko. Il avait toujours en tête ses pensées sombres. Il avait toujours cet éclat de glace dans le cœur. Néanmoins, la flamme semblait plus forte que la froideur qu'il avait au fond de lui. Le garçon brûlait des sentiments qu'il avait, tant sur le plan émotionnel que sur le plan physique. Une vague de chaleur le saisi alors qu'il était si proche de celle qui hantait son esprit jour et nuit depuis quelque temps. Une première pour lui qui était si habitué à subir la pression constante de son milieu familial. Jamais il ne s'était soucié sur la durée d'une autre personne que de ce cercle restreint. Cercle restreint qu'avait visiblement intégré l'acolyte de Green Arrow. Elle devenait peu à peu le point d'ancrage de ses pensées, ce qui ne manquait pas d'inquiéter l'héritier. Pourquoi ? Car il commençait à apprécier ce sentiment, plus qu'à le redouter. Cette affection le faisait se sentir faible. Sensation qu'il avait appris à détester. Pourtant, avec elle, c'était agréable. Une vulnérabilité qui allait de paire avec une confiance. Un autre sentiment dont il avait appris à se méfier. Il avait changé. Il arrivait à se voir dans le reflet des yeux verts de l'archère, mais il était incapable de se reconnaître tant, il était différent à ses côtés. Telle une autre version. Une meilleure version de lui-même, qu'il ne voulait pas accepter de voir. Si bien que quand il se surprenait à fixer trop longuement la jeune justicière, il ne manquait pas de reporter son attention sur son masque posé sur ses genoux, hésitant à le remettre afin de se cacher de lui-même. Néanmoins, il n'en faisait rien, acceptant petit à petit ce changement qui s’opérait de manière lente et insidieuse en lui. Encore quelques instants et il n'aurait plus la force de lutter contre ses sentiments ou ses envies. 

Heureusement, il pouvait toujours se concentrer sur le son doux et mélodieux de la voix de la jeune fille. Concentration qui lui permit d'entendre ce murmure. Un souffle presque inaudible qui ne se livrait qu'aux oreilles les plus sensibles, celles qui étaient intéressées par ce dernier. Or, Damian était intéressé par ce son et ce qu'il contenait. Ses joues se teintèrent un peu plus de rouge. Avait-il vraiment bien entendu ou avait-il entendu ce qu'il avait eu envie ? Non, c'était un Al Ghul, son ouïe était parfaite, ses sens étaient à l’affût tel l'assassin qu'il avait été formé à devenir. Pris de cours, il écoutait chaque réponse de la jeune fille. L'idée d'une simple soirée en tête-à-tête avec Emiko à lui faire visiter la ville n'était pas vraiment déplaisante, bien au contraire. Il savait déjà où ils commenceraient. Il y avait une pizzeria qui faisait de merveilleuses pizzas végétariennes, qu'elle avait semblait apprécier la dernière fois. Et puis, il y avait un coin que Grayson décrivait comme magnifique. L'héritier n'avait quant à lui trouvé le lieu que passable, mais peut-être qu'en la présence de sa partenaire convenable, il lui trouverait un nouveau charme. Après tout, même les étoiles trouvaient une beauté et une grâce aux yeux de l'héritier qu'il ne leur avait jamais trouvé. Cette beauté ne venait pas des astres, mais de la personne qu'ils illuminaient. Seules les étoiles étaient témoins de ce petit moment de complicité entre les deux adolescents qui en avaient sans doute trop vu pour elle âge. Un simple petit moment vint ramener le garçon à la réalité. Ce moment où Emiko vint briser le marché entre eux pour envoyer un message à Oliver qu'elle lut à haute. Le garçon ne put s'empêcher de la garder avant de hausser un sourcil. Comprenant bien le message elle s'excusa. Il n'insista pas plus, après tout lui-même hésitait à prendre son propre téléphone pour vérifier si tout allait bien. Une seule chose l'en empêchait. Visiblement, ce n'était pas le respect des règles, plus que discutable, de la fille à ses côtés. Non, c'était la simple idée de tous les messages qu'avait pu lui envoyer Dick avec les sous-entendus graveleux. 

Perdant sa concentration pendant quelques secondes, tant dans la contemplation du mordillement des lèvres de l'archère que dans l'inquiétude de tous les messages qu'avait pu envoyer son frère, il n'eut pas le temps de réagir. Deuxième trahison du soir, elle avait pris Damian en photo. Il fronça les sourcils, peu amusé par la chose, revenant à ses airs habituels de justicier sérieux et solitaire. Seul visage que biens des héros avaient vu, mais elle, elle était habituée à un autre visage qui ne comportait lui pas de masque. Tout comme le visage de l'adolescente qui avait enlevé le sien ce qui lui permettait de contempler de nouveau la finesse de ses traits. Visage qui se rapprocha tout comme le reste du corps de la jeune fille. Le temps se suspendit de nouveau, mais cette fois, son dénouement fut tout autre à la grande déception de celui qui s'était pourtant promis de ne pas retomber dans ses sentiments. Loin de chercher cette étreinte tant désirée par leurs lèvres, elle banda son arc et décocha une flèche dans un panneau qui était dans le champ de vision de Robin. Heureusement, car lui ne quittait pas l'archère des yeux. Haussant un sourcil, il dit dans un sourire « Tir convenable, Queen. Encore un peu d'entraînement et tu pourras presque arriver à mon niveau. » De la vantardise à l'état pur, car bien que bien entraîné, il était lui incapable de faire un tel tir. « Je suppose que si Grayson me demande qui s'amuse à dégrader la signalisation, je t'enverrai la facture à toi... » Une plaisanterie, chose si rare chez lui qui d'habitude se contentait de sarcasme pur. Pas là, là il avait juste envie de rire et profiter d'elle. Sans s'en rendre compte, il se rapprochait un peu d'elle. « Je voulais te parler de quelque chose, Queen... » Il marqua une petite pause, se disant qu'il devait s'éloigner, mettre la distance. Distance qui continuait, malgré cette pensée, de s'amoindrir. « J'ai bien remarqué que les choses étaient différentes... » Danger, les deux visages s'approchaient, n'étant désormais éloignés que de quelques centimètres. Il devait partir, arrêter. Il n'était pas là pour ça. Pourtant, son visage se pencha légèrement sur la droite, prêt à rencontrer les lèvres de celle qu'il aimait. « Toi... Moi... On est des justiciers et... » Sa voix était devenue presque imperceptible sous la menace du contact. Son cerveau dictait des mots, son cœur dictait les gestes. Les lèvres se frôlèrent. Comme à chaque fois, le visage de l'adolescent eu un léger mouvement de recul, avant de s'approcher de nouveau. Rien ni personne n'était présent aux alentours pour empêcher ce moment sous le regard des étoiles. Alors que ce simplement frôlement allait devenir un réel contact, le téléphone de Damian vibra. C'était une alerte. Reculant de quelques centimètres, il se mordit la lèvre. « Le devoir avant tout Queen. » Malgré ces mots, refusant de partir bredouille, il déposa un tendre baiser sur la joue de sa partenaire avant de mettre son masque et voir l'alerte signalée. « Braquage. »
:copyright: 2981 12289 0

John SmithA normal person
John Smith sortait de l'hôpital à Blüdhaven, une mine sombre. Tels la plupart des gens normaux de son époque, les soucis s'accumulaient, pesant peu à peu sur ses frêles épaules. Il n'avait rien d'un athlète. Morphologie moyenne, taille moyenne, poids moyen. Même son intelligence était somme toute moyenne. Habillé d'un long manteau vert, il vivait une journée qui elle était normale dans l'ensemble. Il avait fait des courses au petit matin, avait préparé un repas qu'il avait apporté à sa femme à l'hôpital. La pauvre était si fatiguée qu'elle n'avait pas eu l'occasion de le voir. Il avait travaillé l'après-midi dans le bar de son ami. Il payait bien, mais ce n'était pas déclaré. Rien de bien grave, cela permettait de mettre de côté pour payer les frais. Il n'avait rien d'un héros ou d'un criminel. Ni même d'une victime. Il était de ces gens qui étaient dessinés par des traits grossiers tant il ne méritait pas le soin du détail que certaines personnes hors du commun méritait. Si on écrivait un livre sur lui, il ne contiendrait vraisemblablement que peu de mots et la plupart seraient sans doute une longue liste de synonyme à normal. Cela lui convenait, la distinction amenait les problèmes et les problèmes la souffrance. Pour que sa soirée se déroule comme il le souhaitait, il devait passer à la banque. Avec un peu de chance, il n'y aurait pas trop de monde. John détestait le bruit des grandes villes si bien qu'il détestait aussi Gotham, réel repère de toutes créatures en tout genre. Il les détestait toutes sans exception, mais plus particulièrement les jaunes, elles étaient effrayantes. Heureusement, il n'y avait que deux clients pour un guichetier à sa banque. Ce n'était pas un gros établissement, qui ne gardait aucun liquide. On y venait juste gérer ses comptes, rien de plus. Même le bâtiment était normal, d'un extérieur noir, lumineux à l'intérieur en raison de la lumière qui se réfléchissait sur les murs blancs. Alors que la porte se refermait derrière lui, l'homme remarqua qu'il faisait chaud. Il détacha le bouton de son manteau. Passant sa main dans sa poche et sorti son arme à feu, qu'il pointa directement sur l'employé. D'un cri paniqué, il dit « C'est un braquage. Allumez l'alarme. » Obéissant au doigt et à l'œil, l'employé activa l'alarme, pendant que John pointait son arme sur les trois occupants de la pièce à tour de rôle. Il attendait.    
:copyright: 2981 12289 0



