Imaginez le Mythe de Gotham City




Batwing

Azrael

Orpheus

Katana

Tarentula

Nightrunner

Zatanna

Ragman

Huntress

Simon Dark

Misfit

Stryx

Deathstroke

Duela

Blackfire

Pyg

Quiz

Fright

Zsasz

Killer Moth

March Hare

Magpie

Man-Bat

Strange

Holiday

Sofia Falcone

Mario Falcone

Le Lynx

Tobias Whale

King Snake

Blockbuster

The Bone

Requin-Tigre

Kossov

Omerta

The Jazzman

Julie Madison

Slam Bradley

Dr. Arkham

Aaron Cash

Silver St Cloud

Thorne

Zorbatos

Bullock

Alyce Sinner

Crispus Allen

Montoya

Jason Bard

Talia Al Ghul

Nyssa Al Ghul

Vertigo

David Caïn

Deadshot

Le Senseï

Whisper A'Daire

Bronze Tiger

Catman

Dr Darrk

White Ghost

Merlyn
Derniers sujets
» Drôle de trouvaille - mission solo - 17.01.18
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyAujourd'hui à 3:08 par Lonnie Machin aka Anarky

» Laisses toi glisser, gars.
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyAujourd'hui à 1:05 par Benjamin Shelby

» Time to Play
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 22:58 par Liam Faith

» Une faim singulière [Pv Porcelaine)
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 22:24 par Porcelaine

» Une rencontre au pas, de tir ! (Feat : Barbara Gordon)
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 22:02 par Barbara Grayson / Batgirl

» Mission : "Recevoir une plainte" (Feat : Lisbeth)
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 20:59 par Liam Faith

» Blabla
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 20:50 par Cassandra Cain/Black Bat

» Un robot au chomdu - pv Serena Ardwin - 15.01.18
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 19:39 par Lonnie Machin aka Anarky

» La banquise est froide [PV]
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 19:15 par Oswald C. Cobblepot

» La Nuit au Musée [Cassandra]
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 18:58 par Cassandra Cain/Black Bat

» Trois en moins pour l'honneur [PV - Serena Ardwin]
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 18:31 par Serena Ardwin

» Règlement à OK Gotham [PV Nightwing, Elio, Liam, Batman]
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 18:05 par Dick R. Grayson/Nightwing

» La Course au Jouet
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 17:41 par Serena Ardwin

» Quelques maux à se dire - Alexa Varon BomberGirl - 29/09/17
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 16:54 par Lonnie Machin aka Anarky

» Flitlings and trolls are on the menu. [Pv Owen]
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 15:12 par Jason B. Smith

» Asian Street Fight
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 13:52 par Tian Hong

» Maybe I'm a sweetheart trying to make my own scars || PV Dick Grayson/Nightwing
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 13:49 par Tatiana Lavrinenko

» Deux potes, deux manettes
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyHier à 12:11 par Dick R. Grayson/Nightwing

» Li Wei Zheng, la fleur informatique.
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptySam 15 Jan 2022 - 21:57 par Li Wei Zheng

» Une rencontre inattendue.
Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptySam 15 Jan 2022 - 21:37 par Bruce Wayne / Batman

Le Deal du moment : -60%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
22.99 €

Partagez
 

 Nous sommes Gotham [Justiciers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyDim 23 Fév 2020 - 15:00

Petite annonce avant le RP : Qu'importe qui peut venir ou ne peut pas venir, ce topic avancera à peu près tous les 5 jours. Ma prochaine réponse sera dans 5 jours, d'ici là, je vous laisse poster et intervenir :)

The Dark Knight


La Tour Wayne, alors que tout semblait calme dans la ville endormie, je regarde la ville avec un air de déjà-vu, comme toujours, cette même sensation au creux de mon esprit. La tranquillité du Manoir me manquait énormément mais cela n'était plus qu'une question de jours ... J'allais bientôt réinvestir le Manoir et avec la ferme intention de rendre sa gloire à ma famille. J'étais souvent à la mairie en ce moment, et la notion de foyer n'avait jamais été très ... Vraie concernant la Tour de mes parents. Et de plus, la Tour n'était qu'un endroit banal, trop proche du centre-ville, et qui exposait trop Bruce Wayne. Bruce Wayne n'était qu'un masque qui cachait mon véritable moi, derrière les airs de dandy et de bourgeois idiot, tout n'était qu'une foutue supercherie. Mon travail concernant la mairie de Gotham City prenait doucement forme, mais les émeutes commençaient à se faire sentir, un vent de violence commençait à s'étendre et il me fallait être prêt. En tant que maire, cette ville est difficile à reprendre, surtout après Sharp et Strange, et regagner la confiance des citoyens de ma ville ne s'avère pas aisé. Il me fallait réfléchir à de nouveaux moyens, autant sur le plan de la mairie que sur le plan de Batman. Il me fallait être prêt, il me fallait préparer l'avenir. Avalant d'un trait un café chaud qu'Alfred m'avait apporté, je regarde la ville, en bas, du haut du dernier étage de la Tour Wayne. Il est temps de se relancer, la nuit vient doucement se coller au paysage et l'heure pour Batman arrivait à grand pas. Me dirigeant vers le passage secret du mur, je l'active grâce aux empreintes digitales de mon pouce et je pénètre dans un petit passage secret. L'ascenseur était relié aux derniers générateurs de la tour et me permettait d'atteindre la Batcave située loin en dessous de la tour Wayne. Là où personne ne viendrait jamais me gêner. Alfred m'y attend quand j'arrive, déjà attablé au Bat-Ordinateur. Robin est sûrement dans le coin. Alfred regarde avec attention les derniers rapports enregistrés par le GCPD. Mais venant aussi de mes éclaireurs dans le monde de la pègre, j'avais aussi mes contacts. De bonnes nouvelles en provenance d'un drone venant de chez Wayne Tech.

"Le drone a réussi à localiser des entrepôts de drogues appartenant aux différents parrains de la Pègre, monsieur. Cependant, je ne peux pas déterminer à qui cela appartient."


"Ce n'est pas un problème. Cet entrepôt sera détruit."


"Cela me rappelle vos débuts, quand vous brûliez les entrepôts de Carmine Falcone, pour détruire son argent sale."


"Et quelques années plus tard, je refais le même travail ..."


La lassitude. J'affronte toujours les mêmes ordures, et j'avais l'impression que rien n'avait été gagné. Mais je me trompais. Des choses avaient changé dans cette ville et en mieux. Il fallait continuer. Et ne pas se laisser abattre. Le vieux serviteur eut un maigre sourire, tandis que je me dirige d'un pas assuré vers ma réserve d'armures. J'enfile une des dernières tenues créées par Fox. Une nouvelle tenue plus adaptée pour mes besoins et ma circulation en ville. Il me fallait m'adapter, surtout que la guerre approchait. Si Cobblepot et Falcone étaient dans la même ville, il allait y'avoir du grabuge, et je ne pouvais pas laisser passer cela.

"Vous comptez impressionner mademoiselle Kyle ce soir ?"


"Sûrement, avec cette nouvelle armure, elle sera subjuguée."


"Je vais demander à mademoiselle Fox de vous préparer une nouvelle tenue. Si mes soupçons se confirment, cette tenue sera déchirée et détruite demain matin."


Les relevés attendraient, mais je vais quand même les stocker sur mon ordinateur portable relié au poignet. La vieil anglais se met à sourire. L'ironie et le sarcasme fusent souvent entre Alfred et moi. Mais c'était une manière pour nous jauger l'un l'autre. Lui, était reservé et souvent en retrait. Alfred était du genre à prendre les choses avec un flegme bien propre à lui-même, de manière assez anglaise, trouvant la chose excentrique et amusante selon certaines histoires. Même si beaucoup de choses avaient été horribles ces dernières années, le flegme d'Alfred n'en restait pas inchangé. Et cela me permettait de rester un peu plus proche des gens, d'avoir une répartie, de ne pas m'enfermer de trop. Me dirigeant vers le scooter réparé par les soins de Fox, je monte dessus, et je fonce vers le point de rencontre. J'avais choisi un lieu pas mal en retrait, dans Crime Alley. Cela me permettait de ne pas être trop loin d'une éventuelle scène de combat, ni-même d'être trop proche pour éviter que l'on nous surprenne. Alors que j'observais patiemment les rues de Gotham City sur le toit où je m'étais posté, j'attendais la venue de mes alliés. Crime Alley ... Ce lieu me rappelle en permanence le souvenir de la mort de mes parents, ce pourquoi je lutte chaque nuit, ce pourquoi je suis devenu Batman. Et je pense que ce serait le lieu parfait pour une renaissance, pour que quelque chose de bien émerge de ce lieu maudit dans le cœur de Gotham City. Chacun avait reçu mon message, ceux qui ne seraient pas là ... Tant pis pour eux. L'idée n'était que de les unir, et de les incorporer dans le Réseau de manière officielle, puis, d'attaquer conjointement certains grands criminels de Gotham City. La tâche serait ardue, mais s'ils aimaient Gotham City comme moi je l'aimais, alors ils se donneraient énormément à cette tâche. Ils seraient en principe là, Tim, Jason, Nightwing, Batgirl, Care, Damian ... Les autres ... Avec de la chance, j'espérais qu'ils soient tous là. On devait parler, et agir plus vite que prévu. Les choses nous ont pas mal échappées, et maintenant, il fallait les reprendre d'urgence. Gotham City devait se tenir prête à une guerre inévitable, à un embrasement des choses. Et le Réseau se doit d'être prêt. Patientant sur le toit, j'attendais que les autres membres arrivent, les uns après les autres.

Le moment était venu, le moment était venu de frapper fort.

Fiche par (c) Miss Amazing


Nous sommes Gotham [Justiciers] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyMar 25 Fév 2020 - 11:17

Crime Alley.

Meh.

Evidemment qu'il avait choisi Crime Alley. Evidemment que Bruce Wayne, alias Batman, avait choisi cet endroit plutôt qu'un autre pour tenir une réunion d'urgence entre justiciers. La jeune femme ignorait si elle était vraiment la première à être sur les lieux ou non, mais le coin était désert. Pas un bruit, hormis les échos de Gotham, et pas une âme qui vive, animale ou humaine, pour déterminer s'il devait y avoir ou non ladite réunion. Pour Barbara, tout cela dégageait un côté glauque et sinistre qui n'était pas forcément nécessaire. En particulier parce qu'elle n'avait pas spécialement envie de traîner toute seule plus longtemps que prévu ici.

Crime Alley... quel endroit pourri.

Et pas que pour les échos que ça lui renvoyait. Elle savait très bien ce qu'il s'était passé ici, et elle savait très bien quelle importance avait ce lieu pour Bruce. C'était là que le Batman était né, dans le désespoir et la tourmente, face aux cadavres de deux adultes. A cause d'un pauvre type désespéré. Joe Chill avait-il jamais su ce qu'il avait créé ce jour-là ? Sans doute pas. S'il l'avait su, il serait devenu fou et aurait probablement passé l'arme à gauche à sa manière. La tragédie en question était une histoire horrible, humainement parlant.

La jeune femme consulta l'heure, soulagée de ne pas être en retard... mais inquiète quant au fait d'être seule. Elle se doutait que Batman était dissimulé pas très loin, attendant que tout le monde arrive. Est-ce que son partenaire de l'autre soir serait là ? Sans doute, il avait eu l'air ravi de recevoir l'invitation pour rencontrer Batman. Tim serait sûrement présent, ainsi que Damian. Peut-être Jason ? Et Dick, serait-là lui aussi ? Ils ne s'étaient pas parlés depuis un petit moment.

Elle doutait de sa présence, mais peut-être qu'il y aurait Selina, et d'autres moins droits sur le côté justice. Dans tous les cas, Barbara attendait avec impatience le début de cette fameuse réunion de justice, car elle avait une petite idée sur ce que leur voulait le Chevalier Noir.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyMar 25 Fév 2020 - 12:13


Avatar1
Avatar2

Nous sommes Gotham

Jason était en mission ce soir, il se trouvait non loin des docks, un trafiquant d'humains et l'un des plus gros fournisseurs d'héro de la ville, devaient se rencontrer ce soir. Red Hood serait là pour les faire redescendre sur terre, au moment de la rencontre le justicier sortait enfin de sa planque.  Les premiers hommes rapidement abattus, sans aucune hésitation, mais il n'avais pas remarqué celui présent sur le toit avec un fusil, heureusement pour lui son nouveau costume arborant la chauve-souris rouge était suffisamment solide pour encaisser.  Le ménage était fait rapidement comme d'habitude, les tonnes de drogues; brûlées, les esclaves humains confiés au GCPD.

Alors qu'il comptait retourner à la chasse, une notification résonnait, c'était le signal du Réseau, ce groupe de justicier crée par Batman. Jason ne savait pas s'il devait y retourner, la dernière fois qu'il avait discuté avec son ancien père, il avait promis de ne plus reprendre les armes. Pourtant il l'a fait, cette ville ne comprend que la manière forte, être trop gentil n'aide en rien. La plus part des gens vous prennent pour un idiot si vous êtes trop gentil, Batman ne fais plus aussi peur qu'avant. Les petites frappes sont encore terrorisés, mais ceux au-dessus savent qu'au mieux ils ont des os brisés.

Par contre chacun d'eux, sait ce qui les attend quand Red Hood tourne autour de leur affaire. Certains son même prêt à payé le justicier pour avoir la paix, qu'elle bande de tocard. Les criminels ce n'était plus ce que c'était. Du coup Jason montait sur sa moto, puis prenait la direction d'un endroit qu'il connaissait bien. Crime Alley.  


