Imaginez le Mythe de Gotham City




Batwing

Azrael

Orpheus

Katana

Tarentula

Nightrunner

Zatanna

Ragman

Huntress

Simon Dark

Misfit

Stryx

Deathstroke

Duela

Blackfire

Pyg

Quiz

Fright

Zsasz

Killer Moth

March Hare

Magpie

Man-Bat

Strange

Holiday

Sofia Falcone

Mario Falcone

Le Lynx

Tobias Whale

King Snake

Blockbuster

The Bone

Requin-Tigre

Kossov

Omerta

The Jazzman

Julie Madison

Slam Bradley

Dr. Arkham

Aaron Cash

Silver St Cloud

Thorne

Zorbatos

Bullock

Alyce Sinner

Crispus Allen

Montoya

Jason Bard

Talia Al Ghul

Nyssa Al Ghul

Vertigo

David Caïn

Deadshot

Le Senseï

Whisper A'Daire

Bronze Tiger

Catman

Dr Darrk

White Ghost

Merlyn
Derniers sujets
» Drôle de trouvaille - mission solo - 17.01.18
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyAujourd'hui à 3:08 par Lonnie Machin aka Anarky

» Laisses toi glisser, gars.
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyAujourd'hui à 1:05 par Benjamin Shelby

» Time to Play
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 22:58 par Liam Faith

» Une faim singulière [Pv Porcelaine)
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 22:24 par Porcelaine

» Une rencontre au pas, de tir ! (Feat : Barbara Gordon)
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 22:02 par Barbara Grayson / Batgirl

» Mission : "Recevoir une plainte" (Feat : Lisbeth)
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 20:59 par Liam Faith

» Blabla
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 20:50 par Cassandra Cain/Black Bat

» Un robot au chomdu - pv Serena Ardwin - 15.01.18
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 19:39 par Lonnie Machin aka Anarky

» La banquise est froide [PV]
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 19:15 par Oswald C. Cobblepot

» La Nuit au Musée [Cassandra]
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 18:58 par Cassandra Cain/Black Bat

» Trois en moins pour l'honneur [PV - Serena Ardwin]
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 18:31 par Serena Ardwin

» Règlement à OK Gotham [PV Nightwing, Elio, Liam, Batman]
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 18:05 par Dick R. Grayson/Nightwing

» La Course au Jouet
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 17:41 par Serena Ardwin

» Quelques maux à se dire - Alexa Varon BomberGirl - 29/09/17
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 16:54 par Lonnie Machin aka Anarky

» Flitlings and trolls are on the menu. [Pv Owen]
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 15:12 par Jason B. Smith

» Asian Street Fight
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 13:52 par Tian Hong

» Maybe I'm a sweetheart trying to make my own scars || PV Dick Grayson/Nightwing
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 13:49 par Tatiana Lavrinenko

» Deux potes, deux manettes
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyHier à 12:11 par Dick R. Grayson/Nightwing

» Li Wei Zheng, la fleur informatique.
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 15 Jan 2022 - 21:57 par Li Wei Zheng

» Une rencontre inattendue.
Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 15 Jan 2022 - 21:37 par Bruce Wayne / Batman

Le Deal du moment : -44%
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – ...
Voir le deal
159.99 €

Partagez
 

 Sauvons Gotham [Libre à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 11:59

The Dark Knight


20h48 : Gotham Plaza

Gotham Plaza ... La grande place des réunions, des discours, des grandes fêtes, et surtout, la place occupée par le traditionnel sapin de fin d'année, pour Noël. D'habitude, les gens conviés étaient euphoriques, contents de finir l'année, et préparés à entrer dans une nouvelle année plus joyeuse, plus agréable, plus sympathique. Mais ce soir, ce ne serait pas un moment joyeux. C'était un moment de discours, de conséquences, et d'actes pour cette ville qui a toujours été dans l'esprit de la famille Wayne. La gigantesque place est remplie de quidams, de passants, de gens. Les forces de police sont là elles aussi pour couvrir l'évènement. On ne parlait que de ça depuis la parution dans les journaux de la ville : Le Maire Wayne va se prononcer sur ce qui s'est passé pendant les émeutes. Pour un bref rappel, Chinatown, et d'autres quartiers se sont soulevés, hurlant à la justice sociale et à l'égalité. Des gens comme Joseph Blackfire, de dangereux perturbateurs, ont montré qu'ils pouvaient être des dangers possibles pour Gotham City. D'autres leaders, comme Nyssa Al Ghul, qui a prit Chinatown, va sûrement se révéler être une dangereuse partenaire avec qui il faudra transiger si l'on veut pénétrer dans Chinatown. Les choses changent à Gotham City. Pas vraiment en bien, mais à qui la faute ? Est-ce la faute de Quincy Sharp et d'Hugo Strange qui ont mis à bas la société pendant Arkham City ? Est-ce la faute du Pingouin, qui a profité de son mandat pour détruire la justice et les forces de police ? Est-ce la faute de Wayne, qui tant bien que mal, a essayé de relever le niveau ? La faute, elle est pour tout le monde. Chaque citoyen de cette ville doit se rendre compte qu'il fait partie d'un tout.

Et c'est ce soir, sur l'immense Gotham Plaza, que les citoyens avaient rendez-vous avec l'histoire. L'histoire avec un grand H. Il était temps d'unifier à nouveau cette ville, de lui redonner un plein espoir, de ne pas donner suite à ce qui s'était passé pendant les émeutes, bien au contraire, détruire pour rebâtir quelque chose de plus juste, de plus noble pour cette ville. Même si cela signifiait de sacrifier beaucoup d'argent, de temps, pour arriver à ce changement. Un grand podium avait été installé, une estrade. Quelques chaises pour les représentants du conseil municipal qui arrivaient petit à petit. Bruce Wayne était encore absent mais il ne le serait plus longtemps. La foule était compacte. On pouvait voir les caméras et les journalistes à l'avant, les citoyens concernés à l'arrière. Les forces de police, en rang, assuraient la sécurité. La tension était néanmoins palpable. Des écriteaux, des panneaux, des banderoles, des gens voulaient du changement. On pouvait lire "Flics assassins", ou encore "Wayne ordure", ou "Démocratie poubelle" sur les plus violentes. Les gens ne semblaient plus trop croire au système de cette ville. C'était dommage, mais il fallait quand même donner le ton. Nous vivions dans une société, et nous devions l'accepter. Nous sommes tous pourvus d'une certaine morale et nous devions agir en tant qu'êtres humains. Nous sommes des individus de pensée, de réflexions, et toutes les opinions se valent, mais pour le bien de tous, nous devions nous soumettre à une logique sans faille.

Installé dans la limousine dans laquelle je me trouvais, non loin du Plaza, je regarde en direct les nouvelles. Summer Gleeson annonce sur l'écran de ma limousine que les gens arrivent en masse sur la grande place, que tous attendent avec impatience le discours de Bruce Wayne. Les analystes se posent la question : Succès ? Ou flop médiatique. Lars Davidson, le célèbre critique me descend sur la chaine d'information. La presse se permet beaucoup de choses, mais nous vivons en démocratie. Seuls les actes comptent, pas les paroles. Alfred est avec moi, à l'avant de la voiture. Il écoute d'une oreille distraite les informations tandis que je me change. Je revenais d'une patrouille dans le Westside, et pour tout dire, je n'avais pas vu l'heure passer. Il me fallait être assez rapide pour le changement.

"Vous comptez y'aller maintenant, monsieur ?"


"Pas encore ... J'attends que les citoyens soient attentifs. Ils m'attendent, ils veulent en savoir plus sur ce que je promets."


"Vous voulez vraiment le faire, monsieur ?"


"Il le faut. Cette ville a besoin de héros, et pas forcément en costumes."


La discussion s'achève, je continue de regarder les informations. Je resserre ma cravate. Beaucoup de choses étaient encore à faire, et pour tout dire, j'attendais le dernier moment pour sortir de la voiture, dissimulée dans un recoin un peu à l'écart de la grande place. Il me fallait être clair sur les choses que j'allais énoncer. Cette ville a besoin de sacrifices, si on veut assurer sa survie. En attendant que l'atmosphère soit un peu plus calme, j'attends encore quelques minutes, j'attends que les gens viennent à moi, j'attends que cette ville soit prête. Gotham City a besoin d'un héros, mais cela ne sera pas Batman. Il me fallait prendre une décision, et ce soir, il y'en aurait une qui aura son importance. C'est angoissant ce genre de moments, on ne sait jamais comment les autres réagiront et vu que je n'étais pas quelqu'un de très sociable ... Cela risquait de se voir. Mais bon, soyons patients, et avançons ...

Fiche par (c) Miss Amazing


Petit rappel :

- Deux Messages Maximum par personne : Un pour l'arrivée de votre personnage, et Un autre après l'allocution.
- Pas de limite de mots, vous postez, court ou long, le résultat sera le même.
- Allocution à 21h00 sur le Gotham Plaza.


Sauvons Gotham [Libre à tous] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 12:39


Avatar1
Avatar2

Sauvons Gotham

Slade était comme à son habitude dans son bureau, il finissait de remplir les papier nécessaire à l'obtention d'un permis de construire. En pleine réflexion il se demandait quand même combien de temps mettrais cette ville à implosée ? La guerre des gang était clairement prévisible, inéluctable, un beau bordel en sommes. Lui n'avait pas l'intention de s'en mêler, laisser toutes ses raclures se faire la guerre pouvait lui être bénéfique. La ville verrais ainsi l'importance de son entreprise, d'ailleurs il avait toujours l'intention de proposer un partenariat avec le GCPD. Pour cela il devait encore rencontré le maire de Gotham.  Un rendez-vous qu'il attendait avec impatience.  Mais sa secrétaire venait le sortir de ses pensés en frappant à la porte.

Entrez c'est ouvert.

Un ton froid, pas spécialement agressif mais autoritaire. Comme Slade avait l'habitude de se comporter avec son personnel. Une femme entrait, bien habillée, bien coiffé, très élégante. Slade posait alors son stylo et levait la tête dans sa direction.

Excusez-moi de vous déranger, mais je viens de recevoir une invitation officielle au discours du Maire. Apparemment ce dernier semble vouloir s'exprimer ce soir à 21h00, au Gotham Plaza. Dois-je informer que vous serrez présent ?

Un petit sourire était présent sur le visage du mercenaire, il était impressionner du courage de Bruce Wayne. Ce dernier comptait pointer le bout de son nez en plein centre-ville, alors que les tensions sont clairement ressenties par tout le monde ? Etait-ce une façon pour lui de s'imposer ? Montrer aux criminels qu'il n'avait pas peur d'eux ? Ou simplement de l'inconscience ? Non Bruce WAyne est plus malin que ça, trop malin pour faire quelque chose d'aussi stupide sans y avoir réfléchis. Ce discours sonnait comme une démonstration de force, il montrait qu'il était là, qu'il n'avait pas peur.

Un léger rire lui échappait, avant qu'il ne se reprenne pour répondre à la femme qui attendait face à lui.

J'y serais avec grand plaisir. Préparez ma voiture s'il vous plaît, ainsi que votre plus belle tenue, ce soir vous êtes mon invitée.


Bien monsieur, comme vous le voudrez. Je vous appelle une fois que tout est prêt.

