Imaginez le Mythe de Gotham City




Lady Shiva

Poison Ivy

Cheetah

Mr Zsasz

Ra's Al Ghul

Dollmaker

Silence

Le Ventriloque

Bane

Duela Dent

Warren White

Alberto Falcone

Catgirl

Magpie

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Black Lightning

Spoiler

L'Ergot

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan

Partagez
 

 The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkham Asylum
Féminin Messages : 35
Date d'Inscription : 12/11/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Criminelle et ex-psy d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Harleen Quinzel
Harleen Quinzel
MessageSujet: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptySam 23 Nov - 15:47

♥
The icing on the cake
ft. NOM Prénom


The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) 7Q7kdxI

Gotham City. Sûrement l'un des plus grands repères de détraqués de la planète, si ce n'était pas le plus grand. Il y avait sûrement quelque chose dans cette ville qui les attirait ou pire encore, les créait. Car beaucoup n'émigrait pour venir à Gotham. Non, Gotham était leur ville. Leur maison et leur terrain de jeu. Gotham était aussi le terrain de jeu d'Harley et après une aussi grande absence que la sienne, la ville méritait d'avoir un feu d'artifices pour son retour. Mais pas simplement pour son retour mais aussi pour affirmer une certaine nouvelle ère.  Harley le sentait mais rien n'était comme avant maintenant, non quelque chose était en train de se préparer. Et c'était le meilleur moment pour redistribuer les cartes. L'évasion d'Arkham était l'une des grandes performances de son poussin mais la blonde n'avait rien à envier à son biquet, au contraire. Gotham devait redouter Harley Quinn, la reine de Gotham, compagne du maître des lieux.  En cette douce nuit de Novembre, la blonde avait rendez-vous. Rien avoir avec un rendez-vous galant, non, il était question de préparation. Préparer la nouvelle ère de Gotham City, il était temps de préparer "Jokerland".  Si la jeune femme avait hérité de la folie du clown, elle avait aussi hérité de son soucis du détail. Elle ne pouvait pas s'occuper de son grand projet toute seule, elle le savait.

A l'intérieur d'un van customisé pour l'occasion aux couleurs de l'harlequin, Harley attendait. Avant d'aller chercher le poseur d'énigme ou l'oiseau-lyon-femme à vous de voir, la jeune femme avait donné rendez vous à une autre personne. Un allié qui pourrait s'avérer utile dans ce petit dessin. La jeune femme ne voulait pas rencontrer le Poseur d'énigme seule, non pas par peur de celui-ci mais par simple  méthode psychologique. Les tarés de Gotham étaient fous mais très peu d'entre eux étaient idiots, non, au contraire, ils valaient mieux tous les prendre pour des génies et être déçu que de faire l'inverse. De plus, il y avait quelque chose d'amusant à faire se rencontrer deux obsessions si similaires. Les jeux télévisés n'étant qu'un type d'énigme quand on y pensait. Enfin, parler de rencontre était sûrement prématuré. Il n'y avait aucune assurance de la venue d'Enigma. Déjà parce qu'il n'était pas du genre à se déplacer mais aussi parce qu'il pourrait tout bonnement ignorer la requête de la reine de Gotham. Elle pourrait vraiment mal le prendre par contre, ce qui ne serait sûrement pas dans l'intérêt du Sphinx.

Mais avant toute chose, elle avait confiée une mission au Cluemaster. Il avait été un ancien allié du Joker et l'idée de faire tomber le Batman l'avait séduit au point de s'allié à l'harlequin. La mission était loin d'être difficile. Un peu partout dans la ville, Harley avait demandé à faire taguer sur des murs :


" Prônant au dessus des hommes, je suis un symbole d'un principe mort dans cette ville. Qui suis-je ?

Si tu me trouves, retrouvons nous et discutons.
Tu as 3 heures. Tic-tac, Tic-tac. "


Une énigme. Y avait-il meilleur moment d'attirer le Poseur d'Enigme quand on le défiant avec une énigme ? Harley en était sûr, il ne résisterait pas au challenge même si celui-ci était bien en deça de ses capacités intellectuels. Pire, sa mégalomanie et son égo se verraient insulté par un challenge aussi futile. C'était exactement ce qu'il fallait par espérer le faire mordre à l'hameçon.

Evidemment, elle n'avait pas demandé au Cluemaster de s'occuper de ça tout seul. Mais plutôt de coordonner l'opération. Quelques hommes de la jeune femme furent mis dans la confidence et sous les ordres du vilain. C'était un bon moyen de tester les aptitudes du Cluemaster. On finit par toquer à la portière du van. Un sourire se dessina sur le visage de l'ex-psychiatre avant de sortir du véhicule. Cluemaster devait l'attendre au sommet de la dame de fer Gotham, du moins si tout s'était passé comme d'habitude.

« Mademoiselle, Harley, tout est prêt !  »

« Let's go baby !  »

Accompagné par deux gardes du corps habillés en tenues d'harlequin, Harley Quinn montait les marches qui menaient au sommet de la statue. C'était un côté de sa personnalité qu'elle avait moins l'occasion de mettre en avant. Tout était tellement la folie aux côtés du Joker, qu'elle n'avait moins l'opportunité de planifier des choses. Ou plutôt, tout était prévu du côté de son poussin, elle ne faisait que suivre les ordres. Et pourtant, elle était plutôt doué pour penser, réfléchir et mettre au point de stratagème. Après tout, elle était psychologue et pouvait user de ses capacités et connaissances pour jouer sur les faiblesses psychiques de ses interlocuteurs. En tout cas, ce dont la blonde était sûre c'était que c'était le moment où jamais de se préparer. Gotham était sur le point de se transformer, on pouvait soit être du côté de ceux qui étaient prêts ou bien de côté de ceux qui ne l'étaient pas.  Harley avait fait son choix.

Au bout de 5 longues minutes, Harley arriva enfin à la fin de cette interminable montée d'escalier. D'ailleurs, n'y avait-il pas un ascenseur quelque part dans ce bordel ? Quoiqu'il en soit, Harley était là. Et avant même de savoir qui était déjà présent au sommet de cette statue, elle se présenta.

« Harley Quinn, pour votre plaisir !   »



KA-BOOM
Life is so boring, lemme give it some explosions ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Masculin Messages : 129
Date d'Inscription : 18/11/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Criminel
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Arthur Brown / Cluemaster
Arthur Brown / Cluemaster
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptySam 23 Nov - 17:21

L'ivresse totale. Une murge complète. Vous imaginez quoi ? Le Cluemaster est pompette, complètement rond comme une bille, bourré comme un coing, à la limite de vomir sur la table pour libérer de l'espace et pour reboire juste après. Boire et boire, et encore boire, pour oublier les erreurs, pour oublier la merde, pour oublier Crystale, son doux visage et Stéphanie ... Putain de merde ... C'était attablé dans un bar, complètement endormi, qu'Arthur Brown avait échoué. Combien de fois avait-il raté son coup ? Combien de fois avait-il complètement merdé face à Batman ? Il avait bu. Monstrueusement bu pour oublier ses erreurs, pour oublier ce qu'il avait fait. Crystale, sa femme, était morte par sa faute, et Stéphanie ... Elle était paumée, quelque part, dans cette ville. Ce qui est triste pour un homme qui doit tout savoir sur tout, c'est de ne pas savoir où est sa propre fille. Même si elle pouvait être une véritable nuisance, elle était sa fille. Et elle était vouée à suivre les traces de son père. Arthur avait bien bu, plus que de raison, et alors qu'il dormait du sommeil de l'homme ivre, un homme vint le voir, ce soir-là, dans ce bar minable. Mal rasé, en costume de Cluemaster, on le réveilla. Maugréant quelques insultes, il regarda l'homme en face de lui. Un clown, un mec déguisé en clown. Oh bordel ... Songea-t'il en regardant l'homme. Ce-dernier avait une odieuse tronche patibulaire. Le visage d'un homme qui avait une mission, un but. Quelqu'un qui obéissait à plus fort que lui, ou de plus fou. Nul doute n'était permis, l'homme faisait partie de la bande du Joker, et Arthur connaissait bien les délires qui animaient le Joker. Mais l'homme semblait arborer d'autres couleurs, rouge sur noir, et Arthur eut un mauvais sourire en l'observant. Les indices n'étaient pas durs à trouver dans ce genre de cas. Le mec était baraqué, et il puait la clope à plein nez. Mauvais tabac quand on renifle un peu plus près. Très mauvais tabac. Arthur relève les yeux, comme s'il était complètement désabusé de sa potentielle question qui ne connaissait qu'une seule réponse.

"Harley Quinn, je présume."


"Elle t'offre un boulot. Lis ça."


Prenant la lettre de l'individu, le Cluemaster l'observa pour éviter qu'elle ne soit piégée à l'anthrax, ou à un autre poison semblable. Rien de bon ne sortait jamais de l'esprit d'un fêlé. Mais le Joker avait toujours eu une petite affection pour moi. Arthur parcoure d'un œil fugace les quelques lignes écrites de la main de la jeune psychopathe, pouliche préférée du Joker. Ou bien, c'était peut-être une main découpée, et elle utilisait cette même main pour écrire ? Qui sait ? Elle voulait que je m'occupe de contacter Nygma. C'est alors que surgit le Cluemaster. Je réduis en boule de papier la lettre qu'elle avait faite. Pour ne laisser aucun indices bien sûr. Elle comptait sur moi pour contacter Edward Nygma. Mon rival et pourtant, si proche collègue de jeux. Lui et moi, on planifiait pas mal de trucs ensemble, on avait fait des sales coups à deux, mais ça ne s'était jamais très bien terminé pour lui, ni pour moi. Nos lubies ont trop dirigé Batman vers nous, vers moi, vers Stéphanie ... Mais c'était pas la peine de ressasser le passé. Ce n'était jamais bon, vraiment. Le passé est un trouble et nous empêche d'avancer. Quoiqu'il arrive, j'étais déterminé à rebondir, malgré le fait que je suis dans une mauvaise passe. L'idée de bosser pour Quinn était tentante, cependant, elle était aussi dangereuse que le Joker. Néanmoins, bosser avec le Joker, prévoyait de s'en prendre à Batman. Et pour tout dire, rien ne me faisait plus plaisir que de cogner ce justicier de merde. J'allume un briquet avant de brûler la boule de papier.

"Dit à ta patronne que j'en suis. Et que je la retrouverai à l'endroit prévu."


