Imaginez le Mythe de Gotham City




Batwing

Azrael

Orpheus

Katana

Tarentula

Nightrunner

Zatanna

Ragman

Huntress

Simon Dark

Misfit

Stryx

Deathstroke

Duela

Blackfire

Pyg

Quiz

Fright

Zsasz

Killer Moth

March Hare

Magpie

Man-Bat

Strange

Holiday

Sofia Falcone

Mario Falcone

Le Lynx

Tobias Whale

King Snake

Blockbuster

The Bone

Requin-Tigre

Kossov

Omerta

The Jazzman

Julie Madison

Slam Bradley

Dr. Arkham

Aaron Cash

Silver St Cloud

Thorne

Zorbatos

Bullock

Alyce Sinner

Crispus Allen

Montoya

Jason Bard

Talia Al Ghul

Nyssa Al Ghul

Vertigo

David Caïn

Deadshot

Le Senseï

Whisper A'Daire

Bronze Tiger

Catman

Dr Darrk

White Ghost

Merlyn
Derniers sujets
» Drôle de trouvaille - mission solo - 17.01.18
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyAujourd'hui à 3:08 par Lonnie Machin aka Anarky

» Laisses toi glisser, gars.
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyAujourd'hui à 1:05 par Benjamin Shelby

» Time to Play
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 22:58 par Liam Faith

» Une faim singulière [Pv Porcelaine)
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 22:24 par Porcelaine

» Une rencontre au pas, de tir ! (Feat : Barbara Gordon)
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 22:02 par Barbara Grayson / Batgirl

» Mission : "Recevoir une plainte" (Feat : Lisbeth)
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 20:59 par Liam Faith

» Blabla
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 20:50 par Cassandra Cain/Black Bat

» Un robot au chomdu - pv Serena Ardwin - 15.01.18
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 19:39 par Lonnie Machin aka Anarky

» La banquise est froide [PV]
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 19:15 par Oswald C. Cobblepot

» La Nuit au Musée [Cassandra]
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 18:58 par Cassandra Cain/Black Bat

» Trois en moins pour l'honneur [PV - Serena Ardwin]
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 18:31 par Serena Ardwin

» Règlement à OK Gotham [PV Nightwing, Elio, Liam, Batman]
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 18:05 par Dick R. Grayson/Nightwing

» La Course au Jouet
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 17:41 par Serena Ardwin

» Quelques maux à se dire - Alexa Varon BomberGirl - 29/09/17
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 16:54 par Lonnie Machin aka Anarky

» Flitlings and trolls are on the menu. [Pv Owen]
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 15:12 par Jason B. Smith

» Asian Street Fight
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 13:52 par Tian Hong

» Maybe I'm a sweetheart trying to make my own scars || PV Dick Grayson/Nightwing
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 13:49 par Tatiana Lavrinenko

» Deux potes, deux manettes
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyHier à 12:11 par Dick R. Grayson/Nightwing

» Li Wei Zheng, la fleur informatique.
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptySam 15 Jan 2022 - 21:57 par Li Wei Zheng

» Une rencontre inattendue.
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptySam 15 Jan 2022 - 21:37 par Bruce Wayne / Batman

Le Deal du moment :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma ...
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 Le Carnaval approche ! [Libre à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouveau Membre
Messages : 7475
Date d'Inscription : 22/03/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
☠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Alliés : : ► Harley Quinn
Ex-Joker
Ex-Joker
MessageSujet: Le Carnaval approche ! [Libre à tous]   Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyVen 31 Mai 2019 - 17:58