I was born as a soldier and will die as one.
Revenir en haut Aller en bas
Red Emiko
Messages : 1044
Date d'Inscription : 21/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière
☠ Relations conflictuelles :: ► Shado
♣ Alliés : : ► Green Arrow, Robin, Black Canary, Teen Titans
Emiko Queen
Emiko Queen
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyMar 23 Fév 2021 - 13:23

Under the stars (PV Emiko Queen) Sans_t16Under the stars

- damiko -

Emiko éclata d’un rire franc devant la remarque de son partenaire. Elle s’attendait exactement à quelque chose dans ce goût-là, quoiqu’il n’était pas difficile d’anticiper cela chez lui, qui était connu pour être le maître des sarcasmes et du bon ton en toute circonstance. “Tu peux toujours parler, Wayne, le jour viendra où je t’écraserai. Et avec classe, en plus.” Haussant les épaules, elle rangea son arme, sans se dépeindre de son sourire. La jeune fille croyait avec ferveur en ces paroles, qui n’avaient pas été dit dans une optique négative mais parce que tout simplement, les deux possédaient cette envie de constamment se surpasser et d’être meilleur. Il était celui qui pouvait le mieux la comprendre à ce niveau, sans doute. Emi fut d’ailleurs surprise de voir son am.. son ami ? Euh, son.. Bref, de voir Damian s’adonner à des plaisanteries. Il semblait se laisser aller, et cette bonne vibe fut très vite contagieuse. Retenant un ricanement, elle renchérit immédiatement, toujours espiègle :  “Ce sera ta parole contre la mienne, et sache que ton frère m’apprécie énormément.” Emi s’arrêta de parler, se rendant compte qu’elle venait implicitement d’avouer qu’elle avait des échanges avec l’aîné. Échanges qu’elle avait fait promettre à Grayson de garder secret… Dans ce petit badinage niais, ils s’étaient tous les deux rapprochés, inconsciemment pour Emiko qui tentait de combattre l’envie de se coller contre lui. Quelle sensation cela lui procurerait si elle se blottissait, juste un instant, contre son torse ? “Moi aussi, j’avais.. quelque chose à te dire, et…” dit-elle à son tour en contenant ses émotions. Pour être honnête, elle n’avait jamais pensé au fait que Damian en parle le premier, de cette tension qui s’était installée un peu sans crier gare. Il l’avait trop habituée à la réserve et aux non-dits. Sauf qu’enfin, ils pourraient mettre des mots sur tout, il était temps ; d’une part car Emiko ne tenait plus, n’en dormait plus, et se tournait en boucle des scènes de ce qu’elle aurait dû faire ou dire. Oui, il était grand temps. Leur nez se frôlait doucement, leurs lèvres s’étaient dangereusement rapprochées. L’adolescente penchait son visage vers la droite, sa main se dirigeant lentement vers ce garçon si spécial. “Oui, on est des justiciers, mais avant ça on est… aussi..” Alors que leur bouche se taquinait mutuellement sans se toucher, Emi n’arrivait plus à penser à autre chose que sa violente envie de l’embrasser. Ils devaient parler de quoi, déjà ? Aucune importance. Rien ne pouvait se mettre en travers, plus personne pour les interrompre, il n’y avait que le silence et la complicité du ciel. L’esquisse d’un sourire venait graver le coin de ses lèvres, tandis que pour la première fois, Emiko allait pouvoir se laisser aller à ce désir qui semblait lointain et interdit. Bien malgré elle, cette attirance trop incontrôlable prenait une place toujours plus conséquente dans son quotidien, qui lui faisait renverser son bol de kellogs faute d’inattention, qui la faisait rêvasser pendant qu’Ollie lui expliquait l’importance de l’éthique et la morale, qui l’empêchait de s’endormir et se réveiller sans penser à lui. C’était presque une maladie contre laquelle l’unique remède se révélait être Damian Wayne, tout simplement…

Les vibrations d’un téléphone cassa l’instant magique, frustrant Emiko dont la main n’avait pas encore atteint son objectif. Elle se ravisa d’un geste, ses joues s’empourpraient tandis que l’héritier aux yeux verts se mordit la lèvre, tic qu’Emi suivit à son tour en détournant légèrement le visage. Rien depuis qu’ils avaient débarqué et bien évidemment, le gong n’avait pas pu s’empêcher de déclarer la guerre. “C’est parti” s’enquit-elle avant de se relever. C’était sans compter sur le baiser que Robin lui déposa sur la joue. Chaud, tendre, léger, puissant, éphémère. Emiko écarquilla les yeux et s’empressa de remettre son masque. Lorsque le justicier eut le dos tourné pour regarder l’alerte, l’archère posa sa paume sur sa poitrine, sentant les battements de son cœur qui semblaient trahir son état. Elle inspira discrètement et rejoignit le garçon, qui parla d’un braquage. Ce ne serait pas le premier dont la justicière en herbe s’occuperait, mais l’absence de Green Arrow se sentait. Elle était toujours en sa compagnie lors de missions ou de patrouilles, il prenait toujours les décisions et avait constamment un œil sur elle. Bien qu’Emi s’en plaignait parfois, maintenant qu’elle n’avait plus l’ombre de l’archer vert à suivre, elle ressentit un étrange sentiment. Comme un poids en moins qui s’affaissait, pour devoir en soutenir un autre beaucoup plus conséquent ; celui de l’indépendance. Robin devait avoir plus l’habitude qu’elle à ce niveau, la laissant songer à prendre exemple sur la cape noire qui flottait devant elle. En parlant d'Oliver, celui-ci n'avait toujours pas répondu à son texto. Ce n'était pas normal du tout, car même en charmante compagnie, il ne reviendrait pas sur sa parole. Il devait avoir d'excellentes raisons mais quand bien même, Emiko sentit que quelque chose se tramait...

Se fondant dans les ombres de la nuit, ils arrivèrent à destination. La façade de la banque était quelconque, un petit endroit contre lequel il était facile de s’en prendre. “Ca doit pas être un habitué du crime, pour venir de nuit dans ce petit établissement.” Aucun cri ne se faisait entendre, aucun coup de feu ne retentissait. Emiko voyait cela plutôt comme un bon signe, car elle en avait connu, des braquages violents. L’archère banda son arc, visa l’une des fenêtres de la banque qui donnait sur la réception et tira une flèche fumigène. Le fracas de la vitre se fit à peine entendre, masqué par l’alarme qui tournait en boucle. Celle-ci avait déjà attiré le voisinage, les curieux étaient pendus à leur fenêtre, des téléphones filmaient déjà la scène.

