Imaginez le Mythe de Gotham City




Lady Shiva

Poison Ivy

Cheetah

Mr Zsasz

Ra's Al Ghul

Dollmaker

Silence

Le Ventriloque

Bane

Duela Dent

Warren White

Alberto Falcone

Catgirl

Magpie

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Black Lightning

Spoiler

L'Ergot

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan

Partagez
 

 Bourré [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blackgate
Masculin Messages : 129
Date d'Inscription : 18/11/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Criminel
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Arthur Brown / Cluemaster
Arthur Brown / Cluemaster
MessageSujet: Bourré [Solo]   Bourré [Solo] EmptyMer 11 Déc 2019 - 18:35

Bourré. Ce soir, je suis complètement amorphe, complètement déchiré par l'alcool. Dans ce rade miteux de Chinatown où je cuve tranquillement mes boissons. Enivré, complètement hors du temps, je bois, j'ingurgite, j'oublie. J'essaie de comprendre ce qui m'arrive, j'essaie de me demander comment va ma fierté et comment va le reste du peu d'estime que j'ai encore en moi. Je n'ai plus rien. J'ai tout perdu. On fait un récapitulatif ? Alors, on est parti sur deux mojitos, et puis après, on est passé au Jack Daniel's ... Mais non ... Pas l'alcool, connard. On parle de ta vie ... Ouais, je sais ... Je sais plus par où ça commence ... Je me revoie comme présentateur vedette du meilleur jeu intellectuel de tout Gotham City, ma vie était un long fleuve tranquille ... J'avais un boulot génial, j'avais une femme magnifique, et une petite fille du nom de Stéphanie. Ma pupille, mon plus beau trésor. Je vivais des jours heureux, vraiment, et il a fallu que je foire tout, du jour au lendemain, face à ce crétin qui avait pourri mon jeu. UNE-PUTAIN-DE-QUESTION-FACILE. Et non, tout ça pour rien, tout ça pour juste faire le pitre. Le voila le malaise, les gens en ont plus rien à foutre d'être sérieux, ils en ont plus rien à foutre de l'intelligence, de la culture générale, de l'excellence. Non, les gens n'en ont plus rien à foutre. Tant qu'ils ont leurs bigs macs et leurs sodas riches en sucres, ils en ont rien à foutre car cela ne leur apporte rien de concret. L'humain est un putain de porc infect. Je repense à ce connard qui m'avait fait sortir de mes gonds, et je l'avais insulté en direct, laissant place à ma colère et à ma rage, en plein direct. Merde ... Le lendemain, je faisais les éditions spéciales des manchettes : Le présentateur vedette perd la tête. Renvoi, sans indemnités et je suis foutu à la porte. Avec une réputation de merde pareille, plus personne ne voulait, et ne pouvait m'embaucher, ça non. Tout en cherchant du boulot, je me suis mis à boire, et à oublier. Je me disais que finalement, ils avaient eu raison, et je me suis pas laissé avoir. Je me suis pas laissé prendre à leur petit jeu. C'est à ce moment-là que je méditais l'envie de devenir le Maître des Indices. Un criminel capable de commettre ses crimes tout en laissant les indices les plus difficiles à la police de Gotham City, comme pour les narguer devant la facilité même, histoire de me moquer des crétins. Un plan audacieux, mais ... Je me suis fait avoir.

