Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Matilda Mathis - Ruthless Queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mar 3 Oct - 2:12



logo





Nom & Prénom du Personnage : Mathis Matilda
Alias : Dollhouse
Nationalité : Américaine
Âge : 28 ans
Métier : Taxidermiste 
Votre but à Gotham City : Crée une jolie maison de poupée...


_______

Quelle est ton expérience Jeu de Rôle ? 3 ans de forum, 4 ans de rp skype
Quelle fréquence de jeu peux-tu investir sur notre forum ? 
Une réponse par semaine au moins voir plus selon disponibilité

Liens éventuels de ton personnage : Dollmaker ♥️ , Hugo Strange et tout ceux qui le voudrons. 

Parle nous un peu de toi : 

Comment nous as-tu trouvé ? Ahah je suis déjà parmi vous

Es-tu d'accord avec les règles en vigueur sur notre forum ? Bien sûr
Description physique (10 lignes minimum) :

La première chose qui nous différencie des autres c’est notre visage. On en a tous un unique, différent, magnifique a sa façon. Mais le tiens Matilda, owh Matilda le tiens est si unique. Ton combat se lit sur ton visage mais tout le monde n’a pas l’honneur de le voir. Parce que oui voir ton visage est un honneur, une horreur un malheur. Personne n’ose te regarder a visage découvert alors tu le laisse caché derrière ce magnifique masque de porcelaine que ton cher père t’as offert. Sans lui tu ne peut pas être la perfection que tu souhaite incarner. Sans lui tu te sent un peu nue, vulnérable, tout ce que tu déteste. Néanmoins si tout le monde peut croire que tu es l’incarnation de la laideur ce n’en est rien.

Oui, malgré deux profonde cicatrice sur ton visage  tu as de beaux yeux bleu vert émeraude, un visage bien dessiné un jolie nez fin surmonté d’une partie de ta cicatrice faciale  horizontale. Ta bouche elle est aujourd’hui bien dessinée grâce a ton père, seulement avant il n’en était rien. Entre ta narine gauche et ta lèvre supérieur on peut distinguer une cicatrice de reconstruction faciale de bec de lièvre. Ta cicatrice la plus voyante est celle qui coupe ton visage en deux a l’horizontale. Cette énorme cicatrice allant d’une joue a l’autre passe sur l’arrête de ton nez et ses deux versant. Malgré qu’elle soit si grosse tu lui porte un amour inconditionnelle… Même si tu n’aimait pas vraiment ton visage, tu as appris a l’aimer sans vanité et beauté.

En ce qui concerne ton corps, tu mesure environ 1m72 pour 62 kilos. Les hanches larges les jambes fines, la taille fine et la poitrine généreuse tu as la morphologie d’une jolie femme en pleine santé. En ce qui concerne tes vêtement tu apprécie porter ton costume d’infirmière sexy avec un petit chapeau qui ressort de ta longue chevelure blonde qui galope dans ton dos.
Ce que tu préfère chez toi ce sont tes cheveux, tes beaux cheveux d'or...
 
Description mentale (10 lignes minimum) :

Ton esprit, Matilda est tordue. Tellement. Tu n’y est pas pour grand-chose, ma pauvre. Petite fille tu était douce fragile mais la vie ne t’as pas permis de pouvoir vivre comme une petite fille  que tu étais. Seule la plupart du temps ta petite enfance a tout été sauf heureuse alors tu t’es renfermée sur toi même très longtemps en détestant absolument l’intégralité de l’humanité jusqu’à trouvé celui qui te mènera a ton apogée.  Avec lui tu développe ton caractère et ta personnalité jusqu’à maintenant très défensive agressive. Avec lui, ton vraie et seul parent tu apprend tout l’amour, la haine, la colère la tristesse. 

Les émotions sont si meurtrière quand elles sont trop facile a déclencher. Ça c’est ce que tu as toujours entendu de la bouche de Barton. Alors, tu réserve tes bonnes grâces a ton père qui est le seul a t’avoir tout donné tout appris… Le seul qui t’a considérée vraiment. Tu n’es pas vraiment quelqu’un de froide Matilda, non tu es plutôt quelqu’un qui est dynamique et qui vit pour le désir et le plaisir cruel. Tu as tellement souffert, tu déteste tellement l’Homme que tu ne peux qu’éprouver un sadisme, une colère exemplaire envers eux. 

