Partagez | .
 

 Une danse avec un diable en boite [PV Joker, Constantine, Jess-Ann Moore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anti-héros
Masculin Messages : 74
Date d'Inscription : 27/09/2016
avatar
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Une danse avec un diable en boite [PV Joker, Constantine, Jess-Ann Moore)   Mar 4 Juil - 15:43

Je n’étais pas parvenue à mettre la main sur Fritz, ce rat était tout aussi fuyant que ce rongeur, mais certainement moins malin. J’avais arpenté rues et ruelles, dont certaines assez mal fréquenté. Si je n’avais obtenu que peu d’information sur mon rat, j’avais appris que quelque chose se préparait. L’information me venait d’une petite frappe que j’avais plusieurs arrêté lorsque je portais l’uniforme du GCPD.  Ce petit con avait cru malin de plaisanter sur ce sujet, lorsqu’il me reconnut, ce qui lui valut la perte de deux dents et une fracture du nez. D’ailleurs je dus le faire répéter plusieurs fois, pour comprendre de quoi il me parlait. Que voulez-vous cet abruti ne parvenait pas à articuler, sous prétexte que je lui avais cassé quelques dents. Le voyous sont bien fragile, si vous voulez mon avis.

Ce dernier me parla d’une sorte de cérémonie, de magie noire, ou je ne sais quoi. A mon avis, cela devait encore être un illuminé qui voulait invoquer un démon ou autre pour avoir plus de pouvoir. Comment les personnes pouvaient se montrer si peu sensées à croire au paranormal. Les seuls démons qui existent sont ceux qui se trouvent au fond de nos esprits, création de nos psychoses et autres névroses. Je dis cela, mais ma famille a été impliquée, du moins du côté de ma mère, dans une histoire de culte. Ma grand-mère n’arrêtait pas de dire que ma mère et moi étions bénies par Barbatos. Il n’y a rien d’étonnant à ce que j’ai donné vie à ce dernier lors de mes crises, ce qui me valut un séjour à Arkham. Mais ce qui m’intéressa dans l’information, fournie par mon voyou,  s’était le fait que cela pouvait avoir un lien avec la disparition de certaines filles, principalement des SDF ou des droguées. En poussant un peu plus loin, mon investigation, secouant quelques petits dealers, je pus obtenir la description d’une fourgonnette. Cette dernière était un modèle gothique du Scoopi-van. J’obtins l’information concernant le lieu, d’une prostituée qui aurait participé à ce rituel. Elle s’en serait sorti, car la croyant dans les vapes ses kidnappeurs ne l’avait pas surveillée. Je me décidai donc à me diriger vers le vieux cimetière de Gotham, un endroit oublié de tous et rarement visité.