Le gros balourd se tire, et vu ce que l'on m'offrait, y'avait de quoi faire. Même si ma relation avec Edward Nygma avait été pas mal conflictuelle ces derniers temps, faut dire que bosser à nouveau avec lui pouvait s'avérer aussi intéressant qu'énervant. Nygma ne voyait que lui, son génie, il était tellement égocentrique qu'il en oubliait ses erreurs, mais que voulez-vous. On est humains après tout. Même moi, le Maître des Indices, je pouvais me gourrer dans ce genre de projets. Et tout cela à cause d'un détail, d'un tout petit indice de rien du tout. Tu parles d'une chance ... C'est à ce moment que je me leva pour accomplir ma besogne. D'après ce que je savais, le Sphinx traînait surtout dans les hauteurs de Gotham City. Il disait que cela lui donnait du bon air pur pour son cerveau. Conneries. J'enfile un dernier verre pour la route, et je me dirige vers le North Gotham. Le Sphinx ne pourra pas manquer mes messages. Enfin, le message d'Harley Quinn du moins.

*****

Quelques heures après, je suis maintenant dans la grande tour de Lady Gotham, une statue érigée pour combler les besoins de petits hommes, pour se rappeler, et faire croire qu'il y'a une justice dans ce pays. Je ne croyais plus en la justice. Pour tout dire, l'intelligence était tellement mise à terre de nos jours, que croire en une justice incorruptible revenait à une blague immense. J'observais le panorama, Gotham brillait de mille feux, comme à chaque fois. J'avais gravi les marches il y'a quelques minutes, là où la femme du Joker devait me rejoindre, ainsi que Nygma. Pour tout dire, je ne m'attends pas à ce qui Nygma vienne, mais personnellement, j'avais hâte de mettre mes talents au service du Joker. La seule pensée de mettre Batman en échec me donnait suffisamment de courage pour venir ici, affronter la protégée du Clown. Quelle horreur quand même ... J'avais bien besoin d'un verre. Me retrouver en face d'elle ... J'espérais simplement qu'elle ne me jette pas du haut de Lady Gotham en guise de paiement. On verra bien, mais je reste prudent. Avec les clowns, on ne sait jamais quelle sera la chute, façon de parler. Des bruits de bottes, des pas, quelqu'un monte. Plusieurs personnes même. Et c'est là qu'elle apparue. Elle me tend alors sa main pour que je la salue, je vérifie quand même qu'il n'y ait pas de buzzer électrique ... On ne sait jamais. Je refusais d'être un dindon de la farce, surtout devant la femme du Joker.

"Le Maître des Indices. Je vous connais. Le Joker parlait de vous à Arkham."


Quand je m'occupais de faire un boulot de merde, balayeur de nuit, pour la réinsertion criminelle, on m'avait collé dans la section des monstres à Arkham. Systèmes sécurisés, aucun moyen de faire une évasion dans ce bordel, mais le Joker, lui, il parlait, il parlait à tous ceux qui voulaient l'entendre. Sa voix résonnait encore dans ma tête. Il m'avait reconnu dès le premier moment. Il savait qui j'étais, et c'était à ce moment-là que je l'avais rejoint dans sa guerre personnelle contre la mafia de Gotham City. Mais après, les mois et les années passèrent, et nous avions évolués. Et pour la plupart, comme moi, nous avions repris nos mauvaises habitudes. Après tout, nous tombons, sans espoir de nous raccrocher à quoi que ce soit. Nos démons sont là pour nous rappeler nos fautes. Aucune rédemption possible pour les gens comme moi.

"Le message a été transmis. Impossible que l'Homme-Mystère ne le manque. Il ne résistera pas à l'énigme. Je le connais."


Nygma était prévisible. Si quelqu'un voulait se vanter d'être plus malin que lui, il fallait qu'il vienne lui montrer qui était le cerveau. Nygma n'avait jamais été très logique dans son esprit. Chaotique dieu des énigmes, il était une énigme à lui tout seul. Mais c'était ce qu'il voulait faire croire. Nygma n'était pas un combattant, et il avait très clairement montré qu'il était en-dessous du Batman. Mais peut-être qu'en suivant le Joker, peut-être qu'on pouvait faire quelque chose ? Qu'on pouvait surprendre le Batman ? Et pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'HOMME MYSTÈRE
Masculin Messages : 185
Date d'Inscription : 04/04/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Super Nerd / L'homme Mystère
☠ Relations conflictuelles :: ► J'avais un cancer au cerveau et ?
♣ Alliés : : ► De la vermine d'Arkham, mais personne ne m'égale.. Ha !
Edward Nygma
Edward Nygma
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptyLun 25 Nov - 17:23

The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) Tumblr_pas30ngmCn1v2v7f7o2_500


Un indice ? Une énigme ? Lady Gotham ? Voilà une étrange invitation de la pars de vielles connaissances dont le Sphinx n'avait pas particulièrement envie de revoir.

Ce cher Cluemaster a finalement refait surface après tout ce temps ? Alors ça c'est une sacrée surprise !!! L'homme Mystère pensait jusqu'à preuve du contraire qu'il avait sombrer au fin fond de la bouteille pour ses multiples échecs. Un homme avec un intellect brillant entrain de noyer sa matière grise dans de l’absinthe, du rhum et du tabac. C'est en effet une grande perte; car pour Edward Nygma, Cluemaster est l'un des rares hommes dans cette ville à faire monter la moyenne intellectuelle des habitants de Gotham qui sont déjà en général si bas niveau Q.I. Un berger éclairé parmi les moutons dira-ton. Après tout, il peut comprendre pourquoi cet alcoolique à un coup de blues, lui qui a perdu sa fille chérie, mais n'est ce pas la vie ? Qu'un enfant essaye de s'émanciper de l'influence de ses parents ? C'est peut être ce cher Cluemaster qui ne veut pas grandir après tout ?

Quand à cet énigme puéril, c'est bel est bien une insulte à l'intelligence de Nygma et ce n'est absolument pas le genre de Cluemaster de se rabaisser aussi bas ?! Ou cet homme perds réellement la boule ou il y a certainement quelqu'un derrière lui qui souhaite le contacter. Même Batman est quelqu'un de bien plus subtil. En temps normal, le Sphinx aurait littéralement ignorer l'invitation, surtout lorsque cela doit se passer à la statue de Lady Gotham ? Ou devrais dire la Justice aveugle ?! Cela demande bien trop d'effort physique, mais si Cluemaster est dans le plan, peut être que ça vos le coup d'aller y jeter un œil.

Le Sphinx se déplace comme une ombre parmi la masse de touriste dans la mégalopole. Aussi invisible que l'air qu'on respire et pourtant le voilà au bas de la statue. Il repère un van à l'apparence excentrique et une bande de clown et une sorte de blondasse qui décide de prendre des escaliers.

Ainsi tout le puzzle s'explique comprend le Sphinx et c'est cette chère docteur Harleen Quinzel qui est derrière cette énigme ? L'ancienne psychologue qui s'est faite totalement retourner la tête par le prince des Clowns. Edward Nygma n'apprécie absolument pas le Joker, car lorsqu'il a partagé un séjour de thérapie avec lui, ses blagues au fond ne furent jamais aussi drôle qu'il le croit ! Pire encore, le Joker est surtout le roi des emmerdeurs ! Combien de fois a t-il foutu en l'air les plans du Sphinx ???  Alors Quand au cas de Harley ? Qui dit un emmerdeur, dit forcément qu'il y a une emmerdeuse derrière aussi et c'est son rôle à la Harley. Néanmoins, il ne fallait pas les sous estimer, car il y a chose qu'Edward ne supporte pas, c'est le fait d'être totalement imprévisible, contrairement à Batman qui est très prévisible !

Il regarde cette bande de joyeux luron prendre les escaliers. Prendre des escaliers ? Une totale aberration seulement pour des imbéciles pense le Sphinx. Il se déguise en agent d'entretien et passe par le service de derrière. Il utilise le monte-charge, il y place des mini-bombes de son invention près à exploser afin de masquer sa fuite. Un si beau monument de style Gothique déjà défiguré par Double-Face encore détruite ? Peut lui importe après tout, il ne paye pas d'impôt. Le voilà qu'il arrive finalement au lieu de rendez-vous.

Le Sphinx sort de l'ombre et se rapproche du groupe. Un sourire narquois se dessine sur son visage, mais son regard est masqué sous une casquette d'agent d'entretient. En général, le Sphinx aime plutôt les apparitions fracassante ou il est au centre de l'attention. Néanmoins, il n'y avait personne digne d'intérêt pour se faire admirer. Quitte à se remarquer autant que ce soit par un publique qui en vaille la peine pense le Sphinx. Il sourit et il dit à ses vieux camarades de jeu :

- "Bien le bonsoir messieurs-dames.  J'ai bien reçus votre invitation.  Quand les oreilles de l'élève sont prêtes à entendre, c'est alors que viennent les lèvres pour les remplir de Sagesse. Bref, venez en au fait, que voulez vous ? "




The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) Sxaj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Féminin Messages : 35
Date d'Inscription : 12/11/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Criminelle et ex-psy d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Harleen Quinzel
Harleen Quinzel
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptyLun 25 Nov - 21:59

♥
The icing on the cake
ft. NOM Prénom


Sans grande surprise, The Cluemaster attendait la jolie blonde dans la dame de Gotham. Un sourire se dessina sur le regard de la jeune femme. Sa présence ici ne pouvait signifier qu'une seule chose, il avait accomplie sa mission. La main tendue pour le saluer, il se montra d'abord méfiant. Quoi ? Avait-elle dis ou fait quelque chose qu'il aurait pu lui faire penser que quelque chose n'allait pas ? Ou simplement était-il effrayé par sa simple présence ? La seconde option ne l'aurait pas surprise. L'Harlequin n'était peut être pas aussi sulfureuse que son compagnon clownesque mais elle avait tout de même sa petite réputation. Une réputation de femme instable, capable de changer d'avis à tout moment. Il fallait avouer que malgré sa petite corpulence, ce simple fait décourageait bien des gens de s'en prendre à elle.  Le sourire de la dame se fit plus grand quand l'homme finit par prendre sa main dans la sienne. Finalement, il n'avait pas si peur que ça. En plus d'avoir fait le travail dans les temps. Les deux hommes de main de l'ex-psychiatre le jaugeait de haut en bas de manière peu discrète, même Harley se rendit compte de leur manège.