Toujours assez renfermée a l’égard des autres tu ne te confie a personne et a appris a souffrir en silence et prendre sur toi. Comme tout le monde tu as tes faiblesses mais bien souvent tu prend sur toi ne voulant jamais, au grand jamais soucier ton père. Tu l’aime tellement que tu ne peux que lui être dévouée et lui cacher tes moments de faiblesse pour ne pas l’importuner. 

Comment pourrais-tu vouloir faire du mal a la seule personne au monde a être aussi sadique et perfide que toi ? 
Tu ne peux tout simplement pas toi qui est si dévouée, fidèle...
Histoire (20 lignes minimum) :  

Un jour Matilda tu es née. Tous le monde commence ainsi, et c’est a partir de ce moment que tout est décidé, ton destin. Toi ma chère, tu as eu la malchance classique d’être la chaire de drogués moins que rien. Tout tes maux, toute ta folie d’aujourd’hui, ta rage, tout. Tout résultent d’eux, de leurs erreurs, la première t’avoir laisser naître dans cette baignoire fêlé du 5 ème étage des appartements « Feels »-aujourd’hui en ruine -… TOUT s’explique dans ton histoire :
 
-Sylvana ! Putain t’es planqué où grosse salope de merde ! 

Cette dénommée Sylvana est ta mère, c’est une belle blonde, très maigre sans personnalité prononcé ni aucune foutue volonté. Le gros morse qui braille son nom c’est ton père, un homme de l’est drogué comme cycliste pour vivre. Il n’a jamais voulue que tu survive, jamais. Il t’aurais bien noyé dans la baignoire le jour ou tu es née mais il n’a pas osé, trop faible, trop lâche quand il n’est pas sous héroïne. Il drogue ta mère, tous les jours depuis qu’il la connaît et en a fait son esclave sexuel de maison. A cause de tout ça tu est née avec une déformation faciale bien contrariante, un « bec de lièvre ». Tes parents n’ont jamais eu l’audace de te regarder en face ou t’embrasser d’amour sur le front ni rien, il n’ont même pas eu l’idée de te tuer même si l’envie a toujours été là. 

-Je suis là… 

Devant une armoire elle se tient, le visage déchiré par la drogue, elle était pourtant si belle ta mère… avant… Sur son visage on peut très bien distinguer un air coupable. Une fois vers elle il la regarde d’un air de tueur. La tension monte en quelques secondes.

-Qu’est-ce tu cache ? 

Demande t-il en pointant du menton l’armoire devant laquelle elle se tient. 

-Rien… 

-Pousse toi de là! 

Fit-il avant de la pousser violemment par terre pour ouvrir l’armoire. Tu es dans cette armoire, nue, une couche propre sur les fesses, endormie paisiblement entre les piles de vêtements mité te faisant un confortable petit nid douillet. Mais, ça ne va pas durer.  

-Qu’est-ce qu’elle fous-là ?! Qu’est-ce. Qu’elle. Fous. Là. SYLVANA ?! 

-Elle arrêtait pas de pleurer… elle était pleine de caca et et… elle avait super faim… je je...

Elle a peine le temps de s’expliquer que ton géniteur l’attrape pour la cogner contre le mur avant de la balancer sur le lit dans la pièce principale. 

-Tu bouge pas ! 

Tremblante elle le regarde venir te saisir sans rien dire et en baissant les yeux. Toi, ma petite tu te met a brailler difficilement avec ta petite bouche déformée. 

-C'est ça ... C'est ça aller arrête de chialer sale moche...


Il se met a regarder ta mère. 


-Sa place c’est a coté des chiottes avec sa putain de serviette sur la tête, pour pas voir sa sale gueule. 

Allant te remettre a même le sol froid il balance sur ton visage une serviettes pleines de selles et il pisse dans les toilettes alors que tu pleure à pleins poumons. Il fait d’ailleurs exprès de secouer son sexe au dessus de toi pour faire tomber les dernières gouttes d’urine sur toi avant de se barrer en fermant la porte pour te laisser pleurer toute seule.

-On avait dit quoi Sylvana ? 

-Hum… hum..

-QU’EST CE QU’ON AVAIT DIT ?! 