Le Carnaval approche ! [Libre à tous] Batman13cover-543f2fe

Laugh and Die


Aciérie SIONIS INDUSTRIES

23 heures 14

Une mauvaise odeur est de retour à Gotham City, une sale mauvaise odeur, et comme toutes les odeurs, elles collent à la peau des rumeurs qui circulent en ville. Le Joker était mort ? Vive le Joker ! Mais d'après ce que l'on sait, et d'après les rumeurs, il venait de revenir à la vie. Pour le plus grand déplaisir de tous. Il était revenu, et il était prêt à continuer cette blague pourrie jusqu'au bout. Il avait une idée, pas un plan, une idée amusante. Il était temps que la blague prenne un tour des plus tragiques. Après tout, les meilleures comédies viennent des tragédies pas vrai ? Quelques heures auparavant, le Joker avait élu domicile dans cette entreprise qui appartenait à Roman Sionis, le caïd des financiers de Gotham City. De réputation sulfureuse, le terrible Sionis n'était pas du genre porté sur la sécurité de son entreprise et les employés en prenaient souvent plein la gueule malgré les revendications salariales des syndicats et autres nuisibles syndiqués. Décidément, la mort de l'esclavagisme urbain était une tare, pourquoi donner des droits aux employés ? Les patrons devraient avoir le droit de jeter les inaptes et les récalcitrants dans la lave en fusion de l'aciérie. Connaissant vaguement le personnage de Sionis, le Joker pensait qu'il y'avait quelques petits secrets biens dissimulés dans cette vieille bicoque qui était prête à s'écrouler. Mais Sionis s'était révélé, avec les années, être un homme froid et dangereux, sadique et monstrueux. Tout pour plaire, et maintenant qu'il avait déserté le costume de PdG pour devenir un criminel de renom, Ha ! Et bien il fallait maintenant continuer à faire en sorte que l'entreprise se pérennise. On avait choisit une salle assez vaste, l'équipe du Joker avait foncé grâce à un camion à travers le portail et avait fracassé la porte. C'était là que la grande réunion devait se faire. Le Joker avait envoyé quelques rumeurs dans les rues de Gotham City et dans les bouges comme le My Aliby pour attirer les éventuels criminels susceptibles de vouloir rejoindre le gang du Joker. Néanmoins, le Joker avait ses idées folles. Ceux qui ne désiraient pas le rejoindre seraient certainement envoyés dans les cuves de lave en fusion ? Probablement. Le Joker n'aimait pas la grossièreté, surtout quand il offrait une invitation. Tous commençaient à savoir que de rejoindre le Joker, ce n'était pas avec un but précis et que le Joker avait un côté à double-tranchant, virant souvent dans l'envie de tuer, même ses plus proches hommes de main. L'endroit avait été vaguement retouché. Des détritus avaient été jetés, des papiers balancés partout depuis les bureaux de Sionis, tout était une pagaille sans nom. Le Clown était en train de fouiner dans quelques dossiers de l'aciérie, certaines affaires de ce cher Sionis qu'on avait oublié de ramener à l'endroit où ça devait être caché. Dommage pour lui, le Joker aimait bien les sales petits secrets immondes, histoire d'en révéler un peu ou pas du tout. Tenir quelqu'un par ses petits défauts, c'était ça le plus drôle, c'était ça le plus attirant. Savoir que ce cher Roman avait une maîtresse aux Lacey Towers, c'était une bonne information, avec de la chance, le Joker irait rencontrer cette minette et lui apprendrait qui est le nouveau mâle dominant dans la jungle. Souriant, le Joker bazarda toutes les saloperies de Roman Sionis et nombreux des dossiers en l'air, laissant retomber les feuilles dans le bureau.

"Aaaah l'automne ... Merveilleux moment où les feuilles se meurent. Poétiquement navrant pas vrai ? Ha !"

Le Joker pouvait parfois être un poète, ça lui arrivait, c'était son côté esthète, amusant. Alors qu'il fermait les yeux, un maigre sourire apparut sur son visage, il pensait à ces jeux, ces jeux qu'il faisait avec le Batman. Même si cela devait arriver à brûler dans son intégralité la ville ou à tuer des citoyens jusqu'à ce que Batman le fasse, le Joker continuerait, sempiternellement. Et la guerre dans Arkham City qui allait se profiler réaliserait tous les rêves les plus fous du Joker. Il fallait recruter pour son gang et acquérir des territoires. Non pas que cela intéresse le Joker, mais dans une ville où la Mafia, les autres cinglés et les ninjas se pointaient, il fallait sortir du lot, montrer qu'on avait toujours un élément improbable dans une équation des plus compliquées.

Billy - "Boss, tout est prêt."

Le Joker ouvrit les yeux et sautilla hors du fauteuil où il était avant de se diriger modo allegro vers le lieu auto-désigné pour la réunion. Déjà, quelques petits criminels venaient de rejoindre l'entrepôt, quelques minutes s'étaient écoulées et des hommes du Joker, déguisés et grimés en clowns les avaient conduits dans la grande salle. Une table, sur une estrade, et le Joker fit son entrée. Patientant, son sourire s'étira. On lui donna un marteau et il tapa fort sur la table, trois grands coups.

