Imaginez le Mythe de Gotham City




Lady Shiva

Poison Ivy

Bronze Tiger

Mr Zsasz

Ra's Al Ghul

Dollmaker

Silence

Le Ventriloque

L'Effaceur

Duela Dent

Warren White

Carmine Falcone

Catgirl

Magpie

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Batgirl

Spoiler

Talon

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan
Derniers sujets
» Batman Triumphant
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 23:34 par Alexander Knox

» Diablo IV
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 23:31 par Joker

» Absence
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 20:19 par Lysander Spencer

» Teyolia
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 19:22 par Invité

» Remains of Hell
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 17:52 par Invité

» Personnages attendus !
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 17:44 par Bruce Wayne / Batman

» Like the old times (pv pudding)
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 16:29 par Joker

» Carnet de Blaze
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 15:29 par Angelica Blaze

» Ainsi meurent les animaux [Dinah]
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 14:24 par Dinah Laurel Lance

» Jeu de dupes (P.V Lysander)
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 13:10 par Selina Kyle / Catwoman

» Casino Gomorrah : Réouverture Prochaine
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 12:31 par Benny Smiles

» Blabla
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 12:24 par Deacon Joseph Blackfire

» Garde la foi, Gotham
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyHier à 12:24 par Deacon Joseph Blackfire

» Concours de votes #1 {Novembre 2019}
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyMer 20 Nov - 22:09 par Selina Kyle / Catwoman

» Film "Joker" 2019
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyMer 20 Nov - 17:03 par Oswald C. Cobblepot

» Le puzzle s'assemble ...
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyMer 20 Nov - 13:44 par Arthur Brown / Cluemaster

» Astral travellers [Pv Jericho]
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyMar 19 Nov - 21:43 par Jericho

» Groupes de Gotham Pub
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyMar 19 Nov - 18:50 par Gotham City

» Comment gagner des points ? Système de réputation
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyMar 19 Nov - 18:50 par Gotham City

» Questions récurrentes
Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyMar 19 Nov - 18:48 par Gotham City


Partagez
 

 Métallique dissonance (P.V Phi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Mew-Mew
Féminin Messages : 1469
Date d'Inscription : 24/12/2018
Localisation : Principalement l'East End et les antres à riches

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Voleuse émérite
☠ Relations conflictuelles :: ► Harvey Dent, Oswald Cobblepot, Batman, Joker, Carmine Falcone, Ibanescu
♣ Alliés : : ► Slam Bradley, Gwendolyn Altamont, Spark,
Selina Kyle / Catwoman
Selina Kyle / Catwoman
MessageSujet: Métallique dissonance (P.V Phi)   Métallique dissonance (P.V Phi) EmptySam 21 Sep - 12:38

Can't stop me nowUn agent & Catwoman Les plus belles histoires commencent généralement par il était une fois. C'est en tout cas ce que certains parents vous feront croire, ou bien les hommes et les femmes qui auront une apparition dans votre existence. Des belles paroles, du bon geste pour ensuite mieux vous tordre le cou quand vous serez en train de vous pâmer d'extase dans ces sentiments factices. Moi, j'ai préféré les remettre en doute, de vivre ma propre histoire en utilisant comme je le souhaite les gens qui veulent entrer et espérer me soutirer mon âme. Chose que je mets encore en exergue ce soir, en sautant de toits en toits pour atteindre mon but, le Grand Hotel. Tant de flagorneries, tant de petits objets de luxe qui attendent que je les cueille de mes vifs doigts.
Même si, en réalité, je ne viens pas pour cet étalage entier de beautés encagées. Je ne viens que pour un contrat, une aide que je dois donner à ce pauvre Jerry Benz, descendant d'une famille juive fourvoyée durant l'invasion nazie en Pologne. Il ne veut pas récupérer un bijou, ni un tableau non. Il veut récupérer un carnet où les noms de nombreux membres d'un ordre ont été consignés. Un ordre secret, et comment vous dire que ... j'aime les secrets. Bien plus que les bijoux, quand ceux-ci ont un certain impact sur de vilaines personne se croyant dédouanées de leurs petits vices.
J'entre donc dans ce palais, dans ce lieu où se tient cette magnifique vente aux enchères de biens venant de ce millionaire dont le nom m'a échappé depuis. Les invités, tous si bien vêtus, sont déjà en train de lorgner sur quelques biens attirant leur oeil de matérialiste. Vêtue de ma robe courte noire, en one shoulder, dévoilant autant mes longues jambes que mes blanches épaules, j'avance de ma démarche féline au milieu des convives. Sûre de mon plan, de tout ce que j'ai mis en place pour obtenir l'objet de mes désirs.