Le seul souvenir que j’avais de cet endroit, ce fut le jour des funérailles de ma grand-mère, celle qui prétendait que j’étais bénie par un démon. L’endroit m’avait paru glauque et sinistre, il fallait dire que j’avais 8 ans et qu’il pleuvait ce jour-là.  Depuis je ne m’y étais rendu qu’une fois, adolescente avec un groupe d’amis. Ce soir, ce n’était pas pour les mêmes raisons que je retournais vers ce lieu. Le grondement de ma moto, brisait le silence nocturne et me semblait plus puissant lorsque je quittai Gotham et la vie qui y fourmillait. Je m’arrêtai à quelques kilomètres du cimetière à proprement parlé, ne voulant pas que le son de ma moto annonce mon arrivée. Il ne me fallut pas longtemps pour parvenir à la grille, que je trouvais non sans surprise ouverte. Je me serais attendue à trouver la chaine brisée ou bien le cadenas, mais pas à ce que la grille m’accueille de la sorte. Dans l’obscurité ambiante, l’atmosphère me semblait assez pesante, comme si une chape de chaleur s’était abattue sur le cimetière dans son ensemble. L’air me paraissait lourd et un bruissement venait à mes oreilles, comme le battement de plusieurs ailes. Mais il n’y avait aucun oiseau ou autre créature volante aux alentours. Il me fallut quelque secondes pour faire redescendre mon rythme cardiaque et éloigner ce bruit. Lorsque je fis un pas et passa le seuil de la grille, la sensation d’étouffement disparut et je sentis la fraicheur de la nuit et le calme du lieu. Ce ne fut qu’en m’enfonçant un peu plus loin au travers des allées, que j’aperçus une source lumineuse émise par les phares d’une camionnette. Me glissant dans les ombres que m’offraient les pierres tombales et mausolées, je me rapprochai. C’est alors que j’aperçus une silhouette solitaire, celle d’un homme costaud. Il se trouvait à plusieurs mètres de la source de la lumière dans l’ombre, semblant monter la garde. Ce dernier plus intéressé par ce qui se passait que par ce qui pourrait arriver, me facilita la tache lorsque je vins me placer derrière lui. Un puissant coup derrière le genou, pour lui faire perdre l’équilibre, suivit d’un étranglement à l’aide d’un collier arrière et le voici neutralisé en silence et sans douleur. Je marquai une pause sous l’effet de la surprise, constatant qu’il portait un maquillage représentant un clown. Je ne connaissais qu’un seul gang portant un tel maquillage, mais je ne voyais pas ce qu’il pouvait faire en ce lieu et quel lien il pouvait avoir avec un possible rituel. Quoi qu’il en soit, un frisson glacé parcouru ma colonne vertébrale. Soit le Joker était derrière cela, soit quelqu’un se cachait derrière son image pour commettre ses méfaits et dans ce cas, je ne pouvais que le plaindre. Quoi qu’il en soit, je devais m’assurer de la situation, avant de décidé quoi faire. Pour cela, je continuai de me glisser dans les ombres afin de me rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Clown of Crime
Masculin Messages : 1064
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Asile d'Arkham

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
♠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Vos Alliés : : ► Harley Quinn
avatar
Joker
MessageSujet: Re: Une danse avec un diable en boite [PV Joker, Constantine, Jess-Ann Moore)   Mar 4 Juil - 16:51




Laugh and Die

Vous vouliez une danse avec le Diable ? Et bien le Joker a de meilleures idées que ça ! Alors que beaucoup préféraient la compagnie de Lucifer, le Joker préférait quelque chose qui n'avait pas de queue dans le bas du dos, alors pourquoi faire classique alors qu'on pouvait innover avec quelque chose de plus cruel et de plus monstrueux à faire non ? Et pourquoi pas une soirée festive dans un cimetière ? Quelle somptueuse idée non ? Quelle riche et amusante idée nous avions-là, pour ce soir. Un décor des plus délicieux, des plus romantiques, avec de quoi faire une très belle soirée. La camionnette du Joker s'était arrêtée à l'intérieur du cimetière de Gotham City, et quelques gardes grimés en clowns avaient disposé ce qu'il fallait pour que le Joker passe une excellente soirée. Il en avait bien besoin, il avait besoin d'un peu de vacances et de se relaxer le plus possible, ça épuisait la chasse au Batman et à la Batgirl ces derniers temps, et puis, le Joker n'était plus de première jeunesse comme on pourrait le mentionner. Malgré ses dernières déboires à l'aciérie Sionis, le Joker ne s'était jamais vraiment calmé au niveau des crimes. Malgré le fait qu'il n'ait pas fait coulé beaucoup d'encre dans la presse et qu'il n'était pas cité pour le moment, il allait revenir en force à Gotham City, avec pertes et fracas. Ce serait d'une merveille, d'un absolu génie quand ils verront ce que le Prince des Clowns de Gotham City avait dans ses manches pour Batman et les autres abrutis qui l'entourait. Non, ce soir on faisait les choses bien pour célébrer un retour en grande pompe, et avec musique, trompette et tout le bordel musical qui va avec. Ce soir, on organisait une belle petite fête pour rigoler, rien de bien sorcier. On avait sorti une belle table ronde, deux chaises et Bill et Joe avaient creusé la tombe d'une jeune mariée qui hélas, n'avait pas survécu à un accident de voiture il y'a quelques années. Ah vous savez comment sont les jeunes, ils sont tellement pressés de se marier qu'ils en oublient la ceinture de sécurité, ou de chasteté ? Hahaha ! Quelle bonne ambiance ! Quels bons petits plats biens mitonnés ! Bon, c'est faux ! C'était du réchauffé avec une vieille gazinière portative à l'intérieur du camion. On avait fait réchauffé de la nourriture et le Joker avait commencé à diner dans ce cimetière, avec pour seule satisfaction de profiter de ce lieu des plus enchanteurs pour la suite de ses opérations. On avait déjà servi le Joker avec un consommé, une délicieuse petite soupe que le Joker dégusta avec un malin plaisir tout en regardant le soleil se coucher. Une magnifique vue d'ensemble quand on voyait le soleil se coucher sur Gotham City, avec la noirceur de la nuit qui arrive tranquillement. Vous n'imaginez pas le spectacle ! Il ne manque plus que les effluves et les émanations toxiques de Axis Chemicals et alors là, ce serait le pompon ! C'est alors que les deux acolytes terminèrent de creuser la tombe. Ils sortirent le cercueil et le posèrent debout. On ouvrit au pied de biche la tombe et elle était là, encore fringante dans sa robe de mariée ! Bon, elle n'était plus de prime fraicheur, mais elle avait de superbes os, et un crâne, mon Dieu ! Un crâne à faire bander le plus ardent des nécrophiles ! Qu'elle était belle, la mariée décomposée ! Vous connaissez la décomposition de type B ? C'est la décomposition avancée. Haha ! La bonne blague était bien drôle. Se levant et refaisant son nœud papillon, le Joker s'inclina, grand sourire sur le visage, puis il fit son charme habituel.

