Partagez | .
 

 [Flashback] Pourquoi je foires tout, Zee ? [Pv : Zatanna Zatara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justicier(e)
Masculin Messages : 37
Date d'Inscription : 18/06/2017
Localisation : Chez Crystal ou chez Harper

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Considérée comme morte / Spoiler
♠ Relations conflictuelles :: ► Arthur Brown ; Black Mask
♣ Vos Alliés : : ► Harper Row ; Cassandra Cain ; Batman ; Tim Drake ; les autres justiciers
avatar
Stephanie Brown / Spoiler
MessageSujet: [Flashback] Pourquoi je foires tout, Zee ? [Pv : Zatanna Zatara]   Jeu 22 Juin - 19:24


Je suis stupide !
Zatanna Zatara

Tout le monde la croit morte, Batman, Tim, Dick, Jason, Barbara ou encore, Zatanna Zatara. Les seuls qui sont au courant de ce mensonge et qui ont gardé le secret par respect à Stephanie sont Crystal Brown, sa mère, qui voulait la protéger, il y a aussi Leslie Thompkins qui voulait faire passer un message aux jeunes héros et après, il y a Harper Row et Cassandra Cain afin de lui laisser faire le pas en premier et par amitié profonde. La jeune blonde vit parfois chez sa mère ou chez Harper en cas de difficulté après une patrouille. La jeune fille souhaite refaire ses preuves de son côté, redevenir celle qu'elle était avant, avant de "mourir" face à Black Mask même si ce n'était pas facile. Évidemment, Spoiler essaye de ne pas croiser le Batman ni un autre membre de la Batfamily ni même de donner d'indice sur son retour parmi les vivants. Ce n'était pas facile de garder cela secret et par moments, par caprice et gourmandise, la jeune justicière prenait un malin plaisir à surveiller Tim, caché dans l'ombre pour qu'il ne la voit pas. Steph voulait tellement aller le voir, lui parler, lui dire : "je suis de retour et je suis désolée", mais c'était trop dur pour elle. L'annoncer de manière spontanée pour faire peur à Tim ou à Batman et gagner de la méfiance plutôt que de la joie. Beaucoup ont souffert de sa disparition et elle le sait très bien, particulièrement Tim. Il fallait essayer une approche différente, mais elle essayait d'avoir les soutiens de ses amies et des idées dans la manière de le faire.

Cependant, l'attente était trop longue et ça pouvait être mauvais et bien plus difficile de faire son retour auprès de celui qu'on aime. Durant une patrouille, elle avait surpris Tim en compagnie d'une fille, mains dans la main, sans doute en couple, un baiser plus tard, Stephy avait compris que Tim avait continué sa vie. Le coeur de Stephanie s'était brisé sur le moment et elle était en colère, mais pas contre Tim et la fille, mais contre elle-même. Si elle n'aurait pas été stupide en cherchant absolument à faire plaisir à Batman en prouvant sa valeur, elle n'aurait pas été torturé par Black Mask ni passé pour morte. Tant d'erreur commis dans le passé et avec le temps, l'ex-Robin regrette ses choix des plus amèrement que possible. En temps normal, elle aurait été en parler avec Harper pour remonter la pente, mais la punk était trop préoccupé par l'harcèlement que son frère reçoit à cause de son homosexualité. Cassandra n'était pas vraiment douée dans ce domaine, mais sa naïveté aurait été amusante pour retrouver le sourire. Sa mère lui avait proposé de trouver quelqu'un d'autre pour l'oublier, mais ne pas faire comme son père, se plonger dans l'alcool. Stephanie était désespérée avec une telle mère, mais au moins, c'était l'unique parent qui l'aimait sincèrement. Marchant dans la pénombre de Gotham, elle arrive non loin du Black Canary Club et peut-être que picoler l'aidera au moins pour ce soir. Or, elle n'allait pas le faire tout seul, autant prendre un risque et envoyer un message à Zatanna avec qui elle s'entendait à merveille.



Spoilette
Salut,
C'est Stephanie et je suis belle et bien vivante ! Si tu ne me crois pas, retrouves-moi au Black Canary Club,
j'ai besoin de toi, je ne me sens pas bien !

Ps : Ne dis rien à personne ni même à Bruce ! S'il te plaît !




