Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Le pote d'un pote.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Le pote d'un pote.    Jeu 23 Nov - 4:08

Un pote d'un pote.
Je revenais d'un jogging avec Leslie, mouillée de sueur, quand mon oncle m'intercepta. C'est à souffle coupé que je m'immobilisais devant lui, profitant de cette soudaine pause pour reprendre un peu de ma folle matinée. Il me salua d'une poignée de mains, comme à nos habitudes, et me fit son plus grand et blanc sourire. Ce qui était spécial, avec mon oncle, c'est que quand il souriait, ses yeux riaient en même temps, avec ses pattes d'oies et ses iris malicieux. J'avais toujours du mal à ne pas sourire moi-même, tant son bonheur était contagieux.

« Ma p'tite Agna-gnès ! Comment ça va, mon p'tit trésor doré ? »

Il m'appelait comme ça depuis que j'étais petite... Très petite. Pourtant, je ne me sentis pas suffisamment courageuse pour lui cacher mon sourire à son surnom. Je le saluais d'une briève étreinte, puis caressai la tête de mon gros berger allemand.

« Ouais, ça va. Quoi de neuf ? »

« Y'a un ami qui faudrait que j'te présente. Toi qui voulais tant savoir te défendre. C'est un ex-milit' le gars et il est de confiance. Ça te dirait d'aller le voir ce weekend ? Après un restau' avant et pis après il pourra t'entraîner. »

« Ah ouais, laissée à moi-même toute seule avec un inconnu ? Toi tu me laisserais faire ça ? »

Il battit soudainement l'air de la main en tirant une moue presque agacée. Comme s'il avait voulu me dire à quel point j'étais ridicule d'avoir pensé ça.

« Naaah, bien sûr que non ! J't'accompagne oh. J'le connais, j'irais m'caler dans son canap'. Puis faut bien que t'aies un covoiturage, c'est loin d'ici. »

« Il me faut une voiture. »

« Ah, mais c'pas grave là, prend ton temps ! »

Il était rentré dans la maison en me faisant signe de le rejoindre éventuellement. Je fini un dernier tour avec Leslie, ou jusqu'à ce qu'elle soit suffisamment essoufflée, puis je revins à la maison pour me taper la plus froide des douches. À la suite de quoi je fis un peu de social avec mon oncle et mon père.

[...]


C'était le weekend, j'attendais devant chez moi qu'on vienne me chercher. Mon oncle était sensé arriver en après-midi pour me reconduire jusqu'à un restau' où nous nous rencontrions lui, son ami et moi. J'étais certaine qu'il m'avait posé un lapin jusqu'au moment où vraiment, il apparut devant la maison avec sa BMW. Me raccompagnant par la suite jusqu'à la place publique où nous attendîmes assis à la table, les menus devant le nez.   


Dernière édition par Agnes D. Reynolds le Mar 28 Nov - 2:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 234
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Le pote d'un pote.    Sam 25 Nov - 14:56

James, un veille ami Eddy l'avait récemment recontacter. Lui expliquant rapidement qu'il avait besoin de ses capacités, pour entraîner quelqu'un.
Eddy l'avait connu durant ces premières année a l'armé, James était a l'époque officier, et il avait a plusieurs reprises assuré les arrières d'Eddy en mission et a la caserne. Une sort d'amitié s'était créé entre eux malgré la différence hiérarchique. Cela faisait une dizaine d'année qu'il ne s'était pas reparler, Eddy aillant oubliait qu'il habitait a Gotham.
Il lui avait donné rendez vous dans un restaurant. Eddy Arriva avec 3 minute de retard.
Il vit a tablé, James, qui avait pris un bon coup de vieux. Et a ces cotés une jeune fille blonde.
Eddy chassa de son esprit tout idée reçu sur les goûts de son veille ami.
Il se contenta d'approcher de la table.
Quand James le vit approcher il se leva et le pris dans ses bras. Il présenta la jeune fille comme sa nièce. Une petite blonde qui semblait avoir du caractère. Eddy lui fit la bise.

- ça fait un baille, qu'est-ce que tu devient, james?

Eddy fait signe à un serveur de venir a leur table.

- Alors dis moi tout, pourquoi tu as besoin de moi et pourquoi ta nièce est là?


