Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Our Saints Are Sinners - ft Amber Hyde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Criminel(le)
Masculin Messages : 212
Date d'Inscription : 28/07/2017
Localisation : Gotham City - Narrows

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Légende urbaine.
♠ Relations conflictuelles :: ► Batfam, Mafia, criminels, GCPD.
♣ Vos Alliés : : ► X.
avatar
Jason Todd / Red Hood
MessageSujet: Our Saints Are Sinners - ft Amber Hyde.   Dim 1 Oct - 18:01

Jason Todd / The Red Hood

ft. Amber Hyde

「 Our Saints Are Sinners 」

 « Mais patron ! »
 
Jason s’arrête dans son mouvement, comme figé par une magie quelconque. Mais lentement, le haut de son corps pivote en direction du petit homme presque chauve, qui autrefois servait le Pingouin. Son allure tassée et son air fuyard donnait des envies de violence à Hood, son actuel patron, et sans doute que son langage corporel le trahissait, ou bien était-ce la couardise naturelle de l’informateur, car celui-ci recule et tente de se faire encore plus petit. A présent face à lui, le mercenaire lui demande : « Dis-moi… Pourquoi je te paye ? 
- Pour vous tenir au co… courant de ce qui se trame dans la vi… ville ?
- Bien. A quel moment t’ai-je octroyé une augmentation pour me conseiller ? »
 
Le petit homme semble surpris, ses yeux s’écarquillent, le rendant plus laid encore. Il secoue la tête et murmure : « jamais, monsieur ». Satisfait, Hood claque sa langue contre son palais et reprend sa route. Le petit homme se ressaisit et trottine derrière lui jusqu’à l’entrée du bureau. Hood et ses hommes occupent comme chef-lieu une usine du centre de Conventry, rien n’y a changé, en apparence. Le grand hangar est vétuste, jonché de débris d’anciennes activités et de bouteilles laissées vides par des squatters. L’endroit sera nettoyé dans quelques jours, mais le local de l’ancien propriétaire a été débarrassé rapidement, afin d’y installer un bureau, des ordinateurs et une cache d’arme, assez pour détourner l’attention des sous-sols… Le vrai point névralgique du Red Hood Gang. Les réunions les plus confidentielles s’y tiennent, mais on y trouve aussi un second bunker pour l’ancien Robin.
 
Le bureau est caché des yeux des éventuels visiteurs car il se trouve en hauteur et à l’extrémité d’une coursive. Fait pour isoler le PDG des bruyants travaux de l’usine, il permet également une certaine… intimité. Jason s’y glisse, fermant la porte au nez de son collaborateur et souffre-douleur.
 
« Affiche-moi les noms de nos potentiels partenaires et leurs positions. »
 
Docile, l’ordinateur mural s’exécute, affichant des noms, des adresses, des professions cachées et officielles, et les signalant d’un point rouge sur la carte de Gotham. Une consultation rapide décide Hood de sa prochaine visite, un point sur le Fashion District clignotant furieusement.
 
« Je veux trois gars avec moi… John Terrence, les jumeaux Liam et Sam. On prend les motos, ouvre les garages. »
 
D’un signe de la main, Hood éteint les écrans et fait s’ouvrir le pan opposé du mur, révélant ses pistolets, un masque domino et un casque. S’il veut se faire de nouveaux amis pour son réseau, il faut être bien habillé pour les saluer, n’est-ce pas ?
 
L’entrée du Mz Hyde est un mélange de richesse, d’or et de pauvres types recalés à l’entrée. Des gorilles gardent l’entrée, si bien que pour pénétrer le lieu et parler à la patronne, il faudra leur faire assez peur. Les trois hommes qui descendent des motos garées avec négligence sur le trottoir ont une capuche rouge couvrant leurs cheveux et cachant partiellement leurs visages, à leur tête, Hood se décide pour faire une entrée qui marquera les esprits et convaincra sa cible de s’aligner avec le gang, plutôt que contre lui. Il se tourne face à ses hommes pour leur donner les consignes, sa voix est changée par les filtres du masque, mais les trois gaillards ont l’habitude et ne flanchent pas.
 
