Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Légende urbaine [Partie 2 - Tous les détectives/membres du GCPD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Légende urbaine [Partie 2 - Tous les détectives/membres du GCPD]   Lun 9 Oct - 1:19

Spoiler:
 


Une jeune adolescente, Jenny, faisait la baby-sitter pour une famille riche avec des enfants en bas âge, un garçon de 1 an et une petite fille de quatre ans. Des personnes aisées, dont l'appartement situé dans les derniers étages, est extrêmement grande et fastueux pour seulement quatre personnes. Les parents devaient partir au restaurant. Avant, le père dit à Jenny qu'une fois les enfants au lit, elle pourra aller regarder la télévision, dans le séjour, à condition qu'elle garde un talkie walkie avec elle et un autre près des enfants, pour rester à l'écoute si jamais le bébé venait à se réveiller. Après leur avoir fait à manger et avoir jouer avec eux, Jenny mît les enfants au lit. Dans la chambre, elle pu constater qu'il y avait un nombre incalculable de poupées entassés les unes sur les autres. Certaines d'entre elles étaient énormes. Un ourson en peluche géant, elle en avait vu un pareil dans une fête foraine à l'extérieur de la ville. Il y avait aussi des poneys géants et un étrange clown tout aussi grand, complètement désarticulé, laissé au sol. Celui là était étrange, c'était un clown tout en noir et blanc avec un nez pointu. 


Jenny ne fît pas plus attention à la poupée, de toute façon, chez des personnes aussi riches, ils pouvaient carrément acheter des chevaux. Alors des poupées géantes, pourquoi pas. Elle décida de s'installer enfin dans le séjour en s'allongeant sur le canapé, après avoir mis en place un talkie walkie à côté du lit des enfants et en gardant un auprès d'elle. Elle s'était mise devant une télé-réalité et attendait patiemment le retour des parents, tout en écoutant parfois le talkie walkie, quand.... Soudain... Un ricanement se fait entendre. Un rire sinistre et très malveillant, qui fait froid dans le dos et notamment dans cette situation. Au début, Jenny pensait que c'était un jouet qui pouvait émettre des bruits qui s'était activé par erreur. Mais d'un coup, le bébé hurla, s'en suivit de la petite fille qui hurla à son tour. Un hurlement de terreur. Elle entra dans la pièce en furie.


-"Qu'est-ce qui se passe enfin ?!"


-"C'est le boogeyman ! Le boogeyman !"


-"Qu'est ce que tu racontes enfin ?"


La fillette de quatre ans n'avait que ce mot à la bouche. Le "boogeyman". La légende urbaine, ce monstre maléfique présenté à toutes les mauvaises graines dans le monde pour les effrayer et les  rendre plus sages. En regardant autour de la pièce, elle remarqua que le clown désarticulé au sol n'était plus là. Aucune trace de lui dans la pièce. Quelqu'un avait volé la poupée ? Non ça semblait peu plausible. Aussitôt, elle prit son téléphone et appela le père de famille.


-"Oui bonsoir, c'est Jenny, les enfants sont au lit, mais ils ne dorment pas parce qu'ils ont perdu leur "boogeyman" ou je ne sais quoi, votre grande poupée de clown."


Un silence pesant s'installa.


-"Jenny, prends immédiatement les enfants avec toi et va chez le voisin du pallier du dessus, puis appelle la police."


-"Mais pourquoi, qu'est-ce qu'il y a ?"


-"Nous n'avons PAS de poupée de clown à la maison."


-"BOOGEYMAN" hurla la petite fille.


Des bras anormalement grands avec de grandes griffes vinrent s'enrouler autour de la pauvre Jenny qui lâcha le téléphone avant de laisser un horrible hurlement en guise de réponse au père de famille encore en ligne au téléphone. Ce dernier, pris de panique quitta le restaurant avec sa femme et se dirigea à toute vitesse dans sa maison. Sa femme avait appelé en même temps la police, ils seraient là en même temps que lui. Il priait pour que rien ne soit arrivé.
Hélas, le pire scénario imaginable s'était produit. Il y avait du sang partout dans la chambre, comme si elle était repeinte en rouge. Jenny a été retrouvé morte, complètement désarticulée, dans le berceau du bébé, les yeux grands ouverts. Tandis qu'on ne retrouva du bébé qu'un bras dans le coin de la pièce alors que la grande soeur a été retrouvé étendue sur le sol sanglant, le buste à moitié arraché, comme par une énorme morsure de requin. 
La scène de crime est figée. Les enquêteurs arrivent sur place pour procéder à l'enquête. 
Le père signalera que la chambre est placé sous vidéo surveillance. Après exploitation de ces vidéos, le GCPD se rend compte que les caméras ont été sabotés, mais qu'elle ont eu le temps de filmer un dixième de seconde, quelque chose qui pourrait être le suspect.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Masculin Messages : 126
Date d'Inscription : 26/09/2017
Localisation : Gotham City Police Departement
avatar
James W. Gordon
MessageSujet: Re: Légende urbaine [Partie 2 - Tous les détectives/membres du GCPD]   Mar 10 Oct - 12:41

Encore un ?