Il frappe sur le mur en regardant ta pauvre mère qui baisse les yeux sans pleurer. 

-Elle reste dans la salle de bain … on la  laisse chialer, ça la forge et je prépare de la meth et après je lui donne a manger une fois… avant que tu revienne pour le sexe et le trip… Elle sort pas de la pièce...

Tous, les jours, tous les soirs c’était comme ça chez toi et tu respirait de loin les odeurs de meth qui te bousillait le cerveau et te rendais déjà accroc. Tu étais assez nourrit pour survivre  a peine. Malgré tous ces malheurs tu as survécu pendant 1 an et 10 mois dans cette appartement avant qu’ils ne t’emmènent ailleurs. Cette fois-ci il ne vendait plus de la meth maison mais de la coke d’un mafieux. Petits dealers de pacotille il passait leurs journée a dealer ou dormir, néanmoins c’était toujours pareil pour toi tu restait dans ton coin près des toilettes a t’épuiser de pleurer constamment… Tu grandis ainsi, dans ton coin assez nourrit pour survivre, pas assez aimée pour ressentir du bien être, assez torturé pour devenir la cinglée que tu seras. 

Quand tu as 5 ans  tes parents découvre une utilité en toi. Eh oui, tu deviens leur gagne pain. Tous les jours tes parents font les malheureux a tes cotés dans la rue en te droguant pour te faire passer pour une attardée mentale avec en plus de ça un affreux bec de lièvre prononcé. Tout ça dure pendant 8 ans et toi même si tu déteste ça et que tu as peur tu le fait. Par peur des coups de bâtons. Ta chambre reste la salle de bain ou tu pleure pour toi toute seule et souffre en silence en entendant tes parents baisers comme des bêtes. Tous les soirs tu passe la nuit a te boucher les oreilles en pleurant en boule sur le sol carrelé et froid de la douche. Tu tremble tellement, tu as si froid...Tu déteste ça...

Puis a 13 ans dans un instant de folie, tu ose t’enfuir, tu te barre et tu court vite et loin sous la pluie d’une nuit sombre. Tu te cache dans des cartons, sous des poubelles pour ne pas qu’on te trouve... Tu ne veux pas y retourner, tu ne peux pas, c'est au dessus de tes forces... Alors, tu subit le manque, affreux, terrible de drogue... Tu fais la manche pour survivre, tu vis l’enfer, tu supporte l’enfer mais au bout d’un temps tu n’en peux plus parce que tu es humaine.
Qui plus est, une fillette... 
Tu n’arrive plus a supporter ses regards ses chuchotements gêné, dégoûté et surtout incessants quand tu fais la manche...
Tu finis par décider de te reclure dans les rues sombres,tu dors sous des cartons, te bagarre pour avoir une place dans un squat tous les soirs...Tu perds souvent parce que tu es si maigrelette, mais tu te bat quand même... Pour manger, tu pioches dans les poubelles et un jour tu te fais surprendre par une vieille femme. Une femme qui tient un magasin de perruque, elle te vois piquer dans la benne a ordure du restaurant voisin en laissant sortir les chats qu'elle nourrit par sa porte de service. Sans attendre, elle se jette sur toi et elle t’attrape fermement mais surtout violement par le bras et t’arrache de la poubelle. 

-Petite voleuse ! Je vais te dénoncer au propriétaire ! Il n’aime pas que les chiens galeux viennent bouffer dans les poubelles de son restaurant de luxe ! 


-Nan ! Nan! Nan! Madame s’il vous plait ! Je ferais ce que vous voulez mais ne me dénoncez pas ! Je meurs de faim ! 

Ton ventre gargouille encore comme témoins alors que tu la regarde l'air piteuse et malheureuse...Cependant cette vieille femme n’a aucunement l’air étonnée en voyant ton visage déformé et te lâche en te  poussant dans le cul de sac. Cette femme est énorme, laide, affreusement maquillée et pourtant tu distingue tout ces défauts. Toi, face a elle, tu n’ose rien contre elle, toi qui est si maigre…  Si elle n’était pas étonnée c’est parce qu’elle ta remarquée depuis un moment roder dans les parages, et que tu as quelque chose qu’elle veut.

-D'accord... Je te propose un marché… 


Elle vient doucement saisir la longueur de tes cheveux d’or et sourit de toutes ses dents jaunâtres. 