“J’adore ouvrir les bals.” lança-t-elle à Damian avant de s’envoler vers la banque…

:copyright:️ 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Messages : 205
Date d'Inscription : 30/12/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
☠ Relations conflictuelles :: ►Joker
♣ Alliés : : ► Nightwing, Batman, Spoiler, Catwoman
Damian Wayne / Robin
Damian Wayne / Robin
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyMer 24 Fév 2021 - 0:08

Under the StarsDamiko
Where are you now Was it all in my fantasy Where are you now Were you only imaginary Where are you now (Alan Walker → Faded (Slushii Remix) ) ••• L'air était électrique entre les deux adolescents, attirés l'un vers l'autre tel un magnétisme qui était trop puissant pour que leur volonté n'arrive à y résister... Leur volonté, voulait-elle seulement résister à cette évidente attirance ? Ce simple moment dura une éternité. Les scénarios se bousculaient dans la tête de Damian, avec une seule et même question : Et après ? Que se passerait-il s'il venait à aller au bout de ce moment ? Un instant, il se voyait avec elle, en couple dirigeant les Titans alors que le groupe devenait plus important et puissant que la Justice League. Un autre instant, il se voyait se détacher d'elle violemment après le baiser, repartant à Gotham, loin de tout amour afin d'être fidèle à sa vocation. Peu importait les futurs qu'il voyait, il n'était jamais certain de ce qu'il désirait. La peur de cette destinée inconnue n'était pourtant pas plus forte que le désire qu'il ressentait en cet instant. Les questions s'enchaînaient, mais son visage que se rapprochait toujours un peu plus de celui d'Emiko. Et s'il prenait un jour la tête de la Ligue, l'archère le suivrait-elle ? Est-ce que leur relation se baserait-elle sur le fait qu'ils étaient tous les deux justiciers ? Pourquoi parlait-il déjà de relation ?! Tant de questions sans aucune réponse. Leurs lèvres s'effleurèrent, mais ce timide rapprochement prit fin alors que l'alarme d'une banque lointaine avait alerté le système de surveillance de Robin. Plongé dans l'étude des informations qu'il avait sur écran, il cherchait à ne pas trop réfléchir au chaste baiser qu'il avait déposé sur la joue de sa partenaire. Il aurait tout le temps de réfléchir à tout ça après. D'une certaine façon, il avait presque envie de remercier les braqueurs, peut-être était-ce un signe du destin que de ne pas réussir à montrer ses sentiments pour cette fille. Peut-être n'était-il pas fait pour elle et que c'était de cette façon que les Moires aimaient montrer leur mécontentement, le poussant à suivre sa destinée de justicier solitaire.

Comme mécontente du dénouement de ce moment spécial, les étoiles se cachèrent derrière d’épais nuages noirs qui allaient jusqu'à masquer l'éclat du croissant de lune au-dessus de leur tête. Cela gênait un peu la lisibilité de l'écran, mais rien de bien méchant, pas assez important pour que l'adolescent ne s'attarde sur l'aspect symbolique du phénomène. Une fois l'analyse finie, il se leva. Quelque chose clochait. Ce n'était pas une grosse banque qui était attaquée. Non, juste une petite agence sans coffre ni gros dépôt. Il garda cette analyse pour lui, réfléchissant sur le trajet à coup de grappin à ce qui pouvait bien se cacher derrière ça. La nuit noire était désormais pesante et un fin brouillard nocturne pesait sur les rues de la ville, déchiré par les lumières des lampadaires et des néons des magasins. Une fois sur place, Damian se percha sur le toit juste en face de l'établissement. Il avait un visuel sur le suspect. Visiblement, il menaçait les clients d'une arme. Robin bouillonnait, il n'avait qu'une envie, c'était de foncer et le neutraliser. C'était si simple, trop simple. Il l'aurait sans doute fait, quelques mois auparavant. Néanmoins, le nouvel an lui avait servi de leçon. Il n'y avait pas Batwoman pour actuellement couvrir d’éventuelles erreurs. La force brute n'était donc pas forcément la meilleure option. Certes, s'il lançait des fumigènes... Il ne serait pas vu et pourrait le désarmer. La surprise lui permettrait de le faire avant un tir. À condition d'être assez proche au moment où les fumigènes allaient commencer à se diffuser. Or, cette proximité était impossible en restant discret, surtout avec tous les curieux qui regardaient. Tant de possibilités d'être vu avant d'attaquer... Son père n'était pas là, son grand-frère non plus... Il devait bien faire. Comme prenant en maturité, il se demandait quel plan d'action allait le mieux fonctionner. Et surtout... Quelle était la situation réelle ? L'alarme était activée, elle s'entendait dans la rue. Pourtant, le guichetier était encore conscient, impuni pour l'information qu'il avait donnée... À croire que le braqueur avait voulu qu'ils sachent qu'il était là, qu'ils interviennent... Il devait inspecter les toits et ruelles alentour avant de s'avancer, la situation était actuellement stable, ils avaient le temps de faire un tour de reconnaissance. 

Alors qu'il tourna sa tête vers Emiko pour l'informer de sa stratégie, il regarda l'air horrifié, l’arc bandé de cette dernière, directement pointé sur la fenêtre. C'était de sa faute, il le savait, il n'avait pas répondu à sa partenaire quand elle s'était moquée du manque d'expérience de l'homme, il aurait dû l'inciter à la prudence. Grayson l'aurait fait, lui. Damian avait beau devenir un meilleur justicier un peu plus chaque jour, il était encore loin d'être un leader d'équipe comme son grand-frère. Avant qu'il ne puisse dire quoique ce soit, elle avait déjà tiré sa flèche, lui disant qu'elle adorait ouvrir le bal. La flèche brisant la fenêtre, elle se lança dans les airs, accrochée avec son arc à la tyrolienne qu'elle avait tiré au préalable, passant par la fenêtre brisée. Pas le temps de réfléchir, à peine la flèche avait commencé à enfumer la salle, les premiers tirs de paniques se firent entendre. Mettant son masque respiratoire, Robin sauta vers la fenêtre, avec son grappin. Sans perdre de temps, elle enfonça la porte de ses deux pieds vers elle, la force du jeune homme et la vitesse du grappin suffirent pour qu'il entre en force, roulant au sol pour amortir la chute. À peine relevé, il sauta sur une jeune femme près de lui qui était visée par les tirs de paniques. Une vive douleur le toucha à l'épaule alors qu'il la plaquait au sol. Après s'être assuré que la jeune femme allait bien, il se rendit compte que les tirs avaient cessés. L'héritier se mit sur ses jambes, regardant autour de lui alors que la fumée se dissipait. Visiblement, l'homme avait été mis hors combat par l'archère et personne n'avait été blessé, en dehors de lui qui saignait un peu au niveau de sa blessure. « Il va vraiment falloir qu'on travaille sur les synergies, Red. » Pourquoi l'avait-il appelé Red ? Aucune idée, il ne pouvait juste pas l'appeler Queen ou Emi devant les civils et il pensait encore à la petite flèche rouge qu'elle portait. Après un petit sourire en coin, faisant fit de la douleur, il se tourna vers l'extérieur. Son sourire s'effaça et le justicier tira son épée. L'assassin avait eu raison de penser que c'était un piège. 
:copyright: 2981 12289 0

John SmithA normal person
Les tremblements de l'homme l'obligeaient à tenir son arme à deux mains, le doigt toujours prêts à presser la détente. Pourquoi personne n'était déjà venu pour l'arrêter ? Aucune idée, il se contentait de faire ce qu'on lui avait demandé. Il servait de diversion afin que des justiciers arrivent. Et si c'étaient des policiers ? Il pourrait toujours fuir par la petite porte. Les minutes passaient, l'homme était toujours un peu plus nerveux, l'esprit confus par le bruit de l'alarme. John détestait cette situation. Ce stress qu'il ressentait, il ne l'avait plus ressenti depuis le mois de novembre, alors qu'un dégénéré lançait une vague de peur sur le quartier de Old Gotham. Il avait essayé de fuir ce jour-là, mais nulle voiture, nulle ruelle, n'avait pu les mettre à l’abri d'un super déchaîné. Les tir laser touchèrent sa fille, qu'il vit être découpée en deux. Il n'avait jamais pensé qu'un si petit être aurait pu cacher tout cela à l'intérieur de son corps, désormais répandu sur le sol. Il voyait encore la scène. Criant avec sa femme, ils avaient tout deux été sur le choc. Et tout deux furent envoyés dans les airs durant les affres du combat. Il atterrit sur le trottoir, se déboîtant un bras. Sa femme n'eut pas autant de chance, sa tête heurta violemment un mur. Les médecins lui avaient dit que l'opération pour réparer les dégâts et la sauver avait pour frais un demi-million de dollars. Somme qu'il n'avait tout simplement pas et personne ne voulait la lui prêtait, surtout pas depuis que son entreprise à Old Gotham avait fermé suite à ce déchaînement de puissance. Il n'avait trouvé qu'un simple job, offert par des gens peu recommandables. Son rôle n'était que de servir d'appât, dans l'espoir que certains héros de la liste noire arrivent. Malgré cet objectif clair, il avait paniqué quand la flèche fumigène brisa la vitre. Se mettant à tirer dans tous les sens, il fut presque soulagé d'être maîtrisé par la justicière, finissant au sol sans son arme. Ils avaient mordu, il allait pouvoir sauver sa femme. Dommage que ce ne soit que des enfants, mais les justiciers n'avaient rien fait pour sauver le sien. Il regarda d'un sourire triomphant la dizaine d'assassins renégats de la ligue sortir des ombres dans lesquels ils avaient attendus patiemment les justiciers, formant un arc de cercle autour de la banque, épées brandies. L'un d'eux s'avança et cria « Sortez et nous vous livrerons vivant à Black Mask. »
:copyright: 2981 12289 0