Je le vois, caché au milieu de beaux stylos, de matériel de bureau ouvragé et de lettres appartenant à des auteurs que je reconnais à l'écriture. Du Voltaire ici, du Sartre par là. Et ce carnet, scellé par de la cire sur laquelle un sceau a été apposé.
Métallique dissonance (P.V Phi) LACRE_HERALDICO_MENU
Mes doigts glissent contre la vitrine, doux mais impérieux dans le geste en direction du fameux carnet. Je l'ai, je le garde. Et quel meilleur moyen de l'avoir qu'en mettant littéralement le feu aux poudres, grâce à cette réplique en tout points parfaite de Toutain. La statue explose et laisse échapper une épaisse couche de fumée déclenchant une panique générale. Moi, je ne bouge pas, m'armant simplement de ma griffe en diamant pour découper le verre et m'emparer du fameux carnet. Ainsi que d'un des stylos, je ne peux pas m'en empêcher. L'alarme fuse, la brume s'épaissit, personne ne me voit changer de costume et subtiliser ces deux objets. Ces idiots ne savent pas qu'il s'agit là d'un subterfuge mer servant dans ma fuite. Dommage en tout cas. Je voulais essayer ces petits fours au saumon et boire une dernière coupe de champagne avant de décamper. Mais je sais pertinemment que je n'étais pas la seule à vouloir ce carnet.
Fuyons tant qu'il est encore temps donc, avant que des policiers et des personnes malintentionnées ne viennent me courser.

:copyright: Crimson Day


Love is exorcised
Le dîner est servi. Je lèche tes lèvres, parce que j'aime leur saveur. Oh est-ce que je te gène ? As-tu peur de ce que tu appelles la folie ? Mais qui est réellement normal, et qui est réellement fou ?  •°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Agent de la D.C.M
Féminin Messages : 24
Date d'Inscription : 07/08/2019

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Agent de la DCM
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Phi / Alma Thomson
Phi / Alma Thomson
MessageSujet: Re: Métallique dissonance (P.V Phi)   Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyMar 1 Oct - 21:20

Qu’il est épuisant de vivre dans le mensonge.
De devoir réfléchir à chacun de ses mots, chacun de ses gestes, de devoir se rappeler de sa “vie” montée de toute pièce, de faire extrêmement attention à ne pas se contredire. Tout ceci dans le but de maintenir sa couverture.
N’étant pas de nature sociable, les journées de travail étaient rudes pour Phi, l'agressivité passive de ses collègues n’aidait pas, ils semblaient même déteindre sur son caractère.
Heureusement, il y avait ses virées nocturnes pour lui changer les idées. Elle errait dans la ville, principalement pour explorer et se familiariser avec l’endroit. Elle espérait également tomber sur quelque chose d’intéressant.
Cela était déjà arrivé, elle avait fait la connaissance d’une jeune femme intéressante mais désagréable. Cette rencontre lui avait également fait comprendre que la ville avait beaucoup de choses à cacher.

