Forum JDR/RPG sur Batman
 

Partagez | .
 

 L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Criminel(le)
Féminin Messages : 13
Date d'Inscription : 13/06/2017
avatar
Inque Clay
MessageSujet: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Jeu 15 Juin - 23:18

Quelque jour après sa mésaventure avec cette femme en collants qui se fait appeler « Batwoman » et après avoir pu récupérer l'antidote, notre femme fatal avait repris du service. Hors elle avait reçus pour mission de faire libérer un des détenus de l'asile d'Arkam et non des moindres … en effet puisqu'il s'agissait du célèbre mister Freeze. Bien évidemment cela se ferait en échange d'une importante somme d'argent en contrepartie du danger encouru. Il paraît que l'asile est tout de même bien gardé. Quoique à bien y réfléchir … au vu du nombre d'évasion qui s'y sont déjà déroulées, la sécurité doit tout de même laisser à désirer finalement …
En bonne professionnelle elle avait pris soins de se renseigner un maximum sur cette prison ainsi que sur les particularités et les mesures spéciales que requérait son client. Apparemment celui-ci ne peut vivre que difficilement au-dessus d'une certaine température. Ce qui signifie qu'avant toute chose elle allait devoir récupérer l'armure frigorifique.
C'est donc à la nuit tombé, profitant de l'obscurité nocturne qu'elle avait commencé son opération. Tout d'abord, elle avait pu se rendre sur l'île en s'infiltrant dans l'un des bateaux. Rien de plus facile pour une polymorphe comme elle … de plus sa capacité à se liquéfier lui offrait la possibilité de se glisser dans le moindre interstice d'une structure.

Une fois sur l'île elle pénétra au sein du bâtiment en passant par le jardin, telle une ombre dans la nuit s'engouffrant dans une bouche d'aération jusqu'à atteindre le vestiaire des médecins. Première étape : l'infiltration. Elle ouvrit l'un des casiers, venant à bout de la serrure sans aucune difficulté une fois de plus grâce à sa capacité de polymorphe et s'empara de la tenue de médecin qu'il contenait. Elle y trouva d'ailleurs à l'intérieur un badge affublé d'une photo. La mercenaire s'empressa de prendre l'apparence du propriétaire afin d'en usurpé l'identité. Elle se présentait à présent sous les traits d'une jeune infirmière d'environ la trentaine, rousse aux yeux verts et coiffé d'un chignon. Elle était vêtue d'un tailleur couleur taupe le tout recouvert par la blouse. L'infiltration avait commencé, à présent elle allait devoir trouver le lieu où sont recelés les effets personnels des détenus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Criminel(le)
Masculin Messages : 23
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: Un génie glacial...
♠ Relations conflictuelles :: Tous le monde qui se met entre moi et Nora
♣ Vos Alliés : : La glace et les machines
avatar
Victor Fries / Mr. Freeze
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Ven 16 Juin - 3:04


Ridicule…

Lors de mon attaque contre la base de l'armée à proximité de la ville, j'ai été trahis par l'un de mes sbires, perdant alors tout effet de surprise. Ces soldats ont massacré une bonne parti de mes hommes alors que les autres se sont tout bêtement enfuis. Je les ai sous-estimé, je le reconnais. J'aurai dû utiliser mes androïdes, ils sont plus efficace, plus courageux et ne peuvent me trahir. Tant pis, au moins ma petite armée subi une purge. Ceux qui sont réellement avec moi attendent patiemment mon retour.

C'est pour cela que je suis rendu dans cette cellule d'Arkham bien spécial, situé les soins intensifs, bien sur. Ils veulent me garder à vu pour mieux contrôler ma température, qu'ils disent, mais je sais très bien qu'ils me considèrent comme un danger public. Ils m'ont confisqué ma tenue bien armée pour éviter que je quitte cet endroit verrouillé sous pression pour préserver la basse température qui me maintient en vie. Bien pensé, mais ce n'est pas cela qui arrêtera un génie comme moi. Mes hommes connaissent déjà les consignes: quand ma présence dans cette asile est confirmé, ils engagent des mercenaires pour venir me libérer. Je n'ai plus qu'à attendre…Chose plus facile à dire qu'à faire: la quasi-totalité de mes effets personnelles m'ont été retiré. Il me reste qu'une seule chose, par contre, c'est l'objet le plus important à mes yeux… En tenant ce petit objet en main, je lui murmure les mots qui me hante l'esprit.