"Accusés, levez-vous hihihihahahahahaha. Excusez-moi, c'est l'habitude des tribunaux. Nous n'allons pas tarder à commencer, approchez, approchez ... Je ne mords pas ... Enfin pas encore hihihahahahaha."


Il éclata d'un grand rire monstrueux. Toutes les frasques qu'il avait commise avant sa mort lui revenaient en tête. Amusement Miles, le dirigeable et même le mariage. De bonnes blagues, du classique. Mais tout cela paraîtrait bien fade quand à ce qu'il préparait pour la suite des événements. Oh oui, cela allait être festif. On allait se marrer. Des hommes grimés en clowns surveillaient les entrées, et fouillaient les hommes pour éviter d'avoir de mauvaises surprises. On ne sait jamais ce qui peut arriver ... Genre ... Un Red Hood sauvage par exemple. Ha !


"See no Evil ... Hear no Evil ... Scars tell Stories."
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] 9qek
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re Le Carnaval approche !   Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyMer 12 Juin 2019 - 1:58

Nous étions à peine installés dans notre somptueux et confortable fauteuil, dans notre bureau du Quitte ou double, en rénovation et bientôt ouvert aux nouveaux riches plein aux as qu'on pourra dépouiller et endetter jusqu'au cou, quand un de nos hommes arriva en courant dans notre bureau.

-BOSS...
-T'es complètement essoufflé, qu'est-ce qui se passe, Mike?
-Un des gars du Clown.
-QU'EST-CE QUE NOUS VEUX CE TIMBRÉ???
-J'en sais rien, il patiente dans la salle d'attente.
-Depuis quand un des types du Joker attend tranquillement?
-J'en sais foutrement rien, boss.
-Amène le nous, MAINTENANT!!!

Le larbin du clown restait muet devant nous, malgré l'intimidation qu'il ressentait face à notre personne, il semblait se sentir minuscule devant nous et c'est parfait comme ça. Il tenait une enveloppe dans sa main, cachetée avec un Smiley de mauvais goût. Il me la tendit avec une main tremblotante. Derrière son masque de clown, je savait qu'il avait peur. Mais bon, il me file la lettre du Joker et fout le camp aussi vite qu'il est apparut. La lettre puait le parfum bon marché (au moins elle n'est pas piégée), il m'invitait à une réunion dans Arkham City, à l'aciérie Sionis, pour être précis. Il parlait d'une grande surprise et que tout le monde serait là (Sauf Cobblepot, enfin une bonne nouvelle). Il disait qu'il avait une idée pour l'une de ses meilleures farces, drôle à en faire tomber les murs et qu'il avait besoin du plus de monde possible. "Le Carnaval approche, répond vite, Double-fesse." Bordel que je déteste quand il nous appelle comme ça, mais bon, ça semble intéressant, alors j'irai. De toute façon, à connaître le Joker, quand il est question de plan, il est question de Batman, et de ce temps-ci, on a une fâcheuse envie de le défoncer. Mais c'est aussi très possible que le clown souhaite nous foutre à l'abattoir juste pour se marrer.

Harvey refuse
Double-face veux
Notre pièce fétiche virevolte dans les airs pour une énième fois

Face

Bon, c'est moi qui prend les commandes, Hehehehe, on va se marrer aujourd'hui, je le sens. Pour me rendre à Arkham, il me faut un type qui connait les souterrains comme sa poche. En sortant, je clape des mains, tout mes hommes me regardent.

-Les gars, aujourd'hui, on se fait une virée!!!!

Il y a une acclamation générale, mes gars m'aime et putain que j'adore leur soumission docile!
Mes lascars se dispersent à travers mon casino en reconstruction pour chopper leurs affaires. L'un d'entre eux m'intéresse. Je m'approche d'un gros type roux baraqué.

-Hey, Big Chuck, j'ai besoin de ton aide.
-Les vieux métros, Boss?
-Tu me connais bien, mon gros.
-Je vous ressort les plans en moins de deux.
-Parfait.

-Hey, Matt. C'est le grand jour.

Matt est mon body-guard, vous me direz "À quoi bon un body-guard?" et bien parce que, de un, chez le clown, on est jamais sûr et de deux, parce que mon petit Matt a des talents...Cachés. Il fait la gueule, comme d'habitude, en me dévisageant de ses yeux verts beaucoup trop vifs pour être normaux. Il va prendre ses affaires lui-aussi, toujours avec son comportement d'adolescent en pleine crise d'identité.

