Imaginez le Mythe de Gotham City




Batwing

Azrael

Orpheus

Katana

Tarentula

Nightrunner

Zatanna

Ragman

Huntress

Simon Dark

Misfit

Stryx

Deathstroke

Duela

Blackfire

Pyg

Quiz

Fright

Zsasz

Killer Moth

March Hare

Magpie

Man-Bat

Strange

Holiday

Sofia Falcone

Mario Falcone

Le Lynx

Tobias Whale

King Snake

Blockbuster

The Bone

Requin-Tigre

Kossov

Omerta

The Jazzman

Julie Madison

Slam Bradley

Dr. Arkham

Aaron Cash

Silver St Cloud

Thorne

Zorbatos

Bullock

Alyce Sinner

Crispus Allen

Montoya

Jason Bard

Talia Al Ghul

Nyssa Al Ghul

Vertigo

David Caïn

Deadshot

Le Senseï

Whisper A'Daire

Bronze Tiger

Catman

Dr Darrk

White Ghost

Merlyn
Derniers sujets
» Drôle de trouvaille - mission solo - 17.01.18
Discussion tardive [PV Batman] EmptyAujourd'hui à 3:08 par Lonnie Machin aka Anarky

» Laisses toi glisser, gars.
Discussion tardive [PV Batman] EmptyAujourd'hui à 1:05 par Benjamin Shelby

» Time to Play
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 22:58 par Liam Faith

» Une faim singulière [Pv Porcelaine)
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 22:24 par Porcelaine

» Une rencontre au pas, de tir ! (Feat : Barbara Gordon)
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 22:02 par Barbara Grayson / Batgirl

» Mission : "Recevoir une plainte" (Feat : Lisbeth)
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 20:59 par Liam Faith

» Blabla
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 20:50 par Cassandra Cain/Black Bat

» Un robot au chomdu - pv Serena Ardwin - 15.01.18
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 19:39 par Lonnie Machin aka Anarky

» La banquise est froide [PV]
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 19:15 par Oswald C. Cobblepot

» La Nuit au Musée [Cassandra]
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 18:58 par Cassandra Cain/Black Bat

» Trois en moins pour l'honneur [PV - Serena Ardwin]
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 18:31 par Serena Ardwin

» Règlement à OK Gotham [PV Nightwing, Elio, Liam, Batman]
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 18:05 par Dick R. Grayson/Nightwing

» La Course au Jouet
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 17:41 par Serena Ardwin

» Quelques maux à se dire - Alexa Varon BomberGirl - 29/09/17
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 16:54 par Lonnie Machin aka Anarky

» Flitlings and trolls are on the menu. [Pv Owen]
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 15:12 par Jason B. Smith

» Asian Street Fight
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 13:52 par Tian Hong

» Maybe I'm a sweetheart trying to make my own scars || PV Dick Grayson/Nightwing
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 13:49 par Tatiana Lavrinenko

» Deux potes, deux manettes
Discussion tardive [PV Batman] EmptyHier à 12:11 par Dick R. Grayson/Nightwing

» Li Wei Zheng, la fleur informatique.
Discussion tardive [PV Batman] EmptySam 15 Jan 2022 - 21:57 par Li Wei Zheng

» Une rencontre inattendue.
Discussion tardive [PV Batman] EmptySam 15 Jan 2022 - 21:37 par Bruce Wayne / Batman

-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Discussion tardive [PV Batman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnonymousInvité
MessageSujet: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyJeu 23 Jan 2020 - 18:02

Barbara est fatiguée, pue, est couverte de saletés provenant des égouts... mais elle est quand même contente d'elle. Richard et elle avaient réussi à élucider le mystère qui planait hier soir, et avec la confirmation que pour une fois, ce n'était pas Croc le responsable ! Mais maintenant, alors qu'on approchait des deux heures du matin, la jeune femme ne pouvait pas se dire qu'il fallait aller au lit. Non, d'abord... d'abord il fallait retrouver Bruce à Devil's Square, un lieu désolé, morne, pas beau et qui craignait franchement.

En arrivant, Batgirl ne put s'empêcher de frissonner de nouveau. Et ce n'était pas à cause du froid et de la neige.

Devil's Square avait cette aura particulière, propice aux coins les plus dangereux de Gotham, de vous faire peur et de vous prendre aux tripes sans rien faire. En pleine journée, par un magnifique soleil d'été sec et chaud, on ne se sentait pas en sécurité. On avait peur que les morts reviennent à la vie, sortent de terre et vous attrapent ; imaginez en hiver, avec de la neige et de la glace, et un léger vent tout aussi glacial. La jeune femme, perchée au sommet d'un arbre, frotta ses mains gantées l'une contre l'autre pour se réchauffer, espérant que Bruce serait bientôt là, s'il ne l'était pas déjà.

Elle n'avait pas facilement peur, mais elle n'aimait pas cet endroit. Aussi petite qu'elle avait été, elle avait toujours pris grand soin de ne jamais venir ici, car on y ne savait jamais sur quoi on pouvait tomber. Elle avait lu pas mal de rapports du GCPD, qui indiquaient des disparitions suspectes, des discussions subitement interrompues, des drames à faire froid dans le dos, et des horreurs indicibles. La ville n'était pas la plus belle du monde, et cet endroit le reflétait bien : moche, et sinistre.

Enfin, une ombre apparut un peu plus loin, et Barbara se laissa tomber au sol et s'avança vers Batman.

Il était si stoïque, si imposant, que parfois Batgirl se demandait comment il faisait pour ne pas se changer en pierre. Cette apparence était théâtrale, elle aussi, bien sur : la peur, un véritable symbole de terreur, voilà ce que cela représentait. Il n'était pas un homme, mais quelque chose de bien plus fort, et les criminels en avaient peur. Mais elle savait que derrière l'armure se trouvait Bruce Wayne... même si savoir qui était le véritable masque n'était pas toujours évident.

Elle avait toutefois une confiance presque aveugle en lui. Il l'avait aidée tant de fois.

 « Bonsoir ! »

Un petit sourire flotta sur ses lèvres.

 « Alors, dure nuit ? Comme tu peux le voir, moi j'étais dans les égouts, avec Nightwing. On a réglé un problème qui venait de Wonder City... et j'aurais bien besoin d'une douche en rentrant. Bref. Tu voulais me parler ? »

Elle le fixa, espérant parvenir à voir derrière le masque. Mais comme à l'accoutumée, l'apparence entière de Bruce était un secret impénétrable que seule deux personnes, à la connaissance de Barbara, réussissait à franchir.
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyJeu 23 Jan 2020 - 23:55

The Dark Knight


Un cadavre a été repêché par un employé de Falcone Industries. D'après les dernières nouvelles, le GCPD est déjà sur place et le corps avait été emmené à la morgue. Si le Bat-signal était allumé, c'est qu'on avait forcément besoin de mon aide pour ce sujet-là, et qu'aucun membre de la police n'avait la moindre idée sur ce qui se passait dans cette foutue ville. Sur le toit, Harvey Bullock m'explique les faits. Une jeune femme, Karine Stettle, 26 ans, une balle dans le crane. Aucune trace, rien. Pas de cheveux, ni de peau sous les ongles, pas de traces ADN et encore moins de traces visibles de capture, de ligotage ou quoi que ce soit. Pas même la moindre trace de drogue. Le cas me semblait une énigme de plus dans la rubrique des chiens écrasés. Mais je ne classerais pas cette affaire tant que je n'aurais pas mis le fin mot sur cette histoire. Alors que je me hâte vers la scène du crime, je me balance de toit en toit pour arriver le plus vite possible sur le lieu du repêchage. Je garde néanmoins contact avec Alfred, qui m'assiste du mieux possible pour notre mission d'enquête. Alors que j'observe, une fois arrivé, la scène du crime, je repère les éventuels pistes possibles. Quelques cendres d'un cigare cubain, et une boite d'allumettes qui viennent du Pinky Match, un bar miteux du coin. Coïncidence ?

"Penny One ?"


"Monsieur ?"


"Avez-vous les recherches sur cette Karine Stettle ?"


"A première vue, elle a fréquenté beaucoup de centres de désintoxication, elle a tenté de se racheter en travaillant dans l'entreprise Sionis, en tant qu'aide auxiliaire au secrétariat, puis elle a replongé dans la drogue quand l'usine a fermé."


"Des contacts particuliers ?"


"Pas vraiment monsieur, elle n'a aucun petit ami, ni-même de connaissances répertoriées. Puis-je vous suggérer de rencontrer ces personnes qui vendent des substances illicites en jouant avec la vie des dépendants aux stupéfiants ?"


"Vous voulez parler des dealers n'est-ce pas ?"


"Le terme me semble impropre, monsieur. Désolé de ne pas vous rejoindre dans le domaine du langage des rues."


Je clos la conversation. Il était probable qu'elle devait de l'argent et qu'on l'ait éliminée car elle n'avait pas réuni le montant. Il fallait que je chope les raclures qui sévissaient dans le quartier industriel. D'après les données de la police, quelques petites frappes vendent leurs saloperies dans le secteur. Autant être malin et en attraper un au vol. Je suis patient ... Je suis un prédateur, et je sais quand ma proie aime se sentir en confiance. C'est généralement tard dans la nuit, quand tous dorment, que sortent les raclures et autres vermines du même style.

23h56, sur les toits ...

Je repère un vendeur qui essaie de fourguer sa came à des passants éméchés qui sortent de la boite de nuit. Je fronce les sourcils, et pendant qu'il compte la liasse qu'il vient de récupérer, je le ferre grâce à un crochet au bout d'un câble, qui l'amène directement à moi, la tête à l'envers. Son expression de terreur et un cri retentit, après la montée et la rencontre nez à nez avec moi. Il laisse tomber les billets mais je m'en fiche éperdument. Une vie avait été volée, sous mes yeux. Et je n'allais pas laisser ça impuni. Le type s'appelait Harry, un petit être presque bossu, avec une barbichette et un crâne rasé. Un mec bien issu de la pauvreté de Gotham City, et qui n'avait aucun scrupules à jouer avec la vie des gens. Je détestais ce genre d'ordures bien particulière. Aucune empathie, rien. Et c'est pour ça que je me retiens de lui péter deux trois côtes, histoire de lui apprendre le respect.

"Karine Stettle, parle."


"J'en sais rien ! Je sais pas de quoi tu causes, pitié, me fait pas de mal !"


Je lâche le câble, il fait une chute et je le rattrape à temps. Il pouvait presque toucher le sol avec sa main, je le remonte, décidé à en savoir plus. Il ne fallait pas me provoquer, pas en ce moment. Pas avec ce qui se passait dans ma ville en ce moment. Je fronce les sourcils et ma voix se fait entendre, tel un tigre sur sa proie.

"Ta dernière chance."


"Ok ok ! Elle est venue me voir, elle avait b'soin de sa dose et comme elle avait pas payé les autres fois d'avant, bah ça a pas plus au boss. Monsieur Whale aime pas quand on paie pas ses dettes."


"Si tu me mens, ne t'avise même pas de rester à Gotham ..."


"J'te jure ! Je te mens pas !"


Je relâche le type et je lui pète un bras au passage. Histoire qu'il retienne la leçon. S'il la retient bien sûr. Tobias Whale, un monstre de foire qui se cachait à Blüdhaven. Une ordure de la même trempe que le Pingouin, prêt à toutes les malversations possibles pour avoir un nom et un monopole presque conséquent. J'avais les infos qu'il me fallait pour ce soir. Whale allait salement souffrir pour cette vie volée. Je lâche le câble, un cri se fait entendre dans la nuit. Je retiens et je coupe le câble, atterrissage en douceur après une seconde frayeur. Je réfléchis à ce que j'allais faire quand j'entends alors un léger bruit derrière moi. Un bruit que j'avais déjà entendu auparavant, mais je n'y prêtais pas attention car ce n'était pas spécialement une menace. J'avais demandé à Alfred de joindre Barbara plus tôt dans la soirée, pour qu'elle puisse me rejoindre à Devil's Square, un lieu calme, morbide, mais très calme. Afin d'éviter d'être ennuyer par les opportuns. Je n'aimais pas tourner autour du pot, autant lui dire clairement ce qui allait se passer. Ce n'était pas mon style de laisser les gens dans l'évasif. Je me devais d'être direct. Observant la jeune femme, elle n'avait pas changé depuis la dernière fois, toujours aussi directe et toujours aussi familière. Le costume avait légèrement changé. En mieux, d'une manière personnelle.

"Je devais te parler de manière urgente Batgirl. Je sais que tu es occupée avec Burnside, mais je vais avoir besoin de toi très bientôt. Des émeutes risquent d'éclater."


