Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Tout finit toujours mal Ft William Harker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 61
Date d'Inscription : 09/07/2017
Localisation : Là ou on ne me trouvera pas...

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
♠ Relations conflictuelles :: ►Ma mère
♣ Vos Alliés : : ►Ma soeur
avatar
Celestia Bell
MessageSujet: Tout finit toujours mal Ft William Harker   Mer 2 Aoû - 18:24

  • Celestia Bell
  • William Harker
Tout finit toujours mal...

Crown Point, c'est un quartier vraiment moisit! Pute, drogue, violence, alcool, meutres de temps en temps... Un vrai plaisir, mais c'est rien comparé à mon quartier... Quoi qu'il en soit, actuellement, jy étais, et je n'aurais peut-être pas dût m'y rendre...

Que dire...? Ugh... Je me demandais encore comment j'avait fait pour en arriver là... En attendant, j'en était là... Entouré d'une dizaine de mecs en train de nous crier dessus de nous battre, de tuer l'autre, de frapper dans les couilles, d'arracher les cheveux... Dans une impasse sombre, ma garde levée, les poings sérrés, un filet de sang coulant le long de ma lèvre, les yeux injectés de haine et les cheveux en batailles. J'étais en façe d'un type qui faisait bien 35 kilos de plus que moi, musclé... Je jouais sur la rapidité et l'esquive mais j'avais du mal à tenir le coup, et je m'en était prit quelques un déjà.. Mais si je devais perdre, je perdrais. Je m'étais quand même défendue pas mal, touchant les points sensibles, dont le sachet du bonheur! Ouais, chuis une pétasse! 

-Laisse tomber petite punkette de merde! Je vais t'arracher la tête si tu abandonnes pas! 

Il esperer me faire peur... C'était raté! Je suis enervé, folle de rage, la peur, j'ai oublié ce que c'était! J'avais tellement envie de lui arracher la tête, les yeux, les couilles!

-Va te faire enculer par un morse, bâtard!

J'adorais les baguarres de rues hein! Mais j'adore les regarder, j'y participe pas moi d'habitude, j'suis pas taillé pour...! Je me rejetais sur lui pour le mettre à terre et le griffer! Telle une furie, jessayais de m'acharner dans l'espoir dans sortir... Hein..? Comment j'en étais arriver là...? C'est... Une longue histoire...
Just Fuck the World!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 48
Date d'Inscription : 26/07/2017
avatar
William Harker
MessageSujet: Re: Tout finit toujours mal Ft William Harker   Jeu 3 Aoû - 2:17

  • Celestia Bell
  • William Harker
Here comes a new challenger!
Crown Point, cet endroit puait le vice comme pas deux. La drogue, la prostitution, les macros et dealers qui se faisaient leur beurre sur le dos des plus faibles… Rien n’y était sain, ni même les habitants d’une violence sans pareil entre gangs foireux et autres petites frappes rêvant de devenir de grands barons du crime… Pitoyables. En soit, tout cela était un joli petit terrain de jeu pour William dissimulé sous les traits de son alter-ego. Il patrouillait sur les toits des immeubles, ou plutôt se baladait, s’amusant avec son grappin, faisant ses petits exercices pour garder la forme et ne pas perdre en agilité le jour où les choses risquaient de se compliquer pour lui. Bien sûr il s’arrêtait souvent pour descendre et faire un bon petit croche pied bien senti aux voyous faisant quelques vols à l’arrachée, pourchassés par des flics ou autres, mais il ne pouvait pas tout régler ici, ce serait comme vider un étang de tous ses poissons avec une simple épuisette, trop d’effort pour un résultat voué à l’échec.
 
Enfin quelque chose de plus intéressant se profila à l’horizon. Dans une ruelle sombre, abandonnée par les lampadaires et fuie par les personnes les plus censées de Gotham se trouvait un petit attroupement dont se soulevait des éructations et ordres ordonnances de se battre et s'entre-tuer. Encore un de ces foutus combat de coq entre deux brutes épaisses qui finirait sûrement par la mort de l’un d’entre eux dont le corps défiguré serait embarqué dans un sac plastique au petit matin ? William soupira… Pourquoi fallait-il toujours qu’il croise le chemin de brutes épaisses stupides ? Sérieusement… l’autre volatile récupérait tous les gros morceaux et les ennemis les plus dangereux tandis que lui se tapait le menu fretin… Enfin bon, il n’allait pas cracher dans la soupe si longtemps que ça. Descendant calmement, discrètement, se faufilant derrière la bande de joyeux lurons. Il arma le lanceur de fléchettes anesthésiantes de son gantelet et en tira machinalement une sur l’un des loubards bloquant le passage et criant comme un putois. Rapide et efficace, l’anesthésiant fit son effet, faisant s’écrouler l’homme patibulaire de tout son long à la surprise de ses camarades. Ces derniers se retournèrent vers la silhouette encapuchonnée dont ils ne pouvaient discerner que le bas du visage, affichant devant eux un sourire amusé et moqueur.
 