Ce soir-là, Phi découvrait le centre-ville. Un endroit vivant, peu importe l’heure du jour ou de la nuit. De l'animation et de la lumière. Chaque coin de rue était couvert d'une lumière artificielle, provenant de panneaux, néons et autre affichage. Une lumière bleue douloureuse, assaillant les yeux de Phi.
Soudain, la voix de son opérateur lui apporta la meilleure nouvelle depuis sont arrivée à Gotham.
Une opération pour l'organisation.
Pas de couverture, pas de mensonges, pas de contact sociale. Juste Phi, son fusil et son couteau.
Une vente aux enchères était en cours, mettant à jour un grand nombre d'objets en possession d'un milliardaire excentrique, dont certains étaient possiblement magiques et dangereux.
Comble de la chance, l'objectif n'était qu'à quelques pâtés de maison.

Un hôtel, l'un des endroits les plus simple à infiltrer.
Celui-ci était de grande taille, un véritable immeuble de plus d'une vingtaine d'étages, un établissement de luxe.
Rien de plus simple que d’y entrer, tel un client quelconque. Il suffisait ensuite d'analyser l’agencement du lobby et de trouver une entrée du personnel.
La tâche était presque infantile grâce à l’aide de son partenaire, lui indiquant la route à prendre et s’occupant des quelques caméras de surveillance.
Cet hôtel était à la pointe de la technologie, les clients pouvaient uniquement emprunter les ascenseurs pour se déplacer d’un étage à l’autre. L'accès aux escaliers et autres zones privés étaient bloqués par des portes automatiques déverrouillables à l’aide de cartes magnétiques, cartes en possession des employés.
La solution était donc simple: attendre patiemment le passage d’un employé dans l’entrée, le suivre jusqu'à une de ces portes et se faufiler discrètement derrière lui.

A cet instant, Phi sortait de la légalité, elle ne pouvait pas utiliser sa couverture du FBI, elle devait rester inconnue. Une chose simple, elle devait simplement cacher son visage.
Elle sortit donc un masque de sa longue veste. Une sorte de masque à gaz noir, lui couvrant la totalité de la tête. Vue de l’extérieur, sa visière était légèrement trouble, ne laissant apparaître que la silhouette de ses yeux. Le masque couvrait donc ses cheveux et sa tête, elle termina sa transformation en enfilant la large capuche de sa veste.

L’employé qu’elle suivait semblait être dans un état avancé de stress et de fatigue. Il ne remarqua pas que quelqu’un le suivait depuis quelques minutes.
Phi le suivait depuis 3 étages, le reste du personnel semblait utilisé d’autres ascenseurs de service car les couloirs étaient déserts. Une autre aubaine.
Puis arriva le moment ou Phi dû se séparer de son guide. Elle ne pouvait malheureusement pas le laisser partir, elle avait besoin de sa carte. L'individu étant, bien sûr, plus grand qu’elle, elle s'approcha rapidement de lui par l’arrière et se jeta contre son dos. Elle passa son bras gauche autour du cou de l'employé, prenant soin de placer le creux de son coude au niveau de la trachée de l’homme avant de coincer sa main gauche entre son avant bras et biceps droit. Sa main droite était appuyée contre le crâne de l’homme tandis que son coude droit était plaqué dans son dos.
Une prise lui permettant de compresser les côté du cou de la victime tout en épargnant les voix respiratoires. En refermant son bras gauche, elle bloquait le flux sanguin des veines carotides.
L’homme tenta de se débattre quelques instants avant de s'effondrer, inconscient.
Phi s’empressa de prendre sa carte avant de jeter l’homme dans un bac à linge sale au milieu du couloir.
Elle pu alors continuer son chemin, montant les derniers étages rapidement.
Tous les objets de la vente étaient disposés dans la salle des enchères, au milieu de la foule présente pour l'évènement. Phi ne pouvait pas simplement se présenter dans la salle, non, elle allait couper l'électricité de l’étage et se faufiler dans le noir pour prendre ce dont elle avait besoin.

Cependant, son plan n’allait pas se dérouler comme prévu.
Une alarme. Signe d’ennuie pour Phi. Un véritable incendie était possible mais peu probable, il risquait tout de même d'abîmer les objets ou de compliquer sa fuite. La réponse la plus simple était que Phi n’était pas la seule à vouloir voir les objets de plus près. Après tout, rien de mieux qu’une bonne panique pour vider un lieu. Elle savait que la ville comptait un grand nombre de kleptomanes et autres malfrats amateurs d’objets de valeurs.