Fiche par (c) Miss Amazing


Discussion tardive [PV Batman] 09ah


Dernière édition par Bruce Wayne / Batman le Ven 24 Jan 2020 - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyVen 24 Jan 2020 - 12:20

Barbara croisa les bras, fronçant les sourcils sous son masque. Elle savait que quelque chose se tramait à Gotham, depuis peu... et que ça tourmentait Bruce. Il essayait de le cacher bien sur, insondable, stoïque, immobile de visage et de corps, mais la jeune femme était perspicace et observatrice : il était troublé. Et si lui l'était, alors il y avait évidemment de bonnes raisons qu'elle le soit également. Retenant un soupir, la rouquine s'approcha d'un pas supplémentaire, tout en maintenant une certaine distance avec son mentor et ami.

 « Qu'est-ce qui te tracasse à ce point ? »

Oui, elle était occupée avec Burnside. Mais parce qu'elle choisissait d'y vivre et de s'occuper de ce coin-là. Il lui arrivait fréquemment de devoir en sortir, bien sur, et elle ne rechignait jamais à donner un coup de mains aux autres. S'il fallait qu'elle soit présente ailleurs, que ce soit dans Gotham ou le reste du monde, alors elle pouvait le faire. Le crime ne se limitait pas à la ville, et il n'allait certainement pas attendre qu'elle reste dans Burnside pour s'installer. Non, le Chevalier Noir allait avoir besoin d'elle.

Et elle serait là.

Elle lui devait ça, et tant d'autres choses. Dès son adolescence, il lui avait fait confiance, il lui avait laissé une chance de prouver qu'elle était capable de faire aussi bien que lui. Barbara avait été traitée en égale par Richard, par Bruce, par Alfred, et on l'avait aidée à s'améliorer pour qu'elle soit encore plus efficace. Quand le Joker l'avait attaquée, ils ne l'avaient pas abandonnée. Ils l'avaient aidée à surmonter l'épreuve, lui donnant un nouveau sens à sa vie, et depuis peu, ils l'avaient aidée à redevenir ce qu'elle était avant.

Bruce avait peut-être culpabilisé, mais pas autant qu'elle. Voir son père se plaindre de sa négligence alors qu'elle lui mentait chaque jour depuis tant d'années... c'était difficile. Mais nécessaire. Tout comme les sacrifices consentis par Bruce tout au long de ces années de croisade.

 « Tu sais que tu peux compter sur moi. C'est pas parce que je m'occupe essentiellement de Burnside que je ne peux pas me déplacer. Une chauve-souris, ça vole, et ça peut même voler à l'aide des autres ! Quel que soit le problème, on le réglera, comme on le fait toujours. Et après on ira tous fêter ça dans la Bat-cave autour d'un gâteau fait par Alfred pour... euh... juste pour le plaisir de faire un gâteau. »
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyVen 24 Jan 2020 - 14:07

The Dark Knight


"Catwoman m'a indiqué que des émeutes allaient survenir, dans l'optique de bouleverser tout ce qui s'est passé, contre les politiciens, dont Bruce Wayne. La révolte approche, et elle sera sûrement sanglante. Mais quelque chose tire les ficelles dans l'ombre, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus."


J'étais direct, comme toujours, c'était ma manière, ma façon de travailler, ma façon de ne pas m'investir émotionnellement, comme toujours, mon habitude. Ma voix est neutre, sombre, presque linéaire pour ne montrer aucune émotion. Pour tout dire, ce genre de chose n'allait pas faciliter notre travail à tous. Déjà que l'asile d'Arkham n'était pas complètement rempli, nous allions avoir la vindicte populaire sur notre dos. Je fronce les sourcils tandis que je m'avance vers elle, je l'avais peut-être mis à bas par le passé lorsqu'elle avait commencé en tant que Batgirl, mais les choses s'étaient améliorées. Le temps passant, elle avait été une redoutable alliée dans la lutte contre le crime. Et puis le Joker ... Le Joker ... Après, les choses furent différentes, mais nous avons tout faire pour l'aider, du mieux que nous le pouvions, et nous avions réussi à lui redonner une nouvelle chance. Bien qu'elle ait sa propre indépendance, elle aimait travailler avec nous la plupart du temps, et Burnside était pour elle, une zone tranquille dans laquelle la criminalité n'était pas si forte que prévue. Mais Batgirl était capable de s'en charger, tout comme Dick pour Blüdhaven. Même si les nouveaux justiciers en ville semblaient prêts à se battre pour la ville, il me fallait quand même faire en sorte que tout ça marche, que tout ça compte. Et puis, une nouvelle génération se levait pour défendre Gotham. Même si je n'appréciais que très rarement la compagnie des autres comme Clark ou Diana, je n'aimais pas être responsable d'une bande de gosses qui s'aventurent à "jouer" comme des débutants aux justiciers amateurs. Mais Batgirl n'était pas une amatrice. Elle était douée. Très douée.

"Burnside risque aussi d'être emportée par les émeutes, il faudra contenir ce secteur et faire en sorte qu'il y'ait le moins d'incidents. Les criminels en profiteront sûrement."


J'ignorais pour le moment, tout de ce qui se tramait réellement, mais je ne tarderais pas à trouver les information dont j'ai besoin afin de préparer une contre-attaque par rapport à ces émeutes. Qui pouvait organiser cela ? Le Pingouin ? Ra's ? Un nouveau joueur dans la ville de Gotham ? Pour ce qui était de Batgirl, je me devais de connaitre sa position, à chaud, voir ce qu'elle pouvait apporter comme réponse. Elle avait toujours été très intelligente et une excellente stratège. Après tout, je me devais de savoir son opinion le plus vite possible afin de mieux la cadrer et lui mettre un peu la pression. Si elle tenait tant à combattre le crime, elle devrait se préparer mentalement à agir pour la justice, même si les émeutes étaient justifiables. Elles l'étaient, je veux dire, après le mandat de Sharp, c'était difficile de garder une crédibilité normale. J'éructe un petit grognement, montrant mon aversion pour cette nouvelle folie, mais je n'étais pas contre un peu d'aide pour cette affaire. Et puis, peut-être qu'elle agirait aussi comme un bon soldat, comme Grayson. Gotham City n'était plus en période de guerre, pour le moment, mais quand on agit en soldat une fois, on vit en soldat le reste de sa vie. Pendant de nombreux mois, après que le Joker s'en soit prit à Barbara, j'avais hésité à lui interdire de reprendre les activités contre le crime, mais je n'avais rien dit. Nous avions fait selon ses désirs. Mais pendant un temps, je pensais sérieusement à lui suggérer de reprendre une vie normale, une vie loin du crime, loin de tout ça, loin des monstres de cette cité. Métropolis aurait été une meilleure destination pour une fille comme elle. Elle qui respirait la joie de vivre. Plus tard, quand j'eusse cru que le Joker ait tué Thomas Eliot, j'avais repensé au sourire de Barbara, à sa joie de vivre quand elle enfilait la cape et le masque, et cette idée m'avait accompagnée dans l'optique de briser la trachée du monstre. Mais James Gordon m'en empêcha. Barbara et Jason, deux de mes plus proches alliés, brisés par la folie d'un monstre sans vergogne, et le Joker était encore en vie. Non par pitié, mais par respect pour le code, le serment que j'avais fait sur la tombe de mes parents. Venger Barbara et Jason n'auraient servit à rien si j'avais versé le sang. Je n'aurais jamais supporté le fait d'être au même niveau que le Joker, au même niveau que ce monstre.

"Je sais que je peux compter sur toi. La véritable question est de savoir si tu as toujours foi en Gotham City, en Bruce Wayne et ses capacités pour sauver cette ville d'elle-même."


Je me retourne vers le bord de la falaise où nous étions situés, sur cette presqu'île isolée et abandonnée, jaugeant les environs. Devil's Square était connu pour ses catacombes, ses mausolées, et ses cimetières. Un lieu au sud de Gotham City, isolé de tout, abandonné. Un lieu idéal pour nous, mais aussi pouvant être dangereux. Tout était trop calme pour moi. Cela puait le coup fourré, le complot qui s'installe dans ma ville, et vu ce qui venait de se passer avec mon charmant informateur, il fallait néanmoins que je briefe Barbara avec ce que je savais. Si elle voulait s'investir, malgré ce qui arrivait, je devais d'abord voir ce qu'elle pouvait encaisser. Façon de parler, après avoir survécut au Joker, elle était forte. Très forte, et même si Batman ne montrait jamais ses sentiments, je pouvais le dire, j'étais assez fier de ce qu'elle était, de ce que Barbara Gordon avait accompli pendant toutes ces années. C'est un risque à prendre oui, mais Gotham City ne peut pas se battre seule, et je ne suis pas non plus infaillible, ce qui est hélas mon vrai problème. Des monstres plus dangereux erraient encore. Je me rappelais mes entraînements avec la Ligue des Ombres. Je me souvenais de l'entrainement que Ducard m'avait accordé. Parfois, la force seule ne suffit pas, une épaule permet de mener à bien le but fixé.

Fiche par (c) Miss Amazing


Discussion tardive [PV Batman] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptySam 25 Jan 2020 - 11:48

Barbara fronça les sourcils, le temps de comprendre que Bruce parlait de lui-même à la troisième personne pour éviter qu'une oreille indiscrète n'ait des soupçons. La fatigue de cette nuit se faisait plus forte qu'elle ne l'aurait pensé, maintenant que la tension retombait. Parfois, il lui arrivait d'oublier à quel point elle n'était qu'une humaine, et à quel point il paraissait difficile de tenir, nuit après nuit, à combattre le crime. Elle avait une grande force de volonté, elle était robuste et jeune... mais elle n'était pas son mentor.

Qui lui, défiait toute loi de la physique en la matière.

 « A t'entendre, on dirait que tu penses que la ville va soudainement exploser, et qu'il ne restera que des cendres. Que ce sera la fin et qu'après ça... »

Elle ne termina pas sa phrase, car il avait bien compris. Et ça lui faisait un peu peur, là comme ça, de le voir aussi tendu et inquiet. Il n'était jamais trop bavard, il parlait généralement peu et s'exprimait franchement et directement. Le voir livrer autant ses inquiétudes était un signe qu'elle avait appris à reconnaître : le signe que quelque chose de vraiment problématique le taraudait.

Et ce qui était inquiétant pour lui était terrifiant pour les autres.

 « Comme je l'ai dit, tu peux compter sur moi en toutes circonstances. Que ce soit Burnside ou le reste de la ville, je suis prête à me battre pour tout ça. Je suis née ici, moi aussi, et j'y ai grandi. J'ai vu le Mal s'infiltrer partout, même jusqu'à ma propre maison. J'ai été victime de ce Mal, et aujourd'hui je me suis relevé grâce à toi et aux autres. Je ne te laisserai pas tomber, Batman. Pas plus que je ne laisserais tomber cette ville, ses habitants, nos amis, mes amis, les tiens, mon père... personne. Quoi qu'il advienne, on se battra. »

Elle se plaça à côté de lui, observant elle aussi l'horizon.

 « Et on se battra ensemble ! Ça me permettra de te montrer à quel point je suis encore meilleure qu'avant, et à quel point tu ne peux pas te passer de mon aide. Après tout, tu vieillis ! Faut bien un peu de sang plus jeune. »

Elle lui donna une petite bourrade taquine sur l'épaule, avec un sourire... même si elle savait que ça ne le perturberait probablement pas. Seules deux personnes parvenaient à lui arracher un sourire sincère, et elle n'était ni l'une ni l'autre. Parfois, elle se demandait comment Selina réussissait.
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptySam 25 Jan 2020 - 12:23

The Dark Knight


Batgirl parla à nouveau, sûrement consciente du terrible rôle qui l'attend. Elle devait surement peser les pour et les contres, je ne lui en tiendrai pas rigueur, et pour tout dire, j'attendrai qu'elle soit vraiment bien prête à endosser un pareil costume. Barbara suggère que la ville risque d'exploser. Je pense que cela était possible oui, après tout ce qu'elle avait vu ces derniers temps, la ville était comme une bouilloire laissée sur un réchaud. Elle siffle, et à un moment ... Pour ma part, je m'attendais au pire, comme toujours. Compréhensible de ma part, mais normal, je dirais. Batgirl pourrait être furieuse, et je comprendrais parfaitement sa colère. Après tout, elle verrait que j'avais échoué à sauver cette ville d'elle-même pendant Arkham City et que même Bruce Wayne n'arrivait pas à endiguer les choses. J'étais responsable de tout cela, et je me le gardais bien de le dire. Quelque part, j'étais sûr que Barbara aurait voulu plus de clarté entre nous deux, mais je devais bien être sur de sa témérité et de sa motivation. Maintenant, il n'y aura plus de cachotteries entre nous deux. Je peux comprendre que certaines choses se brisent, mais rien n'empêche que nous réparions nos problèmes avec le temps. Barbara est la première de notre famille à m'accorder son soutien à nouveau. Je la fixe tandis que je commence à parler calmement. Barbara et moi, c'était un peu notre vieux duo, avant que je ne recueille Robin. Elle était là avant Dick, et elle avait été formée en priorité par moi il y'a quelques années. Maintenant, de l'eau a coulé sous les ponts, et même si son père avait été le commissaire de la ville, j'avais toujours eu cette peur qu'elle se fasse tuer par ma faute, et que Jim m'en veuille à ce sujet. Une terreur qui me hantait au fond de mon être. Malgré l'éternelle bonne humeur de Batgirl, je ne pouvais pas me permettre de me laisser déconcentrer, la ville changeait, et cela, nous le savions tous deux. Et nous devrions tous évoluer, ou nous sombrerons.