Sur ces belles paroles le mercenaire ouvrait un placard dans son bureau, une sorte de penderie cachée dans les murs. Le voilà entrain de se changer, enfilant un costume blanc, une chemise noire et une cravatte blanche. Son cache-oeil était gris, ne faisant pas tâche avec le reste de la tenue. Puis une fois habillé, il prenait la direction du parking pour retrouver sa voiture. Tout le monde était prêt à l'heure, c'était parfait, comme d'habitude.

Quelques minutes plus tard le voilà arrivé au Gotham Plaza. Le mercenaire prenait place il attendait que le discours commence, il avait hâte d'entendre cette allocution de notre chère Maire.


Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 12:53

Sauvons GothamFt. Plein de gensQu’est-ce que c’était encore que ce bordel? Le Maire de Gotham avait l’intention de faire un discours avec pas mal de gens dans les rues? Bon sang, ça allait être remplit de monde, et dieu seul sait ce qu’il pouvait se passé dans cette ville. Pourtant, Esteban était bien curieux de voir de plus près tout ce qui allait se dire sur cette grande place. Forcément il prévoyait donc de s’y rendre, autant parce qu’il était un citoyen de cette ville mais aussi parce qu’il tenait à voir de quoi Wayne allait parler. C’était bien trop la merde dans cette ville en ce moment.

Le jeune homme finira par se préparer pour tout simplement se rendre vers l’endroit où le discours allait être porter, il était à peine arrivé, qu’il voyait déjà des gens s'amasser en première ligne afin d’avoir une vue imprenable sur l’estrade où le Maire comptait s’adresser à la population. Esteban préférait se tenir un peu à l’écart, alors qu’il observait la foule qui arrivait, jetant un œil du côté des journalistes, alors qu’il esquissa un sourire en coin. Est-ce que April allait être en première ligne auprès de ces collègues? Il ne l’a connaissait pas tant que ça, mais il avait l’intuition qu’elle était bien capable de débarquer pour avoir de quoi écrire sur un bout de papier. Il y avait pas mal de flics, ces types chargés de protéger le Maire et ces types en costume. Très peu pour lui ce genre d’accoutrement et ce genre de rôle. Il était plus un homme d’action et de terrain, que le genre à finir derrière leur bureau à la Mairie à discuter sur divers sujet à problème de leur ville.

Un léger soupire s’échappa de ces lèvres, alors qu’il observait autour de lui, appuyer contre un poteau, les bras croisés sur son torse, alors qu’il ne faisait que patienter pour que tout cela commence. C’est fou ce qu’il se sentait impatient face à toute cette curiosité qu’il ressentait. Le jeune homme jeta un coup à Lynn qui l’avait accompagnée, esquissant un sourire en coin. Il espérait quand même que son “ombre” n’allait pas se mettre à agir n’importe comment. Déjà qu’il avait eut un peu de mal à la calmer la dernière fois… Il n’avait pas franchement envie de finir par s’énervé. Il se massa l’arrête du nez, avant de regarder vers l’estrade, grognant d’impatience, alors qu’il n’avait tout simplement pas le choix que d’attendre. Bordel, ça allait sûrement être long tout ça.

:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 13:31

Can i hate you ?

Ce soir, le maire doit faire un discours. Bien sûr, maintenant, je sais qui est Bruce Wayne, ce petit garçon avec qui je jouais étant gamine à bien changé. Il est devenu froid et égoïste. Si seulement Bruce... Si seulement tu ne m'avais pas laissée dans ce merdier toute seule, nous aurions pu redevenir amis, comme à l'époque, mais la réalité est toute différente. Je t'en veux, oui, tu m'as abandonnée à mon sort alors que je ne cherchai que de l'aide. Quand Esteban m'a parlé de ce discours en me précisant qu'il irait très certainement, je lui ai demandé si je pouvais l'accompagner. En soit cette allocution ne m'intéresse pas des masses, je n'ai pas eu le temps de me pencher sur l'état de la politique à Gotham, je ne savais même pas que tu étais maire. Pourtant, j'ai envie que tu remarques ma présence, mon regard sur toi, que tu comprennes que je sais tout, que mes souvenirs sont revenus et que tu n'y es pour rien. J'ai envie de savoir si tu vas éprouver de la culpabilité ou même de la tristesse. As-tu oublié nos jeux d'enfants ? Nos secrets de gamins ?

Je ferme les yeux un instant, revivant quelques moments joyeux, mais ceux-ci sont vite chassés, je ne veux pas les voir, cela risque d'atténuer ma colère et ce n'est pas mon but. Je veux te montrer ma déception envers toi, qui dit vouloir sauver Gotham. J'ouvre à nouveau les yeux et sens mon ombre près de moi, comme si elle voulait me protéger de ce qu'il peut se passer autour de nous, se préparant sûrement au pire. Je lui souris, j'ai compris maintenant qu'Il n'est pas un ennemi, juste une présence maladroite qui ne connaît que très peu de chose sur la vie en tant qu'humain. Quand Esteban me regarde, je lui souris aussi, essayant de lui faire passer le message : tout va bien, je ne vais pas perdre le contrôle. Pour l'occasion, j'ai mis un legging noir et une veste en cuir de la même couleur. Seule ma chevelure rousse pourrait me faire repérer de loin.

J'ai beau regarder autour de moi, je ne connais personne, enfin, ce n'est pas comme si j'ai croisé beaucoup de monde depuis mon arrivée. John n'est pas là, pas de justiciers sur les toits, étonnant d'ailleurs. Est-ce que Bruce à prévu de ne pas se protéger ? Pendant une fraction de seconde, une vague d'inquiétude m'envahit, pour être vite ravalée par ma colère. Non, il sait se débrouiller, je n'ai pas à m'en occuper. Après tout, lui n'a pas été dérangé par le fait que je vivais dans un appartement moisi, dans un quartier pourrit et avec presque rien pour vivre. Pendant que monsieur dégustait certainement son petit plat préparer par un domestique. Tiens, je me demande, est-ce qu'Alfred est encore vivant ? Étant gamine, je l'aimais bien, il préparait toujours ce délicieux gâteau au chocolat pour mon anniversaire. J'irai très certainement vérifier quand Bruce ne sera plus à Gotham.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 14:04

Ambiance prévue : Horrible. C'est en regardant sur les écrans de télévision que l'on peut en déduire le bordel qui va en découler : La ville était en effervescence et tout le monde attendait le discours prévu par Bruce Wayne dans le quotidien du Gotham Globe. Quel bordel, mais quel bordel ... Et j'y étais convié en plus, en ma qualité de procureur. Après tout, je suis le garant de la loi, mais je peux pas faire mieux que de m'y résoudre. Wayne comptait sur nous ... Il comptait sur la ville de Gotham City. Quel pari débile ... M'enfin ... On y peut rien ... Fumant un bon gros cigare, je m'envoie un verre de Jack Daniel's pour me donner un peu de courage liquide. Quel monstrueux bordel. Toutes ces affaires qui tombent sur le coin de la gueule et voila que le maire ordonne un grand rassemblement citoyen sur Gotham Plaza. Bon, on doit en déduire quoi ? Que la situation est catastrophique ? Elle l'a été, et pendant ces fameuses émeutes, y'avait eu un bordel monstre. Dans mon bureau, j'observe ce qui se passe à la télévision, il semble que les journalistes soient là pour nous en foutre plein la gueule pour pas un rond. Tu parles de la chance toi. Cynthia, une de mes secrétaires m'avait préparé un café rapide à boire avant de descendre. Je ne pouvais pas faire autrement, j'étais le procureur quoi. Cette ville avait besoin qu'on se soude les coudes, et qu'on agisse ensemble. Ok, bon, si cela peut servir les intérêts de Falcone en une certaine manière, je ne serai pas contre. Cette ville doit revenir à de meilleures aspirations après tout. Je regarde les dernières informations, et je décide alors d'éteindre la télévision avant d'enfiler mon imperméable. Je descends les escaliers, évidemment, la presse est là, et elle me questionne aussi sur le grand discours de Wayne. Il compte faire quoi ? Mais j'en sais rien moi ! Je suis pas du tout au courant de ce que prépare notre cher maire Wayne. Les gens sont imbéciles, comme si je pouvais le prévoir ? Je ne suis pas madame Soleil et encore moi un devin. Je descends les escaliers, et je les laisse m'accompagner, après tout, tout le grand Gotham sera là ce soir, sur le Plaza. Il faudra bien. J'observe la scène de loin. Une grande estrade, prévue pour l'occasion. On essaie de me faire soutirer de nombreuses informations, je ne dis rien durant tout le trajet à pied jusqu'à l'endroit. Je monte sur l'estrade et je salue d'une poignée de main bien ferme, chaque acteur de la scène politique et je m'installe sur ma chaise, sur une chaise disposée à côté du pupitre où Wayne sera tout à l'heure. Je regarde ma montre, il sera bientôt l'heure du discours. L'ambiance est électrique. Je peux voir des agitateurs dans les rangs de ces imbéciles agglutinés, attendant le discours du maire. Des banderoles hostiles. Des crétins imbéciles ... Je soupire. Mon visage est froid, distancé, j'attends de voir ce que Bruce Wayne allait nous proposer. Attendons de voir ... Après tout, il avait souvent de bonnes idées, même si je tenais peu compte de ce qu'il pouvait dire. Il était le maire, mais j'étais la loi de cette ville. Et peut-être qu'un jour, je ferais un peu de ménage dans sa vie, après tout, les scandales et tout le reste, ça peut intéresser la justice qui sait ? J'attends de voir mais en attendant l'heure fatidique, j'espérais que les policiers de cette ville feront leur boulot. Ils sont là pour assurer la sécurité et la loi. Et ceux qui foutent le bordel seront explosés. Et j'y tenais. L'heure n'était pas à la démocratie ...
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Messages : 300
Date d'Inscription : 23/02/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inspectrice du GCPD | Suicide Squad
☠ Relations conflictuelles :: Tous criminels cassant les couilles.
♣ Alliés : : Le GCPD, Les ami(e)s, etc
Tatiana Lavrinenko
Tatiana Lavrinenko
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 15:08

Sauvons GothamFt. Plein de gensTatiana n’était pas foncièrement intéressée par des discours de ce genre, mais avec tout ce qu’il se passait dans cette ville, autant dire qu’il fallait bien se tenir un peu au courant de ce que le Maire allait bien pouvoir raconter. Est-ce que se serait quelque chose de bien où juste des belles grosses conneries? Qui sait? Tia’ n’était pas vraiment arrivé depuis bien longtemps pour pouvoir se faire un avis sur le Maire de la ville. Si ce n’était pas grâce à une certaine curiosité, elle ne serait sûrement pas sortie de chez elle. Enfin, sa capuche sur la tête, la brune marchait jusqu’à Gotham Plaza après avoir garé sa moto plus loin. Avec tout ça, autant évité qu’un trou du cul ne vienne abimer son petit bébé, hein…? On ne sait jamais avec cette ville.

Un soupire s’échappa de ces lèvres, alors qu’elle regarda les gens qui s’était agglutiner en face de l’estrade, roulant du regard face à certains panneaux écrit qu’ils avaient fait, loin d’être fort amicale d’ailleurs. La russe évitait de trop s’approcher de l’estrade, préférant éviter de finir au milieu de plein de gens qui risquait de la bousculer, de la pousser, etc. Cela risquait de trop l’énervée. Et cette sensation d’étouffement au milieu d’une foule qui s’écrasait les uns sur les autres, ce n’était pas trop son truc. Autant dire qu’il fallait quand même être un minimum respectueux de l’espace personnel des gens au milieu d’un bain de foule, bon sang.