Tout le monde est prêt, alors on va sortir nos bécanes. Une belle flopée de Harley Davidson qu'on a piqué à un concessionnaire, toutes neuves, crachant leurs délicieuses fumées. Mon cortège de motards traversent les grandes avenues, jusqu'à atteindre un coin proche du mur, reculé de pas mal tout. Une ancienne gare d’aiguillage à la sortie du vieux métro. C'est un spot de passage parfait, il faut juste effrayé les quelques ados qui graffitent les murs et fument des pétards pour être tranquille. Les motos restent cachés à l'entrée des souterrains, comme durant les plusieurs fois ou nous l'avons empruntés. La traversée se fait sans encombre, mené par Big Chuck et ses cartes. En une quinzaine de minutes, on sort de l'autre côté, à Arkham city, directement devant l'immense usine qui sert maintenant de repaire au timbré violet. Nous sommes sur le point de rentrer, je me retourne vers Matt, il hoche la tête, nous entrons.


-Hey, Harvey Chérie, vous êtes sortis tous les deux, ce soir?
Revenir en haut Aller en bas
Arkham Asylum
Messages : 59
Date d'Inscription : 28/08/2018

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Criminelle
☠ Relations conflictuelles :: ►Joker, Tim Drake, Batman
♣ Alliés : : ► Joker
Angela Jackson/Gormogon
Angela Jackson/Gormogon
MessageSujet: Re: Le Carnaval approche ! [Libre à tous]   Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyJeu 13 Juin 2019 - 14:24

détails
Le carnaval approche
sous-titre
Ʃkaemp はは ™


Le soleil venait à peine de se coucher et le ciel, encore à peine rosé, allait bientôt envelopper dans les ténèbres la poubelle qu'était devenu Arkham City. Pour ma part, la journée avait été bien chargée et je n'avais qu'une hâte: rentrer chez moi. Seulement, quand j'arrivai devant les quelques taules qui constituaient ma porte d'entrée, j'eus la désagréable surprise de trouver un homme. Il était du genre petit et tremblant, le genre de petites frappes qui faisaient peut-être les gros durs à Gotham mais qui se faisaient démolir ici bas. J'allais lui passer devant quand il eut l'insolence de m'aborder.

-Je... euh... Mademoiselle Jackson?

Voilà qui commençait bien mal pour lui. Déjà, il n'était pas sûr de me reconnaître, et en plus il m'appelait "Jackson". A quoi bon se donner un nom de criminel si personne n'en faisait usage, hein? Est ce que je vais appeler Poison Ivy Pamela, Harley Queen Harleen ou le Joker Jack, Robert ou peu importe son sobriquet? Il y avait vraiment des gens qui ne respectaient rien. Je décidai néanmoins d'accorder un peu d'attention à mon invité. Après tout, où étaient donc passées mes bonnes manières? 

-A qui ais-je le déshonneur?

-Je m'appelle William Madame, mais tout le monde m'appelle Will. 

Je n'en avais strictement rien à faire. Ce que je voulais c'était me débarrasser le plus vite possible de cet énergumène.

-Et bien, rentre Will, viens me dire pourquoi tu me cherchais.

Sur ces mots, je poussais doucement une des taules, dévoilant ainsi mon intérieur. Le jeune homme lança un regard inquiet à l'intérieur avant de me répondre.

-Je n'aime mieux pas Madame....

Zut, encore un de ces mecs frileux. Plus personne ne voulait entrer chez moi ces derniers temps. Je pris l'air faussement déçu.

-Bon et bien qu'est ce qui t'amène?


-Mon maître, le Joker m'a demandé de vous apporter cette lettre Madame. 

Le Joker? Tiens il était encore vivant celui-là? Après tout ce qu'il m'avait fait subir, j'espérais ne plus avoir affaire avec lui. Il était sacrément culotté. Will me tendait une lettre. Comme si je ne connaissais pas les caprices du Joker. Je n'allais pas me laisser piéger de la sorte. 

-Lis la moi.

