Forum Jeu de Rôle Batman



Harriet Pratt

Copperhead

Lady Shiva

Clayface

Bronze Tiger

Clock King

Maxie Zeus

Le Ventriloque

Lynx

Baby Doll

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Man-Bat

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Katana

Spoiler

Talon

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan
Derniers sujets
» Les titans de Gotham
Les Retrouvailles EmptyAujourd'hui à 15:13 par Oswald C. Cobblepot

» Votes du forum
Les Retrouvailles EmptyAujourd'hui à 15:00 par Jervis Tetch

» Loup y es tu?
Les Retrouvailles EmptyAujourd'hui à 0:14 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Concours #7 : Solstice d'été
Les Retrouvailles EmptyHier à 12:49 par Thomas Silent / NightLaw

» Marvel Comics
Les Retrouvailles EmptyHier à 11:57 par Invité

» La main charitable
Les Retrouvailles EmptyMer 17 Juil - 17:50 par Amerlyllian Die Rosenberg

» White night, quiet night. [Pv John Constantine]
Les Retrouvailles EmptyMer 17 Juil - 1:07 par Amerlyllian Die Rosenberg

»  ☠ La Liste Noire : WANTED ☠
Les Retrouvailles EmptyLun 15 Juil - 0:29 par Roman Sionis/Black Mask

» Moyens détournés (John Constantine)
Les Retrouvailles EmptySam 13 Juil - 23:23 par Selina Kyle / Catwoman

» [Infos] Le Système de Réputation
Les Retrouvailles EmptySam 13 Juil - 21:49 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Les ombres des égouts (PV Amerlyllian die Rosenberg)
Les Retrouvailles EmptySam 13 Juil - 20:54 par Amerlyllian Die Rosenberg

» The Faces of Justice. (Pv Catou et Carrie)
Les Retrouvailles EmptySam 13 Juil - 19:01 par Selina Kyle / Catwoman

» Journal de bord d'un chasseur de démon - John Constantine
Les Retrouvailles EmptySam 13 Juil - 15:51 par John Constantine

» Idiocracy c'est nous ? ? ?
Les Retrouvailles EmptySam 13 Juil - 11:48 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Pour une poignée de fric ...
Les Retrouvailles EmptySam 13 Juil - 3:09 par Roman Sionis/Black Mask

» Margaret Pye / Magpie
Les Retrouvailles EmptyVen 12 Juil - 22:54 par Roman Sionis/Black Mask

» Robin Hood and the Fair Lady
Les Retrouvailles EmptyJeu 11 Juil - 19:31 par Damian Wayne / Robin

» Père et fils
Les Retrouvailles EmptyJeu 11 Juil - 19:07 par Damian Wayne / Robin

» A Gala, Some Politics And a Bat
Les Retrouvailles EmptyJeu 11 Juil - 3:19 par Jack P. Crawley

» Grand-duc et Rouge-gorge
Les Retrouvailles EmptyJeu 11 Juil - 3:02 par Tim Drake / Red Robin


Partagez
 

 Les Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wolf cop
Masculin Messages : 233
Date d'Inscription : 06/07/2017
Localisation : Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Flic honnête et efficace | Commissaire par intérim
☠ Relations conflictuelles :: ►Toute personne ne respectant pas la loi
♣ Vos Alliés : :
Thomas Silent / NightLaw
Thomas Silent / NightLaw
MessageSujet: Les Retrouvailles   Les Retrouvailles EmptySam 5 Aoû - 16:30




Cette nuit je faisais ma patrouille habituelle, j'avais déjà neutraliser un dealer, un trio de braqueur qui s'était attaqués à une supérette nocturne et un voleur de voiture. Rien de bien fantastique, j'aurais pu faire cela en journée avec le GCPD. En continuant ma ronde, je me pose sur le toit d'un immeuble d'habitation pour me reposer quelques minutes car la chaleur ce soir était insoutenable même pour une personne entraînée comme moi.  Avec ces températures la nuit s'annonçait calme pas de Batsignal dans le ciel, juste le bruit habituel des sirènes et des cris de Gotham mais j'espérais tout de même faire une rencontre ou croiser le chemin de criminels. Pourtant en balayant la zone du regard, je suis attiré par un bâtiment face à moi ou sort par la fenêtre d'un appartement que je dirais situé au 5ème étage une ombre que je ne distingue pas correctement. En effet on dirait que cette personne arrive à disparaître, elle fait tout pour se dissimuler. C'est intriguant et je décide de m'y intéresser car son comportement n'est pas normal.