-''Nora… Je reviendrai bientôt et je te sauverai, je te le promet…''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 97
Date d'Inscription : 06/06/2017
Localisation : Appartement dans Central Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ►Citoyen / Héros plutôt inconnu
♠ Relations conflictuelles :: ►Tous ceux qui perturbent Gotham
♣ Vos Alliés : : ►La Justice ?
avatar
Alphonse Baker
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Sam 17 Juin - 0:28

Enfin ! Je suis rentré, les cours sont épuisants, il ne le saurait aussi sans doute moins si je ne passais pas mes nuits à errer dans le ciel de Gotham... Je posai mon sac, mangea ce qui restait dans le réfrigérateur puis enfila mon costume et rangea la carte d'accès de chez moi dans la poche intérieure de la combinaison, sans oublier de recharger les circuits thermiques et de faire grandir mes ailes puis fila dehors...

  La nuit venait de tomber, la lumière des immeubles faisait briller la ville. Je m'étais assis sur un des plus hauts building de Gotham, les jambes dans le vide, là où le raffut de la ville était le moins bruyant, mais où l'air était le plus froid... peut importe mon costume me maintenait à une température correcte. Personne ne pouvait atteindre ma position, il fallait être munît d'ailes pour ça. Enfin... Il y avait bien un escalier menant au toit, mais je n'avais encore jamais vue quelqu'un les utiliser. J'étais plutôt au calme, je me reposais et réfléchissait à quoi pouvais ressembler mon futur à Gotham. Cela ne faisait pas très longtemps que j'avais aménagé, je n'étais pas encore très connue, mais des gens m'avaient vu sauver des victimes de diverses agressions et d'accident. Je n'avais pas encore fréquenté de héros ou de grands criminels, mais cela ne me dérange pas, je ne veux rien précipiter. Je n'avais pas encore eu à réparer mon costume au moins. Je surveillais donc la ville que j'avais patrouiller et visiter durant les dernières nuits. Mais aujourd'hui, il n'y avait rien d'anormal, tout était calme, trop calme. Il ne fallait pas habiter depuis longtemps dans cette ville pour savoir que ce silence n'annonçai rien de bon.
 
  Je restais concentré, à tous moments un incident pouvait survenir, prêt à tomber sur un criminel.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Criminel(le)
Féminin Messages : 13
Date d'Inscription : 13/06/2017
avatar
Inque Clay
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Dim 18 Juin - 20:21

D'après le badge le nom de l'identité qu'elle usurpait était « Ambre Smith ». Par ailleurs les quelques effets personnels qui se trouvaient dans le casier permettait à la polymorphe de se faire une vague idée du personnage. Il est temps de faire preuve d'un bon jeu d'actrice. Ainsi donc elle déambula quelques minutes dans ce dédale labyrinthique que formais les couloirs de l'asile, serrant son porte-document contre elle, afin de prendre les repères les plus importants. Faisant fi des commentaires salaces ainsi qu'aux invitations lubriques des différents détenus qu'elle pouvait croiser. Si elle ne faisait pas preuve de professionnalisme cela ferait longtemps qu'elle aurait réglé leur compte à chacun d'entre eux.
Le plus dure cependant était de jouer le jeu lorsqu'elle croisait des personnes qui connaissaient la véritable Ambre Smith. La plupart lui demandait si ce n'était pas son jour de congé, ce à quoi elle répondait en prétextant quelque heure supplémentaires. Elle faisait d'ailleurs tout pour couper cours à la conversation le plus rapidement possible en ajoutant qu'elle avait du travail.
Après avoir repéré la cellule de son client elle finit par trouver l'endroit où son entreposé les armes ainsi que les effets personnels des détenus. Bien évidemment l'entrée était gardée. Mais cela n'était pas un problème. En effet elle profita d'un moment où il n'y avait aucun témoin pour s'en approcher. Bien évidemment les gardes la stoppèrent dans sa progression lui faisant remarqué qu'elle n'était pas habilitée a pénétré dans l'entrepôt. Pour toute réponse la jeune femme changea ses bras en tentacules qui vinrent chacun se saisir d'un des hommes par le visage, obstruant leurs bouches pour les empêcher de crier ou de sonner l'alarme, les soulevèrent et le projetèrent violemment contre le mur derrière eux. La vitesse ainsi que la violence du coup fit perdre connaissance aux gardes.
Ainsi elle put se servir d'eux pour entrer en se servant de leurs laisser passer ainsi que de leur corps pour le scanner rétiniens. Pour ce qui est du code, elle se servi d'un petit appareil de piratage qu'elle avait volé lors de l'une de ses précédentes missions. Inque s'empressa de pénétrer dans la pièce emportant avec elle les deux gardes pour les y cacher. Deux gardes absents suscitent beaucoup moins de méfiances que deux gardes dans les pommes …
Une fois dans l'entrepôt elle put facilement trouver l'objet de ses recherches. La question qui se pose à présent est … comment va-t-elle faire pour amener ceci jusqu'à son propriétaire ? Il y a déjà l'aspect encombrant mais également le manque de discrétion …
Elle y trouva une solution qui disons était temporaire. Elle installa l'armure sur un fauteuil roulant et à l'aide d'une combinaison de détenus taille XXXL, elle le camouflerait de manière à la faire passer pour un détenus à la carrure particulièrement encombrant ….
L'entour-loupe ne marcherais certainement pas très longtemps, mais espérons que cela soit suffisant pour atteindre la cellule de freeze. Après le plus dure sera fait