"On arrive à un stade dans la criminalité où nous devenons maintenant des cibles de choix. Ils s'en prennent aux citoyens, ça, nous le savons. Mais maintenant, ils nous recherchent, ils tentent de déceler ce qui nous rend faibles, ils tentent de découvrir nos identités. Je veux que tu sois très prudente à ce sujet. Il faut que nous restions unis."


Je repense alors à Alfred, lui aussi, qui pouvait être une cible de plus pour les monstres de la ville si on venait à découvrir mon identité. Ra's, Strange ... Ils étaient encore en cavale de plus, rien ne pouvait m'empêcher de penser qu'ils pourraient s'en prendre à lui. De plus, Alfred se sentait lui aussi en ligne de mire ces derniers temps. Cela me rappelait ce pénible moment avec Lady Shiva, quand elle avait feint d'enlever Alfred pour essayer de me faire sombrer dans la criminalité la plus insidieuse, celle qui incorpore la vengeance en son âme. Mais Shiva était morte, abattue par Deadshot. Je l'avais traqué mais la piste de Lawton avait disparu. Rien sur le commanditaire non plus. Et le plus étonnant, cela avait été la disparition du corps de Shiva à la morgue de Métropolis. Comme par hasard n'est-ce pas ? Mais si un jour Deadshot repointe le bout de son nez, je lui écraserai les os des doigts. Revenons à nous, et à nos moutons. On avait un problème, un gros problème d'émeutes qui approchait, et maintenant, il fallait lui faire face. Prendre le taureau par les cornes. Je sors de ma ceinture, une petite télécommande que je tends à Batgirl.

"Si tu as besoin d'aide, tu sais où nous joindre. En attendant, je t'offre ceci."


Je clique sur le bouton et une moto personnalisée et puissante se mit à vrombir. Une nouvelle merveille made in WayneTech pour Barbara, cela lui sera fortement utile, surtout si elle avait besoin d'être plus rapide dans ses déplacements. En gardant Burnside, au moins, elle pourra garder un œil sur son père. Même si je préférais m'en charger. Dans ce genre de moments, les liens intimes peuvent être source de danger, mais Batgirl saurait faire la part des choses dans ce genre de moments. Elle était une professionnelle et une des meilleures élèves que j'avais pu formé. Elle était unique, et Barbara était une vraie justicière. Elle tente un brin d'humour, un brin de complicité. Je ne souris pas, je ne souris jamais. Pourquoi faire après tout ? Je reste bien droit, bien calme, et je l'observe avant de reprendre. J'avais autre chose à lui dire, quelque chose dont elle ne serait sûrement pas ravie.

"Le plus important, c'est d'arriver à protéger nos proches, et de ne pas nous exposer. La ville évolue, et on doit faire avec. Je dois te dire aussi, que j'ai perdu la trace du Joker. Damian l'avait localisé ici, à Devil's Square, mais il a disparu. C'est pour cela que nous sommes là ce soir."


Voila le sujet sensible qui allait sûrement la mettre en colère. Si je perd le Joker, il est toujours impossible de prévoir ce qu'il compte faire, ce qu'il compte encore organiser, et surtout, il avait toujours cette lubie de s'en prendre aux Gordon pour m'atteindre. Jim, Sarah Essen, Barbara ... Je me dirige vers la vieille crypte non loin de là, qui mène aux souterrains et autres tunnels dispersés. J'actionne un levier, la porte s'ouvre et le passage s'ouvre sous nos yeux. Je la regarde, et je l'invite à me suivre. Dans les ténèbres ... Un escalier qui descend vers les profondeurs de la petite île. Nous entrions dans les ténèbres, à la recherche de quelques indices, de quelques informations. Je sors une torche et j'intime à Barbara de faire de même, la soirée s'annonce longue.

Fiche par (c) Miss Amazing


Discussion tardive [PV Batman] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyDim 26 Jan 2020 - 11:53

Barbara reste proprement bouche bée devant le cadeau de Bruce. Elle ne s'y attendait évidemment pas, venant d'un individu comme lui qui cachait en permanence ses pensées. Elle en était heureuse toutefois, car il s'agissait là d'un don précieux et de grande valeur, et elle le savait sincère. La jeune femme resta un moment immobile, à admirer les formes du véhicule... avant de prendre la télécommande et d'éteindre la moto. Elle aurait tout le temps de s'en servir plus tard, même si elle regrettait déjà de ne pas pouvoir le faire en civile.

Rangeant son nouveau gadget, la rouquine ne sut trouver que quelques mots :

 « Merci. C'est un cadeau précieux. »

Elle écouta la suite avec grand intérêt, et nervosité. Un frisson lui parcourut de nouveau le dos, encore une fois lié à quelque chose de bien plus intimidant que la neige autour d'elle et le froid intensif de Gotham en hiver. Le Joker... évanoui dans la nature. Si Damian et Bruce avaient perdu sa trace, c'était grave, très grave même, mais pas si étonnant que ça. Elle ne mettait bien sur pas en doute leurs capacités, mais il était impossible de le surveiller en permanence. Le clown était capable de disparaître rapidement.

Elle ne lui en voulait pas.

Mais tout en s'engageant dans l'obscurité avec son mentor, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que sa nervosité était totalement légitime. Ça paraissait idiot, mais elle ne s'était encore jamais retrouvée devant lui depuis cet incident. Pas par peur ou appréhension d'une telle rencontre, mais simplement parce qu'elle n'en avait jamais eu l'occasion. Un jour, il allait bien falloir que ça arrive, et elle se disait toujours qu'elle serait prête. Qu'elle ne succomberait pas à la colère pour aller le battre jusqu'à ce qu'il ne se relève plus. L'était-elle vraiment ?

 « Cet endroit a l'air encore plus répugnant et sinistre vu d'ici... et pourtant je reviens d'une soirée dans les égouts. Entre l'odeur de Killer Croc, celle de son domaine, les déchets, la transpiration de Richard et la mienne... non, en fait c'est mieux ici. Ça ne sent pas mauvais, ici. Enfin, si on ignore le sens figuré, auquel cas la possibilité de croiser le Joker dans un tunnel sombre et souterrain pue effectivement. »

Elle tenta de se reprendre, consciente que sa propre nervosité allait finir par la trahir et décevoir Bruce. Barbara voulait être forte, et prête : alors elle allait devoir le montrer. Il la renverrait d'où elle venait aussitôt qu'il sentirait qu'elle n'était pas capable de le suivre ici.
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyMar 28 Jan 2020 - 17:30

The Dark Knight


Bien, Barbara semblait reprendre ses bonnes vieilles habitudes. Malgré la douleur qu'elle avait ressenti durant cet épisode douloureux avec le Joker, elle semblait prête à relever le défi, à surmonter la douleur. La douleur qu'elle pouvait infliger à bon nombre de gens, je m'en fichais désormais. Les tordus commençaient à montrer la plus grande défiance vis à vis des justiciers, il était temps de montrer que nous étions maintenant prêts à nous battre en augmentant un peu le niveau. J'espérais que Dick et Tim viendraient nous aider bientôt, après tout, ils avaient aussi fort à faire avec ce qui se passait à Blüdhaven et Central Gotham. Ils seraient au courant de toute manière. Gotham sombrait, et il fallait renflouer le bateau. Il fallait y arriver, sinon, la mort viendra nous frapper un à un. Observant les premiers murs d'une grande salle funéraire d'un air presque sérieux, je commence à chercher les indices avec un gadget à faisceau ultra-violet, avec de la chance, quelques pistes pourraient être éclairées, du moins, je l'espérais. Il était un des plus dangereux psychopathes que cette ville ait pu engendré. Il fallait qu'elle fasse attention à ne pas tomber sur lui. Regardant Barbara qui semblait plongée dans ses pensées, je repensais à notre dernière conversation sur le Joker, je lui avais dit de ne jamais désespérer des talents du Joker à revenir, inlassablement, encore et toujours. Comme une tumeur, qui après l'ablation, revenait sans cesse.

"La mort ne l'effraie pas. Malgré ce qu'il fait, malgré ses actions suicidaires et désordonnées, il revient toujours, semant encore la mort et le malheur dans son sillage ... C'est un combat entre lui ... Et moi. Et à chaque fois que je l'arrête, je ne peux arrêter de songer aux responsabilités qui m'incombent."

J'étais responsable de la création du Joker après tout, j'en gardais un gout amer dans la bouche. Si je n'étais pas intervenu à Axis Chemicals ce soir-là, il n'aurait jamais sauté dans la cuve d'acide. Si Batman n'avait jamais été là ... Avec la fin d'Arkham City, trop de gros poissons étaient dans la nature, et il fallait les traquer sans relâche. Je me gardais néanmoins une place dans mon esprit pour Sionis, j'avais fort à régler avec lui. Il sera temps que notre groupe de justiciers mette enfin des noms sur les ordures qui régissent la ville à leur façon. Des monstres, rien que cela. Alors que je scrute les parois et le sol, quelques traces, mais qui ne mènent à rien. Mais ... Rien n'est si simple avec le Joker. Rien. Et c'était pour cela que tout cela ne devait se terminer qu'avec moi. L'ambiance dans ce caveau était semblable à celle d'un cimetière. Barbara avait toujours cet aspect calme et réfléchi, elle était toujours dans l'optique de vouloir faire les choses convenablement, et dans les règles. Ce que je m'efforçais de faire aussi, mais rien n'était si simple ... Elle se devait de rester professionnelle, de ne pas sombrer dans l'émotion et la stupéfaction. Mais à Gotham City, on devait s'attendre à tout.

"Il faudra aussi songer à un plan d'action pour endiguer l'unification des gangs mafieux de Gotham City. Le Pingouin gère encore la ville, mais j'ai eu de mauvaises rumeurs concernant le retour du Romain à Gotham City. Après, entre rumeur et vérité, il n'y a qu'une mince frontière ... Si Falcone est de retour parmi nous, il va falloir prendre des mesures drastiques. Je doute qu'il ait oublié de se venger de ses anciens alliés."


Je regarde une table avec quelques gadgets du Joker, oubliés, ou bien laissés intentionnellement, je prend garde à ne pas y toucher pour le moment. Je repensais à Dick, Tim, Damian, Kate et les autres, il faudra qu'ils restent sur leurs gardes, à tout prix. Rien ne pouvait les préparer aux folies que Gotham City leur réservait. Ils étaient seuls, volontaires, mais seuls dans un combat contre une ville qui les recrachait. J'étais persuadé, dans mon fort intérieur, et cela me faisait trembler, que la plupart de ces jeunes finiraient comme appâts pour me faire tomber. Pire encore, ils se feraient tués. Mais ils voulaient défendre leur ville, et je ne pouvais pas les empêcher. Maintenant, il fallait qu'ils assument leur choix. J'avais tenté de lancer ce groupe, et pendant le bûcher des Hiboux et la reprise d'Arkham City, ils avaient assurés comme des chefs, malgré certaines erreurs. C'était le lancement d'un groupe, d'un nouveau groupe de justiciers, prêts à défendre cette ville que nous aimions. Pour que jamais plus, nous ne subissions la mort et la violence. Pour que jamais plus, un enfant perde ses parents dans un assassinat programmé par un petit tueur. Jamais plus. Je tends mon bras droit vers des feuilles de papiers, laissés en suspens. Je les jauge d'un regard alors que je les tiens dans ma main.

"Il a toujours de mauvais penchants. Impossible de prévoir ce qu'il compte faire ... C'est incompréhensible, et pourtant, je devine qu'il y'a un détail qui m'échappe."


Malgré tous mes efforts, malgré les tonnes d'indices que le monstre laissait derrière lui, il était toujours impossible de le comprendre, de comprendre ce qu'il voulait vraiment. Derrière ses sourires, ses rires, ses meurtres. Il y'avait l'inconnu, l'abîme, l'abysse, le vide. Le chaos personnifié. Et parfois, cela me faisait peur. Oui. Ma voix trahissait un léger soupçon de fatigue. Mais j'avais peur oui, aussi, au fond de mon être, j'avais peur d'être le responsable de leurs morts injustes et possibles. Mais j'étais aussi fatigué de toutes ces défaites, et je ne voulais qu'une chose, remettre de l'ordre dans Arkham et dans ma ville. Rien de plus. Ma main tendue attendait que les autres justiciers mettent la leur aussi. Ceux qui ne voulaient pas me rejoindre, ceux qui ne voulaient pas suivre mes ordres seraient laissés en dehors du Réseau que je voulais bâtir. Ce soir, alors que la pluie commençait à tomber sur Devil's Square, à l'extérieur, j'entendais les gouttes d'eau à l'extérieur du caveau qui commençaient à tomber délicatement. Une petite pluie fine, douce, agréable, et terriblement légère. Mon père disait que la pluie nettoyait les impuretés de la nature, en bon chirurgien, il me disait que l'on avait besoin de changement dans la vie, et que la pluie changeait parfois le monde. Dans les prochains jours, nous ferions de notre pluie, une marée pour purger Gotham City de la folie qui y réside. Il fallait mettre un terme aux pires criminels, il fallait les renvoyer à Arkham et d'urgence.