I was born as a soldier and will die as one.
Revenir en haut Aller en bas
Red Emiko
Messages : 1044
Date d'Inscription : 21/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière
☠ Relations conflictuelles :: ► Shado
♣ Alliés : : ► Green Arrow, Robin, Black Canary, Teen Titans
Emiko Queen
Emiko Queen
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyMar 2 Mar 2021 - 13:28

Under the stars (PV Emiko Queen) Sans_t16Under the stars

- damiko -


La jeune justicière avait fracassé la fenêtre, les pieds en avant, sûre de son coup. Elle retomba sur le sol, non sans se faire quelques égratignures sur les débris durant sa roulade. Malgré l’épaisse fumée, l’archère tenta néanmoins de localiser le criminel du regard. Damian l’avait suivie de près, il arborait un visage où on pouvait lire une forme d’inquiétude. Quelque chose n’allait pas, avait-elle fait une bêtise ? Étant donné que Robin ne lui avait rien dit de plus quelques minutes plus tôt, sa prise d’initiative lui semblait juste. Emiko savait cependant qu’elle n’avait pas son expérience, et qu’il lui arrivait de trop vite foncer tête baissée. Elle s’était naturellement remise à son jugement, peut-être à tort. Après tout, ils avaient le même âge. Se pinçant la lèvre, elle mit cette pensée de côté, ce n’était pas le moment de tergiverser.

Des tirs aléatoires se firent alors très vite entendre, l’adolescente s’orienta grâce au son et visa la cuisse du tireur en panique. A l’impact, il lâcha le flingue qui envoya un dernier coup en tombant sur le sol, qui vint percer un mur adjacent. La pièce s’étant déjà éclaircie un minimum, elle avait pu voir que son acolyte s’occupait d’une jeune femme à quelques mètres. Son épaule avait été blessée, et la vue du sang qui s’étalait sur le costume de son partenaire lui envoya une décharge qui traversa tout son corps. Un mélange de soulagement en voyant qu’il semblait très bien gérer la blessure, mais aussi de peur car cela aurait pu être bien pire. Pourquoi avait-elle agi avec autant de précipitation ? Elle avait fait une grave erreur et considérait les conséquences comme étant entièrement sa faute. Fronçant les sourcils, son regard vira sur le criminel qui boitait vers la sortie en se tenant péniblement au mur. Elle se rua sur lui, lui décochant un coup de pied sur sa plaie. Il hurla et tomba un genoux à terre, avant de se faire envoyer valser dans un petit coma pour l’heure à venir.

Se tournant vers Damian, l’adolescente fit quelques pas vers lui, l’air confuse, tandis qu’il parla de synergie. Pensant que tout était sous contrôle, elle se permit un timide sourire à l’évocation du surnom qu’il lui donna, allant inconsciemment tripoter le pendentif de son collier. Elle se reprit cependant bien vite et se pencha sur l’épaule de l’adolescent. “Superficiel. Tant mieux. Mais je suis désolée, c’est de ma faute. Cela ne se reproduira plus.” Sa voix quelque peu tremblante trahissait la gêne qu’elle ressentait. Mais le duo n’avait pas pu échanger plus ; le regard de Robin s’attardait sur quelque chose qu’Emiko ignorait encore. Suivant l’objectif visuel de son acolyte, elle déglutit en voyant apparaître dans son champs de vision une dizaine d’assassins. Le son rassurant du sabre que dégainait Damian parvint à ses oreilles, tandis qu’elle resserrait ses doigts autour de son arc déjà bandé. Elle n’avait utilisé que deux flèches, son carquois en était encore rempli. Mais là ne résidait pas le problème ; Emiko n’était pas assez entraînée pour ce genre de corps à corps. Les battements de son cœur s’intensifièrent, l’adrénaline coulait dans ses veines à profusion alors que l’étau du piège se resserrait. Le dénommé Black Mask en avait certainement après Robin. Ou était-ce peut-être Nightwing qu’ils attendaient, étant  donné qu’ils étaient à Blüdhaven ? Elle grimpa sur le comptoir de la banque pour une meilleure visée, restant derrière Damian pour couvrir chacun de ses mouvements. Il pouvait au moins lui faire entièrement confiance pour cette tâche.

Comme son aîné, Emiko pouvait tirer plusieurs flèches en même temps, bien que cela rendait ses tirs moins précis que l’archer vert. Par deux, celles-ci touchaient les premiers assassins qui s’étaient rués dans la banque, mais la justicière fut vite repérer par deux de ses ennemis qui se frayaient un passage vers elle. Emi se déplaçait au gré de leur propre mouvement, cherchant toujours à garder un oeil sur Robin et sur l’avancée de ses bourreaux. Lorsqu’ils trouvèrent une brèche, ils foncèrent à sa rencontre, l’obligeant à sauter sur le sol. Elle esquiva les lames tant bien que mal, encaissant quelques entailles sur le flanc et le bras. Quelques grimaces venaient crisper son visage sous son masque, tandis que son souffle devenait plus saccadé sous l’effort. Avant que leur proximité ne l’empêche définitivement de décocher de flèches, Emiko se saisit de l’une d’elles pour la planter sous la côte de l’assassin. Les mouvements de leur déplacement n’étaient pas identiques à ce qu’elle connaissait mais néanmoins, loin d’être très différents. Sa plaie lui coupa le souffle à défaut de lui avoir perforé le poumon, lui laissant du répit pour gérer la sauvageonne qui lui faisait face. Un coup d’œil vers Damian lui indiqua qu’il s’en tirait très bien, et son orgueil l’empêcha de demander une quelconque aide à son partenaire. C’était en s’aidant de son arc qu’elle parait les coups de katana de l’assassine, cherchant autour d’elle ce qui pourrait être utilisé pour la mettre hors d’état de nuire… Son attention tomba alors sur l’arme de l’homme qu’elle avait mis à terre, dont elle s’empara dès que l’occasion se présenta. Emiko relâcha son arc, qui tomba sur le sol dans un sourd fracas, tenant d’une main ferme le manche de la lame. Les sourcils froncés, le regard noir dirigé vers son adversaire, la justicière était prête à l’accueillir.

:copyright:️ 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Messages : 205
Date d'Inscription : 30/12/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
☠ Relations conflictuelles :: ►Joker
♣ Alliés : : ► Nightwing, Batman, Spoiler, Catwoman
Damian Wayne / Robin
Damian Wayne / Robin
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyJeu 4 Mar 2021 - 0:06

Under the StarsDamiko
Where are you now Was it all in my fantasy Where are you now Were you only imaginary Where are you now (Alan Walker → Faded (Slushii Remix) ) ••• La ligue des assassins... Jamais Robin n'aurait parié qu'ils seraient de la partie. Néanmoins, s'il avait eu le temps de faire du repérage, il les aurait sans doute vus... Trop tard pour y réfléchir. En revanche, la question du pourquoi ils étaient là était assez intéressant. La prime de Black Mask. Un jour, Damian allait vraiment devoir neutraliser ce fumier. Non pas en raison de la prime qu'il avait mis sur sa personne, d'un montant de trois millions. Ça, il s'en moquait, surtout que le montant était dérisoire, presque insultant pour les capacités du garçon. En revanche, son père y était deux fois, pour cette raison Bruce avait été blessé, chose que l'héritier ne pardonnerait jamais au mafieux. Un jour viendra où il s'intéressera un peu plus à ses affaires. Il n'ira pas le mettre à Black Gate, non, ce genre de personne finissait toujours par en sortir. Il ne le tuera pas non plus, le chef Wayne refusant une telle alternative. En revanche, si quelqu'un venait à s'en prendre à ses affaires, détourner ses fonds... La liste noire ne pourrait plus être financée. Et une fois le manque de fond ébruté, plus personne n'y accorderait de la valeur. Tout son pouvoir se basait sur l'argent, que se passerait-il s'il venait à en manquer ? Un sort sans doute pire que la mort pour un homme tel que Roman. Une longue chute aux enfers dont le garçon se délectait déjà d'avance. Il vengerait ainsi son mentor et sans grande-sœur qui avait trop souffert entre ses mains. Le Joker était certes un danger, un psychopathe, mais c'était un fou. D'une certaine façon, il n'était même pas humain ce qui rendait l'être bien moins abject que tout ce qu'avait fait un homme d'affaires ayant gardé, malheureusement, sa raison et sa rationalité. Un jour viendra... Mais ce jour n'était pas encore arrivé. 