« Désolé les débiles, extinction des feux! Le tapage nocturne c’est chiant pour le voisinage… »


Nombre d’entre eux hésitèrent un instant… Faisait-il parti de la bande de la chauve-souris ? Non, ils l’auraient déjà reconnu, pensèrent-ils avant de lui foncer dessus comme un troupeau à l’intelligence bovine. Fallout attrapa alors le premier arrivé pour lui donner sa médaille, à savoir une bonne série de droites et un coup de pied sec dans le genoux qui l’empêcherait d’utiliser sa jambe pendant quelques temps au vu de l’angle qu’elle venait de prendre, le faisant se tordre de douleur dans un cri épouvantable mélangeait aux insultes. L’adrénaline, le petit moment d’excitation qu’il ressentait dans ces moments d’actions... Voilà pourquoi il vivait. Bien sûr, il se doutait qu’il ne risquait rien. Devant lui, ce n’était rien de plus que des petites frappes, aucun sens du combat, aucune technique, de la force brute sans direction, c’était même un miracle s’ils ne se cognaient pas entre eux en essayant de le toucher. Dans le contre-temps, il avait pu remarque qu’au milieu de l’arène formée de leurs corps se tenait un homme se battant férocement avec une jeune femme de son âge. Franchement… Qu’est-ce qu’elle foutait là à cette heure là celle-là ? A moins d’être une junkie ou une prostituée, fallait avoir un sérieux pète au casque pour se balader dans Crown Point seul et en pleine nuit ! Lui ? Oui, il savait qu’il était mal placé pour dire ça mais il ne se considérait pas non plus comme étant la personne la plus saine d’esprit sur terre... Utilisant son pistolet grappin, il profita d’une bordure d’immeuble pour passer  au dessus de la horde restante pour de façon plus ou moins acrobatique, atterrissant non loin de sa cible, la jeune punk aux cheveux bleus. Lui faisant dos, face au troupeau d’idiots, il lâcha narquoisement.
 
« Je sais pas quelle office de tourisme t’as dit que le coin était sympa la nuit mais ça te dirai de poser un lapin à ces gorilles ? Je dois avoir un paquet de cacahuètes, ça devrait les distraire… » dit-il, sortant sa matraque télescopique, faisant hésiter la horde qui venait de voir ce dont il était capable à mains nues.
Commentaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 61
Date d'Inscription : 09/07/2017
Localisation : Là ou on ne me trouvera pas...

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
♠ Relations conflictuelles :: ►Ma mère
♣ Vos Alliés : : ►Ma soeur
avatar
Celestia Bell
MessageSujet: Re: Tout finit toujours mal Ft William Harker   Sam 19 Aoû - 18:46

  • Celestia Bell
  • Will
Tout finit toujours mal...
A terre, crachant un peu plus de mon sang sur les pavés du quartier... Je me demandais si il était une bonne idée de me relever... Après tout, ce combat, je n'allais pas le gagner, je le savais, alors pourquoi je continuais à vouloir me battre...? J'en sais rien... La colère, la frustration, toutes ces émotions qui se bousculent dans ma tête... Je nettoyais le sang sur mon visage avec la manche de ma veste en jeans usée pour me relever... Je me retournais pour de nouveau faire face à l'homme mais... 
Mon adversaire s'était écarté pour laisser passé un espèce de... Putain encore un super-héros?! Mais c'est pas vrai! Je les attire ou ça se passe comment? La moitié des sales types du cercles s'étaient enfuis, l'autre moitié avait sortit les armes... Le reste était au sol, inerte... Qu'est ce que ce type avait bien put faire...?

-J'ai l'air d'une touriste? Mais ouais, j'ai du me perdre à un moment... Je me disais aussi que c'était quand même vachement plus accueillant que mon quartier...

Une nouvelle fois, je ressuyais un goutte de sang qui perlait du coin de mes lèvres. J'étais salement amochée, ça m'apprendra à faire la maligne et la casse cou je suppose... Je souris légèrement et lui répondit:


-C'est plus un paquet de LSD qu'il te faut si tu veux vraiment les attirer... Mais ouais je suppose que c'est dans mon intérêt de me tirer de ce merdier au plus vite... Même si je ne me souviens pas avoir allumer une quelconque lampe avec quelque soit ton logo dessus... D'ailleurs tu es qui...? Pas que j'en ai quelque chose à faire en tant que personne, mais je pense vraiment à me faire un annuaire des shitty super-héros de cette foutue ville et je...

