Partagez | .
 

 Histoire de l'Asile d'Arkham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Compte fondateur
Masculin Messages : 161
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Légende Urbaine.
♠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Le Pingouin, Jeremiah Arkham, Sébastian Hady, Lincoln March, Bruce Wayne, Oliver Queen, Robert Kane.
♣ Vos Alliés : : ► L'Ergot.
avatar
La Cour des Hiboux
MessageSujet: Histoire de l'Asile d'Arkham   Jeu 1 Juin - 9:29

histoire de l'asile d'arkham

"Une maison sérieuse, pour des troubles sérieux."

Du plus loin que l'on peut remonter, le domaine de l'île d'Arkham a toujours été sous la coupe de cette famille. Sur cette île jadis, ne se trouvait qu'une propriété au milieu d'une végétation luxuriante, ce manoir fut d'ailleurs bâti dans les années 1880, aux prémices de la reconstruction de Gotham City par les frères Porter sous la coupe des Wayne-Cobblepot-Elliot et Kane. Les Arkham ont toujours été une partie intégrante de l'élite de la ville, notamment dans le domaine médical.

Cependant, c'est en 1901 que l'épopée Arkham commence.

Le jeune Amadeus n'a que huit ans lorsqu'il doit s'occuper de sa mère malade. Celle-ci se dit hantée dans sa vie par quelque chose qui la guette, qui l'observe, qui la tue à petit feu. Le jeune Arkham voit avec horreur que sa mère est devenue seule, se qualifiant lui-même d'orphelin. Chaque jour, Amadeus continuait de subvenir aux besoins de sa mère, l'écoutant délirer sur une horreur tapie dans la nuit, subissant la tristesse de voir que sa mère ne serait jamais là pour le consoler. L'enfance d'Amadeus Arkham fut solitaire et morne. Bien que ses tâches à l'école lui prirent un temps considérable, il devait aussi supporter les crises de panique de sa mère et les tentatives de suicides de celle-ci. C'est à l'âge de 11 ans, seulement, qu'il ligota sa mère pour ne pas qu'elle se blesse physiquement. Nourrissant et lavant lui-même celle qui lui a donné naissance, Amadeus entend sans arrêt la même histoire ... Cette même bête qui hante sa mère et qui revient toutes les nuits. Hélas, il n'y a rien. C'est en 1920 qu'Amadeus, lassé, décide de trancher la gorge de sa mère, la libérant de sa folie et de son triste fardeau. Dans ses derniers râles, sa mère décrit une chauve-souris et expire.

Le jeune homme se découvre une passion pour la psychologie et la psychanalyse et entreprend de voyager à Métropolis pour améliorer son savoir. Les années passants, il devient un médecin passionné et innovant dans le domaine de la psychiatrie, et entreprend même de chercher et de soigner des patients au beau milieu du Far West. Il rencontrera par la suite un certain Jonah Hex durant son voyage d'apprentissage de la psyché humaine et les deux s'associeront pendant quelques temps pour résoudre une série de crimes qui survient à Gotham City. C'est à cette époque qu'il rencontre Elizabeth, avec laquelle il se marie et s'installe à Métropolis pour ouvrir un cabinet de psychiatrie.

Quatre années passèrent et Amadeus revint à Gotham City, il avait de grands projets pour le manoir familiale. Bien qu'abandonné depuis la mort "mystérieuse" de sa mère dans un dernier élan de folie, selon la version officielle. Amadeus pensait faire de l'île d'Arkham, un lieu pour soigner et traiter les pires fléaux de la psychologie. Amenant sa femme Elizabeth et sa fille Harriet, Amadeus décida de rénover le Manoir Arkham pour en faire un établissement digne pour soigner les patients les plus atteints. Les travaux mirent le temps, mais une chose était certaine, il ferait du nom d'Arkham, un nom mondialement connu. Une chose étrange que nota Amadeus dans son journal, il crût entendre un rire lors d'une de ses promenades nocturnes dans le manoir. Il découvrit aussi une carte à jouer, la carte du Joker, surement un des ouvriers qui l'a perdue. Sans doute.


Durant un voyage consultatif, Amadeus rencontra un patient : Martin Hawkins, surnommé "Mad Dog" (Le Chien Fou), condamné pour des viols et des meurtres au nom d'une divinité. Amadeus ne peut se résoudre à le voir mourir et plaide la folie, demandant au gouverneur de le faire interner. Chose qui fut acceptée et le patient fut envoyé à l'asile d'Arkham pour y'être soigné. Prenant le temps de le traiter, Amadeus en conclut qu'il sera un patient très difficile à remettre sur le chemin de la santé mentale. Amadeus entreprend un voyage en Europe pour rencontrer de nombreux patients dans de nombreux asiles, pour parfaire sa recherche sur le mal-être de l'humain. Laissant sa femme et sa jeune fille à Gotham City, il sait qu'il ne peut rien leur arriver.

Malheureusement, à son retour, le drame survint.