- "Ma chère. Vous m'éblouissez devant votre beauté. Puis-je vous inviter pour une noce ? Ou bien partagerons-nous un os ? De toutes évidences, moi, vous risquez de me donner des bosses. Mais ne vous en faites pas, ce soir, nous fêterons votre mise en bière."


Puis, d'un geste, il prit les mains décomposées, squelettiques de la princesse endormie pour toujours avant que Joe n'allume un vieux tourne-disque lui aussi apporté pour la soirée du Joker. Tout avait été prévu par le Joker, et rien ne devait entraver cette magnifique soirée. Il n'y avait que quatre gardes qui assuraient la protection du Joker ce soir, deux qui s'occupaient de monter la garde, et les deux autres qui servaient le Joker pour ce qui était de sa soirée improvisée. Et puis, encore heureux qu'il ait besoin d'eux vivants surtout. Pour ranger le matériel juste après entre autres. Avec une désinvolture à toute épreuve, la musique commençait à retentir, faible, mais assez sonore pour le Joker et ceux qui étaient proches de lui. Une musique assez "clownesque" avec du xylophone, de la musique qui foutait un peu mal à l'aise. Déjà que le cimetière était pas jouasse, alors la musique en plus, c'était pas ce qu'il y'avait de meilleur on va dire. La danse du Joker était fluide, endiablée. Le son des os retentissait aussi sur la musique, et les yeux vitreux, morts, deux trous béants ne quittaient pas le Joker pendant qu'ils dansèrent tous les deux. Les deux hommes de main présents montrèrent quelques signes de nervosité. Pourquoi avaient-ils signés pour suivre le gang du Joker ? Bonne question dirons-nous. En tout cas, le Joker s'arrêta après dix minutes de danse avant d'ajuster le cadavre sur la chaise en face de la sienne. Prenant la bouteille de champagne, le Joker commençait alors à faire le service.

- "Un peu de champagne ma chère ? Ou bien voudriez-vous un peu de ce consommé ? Je suis sur que vous avez encore de beaux restes pour apprécier la bonne nourriture héhéhaha."