« Les jumeaux vous restez à l’entrée, j’vous veux en renfort si vous entendez des armes. Neutralisez d’abord les gardes devant, ensuite ceux sur votre chemin. Soyez létaux si besoin. Pas de folies, j’ai besoin de vous en vie pour la suite. John, tu viens avec moi. Allons montrer et ces connards en costard qui c’est l’patron ! »
 
Les jumeaux sourient, ravis d’avoir une mission qui pourrait s’avérer sportive. Rapidement, leur entrain est freiné par les deux gorilles qui se déplacent de façon à barrer l’entrée au gang. Derrière, Hood entend ses hommes approcher leurs mains de leurs armes.
 
« Dites, les nazes, c’est pas le magasin de farces et attrapes ici. Il sourit, très fier de sa blague. Dégagez.
-  On vient pour la patronne, c’est toi qui dégage, connard. »
 
John s’avance, menaçant. Cet as des lames frôle la poignée de son couteau papillon caché dans son dos. Le garde fait lui aussi un pas en avant, et sans qu’ils aient besoin de se consulter, Hood et lui bougent de concert. L’homme de main saisit le type en costard par le col et fait virevolter son arme jusqu’à la pointer sur la jugulaire de sa victime. Pendant ce temps, le chef du quatuor a donné une bourrade à la personne en face de lui, le poussant assez fort pour qu’il trébuche en arrière et ouvre la porte sur son passage. Hood franchit l’entrée le toisant de toute sa hauteur.
 
« Vas chercher ta patronne, dis-lui que Red Hood vient lui proposer de vrais gardes espèce de petite merde. Bouge ton cul, où j’t’y expédie. »
 
La menace et la réputation du mercenaire font le reste. Pendant que John range indolemment son arme, la main gantée d’Hood adresse un doigt d’honneur à la caméra de sécurité. Les deux hommes s’avancent dans l’entrée et foulent le tapis rouge, étonnamment, personne ne les attaque, ils sont nombreux, assez pour penser pouvoir les vaincre, mais visiblement, ils ne tentent pas le pari. Les deux hommes se dirigent vers le bar le plus sobre et s’installent sur le comptoir, Hood enlève son casque et le pose sur le bois sombre.
 
« Eh, toi là, le brun hèle une serveuse, ton meilleur whiskey ! »
 
John reste debout derrière Hood, il tousse discrètement pour indiquer à l’autre qu’elle arrive. La patronne du lieu, sa cible, la reine des nuits de Gotham, à la tête d’un empire bien plus complexe que celui des nightclubs. Red Hood se lève et fait volte-face, il sourit, tranchant avec son attitude menaçante précédente.
 
« La Vipère, enchanté ! J’espère que je ne vous ai pas trop vexée en contrariant vos hommes mais… il me semblait que nos affaires étaient plus importantes qu’un dresscode ! En parlant de vos hommes, il serait temps d’en trouver des… meilleurs. »
 
Le visage de l’homme respire l’assurance et un brin d’insolence. Il est jeune, fort et puissant. Elle est jeune, riche, mais entourée de sots. De pleutres. Sans détourner le regard, il pose un billet pour régler sa consommation sur le comptoir et glisse son casque sous son bras.
 
« Devrions-nous en parler ici ? Ou dans un coin plus… tranquille ? Je ne vous ferais aucun mal, du moins… tant que personne ne joue les martyr, évidement. »


Sticks and stones may break my bones, but a crowbar would do it so much quicker.


Signature @Tim Drake
Avatar modifications @Before Coffee Image @BossLogic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Our Saints Are Sinners - ft Amber Hyde.   Mer 4 Oct - 18:11

Our Saints Are Sinners
Pseudo & Pseudo


Ah, Gotham. Cité majestueuse. Ville emplie de violence, de crime. Habité par les pires ordures de la planète. Les criminels font la loi et les flics tous corrompu obéissent docilement, comme de bon chien aux ordres de la pègre. Un bon petit système. Et toi, Amber Hyde. Tu as su te faire une place dans cet univers de criminalité. Te hissant à la tête d'un empire. Tu convoites même la place de «Reine de Gotham». Évidemment, tu partageras le pouvoir avec Victoria. Quand elle sortira de son coma... Mais elle se réveillera, tu le sais. Elle est forte, elle se relève de chaque épreuve, plus forte que jamais. Vous n'êtes pas sœurs pour rien après tout.

