Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 William Cobb, envole-toi ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Compte fondateur
Masculin Messages : 468
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Légende Urbaine.
♠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Le Pingouin, Jeremiah Arkham, Sébastian Hady, Lincoln March, Bruce Wayne, Oliver Queen, Robert Kane.
♣ Vos Alliés : : ► L'Ergot.
avatar
La Cour des Hiboux
MessageSujet: William Cobb, envole-toi ! [PV]   Sam 24 Juin - 0:03


L'Envol du Hibou


Qu'il est angoissant, ce moment où tout se met en marche ...


Quelque part, loin, très loin dans les profondeurs de Gotham. Les pas de quelques hommes résonnent sur le sol de marbre qui mène vers une salle souterraine à l'abri de tous les regards. Une discussion, quelques bribes se font entendre dans ces longs couloirs gris d'où n'émanent qu'une faible luminosité. Les hommes, dont quelques femmes, portent tous des tenues très chics, ainsi que des masques blancs leurs donnant l'air d'être des hiboux ou des chouettes. Le plus en avant porte une cape et une capuche, c'est le grand Duc, celui qui contrôle et qui dirige la noble Cour des Hiboux. Mais un instant ... La Cour des Hiboux est censée être un conte urbain non ? Une fable que l'on raconte aux petits enfants pour qu'ils s'endorment la nuit et qu'ils restent cloitrés de peur dans leurs lits. Et bien, mes chers amis et chères amies, la Cour des Hiboux vient désormais à vous, et elle ne fera pas l'économie de la prochaine guerre qui s'annonce à Gotham City. Les voix sont graves, malgré les rires de certaines des demoiselles qui les accompagnent. Les hommes discutent entre eux et certains éprouvent des doutes quant à la dernière idée du Grand Duc. Certains mêmes, commencent à douter du peu de résultat de la mort des trois individus qui ont fini sur le Plaza de Gotham. Cela avait eu un effet peu retentissant parmi les manants et les autres ordures, et plus que tout, cela n'avait pas encore attiré l'attention du Chevalier Noir, le dénommé Batman. Bien entendu, on peut s'attendre à ce qu'il enquête dessus, mais il ne trouverait rien, ni sur nous, ni sur ce qui allait se passer. Batman n'avait aucune idée, et ce n'était pas les chiens qui l'entouraient qui étaient une menace pour l'Organisation. Non, de ce côté-là, nous avions tout le temps de nous préparer à la grande vague, à ce cataclysme qui s'annonce pour purger cette ville de l’infamie. Les personnes qui marchent dans ce couloir n'expriment rien, leurs masques camouflant toute reconnaissance faciale, rien de rien. Ils marchent vers une porte au fond d'un long couloir qui semble assez ancienne. Les hommes discutaient et cependant, certains tons étaient du genre assez hostiles vis à vis de certaines idées qui germaient dans l'esprit du Grand Duc, quoi espérer de ces hommes qui vivaient parmi les nantis et qui n'avaient qu'une idée fausse de Gotham ? Le Grand Duc s'en fichait. Il ne voyait que la propre gloire de la Cour des Hiboux et que sa ville redevienne ce qu'elle fut jadis : Un nichoir où tous les membres de la Cour voient leurs propres intérêts, unis sous une seule bannière, avec pour objectif d'écraser les plus petits et les dérangeants. La vermine doit connaitre sa place.

"Sommes-nous certains de cet Ergot ?"


"Il a certes des ... Pulsions, mais il est et reste un Ergot."


"Vous pensez au Fils Gris de Gotham ? Où en sommes-nous à ce sujet ?"


"Le Fils Gris de Gotham viendra à nous."


"Pourquoi ne prenons-nous pas un Ergot plus robuste et plus endurant ?"


"C'est mon affaire, et je n'ai pas à répondre de cette décision."


"Mais ... Grand Duc ..."


"Silence !"


"Que devons-nous espérer de la part de Batman ?"


"Le Hibou dévore la Chauve-souris, je me trompe ?"


"Et qu'en est-il de cette vermine que vous souhaitiez ?"


"Nous l'aurons très bientôt."