Je lance ma filature et me rapproche légèrement sans me faire voir. Je constate qu'il s'agit d'un personne habillé en noir, elle se déplace rapidement d'immeuble en immeuble en passant par les toits ou les balcons en façades. Elle est habillé intégralement en sombre avec une sorte de cagoule mais je n'arrive pas bien à distinguer car elle bouge trop rapidement. Pour ne pas la perdre de vue, je suis obligé de me concentrer sur mes mouvements. Mais je reconnais cette façon de s'habiller, de bouger et je n'en crois pas mes yeux. La ligue des ombres est à Gotham, que font ils ici, pourquoi sont ils là. Ils ne se déplacent jamais pour rien, ma curiosité est en ébullition ! Je continu ma filature jusqu'à un hangar sur le port où ce membre de la ligue s'engouffre via une fenêtre brisée. Le bâtiment est en métal de couleur bleu délavé et une partie se trouve au dessus de l'eau avec une porte formée par deux battants servant sûrement à faire entrer ou sortir des navires. La ligue choisie toujours très bien ses lieux, ce hangar est accessible via la mer ou la terre et il est en bout de quai donc sans passage. Sur la façade face à moi est écrit « Betty Boat Entreprise », je ne connais pas cette société mais le bâtiment a l'air à l'abandon où du moins des travaux sont à prévoir. Je reste sur mes gardes et ne m'approche pas immédiatement, je préfère attendre de voir si d'autres membres viennent car il s'agit peut être d'un rassemblement comme on en faisait souvent lorsque j'étais encore un assassin.

Je ne m'étais pas trompé, en moins de 30 minutes quatre autres membres sont entrés dans le hangar. Mais que préparent t'ils et pourquoi se rassemblent ils ici. Il faut que j'en sache plus. Pour cela je décide de m'avancer plus au contact afin de voir combien ils sont et qui dirige la réunion. Je me faufile jusqu'au toit et via un puits de lumière j'observe l'intérieur. Je constate la présence de dix huit assassins disposés en trois rangés de six. Ils semblent attendre quelqu'un, sûrement celui qui dirige ce groupe envoyé pour une mission que je me dois de découvrir. Je reste à les observer quelques minutes lorsque je sens une présence proche de moi. Je me prépare à changer d'endroit afin d'être moins exposé mais lorsque je me retourne, un membre de ligue se trouve face à moi. Dans le même temps un second assassin arrive sur ma droite, la situation se complique. Même si je peux me débrouiller seul contre deux, je me doute que d'autres vont arriver très rapidement, il faut que je quitte les lieux.

J'étais en train de réfléchir à ma fuite lorsque je reçois un coup violent derrière la crane et perds connaissance. A mon réveil je suis attaché et encadré par deux assassins, les autres sont en groupe derrière moi. Je constate que je suis désarmé, mes deux sabres noirs ne sont plus dans mon dos et je ne les vois pas à proximité. Le hangar est rempli de caisses de marchandises assez récentes et de carcasses de bateaux qui n'ont pas vu la mer depuis longtemps, je me pose toujours de nombreuses questions sur la présence de ligue lorsque le groupe d'assassins se met à genou. J'en déduis que je vais rencontrer leur supérieur.