Fiche par (c) Miss Amazing


Discussion tardive [PV Batman] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyJeu 30 Jan 2020 - 12:02

Barbara resta un moment à fixer Bruce avant de réagir. Elle sait qu'il est constamment tourmenté par tout ce qu'il avait vécu, par tout ce qu'il vivait au quotidien, et par les innombrables victimes de sa croisade. Elle en avait fait parti, à un moment donné, même si ce n'était pas la faute du Chevalier Noir mais bien celle du Joker. A plus d'une reprise, la jeune femme avait été tentée de vouloir mettre un terme définitif au clown en le tuant ; mais elle s'était alors rappelée le serment de Bruce, ce vœu, et ce qu'elle avait consenti à accepter de son côté.

Le meurtre, même pour le plus grand bien, n'était pas justifiable et ne devait pas arriver.

Cela ne voulait pas dire qu'elle se sentait bien à chaque fois qu'elle épargnait un criminel qui le méritait. Et elle se doutait que son mentor devait aussi, très souvent, regretter de ne pas passer la ligne au moins une fois. Mais il y avait un autre paramètre à prendre en compte : le symbole de la chauve-souris. Le protecteur attitré de Gotham, et tous ses alliés, ne tuaient pas, car c'était leur façon de faire. Et tuer serait briser ce symbole, ce serait faire voler en éclats une image construire pendant si longtemps qu'il ne pouvait y avoir que des conséquences négatives.

Certes, Batman et les autres, ils étaient tous responsables des victimes des récidives.

Toutefois, Barbara avait une philosophie différente de Bruce, et elle savait que c'était aussi le cas de d'autres. Jason était carrément dans l'optique de tuer pour se débarrasser définitivement d'un problème ; la jeune femme, elle, épargnait si elle le pouvait mais ne sauvait pas si ce n'était pas mérité. Elle avait craint de ne pas être capable d'assumer, au début ; mais au final, elle vivait bien mieux ainsi. Sa rééducation n'avait pas seulement été physique, elle avait aussi été mentale.

 « Tu l'as dit toi-même souvent : il ne faut jamais présumer de rien avec le Joker. Par essence, par principe, il est imprévisible, et même lui ne fonctionne pas sur le long terme. Il planifie à court terme, il va aux gré de ses envies, et il n'y a rien qui puisse avoir de prise sur lui. La seule arme qui marcherait serait l'ignorance... mais nous ne pouvons pas le laisser faire des milliers de victimes pour sauver les autres. »

Elle hésita, avant de se lancer et poursuivre :

 « Mais... combien de fois a-t-il frôlé la mort et tu l'as épargné ? C'est difficile à admettre, mais tu n'es pas obligé de le laisser vivre. S'il vient à être en train de mourir, le sauver ne serait pas cruel, au contraire. Tu n'es pas un meurtrier si tu ne sauves pas ceux qui ne méritent pas de l'être. »
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyJeu 30 Jan 2020 - 15:03

The Dark Knight


Ce n'était pas évident pour quelqu'un de jeune de comprendre ce qu'une personne plus âgée peut désirer, ce que cette personne peut avoir comme fondements moraux. Quand on est jeune, on s'emporte, on se révolte. Et la vieille permet de s'assagir, de mieux comprendre les choses dans lesquelles on évolue. Malgré les mots de Barbara, je n'arrive pas à trouver d'apaisement en ce qui concernait le Joker. Oui, je pourrais le laisser mourir, oui, je pourrais le laisser se tuer, mais quelque part, cela serait contraire à mes principes. J'ai juré de protéger la vie, qu'importe soit elle, et de faire en sorte de protéger ce qui était précieux en ce bas monde. Même si cela impliquait de sauver le Joker. Tuer était facile, mais donner la vie et laisser vivre était plus difficile. Avec le temps, j'avais pensé que je pourrais tuer mes adversaires, afin que Gotham City puisse être libre du crime et de sa folie. Mais je me trompais, la mort n'est pas la solution, elle ne prouve que l'extrême solution est dangereuse, et qu'à ce soucis, je pourrais très bien être comme Ra's Al Ghul. Qu'en donnant la mort, en m'improvisant juge et arbitre, je jouerais avec des forces qui me dépassent. Tuer n'est pas un acte anodin pour moi et il ne le sera jamais. Barbara l'avait compris, et depuis le temps, il me fallait admettre que je me demandais ce qui pourrait se passer, si je pouvais simplement briser la nuque du Joker. J'avais tenté une fois ... Et James Gordon avait fait son rôle, il m'avait rappelé mon pacte. Il m'avait rappelé ce pourquoi j'étais Batman. La mort n'était pas la solution, la violence non plus. Mais Gotham City était en guerre. J'aurais aimé raccrocher mon manteau et mon masque de chauve-souris, j'aurais aimé allouer plus de fonds, j'aurais aimé aider beaucoup plus. Mais revient alors la question de l'intégrité moral et de l'éthique à Gotham City. Je ne regarde pas Batgirl, je continue d'analyser ce que l'on peut trouver dans ce mausolée.

"Je suis responsable de sa création, Batgirl. Je porte ce fardeau depuis le jour où j'ai brisé sa vie en le faisant tomber dans la cuve d'acide. Le Batman a brisé la vie d'un homme pour qu'un monstre en émerge. Je ne peux pas le laisser mourir et je ne peux pas le tuer. Je peux toujours espérer qu'un jour ... Il puisse comprendre."


Comprendre quoi ? Comprendre qui ? Le Joker avait, de nombreuses fois, refusé de m'écouter, et malgré mes tentatives, à chaque fois, il se refusait à accepter mon aide. J'étais bien loin d'imaginer, lors de cette soirée à Axis Chemicals, que j'allais être le créateur du plus monstrueux criminel que cette ville ait jamais engrossé. Si le Batman n'avait jamais existé, alors peut-être que le Joker n'aurait jamais été vivant. Mais quelque part, au fond de lui, j'étais certain qu'il y'avait encore une parcelle de l'être qu'il fut autrefois. Ce n'était pas grand chose, mais je l'espérais. Un jour, tout se terminera. Ce sera lui ou moi, mais je ne veux pas qu'on vienne dire que je n'ai pas essayé, que je n'ai jamais cherché à le sauver de son état, à réparer mes erreurs. Barbara ne pouvait pas comprendre ce point de vue. Chaque mort que le Joker laissait derrière lui, c'était une personne que je ne pouvais pas oublier. Un cycle sans fin dans lequel je paie pour mes fautes. Ce n'était pas facile à dire, mais quelque part, je me sentais responsable de la création de chacun de ces criminels qui hantaient nos rues. Après tout, j'étais celui qui les attirait, comme des mouches vers le miel.

"Des gens comme Harvey Dent, Kirk Langstrom et biens d'autres. Tous ont côtoyé le Batman, et sont devenus des monstres. Que dois-je en déduire ? C'est simple. Je suis celui qui est à l'origine de leurs apparitions. Gotham City souffre à cause de moi, mais je suis toujours déterminé à faire que les choses changent dans cette ville. Quand Gotham sera enfin protégée, le Batman n'aura plus besoin d'exister, en attendant ..."


Elle savait ce que j'allais dire, comment j'allais conclure, mais je préférais ne pas achever ma dernière phrase. C'était une hypothèque fin au Batman, mais on le savait très bien, tous deux, que le Batman se fera avoir. Un jour où l'autre, un jour, il se fera prendre au piège et je serai vaincu. Je ne m'attends pas à finir ma vie à parcourir les terrains de golf, non. Un jour, il suffira qu'un malfrat fasse quelque chose d'immonde, et que, par nécessité ou parce que la vieillesse m'aura rattrapé, je pourrais faire une erreur de jugement, une erreur qui me ferait par exemple, prendre une arme et menacer quelqu'un avec. Cela, je me le refuse totalement. Batman ne mérite pas de sombrer aussi bassement. Pas le Chevalier Noir. Mais laissons ces pensées morbides de côté. Le futur n'est pas encore arrivé, nous devions vivre au présent. Pour nous, pour Barbara, pour moi, et pour les citoyens qui luttent encore dans cette ville. Barbara avait beau être la fille de Gordon, elle était intelligente, peut-être qu'elle trouverait quelque chose d'intéressant. Remarquant les cartes du Joker, j'observais les lieux entourés au crayon de couleur rouge. Ce sont les lieux qu'il a autrefois utilisé comme repaires ou comme lieux d'attaques. Axis Chemicals, le réservoir d'eau potable, le Future of Gotham, Seagate.

"On dirait qu'il tient un journal de ses activités ..."


Pas vraiment un journal, mais des feuilles indiquant son passé, et peut-être qu'avec cela on pourrait trouver quelque chose. Je cache avec le doigt, le rond qui entoure la maison des Gordon, l'ancienne maison dans laquelle le Joker s'en était prit à Barbara. J'essaie de ne pas raviver certaines douleurs encore dures à avaler. Observant de manière calme et discrète les éléments dans lequel nous évoluions, je me retourne vers Batgirl, ma lampe torche éclairant alors un bureau improvisé avec un couvercle de cercueil. Des plans de la ville, divers endroits. Que cherchait-il réellement à faire ? Je reprends alors la discussion. Barbara était plus futée. Elle aurait sûrement quelque chose de son côté.

"Tu as quelque chose de ton côté ?"


Fiche par (c) Miss Amazing


Discussion tardive [PV Batman] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyLun 3 Fév 2020 - 10:57

Non, il n'était pas responsable de l'apparition de tous ces détraqués... mais comment lui expliquer sans qu'il ne resté buté ? Bruce était un homme intelligent, fort et presque invincible, mais il ne se remettait jamais en question comme il le fallait. Des fois, la jeune femme se demandait comment il avait réussi à survivre toutes ces années sans abandonner, alors même que ses doutes étaient si grands qu'ils ne faisaient que l'étouffer.

Elle avait envie de lui dire, mais il ne l'écouterait sans doute pas.

Car au final, le crime régnait déjà sur la ville avant que le Chevalier Noir ne fasse son apparition. La ville était déjà pourrie qu'elle n'était même pas née, que Bruce n'était même pas né non plus. Gotham avait toujours été plongée dans le mal, et ça, ils n'y pouvaient rien. Dire à son mentor qu'il n'avait pas fait venir tous ces détraqués était inutile, car les Falcone, Pingouin, Harvey Dent et autres humains abjects existaient déjà avant lui. Enfin, peut-être pas pour Dent, mais voilà. Poison Ivy, Scarecrow, Ra's Al'ghul, ils existaient sans lui. Ils seraient venus tôt ou tard. Au pire, il avait provoqué une escalade...

Mais il n'était plus seul dans ce combat.

Il ne l'avait même jamais été.

 « Peut-être, oui. »

Il voulait détourner la conversation ? Très bien. Mais elle n'en pensait pas moins, et elle se dit qu'elle allait le surveiller à l'avenir. Elle avait les moyens de le faire, et ce sans qu'il n'en soit particulièrement conscient. Elle veillerait à ce qu'il ne fasse pas d'erreur, à ce qu'il ne dérape pas, à ce qu'il ne s'égare pas de son chemin. Et si jamais il le fallait, elle interviendrait, car quelqu'un le devait. Elle irait chercher l'aide d'Alfred, de Catwoman, et des garçons. Elle ferait en sorte qu'il arrête de se morfondre et de s'apitoyer sur son sort, car cela ne servait pas sa croisade.

Et ça le mettait en danger. Ça les mettait tous en danger.

 « J'ai un carnet d'annotations. La majorité ne sont que des gribouillis malsains et dérangés, mais il y a quelques temps extraits assez... disons contradictoires. Certains ont l'air de franchement dater. Par exemple. »

Son cœur fit une légère embardée au souvenir que ça allait évoquer, mais elle se maîtrisa.

 « La fille de Gordon est seule chez elle d'après les crétins. Quel plaisir ce serait de lui présenter une pizza. Deux semaines après, il écrivait qu'il aurait du attendre de voir s'il aurait pas pu donner la pizza à mon père directement. Là, il parle de Dent, en disant qu'il voulait lui proposer de la chirurgie pour changer son côté brûlé.... putain c'est écœurant. »

Elle jeta simplement le carnet, car il n'y avait rien d'intéressant.