© didoum


Le message envoyé et en espérant que Zatanna ne dise rien à personne, la blonde décide alors d'aller dans le bar. Dans la même occasion, elle espère ne pas croiser Dinah Lance sinon ça risquerait d'être compliqué. Heureusement, selon une information qu'elle avait pu entendre, la propriétaire ne serait pas présente pour la soirée super rock. Apparemment, Laurel était sans doute trop occupé par une patrouille et c'était mieux ainsi. Steph avait réussi à passer grâce à une fausse carte d'identité lui donnant sa majorité pour y accéder, elle allait pouvoir penser à autre chose dans ce genre de lieu. Trouver quelqu'un d'autre ou picoler comme jamais . Disons que la blondie n'était pas du genre à faire les deux et même séparément, elle savait tout de même se tenir. Or, elle n'était pas très bien moralement et elle avait réellement besoin d'oublier Tim d'une manière comme une autre. Mais, cela allait être difficile, car elle l'aime beaucoup et l'oublier, ça ne se fera pas en une soirée ni même durant toute sa vie maintenant qu'elle y pense. Il y avait du monde dans le club de Dinah et la musique battait à son plein, tout le monde dansait et buvait comme si c'était la dernière fois qu'ils vivaient tous. Étrange comme concept, mais tant qu'ils s'amusent tous, c'était le principal. Le rock était vraiment le style de musique principale dans ce club, Harper y allait souvent selon ses dires et elle en faisait que des compliments. Dans un sens, Stephanie la comprenait, c'était vraiment génial comme endroit et tout le monde s'éclatait comme jamais.

Capuche sur la tête, oui niveau vestimentaire, elle ressemblait à une punk assez clichée en effet. Bottine noire, jean noir et troué, un Sweat blanc léger avec comme motif en noir, AC/DC. La jeune adolescente partit alors s'asseoir sur un tabouret au comptoir du bar et elle attend alors l'arrivée de Zatanna. En attendant un barman lui propose alors à boire, ne voulant pas commencer gros et elle attendait une amie, l'homme lui propose alors une bière, chose qu'elle accepte. Steph avec une bière à la main, c'était une première surtout dans ce genre d'endroit, mais soit, il fallait bien un début à tout. Buvant une gorgée et appréciant la boisson, elle admire la danser animée par ceux qui dansaient sur du rock. La blonde se demande si Zee allait apprécier ce lieu et surtout, si elle allait venir la rejoindre. Au moins, personne ne pourra la reconnaître et l'embêter surtout avec tout ce beau monde. Avec son petit air d'ange, difficile de la voir dans ce style de musique et d'endroit.


© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 20
Date d'Inscription : 08/06/2017
avatar
Zatanna Zatara
MessageSujet: Re: [Flashback] Pourquoi je foires tout, Zee ? [Pv : Zatanna Zatara]   Ven 23 Juin - 16:03

Zatanna la bonne copine

Stephanie la revenante

la revenante
Quand Bruce me rapporta, la mine  blême et l'air effondré que Stephanie avait perdu la vie sous ses yeux à l’hôpital des suites des blessures que lui avait infligé le parrain de la mafia, Roman Sionis alias, Black-mask, j'en ai été anéantie moi aussi.  Ce fut un coup terrible! Nous autres, défenseurs de la justice et du bien savons qu'il y a de terribles risques à s'opposer à la vilénie meurtrière et sadique des criminels qui accablent  Gotham. Mais c'est toujours un crève cœur que de perdre  l'une des nôtres. Surtout quand c'est une personne que l'on connait et que l'on apprécie si profondément depuis si longtemps. Nous avions déjà combattus cote à cote contre le crime et  une sincère amitié en découla. Oui la petite "robin blonde" était une amie. Une véritable amie et l'enterrer me mina le moral pendant de longues semaines.  Mon enthousiasme  et ma joie de vivre elles-mêmes en furent affectés. Ho bien sur je savais sauver les apparences et donner le change  pour que l'illusion soit totale pour les spectateurs qui venaient me voir en représentation. Mais sincèrement le coeur n'y était pas.