Glaciale discussion entre un chef nommé et des hommes qui vivent dans le secret. Certains sont loyaux oui, d'autres sont uniquement là pour gouter au pouvoir quand celui-ci sera du côté de la Cour. L'histoire de la Cour des Hiboux montre que celle-ci est restée dans l'ombre bien trop longtemps, et qu'il était temps qu'elle revienne sur le devant de la scène, qu'elle rappelle à Gotham City ce pourquoi elle devait craindre ces chasseurs nocturnes jadis. Les portes s'ouvrent. Une immense pièce d'un lieu sépulcral se découvre sous nos yeux. Des petites tombes fleurissent le sol. C'est le lieu de repos cryogénique des Ergots. La technique de conservation est assez vieille, mais avec les travaux de Mister Freeze pour améliorer le processus et empêcher les tissus de se nécroser trop vite pendant le sommeil tout allait pour le mieux en terme de conservation. Deux hommes se dirigent vers une tombe. Dessus, les inscriptions "William Cobb" sont apposées. D'après ce que nous savions, William Cobb est l'un des Ergots qui savait être loyal au sein de la Cour des Hiboux. Bien sur qu'il y'avait des déserteurs ou des ratés parmi les Ergots, certains réussissent à s'envoler, et d'autres tombent du nid non ? C'est la terrible épreuve qui attend un Ergot : La Renaissance. Ceux qui devenaient fous durant cette étape étaient isolés, gardés dans un lieu plus profond, sous cryogénie. Relâchés uniquement dans des cas désespérés, quant aux autres, ils gardaient leurs têtes, et c'était tout ce dont nous avions besoin. D'un geste, le cercueil commençait à surgir du sol. Les systèmes de cryogénie s'arrêtent, et l'homme allait être levé pour sortir de son sommeil de glace. D'une voix grave, le Grand Duc parla de derrière son masque, haussant le ton.

"Lève-toi, William Cobb. La Cour des Hiboux te l'ordonne."


Un des hommes qui accompagnait le petit groupe portait dans ses bras, le costume et les armes de l'Ergot Cobb. Une panoplie redoutable que l'homme allait pouvoir de nouveau vêtir. Le Grand Duc, lui, observait patiemment que l'homme sorte enfin de son lieu de repos. Il y'avait tant à faire, et si peu de temps hélas. Mais nous pouvions arranger les choses, nous le pouvions.

Gotham City Rebirth



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothamcityrebirth.forumactif.org
Criminel(le)
Masculin Messages : 8
Date d'Inscription : 18/06/2017
avatar
William Cobb/Talon
MessageSujet: Re: William Cobb, envole-toi ! [PV]   Sam 24 Juin - 0:56

William Cobb, un homme sur qui la vie c'est déchaîner sans rien lui offrir de bien. Toute sa vie était lamentable et ennuyante, tout le monde lui tournait de beau et le rejettait. Depuis sa mort il était devenu un Ergot, les soldats d'élite de la cour des hiboux.  Cette organisation qui contrôlait Gotham City depuis les ombres, même Batman ne pouvais mettre la main sur eux. Ce soir ils allaient réveiller l'un de ses redoutables assassins, pour le maintenir en vie ils le stockaient dans une tombe cryogénisé.  D'un geste l'un des hommes faisait sortir la tombe du sol, un autre posait la tenue et les armes de l'Ergot prêt de lui.

Voilà le grand moment, un nuage de fumée froide s'échappait, une main venait se posée de chaque côté, puis une silhouette. Un homme se tenait debout, nue , son corps était abîmé légèrement par le temps et ces combats précédents. Sans rien dire l'homme ramassait la tenue et l'enfilait délicatement, ses gants, ses protèges bras, il ne lui restait plus qu'à mettre son masque. Face à ces maîtres il posait un genoux à terre et enfilait son masque. Ses armes étaient toutes prêtes pour le combat, maintenant un guerrier aussi agile que violent était éveiller.

Je suis à vos ordres. Qu'attendez-vous de moi pour aujourd'hui ?