Mon ton était sans appel. Will n'était pas plus rassuré que moi visiblement. Il tendit les mains pour décacheter la lettre, comme s'il avait peur qu'elle lui explose à la figure, et connaissant le Joker, ça aurait très bien pu être le cas. Pourtant, quand il l'ouvrit rien ne se passa. Il déplia un papier jaunâtre et commença sa lecture.

-"Angelaaaa, mon petit ange, viens jouer avec moi encore une fois. J'ai préparé un grand carnaval! Tu vas voir, ça fera un grand feu d'artifice. Et BOOM! HAHAHA. Rejoins moi à l'aciérie Sionis"

Alors comme ça, le Joker voulait jouer? Après tout ce qu'il m'avait fait endurer? S'il pensait que j'allais venir, c'était ça la bonne blague! Sauf si... Après tout... Pourquoi pas? Oui ça serait une bonne blague! Mais moi aussi je devais envoyer quelques courriers. Un sourire fendit mon visage. Mais avant, il fallait dîner! 

-Dis moi, Will, le Joker t'a t-il demandé de lui apporter une réponse immédiatement?

-Je... Non Madame, vous pouvez y réfléchir...

-Parfait!

Je saisis le jeune garçon l'encolure et je le trainais de force à l'intérieur. Personne ne le reverrait jamais.

Hors-sujet.

Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le Carnaval approche ! [Libre à tous]   Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyJeu 13 Juin 2019 - 16:29



Le Carnaval approche
Feat un paquet de cinglés



Elle continuait ses aller-retour dans Arkham City, cherchant chaque branche du nouveau réseau disloqué de la Cour des Hiboux, l’étudiant et apprenant un peu plus sur le tourment chaotique qui s'abattait sur l’organisation. Une guerre de pouvoirs, de factions, d’intérêts financier et de religion. La cabale ne savait plus quoi faire, ses symboles bafoué chaque jour par Batman mais surtout par elle. The Owl. Son projet initial marchait, elle retirait peu à peu la symbolique derrière le masque pour le remplacer par le sien, et ce grâce à sa collaboration avec la chauve-souris. Elle était un nouveau nom qui se murmurait, car elle agissait bien différemment de cette Cour.

C'était ce changement de comportement qui l'avait amené à voir plus large, à chercher plus sur les réseaux criminels de Gotham City et derrière son mur de la honte. Et ce qu'elle pouvait dire sur Akham City n’était pas très glorieux, mais surtout que quand il y avait du mouvement ce n’était pas bon signe. Et il y avait du mouvement. La pourriture d'Arkham, tel des cancrelats répugnant, semblait se rassembler autour d'une nouvelle ruse pour tenter de sortir. Des hommes grimés en clown portant des messages, allant chercher chacun des seigneurs criminels ou autre monstres rampant de la noirceur pour les amener à un seul et même endroit…

La vieille aciérie de l'autre côté de ses jumelles avaient prit de nouvelles couleurs, celles bariolées d'un carnaval lugubre, un cirque des horreur dont l’attraction principale était en train d’être montée. Le Clown Prince Du Prince montait son freakshow, elle le voyait au nombre croissant d’invité rentrant à l’intérieur du nouveau chapiteau. La sécurité était à son paroxysme, plus d'homme costumés que de raisons, des rondes incessantes, des fouilles au corps, des tirs au moindre sans-abri qui passait par mégarde. Elle devait se rapprocher. Au fond de son esprit, elle avait l'espoir de voir un des chefs de réseau de la Cour mais ses espoirs étaient bien minces. En revanche elle savait que Batman avait besoin d’informations sur tout ce qui se passait à Arkham City. Comment et pourquoi elle était une des rares à réussir sans la moindre difficulté à entrer et sortir lui était un mystère. Peut-être était-elle juste chanceuse ?

Elle rangea ses jumelles et se laissa tomber sur le bitume plus bas, préparant sa grande infiltration. Elle savait qu’elle ne devait pas se faire voir, et elle savait combien ce serait plus complexe que lors de son excursion chez Double-Face. Harvey Dent, qu'elle voyait arriver dans son véhicule blindé, amenant les garde à le fouiller. Une femme suivit bientôt, blonde mais qu'elle ne connaissait guère. Bien vite, plus de fous pénétré dans ce lieu. Et elle, pour y entrer, passerait par les airs. Quelle façon poétique de parler du toit. Elle approcha l’arrière du bâtiment au moment d'un roulement de gardes, passant de justesse et entendant les garde se dire que ce n’était qu’un rat. Une fois les garde suffisamment loin pour ne pas se faire tout de suite voir, elle grimpa avec rapidité et précision, ne s’arrêtant que lorsque son ouïe fine lui signaler une présence non loin.