Et puis  quelques mois s'écoulèrent et je parvenais à placer le souvenir encore quelques peu douloureux du décès de Stephanie dans un recoin mélancolique et distant de mon tempérament.  Mais il y avait quelque chose d’étrange dans cette histoire. Je ressentait que le manque  et le dueil n’était pas aussi prenant et tragique que lorsque je perdit d’autres amis aussi cher que Stephanie. Sur le coup je ne parvenais pas vraiment a m’expliquer ce détachement relatif. C’était comme si l’apparente cruauté de ce décès n’était pas aussi tragique que ce que l’on aurait été en droit d’attendre d’une telle perte. Je ne sais pas. Il y avait quelque chose d’improbable et d’iréel dans toute cette histoire.
L’avenir allait men apporter confirmation à la fois de la manière la plus choquante et enthousiasmante qui soit.
J’étais alors sortie de scène sous les ovations tonitruantes du public. La représentation de ce soir avait été un franc succès et la recette s’annoncait excellente. J’étais n éanmoins fourbue et érintée  autant par  l’intensité de la concentration qu’exigeaient les nouveaux tours que j’avais exécuté sur scène, que par la chaleur des projecteurs additionnée a celle ambiante de cette pesante soirée estivale. En age et la buche sèche je m’était dirigée vers ma loge pour m’y défaire de mon habituel corset  de soie blanche et de la paire d’escarpin a semelle rouge qui m’avaient oppressé les orteils une bonne partie de la soirée. Mais que voulez vous  « show must go on » comme l’on dit. Mais enfin était venu pour moi le moment de me délasser  en sous-vêtement et harpions en éventail nonchalamment effondrée dans le profond sofa de ma loge en sirotant un cocktail bien frais.

Tendant alors ma main libre vers mon téléphone qui était resté sur la table basse, je constatait que j’avais reçu un message. Intriguée je l’ouvrit et la stupeur fut telle que le verre que je tenait normalement m’échappa littéralement.  J’en eu la bouche bée une poignée de secondes avant de me demander si ce n’était pas une farce de mauvais goût. Mais pourtant c’était bien le numéro du téléphone de Stéphanie qui était émetteur de ce message. J’osais alors espérer que personne n’aurait assez d’irrespect pour la défunte en  utilisant son téléphone pour faire marcher les contacts de son répertoire.
C’est alors que me revint  le souvenir de cette sensation  dubitative et incomplète quand à la mort de cette précieuse amie. C’était donc ça ! si j’avait eut tellement de mal a accepter cette mort et à la considérer avec autant de drame que les autres fois , c’est qu’elle n’était donc pas réellement morte.  Mais alors ? … qui avait on enterré ? Le cercueil avait il été inhumé vide ?
Ma première réaction fut alors la joie. Une joie formidable et un soulagement énorme !Stephanie n’était pas morte ! Mais en relisant son Sms, le post scriptum qu’elle y fit figurer éveilla une amertume bien plus désagréable. Ne rien dire à personne ?  mais se rendait elle compte du chagrin que sa disparition avait causé dans le cercle de ses proches ? … J’ignorai encore ce qu’elle avait manigancé pour orchestré un escamotage aussi sentimentalement blessant. Mai sje comptais bien lui faire comprendre qu’elle avait été égoïste et inconséquente ! fronçant les sourcils alors que j’enfilais à la va-vite la première tenue de ville qui me tomba sous la main, je posais alors le couroux de mon regard sur le téléphone en marmonnant pour moi et contre elle qu’elle ne perdait rien pour attendre. C’est alors que la ligne faisant mention de sa détresse me frappa.

Apres tout si elle avait choisi de disparaître c’était peut être pour une « bonne raison ».  Mon affection sincère pour elle prit alors le dessus sur la colère première. Dans un soupire inquiet je pris le téléphone pour lui répondre un simple :



Zee
Salut,
C'est Stéphanie et je suis belle et bien vivante ! Si tu ne me crois pas, retrouves-moi au Black Canary Club,
j'ai besoin de toi, je ne me sens pas bien !

Ps : Ne dis rien à personne ni même à Bruce ! S'il te plaît !




J'arrive!!

© didoum


Ni une ni deux je prononçai un sort de portail de téléportation qui allait me faire directement arriver au club du Black Canary.

!!! Au diable les kilomètres et les embouteillages !!! 



Mais au moment ou j'allais franchir le portail qui resplendissait d'éclairs et d'un vaporeux halo bleuâtre, mon regard croisa ma dégaine approximative dans le miroir. Je fit immédiatement marche arrière pour enfiler une tenue  un tantinet plus présentable. cela allait me prendre  trois minutes supplémentaire mais au moins je n'aurai pas l'air de l'as de pique!

Je portais donc mon choix sur mon habituelle paire de cuissardes de cuir noir et luisant,  un bustier avantageux de velours pourpre mettant mes attributs en valeur et une petite veste queue de pie comportant des boutons de nacre rehaussés d'or. Et hop! mon haut de forme magique posé avec désinvolture sur mon front et c'est partit!