Chef Thomas SILENT
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Les Retrouvailles   Les Retrouvailles EmptyMar 8 Aoû - 7:46





Ra's Al Ghul

La Tête du Démon





Quand Ra's Al Ghul veut quelque chose, il l'obtient. Le gala de Wayne fut un désastre, mais par pour tout le monde. En observant patiemment ce qui s'était passé durant la soirée, Ra's fut surpris qu'une organisation comme la Cour des Hiboux vienne à lui comme ça, au cours d'une soirée, menaçant de mort tout ce qui bouge. Et il en faut peu pour insulter le Démon. Alors que j'avais donné mes ordres pour que l'on trouve des informations sur ces hiboux, je faisais en sorte que mes ninjas recherchent tout ce qu'ils pouvaient dans cette ville à propos de ces bêtes nocturnes. Wayne avait suffisamment de problèmes, et même si nous étions ennemis, je ne pouvais quand même pas le "laisser seul" face à tous ces maux qui le prenaient à la gorge, pour tout dire, j'étais même d'humeur compatissante pour l'aider à retrouver Hurt et à détruire les Hiboux. C'était un peu injuste quand on y pense, et Wayne ne devait pas souffrir de l'attaque des "inférieurs" comme ces organisations ridicules. Des hiboux, comment avaient-ils fait pour échapper à mes assassins en 1920 alors que j'étais en poste à Gotham ? J'aurais dût le voir, et pourtant, je devais être aveuglé par mes propres ambitions pour ne pas noter la vie de ce groupe ridicule. Mais laissons cela pour le moment, en attendant d'avoir les hiboux sous ma coupe, j'allais me charger de régler quelques menus détails. Ce soir, la Ligue avait une mission, une mission de la haute importance, et je doutais parfaitement que le Détective puisse être à même de m'arrêter ce soir, pour tout dire, il devait être occuper à panser les plaies de son Robin, ou bien il devait être en train de s'occuper des plans démentiels de son pseudo "Némésis" qui rigole tout le temps. Bien que je n'avais aucune sympathie pour les criminels qui peuplaient Gotham City, je devais avouer au fond de moi, qu'ils avaient un certain panache pour continuer le combat contre un homme qui a été formé par mes soins à une époque révolue. Bruce Wayne était passé à Nanda Parbat, il avait aussi apprit auprès de Lady Shiva, juste avant qu'elle ne tombe entre mes griffes. Wayne était un homme fort, déterminé et péniblement redondant quand il s'agissait de nuire à mes travaux. Mais ce soir, c'était tout autre chose. Ce soir, la Ligue n'avait qu'un but, simple, mais important. Grâce à une entreprise de remorquage d'épaves marines, nous avions remorqué l'hélicoptère de Simon Hurt, dans celui-là même où il disparut à l'asile d'Arkham. Bien que les policiers aient "noté" sa disparition, personne ne pût déterminer qui vola une pièce rouillée par l'eau salée et complètement calcinée. Mais moi, j'avais un intérêt pour cette chose, quelque chose me disait qu'un indice s'y trouvait, un indice des plus intéressants et personne ne pouvait comprendre ma façon de pensée. Alors que nous fouillâmes l'hélicoptère brisé, nous trouvions des particules ADN sur le manche de l'avion et sur le cockpit. Voila qui nous sera très utile à la Ligue. Mes hommes se mettent en rang, et je rend leur salut. C'est alors qu'un de mes serviteurs vient auprès de moi.

Ubu : "Maitre, nous tenons un justicier."

"Amenez-le."

Ubu : "Que la volonté du Démon soit faite."

On amena un homme inconscient. Visiblement, et selon les dires de mes gardes, il semblait épier ce que nous faisions. Je ne ferais pas le déshonneur de lui ôter son masque, mais ses armes, elles, sont très intéressantes au niveau de la confection et du niveau de la lame. Après tout, je pouvais donner mon avis, j'étais le meilleur bretteur du monde après tout, je n'ai jamais été vaincu au sabre, excepté une seule fois, et par le Détective, mais c'était parce qu'il était dans un état monstrueux de fureur après qu'on ait exhumé la tombe de Jason Todd sous son nez. Alors que l'air chaud commençait à pénétrer dans le bâtiment et que l'orage se fit sentir, on aspergea avec un seau d'eau l'homme inconscient pour qu'il se réveille. C'est alors que je sors de l'ombre, le regard courroucé, noir. Ce n'était pas le Détective, seulement un larbin qui se prenait pour un justicier. Combien d'idiots voulaient faire comme Batman et devenir un héros ? Stupide idée. La seule idée, c'était de purger l'Humanité de ses vices, de la détruire pour la remodeler d'une meilleure façon, selon mes idées, selon celles du Démon. Plissant les yeux, je dévisage l'homme qui était assis, ligoté en face de moi.