-Des détecteurs de fumée de la salle se sont déclenchés, toutes les caméras y sont désactivés. Sûrement pour pas qu’on voit les objets obtenus illégalement.

Ne perdant pas de temps, elle grimpa les derniers étages aussi vite que possible, préférant tout de même mettre son plan à exécution, l'obscurité serait son alliée en cas de confrontation.
La salle contenant les tableaux électriques de l’étage se trouvant derrière une bonne vieille porte à serrure, Phi l'enfonçant d’un puissant coup de botte.
Son plan original consistait à saboter les installations électriques de façon discrète, pour que son passage ne soit pas trop visible, mais là aussi, le temps n’était pas avec elle.
Elle se contenta de dégainer son fusil et de loger 3 cartouches de chevrotine dans le tableau dans un vacarme assourdissant.
L’extinction brutale des lumières lui indiqua le succès de son sabotage.
Elle fit demi tour et se dirigea vers la partie publique de l’étage, se rapprochant de la salle.

-Agent, l’étage est apparemment vide, je peux rien dire pour la salle. Je me suis permis de bloquer les portes et les ascenseurs, ca devrait vous offrir du temps.

Phi ne lui répondit pas, mais elle appréciait tout de même le geste. Elle se trouvait à l'entrée de la salle, plongé dans le noir et une épaisse fumée descendant lentement du plafond. Ses yeux lui permettaient tout de même d’y voir.
Elle voyait bien l’autre invitée non prévus de la soirée, visiblement en train d’admirer son butin. Une femme coquette, a en juger par son parfum discernable à travers l’odeur de fumée. Un costume noir, épousant le corps de l’inconnue, non sans rappeler la combinaison de Phi, sans veste pour cacher le tout. Un masque à l’utilité douteuse, lui couvrant la tête, sauf les yeux et le bas du visage. Les deux formes ressemblant à des oreilles de chats ne laissait aucun doute sur l’identité de la personne.  

-Catwoman.

Sa voix, distordu, provenait de deux petit haut parleurs dissimulés dans son masque, la rendant encore plus froide que d’habitude.
Il n’était pas vraiment nécessaire de donner le nom de la voleuse à voix haute, si ce n’est pour attirer son attention, mais aussi pour informer l’opérateur de sa présence sur le lieu.

-Voleuse notoire de Gotham. Une gymnaste et acrobate hors pairs. Elle est également très efficace en combat rapproché. Faites attention à ses griffes et son fouet. Elle peut être présente par simple envie, tout comme elle peut être sous contrat.

Une situation étrange. Une fan de cuire et de spandex échappée d’un salon de SM, face à une étrange créature toute vêtue de noire. Une longue veste cachant son corps, une grande capuche révélant seulement les deux filtres de son masque, ainsi que sa visière illuminée par ses pupilles bleues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Mew-Mew
Féminin Messages : 1469
Date d'Inscription : 24/12/2018
Localisation : Principalement l'East End et les antres à riches

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Voleuse émérite
☠ Relations conflictuelles :: ► Harvey Dent, Oswald Cobblepot, Batman, Joker, Carmine Falcone, Ibanescu
♣ Alliés : : ► Slam Bradley, Gwendolyn Altamont, Spark,
Selina Kyle / Catwoman
Selina Kyle / Catwoman
MessageSujet: Re: Métallique dissonance (P.V Phi)   Métallique dissonance (P.V Phi) EmptyMer 30 Oct - 16:39

