Forum Jeu de Rôle Batman



Harriet Pratt

Copperhead

Lady Shiva

Clayface

Bronze Tiger

Clock King

Maxie Zeus

Le Ventriloque

Lynx

Baby Doll

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Man-Bat

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Katana

Spoiler

Talon

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan
Derniers sujets

Partagez
 

 L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parrain de la Pègre
Masculin Messages : 575
Date d'Inscription : 02/08/2018
Localisation : Iceberg Lounge

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Homme d'affaires impitoyable
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Oswald C. Cobblepot
Oswald C. Cobblepot
MessageSujet: L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]   L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV] EmptySam 10 Aoû - 15:29

Les entrailles de l'Iceberg Lounge, une gigantesque caverne de béton sale et lugubre, avec un tunnel en guise d'accès vers la baie de Gotham City, qui pouvait ramener dans la ville en elle-même ... Bah ! Stupidité, cela ne servirait bientôt plus à rien. Wayne était maintenant le maire de la ville, et pour tout dire, Arkham City allait vivre ses dernières heures. Wak, quelle débauche, quelle gabegie, mais au moins, on s'était fait un peu de fric, et on avait quand même amassé pas mal de pouvoir. Le Pingouin s'était bien engraissé pendant cette période : Entre ceux qui voulaient quitter la ville prison, et ceux qui voulaient se tailler une part de la ville, ils étaient tous biens contents d'avoir le Pingouin pour se faire de la menu monnaie, et bien sûr, le Pingouin se prend toujours une généreuse part sur la transaction. Mais toutes les bonnes choses ont aussi leur revers, et il restait une sale épine dans le flanc du Pingouin. Une épine qui méritait d'être traitée. Chaque fléau avait son remède après tout, et pour la plupart, on pouvait administrer des vaccins, mais dans ce cas-là, fallait une vraie euthanasie, propre et sans bavure. Quelque chose de potentiellement fatal pour mettre un terme au plus terrible mal de cette ville. 

"Il est arrivé ?"

Le regard de Bossworth était figé, et le colosse indiqua un nom du visage. Pour ma part, j'étais en train de nourrir les pingouins qui étaient sous ma protection, sous ma juridiction. Pour tout dire, j'avais été content de voir les nouvelles alliances qui s'offraient à moi. Poison Ivy, Mister Freeze, Le Chapelier Fou. Beaucoup de criminels qui voulaient rejoindre mon gang. Mais je n'employais que les meilleurs, la crème de la crème, ce qui m'amenait au point de ce soir. Faut dire que les gens sont parfois idiots, et qu'ils ne savent pas profiter d'une mauvaise situation : Les gens ne voient que le négatif. Oui, Arkham City va se fermer, mais voyons le positif. Cela va risquer d'intéresser le pire des crétins, à savoir le Joker. Il va vouloir faire un coup d'éclat, quelque chose pour briller, car pour le moment, il a fait pas mal de merde. 

"K-k-k-k-k par ici mes petits."

Dis-je tout en donnant des restes de poissons à mes pingouins, qui se délectaient de la chaire de ces petits animaux. Merveilleuses créatures que le Pingouin. Et très intelligent surtout, très humain même s'il n'est qu'un oiseau, et qu'il ne peut pas voler. Il a toujours de la ressource, toujours, et il sait s'adapter en toutes circonstances. Revenons à nos moutons : Ah oui, le pitre qui allait sortir de son cirque de clowns, c'était bien le Joker, le seul, l'unique. Il allait se sortir les doigts du cul de son repaire et il allait tenter quelque chose, il était prévisible, et il comptait sûrement faire un beau feu d'artifices. Cependant, je ne le laisserai pas ruiner mes affaires. Ce n'était pas mon genre d'être quelqu'un de social, surtout avec les handicapés. Le Joker avait un gros handicap, on lui avait pris son cerveau dès la naissance et il méritait qu'on mette fin à ses souffrances. En temps normal, j'aurais pris plaisir à lui arracher les yeux et à lui faire bouffer son sourire, mais au final, j'avais de la pitié pour ce triste bouffon. C'est pour ça que je faisais appel à un vrai professionnel.

"Toujours pas là ?"