« Détendez vous les enfants, c'est un ancien ami !  »

Un nouveau coup d’œil aux deux gorilles et leur regard semblait s'être un minimum adouci. Harley n'avait pas le même style que son poussin, au contraire. Même si, mentir serait d'affirmer qu'ils n'ont pas des traits en commun, en particulier leur côté imprévisible. La jeune femme n'était pas pour l'intimidation comme méthode de travail. Elle préférait instaurer un climat de ... folie, en quelque sorte.   De plus, elle n'avait pas vraiment peur qu'on la trahisse. Trahir ses plans seraient se tourner vers les justiciers et aucun d'entre eux ne voudrait faire ça, elle en était certaine. Non, il était idiot de chercher à instaurer une tension et une peur constante. De plus, le dénommé Cluemaster mit du paume au coeur de la psychologue lorsqu'elle mentionna le Joker. Il était si mignon, il parlait d'elles à ses co-détenus/internés. Le simple fait de lui avoir donner cette information aurait pu suffire à ce qu'elle lui saute dans les bras, mais elle se retint. Son sourire par contre fut des plus radieux.

« Toi je t'aime bien !  »

Comme pour ponctuer sa phrase, elle vient toucher le bout du nez du Cluemaster avec le doigt. Un geste furtif mais bien réel. Geste d'autant plus adéquat au sens de l'harlequin en vue de la suite de ses dires. Le travail était fait et le Spinx allait venir. Une mission simple peut-être mais exécuté avec brio, Harley voulait maintenant voir ce qu'il pouvait faire lorsqu'on lui donnait des missions plus compliqués. Mais ce ne serait pas pour maintenant, non, maintenant, il fallait attendre.

« Reste plus qu'à attendre le géant-vert !  »

Harley n'était pas du genre patiente. En faite, elle s'ennuyait vite et lorsque ça arrivait, son esprit se laissait aller. Il se laissait aller jusqu'à faire des choses ... irresponsables voire dangereuses. Mais elle faisait un effort, elle était là pour quelque chose de précis. Quelque chose de plus important que quelques instants de silence approximatif. Car ce fut bien là, l'affaire de quelques dizaines de minutes avant qu'un homme sorte de l'ombre. Les hommes de main de l'Harlequin s'empressèrent de braquer l'homme, prêt à tirer au moindre pet de travers. Harley, quant à elle, se contenta de sourire. Il était bel et bien venu.

« Les enfants, les enfants ... On ne traite pas comme ça les invités ~  »

D'un pas de chat, le docteresse Harley Quinn s'approche de l'homme d'entretien. Il ne fallait pas être un génie, surtout en écoutant ce qu'il venait de dire, pour se rendre compte qu'il s'agissait de l'Homme-Mystère. Un point de plus en faveur du Cluemaster. Quelle joie était-ce pour la jolie blonde que de voir Enigma en personne ? Elle n'était pas vraiment fan de son travail, qu'elle trouvait trop ... Propre. Trop gentillet. Mais elle ne pouvait qu'applaudir son sens du spectacle et du détail. Quoiqu'il en soit, elle n'était pas là pour ça, ni personne d'ailleurs. Il était surtout question d'affaires, de business comme on dit.

« J'adore ton nouveau costume ~  »

Petite plaisanterie pour ouvrir la discussion. Elle finit par se mettre à rire doucement avant de se reprendre. Elle reprit doucement son souffle, faisant signe à ses hommes de main de baisser leurs armes. Ces débiles étaient trop tendus, il fallait qu'ils prennent un truc pour calmer ça. La jeune femme se mit doucement à toussoter, s'éclaircissant la voix comme avant un discours.

« J'ai une proposition à vous faire mes chers amis !   » commençait-elle doucement.

Elle faisait les cents pas, s'approchant proche de Cluemaster. Elle détestait rester au même endroit et surtout elle voulait cultivé le mystère. Nygma ou Brown pourrait prétendre le contraire mais la curiosité a beaucoup joué sur leur venu en ces lieux, en cette nuit. Elle se retourna dramatiquement vers l'Homme-Mystère.

« Gotham n'est plus très amusante ... Du moins, je trouve. Il y a quelque chose de ... Pourri vous ne trouvez pas ?  » questionnait la blonde en tournant autour de Brown, avant de se diriger vers Enigma. « Et je sais que deux gentlemen tels que vous, devez vous sentir un pititi peu frustrés ... A quoi servent les règles s'il y a tant de tricheries, tant d'injustice, tant de justiciers et leur gadgets alors que nous n'utilisons que nos cerveaux ? ... Et parfois un peu de poudre je l'avoue !  » disait-elle en riant à sa dernière phrase.

Harley s'approcha un peu plus de Nygma, son sourire s'agrandissant. « N'avez vous pas envie de montrer à Gotham, quelque chose qu'ils n'ont pas encore vu, quelque chose qu'ils n'ont pas encore compris ?  » La jeune femme fit une pause. Une pause dramatique peut-être mais une pause tout de même. « Mes chers amis je vous propose de jouer au plus grand jeu que Gotham n'est jamais connu... Plus grand que le procès de Black Mask, plus grand que l'évasion d'Arkham City. Je vous propose d'organiser "Jokerland" !  »

Harley se précipita sur l'un de ses hommes de mains, faisant remuer ses lèvres à sa place. Le colosse resta immobile voire même impassible.

« Mais mademoiselle Harley, qu'est ce que c'est "Jokerland" ? ... Ravi que tu demandes !  » s'exclamait-elle en lâchant l'homme de main. « Jokerland c'est le nouveau nom de Gotham, une terre où chacun fait ses propres règles et les enfreint à ses risques et périls ! Une terre où les Justiciers et les faibles n'ont pas leur place, un immense terrain de jeu quotidien où chaque jour serait différent de l'autre !  »

Revenu au centre de la pièce, la jeune femme regarda tour à tour les deux criminels. « Messieurs je vous propose d'organiser la plus grande énigme que la ville n'est jamais connue. Je vous propose de poser à tous les justiciers, à tous la police, à tous les mafieux de Gotham City, une devinette : Je suis le retour à la nature humaine, le retour au source, celui dont vous êtes si effrayés ... Je suis, je suis ?  » Une nouvelle fois, elle laisse un temps. « Le chaos ...    » Un rire fila des lèvres de la jeune femme.

« Si vous êtes si puissants, si forts, pouvez-vous nous empêcher de semer le chaos ? N'êtes vous pas curieux de la réponse messieurs Homme-Mystère et Cluemaster ?    »

Elle avait fini son exposé. Un exposé qui avait volontairement joué sur les faiblesses. Si l'un était Batman, l'autre était le fait de prouver qu'il était le meilleur. Harley les dévisageait avec son grand sourire, impatiente d'entendre leur réponse.


KA-BOOM
Life is so boring, lemme give it some explosions ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Masculin Messages : 129
Date d'Inscription : 18/11/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Criminel
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Arthur Brown / Cluemaster
Arthur Brown / Cluemaster
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptyMar 26 Nov - 19:31

Toujours la même folie dans les yeux, la jeune femme montrait quel était son réel talent : Celui d'organiser la venue du chaos. Bien sûr que le Cluemaster souhaitait le chaos, il souhaitait la mort de Batman, et bien entendu, il voulait prendre sa revanche sur tout Gotham City. Cette ville qui l'avait monté vers l'apogée avant de le plonger dans les abysses, mais Arthur ? Que voulait-il ? Il voulait un verre, et une bouteille de brandy, quelque chose dans ce genre. Tandis qu'Edward Nygma pénétrait enfin dans le lieu, avec un vêtement des plus atypiques, Cluemaster continuait d'écouter la jeune femme, qui exposait son délire de Jokerland. Jokerland, rien que ça. Le Cluemaster était emballé. Il se sentait pousser des ailes, mais pas trop fort quand même. Cluemaster était la logique inhérente et froide dans les plans. Après tout, Nygma incarnait la sagesse mais il était fou, tandis que Quinzel était elle, l'instigatrice de la folie, qui organisait une bien sombre machination pour son amoureux. Quant à Cluemaster, il incarnait la raison froide et glaciale. Savoir préparer le terrain pour miner la possibilité de reformer des bases solides après tout. L'idée de mettre à bas Gotham City et de faire en sorte que Batman soit mis à terre était aussi très tentante. Mais il fallait mieux organiser cela. Quinzel était peut-être la responsable de cette idée, mais il fallait aussi éviter de finir dans le canon et d'être utilisé comme de la chaire à bestiaux. Un génie comme Arthur Brown valait mieux que ça. Et s'il devait mettre un terme au Batman, alors il fallait qu'il ait un rôle indissociable, important, même si pour des gens comme Edward Nygma ou Harley Quinn, les plans n'avaient aucune importance. Mais il en fallait un. Et un bon. Reprenant la parole une fois que la jeune femme eut fini, Cluemaster reprit alors, jugeant aussi Edward Nygma du regard. Dieu qu'il était laid dans ce costume idiot. Mais Nygma était quelqu'un d'intelligent, quand il ne se laissait pas emporter par la folie et par son propre égo. L'indice était visible, comme s'il était en plein milieu du nez : Le problème de Nygma, c'est son égo monstrueux. Il était du genre à sans arrêt se comtempler le pif avant de se faire rétamer.

"Il faut un minimum de préparations. Partir bille en tête nous vaudra le coup de nous faire avoir, et si nous nous faisons prendre, le plan tombe à l'eau. Je propose d'abord une diversion. Quelque chose qui entache le Batman. Qui le tienne occuper. Je ne tiens pas à retourner à Blackgate."


L'idée tentante était de s'en prendre aux personnes à qui Batman tenait. Et il n'y avait qu'une seule cible de vraiment intéressante. Même si cela pouvait être Robin, le choix était bien trop prévisible. Nightwing, c'était pareil. Non, il fallait saper le moral du Chevalier Noir, s'en prendre à quelqu'un qu'il aime vraiment. Du bout des lèvres, un léger sourire apparut tandis qu'il scrutait les deux protagonistes. La nuit était belle dehors, la ville brûlait de mille feux. C'était d'un romantisme à toute épreuve. On se serait cru dans un rendez-vous d'amoureux transis. Ah, quelle bonne blague. Elle ferait rire le Joker non ? En ce qui concernait le Clown, il était vrai que le Joker avait une certaine estime pour moi. Tant mieux, au moins, je ne finirais pas dans une cuve de piranhas. C'était déjà ça de gagné. Le plan devait être bien établi. Au détail près. Sinon ...