Eddy s’essaya, prêt à donner sa commande et à écouter son veille ami grisonnant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Le pote d'un pote.    Mar 28 Nov - 2:08

Un pote d'un pote.
Avant que notre invité spécial n'arrive, je prenais déjà note de ce que j'allais commander, en incluant le dessert. Les jolies images d'une nourriture quasiment angélique me fit saliver et mon ventre s'était mis à gargouiller. C'est que j'adorais aller au restaurant et j'y était allée souvent, ces derniers temps. En revanche, je bougeais tellement dans une journée et dans une nuit que mon poids n'était pas réellement un soucis. Quand je reposai le menu, l'ami à mon oncle s'était présenté déjà, je ne l'avais même pas vu arrivé. Accessoirisé d'un sourire au visage, je lui fis la bise. Mon oncle me présenta et présenta son ami. Lorsque nous nous mîmes à table de nouveau, je pris un temps pour fouiller dans mon porte-monnaie, voir si j'aurai assez pour le dîner. En me voyant faire, James ne put s'empêcher de se racler la gorge.

« Ça va, ma p'tite. Je vais te payer le restau', pour le peu qu'on se voit. »

Je sursautai presque de cet élan généreuse de sa part. Même si c'était un gars à la base qui donnait même s'il n'avait pas lui-même. Ça donnait parfois des choses assez complexes.

« T'es sûr ? J'ai pris un dessert... »

« Même le dessert ! ... Mais Agnes, t'es certaine de manger autant ? Même avec tes grosses fesses ? »

Il prit un air faussement en panique, et je me retins de ne pas lui lancer mon sac à dos en plein visage, chose que je remplaçai par un petit coup à l'épaule, qui lui arracha un rire gras. Je me tournai vers Eddy, donc, tout comme mon oncle en se retournant vers lui, pour lui expliquer la situation.

« On est d'bons copains, on a été collègues et je connais ton potentiel. J'aimerais que tu m'aides à entraîner ma nièce, c'est pour ça qu'elle est là avec moi. On ira chez toi... Ou chez ton cousin, peu importe. Agnes, j'te présente Eddy, mon ami d'l'armée ! »

L'information fit progression jusqu'à ma tête et je me raidis soudainement.

« Attend, t'as été dans l'armée sérieusement ?! Pendant tout ce temps, et tu me l'as pas dit ? Moi qui cherchait quelqu'un pour m'enseigner depuis le temps ! »

Il prit conscience de sa soudaine erreur, de par l'expression qui s'affichait maintenant sur son visage.

« ... Heu... Bin, c'est que ton père m'a dit de ne pas t'embarquer dans ces choses-là, il ne voulait pas que tu suives mon chemin de vie tu vois... Une jolie petite fille aussi intelligente ne mérite pas d'aller dans l'armée selon-lui. Mais avec les cours d'art-martiaux qu'il te paie, je veux bien aller lui dire de se faire foutre maintenant. C'est pour ça que je t'ai amenée à Eddy. À deux, ça ira mieux pour t'enseigner. J'aurais dû t'en parler avant, mais on s'est pas vus depuis un moment déjà. Pardonne-moi. Mais ça te va comme ça ? »

J'eus d'abord une mine agacée, mais d'un mouvement de sourcil, je lui dis silencieusement qu'il était pardonné.

« Ça va, je ne t'en veux pas. La serveuse va venir nous voir bientôt ? »
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 234
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Le pote d'un pote.    Jeu 30 Nov - 22:37

Eddy et abasourdit par la réponse de son veille ami. Les gens savent vous trouver quand ils ont besoin de vous c'est fou, pensa t'il.
Eddy s'avachit légèrement dans ma chaise. Eddy les regarda se chamailler.

- Et je ferai cela pour tes beaux yeux, James ? On s'est pas vu depuis des années et toi tu reviens et tu me demande ça... Pourquoi tu veux que je t’entraîne, gamine ?

Pourquoi Eddy devait t'il entraîner cette gamine... Elle voulait rentrer dans la l'armée? si c'est pour simplement se défendre il y a des cours de sport de combat partout dans la ville... Ou serait-ce pour jouer au super héros. Agnès ne devait même pas être majeurs. Eddy était sûr que ces parents n'était pas au courant. Elle voulait surement jouer à la grande, motivée par tout ces justiciers nocturne...c'était mieux quand il était enfermé dans des pages de livres, moins de gens risquait leur vie pour rien.
Le serveur approcha de leur table.
Eddy ravala son agacement.