Le Joker ricanait. Pour tout dire, tout ça n'était que la suite d'une belle et douce journée dans laquelle il tua quatre de ses hommes de main pour avoir tenté de quitter le gang du Joker. Quand on signe pour être avec le Clown, au moment où on décide d'en partir, c'est les pieds devant. Vêtu de son plus beau costume violet, de sa plus belle fleur sur la poitrine et de sa canne-épée contre la table, le Joker savourait la compagnie d'un cadavre qui fut jadis, une belle mariée. Mais que voulez-vous ? La folie ne se commande pas. Et pourtant, la soirée ne fait que commencer, mes chers amis. Nous allions nous amuser pour le reste de cette soirée !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-héros
Masculin Messages : 34
Date d'Inscription : 11/06/2017

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Enquêteur du paranormal
♠ Relations conflictuelles :: ►A peux prêt tout le monde ?
♣ Vos Alliés : : ► Lui même
avatar
John Constantine
MessageSujet: Re: Une danse avec un diable en boite [PV Joker, Constantine, Jess-Ann Moore)   Lun 17 Juil - 15:35

Ce soir un groupe de cinglé avait pour habitude de se regrouper au cimetière de Gotham, un endroit qui ne donnerais pas vraiment envie de danser à quelqu'un de ivre. Surtout la nuit, nous savons tous que Gotham de nuit n'est pas la même que la journée. Cette maudite ville, même le diable en personne n'en voudrais pas, que pourrait-il en faire ? Rien de bien amusant, térrifié les innocents ? Ils le sont déjà en permanence par toutes les petites frappes présentes, quand à son justicier il n'est guère utile. 

Depuis le nombre d'année où il essaye de sauvé cette ville le crime n'as pas baissé, au contraire il à explosé. A croire qu'une mascotte attire pas mal de monde, sois disant instauré la peur dans l'esprit de ces cibles. Seulement cette méthode ne fonctionne qu'une fois, après ils ne sont pas bête ils savent tous que rien de bien grave leur arrivera. Au pire ils ont un bras cassé, ou une jambe pour avoir tué un enfant. Bref ce soir John devait se rendre au cimetière pour empêcher ce groupe d'idiot de faire une bêtises irréparable. 

Les gens ont tendance à beaucoup sous-éstimer les effets de la magie noir, chacun d'entre eux rentrerais se baricadé chez eux si ils savaient tout ce qui est possible de faire grâce à ce pouvoir. Aucun démon ne se montrera gentil avec un mortel sans arrière pensée, ils ne sont pas là pour le bénévolat leur aide à toujours un coût plus ou moins élévé pour ce qu'on voudrait en faire. Des gens comme Constantine se tuait à maintenir ces monstres enfermé et sceller pendant que d'autres s'amusaient à essayer de faire tout le contraire. 

John errait entre les tombes en cherchant les mongoliens reponsable de toute cette merde, quand il croyait apprecevoir un groupe de personne. Des hommes était posté sans doute pour monté la garde, afin d'éloigner tout mauvais visiteurs. Quelque chose se préparait, et sa piquait la curiosité de John. En arrivant devant les deux gorilles il souriait et se tenait devant eux . 

" Ohye les gars ! Quel bon vent vous ammène ici ? Une fête privée ? Je suppose que sa ne dérange pas si je m'invite à l'improviste ? 


Non ? Vous êtes de chic types. " 


Alors qu'il essayait de passer l'un des deux avançait sa main pour le faire reculé, John attrapait rapidement cette main, puis celle du deuxième en récitant une formule les plongeant dans un sommeil assez long. 

" Je savais qu'on finirais bien par s'entendre. Bon que mijotez-vous ?  Un clown taré, une nana bien foutue, seuls dans un cimetière. 


Vous préparez une orgie costumé ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une danse avec un diable en boite [PV Joker, Constantine, Jess-Ann Moore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Danse avec les loups de Kevin Costner
» [film] Danse avec lui
» Danse avec les loups la série?
» Je danse avec toi
» Danse avec les marmottes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Comté de Gotham :: Cimetière de Gotham-