"Je propose que nous attaquions Catwoman. Le Batman tient à elle non ? Quoi de mieux que de s'en prendre à celle qui change sans arrêt de camps ? Quoi de mieux que de s'en prendre à celle qui tient le cœur du Batman entre ses griffes ? Dans ce cas-là, il faudrait trouver quelque chose. Une accusation grave, un délit vraiment terrible pour que cela retienne le Batman pendant notre opération. Catwoman ne sera qu'une victime collatérale, et pour tout vous dire, son sort m'indiffère. Batman m'a volé ma famille, il est temps qu'il paie pour ses fautes."


Le plan se voulait simple pour nous, et compliqué pour nos ennemis. Après tout, Harley Quinn se trouvait en personne des deux personnalités criminelles les plus intelligentes de Gotham City. Deux génies qui connaissaient parfaitement les rouages de la manipulation et de la dissimulation. Nygma et Quinn ne seraient peut-être pas d'accords, mais l'idée était tentante. Quinn, d'après la rumeur, s'était mise de concert avec Catwoman, et Nygma, quant à lui, sortait enfin de son antre pour venir parmi les mortels. Pour qu'il vienne, c'est vraiment qu'il devait s'ennuyer. Qu'importe, il nous fallait nous mettre d'accord. Si on veut éliminer une menace, il faut déjà la tromper. Et c'est là qu'intervient le Cluemaster. D'un geste, tout s'éclaira : Il eut enfin la bonne idée qui devait permettre à Nygma et à Quinn d'avoir le temps nécessaire d'élaborer l'idée de la jeune femme.

"Je peux agir de sous-main. Disséminer des indices dans tout Gotham City qui inculperont d'autres criminels. Et Batman s'occupera d'eux. Nous, en attendant, nous pourrions nous préparer au projet de mademoiselle Quinn ci-présente. L'important serait d'occuper pendant suffisamment longtemps nos chers justiciers à diverses tâches tandis que nous pourrons gérer le chaos qui s'annonce. Nous pourrions même faire enfermer nos rivaux et gêneurs ... Quoiqu'il arrive, je me tiendrais dans le camps du Joker, et je n'offrirais très certainement pas mon aide à ce crétin de Pingouin."


Le Pingouin était un monstre, un animal dangereux. Ok, le Joker, ce n'était pas mieux, mais le Cluemaster préférait encore travailler avec le Clown qu'avec un maitre chanteur comme Cobblepot. Le Pingouin ne tenait jamais ses promesses, quant au Joker ... Il avait ses moments. Il fallait être plus prévisible que cela avec le clown mais c'était impossible. Quoiqu'il arrive, Arthur veut être là quand une balle pénétrera dans le crâne du Batman. Après tout ce qu'il avait fait à Arthur, ce ne serait que justice. La seule et l'unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'HOMME MYSTÈRE
Masculin Messages : 185
Date d'Inscription : 04/04/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Super Nerd / L'homme Mystère
☠ Relations conflictuelles :: ► J'avais un cancer au cerveau et ?
♣ Alliés : : ► De la vermine d'Arkham, mais personne ne m'égale.. Ha !
Edward Nygma
Edward Nygma
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptyMer 4 Déc - 16:06



A peine arriver que les gorilles clownesques d’Harley commencent déjà à menacer l’arriviste. Edward retire sa casquette pour présenter son visage à découvert et il lève ses bras, pour les redescendre juste après. Il est juste là, par simple curiosité maligne et surtout pour entendre la proposition du Doc Quinzell a à dire. Le Sphinx se met tranquillement dans son coin, sort un paquet d’Hollywood chewing-gum et il en mange un (non il ne propose pas ses chewing-gum lol) et il écoute avec attention.  Le comportement infantile du docteur Harleen Quinzel à tendance à exaspérer Edward. Elle prend même le temps de lui balancer une vanne. (Ha ha très drôle Harley). Edward pense qu’elle fait exprès pour l’embêter. Cette femme avec une énergie débordante, aussi agile, mais surtout très agité est incapable de rester sur place quelques minutes. Tout ce qu’elle semble faire est le comble de l’illogisme.

Il y a la parole verbale qui sort de sa bouche qui semble totalement désaxé avec le langage de son corps. Cette femme est la folie à l’état brut.  Heureusement qu’elle est au moins jolie à regarder, sinon le Sphinx considèrerait comme une véritable torture d’être en sa simple présence. Il écoute donc sa proposition, qui consiste à créer la plus grandiose énigme de tous les temps ? Voilà de quoi attiser un défi pour l’homme mystère. Edward hoche la tête en signe d’approbation, puis la revoilà partie sur un tout autre délire « JOKERLAND ?».  L’homme Mystère ne voit pas le rapport avec les énigmes. En bref, elle veut transformer Gotham City en un immense parc d’attraction pour criminel sans foi, ni loi ?

C’est donc ça son plan ?! Constate Edward qui pose sa main sur son visage par l’absurdité de son plan ? Mais pourquoi le Sphinx semble toujours aussi surpris par ses paroles ? Ah oui, il se souvient d’Harley qu’elle adore les électro-shocks ? Son esprit est comme de la bouillie de licorne à cause de ça. Néanmoins, Edward lui lance un vil regard, car il se dit dans son fond intérieur : Pourquoi ne pas l’appeler « RIDDLE LAND ? »

Après tout le thème n’est -il pas sur les devinettes ? Déjà ça sonne beaucoup mieux à ses oreilles et cela semble bien plus sérieux, qu’a l’image du prince des clowns. Mais soit ?! Il garde ses observations pour lui pour l’instant.

Ensuite, il écoute le plan de Cluemaster. Malgré sa dépression, la bête est toujours un excellent planificateur machiavélique. Toujours à vouloir faire porter le chapeau à quelqu’un d’autre, mais Edward doit le reconnaître, Harley a bien fait de l’inviter, car essayer de canaliser ses idées folle-dingue, c’est comme essayer de décrypter du Sumérien (une langue morte). Cluemaster est un peu une sorte de traducteur, mais ses motivations sont légitimes. Il veut le Batman et c’est là qu’il sort une idée grandiose digne de sa personnalité. Se faire CATWOMAN ? Alors là, chapeau mon gars s'écrie t-il dans sa tête ! Non, en faite ce n’est pas si génial que ça se rétracte la seconde d'après, car Edward le voyait venir avec cette idée de chasser Catwoman, mais Cluemaster a eu raison de le dire.

Catwoman est une cible très alléchante, même si c’est une chatte mal léchée et puis ce n’est pas garanti que Batman s’y intéresse. Edward pense qu’il faudrait vraiment faire quelque chose pour le faire sortir de ses gongs, mais quoi ? Le Sphinx reste silencieux durant toute la séance car il est pensif puis il dit soudainement :

The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) Batman-arkham-knight-riddler04-rcm992x0

- "Eureka mes chers camarades ?! Si vous voulez vraiment faire tomber Gotham et le transformer en Riddle Land (Oups… cela lui a échappé, il aurait dû dire Jokerland mais soit, le nom n’a pas d’importance.) :-)

Il faut faire tomber l’homme qui tiens les clés de la ville, BRUCE WAYNE… L’accuser de corruption ou de meurtre et le destituer de son poste de la mairie. Si le centre du système tombe, tout le reste tombera comme un effet de domino. Le chaos civile régnera et on s’attaquera à chaque faction de la ville G.C.P.D, les Justiciers, puis la cerise sur le gâteau CATWOMAN et BATMAN. "


The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) Sxaj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Féminin Messages : 35
Date d'Inscription : 12/11/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Criminelle et ex-psy d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Harleen Quinzel
Harleen Quinzel
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptyMer 4 Déc - 23:11

♥
The icing on the cake
ft. NOM Prénom
Gotham lui avait vraiment manqué. Il y avait dans cette ville quelque chose d'unique, d'hypnotique et de grisant. Un regard aux deux hommes qui se tenaient face à elle et Harley en était persuadé. Il n'y avait pas mieux que Gotham, pas mieux pour forger une ère de chaos, de sang et de rire. Une très longue tirade comme introduction et L'Harlequin attendit la réponse de la part des criminels. Sans grande surprise, ils la prirent de haut, en particulier notre ami poseur d'énigme. Harley ne se sentit pas blessé une seconde par ce qu'elle voyait. Si elle avait appris quelque chose aux côtés de son poussin, c'est qu'il valait mieux donner l'impression d'être idiot que de l'être véritablement. De plus, tout ça faisait partie du plan. Son attente ne fut pas longue, le Cluemaster fit le premier à répondre. Le sourire de la blonde s'agrandit, il était évident qu'elle pouvait compter sur lui. Sa haine pour le Batman était viscérale et il n'arrivait pas à contenir chaque élan négatif à son encontre. L'homme était précautionneux et voulait prévoir le chaos plutôt que sauter tête baissée.

Nouveau sourire que la jeune femme eut du mal à dissimuler. Harley avait évidemment un plan tout prêt mais il aurait été présomptueux de le présenter alors qu'elle avait devait elle, les deux plus grands génies criminels de la ville. Voire de plus encore. L'harlequin était peut être folle mais elle avait plus d'expérience dans le chaos que les deux hommes qui lui faisaient face. Elle n'avait pas prévu de rentrer dedans et c'est tout. Mais encore une fois, il valait mieux qu'elle se taise et qu'elle regarde. En réalité, ça valait plus pour le poseur d'énigmes que pour le maître des indices. Cluemaster était déjà remonté contre la ville et contre le Batman, il n'avait pas besoin d'être séduit par l'idée mais Nygma... Lui avait besoin de se voir dedans et de se rendre compte de l'opportunité qui s'offrait à lui. Dans le cas contraire, il était impossible de compter sur son aide. Parler avec le Sphinx était comme parler avec un enfant persuadé d'être le plus doué, offrez lui la possibilité de prouver sa supériorité évidente au monde entier et il fera n'importe quoi pour vous.