Dis-je en regardant Bossworth. Le géant ne disait rien. C'était un professionnel après tout. Un homme entraîné à être le meilleur, le meilleur et toujours le meilleur. Mon bras droit, et parfois aussi, un homme très maladroit qui ramène Batman là où il ne faut pas. En attendant, je scrute du regard cette petite caverne de béton, l'eau n'est pas loin et le canard jaune qui me sert de véhicule est aussi dans le secteur, au cas où je dois quitter la ville précipitamment. Je repose le seau maintenant vide avant de renfiler mon manteau d'hermine, Bossworth me tend mon porte-cigare avant d'allumer la cigarette installée au bout. En temps normal, ce serait un bon vieux cigare bien cubain, mais ça commence à manquer, donc je garde les derniers pour fêter de vrais événements : La mort de Wayne, de Batman, et celle du Joker. Ce serait un beau moyen de fêter de pareilles bonnes nouvelles pas vrai ? Je regarde Bossworth. Je ne suis pas inquiet. Après tout, la personne que j'avais contacté était quelqu'un de compétent, entraîné pour être un bon tireur qui ne manque jamais sa cible, qui réussit du premier coup. Alors quoi penser ? Embuscade ? Léger retard ? Contrat ? Peut-être. Après tout, l'homme se vendait au plus offrant, et pour le prix que j'allais lui proposer, il allait en profiter pleinement. 

"Professionnel peut-être, mais il a du mal avec la ponctualité. Je sais bien qu'Arkham City n'est pas tranquille mais quand même ... Il devrait déjà être là."


L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV] Dg7i
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Masculin Messages : 12
Date d'Inscription : 03/08/2019
Floyd Lawton / Deadshot
Floyd Lawton / Deadshot
MessageSujet: Re: L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]   L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV] EmptyLun 19 Aoû - 20:02

Quand le Penguin veut te rencontrer, il faut avouer qu'il ne fait pas les choses à moitié. Loyd a tout d'abord été escorté à Arkham en bateau de patrouille du GCPD. Les agents bossaient pour Le Penguin. Chantage ou Pot-de-vin, dans tous les cas, ça fonctionnait. La corruption gangrénante des flics par Cobbelpot est remarquable, il faut l'avouer. C'était un bon stratège. Une crapule sans âme, comme nombre des criminels de Gotham. Peut-être que celui ci l'étais bien plus que les autres.

Et il fallait un fin organisateur et stratège comme Le Penguin, aussi laid soit-il, pour abattre le chevalier noir. Deadshot était un tueur, et il ne sait faire que ça. Il n'a aucune prétention de vouloir être le marionnettiste de la pègre de Gotham, il laisse ça à des gens comme Le Penguin. C'est peut-être pour ça que cet infâme nabot n'a toujours pas essayé d'éliminer Deadshot. Il sait qu'il lui est plus utile vivant que mort. Une fois arrivé à Arkham, les agents repartirent sans laisser mot, laissant Deadshot sur un quai miteux, où l'attendait d'autres sbires du nain. Eux, c'était pas des flics. De vulgaires mercenaires, armé de fusil d'assaut. Ils lorgnèrent Floyd avec mépris en lui faisant signe de rentrer dans l'arrière d'une voiture.

"Trop aimable."

Le tueur à gage rentrant nonchalamment dans le véhicule. Deux hommes de main prirent aussi place, laissant Floyd au milieu à l'arrière. Evidemment, aucun ne parlait. Le silence morne des hommes de main du Penguin était très raccord avec leur expression grognante. Floyd, lui, se prélassait sur le peu d'espace qu'il avait. L'air nonchalant, il se permit de poser une question.

"Dites, je me demandais, ça fait quoi de travailler H24 pour une crapule comme Le Penguin ? Je veux dire, moi, je suis un tueur à gage. Je le vois comme un partenaire. Mais bosser avec lui tout le temps...Savoir qu'il peut vous coller une balle de dos au grès de ses humeurs, ça ne vous fais rien ?"

Des crispations furent sa seule réponse. Que faut-il attendre d'autres de ces petits durs ? Ils ont beau se donner tout les airs de méchants qu'ils veulent, ils restent des pions aux yeux du Peinguin. Du moins, c'est ce que Deadshot voulait transmettre.

Le véhicule s’arrêta devant l'Iceberg Lounge. Le club était silencieux. Floyd avait pourtant l'habitude de voir cet endroit bien plus animé, il faut croire qu'emmurer un quartier n'est pas bon pour la vie nocturne. Les mercenaires l'escortèrent à l'intérieur. Deadshot crut distinguer dans leurs échanges radios une histoire de retard. Effectivement, il avait un peu fait patienter les gardes côtiers corrompus du GCPD, en toute conscience. D'ordinaire, il rencontre son employeur à l'heure, mais pour Le Penguin, c'est une manière de lui faire passer un message.