Cet endroit. Bruce ne changera donc jamais, toujours bloqué dans son passé, torturé par de vieux démons qui aujourd'hui ne sont même plus de ce monde. Arrivé en bas il laissait sa moto dans la ruelle, posait également son casque dessus, laissant son visage à découvert. Son identité ? Il s'en moquait pas mal près tout, que l'un d'entre eux essaye de venir le chercher chez lui, il se passerais quelque chose d'amusant enfin.

De ce qu'il voyait la seule présente était Barbara.  Légèrement surpris il ne parlait pas pour autant. Ca faisait longtemps qu'il l'avait vue.

Batgirl. Ca faisait un moment. Sinon pourquoi on est là ?

Jason s'appuyait contre le bord du toit, les mains dans les poches. Son costume portait toujours la balles qu'il avait reçu plus tôt dans la soirée.  Un trou, au milieu de la chauve-souris, une légère douleur qui le lançait quand il bougeait trop vite.


Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyMar 25 Fév 2020 - 13:08



Comment s'incruster en beauté

Depuis que je suis arrivée ici, il s'est passé beaucoup de choses, j'ai fait des rencontres étranges, voir même délirantes. Cependant, je reste bloquée, dans l'impossibilité de mener mes recherches de jours. Pour l'instant, le soleil est bien trop agressif pour moi, même s'il reste faible sur cette ville en particulier. Cela donne l'impression que Gotham est dans un microclimat de ténèbres. De ce fait, il ne me reste qu'une seule solution, il faut que je retrouve Batman, il m'a proposé son aide et je compte bien l'utiliser maintenant. Donc, je me promène de nuit, espérant tomber sur lui, mais rien n'y fait. J'ai même pensé à braquer une banque pour l'attirer, mais c'est une mauvaise idée. Je lève les yeux au ciel, contemplant des étoiles, quand une ombre qui passe de toit en toit attire mon attention. Sans attendre, je cours, empruntant des ruelles, pour finir dans un endroit plutôt désert. L'ombre est montée sur un toit, alors j'utilise les ténèbres présente pour m'y rendre, grimpant avec une aisance nouvelle. Oui, l'entraînement est présent cette fois-ci. Il faut dire que, quand on reste tous les jours enfermé dans un appartement, on a le temps de s'entraîner. Finalement, deux personnes sont présentes sur le toit. Je les jauge et décide de sortir de mon ombre, me dévoilant face à eux.

- Bien le bonsoir, jeunes gens. Je cherche quelqu'un et, vu que vous portez tous les deux le même symbole que lui, vous devez le connaître. Assez grand, habillé tout de noir, la voix grave. Ca vous dit quelque chose ?

Avant de leur parler, j'ai bien pris soin de mettre en place mon masque sur ma bouche et mon nez. On sait jamais, s'ils ont une arme chimique comme le Joker lors de notre rencontre, je préfère me préparer. Je ne savais pas que Batman avait des coéquipiers, qui semblent travailler aussi, au vu de l'impact de balle sur le costume du jeune homme. J'ai du mal à comprendre tous cet engouement pour cette ville, faut que je pose la question à Esteban la prochaine fois que je le vois. Je reste debout près du bord du toit, les bras croisés, mon ombre reste à sa place, mes yeux ont repris leur couleur azur avant que je ne leur adresse la parole. Bien vite, je me rends compte que d'autres personnes s'approchent, me serais-je incrustée dans une réunion d'équipe ? Cette soirée promet d'être très intéressante.






Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyMar 25 Fév 2020 - 15:07

NOUS SOMMES GOTHAMBruce Wayne/Batman, Barbara Gordon/Batgirl, Jason Todd/Red Hood, Lynn Bakers/Dark ShadowEsteban avait finit par recevoir un message de la part de Batgirl, bien qu’il n’avait pas plus de détails que ça sur ce fameux “rendez-vous”, il n’allait pas broncher et assez curieux de nature il avait bien envie de jeter un oeil à cette petite réunion. Sait-on jamais? Peut-être qu’il ferait des rencontres plus qu’intéressant et il pourrait peut-être voir d’autres justiciers. Au moins, cela pourrait, éventuellement, éviter les quiproquos de possible rencontre en plein milieu d’une bagarre avec une bande de criminel débile. Il fallait parer à toute éventualité, non? Le jeune homme finira par se rendre dans le quartier de rendez-vous, plissant le regard en regardant un peu autour de lui, alors qu’il cachait parfaitement son visage de sa capuche et de son masque. Il fallait pas non plus qu’il débarque à découvert. Il n’avait vraiment pas envie qu’on le reconnaisse en pleine rue de toute façon.

Apparaissant sur un toit, un peu plus loin de la position du rendez-vous, l’ex-militaire remarqua quelques silhouettes déjà présente, d’un côté, c’était pas plus mal qu’il ne soit pas arriver en avance. Este’ était plutôt pour le fait d’attendre encore un peu, avant de se mordre la lèvre inférieur et de finir par soupirer. C’était pas un piège à la con, Konrad, remue toi le cul… Un léger soupire s’échappa de ces lèvres, alors qu’il longea le toit, pour finir par disparaître, puis réapparaître à quelques mètres des personnes présente. Il reconnaissait bien Batgirl, et fit un léger mouvement de tête, avant de poser le regard sur le garçon présent, et qui avait pas l’air de vouloir cacher son visage à première vue. Après tout, cela le regardait dans un sens. Il remarqua bien le symbole de la chauve souris sur le costume de Red Hood et Batgirl, avant d’esquisser un sourire en coin.

Tiens donc, petite réunion de famille en plus? Si c’n’est pas mignon~

Le jeune homme finira par poser le regard sur la seconde rouquine, tiens donc, c’est qu’elle lui disait quelque chose, malgré ce masque. Il plissa un peu le regard pour le coup, ayant une étrange sensation. Comme s’il la connaissait, où l’avait déjà vu quelques part. On ne pouvait pas oublier ces yeux bon sang… Esteban avait une petite idée sur l’identité de cette jeune femme, mais s'abstient bien de dire quoi que ce soit. Il faut dire que pour son cas, il n’avait pas envie de se faire repérer par la jeune femme aussi rapidement. Se serait le comble. Et assez problématique aussi. Bordel mais qu’est-ce qu’elle foutait là, sérieux?

Un léger soupire s’échappa de ces lèvres, crispant la mâchoire par la suite, avant de regarder un peu autour de lui. Il manquait le “Père de famille”? Le Batman devait bien être dans le coin, mais il attendait sûrement caché quelques part. Et pour le coup, Esteban ne pouvait qu’attendre sagement, alors qu’il esquissa un mince sourire malgré tout. Tous ne pouvait que prendre leur mal en patience pour l’instant.

:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyJeu 27 Fév 2020 - 4:20


.01000111
we are gotham
ft. Justiciers
Tu avais reçu son message il n’y avait pas longtemps. Tu avais à peine fini de combattre les brutes que tu avais entendu le son si particulier d’un message venant du Réseau. Repliant ton bô sur lui-même, tu avais ouvert tes messages, tout en enjambant la pile d’ennemi. Tu lis le texte en silence, la lumière de la lampe et de l’écran comme seule lumière dans la nuit. Quand tu eusses fini, tu regardes le ciel. Une réunion de tous les justiciers de la ville? Eh bien, ce n’était pas la premièra chute d’Arkham. Seulement, tu n’aurais pas pensé qu’il le ferait tout de suite. Enfin, cela aurait dû arriver un jour ou l’autre dans tous les cas. Regardant derrière toi les criminels qui gisaient encore à terre, gémissant. Tu appelais rapidement le GCPD, leur annonçant que des criminels arrêtés et prêt à être envoyé en prison était là pour eux, avant de déployer ton grappin, sautant de toit en toit vers le lieu de réunion.

Il était vrai de dire que tu n’avais pas joué un grand rôle dans l’effondrement d’Arkham. Tu aurais pu aider davantage avec ton intellect, mais tu avais eu des problèmes en dehors de la ville. Pas qui n’était plus important que de défendre ta ville natale des crapules, mais tu n’avais pas pu jouer un rôle important dans la mission. Certes, tu avais été pourchassé avec tes “frères” un soir, mais tu n'appellerais pas ça vraiment aider. Tu n’avais pas joué un grand rôle, et tu le regrettais un peu. Mais au moins, le pire était passé, même si le meilleur pouvait être encore meilleur. Tu ne savais donc pas ce que tu pourrais apporter à la réunion plus de ce que la plupart savait déjà, mais au moins, comme ça tu serais à jour et fixé.

Tu commençais à voir apparaître les premières têtes lorsque tu t’aperçus que tu ne les connaissais pas toute. Oui, tu aurais reconnu Barbara et Jason entre toutes les têtes, mais deux têtes t’étaient encore inconnu. Plissant des yeux faces à cet imprévu, tu atterris sur un bâtiment pas si loin, mais à l’ombre des yeux d’en bas, donc caché des autres justiciers. Tu analysais la situation. Tu n’aimais pas les imprévus, mais ceux-ci venaient avec le travail… Tu n’aimais encore moins les inconnus, mais les voici. Dans tous les cas, tu devras faire confiance à Bruce. S’il avait invité de telle personne, c’est qu’il avait ses raisons, et bien que tu questionnais certaines de celles-ci, tu faisais confiance au père de la “famille” pour au moins être un bon juge de personnage.

Atterrissant sans bruit au côté de tes collègues justiciers, tu adressais un regard aux deux autres, gardant pour toi. Tu étais peut-être le plus stratégique, mais tu n’étais pas le plus social. Te mêler aux autres étaient déjà difficile à l’école, tu ne souhaitais pas le faire pour ton propre plaisir. Votre rencontre n’était pas pour se faire des amis, mais plutôt pour jauger les atouts de tous et mettre au point un plan d’action. Ton reclu se démontra par la seule phrase que tu prononças.
- Red Hood. Batgirl.
Dis-tu, adressant un regard aux personnes que tu interpellais, comme un salut. Croisant les bras, tu analysais les autres personnes présentes. Un homme se tenait plus loin, T-Shirt, Capuche et jeans, identité caché par un masque de tissu. Pas très utile et protecteur en combat, mais utile pour laisser de l’agilité. Une femme se tenait à côté. Capuche, vêtements noirs, collés au corps. Utile pour laisser les mouvements libres et agiles. Sûrement Méta Humain, par les Readings que tu recevais de ton masque. Le jeune homme t’inspirait plus confiance que la femme plus loin. Tu restais cependant sur tes gardes. Cette ville t’avait appris que personne n’est exactement ce qu’il dise être. Pas dans Gotham.
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyLun 2 Mar 2020 - 16:15

Choses à savoir :
- Il n'y a pas de tour prédéfini, donc vous pouvez répondre quand bon vous semble.
- Pour ceux qui veulent nous rejoindre, hésitez pas, je ne mords pas. Signalez juste que vous êtes légèrement en retard dans la réunion.


The Dark Knight


Les choses prenaient forme. Et contre toute attente, c'étaient les femmes du groupe qui faisaient honneur à la ponctualité du rendez-vous. J'étais un peu déçu par Nightwing et par Nightrunner, je pensais qu'ils seraient déjà là, à attendre mes ordres, à écouter ce que j'avais à dire pour reprendre la ville aux mains des forcenés. Batgirl, je me doutais qu'elle serait là, surtout après notre petite virée à Devil's Square. Quant à Lynn, je l'avais invitée, car je me devais de la garder sous mon aile et l'aiguiller de la meilleure des façons. Elle avait changé du tout au tout par rapport à ce que j'avais fait lors de notre dernière rencontre, en suivant la doctrine d'une justicière, pour qu'elle puisse oublier sa période criminelle. Du moins, je l'espérais ... En attendant, nous n'étions qu'une petite communauté, nous n'étions que peu ... J'attendais Damian et Care, qui devaient arriver eux aussi. J'avais cru comprendre que Damian était sur la piste du Joker, d'après les derniers indicatifs de ses positions. J'enrageais intérieurement, je lui avais interdit de le poursuivre. Je relève la tête, regardant chacun d'entre eux, la mine grave, patiente, je regardais, espérant qu'un ou deux autres alliés viendraient. Peut-être ... S'ils devaient arriver, ils arriveraient pendant la conversation. Je les avais briefés, et la ponctualité avait été instauré, s'ils ne venaient pas, tant pis pour eux. Je m'attendais quand même aussi à voir Jessica Ann Moore, que j'estimais énormément. Ce soir, on rassemblait les anciens, comme les nouveaux justiciers. Regardant les membres parmi nous, je me mis alors à parler, à prendre la parole, l'air de la nuit était agréable, malgré une légère brise froide qui soufflait de temps à autre. Mais l'ambiance était calme, trop calme. Le calme avant la tempête.

"Commençons. Il y'a beaucoup à dire."


Le début de la grande réunion commençait. Alors que je regardais les toits alentours, et ce silence qui régnait depuis que la ville avait récupéré Arkham City et ses pleins droits. Tout semblait calme, bienheureux, comme avant, mais je me trompais. On se trompait tous. La tempête approche, et même si les efforts faits ont été fructueux, quelque chose puait encore ... Et la pègre continuait à sévir, alliée avec la folie d'Arkham. Et les citoyens préféraient rester chez eux, à attendre que nous agissions, que nous prenions enfin les devants. Gotham City attendait beaucoup de notre plan de ce soir, et quoiqu'il arrive, quoiqu'il se passe, tout devait alors revenir à la normale.

"La mafia se regroupe. Des rumeurs prédisent une guerre de gangs entre Cobblepot et d'une vieille connaissance que vous connaissez tous, Carmine Falcone. Cette guerre doit être évitée à tout prix et en respectant nos règles. Des émeutes aussi vont arriver ... Et je compte sur vous pour contenir sans violence, les quartiers de cette ville."