Pour le moment, ce n'était pas Black Mask qu'il avait en face de lui, mais des assassins. Toujours juste une dizaine ? Comme c'était mignon. Ne savait-il pas qui il était ? L'ancien Al Ghul s'était entraînait dès son plus jeune âge contre des fanatiques. Il avait même dû en tuer lors de son dixième anniversaire afin de gagner le droit de connaître son père. Ils ne représentaient qu'un défi minime, à ce détail près qu'avant il combattait pour tuer. Finalement, ce braquage allait devenir intéressant. Brandissant son épée, il campa sur ses positions, se mettant de telles sortes à bloquer le plus possible le passage des assassins. Ces dernières chargèrent. Dix... Ah non, huit. Deux d'entre eux furent touchés par une flèche d'Emiko, les mettant au sol pour quelques instants après la perte d'équilibre durant la charge. Bien. Sans perdre de temps, Robin chargea à son tour, le katana tracanant l'air. Les bruits des premiers chocs entre les lames se firent entendre. Le garçon repoussa à lui seul trois assaillants, mis hors de combat avec des coups bien placés entre deux passes d'armes, mais deux parvinrent à passer afin d'attaquer sa coéquipière. Il voulut les suivre, mais ceux restant ne l'entendaient pas de cette oreille. À trois contre un, le combat était ici plus difficile. L'un d'entre eux était clairement le chef. Après quelques minutes, l'héritier fit sauter le katana d'un premier assaillant, l'envoyant dans les airs, hors de la banque, avec un coup à l'estomac. Le deuxième chercha à le venger, attaquant sur sa gauche l'adolescent. Ce dernier sauta et prit appui sur l'arme de l'assassin afin de lui faire perdre l'équilibre. Chancelant, un coup de pied puissant l'envoya contre un mur. Il était désormais seul contre celui qui devait être le chef. Attaque à gauche. Parée. Contre-attaque sur sa droite. Il esquiva. Feinte au centre. Repérée et contrée. Cette danse macabre dura une minute de plus pendant laquelle les deux ennemis échangèrent en plus des coups, des mots. « Je ne savais pas que le démon manquait d'argent... » « Tu ne sais rien gamin, on a quitté la ligue. Nous nous battons uniquement pour nous-même. » « Alors vous êtes des traîtres. » « Et que comptes-tu y faire ? » Sous le coup de la colère, Damian bloqua le dernier coup de son gantelet vert. Une fois l'arme bloquée, bien qu'ayant abîmé la protection, il envoya le chef hors de la banque d'un uppercut puissant. 

Il porta alors son attention sur sa partenaire qui avait mis hors d'état de nuire un des opposants. Toujours aux prises avec un autre, elle se défendait avec un katana. Un soupçon d'inquiétude commença à envahir le garçon. Il ne voulait pas qui lui arrive malheur. Peu importait réellement comment se passait son combat à elle, ce que voyait un garçon amoureux était totalement différent. « Red ! » Attirant l'attention du dernier assassin debout, il le chargea. Robin était bien meilleur que lui, cela se voyait. Pourtant, l'assassin avait dominé la jeune justicière, cela ne faisait aucun doute. Il avait l'expérience, la force, la taille... Tout pour gagner y compris contre Robin. Pourtant, les passes d'armes montraient très clairement un avantage pour l'enfant. Un enfant qui ne retenait plus ses coups, la morale ayant été muselée par l'inquiétude des blessures potentielles de l'être aimé. Néanmoins, Damian ne tua pas son adversaire. Il le blessa. Encore et encore. Entaillant à chaque coup un peu plus la chair de celui qui avait blessé la fille qui comptait tant pour lui. C'était un autre visage que pouvait voir la sœur de Green Arrow. Elle avait jusque-là vu le visage de justicier et le visage Wayne. Désormais, elle voyait un visage Al Ghul. Celui qui était déformé par la haine, dont chaque trait appréciait le combat et la douleur infligée. Le sang venait jusqu'à imprégner le gantelet droit du petit-fils du démon. Il en était devenu un lui-même durant ce court instant. Une fois, le corps de l'ennemi labouré par son katana, il finit de l'envoyer au sol. Il était gémissant, implorant une pitié ignorée par celui qui ne tremblait même pas ce qu'il avait fait, comme si c'était normal. Après tout, il n'y avait pas de soucis à se faire, il survivrait. En revanche, plus jamais il ne serait en mesure de porter la main sur l'archère. Se retournant vers les assassins qui s'étaient relevés, il demanda d'une voix glaciale en meurtrière « Il n'y a personne d'autre ?! » Malheureusement, il y en avait encore. Les trois que le garçon avait temporairement neutralisés, étaient revenus, dont le chef. Chacun avec un otage en main. « Baissez vos armes ou on les tue. » Ils avaient choisi la mauvaise soirée pour faire appel aux bons sentiments de l'héritier ainsi qu'à son sens de la justice. Son visage n'appelait qu'à une chose, le sang.  
:copyright: 2981 12289 0



I was born as a soldier and will die as one.
Revenir en haut Aller en bas
Red Emiko
Messages : 1044
Date d'Inscription : 21/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière
☠ Relations conflictuelles :: ► Shado
♣ Alliés : : ► Green Arrow, Robin, Black Canary, Teen Titans
Emiko Queen
Emiko Queen
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptySam 6 Mar 2021 - 1:23

Under the stars (PV Emiko Queen) Sans_t16Under the stars

- damiko -


Le corps de la justicière contrait les attaques frontales de son assaillant. Elle peinait à sortir de ce cercle vicieux qui l’empêchait d’attaquer, restant bloquée dans la simple défense. Sur son visage crispé, quelques gouttes de sueur perlaient ses tempes sous l’effort. Il était plus grand, plus musclé, plus entraîné. Sur le moment même, Emiko regrettait de ne pas avoir davantage pratiquer l’art du combat, que cela soit à l’épée ou à main nue. Bien que la jeune fille pouvait aisément esquiver la fatalité, elle n’avait que trop privilégier son arme de prédilection, avec laquelle elle se sentait très à l’aise... n’envisageant pas la possibilité d’en être momentanément dépourvue. Et puis c’était la faute d’Oliver, non ? Après tout, il l’avait prise sous son aile et n’avait jamais le temps pour son apprentissage. Les aléas de la vie étaient des obstacles qui sans cesse venaient se dresser sur leur route. Si ce n’était pas sa mère qui faisait surface, c’étaient des peines de coeurs que son aîné tentait tant bien que mal de cacher en présence de la cadette. Celle-ci savait très bien qu’au fond, l’archer vert n’y était pour rien. Mais c’était plus facile de lui en vouloir à lui...

Son adversaire réussit à lui décocher un coup avec le manche de son katana, en plein sur le zygomatique gauche, la propulsant tant la frappe fut violente. Son corps heurta le mur derrière, où elle s’écrasa sur les chaises qui le longeait. Emiko ne put retenir un petit cri, de surprise comme de douleur. Etrangement, sa première pensée fut que l'hématome n’allait pas être joli à voir le lendemain. Ignorant les palpitations sur son os fragilisé, elle se releva d’un bond et fendait l’air de sa lame, cherchant le meilleur angle d’attaque. Sa position et la configuration du terrain n’étaient pas à son avantage, les failles pour espérer toucher l’adversaire se faisaient rares. Entre les sièges, le comptoir imposant et le hall de taille moyenne, les occasions ne lui sautaient pas aux yeux. L'inexpérience jouait sans doute un rôle dans la soudaine perte de moyen qui la gagnait. Ce sentiment finissait d'ailleurs par l'irriter, touchant son égo qui n'acceptait pas cette défaite. Car c'en était clairement une, pour Emi. Une défaite cuisante contre un unique assassin, tandis que Robin les avait tous gérer avec une habileté sans faille qu'il était difficile de ne pas envier. Malgré la honte qui la gagnait, ses doigts se resserraient néanmoins sur le manche qu'elle tenait fermement de ses deux mains. En aucun  cas elle n'allait abandonner le combat, même si elle devait finir gisante à terre.