 « Et toi, au lieu de cacher volontairement un détail pouvant me choquer, tu trouves ? Oui, Batman, j'ai vu avant toi ce petit cercle rouge. Rien ne m'échappe, rappelle-toi. »
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyLun 3 Fév 2020 - 16:52

The Dark Knight


Les paroles franches de Barbara ne me firent pas bouger. Pour tout dire, elle était assez intelligente pour comprendre que je ne voulais pas aborder certains sujets, surtout ceux dont je me sens le plus responsable. Après tout, j'en étais certain, le Joker s'en était pris à elle pour m'atteindre moi. Le carnet que j'avais indiquait bel et bien les plans démentiels du Joker. Si je la savais intelligente, habile et diablement efficace lorsqu'il s'agissait d'enfoncer les portes ouvertes, je peux dire que j'avais confiance en elle, d'une certaine manière. Un jour viendrait peut-être ou elle pourrait reprendre la cape et le masque avec Dick et Tim pour la lutte pour sauver cette ville d'elle-même. Elle avait toujours été plus maline que Dick, plus intelligente que lui. Malgré le temps qui passe et malgré le crime qui continue à évoluer, le temps continuait d'avancer. Le Chevalier Noir devrait commencer à le comprendre. L'adversaire dont il se méfiait le plus restait le Joker, qui restait tapis dans les ombres de Gotham City. Il devait élaborer sûrement un plan, un plan monstrueux mais quoi ? Que pouvait-il vraiment organiser ? Je tends alors le carnet à Barbara, même si je n'étais pas vraiment à l'aise de lui rappeler de pénibles moments.

"Il y'avait ceci. Ainsi que des indications sur ce qu'il avait prévu pour cette soirée."


Dans mon ton, quelques paroles de dégout. Le monstre prenait un malin plaisir à s'exciter à propos de ses trophées. Une véritable impasse mexicaine. Je ne voyais pas d'autre terme pour calquer la situation. Aucun stress n'émanait de ma personne, je faisais preuve d'un silence presque divin après avoir avoué une bonne fois pour toute à Batgirl ce que je savais de ce que je venais de trouver. Mais tout ça camouflait quelque chose, tout ça camouflait un projet caché, et le Clown se préparait pour nous. Qui sera touché en premier ? Alfred ? Moi ? Elle ? Je tentais de ne pas y penser. Mais le Joker était un danger, un danger qui me terrorisait parfois, dans mon sommeil. Devrais-je me montrer désolé ? Elle comprenait, et elle s'était endurcie avec le temps. Elle pouvait le comprendre maintenant. Barbara était une femme qui avait de la motivation, de l'envie, et du punch. Son talent d'agilité et son génie étaient des merveilles sur le champs de bataille, et bien qu'elle préférait agir avec les poings, force était de constater, qu'au fur et à mesure que des criminels arrivent à Gotham City, que ses talents seraient des plus importants pour la cause commune. Mais pour le moment, il fallait la briefer sur ce que je savais, il fallait lui donner les informations, et la connaissant, elle s'impliquerait parfaitement dans la cause. Elle était elle aussi dans le même projet que moi, elle tenait ça de son père. Je sais que je peux compter sur elle et ses talents, comme moi, elle avait été formé par Ted Grand, un des meilleurs combattants. Quand j'y pensais, il faudrait aussi que je contacte Ted, il a sûrement du boulot à faire dans la ville lui aussi. Je préférais être froid avec mes plus proches collaborateurs, cela me permettait de ne pas succomber aux pulsions, aux sentiments. Et avoir la moindre attache pouvait influencer le jugement que je pouvais faire dans le futur. Un mauvais point qui me ferait tomber inexorablement dans la rage, la colère et voir même, le meurtre. Barbara était quelqu'un de spécial, oui. D'une voix grave et sombre, je dis sans ciller.

"Ne te laisse pas distraire par ces écrits. S'il a laissé ça derrière lui, c'est pour que cela joue sur notre psychologie."


Possible attaque psychologique du Joker. Il en est capable, et il sait manipuler les esprits. Le mieux était de rester de marbre. Ce serait un peu abrupt, mais elle comprendrait qu'en ces temps troublés, toute aide était nécessaire, voire même salutaire pour remettre Gotham City sur pied. De plus, avec la horde de criminels qui déferla sur Gotham City, je ne pourrais pas avoir la force pour tous les capturer, ça, je ne le pouvais pas. Un léger regard vers l'escalier qui mène à l'extérieur me fait penser aux pires atrocités que les détenus de Blackgate et d'Arkham pourraient faire aux honnêtes citoyens de la ville. Hors de question de les laisser gagner, jamais. Au moins, elle était prête et assurée, une bonne chose. Mais qu'elle se méfie, l'assurance mène trop souvent à l'orgueil, et l'orgueil amène au désastre et à la mort. Elle devait rester concentrée sur la mission qui nous attend, on aurait énormément de mal dans les prochains jours, sans compter les prochains coups durs, alors il fallait qu'on s'attèle à notre protection. D'abord la défense, ensuite, les attaques. J'imaginais parfaitement des ordures comme le Joker ou encore même Black Mask, ou même leurs larbins comme Cluemaster ou même Carmine Falcone prendre directement les initiatives pour s'imposer dans de nombreux lieux. S'ils venaient à s'installer et à prendre possession de nombreux territoires, une guerre à grande échelle allait se déclarer, et ça ...

"Tu as entendu des bruits dans Burnside ? Au sujet d'un possible retour des Falcone ?"


On en entendait parler. Tandis que j'observais les quelques gadgets du Joker dispersés, je lançais ce sujet. Après tout, les Gordon et les Falcone, c'est aussi une histoire assez commune, d'affrontements et de haine. James Gordon et sa femme en avaient fait les frais, à cause de Loeb et de Johnny Viti, qui avait enlevé James Gordon Junior alors qu'il n'était un bébé, lors de mon retour à Gotham City. Barbara savait sûrement quelque chose à propos de ces ordures. Peut-être qu'elle pourrait contacter Huntress. Batgirl s'entendait bien avec. L'histoire avait prouvé que les présumés morts faisaient toujours un petit retour à la vie, surtout à Gotham City. De quoi nous rendre dingues par moments. Dans Gotham City, les gens pouvaient se laisser aller à la folie. Une théorie que le Joker adorerait prouver, et qu'il ne tarderait pas à me faire comprendre. Néanmoins, des gens ont toujours le choix, ce sont eux qui prennent leurs mesures, et si certains préfèrent faire le bien alors ils le feront. Car je crois en Gotham City, en son peuple et en ses vertus. Que personne ne mérite d'être aussi pourri que le Joker ou qu'un autre criminel. Que tout ça était une lutte permanente pour la réussite de nos valeurs. Gotham City méritait mieux que de se complaire dans la crasse de folie que l'on supportait chaque jour. Pour le moment, on devrait survivre avec le peu que nous avions. Je ne m'attends pas à réussir du jour au lendemain, mais une étape avait été franchie dès ce soir. Mes alliances se mettaient doucement en place, et même si j'évitais de travailler trop souvent en équipe, cela ne peut que souder mes soldats autour de moi et de mon combat pour la ville.

Fiche par (c) Miss Amazing




Discussion tardive [PV Batman] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyJeu 6 Fév 2020 - 10:51

Barbara croisa les bras, essayant de se remémorer quoi que ce soit, un infime détail, une rumeur, qui indiquerait que Burnside s'apprêtait à partir en vrille. Mais aussi loin qu'elle fouillait, elle ne trouvait rien. Son quartier était relativement calme, par rapport au reste de Gotham, et c'était peut-être aussi pour ça qu'elle voyait autant de gens venir y vivre. A Burnside, on pouvait acheter une maison pour pas très cher, et on pouvait avoir accès à presque tout les services sans avoir à entrer dans le « mauvais côté » de la ville. Ironiquement, la partie insulaire, la partie principale.

 « Que je sache. Si le Romain est de retour en ville, je doute qu'il ait tenté de s'installer là-bas, pour deux raisons. La première, le côté banlieue déconnectée, située à l'écart du reste de la ville, et surtout pas sur les îles mais bien sur le continent. Ça paraît presque bête, mais ça fait une énorme différence. Et la seconde raison, parce que ce type a tellement d'orgueil qu'il ne voudrait pas revenir dans un quartier qu'il ne connaît pas, qu'il n'a jamais contrôlé, et qui de surcroît n'a pas une vraie pègre. »

Même dans ces circonstances tendues, elle parvint à esquisser un sourire.

 « A croire que ce quartier est une vraie anomalie : une criminalité relativement basse, pas de pègre a priori organisée, et des gens normaux. Des fois, je me demande comment c'est encore possible, avec tout ce qu'il se passe dans le reste de la ville. »

Puis, retrouvant son sérieux, la rouquine fixa son regard vert sur les murs, où le Joker avait là aussi apposé sa marque délirante.

 « Tu sais, j'ai fait des recherches l'autre jour. Je ne sais plus comment j'en suis arrivée à chercher ça, mais je suis tombée sur une théorie très intéressante concernant le Joker. Après tout, nous compilons des données sur les criminels, alors pourquoi pas d'autres gens ? Des philosophes et des historiens avaient travaillé de concert, et ils avaient déniché quelque chose d'assez inquiétant : une sorte de cycle de folie, une réincarnation d'un esprit fou qui revenait fréquemment pour torturer l'Humanité. Aujourd'hui, le Joker. »

Elle marqua une pause.

 « Je sais que tu as pratiquement une preuve solide de qui était le Joker avant, mais tu n'en as jamais eu la certitude la plus absolue. Et si c'était ce n'était pas tant une erreur que le fruit d'un esprit malade , torturé, mauvais, qui reviendrait en permanence ? Comment faire pour continuer de se battre contre quelque chose qui pourrait, un jour, revenir ? Ça donnerait presque envie de baisser les bras. »

Bien sur, elle ne le ferait pas. Elle avait fait la paix avec elle-même de nombreuses années auparavant, et elle était prête à mourir pour ses convictions. Barbara Gordon ferait ce qui devait être fait. Mais des fois, il lui arrivait de se dire qu'elle apprécierait que quelqu'un d'autre vienne régler le problème de manière définitive. Elle était presque certaine que même s'il ne l'admettrait jamais, Bruce serait soulagé si quelqu'un tuait le Joker.
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyVen 7 Fév 2020 - 15:33

The Dark Knight


Il était difficile de comprendre le Joker. Très difficile, surtout en ce qui concernait son passé. Barbara évoquait le Romain, puis, elle revint sur le Joker, sur le monstre. La nuit, mon alliée, ma carapace, mon camouflage pour frapper les monstres et semer la terreur dans le cœur des criminels de Gotham City, cette même nuit, cette nuit sans étoiles, noire, et infini m'enveloppait tandis que je me dirigeais vers la sortie de ce tombeau, dans un autre couloir. L'air pénétrant dans le labyrinthe est frais, vivifiant, comme si un renouveau allait pointer dès l'aube, un sentiment étrange m'envahissait, comme si une légère lueur d'espoir commençait à poindre le bout de son nez. Après tout ce temps, à cogner et à frapper des corps, j'éprouvais de la fatigue physique et morale, et une nuit calme, de repos, et de plans pour relancer notre ville me redonnait une faible lueur d'optimisme, même après ce qui venait de se passer dans les dernières heures. Elle avait une théorie sur le Joker. Il y'en avait beaucoup sur lui. Sur le monstre. Sur cette ordure qui hantait Gotham City. Mais je refusais d'y croire, je ne pouvais pas le croire, et cela était impossible. Trop de théories, trop de variables pour trouver une origine à ce salaud qui hantait mes rues. Et pourtant, j'essayais de le comprendre, j'essayais de savoir pourquoi. Revenant vers Batgirl, je l'observe attentivement.

"J'ai essayé de le comprendre par un temps, j'ai essayé de comprendre pourquoi ? Mais je ne peux plus le supporter, je ne peux plus accepter ce qu'il sème derrière lui."


Je reprend une légère pause, sans montrer un quelconque signe de colère, de faiblesse ou quoi que ce soit. Non, je ne montre rien en terme de sentiments, comme toujours. Le Joker m'avait tellement insensibilisé, et ajoutons à cela le traumatisme de mon enfance, il n'y a rien de possible à espérer à ce niveau-là, mais cela ne devait pas empêcher Barbara de continuer à croire en la vie. En la beauté de celle-ci et aux générations futures.


"Même quand on croit pouvoir le cerner, il s'échappe comme une anguille. Impossible à comprendre. Quant à son identité, je ne la connais pas. Pour ce qui est du cycle que tu évoques, je ne crois pas en la fatalité. Si Batman vient à mourir, alors je pense que cette ville retrouvera une paix relative."