Deadshot n'est pas son homme de main. Il n'est l'homme de main de personne, et il n'a pas à embrasser les pieds de personne.

Le tueur à gage resta un moment debout à regarder d'un œil amusé le décor. Le Penguin était sur une estrade à nourrir - justement - des Penguins. Voilà qui est ironique.

"Cobbelpot. Voilà longtemps que je n'avais pas remis les pieds dans ton club. A vrais dire, j'avais comme habitude d'être mieux reçu : Plus de Whisky, de cigare et de gamine. Je dois avouer que les  hommes de main, c'est pas trop mon truc."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parrain de la Pègre
Masculin Messages : 575
Date d'Inscription : 02/08/2018
Localisation : Iceberg Lounge

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Homme d'affaires impitoyable
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Oswald C. Cobblepot
Oswald C. Cobblepot
MessageSujet: Re: L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]   L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV] EmptyLun 26 Aoû - 17:40

C'est alors que l'homme apparut, le voila enfin. Le Pingouin retira son porte-cigarettes de la bouche avant d'émettre un petit rire bruyant et grave. L'homme qui se faisait appeler Deadshot était un véritable connard, d'après tout ce que l'on savait de lui, le genre de beau salaud que l'on retrouve dans les bars à putes et autres rades pourris des bas-fonds de Gotham City, mais force était de constater qu'il était, et est bien le seul, meilleur tireur de Gotham City. En attendant, le Pingouin avait bien besoin de troupes, d'hommes prêts à le défendre, lui et ses intérêts. Arkham City n'était pas un lieu de plaisir, et la suite des évènements ne serait pas drôle. Non, mais en attendant, il fallait prévoir l'avenir. Et Oswald connaissait parfaitement le moyen d'intéresser le tueur, de l'intéresser au plus haut point tout en lui offrant une cible de choix.

"Wak wak, le voila enfin. Y'avait un moment que j'avais pas vu ta frimousse, Deadshot. Comment va ta famille ?"


Le Pingouin connaissait pas mal de détails sur Deadshot, mais cela, c'était commun à pas mal de gens, et pour tout dire, depuis que Deadshot s'était fait pincé par Batman la première fois, et bien, les rumeurs et les histoires ont circulé. Deadshot n'était pas un pensionnaire de l'asile d'Arkham, et au milieu de toute cette folie, Lawton était un homme qui pouvait se faire un max de thunes en s'offrant au meilleur, et ce meilleur là, ce serait le Pingouin, rien de plus et rien de moins. Pour le Pingouin, il était encore étonnant que Deadshot ne se soit pas carapaté quand les murs de la ville se sont refermés. Il était étonnant même qu'il soit enfermé dans Arkham City, lui qui était pourtant, un des meilleurs tireurs de Gotham, même meilleur que ces deux abrutis de frères Lagâchette, Ted et Tad, déguisés en cowboys débiles. Lâchant son seau sur le sol, et s'aidant de Bossworth pour remonter les marches, le Pingouin prit alors un de ses fameux parapluies avant de s'avancer vers le célèbre tueur.

"Tu m'excuseras de ne pas t'accueillir à la mesure de ta réputation, mais Strange me tient par la peau des couilles, et le marché noir a eu quelques petits ... Soucis récemment."


C'est à ce moment bien précis que Bossworth, le géant du Pingouin, sortit alors de sa veste deux cigares et une flasque d'un alcool plutôt fort qu'il tendit à l'assassin, en guise de cadeau de bienvenue. Le Pingouin, lui, piaffait d'impatience, et ne désirait qu'une seule chose, qu'on en vienne vraiment aux affaires, aux problèmes nécessaires à régler, et il y'en a pas mal à faire. Le Pingouin reprit de sa voix rauque, semblable à celle d'un ogre cupide. Les petits hommes sont souvent les plus monstrueux, et les plus arrivistes, surtout quand ils s'en donnent les moyens, et Cobblepot lui, en avait. C'était un des plus grands hommes de cette ville après tout, un des plus grands, et il tenait à garder sa place.

"Si je t'ai invité, c'est parce que j'ai un problème. Un problème avec une tignasse verte, un visage blanc et un sourire sanglant. Tu me suis ?"


