Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 [Acte 2] Le Procès du Siècle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sang-Bleu
Masculin Messages : 1780
Date d'Inscription : 22/05/2017
Localisation : Gotham Central

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
♠ Relations conflictuelles ::
♣ Vos Alliés : :
avatar
James R. Specter
MessageSujet: [Acte 2] Le Procès du Siècle !   Mar 31 Oct - 13:33

Le Procès du Siècle !

Acte 2 : Un cri court dans la nuit

Event

Un seul témoin oculaire en vaut dix qui ont entendu.
Plaute


Le procès avançait doucement, mais péniblement, Maître Li était une adversaire redoutable. Après déjà quelques semaines de procès nous étions toujours au statut quo. Mais demain était le jour ou le procès allait basculer en ma faveur, c’était demain que mon témoin clé Peter Whiteman allait passer à la barre. Il avait été enlevé par les sbires de Black Mask lui ainsi que sa femme et il avait vu Roman Sionnis en personne le torturé et tuer sa femme, la condamnation de celui-ci ne faisait donc plus aucun doute.

Je me dirigeai vers une maison un peu en dehors de la ville, je me trouvai dans une voiture banalisé et avait bien soin que personnes ne me suivent. Monsieur Whiteman faisait partie d’un programme de la protection des témoins et personne ne savait où il se trouvait à part une poignée de gens qui pouvaient se compter sur les doigts d’une main. Je faisais partie de ces gens-là, j’allais lui rendre une dernière visite afin de m’assurer que tout allait bien et qu’il souhaitait toujours témoigner, je ne voulais pas avoir affaire à un changement de dernière minute.

Arrivé à la maison je me garai lentement devant celle-ci, c’était une petite maison pratiquement isolé dans une plaine du comté de Gotham. Seul quelques buissons et arbres parsemaient la vaste étendue d’herbe, mais pas de quoi couper la vue. Nous avions choisi cet emplacement pour son côté stratégique on pouvait voir venir le danger à l’avance très facilement et personne n’aurait l’idée de venir le chercher ici.

Je m’avançai jusqu’à la porte puis frappai à celle-ci. Je frappai trois fois rapidement, puis une fois rapidement et une fois longuement, ensuite deux fois rapidement une fois longuement et encore une fois rapidement, enfin pour terminer je conclus par un frappement rapide. C’était l’équivalent de "safe" en morse, un mot de passe quelconque, mais simple à retenir. La porte s’ouvrit et j’entrai à l’intérieur de la maison. Je me retrouvai face à l’inspecteur Sawyer qui avait été désigné pour cette mission que je saluai :

Bonsoir inspecteur Sawyer, je viens rendre une dernière visite à Monsieur Whiteman avant le grand jour. Tout va bien de votre côté ? Vous ne manquez de rien ? Où se trouve Monsieur Whiteman ?


J’écoutai attentivement sa réponse et attendis qu’elle m’indique la pièce dans laquelle se trouvait le témoin. Je la remerciai ensuite d’un signe de la tête et me dirigeai vers l’endroit indiqué. Je me retrouvai face à Peter Whiteman un homme âgé d’une trentaine d’année, même si on aurait pu lui en donné cinq ou dix de plus, son visage était creusé, ses yeux rouges, la barbe non rasé de plusieurs jours, voire semaines. On sentait à la fois un homme vide et en colère, sûrement en soif de vengeance. Il était assis sur un canapé face au feu d’une cheminée, je m’assis près de lui sur un fauteuil posé non loin du canapé et lui dis :

Bonjour Monsieur Whiteman, comment allez-vous ? Êtes-vous prêt pour demain ?


Il me répondit d’un ton aigri et presque agacé :

Comment je vais ? À votre avis ? Comme un type qui va rencontrer le meurtrier de sa femme et qui n’a qu’une envie le tuer ! Si je suis prêt ? Ça fait des semaines que j’attends ce moment, je veux la voir, la rage dans ses yeux quand il saura qu’il ne pourra plus rien faire pour empêcher sa condamnation.