Je rappelais mon interdiction de tuer. On pouvait faire mal, casser quelques os, amocher sévèrement en dernier recours pour empêcher une terrible horreur de se produire, mais en aucun cas, la tuerie n'expliquerait la justice auprès de ceux avec qui nous collaborons. Nous devons montrer que ce système fonctionnait, que Gotham City méritait mieux que la violence, la mort, et l’opprobre. Gotham était une ville qui méritait que l'on se batte pour elle, avec les valeurs, et la moralité. Mais c'était aussi pour Lynns que je rappelais ce détail. Pour bien lui faire comprendre que la mort ne résout rien, qu'elle envenime les survivants et qu'elle prépare un futur terreau de monstres.

"Encore bon nombre de criminels dans les rues. Des patients d'Arkham sèment la terreur et ceux de Blackgate se regroupent auprès des chefs de la Mafia. Les parrains, comme Black Mask, ont des caches d'armes dans la ville. Vos ordres sont de les trouver, et de les détruire si vous les mettez à jour. Des clans vont commencer à apparaitre, et plus dangereux que ce que nous avons affronter jusque là. La criminalité va augmenter d'un cran ... Je veux que vous soyez parés au pire."


Il y'avait d'autres choses préoccupantes, des choses plus sinistres qui se terraient dans Gotham, à commencer par l'asile d'Arkham qui me préoccupait. Nightwing, s'il avait pu être là, aurait confirmé mes prochains dires et ajouter lui aussi sa version sur les faits que je tentais de démontrer. De plus, des éléments religieux fanatiques commençaient à faire apparition, estimant vouloir la mort de l'entitée Batman au profit d'un retour à un âge d'obscurantisme. Un certain Blackfire était à sa tête, et il ne me revenait clairement pas. Cette secte m'inquiétait, et elle arrivait hélas, dans la dernière de mes priorités, je ne pouvais pas me charger de cet évangéliste pour le moment, pas avec le Joker, Nygma, ou Killer Croc dans les parages.

"Arkham City a causé bon nombre de changements, mais le mal est bien là. Les histoires avec Sharp et Strange ont brisé la confiance des Gothamites envers le pouvoir de la ville, envers notre système. Les émeutes m'ont été confirmées par une source personnelle. Et si cela devait arriver, la ville va s'embraser. Les citoyens de cette ville se retourneront contre nous. Nous en avions l'habitude avec le GCPD à une époque, mais les citoyens ... Ce sera nouveau."


C'était nouveau oui. Même si je pensais que certains caïds de la Pègre faisaient tout pour monter les citoyens de la ville contre nous, même si j'estimais que le GCPD était encore en partie corrompu, et même si j'avais des doutes sur Toreno et ses liens avec la mafia, il me fallait faire attention. Pour ce qui était des grands criminels à faire tomber, j'avais énormément de soupçons sur la planque de Sionis, et je me demandais même quand j'irai le déloger de sa tanière. Mais pour le moment, il faisait le mort et ne semblait pas montrer signe de vie, contrairement à beaucoup d'autres qui ne manquaient jamais de se montrer au grand jour. Le plus étrange, c'était toujours cette absence du Joker, qui normalement, aurait déjà dut refaire parler de lui. Peut-être qu'il s'était vraiment calmé dans sa période criminelle ? Peut-être qu'il était vraiment mort dans le creux de Devil's Square ? En parlant de pouvoir administratif, j'arrivais enfin à la dernière révélation de la soirée, sur Mickael Toreno.

"Toreno n'est pas digne de confiance. D'après ce que j'ai relevé, il se donne une bonne image, mais le mieux sera de relever des preuves pour le faire chuter. Il est de mèche, et je pense devenir avec qui. Mais tant que je n'aurais pas de preuves, je ne pourrais pas le mettre à terre. Je veux que chacun d'entre vous essaie de glaner des informations sur lui. Un homme de sa stature à la tête des services juridiques de la ville n'est pas une bonne nouvelle."


Voila en quelque sorte, les nouvelles du Journal Télévisé à Gotham City, légère ironie peut-être, mais je préférais que mes soldats aient d'abord les mauvaises nouvelles avant que nous ne passions aux bonnes. Il y'en avait ? Je n'ai pas l'impression. Pour le moment, la justice et notre groupe de vengeurs n'en était qu'à ses débuts. Maintenant, c'était à eux de me dire ce qu'ils voulaient faire, c'était à eux de s'intéresser au sort de leur ville. Je ne pouvais être partout à la fois, je ne pouvais pas agir seul, dans l'ombre, les choses avaient changé, et Batman n'avait pas le don d’ubiquité. Batman se devait d'être une ombre dans la nuit, cognant les criminels et en leur instillant la peur, mais Batman n'était pas éternel, Batman pouvait très bien un jour, être tué par le Pingouin, par le Joker, par Double-Face, ou même pas un petit truand dans une ruelle. Je m'attendais à ce qu'on me pose des questions sur les derniers évènements en date, et sur son année Zéro. Pour ma part, c'était la part du Lion, je me ferais un plaisir de cogner le Joker si je venais à le retrouver après toutes ses manigances. Une chose dont j'étais sûr, c'était qu'il y'aurait énormément de monde à l'asile d'Arkham à la fin de cette terrible épreuve.

"Pour ce qui est du Joker, je m'en fais une affaire personnelle."


Je fais craquer mes poings alors que j'évoque le triste clown. Mais un autre criminel pouvait aussi être une gêne de la même taille que le Joker. Un criminel qui restait toujours dans les ombres, en attendant de revenir au moment où tout irait le plus mal possible : Le Sphinx ... Un criminel qui attirait mon attention en ce moment, avec des jeux qui refont surface. Jadis, j'aurais pensé qu'il n'était qu'une menace mineure, sans grand intérêt, aux énigmes idiotes et trop faciles. Un génie oui, pour concevoir, élaborer, et créer des jeux tordus. Il avait une philosophie de vie basée sur le jeu et l'intelligence, comme son alias, il disposait de la vérité et de la sentence. Mais il avait une faiblesse, son égo. Edward Nigma était persuadé d'être le meilleur, mais hélas pour lui, je suis aussi très fort à ce petit jeu. Nigma devenait un criminel bien plus axé sur l'intelligence et sur la culture des énigmes. Je devais en faire une affaire personnelle. Je ne voyais pas Nightwing réussir à répondre à ses énigmes, ou bien Batgirl qui risquerait de foncer dans un de ses pièges mortels, non. Nigma était d'une autre trempe, et je me devais de le faire à ma manière. Après tout, un criminel aussi attentif et aussi intelligent que diabolique, méritait toute mon attention. J'en parlerai après, ainsi que de certaines figures de la Pègre. Mais on avait le temps pour le moment, d'en parler.

Fiche par (c) Miss Amazing


Nous sommes Gotham [Justiciers] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyMar 3 Mar 2020 - 12:38

S'appuyant avec nonchalance, désinvolture et avec un petit sourire aux lèvres, sur l'épaule de Jason – façon pilier de comptoir – Barbara reprit très vite son sérieux quand Batman arriva alors, sortant de sa cachette avec toute sa noirceur, et avec tout le dramatiquement théâtral, ou le théâtralement dramatique, effet qu'il savait si bien faire. Parfois, Bruce agissait véritablement comme un enfant qui aimait montrer qu'il savait faire quelque chose. Mais c'était une habitude qu'il avait prise depuis bien longtemps, conçue pour pouvoir garder en permanence la même aura. Difficile de lui en vouloir, sachant à quel point la simple mention de son nom avait tendance à faire peur à n'importe quel criminel de Gotham et de la Côte Est.

 « Cinq dollars qu'il va dire que le Joker est pour lui. » chuchota-t-elle à Jason.

Evidemment, elle avait gagné.

 « Tu me dois cinq dollars, Red Hood. » chuchota-t-elle de nouveau.

Barbara savait être sérieuse, mais elle ne pouvait s'empêcher de taquiner Jason et de faire un peu le pitre avec lui. Il était parfois trop sérieux, parfois trop désinvolte, mais elle l'aimait bien. C'était quelqu'un au passé douloureux, mais qui, caché sous son armure et son tempérament, avait un cœur et qui était capable d'aider ses amis quand ils en avaient besoin.

Toutefois, elle redevint normale peu après, car elle allait intervenir. La présence d'un si petit nombre d'entre eux, alors que Bruce avait certainement appelé d'autres gens, était assez inquiétante. Et si la rousse faisait confiance à Batman et à Red Hood, elle ne savait pas trop comment réagir avec le mec qu'elle avait croisé l'autre jour... et encore moins avec cette femme inconnue. Invitée par Bruce, sans doute ? Il fallait qu'elle la scanne discrètement et qu'elle fasse des recherches sur elle. Car pour le moment, elle n'avait pas trouvé grand chose sur le mec, Esteban, hormis qu'il vivait seul avec sa fille.

Un père qui voulait rendre le monde meilleur pour sa gamine. Louable, et risqué. Typiquement le genre de choses qu'elle ferait, ou que Bruce ferait, ou que Jason ferait. Il avait parfaitement sa place dans leur cercle.

 « Je me doutais que tu dirais ça pour le Joker. Mais je suppose que tu vas vouloir dire ça aussi pour d'autres : Scarecrow, Nygma, Cobblepot, Double-Face ? Du coup, il nous reste qui ? On sert juste d'indics ou on a le droit de taper des méchants ? »
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyMer 4 Mar 2020 - 19:53


Avatar1
Avatar2

Nous sommes Gotham

Jason observait les arrivées de tout le monde, visiblement deux nouveaux étaient de la partie. Des têtes qu'il n'avait jamais vues avant, une femme, une rouquine plutôt jolie puis un homme masqué. Soudains le grand manitou montrait enfin le bout de son nez, d'ailleurs Jay ne disait rien quand Barbara prenait appuie sur son épaule. Elle était l'une des seules personnes qu'il laissait l'approcher sans râler. Voilà qu'elle voulait pariée cinq dollars sur le fait que Bruce veuille garder Joker, un petit sourire était présent sur son visage. Elle avait raison mine de rien c'était sûr et certains.

Ok paris tenu.

Puis ensembles les deux anciens sidekick écoutaient les paroles de Batman. Tout ce qu'il disait était un tas de conneries. Tout ce qu'il voulait de ce réseau c'était des pions, il nous utilise quand il veut, puis nous remplace ou nous met sur la touche, toujours selon ses envies. Voilà une raison pour laquelle Jason ne supportait plus son ancien père, cet homme était le mensonge incarné. Rien qui venait de lui n'était sincère, tout était toujours dans le paraître. A partir du moment où ça n'allait plus, il se débarrassait de vous, avant de vous remplacer. Voilà comment fonctionnait Batman et voir ces nouvelles têtes pensées innocemment qu'il les aideraient. Ben voyons, il le fera que s'il y gagne quelque chose.

Mais Barbara le sortait de ses pensées, puis il plongeait la main dans sa poche avant de lui donner un billet de cinq dollars.

Puis un petit bruit d'agacement, avant de répondre à tout ce que venait de dire Batman.

Pourquoi ça ne m'étonnes pas ? Tu nous a fais venir simplement pour qu'on te serve d'espions. Comme si chacun d'entres nous te devait quelque chose. Pour ma part je ne suis plus un Robin, depuis longtemps. Je n'ai pas l'intention de te servir sagement comme le bon pions que tu vois en moi.

La dernière fois que j'ai été Robin on sait tout les deux ce qu'il s'est passé. Alors tu es gentil, mais si ce que tu es venu nous dire c'est qu'on dois sagement te servir des information et te regarder faire, alors ne compte pas sur moi.

Prend le comme tu veux ce n'est pas mon problème.


Les mots de Jason étaient secs, il n'appréciait pas être pris pour une marionnette. Mais comme l'histoire du scorpion et de la grenouille, c'était dans la nature de Bruce de manipulé tout le monde pour arriver à ses fins. Il l'a toujours fais et le fera toujours. Ca n'est pas prêt de changer. Ses yeux fixaient le chevalier noir, pleins de détermination et de défis. Barbara avait raison, il n'avait pas l'intention de leur laissé qui que ce sois.

Mais j'oubliais que tu passais ton temps à trahir la confiance des autres. Dans ton costume tu te pavane, comme étant la justice de cette ville. Effectivement tu es la justice à l'image de cette ville.

Quand à vous les deux nouveaux, je serais vous je en ferais pas confiance à cet homme. N'attendez rien de lui. Car il ne vous donnera que ce qu'il veut, ou ce qui lui est utile de donner.


Jason allait comme s'il quittait le toit, les mains dans les poches il attendait une réponse de son mentor. Voir jusqu'où il se perdrait dans ses mensonges et manipulations.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyJeu 5 Mar 2020 - 17:41



Comment s'incruster en beauté


Je ne comprends décidément pas cet homme. Il me laisse un mot, je viens en pensant qu'il a des informations pour moi et maintenant il nous parle de mafia et de personnes que je ne connais même pas, enfin à part le Joker. Je n'oublie pas notre rencontre pour le moins explosive. D'ailleurs, j'ai caché son arme dans mon dos et je compte bien l'utiliser ce soir, même si je ne suis pas décidé à l'aider pour le moment. Avant que je ne prenne la parole, un jeune homme au masque rouge le fait. Il semble nourrir une rancœur assez profonde envers Batman. Cependant, malgré l'avertissement qu'il me lance, je n'y porte pas plus attention que ça, ma rage s'aggrandit de plus en plus, l'impression d'avoir été prise pour un pion me débecte. D'un pas décidé, je me rapproche de la chauve-souris et me plante devant lui, mes yeux prenant la couleur de son costume.

- Dit moi, je me pose une question, tu m'as prise pour qui ? Depuis quand je dois t'obéir ? On a conclu un accord, il me semble. Je ne tue personne dans la ville et tu m'aides à trouver ce que je recherche. Depuis la première fois que nos chemins se sont croisés, je n'ai plus aucune nouvelle et là, tu arrives dans un style théâtral dépassé et tu oses me donner des ordres ?