La jeune femme posa les yeux sur l’estrade, voyant quelques personnes qu’elle ne connaissait pas du tout, même de tête, jusqu’à ce que son regard finisse sur le Procureur. Tiens donc, c’est vrai qu’il ne pouvait pas faire autrement que d’être présent à ce genre d’événement. La brune se massa la nuque, finissant par attendre en s’appuyant contre un mur, les mains dans les poches. C’était difficile que de voir si on connaissait des personnes présent à cet événement, vu tout le monde qu’il y avait. En tout cas, pour l’heure, elle ne pouvait qu’attendre que le Maire débarque. Peut-être que ça allait être intéressant.

:copyright:️ 2981 12289 0


Sauvons Gotham [Libre à tous] Kfpp8q
Tatiana talk in Cadetblue
Revenir en haut Aller en bas
Agent Shelby - Modo
Messages : 416
Date d'Inscription : 26/03/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Bonne réputation
☠ Relations conflictuelles :: Cesare Regoli, Arnold Wesker, Lincoln Franck
♣ Alliés : : Thomas Silent, Tatiana Lavrinenko, Ted Baker, James Gordon, harvey Bullock
Benjamin Shelby
Benjamin Shelby
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 16:11




Sauvons Gotham

RP Libre/ Feat pleins de gens


Journée comme toutes les autres, dans mon bureau à lire des dossiers, me renseigner sur le monde qui peuple Gotham, trouver des informations pour faire tomber la mafia, les jours passent et se ressemblent tous. À tel point que j’en faisais presque une overdose, il me faut du changement. Justement aujourd’hui il va avoir du changement. Éric démarque dans mon bureau pour m’annoncer quelques choses.

« Ben, je ne sais pas si tu as vu, mais Bruce Wayne prend la parole ce soir au Gotham plaza. Il serait judicieux d’y aller. »


Ah, le maire de cette ville donne un discours ? Je ne le savais pas, ça a sûrement du paraître dans les journaux, mais malheureusement, je n’ai pas trouvé un journal de fiable en braille. Bruce Wayne, le milliardaire philanthrope et d’après les rumeurs accros aux femmes. Je ne l’avais jamais rencontré, cependant, j’entendais beaucoup parler de lui. Depuis que je suis arrivé, je ne crois pas qu’il ait pris la parole en public comme ça. C’est d’ailleurs assez dangereux de se découvrir comme ça. Beaucoup de personne pourraient en vouloir à son argent et je pense que beaucoup dans Gotham ne sont pas du même avis que lui sur sa politique. Enfin bon, ça peut être intéressant de participer à ce discours, mais aussi, il faut y être pour pouvoir gérer les émeutes s’il y en a, avec les autres membres des forces de l’ordre. On n’assiste pas seulement au discours, on doit travailler aussi, j’espère que c’est important, car j’ai besoin de sommeil en ce moment.

« Éric, je finis des papiers et je te rejoins, on y va ensemble ? »


« Aucun problème Ben ! »


(…)

Après avoir pris le taxi, on se retrouve enfin sur cette place, remplis de monde, mes sens sont en alerte, mes oreilles sifflent, tellement la place est bruyante, entre ceux qui acclament Wayne, ceux qui le détestent, ceux qui insultent la police, etc. Je n’arrive vraiment pas à me concentrer sur quelque chose. Je suis obligé de m’arrêter quelques instants, en me tenant la tête dans les mains, grinçant des dents, car la douleur est forte, mais il faut que je fasse abstraction de tout ça. C’est compliqué de se frayer un chemin dans la foule, les gens nous bousculent sans même s’excuser. Lorsqu’il s’agit de politique, les citoyens n’ont plus les mêmes manières. Mon odorat aussi était en éveil, entre ceux qui feraient mieux de prendre une douche, car la dernière doit remonter à au moins trois jours et ceux qui ont mis une grosse dose de parfum pour faire « distinguer » je ne sentais plus rien à cause de toutes ces effluves. Voilà pourquoi je n’aime pas les lieux beaucoup fréquentés, à cause de tous ces problèmes, j’ai du mal à respirer et j’ai mal à la tête. Heureusement que le discours du maire va bientôt commencer, j’espère que lorsque Bruce Wayne prendra la parole, les gens vont moins hurler et moins se bousculer.

En attendant le discours, j’essaye de me mettre à l’écart de la foule tout en étant prêt avec une main sur mon revolver, caché dans ma veste de costume au cas où quelques choses d’inattendu se passerait.





"La justice est aveugle".

Couleur=   *Benjamin Shelby* #cc0000   *Eric Lalsher* #ff9966

Sauvons Gotham [Libre à tous] 2yj1910
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 17:06

img_rp
SAUVONS GOTHAM
Oliver Queen/ PLEIN DE GENS



Cette allocution, tout le monde en parlait depuis un certains moment, même Oliver, qui n'est pas vraiment calé concernant la presse, en a eu vent. Il fallait qu'il soit présent, mais pas en temps que Green Arrow, c'était trop risqué, surtout si des criminels avaient la bonne idée de se ramener pendant le discours.
C'est la première apparition d'Oliver en temps que simple citoyen et non en héros masqué. Il fallait donc marquer le coup. Pour l'occasion Queen s'était affublé d'un costume noir et d'un long manteau.

Ce qui a étonné le plus Oliver, à la lecture des journaux, c'est de découvrir que Bruce est devenu Maire de Gotham. Bruce a toujours été quelqu'un fait pour diriger.
Pour cette allocution, il y a pas mal de monde et certaines têtes semblent familières pour Oliver.
Il est venu pour écouter Wayne, mais aussi pour que les gens voient qu'un autre philanthrope est arrivé à Gotham et que les choses vont changer.
Oliver s'est mit assez loin du Podium, il a une bonne vue de là où il se trouve.

L'ambiance n'a pas l'air d'être à la fête, l’atmosphère est tendue. Wayne n'est apparemment pas dans le cœur de tous les citoyens de Gotham.
Oliver craint déjà les débordements malgré les agents de police qui sont déjà présents. Il regarde sa montre, il est 20h50. Bruce ne va pas tarder à monter sur l'esplanade.







Dernière édition par Oliver Queen/ Green Arrow le Sam 4 Avr 2020 - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 17:41

Sauvons Gotham
Playing with fire
C e soir était le grand soir pour la ville de Gotham City. Peut être un soir où tout allait changer.

La vielle au soir, par une chaude nuit, Catwoman s’adonnait à son plaisir coupable : flâner dans les rues de l’East End à la recherche d’un malfrat à corriger. Si la nuit était calme, elle s’arrêterait voir ses amies prostituées de longue date afin de s’assurer de leur sécurité. Peut être aurait-elle de nouvelles informations à lui donner : un nouveau casse à faire, un dealer à détrousser mais les informations étaient cette fois différentes de leurs habitudes. Tout le monde ne parlait plus que de ça. 21h, c’est l’heure à laquelle Bruce Wayne projetait de faire un discours public.

Selina avait longuement hésitée. Devait-elle y aller ? Était-elle intéressée voir légitime de s’y rendre ?


20h50 – Le temps pressait le maire n’allait plus tarder à débarquer sur le devant de la scène. Selina fit son entrée discrète sur la place du Gotham Plaza.  Vêtue d’une tenue entièrement noire, elle souhaitait se fondre dans la masse et ne pas attirer les regards. Habituellement, elle aimait être au centre de l’attention, être la femme que tout le monde envie. Aujourd’hui, l’heure était grave.
Fébrile, Selina se tenait le plus loin possible de la foule, les bras croisés et le regard fixe sur le podium. L’endroit ne cessait de se désemplir. Il n’était pas dans ces habitudes d’assister à ce genre de réunion politique et elle n’était pas très à l’aise. Une première pour elle. A vrai dire, quel criminel notoire serait à l’aise dans un endroit ou la presse et la police Gotham étaient entassées. La plupart des membres du GCPD étaient réunis en un seul et même endroit et pour une fois, ils n’étaient pas à sa recherche. Parmi eux, elle crut reconnaitre plusieurs têtes familières.

L’ambiance qui régnait était lourde, pleine de sens et de non-dit. En tant que citoyenne, Selina se sentait particulièrement concernée par le discours qu’allait prononcer le maire de Gotham City, Bruce Wayne. Elle avait en tête les images des habitants de l’East End qui comptait sur Catwoman pour faire régner l’ordre dans ce quartier. Quartier de désolation ou la drogue et la prostitution faisaient vivre les résidents. Elle ne s’attend pas à ce que le maire trouve une solution miracle pour nettoyer les rues, elle ne s’attend pas même à une action de sa part pour sauver le quartier qui lui était cher. Pendant toutes ces années, c’est elle qui avait tenté d’aider ses voisins, ses sœurs prostituées et tous ces pauvres qui vivaient dans l’insalubrité. Ils ne croyaient plus en ce système et n’espéraient rien de plus de ce maire. Comment un millionnaire pouvait-il se préoccuper d’autre chose que son propre argent ? Les petits proxénètes de bas étage étaient sans doute le moindre de ses soucis.

Les conseillers municipaux venèrent de s’installer, suivi de près par quelques élites de la ville. Si aujourd’hui Selina était présente en tant que civile, ses instincts de voleuse restaient en éveil. Evidemment, la foule était trop dense et il y avait trop de flics pour envisager le moindre larcin, cela la mettrait bien trop à découvert. Elle n’était pas une pickpocket de bas étage, près à fouiller les poches dès que vous avez le dos tourné. Selina se redressa, le regarde à l’affut. Y aurait-il au passage un bijou à se remettre sous la dent ? Son instinct de félin lui confirmait qu’elle était au bon endroit, au bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 21:10

  • Jackson Charles
  • RP de groupe
Sauvons Gotham
Jackson n’avait jamais été un grand fan de discours. Que ce soit des toats lors d’un mariage, longs et gênants, les discours de ses camarades qui voulaient être délégués de classe, maladroits et sans inspiration, ou les discours politiques, faux et faits pour manipuler les gens, il n’avait jamais aimé ça. Il n’avait pas la patience pour écouter quelqu’un parler pendant x temps, et il perdait souvent le fil en cours de route. Le problème, c’est qu’en étant photographe de presse, il s’attendait bien qu’on lui demande d’aller faire quelques photos d’un discours à un moment ou à un autre. Au moins, à l’époque où il allait en zone de guerre, il n’avait pas à supporter des discours ennuyants à mourir.

Ce jour-là, le maire de la ville, le fameux Bruce Wayne, avait annoncé qu’il s’exprimerait devant la foule, et donc la presse, à 21h au Gotham Plaza. Et donc, Jackson avait reçu comme mission d’aller prendre des photos de l’événement, pour le prochain numéro du Gotham Globe. Il n’avait pas dit non, évidemment, mais il avait déjà prévu de s’ennuyer. Prendre des photos d’un homme politique en train de déblatérer, ce n’était pas vraiment ce qui le passionnait… Il n’y avait rien à voir, rien à montrer de particulier. C’était juste quelqu’un qui allait lire un discours pré-écrit, pour rassurer la population. Pas le plus passionnant.