Ma mort oui, seule la mort de Batman sauvera cette cité, et j'en étais persuadé maintenant. Là où je l'espérais comme un sauveur, un héros, n'est en vérité qu'un monstre qui engendre le mal dans cette ville. Personne ne pouvait comprendre le Joker après tout. Tout ce que je savais, c'est qu'il avait été le Red Hood avant de tomber dans la cuve d'acide, et au niveau avant, personne ne le sait, il variait les histoires en fonction de ses délires malsains. Il était évident que c'était un mauvais tour, une blague qui semblait se précipiter vers quelque chose qui ne me plaisait absolument pas. Nom de Dieu, j'avais mal au crâne, je sentais mes forces s'épuiser, se dissiper, je sentais que tout n'allait pas comme prévu. Quelque chose était en train de se préparer, et je n'aimais clairement pas ça. Gotham City a tellement besoin d'un sauveur. Le Joker était de retour, et connaissant le triste sire, je m'attendais à quelque chose d'énorme, de monstrueux, de digne de lui. Le Joker ... De tous les criminels que je côtoyais, il était le seul à montrer un tel acharnement à me persuader que nous sommes tous les deux pareils. Mais à chaque fois, je le renvoie à l'asile, à chaque fois, il perd la partie. Et pour toujours, je serais là pour l'empêcher de créer l'anarchie et le chaos. Pour toujours, je serais là. Propre à Gotham, et dans l'ombre de n'importe quel criminel.

"Comment peut-on se haïr mutuellement sans nous connaitre l'un l'autre ?"


C'était ce que je ressentais au plus profond de moi. Je voulais l'aider, malgré ce qu'il avait fait, ce qu'il continuait de faire, et pourtant, à chaque fois, j'avais envie de lui écraser la nuque d'un coup, net et sans bavure. Mais je ne le pouvais pas. Pour ce qui était de l'avenir de Gotham City, je ne m'attendais pas à un plan simpliste, pas avec "lui". Il savait parfaitement s'y prendre pour faire sortir les gens de ses gonds, et il savait qu'en me torturant mentalement avec ses jeux, il gardait un certain avantage pour commettre une horreur dont il avait le secret. Qu'allait-il faire ? S'en prendre à ma famille ? Tuer quelqu'un que j'appréciais ? Faire exploser le GCPD ? Assister les mafieux ? Non ... Le Joker avait d'autres plans, d'autres idées, et je ne pouvais pas moi-même penser comme lui. Au fond, c'était assez étonnant. Comment pouvions-nous nous haïr comme cela alors que nous ne savons rien de rien l'un sur l'autre. C'était déconcertant. Rien n'était jamais gagné, assurément pas. Pas avec le Joker. Il était une obsession morbide, il était mon obsession morbide, et je savais qu'il serait là, avec moi, à la fin de Batman. Revenant sur le plan de la réalité, nous entrons dans une nouvelle crypte, plus poussiéreuse.

"Devil's Square a pendant longtemps, été le repaire de Sionis. Méfie-toi, il se peut qu'il reste encore quelques faux-visages."


La société des Faux-Visages, les hommes mentalement déficients de Black Mask. Certains portaient des masques, les autres avaient le visage arraché, histoire de révéler qui ils sont vraiment sous leur masque de chaire. On avait pas réussit à tous les appréhender. Mais certains erraient encore d'après mes sources, et ils vivaient encore à Devil's Square, parmi les autres criminels. Dans l'ombre, ils devaient sûrement nous guetter, et sachant qui nous étions, ils étaient sûrement en train d'espérer nous trucider pour rapporter nos masques à Sionis, histoire de récupérer la récompense promise par leur chef. Un léger bruit parvient à mes oreilles. Un léger bruit. Je fais un signe discret de la main à Batgirl. Un signe dans notre code qui lui intime de rester sur ses gardes. Nous ne sommes pas seuls. Le combat allait survenir. Mais quoi ? Simples criminels en manque de sensation ? Faux-visages ? Mauvaise surprise du Joker ? Qu'importe. Nous affronterions le danger, l'un avec l'autre, en équipe, comme autrefois. Batgirl était redoutable en combat, et faut dire, c'était agréable d'avoir quelqu'un qui était parfaitement à l'aise dans son style de combat. Je serre le poing, quelque chose approche ...

Fiche par (c) Miss Amazing


Discussion tardive [PV Batman] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyDim 9 Fév 2020 - 10:36

Barbara aurait voulu avoir la réponse parfaite aux interrogations de Bruce. Elle aurait aimé avoir quelque chose de concret à lui dire, quelque chose qui aurait à coup sûr permis au Chevalier Noir de se sentir mieux... bien qu'il soit difficile de juger précisément de son état émotionnel quand il était ainsi. La jeune femme voyait bien qu'il avait du mal à en parler, que tout cela lui pesait, et elle avait envie de l'aider ; toutefois, c'était une impasse pour le moment. Aucun des mots qu'elle aurait pu trouver n'était assez fort pour le faire changer d'optique, pour le forcer à voir les choses sous un autre angle. Peut-être... peut-être, oui, que cuisiner Bruce serait plus facile.

Peut-être.

Mais il y avait plus inquiétant : il parlait de mourir avec le Joker. Quand ils sortirent du tombeau, alors que leurs souffles créaient des brumes blanches à cause du froid, alors qu'une brise glaciale venait s'infiltrer par les interstices de leurs tenues, la rouquine faillit s'arrêter net en réalisant ce que ça signifiait. Bruce croyait véritablement que mourir et disparaître suffirait à calmer les choses. Comment pouvait-il, lui, le croire ?

Un agacement certain commença à naître chez Barbara, car ça, c'était juste idiot. C'était même pire que ça : c'était terrifiant. Il fallait qu'il reste un Batman, qu'importe la personne sous le masque. Le Chevalier Noir et ses alliés étaient les symboles qui permettaient à Gotham de se porter mieux d'années en années. Une moyenne de neuf crimes par jour, cinq ans auparavant. Trois cette année. Un nombre total qui baissait d'années en années. Comment pouvait-on ne pas voir cette amélioration ?

 « Je... »

Evidemment, il fallait qu'elle ne puisse plus parler à ce moment-là. Fait chier.

Ils étaient trois, ce qui ne représentait pas une menace très sérieuse. Mais leur aspect était terrifiant, et il ne fallait certainement pas les sous-estimer ; car au-delà du masque ignoble qu'était leur visage, les trois êtres difformes qui vinrent à leur rencontre étaient armés de lames. Ils étaient déterminés, sans aucun doute possible, à faire la peau à leurs adversaires. Ou du moins à essayer...

 « Vous devriez peut-être changer de métier, les mecs. Batman et moi on va vous botter le train. »

Loin de leur faire peur, la petite bravade provoqua chez eux une réaction assez surprenante : ils s'inclinèrent respectueusement, avant de se mettre en posture de combat. Celui du milieu, un peu plus petit que les autres, prit la parole en retour :

 « Monsieur Sionis aimerait que vous dégagiez de son terrain. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, nous allons toutefois prendre vos visages comme paiement de votre passage. »

Putain de cinglés.
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyDim 9 Fév 2020 - 20:48

The Dark Knight


D'après les dernières données que j'avais reçu de quelques indicateurs et de quelques voyous tabassés, j'étais sur d'une chose, le trafic de drogues dans le sud de la ville avait explosé, et derrière se trouvait Sionis, je connaissais sa patte et son gout pour les drogues les plus dures. Le dernier braquage orchestré par Sionis fut accompli par quelques uns de ses larbins, un casier épais oui, mais pas intouchables. Ces trois-là avaient fait Blackgate, ils avaient connu le rude environnement de la prison, et là où une malheureuse savonnette tombée vous emmène dans un univers de douleur et de soumission. Ces trois lascars ne seraient pas difficile à retrouver, en fonction des voitures volées, des rumeurs ajoutées et bien entendu, du marché du silence qui peut se délier si on pose les bonnes questions aux bons truands. Et mes indications s'étaient révélées justes. Les trois hommes dont je parlais étaient bien en face de nous ce soir, comme quoi, mes indicateurs faisaient parfois du bon boulot. Mais je ne me laisserai pas avoir par les hommes de Sionis cette fois. Pour tout dire, je reste aux aguets, il n'était pas rare que les hommes de Black Mask soient plus nombreux que prévus. Sionis était un lâche et un fourbe, et qui sait combien de ses hommes erraient encore dans ce lieu maudit ... Peut-être que je pêcherai Black Mask avec un peu de chance, j'ai encore un léger gout de colère après ce qu'il a fait au procureur Specter il y'a deux ans, et je pense qu'un petit tour à l'asile d'Arkham lui ferait un bien énorme. Il allait payer, payer cash pour une telle abomination, quitte à ce que je brûle moi-même l'île en entier. Je détestais le Devil's Square. L'homme du milieu était un revendeur merdique qui se prenait pour le roi du pétrole sous l'égide de son patron. Je fais craquer les jointures de mes gants avant de le défier, droit dans les yeux. Et c'est à la remarque de l'homme que j'eusse un léger rictus.

"Vous préférez quoi ? La mâchoire brisée ou les huit mois de rééducation pour les os ?"


Inutile de prendre des pincettes, ce ne sera pas nécessaire. C'était aussi l'histoire de mettre un peu la peur dans les yeux de ces hommes. Mais quelque part, je savais que nous n'étions pas seuls. Ils n'étaient pas les seuls Faux-Visages de ce lieu. Non, ce n'était pas les seuls. Et quelque soit le dessein que le Joker ait eu ici, avec les hommes de Black Mask, ce ne serait pas quelque chose à prendre à la légère. Peut-être une alliance avec le Joker ... Non ... Mais peut-être que ... Avec le retour des Falcone, de Cobblepot, et des autres, Black Mask devait surement l'avoir engagé pour quelque chose en rapport avec moi, ou ses rivaux dans la Pègre. Cela devenait tendu pour lui, depuis l'attaque contre Specter et son passage en procès, beaucoup de ses ennemis ont essayé de lui mettre la main dessus. Ce n'était pas e la violence gratuite, pas spécialement dirons-nous, mais j'avais un compte à régler avec Black Mask. Et comme la colère s'accumule en fonction du temps passé sans avoir payer son crime. Ses hommes de main ne seraient qu'un avant-gout de la colère que je destine à cette ordure. Pour le Joker, lui, ce serait comme toujours "différent". Et son nouvel état d'esprit ne me plaisait assurément pas. Je plonge maintenant sur le premier de ces messieurs, en laissant les deux autres à Batgirl, de moindre corpulence, et je lui montre qu'il ne faut pas faire chier le Chevalier Noir. Je lui pète les deux bras en deux, il hurle, et je lui écrase le visage contre le sol. Batgirl saurait gérer les deux autres, il lui en fallait plus pour lui faire peur. Je table sur la rapidité et sur l'agilité. La force c'est bien, mais elle ne sert à rien si on l'emploie mal.

"QUE FAISAIT LE JOKER ICI ?!"


Je hurle, je me laisse dépasser par la colère, par la peur, par l'inattendu contre le clown, tandis que je presse ma botte contre son crâne. On me poussait à bout, pour tout dire, et je n'aimais pas ça. Je ne lui ferai pas mal, j'allais juste lui faire comprendre qu'il ne faut pas me pousser à bout. Connaissant l'organisation de Black Mask, il y'aura du monde, y'aurait du vilain, et je ne pouvais pas tous les affronter. Surtout si le Joker est dans la place. Surtout s'il est dans le coin, et ça, je ne pouvais pas le me permettre. Mon attaque sera implacable, et Black Mask allait connaitre la douleur physique, son masque brûlerait, et je coffrerai Sionis dans une cellule capitonnée, entre le Joker et les autres cinglés qui pourrissaient grâce à moi dans Arkham. Il fallait agir et vite. Alors que le combat se terminait. J'attends qu'il parle. Mais d'autres ombres apparaissent, d'autres hommes. Comme je l'avais prévu. Je regarde Batgirl d'un air prudent. Qu'elle reste sur ses gardes. L'homme parle, tandis que les ombres s'approchent, doucement mais sûrement ... Alors que l'homme refuse de parler, je presse un peu plus ma botte contre son crâne.

"Je dois me répéter ?"

Diego : "Le Joker ? Mais ... Il travaille avec le boss ! Il lui a promit des composés chimiques ... Et ... Non ... Je peux pas le dire ... Il va me tuer et ..."


"Et ?"

Diego : "LES MECS ! SAUVEZ-MOI !"


Je l’assomme en m'abaissant rapidement avec le genou. On reprendra cette petite discussion un peu plus tard. Pour ma part, je restais à nouveau sur mes gardes tandis que les ombres commencent à se dévoiler devant Batgirl et moi. Certains avaient des lames tranchantes, d'autres avaient le visage arraché, comme des morts vivants revenus à la vie. Complètement drogués. Donc, plus dangereux que prévu ... Je fais un léger signe de tête vers Barbara. Je voulais qu'elle soit prudente, on ne sait jamais. J'allais essayer de concentrer le gros de la troupe sur moi.

"Les lavettes dehors. Les autres, je vous attend ..."