Mon ombre danse autour de moi, elle passe entre les personnes qui nous entourent, les jauges, analyse leurs réactions. Néanmoins, elle semble être moins agressive envers l'un des hommes masqués, celui qui se cache derrière une capuche. Je ne détourne pas mon regard, mais j'en prends note. Batman ne bouge pas d'un centimètre, avec son costume et sa cape, il est plus imposant que moi, mais, pour le moment, je m'en fous. Il me met en colère ce type, je n'ai pas le temps de jouer à l'apprentie héroïne sous les ordres de quelqu'un qui traite ses "coéquipiers" comme de la chair à canon, pendant que lui part s'amuser avec l'autre taré de clown.

- Tu parles de personnes que je ne connais même pas, je m'en fous de la mafia dans cette ville, de leurs planques ou autres trafics. Depuis quand c'est mon problème ? Si ces apprentis héros veulent porter ton symbole et t'obéir comme à un gourou, tant mieux pour toi, mais moi j'en ai marre d'attendre. Tu connais mon identité et, au vu de ce que tu m'as dit à notre dernière rencontre, je veux connaître la tienne et c'est non négociable, même si je dois te forcer à le faire. Si tu veux que je suive tes règles et que je ne me laisse pas aller à faire couler le sang dans ma vengeance, alors toi aussi, tu dois suivre mes règles.

Je ne suis plus une gamine à qui on donne des ordres. Il ne manquerait plus qu'il me donne un couvre-feu. Cobblepot, Carmine Falcone, Toreno, et puis quoi encore, il va me demander de repeindre les tags dans la ville. Mon ombre s'approche de la seconde rousse, quelle jolie chevelure, un peu trop près à mon goût. Je siffle un coup et elle se glisse sous les pieds des présent pour se remettre aux miens. Le contrôle n'est pas total et, quand je suis dans un état de colère, elle veut faire mal, très mal aux personnes proches. Ne t'inquiète pas mon ombre, si cet homme nous a menti, le sang coulera dans les rues de Gotham et les cris briseront le silence de la nuit. Oui, c'est une promesse que je me fais, si je n'obtiens pas ce que je souhaite, je le prendrais de force. Je passe ma main dans mon dos et sors le pistolet du Joker en même temps que je parle.

- Quant au Joker, j'ai un petit compte à lui rendre, donc si tu vas lui rendre une visite, je viens avec toi, ou j'irai seule. Je lui ai déjà donné une bonne leçon, je peux recommencer. À toi de voir comment tu veux la jouer. Et toi,
en désignant Jason avec le pistolet du clown, je peux prendre mes propres décisions, je n'ai pas besoin des conseils d'un gamin et je m'en fous de ce que tu as pu vivre avec Batman. Moi aussi, je l'utilise d'une certaine façon.




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyJeu 5 Mar 2020 - 18:16

NOUS SOMMES GOTHAMBruce Wayne/Batman, Barbara Gordon/Batgirl, Jason Todd/Red Hood, Lynn Bakers/Dark Shadow, Tim Drake/Red RobinEsteban ne disait rien, se contentant surtout d’observer les personnes présente autour de lui, alors qu’il gardait les bras croisé sur son torse. Il faut dire qu’il préférait ne pas dire grand chose dans un premier temps, afin d’analyser les réactions des personnes qui se trouvaient autour de lui. Tout en écoutant le fameux Batman. C’est clair que ce n’était pas tout les jours qu’il pouvait croisé la chauve-souris, héro de Gotham City avec sa petite famille de… bébés chauve-souris, disons le comme ça. Le jeune homme ne réagissait pas dans un premier temps face aux paroles du Batman, plissant le regard bien vite face à la réaction de Red Hood, de ce qu’il avait entendu, et bien vite… Celle de Lynn par la suite… Ho bordel… C’était quoi ça encore… Un léger soupire s’échappa de ces lèvres, alors qu’il suivit l’ombre du regard. Il la connaissait, cette ombre… Ainsi qu’à la personne à laquelle elle appartenait.

Shadow, comme il se surnommait, fronça les sourcils, alors qu’il se mettait à grogner pour le coup. Sa allait partir en couilles cette histoire si ça continue de cette façon et franchement, ce n’était pas vraiment le but d’Esteban de finir au milieu d’une bagarre. Il nia de la tête pour le coup, soupirant lourdement, avant de poser les yeux sur l’arme que tenait Lynn, fronçant les sourcils en voyant qu’elle le pointait sur Red Hood. Bordel. L’Ex-Militaire usa de son pouvoir, faisant un pas en avant, pour finir par disparaître et réapparaître juste en face de l’arme, posant les yeux sur la jeune femme rousse.

Ca suffit. Calme toi. Maintenant.

Esteban la fixera durement de ces yeux bleus, qu’elle ne pouvait que connaître si elle faisait un peu plus attention, au lieu de s'énerver. Il semblait bien sec dans le ton qu’il utilisait. Il faut dire que ce n’était pas une situation qu’il appréciait grandement, il n’était pas là pour voir des gens se menacer, où envoyer qui que ce soit chier pour x ou y raisons. Chacun avait ces frictions avec d’autres, Esteban ne se mêlera pas de ce genre de choses, tout simplement que cela ne le regardait pas.

Je les connais pas non plus, ces types. Et pourtant, je crève d’envie de péter la gueule à ces petits merdeux parce qu’ils font bien chier Gotham. Ce n’est pas une question de savoir qui ils sont où pas.” Il finira par soupirer, jetant un coup d’oeil vers Batman, avant de poser la main sur l’arme qu’elle tenait, la forçant à baisser le bras. “Et en ce qui concerne le fait d’être un pion où pas. J’suis le seul maître de mes choix et de constater ce qu’il en sera.

Cette dernière phrase était adressé à tout le monde, d’une certaine façon, malgré le fait qu’il ne quittait pas des yeux la jeune femme. Avant de finir par soupirer pour une énième fois. Qu’est-ce qu’il foutait là déjà…? On pouvait se poser la question sur le moment. Il finira par retourner son attention sur le Batman.

Tu veux te faire les gros poissons. C’ton problème. Entraîne moi et j’te filerais un coup de main.

Il finira par croisé les bras sur son torse, lui aussi avait bien le droit de demander quelque chose, non? Après tout, lui aussi, avait envie de péter la gueule à un gros poisson, ce cher Deathstroke. Mais il avait bien vu qu'il était pas de taille la dernière fois qu'ils s'étaient croisés. Et autant dire que cela lui restait en travers de la gorge.


:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyJeu 5 Mar 2020 - 23:58

The Dark Knight


"Il suffit."

Je m'impose à nouveau. L'air est tendu et plus personne ne moufte. Je reste droit dans mes bottes. Une voix calme. Les tensions surgissent. Je ne sais pas ce qui est le plus pénible. Voir Barbara ne rien dire ? Non, elle ne voulait pas que les choses s'enveniment, je la connaissais bien. Jason me surprenait. Je le croyais rangé et là, il s'en prend limite à moi. Je peux le comprendre, mais je ne m'attendais pas à cela de lui. Il a même reprit le masque que je croyais abandonné. Comme quoi, les gens n'arrivent pas à tenir leurs paroles. Je pourrais monstrueusement envoyer chier Jason, mais je reste calme. Alors qu'il m'avait affirmé s'être rangé, il reprenait du service en tant que Red Hood, et cela me décevait, vraiment. Lynn quant à elle, semblait parfaitement en colère. Le sujet de mon identité n'était pas à l'ordre du jour, et je ne tenais pas non plus à lui montrer qui j'étais. Ce n'était pas encore le moment. Pas encore. Quant à Shadow, lui, il semblait avoir une certaine emprise sur Lynns. Bien. Cela pourrait la contenir. Mais je me demandais si ce duo pouvait être explosif. Si cela ne les mènerait pas à leur perte. Beaucoup de choses à redire, et pourtant, cela ne serait pas non plus la seule mauvaise nouvelle de la soirée. Il me fallait leur annoncer aussi le plus pénible.

"Je traque le Joker, et je m'occupe de son cas. Suite à cela, je quitterai Gotham. Pour un moment."


Vous vouliez une belle surprise avec effets d'une bombe à retardement ? La voila. L'annonce fera l'effet d'un choc, d'une bombe. J'avais prévu de partir pour le Tibet, avec Sélina si elle le souhaitait. En attendant, j'allais devoir laisser Gotham City en leurs mains. Personne parmi toute l'assemblée qui se tenait devant moi, pouvait s'en prendre au Joker. Ils ne pouvaient pas le comprendre et il pouvait les tuer assez facilement. Il avait réussit une fois avec Jason après tout. Le Joker n'est pas un criminel des plus faciles à cerner et cependant, je me devais de faire en sorte qu'il reste inoffensif le temps que je revienne de mon entrainement au Tibet. J'avais appris que certaines choses devaient être oubliées pour être apprises à nouveau. De plus, j'ai quelques comptes à régler avec Ra's Al Ghul. Alors que j'affirme à nouveau que c'est moi qui parle, je m'avance au milieu de l'assemblée. Je me devais d'assurer la pérennité du Réseau. Que les justiciers sachent quoi faire pendant mon absence. Peut-être que je devrais même demander à Jean-Paul Valley de venir à Gotham, pour superviser un peu tout cela. Même s'il avait été Batman à une époque, il avait toujours mon estime. Son implant du "Système" avait été neutralisé, et Azrael sévissait à nouveau en dehors de Gotham. Après tout, Jean-Paul Valley était capable de m'égaler, et de me surpasser dans certains domaines, mais j'étais le seul à pouvoir porter le masque et la cape.

"Je vous laisse la ville. Et je vous laisse gérer le crime à Gotham pendant mon absence. Vous me parlez de confiance ? De respect ? Très bien. Montrez donc ce que vous êtes capables de faire et on verra. Montrez-moi que vous êtes capables de gérer des monstres comme Sionis, Cobblepot ou Falcone, et on verra. Lorsque je reviendrai, nous reparlerons un peu de confiance."


Je regarde aussi Lynns, et c'est à ce moment-là qu'on discuterait. Pour tout dire, je n'avais pas envie de lui révéler mon identité, mais un jour, il faudra bien. J'avais promis de l'aider et de l'aiguiller vers son histoire et son passé. Quant à la grosse engueulade de ce soir ... Vous voulez la jouer comme ça les gens ? Et bien on va s'amuser un peu. Gotham City allait connaitre quelques moments assez difficiles, mais je ne doutais pas de leurs capacités. Je les mettais tous très clairement dans la merde. Une Gotham sans Batman, cela allait être dur. Bien sûr, je ne compte pas les laisser seuls face à l'adversité. J'ai briefé Le Chevalier, L'écuyer, et le club des héros pour intervenir aussi à Gotham. El Gaucho, le Mousquetaire et biens d'autres allaient se joindre aux festivités pendant mon absence. La guerre des gangs approche après tout. Mais les mettre dans la merde allait aussi les motiver, ils allaient essayer de prendre plus d'assurance, plus d'entrain. Du moins, je l'espérais. Je me tourne vers celui qui avait réduit au silence Lynns. Un homme intéressant. Il avait une certaine carrure et une certaine idée des choses qui se passaient dans la ville. Je pense que ce Shadow ferait une très bonne recrue pour la suite de mes idées.

"Lorsque je reviendrai, je te formerai. Tu as ma parole."


Vient ensuite le tour de Jason. Je ne sais pas quoi lui dire, je ne sais pas comment prendre les choses, surtout venant du fait qu'il avait reprit son masque mais ... Bien ... Il fallait endurer le coup aussi. Il faut croire que cette ville a besoin d'un Red Hood, même si je n'approuvais pas. C'était difficile à admettre, mais si je voulais garder un semblant d'unité dans la justice à Gotham City, il me fallait faire des efforts de mon côté, et cela m'en coutera. Tel que je me connais. Observant le casque rouge, je connaissais parfaitement ses anciennes méthodes, mais Jason a un certain amour-propre de lui-même et intérieurement, il essaiera de me rendre fier tout en restant le "rebelle" de la bande. Je le jauge, droit dans les yeux, avant de reprendre d'une voix grave.

"Montre-moi que je peux te faire confiance et j'essaierai de faire des efforts."


Je parlais bien entendu du fait de sa propension à la violence aveugle. Vient ensuite le tour de Tim et de Batgirl. Ils avaient tous deux été très calmes pour le moment, très silencieux. Batgirl était quelqu'un qui réfléchissait et qui savait déduire les probabilités que mon départ pouvait causer. Tim aussi était quelqu'un de brillant, très brillant. Et pour tout dire, c'étaient eux les cerveaux de la famille. Ce ne serait pas compliqué, Tim avait toujours eu le besoin d'être indépendant, et Barbara avait prit la direction du Burnside pour être justicière solo de ce secteur. Ils n'étaient pas du genre à vouloir rester en place dans un cercle restreint.

"Je compte sur vous pour tenir la ville aussi. Vous êtes de très bons éléments."


Je ne suis pas quelqu'un de sociable, et encore moins de franc sur les sentiments. Je n'allais jamais leur montrer que j'étais fier d'eux ou que je suis content d'eux. Non. Je ne suis pas comme ça, je n'ai jamais été comme ça. Et pourtant, ils faisaient avec. Et avec le sourire. Je n'aimais pas quitter Gotham City, mais mes raisons m'importent moi et moi seul. Je devais le faire et je me devais d'accomplir cette tâche. Personne ne le fera pour moi et c'était quelque chose qui me restait encore en travers de la gorge. La Ligue des Ombres n'était la seule raison de mon départ. Je me devais de me pencher sur certaines affaires encore non résolues, et surtout, j'avais encore le Gant Noir à traquer, et un entrainement intensif dans le désert de Gobi qui allait me mettre à rude épreuve pendant 10 jours d'affilée. Une chose était certaine, j'étais l'élément qui les raccrochait à cette vie nocturne et dangereuse qui nous liait tous, et si chacun voulait avoir la reconnaissance ou remplir ses objectifs personnels, il ne pouvait pas se passer de moi. Car Batman avait beau être un vrai sale con, le Batman était aussi quelqu'un qui était capable de résoudre les pires mystères de cette cité. C'était aussi un grand combattant, et quand il le pouvait, il essayait d'être un bon père adoptif, mais parfois, ce n'était pas gagné. La lourdeur émane de cette réunion. J'attends leurs avis, leurs réactions. Ce n'était plus comme au temps du bûcher des Hiboux. Les choses avaient changé dans notre groupe, et en mal. Je me sentais légèrement abattu intérieurement.

