Forum Jeu de Rôle Batman



Carpenter

Copperhead

Mad Hatter

Scarecrow

White shark

Two-Face

Ratcatcher

Kite-man

Shauna Belzer

Lynx

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Simon Hurt

Mahunter

Zatanna Zatara

Bluebird

Katana

Red Hood

Talon

The Signal

The Question

Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Renée Montoya

Crispus Allen

Jim Corrigan

Partagez | .
 

 La Chute du Hibou - Intrigue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Compte fondateur
Masculin Messages : 1010
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Légende Urbaine.
☠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Le Pingouin, Jeremiah Arkham, Sébastian Hady, Lincoln March, Bruce Wayne, Oliver Queen, Robert Kane.
♣ Vos Alliés : : ► L'Ergot.
avatar
La Cour des Hiboux
MessageSujet: La Chute du Hibou - Intrigue   Mer 22 Nov - 5:16


La Chute du Hibou


Qu'il est angoissant, ce moment où tout se met en marche ...


Pilote - "Ici hélicoptère Alpha, on arrive au point de largage 3-E point A."

L'homme qui parlait, était le pilote en chef de l’escadron TYGER qui se dirigeait à une vitesse folle vers la ville de Gotham ... Alors que la ville semblait plongée dans le noir, alors que d'immenses incendies brûlaient de nombreux bâtiments, et alors que pas mal de criminels sévissaient dans les rues, violant, pillant, détruisant, et mettant à mal les forces de police, quatre choppers de l'armée américaine arrivent vers la ville de Gotham City, quatre hélicoptères de combat, commandés par une section d'élite, venant de la Base Miagani. Les criminels connus n'étaient pas les cibles, non. Ils n'étaient que du menu fretin. Ce soir, on allait se faire du Hibou, et ça allait voler dans les plumes, sans mauvais jeu de mots merdique. Les derniers progrès n'avaient pas concrets selon Strange et Cobblepot voulait les résultats de la section Tyger, et tandis qu'il laissait Gordon et Specter se charger de la sécurité, il était temps désormais de faire comprendre à la racaille de Gotham City, qu'il fallait faire un nettoyage par le plomb et l'acier. Même si les deux premiers choppers contenaient de l'armement qui allait être déployé dans certains secteurs clés, en vue de préparer de futurs assauts sur les parrains de Gotham City, les deux autres contenaient, eux, une équipe dangereuse et constituée de mercenaires obéissant aveuglément aux ordres de leur supérieur à la base Miagani. C'était la spécialité de nettoyer les petits groupes qui tentaient de se rebeller contre l'autorité, on nettoyait et on enlevait les traces. Pour tout dire, on effaçait les traces pour rebâtir quelque chose de meilleur, l'histoire est toujours écrite par les vainqueurs pas vrai ? Après tout, on ne demande jamais aux perdants leur avis sur la question de comment ça s'est passé, l'histoire pouvait être modifiable et on pouvait l'imprimer facilement dans l'esprit des générations futures, c'était ça le plus amusant. Ce soir, on allait arracher une bonne page d'histoire et rayer la Cour des Hiboux des livres de contes et de légendes urbaines. Mais aucun des mercenaires, dans les deux transports volants, ne se posait ce genre de questions. Leur supérieur, un certain lieutenant Vincent Garett, alias Colossus, son nom de code bien sur, faisait l'inventaire de ce que les hommes devaient porter et faire durant cette mission. Avec le bruit assourdissant, tous portaient un casque pour écouter les ordres de leur chef.

Vincent Garett - "Ok les filles, c'est l'heure du rappel. Vous vous rappelez du briefing de ce matin. On intervient. Faut que ce soit rapide et efficace, vous avez vos ordres. On se charge de la Cour des Hiboux ce soir. On sait où ils se planquent et ça va faire très mal."

Un certain Thomas Terrenzio prit la parole. C'était le petit comique du groupe dans le coin faut dire, il avait cette réputation de faire rire les autres dans la compagnie de mercenaires, et avec son accent très propre à sa culture, c'était déjà un moyen de faire rire. Ouais, les italiens étaient marrants, quand ils essayaient pas de nous refiler leur camelote pourrie issue d'une usine méconnue dans leur pays de bouffeurs de pâtes. Vincent rapprocha son micro tandis qu'il parlait à Terrenzio. Dieu qu'il pouvait agacer la personne qui était en train de les écouter via les micros et autres radios. Quelqu'un à la base Miagani, commençait à s'énerver doucement de ce genre d'énergumènes peu drôle. Il faudra lui faire une petite injection très bientôt, histoire de dissiper cet aspect comique.

Vincent Garrett - "Y'a un soucis Terrenzio ? Tu veux que j'articule ? Ton cerveau a du mal à comprendre ce que je dis ?"

Thomas Terrenzio - "Et pour Gordon on fait quoi ? Il va pas apprécier ce qu'on va faire. Batman, c'est pareil. Il risque de nous tomber dessus."

Vincent Garrett - "Tu as tes ordres, soldat. Maintenant, tu fermes ta gueule."