"On t'a surprit en train d'espionner mes activités. Pourquoi ?"

Alors que je croisais les bras dans mon dos, je regardais l'homme assis en face de moi. Il portait une tenue presque semblable à celles de mes ninjas. Au moins, il avait du gout. Du moins, je l'espérais.


Revenir en haut Aller en bas
Wolf cop
Masculin Messages : 233
Date d'Inscription : 06/07/2017
Localisation : Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Flic honnête et efficace | Commissaire par intérim
☠ Relations conflictuelles :: ►Toute personne ne respectant pas la loi
♣ Vos Alliés : :
Thomas Silent / NightLaw
Thomas Silent / NightLaw
MessageSujet: Re: Les Retrouvailles   Les Retrouvailles EmptyJeu 10 Aoû - 14:02





Une personne dans l'ombre s'avance vers moi, sa démarche me faitpenser à quelqu'un mais c'est impossible. Il ne peut pas être encore à Gotham, je sais qu'il était présent au gala chez Bruce Wayne mais c'était dans un but précis, celui de passer un message à son ancien disciple. J'imaginais qu'il serait rentré sur Nandat Parbat laissant son bras droit gérer ses affaires sur Gotham.


Plus il avance plus mon cœur s'accélère, c'est bien lui aucun doute. Le Maitre de la Ligue des Ombres, le Démon! Il est là devant moi à Gotham et je suis un ancien disciple ayant quitté la Ligue, un fugitif qui les espionnait attaché sur une chaise sans arme avec des dizaines d'assassins derrière moi. Le Démon ne laissera jamais passer ça. Je suis dans une posture difficile et je ne vois pas comment je vais pouvoir m'en sortir. Comme il le dit à tous ses disciples, on ne quitte jamais la Ligue et on ne tourne pas le dos à Ras Al Ghul.


Une fois face à moi Ras me demande pourquoi j'étais sur le toit. Ils ne m'ont pas enlevé mon masque, peut être qu'il ne m'a pas reconnu. Mes sabres et ma tenue sont très proches de celles des Assassins pourtant. Je ne vois que deux solutions pour tenter de m'en sortir, premièrement tenter de rester incognito et me faire passer pour un pseudo justicier voulant faire comme le Batman. Ou alors lui dire qui je suis et assumer mon passé d'ancien membre en fuite. Je pense que cette dernière est la meilleure solution car il ne vaut mieux pas mentir au Démon.


« Mes respects maître, vous ne m'avez pas reconnu ? C'est moi un de vos anciens disciples, il y a maintenant plusieurs mois je suis venu vous voir pour quitter la Ligue après des années de servitude. Vous m'avez expliqué qu'on ne quitte jamais vraiment la Ligue et malgré cela je suis revenu vivre à Gotham pour lui apporter mon aide grâce à votre enseignement. C'est d'ailleurs comme cela que je suis arrivé ici. Je suis tombé sur un de vos Assassins et j'ai décidé de le suivre. Il m'a mené jusqu'à ce hangar puis sans avoir le temps de dire ou faire quelque chose je me retrouve devant vous attaché sur une chaise. » 


Bon j'ai été honnête avec Ras comme je l'avais été le jour de mon départ de Nandat Parbat. C'est un homme d'honneur voyons ce qu'il va décider et comment il va réagir.