- Se sera votre poulet rotie et ses petit legumes pour moi et pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Le pote d'un pote.    Lun 18 Déc - 6:27

Un pote d'un pote.
Je commandais mon repas lorsque la serveuse vint à nous. Sans trop savoir pourquoi ce gars, un soit disant pote à mon oncle faisait une tête pareille. Son eau était amer ? Je ne savais pas, je n'avais pas envie de savoir pourquoi il lui faisait la tête et je ne me mêlai pas de ça, trop occupée à relooker le menu-dessert.

Mon oncle, quant à lui, s'était penché vers la table en face de son ami. Il le pointa du doigt, faisant mine d'être vexé par son commentaire.

« Écoute-moi bien, qu'tu veuilles ou veuilles pas m'aider, ça va. J'me débrouillerai... Mais moi, Eddy, j't'ai hébergé, j'ai essuyé ta merde et ton vomit d'quand tu venais dans ma piaule, le cœur brisé par une donzelle. Parce que moi t'vois, les amis, peu importe combien de temps tu les as pas vus, tu les aide. Pour leurs beaux yeux même. Si t'es pas intéressé, j'comprendrai, mais tu pourras jamais m'dire que j'ai jamais rien fait pour toi. Jamais. »  

J'eus un léger rictus au visage en contemplant mon oncle réagir. Il était drôle, mon oncle. Il s'empêchait pas d'ouvrir sa bouche, mon oncle. J'l'aimais bien pour ça. J'étais heureuse de venir manger avec lui, mais son ami me questionna sur mes désirs de vouloir me battre, chose qui me fit perdre mon sourire en quelques secondes. J'devais lui dire quoi, moi ? Que j'voulais devenir le prochain robin ?

« Bin... Gotham, c'est une ville dangereuse. »

Un seul haussement d'épaules rajoutant à ma réponse un peu bancale. Je ne sus pas quoi répondre pendant les premières secondes, à savoir si je devais dire la vérité. La seule chose qui m'eut venu à la tête fut ceci. Sans trop savoir si c'était intelligent ou non. J'avais répondu avec le ton le plus neutre qui soit et ma mine ne trahissait pas mes mensonges. Je ne devais rien à cet homme, il ne me devait rien. J'avais la chance de me débrouiller sans lui. Je n'avais donc pas l'inquiétude de le décevoir, ou la peur qu'il fasse quoique ce soit contre mes projets personnels.
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 234
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Le pote d'un pote.    Lun 18 Déc - 12:13

Eddy marqua une petite grimace en entendant le reproche de son ami… Mais fini par laisser apparaitre un léger sourire. Il n'avait pas changé se James.
 
- N’en rajoute pas trop non plus.
 
En effet, Eddy n’apprécia que partiellement le mensonge de James. Il n’était pas forcément là lors des ruptures d’Eddy, l’armée rendant assez difficile ce genre de relation. En réalité, James avait été là pour récupérer ce qu’il restait D’Eddy après qu’il ait perdu tous ses coéquipiers dans ce fameux bombardement. Eddy avait sombré dans l’alcool, et grâce à quelques proches, il avait réussi à s’en sortir et à redémarrer. Quelques flashs de cet période sombre de sa vie revint, Le vétéran les chassa d’un clignement d’œil.
 
- Toi et ta grande gueule, je ne sais pas comment tu as pu restez aussi longtemps dans l’armée. Enfin tous les magiciens ont leur secret.
 
Eddy tourna son regard vers la jeune fille qui lui lança une réponse bien timide et bien maladroite.
 
- Mouais. Personne ne peut te payer des cours de self défense ? Vu tes fringue budgéteraient parlant tu as l’air à l’aise gamine… Tu as quel âge d’ailleurs ? Tu n’as pas des cours ? (Prends un instant de réflexion puis soupire) Je te dois au moins un service, mais je veux la vérité.

 
Le serveur arriva avec les commandes, un service rapide pour une fois. Eddy souhaita un bon appétit et entama son plat. Eddy devait un service et pas un petit... Mais il n'avait pas qu'une gamine se mettent en danger. Que faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le pote d'un pote.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le pote d'un pote.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» un "pote" de PETE 18
» pote du ch'timi
» Balade en hommage à un pote disparu...
» [Massarotto, Cyril] Dieu est un pote à moi
» L'histoire ,la porte ouverte a l'imagination (explication)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Old Gotham :: Grand Avenue Station-