Je franchissais le portail  d'un petit bond et plongeais dans les couloirs éthérés de l'espace et du temps que je fréquentais si souvent depuis des années. Je dois bien avouer que c'est pratique! je n'ai jamais de problème avec les transport qui durent des heures voire même des jours lors de mes tournées ... un portail adapté et voila! je suis arrivée!

Pour le coup ce téléporteur-ci me déposa  dans la ruelle située non loin de l'entrée du club de de Dinha Lance. Me présentant a l'entrée de l'établissement le videur, un grand type barbu et patibulaire, genre Biker renfrogné qui grogne plus qu'il ne parle, me toisa d'un air dubitatif. Je lui adressais un franc sourire en lui donnant juste mon nom . Il haussa un sourcil amusé et me laissa entrer sans prononcer le moindre mot supplémentaire. Il faut croire que jusqu'ici ma réputation me précède. ce qui au final ne m'étonne pas . Je dirais même que cela m'arrange.

Une fois à l'interieur je compris mieux pourquoi le préposé à la sécurité de l'entrée m'ausculta de ses petits yeux sombres en voyant l'allure général de la clientèle. Je n'étais pas vraiment dans le thème! mais qu'importe je n'étais pas là pour faire un défilé de mode mais bien pour retrouver une amie qui s'était faite passer pour morte! Jelaissais alors mon regard asuré parcourir l'ensemble de lasalle principale jusqu'à voir une silhouette qui ne laissa aucun doute. STephanie! ce n'était pas un canular! elle était bien vivante!

Pressant le pas dans la direction de cette allure chétive dans un sweet-shirt qui semblait trop grand pour elle et allant même jusqu'à bousculer deux rockeurs hauts et larges comme des frigos industriels - ce qui ne sembla pas les déranger autre mesure puisqu'ils esquissèrent tout deux un sourire en coin et  se contentèrent de suivre du regard .. mes fesses ... bah voyons. enfin bref pas le temps de faire dans l'esclandre j'avais un objectif!-

arrivée devant elle je restais une poignée de secondes suspendue au doute et à la nécéssité de m'assurer que c'était effectivement vraiment elle.  Mais une fois que nos regards se mêlèrent  j'en soupirais de soulagement avant de la prendre dans mes bras, faisant fit du lieux, du contexte, de la frustration de l'avoir perdue de vue si longtemps et du silence cruelle qu'elle nous imposa dans cette mort simulacre.




Nom d'un p'tit lapin magique! c'est bien toi!!!hmff!! mais qu'est ce que c'est que ce sale coup que tu nous as fait Steph!!! Tu t'imagine pas à quel point tu m'as manqué! Je suis si heureuse de te revoir!


Une fois que je l'eu presque étouffé de tendresse tant mon étreinte était intense, je gardais ses épaules dans mes mains pour replonger l'inquiétude compatissante de mes yeux clairs dans les siens. Un soupire  affectueux plus tard je reprenais

Racontes moi ce qu'il s'est passé! Pourquoi toute cette mascarade ma belle?! que t'arrive-t-il? Ho mon dieu comment as tu pus me faire ça!!! RRrrrrrh!! j'ai bien envie de te changer en hamster tellement je suis à la fois soulagée de te retrouver et en colère que tu nous ais laissé croire que tu étais morte!!!


Bref l'émotion était à son comble et je ne savais plus tres bien sur quel pieds danser tant cette situation était à la fois troublante et formidable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 37
Date d'Inscription : 18/06/2017
Localisation : Chez Crystal ou chez Harper

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Considérée comme morte / Spoiler
♠ Relations conflictuelles :: ► Arthur Brown ; Black Mask
♣ Vos Alliés : : ► Harper Row ; Cassandra Cain ; Batman ; Tim Drake ; les autres justiciers
avatar
Stephanie Brown / Spoiler
MessageSujet: Re: [Flashback] Pourquoi je foires tout, Zee ? [Pv : Zatanna Zatara]   Ven 23 Juin - 18:07