Fiche par (c) Miss Amazing


Nous sommes Gotham [Justiciers] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyDim 8 Mar 2020 - 17:40


.01000111
we are justice
ft. Justiciers
Pendant tout l’échange, tu t’étais retenu de dire mot. Tu n’étais pas une personne expressive, encore mois orale. Tu ressemblais bien à Bruce sur ce point. Tu en parlais pas, tu agissais, et si quelqu’un n’aimait pas tes manières, et bien, tu ne changerais pas pour un seul avis. Cependant, même si tu tu pouvais être considéré comme proche de Bruce, tu n’en étais pas plus que les autres membres de la famille ici présent. Bruce était une personne difficile à cerner. Ce n’était pas quelqu’un de sentimental, pas quelqu’un qui se parade avec son coeur dans la main. Non, il l’enferme dans une cage d’Inertron. Une cage protégé par un mètre de Kryptonite. Mais ce n’était pas de même pour d’autre personne, qui demandait d’avoir au moins une idée de ce qui arrivait. Certaine personne donnait leur coeur aux personnes volontier, mais avec Bruce, ces personnes ne faisaient que répétitivement se prendre un mur devenant de plus en plus dur, et finissait par abandonner. Tu pouvais en nommer plusieurs. Jason, Dick, Barbara, Stephanie, et même toi. Vous aviez tous fait confiance à Bruce, et il n’avait jamais montré une once de fierté, ou pas de la manière que vous le vouliez. Vous aviez tous des réaction différente. Dick, qui était parti, Jason qui trouvait tous les moyens de se rebeller, Barbara qui était elle aussi parti, Stephanie, qui… Enfin.

Tu relevas rapidement les yeux en entendant le bruit si familier d’un fusil. Mais pas n’importe quel fusil. Tu fixas le fusil des yeux. Ce fusil qui avait fait tellement de mort dans cette ville. Il appartenait à quelqu’un qui hantait tes pires cauchemars. Tes yeux se dirigèrent rapidement vers la personne la plus susceptible dans cette situation. La rousse inconnue dirigea alors le gun vers la seule personne qui réagiraient d’une manière dangereuse dans ce groupe. Jason. Tu fis un pas vers ton frère. Voyant l’autre inconnu calmer la fille, tu fis un pas de plus vers ton demi-frère.
- Jason.
Chuchotas-tu à tron frère. Ce n’était pas un avertissement, mais un mot pour lui dire que tu étais là. Tu n’étais pas une fleur bleue, mais tu restais son frère.
- Je compte sur vous pour tenir la ville aussi. Vous êtes de très bons éléments.
Tu te retournas vers Bruce. Ignorant son essai à un compliment, tu t’approchas du groupe, t’adressant à tous pour la première fois.
- Si nous voulons gérer la criminalité dans Gotham, il faudra se séparer les tâches.
Tu te retournas vers les deux autres.
- Je ne vous connais pas, mais je sais que si vous êtes ici, c’est que vous voulez aider cette ville. Alors je vous ferai confiance. Pour le moment. Et une confiance fragile. Sinon, pour ce qui est de Falcone et Cobblepot, ils semblent vouloir commencer une guerre de gang. Tu sortis ton bracelet et projetas un hologramme de la ville de Gotham, les antres des principaux mafieux imagés par une pin qui pointillait. Tu désignas les marques. Falcone, Cobblepot, Sionis. Dis-tu en les démarquant un part un. Les autres criminels de cette ville sont tout aussi importants, mais ce problème semble être plus urgent. Les lieutenants de Cobblepot se sont retrouvés, et cela n'annonce rien de bon. Tu fermas ton hologramme. Le plan de Batman ne semble peut-être pas tous vous plaire. Et a toi non plus, et aux personnes proches de toi, cela paraissait. Mais le problème du Joker devra attendre si nous ne voulons pas une guerre dans cette ville. Le Joker serait un problème bien plus pire si une guerre des Gangs prenait place à Gotham.

Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyDim 8 Mar 2020 - 18:29


Avatar1
Avatar2

Nous sommes Gotham

Tant d'hypocrisie, ça lui ressemblait bien ça. Alors que le jeune-homme faisait de son mieux pour se contenir, voilà que la rousse se sentais poussée des ailes. Elle semblait croire qu'elle pourrait ainsi leur imposé sa volonté. Mais il ne comptait pas répondre, elle n'en valait pas la peine puis ce qu'elle pensait ne l'atteignait pas. Jusqu'à ce moment. Alors qu'il écoutait les conneries de Bruce, un bruit familier lui faisait tourné la tête. Elle le pointait avec une arme, pas comme si elle comptait en faire usage mais elle le désignait clairement. Insinuant qu'il n'était qu'un gamin de qui elle ne voulait pas recevoir de conseil.

Mais Jason s'en foutait des moquerie, ce qui l'énervait c'était l'arme qu'elle tenait. Cette arme il la connaissait que trop bien, la rage montait. Sous son casque ses yeux étaient plein de haine, une haine si intense qu'elle pourrait être ressentie par ceux présent autour de lui. D'un geste instinctif il sortait son arme de poing, la pointait dans sa direction, avant de la chargée, prêt à tiré et l'abattre ici d'une balle dans la tête. Son doigt était posé sur la détente, il se tenait parfaitement droit, de l'extérieur physiquement il paraissait calme, mais psychologiquement il n'avait jamais eu autant de haine envers quelqu'un.

Je ne sais pas qui tu es. Mais tu viens ici jouée la dure, comme si tu étais quelqu'un. TU me pointe avec cette ARME ! J'en ai rien à foutre du deal que tu as avec lui, mais crois moi c'est la dernière fois que tu vas pointé ton arme sur moi...


Jason était vraiment à deux doigts de tirer, mais un homme masqué se mettait devant la rousse, puis Tim devant lui. Ses yeux se posaient sur son jeune frère, mais la colère était trop grande. Il gardait son bras tendu avec son arme au bout. Ce que Batman disait il ne l'entendait même pas, il n'avait rien à dire de toute façon cette situation était sa faute à laissé tout les barges de cette villes se promenés en liberté. Mais au moment où il allait appuyé sur la détente il regardait une dernière fois son frère, ce dernier n'avait rien dis, appart son prénom. Mais ça suffisait.

Red Hood faisait alors quelque chose qu'il n'avait pas l'habitude de faire, baisser son arme. Puis il la rangeait.

La prochaine fois que tu me pointe avec une arme. Assure toi de me tuer du premier coup, parce que moi je ne te louperais pas. Oui prend le comme une menace, s'en est une, peu importe qui tu es je te ferais la peau.


Puis venait le discours de Batman. Toujours fidèle à lui même, une guerre des gangs arrivait, tout ce qu'il trouvait d'intelligent à faire c'était de partir. Sans doute pour s'envoyer en l'air avec l'autre criminelle de Catwoman. Jason enlevait alors son casque, son visage il s'en foutait complètement. Les pseudo compliment de Bruce, ce n'était pas son problème. Il avançait jusqu'à se trouver face à Bruce, le regardant droit dans les yeux.

La seule raison pour laquelle j'accepte d'aidé, c'est parce qu'ils vont avoir besoin de mon aide...


D'un geste de la main il montrait Tim et Barbara.

Quant aux rookie que tu laisse traîner en ville, la prochaine fois assure toi qu'ils ne portent pas SON arme. Tu as vraiment vieillit, tu n'es plus le même, tu te laisse aller. Sache que je n'ai pas encore enfrin ton gentil code moral. Cette arme est plus dissuasive. Mais la prochaine personne qui fais ce qu'elle vient de faire y passe. Tu m'as bien compris ?

Ton avis j'en ai rien à foutre.


Jason attendait encore quelques secondes, observant son ancien père droit dans les yeux. Batman ne lui faisait pas peur, puis il lui tournait le dos pour écouter ce que disait Tim. Fallait se séparer, s'organiser, donner un rôle à chacun sinon la situation allait mal finir.

J'ai quelques contact dans les affaires de Sionis. Je peux le demandé des informations, j'ai aussi rencontré Cobblepot. Sachez qu'il n'a plus de lieutenant. Je m'en suis occupé, mais ce lâche de piaf a bien prévu une guerre. Ses stock gonflent, tout comme ses hommes, pendant une réunion que j'ai interrompue il parlait de reprendre le marché de Falcone.

Je pense que nous devrions nous séparer, nous organiser. Chacun un quartier, chacun sa cible, si on ne fais pas ça on est mort.

Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyDim 8 Mar 2020 - 19:11



Comment s'incruster en beauté


Je regarde l'homme qui pose sa main sur mon bras, j'observe ses yeux et je le reconnais. Esteban, ici ?! Comment, pourquoi ? Instantanément, mon ombre se met à tourner autour de lui. D'un côté, je suis heureuse de le voir ici, avec ce qui est arrivé il y a quelques temps, j'ai du mal à maitriser ma colère et mon pouvoir. Assister à un combat contre un démon n'était pas une bonne idée, cela m'a affecté plus que je ne le pense. Batman nous confie la ville, mais dans mon état actuel, je suis plus un danger pour elle qu'autre chose. Encore aujourd'hui, je perd le contrôle, laissant mon ombre m'envahir de son envie de meurtre. Si Esteban n'avait pas été là, je serai très certainement morte ce soir, mais certaines personnes ne s'en seraient pas sortie indemne. Doucement, je range l'arme dans mon dos, observant le gamin qui nous montre un hologramme de la ville. Il m'en faut un, cela m'évitera de me perdre à Gotham. Mes yeux sont redevenus azur et je prends la parole juste après le gamin.

- Tu ne devrais pas me faire confiance, pas en ce moment. Si vous avez besoin d'aide, il sait où me trouver.

En parlant, je pose mon index sur le torse d'Esteban et lui adresse un petit clin d'œil, mais le silence est vite brisé par le masque rouge qui pointe aussi une arme sur moi, avant de me menacer. Heureusement, il la range assez rapidement, mais les parasites en moi veulent du sang, ils veulent lui arracher la tête. J'ai l'impression qu'un clou me traverse le crâne et mes yeux pulsent entre le bleu et le noir profond. Rapidement, je me tourne le dos à tous et pose une main sur ma tête. Je me concentre, mais mon ombre se dirige quand même vers Jason, tournant autour de lui. Elle s'étend et prend sa forme. Les parasites reconnaissent un tuer quand elle en voit un. Elle pose sa main d'ombre sur sa tête, comme un adulte le ferait à un enfant pour le calmer. Et merde, foutu adn, je siffle, mais mon ombre reste un instant devant Jason, approchant ce qui semble être son visage du sien, avant de revenir à mes pieds, bousculant toutes les personnes sur son passage. Je secoue la tête et me dirige vers l'escalier de secours, histoire de pouvoir partir rapidement si je perds le contrôle.

- Oh, toi aussi, tu as un compte à rendre avec le clown, décidément, il est recherché par ici. J'entends ta menace, moi, je ne te tuerai pas. D'abord, je n'en ai pas les capacités actuellement et ensuite, j'ai déjà trop fait couler le sang. Je ne connais pas cette ville, ni les gangs, donc seule, je ne peux pas grand chose.

Je parviens à me contrôler et me tourne à nouveau vers les personnes sur le toit, mes yeux azur se posent sur Batman. Je n'ai pas beaucoup de temps, enfin, c'est que je ressens. Chaque jour, j'ai l'impression que mon ombre m'engloutit un peu plus, que cet adn instable explosera un jour. Je ne sais pas si je pourrais me contenir face à des gens comme le Joker. Puis, je regarde un instant Esteban, pour sûr, il ne rappellera jamais, c'est dommage, il me plaît bien, lui. Après ce qu'il vient de se passer avec le masque rouge, je comprendrai qu'il prenne ses distances. Je soupire et enlève mon demi-masque, dévoilant le bas de mon visage au reste du groupe, et surtout au masque rouge. Je lui lance un message, si tu veux me tuer, voici mon visage, ne me rate pas. C'est aussi pour éviter qu'une innocente crève s'il se goure de cible.

- Je ne suis pas sa rookie, je suis Dark Shadow, enfin ce n'est pas moi qui ai choisi, ce sont les gens qui m'appellent ainsi. D'après Batman, mon nom, c'est Lynn, je sais même pas pourquoi je cache mon identité ici, vu qu'apparemment, on est censé bosser ensemble,
en disant ça, je fixe Batman.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyDim 8 Mar 2020 - 19:45

NOUS SOMMES GOTHAMBruce Wayne/Batman, Barbara Gordon/Batgirl, Jason Todd/Red Hood, Lynn Bakers/Dark Shadow, Tim Drake/Red RobinEsteban esquissa un sourire en coin, malgré la surprise de la nouvelle, il était plutôt ravi que le Batman le formerait. Il faut dire que cela ne pourrait pas faire de mal pour lui, autant pour son pouvoir, que pour le reste. Mais il restait quand même surpris de savoir que le Batman partirait de la ville pour quelques temps. Gotham… Sans Batman… Alors ça… C’était difficile à imaginer, mais il avait l’air de prendre le risque de faire confiance aux justiciers présent pour protéger Gotham. Et en plus de ça, de leur donner une “missions”.  Ma foi, Esteban allait pas nier le fait qu’il ne refuserait pas, un deal, restait un deal et il comptait bien faire en sorte de l’appliquer. Bien qu’actuellement, la situation pouvait virer à tout moment en catastrophe et cela restait assez compliqué.