Harley fit une grimace lorsque Cluemaster proposa son plan. Cathy, appât ? Quelle idée idiote ! Pas parce qu'elle n'avait pas de sens mais parce qu'il n'y avait aucune chance que l'harlequin se serve de la voleuse. Mais encore une fois, elle ne dit rien, persuadé qu'il valait mieux écouter avant de répondre. Grand bien lui fasse, car Enigma répondit. Il semblait emballé par l'idée. Comme on dit les grands esprits se rencontrent, l'intelligence et l'ingéniosité de l'un chatouille celle de l'autre. Une nouvelle grimace de la part de la clown en entendant "Riddle Land". N'avait-il pas compris qu'elle faisait tout ça pour son Poussin et personne d'autre ? De plus Riddle Land sonnait vraiment complètement débile. Les deux gorilles d'Harley lui lancèrent un regard, sûrement attendant qu'elle donne l'ordre d'ouvrir le feu sur le poseur d'énigmes. Que nenni, quelque chose d'incroyable était en train de se préparer sous les yeux de la criminelle. Lorsque les deux hommes eurent terminés de parler, Harley se mit à applaudir, doucement. Elle était sincèrement impressionnée.

« Je vois que je n'ai pas toqué à la mauvaise porte!  » disait-elle en s'approchant dangereusement du Cluemaster.

Harley avait dans le regard cet air, cette étincelle de folie pour laquelle nombre de personnes ne se sentait pas en sécurité à ses côtés. Pourtant elle était loin d'égaler son pudding sur la question, il arrivait plus rarement qu'elle s'ennuie et décide de tirer à bout portant dans la tête d'un allié. Néanmoins, je mentirais en disant que vous êtes totalement à l'abri.  Il n'y avait plus grand chose qui séparait Harley de Cluemaster ... toujours ce sourire étrange aux lèvres et cet lueur dans le regard. L'harlequin vient poser une nouvelle fois son doigt sur le bout du nez du maître des indices, rictus clownesque figé sur son visage.

« Néanmoins ... ~  »

La docteresse Harley Quinn laisse planer le suspens. Elle aimait cette tension palpable. Elle ne savait pas si les deux étaient effrayés mais ils étaient tous les deux en attente, le regard figé sur ses lèvres rouges. Elle regardait le Cluemaster dans les yeux. Comment s'était-il retrouvé à travailler pour le Joker ? Il n'avait pas l'air aussi dérangé que les autres, au contraire, il avait presque l'air sain d'esprit.  D'un autre côté, un fou comme Edward Nygma arrivait à se faire passer pour quelqu'un de sain mentalement.

« On ne touche pas à Cathy ~  »

D'un bond en arrière, elle s'éloigna du cluemaster. Elle était de bonne humeur de voir qu'elle n'était pas la seule intriguée, amusée et tentée de mettre le chaos à Gotham. Elle finit par se mettre à rire doucement. Ils allaient beaucoup s'amuser, elle en était persuadé. Mais il fallait qu'elle reprenne les règles, elle était venu les chercher pour un job et non l'inverse. Ils ne l'avaient pas encore compris et elle ne le formulerait jamais ainsi, mais ils bossaient pour son projet. Pas pour le leur. Même si, tout le monde y gagnait au change !

« Vous venez de me donner l'idée d'un plan magnifique !  » commençait-elle doucement. « Le kidnapping est une excellente base ... Mais ce n'est pas tout ! Avant toute chose, on va braquer une banque ça servira pour plus tard !  » questionnait la blonde en tournant autour de la pièce, reprenant ses cents pas. « Il faut rendre fous nos copains justiciers, j'ai besoin de vos meilleurs énigmes et de vos meilleurs pièges afin de les tenir occuper le plus longtemps possible! Je veux que nos copains justiciers soient filmés pendant les énigmes et qu'ils soient obligés d'être vraiment vilains. Je sais que vous êtes capables de les forcer à enfreindre leur lois, hein ?  » disait-elle, ne perdant pas son rictus.

Harley s'approcha un peu plus de Nygma, son sourire s'agrandissant. « Une fois notre joli petit film tourné, le final : Votre Harley préférée est tuée par le Batman bouh bouh bouh ... Quelle surprise ce sera pour Gotham d'apprendre la nouvelle ! Presque autant que découvrir toutes les vidéos des petits crimes effectués par les justiciers !  » La jeune femme fit une pause, retenant un fou rire à la dernière minute.  « Mais si c'était que ça ! Non non non ! On va faire un tour à Blackgate et libéré quelques pauvres gars enfermés injustement ! Nos amis prisonniers vont se faire un plaisir de faire un sacré bordel à Gotham déguisés en leur nouveau messie : Le Joker ! Je vois d'ici la tagline "Déçu par Batman, je crois maintenant au Joker" !    » s'exclamait-elle en se contenant un rire. « Quand ils penseront que tout sera terminé, on annoncera sur la télévision de tout Gotham qu'on offre une récompense de 100.000 dollars pour la tête de n'importe quel policier, 1.000.000 pour celles d'un justicier ! N'importe qui peut participer !  »

La jeune femme voit son rire de plus en plus difficile à contenir. « Et enfin pour terminer, ce magnifique chaos de violence et de peur, des bombes ! De jolies petites bombes ! Mais ne vous inquiétez pas les gens n'auront rien quand elles exploseront, ils vont simplement... mourir de rire ! HAHAHAHAHA  » D'un seul coup, Harley se mit à rire. Un rire démoniaque qui rappelle son tristement connu compagnon. Elle avait tellement hâte de voir la ville devenir à l'image de son poussin. Complètement et sublimement fou.


KA-BOOM
Life is so boring, lemme give it some explosions ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Masculin Messages : 129
Date d'Inscription : 18/11/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Criminel
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Arthur Brown / Cluemaster
Arthur Brown / Cluemaster
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptyMer 4 Déc - 23:59

C'est alors que Nygma reprit la parole, fidèle à lui-même, il ne pouvait cacher sa petite personnalisation de la chose. Il se voyait déjà en souverain derrière le souverain, il se voyait déjà à la place du Joker. Mais personne ne peut supplanter le Clown comme ça, fallait être sacrément con pour s'en prendre à lui, et essayer de le détrôner. Non, en ce qui concernait le Joker, fallait attendre que ce dernier se lasse de ses joujous et après, il pourrait ensuite être neutralisé, même si je n'en voyais clairement pas l'intérêt. Le Joker avait beau être un dangereux meurtrier et un redoutable psychopathe, il ne fallait pas le sous-estimer, et puis, il faisait partie de l'âme de Gotham City. Un peu comme ces criminels comme Matt Hagen ou encore même Killer Croc. On pouvait dire ce qu'on voulait, mais Gotham avait quand même une espèce de folie furieuse, une folie capable de tout renverser si l'un d'entre nous le décidait. Mais moi, je faisais partie de la bande des nuls, des ratés, ceux dont les plus grands riaient de plaisir pour se moquer. Mais on allait leur montrer, des gars comme moi, comme Signal Man, Crazy Quilt ou encore même Lock-Up, on leur montrerait qu'on est pas des abrutis. Fallait juste qu'on se donne les moyens d'égaler les gros poissons. Réfléchissant à l'hypothèse Wayne, je me remémore ma dernière altercation avec lui, lorsque le Cluemaster n'existait pas. Il était là, à ma déchéance, lorsque je m'étais emporté. Triste état. Je réfléchis avant d'écouter Nygma, puis Harley qui indique qu'on ne devait pas toucher à sa Catwoman. Dommage. Elle aurait fait une bonne cible. Je n'aimais pas les chats de toutes manières, Catwoman était une garce, et elle prenait toujours un malin plaisir à foutre la merde là où on avait pas besoin d'elle. Fallait que je gère ce problème moi-même alors. Un jour. Mais on écarte alors le sujet, et on évite de s'attirer les foudres de la clownesque Harley. Toujours les lunettes sur les yeux, j'observe alors les deux protagonistes avant de reprendre d'une voix calme et empreinte de réflexion. J'essayais de me mettre en projection, de comprendre le fonctionnement des choses. Pour tout dire, j’extrapolais souvent mais cela avait un certain avantage d'en parler. On pouvait apporter quelques éléments nouveaux aux situations les plus compliqués. Je répondais à Nygma du tac au tac, je voulais aller plus loin dans son raisonnement, aller plus loin dans ses prévisions et ses idées. Et quelque part, il avait raison. Même si cela pouvait être suicidaire.

"Analyse. Soustraire Wayne de l'échiquier peut paralyser le GCPD. Avantage, cela peut-être une bonne diversion pour les flics. Défaut, cela peut passer en seconde main pour nos ennemis justiciers. Autre défaut, le maire est sûrement bien protégé. Un homme comme Wayne est surveillé tout le temps. Ce ne sera pas facile de s'en prendre à lui. Pas facile, mais pas infaisable. Wayne est une bonne cible, mais trop flagrante, et trop prévisible. Il faut penser plus méthodique et plus ... Simpliste. Pourquoi ne pas nous en prendre à Robin ?"


Excepté le sujet Robin, on ne pouvait pas dire qu'il y'avait beaucoup de candidats pour être dans notre ciblage. Quel homme ou femme de Gotham peut-être aussi important ? Des questions, toujours des questions. Observant Nygma et Harley, je devais me résoudre à abandonner le projet Catwoman. Quel dommage. Sa plus grand faiblesse et pourtant, on m'interdisait de l'attaquer. C'était comme s'empêcher de se sauver la vie. Mauvais idée. Bien, ce n'est pas grave, il y'avait bien d'autres justiciers que l'on pouvait attaquer. Réfléchissant une nouvelle fois, je me permets de m'adosser à l'un des murs en fonte de Lady Gotham. Pour tout dire, ce n'était pas si évident que ça de trouver la faiblesse ultime du Chevalier Noir. Le plus triste, c'est que le meilleur des indices était sous notre nez depuis le début, mais Catwoman était persona non grata, et si je voulais assurer ma survie auprès de la copine du Joker, alors faisons en sorte de ne pas compliquer les choses. C'est vrai quoi, à la fin ? Elle parlait de son nouveau plan, celui où elle passerait pour morte et où elle ferait endosser la faute au Batman. Une idée saugrenue mais qui avait le mérite d'être essayée. Même si parfois, on pouvait penser que c'était une redite. Certains criminels avaient déjà tenté de saloper l'image de Batman, mais ils avaient échoué. Il fallait donc jouer plus finement, être plus fin, et surtout, faire en sorte d'être les seuls à avoir les preuves. Les vérités. Elle riait tandis qu'elle exposait son plan. Elle riait, tout comme son célèbre compagnon, le tristement célèbre Joker. Deux cinglés qui faisaient la paire, mais j'arrivais quand même à rester en vie quand le Joker faisait des siennes. Observant avec un certain intérêt le délire de la jeune femme, une certaine partie au fond de mon âme me disait de fuir. Que ce plan puait vraiment, mais quelque part, j'avais une revanche à accomplir. Et le plus important, c'était de faire payer le Batman pour tout ce qu'il m'avait fait.