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Criminel(le)
Masculin Messages : 23
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: Un génie glacial...
♠ Relations conflictuelles :: Tous le monde qui se met entre moi et Nora
♣ Vos Alliés : : La glace et les machines
avatar
Victor Fries / Mr. Freeze
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Mer 21 Juin - 6:24



J'ai cru entendre quelque chose… Je dépose précieusement ma chère sphère pour regarder par la fenêtre de la porte de la cellule. Rien de particulier en fait, juste une garde qui semble snober ses confrères. Elle quitte vivement la pièce pour s'aventurer plus loin dans l'asile. Pauvre femme. Pauvre travailleurs. Ils ne me comprennent pas. Ils sont si hypnotisés par leur routine quotidienne qu'ils ne pensent pas au plus important. L'amour, si précieux, si fragile. Éphémère? Non, le vrai amour est éternelle. Ma femme est là, quelque part gelé entre la vie et la mort. Elle a froid, elle m'attend. Le sait elle que cela fait déjà plusieurs années? Et si, tout comme moi, elle est consciente de chaque jours, chaque heures, chaque minutes, chaque seconde qui passe sans qu'elle puisse quitter sa prison qui la maintient en vie? Cela m'étonnerais: avant de la cryogéniser, je lui ai personnelle porter sa conscience jusqu'aux portes du monde des rêves. De là, elle a fait ses premiers pas dans cet endroit merveilleux à l’abri du mal et du temps, vivant comme dans un monde parallèle. Au moment où elle a fermé ses yeux devant les miens, elle savait que ce n'était qu'un au revoir, je serais toujours là pour elle et ainsi pu s'endormir en paix. Ma chère Nora, ne t'inquiète pas. Dors, rêve, vie dans cet autre réalité. Qu'importe la distance, je t'enverrais mes espoirs et mon amour. Ton existence miraculeuse est ce qui me motive le plus à te sauver. Tu es unique et parfaite. Je ferais tout pour te sauver. Oui, absolument tout. Ma fortune payera tout: les meilleurs scientifiques au monde pour m'assister, les ingrédients pour te concocter un remède parfait, tout ce qu'il te faudra pour te réhabituer à marcher et à vivre dans ce monde qui a changé depuis ton départ pour le monde des songes. Et surtout, cela payera l’élimination d'absolument tout ce qui se dresse sur notre route: les riches individus mal honnêtes, les justiciers de pacotilles, la ''justice'' sans valeur de cette ville, la tête de chaque personne qui rallonge l'attente de ton réveil. Je détruirai le monde entier s'il le faut, mais un jour, nous serons à nouveau au bord d'un lac gelé à danser sous les flocons d'hivers…

Ce jour approche, car j'ai déjà tout prévu...

Il faut juste qu'on me libère pour recommencer là où on m'a arrêter…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 97
Date d'Inscription : 06/06/2017
Localisation : Appartement dans Central Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ►Citoyen / Héros plutôt inconnu
♠ Relations conflictuelles :: ►Tous ceux qui perturbent Gotham
♣ Vos Alliés : : ►La Justice ?
avatar
Alphonse Baker
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Dim 25 Juin - 15:23

Les heures s'écoulaient, la nuit passait, mais aucun incident. J'entendis des voitures de polices, ils s'approchaient. Je vis un fourgons noir doublé tous les véhicules se trouvant sur la chaussée et il passait pile à côté de l'immeuble.