Barbara savait que je ne ferai pas dans la dentelle. Pas avec ces monstres. Pas avec les hommes d'une ordure comme Sionis. La plupart des types s'enfuiront sûrement, n'ayant pas le gabarit requis pour se mesurer à moi. Mais la plupart, des mecs costauds, se pointent et recevront une raclée qu'ils n'oublieront pas de sitôt. Le bruit des combats attireraient sûrement le Joker et Sionis, tant mieux. Ma colère augmente. Je ne me sens pas satisfait, je veux Sionis. Et je veux lui faire le plus grand mal, mettre à bas son Empire tandis qu'il panse ses plaies pendant un très très long moment. Ce soir, je voulais des réponses, et cette soirée ne m'avait clairement pas comblé de ce côté-là.

Fiche par (c) Miss Amazing


Discussion tardive [PV Batman] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyLun 10 Fév 2020 - 16:21

 « Tu peux faire mieux que ça, mon grand ! »

D'une nouvelle pirouette, Barbara esquiva la lame tranchante et mal entretenue d'un homme de Sionis, avant de balancer son pied dans les parties d'un autre. S'ensuivirent quelques prises, quelques contres, et elle envoya d'autres criminels au tapis. Le combat n'était pas inconnu pour elle, et elle savait parfaitement comment pour s'en sortir. Ce côté grisant, où l'adrénaline fusait dans ses veines, elle l'adorait autant qu'elle le détestait. Combien de fois Dick et elle avaient eu des problèmes d'opinion sur le sujet ? Lui trouvait souvent cela amusant, alors qu'elle avait beau fanfaronner un peu, elle trouvait que se battre était un échec.

Un aveu qu'on ne pouvait pas faire autrement. Nécessaire, indéniablement, efficace, irrémédiablement, mais un échec tout de même. Se battre comme elle le faisait, comme le faisait Batman, c'était avouer à Gotham que les mots ne suffiraient jamais et qu'il fallait envoyer un message fort et sanglant. Sans morts, bien sur, mais avec assez de punch pour rester – parfois littéralement – gravé dans la mémoire des criminels.

 « Les chauve-souris vont disparaître... et Gotham brûlera ! »

 « Eh, c'est pas très sympa pour nous, ça. Je propose qu'on ne disparaisse pas, et que la ville ne brûle pas. »

Ces cinglés... ils lui donnaient envie de vomir. Le visage déformé, voir arraché, armés jusqu'aux dents, une absence totale de scrupule ? Ils auraient très bien pu travailler pour le Joker que ça n'aurait rien changé. Et dire que la plupart avaient vécu à Gotham toute leur vie, n'en était jamais parti, et qu'ils voulaient quand même voir la ville sombrer dans l'anarchie la plus complète. Le système était pourri, et était en partie responsable de ce qui leur arrivait... mais de là à provoquer la chute entière de la ville ? Des fois, Barbara se disait que oui, peut-être que la ville serait meilleure si une partie disparaissait.

La Ligue des Ombres était à l'extrémité sur la ligne du pragmatisme, mais son raisonnement se tenait. Brûler les racines pourries pour faire renaître les bonnes. Il y avait des choses séduisantes avec ce discours ; et heureusement que Batman, elle et les autres n'y succomberaient jamais. Car lur mission restait de réussir à protéger Gotham contre les criminels, monstres, extrémistes et autres dérangés.

Ponctuant ses pensées avec un dernier crochet, la jeune femme s'étira en remarquant que le combat était terminé, et qu'il ne subsistait que les gémissements plaintifs des blessés.

 « Et maintenant, Batman, on fait quoi ? Tu veux continuer à les interroger ? Le Joker n'est pas là. Sionis probablement pas non plus. »
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyLun 10 Fév 2020 - 17:54

The Dark Knight


Mon père, Thomas Wayne, disait que les problèmes devaient être traités au cas par cas. Il faut d'abord éliminer le plus dangereux, puis la suite vient petit à petit, et on résoud le problème. Dans ce cas, éliminer les hommes de Sionis me retire 75 pour cent du problème. Le Joker en cavale, c'était une mauvaise graine de trop dans le sillon de la justice que je trace à Gotham City. Maintenant, il y'avait 20 pour cent de fumier à nettoyer ... Black Mask ... Les coups pleuvent tandis que l'on s'occupe comme il se doit des monstres qui hantent cette tombe mortuaire. Je fond alors sur les hommes armés de pieds de biche et de fusils, et rapidement, je les met hors de combat. Ils allaient avoir mal pendant un bon moment tandis que je cassais les os et que je les mettais dans le coltard, ils allaient souffrir de longues heures de réparations des membres et des os, c'était un léger plaisir que je savourais. Malgré une légère déception de ne pas avoir le parrain sous mes mains. Il ne serait pas là, pas ici ce soir. Barbara avait raison. J'ignore ce qu'il manigance, mais un de ces soirs, ses dents allaient voler. Je n'avais pas oublié cette fameuse journée de janvier où il a massacré toute l'équipe du Gotham Globe. Je n'en avais pas fini avec lui, et j'allais prendre tout mon temps pour lui faire le plus de mal possible. Il allait souffrir, oh que oui. Qu'il en soit certain. Il allait compter ses os à Arkham, il allait comprendre la douleur qu'il avait causé, morceau par morceau. Alors que je fracture à tout va, ma colère augmente. Je ne me sens pas satisfait, je veux Sionis. Et je veux lui faire le plus grand mal, mettre à bas son Empire tandis qu'il panse ses plaies pendant un très très long moment. Alors que les derniers s'écroulent, je réajuste ma cape, maintenant, le plus gros morceau commençait ... Je reprend d'une voix grave, après avoir terminé le dernier homme de main qui était passé sous mes poings.

"On sait au moins une chose. Sionis et le Joker travaillent ensemble."


Le Joker main dans la main avec Sionis ? Pourquoi ? Que manigance-t'il encore ? Avec Sionis dans son entourage, je craignais plus pour Black Mask que pour moi-même. Le Joker n'aimait pas qu'on lui donne des ordres, surtout si cela venait à me toucher directement. Si j'ai appris quelque chose avec le Joker, c'est qu'on ne transige pas avec ses plans, quels qu'ils fussent, qui me concernent moi. Black Mask devait sûrement l'avoir engagé pour quelque chose en rapport avec moi, ou ses rivaux dans la Pègre. Cela devenait tendu pour lui, depuis l'attaque du Globe, beaucoup de ses ennemis ont essayé de lui mettre la main dessus. Black Mask ne s'était pas attiré beaucoup d'amitiées ces derniers temps, et le sombre parrain avait bien du mal à refaire surface, malgré le fait qu'il promettait beaucoup d'argent à ceux qui honoraient ses mises à prix. J'essaie de réfléchir aux possibles conséquences de ce que cela pouvait impliquer. Black Mask devait être aux abois, pour en venir à une probable alliance avec le monstre, et pourtant ... Je suspectais Sionis d'avoir eu de très mauvais moments, ce qui le poussait indubitablement vers l'extrême. Pendant ce temps-là, un des gardes commençaient à reprendre ses esprits, pas loin, d'un geste, il tenta doucement de récupérer son couteau à cran d'arrêt, et manque de chance, ma botte écrase sa main, limite jusqu'à la broyer. Il allait avoir beaucoup de temps à réfléchir à son travail. Le type gueula fort, et le seul moyen de calmer, c'était une petite sieste. Un coup sur le crâne et nous étions maintenant tranquilles.

"Je veux que tu sois prudente. Le Joker n'est pas à sous-estimer, et encore moins Sionis. Rappelle-toi de la fois où il s'en est prit à Spoiler."


Mauvais souvenirs assurément. Je n'aimais pas y repenser. Et depuis que Leslie m'avait avoué que Stéphanie était en vie, et qu'elle vivait actuellement en Afrique, cela m'avait rassuré qu'elle raccroche pour le moment, la cape et son masque. Je songe à mettre nos indics et nos taupes de la mafia à contribution, notamment Slam Bradley. Il faudrait aussi qu'elle revoit ses techniques de combat. Pendant un instant, je l'ai sentie un peu rouillée. Mais elle connaissait les meilleures techniques d'entrainement. Je ne m'en faisais pas pour elle. Le fait était pourtant là. Sionis était une menace qu'il ne fallait pas prendre à la légère, et il avait bien faillit découvrir qui était Oracle durant la guerre des gangs. Il avait échoué, mais ce n'était pas passé loin.

"Est-ce que tu as des nouvelles de qui tu sais ?"


Je parle de son père. Je ne m'attends pas à ce qu'elle soit au courant, non, de toutes façons, Gotham City a toujours une bien mauvaise surprise à nous offrir quand on s'y attend le moins. Et pour le moment, même si certaines choses commençaient à bien prendre forme, notamment le Réseau, et la mise sous tutelle des nouveaux héros de cette ville, je pense que l'on pourrait faire quelque chose de "bien" qui pourrait nous permettre de vite sortir de cette situation de crise. Mais pour le moment, il y'avait encore fort à faire. Pas que je me méfie des privés, mais en avoir un sous le coude était un bon indicateur selon certaines périodes. Par exemple, Harvey Bullock, souvent à son compte, mais trop prévisible. C'était seulement quand il ne buvait pas, qu'il redoublait d'efforts. Mais il était absent de la ville, tout comme Gordon, hélas, et pour le moment, je n'avais personne capable de s'occuper de me fournir des informations sur ce qui se passait dans les murs du GCPD. Slam Bradley était omniprésent dans le monde de la Pègre, oui, mais trop peu "impliqué" dans les affaires de corruption, il cherchait bien sur, les taupes éventuelles, mais il me fallait quelqu'un du dehors pour mieux cerner les flics qui méritaient leurs sorts, à savoir un petit tabassage en règle.

"J'ai besoin que tu fasses une enquête sur les membres du GCPD. Tu as certains talents que je n'ai pas à ce niveau. Sur qui on peut faire réellement confiance. Tu sais quelque chose à propos de Toreno ?"


Fiche par (c) Miss Amazing


Discussion tardive [PV Batman] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyVen 14 Fév 2020 - 12:47

Barbara haussa les épaules, ne sachant pas vraiment comment elle devait prendre la remarque de Bruce. Evidemment qu'elle serait prudente, évidemment qu'elle saurait faire attention à ne pas tomber stupidement sur Sionis ou sur le Joket toute seule. Non pas qu'elle pensait être incapable de s'en charger, mais l'un comme l'autre étaient des individus dangereux, et la moindre erreur lui coûterait la vie. Tant de fois, elle avait espéré qu'elle pourrait la main sur eux, mais elle savait quel risque ce serait. L'un comme l'autre était capable de la tuer sans vergogne et sans difficulté, pour peu qu'elle s'y prenne mal.

Donc non, elle n'irait pas chercher la confrontation.

Mais ce n'était pas pour autant qu'elle ne chercherait pas à leur nuire à sa manière, et qu'elle allait se priver de leurs mettre des bâtons dans les roues. Ça, elle savait qu'elle pouvait le faire facilement, presque en toute impunité, car elle était la meilleure source de renseignement de la planète. Personne ne pouvait l'égaler pour pirater des trucs et récolter des infos sur leurs ennemis.

 « Non... mais ça ne veut pas dire grand chose. Il me contactera quand il le faudra. Il sait que je peux me débrouiller. »

Un jour viendrait où elle dirait la vérité à son père, mais c'était là l'une des rares choses qui la terrifiait. Ça, l'idée de perdre Dick, ou encore de mourir sans avoir accompli quelque chose, c'était ses démons intérieurs, ses peurs les plus incroyables. Un jour, elle parviendrait à faire face à Jim Gordon et à lui dire qu'elle avait suivi Batman dans sa croisade, en son âme et conscience, et qu'elle avait réussi à faire quelque chose de bien de sa vie, malgré les épreuves. Mais pas aujourd'hui. Pas demain non plus, probablement.

 « Le GCPD est nettement moins corrompu qu'il le fut à une époque. Depuis que Gordon a fait ce qu'il fallait, le nombre de pourris a fortement diminué et il est plus difficile – heureusement – de dénicher des trucs sur eux. Mais Toreno, Sanchez, Kalien, Taylor, ce sont des gars de l'East End. La clique a sûrement des trucs à se reprocher. Je fouillerai. »

Décidant de le prendre un peu à contrepied, Barbara glissa une question un peu différente :

 « Et sinon, comment ça se passe avec le chat ? »
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptySam 15 Fév 2020 - 13:45

The Dark Knight


Concernant le GCPD, Gordon avait fait un superbe travail. Il avait nettoyé les ordures, et il avait dégagé les membres corrompus, ou bien les avait mis au pas. Certains comme Bullock avaient fait amende honorable en devenant des modèles, influencés par le travail de Gordon, d'Harvey Dent, et du mien. Du bon travail, mais malheureusement, la chienlit revenait souvent. Et les corrompus existaient toujours, surtout dans notre ville. Gotham avait besoin d'être surveillée en permanence. Plus rien ne nous retient dans ces tombeaux désolés, je fais signe à Batgirl qu'on doit s'en aller. J'avais ce que je voulais et si je voulais trouver le Joker, il me fallait d'abord anéantir Sionis. Le criminel au masque était un dangereux ennemi, mais malheureusement pour lui, il était facile à faire tomber. Et il avait énormément de faiblesses, dont sa vanité à se prendre pour le meilleur, qui le conduisait indubitablement à faire des conneries. Sionis était un cinglé, mais il avait quand même de la suite dans ses idées. S'allier avec le Joker, c'était inattendu, mais pas impossible le connaissant. Je n'avais pas le choix, j'allais devoir écumer la ville. Mais pas sans oublier de donner mes ordres à Batgirl. Comme je m'y étais attendu, elle n'avait rien perdu de son talent à octroyer les coups de poings et les techniques qu'on lui a apprise. Batgirl avait du talent, et pendant un temps, j'avais estimé la prendre sous mon aile, après que Dick soit parti pour devenir Nightwing, mais le Joker était intervenu et cela n'était pas arrivé.