"Conclusion. Incriminer le Batman, le salir. Organiser une évasion à Blackgate, risqué, dangereux, mais pas impossible. Trouver quelqu'un d'important à kidnapper pour fausser la piste des détectives. Un travail laborieux, mais pas infaisable. Seulement si Nygma ne pense pas à son petit égo tout le long et on pourrait faire quelque chose de potable. Sans être trahi par nos lubies et nos erreurs."


Petite pique pour l'homme en vert. Après tout, lui, il était considéré comme fou, mais pas moi. J'étais sain de corps et d'esprit, mais Nygma, lui, avait un certain grain dans le cerveau. Il fallait d'abord poser les règles avant de commencer à travailler avec lui. La dernière fois, ça m'avait couté un bras cassé et une fracture de la mâchoire inférieure. Tout ça parce que monsieur ne pouvait pas s'empêcher de laisser une énigme aussi stupide que celle qu'il avait laissé pour Batman. Parce que monsieur Nygma manquait d'inspiration. Tu parles. Observant mes données, observant ce que Quinn disait et ce que Nygma disait. Il fallait peser les pour et le contre. J'avais un devoir moral, celui d'être celui qui dira stop aux conneries et à la folie, et à essayer de ramener les deux loustics sur la planète Terre, si on veut un tant soit peu que le plan se mette en marche. Je ne voulais pas les casser dans leurs trips à tous deux, mais si j'étais là, c'était aussi pour ramener la réalité dans cette conversation de cinglés. Je ne m'attends pas à ce qu'ils m'écoutent, mais j'espérais simplement leur mettre en tête qu'il y'a toujours un problème quand on prépare un plan : l'inattendu. Je regarde en direction de la jeune femme, d'Harley. Je savais ce que j'avais à faire. Après tout, je n'étais pas le Cluemaster pour rien. Je faisais ce que les indices de notre temps m'indiquaient de faire.

"Je réitère ma demande, Quinn. Je souhaite entrer dans le gang du Joker, et d'apporter ma contribution."

Cela peut paraitre suicidaire. Mais c'était bel et bien la seule alternative possible à tout ce qui arrivait à Gotham City. Autant choisir le camps de celui qui est capable de mettre le Batman en échec après tout ? Combien de fois le Batman s'était cassé les dents face au Joker ? Trop. Et ce n'était pas le Pingouin, ou encore même Double-Face, qui allaient mettre des bâtons dans les roues du justicier. Non. Parfois, la logique s'allie à la folie, mais c'est ce qui fait des génies non ? Un sourire sur mon visage, je me permets alors de lancer un petit regard à Nygma, qui devait se demander ce que je préparais. Nul doute, dans son esprit, il devait être déjà en train de préparer les plans derrière les plans des plans de derrière les plans, il se voyait déjà cinq six wagons en avance sur notre projet, sur celui de Harley. Mais et le Joker ? Quel était son plan ? Un homme comme lui n'en avait pas. Il n'en avait jamais. Il improvisait, comme un vrai maitre de cirque, un vrai maitre de spectacles.

"Après tout, il n'est point de génie, sans un grain de folie."


Je citais Aristote. Pas le meilleur des philosophes, mais ça faisait toujours son petit effet dans les soirées mondaines, du tout où j'étais présentateur télévisé. Une chose en amenant une autre, le braquage m'intéressait. J'avais besoin d'argent, et de me refaire une santé en terme de finances. Mes gadgets ne vont pas se payer comme ça, il faudra bien un peu d'entretien, et un peu de nouveauté. Observant mes deux interlocuteurs, j'attendais les réactions à mes conclusions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'HOMME MYSTÈRE
Masculin Messages : 185
Date d'Inscription : 04/04/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Super Nerd / L'homme Mystère
☠ Relations conflictuelles :: ► J'avais un cancer au cerveau et ?
♣ Alliés : : ► De la vermine d'Arkham, mais personne ne m'égale.. Ha !
Edward Nygma
Edward Nygma
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptyVen 6 Déc - 16:56

The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) Nikita-samartsev-riddler

Edward Nygma observe et remarque que les gorilles d’Harley lui lancent des regards menaçants. Le Sphinx n’étant pas en position de force, sent qu’il est en vérité juste là pour écouter les caprices délirant du docteur d’Harley Quinzell. Quoiqu’il lui dise ?

Il se demande en fin de compte, qu’est-ce qu'il fait là au final ?

Sachant qu’il est un électron libre et c’est encore moins un mercenaire avec lequel on ne peut pas l’amadouer avec de l’argent ou des avantages matériels ou même sexuel. Néanmoins, s’étant tout de même déplacé, il continue de mâcher son chewing-gum à la menthe.

Il écoute attentivement ce qui est dit comme un bon élève, sans oublier une miette entre Harley et Cluemaster.

A première vue, malgré ses pitreries grotesques, le plan de l’harlequin tient une route relativement logique pense le Sphinx. Elle est en faite bien plus futée qu’elle veut le faire croire…

De toute façon si elle était si débile, le Joker se serait débarrassé d’elle depuis de belle lurette après l’avoir brisé, mais étrangement, depuis aussi longtemps, elle est toujours là. Elle a donc un truc ? Joue-t-elle la comédie ? A-t-elle d’autre motivation ? Ou bien son obsession puérile pour le prince des clowns est comme une drogue, parque en réalité elle s’emmerde dans sa petite existence ?

Difficile à dire pour le Sphinx, mais rien ne l’empêche qu’il se pose des questions quant à ses motivations profondes.

Son plan, semble à la fois simple et logique. Cambrioler une banque ? Ah le bon vieux temps pense le Sphinx ; mais cela ne le motive pas plus que ça, car aujourd’hui tout peut se fait de manière numérique, que cela soit la finance internationale, ou même la cryptomonnaie. L’internet est le maître du monde et tout peut se faire sous anonymat, si l’on possède un minimum de compétence en cybersécurité, que l’on soit un flic ou un pirate. L’avenir c’est cela. Quant au cash ?  

Hum… la monnaie est traçable, mais de nos jours, ce sont les cartes de crédits qui nous intéresses. Puis il écoute la suite des opérations. Le Sphinx ne dit rien pour ne pas froisser ses camarades et surtout parce qu'on lui a rien demandé. (Quel salaud se Sphinx lol..)

Elle veut se faire buter par le Batman pour l’accuser de son propre crime ? Mais c’est totalement absurde pense le Sphinx. Certes, Batman prendra un sacré coup pour son code de conduite, mais la population de Gotham s’en fichera, parce que Harley Quinn est une psychopathe. Qui s’en souciera si Batman tue par mégarde une folle-dingue recherché ? C’est une erreur médiatique en soi, mais soit, le Sphinx garde ses observations pour lui, car rien n’est écris et E.NYGMA lui-même peut faire une erreur d’analyse. Quand au plan de faire sortir les criminels de Blackgate il s’en moque complètement. Pour lui ils manquent tous des compétences et ils sont hors de contrôle cela ne lui fait donc ni chaud, ni froid.

Mais ce qui intéresse le Sphinx c’est son rôle dans tout ça ? S’il a bien compris, son rôle consistera à poser des énigmes à des personnes sans importance, juste pour attirer l’attention ? A quelle fin ? Non, cela ne lui plaît pas du tout, car le Sphinx, veut vaincre des VRAIS Challengers d’une catégorie de personne supérieur, comme le plus grand détective du monde, BATMAN et toute personne intellectuellement perfectible à se mesurer à son intelligence subtile.

Il fait une grimace tout en mâchant son chewing-gum.

Il se dit dans sa tête perfide qu’il est le larbin de personne, ni maître, ni dieu ; contrairement à Cluemaster qui se soumet comme un toutou à sa maîtresse. L’homme Mystère a ses propres raisons et ses motivations. De plus, ce n’est certainement pas le Joker qui l’inquiète plus que ça. On ne soumet jamais le Renard contre une meute de loup, c’est bien connu. Le Joker est certes un génie du crime insaisissable, mais la ruse du Sphinx lui a toujours permis de sortir des pires situations, mais il garde toujours le silence et écoute Cluemaster qui planifie tout tout en mettant en garde Edward envers son égo.

Le Sphinx n’en pense pas moins de son ego, car il sait qu’il est le meilleur !  De plus, il ressent une certaine frustration de la pars de Cluemaster, pour ne faire la chasse à CATWOMAN. Peut lui importe la cible pour le Sphinx, Harley Quinn doit avoir ses raisons intimes avec la chatte pour ne pas la mettre dans l’échiquier ? Cela lui prouve juste qu'elle a finalement un point faible; mais a-t-elle assez d’autorité pour empêcher cela se dit le Sphinx ? Peut lui importe, car au fond il apprécie Selina Kyle, mais la cherché aurait pu être très amusant, dommage. Qui vivra verra...

Néanmoins, malgré toute ça désinvolture, il décide tout de même de jouer le jeu de la blonde pour voir jusqu’où elle peut aller ? Et si l’homme Mystère l’aide elle lui devra être redevable ? Ou pas ? C’est un risque à jouer. Il dit :

The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) 37
- Harley Quinn et Cluemaster…
Sachez que je suis tout de même ravi de vous revoir en bonne santé et de bonne humeur.

Quand est-ce qu’on commence ? Huhuhuhuhuhuhu...

Edward ricane et un sourire narcissique se dessine sur son visage, car rien ne garanti à personne la fidélité de qui que ce soit ! Le Sphinx semble très excité à les aider. La balle est dans le camps, Harley Quinn la chef d'orchestre avec toutes les conséquences qui iront avec...


The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) Sxaj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Féminin Messages : 35
Date d'Inscription : 12/11/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Criminelle et ex-psy d'Arkham
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Harleen Quinzel
Harleen Quinzel
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptyLun 9 Déc - 20:17

♥
The icing on the cake
ft. NOM Prénom
« Oh oui !!! Robin ! Mister J va adorer la référence !    » s'exclamait-elle en sautillant.