Il était presque 21h, et Jackson était arrivé pour s’installer dans la zone réservée aux journalistes. Beaucoup de ses confrères étaient déjà là, mais il n’eut pas de mal à se trouver une place d’où il avait une assez bonne vue sur l’estrade. Il espérait qu’il n’aurait pas à rester trop longtemps debout, il n’avait pas envie de trop se fatiguer non plus, mais s’il restait assis, il risquait de piquer bien vite du nez. Et ça le faisait moyen, surtout quand il représentait le journal. En parlant de ça, il se demandait à qui on avait demandé de rédiger l’article qu’allaient accompagner ses photos. Ça ne serait certainement pas lui : il était doué pour les images, mais pas pour les textes. Rien qu’écrire une lettre lui prenait des heures, tant il manquait d’inspiration à ce niveau-là.

Il sortit son matériel de sa sacoche et prépara son appareil photo et tous ses accessoires. Le discours allait commencer sous peu, et il fallait qu’il se tienne prêt. Dans quelques minutes, il entendrait le crépitement des appareils photos, il serait entouré de la lumière des flashs, peut être que ça l’aidera à un peu moins s’ennuyer. Peut-être. Il jeta un dernier coup d’œil, cherchant lequel ou laquelle de ses collègues était là pour couvrir l’évènement, et aperçut April au loin. Il ne l’avait pas revue depuis qu’ils avaient interviewé Freeze… Et elle lui avait un peu manqué. Il essaya d’attirer son attention, pour qu’elle le rejoigne. S’ils restaient à deux pour couvrir l’évènement, ce serait tout de suite plus intéressant, non ?
 
Informations
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 21:20


Le beau mec va faire une annonce!
Sauvons Gotham • Libre à tous



« Le maire va faire une annonce ce soir!!! »

Quelque chose de ce style que la cadette avait hurlé en entrant dans la boutique vers midi. Elle pensait quoi, que Katerina était née hier et qu'elle ne le savait pas déjà? On ne parle plus que de ça partout. L'amérindienne espérait drôlement ne pas entendre cette rengaine pendant encore neuf heures, c'est fichtrement long neuf heures, mais elle se devait d’avouer que le maire était plutôt canon. Katerina n’aimait pas la politique, mais au moins une belle face rendrait le tout plus intéressant.

Par contre, elle n’était pas au point de baver au sol comme certaines. Oh, ne vous fourvoyez pas, elles n’avaient, ni l’une ni l’autre, aucunement l’impression que le Wayne ferait quelque chose pour aider concrètement les civils, ceux qui travaillent d’arrache-pied pour avoir un petit morceau de pain, ceux aussi qui font les rues et qui se retrouvent avec des seringues dans les bras. Cependant, c’est un des visages qui se retrouvent sur le mur des célébrités que sa sœur doit sans doute regarder le soir avant de fermer les lumières. Et Katerina ne peut pas vraiment l’obstiner sur la beauté physique de l’homme. Pour ce qui est de concrètement faire quelque chose d’utile…

De toute manière tout le monde serait là-bas, et ouvrir boutique serait une perte de temps royale… Enfin, plus que d’habitude, disons. Et puis, elle ne pouvait pas non plus ne pas y aller. Tout le monde ne parlerait que de ça demain, c’est certain, et pour se faire une idée par elle-même, rien de mieux que de faire acte de présence.

Elle ferma donc le tout vers 19h, se laissant le temps de se préparer et d’y aller. Manteau de fourrures, de grandes boucles d’oreille, longue bottes de cuir noires, elle avait mis plus de temps à son maquillage et à ses habits que la plupart sur la plaza apparemment. Beaucoup étaient en jeans et chandail troué. Pfft. Inversement, il y avait les conseiller en veston cravate, donc elle ne se sentait pas trop mal.

20h 50, pas un seul maire en vue en plus. Il allait faire une mariée de lui et arriver en retard, vous croyez? Parce que sinon, y’a pas tant de jolis minois à regarder. Katerina se fraya un chemin vers l’avant, le plus près possible de ce qui semblait être une mare, non une nuée de journalistes. Ils allaient sauter sur la nouvelle comme une nuée de mouche sur une merde, se l’appropriant chacun à leur façon, dans une course effrénée pour avoir la première page. Bonne chance mes choux
En avant, là où c’est dangereux s’il y a débordement vous dites? Y’a personne de plus protecteur qu’un journaliste/caméraman envers son équipement. Elle n’aura qu’à rester près, ils vont s’arranger pour éviter les débordements envers leur arsenal, croyez-moi.

Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 21:50

Le discours du maireChenxie Xi

Chenxie pouvait sentir la tension régner dans la foule. A travers sa visière, elle observait ces hommes et ces femmes dont le visage trahissait une énorme colère, du dégoût, de la haine… Elle ne put que soupirer de déception en voyant une pancarte au slogan “flics assassins”. Elle aurait aimé pouvoir dire le contraire mais c’était malheureusement trop vraie pour être démenti. Un postillon vole de la foule et atterrit sur l’homme à sa gauche. Bon sang, ça allait péter, la chinoise le sentait venir à des kilomètres. L’électricité était déjà si forte dans l’air, alors que le maire n’avait même pas encore monté sur le podium. Elle resserra la poigne sur sa matraque.

“En cas de problème , notre priorité est l’évacuation en toute sécurité du maire et des autres personnes importantes se tenant dans l’estrade, lui répète la voix de son boss en souvenir.”

Si elle comprenait l’idée d’offrir un message directement à la population, Chenxie ne pouvait que désapprouver le choix du maire d’avoir organisé ce discours. La tension des émeutes n’avait absolument pas redescendu. Encore ce matin, en traversant chinatown, la policière avait pu sentir en chacun de ses habitants une colère envers ceux qu’ils avaient désigné comme des ennemis; la police, le gouvernement, les riches: ceux qui tirent les ficelles. Si ce petit bourgeois pensait qu’il va calmer la foule avec un beau discours il était soit très bête soit trop confiant. Pourtant il faudrait qu’il y arrive. Avec l’arrivé de Nyssa Al Ghul, il était devenu bien compliqué pour la flic de travailler à Chinatown. Ce quartier déjà si fermé, Chenxie avait enfin réussi à s’y faire une place après un dur travail, elle y avait trouvé des indics, des amis, des gens de confiance… Mais depuis les émeutes, certains refusaient de lui parler à cause de son travail. 20h50. Chenxie observa la foule, des gens qui n’attendaient que l’arrivé du maire pour le huer, le dévorer vivant comme une meute. Ça allait péter mais, pour être honnête, elle ne pouvait pas vraiment en vouloir aux habitants de cette ville. Comment gotham faisait-elle pour survivre? Tant de crimes, de pourris, de salauds…

Finalement la policière ferma les yeux et prit une grande inspiration. Qu’importe ce qu’elle pensait, ce soir elle n’était pas Chenxie mais juste une policière au travail. Il lui faudrait obéir qu’importe son coeur. Etre calme et concentrée, prête à frapper sans jamais perdre le contrôle de ses émotions, voilà qui serait son rôle ce soir. Elle releva son bouclier anti-manifestation et serra la main sur sa matraque. Elle était prête à combattre.

:copyright: Crimson Day


Dernière édition par Xi Chenxi le Mer 8 Avr 2020 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 28 Mar 2020 - 22:50

TOUS .
Sauvons Gotham [Libre à tous]

Q ui dit discours du maire, dit forcément presse. Il fallait couvrir l’événement pour demain en parler dans les journaux, analyser chacune de ses phrases, expliquer aux lecteurs peut-être ce qu’ils n’auraient pas pu facilement comprendre. Après tout, les discours politiques, ce n’était pas forcément accessible à tous ? April avait accepté d’y aller pour le Globe, c’était la première fois qu’elle couvrait un discours de Monsieur Wayne depuis son arrivé, elle pourrait le voir autrement que dans les photos, tiens.

April arriva au lieu du rassemblement et déjà elle pouvait observer beaucoup de monde, beaucoup de policiers, normal. Il fallait quand même assurer la sécurité du Maire, mais également celle des Gothamites, après tout, dans les grands rassemblements comme ceci, c’était facile de prévoir un mauvais coup.
Elle prit le temps d’observer l’environnement, il y a vraiment beaucoup de monde, elle ne s’y attendait pas, tant mieux dans un sens ? Ça voulait dire que les habitants en avaient peut-être finalement quelque chose à faire de la politique ? Oh, ils voulaient simplement être rassurés en ces temps troubles par le maire de la ville, ce qui était normal… Bon, de toute façon il fallait attendre 21h pour voir ce que Monsieur Wayne aurait à dire.

La jeune femme avait galéré à se frayer une place au milieu des autres journalistes, il y avait les chaînes d’informations, qui, comme d’habitude se prenait pour les rois du monde. Ils bousculaient tout le monde et dire que Wayne n’était pas encore sur l’escadre, lorsqu’il arriverait ils se jetteraient tous sur lui tel des animaux pour essayer de lui poser le plus de questions, possible. April leva les yeux en l’air, ils étaient vraiment prêts à tout pour gagner de l’audience ceux-là.

Bon, peu importe, ça ne servait à rien de s’énerver maintenant, ils n’avaient encore rien et ils ne l’avaient pas encore bousculée, elle prendrait plaisir à les insulter au moment venu. C’est à dire dans peu de temps.
Lorsqu’elle tourna la tête elle put apercevoir Jackson qu’elle n’avait pas vu depuis… Déjà quelques temps, elle irait le voir après ce discours, le travail était plus important ce soir.
Elle attrapa son téléphone porte pour mettre en route l’enregistrement, histoire de ne rien rater. Ainsi que son carnet pour pouvoir écrire des notes, le plus important. Elle était prête, il ne manquait plus que le maire.

Espérons que tout se passe pour le mieux.





Dernière édition par April Ruiz le Mer 1 Avr 2020 - 2:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyDim 29 Mar 2020 - 5:55

Sauvons Gotham
They can bury us deep, but we always grow back. •••Une journée bien remplie, après quelques éliminations d’industriels, je me promène dans les rues de Gotham. Plutôt de bien humeur, je profite de ce début de soirée. Le vent frais caresse mes cheveux, alors que je marche tranquillement. Seulement, un détail me fait me stopper sur le trottoir. Mon regard se tourne vers le distributeur de journaux, alors que celui-ci montre les grands titres. Je reste silencieuse un moment, tandis que mon visage neutre laisse place à un visage bien moins stable. Un sourire sadique, mes yeux reste sur le journal. D’une voix calme, mais peu stable, je prends finalement la parole.

« Le maire va parler, cela risque d’être intéressant. »

Mon calme de retour, je reprends mon chemin. Mon visage à nouveau neutre, mon mental à nouveau stable, je me dirige vers chez moi. Une fois arrivée, je retire mon body et mes collants. Je troque cela pour des habits plus communs, moins tape à l’œil. Je préfère éviter qu’on me renvoie à Arkham, enfin, pour l’instant. J’enfile un legging noir et un haut plutôt court mauve, je profite également de ce moment pour me refaire une beauté. Je prends soin de mes cheveux, puis, j’arrange mon maquillage. Enfin, une veste noire s’arrêtant à mes hanches, mes talons mauves et me voilà prête pour le discours. Je ne peux pas rater cela, je suis certaine qu’il va attirer beaucoup de personnes très intéressantes. Je trouve que Gotham a été bien trop calme ces temps-ci, même si mes journées sont occupées, voir les criminels à l’œuvre peut être intéressant. Je ne parle pas de ceux d’Arkham, mais bien ceux qui dirigent cette ville.