C'est au domicile des Witcham que tout s'était passé. Apparemment, une baby-sitter du nom de Jenny avait été retrouvé morte, complètement désarticulée dans le berceau du bébé. Ce-dernier, le pauvre gosse, on avait retrouvé qu'un bras dans un coin de la pièce. Quant à la gamine, elle avait le buste à moitié bouffé. Horrible. L'appartement des Witcham était assez vaste, et ils étaient une famille riche. Dès mon arrivée, on avait dressé les barrières GCPD, et cinq voitures de police étaient là. Bordel, c'était horrible. L'officier Montoya m'accompagnait et m'avait conduit jusqu'ici, pour m'avertir et me dire ce qui s'était passé. Après tout ce qui s'était passé, je me devais de voir ça, de mes propres yeux. Et dès que je fusse sur place, je voyais un de mes officiers en train de vomir dans les toilettes. Le spectacle était-il aussi horrible ? Vous voulez que je vous dise, oui. Gotham était vraiment une ville abjecte et abominable. Horrible cité du crime, horrible cité des horreurs qui surviennent comme ça, sans crier gare. Dans le salon, le père de famille se faisait administrer un calmant pendant que la mère de famille pleurait toutes les larmes de son corps. L'unité d'intervention médicale s'apprête à emporter les corps à la morgue du GCPD. Putain de ville. J'allume une clope et j'aspire vraiment la nicotine à travers mes poumons, pour montrer que tout ça commençait à me peser vraiment. C'était pas possible d'avoir des horreurs pareilles dans cette ville. J'en avais marre, marre de tout ça. La chambre des enfants était un véritable carnage. Outre la pile de jouets, il y'avait du sang partout, et pourtant, il y'avait aussi une caméra de surveillance de la chambre. D'un regard, je me dirige vers le premier flic responsable sur les lieux du crime. Un certain Wilker, un afro-américain avec une petite moustache qui avait dans la trentaine. Un mec bien que j'estimais au sein de mon unité. Lui aussi était un père de famille, lui aussi avait des enfants, et quand il voyait ça, on le sentait révulsé par toute cette horreur. Qui ne le serait pas ?

"On a quoi, Wilkins ?"

"Rien du tout, commissaire. La bande de la caméra a été saboté. On peut juste apercevoir une forme horrible. Rien de plus."

"Pas d'autres informations ?"

"Le père dit avoir entendu le mot Boogeyman dans le téléphone, c'était sa fille qui le hurlait. Il mentionna aussi qu'il y'avait un jouet clown couleur noir et blanc."


"On a retrouvé ce jouet ?"

"Non, monsieur."


"Merde."

C'était pas une exclamation de colère, c'était une expression désabusée. Alors que je regarde le corps de la jeune fille qu'on met dans un joli sac poubelle noir avant de le mettre à la morgue, je remarque aussi le type qui prend le bras du bébé avec un outil métallique avant de le mettre dans un sac. Bon Dieu que cette ville peut-être horrible quand on y pense. Pauvres gosses, ils n'avaient eu aucune chance. Je m'approche de la mère de famille qui pleurait, qui sanglotait, qui se maudissait de ne pas avoir été là quand il aurait fallu. Je m'approche d'elle, l'air désolé, car oui, cela aurait pu être moi ce soir, cela aurait pu m'arriver, et Barbara aurait pu mourir aussi, de cette sorte. Je m'approche d'elle et j'essaie d'être compatissant, j'essaie de montrer un côté humain face à tout ce gâchis humain, j'essaie de voir ce que je peux faire pour aider deux parents qui maintenant, n'avaient plus aucune raison de vivre dans ce monde. Aucun père, aucune mère ne devrait perdre ses enfants, et cela, je pouvais le comprendre parfaitement. C'était un monde moderne froid et cruel, et il faudrait qu'on fasse tout notre possible pour trouver le salaud qui a fait une chose pareille. Du gâchis oui, de pauvres gosses tués pour rien. De pauvres gosses qui ne méritaient pas ce genre de saloperies.


"Je ferai ce qu'il faut pour retrouver l'ordure qui a fait ça. Quitte à l'envoyer moi-même griller sur la chaise électrique."

Bien que la peine de mort soit interdite, je pourrais bien en venir à tuer moi-même cette ordure pour avoir commis une telle horreur. C'était abject, monstrueux. Et maintenant, il me fallait prendre des mesures. Des mesures draconiennes et essayer de choper Batman ou John Constantine pour mettre un terme à ces amateurs bouchers qui se déguisent en monstres de légendes urbaines. Il me fallait de l'aide, mais quitte à faire moi-même le travail, je le ferais. Quelques minutes plus tard, je me dirige vers la voiture et je prend la radio.