Elle s’arrêta sur le bord, attendant que les pas des gardes plus haut s’éloigne. Elle ne ferait pas comme chez Dent, pas même une victime assommée. Un seul garde qui manquerait à l'appel, et elle était certaine de ne rien obtenir. Elle étudia les fenêtres, constatant que l'une d'elle était brisée depuis bien longtemps. Elle se plaça sur son rebord, constatant que la fenêtre était bien trop haute dans le bâtiment pour qu'on puisse la barricader sans équipement d’escalade adéquat. Elle était au niveau renforts en acier, des soutient pour le poids de l’édifice, bref les fondations aériennes qui évitait à la bâtisse de s'effondrer à cause de son propre poids. Elle fit un bond inhumain, atterrissant sur une de ces vieilles poutres d'aciers. Elle était cachée derrière un rideau de chaîne, dans l’obscurité la plus totale.

Elle était un oiseau sur son perchoir, et elle écoutait avec attention ce qu'il se disait en bas.


Hrp : faites comme si j'étais pas là, je répondrais de façon sporadique. Quand ce sera pertinent.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau Membre
Messages : 7475
Date d'Inscription : 22/03/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
☠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Alliés : : ► Harley Quinn
Ex-Joker
Ex-Joker
MessageSujet: Re: Le Carnaval approche ! [Libre à tous]   Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyJeu 13 Juin 2019 - 17:10

Le Carnaval approche ! [Libre à tous] Batman13cover-543f2fe

Laugh and Die

Sourire, faire bonne figure, il faut toujours se montrer tel que l'on est vraiment. Montrer ce que l'on peut faire, mais le Joker n'en était pas à son premier coup d'essai. Non ... Alors que le Joker surplombait l'ensemble des criminels présents dans la salle, il sourit tout en observant les quelques invités qui étaient dans le secteur. Il reconnut de loin le tristement célèbre Harvey Dent. D'autres criminels étaient là eux aussi. Firefly, Egghead, Crazy Quilt, et même ce crétin parano de Kite-Man, tu parles Charles ! Lui aussi ha ! La bonne blague. Sacré Kite-Man, mais fort heureusement, ils connaissaient parfaitement les envies du Joker, ils connaissaient parfaitement son mode de fonctionnement quand il était lancé dans un but précis. Et il ne fallait pas trop se mettre en travers du chemin du Joker. On voyait même des petits criminels, comme Magpie, ou encore même Baby Doll, des pauvres criminels, qui n'ont pas fait grand mal, enfermés injustement dans cette ville-prison, à la merci de tous les violeurs, assassins et autres psychotiques que le grand Manitou Hugo avait amené ici. D'un geste, tel un virtuose de la danse, il esquiva d'un pas et leva sa canne-épée au ciel, observant toujours l'ensemble des truands dans la grande salle, enfin réunis, tous ensemble. Pour le meilleur, et surtout pour le pire. Son sourire étiré, son regard vert vif, il regardait les invités, un à un, vite, histoire de s'adapter en fonction de ce qui allait devoir se faire. Le Joker n'était pas un imbécile, il connaissait parfaitement son sujet, et quoi de mieux qu'un petit discours bien tourné pour échauffer les esprits, pour leur mettre un peu de baume au cœur ? 

"Quelle assemblée ! Vous me voyez ravi, gens et demoiselles d'Arkham City, vraiment, vous n'imaginez pas quel bonheur vous me faites en venant tous à cette crémaillère improvisée. Néanmoins, ce serait un crime de vous faire attendre plus longtemps, alors bienvenue à l'évasion géante du Joker !"