Les gars rigolent, le chef pas spécialement. Le bruit assourdissant et les rires exaspéraient sincèrement leur chef. Vivement qu'ils soient lâchés dans Gotham. Au moins, ils feraient moins les malins, ce qui est sur, c'est que si tout marche bien ce soir, ils allaient prendre un sérieux avantage sur la sécurité dans la ville. On verrait comment ils s'en sortiraient face aux démons de la Cour des Hiboux. Beaucoup de ces soldats étaient des vétérans, formés, entrainés, capables de survivre dans un environnement hostile pendant de nombreux mois. La mort, ils la côtoyaient et l'épousaient. Ils n'avaient pas peur de ce que la ville de Gotham avaient à leur offrir. Ils embrasseraient la cause. Qui pouvait être à la tête de ce corps ? Qui voudrait envoyer une équipe pour le nettoyage ? Luthor ? Probable, mais qui dans son entourage voulait nettoyer la ville ? Surement une équipe de fonctionnaires, qui voulaient faire de Gotham un false flag et qui pensaient relancer l'économie selon leurs propres profits, tout ça pour le capitalisme. Mais ces questions, ça survolait carrément les membres de l'équipe. Garrett savait qui était la voix derrière l'écouteur, la voix apaisante qui allait mener le groupe à la victoire. Il regardait Terrenzio, son cigare dans la bouche, on lui avait interdit pendant le vol, mais il pouvait pas se passer de la nicotine. Quand on voit des nuées de cadavres, le seul moyen était de s'enfoncer dans le tabac, la fumée faisait disparaitre les corps, les victimes, la puanteur des cadavres ... La voix reprit dans l'écouteur de Vincent, puis il sourit.

Vincent Garrett - "Gordon va se faire entuber par Cobblepot. On aura bientôt le champs libre. Si on gère ce soir, on aura une belle pub dans les journaux."

Pilote - "Hé les filles, c'est l'heure du ballet, levez vos culs et c'est parti pour la danse."

Et c'est ainsi que les soldats sortirent des deux appareils grâce à une corde reliée aux hélicoptères. Ils avaient choisit de descendre sur les hauteurs des immeubles, histoire de mieux se repérer et de mieux se préparer à envahir la ville. Pour tout dire, la cible de leur débarquement n'était autre que la Tour Powers, un lieu de puissance et de domination, qui permettait de voir la ville dans son ensemble, telle qu'elle était. C'était aussi le domaine des concurrents aux Wayne, à Queen Industries, et à biens d'autres, et ce soir, les Powers allaient disparaitre du champs de vision à Gotham. Garrett n'était pas nerveux, il savait ce qu'on lui avait filé, et il avait de nombreux dossiers. Ses équipes seraient à même de nettoyer les Ergots que comptait cette pourriture de Cour des Hiboux. Garrett écrasa son cigare sur le sol carrelé, et rehaussa ses lunettes de soleil.

Vincent Garrett - "Sections Tyger 1,3,5 et 7, vous avez vos ordres. Contact radio toutes les cinq minutes, je veux que vous coupiez tous les accès. Aucune fuite pour personne, si on vous fonce dessus, tirez. Si vous ne répondez pas, je considérerai que vous êtes de la bouffe pour asticots. Maintenant, au trot !"

Les hommes partirent en direction des étages inférieurs de la tour, Garrett était en tête du peloton, avec sa mitrailleuse conçue pour transpercer la plus redoutable des armures. Et c'est quelques minutes plus tard, alors que tout semblait si calme, qu'une porte taillée dans le chêne explosa. Les intervenants armés, le groupe de Garrett, entrèrent dans la grande salle de la bâtisse et positionnèrent leurs armes sous les intervenants de la soirée, tous portaient des masques de hiboux. Garrett, ne voyant aucun Ergot pour le moment, se sentait passablement rassuré. La voix dans son écouteur le félicita pour cette belle prise. Garrett retira un à un chacun des masques de hiboux qui se trouvaient attablés à cette table. Excepté le Grand Duc qui était absent, et dont le trône était vide, tous étaient là. Les plus grands hiboux de la Cour, à la merci de la section Tyger.

Vincent Garrett - "Messieurs, mesdames. Vous êtes tous en état d'arrestation pour faits de terrorisme, d'atteinte à la sécurité des Gothamites, et surtout pour trahison. Vous avez trahi la ville de Gotham en vous autoproclamant seigneurs de cette ville. Sections Tyger, veuillez emmener ces gens au Q.G du GCPD. Je suis sur que le commissaire Gordon sera ravi d'avoir du beau monde."

Tout avait été enregistré par caméras qui étaient sur quelques Tygers, les preuves étaient nécessaires après tout. Dans quelques heures, sur toutes les chaines, dans tous les journaux, sur tous les réseaux sociaux, les noms, les visages de ces gens seraient affichés partout, réduisant la Cour des Hiboux et leur anonymat à la vue de tous. Des procès allaient éclater, et malgré l'argent que ces gens avaient, ils pourraient s'en sortir. Cependant ...

Vincent Garrett - "Veuillez savoir, avant d'être enfermés, que vos biens seront saisis et redistribuer à la ville de Gotham City. Après tout, en tant que bons seigneurs, vous devez être justes avec vos sujets non ?"

La voie dans l'écouteur de Garrett félicita Garrett pour cette accroche cynique. Garrett se posa, tandis qu'on emmena les riches personnalités de la Cour des Hiboux, vers des fourgons de la police contactés précédemment. Le coup de filet était magistral. Seul avec lui-même, Garrett tenait quand même à fêter cela, avec un très bon cigare cubain.

Vincent Garrett - "Vous êtes un maestro, professeur Strange."

La voie du professeur Hugo Strange, à la base Miagani Island, le remercia. La fête allait enfin commencer.

Gotham City Rebirth




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothamcityrebirth.forumactif.org
 

La Chute du Hibou - Intrigue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Simmons Dan - La chute d'Hypérion 1 - Les Cantos d'Hypérion tome 3
» Comment baser une intrigue...
» Adrien Goetz : "Intrigue à l'anglaise" et autres livres
» [Del Toro, Guillermo et Hogan, Chuck] La chute
» chute d'eau dans du lait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Old Gotham :: Grand Avenue Station-