Cette cible était la pire de toutes. On le disait presque impossible à tuer, et quand on le croit mort, il revient toujours à la charge, encore et toujours, toujours et encore, cependant, à un moment, il fallait bien que ça s'arrête non ? Le plus drôle dans tout ça, c'est qu'on pouvait croire que le Joker avait des clones, et qu'une fabrique se trouvait quelque part. Peut-être ... Peut-être. En attendant, il fallait faire en sorte de régler ce problème une bonne fois pour toutes.

"Je sais, c'est une cible dangereuse, et je pense qu'il te donnera du fil à retordre. Tu n'as qu'à me donner ton prix, ce sera le mien et je suis prêt à tout pour qu'il finisse dans un sac poubelle noir."


L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV] Dg7i
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Masculin Messages : 12
Date d'Inscription : 03/08/2019
Floyd Lawton / Deadshot
Floyd Lawton / Deadshot
MessageSujet: Re: L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]   L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV] EmptySam 31 Aoû - 20:34

Qui aurait cru que le rire du Penguin pouvait manquer à quelqu'un ? Au fond de lui, Floyd trouvait dans son rire quelque chose de motivant. Un rire qui prépare à la victoire des crapules. C'est peut-être un des outils dont il dispose pour garder des hommes de mains aussi nombreux après tout ce qu'il se passe dans Arkham. Ce n'est pas un très bon moment pour la pègre de Gotham, et avoir un chef qui sait garder la tête froide comme Le Penguin, ça aide à vouloir le rejoindre. Floyd ne broncha pas d'un poil lorsqu'il lui demanda des nouvelles de sa famille. Que savait-il sur Zoe ? Le mercenaire c'était arrangé avec son ex-femme et mère de sa fille pour la changer d'Etat et de nom. Non, Le Penguin n'en savait rien. Tout du moins, c'est ce qu'espérait Floyd. Il ne lui balança cette question uniquement pour le déstabiliser.

"Les monstres de notre gabarit n'ont pas de famille, Penguin. Tu le sais bien."

Le mur d'Arkham n'aidait pas beaucoup aux affaires, il fallait l'avouer. Entrer dans Arkham n'était pas facile, heureusement que Cobblepot avait réussi à corrompre des flics assurant la sécurité d'Arkham. Les murs sont faits pour être traversé, après tout. Mais Floyd pouvait bien entendu excusé son futur client de ne pas l'accueillir au même registre que la dernière fois, avec un peu plus de fantaisies que des gardes du corps et un club vide, sombre et silencieux. Strange n'aidait pas vraiment à apporter de la joie dans Arkham. Toutefois, Floyd accueilli le cigare proposé par Le Penguin avait un plaisir sans gêne. Son homme de main lui tendit même un Pur Malt du Teneesee. Deadshot eut un rictus de satisfaction.

Il comprit, au regard du nain, que celui ci voulait avancer plus vite dans la conversation. Le tueur à gage crapota le cigare cubain offert, et alla se prélasser sur un des siège de l'Iceberg Lounge. Enfin, Oswald cracha le morceau de son problème. Cheveux vert, visage blanc et rouge à lèvre.

"Le Joker."

Floyd suivit sa déclaration par un silence, avant d'ouvrir son flasque et de boire au goulot. Il ne savait pas trop quoi penser de sa cible. Le Joker est un taré. Il a travaillé avec lui de nombreuse fois. C'est un fou qui arrive à créer des armées de fanatiques. Bien qu'il s'agisse d'un des pires ennemis du chevalier noir, il est évident que sa présence allait un jour ou l'autre gêner dans les affaires du Penguin. C'est un élément incontrôlable, mais sa fin est nécessaire.

"C'est une cible dangereuse en effet. Ce n'est peut-être pas un humain, mais c'est un mammifère avec des organes qui peuvent se trouver dans mon viseur."

Il termina sa flasque en un clin d’œil. Deadshot se leva de sa chaise, et se rapprocha du Penguin.

"Je suis revenu à Gotham il y a peu, Cobblepot. Toi et moi avons un autre ennemi commun, et je suis revenu pour lui, plus que prêt. J'ai parcouru le monde pendant un temps, et j'ai exécute les dirigeants les plus protégés aux criminels les plus dangereux."

Mais Gotham ne répond pas aux même règles de dangerosité que le reste du monde. Le Joker, Batman...ce ne sont pas des cibles comme les autres. Avant d'annoncer son prix, Deadshot voulait des renseignement.