L'homme avait une voix un peu modifier par le temps, elle était tremblante mais sure. Elle était assez grave. L'homme sous le masque n'existait plus, maintenant face à eux les membres de la Cour n'avaient qu'un pantin immortel, capable de tuer plusieurs personnes en quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur
Masculin Messages : 468
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Légende Urbaine.
♠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Le Pingouin, Jeremiah Arkham, Sébastian Hady, Lincoln March, Bruce Wayne, Oliver Queen, Robert Kane.
♣ Vos Alliés : : ► L'Ergot.
avatar
La Cour des Hiboux
MessageSujet: Re: William Cobb, envole-toi ! [PV]   Sam 24 Juin - 14:16


L'Envol du Hibou


Qu'il est angoissant, ce moment où tout se met en marche ...


Malgré le silence, le Grand Duc apprécia le fait que cet homme n'ait pas oublié les us et coutumes de la Cour des Hiboux. Après tout, les Ergots devaient leurs conditions d'immortalité grâce à la Cour. Nous avions, nous la Cour, extirpé ces malheureux, ces crèves la faim, des rues pour leur donner une éducation au cirque Haly, puis nous les avions formé pour qu'ils deviennent des armes, nos armes, et à jamais. Tant que la Cour des Hiboux vivra, les Ergots seront toujours nos porte-étendards. Malgré le fait que le Grand Duc était répugné de voir un homme qui avait tenté de sortir de sa condition de pauvre pour engrosser une fille d'une respectable famille, Cobb était réputé pour être un des meilleurs. Il s'habilla, lentement mais surement. Alors qu'un hologramme affichait sur le mur une carte de Gotham City, le Grand Duc se mit à reprendre avec un peu plus d'explications. Bien sur, il avait lu tout ce qu'il y'avait à savoir sur William Cobb, et sur le sombre héritage qu'il avait laissé derrière lui. C'est pour cela qu'il ferait en sorte d'avoir les bonnes cibles et d'avoir un travail des plus compliqués à réaliser. Un véritable travail de sape, un véritable travail qui ferait écrouler les institutions de Gotham City, en un sens, il faudrait énormément de temps pour mettre tout cela en place. Mais avec des cibles biens ordonnées, des risques moindres, on pourrait très facilement arriver au résultat tant escompté, c'était le but, de retrouver une Gotham City pure et sans danger pour les intérêts de la Cour des Hiboux. Le tribunal des Chouettes avait jugé, et William Cobb serait le premier de la longue lignée à revenir de ce sommeil de glace. Alors que la carte s'affichait, le Grand Duc reprit une nouvelle fois la parole, son visage toujours camouflé par le masque et par la grande cape qui faisait office de toge de cette officine. Pour tout dire, la mission serait longue et prenante, néanmoins, en fonction de ce qui sera fait, le jugement du travail de l'Ergot sera rendu et nous verrions si cela est satisfaisant.

"William Cobb. La Cour est revenue sur ta sentence et nous te proclamons à nouveau libre de ce cercueil de glace. Néanmoins, tu sais ce que ça implique pour toi d'être réveillé. Ton prédécesseur a échoué dans sa mission. Tu es destiné à le remplacer."


Des points rouges commencent désormais à apparaitre sur l'hologramme de la ville. Tandis qu'il s'était agenouillé pour montrer son obéissance et sa loyauté, le Grand Duc s'approcha alors de la carte. Et au moment où il toucha l'hologramme, des dossiers apparurent. Des images de personnes, et leurs profils, des cibles à abattre au nom de la Cour des Hiboux, sans plus ni moins. De nombreuses cibles, une petite dizaine au total. Mais certains points rouges étaient plus lumineux que les autres. Ce à quoi le Grand Duc ne tardera pas à expliquer le pourquoi du comment. Bien sur qu'il y'avait des questions, des tas de questions, et cet Ergot venait de débarquer dans un siècle qu'il ne connaissait pas, qu'il ne pouvait pas comprendre, mais ce n'était pas grave, Gotham, du moins sa structure, n'avait presque pas changée quand on y regardait de plus près. Ce qui changeait, c'était la mentalité, et certains immeubles qui devaient rester tels qu'ils étaient, et non autrement.