Les caresses et baisers de ta chère sœur te manquent. Mais tu ne peux laisser tes sentiments t'affaiblir. Tu dois être résistante. Alors tu revêts une jupe rouge laissant apercevoir ta jambe gauche. Mets plusieurs bijoux de luxe et sors affronter la fosse aux lions. Marchant la tête haute, une démarche sensuelle. Tu sens le regard insistant de tes gardes sur ton corps. Quelles bandes d'idiots. Commandant un verre de champagne a l'un des nombreux bars. Tu parles à certaines personnes. Fais le tour, observe les gens. Des hypocrites. Pour la plupart. Mais bientôt tu seras au pouvoir. Et tu dirigeras tous ces crétins. Ils n'auront d'autres choix que de s'agenouiller ou de mourir. De la pire manière possible. Repartant vers tes quartiers. Tu te fais interrompre par l'un de tes hommes qui t'annonce que Red Hood vient t'offrir de vrais gardes. Haussant les sourcils, tu le suis jusqu'à l'un des bars où se trouve le fameux criminel. Pourquoi venait-il en ce lieu ? Tu le regardes, il transpire l'assurance.


« La Vipère, enchanté ! J’espère que je ne vous ai pas trop vexée en contrariant vos hommes mais… il me semblait que nos affaires étaient plus importantes qu’un dresscode ! En parlant de vos hommes, il serait temps d’en trouver des… meilleurs.»

Un sourire se dessine sur tes lèvres si attirantes. Il voulait donc faire affaire avec toi . Fort bien, tu allais l'écouter mais pas ici. Trop de monde. Tu lui fais signe de te suivre. Le conduisant dans tes quartiers. Là-bas, tu ordonnes d'un ton bien trop poli à tes hommes de main de ne pas vous déranger. Puis tu rentres dans cette luxueuse chambre. Tu te penches en face de Red Hood pour sortir une bouteille de Whiskey avec deux verres. Tu sers et lui tend le récipient en souriant:

«Alors, très cher Red Hood, que me vaut le plaisir de vous recevoir dans mon établissement ?» dis-tu d'une voix charmeuse.


Tu dois avouer qu'il n'est pas mal comme homme. Presque un bellâtre. Il doit faire craquer la culotte de plusieurs minettes qui fantasment sur les dangereux voyous de la ville. Heureusement que c'est pas ton cas, tu préfères ta sœur. .

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Criminel(le)
Masculin Messages : 212
Date d'Inscription : 28/07/2017
Localisation : Gotham City - Narrows

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Légende urbaine.
♠ Relations conflictuelles :: ► Batfam, Mafia, criminels, GCPD.
♣ Vos Alliés : : ► X.
avatar
Jason Todd / Red Hood
MessageSujet: Re: Our Saints Are Sinners - ft Amber Hyde.   Mer 4 Oct - 19:02

Jason Todd / The Red Hood

ft. Amber Hyde

「 Our Saints Are Sinners 」

Flamboyant bar, divine hôte. Hood laisse ses yeux traîner sur le corps sensuel de la jeune femme, sans douter un instant que cette tenue est faite pour susciter le désir et l’attirance chez ses clients et ses employés. Sûre de son pouvoir, elle jette des regards narquois à ses hommes en arrivant et fixe le mercenaire et son camarade avec la même assurance qui s’échappe des traits d’Hood, sous son masque domino.

D’un signe altier du visage, elle fait signe aux hommes de main de les guider vers un lieu à l’abri d’oreilles curieuses. Ils désapprouvent, n’importe qui le verrait, mais à chaque regard torve lancé au brun, il y répond par un sourire en coin empli de victoire. A mesure de son cheminement dans le club, les bruits de conversations s’estompent, le calme fait du bien aux oreilles d’Hood. Arrivés devant la porte, La Vipère congédie ses hommes, l’ancien Robin se tourne vers son second et lui lance : « Va chercher les jumeaux et allez boire un coup, c’est ma tournée les gars. Mais faites attention, pas de baston c’est pas le lieu, et soyez sages. »

Tu lui sers un regard sévère, le prévenant contre toute alcoolémie trop élevée qui pourrait nuire à cet accord et surtout empêcher toute opération d’extraction en cas de traquenard.