D’une oreille distraite, l’adolescente pouvait entendre des bribes d’échange entre Damian et les assassins qui lui faisaient face. La justicière en herbe évita cependant de détourner le regard car son propre bourreau ne lui laissait aucun répit et sembla s’amuser à prendre le temps de jouer avec elle. Un énième coup vint lui couper le souffle, avant que l’épée ne lui cisaille au niveau du ventre. La scène qui suivit se passa très vite, après avoir entendu Robin l’interpeller, l’ombre de celui-ci vint se fondre sur le traître qu’elle peinait à gérer. Elle vit son partenaire l'assaillir de coups et de coupures sanglantes, se déchaîner littéralement sur l’homme qui pataugeait dans son sang. “Robin, stop, tu vas le tuer !” s’écria-t-elle face à la rage qu’elle découvrait chez celui qu’elle aimait. Ce n'était pas une facette qui lui faisait peur, à aucun moment un sentiment négatif ne vint troubler l'opinion qu'elle se faisait de l'héritier. C’était simplement un visage qui lui était encore méconnu, et alors que la découverte se faisait dans un silence pesant, Emiko tomba davantage amoureuse de ce garçon. Elle n’arrivait plus à prononcer de mots, car de toute évidence et dans l’état second dans lequel il se trouvait, le justicier ne les entendrait pas. La haine semblait contrôler ses poings, ses pupilles trahissaient le goût qu’il prenait à mettre plus bas que terre l’assassin inerte. Damian… Tandis qu’il se retournait face aux derniers criminels, la voix éraillée de l’héritier résonna de plus belle. Emiko en profita pour récupérer son arc, s’armant de trois flèches tranquillisantes prêtes à être tirées dès que le moment opportun s’annoncera... Mais la vision des victimes prises au piège lui glaça le sang.

Les sourcils froncés, son arc était tendu, prêt à l’emploi. Le temps s'écoulait et l'adolescente ne cilla pas, restant immobile et attendant le moment opportun. La surnommée Red ne savait pas ce que son acolyte prévoyait, mais elle, ne comptait pas baisser sa garde. Il était hors de question de livrer l'adolescent tout comme il était hors de question que ces otages perdent la vie. Il y quelques temps, elle aurait simplement choisi de sauver la vie du proche menacé. Mais Oliver tentait de lui apprendre des valeurs plus nobles que cette forme d'égoïsme qu'elle avait pu nourrir au sein des yakuza. Posant un regard explicite sur Damian, Emiko cherchait son appui de manière tacite. Il la connaissait et saurait lire dans ses pupilles que les trois flèches allaient être tirées dans la seconde qui suit, ou au mieux lorsqu'il lui donnera le bon timing. S'il leur fallait un très court laps de temps pour égorger ces innocents, il en fallait encore moins pour l'archère de les voir se faire transpercer la chair.

:copyright:️ 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Messages : 205
Date d'Inscription : 30/12/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
☠ Relations conflictuelles :: ►Joker
♣ Alliés : : ► Nightwing, Batman, Spoiler, Catwoman
Damian Wayne / Robin
Damian Wayne / Robin
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptySam 6 Mar 2021 - 16:00

Under the StarsDamiko
Where are you now Was it all in my fantasy Where are you now Were you only imaginary Where are you now (Alan Walker → Faded (Slushii Remix) ) ••• La tension était palpable dans la banque. Le regard masqué du justicier jaugeait ses adversaires. Heureusement pour eux que ce regard était caché, car c'était un regard qui appelait au meurtre, aux pires instincts de l'ancien assassin. Ils avaient osé touché à Emiko. Ils avaient osé la blesser. Celui qui avait commis un tel affront était désormais à terre, gémissant dans son propre sang, chanceux que Damian n'ait pas totalement basculé de son côté Al Ghul, de son côté vengeur. Son katana était encore imprégné du sang de sa victime. Il s'était comporté tel un bourreau faisant regretter l'acte de l'homme masqué en noir comme ses neuf autres compagnons. Ils allaient tous payer. Otages ou non. D'habitude, il se serait concentré sur les victimes, qu'il aurait voulues à sauver à tout prix. Pas là. Robin voulait battre ses adversaires peu importait le coût. La fin justifiait désormais les moyens. Comme si les barrières de son entraînement de justicier sautaient un à une. Il se rappelait encore d'avoir évoqué cette possibilité avec son père. Que se passerait-il si l'être aimé était en danger ? Le chef de famille avait eu sa réponse, voilà celle de son héritier. Il n'acceptait pas qu'on fasse du mal à ceux qu'il tenait et s'il devait déchaîner toute sa colère sur les criminels pour venger le plus minime des affronts, alors il le ferait. L'amour était une faiblesse, il était la mort de tous les devoirs. Or, il était désormais évident, même pour le garçon qu'il était amoureux de la jeune fille. Il avait fallu qu'elle soi en danger pour qu'il le reconnaisse lui-même... Néanmoins, la vérité était là. Il était tombé amoureux, il avait été assez idiot pour réussir à s'attacher à quelqu'un à ce point-là. La connaissance était devenue une amie qui était devenue un crush et désormais... Il la protégerait.

Alors qu'il allait s'avancer pour mettre fin à ce pitoyable combat quitte à leur faire perdre quelques membres, il jeta un rapide coup d'œil en arrière. Emiko voulait visiblement sauver les otages. La rage au ventre baissa quelque peu sous la simple vision de la jeune fille. La justice, pas la vengeance... Il avait fait son devoir en protégeant l'archère, mais il devait... Il devait essayer de continuer à respecter les principes de son père. Certes, une partie de lui voulait se laisser aller à ses envies meurtrières, le côté Al Ghul ayant déjà un pied dans la porte de son âme, mais l'appel du devoir des Robin était assez puissant pour tempérer ses envies. Après tout, là, personne n'allait le rendre inconscient avec de la magie faisant fondre son cerveau... « Red ! » Il interpella l'archère d'un simple signe de tête. Passant sa main dans son dos, il baissa face aux assassins son katana. De sa main libre, il prit trois batarangs entre ses doigts. Si la partenaire de Green Arrow le connaissait bien, elle devait savoir ce qu'elle avait à faire. Feindre d'abandonner pour mieux frapper par surprise. Une fois qu'elle fit mine de baisser lentement son arc, Robin attendit. Il n'observait pas l'épée ou le visage, juste les épaules des trois assassins. Une fois qu'il vit le moment de relâchement du corps, il cria « Maintenant. » Sans réfléchir, il passa sa main cachée face à assassin. Prenant un des trois batarangs de son autre main afin d'être plus précis, il les lança, chacun à destination de la main d'un des adversaires. Ces derniers crièrent alors que les projectiles s'enfonçaient dans leur peau, deux d'entre eux lâchant leur épée. Cette distraction les empêcha de tuer les otages alors que l'archère décocha son triple tir. Les flèches touchèrent leur cible, diffusant un tranquillisant aux assassins. Cela n'avait duré que deux petites secondes, deux secondes qui firent les pires pour les victimes, à la merci des criminels et des justiciers. Tous étaient hors d'état pour le combat. Soit assommés, soit tranquillisés, ou alors gémissant sous leurs blessures. Ce fut là que l'héritier vit son reflet dans une vitre qui n'était pas brisée. Il était tâché de sang sur son torse, ses gants, et même un tâche sur une de ses joues, tel un démon pâle qui avait laissé libre cours à sa soif de sang.