"Depuis de nombreux siècles, la Cour des Hiboux sème la peur et la mort dans le coeur des hommes. Dans les prochains jours, tu seras chargé d'appliquer les sentences que la Cour a rendu. En es-tu conscient, Ergot ?"


Les dossiers se succèdent, certains sont connus, d'autres sont de parfaits inconnus, mais tous partageaient une seule et même motivation : Ils changeaient Gotham City et cela ne devait pas être, certainement pas ! En y regardant de plus belles, certains noms étaient pour la plupart, ceux du gratin de Gotham. Le premier dossier était celui de Bruce Wayne, le but était d'intimider le milliardaire pour le faire entrer dans la Cour des Hiboux, après tout, il était riche, et il avait de quoi aider la noble Cour. Puis, d'autres visages, comme celui d'Oswald Cobblepot ou encore Roman Sionis étaient plus en vue, et la mention "à neutraliser" impliquait tout. Soit le criminel s'en allait de Gotham, de peur. Soit il restait, et il mourrait. C'était le premier avertissement des Hiboux. Impressionner, puis recourir au meurtre, pour faire passer un message, un message qui devra résonner dans toute la ville. Bien sur, il fallait entretenir le mythe de la Cour des Hiboux, ainsi la question se posait : Comment faire en sorte de n'éveiller aucun soupçon alors que le massacre en règle n'allait pas tarder à survenir ? Très bonne question qui méritait son quota de réponses, mais le Grand Duc avait déjà réfléchit à tout cela.

"Un procès va avoir lieu, Ergot. Celui de Roman Sionis alias Black Mask. En vertu du fait qu'il soit un ancien millionnaire, issu d'une famille riche. Je te demanderais de l'effrayer, de le menacer et de le forcer à fuir Gotham City. C'est un pleutre qui a perdu une place prestigieuse pour se rouler dans la fange. Quand il aura été jugé, fais en sorte qu'il sache qu'il lui reste trois jours pour s'évader et quitter la ville. Sinon, tu te mettras en chasse."


D'autres visages, moins connus, apparurent. Des gens de petites classes oui, mais qui avaient une certaine importance. La couleur noire sur leurs dossiers indiquait très clairement : Pas de marchandage, la mort de suite. Et le Grand Duc n'avait pas besoin d'expliquer ce que ça impliquait. D'autres visages : Celui du Joker, Harley Quinn, Poison Ivy, Slade Wilson, Edward Nigma, Le Chapelier Fou, Double Face, Anthony Zucco, et tant d'autres, tellement d'autres qui apparaissaient au fur et à mesure ... Tous avaient ce bandeau noir. Ils étaient condamnés à une mort très prochaine, car ils étaient tous, à leur façon, un cancer qui détruisait notre ville. Tous les criminels incarcérés au moins une fois méritaient de mourir. Sans aucune grâce. Néanmoins, il restait encore des noms à expliquer. Des photos d'hommes essentiellement, firent apparition sur le mur. De plus, le Grand Duc avait prévu quelque chose de spécial pour offrir à Gotham une possibilité de revenir à la vieille Gotham, celle qu'il désirait le plus. Un spectacle qui ferait sensation dans toutes les colonnes des journaux de la ville, une épatante nouvelle qui allait survenir, et dont l'Ergot ne savait encore rien de tout ceci.

"Nous nous chargerons de Wayne nous-même, Ergot. En attendant, tu vas devoir aussi intimider ce nouveau procureur, James Specter pour qu'il comprenne qu'il doit renoncer à son poste. Oswald Cobblepot doit aussi être menacé de quitter la ville, tout comme Sionis. Donne à cette monstruosité bipède deux jours pour qu'il s'en aille. Si nous voyons que tu échoues, nous n'aurons pas le choix de réveiller d'autres Ergots pour t'assister."


Gotham City Rebirth



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothamcityrebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: William Cobb, envole-toi ! [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

William Cobb, envole-toi ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Dietrich, William] Les pyramides de Napoléon
» [Boyd, William] Un Anglais sous les tropiques
» Irish William (nouvelles)
» Aliens - William Hudson
» Interview de William "Massena" Rohr par AlexG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Westside :: Abbot Towers-