"Alors toi, t'es au mauvais moment, au mauvais endroit !"

Je tombais sur une voiture de policier qui le poursuivait, en ralentissant ma chute à l'aide de mes ailes afin de ne pas endommager le véhicule. Je m'accrochai tant bien que mal au toit de la voiture d'intervention qui se précipitait derrière le fourgon. Il y avait un pilote et un tireur à bord du véhicule fugitif, ils étaient tous les deux en costume et masqués. Le tireur avait ouvert une porte arrière du fourgons et tirait sur les gardiens de la paix qui tentaient d'esquiver les tires.


Je bondis sur le tireur, évitant ses tires en neutralisant sont arme d'un coup de pied dans son bras. Je l'immobilisai avec une clef de bras et l'assommât, tandis que je neutralisais le pilote, alerté de ma présence dans le véhicule grâce au cri du tireur en faisant fondre la grille qui le séparait du compartiment arrière pour ainsi pouvoir l'atteindre et arrêter sa route dans un mur, le moins brutalement possible et sans mettre la vie de citoyens en danger. Je sortis du véhicule encastré dans le mur et fumant, les policiers l'avaient encerclés et le braquaient avec leurs pistolets, je descendis calmement du véhicule, les mains levées à auteur de mes épaules, les policiers étaient silencieux, ils me regardaient et attendais une réaction, mais je ne leur en donnais aucun, je me mis à genou, posa les mains au sol et bondit dans le cil en m'envolant après leur avoir dit :

"C'est pour vous les gars, cadeau"

Les policiers baissèrent leurs gardes et s'approcha du fourgon qui contenait les malfaiteurs. Je m'étais perché sur le bâtiment d'en face, pour les observer, trois hommes rentrèrent par l'arrière près à dégainé leurs armes, puis sortirent traînant le bandit encore inconscient. Deux autres aller récupérer le pilote, égratigner au front, malgré l'air-bag. Ils menottèrent les deux fugitifs et les embarquèrent dans leurs véhicules l'un se réveilla, mais il était encore confus, c'était le pilote, alors que l'autre rattrapais sa nuit dans la voiture de police. Deux policiers restèrent vers le véhicule immobilisé tans dis que les autres rentrèrent attendant la prochaine urgence. J'entendis l'un des policier se plaindre de leur déplacement inutile, persuader qu'un héros allait intervenir à leurs places. Je ne sais pas si c'est que la plupart des flics pensent, mais je n’arrêterais pas pour autant mon activité. Je restais sur le bâtiment, plus petit que le précédent, je m'étais éloigné de Gotham Central. Je m'assis sur le bord, le côté opposé aux agents de polices et je resurveillais les moindres bruits ou autres comportement suspects des citoyens...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Criminel(le)
Féminin Messages : 13
Date d'Inscription : 13/06/2017
avatar
Inque Clay
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Ven 30 Juin - 17:11

Inque affubla l'armure cryogénique d'une combinaison de détenue taille XXXL et l'installa sur un fauteuil roulant afin de faciliter le transport. Heureusement que la jeune femme, malgré sa frêle apparence était affublée d'une prodigieuse force physique sinon elle aurait eu bien du mal à exécuter tout cela. La jolie infirmière déambulait dans les couloirs d'un pat, parfaitement sereins parlant toute seule en faisant mine d'échanger et de surtout rassurer son « patient ». Elle continua ce petit manège jusqu'à enfin arriver devant la cellule de son employeur. Il n'y avait aucun gard tout était parfait.
La polymorphe inséra son index dans la serrure. Ainsi elle put facilement lui donner la forme qu'il voulait pour s'adapter et surtout déjoué le mécanisme de verrouillage. Elle en vint à bout en quelques secondes.
A peine eu-t-elle ouvert la porte qu'elle pouvait ressentir la température extrême qui régnait ici. Elle n'était pas en tenus pour aller plus loin ici et se contenta donc de rester sur le pat de la porte s'adressant d'un ton presque hautain au mutant.


_ Monsieur Victor Fries ?


Fit-elle en faisant mine de vérifier sur son porte document comme s'amusant de son rôle d'actrice.