Les civils remercièrent les deux adolescents, mais il n'écoutait pas. Il était perdu dans la contemplation du reflet de ce qu'il était devenu, un bref instant. Il ne servait plus à rien de le nier, il avait ça en lui. Les graines qu'avait plantées son grand-père avaient bien poussé, donnant naissance à une faille dans le code morale qu'il s'était juré de suivre. Il allait devoir avoir une discussion avec son père ou au moins son grand-frère. Ils auraient sans doute des conseils, car il n'était pas sûr de détester ce qu'il voyait. C'était peut-être ça, le pire. Il fut néanmoins tiré de ses rêveries par le bruit des sirènes de police. Enfin. « On doit partir. » Sans un regard en arrière, il sortit de la banque, prenant son grappin afin de rejoindre les toits. Il en choisit un qui donnant un joli point de vue sur ce qu'il se passait durant l'arrivée des forces de l'ordre. Rapidement rejoint par l'archère, il se retourna brusquement vers elle, s'avançant. « Queen... » Sa voix était tendre, contrastant fortement avec le visage qu'il avait eu quelques minutes plutôt. Sans attendre de réponse, il s'avança vers elle d'un pas pressé. Posant sa main sur sa hanche, il se rapprocha de la jeune fille. Ce n'était plus Damian Al Ghul qui était présent. Ni Damian Wayne ou encore Robin. Non, juste Damian. Le garçon qui éprouvait des sentiments qui lui étaient jusque-là inconnus pour qui que ce soit. « Je... » Il ne savait pas vraiment quoi dire. Rien ne justifiait le geste qu'il avait. Il se disait qu'avant, jamais il n'aurait... Néanmoins, il n'était plus l'adolescent d'avant. Il n'avait plus onze ans, en pleine découverte de sa famille paternelle. Il n'avait plus treize ans et en pleine découverte de sa vie de justicier. Il en avait seize et découvrait ce qu'il se passait quand on s'ouvrait un peu trop à quelqu'un. Il apprenait à s'inquiéter pour autre chose que lui-même ou que des simples victimes incapables de se protéger. Elle était entrée dans son cœur et au moment où sa main se posa sur sa hanche, non sans délicatesse, il remarqua que le ciel s'était dégagé, les étoiles de nouveaux témoins de ce moment entre les deux amoureux. « Les blessures ne sont pas trop graves ? » La voix était réellement inquiète, mais contrairement à bien des gens, elle n'était pas paternaliste. Elle pouvait s'en sortir, il refusait juste qu'elle ait mal, même en sachant qu'elle pouvait encaisser cette douleur. Ce que n'avait pas remarqué le garçon, c'était que lui-même avait une légère entaille sur sa hanche, résultat de son combat contre le chef des assassins renégats. Cependant, il était incapable de ressentir la douleur, tous ses sens étant tournés uniquement vers la jeune fille. 
:copyright: 2981 12289 0



I was born as a soldier and will die as one.
Revenir en haut Aller en bas
Red Emiko
Messages : 1044
Date d'Inscription : 21/09/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière
☠ Relations conflictuelles :: ► Shado
♣ Alliés : : ► Green Arrow, Robin, Black Canary, Teen Titans
Emiko Queen
Emiko Queen
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyDim 7 Mar 2021 - 21:57

Under the stars (PV Emiko Queen) Sans_t16Under the stars

- damiko -


Intérieurement, elle souriait. Parce qu'elle avait saisi où voulait en venir Damian en faisant mine de déposer les armes, une ruse vieille comme le monde mais à laquelle leurs adversaires n’avaient pas pensé. Confiants, ils s’étaient détendus beaucoup trop vite. Il était clair que lorsqu’on connaissait le tempérament de Robin, et même celui de la brune, il était hors de question de baisser les bras. Elle l’accompagna dans son mouvement faussement défaitiste, ses doigts pressant néanmoins toujours son arc. Alors que l’héritier donna le feu vert, tout se passa très vite. Il lança ses batarangs tandis que les trois flèches se plantaient dans la chair des assassins, les assommant rapidement. Leurs corps tombaient lourdement sur le sol, libérant les victimes de l’étreinte de la mort. Chacune d’elles remerciaient les adolescents, dont l’attention était pourtant ailleurs. Emiko s’approcha de Damian, son regard lointain suggérait qu’il était ancré dans de profondes pensées. A en juger par l’absence d’étincelles qui de coutume brillaient dans ses pupilles, ses songes devaient être obscurs.  Avant qu’elle ne put dire un mot, il conseilla de s’en aller. La jeune fille hocha la tête et récupéra ses flèches, puis suivit Robin vers un toit donnant sur la scène en contrebas. Silencieuse, elle observa les policiers arriver sur place. Du coin de l’œil, Emi vit la silhouette du justicier s’approcher d’elle. L’adrénaline du combat baissait peu à peu, et malgré le danger encourut, l’archère avait trouvé cet instant magique, excitant et bien d'autres adjectifs qui allongeraient considérablement la liste. Les questions qu'Emiko se posa étaient nombreuses, et l'une d'elle la travaillait davantage que les autres. Cette perte de contrôle de celui qu'elle aimait, par quoi avait-elle été provoquée ? A tort ou à raison, la jeune fille espéra secrètement qu'elle y était pour quelque chose... Car cela mettrait fin aux doutes qui l'assaillaient. C'était bien la première fois que ce Damian là s'était présenté à la lumière du jour, ravivant en elle la flamme qui parfois, hésitante, se mettait à crépiter.

« Oui ? » avait répondu Emi d'une voix timide, avant de retirer son masque. Le ciel s'était dégagé, comme s'il avait attendu cet instant précis pour se remettre à scintiller. Sa main vint se poser sur la hanche de la justicière, dont les yeux s'écarquillèrent une fraction de seconde. Était-elle en train de rêver cette proximité ? Les doigts fins de l'adolescente joignirent son geste. Elle posa lentement sa paume sur le gant de Wayne, longeant lentement celui-ci vers ses avant-bras. Emiko se perdait dans les reflets blancs du masque de Robin, pendue à sa bouche, attendant qu'il articule sa pensée. Elle esquissa un faible sourire quand sa voix s'éleva tendrement. « J'ai connu pire. » souffla-t-elle. En réalité, elle sentait certes les palpitations que causaient ces douloureuses entailles, mais son esprit n'était connecté qu'à ce qu'elle ressentait pour lui. Tout était décuplé et Emi peinait à gérer cette vague d'émotion qui menaçait de la noyer. « Si tu n'avais pas été là... » Elle ne termina pas sa phrase, peu sûre d'avoir envie de l'entendre à voix haute. Mais s'il n'avait pas été là, elle serait bien plus mal en point. S'il n'avait pas été là, elle serait sans doute déjà morte. Cette vérité calma instantanément la colère passagère qui l'avait assaillie, lorsqu'il l'avait aidée. Cette expérience avait son lot de surprises, dont une qui donnait raison à Oliver. Emiko n'était pas encore prête et cet état de fait lui était déplaisant. Se pinçant la lèvre, sa main qui s'était arrêtée sur le bras du garçon continua sa route vers son épaule, frôlant presque son cou du bout des doigts. L'archère ne pouvait plus refréner l'envie de lui avouer ce qu'elle ressentait, et qu'importait la réaction de Damian. Alors si elle ne trouvait pas les mots, elle l'exprimerait à sa manière.

S'agrippant à sa nuque, Emiko l'enlaça, se collant contre son torse. Sa joue vint se plaquer sur son costume, faisant fi du sang de ses blessures. Alors que ses bras entouraient son cou, l'héritier pouvait-il sentir à quel point les battements de son cœur s'affolaient ? Prise de quelques tremblements devant l'audace de ce geste, Emi ne bougea cependant pas. Bien qu'avec une certaine crainte, elle découvrait avec l'esquisse d'un petit sourire ce que ce contact lui procurait. A tout instant, l’adolescente s'attendait à se voir être repoussée... Soit le temps s'était arrêté pour lui offrir plus qu'un bonheur éphémère, soit Damian était paralysé par ce mouvement qu'il n'avait sans doute pas prévu... qu'importe, Emiko décida d'en profiter. « Merci de m'avoir aidée. » Les joues empourprées, elle releva doucement son visage, scrutant silencieusement les détails de ces traits. Si ceux-ci s'étaient montrés durs un peu plus tôt, à présent ils dévoilaient une délicatesse infinie.

:copyright:️ 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Messages : 205
Date d'Inscription : 30/12/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
☠ Relations conflictuelles :: ►Joker
♣ Alliés : : ► Nightwing, Batman, Spoiler, Catwoman
Damian Wayne / Robin
Damian Wayne / Robin
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyLun 8 Mar 2021 - 9:42

Under the StarsDamiko
Where are you now Was it all in my fantasy Where are you now Were you only imaginary Where are you now (Alan Walker → Faded (Slushii Remix) ) ••• Ils étaient de nouveau réunis, rien qu'elle et lui. L'endroit n'était pas calme, le son des sirènes de police brisant toute possibilité de calme et de tranquillité. Cependant, Damian s'en moquait. Il ne laisserait plus rien gâcher ce moment. Depuis trop de temps, ils se connaissaient, depuis trop de temps, ils laissaient l'évidence leur filer entre les doigts. Bien évidemment, il serait idiot, aux yeux du garçon, de parler d'une histoire qui aurait démarré dès le premier jour. Non, il n'était pas tombé amoureux au premier regard. Cela avait débuté simplement comme un partenariat forcé par Dick et Oliver. Cela avait évolué en une amitié. Et l'amitié avait peu à peu laissé place à des sentiments. Ces sentiments n'avaient finalement éclos que lors de leurs retrouvailles à la Queen Tower. Cela allait faire trois ans qu'ils se connaissaient. Trois ans seulement et il avait l'impression qu'il la connaissait depuis toujours tant elle était importante à ses yeux. Rangeant son masque dans une des pochettes de sa ceinture, il voulait se perdre dans ses yeux sans le filtre de son masque. Il voulait se perdre dans les émeraudes de ses yeux qui faisaient scintiller son cœur. Malheureusement pour lui, elle en décida autrement, posant sa tête contre son torse. Tout son être profitait de ce moment alors que l'inquiétude pointa le bout de son nez. Et s'il n'avait pas été là ? Que ferait-il si elle venait à ne pas gagner son prochain combat ? La vie de justicier était dangereuse. Il pouvait la gérer, car il avait grandi pour ça. Il était bon dans le combat, égalant désormais ses grands-frères, mais Emiko n'était pas comme lui. Elle n'était pas faible, juste peu entraînée. Il lui faudrait des années pour réussir à combler l'écart qui les séparait tous les deux. Des années pour qu'il soit réellement rassuré.