Chef Thomas SILENT
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Les Retrouvailles   Les Retrouvailles EmptyVen 11 Aoû - 8:13





Ra's Al Ghul

La Tête du Démon





La confession de cet homme est édifiante n'est-ce pas ? Un de mes anciens disciples ? Rien que ça. Ils furent nombreux mes élèves, entre ceux qui m'offraient une déception permanente comme Talia, ou encore des lâches qui courent les routes pour m'échapper, ou bien ceux dont l'arrogance ne suffisait plus, beaucoup avaient bénéficié de mes enseignements, et tous en étaient indignes au final. Ce n'étaient que des être vains et sans vision large de mon enseignement, aucun d'entre eux n'avaient réussit à comprendre le but final de mon combat à Gotham City et dans le monde entier. Ils n'étaient que des amateurs, des enfants qui avaient eu un cadeau et qui ne savaient pas en être reconnaissants, voila la véritable raison pour laquelle je ne dispensais plus aucun enseignement à cette vermine qui grouillait, ils n'en étaient clairement pas dignes désormais. D'un regard vers l'homme attaché, j'eus un geste de mépris, posant la main sur le fourreau de mon sabre, j'eus un léger sourire assez mauvais, assez sinistre. C'était le genre de choses qu'il ne fallait pas du tout m'avouer, quelque chose dans ce style n'était clairement pas de bon augure pour l'ensemble de mes troupes présentes ce soir.

"Tu as rencontré un de mes hommes pas vrai ?"

C'était clairement une erreur à ne pas faire dans la Ligue des Ombres, une erreur qui valait parfois son poids en lourdes conséquences. Je demandais l'excellence et la loyauté, pas l'échec. Notre mission de ce soir ne devait pas attirer le Détective ici, et si un simple crétin peut suivre un de mes ninjas, alors cela voulait dire qu'il devait y'avoir une punition des plus expéditives. Il y'avait deux hommes derrière moi, deux hommes qui avaient juré sur leurs vies de me protéger et de me servir, jusqu'en Enfer si besoin était, mais pour résoudre cette question, je ne mourrais jamais, alors ça ne se demandait pas. Pour tout dire, je dégainais mon sabre avant de leur trancher à tous deux la tête, dans un acte si rapide, si invisible presque, que les corps tombèrent juste au moment où je rengainais mon sabre dans son étuis. Les deux têtes tombèrent et roulèrent aux pieds de l'homme qui était attaché à la chaise. Pour ma part, j'avais une certaine colère vis à vis de mes hommes, et ce n'était pas une "petite colère" comme on pouvait le sentir.

"Votre incompétence dans le domaine de la discrétion a couté la vie à deux de vos camarades. Le vrai fautif était peut-être l'un d'eux, ou l'un de vous. Pensez que vous avez déshonoré la Ligue des Ombres en attirant cet homme au sein de notre opération. Que le vrai fautif, celui qui s'est fait remarqué, s'avance."

Un homme surgit de la troupe, avançant d'un pas. Personne ne protestait, personne ne disait rien quant à la mort des deux hommes par leur maitre. J'étais quelqu'un d'intransigeant, quelqu'un qui ne supportait pas la disgrâce et encore moins l'échec. L'homme avait un certain courage, au moins, il affrontait son destin sans peur. On reconnaissait les vrais hommes à cette faculté, mais pour moi, ce n'était qu'une larve, quelqu'un qui avait compromit toute l'opération et qui avait surement condamné notre entreprise sur ce sol américain. J'avance vers l'homme et je lui tend un poignard doré, avec le sceau du Démon sur le manche. L'homme le prend et le fixe pendant quelques secondes. Hurlant alors devant l'assemblée : "Ma vie pour le Démon." l'homme se tranche la gorge sous les yeux des hommes présents dans la pièce et se vide de son sang, gisant après cela, dans une mare de sang des plus rougeoyantes. Je claque des doigts et les hommes disposent de sa dépouille. Me laissant seul avec le jeune homme attaché, il était temps que nous nous expliquions tous les deux.

"Voila ce qu'est la loyauté. On ne peut pas en dire autant de toi."