-Tu as de très beaux cheveux ma grande...Voit-tu je fais mes perruques a partir de beaux cheveux en bonnes santé et les tiens en plus d’être de très bonnes natures sont d’un blond rarement aussi merveilleux… Vends moi tes cheveux et je ne te dénoncerais pas… et te rémunérerait un peu pour que tu ne traîne plus dans ce coin là … d’accord ?
 
Elle veux la seule chose que tu aime, la seule chose que tu trouve beau chez toi, la chose qui te fait te sentir digne et féminine… Tu pleures doucement, en silence et tes larmes perlent sur tes joues mais tu n’as pas le choix, elle a le pouvoir sur toi comme tout le monde depuis toujours … Alors, les yeux bas, tu accepte

-D’accord… 

Cette décision te brise le cœur, tu sera tellement laide après… Avec tes cheveux tu pouvais te cacher un peu… mais maintenant, tout le monde te verra comme un affreux monstre chauve qui et déformé qui ne mérite pas de vivre… Jetée dehors chauve avec une vingtaine de dollars en main, tu te relève doucement pour aller te cacher dans d’autres rues sombres… Tu te cache dans la ruelle de ton destin sans le savoir. 

Arrivant là face au mur d'un cul de sac, tu hurle de douleur et frappe le mur en pleurant. Tu égratigne tes mains, tes genoux et tes pieds mais tant pis.  Pour la première fois tu exprime toute cette peine que tu ressent parce que tu souffre depuis trop longtemps sans rien dire parce qu’on ta toujours appris a ne rien dire… Tu t’en fiche si on t’entend si on te tue, tu as besoin d'hurler, de ressentir. 

T’accroupissant finalement en boule par terre sous la pluie, tu sent bientôt que tu es protégée par quelque chose… En te retournant doucement tu voit un homme roux avec des dreadlocks, au visage déformé qui te sourit et tiens un parapluie au dessus de ta tête et la sienne. Te retournant complètement tu le regarde, faible, triste, blessée par la vie… 
Vos regards se transcendent et un silence s’impose pendant quelque minutes. Tout parait clair pour vous deux, tes yeux clairs plongés dans ses yeux blancs… Il n’a pas peur de toi, tu ne le dégoûte pas et toi, tu n’as pas peur de lui et il ne te dégoûte pas. Il te tend la main en silence et tu l’as saisi doucement. Étrangement, tu te sent tout de suite a l’aise avec lui et le laisse te guider en restant silencieuse. Il t’emmène chez lui et t’installe devant une boisson chaude, lui s’installant en face de toi avec la même boisson…

-Je m'appelle Barton Mathis. Je suis chirurgien et un grand ami des animaux. Je ne peux m'empêcher de penser en observant vos bras et vos jambes croisés, votre corps en arrière et votre visage radieux si bas, que vous souffrez beaucoup intérieurement. Vous étiez en larmes lorsque je vous ai rencontré tout à l'heure dans la rue. Qui ou qu'est-ce qui a pu vous plonger dans un si triste état ? Je ne peux imaginer qu'une femme aussi belle que vous soit si triste.

-Vous… vous vous... fichez de moi … ? 

Tu le regarde timide et lui répond avec un ton fragile. 

-Non. Je suis très sérieux. 

Tu te tait et boit doucement ta boisson avant de sentir la chaleur de sa main venir saisir délicatement la tienne.

-J'ignore qui a pu vous faire du mal, mais soyez sûre qu'ici vous ne risquez absolument rien. Je ne vous retiendrai pas, mais vous êtes la bienvenue dans cette demeure. Vous n'aurez plus à voler pour manger. 
Vous n'aurez plus à vous battre pour gagner une place où dormir. Si vous l'acceptez, je prendrai soin de vous, je guérirai vos blessures et je vous aiderai à vivre dans ce monde qui, de toute évidence, ne vous a jamais acceptée.

Son sourire est sincère et toi tu n’as qu’une envie… pouvoir te lier avec lui qui semble être la seule personne sur terre te souhaitant du bien… Tu baisse néanmoins les yeux a cette dernière phrase qui te fais un peu mal...

-C’est vrai … ? Vous n’allez pas me faire du mal ni m’enfermer… ? 