Elle s'amusait bien plus que prévu. Ces deux criminelles s'annonçaient être bien plus amusant et réceptifs que ce qu'elle avait prévu. Harley n'était pas fan de la torture, elle n'avait pas prévu de les forcer à collaborer avec elle. Un projet comme le sien nécessitait un minimum de volontariat de la part des participants. La blonde ne pouvait pas se préoccuper de tout ce que faisait son équipe alors qu'elle devait en même temps préparer une évasion aussi grande que celle qui arrivait. Ironiquement, le chaos nécessitait une part de maîtrise pour fonctionner. Le Chaos était un concept intéressant, passionnant quand on y pensait. Renverser toutes les règles, tous les repères et toutes les attentes d'une société. Détruire jusqu'à son fondement propre quelque chose d'aussi bien ancré. Le chaos était loin d'être simple à achever, c'est pour ça que toutes les tentatives du Joker furent applaudit et saluer.  Ou bien maudit. Parce qu'il réussissait l'impossible, un homme suffisait à tout transformer. C'était ce qui était si beau. Les cartes étaient redistribués et tout le monde avait ses chances de briller dans le bordel. Plus d'étiquette sociale, plus d'attentes, rien ... Uniquement une ville entière où tout le monde ou presque est mis au même rang.  Il n'y avait pas mieux que Gotham, pas mieux pour forger une ère de chaos, de sang et de rire.

Plantée face aux deux criminelles, Harley ne pouvait pas s'arrêter de rire. Elle riait encore et encore. Son plan était parfait dans sa tête. Elle imaginait déjà les rues en feu, les pauvres de la ville qui tentent le tout pour le tout et s'attaquent à leur propre "justiciers" afin de sortir de leur misère. Elle imaginait le G.C.P.D dans l'incapacité de faire appel à des criminelles, face à leur dualité entre leur quête de "justice" et devoir de maintenir l'ordre.  Les gorilles de la jeune femme restaient impassibles comme habitués à un excès de folie qui arrivait de temps à autre. Mais comment lui en vouloir ? Elle était heureuse en ce moment, et avait de grands projets pour cette grande ville. On pouvait lire sur son regard, dans sa gestuelle, qu'elle était dans son élément. Gotham lui avait affreusement manqué, elle était comme à la maison ici. Et bientôt sa maison allait s'agrandir et s'étendre à tous les quartiers pourris.

« HAHAHA... Hum. Excusez moi ! Revenons à nos affaires !   » se reprit-elle, gardant toute même un petit sourire au visage.

Cluemaster reprit la parole, faisant une sorte d'état des lieux du plan de la blonde ! Beaucoup de part d'ombres et d'incertitudes dans ce plan mais ça faisait partie du fun, non ? Il n'y aurait aucun intérêt si  tout était sûr de se faire comme prévu. Harley comptait bien s'amuser aussi et passer l'un des moments les plus drôles de toute sa vie. Il fallait du challenge, des ennemis, des contre-temps... Sinon autant simplement faire sauter le commissariat du GCPD et... Attendez. Le visage de la jeune femme s'illumina une nouvelle fois. Son esprit fumait et ne voulait plus s'arrêter. Elle avait tant de plans et d'idées pour les faire arriver. Tant d'envies qui se contredisaient et se chevauchaient. Mais elle voyait de plus en plus clair sur la manière dont devait se dérouler les choses. Sûrement l'influence du génie du crime qu'était Mister J. Elle n'avait pas pu partager ses idées lorsqu'il préparait ses plans mais elle l'avait toujours accompagné, elle avait aussi appris. L'effet de surprise, le plan caché dans un plan, la carte maîtresse. Harley avait appris à échafauder des plans avec le maître dans la discipline.

« Robin est un excellent dindon pour cette farce ! Gardons la !  » commençait-elle, la tête dans ses pensées. « Et... Hum ?  »

Le regard d'Harley croisait celui du Cluemaster. Cet idiot venait de lui faire oublier la suite de sa phrase. Le visage de la jeune femme se renfrognait. Ne pouvait-il pas attendre qu'elle est finie avant de l'interrompre ? Comment pouvait-il être aussi malpoli ? Mais elle ne lui en tiendra pas rigueur. Simplement parce que la raison lui arracha un nouveau sourire.  Le petit maître des indices qui revient à la maison. Harley franchissait les quelques mètres qui la séparait du maître des indices. L'harlequin tournait autour du jeune homme, le jaugeant du regard, comme un jauge un morceau de viande sur un étalage. Ou bien, un légume dont on essaye de savoir s'il est assez mûr.  

« Hum... je ne sais pas.  » commença Harley Quinn d'un ton taquin. « On a un dress code assez strict, j'ai peur que tu ne sois pas assez ... Coloré ! HAHA !  »  

La docteresse laissait filer un petit rire. Elle se reprit assez rapidement. Blague à part, il était une meilleure idée de l'avoir avec eux que libre comme l'air. Il serait plus facile à contrôler. Harley était pensive pendant quelques secondes, lançant des regards insistant au maître des indices. Un homme comme lui devait préparer quelque chose ? Avait-il dans les idées de la trahir ? Non, il était insignifiant. Il ne représentait un danger pour personne. Ni pour Mister J, ni pour elle-même.  Son regard se changea une nouvelle fois, elle avait pris sa décision. Elle tendit sa main en direction de l'homme. Pas pour qu'il la serre non, mais pour qu'il lui baise la main. Elle attendait. Les gorilles de la jeune femme aussi, la main sur leur gâchette.

« Bienvenue à bord, Cluemaster ~  »

Rentrer dans le gang du Joker voulait dire entrer sous les ordres de Harley. Elle voulait tout de suite montrer sa domination envers l'homme. Rien de personnel évidemment mais c'était inévitable. Les hommes de main, qu'importe leur intellect, leur force, leur statut, étaient en dessous de leur maître. Et dans le cas précis leur maîtresse. Harley était sûrement une boss plus agréable que le Joker mais la sous-estimer était une erreur. Elle était folle et pouvait tout aussi bien se débarrasser de vous pour une phrase disant du mal de son poussin ou un manque de respect évident envers sa personne. Si Cluemaster désirait vraiment rejoindre le clan de Joker, il devait montrer ses respect à sa reine. Il n'y avait pas d'autre choix.

L'attention de la jeune femme se tourna vers le Sphinx. Il venait d'accepter le plan. Un sourire se dessina sur le visage d'Harley mais son esprit n'était pas complètement dupe. Elle devait se méfier de lui. Il n'était pas comme le Cluemaster, il n'avait pas grand chose d'autre à gagner qu'un boost d'égo. Harley ne lui pouvait pas encore lui faire confiance, pas avant d'être sûr que sa folie parlait avant son cerveau. « On commence maintenant mon cher ! Et c'est à toi que je confie le premier boulot !  » disait la blonde, sourire aux lèvres. La jeune femme sortit son revolver, jouant avec tout en parlant. « J'ai besoin que tu commences à mettre en place le gros jeu pour nos amis costumés ! Quelque chose qui les tiendra occupés pendant longtemps, j'ai besoin de tes meilleurs énigmes. Le Batman va forcément venir nous arrêter et je compte sur toi pour que même lui n'arrive pas à résoudre des petits pièges. Mon poussin et moi pouvons te fournir ce dont tu as besoin, demande et le père noël passera te rendre une visite ~  »

Harley s'approcha un peu plus de Nygma, son sourire s'effaçait doucement. « Qu'on soit clair, tu ne fais rien tant que je ne t'ai pas demandé de le faire.  » La jeune femme fit une pause, remontant doucement son revolver en direction d'Enigma. « C'est très important pour moi, je veux voir Mister J heureux. Je ne voudrais pas devoir t'envoyer rejoindre Robin quand on en aura finit avec lui...   » le jeune femme souriait, un sourire menaçant. Le revolver d'Harley finit sa course contre la tempe de cette dernière. Sans vraiment hésiter, elle appuie sur la gâchette. La chambre est vide, seul le clic résonne dans la pièce. « Boom! Et ta jolie cervelle finit en puzzle HAHAHAH !  »

La jeune femme se mit à rire une énième fois. « Mais je peux compter sur toi pour préparer "Jokerland", pas vrai ?  » Question rhétorique puisque Harley n'attend pas de réponse. Elle s'éloigne du poseur d'énigme. Tournant son attention sur le maître des indices. « Quant à toi, on a un braquage à organiser !  »

Se recoiffant un peu en laissant filer cette phrase, Harley concluait toute sa mise en scène par un tonitruant.

« Est ce que ça va vous va ?    »


KA-BOOM
Life is so boring, lemme give it some explosions ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Masculin Messages : 129
Date d'Inscription : 18/11/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Criminel
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Arthur Brown / Cluemaster
Arthur Brown / Cluemaster
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptyMer 11 Déc - 14:00

Beaucoup de gens confondent encore l'Homme-Mystère avec le Cluemaster. Si certains pensent que les deux sont identiques, tout est faux. Edward Nygma était un dieu vivant de l'énigme, un homme qui insufflait son savoir et sa supériorité intellectuelle aux abrutis de cette ville, et ils en payaient souvent le prix cher. Edward Nygma était un homme trè intelligent, mais cette dose d'intelligence le plongeait aussi dans la folie. Les hommes trop intelligents ne peuvent pas supporter de pareilles charges dans leurs cerveaux, et un moment donné, cela craque. C'est ce qui était arrivé à Nygma, dans son subconscient, il se voyait tel un Oracle, tel le Sphinx de la mythologie avant de dévorer l’imbécillité crasse des gens qui nous entourent. Quant à moi, je n'étais que le Maître des Indices, un homme, tout ce qu'il y'a de plus banal, qui semait des indices évidents sur les lieux de crimes, afin de mener les gens à réfléchir sur mes crimes. Cependant, les gens sont stupides. Les gens sont des abrutis en puissance, et nous ne pouvons pas croire que les gens peuvent être intelligents, pas dans une époque comme la nôtre ou télévisions, jeux débiles et appâts du gain assouvissent l'homme. L'homme a cessé d'évoluer après tout. La conscience humaine n'est rien d'autre qu'un phénomène physique, un peu d'électricité stimulant les synapses du cerveau. la chair n'existe que pour confirmer ton existence, tout comme ce doute, ce doute qui t'étreint en ce moment. L'homme n'est plus qu'une larve, agonisante, dans un monde qui s'auto-détruit, et dans sa folie, nous ne le voyons pas. Seuls ceux qui disposent d'un cerveau survivront à ce qui viendra dans le futur. Le Maître des Indices n'était qu'un homme, mais un homme brillant, après tout, Nygma avait voulu de lui dans ses épopées, et le duo avait souvent travaillé de concert. Et c'est pour ça que les deux êtres les plus intelligents de tout Gotham City étaient là ce soir, en compagnie de la personnalité féminine la plus dangereuse de tout Gotham. J'esquisse un sourire quand elle me reprend dans la bande du Joker. Pour tout dire, je ne serais pas parti sans avoir décidé de mon plein chef, d'entrer dans sa bande. Venais-je de vendre mon âme au Diable ? Je l'avais déjà vendue en perdant ma fille et ma famille, et j'avais sombré dans le démon de la boisson. J'avais tout perdu, alors qu'importe mon état. Boire me faisait oublier, mais ce travail dans l'équipe du Joker pouvait s'avérer être intéressant, vraiment. Un challenge pour le retour du Cluemaster dans l'underground de Gotham City. Nygma, lui, garde sans doute son indépendance, à cause de son ego, sûrement. C'est alors que la jeune femme décide de me donner mon premier assignement. L'idée était simpliste, mais après tout, pourquoi chercher compliqué ? Les héros aiment toujours partir dans des raisonnements foireux, autant leur donner l'illusion qu'il y'a quelque chose de plus dangereux derrière ce petit jeu que je proposerai. Observant la jeune femme derrière mes lunettes, je répond directement.