Mon ton était un ton de courroux. Quiconque bénéficie de mon enseignement et qui quitte la Ligue était considéré comme un paria, voir même un traitre, et généralement, les traitres à la Ligue sont exécutés. Mais j'étais dans un bon jour aujourd'hui, et puis, trop de sang avait été versé ce soir. Ce qui est assez difficile avec l'immortalité, c'était de s'apercevoir que tuer n'est plus aussi passionnant qu'au début, qu'on se lasse de prendre des vies, pire, on ne savoure plus de prendre la vie d'un autre, maintenant, cela blasait. Un sentiment qui vient avec l'âge et l'immortalité, une saveur qui se perd, un sentiment d'avoir déjà trop vécu sur cette Terre. Mais peut-être que je prendrais plaisir à torturer un traitre qui sait ? Mais le Démon peut aussi se montrer clément, si on lui fait une bonne offre, quand on sait vendre son âme au Démon bien entendu.


Revenir en haut Aller en bas
Wolf cop
Masculin Messages : 233
Date d'Inscription : 06/07/2017
Localisation : Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Flic honnête et efficace | Commissaire par intérim
☠ Relations conflictuelles :: ►Toute personne ne respectant pas la loi
♣ Vos Alliés : :
Thomas Silent / NightLaw
Thomas Silent / NightLaw
MessageSujet: Re: Les Retrouvailles   Les Retrouvailles EmptyVen 11 Aoû - 22:25




Ras Al Ghul malgré les années ne change pas, il reste un homme ignoble pour qui la mort ne représente rien. C'est sur la mort est une chose dont il n'a pas besoin de se soucier, il est immortel. A coté de cela il reste fidèle à ses valeurs et règles et pour lui personne ne doit faillir ni pire quitter la Ligue des ombres.

Pourtant je ne suis pas le seul à l'avoir quitter mais bon là n'est pas le sujet, je ne cherche pas d'excuse. Il me faudrait plutôt un plan de sortie car la situation est grave. Immédiatement j'avoue que je ne vois pas trop quelles solutions se proposent à moi, je peux toujours défier le Démon, je sais qu'il acceptera mais se serait suicidaire. Je suis attaché sur cette chaise, sans arme et face à lui. Le bon coté est que nous ne sommes plus que deux, les assassins nous ont laissés seuls et je sais que je peux me détacher à tous moments. Je pense que la meilleure chose à faire est de continuer dans la franchise car le Démon à le sens de l'honneur et je sais que rare sont les gens qui osent discuter avec lui sincèrement d'homme à homme.

Allez c'est maintenant que je vais jouer ma vie, je commence tout d'abord par me luxer le pouce pour me détacher. Je ne comprends pas que des disciples de Ras fassent une telle erreur mais tant pis pour eux il va y avoir encore des morts lorsque le Démon me verra faire cela. Je glisse donc ma main à travers le lien et en quelques secondes je me lève. Il n'émet aucune expression et je ne lâche pas son regard. J'enlève mon masque puis j'engage la conversation.

« Maître j'ai toujours été honnête et loyal envers vous. Je ne sais pas si vous vous souvenez mais lors de mon arrivée à Nandat Parbat je n'étais qu'un jeune homme maîtrisant les arts martiaux depuis mon enfance. Je suis venu vers vous car je voulais me surpasser et apprendre du meilleur afin de pouvoir aider les gens de ma ville. Vous m'avez donné énormément et je suis devenu plus fort, plus agile. A aucun moment je n'ai eu l'idée de vous trahir. La ligue des ombres est ma seconde famille et vous êtes comme un deuxième père. Je suis parti oui c'est vrai mais je ne me suis jamais caché de vous. J'étais d'ailleurs venu vous prévenir de mon départ et vous dire que je retournais à Gotham. Encore aujourd'hui j'ai étais sincère et n'oublions pas que nous avons le même but. Sauvez Gotham ! »

Je ne sais pas ce que pense Ras Al Ghul mais je suis encore en vie donc je continu mon réquisitoire.