Can't stop me nowUn agent & Catwoman
« On se connaît ? »
Bien sûr que non. Je connais la réponse, les détails qui vont avec comme ... le fait que j'ai une certaine réputation maintenant. Dans pas mal d'organisations ou bien auprès des criminels notoires de Gotham. Pourtant, ce genre là, comme cette personne à la voix déformée par l'attirail collé à son visage, je ne l'ai jamais vu. Pas de la Ligue, pas les petites frappes folles de Black Mask, pas un justicier en collants et slip venant claquer son fessier par dessus. Qu'à cela ne tienne, cette petite visite inopinée ne m'arrêtera pas. Pas maintenant, alors que je tiens entre mes doigts le fameux carnet.
« Pas besoin de répondre à ma question. On sait tous les deux que tu n'es pas là pour discuter. »
Oh je savais pertinemment que quelqu'un allait venir. Qui ? C'était la grande inconnue. Mon client m'avait prévenue, après tout. Les informations dans ce carnet valent de l'or. Il s'agit des noms des derniers templiers vivants et de nombre de leurs descendants éparpillés dans des ordres tels que les Francs Maçons, ou bien encore le Prieuré de Sion. Je hausse les épaules et fait mine de me montrer vulnérable à toute possible attaque de la part de cette étrange créature.
« Si tu es venu chercher ce carnet je suis au regret de te dire que tu ne l'auras pas. Cependant, pour ce qui est du reste, tu as le choix. »
Je tapote la reliure du carnet contre mes lèvres, simulant un semblant de baiser entre le cuir vieilli et mes chairs.
« Ce vieux avait un peu de goût. Dommage que je ne puisse pas regarder plus longtemps sa collection. »
Oh oui, il ou elle vient de comprendre. Je n'ai pas l'intention de faire de vieux os ici, encore moins en sachant qu'une compagnie non voulue se poste face à moi et que ... j'entende sur mon petit écran le son distinct m'alertant que certains des protocoles de sécurité des lieux ont été modifiés. J'attrape donc rapidement de ma main libre le grappin, qui vient alors se ficher dans les hauteurs de la pièce et ... roulez jeunesse, comme dirait les vieux.

Je ne vais pas chercher la confrontation directe. Il vaut mieux que je me montre imprévisible et discrète dans mes déplacements, si jamais cette personne essaie de me poursuivre. Car, par deux fois, cette personne arrive tout de même à me débusquer par je ne sais quelle capacité ou magie. J'arrive à esquiver, à me dégager pour tenter une sortie à chaque fois, mais elle revient, comme chewing gum décidé à rester collé sous votre chaussure. Désolée mon beau monstre noir mais je n'ai pas l'intention de lâcher aussi facilement mon butin. D'autant plus, en sachant qu'il est maintenant en sécurité dans l'une des poches intérieures de ma combinaison. Il est au chaud et il y restera. Et voilà qu'il ou elle m'emboîte encore le pas.
« Ne m'oblige pas à lancer un de ces magnifiques objets sur ton casque. J'ai suis patiente, mais pas non plus soumise à ton bon vouloir. »
Sur ces mots, voyant que rien ne lui fera lâcher l'affaire, j'enclenche donc les hostilités en sortant mon fouet. Non pas pour l'attaquer directement, mais pour prendre un vase posé sur son piédestal agrémenté d'un système de sécurité, que je lui envoie en pleine figure, tandis que les alarmes s'enclenchent. Maintenant, je sors de la pièce, avant que les volets ne viennent se refermer en partie sur la porte. Je sais que je joue le danger en cet instant, que Batman ou tout autre justicier en costume ou agitant son insigne et son pistolet pour faire sa loi va venir. Mais, je connais le plan du Grand Hotel. Et j'ai bien l'intention de mener à bien le transfert de ces informations à mes clients. Désolée pour toi, petit inconnu.

:copyright: Crimson Day


Love is exorcised
Le dîner est servi. Je lèche tes lèvres, parce que j'aime leur saveur. Oh est-ce que je te gène ? As-tu peur de ce que tu appelles la folie ? Mais qui est réellement normal, et qui est réellement fou ?  •°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Métallique dissonance (P.V Phi)   Métallique dissonance (P.V Phi) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Métallique dissonance (P.V Phi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Araignée métallique
» Soleil métallique
» Oiseau metallique
» Embossage à sec...
» Dragons Airain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Central Gotham :: Grand Hôtel Royal-