-Jamais je n'oserai vous faire du mal ou vous retenir ici par la force. Mon cœur s'est pris d'une affection inconsidérée à votre égard dès que je vous ai entendue  hurler dans la rue. 
J'ai ressenti le besoin de vous libérer de votre condition et de vous offrir mon soutien. Laissez-moi, si vous l'acceptez, être pour vous ce que personne n'a été jusqu'à présent. Je vous aiderai à affronter cette vie qui tente constamment de vous mettre à terre. 
Vous êtes merveilleuse et votre beauté se reflète sur l'entièreté de votre corps et de votre visage. Une femme aussi somptueuse ne peut souffrir davantage. Vous ne manquerez plus de rien et je vous aimerai comme une fille.

Je sais bien, que c’est fous, mais j’aimerais tellement que nous affrontions la vie ensemble. Nos visages, nos histoires, nos souffrances font de nous des gens incompris ma petite...
Son discours et agréable et ampli ton cœur de joie… avec le temps tu as appris a entendre les mots qui sonnent faux...et ceux-là… vibre dans ton cœur de véracité.

- A quel nom répondez-vous ?

-Je n’ai pas de prénom… ni de nom...les gens qui s’occupait de moi ne m’appelait que par des surnom… laiderons...lièvre... la puce… la moche … 

-Oubliez ces appellations grotesques. Matilda semble tout indiqué pour vous.

-Matilda...? 

Tu sourit et réfléchis a ce prénom que tu apprécie grandement et t’inspire beaucoup. 

-Matilda Mathis, ma fille…

Le regardant tu souris de plus en plus.
 
-Oui, ça me plaît tout ça… 

Là, tu ose, tu viens chercher tout ce que tu as toujours voulue. Un câlin, innocente tu te jette dans ses bras et serre fort. Si au début il fut stupéfait il te rendit ton geste en te serrant fort avant de te chuchoter doucement. 

- A  présent. Je t'aimerai comme un père, Matilda. Je veillerai sur toi. Plus personne ne s'en prendra à toi. Plus personne ne te fera de mal. Tout cela est terminé. Ta vie commence ce soir, à mes côtés...


©️ A-Lice | Never-Utopia


Dernière édition par Matilda Mathis le Jeu 5 Oct - 12:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Criminel(le)
Masculin Messages : 28
Date d'Inscription : 08/06/2017

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: L'un des plus dangereux criminels
♠ Relations conflictuelles :: Toutes les forces bienveillantes
♣ Vos Alliés : : Mathilda 'Dollhouse' Mathis, Bentley, Jack-in-the-box, Sampson
avatar
Dollmaker
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mar 3 Oct - 2:34

Ma chère Matilda,

Ma plus grande bien-aimée, mon chien de chasse, mon ange vengeur. Sois la bienvenue. Ensemble, dans l'amour le plus fidèle et passionné, il nous faudra purifier cette ville maudite. Cherche profondément au cœur de tout ce que tu détestes et transforme cette haine en violence pour punir les purulents disciples de l’Ennemi, le Chevalier noir. Ils doivent souffrir et demander un pardon que tu refuseras. Ils doivent mourir dans les ténèbres, entièrement ignorés par l’amour de Dieu. Ils doivent mourir en implorant un pardon que tu as purgé de ton cœur. Laisse Dieu être miséricordieux, tu seras la colère pure.

Papa t’aime, Dieu te pardonne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Criminel(le)
Masculin Messages : 244
Date d'Inscription : 28/07/2017
Localisation : Gotham City - Narrows

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Légende urbaine.
♠ Relations conflictuelles :: ► Batfam, Mafia, criminels, GCPD.
♣ Vos Alliés : : ► X.
avatar
Jason Todd / Red Hood
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mar 3 Oct - 8:18

Holy mother of a cow !
Sois la.e bienvenu.e sur le forum, j'ai hâte de voir ce que ce couple de dangereux peut faire, et, à l'occasion, apprécier ton talent au combat !
Bonne chance pour ta fiche et amuse toi bien ici o/


Sticks and stones may break my bones, but a crowbar would do it so much quicker.