« Aujourd'hui j'aide Gotham le jour comme la nuit grâce à ce que j'ai appris à vos cotés. Je suis sorti de l'ombre pour apporter la lumière aux citoyens. J'aide en faisant respecter la loi le jour et en éliminant les criminels si nécessaire la nuit. J'ai enfin trouvé l'équilibre alors je vous le demande épargnez moi. Je ne suis ni un traître ni votre ennemi, j'ai d'ailleurs comme une sorte d'hommage gardé les armes et la tenue même si pour cette dernière la couleur blanche à remplacé le noir dans le but de me différencier. Soyez sur que si la ligue à besoin de moi je répondrais présent sans chercher à fuir car je suis et resterais un assassin. »

Mon regard est toujours fixé sur le sien, j'attends sa réaction. J'ai parlé avec mon cœur et me suis livré sincèrement. S'il n'est pas convaincu, je ne compte pas me suicider. Il va falloir qu'il me tue lui même et je ne compte pas me laisser faire.

Chef Thomas SILENT
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Les Retrouvailles   Les Retrouvailles EmptyDim 13 Aoû - 15:17





Ra's Al Ghul

La Tête du Démon





Les déceptions sont toujours le fruit de petites choses mises de bout en bout. Pour tout dire, la confession de ce très cher ex-communié de la Ligue ne m'avait pas touché. Oui, il était venu en quête de savoir, oui, il avait connu l'entrainement que je dispensais et malgré mes mises en garde, il n'avait rien compris à tout ce que j'avais enseigné à mes disciples. Il n'avait clairement rien compris et cela avait le don de m'horripiler. Pourquoi est-ce que je me donne du mal au final ? Tous étaient des traitres abjects qui avaient profité de mes enseignements pour les détourner et en faire des choses exécrables, banales, semblables à des voies toutes tracées sans grand intérêt sur le long terme. Il voulait défendre la ville de Gotham City, il voulait faire respecter la loi. Cette confession mettait le Démon en colère, non, pas "colère", c'est un mot trop faible, un état de furie serait mieux pour exprimer ce qui bouillonnait au fond du cœur de l'homme qui avait plus de six cent ans. De la colère, de la fureur, de la haine. De la haine pour tous ceux qui avaient juré sur leurs vies de suivre le Démon et qui avaient trahi leurs engagements. D'un geste de colère, je brisais une chaise qui était juste à côté de moi, la colère me montait au nez. Ce n'était pas possible qu'après tant d'années, personne n'avait encore compris le rôle premier de la Ligue des Ombres, c'était frustrant. Pire : C'était de la bêtise, la bêtise crasse et humaine qui pouvait énerver un homme qui avait vécu plusieurs vies. Comment l'espèce humaine avait bien pût régressé à un stade aussi minable ? Ce n'était pourtant que de la compréhension d'une idéologie presque millénaire. Tout ce temps à travailler dans les ombres pour entendre des stupidités sur la "lutte contre le crime". On dirait le discours du Détective, une ânerie sans nom. D'un geste net, j'avais brisé cette chaise, sans le moindre état d'âme et mes yeux croisèrent à nouveau ceux de l'homme.

"IL N'Y A PAS DE SALUT POSSIBLE POUR UNE VILLE COMME GOTHAM !"

Hurlais-je de colère. Il n'avait pas compris. On ne peut pas sauver une ville comme Gotham, tenter de soigner Gotham, c'est comme soigner quelqu'un qui a la lèpre, des morceaux tombent chaque jour un peu plus et la douleur n'en est que plus douloureuse à chaque jour qui passe. Gotham City ne peut pas et ne sera jamais sauvée. C'était une évidence. Quelques secondes plus tard, je laisse ma colère céder la place au vide, au calme intérieur. Pourquoi ne pouvait-il pas comprendre que sauver une ville qui est perdue relevait de la stupidité ? Un léger sourire perla désormais à mes lèvres. Pour tout dire, il était borné, et je doutais parfaitement qu'il suive ma philosophie. Ce n'était pas en rejoignant les forces du "Bien" qu'il arriverait à terrasser le mal. Pour tout dire, cette notion du Bien et du Mal n'existait pas pour moi, il n'y avait que l'immortalité et la puissance, la possibilité de changer les choses et d'améliorer ce qui peut l'être encore. Si Gotham se refuse à la purge par le sang qu'elle mérite, alors elle devait être éradiquée des livres d'histoires à jamais. Tout comme le furent de nombreuses villes autrefois. Pour ce qui est de cet homme qui m'avait trahi. Il y'avait une autre sentence à appliquer. Pas la mort, non, mais la honte de l'excommunication était pire que la mort. Reprenant mon calme et gardant une attitude digne devant quelqu'un de borné qui n'avait pas compris le sens de la Ligue des Ombres, je crois qu'il était temps que je donne une dernière leçon, une leçon qu'il n'oubliera pas de sitôt.