L’Ex-militaire tentait d’avoir les oreilles partout, les yeux sur tout le monde et était particulièrement sur le qui-vive. Il était hors de question que cette “réunion”  finisse par virer au drame. Son regard passa de la Bat-Family à Lynn à plusieurs reprise, alors qu’il fronça les sourcils. Le jeune homme trouvait que quelque chose n’allait pas chez la jeune femme, c’était étrange, d’autant plus quand elle s’éloigna. Qu’est-ce qu’il lui était arrivé depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vu? Sérieusement, il allait devoir aller la voir pour en tirer le fin mot de l’histoire. Il serra les dents en suivant l’ombre du regard, grognant pour le coup face à la provocation de l’ombre, autant qu’aux mots de Lynn. Il roula des yeux, alors qu’il la regarda retirer son masque.

Essaie de te tenir jusqu’à ce que se soit fini. J’te ramènerais chez toi après, Lynn.

Un léger soupire s’échappa de ces lèvres, alors qu’il finira par poser à nouveau les yeux sur les jeunes, jetant un rapide coup d’oeil vers Batman. Tout le monde avait l’air crispé face à tout ça. Rien qu’Esteban le ressentait, ces muscles étaient tendu, et ces doigts lui picotait atrocement. Le premier qui part en couille, il jura de lui mettre un coup de jus, juste pour le calmer un bon coup. Il finira par soupirer, retirant son masque et sa capuche, finissant par se pincer l'arête du nez. Décidément. Cette soirée semblait tendu. Enfin, il regarda vers Tim, qui donnait quelques informations, il plissa le regard, se massant un peu la nuque, se foutant pas mal qu’ils voyaient son visage. Comme Lynn l’avait dit, ils bossaient ensemble et autant dire que cela ne lui posait pas vraiment problème qu’ils finissent par savoir qui il était. Peut-être même qu’il y en avait qui le savait déjà, en plus de Lynn.

Il finira par croiser les bras sur son torse, s’approchant de la carte que Tim montrait, l’observant attentivement. Il fronça les sourcils, avant de lever le regard vers la Bat-family.

Falcone est pour moi et Lynn. Je connais le quartier. Çà vous va?” Il finira part porter son attention sur Lynn. “Non négociable.

Il forçait clairement à ce que Lynn bosse avec lui, et pour divers raison, mais surtout pour garder un oeil sur la jeune femme. Peut-être qu’il pourrait l’aider dans quelque chose. Sait-on jamais. Il finira par poser les yeux sur Batman. Il se demandait clairement à quoi il pouvait bien penser à l’heure actuelle. Et si franchement il serait d’accord.



:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyLun 9 Mar 2020 - 10:14

Il n'était pas dans les habitudes de Barbara de rester aussi silencieuse, mais que pouvait-elle dire alors que le groupe semblait avoir du mal à fonctionner ? Jason, fidèle à lui-même, était impulsif et réagissait aussitôt, violemment, dès qu'il se sentait un peu menacé ou que quelque chose lui déplaisait. Les deux « nouveaux » étaient des équations mystères compliquées, mais la jeune femme n'avait pas particulièrement un bon pressentiment sur la collaboration. Quant à Tim... eh bien, il restait lui-même. Réfléchi, calme, à l'écart du problème majeur pour pouvoir ramener tout le monde à la raison.

Et bien sur, il y avait Bruce.

Le Chevalier Noir avait usé de sa méthode préférée, celle qui consistait à donner des directives floues et à ne rien révéler qui puisse compromettre ses plans. Il avait des idées, il les mènerait jusqu'au bout. Le seul moyen de l'en empêcher, c'était de découvrir de quoi il s'agissait... avant qu'il ne soit trop tard. Mais ce qui pouvait tuer Batman, ce qui pouvait le mettre hors jeu, était au moins aussi dangereux pour tous les autres.

Barbara restait donc silencieuse, dans l'attente... et déçue. Elle avait espéré que cette fois, Bruce entendrait la voix de la raison et saurait prendre une décision qui mette tout le monde sur un pied d'égalité. Naïvement, car évidemment rien ne changeait. Même l'influence de Selina ne pouvait pas faire ça sur lui. Alors tant pis. Batgirl allait bien continuer le combat, car elle n'avait pas l'intention d'abandonner.

Mais elle le ferait à sa manière.

 « Très bien. »

Sa voix lui parut étonnamment faible, dans le brouhaha des disputes. Mais elle savait qu'ils l'entendraient. Et surtout que lui allait l'entendre. Et elle ferait ce qu'il fallait pour sauver la ville, quitte à passer par un style beaucoup plus impulsif, elle aussi. Beaucoup plus violent. Elle ne tuerait pas, car elle avait juré de respecter à tout jamais cette règle. Mais Batman verrait ainsi les conséquences de ses actions, et peut-être que cette fois, ça le ferait réfléchir.

 « Partagez-vous vos tâches, partagez vos envies et tirez à la courte paille si vous voulez, je m'en fiche. On va avoir du boulot, car Batman nous laisse nous démerder. Soit. Si vous avez besoin d'informations, je suis là ; je peux avoir accès à n'importe quoi, à n'importe quelle info. Mais si je trouve un des méchants avant vous, je lui casse les dents sans votre aide. »

Résolue, un brin énervée – ou plutôt exaspérée – la jeune femme commença à reculer pour s'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Vengeur
Messages : 386
Date d'Inscription : 27/09/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Vengeur
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : : ►Batman et le réseau ...
Jessica Ann Moore
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyLun 9 Mar 2020 - 17:12

HRP: Désolé pour le retard ....


Depuis quand il sonnait, bordel Il vient à peine de me montrer qu'il comptait sur moi et voila que je rate son appel. Sacré nuit, mauvais cocktail, alcool, médicaments et drogues, tout cela pour faire passer la douleur et endormir ce qui se cache dans l'obscurité de mon âme. Depuis mon coma, je le sens derrière mon visage, je peux l'entendre murmurer à mes oreilles. Il faut que je lutte, que je perde pas le voie que j'ai décidé de suivre. J'attrape mon costume, m'équipe, je me rend compte qu'il y a des taches de sang, souvenir du dealer que j'ai salué la nuit dernière. Cet abrutit avait décidé de vendre sa merde à des gamins des rues. Si il y a bien quelque chose qui m'énerve c'est ce comportement, raison du sang.

Mon monstre mécanique rugit dans les rues de Gotham, la dernière fois il m'a envoyé à l’hôpital. Mais lorsque l'on tombe de cheval, ne faut il pas remonter. Si il à lancé un appel, c'est qu'il prévoit de l'action, rien qu'à l'idée, l’adrénaline cours dans mes veines. Même si ce n'est pas la première mission à laquelle je participe, c'est la première depuis ma sortie de l’hôpital et mon départ de la maison familiale.

Le lieu du rendez-vous est particulier, surement un symbole, comme un rappel du mal qui ronge notre ville. Je me demande si je serais la seule et espère ne pas arriver trop tard, je ne veux pas Le décevoir, pas maintenant. J'ai besoin de Lui, de sa croisade, pour ne pas sombrer. J’aperçois le lieu du rendez-vous, je gare ma moto et me rend sur place. J’aperçois des silhouette dont une reconnaissable entre toutes. Je reconnais Batgirl, Robin, Red hood, les deux autres me sont inconnus. Si je reconnais Red Hood, c'est grace aux dossiers que j'ai lut dans le bunker. Robin et Bargirl déjà vu, soit au bunker ou lors d'une autre réunion sur les toits. Cette dernière ne s'était pas très bien passée, j'espère que celle-ci sera plus réussit. Je me rend compte rapidement que j'arrive trop tard, le briefing semble terminé, je me mord la lèvre inférieure. Mais je me ressaisit et m'approche un sourire sur le visage, mon regard caché derrière mes lunettes. Mais plus je m'approche de Lui, plus je me sens fautive et honteuse. Lorsque je m'adresse à Lui, je n'ose pas le regarder, me contentant de fixer son symbole sur sa poitrine
... " Désolé, même si je n'ai pas d'excuse. Je suis prête à aider et agir " ... Je me tourne vers les autres ... " Je suis à votre disposition et suivrais vos directives " ... Ma voix est plus assurée, on peut même percevoir mon déisr, si on possède une bonne oreille.
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyLun 9 Mar 2020 - 17:28

The Dark Knight


Bien, Jessica Ann Moore semblait décidée à venir me rejoindre. Elle avait reçu l'appel et c'était ce qui comptait. Un léger signe de tête pour la saluer tandis que je les écoute tous. Néanmoins, je ne m'attendais pas à ce que les choses deviennent de plus en plus tendues. Jason me montrait parfaitement son hostilité. Tim et Barbara semblaient parfaitement neutres. Quant à Lynns ... Il faudra que je continue de faire mes recherches sur elle, ainsi que sur Indian Hill et ce qui s'est passé à la fermeture du centre après que j'ai repris les rênes de Wayne Entreprises. J'avais légèrement étudié son cas, la jeune femme semblait se trouver toujours sur les lieux quand certains évènements venaient à poindre, notamment une rencontre avec le Joker ? Vraiment ? Si elle était là, c'est qu'elle avait quelque chose à faire, et que cette ville avait besoin de toute l'aide nécessaire, et malheureusement, elle venait de confirmer mes pensées. Tout le monde était bien présent, enfin, du moins ceux qui avaient daigné venir à cette petite réunion. J'aurais aimé que Damian soit là, pareil pour Owl. Elle savait pour Bruce Wayne et pour Batman, et je ne l'avais pas revue depuis la fois où je l'ai emmené à la Batcave pour soigner ses blessures et gérer son problème. C'était une immortelle de la Cour des Hiboux, et Gotham City subissait aussi un certain cas de vampires, ou de gens se prétendant être des vampires, c'était plus dans mon optique personnelle de le penser. Shadow était aussi présent, je l'avais convié car j'avais besoin de toute l'aide nécessaire, et malgré le fait que je ne le connaissais pas suffisamment, on sentait qu'il débutait quand même dans le métier de héros. Métier n'était pas spécialement le mot que j'aurais dû employer, mais il y'avait des niveaux dans l'acceptabilité des choses. Il fallait que je les surveillent. Tous. D'une manière ou d'une autre. La nouvelle de mon départ ne plaisait absolument pas. Je ne pouvais pas être partout à la fois, et malheureusement, je ne pouvais pas agir pour le moment, je ne pouvais pas me permettre de lâcher la piste de Black Mask ou du Sphinx, ou encore même celle du Joker pour me soucier d'une équipe de paras énervés et cinglés de la gâchette qui sont aussi menés par Deathstroke. J'avais encore beaucoup de travail dans Gotham City, et il me manquait du temps. Beaucoup de temps, trop de temps pour me permettre de me soucier d'eux.

"Les émeutes vont influer sur l'image que les gens auront de vous. Ne vous attendez à aucun remerciement de la part de ces gens, vous n'en aurez jamais. Méfiez-vous de ceux qui veulent votre confiance, et surtout, faites attention à votre entourage. Faites l'impasse sur la gloire et sur les acclamations du public."


Pour ce qui était du remerciement, je n'étais pas spécialement le genre de personne qui avait la tendance de remercier les gens. Un simplement grognement fit l'affaire et pour tout dire, normalement, on tirait sur les messagers qui apportaient des mauvaises nouvelles. Elle nous prévenait, d'accord, mais elle nous filait encore des mauvaises nouvelles. Et ça, cela m'énervait, surtout en ce moment. Voila mon ordre en cas de confrontation. Je n'aimais pas l'idée de collaborer avec Toreno, le nouveau flic en chef de Gotham City, il dépendait trop de certaines influences extérieures pour que je lui fasse confiance. Trop dangereux, et trop intégré dans sa propre faction. Non. Bien sûr, j'étais en tête de liste, j'étais Batman, le justicier qui a organisé tout ce bordel dans Gotham City, selon eux, j'étais une menace à éliminer, mais il semblerait que je partageais la vedette avec Batgirl et Jason, ainsi que Tim. Faisant craquer mes poings, j'observe la petite assemblée. Tournant mon visage vers Jason, je le jauge avec une mine sévère.

"Tu es le seul ici présent avec autant d'expériences et d'entrainements. Tu peux être un bon chef de groupe. Si tu t'en tiens à mes principes. Pour ce qui est de Batgirl, je tiens à ce qu'elle soit ta proche collaboratrice. Son analyse, ses talents et son intelligence vous éviteront de foncer tête baissée dans un piège."


Jason était un très bon élément, cependant, il n'en faisait qu'à sa tête, et même si j'étais capable de le mettre à terre, je me devais de lui réapprendre le respect et l'humilité. Barbara quant à elle, était quelqu'un de plus réfléchie, de plus intelligente, et elle était certainement, le cerveau du groupe. Quant à Tim ... Je pouvais dire qu'il était un excellent Robin, capable d'allier les prouesses de Jason, et le caractère de Dick. Mais Tim était quelqu'un d'unique quand il le voulait. Il me fallait aussi leur annoncer la mauvaise nouvelle, celle qui allait hérisser leurs cheveux sur le crâne. Car maintenant, ils étaient aussi des cibles potentielles à la folie d'un seul homme. Et rien que de penser à ce retour ne me donnait aucunement la possibilité d'espérer une quelconque grâce envers le destin. Il était là, et il y serait toujours, à revenir sans cesse pour espérer me détruire émotionnellement. Comment un être aussi vil pouvait vouloir me forcer à assister à un tel spectacle macabre ? C'était le Joker, rien de plus, rien de moins.