Signature @Tim Drake
Avatar @Barbara Gordon ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 199
Date d'Inscription : 04/06/2017
Localisation : Manoir Wayne / Batcave

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
♠ Relations conflictuelles :: ► Les criminels de Gotham City
♣ Vos Alliés : : ► Batfamily
avatar
Tim Drake
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mar 3 Oct - 10:43

Bonjour Matilda. Tu as envie de te faire botter le cul avec ton cher Papa ? Avec plaisir. J'ai la rancune sévère envers ton paternel. Tu es sur ma liste.
Bon courage pour ta fiche. Si tu as besoin d'aide pour le codage ou quoi que ce soit, ma messagerie est toujours à disposition ! c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatarInvité
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mar 3 Oct - 11:28

Papa...♥️ **

Merci a vous  petits disciple de l'Ennemi! 

Je veux bien de l'aide Tim s'il te plait. Je ne comprend pas pourquoi le code ne fonctionne pas je l'ai copier tel qu'il est dans le modèle du forum... =/

PS: C'est  Scarlet  ~
Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Masculin Messages : 199
Date d'Inscription : 04/06/2017
Localisation : Manoir Wayne / Batcave

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
♠ Relations conflictuelles :: ► Les criminels de Gotham City
♣ Vos Alliés : : ► Batfamily
avatar
Tim Drake
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mar 3 Oct - 13:52

Envoie moi tes textes achevés par mp et je m'occuperais du codage capricieux pour que ta fiche soit fonctionnelle ! c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Criminel(le)
Masculin Messages : 96
Date d'Inscription : 16/08/2017
Localisation : Au Pays des Merveilles !

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Le Chapelier Fou
♠ Relations conflictuelles :: ► Tout et Personne ...
♣ Vos Alliés : : ► Qui ? Où ? Comment ? Quand ?
avatar
Le Chapelier Fou
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mar 3 Oct - 16:48

Veux-tu, n'veux-tu pas ? Veux-tu, n'veux-tu pas entrer dans la danse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Criminel(le)
Masculin Messages : 96
Date d'Inscription : 06/05/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Inconnu
♠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Batfamily
♣ Vos Alliés : : ► Ra's Al Ghul, La ligue des Assassins, certains criminels pouvant lui être utile.
avatar
Helena Wayne | Khafaash
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mar 3 Oct - 19:43

Bienvenue sur le forum ! Et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatarInvité
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mar 3 Oct - 19:50

Bienvenue! Je te souhaite de te plaire ici gnihihi

PS:N'hésite pas à faire un tour dans mon casino ;)
Revenir en haut Aller en bas
Sang-Bleu
Masculin Messages : 1803
Date d'Inscription : 22/05/2017
Localisation : Gotham Central

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
♠ Relations conflictuelles ::
♣ Vos Alliés : :
avatar
James R. Specter
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mar 3 Oct - 22:53

Bonjour Bienvenue et bonne chance pour ta fiche.

Pour le codage avant de coller le codage de la fiche active "le mode édition" dans la barre du haut ou tu écris (celle ou il y a la couleur ect... 3 cases à droites des smiley). Ça fonctionnera mieux.

PS: Je me suis permis d'éditer ta fiche pour corriger le codage sans rien changer à ce que tu avais mis smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Mer 4 Oct - 23:45

Merci a vous tous pour votre bienvenue ! 

Merci particulier a toi James qui a remis ma fiche d'aplomb. n.n 

Ma fiche est désormais Terminée ! 8D

♥️ ♥️ ♥️

J'espère qu'elle vous plaire cute
Revenir en haut Aller en bas
Justicier(e)
Masculin Messages : 199
Date d'Inscription : 04/06/2017
Localisation : Manoir Wayne / Batcave

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
♠ Relations conflictuelles :: ► Les criminels de Gotham City
♣ Vos Alliés : : ► Batfamily
avatar
Tim Drake
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Jeu 5 Oct - 10:32

Ta fiche me paraît complète, l'histoire est bien narré, glauque comme le personnage. Je n'ai rien à redire sur le contenu.
Tu as ma validation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatarInvité
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   Jeu 5 Oct - 12:22

Merci choupet ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Matilda Mathis - Ruthless Queen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Matilda Mathis - Ruthless Queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ruthless Aggression Serie 39
» Ruthless Aggression #24
» Ruthless Aggression Serie 35
» Ruthless Aggression Serie 16 à 20
» Ruthless Aggression 42

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Fiches des Personnages :: Fiches Validées-