_ J'ai ici quelque chose qui devrait vous plaire … votre droit de sortie !


Elle laissa le fauteuil rouler jusqu'au propriétaire de son contenu


_ Il est temps de renouveler votre garde-robe monsieur …


A quelque mètre dans le couloir elle put voir un confrère médecins trop curieux qui devait très certainement avoir compris ce qui se tramait … Inque Ignorait s'il a eu le temps de sonner l'alerte et s'empressa de le capturer en changeant son bras en tentacule qui vint saisir le psychiatre par la tête le ramené dans la cellule et l'y heurter violemment et successivement contre le plafond et le sol.


_ Je crains qu'il ne faille se dépêcher … le temps joue contre nous. Je vais assurer vos arrières.


A ces mots la jeune femme se liquéfia et la mixture noire qui la compose se glissa à l'intérieur du système d'aération ne laissant devant la cellule que les vêtements et accessoires qu'elle avait emprunté aux vestiaires.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Criminel(le)
Masculin Messages : 23
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: Un génie glacial...
♠ Relations conflictuelles :: Tous le monde qui se met entre moi et Nora
♣ Vos Alliés : : La glace et les machines
avatar
Victor Fries / Mr. Freeze
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Mar 4 Juil - 18:04



Que…? La porte s'ouvre? Que ce passe t'il? Ah, je sais…

Monsieur Victor Fries ?

Une femme ouvre la porte, permettant au froid de s’échapper, mais qu'importe, je peux supporter un peu de chaleur si on fait vite. Elle prend quand même le temps de consulter un document?

J'ai ici quelque chose qui devrait vous plaire … votre droit de sortie !

Ah, elle semble s'amuser dans son petit rôle. Qu'importe, l'important c'est qu'elle m'offre ma précieuse armure. Excellent, mes sbires ont trouvé une excellente mercenaire… Son bras s'étire et attrape quelqu'un pour le maîtriser. Je comprend mieux comment elle a fait pour arriver jusqu'ici. Espérons que nous n'aurons pas tous les gardes de l'île sur le dos avant que je soit prêt.

Je crains qu'il ne faille se dépêcher … le temps joue contre nous. Je vais assurer vos arrières.

-''Je n'ai besoin que de quelque minutes...''

Étrange, elle se liquéfie et part dans l'aération. Elle sait donc où aller pour me permettre de gagner du temps? Je le souhaite bien. En attendant, malgré la chaleur qui commence à me faire souffrirm j'ouvre le compartiment central de l'armure pour accéder à mes lunettes que je mets sans tarder. Derrière un autre, je trouve la commande manuel secrète et j’appuie sur les boutons d'ouverture de ma combinaison. Fort bien, je met ma précieuse boule à neige là où il y avait mes lunettes et je rentre sans problème dans mon invention la plus perfectionné. Elle s'ajuste automatiquement à mon corps et met la température intérieur idéal à ma condition particulière. Enfin une température fort confortable, je me sens beaucoup mieux.

Grâce à l'état énergétique qui s'affiche dans l'un de mes lunettes, je remarque que mon armure robotique est partiellement déchargée. Normal, puisque je me suis beaucoup défendu avant d'être capturer. Heureusement, ma précieuse combinaison robotique n'a pas subi de dégât. Elle est a toutes épreuves, sauf quand elle est trop réchauffé, cela me cuit de l'intérieur et me fait perdre connaisse. C'est avec ce genre de truc qu'ils m'ont eux, mais avec la prochaine mise à jour que je ferais, cela ne sera plus possible.

En attendant, j'ai une armure à recharger. Je sort de ce maudit congélateur géant et je remarque par vision infrarouge les grands fils d'alimentation derrière ce mur. Parfait. D'un coup de point dans le mur, je le transperce et j'arrache ces fils de cuivre qui alimentait ma cellule. En tenant simplement ces fils de moyenne tension en main, la différence de potentiel électrique qu'elles produisent recharge mon armure. Si j'ai toutes ma puissance, je pourrais même congeler une bonne parti de l'eau qui entoure cette île et me faire un pont de glace jusqu'à la ville pour rejoindre l'un de mes repères. Par contre, j'estime que cette femme nous a peut-être déjà prévu quelque chose? Il faudrait que je lui pose la question quand elle reviendra. En attendant, je ne peux pas aller loin pendant la recharge. J'espère qu'il n'y a plus personne dans le coin pour tenter de jouer les héros. Cette perte de temps ennuyante n'aurai aucun intérêt. Seul Batman a prouvé qu'il est parfois capable de me tenir tête quand je suis au sommet de ma forme. Les autres n'ont pas pu supporter l'hélium liquide qu'émet mon armure.