"Le Joker est bel et bien de retour. Il souhaite s'en prendre à mes plus proches alliés avant de me détruire moi. Soyez sur vos gardes, il est capable de tout. C'est pour cela que je souhaite m'occuper de lui personnellement. Pour éviter que vous finissiez dans des sacs en plastique noir. Dès mon retour, je vous formerai, et je tiendrai mes promesses ..."


Ce ne sont pas des paroles en l'air. J'essaie de rester calme au vu de la situation. Ma voix était grave oui, mais mes paroles étaient aussi brillantes qu'un diamant en terme d'espoir pour ces jeunes apprentis, en ce qui concernait bien sur, la discussion sur la formation et sur l'entrainement de ces jeunes âmes. Ils connaissaient bon nombre de choses oui, mais leurs techniques étaient encore hasardeuses, sans expérience réelle. Ils méritaient d'en connaitre mieux, ils étaient dignes, dignes de porter la cape et le masque, de se battre pour Gotham City comme je le fais chaque jour de ma vie sur Terre. Il fallait leur apprendre les bases, de manière rapide, et directe. La survie de leur actes nocturnes en dépendait. Reprenant une nouvelle fois de ma voix rauque, je m'avance vers l'assemblée réunie, bien en face de chacun.

"Si vous voulez vous être efficace, je vous conseille de ne pas trainer. La ville va très vite devenir une poudrière. Je ferai en sorte de revenir au plus vite du Tibet. J'ai quelques comptes à régler là-bas. Si je viens à tomber, j'attends à ce que vous vous releviez de ma mort, et que vous continuiez le combat."


Un mauvais pressentiment me guettait. Mes paroles étaient crues, mais il fallait mettre les choses au clair. Dans des situations désespérées, les causes et les effets étaient parfois terribles. Ce soir, Batman allait devoir devenir plus omniprésent que jamais. Même si je me devais de quitter Gotham City au plus vite.

Fiche par (c) Miss Amazing



Nous sommes Gotham [Justiciers] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
Polyvalent
Messages : 262
Date d'Inscription : 27/09/2018
Ombres de Gotham
Ombres de Gotham
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyMer 11 Mar 2020 - 0:50



Nous sommes attentifs.
Nous ne sommes pas dupes.

Nous partageons le contrôle et nous sommes patients, mais, un jour, nous espérons qu’elle se tournera vers nous, de son propre gré. Nous avons tout le temps de monde, mais, qu’en est-il d’elle – de notre précieuse et unique ? Nous avons compris qu’il y avait d’autres mâles qui occupaient son esprit et son cœur, mais nous avons espoir qu’elle écoutera l’appel de la raison et des ténèbres lorsque le moment sera venu.

Pour l’instant, notre précieuse et unique est affaiblie.
C’est à nous de la protéger, de la nourrir.

Nous n’apprécions guère ce rassemblement ni les mortels auprès desquels elle se tient. Nous les inspectons, nous les approchons, nous nous en jouons, mais il n’y a rien à en tirer, pour l’instant. Aucun n’a de la valeur ou de l’intérêt à nos yeux, autres que les mâles qui seraient susceptibles de la détourner de nous. Nous sommes magnanimes et, malgré ce sentiment désagréable et amère qui nous laissent les scènes intimes entre notre unique et ces…. Hommes…. Nous n’intervenons point à tort. Tout ceci peut-être bon pour son développement, pour sa stabilité et, à vrai dire, tant que nous la savons épanouie, c’est tout ce dont nous avons besoin – du moins, pour l’instant. Un jour, elle sera notre reine, notre moitié, notre tout et notre rien. Actuellement, bien qu’elle ait appris récemment qui nous sommes, elle ignore encore ce qui nous lie à elle. Elle ignore qu’elle est bien plus que notre enfant, qu’une création ou qu’un quelconque hybride.

Il en vaut mieux ainsi.
Il est encore trop tôt pour qu’elle apprenne ce que nous lui réservons. Elle n’est pas encore prête à assumer ou à assimiler de telles informations. Nous voulons qu’elle vienne à nous et pas le contraire. Ceci n’est pas son Destin, mais l’une des maintes voies qui s’ouvrent à elle, bien que les embûches et obstacles qu’elle trouvera au cours de son existence ne seront guère notre œuvre, nous ne pouvons pas empêcher ceux qui s’opposent à nous de s’y essayer.

Maintes fois.
Ils nous ont maintes fois arrachés nos précieux et uniques.
L’Esprit de la Création est un être cynique, capricieux et égocentrique qui n’a que faire de ce qu’il n’a point créé. Il n’est pas uniquement créateur, mais destructeur – tout comme Mère, tout comme nous. Nous n’avons que faire des querelles soi-disantes divines ou mystiques. Nous ne souhaitons que trouver notre place et pouvoir créer à notre tour. Nonobstant, il est encore trop tôt pour cela, également. Nous avons tout le temps de l’univers et bien plus. Même lorsque tout devra cesser d’être, nous demeureront toujours.

Nous éprouvons des émotions contradictoires et nous en percevons d’autres que nous ne parvenons pas à comprendre puisque nous ne les avons jamais éprouvées, auparavant. Nous percevons le changement qui s’opère en notre protégée, mais elle reste fragile et instable. Elle ne peut, même, pas assouvir ses propres besoins énergétiques. Comprend-elle ce qui se passe, vraiment, dans tout son être ? Son organisme n’est ni sera pas le seul à se modifier. Son esprit et son âme se verront touchées au fur et à mesure qu’elle plongera davantage dans les ténèbres avec lesquelles nous l’avons bercée.

Nous percevons sa colère, qui fait également partie de nous.
Nous percevons  sa nervosité, car elle pense perdre le contrôle à tout moment et, certainement, elle craint de prendre de nouveau des vies. A-t-elle conscience des bénéfices que ces morts lui procurent ? Ce n’est guère l’acte, en lui-même, mais ce qu’elle tire : l’énergie qu’elle prend, les âmes que nous absorbons et que nous partageons avec elle. Ce soir, nous devrons nous y prendre de la même façon, puisqu’elle ne semble pas décidée à le faire. Nous aurions pu tuer quelqu’un dans cette assemblée, mais nous comprenons que nous devons l’éviter pour son bien – même si nous ne pouvons pas nous empêcher de nous rapprocher contre son gré de la seule personne chez qui nous percevions une trace magique et relativement sombre.

Intéressant.
Elle était archaïque et diffuse, inexploitable, mais bel et bien présente. Cette femelle humaine ne nous était actuellement pas utile et, sûrement, elle ne le sera jamais – du moins, dans cette histoire. Nous nous  étirons, nous reformons et prenons une apparence plus neutre. Nous n’arborons plus la silhouette de notre précieuse et unique et nous sommes plus imposant. Nous toisons la vengeresse au sombre lignage, puis le rejeton au masque rouge que nous avions essayé de détendre, tantôt ; lui, à sa façon, semble également être marqué…

Rapidement, une présence aussi insidieuse qu’alléchante entra dans notre périmètre. Elle était partiellement cachée, mais rien ne saurait couvrir l’odeur putride d’un démon anthropophage. Faussement désintéressé et professionnel, il se déplaçait avec ce qui nous avait été dit être un stand de nourriture. À l’odeur, ça semblait être quelque chose d’oriental, sûrement ce que les Hommes appelaient du kebab et autres ; repas qui ne me dit rien qui vaille et qui n’attise pas même ma curiosité, d’autant plus, en sachant qui le préparait.

Cette abomination avait perçu notre présence, mais quelque chose nous disait qu’il n’hésiterait pas à nous attaquer s’il n’y avait pas d’autres mortels présents. Il devait tenir un minimum à son identité humaine et à cette couverture, cette farce, qu’il s’était construit. Ce n’était pas un diablotin de pacotille, mais ce n’était pas quelqu’un pouvant être susceptible de nous mettre en difficulté. Pas si nous prenons le dessus et attaquons en premier. Il n’avait pas d’âme, mais il en avait dévoré quelques-unes et son énergie pourrait rapidement ressourcer notre protégée.

Des murmures et voix distordues, mais profondes se font vaguement entendre – incompréhensibles pour nos  contemporains. Nous tentons de nous adresser à ELLE, tout en revenant à ses côtés, posant l'une de nos mains presque menaçantes sur sa pâle joue. Nous lui disons que nous sommes là pour elle, que nous allons l'aider... qu'elle se sentira mieux, bientôt. Également, nous la mettons en garde et la prévenons du danger, ainsi de ce que nous prévoyons de faire. Nous savons qu’elle a promis audit Batman de ne pas tuer, mais c’est une promesse qu’elle ne pourra pas garder indéfiniment.

En attendant, c’est à nous de le faire.
À nous de lui apprendre.

Avec une tendresse qu'on n'aurait jamais pu nous soupçonner, nous avons posé notre front contre le sien avant d'emprunter son enveloppe charnelle. À ce moment-là, nous activons chacune des portions de notre qui vivent en elle pour lui redonner la force et l’agilité nécessaires à passer à l’action. Non sans avoir modifié un tantinet son apparence, nous partons à la chasse.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyMer 11 Mar 2020 - 11:40



Comment s'incruster en beauté


J'entends à nouveau cette voix qui m'appelle, la magie de John se dissipe en moi, laissant place à une faim insatiable. Je savais que de quitter la maison des mystères si tôt après l'accident magique était dangereux, mais rien ne pouvais me préparer à cela. L'entité démoniaque s'approche de la nouvelle venue, je siffle, mais mon ombre m'ignore. Son changement de forme me fait comprendre pourquoi, Il est là, Il ressent ma faiblesse actuelle et en profite pour prendre forme ici. Je ne sais pas comment réagir, si même Lucifer lui-même n'a pas voulu être mêlé à cette histoire en refusant d'aider John, comment moi, simple humaine modifiée, je peux lui résister. Il se tourne ensuite vers l'homme au masque rouge, le toisant, menaçant. Oui, c'est bien une menace non dissimulée. Puis, Il se tourne vers moi et avance, j'entends sa voix, tout le monde peut l'entendre à ce moment précis. Je reste sur place, tétanisée, mais, étrangement, je n'ai pas peur de lui. Je ne ressens aucune menace émanant de lui. Il sent ma faiblesse actuelle et veut y remédier. Il me prévient de la présence d'un démon non loin, me fait comprendre que je dois m'en débarrasser, que sa mort me redonnera des forces, mais Il comprend que je ne peux pas le faire moi-même, Il sait que c'est trop risquer.

L'ombre pose son front contre le mien et une nouvelle énergie m'envahit, les ténèbres prennent possession de mon corps. Mes yeux deviennent entièrement noirs, comme quand j'utilise mon pouvoir, cependant, d'autres changement s'opèrent. Des craquelures emplies de ténèbres apparaissent autour de mes yeux, mes avants bras sont recouverts d'ombres, mes doigts fins sont remplacés par des griffes acérées. Un sourire s'étire sur mon visage, Il est satisfait, je suis trop faible pour lui résister et je le laisse prendre le contrôle de mon corps. Les personnes présentent peuvent les ressentir, les ténèbres qui m'envahissent. Cette sensation doit leur être particulièrement désagréable, faire peut être remontées les choses qu'ils cachent en eux.

J'ai l'impression de m'endormir, d'être spectatrice, qu'Il m'englobe dans un drap ténébreux pour me protéger. À cet instant, je comprends que je ne peux pas tenir ma parole et que, ce soir, le sang va couler, même si c'est celui d'un démon de bas étage. Et dire qu'il y encore quelques temps, avant ma rencontre avec John Constantine, je ne croyais pas au monde surnaturel, pour moi, il n'était question que d'histoire servant à faire peur aux enfants ou à donner une signification à ce que l'homme ne peut comprendre. Finalement, chaque légende prend son sens à Gotham. Mon regard se porte sur la petite ruelle en contre bas et je le vois, le démon, poussant un chariot de nourriture. Quelle planque parfaite pour attirer ses victimes, pour ma part, je le trouve pitoyable. Mon humanité s'endort, laissant place aux besoins primaires de l'entité qui me contrôle. Ne laissant pas le temps à qui que ce soit de réagir, je disparais dans l'ombre, m'engouffrant comme le ferait quelqu'un qui se laisse couler dans l'eau. J'arrive rapidement en bas, derrière le démon qui sifflote. En sentant notre présence, il s'arrête et se tourne rapidement, essayant de nous blesser. Il peut ressentir notre envie de meurtre, les ténèbres qui planent sur lui. Pauvre créature, il sent la mort approcher et il ne peut pas se défendre. Quand il se tourne à nouveau vers son chariot, nous nous tenons devant lui, ma langue passe sur mes lèvres. Son regard ne ment pas, il comprend que ce soir, il va nous servir de nourriture. Sa magie sera notre, afin que mon corps se soigne. Avec une lenteur terrible, j'enfonce mes griffes dans son thorax. Il ne bouge pas, semblant se résigner à sombrer dans nos ténèbres. Le sang coule sur le sol et, tout aussi lentement, ma main ressort, tenant le cœur du démon qui s'écroule devant nous.

Je peux sentir la magie affluée en moi, c'est exquis, jouissif, apaisant. Il semble satisfait en voyant le corps du démon prendre feu. Batman m'a interdit de tuer et, en échange, promis de m'aider. Est-ce que cet arrangement s'est brisé en mille morceaux au moment où le cœur du démon tombe au sol pour prendre feu à son tour ? Possible. Tant pis, je trouverai un autre moyen, d'autres personnes qui me comprennent mieux que lui. John l'a déjà fait, en m'expliquant ce qui vivait en moi. Esteban lui aussi, en m'acceptant comme je suis, enfin, comme j'étais. Avant que je ne montre mon côté démoniaque. Cela m'embête plus que la désapprobation de Batman, Esteban est quelqu'un de gentil et je ne peux pas me permettre de le laisser me détester, pas maintenant. Lentement, l'ombre quitte mon corps, laissant au passage un vide dans mon esprit. Je ressens à nouveau le froid de l'hiver. La fièvre baisse drastiquement, cette colère inutile que je ressentais, c'est estompée, pour laisser place à de la satisfaction. Je ne regarde pas en haut, je ne veux pas croiser son regard, nous en parlerons plus tard. Mes mains couvertes de sang tremblent, il me faut me calmer, m'isoler, afin de ne pas prendre goût à cette activité nocturne. Bien que tuer les démons qui traînent à Gotham serait une bonne chose.