Poliment, Red Hood ferme la porte derrière lui, découvrant une pièce luxueuse et très élégante. Le lit au fond indique que l’usage, ou du moins la destination de cette pièce, est celui d’une chambre. Une chouette chambre. Avisant des sièges non loin de l’endroit d’où la femme tire son alcool, le brun s’y installe, posant à ses pieds son masque rouge sang.

La plantureuse jeune femme lui tend le verre avec un sourire mielleux, avec plaisir, Hood hume le parfum du breuvage, appréciant l’effluve rare d’un alcool de grande qualité. Trinquant avec son hôte, il l’écoute parler puis laisse l’alcool descendre dans sa gorge comme un feu, mais pas celui qui ravage, celui qui réchauffe.

« Je vous présente mes excuses pour cette entrée grossière, mais j’avais peur de ne pas être reçu si j’avais appelé pour un rendez-vous. »

Red Hood sourit, prend une nouvelle gorgée en plissant les yeux avec malice. Il lui fallait composer ses phrases avec délicatesse et sincérité tout en n’heurtant pas la fierté de la tenancière. Son marché était simple, avantageux pour les deux, les désavantages étaient minimes, voire hypothétiques, mais la fierté pouvait tout faire capoter. Le jeune homme faisait appel à ses souvenirs des galas, ou il observait Bruce Wayne charmer les futures donatrices, et tentait la même chose. Il n’avait pas le charme de l’innocence de Richard Grayson, ni la virilité et la richesse de Bruce, il devait trouver autre chose.

« Je suis venu faire affaire avec vous, très chère, vous n’ignorez pas que mes… hommes et moi commençons à nous faire un nom. Malheureusement, nous manquons de… Chefs-lieux. »

Ne pas trop la flatter, se rendre utile et pas seulement serviteur. Ne pas avoir l’air de la supplier, ce n’est pas le cas de toute façon, mais lui donner l’impression d’avoir un choix, de pouvoir demander une faveur au Red Hood ensuite, mais ne pas la laissez croire qu’elle a tout pouvoir sur elle, jambe à l’air ou pas.

« Nous cherchons donc des amis pour étendre notre réseau et… qui mieux que la future Reine de Gotham, il lui adresse un sourire entendu, pour nous offrir informations et regard sur un territoire qui n’est pas encore protégé par une grande famille. Bien sûr, ce n’est pas de la charité que je demande. Non… »

Le jeune homme se lève, faisant rouler ses épaules pour les délier, marchant quelques pas face à la jeune femme. Après un instant de latence, à avoir fixé la pièce pensivement, il reprend : « Nous nous chargerons de votre protection et celle du MZ Hyde ainsi que des alentours. Quant à la concurrence… Il laisse une pause significative et pleine de sous-entendus flotter. Mais si toutefois madame préfère ses hommes, aucun souci, mes hommes et moi-même pouvons les entraîner afin que personne ne puisse à nouveau solliciter un rendez-vous si abruptement. C’est du… gagnant-gagnant. Nos alliés sont de plus en plus nombreux, chaque jour qui passe me permet de vous affirmer que vous ne perdrez rien en acceptant que je vous compte parmi mes amis. »

Son sourire s’est perdu quelque part entre l’assurance et le sérieux. Mais bientôt un sourire refait surface et mange son visage.


Sticks and stones may break my bones, but a crowbar would do it so much quicker.


Signature @Tim Drake
Avatar modifications @Before Coffee Image @BossLogic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Our Saints Are Sinners - ft Amber Hyde.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Our Saints Are Sinners - ft Amber Hyde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EARP: SAINTS FOR SINNERS De Sam Raimi
» Amber: Death doesn't discriminate between the sinners and the saints (fini)
» Amber Benson (Tara) et Adam Bush (Warren)
» [Stevenson, Robert Louis ] L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde
» Amber sur M6 cet après midi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Fashion District :: Mz Hyde-