"Solution trouvée. Un jeu de pistes dans tout Gotham City pour brouiller et distancer nos ennemis. Tandis que les indices seront sous leurs yeux, nous opérerons sans qu'ils ne comprennent notre petit jeu."


L'idée était simple : Balader nos chers ennemis de quartier en quartier le temps que Nygma et Quinn fassent leurs petites affaires. Je me devais d'organiser la distraction nécessaire pour empêcher les problèmes d'arriver, et surtout, ne laisser aucune possibilité de retrouver nos complices durant l'opération. Si Harley Quinn voulait son Jokerland, je serais bien idiot de la laisser échouer. Si elle réussissait alors le Batman échouait, et il paierait pour ma Stéphanie ... Oh oui, il paierait de m'avoir fait perdre ma fille, ma famille et mon bonheur. Je serrais le poing à cette pensée. Nygma rejoignait alors l'équipe désormais, mais il n'avait toujours pas dit s'il rejoignait le Joker. De ce que je savais, lui et le Pingouin étaient très liés en terme d'amitié, et Cobblepot appréciait énormément le Sphinx à cause de son intelligence et de sa classe. Il était possible que le Sphinx veuille jouer dans les deux camps. Je ne peux pas lui jeter la pierre. Mon regard se porte alors sur l'homme-mystère. Ma question paraîtra sûrement simpliste pour lui, mais c'était surtout pour Harley Quinn. Et puis, je faisais une fleur à mon vieil ami. Après tout, nous avions travaillé ensemble, et je connaissais son mode de pensée unique. J'emboitais le pas à Quinn, et je me permettais de prendre la parole à nouveau.

"Nygma. Tu sais sans doute que ce n'est pas un jeu, et que tu vas le prendre quand même de cette manière. Mais ... Laisse-moi te poser une question. Est-ce que tu es prêt à suivre le Joker si un jour, il faudra prendre un camps ?"


Je connaissais déjà la réponse à la question. Mais je tenais à être sûr de ce qu'il allait dire. Harley n'était pas une femme que l'on pouvait tromper et arnaquer, et encore moins le Joker. La trahison n'était pas dans le langage du Joker, mais je tenais quand même à ce que les choses soient claires pour nous tous. Nygma et Quinn voyaient ce plan comme un jeu monstrueux, comme le moyen de rire et de faire un maximum de bordel en un temps limité, mais moi, je voyais la chose de manière très différente. Ce serait mon challenge pour montrer mes talents à la jeune femme. J'étais quand même en compagnie de grands criminels, alors que je faisais partie de l'équipe des ratés, comme Kite-Man ou encore Lock-Up, des criminels qu'on ne prenait même pas à la hauteur des enjeux de cette ville. Le Sphinx se voulait être la Suisse, il voulait être neutre, qu'on ne l'emmerde pas avec nos petites batailles d'egos démesurés. Mais Gotham City change, et la confiance, il fallait la gagner et se l'assurer. En assurant mon appartenance au gang du Joker, je venais de tourner le dos à tous les autres gangs de la ville. Rien à foutre. En y réfléchissant, il y'avait pas mal de petites choses à établir pour que le plan marche comme nous le voulions. J'espérais simplement que tout ça en vaille la peine.

"Je peux établir un jeu en deux jours si j'ai les moyens. Une semaine si je bosse sans et en solo. Cela dépend de ce que tu me donnes comme ressources, Quinn."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'HOMME MYSTÈRE
Masculin Messages : 185
Date d'Inscription : 04/04/2016
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Super Nerd / L'homme Mystère
☠ Relations conflictuelles :: ► J'avais un cancer au cerveau et ?
♣ Alliés : : ► De la vermine d'Arkham, mais personne ne m'égale.. Ha !
Edward Nygma
Edward Nygma
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) EmptyVen 13 Déc - 9:47

The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) Tumblr_o9aunhDXWH1tgo8o0o1_640

Après le discours et les ordres illogiques du docteur d’Harleen Quinzell et sa fumeuse théorie du chaos. Le Sphinx ricane, car à l’origine le Chaos ne demande aucune théorie, aucun plan, aucune règle, aucun effort, c’est juste le chaos.  Chercher à y réfléchir est un paradoxe en soi.

Néanmoins, pour une fois, Harley osa se rapprocher du Sphinx, car après tout depuis le début, elle a toujours gardée ses distances ? Pourquoi ? Peut être est-ce elle qui a peur d’Edward qui pourtant ne s’est jamais montré menaçant, ni malpoli. Surtout que physiquement parlant, elle est bien plus forte que lui.

Le Sphinx a senti le pistolet froid se coller sur sa tempe. Il savait que l’Harlequin ne lui fessait absolument pas confiance et elle avait raison sur ce point. Le Sphinx se dit qu’elle devrait peut-être plus se fier à son intuition féminine plutôt que ça raison masculine pour une fois. Néanmoins, il trouve cela très drôle de la voir essayer d’imiter son cher amant, le prince des clowns.

Combien de fois à l’asile d’Arkham le Joker a joué des mauvaises tours à Edward ? Que cela soit des blagues foireuses comme mettre de la mort au rat dans ses plats ou bien se faire planter sur les côtes jusqu’à qu’il finisse à l’infirmerie en sang et en douleur.  Quant à lui mettre un flingue sur sa tête cela ne lui provoque ni panique, ni peur, ni inquiétude. Peut être qu’au fond Edward Nygma n’attends que ça, que quelqu’un soit capable de lui faire sauter littéralement la cervelle ?

Après tout bien avant tout cela, le Sphinx a extrêmement souffert à la suite d’un cancer qui lui a rongé le cerveau. Les mots de tête, le désespoir, la dépression, les pleurs et même la culpabilité d’en finir une fois pour toute avec la vie ; ce genre de pensé lui à traverser l’esprit, plus de mille fois. Une véritable torture pour tout être vivant. Alors, qu’est-ce qu’une balle dans la tête ? Une mort propre et rapide. Harley Quinn lui rendrait service aux finales.

Un sourire se dessine à nouveau sur son visage, comme un homme perdu qui lui supplie de tirer. Le Sphinx plongea ses yeux au fond de ceux d’Harley et ce qu’il voyait était très loin de l’être que l’on appel le Joker. Voilà ce que le Sphinx lui communiqua par son regard. Parfois, il suffit d'un profond regards pour lui exprimer la vérité dans son subconscient :

Spoiler:
 

Sais-tu quelle est la différence entre le Joker et Harley ?
Spoiler:
 

Ce que voit le Sphinx au fond de ses yeux bleue, c’est qu’elle a une âme. Une étincelle de vie qui l’anime, quelque chose que l’on appel un esprit pour les plus mystique d’entre nous. Le Sphinx ayant côtoyer la mort avait ce dont de voir dans le cœur des hommes et des femmes.

Bien plus ce qu’une personne normale accepte de se voir en elle-même. Harley Quinn a beau être une criminelle violente, elle avait une âme ! Avant toute cette folie, elle était une personne bonne, prête à aider les gens, même si elle est excentrique. Harley Quinn peut être sauver d’elle-même et c’est ce que Batman doit croire. Sa seule véritable folie est son aveuglement de croire en l’amour.

Mais le Joker lui c’était tout l’inverse d’elle, il n’avait pas d’âme telle est le secret de sa folie. Jamais le Joker ne l’aimera malgré toute sa mascarade ou son jeu à la Jokerland. Tout comme des types pourris comme le Black Mask, Ra's Al Ghul, Lex Luthor ou le Pingouin qui sont des ordures de la pure espèce. Les hommes comme ça, il ne faut rien y attendre, ils sont l'enfer de l'humanité. L’amour ? Cela n’existe pas, pour eux, sauf pour manipuler et y gagner un avantage.


C’est à ce moment que le Sphinx a compris après avoir plongé son regard dans ceux d’Harley que la jeune femme vie dans une totale illusion qu’elle se fait du Joker et de la réalité de Gotham City. Elle est prise au piège dans son propre jeu et ses fantasmes.

Puis enfin, Harley décide d’appuyer sur la détente du pistolet et un simple clic se fait retentir.

Le Sphinx à ce moment-là dirige son regards sur la poitrine très provocante de la blonde. Quitte à mourir se dit le Sphinx ? Autant regarder l’une des plus belle choses de la création ? Le corps sexy d'une femme. LOL


Le Sphinx rigole, car rien n’est sorti et il n’est pas mort.

Cluemaster se met à parler et à poser une question à E.Nygma. Le Sphinx dirige son regard vers son collègue et il lui dit.

- "Mon cher Cluemaster, j'ai bien compris le désir d'Harley. Ridd.. heuu.. Jokerland !

Sache que je ne ment  jamais, néanmoins, je ne suis pas obligé non plus de dire toute la vérité !

Ici il n'est pas question de ce que moi j'en pense.... Huhuhuhuhuhuh.."


Le Sphinx fait un clin d’œil.


The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) Sxaj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)   The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

The icing on the cake (pv Cluemaster & Nygma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Old Gotham :: Lady Gotham-