Et d'un coup, tonnerre de confettis, de serpentins, de mille couleurs qui explosent dans toute la salle. Aspergeant les invités à cette sauterie. Le Joker organisait un grand carnaval après tout, autant y mettre les moyens. Le Joker était un esthète, quelqu'un qui veut faire les choses, mais qui les fait bien. Un artiste, un homme issu du chaos, avec une vision : Une Gotham City en cendres, brisée, moralement détruite, voila la grande peinture, la grande vision du Joker. La vie est une tragédie, mais il faut savoir s'en faire une comédie, et tous les Gothamites ne sont que des figurants, la véritable égérie, c'était le Batman. De sa tragédie personnelle, il se devait de voir que le monde n'était qu'une comédie, une sinistre blague. Pourquoi ne voyait-il pas la blague ? Pourquoi ne le voyait-il pas ? Il le verrait ... Il fallait être patient, il le verrait de lui-même, quand les choses commenceront vraiment à chauffer pour lui. Les cotillons retombés, les canons à confettis s'étaient tus, et maintenant, venait le discours de l'Empereur du Crime de Gotham City, le seul et unique bouffon à chevelure verte de cette ville.

"Biiiiiiien, maintenant que c'est officiel, je vous annonce la future fin d'Arkham City. Les murs de cette ville vont tomber, nous répandrons la folie dans chaque ruelle, dans chaque maison, et nous tuerons, rendrons fous chaque sac de viande qui peuplent ce cloaque qui nous sert de ville. Rappelez-vous ce que ces gens nous ont fait. Ils nous ont traité pires que des bêtes, pires que des animaux, et il faudrait qu'on leur dise merci ? Ha ! Que cette blague est délicieuse pas vrai ? Voila comment se comportent les civilisés, et c'est encore pire, ils se boufferont entre eux juste après."

C'est alors que de nombreux clowns de la bande du Joker montèrent sur scène, portant des caisses vertes qu'ils déposèrent sur l'estrade où se situait le Joker. Ouvrant les coffres, les hommes révélèrent de nombreuses armes, tranchantes ou armes de poings, fusils et autres armes venant des entrepôts de Don Falcone. La chose est aussi, que la moitié des armes ne vaudra pas grand chose contre des Tygers biens entraînés, mais cela permettra d'épurer un peu les cinglés de base, si ça peut nettoyer un peu la merde, alors pourquoi s'en priver ? Et puis, ça ferait un peu plus de place à l'asile d'Arkham, quand tout ceci sera fini. On sera un peu moins à l'étroit. Oui mais ... Et si ça marchait ? Et si tout cela pouvait marcher ? Et si on pouvait se payer la tête, au sens propre, de Strange, le tout en tuant Batman ? Ce serait une bonne chose. Dans l'esprit du Joker, les possibilités venaient de se rencontrer. 

"Je viens à vous pour vous offrir une chance de quitter ce trou et de les faire payer. De tous les faire payer. Ces armes viennent des entrepôts Falcone. Quel dommage qu'elles moisissaient là-bas depuis le Long Halloween, mais heureusement, votre oncle Joker a décidé de jouer les papas Noëls en offrant à tous ceux qui accepteront de me rejoindre une arme pour se défendre. Vous n'êtes peut-être pas les plus forts, ni même les plus intelligents, mais ce qui compte pour moi, c'est la loyauté. Vous êtes, après tout, un peu comme ma famille hihihi. Et vous devriez savoir avec quel entrain j'ai tué la mienne. Hahahahaha."

Le Joker s'esclaffe. Hilare. Bien sûr que cela avait un sens caché. Le Joker n'aimait pas la trahison, et pour preuves, il y'avait bon nombre de clowns qui avaient mal fini. Ceux qui avaient tenté une rébellion ou une mutinerie avaient fini leurs courses dans la cuve à lave, ou noyé dans le fleuve, avec une machine à barbapapa reliée aux pieds. Les blagues du Joker étaient monstrueuses, et il valait mieux réfléchir à deux fois avant de faire la plus grosse des bourdes. Le Joker n'est pas quelqu'un du genre patient, pas quand cela le concerne de près du moins. Posant alors sur son crâne, un casque de la seconde guerre mondiale ayant été utilisé dans un film de guerre, le Joker reprit de plus belle.

"Rejoignez l'armée du général Joker, et battez-vous pour votre pomme sous mes ordres. Rires garantis."