Soupirant une dernière fois et remettant mon demi-masque, je disparais encore dans les ombres, je quitte cette réunion qui m'a fait perdre le contrôle. Comprends-tu, chauve-souris, que je ne peux pas obéir à tes ordres. Tu ne peux pas contrôler une force qui te dépasse, tu ne peux pas savoir à quel point j'ai changé, toi qui dit me connaître. Je suis devenue les ténèbres qui se tapisse dans la nuit, attendant sagement une opportunité. Bien que je ne ressente pas l'envie de tout détruire, je n'hésiterai pas si on se met en travers de mon chemin. Maintenant, ils sont prévenus, je ne contrôle pas tous mes faits et gestes, me menacer est une très mauvaise idée. Je suis son unique, bien que je ne comprenne pas ce que cela veut dire, Il n'hésitera pas à tuer celui qui me fera du mal. Je les laisse méditer sur cela dans le silence qui envahit à nouveau la ruelle.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyMer 11 Mar 2020 - 14:31

NOUS SOMMES GOTHAMBruce Wayne/Batman, Barbara Gordon/Batgirl, Jason Todd/Red Hood, Lynn Bakers/Dark Shadow, Tim Drake/Red RobinAu moins, tout le monde avait l’air de se mettre d’accord sur leur “cibles” respectif. Un soupire s’échappa de ces lèvres, alors qu’il était clair pour lui qu’il garderait un oeil sur Lynn, et les activités de Falcone. Il regarda les autre un par un, les écoutant et attendant leurs avis, avant qu’un frisson ne lui traverse le dos… Il y a un truc qui allait pas… Il observa l’Ombre se mouvoir, faire des choses qu’il n’aurait jamais soupçonnée d’une ombre… Il faut dire que Lynn était pas quelqu’un comme une personne normal, bien au contraire. Il plissa les yeux en regardant vers la rouquine, fronçant les sourcils. Qu’est-ce que c’était que ce bordel encore…? Il avait soudainement un mauvais pressentiment et ce genre de truc c’était déjà passer plusieurs fois chez lui. Il crispa la mâchoire, regardant vers Batman et les autres, tendant la main vers eux, comme pour leur dire de ne pas boucher.

Dans un premier temps, Esteban voulait observer ce qu’il se passait, c’était bien comme ça qu’on lui avait appris à agir… Observer et après on rentre en action… Il fronça à nouveau les sourcils avant de s’avancer vers le bord du toit soudainement quand elle disparaissait, regardant en bas de la ruelle. Il y avait quelque chose d’anormal chez elle, actuellement. Lynn n’était pas comme ça quand ils se sont rencontrés. Elle avait l’air… Instable où quelque chose de ce genre là. Il la chercha du regard, plissant les yeux, avant de la voir tuer quelqu’un, grimaçant. Pas que cela lui semblait horrible, des morts il en avait déjà vue, mais il détestait l’idée qu’on tue des personnes… Même des gens “bizarre”... Avant qu’elle finisse par disparaître à nouveau…

Putain… C’était quoi ça…?

C’était quelque chose dont il n’arrivait pas à comprendre. Est-ce qu’elle était en train de perdre le contrôle? Qu’est-ce qu’il s’était passer bordel durant la semaine où ils ne s’étaient pas vu?! Il fronça les sourcils, prenant une inspiration, avant de poser les yeux sur Batman.

Je m’occupe d’elle. Lynn a l’air de te connaître, alors… Je te tiendrais au courant.” Il sourit. “T’as bien choisi ton moment pour quitter la ville, Batou.

Le jeune homme regardera par la suite vers les autres, plissant les yeux, avant de soupirer. Bordel… Une réunion qui avait l’air de tourner plus mal qu’il ne l’aurait penser. Il regarda à nouveau vers la ruelle.  L’Ex-militaire posa les yeux sur Barbara par la suite, lui souriant doucement.

Je suppose que tu sais très bien où m’trouver. S’il y a besoin, je ne suis jamais très loin.

Le presque trentenaire finira par sourire à l'assemblée, avant de remettre sa capuche et de faire un signe de deux doigt sur son front, pour finir par disparaître aussitôt comme il était revenu. Il avait beau avoir envie de rester plus longtemps, il ne pouvait pas non plus se résoudre à laisser Lynn vagabonder en ville de cette façon. Alors forcément, qu’il irait à sa recherche. Bien qu’il allait directement se rendre chez elle, c’était sûrement là-bas qu’elle irait se réfugier.


:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyJeu 12 Mar 2020 - 13:33

Barbara resta de nouveau silencieuse un bon moment, observant et écoutant. Comme à son habitude, Bruce restait enfermé dans sa pensée, ne voulant pas assumer qu'il y avait des alliés fiables et capables autour de lui. Et surtout, c'était un test supplémentaire, et cela elle le comprenait maintenant. Elle avait espéré – et peut-être que Jason était venu dans cette optique aussi ? - que ce serait différent, qu'il aurait un peu appris à faire confiance et que quelque chose de bon serait sorti de sa relation avec Catwoman. Mais non.

Non, au lieu de cela, il annonçait qu'il partait, qu'il leur laissait la ville. Le connaissant, il pouvait y avoir plusieurs raisons à tous ces faux-semblants : un test de leurs compétences, un test de ce qu'il se passe sas lui à Gotham car il pense en être la source des maux, une affaire à régler ailleurs, une intuition se trouvant à l'extérieur de la ville... ou tout ça à la fois. Il était impossible de connaître la réponse à cette question, et la rouquine n'en apprendrait davantage que trop tard, bien sur.

Très bien. Soit.

Elle resterait donc sur son idée, et elle allait repartir ce soir en se fichant pas mal de ce qui pouvait arriver à Bruce là où il allait. Il leur laissait la situation telle qu'elle était entre les mains, alors il allait devoir assumer ses conneries. Si quelque chose de mal arrivait, alors Barbara réagirait, et accuserait Bruce pour sa négligence. Car ce n'était pas tant le fait d'être laissés seuls qui dérangeait la jeune femme ; c'était plutôt le fait qu'il le faisait comme pour se prouver quelque chose.

Il avait déjà fait le coup, et il n'était de toute façon pas difficile de savoir ce qu'il se passerait. Sans Batman, la criminalité prendrait un grand coup de boost, et les super-vilains deviendraient plus dangereux que jamais.

Barbara recula encore d'un pas, sentant le bord du toit sous son talon.

 « J'ai dit ce que j'avais à dire. On fera comme on pourra, on fera ce qu'on a à faire. Mais Batman... sache que tu fais une erreur. Et tu seras responsable des conséquences. »

Et sur cette dernière phrase, la jeune femme s'évapora dans la nuit pour rentrer chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyJeu 12 Mar 2020 - 19:17


Avatar1
Avatar2

Nous sommes Gotham

Cette réunion devenait n'importe quoi, Batman qui ne disait rien appart annoncer ses vacances. Mais Jason était encore loin du compte, alors qu'il observait avec Tim pour savoir comment s'organiser, la rousse qui l'avait menacé plus tôt commençait à se comporter de façon étrange. L'observant du coin de l'oeil il ne comprenait pas tout ce qu'il se passait, à vrai dire il s'en foutait un peu. Jusqu'au moment où elle sautait du toit, visiblement pour aller tuer un type plus bas dans la ruelle. Il n'y croyait pas ses yeux, qu'est-ce que c'était que ça ? Bordel encore des barges étranges.

Mais son attention était rapidement tournée vers quelque chose d'autre, son téléphone sonnait. Comme s'il avait reçu un message, qui pouvait bien lui envoyer des messages ? Roy ? Non il l'aurait appeler directement par radio. Le logo qui s'affichait était celui de Damian. C'est vrai qu'il n'était pas venu ce soir à la réunion, que faisait-il ? Puis envoyé un message n'était pas son genre non plus. Jason comprenait rapidement que quelque chose n'allait pas, il attendait quelques secondes pour voir si les autres en recevaient aussi. Mais non personne ne prêtait attention au Red Hood. Il ramassait alors son casque au sol, devant lui Barbara comptait partir.

Une fois qu'elle disparaissait du toit, il la suivait rapidement. Donnant pour seule excuse :

Je dois y aller. Tim on se tiens au courant pour la suite des événements, je propose qu'on se retrouve chez moi.

Batman.


Puis d'un pas décidé il rattrapait Barbara. Si Damian l'appelait à l'aide c'est que quelque chose n'allait pas, de plus sa localisation était dans un endroit qu'il connaissait bien. Une planque du Joker, il allait avoir besoin de renfort. Jason remettait son casque avant d'envoyer un message à Barbara qui était déjà partie.

Barbara. Quelque chose ne va pas, Damian m'a envoyé un message, il est localisé dans un endroit connu pour avoir abrité le Joker et son gang. On sait tout les deux qu'il n'aurait pas envoyé de message pour rien, accompagne moi s'il te plaît je vais le chercher.

Il ne faut rien dire à Bruce, je suis le seul à avoir reçu un message. Je t'envoie l'adresse rejoins moi si tu accepte.


Jason montait sur sa moto, démarrant rapidement, puis il partait en direction du point de localisation. Le code de la route n'était pas son problème, il filait à travers la nuit. La situation était grave, il ne pouvait pas perdre plus de temps. Le voilà en route pour aller sauver son jeune frère.


Revenir en haut Aller en bas
Vengeur
Messages : 386
Date d'Inscription : 27/09/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Vengeur
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : : ►Batman et le réseau ...
Jessica Ann Moore
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] EmptyLun 16 Mar 2020 - 20:57

On pouvait dire que cette réunion n'était pas ce que j'avais espéré. D'une Il devait partir, de deux le Joker était de retour et pour finir il semblerait que ses héritiers ne parviennent pas, une fois de plus, à Le suivre. Chacun semble rester sur son idée, je laisse échapper un soupir, à la fois désolé mais aussi me rendant compte du poids qui vient de poser sur mes épaules. Quoiqu'il en soit, je suivrais ses conseils, ses directives, je n'ai qu'un seul objectif protéger les innocents de Gotham et punir tout ceux qui leurs nuisent. Je préfère ne rien dire n'étant pas au fait de tout ce qui a put se dire ce soir, du moins je ne compte pas partager mes opinions sur le comportement des uns et des autres.

Quelque chose cloche avec les deux inconnus, je ne saurais dire quoi. Mais si Il les reconnais, qui suis-je pour les juger et les mettre en doute. D'ailleurs au vue de mon propre passé, je suis certaine que je ne ferais pas l'unanimité et attirerais une certaine méfiance. Je reste donc immobile, les bras croisés, attendant de voir la suite. La première à réagir est Batgirl, elle décide de partir, je ne comprend pas ces derniers mots. Elle semble remettre en cause Sa décision, du moins considérer que celle-ci sera cause de problèmes. Il est vrai que son départ, risquerait de donner aux criminels un essor, mais on était là pour cela. C'est pour cela qu'il avait décidé de créer ce réseau et de prendre des alliés dans son combat. On était là pour l'épauler, pour apporter notre soutien. Je ne suis pas un mouton, je ne suis pas du genre à suivre les ordres sans réfléchir. Mais depuis quand se bât-il dans cette guerre qui semble éternelle. Si on doit prendre une partie de sa charge, s'assurer que son absence n'aura pas d'effet ou du moins peu importants, n'est ce pas la moindre des choses. En décidant de porter nos tenues, de se tenir à ses côtés, d'aborder pour certains son symbole, ne se doit on pas de faire un effort, de lui faire confiance. Red Hood suit de peu Batgirl, il semble avoir reçut un appel. Je les regarde partir, avant de m'adresser à Lui ...
" Faite ce que vous devez faire, je ferais de mon mieux et je pense qu'on le fera tous " ... Je n'aime pas donner l'impression de parler pour les autres, d'ailleurs je n'aime pas parler pour autrui. Mais je n'ai rien dit de particulier, juste une banalité. Je ne peux m'empécher par la suite de me montrer un peu égoïste ... " Ne vous inquiétez pas pour nous ou pour Gotham. J'ai décidé de défendre ses habitants et ce bien avant d'avoir atteint l'age de raison. De plus mon sang coule déjà dans les caniveaux et rues de la ville. Je connais les risques et les dangers et leur fait face depuis plus longtemps que je ne porte cet uniforme. Gotham est ma ville, elle fait partit de moi et je ferais ce qu'il faut pour la protéger " ... Je ne sais pas si mes mots font sens, mais c'est ce que je ressens et je me montrerais toujours honnête avec Lui. Je ne sais que faire, dois-je partir, attendre qu'il mette fin à la réunion, je me sens idiote et ma prise de parole ne m'aide pas. Pourquoi a t il fallut que je l'ouvre, pour le rassurer, peut être. Il n'est pas qu'un symbole, un modèle, il est un homme et lui aussi à besoin qu'on le rassure de temps en temps. Mais était ce à moi, ais-je fait ce qu'il fallait pour cela ? Je ne suis vraiment pas à l'aise dans ce genre de situation, je préfère lorsque je fais usage de la violence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nous sommes Gotham [Justiciers]   Nous sommes Gotham [Justiciers] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous sommes Gotham [Justiciers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Pioneer's Island :: Park Row :: Crime Alley-