Bientôt je serai chez moi, proche de Nora...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 97
Date d'Inscription : 06/06/2017
Localisation : Appartement dans Central Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ►Citoyen / Héros plutôt inconnu
♠ Relations conflictuelles :: ►Tous ceux qui perturbent Gotham
♣ Vos Alliés : : ►La Justice ?
avatar
Alphonse Baker
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Mer 5 Juil - 0:42

Ça faisait maintenant un bon moment que j'attendais, surveillant la ville. Mais à part psychoter sur des gestes vifs de citoyens ou des bruits surprenants. Je m'assis alors sur le toit de la cabine qui couvre les escaliers menant au toit du bâtiment. Je réglai mon oreillette intégrée au masque de ma combinaison, sur la fréquence de la police pour tenter de les aider dans une de leurs interventions, mais rien qui pouvait m'intéresser... J'aurais bien écouté de la musique, mais je n'avais pas le baladeur de mon grand-père, c'était tout ce qu'il me restait de ma vie, "normal" de mon enfance... Je m'allongeai sur la cabine puis me relaxai en contemplant le ciel sombre. Quand je sentis des vibrations, quelqu'un montait les escaliers. Ils étaient plusieurs, je les entendais parlés. Ils ouvrirent la porte.

 "Si si je te jure ! viens !"

Je reconnus la voix de quelqu'un de jeune, un enfant sans doute. Je me redressai puis vis un enfant sortant des escaliers tirant probablement sa sœur par la main. Je descendis de la cabine puis me dirigea vers eux. Ils se retournèrent et me virent.

"Je te l'avais dit ! c'est un super héros ! Je l'ai vu sortir du camion, il a attrapé les méchants ! s'écria l'enfant.

- Ah oui... Bonjour monsieur, désoler du dérangement"

Elle prit l'enfant contre elle et lui chuchota:

"Nan, on ne sait pas qui c'est, mieux vaux l'éviter, rentrons jouer.

- Il n'y as rien à craindre, le petit ne se trompe pas, bonsoir, AshBird. Lui dit en lui tendant la main et déployant mes ailes pour paraître plus imposant.

- Très bien... Mon petit frère vient de vous voir et est déjà fan de vous.

- Oui ! T'as des chouettes ailes ! comment ta fait ? J'ai vu Robin moi une fois ! Moi c'est Alphonse et toi ? Me fit l'enfant, excité de revoir un héros.

- Écoute gamin, lui dis-je en m'accroupissant devant lui, Soit prudent et écoute bien ta sœur d'accord ? Je dois y aller, content de t'avoir rencontré."

Je souriais derrière mon masque. Je me baissai au sol, puis bondit pour m'envoler et atterrir sur un bâtiment plus loin. Les gens me connaissaient donc déjà ? J'étais flatté d'avoir rencontré mon premier fan. Je m'étais éloigné volontairement, pour ne pas trop sympathiser et m'y attacher. Je commençais à m'ennuyer, mais bon, pour une fois que Gotham était paisible...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Criminel(le)
Féminin Messages : 13
Date d'Inscription : 13/06/2017
avatar
Inque Clay
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Mar 18 Juil - 23:38

HRP:
 



-''Je n'ai besoin que de quelques minutes...''


Que de quelque minute ? J'ose espérer qu'il n'a pas employé d'euphémisme pour son temps de préparation, car quelques minutes peuvent être bien suffisante pour faire échouer un plan d'évasion. Surtout dans un endroit aussi hautement sécurisé qu'Arkham … Quoique … en y réfléchissant … vu les nombreus détenus qui ont pu s'échapper mainte fois, la réputation de prison hautement sécurisé doit certainement être surfaite …


Quoiqu'il en soit il me fallait donc gagner un peu de temps … premièrement je m'étais éloigné de cette chambre frigorifique … en effet étant en grande partie constituer d'eau, les facteurs environnementaux tel que le froid peuvent me porter préjudice, notamment en ralentissant mes mouvements. Quelle disgrâce de devoir libérer un client dont les compétences sont aussi peu en accord avec les miennes ! Heureusement qu'en contrepartie, le salaire à la clef est à la hauteur de la difficulté qui m'est imposé.