"See no Evil ... Hear no Evil ... Scars tell Stories."
Le Carnaval approche ! [Libre à tous] 9qek
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le Carnaval approche ! [Libre à tous]   Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyJeu 13 Juin 2019 - 21:16

Nous regardions la scène, même Double-face ne savait pas quoi dire, certains semblaient amusés, mais nos hommes et nous trouvaient ça très malaisant, même pour le Joker. Je me demanderai toujours comment ses hommes font pour accepter de le suivre dans ses mises en scène de timbré. Comme  le coup du dirigeable, ou les milliards de fois ou il s'est planqué dans une fête foraine qu'il rendait meurtrière. Au début, c'était marrant, mais c'est rapidement devenu redondant. On se souvient d'une fois ou il avait mis des otages dans une grande roue qui allait de plus en plus vite, ils se sont retrouvés dans une centrifugeuse rose bonbon.
Mais bon, le clown, même si nous ne le portions pas dans notre cœur, est un fou furieux, mais lucide. C'est et ça a toujours été le seul qui n'a pas eu peur, qui n'a que rit face aux événements qui ont déchiré Gotham, comme si il savait que tout ça n'était qu'une mauvaise blague et que rien n'avait d'importance.

Mes hommes, devant le clown, ne savaient pas comment réagir, est-ce qu'il fallait le rejoindre sur la scène? Est-ce que on devait repartir au Quitte ou Double?
Matt semblait uniquement saoulé par l'ambiance, comme si il était saturé de confettis, de paillettes et de feux d'artifices. Posant toujours avec sa mine suffisante dans le décor.

Vu l'absence de réaction de la foule et notre hésitation assez évidente, j'ai lancé notre pièce.
Double-face voulait foutre le camp.
Et moi, pour une fois, je voulais me marrer un peu

Pile

En montant sur la scène, je me demandais ce qui allait se passer. Quel était le plan du Joker? Est-ce qu'on en sera? Peu importe pour le moment.

-Tu peux compter sur les Bloody Bastards, Joker. Mais essaye pas de nous la mettre à l'envers...
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Le Carnaval approche ! [Libre à tous]   Le Carnaval approche ! [Libre à tous] EmptyLun 17 Juin 2019 - 22:10





Le Carnaval approche !


Si tu avais raté le mariage foireux du Joker avec la femme que John Constantine aimait, tu n’allais certainement pas rater l’étrange parade qui le Roi des Clowns préparait dans l’Aciérie Sionis. En principe, cet événement aurait pu ne pas te concerner, mais les conséquences de ta passivité pourraient être dévastatrices : certaines de tes connaissances allaient y être et des innocents pourraient être blessés. Après tout, quand est-ce qu’il n’y en a pas eu, des blessés, avec les plans du Joker ? De ce fait, tu songeais à t’y rendre dès que tu en as eu vent – et c’est ce que tu fis. Même si tu comptais n’être qu’une spectatrice de plus de ce jeu aussi absurde que sinistre, tu étais prête à tout.

Jamais tu n’oserais baisser ta garde dans une telle situation.
Pas dans une réunion de criminels et vilains en tout genre...

Ainsi, confortablement installée sur l’une des nombreuses poutres qui tenaient le toit de l’aciérie, tu observais tout ce qui avait lieu sous tes pieds. Ton regard balaya les lieux, les sondant silencieusement et attentivement. Tu reconnus nombreux visages parmi la foule qui s’amassait en ces lieux, mais tu n’allais certainement pas bouger. Même s’il y avait certaines de tes potentielles proies dans cette masse de gens, il était hors de question d’agir : tu n’étais pas là pour tuer, tu avais déjà mangé. Tu étais là pour savoir ce que le Joker avait en tête et ce qu’on allait faire, par la suite – ce qui n’était pas bien clair, pour l’instant.

Même si ton attention ne s’était pas détournée de la foule, ton regard fut attiré par une autre présence portant une odeur qui t’était familière : l’odeur des Underwood. Une femme, pour être exacte, que tu étudias à travers les sombres carreaux de ton masque. Son odeur était différente de celles que tu avais déjà senti chez eux, mais elle ne t’était pas inconnue. Tu l’avais certainement sentie ailleurs, en ville et puis… l’odeur toxique, âcre et acide qu’ils dégageaient leur était aussi caractéristique que le parfum de lys qui flottait sur ton passage. C’était, tout bonnement, inconfondable.

Finalement, il semblerait que vous soyez deux spectateurs furtifs.
Deux oiseaux nocturnes qui ne tenaient pas plus que ça à se faire remarquer.
Un hibou…
Et un rossignol.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le Carnaval approche ! [Libre à tous]   Le Carnaval approche ! [Libre à tous] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Carnaval approche ! [Libre à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Pioneer's Island :: Burnley :: Aciérie Sionis-