Mon premier coup aurait dût fonctionner. Je veux dire, le plan était imparable, sublime, magnifique. Les indices laissés avaient détourné la tête des enquêteurs, mais au moment où je me croyais en sûreté, et bien, je suis tombé sur le Batman. Il avait fait irruption dans ma vie intime, il était là ce soir, dans ma chambre. Tandis que ma femme était apeurée dans un coin, et Stéphie ... Elle, ... Elle avait vu cela, elle n'avait que quatre ans merde ... Et il était là. Je l'avais imploré de me laisser, de me laisser ma gamine si je mettais un terme au Maître des Indices. J'avais dit oui, et il disparut de ma vie. C'est à ce moment-là que ma femme me quitta. Elle fit ma valise et m'ordonna de me tirer, de me casser. J'avais trouvé un boulot de merde sous un pseudonyme et j'opérais mon travail dans un garage automobile. Tu parles d'une gloire. Allez, un petit verre et à ta santé mon pote ... Je me rebois un autre verre de Jack Daniel's et je continue ma longue liturgie dans mon crâne ... Après le Batman, cela a été encore un peu plus le bordel, tu parles ouais ... Je suis même pas là, je suis même pas dans ce bar de merde ... Je suis en train de nager dans les rêves, dans mes illusions, je sais plus où j'en suis et je m'en fous. Je bois, je fais même pas attention aux chinois qui me dévisagent, moi et mon costume de Cluemaster, je fais même pas gaffe aux triades qui rentrent dans le bar et qui restent bien entre eux. Rien à foutre, ils aimaient pas les blancs alors pourquoi on me parlerait alors ? Les bouteilles d'alcools se vident peu à peu, le tenancier du bar me regarde, et me fait payer la bouteille à chaque fois que j'en vide une. Pas l'argent qui est un problème pour moi. Je m'en fous, je m'en fous mais totalement ... Le mal est bien plus profond dans mon âme, une blessure qui ne guérira jamais. Quant au Batman, je ne pouvais pas supporter le fait qu'il me batte à ce niveau-là, le pire viendra encore, quand j'apprendrais bien plus tard qu'il avait corrompu ma petite Stéphanie pour en faire une justicière, et le pire dans tout ça, c'est qu'il était devenu comme un père de substitution pour elle. Ce qui m'avait fait enragé par la suite. Oh oui, j'en ai souffert de voir ce monstre ailé me prendre mon enfant chéri. L'alcool dissipe l'image de Batman dans mon esprit. Pour tout dire, je me demande encore comment il faisait pour ne jamais s'arrêter de combattre le crime ... Qu'importe. Je le tuerai. Un jour ... Mais pas ce soir ...

Je sais plus trop où j'en suis ... Pour tout dire, je me rappelle juste du Sphinx qui avait tenté de me menacer, ma famille et moi, si je ne le rejoignais pas dans sa petite lutte contre le Joker. Pour tout dire, je lui avais dit que je n'avais plus de famille, et qu'il pouvait aller voir ailleurs, je n'étais pas intéressé par sa petite guerre. Par contre, face au Joker, difficile de dire non au pire criminel de la ville qui tue pour un oui ou pour un non. Je n'étais pas fou à ce point, et rallier le Joker me permettait de survivre. Ma participation à la guerre du Joker ne durera pas, l'épouvantail s'occupera de mon cas peu de temps après. Toutes ces années, j'ai passé d'Arkham à Blackgate, à subir les moqueries des autres criminels, à passer des années à bosser avec Nygma en collaboration. Deux cerveaux valent mieux qu'un, il disait. C'est vrai, on était tous les deux intelligents, très intelligents, cependant, il avait un ego démesuré, et cela m'énervait très souvent. Après plusieurs fois où Batman gagna, je voulus raccrocher le costume du Cluemaster. Pour tout dire, j'en avais eu plein la tête, et j'en avais marre de finir aux urgences, puis à Blackgate. C'est à ce moment bien précis que je décidais de prendre ma retraite, mais c'est aussi à ce moment-là que Crystale m'avait appelé, après toutes ces années. Apparemment ... Stéphanie était morte, tuée par Black Mask. Je ne veux pas y croire, je ne peux pas y croire, et je n'y croirais jamais. Black Mask avait fait ça à ma fille ? Non, non, non, non ... Je rebois un nouveau verre pour effacer cet épisode douloureux. Stéphanie est vivante, elle ne peut pas mourir. Ok, j'avais découvert qu'elle était la justicière Spoiler, mais elle ne pouvait pas mourir, non, pas comme ça ... Pas la chaire de ma chaire ... Pas elle. J'essaie de lutter contre les larmes qui me viennent aux yeux, je relève la tête en arrière et j'essaie de ne plus penser à ça, de ne plus penser à la gamine à qui j'ai appris à faire du vélo, à la gamine à qui je racontais des histoires le soir, elle, sur qui je comptais un jour, pour me racheter une conduite. Pour être un véritable père. Mais tout ça n'avait plus de sens. J'avale un dernier verre et je m'écroule sur la table. Cette fois, l'alcool m'envoie un uppercut dans les dents. Je le sens parfaitement et j'étouffe une envie de vomir, je tombe dans les pommes, l'alcool dans le ventre me tient chaud. C'est agréable ... Mes pensées se dispersent ... Je ne ressens rien, juste l'envie de dormir. Je prie une dernière fois en espérant que Stéphie soit encore en vie ... Ou dans le cas contraire, qu'on vienne m'achever pendant que je dors ... Stéphanie ne pouvait pas être morte, cela était impossible ... Seigneur ... Tout ça était de ma faute, et il me fallait payer le prix de toutes mes erreurs du passé ...

Par pitié ... Que Dieu me vienne en aide ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Bourré [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Westside :: Chinatown-