Une fois suffisamment loin, je pouvais m'occuper sans problème et sans gêne des gardes les plus réactifs. Je ressortais donc de la conduite pour me retrouver confronté aux armes à feu …Bien évidemment leurs munitions furent sans effet sur moi et les imprudents n'ont pas eu le temps de dire « encre » qu'ils furent balayés d'un revers de tentacule !


Très vite les gardes suivants s'adaptèrent à ma modeste personne en usant d'arme incapacitante à base de décharges électriques. Malgré ma grande agilité je ne fus pas capable d'esquivertous les tires et fut changée en vulgaire flaque noire sous l'assaut de l'électricité.


La puissance demeurait pourtant bien insuffisante pour m'assommer bien longtemps et lorsque les gardes commirent l'immense bêtise de s'approcher de moi. C'est à ce moment que des pics jaillirent de la flaque pour empaler tous les hommes qui furent à ma portée.


Etrangement je remarquais que durant l'affrontement l'éclairage se mit à clignoté avant de finalement griller …. Mais que ce passe-t-il ? Remarque cela pourrait jouer en notre faveur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Criminel(le)
Masculin Messages : 23
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: Un génie glacial...
♠ Relations conflictuelles :: Tous le monde qui se met entre moi et Nora
♣ Vos Alliés : : La glace et les machines
avatar
Victor Fries / Mr. Freeze
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Mer 26 Juil - 5:44



Encore un peu… encore un peu… Zut, tous s'éteint dans cette asile. J'ai dû pompé trop d’énergie. La génératrice d'urgence s'active, allumant toutes les lumières rouges et l'alerte général. Maintenant c'est une course contre la montre avant que les renforts arrivent. Heureusement que nous somme sur une île, Gotham va prendre du temps avant de réagir. En prime, mon armure est presque complètement recharger, ce qui est plus que suffisant pour m'occuper de tous ceux qui sont sur mon passage, sans exception. Connaissant très bien l'asile, je défonce par coup de poing, sans difficulté, chacun des murs mal éclairés par les lumière d'urgences, les s'un après les autres en direction de la sorti avec la grande force que me procure mon armure. Chaque gardien de cette asile que je croise s'enfuit dès qu'il m’aperçoit. Sage décision, ils n'ont aucune chance contre moi.

Rendu proche de la sorti, un mur de la brigarde anti-émeute me bloque vainement le chemin.

''FREEZE! NE BOUGE PLUS!''

-''...Vous êtes des idiots…''

Je pointe mon arme en direction de ces êtres suicidaires et les arrosent en un rien de temps d'hélium liquide. Ils sont congelé si fortement qu'ils s'émiettent tous en éclat de glace dès que je fait un pas vers eux.

-''Des idiots pitoyables…''

Quelques coups de poings sur la porte blindé et hop, elle est ouverte à son tour. Un rapide coup d'oeil à l'extérieur me fait rappeler quelque chose… Où est cette femme en encre qui m'a apporter mon armure? Elle disait qu'elle assurerait mes arrières. Vaut mieux que je la retrouve, histoire que je puisse la ré-engager la prochaine fois que j'aurais besoin de ses talents très particulier.  J'active le mode thermique de mes lunettes pour voir à travers les murs et je vois plusieurs cadavres tièdes. Très bien, je fait demi-tour et je suis la piste de cadavre récent en défonçant le mur d'en face de la porte d'entrée détruite. À ce que je vois, j'arrive dans un long couloir.

Comment s'appelle cette femme déjà? Nous nous sommes pas encore présenté je pense… Bref, je ne la vois pas encore, mais elle est forcément dans le coin… Pendant que l'alarme signalant l'alerte rouge continu de résonner dans l'asile clignotant de ses lumières d'urgence, je parle fort pour qu'elle m'entende. Ce serait dommage de partir en la laissant ici...