Retrouvailles !
Zatanna Zatara

Le Black Canary Club, l'endroit où Stephanie devait rencontrer Zatanna ou plutôt la revoir après de si longs mois. Connaissait Zee, elle allait être très surpris de recevoir un message de sa part, elle allait être méfiante et sur ses gardes, pensant qu'on joue avec le numéro de la blonde. La jeune Brown pourrait comprendre qu'elle le soit et peut-être ne voulant pas venir pensant à un piège de malfaiteur. Elle avait beau être une puissante magicienne, elle ne pouvait pas se sortir de piège si facilement, mais bon, Steph respectait son amie pour sa force de caractère et ses talents. Assise sur un tabouret à côté du bar, elle buvait tranquillement sans bière avec une paille pour le plaisir de la vie. Tout le monde s'éclatait comme jamais venant en ce lieu pour oublier leur tracas, les soucis de la vie, Gotham et bien d'autres choses. La jeune blonde aimerait tant pouvoir se lâcher et oublier ses remords, sa peine, sa rancoeur ou encore, sa colère en elle-même. Cependant, elle allait devoir se confier à quelqu'un qui la croyait morte depuis des mois. Il allait falloir expliquer à Zatanna pourquoi elle avait fait ça, elle voulait le dire à personne et quand est-ce qu'elle compte le dire à Tim, Bruce et aux autres de la Batfamily. Ce n'était pas très simple, mais un jour, elle devra le faire avant qu'ils le découvrent d'eux-mêmes. Là, elle avait juste besoin de parler à quelqu'un de disponible et à l'écoute.

Pour le moment, il n'y avait aucun signe de la part de Zatanna, mais un peu de patience et elle allait sans doute arriver. La connaissant, elle n'allait pas s'embêter avec les moyens de transport traditionnels, en espérant que le videur allait bien vouloir la laisser entrer. Il y avait bien du bruit, toujours aussi mouvementé ce club et Harper avait raison sur un point aussi, on ne s'ennuyait jamais. De plus, il était interdit de se battre, au risque de goûter au cri du canary et quand elle n'était pas là, aux bras des videurs pour les faire sortir du club. En tout cas, ce n'était pas la blondie qui allait causer du tort auquel ce soit sauf si on venait l'embêter. Elle n'était pas réellement d'humeur à supporter des emmerdeurs ou des dragueurs, la blonde avait surtout besoin de se confier à une amie, autre qu'une bouteille d'alcool. En y pensant, elle commence à ressembler à son père en allant au bar, c'était mauvais signe. Elle finit tout de même sa bière et la pose sur le comptoir sans s'apercevoir que Zatanna était derrière elle, entre le doute et la nécessité de s'assurer que c'était bien Stephanie Brown devant elle. La blonde se retourne l'air de rien et surprise, la magicienne était là, toujours si belle, sexy et attirante comme jamais même si le style vestimentaire n'allait pas réellement avec l'ambiance de la boîte, mais soit, tout le monde s'en foutait. Leur regard se croise et Stephy adresse un petit sourire timide à son amie.

La joie de Zatanna se faisait vite apercevoir par la blonde en la sachant vivante malgré ses mois de disparition. Dans ses bras, la blonde se met à verser quelques larmes de joie en sentant que son amie était si heureuse de la revoir. Évidemment, Stephanie allait devoir s'expliquer pour avoir simulé sa mort avec l'aide de Leslie Thompkins et Crystal Brown, ainsi que la raison de tout cela. Cela allait être dur de savoir si Zee allait comprendre son point de vue et la raison de tout cela. Ceci dit, il y avait beaucoup de raison pour avoir masqué sa mort jusqu'au bout, au risque de Leslie se fasse menacer par Batman en ayant dit avoir fait exprès de ne pas faire l'opération qui aurait pu la sauver selon la logique des choses. Enfin bref, c'était bien compliquer, mais sentant la joie de la magicienne, c'était difficile de casser l'ambiance avec des explications directement à propos de tout ce bordel. En tout cas, Steph était heureuse d'avoir retrouvé l'un de ses plus chers et tendres amies. Avec la Homo Magi, l'adolescente savait très bien qu'il allait être facile de lui parler, car Zaza était du genre à être à l'écoute surtout pour les soucis de ses proches. Ceci dit, la blonde devait lâcher un mot durant ce câlin si oppressant et compréhensible.

« Je suis désolée...»