J'allais finir ma phrase lorsque mon précedent adversaire se jetait sur moi... Je comprendrais jamais pourquoi les gens se sentent obligé de hurler quand ils t'attaquent... Je veux dire... Ca casse tout l'effet de surprise nan....? Bref, je n'avais qu'a me décaler d'un pas et laisser malencontreusement une jambe sur son passage pour qu'il trébuche et se ramasse lamentablement au pieds du jeune homme en latex...

-Et du coup... Comment Monsieur compte-il nous sortir de là...?
Just Fuck the World!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 48
Date d'Inscription : 26/07/2017
avatar
William Harker
MessageSujet: Re: Tout finit toujours mal Ft William Harker   Dim 3 Sep - 1:49

  • Celestia Bell
  • William Harker
Tout finit toujours mal.
Ah, tiens, encore une qui n’avait pas appris à simplement dire merci quand on venait l’aider alors qu’elle allait sûrement subir un passage à tabac en règle, voire pire. Après que sa phrase de présentation noyée dans une marre de sarcasme soit finie, elle s’essuya encore quelques traces de sang venant de son visage, le jeune justicier lâcha avec un sourire narquois.
 
« Ho, j’ai longuement hésité entre une touriste ou une tarée aux envies suicidaires, je vais pencher pour la deuxième solution, du coup… Enfin, t’aurais pu tomber sur des brutes intelligentes, t’as eu du pot qu’ils soient débiles…»
 
La discussion continua un peu, filant sur une discussion visant les désirs hallucinogènes de la horde de dégénérés qui semblait se redonner du courage en voyant qu’ils étaient en surnombre. La remarque sur le logo ou la lampe tirèrent une envie de rire au jeune homme qui se transforma bien vite en un simple sourire. Enfin, son interlocutrice lui demanda qui il était pour se faire un annuaire des héros. Il n’était donc pas le premier qu’elle croisait ? Elle avait le chic pour se coller dans les ennuis ou c’était tout simplement Gotham qui voulait ça ? Avant même qu’il ne puisse répondre à quoi que ce soit, un cri vint plomber l’ambiance avec la subtilité d’un pachyderme dans un magasin de porcelaine. L’ancien adversaire de la jeune femme aux cheveux bleus s’était relevé pour mieux retomber après une ultime tentative de la prendre par surprise. S’affalant au sol devant William, il essaya de se ressaisir malgré tout. Le jeune homme encapuchonné soupira avant de lui décocher un coup de pieds au visage, le mettant KO sur le coup. Au vu du craquement entendu, son nez devrait sûrement avoir besoin de quelques réparations.
 
« Coupe pas les gens quand ils discutent, enfin ! Bon, pour le logo, j’avoue, je devrai m’en trouver un, mais je travaille à l’instinct, les lampes c’est trop voyant et franchement, si tout le monde faisait ça, Gotham se transformerait en discothèque vivante… Shitty-super héros, ça me semble sympa déjà comme pseudonyme, mais je préfère qu’on m’appelle Fallout… Et quant au moyen de s’échapper, c’est simple… »
 
Il se tourna alors vivement vers les assaillants qui s’apprêtaient à leur foncer dessus. Le simple fait qu’il leur fasse face les surpris une seconde pour qu’il puisse s’adresser à eux.
 
« Votre premier pote qui est tombé, je lui ai injecté un poison avec la fléchette qu’il a dans son cou. Il va finir par cracher du sang, vomir ses tripes, la totale… Et ça… » Dit-il alors tranquillement tout en rangeant sa matraque puis sortant une grenade fumigène fabriquée par ses soins qu’il lança au milieu de la bande, laissant alors échapper un sifflement tandis que la fumée commençait à s’en échapper.  « Et bien c’est la version aérosol de ce que je lui ai injecté ! Donc vous avez le choix de vous barrer ou de mourir ! »
 
Il se retourna alors vers la punkette aux cheveux bleus et, avec un air moqueur et fier sur son visage, sortant son pistolet grappin, le jeune homme désigna la troupe qui se dispersait en courant dans tous les sens. « Et maintenant, si tu le veux bien, on décolle avant qu’ils ne se rendent compte que c’est un simple fumigène ? Et pour info, le mec en question s’est juste pris une fléchette tranquillisante… »
 