Mes cheveux au vent, je sors quelques heures plus tard pour me diriger vers la place où va se dérouler le discours. Même si ma peau est un peu différente, ces habits, qui restent très engageants, vont me permettre de passer plus inaperçus en cette soirée plutôt fraîche. Je marche tranquillement, prenant mon temps pour arriver à l’endroit prévu. Une fois sur place, mon regard se promène autour de moi, alors que je me mêle à la foule de gens. Je remarque facilement la colère de la population, en voyant les pancartes peu discrètes qui trônent face à l’estrade. Je me place légèrement de côté sans être trop proche, en évitant de me retrouver coincé de toute part par des personnes bien trop bruyantes. En cas de problème, il est utile de pouvoir s’éclipser sans difficulté. Totalement caché par la pénombre de la nuit, cet endroit semble parfait. Patiente, j’observe silencieusement. Les gens se placent, pourtant, je ne vois pas notre très cher maire. Les gens riches ont une vie bien différente, mais sûrement un manque de ponctualité. :copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
¿ Prince des Puzzles ?
Messages : 294
Date d'Inscription : 04/04/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Génie Autiste / L'homme Mystère
☠ Relations conflictuelles :: ► J'avais un cancer au cerveau et ?
♣ Alliés : : ► De la vermine d'Arkham, mais personne ne m'égale.. Ha !
Edward Nygma
Edward Nygma
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyDim 29 Mar 2020 - 13:59

Sauvons Gotham [Libre à tous] EEoo

Dans la masse humaine de Gotham en pleins hivers, des gens qui se rassemblent pour un événement très particulier. Les gros titres parlent que le maire de Gotham City, où plus particulièrement, le prince rouge, Bruce Wayne va faire une annonce devant la foule. Voilà de quoi éveiller, un homme ayant une âme noire. D'une quasi discrétion absolue, Edward Nygma s'est créé une identité frauduleuse. Celui d'un comptable dans une banque, qui se fait appeler Sandy Rogers. Il s'est même fait teindre ses cheveux en noir et il porte des lentilles de couleur.

Il a une apparence d'un homme sans histoire qui mène une triple vies, oui, car son plus gros passe temps est bien entendu l'espionnage. Le Sphinx s'informe, il reste dans l'ombre, et lorsqu'il doit frapper la ville de cette énigme, cela provoque un tremblement de terre dans les consciences. Et il en connaît des choses macabre à dire sur les scandales de Bruce Wayne. Mais il n'est pas encore temps de lui faire du chantage, laissons voir, comment il gère son mandat à la mairie ?

Néanmoins, pour le Sphinx sa vie autant que Sandy Rogers est banal. Une vie mondaine. Il est habillé en costume noir, le visage inexpressif, il fait des horaires de travail de 8 heures à 19 heures et il fait beaucoup de fraude dans la comptabilité, afin d'enrichir les riches et d'appauvrir l'économies des pauvres. A la sortie de son travail, il porte un lourd manteau noir. Il lit la presse avec ses gants en cuir noir, puis il se plonge dans la foule, des citoyens de Gotham.

Oui, le Sphinx s'est bien présenté, mais qui serait capable de le reconnaître ? Lui un être quasi invisible. Entre les flics de sécurité, la masse de citoyens tous habillés plus ou moins pareille et ce froid qui a tendance à affaiblir les sens. Pourtant, le Sphinx est un prudent et décide de se mettre à l'écart, car après tout ?

Qui est à l'abri d'un attentat terroriste ? Oui, car le maire de Gotham a de nombreux ennemis et le moment, semble trop parfait pour qu'il puisse finir comme ce cher Jefferson Kennedy.

Un sourire narcissique se dessine sur le visage d'Edward. Tout ce beau monde alléchant, qui s'agite dans la confusion, le moment est trop parfait, bien trop parfait.

Edward radote en souriant comme un psychopathe, tout en cachant ses traits derrière la revue de presse :

- Quelle pièce de théâtre nous prépare tu, mon cher Brucy Wayne ?


Invité
Les problèmes modernes peuvent être comparés à ceux que posait le sphinx de la légende antique il faut les résoudre ou être dévoré.

Sauvons Gotham [Libre à tous] 7csp

Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyLun 30 Mar 2020 - 13:55





Son père allait faire une allocution mais Damian ne savait pas de quoi il en retournait et il détestait ça. Il n'était pas près de son père mais plutôt dans les coulisses, étant le fils du maire cela donnait quelques privilège. Il attendait sa venue mais son visage n'était pas souriant du tout même. Il se demandait ce qu'il allait dire. La situation à Gotham n'était pas la meilleure, le clown s'était échappé et par sa faute. Il aurait pu l'arrêté si il avait été plus intelligent mais des gens étaient encore mort. Il s'était juré de ne plus faire la même erreur. Si Jason n'avait pas été là cette nuit, il aurait sans doute eut la mort de Care sur la conscience et il s'en voulait également ce qui l'énervait d'autant plus. Il croisait les bras tout en regardant le podium vide, son père prenait le temps. Quelqu'un vint lui proposer de boire quelque chose comme un jus de fruit en le traitant comme un gamin mais il rembella la personne en lui faisant signe de dégagé.

*Père qu'as-tu en tête? Même Alfred n'a rien voulu me dire*

Etait-il seulement au courant? Il devait se calmer comme il l'avait appris durant son voyage au Népal. Mais la situation n'était pas au beau fixe et il n'avait qu'une seule envie, frapper sur la première figure qu'il croiserait. Puis il décida de penser à autre chose qu'au discours de son père pour placer un coup d'oeil rapide sur la salle à travers le rideau. Il y avait énormément de monde et des journalistes. Tous devaient sûrement se demander ce que le nouveau maire allait sortir comme discours. Une chose était sûr, ce serait sur l'avenir de Gotham car les Wayne avaient toujours fait en sorte que la ville se porte le mieux possible. Le résultat n'était pas très probant il devait l'admettre mais il s'était mis aussi dans ce combat qui semblait pour beaucoup désespéré et ferait en sorte de soutenir son père du moment que sa décision serait logique. Peut être durcirait-il le ton vis à vis des criminels? Au fond de lui, il l'espérait, il y avait trop d'évasion...Récemment celle d'Arkham City n'avait pas aidé à donner une bonne image de la sécurité carcérale.

*T'attends quoi?*

Il s'impatientait et se sentait nu sans son costume de Robin. Il préférait nettement être sur les toits à patrouiller et à violenter des criminels que de rester à faire le fils de maire sagement. Heureusement, il n'était  pas encore la cible des journalistes ce soir mais il devrait sans doute un jour y faire face et regrettait parfois l'époque de la ligue où ceux qui tentaient de lui parler avait une chance sur deux de mourir ce qui empêchaient les parasites de venir l'ennuyer. Il prit une profonde inspiration qui se fit entendre par ceux qui étaient autour de lui mais ne dit rien et se contenta d'attendre mais il était clair qu'il n'hésiterait pas à dire ce qu'il pense dans le canal radio de la Batfamily si quelque chose ne lui plaisait pas ou il attendrait le retour à la Batcave, cela il fallait voir ce que serait le discours de son père mais une chose était sûr. Les Waynes resteraient unis, il était bien plus un Wayne qu'un Al'Ghul de toute façon. Une partie de lui se demandait si sa mère ou sa tante oseraient pointer le bout de leurs nez. Il resta alors vigilant tout en analysant pour patienter divers endroits où un tireur pourrait être embusqué.

*Tu as beaucoup d'ennemis père, ne l'oublie pas...*

Revenir en haut Aller en bas
Cobblepot
Messages : 3203
Date d'Inscription : 02/08/2018

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Homme d'affaires impitoyable
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Oswald C. Cobblepot
Oswald C. Cobblepot
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyLun 30 Mar 2020 - 14:52

Alors là, un grand discours de Wayne sur la place publique ? Et on en disait rien au Pingouin ? Quelle ne fut pas sa surprise en voyant l'idée faire son bout de chemin à la mairie de Gotham City. Il n'allait très clairement pas louper un tel évènement ! Clairement pas ! Le Pingouin avait attendu ce jour avec grande hâte : Qu'allait donc nous servir Wayne ce soir ? Sa défaite ? Sa compréhension du fait que les épaules pour être maire n'étaient pas de son ressort ? C'était un minable, un parvenu et son élection une foire immonde. Les imbéciles qu'étaient les Gothamites étaient des veaux. Après cette maudite altercation avec la justicière lors de son intervention au Grand Hôtel Royal, le Pingouin avait payé les meilleurs avocats pour se sortir de Blackgate et des emmerdes liées à la justice. Quelqu'un d'autre paierait mais pas le Pingouin. Il s'était promis d'être là quand Wayne échouera lamentablement, et il comptait bien voir ça de plus près. Fort heureusement, quelques anciens fonctionnaires loyaux à Cobblepot, avaient fait en sorte de laisser une chaise honoraire au Pingouin sur le stand de ce soir. On allait mettre le Pingouin sur l'estrade. Il serait là, en tant qu'ancien maire, et pourquoi pas Sharp pendant qu'on y'est ? Ah oui, c'est vrai, Sharp est à l'asile, complètement rendu cinglé par cet enculé de Strange. Quittant avec amusement son bureau de l'Iceberg Casino, le Pingouin s'enquit de laisser les commandes à Bossworth. Lark, son chauffeur, allait conduire le Pingouin sur la grande place, sur le Gotham Plaza. Nul doute que Wayne allait annoncer sa démission, le Pingouin en était certain. Il en bavait d'avance, il en souriait d'avance. Il s'enquit de s'habiller de ses meilleurs habits, d'une magnifique veste violette tirant sur le noir, avant de porter son chapeau haut de forme avec distinction. Son fume-cigare dans la bouche, il ricanait d'avance à ce Waterloo que Wayne allait subir. Dieu qu'il y'avait enfin une foutue justice dans cette ville. Prenant la limousine, le voyage dura un certain temps, mais il n'était pas encore l'heure tant attendue. Mais la voiture devait s'arrêter. Lark annonçait un problème. Le Pingouin haussa un sourcil.

Lark : "Routes fermées, monsieur Cobblepot. Il faudra finir le trajet à pied."


"Cet imbécile de Wayne est même pas capable de gérer les accès à sa petite humiliation. Qu'importe, ce qui va se passer est actuellement plus savoureux et vaut bien une petite marche à pied."


Lark gare la voiture avant de l'arrêter. Elle sort de la voiture et ouvre la porte de Cobblepot. Qui en sortit, toujours la cigarette au bout de ses lèvres. Il s'était fait beau pour cette soirée. Nul doute que cela allait être orgasmique. Elle sort un parapluie qu'elle ouvre pour abriter Cobblepot, quelques gouttes perlent mais elle remballe très vite le parapluie. Oswald se met alors à marcher, en s'aidant de son parapluie et de son invitation pour la tribune. Il allait très clairement en prendre plein les mirettes. C'était comme aller à l'opéra à la meilleure des places. Vous imaginez quel bonheur cela va être. L'humiliation de Wayne, sa défaite, dans toutes les colonnes du journal. Bon Dieu, si le Pingouin le pouvait, il banderait directement, ici et tout de suite. Mais cela ne serait pas classe pour un homme comme lui, de sa prestance, et de son envergure. Dieu que les gens sont nombreux, bien, plus il y'avait de monde et mieux l'humiliation sera délicieuse. Le Pingouin en savourait chaque seconde, chaque moment. Dieu que cela allait être amusant. Lark me surveille, me protège, au cas où. Les gens se méfient du Pingouin, et beaucoup le craignent, le craignent toujours et tant mieux. De sa démarche, le Pingouin arriva à la tribune, montant l'estrade, vers la chaise qu'on lui avait promise. Le gamin de Wayne était là aussi, et beaucoup de lèches-culs à sa botte. Bien, la défaite et l'humiliation n'en seraient que plus savoureuses. Il était bientôt l'heure fatidique et le Pingouin se montrait impatient, tel un vautour prêt à fondre sur une carcasse pourrie qui trainait au soleil depuis quelques heures. Ce n'était pas en tant que Pingouin qu'il était là ce soir, ce soir, il voulait du sang, de l'amertume, voir quelqu'un être trainé dans la boue. Un spectacle qui n'allait pas tarder.