Un simple désolé n'allait pas aider à tout expliquer et à aider Zatanna à comprendre tout cela, mais il allait falloir lui parler. Cela allait être crucial pour mieux déboucher sur ses problèmes actuels et pouvoir partager de nouvelles confidences entre bonnes amies. Sentant finalement ne plus être dans ses bras, mais ses mains toujours sur les épaules de la blonde. Steph plonge de nouveau son regard dans celui de Zee, cette dernière était très heureuse, ça pouvait se voir, mais également agacer et peut-être en colère, ça pouvait se comprendre après tout. La magicienne prend alors la parole et c'était surtout pour poser beaucoup de questions sur ce qui s'était passé après Black Mask, pourquoi toute cette mascarade ? Cette mort ? Enfin beaucoup de choses auquel la blonde devait lui répondre. En voyant la réaction de Zatanna et ses questions ainsi que ses propos, elle ne doutait pas une seule fois la façon dont Bruce, Tim et les autres pourraient réagir de la même façon. C'était pour cela qu'elle n'osait pas aller leur parler, car elle avait peur de leur réaction, mais elle allait devoir prendre son courage à deux mains et oser les affronter. Il fallait un endroit calme et assez éloigner pour parler seule à seule. Prenant la main de Zatanna, la blonde l'emmène dans une salle privée qu'elle paye avec ses propres sous, un peu ruiné, mais pas grave, elle se rattrapera tard plusieurs niveaux économie. S'asseyant sur un canapé au côté de Zatanna, la blonde retire déjà sa capuche et soupire d'aise tout en gardant sa main contre celle de son amie. L'heure des explications avait sonné.

« On sera mieux ici et c'est un peu plus calme...alors par où commencer à part que je suis sincèrement désolé de tout ça, Zee. » Elle sèche ses larmes et reprend la parole. «  Après que Black Mask m'a torturé, je me suis remise en question...et...Leslie ainsi que ma mère ont discuté ensemble avant de me proposer un ultimatum pour ma sécurité. Je devais mourir pour diverses raisons afin de faire comprendre déjà aux jeunes héros de ne pas risquer sa vie si imprudemment comme je l'avais fait, c'était un message de la part de Leslie. Pour ma mère, c'était pour ma sécurité et m'éloigner de Gotham ainsi que Black Mask ainsi que je puisse récupérer au niveau de ma santé physique et mental, car j'ai été très atteint. Pour moi...c'était que...» Elle reprend son souffle et se met à verser des larmes, car elle avait blessé ses amis les plus chers. « Ma vie de justicière ne me satisfaisait plus...j'étais un boulet et j'ai causé tant de tort à Gotham qu'à Bruce et Tim...J'avais besoin d'un renouveau, une nouvelle vie loin de tout ça le temps de récupérer. »

Dans la salle où elles étaient, il y avait des bouteilles d'alcool de toute sorte comme si elles étaient dans un carré VIP même si sur le coup, la blonde n'avait pas fait gaffe. Stephanie prend une bouteille d'alcool et boit alors une gorgée de rhum avant de reposer la bouteille sur la table. C'était difficile de tout dire comme ça à une amie, mais elle lui devait la vérité la plus absolue que possible. Elle avait fait tant d'erreur dans le passé, elle regrettait tant de choix qu'elle avait fait comme l'adoption de sa fille par une autre famille, porter le costume de Robin par jalousie et colère puis déclencher la guerre de gangs à cause du fait de vouloir prouver sa valeur en les stoppant. S'il n'y avait que ça, mais elle avait fait tant de conneries qu'elle ne savait pas les compter sur une seule main. La blonde regarde son amie en se sentant très mal déjà qu'elle ne se sentait pas bien à cause de Tim et sa nouvelle relation, mais surtout du fait qu'elle était en tort. Elle reprit la parole.

« Je suis obligé de me cacher de tous...j'ai peur de leur dire la vérité et de leur réaction...Je suis tellement stupide comme fille, j'ai tellement fait d'erreur que je regrette d'avoir des amis comme toi qui sont là pour moi. Je ne me sens vraiment pas bien...J'ai besoin de me vider l'esprit...me changer les idées...Pourquoi Black Mask ne m'a-t-il pas tué ?»


© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Flashback] Pourquoi je foires tout, Zee ? [Pv : Zatanna Zatara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Flashback] Pourquoi je foires tout, Zee ? [Pv : Zatanna Zatara]
» Némésis [Polar]
» j'y arrive plus
» Pourquoi vouloir tout collectionner ???
» LE LIVRE QUI T'EXPLIQUE ENFIN TOUT SUR LES PARENTS (POURQUOI ILS TE FONT MANGER DES LÉGUMES ET TOUT LE RESTE) de Françoize Boucher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Amusement Miles :: Black Canary Club-