Elizabeth et Harriet furent les victimes de Martin Hawkins. Elles furent toutes deux violées et décapitées. La tête de la fille d'Amadeus fut retrouvée dans la maison de poupées de celle-ci. Amadeus sombra alors dans la folie héréditaire de sa famille. Il perdit son cœur, et son âme. Il se rendit compte que la vie pouvait être détruite, comme ça, dans un abominable gâchis de chair et de sang. Il se mit à écrire un journal sur ce qu'il ressentait, ses collègues médecins tentèrent de le sauver mais rien n'y fit. Il errait dans les couloirs de la demeure familiale, en cherchant nul ne le sait, un quelconque moyen d'échapper à toute cette souffrance qu'il endurait. Un an après le drame, il installa Martin Hawkins sur une chaise et lui grilla la cervelle, attribuant cela à un "accident". La descente aux Enfers se produisit. Il errait, sans cesse, dans les couloirs de son manoir. Les médecins qui travaillaient avec lui ne le virent plus et au final, on découvrit l'existence d'un patient barbu qui semblait vraiment âgé, dans une cellule du vieil asile. Amadeus s'était interné lui-même dans une cellule de l'asile et il y passa le reste de sa vie, plongé dans la solitude et dans la confection d'un journal qui lui servirait de testament. Il y mourut, après avoir dessiné avec ses ongles une espèce de dessin cabalistique sur le sol de sa cellule.


Les Années passèrent, les Administrateurs aussi.

L'île fut nettoyée de sa végétation, et depuis, de nombreuses constructions se sont faites pour assurer le soin des patients de l'asile d'Arkham. Bien entendu, au fur et à mesure, l'asile s'est pourvu en nombreuses sécurités pour des détenus presque catatoniques. Cependant, la vague nouvelle de criminels costumés force les représentants de Gotham City a revoir leurs priorités sur la sécurité d'Arkham. Aujourd'hui, l'asile est dirigé par Jeremiah Arkham, le descendant d'Amadeus. Secondé par Aaron Cash, et par les docteurs de l'institut, Arkham tente de réhabiliter les pensionnaires costumés qui sévissent à Gotham City, mais hélas, les progrès sont lents et parfois très décevants.

Les lieux de l'île d'Arkham

Le Manoir Arkham est le seul bâtiment historique de toute l'île d'Arkham. Il siège depuis 1880 sur cette île et sa structure reste pour le moins inchangée. Même si les plans de structures sont identiques, les matériaux ont été pour la plupart, changés. Le clocher et les tours ont été refaites avec des matériaux plus modernes. Quant à l'intérieur du Manoir, on peut y trouver la grande bibliothèque d'Arkham. "Le passé est ce qui fait le futur de l'homme", se complaisait à dire Amadeus. Les bureaux administratifs et autres lieux pour l'intendance d'Arkham s'y trouvent, attention à ne pas vous perdre dans ces couloirs.
Le Centre Médical d'Arkham est le lieu de tous les soins urgents que l'on peut trouver. Besoin de radios ? Chirurgie imminente ? Bref, c'est à l'intérieur que les docteurs prennent soin physiquement de leurs patients. Cependant, beaucoup de médecins vous le diront, cet endroit ne ressemble pas à un hôpital, mais plutôt à un cimetière. Dans les sous-sols, on y trouve les différentes morgues et les laboratoires d'expériences. Accès autorisé uniquement pour les chefs de section de l'asile.
Les Soins Intensifs sont le lieu d'arrivée des détenus en période de transit vers les autres secteurs de l'asile. Sous haute surveillance, ces endroits sont les mieux gardés et les mieux surveillés par les caméras de l'asile. Il permet aussi de vérifier les inventaires et autres objets portés par les patients avant la fouille terminale. Elle permet aussi aux médecins de faire un bref checkpoint de l'état mental de leur patient avant d'arriver en cellule. Il y'a aussi l'accès aux égouts d'Arkham, terrain de prédilection de Killer Croc.
Les Jardins Elizabeth Arkham ont été le grand dernier travail d'Amadeus Arkham avant de sombrer définitivement dans la folie. Dédiée à sa femme et à sa fille, ces jardins à la végétation luxuriante disposent de nombreuses souches, plantes, et racines qui furent jadis trouvées à foison sur l'île. Aujourd'hui, elles permettent aux patients de retrouver un semblant de calme et d'apaiser les tensions internes des malades.
Certainement le lieu disposant des criminels de tout Arkham. C'est ici que les criminels sont enfermés, surtout les plus dangereux. Ceux-ci disposent de cellules personnelles pour éviter de tuer leurs propres coéquipiers. Le Pénitencier est aussi un des endroits où les réserves d'armes sont stockées. Les métas-humains comme Poison Ivy où Clayface sont isolés des autres, et leurs codes d'accès sont sévèrement protégés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothamcityrebirth.forumactif.org
 

Histoire de l'Asile d'Arkham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Avant de Commencer :: Contexte :: Lieux de Gotham City-