Attention Monsieur Whiteman, pas de bêtise demain, j’ai besoin que vous restiez très calme, l’avocat de la partie adverse va très certainement chercher à vous déstabiliser et cela par tous les moyens. J’ai absolument besoin que vous me promettiez de rester très calme et que vous ne fassiez aucune bêtise. Votre témoignage est la clé de ce procès, tout repose sur vous ou presque.


Ne vous inquiétez point Monsieur le procureur, je serais un roc, la vengeance est un plat qui se mange froid…


Je l’observai quelques instants sans rien dire, puis finis par me lever de mon siège afin de me diriger vers la sortie. Je ne savais pas si je pouvais lui faire confiance, mais je n’avais pas d’autres alternatives.

Avant de sortir je me dirigeai vers Maggie afin de lui dire :

Inspecteur, je sais que cela a été un peu long, mais il ne reste plus qu’une nuit, une nuit à tenir je compte sur vous, s’il y a quoi que ce soit, voici mon numéro, au moindre soucis n’hésitez pas à m’appeler même en pleine nuit… De toute façon je doute que j’arrive à dormir cette nuit encore… Bonne chance.


Je lui laissai une carte avec mon numéro inscrit dessus et sortis de la maison. Ce procès me fatiguais plus que je ne l’avais prévu, je dormais à peine et les rare fois où je dormais il m’arrivait de me réveiller en sursaut en pleine nuit, je travaillais nuit et jour sur ce procès, je n’avais pas vraiment le droit à l’erreur et tout reposait sur ce témoignage…

Je retournai chez moi, afin de me reposer, enfin si on pouvait appeler faire les cent pas dans son appartement comme une activité reposante, il fallait que tout se passe bien… Oui il le fallait…

DEV NERD GIRL



Donc voici les prémice de l'acte 2. Je n'interviendrais plus ou peut être à la fin.
L'ordre du tour sera : Maggie Sawyer, Roman Sionnis puis Jason Todd.
Je rappel la seul et unique consigne le témoin ne doit plus pouvoir témoigner (mort, coma, peur, etc...) les possibilités sont multiples c'est à vous de voir. Amusez vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang-Bleu
Féminin Messages : 102
Date d'Inscription : 03/06/2017
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inspectrice au GCPD
♠ Relations conflictuelles ::
♣ Vos Alliés : : ► Kate Kane, James Gordon
avatar
Maggie Sawyer
MessageSujet: Re: [Acte 2] Le Procès du Siècle !   Ven 10 Nov - 22:24

Une garde à vue, non ? Le programme de protection des témoins était très clair : Il fallait assurer la survie et l'arrivée du témoin selon n'importe quel coût pour qu'il puisse témoigner devant un juré. En cette veille d'audition, son témoignage était essentiel, et Gordon avait été très clair là-dessus lors de notre grande et magnifique réunion pour agir dans la ville. Je devais assister le procureur Specter en ce qui concernait le procès Sionis. Bien que je n'étais pas spécialement "préparée" pour être une protectrice d'un témoin essentiel, j'avais quand même la chance de pouvoir compter sur trois autres flics qui m'assisteraient durant cette soirée. L'urgence de la situation je dirais. Encore une nuit à veiller et loin de Kate, hélas. Cependant, j'allais quand même gagner du galon. Specter, c'était pas rien ce mec, c'était un type qui avait quand même le pouvoir dans la poche et qui pourrait m'assurer une petite avancée qui sait ? Après tout, quand on rendait service, on pouvait espérer quelque chose de sympathique, avec un peu de chance. Cependant, je ne me faisais pas d'illusion. Ce travail était ingrat et il fallait faire avec malheureusement. L'homme que nous devions protéger était un témoin clé du procès, ça, on le savait, cependant, j'ignorais qu'on allait avoir besoin d'autant de personnel pour protéger un type comme lui. On était quatre flics, dans une maison en dehors de la ville et le pire dans tout ça, c'est qu'on ne pouvait compter que sur nous mêmes. Si on alertait les collègues sur d'autres canaux, on risquait d'être écouté par nos ennemis, et on pourrait révéler l'emplacement du lieu. Chacun des flics dans cette pièce était digne de confiance, selon Gordon, et je ne m'en faisais pas pour ça, il avait un bon feeling pour ce qui était des hommes qu'il jugeait personnellement. Pour ma part, je m'en remettais au jugement de Gordon, et s'il m'avait choisit, c'est qu'il me faisait bien confiance. Specter venait d'arriver dans la maison où le témoin commençait à se ronger les sangs. J’espérais sincèrement qu'il n'avait pas été suivit à son insu, ça me ferait vraiment chier qu'on se fasse avoir par surprise à cause d'un détail de ce genre. Pour ma part, j'étais plutôt à l'aise avec cette mission, je savais pertinemment qu'on aurait pas de problèmes : Comment peut-on se faire choper après tout ? Je caressais doucement mon badge, tout en observant par la fenêtre la campagne du comté de Kane qui s'étendait sous mes yeux. Specter s'enquit de la santé du quidam, c'était son choix. Après tout, l'homme était assez irritable mais comment ne pas le devenir quand on risquait de se faire tuer ? Logique. C'est alors que le procureur se dirige vers moi et qu'il me donne ses instructions et son numéro de téléphone. Est-ce une façon cachée de me faire du gringue ? J'en doute. Il paraitrait qu'il avait un léger pincement pour la rousse Vicki Vale, une rouquine qui avait de la parole et un bon bagout, c'était vrai.