"Dites à tout le commissariat qu'on a un code orange. J'en fais une affaire personnelle."

Il me fallait rentrer au commissariat. Montoya m'accompagnait toujours. Petit à petit, les voitures de police s'en allèrent, les camions frigorifiques pour les cadavres aussi. On étudierait tout ça au GCPD, on verrait tout ça en temps et en heure. Une chose était certaine, le vieux commissaire que j'étais ne laisserait pas passer cette affaire. Le type qui s'amusait à ça allait le payer chèrement. Dieu que cette ville était un cloaque, un lieu horrible pour monstres horribles, et nous en étions les prisonniers. Que Dieu me vienne en aide, j'allais en avoir besoin.


Commissaire de Gotham City
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-héros
Masculin Messages : 73
Date d'Inscription : 11/06/2017

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Enquêteur du paranormal
♠ Relations conflictuelles :: ►A peux prêt tout le monde ?
♣ Vos Alliés : : ► Lui même
avatar
John Constantine
MessageSujet: Re: Légende urbaine [Partie 2 - Tous les détectives/membres du GCPD]   Lun 16 Oct - 1:40

John Constantine, expert en paranormal et tout ce qui touche de prêt ou de loin aux esprits ou créatures que l'on ne rencontre habituellement que dans les légendes urbaines. Cet homme avait comme un sixième sens qui lui indiquait quand quelque chose de pas normal arrivait dans un lieux, en réalité ce quelque chose était simplement des informateurs venu de l'autre monde. Car oui John Constantine pouvait leur parlé sans la moindre difficulté, une affaire inquiétante venait de se produire. 

Un esprit aurait attaqué une nounou qui gardait deux mioches. De ce qu'il avais compris les enfants avaient parlé du "Boogeyman" cet être connu pour venir punir les enfants pas sages. Du moins c'était le genre de conneries qu'on leur racontait pour qu'ils se tiennent à carreaux. Le plus étrange était que John ne connaissait rien sur ce monstre ou fantôme, aucune affaire de disparition de môme ne lui avait fait pensé à un tel scénario dernièrement. intrigué il s'habillais et se rendait sur les lieux, la police était présente, il fallait donc qu'il se fasse encore passé pour l'un des leurs. 

John arrivait prêt de la maison concerné, une foule c'était formée mais elle était tenue par des agents de police qui empêchait de passer tout les curieux. Après s'être fait un chemin entre les gens John arrivait devant un policier lui montrant son insigne. 

FBI, agent Bruce Dickinson. J'ai été appelé pour venir jetté un oeil sur cette histoire. 


John avait l'habitude de mentir de cette façon, c'est donc plein d'assurance qu'il passait sans souci ce premier obstacle. D'un pas décidé il rangeait son badge dans sa poche et évitait soigneusement les équipes de la scientifiques présentes dans l'entrée de la maison. Devant lui se trouvais plein de policier, des enquêteurs mais aussi des experts. En tournant la tête sur le côté il voyait la femme et le maris éffondrés dans leur coin. Un policier venait de prendre leur déposition, quelque chose ne tournait pas rond. 

Il montait les escalier pour se rendre à l'endroit principale de cette affaire, la chambre des enfants. Un massacre, rien de plus rien de moins, du sang partout, les mur en étaient recouverts. Le corps d'une jeune-femme était dans le lit du bébé, désarticulé et les yeux grands ouvert.  Malgré cette scène qui aurait fait pâlir plus d'un courageux, John restait de marbre, ses yeux glissaient le long de la pièce en cherchant une trace qui pourrait l'aidée. 

En sortant de la chambre il voyait un homme à lunette sortir de la maison, au vu de sa tenue et de sa liberté dans cette zone il était sois commissaire sois un gradé du commissariat. John observait cet homme partir,  a partir de maintenant tout allais enfin commencé. De retour dans la chambre il se mis à hûmé l'air autour de lui, comme si il cherchait une odeur en particulié.  Une manifestation d'un esprit aurait laissé une odeur assez désagréable en plus de la mort. Mais là rien du tout, aucune amulette ne vibrais. 

La chose qui à fait ça n'était pas un fantôme en colère. John devait trouvé ce qui avait fait ça et le neutralisé avant que plus de meurtres n'aient lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Légende urbaine [Partie 2 - Tous les détectives/membres du GCPD]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Légende urbaine [Partie 2 - Tous les détectives/membres du GCPD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Légende urbaine [Partie 2 - Tous les détectives/membres du GCPD]
» [Légende urbaine] Kuchisake-onna
» [Légende urbaine] Satoru-kun
» [Légende urbaine] Rokurokubi
» [Légende urbaine] Hanako-san

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Old Gotham :: Lacey Towers-