Décoller ? C’était le terme exact vu qu’il tira vers les toits, accrochant son grappin au plus haut, tendant sa main libre la cible de son « sauvetage ». Pourtant, un bruit étrange vint derrière sa phrase, un coup de feu. L’un d’entre eux devait vouloir emmener dans la tombe ce héros qui venait de les empoisonner pour faire sa dernière mauvaise action, sans se rendre compte qu’il ne risquait rien. La balle le toucha au bras. Plus qu’une éraflure, elle n’avait cependant rien touché de vital et était ressortie, se logeant dans un mur. Un pincement de lèvres imperceptible, une contraction rapide des muscles en réponse nerveuse à la douleur, il ne laissa pourtant pas paraître grand-chose d’autre que de l’agacement. Bien sûr que la blessure était douloureuse, mais il avait dû apprendre de différentes façons à cacher ses sentiments et sa douleur par de faux semblants, par des sourires, en agissant comme si rien n’arrivait, un résultat de l’entraînement de son père pour ne pas paraître « faible », pour effrayer les potentiels poursuivants pour les méfaits auxquels il était destiné. Bien sûr, il devrait désinfecter la plaie au plus vite et se recoudre mais… Après tout il était étudiant en médecine, une blessure pareille n’était que le cadet de ses soucis à ce niveau là.
Commentaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 61
Date d'Inscription : 09/07/2017
Localisation : Là ou on ne me trouvera pas...

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
♠ Relations conflictuelles :: ►Ma mère
♣ Vos Alliés : : ►Ma soeur
avatar
Celestia Bell
MessageSujet: Re: Tout finit toujours mal Ft William Harker   Jeu 7 Sep - 17:48

  • Celestia Bell
  • Gabrielle.
...Erh...
-Je vous comprendrais jamais vous les super héros: c'est pas payé, pas très reconnaissant, et vous vous acharnez à sauver les membres d'une espèce qui n'en valent pas la peine... Enfin, là maintenant tout de suite, je vais pas m'en plaindre je suppose...!

Tandis que Monsieur chute libre faisait flipper mon ex très charmant public, je me demandais si j'avais le temps d'achever mon adversaire... Après tout... Il m'avait arnaqué 50 dollars pour de la beuh de merde il y a quelques semaines.. Je songe fortement à arrêter la drogue... Ca ne m'avait pour l'instant pas réussit... Et je refusais de me soumettre à une addiction... Sauf celle aux câlins de ma petite sœur...


-Je sais pas pourquoi ces crétins vous croient encore... Vous êtes pas capable de leur faire du mal sans raison... Sinon très chouette pistolet grappin...Y'a un site pour avoir tout vos trucs...? Genre www.acessoiredesuperheros/chanmaxtotal.com...? Je demande comme ça... 

Je regardais longuement le type en me demandant comment diable étais-je censé, ou plutôt à quoi étais-je censé m'accrocher... J'avais peur de passer pour une conne... Finalement, j’enlaçais le cou de Fallout:


-T'imagine pas n’importe quoi... Et un seul commentaire sur mon poids, mais mon gars... Je te tue...! Lui dis-je avec un clin d’œil.

Il me souleva avec aisance, je suppose que l'avantage de sortir avec un super-héros, c'est qu'ils étaient pour la plupart très bien gaullé... Genre musclé, avec de bonne valeur, puis pété de thunes pour acheter toutes leurs merdes... Que demander de plus...? Mais je diverge, je diverge... On fendit l'air comme des fous, un balle fusa même... Je me serrais un peu plus contre le jeune homme par peur... Ouais jeune... Maintenant que j'y repensais, il avait à peu près mon âge... Arrivée là haut, je manquais de tomber... Je n'avais pas l'habitude de ce genre de déplacement... Il faisait un peu plus froid sur les toit... Je m'asseyais sur un rebord en soupirant, la tête me tournant un peu...Gotham avait l'air si paisible... Presque vivable... 

-Merci encore je suppose...? Dis, les héros de 30, 40 ans, je peux comprendre, mais qu'est ce qui motive quelqu'un d'encore jeune de faire ce genre de connerie...? Auto-satisfaction de son ego...? 
 
Just Fuck the World!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tout finit toujours mal Ft William Harker   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout finit toujours mal Ft William Harker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tout finit par se savoir...
» Tristesse d´Olympio (Victor Hugo)
» On finit toujours par retomber dedans
» Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Titanic
» Les FEMMES ONT TOUJOURS LE DERNIER MOT, en tout cas, tres souvent!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Westside :: Crown Point-