Sauvons Gotham [Libre à tous] V545
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau Membre
Messages : 894
Date d'Inscription : 30/03/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Vengeur
☠ Relations conflictuelles :: ►Les criminels et lui même
♣ Alliés : : ►L'ordre de dumas pour le moment
Ex-Azrael
Ex-Azrael
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyMar 31 Mar 2020 - 12:32

Sauvons Gotham ft Gotham You've got no place to hide
And I'm feeling like a villain, got a hunger inside
One look in my eyes
And you're running 'cause I'm coming
Gonna eat you alive
Michael se fichait de la politique. Il se fichait de savoir qui était à la tête de la ville. De toute façon dans un nid de serpent ils étaient tous venimeux à leur façon. Bruce Wayne semblait être un homme d’honneur, droit dans ses bottes. Chose rare dans cette ville du vice. Et pourtant, quelque part, Michael se méfiait de lui. Il se méfiait de tout le monde. L’allocution il irait parce qu’il faisait partie de cette ville. Mais il n’irait pas en tant que Michael l’ex flic complètement barjot. De toute façon personne ne serait là pour remarquer son absence. Sa solitude avait ça de bon qu’il pouvait disparaître personne ne le chercherait. Il termina d’enfiler son armure, boucler les dernière boucles puis enfin il termina par le masque. Michael ce soir n’existait pas. Seul l’ange noir de la mort planerait sur Gotham. Tel un fantôme, ce qu’il était un peu, depuis les tragédies de sa vie et sa vie de criminel il n’avait plus de substance, l’ordre l’avait ramener à la vie. Mais quelle vie ? Ne serait-il pas mieux mort ? Allongé pour l’éternité avec sa femme et son fils ? Fantôme sans substance ni couleur le voilà qui planait de building en building. Les rues étaient calmes, étrange pour la ville noire et de mauvaise augure. Trop de monde au même endroit, le maire en ligne de mire. Il finit par trouver une place parfaite. Assez haute pour se fondre dans l’obscurité, là où aucuns projecteur n’aurait l’idée de venir éclairer. Mais assez bas pour que ses gadgets lui permettent de voir et d’entendre. Il s’accroupit, posant l’un de ses bras sur sa cuise et l’autre sur la poignée de sa lame. Le brouhaha en contre bas, l’odeur rance de la ville, le vent froid sur son armure, autant de chose qui le gardait ancré au moment présent. Son esprit était volatil comme la fumée. Il lui suffirait d’un rien pour le perdre. Il devait s’y accrocher si fort que parfois il avait l’impression que c’était un poids des plus lourd. Il secoua la tête. Revenir au moment présent. Il activa la vision de nuit, observant les visage, les gestes, les mains, les poches. Beaucoup de monde. Trop de monde. De simples citoyens poupée entre les mains des puissants de cette ville. Des policiers aussi utiles que les ailes d’une poule. Des puissants et de moins. Des innocents et des criminels. Mais tous coupable. Gotham et ses habitants, avaient laisser faire. Le crime c’était installé car tout le monde y avait trouvé son lot. Tous avait profité et aujourd’hui le crime faisait partie intégrante de la vie de tous ici. Meurtres, corruptions, vols, viols. Plus rien n’était étonnant. Ce qui l’était c’était d’entendre une bonne nouvelle aux informations.

L’odeur de Gotham toujours plus chargé l’envahit totalement alors qu’il venait de prendre une grande inspiration. Il avait lever les yeux sur les bâtiments alentours. Pas de chevalier noir en vu. Étrange, ce soir était propice au crime. Il sortit un appareil électronique tant dessus avec rapidité scannant la ville. Rien. Il se redressa rangeant l’appareil dans sa poche avant d’utiliser sa griffe pour changer d’endroit. Il  était en hauteur. Derrière l’estrade. De là il pourrait avoir la foule à l’œil. Et protéger Wayne en cas de soucis. Pourquoi être aussi certain que quelqu’un profiterait de la situation ? Parce que la ville était ainsi. Le maire semblait être une personne intelligente… Mais pas autant que cela pour se mettre en danger de la sorte. Combien était-il dans cette foule à simplement attendre le bon moment d’agir ? Wayne était ce qui était de mieux pour Gotham. Du moins le pensait-il. Mais combien briguer la place ? Combien aux pensées beaucoup plus noires rêver de le voir à terre et prendre sa place ? Il regarda l’heure, pas tout fait le moment du discours. Il vit l’arrivé de Cobelpots. Qui ne le connaissait pas ici ? Combien de vois Batman l’avait eut entre ses mains ? Pourquoi le laisser continuer ? Encore une question qu’il poserait au chevalier quand il le verrait. La foule était dense. Dans l’attente du discours. Lui aussi quelque part. Lui aussi voulait savoir. Le discours pourrait tout accélérer en fonction de ce que Wayne dirait. Peut-être prendrait-il sur lui pour commencer la purge des rues plus tôt que prévus. Sa cape rouge sang, se souleva légèrement créant des vagues dans le noir. L’air était chargé, tendu. Quoi qu’il arrive ce soir, il lui faudrait être capable de le supporter. Une épreuve de plus sur le chemin de la rédemption.
:copyright:️ 2981 12289 0


Dernière édition par Michael W. Lane / Azrael le Jeu 2 Avr 2020 - 12:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ The Dark King ♠
Messages : 248
Date d'Inscription : 26/07/2017

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Parrain suprême sadique / Génie du crime et du chaos / Serial-killer
☠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Red Hood, Famille Gordon , Maggy, Catwoman et Spoiler
♣ Alliés : : ► False Face Society
Roman Sionis/Black Mask
Roman Sionis/Black Mask
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyMar 31 Mar 2020 - 20:34


Sauvons Gotham [Libre à tous] Cb34d5e7e161ba698fc00ae777e223b24d6a729f
Si vous me cherchez, vous me trouverez ?

Quelque part très loin du Gotham Plaza, un homme qui porte un masque en bois d’ébène savoure l’évènement à la télévision. N’est ce pas le tristement célèbre Roman Sionis, le sadique, un milliardaire ayant différent visages, attends avec impatience l’heure à 21 heures, accompagné avec des bouteilles de champagnes et plusieurs de ses invités de la mafia.

Le parrain déchu de Gotham, mais toujours non vaincu n’allez certainement pas se déplacer comme la bande de mouton (la plèbe), qui sont les citoyens de Gotham. Les puissants ne se déplace pas de leur tour d’ivoire, mais c’est les informations qui se déplacent vers les puissants. Bruce Wayne est certainement bien placé pour le savoir. Roman Sionis le sait trop bien, les riches haïssent le peuple et pas question de se mélanger avec cette odeur nauséabonde, mais les exploiter, c’est une tout autre histoire….

Dans son penthouse, Sionis allume son immense télévision. Il regarde sa montre et il sera bientôt presque l’heure. Un serviteur lui apporte son café et un déjeuné léger. Black Mask ne sait jamais cacher de ses intentions. Il déteste Bruce Wayne lui ou tout ce qu’il souhaite bâtir. Qu’il soit le maire de Gotham est une chose et sa fonction, doit être maintenu, mais il n’a jamais accepté une quelconque corruption de la mafia, aucun compromis...

Roman Sionis se souvient de son procès supporté en partie par Bruce Wayne avant son élection. Pour le masque noir, cet homme est une plaie, c'est un cancer pour le crime organisé. Et c’est ainsi que Black Mask s’exprime :

« Cet enfoiré de Bruce Wayne ? Hum…. Je me demande ce qu’il a à dire ? Encore une nouvelle politique pour nous coincer ? Ou bien avouera-t-il sa faiblesse face à la société de Gotham ? Lui qui se prétend le roi de la ville… Non ce n’est qu’un prince parmi tant d’autre, comme Cobblepot. »

La secrétaire de Black Mask une asiatique au sang froid et un regard glacial qui l’accompagne rebrousse ses lunettes qui se nomme tout simplement Miss Li.

«  Monsieur Sionis. Personne ne sait de ce dont Monsieur Wayne va dire…. Et quoiqu’il en soit, cela changera l’évolution de la ville de Gotham. »

Black Mask casse une bouteille par terre. Il est tellement énervé par la médiatisation de son Némésis, Bruce Wayne qu'il hurle avec sa lourde voie rocailleuse:

«  Je vais massacrer toute sa famille jusqu’au dernier et Bruce Wayne, sera le dernier témoin. Il doit souffrir… »

Un de ses bras droits répond, qui s’appel Tatouage, un assassin de la mafia. Qui se lèche le poignard.

«  Ce soir, ce sera son soir, oh patron… Demain, ce sera un autre jour. »

Black Mask très cynique dit :

« Vos gueules, écoutons se qu'il a à dire….. »
Revenir en haut Aller en bas
Vengeur
Messages : 386
Date d'Inscription : 27/09/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Vengeur
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : : ►Batman et le réseau ...
Jessica Ann Moore
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyMer 1 Avr 2020 - 18:15

La nouvelle me parvient au travers un flash info, alors qu'installé dans mon canapé un bol de céréale sur les genoux, je m'abrutie devant une rediffusion d'une série. Devant le flash, je me lève brusquement renversant mes céréales sur les pieds. Je me maudit trois fois, alors que je nettoie tout en ne perdant rien du flash. Bruce Wayne, notre maire, va faire une allocution devant la presse et ses concitoyens. En temps normal, cela ne m'aurait pas fait réagir de la sorte, mais je savais qui Il était. Et même si je préfère le Chevalier Noir, à son avatar social, ce dernier ne me laissait pas de glace. Je ne savais pas ce qu'il avait fait pour la ville en tant que Maire, tout ce que je savais c'était que mon père ne l'aimait pas et que les rues de Gotham n'étaient toujours pas sûres pour les âmes innocentes. Une multitudes de questions se bousculaient dans ma tête, mais une avait plus de poids que les autres. Il n'allait tout de même pas, non il n'oserait pas, cela serait du suicide. Quoi qu'il en soit pouvais-je rester chez moi, bien sur que non, selon ce qu'il allait dire, je devais l'entendre directement. Et puis connaissant son secret, une partie de moi voulait pouvoir le juger de visu.