-''Tout est prêt, on peut s'en aller. Tu as fait un excellent travail.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 97
Date d'Inscription : 06/06/2017
Localisation : Appartement dans Central Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ►Citoyen / Héros plutôt inconnu
♠ Relations conflictuelles :: ►Tous ceux qui perturbent Gotham
♣ Vos Alliés : : ►La Justice ?
avatar
Alphonse Baker
MessageSujet: Re: L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)   Sam 29 Juil - 23:20

J'étais appuyé sur le rebord du toit, je commençais à être un peu fatigué, je me couchai sur le muret puis fermai les yeux. Tout à coup j'entendis une alarme au loin, je me réveillai, pour vérifier sa provenance et m'assurer que je ne rêvais pas. Quand je pris mon envole pour observer les environs. Mon passage de bâtiment en bâtiment m'avait involontairement rapproché d'Arkam. Je vis l'île où il semblait y avoir du mouvement. Je réglai l'oreillette de mon costume sur la fréquence de la police. C'est ça ! Une évasion dans la prison d'Arkam. Mon cœur battait de plus en plus vite, l'adrénaline parcourais mes veines. Je ne savais pas quoi faire... Un autres héros était-il déjà là-bas ? Serais-je assez puissant ? Que se passait-il vraiment ? Il fallait arrêter de se poser des questions, des vies étaient surement en jeu.

Je me dirigeai aussi vite que possible vers l'île, esquivant les bâtiments. J'atterris en pic sur l'île dans la coure. Les gardes ne devaient pas me connaître, ils ne m'auraient donc pas laissé entrer. J'enfonçai la porte de la coure, qui n'était pas protégé, puis m'introduisis dans la prison. Les lumières étaient éteintes, quelques lumières rouges clignotaient et l'alarme tournait en boucle. L'adrénaline m'avait fait oublier ma fatigue, mes muscles tremblaient. En m'introduisant dans la salle obscure je vis que mes circuits thermiques m'éclairaient un peu, mais ils trahissaient aussi ma discrétion. Je désactivai donc la combinaison, je pourrais ensuite surprendre mes ennemis en surgissant des ténèbres. Je parcourais les couloirs à toute vitesses, passant devant les cellules et les agents de sécurité paniqués, mais ils ne faisaient pas attention à moi, préoccupé par l'alerte. Une cellule m'interpella, une cellule ouverte, une cellule cryogénisée, mais bien sûr ! Freeze ! Il avait dû s'échapper. Je rentrai vite jeter un œil dans la salle, mais aucune trace du détenue. Ma combinaison conservais une température convenable, je pouvais donc être exposé à un milieu froid. Seul mes ailes étaient hors du costume, mais le plumage isolait assez pour que je fasse un aller-retour rapide dans la cellule réfrigérée. Comment avait-il pu s'échapper seul ? Il ne faut pas trainer !

Je continuai de me précipiter dans les couloir lorsque que je marchai dans un liquide visqueux, était-ce du sang ? j'utilisai mes circuits thermiques afin d'identifier ce fluide qui se trouvait être... du pétrole ? J'essuyai mes pieds au sol afin de les nettoyer. C'était un liquide sombre ressemblant à l'encre. En continuant mon chemin je vis des cadavres d'agents de sécurité au sol. Leurs morts avaient été causés par des balles, d'après leurs corps troués. Où le responsable de ces morts avait fuit ? J'activai la vision nocturne de ma combinaison qui me permettait de ne pas rentrer dans murs ou autres obstacles. Je continuai dans le couloir quand après avoir tourné plusieurs fois dans les couloir de l'asile, une silhouette imposante m'interpella. C'était Freeze ? Je vis ses lunettes rubis et la fumée glacée qui s'échappait de son armure imposant. Un criminel connu de Gotham, enfermer dans l'idée de sauver sa femme peut être déjà morte... elle était enfermée dans une prison de glace... Je m'étais renseigné auprès de la police et du Gotham Gazette que je lisais rarement. Je m'avançai dans l'ombre, en allumant ma combinaison, indépendante de mon masque que je n'avais pas éteint afin d'en exploiter la vision nocturne. Les circuits thermiques s'allumèrent en
laissant s'échapper une lumière jaune orangé.

"Eh ! Le glaçon ! t'es pas censé être là, je me trompe ?"

Je savais qu'il pouvait m'emprisonner dans de la glace, je concentrais alors mon attention sur sont arme. A nous deux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'encre, la glace et le feu (Pv Mister Freeze et Alphonse Baker)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Collection n°115 : Mister Freeze
» Les Mr.Freeze...
» tarif mr freezze
» [REGROUPEMENT] Le topic de mr freeze
» Zizi de Glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Institutions Pénitentiaires :: Asile d'Arkham-