Cependant, en cette belle nuit étoilée, il préférait éviter de penser à cela. Il aurait tout le reste de la nuit pour se torturer. Damian décida de se détendre un peu, quittant sa posture statique, peu habitué à ce genre de moment. Le garçon l'entoura de ses bras, la serrant doucement contre lui. Il aimait cette sensation qui le réchauffait malgré le froid évident de la nuit. Se laissant aller à cette confortable étreinte, une de ses mains, vierge de tout sang, passa dans les cheveux d'Emiko. Ce moment dura quelques minutes. Une faiblesse que tous deux s'étaient accordés, suspendant le temps. Plus rien n'avait d'importance en cet instant. Peut-être lasse du contact du garçon, ou peut-être gênée par les battements soutenus de son cœur, elle releva la tête, quitte son torse. Le remercier de son aide ? À vrai dire, Robin n'avait à aucun moment pensé qu'il fallait le remercier. Pour la première fois, il n'attendait aucune éloge, soulagé de voir qu'elle allait bien. Un petit sourire se dessina sur son visage, plongeant son regard dans celui de celle qu'il aimait. Sans un mot, il se contenta, dans l'immédiat, de profiter de la beauté de celle qu'il tenait dans ses bras. L'intensité de son regard, la finesse de ses lèvres, la délicatesse de ses traits... Il fut amusé par la petite tache rouge sur une des joues d'Emiko. Tâche qu'il s'empressa d'enlever, caressant cette joue avec sa main qui s'était perdue dans sa belle chevelure. Cette caresse, même au travers d'un gant, empourpra les joues du garçon qui détourna légèrement le regard, sans pour autant enlever sa main. « Je... » Il poussa un long soupir. Il n'était vraiment pas doué pour ça. Que pouvait-il dire ? Je t'aime ? Il pensait certes ces mots, mais ils étaient vides de sens, que du vent qui compliquait les choses. Finissant son débat interne avec lui-même, il reporta son attention sur le regard de l'archère. « Tu pourras toujours compter sur moi, Queen. »

Sa voix était tendre, mais sa sonorité fut suspendue à la fin. Le temps était comme figé, comme s'il était en attente de plus. Non, ce n'était pas le temps qui attendait quelque chose, c'était lui. Ils devraient parler de leurs problèmes. De cette attirance qui était certes une source de satisfaction, mais qui était aussi dangereuse. Si le justicier s'était laissé aller au mauvais traitement de l'assassin, c'était en raison de cet amour qu'il ressentait actuellement. C'était dangereux. C'était la mort de son devoir. C'était sa faiblesse. Elle le faisait se sentir faible. Le moindre de ses gestes le faisait défaillir, il surinterprété le moindre de ses mots. Tout cela, il ne lui dirait sans doute jamais. L'adolescent n'était pas du genre à parler de tout ce qu'il ressentait. Pourtant, malgré toutes ces considérations, malgré le fait qu'il savait que ce n'était pas raisonnable, son visage s'approcha de celui de la jeune fille. Comme à chaque fois, leurs nez se touchèrent, profitant du contact. Puis, la tête légèrement penchée vers la droite, ses lèvres cherchèrent celles d'Emiko. Le frôlement des deux adolescents le fit reculer, pour mieux s'avancer. C'était à ce moment-là qu'ils étaient toujours coupés. Le cœur de Damian se serra dans l'attente de ce qui les interromprait. Pourtant, il n'y eut rien. Leur visage se rapprochant toujours, jusqu'à ce que le contact se fit réellement. La première étreinte des lèvres des justiciers fut courte et maladroite, comme tout premier baiser, mais il en appela un autre. Moins timide, il caressa de nouveau la joue de la jeune fille alors que leurs bouches s'étreignaient, plus longuement, avec une intensité croissante alors que les deux adolescents acceptaient un peu plus leur désir réciproque. Mettant finalement fin à ce deuxième baiser, le sourire aux lèvres, l'héritier pensa à tout ce que cela pouvait signifier. Quelle était désormais leur relation ? Pourrait-il assumer cette proximité si sa famille la mettait en danger ? Il avait besoin de temps pour réfléchir. S'éloignant délicatement ses mains quittant sa joue et sa hanche, il recula un peu plus. « Je... On devrait en reparler demain... C'était une soirée... Agréable. » Déposant maladroitement un baiser sur son front avant de partir, il se dirigea vers le bord du toit. Un dernier regard derrière lui, sans réussir à enlever son sourire de ses lèvres, il remit son masque. Il était temps de rentrer à Gotham. Dick n'avait pas fini de le charrier avec cette soirée. 
:copyright: 2981 12289 0



I was born as a soldier and will die as one.
Revenir en haut Aller en bas
Arkham Asylum
Messages : 16
Date d'Inscription : 15/03/2021

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Lincoln March
Lincoln March
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) EmptyLun 12 Avr 2021 - 22:53



Vol de nuit
Feat Mon neveu



Lincoln avait tout prévu, pendant que Luthor occuperait les justiciers avec son plan capilotracté prévu pour briser leur volonté, il allait s’occuper de l’abduction de son neveu. Il avait un plan précis pour le jeune Damian, le sortir des griffes de son père et lui montrer la vérité sur ce monde.

Lincoln savait qu’il allait devoir frapper vite et fort. Non seulement son neveu était fort et bien formé, mais il avait de surcroit de nombreux alliés pseudo héroïques qui n’hésiteraient pas à voler à son secours s’ils avaient vent des projets de l’émissaire.
Cette fois la Cour lui avait donné des moyens illimités, l’entrevue qu’il avait demandée au Grand Duc avait redonné confiance à Lincoln, le chef de la Cour lui avait donné le plan de la Cour, lui avait accordé plus d’ergots, et avait même trouvé un moyen de ramener ceux qui avaient été perdus le 1er Octobre et plus encore. Il ne savait pas vraiment comment le Grand Duc s’était débrouillé, mais il ne s’en souciait pas vraiment. L’important était qu’il avait enfin une armée digne de se nom sous ses ordres.

Lincoln observait la scène depuis les yeux des ergots, il en avait déployé sept sur la zone. Damian avait d’abord attendu la jeune sœur d’Oliver Queen, il avait l’air fébrile, c’était presque comme s’ils flirtaient. Ils avaient été attaqués par un malfrat quelconque, Lincoln s’était bien gardé d’intervenir, il n’avait pas eu peur pour son neveu.  Et puis si les choses avaient vraiment mal tourné il aurait toujours été temps de faire fondre ses immortelles armées sur l’agresseur malvenu. Enfin Damian régla son compte au malfrat. Il fini par embrasser sa compagne avant de filer dans la nuit de Blüdhaven.

«Ergot, dès qu’il est hors de portée de la jeune Queen vous passez à l’attaque.»

Une dizaine de minutes plus tard environ les ergots se jetèrent  sur Damian, qui malgré ses facultés martiales et sa combativité ne fit pas long feu. Tout aurait pus se terminer plus vite, mais les ergots avaient reçu ordre de ne pas blesser Damian, ce qui compliquait un peu les choses. Le jeune Wayne avait été drogué, et ramené devant l’émissaire qui attendait patiemment son réveil. Une heure plus tard environ son neveu émergeant de la torpeur provoquée par les somnifères, Thomas Wayne Jr se plaça devant lui en lui tenant ces propos tout en retirant son masque.

«Je suis désolé d’avoir eu recours à ce genre de méthodes mais je devais te retirer à l’influence de ton père. Je suis ton oncle Thomas, et je t’ai sauvé parce que je t’aime Damian»


Under the stars (PV Emiko Queen) Unknow10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Under the stars (PV Emiko Queen)   Under the stars (PV Emiko Queen) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Under the stars (PV Emiko Queen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Autres lieux :: Blüdhaven-