Je me rendis sur place, mais ne m'installa pas au milieu de la foule. Juste en retrait par rapport à elle, afin de garder un œil sur cette dernière. Je n'avais pas opté pour mon costume de justicière, mes cheveux avaient retrouvé leur noir naturel et à la place d'un long manteau rouge, je portais une veste de moto. Malgré tout, j'étais armé, un pistolet avec des munitions non létales et des lames camouflées dans mes manches. Sait on jamais, le Maire ou Mr Wayne devait bien avoir des ennemis et il pouvait faire une cible alléchante. La présence policière ne découragerait pas une personne décidée, ou un cinglé qu'il soit quelconque ou non. Il y avait une autre raison à ma présence, peut être plus importante que celle d'une possible intervention. J'étais venue, pour le soutenir, pour être là pour lui. Idiotie ou preuve de mon esprit pas totalement guérit, mais je me devais, je lui devais d'être là, même s'il ignorait ma présence. Appuyée à ma moto, j'attendais, scrutant la foule, ressentant une certaine tension et appréciant celle-ci. Au fond de moi, une petite voix me chuchotait son espoir que quelque chose se passe, que l'action et le danger vienne.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptyVen 3 Avr 2020 - 12:25

Elena se pince l'arrête du nez en soupirant, elle referme le dossier qu'elle vient de boucler sur son bureau puis se lève en s'étirant. D'un automatisme presque robotique elle se dirige vers sa commode à alcool, le bruit d'un glaçon résonne dans la pièce suivit d'un liquide tombant dans un verre. Elle fit tourner le liquide ambré de son verre quelques secondes avant de boire d'un traite son contenu, la brûlure de l'alcool ne se faisant qu'à peine ressentir, un deuxième verre fut servis dans la foulée du premier. La télévision s'alluma soudainement, Elena à peine surprise se tourna vers son acolyte qui se trouvais au pas de la porte télécommande en main. Un troisième verre fut servis pour l'homme à la coupe démodée, puis un quatrième pour la maitresse des lieu, les deux collègue s'installèrent sur les deux fauteuil disposé en face de la télévision. Elena avais pris la peine de prendre la carafe en verre contenant le précieux liquide ambrée à ses côté sur la table basse tandis que le grand homme coupa court au silence de la pièce:

"Qu'est ce que tu compte faire pour la suite? Je veux dire si une guerre des clan se prépare?"

Elena fis tourner le glaçon de son verre puis répondis:

"Faire l'autruche, espérer que les grand nous oublie quelque temps, puis rouvrir le bar une fois les hostilité terminée."

"Et les flics?" s'enquit Herbert.

"Ils ne s'occuperont pas de nous, d'autres chats à fouetter et en pas mal d'entre eux viennent boire des coup chez nous."

Il était 20h55, Elena croisa les jambe posa son verre et focalisa son attention sur l'écran:

"De plus écoutons notre cher Wayne, peut être nous donnera t'il une bonne piste de réflexion vis à vis de notre commerce."

Le silence s'installa de nouveau entre les deux personne uniquement coupé par quelque mot des journaliste présent à la Gotham Plaza.
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 4 Avr 2020 - 11:00

The Dark Knight

Toujours dans la limousine de la maison Wayne, planté devant le petit miroir à l'arrière de la voiture, m'aidant du petit rétroviseur à l'arrière, je termine d'ajuster encore et encore le col de ma chemise et cherchait à aplatir les moindres plis de sa veste. Tout était pourtant préparé. Réglé comme du papier à musique par le Majordome qui avait fait un travail considérable pour que le costume soit près juste au bon moment, après le retour de patrouille. Mais quelque chose ne collait pas, quelque chose ne voulait pas s'accrocher et quelque chose commençait sérieusement à m'énerver. Sur la petite télévision de la voiture, j'écoute l'impatience des journalistes et le moment électrique qui en découle. Les gens de Gotham City s'attendent à voir leur maire, à l'entendre. Beaucoup de choses se devaient d'être dites après tout, surtout après ces émeutes violentes. Je n'avais pas encore mis mon plan de quitter Gotham City pour le moment, trop de travail, et comme je l'avais dis à la réunion des justiciers, je me devais d'attraper le mal le plus dangereux avant de quitter la ville. Après la huitième vérification de mon col, la douzième analyse minutieuse de ses manchettes et une bonne trentaine de coup d'œil pour vérifier le cirage de ses chaussures, je me préparais à prendre mon souffle pour sortir et pour aller au devant de tout Gotham City. Alfred, toujours à l'avant, se permit une remarque.

"Monsieur. Si je puis me permettre. Si vous avez le trac de parler à la foule de Gotham, imaginez ses concitoyens nus. Cela vous permettra de mieux vous détendre."


D'un geste de la tête, je remercie Alfred, mais je ne dis rien. Pas un seul mot, je n'arrive pas à me prononcer. Puisqu'il s'agissait visiblement d'un problème de trac et que je ne me sentais clairement pas en ma faveur devant ce grand rassemblement, il fallait quand même que j'y aille. C'était à moi de m'occuper de ce discours, c'était moi qui l'avait voulu après tout. Cette ville avait besoin de l'aide des Wayne, à nouveau. Le Majordome garda son petit sourire, à peine narquois en voyant son employeur actionner la manette qui ouvre la porte de la voiture, et je tente de respirer calmement afin de maîtriser mes craintes. Je ne craignais nullement mes adversaires lorsque je devais combattre le crime, mais en donnant cette réunion sur Gotham Plaza, je marchais directement dans les pas de mon père et de ceux d'Alan Wayne, et ça, ça avait de quoi m'inquiéter. Compte tenu du sort qui leur a été réservé. Je ne pouvais plus y échapper à présent. Je laisse échapper un profond soupir avant de me diriger vers le coin sécurisé à l'arrière de l'estrade, les quelques policiers me laissent passer, de manière incognito, mais je ne tenais pas à être ennuyé par les journalistes et les autres paparazzis, pas avant que je ne donne ce discours. Mes mots étaient pesés, et je savais ce qui devait être fait pour Gotham City. Les deux gardes de faction devant le petit escalier qui mène à l'estrade me saluent et me donnent un sourire. Je monte l'escalier. J'y retrouve le conseil municipal, mes proches, et même Cobblepot. Qui devait clairement jubiler face à cette soirée. Il devait estimer que j'avais échoué, que j'allais démissionner. Ce qui était faux. Je savais ce qu'il fallait faire pour sauver cette ville d'elle-même. Je ne lui en donnerai aucune occasion de profiter de cette soirée. Damian est là lui aussi, assis sur une chaise, il avait été placé là parce que je voulais qu'il soit auprès de moi ce soir. Il est maintenant 21h00 et je suis à mon pupitre. Je garde un sourire de façade face à la foule, qui s'estompe assez vite. Je remarque des opposants, des banderoles. Des demandes de démission ... Je reste insensible à ce genre de demandes.

"Bonsoir citoyennes et citoyens de Gotham City."


Phrase d'accroche, autant commencer de la meilleure des façons. Les conversations s'éteignent finalement après quelques minutes, et les regards se tournent vers la grande estrade au sommet duquel je venais enfin de faire mon apparition. On chuchotait ici et là sur le Plaza que les gens avaient presque cru qu'il ne se montrerait pas. Sait-on jamais avec lui ... L'air est électrique, vibrant, les citoyens n'attendaient que les prochains mots, pas des salamalecs idiots et ternes.

"Suite aux émeutes des dernières semaines à Chinatown et dans le Central Gotham, il est urgent de faire face aux défis qui nous ont été donné. Mes prédécesseurs n'ont rien fait pour calmer la situation et améliorer les choses et il m'incombe de remédier de manière urgente à ce dossier."


Petite crotte de nez à Cobblepot derrière moi qui devait s'étrangler intérieurement. Tant mieux. Après tout, je n'étais pas le responsable du pourrissement de la situation dans les bas quartiers de la ville, mais j'endossais cette responsabilité. J'étais le maire, après tout. Mais le meilleur allait arriver. Je me devais d'abord de redonner les faits, de montrer que les choses allaient s'améliorer, du moins, je l'espérais.

"Je tiens d'abord, au nom de la mairie, à présenter mes excuses envers les personnes dans le besoin, à ceux qui se sont manifestés, aux policiers qui ont subi les coups. J'accepte d'endosser la totale responsabilité de ces situations tendues. Aussi, pour faire en sorte que les choses soient justes, j'ai consulté la plupart des grands patrons de cette ville et j'ai eu leur confirmation, après d'intenses négociations. Wayne Entreprises cédera des parts d'investissements en échange d'une amélioration des quartiers et du mode de vie de chaque citoyen de cette ville. Il est urgent que chaque enfant, chaque homme, chaque femme vivant sous le seuil de pauvreté ait les moyens de vivre convenablement à notre époque. Les quartiers pauvres de la ville, les Narrows, passeront désormais en priorité."


Grands comme Petits, tous étaient conviés à cette nouvelle ère que je tenterai d'honorer pour sauver Gotham City de sa déchéance. Vous êtes les acteurs de Gotham, dont moi, et sans nous, cette ville tombera et mourra. C'est selon vos choix, selon vos espoirs que vous apporterez cette pierre nécessaire à la reconstruction d'une ville brisée par la crise et par la fatalité criminelle. Un léger bruit qui intervint avec le micro, le larsen. Sûrement rien. Mais le bruit se faisait légèrement pénible, surtout en plein discours. Je regarde mon attaché de presse, c'est quoi le problème avec le micro ? Le larsen s'intensifie encore un peu et fait du mal aux oreilles et cela se répercute dans les enceintes.

Fiche par (c) Miss Amazing


Sauvons Gotham [Libre à tous] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau Membre
Messages : 7475
Date d'Inscription : 22/03/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
☠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Alliés : : ► Harley Quinn
Ex-Joker
Ex-Joker
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 4 Avr 2020 - 11:03


Le Clown de Gotham !

Aaaah mais c'est que le larsen était un petit effet voulu mes chers enfants. Un petit effet désiré et attendu par le tristement célèbre, Joker. Tandis que deux hommes s'occupaient de s'amuser un peu avec les contrôles techniques, le Joker était parfaitement conscient des choses, et il avait médité longuement avant de se lancer dans sa petite blague de ce soir. Oh mais c'est qu'il y'avait aussi d'autres petites choses que le Joker savait. Des tas de petites choses, et le Joker s'en amusait parfaitement. Des invités surprises venus présentement pour ce jour précis et si particulier ? Pour quelle autre occasion aurait bien pût se déplacer le Joker et une poignée de ses exquis collaborateurs ? Oh, en cherchant bien, on y trouverait les communions, les mariages, les barmitsvas et aussi les bat-mitzvah ... Oh, que cela pouvait être drôle. et, oh, surprise, les anniversaires et les enterrements ! Le Joker savait se faire présent en toutes occasions, et en toute sobriété. Avec les larmes et le rire. C'est alors que dans les enceintes, on pouvait entendre "Camptown Race", un air des plus rafraichissants, surtout du temps de la Guerre Civile dans ce bon vieux pays qu'étaient les USA. Avec un service de sécurité à deux balles, il fallait excuser du peu ce pauvre Wayne, qui n'avait plus l'sou. Et quand on a plus l'sou, on fait l'aumône. Le service de sécurité avait été neutralisé et le Joker s'apprêtait à faire son entrée sur l'estrade. Une musique plus vive se fit entendre, plus clownesque. Et le Joker apparut sur l'estrade. Et comme un vieux pote que tout le monde connaissait bien, le Joker se mit à faire les salutations.

"Ozzie ! T'as pris du poids, content de te revoir. Machin ! Je te connais pas mais j't'aime bien ! Trucmuche, ça me fait plaisir de t'voir là, j'sais même pas pour quoi."


Les salutations faites, le Joker éclata d'un petit rire tandis que deux de ses hommes, armés de mitraillettes, tenaient en joue les quelques personnes et les flics à l'avant. L'effet de surprise, tout ça, tout ça. Et aussitôt, face, à la foule, le Joker lançait des baisers d'adoration. Tout ce public pour lui, toute cette foule dans un silence de morgue. La police de Gotham allait certainement intervenir. Peut-être, mais il y'avait quelques hommes du Joker qui empêcheraient de monter. Le temps de faire ce qu'il avait à faire. Cela allait se passer très vite. Passons maintenant au plat de résistance. Il fallait faire très vite et en profiter. D'un geste, le Joker se rapprocha de Bruce Wayne avant de lui serrer la pogne.