"Gotham City est une ville damnée. Une ville qui ne sortira jamais de ses problèmes, une ville qui sera sans cesse souillée par le crime et la pauvreté. La Ligue des Ombres a toujours été là pour freiner les erreurs de l'Homme et de la civilisation actuelle, jusqu'au jour où nous serons prêts à purger cette planète. Quant à toi ..."

Je ne sais pas si je suis fatigué ou tout simplement déçu. Un élève qui se détourne de la voie de son maitre est une tâche, une erreur, un fardeau pour le maitre. Dans les temps anciens, l'élève, s'il avait déshonoré son maitre, se serait rendu compte de son honneur et se serait tranché la gorge. Mais aujourd'hui, les valeurs se perdent, hélas. D'un claquement de doigts, mes ninjas sont de retour dans le lieu, dans le hangar. L'un d'eux porte dans sa main, une dague. D'un geste de la main, la dague vient se loger juste avant le cou de l'homme assis en face de moi. Non, je ne le tuerais pas. Mais il aurait la honte et le sceau de la trahison sur lui. Rien de plus, rien de plus que cela. Parfois, la trahison est pire que la mort et pour bon nombre de mes hommes, et tous vivaient pour me servir, moi, le Démon. Quant à cet espèce de traitre, il allait avoir son dû. D'un geste, la dague entailla le torse de l'homme, d'une marque peu profonde, mais d'un sceau qui portait un signe asiatique qui signifiait traitre. Il allait avoir mal.

"Tu n'es pas digne d'être appelé un fils de la Ligue des Ombres."


Revenir en haut Aller en bas
Wolf cop
Masculin Messages : 233
Date d'Inscription : 06/07/2017
Localisation : Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Flic honnête et efficace | Commissaire par intérim
☠ Relations conflictuelles :: ►Toute personne ne respectant pas la loi
♣ Vos Alliés : :
Thomas Silent / NightLaw
Thomas Silent / NightLaw
MessageSujet: Re: Les Retrouvailles   Les Retrouvailles EmptyLun 14 Aoû - 22:04





Je voyais mes derniers jours arriver, je savais que je n'avais aucune chance contre lui. Il était en fureur et ses mots étaient très durs envers moi. Il me prenait pour un traître, une erreur, un fardeau ! Il ne comprend pas que l'on puisse avoir une vision différente de la sienne et penser que Gotham peut être sauvée.
En un claquement de doigt de sa part ses disciples reviennent. Je sens une présence derrière moi et d'un coup une lame m'entaille le torse en dessinant le signe des traites. J'étais maintenant marqué à vie mais Ras Al Ghul n'en avait pas fini avec moi, il m'a également dit que je n'étais pas digne d'être un fils de la Ligue des Ombres. J'ai ensuite reçu un coup derrière la nuque puis je me suis réveillé allongé dans le hangar qui était vide. Plus aucune trace du Démon ou de la Ligue, juste mon masque posé à coté de moi. Je reprends mes esprit, heureux d'être encore en vie sans vraiment comprendre pourquoi. Je ramasse mon masque, l'enfile et quitte les lieux pour rentrer chez moi encore choqué d'avoir failli perdre la vie.

Ça m'apprendra, mieux vaut ne pas être trop sur de soit car à Gotham une simple filature peut causer ta perte. Sans le savoir mon ancien maître m'a donné avant de me renier une dernière leçon qui restera gravé en moi et cela au sens propre du terme.

Chef Thomas SILENT
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les Retrouvailles   Les Retrouvailles Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» Retrouvailles
» Retrouvailles
» Les scènes les plus romantiques
» [Numb3rs] - Numb3rs en chansons - ??? - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Tricorner Yards :: Port Adams-