"Le GCPD se porte mieux, oui. Mais pas infaillible. Avant de faire confiance aux possibles alliés, il faudra vraiment être sélectif. J'ai repéré un certain Shelby dans les rangs du GCPD. Un détective intéressant, mais après ... Peut-on lui faire confiance ? Cette question, c'est toi qui l'élucideras pour moi. Quant à Toreno, son travail est louable mais ... Je n'ai pas confiance. Je veux que tu étudies les moindres membres de ce nouveau GCPD, dont Toreno. Un homme qui accorde sa confiance à Slade Wilson est un homme à surveiller de manière étroite."


Je n'avais pas confiance en Toreno. Oh bien sûr, il avait fait un travail éclatant lors des émeutes d'Arkham City, montant lui aussi au créneau, mais son élection fut bizarre, et quelques points de son passé ne coïncident pas avec ce que j'ai dans mes dossiers. Je sais de source sûre qu'il était dans le même clan qu'Hady à une lointaine époque. Et certains dossiers avaient mystérieusement disparu. Il faudra faire des recherches. En attendant, j'avais besoin de soutiens au GCPD, et j'espérais que Gordon refasse surface. Laissant là cette question en suspend, je fais en sorte de ne pas trop m'attarder sur le sujet de son père, ne voulant pas attirer les foudres de la jeune femme. Alors que nous remontons tranquillement, j'observe les alentours de l'île, là où nous sommes entrés et là où nous nous sommes rencontrés. Elle me pose une question à propos de Cat.

"Nous allons nous marier."


Je lui répond de manière, nette, précise et sans tourner autour du pot. Je tenais à ce qu'elle soit la première au courant, de toutes façons, je n'avais pas revu Dick et Alfred s'était douté de quelque chose quand il m'a vu commandé un smoking. Qu'importe. Barbara sera officiellement, la première à être au courant de mon mariage avec Sélina Kyle. Si tout va bien. On ne sait jamais, cette ville adore l'ironie et les mauvaises blagues. Ce n'était pas faute d'essayer de bâtir quelque chose, mais quelque chose dans l'air, une espèce de malédiction, faisait en sorte de briser les rêves. Mais je ne crois pas en la fatalité, je ne crois pas en l'impossibilité de gagner. L'échec n'est pas une option, et ce cas-là ne devait pas figurer dans ma liste. Je me devais de gagner, de repousser sans cesse le mal et d'espérer croire en quelque chose qui puisse garantir une vie saine pour chacun des membres de cette ville. Gotham City méritait qu'on se batte pour elle.

"Je n'ai pas encore décider où ni comment ... Mais rien ne change pour Batman."


C'était Bruce Wayne qui se mariait, et non Batman. Batman continuerait d'honorer son serment pour sauver cette ville. Batman continuerait à être la lumière pour beaucoup qui errent encore dans les ténèbres de la ville. Barbara était une fille bien, et pendant quelques temps, quand elle flirtait avec Dick, j'avais pensé qu'ils seraient les premiers à se marier. Mais je n'avais jamais compris l'attachement de Dick pour Kory Anders, alias Starfire. Elle n'était pas de notre monde, et elle ne pourrait jamais comprendre une ville aussi noire que Gotham City. Kory Anders était la parfaite petite chose que l'on veut protéger, et Dick, malgré son humour et sa jovialité, voulait l'amener dans un monde aussi noir que notre cité. Drôle de choix. Mais pendant un instant, je songeais à Barbara. Avec qui elle sortait ? Aucune idée. Il y'avait longtemps que je n'avais pas suivi de près son style de vie, pas depuis qu'elle avait quitté Gotham pour Burnside. Pour tout dire, je me focalisais surtout sur la protection de son père. Avançant doucement vers nos véhicules respectifs, je lui dresse une dernière question.

"J'espère que la moto te plaira."


Fiche par (c) Miss Amazing


HJ : Désolé du retard.


Discussion tardive [PV Batman] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyMar 18 Fév 2020 - 10:54

Barbara resta un bon moment sans rien dire, digérant la nouvelle du futur mariage de Bruce. Catwoman et lui avaient toujours eu une histoire compliquée, faites de problèmes, de mensonges, de non-dits, et de plein de choses qui vous rendent la vie plus difficile qu'elle ne devrait l'être. Certes, leur lien était solide, et indéniablement, il était plus pur et plus sain que celui que Barbara avait tissé avec Dick durant toutes ces années. Car malgré leurs différends, leurs petits trahisons et leurs jeux, ils s'aimaient. Dick et elle ?

Brrr, mauvais sujet.

Elle était heureuse pour son mentor, mais tout cela lui rappelait assez durement ses propres échecs. Encore qu'elle n'était pas vraiment responsable, puisque Dick avait toujours été quelqu'un de volatile et difficile à canaliser. Elle pensait avoir la capacité de le faire, fut un temps. Aujourd'hui... elle n'en savait rien. Elle essayait de ne pas trop y penser, alors qu'elle pensait au moins une fois par jour à ce mec.

 « Eh bien, toutes mes félicitations. J'espère que tout ira bien, et qu'Alfred est prêt à assumer de te voir la bague au doigt. »

Elle hésita, puis finalement posa une main sur l'épaule de Bruce.

 « C'est une bonne chose. Le Chevalier Noir st ce qu'il est, et c'est bien. Mais l'homme derrière le masque... lui, il mérite ce bonheur. Qu'il n'en doute jamais. »

Elle était consciente que ses mots n'auraient peut-être pas l'effet qu'elle espérait. Mais il les entendait, et c'était déjà pas si mal quand on y songeait. Car en dépit de toutes ses qualités, et surtout de ses défauts, Bruce Wayne restait un être humain, un homme torturé par des démons qui l'avaient poussé à devenir davantage son alter-ego qu'à rester lui-même. Parfois, Barbara se demandait qui était l'individu et qui était le masque. La réponse à cette question n'était pas facile, et elle avait peur de ce que ça pouvait impliquer.

Toutefois, elle reprit aussitôt un air plus enjoué pour ne pas s'éterniser dans un moment de gêne.

 « Tu plaisantes ? Avec ce bolide, je vais pouvoir écumer tout Gotham et courser les vilains ! Ils n'auront aucune chance face à moi. Mais j'en laisserai filer un ou deux pour que tu puisses tenir le rythme. »
Revenir en haut Aller en bas
The Bat of Gotham
Messages : 5445
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] EmptyMar 25 Fév 2020 - 11:23

The Dark Knight


Alors que je me permettais de réfléchir à la situation, je me devais de rester prudent quant à mon mariage avec Catwoman. La véritable faiblesse de Bruce Wayne, du moins, en apparence, c'était bel et bien sa naïveté, son incompétence à bien juger du mal ou du bien, il serait manipulé par d'autres. Et si d'autres criminels étaient au courant pour mon mariage ? Des monstres comme Double-Face ? Ou encore même le Joker ? Là, ce serait beaucoup plus difficile. Mais revenant à Batgirl, il fallait le dire, elle avait le talent pour enfoncer les portes ouvertes. C'était une héroïne, une véritable alliée dans un monde noir. La mine basse, je ne dis rien de plus et je l'écoute. Elle parle de bonheur, mais je sais que cela n'était pas pour moi. Dans une vie, il y'avait peu de moments de bonheur relatif, mais une plaine immense de tristesse tandis que l'on parcourt cette vallée de larmes.

"Je tiens à ce que tu te tiennes prête. Continue les entrainements. Je te recontacterai bientôt pour une réunion d'urgence."

La réunion était prévue avec des justiciers amateurs comme expérimentés. J'attendais de voir ce que ça donne ... Qu'est-ce qui fait de moi un héros ? Pourquoi en suis-je arrivé à là ? Être un héros, ce n'est pas seulement que de distribuer les coups, ni de casser les os des pires raclures de la ville. Être un héros, c'est savoir faire la part des choses, savoir intimider quand il le fallait, savoir jouer et mettre au pas ceux qui s'écartent du droit chemin. Être un héros, ce n'est pas que de tomber sur le criminel assoiffé de sang, non, être un héros, c'était être humain et se lancer corps et âme dans une croisade des plus difficiles à venir au bout. J'étais Batman, propulsé à être un martyre pour cette ville, sans vrai connotation religieuse cependant. Ce soir, dans ce cimetière qu'était Devil's Square, en compagnie de Batgirl. Je ne devais pas m'éparpiller sur des sujets vains. Pas ce soir en tout cas, pas tant que des monstres hantent encore cette cité. Prenant une voix calme et bien distincte, je parle, et quand Batman parle, on l'écoute, une seule fois.

"Batman et Catwoman, tu crois que ça sonne bien ?"


Batman et Robin avait été pendant longtemps un tandem qui marchait, mais maintenant, vu que Catwoman rentrait dans le jeu, à quoi nous attendre pour la suite ? Bonne question ... Mais Batgirl n'avait pas à s'en soucier de ce genre de détails. Elle connaissait son travail, et même si je gardais une certaine appréhension à propos de son grand enthousiasme, je veillerai personnellement à ce qu'elle remplisse sa mission dans les meilleurs délais, sans la presser. Je regarde la jeune fille, droit dans les yeux, ma figure est fermée, imperméable. Le bruit du tonnerre commence à se faire pressant, la pluie ne tarderait pas. Le Batman ne doit pas que être vindicatif, il doit laisser sa chance, après tout, elle avait quand même été blessée et je ne sais pas si la douleur la lançait encore de temps en temps. Elle devrait faire attention, très attention. Une chance que je fusse au bon endroit au bon moment. Jaugeant la situation, je prend une allure plus froide, plus ténébreuse que je ne l'étais déjà, comme si je me détachais de toute pitié, de toute humanité.

"Burnside est sous ta protection. Tu as tes objectifs et tu sais ce qui doit être fait."


Ce n'était pas une critique, encore moins une engueulade, mais j'insistais sur la notion de responsabilité. Bon, je surveillais la ville en général oui, mais bon, j'allais quand même laisser Batgirl faire son travail. Un petit mensonge sans conséquences oui, mais ça inciterait Batgirl à mieux se pencher sur le sujet des prochaines émeutes, et à mieux juger d'une situation passable d'une situation critique. Et en gardant un œil sur Barbara, je pouvais faire en sorte que tout ne finisse pas à la poubelle. Je ne me devais pas de perdre la moindre seconde dans Gotham livrée aux gangs. En parlant de gangs, il faudra que je m'occupe de Falcone et de Cobblepot. Ces deux-là vont bientôt s'entre-déchirer, et je pense qu'en éliminant d'abord Falcone, je priverai Cobblepot de son joujou. Et même si le Pingouin était un arnaqueur de première, je pouvais taper là où ça ferait mal dans son empire. On murmurait qu'il faisait importer des armes modernes nouvelles générations en ce moment, et le chantage pouvait être un bon moyen pour que je garde le Pingouin hors de mon échiquier. Mais pour le moment, la menace actuelle, c'était ces émeutes, et j'allais laisser Barbara se charger de cette petite mise en bouche, histoire de se rôder à Burnside.

"Fait attention à toi."


Je disparais dans les ténèbres comme je suis apparu. Barbara était maintenant seule, à sa propre disposition. Maintenant, elle devait jouer sur son terrain et montrer son talent pour gérer un quartier tout entier. Elle avait le talent, la maitrise, mais avait-elle le cran pour survivre dans Gotham City en période de crise, face aux citoyens mêmes de cette ville ? Se dresser face aux gens que nous sommes censés défendre ? Ce n'était pas Métropolis, et nous n'étions pas vu comme des héros volants à l'épreuve de toute critique, c'était certain. Moi, je savais à quoi m'attendre, et je me préparais mentalement à endurer la perte de camarades, à éprouver leurs deuils au cas où. Voila de quoi ma vie était faite, de cercueils et d'adieux aux amis. Traversant Gotham City, j'observe et je traque le criminel, ils n'échappent pas à ma vue, ils ne peuvent pas m'échapper. Batgirl était un des éléments clés pour que je reprenne cette ville. Et j'aurais encore besoin d'elle très bientôt.

Fiche par (c) Miss Amazing


Discussion tardive [PV Batman] 09ah
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Discussion tardive [PV Batman]   Discussion tardive [PV Batman] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Discussion tardive [PV Batman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Tricorner Yards :: Devil's Square-