"Brucie, Brucie, Brucie. Tu es encore plus mignon sur tes photos que dans ton costume de maire, tu sais ? Si j'étais de l'autre bord. Je t'aurais roulé une pelle mon cochon, tellement qu't'es mignon. Oh et puis merde !"


Le Joker se saisit du play-boy avant de l'embrasser sur la bouche. Clairement. Sous le regard d'une mitraillette, on pouvait pas faire grand chose. De quoi être assez monstrueux quand on y pense. Le Joker n'avait que faire de ses propres sautes d'humeur, tout ce qu'il voulait, c'était le chaos, le rire et le meurtre. L'acte se passa rapidement et le Joker éclata de rire avant de reprendre à la tribune, à la place du maire. Il avait dissipé son sourire rouge, ses yeux se focalisaient sur la foule, terrifiée, qui attendait de voir ce qui allait encore se passer. Avec le clown, rien n'était jamais simple pas vrai.

"Vous en avez sûrement marre d'entendre toutes leurs conneries, d'entendre leurs bêtises à chaque fois que tout va mal, et tout reprend, encore et encore, jusqu'à ce que tout pète à nouveau. Lassant hein ? Pour ma part, j'en ai marre, c'est toujours la même rengaine et la blague n'est plus drôle ... J'ai un tout nouveau jeu pour vous, et ça s'intitule : Qui veut prendre sa place ?"


L'Harlequin de la Haine, le Méphistophélès du crime, devant le caractère machiavélique de son plan, ne pouvait déjà s'empêcher de laisser échapper un petit rire maniaque, avant de se racler la gorge pour se forcer à arrêter, de tousser, et de faire quelques petites vocalises, comme un comédien avant d'entrer en scène. Et d'un geste, le Joker sortit son arme de poing de sa veste, et tira trois balles dans le torse de Bruce Wayne. Sacrilège, l'enfant chéri venait de prendre trois balles dans le buffet. Le Joker tourna alors son arme vers ses deux hommes de main avant de les abattre froidement. Il trépigna sur place avant d'éclater de rire dans le micro. La blague était faite. Le mal était servi. Et le Joker s'amusait. Vraiment. C'était avec un grand sourire, un sourire carnassier, que le grand méchant loup de cette soirée avait fini cette déclaration. Cela ne faisait aucun doute, le Joker cachait quelque chose, et cela, même dans le noir. Il n'avait pas peur du noir, apparemment, le cinglé, contrairement à ses anciens hommes de main du moment. Ce n'avait pas été faute de leur fournir des fusils équipés de lampes ... Ah, ces criminels de droit commun étaient bien peu efficaces ! Ils tremblaient comme des fillettes, malgré leur équipement. La légende du Chevalier Noir était fondée, il instillait la crainte, et le Joker ne put s'empêcher de sourire, à nouveau, un sourire un peu moins criminel, et un peu plus ... humain. Maintenant, il fallait espérer que ce cher Batman arrive. S'il arrivait bien sûr. Il ricana de plus belle tandis qu'il restait sur place, dans l'attente de se faire arrêter par les policiers les plus minables de cette ville. Tandis que les citoyens de la ville commencent à hurler, et à crier au meurtre, le Joker, lui, se baignait sans vergogne dans cette ambiance de meurtre. Bruce Wayne avait eu son compte, du moins, il l'espérait. Il éclatait de son grand rire, comme à l'accoutumée, tandis que les sirènes de police et l'ambulance faisait chemin jusqu'à l'estrade. Maintenant, il était à la merci des flics de la ville. Il attendait de se faire coffrer, à nouveau. Mais une chose était certaine dans l'esprit du Joker, Gotham City allait en prendre un coup dans ses plus grands fondements. Tel un Monsieur Loyal, le clown se laissa aller d'une démarche dansante à un grand geste montrant le cadavre gisant de Wayne, à terre. Mais la question était de savoir : Est-ce qu'il était encore vivant ? Après tout, le clown ne le savait pas, ou peut-être pas. Mais c'était Batman après tout, et il était capable d'encaisser. Qui sait ? Le Joker continua de danser, tandis qu'il profitait de cette très bonne soirée.



"See no Evil ... Hear no Evil ... Scars tell Stories."
Sauvons Gotham [Libre à tous] 9qek
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau Membre
Messages : 894
Date d'Inscription : 30/03/2020

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Vengeur
☠ Relations conflictuelles :: ►Les criminels et lui même
♣ Alliés : : ►L'ordre de dumas pour le moment
Ex-Azrael
Ex-Azrael
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 4 Avr 2020 - 13:26

Sauvons Gotham ft Gotham You've got no place to hide
And I'm feeling like a villain, got a hunger inside
One look in my eyes
And you're running 'cause I'm coming
Gonna eat you alive
Azrael ne bougeait pas. Le discours commençait. En réalité cela lui importait peu. Bruce Wayne n’allait pas lancer une vendetta contre les criminels.  Il était là pour les débordements. Parce qu’il y en aurait il en était certain. Cependant il ne s’attendait clairement pas à cela. Enfin si. Soyons honnête, Bruce Wayne était un peu l’homme à abattre. Incorruptible, chevalier blanc de Gotham. Le cailloux dans la chaussures des malhonnêtes de cette ville.
Il se redressa quand le clown arriva, mais sans bouger de sa place. Agir maintenant et c’était le bain de sang assuré. Il observa, attendit, regarda, écouta. La nuit c’était encore épaissie. La déclaration de Bruce ne lui avait fait ni chaud ni froid. Il n’en avait rien à faire. Lui il voulait éliminer la pègres. La distribution des richesses ce n’était pas son truc. Mais l’arrivé du Joker changer la donne. Il le savait. Il était aussi dangereux qu’il était instable. Et il tenait la foule en laisse avec des armes. Azrael étudia les différents scénarios. Mais aucuns ne se terminaient bien.

Il observa le petit jeu du clown. Sans agir. Son instinct lui hurlait de se laisser tomber du toit et de venir enfoncer sa lame dans le torse du Joker. Il pourrait le faire. Personne ne savait qu’il était là. Personne ne le verrait venir, comme la mort il ne s’annoncerait pas. Il le prendrait par surprise et lui enfoncerait avec délectation sa lame dans le torse. En le regardant dans les yeux. Observant sa vie s’enfuir comme sa raison. Et ensuite… Ensuite il suffirait de se battre contre le reste de ses hommes et tant pis pour les dégâts collatéraux. Gotham pourrait dormir plus tranquillement. Mais il attendait, il attendait Batman. Le Joker était là. Batman viendrait. Mais il attendit en vain. Il attendit trop et un coup de feu le surprit. Il était occupé à scruté les toits, il n’avait pas fait attention à ce qu’il se passait sur l’estrade. Il lui paraissait impossible que le Joker tue le maire de sang froid et pourtant. C’ est ce qu’il venait de se passer. Bruce Wayne venait de se prendre trois balles à bout portants dans le torse et c’était affalé sur le sol comme une poupée de chiffon. Azrael en resta figé quelques secondes avant de se décider à agir. Batman n’était pas là. Et c’était trop tard pour lui. Puisque le protecteur de Gotham ne voulait pas agir il le fit. Il se laissa tomber en contre bas. Entre le corps du maire, ex-maire et du clown. Lui décrochant un rapide et puissant coups en plins visage. Sentant avec grandes satisfaction son nez se briser sous l’impacte.

«Je crois que nous avons la preuve que cette ville n’a pas le protecteur qu’elle mérite. Je suis Azrael. Et je vais te juger sur le champs Joker ! » Il sortie sa lame qui s’embrassa. « Vient te repentir de tes pêcher dans la mort ! » De nouveau il se jeta sur lui. Il le tuerait si personne ne s’interposait.
:copyright:️ 2981 12289 0


Sauvons Gotham [Libre à tous] Unknown


Dernière édition par Michael W. Lane / Azrael le Sam 4 Avr 2020 - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] EmptySam 4 Avr 2020 - 13:42



Sauvons Gotham


Au début de cette pitoyable élocution qui avait interrompu la programmation que tu regardais pendant que tu t’habillais pour sortir, tu n’avais éprouvé que de l’ennui. Un profond et indéniable. Ennui. Quelque part, tu étais agacée par cette mise en scène politique qui, à ton avis, en connaissance du genre humain, ne mènerait pas bien loin, hélas. Pourtant, c’est en roulant des yeux que tu laissas la chaîne tourner, tout en écoutant les conneries que la presse et le maire débitaient. Certes, il pourrait toujours aider les pauvres, mais tout l’argent du monde ne pourraient pas corriger la situation de Gotham. Toi-même, tu te faisais bien voir en aidant ton quartier et les alentours pour t’attirer les faveurs de la populace, mais ce n’était pas suffisant pour qu’ils soient tranquilles. Certes, ils avaient plus de solvabilité et de moyens de s’en sortir, mais l’Homme était un être cupide : tendez la main aux humains et ils prendront votre bras. Tous n’étaient pas ainsi, mais ils étaient nombreux à agir et penser de la sorte. Ils étaient faciles à corrompre, à détourner du droit chemin. Ils étaient faibles, mais ils avaient toujours le mérite de pouvoir te surprendre.

C’est ce qui est arrivé, ce soir.
Alors que tu enfilais tes sandales à talons, assise sur le bord de ton immense lit, tu levas les yeux vers tes écrans pour y apercevoir l’un des chouchous – l’un de tes joujous préférés : le Joker. Un large sourire fendit tes joues et fit pétiller ton regard de malice et impatience. Ce type ne te décevait jamais. Du chaos pur et délicieux en découlait de chacun de ses actes. Il incarnait l’essence même de ce qui t’avait attirée parmi les Hommes et, plus précisément, à Gotham. Croisant lentement tes jambes, tu t’appuyas sur le lit et te penchas un peu en arrière, désireuse de voir la suite. Tu ne pus t’empêcher de ricaner en le voyant embrasser son némésis de cette façon presque indécente.

Hu huhu~ Vas y, trésor : chauffe l’audimat. commentas-tu, sans perdre le sourire. Lorsque les trois coups de feu vinrent et que la foule commença à s’agiter, que tu vis l’horreur, la peur et l’outrage sur leurs visages, dans leurs yeux, tu fus très satisfaite et… quelque part, excitée. La foule est refroidie, dirait-on~ Mais, que vois-je ? Des petits coquins viennent faire mumuse !

Tu mordillas ta lèvre, attendant de voir ce qui allait avoir lieu.
La police n'était, ni ne sera, la seule à intervenir, visiblement. Finalement, cette intervention du maire n’était pas si emmerdante que ça ! Mais, c’était uniquement grâce au maître animateur~♪ D’ailleurs, pourquoi se rendait-il ou, du moins, pourquoi semblait-il aussi docile, tout à coup ? Peu important. Le Joker savait très bien ce qu’il faisait. Il devait avoir quelque chose en tête. Aah… Qu’est-ce que tu pouvais aimer les surprises !

Pas les imprévus.
Les vraies surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sauvons Gotham [Libre à tous]   Sauvons Gotham [Libre à tous] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Sauvons Gotham [Libre à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Founders Island :: Central Gotham :: Gotham Plaza-