"On veillera sur lui, monsieur le procureur. On a signé pour ça et on le fera."

J'aimerais bien que ce témoin survive, et qu'il traine cette ordure de Sionis dans la boue et dans l’opprobre. Qu'il connaisse ce que ça fait de tomber d'un piédestal et de perdre tout ce qu'il possède. Mais malheureusement, dans notre beau pays, c'était rarement ce qui arrivait. Les riches, avec les bons avocats et l'argent qu'il faut, arrivent toujours à s'en sortir et toujours gagner. Mais peut-être qu'avec de la chance qui sait ? Peut-être que l'on peut espérer quelque chose de bien pour cette nuit ? Peut-être que ce sera enfin calme ? Et peut-être que Batman pourra gérer si jamais on a quelques soucis ? Après tout, il devait apprécier le fait que Sionis allait enfin connaitre les affres d'Arkham ou de Blackgate, selon son degrés de folie. Pour moi, il méritait clairement Blackgate, juste pour qu'il connaisse les coups et de voir qu'il n'était plus rien qu'une ordure de plus dans une bâtisse qui le mérite.

"Merci monsieur, on risque d'en avoir besoin si ça se passe mal."

Bonne chance ... Dans une ville où tout peut exploser d'un seul règlement de compte, c'était un peu comme croire aux miracles, un peu comme espérer une apparition de la Vierge, mais là on en demandait de trop. J'ai un mauvais pressentiment à propos de tout ça, et je vous avoue, que je commence légèrement à me ronger le frein aussi. Specter nous quitte pour le moment, peut-être qu'il reviendra dans la soirée ? J'en sais rien. Une chose est sûre : Hors de question de céder à la paranoïa ambiante, on allait tenir face à ce merdier et on allait bien voir comment les choses se passeraient. Si ça se trouve, je me fais du mouron pour rien. Les trois autres collègues sont aussi en poste dans la maison. Smith est un tireur émérite, il est au premier étage, armé d'un fusil de sniper avec lumière infrarouge, le net plus ultra. Carl et Johnson, eux, sont à mes côtés, on était avec le témoin. Quand celui-ci ira se coucher, Carl sera devant sa porte, et bien entendu, on a pris soin de bien barricader la fenêtre. On sera tranquille à ce niveau-là, et si quelqu'un venait pour le faire taire, on fera en sorte de le protéger du mieux que l'on peut. J'étais prête. Je relève le cran de sureté et je patiente. J'ordonne aux autres de baisser les lumières, du moins, de mettre les plus faibles en luminosité. Je ne tenais pas à être une cible facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Acte 2] Le Procès du Siècle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qu'est ce qu'une procédure pénale?
» Info INP - Nouvelle procédure d'admission
» La TSR gagne son procès contre M6 !
» Episode 24 : Le procés
» La cour supreme autorise les videos d'acte de cruauté envers des animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Comté de Gotham-