"Que sait-on de lui ? Il parait qu'il projette un retour spectaculaire, du moins c'est ce que les bas fonds raconte. Tu as un plan ? Des infos ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parrain de la Pègre
Masculin Messages : 575
Date d'Inscription : 02/08/2018
Localisation : Iceberg Lounge

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Homme d'affaires impitoyable
☠ Relations conflictuelles ::
♣ Alliés : :
Oswald C. Cobblepot
Oswald C. Cobblepot
MessageSujet: Re: L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]   L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV] EmptyJeu 5 Sep - 17:33

Deadshot était un assassin qui avait son propre prix, sa propre fierté. Et tout ce qui était sûr, c'est qu'il en voulait à Batman depuis bien longtemps, et qu'avec la préparation adéquate, on pouvait faire en sorte qu'il se fasse niquer en beauté sur toute la ligne. Mais Batman, c'était pas le clodo du coin à qui on a envie de fumer la gueule, c'était pas le mec qu'on pouvait avoir comme ça, et qu'on pouvait tabasser pour le faire raquer, non, c'était tout l'inverse. Batman avait un dossier sur chaque gueule de Gotham City, et il nous baisait comme ça. Prenant son porte-cigarette, le Pingouin éructa un léger bruit de la gorge avant de reprendre d'une voix plus placide, plus calme. La simple évocation de cet être, la simple évocation de l'homme chauve-souris en faisait trembler plus d'un. Rares sont ceux qui peuvent se permettre le luxe de rire du Batman, ou d'avoir été à la hauteur face à lui. Pendant un temps, le Pingouin avait cru être à la hauteur, mais Batman avait tout ruiné, il avait tout brisé. Et pour tout dire, cela avait été un choc. 

"Batman. Batman, et toujours Batman. Et pourquoi pas Bat-chien pendant qu'on y est ?"

En y regardant bien, on pouvait peut-être espérer un ultime combat entre le Batman et le Joker. Pourquoi ne pas faire une pierre, deux coups ? C'était probable de faire ce genre de coups, mais étonnamment, ce serait risqué, et même dangereux. Putain imaginez quoi. Faire combattre les deux pires adversaires ensemble, et s'ils se rendaient compte que quelque chose, le moindre détail clochait, ce serait l'horreur pour le commanditaire. Fallait être plus vicieux que ça, et largement plus vicieux que prévu. Batman ne devait pas voir le coup venir, et pourtant ... Quelque chose n'allait pas dans cette affaire. Le Joker était un cas, mais Batman était plus imprévu que le Clown. Il fallait réfléchir, il fallait faire attention, et surtout, il fallait être plus malin que les petits malins.

"Batman a de trop nombreux alliés ! Cette pute de Catwoman, cet enculé de Red Hood, et y'a même une saloperie de hibou qui le suivent. Ils ont ruiné l'Iceberg Lounge avant de se tailler mon trésor. Les choses ne sont clairement pas bonnes pour les affaires, mais je refais toujours surface. Tu me connais bien. Peut-être que si on tuait Catwoman ou les Robins, peut-être que ça pourrait jouer en notre faveur et frapper là où ça fait mal. Mais Batman est moins con qu'on ne le pense. Il faut penser plus loin, plus fort."

Catwoman pouvait être une cible de taille. Une cible parfaite. Le Red Hood aussi. Et le Hibou c'est pareil. Trois cibles qui peuvent faire boum dans l'esprit du Chevalier Noir. Pourtant, quelque chose taraudait le Pingouin. Pourquoi est-ce que Batman n'était pas encore venu menacer Cobblepot ? Il n'était pas venu depuis l'ouverture d'Arkham City et c'était étrange. Trop étrange pour être honnête.

"Pour ce qui est du Joker, il négocie ses alliances sur je ne sais quel critère. J'ai beau envoyer des gars là-bas, ils reviennent dans un sac poubelle noir, et parfois pas dans le même ordre. Le clown est trop dangereux, et si Arkham City doit finir, alors elle doit emporter le Joker avec elle, et rien de plus. Et j'ai peur qu'il ne cherche à embaucher ton rival, Deathstroke. Pour te dire, j'imagine même que ce-dernier est là pour toi. Tu sais ce que c'est les guerres rivales, pas vrai ?"

La fierté de la plupart des criminels s'exacerbait souvent dans Gotham City. Pour tout dire, le Pingouin avait bon nombre de rivaux. Harvey Dent, Killer Croc, Black Mask, les Falcone. Tous avaient tenté, et ils avaient laissé des plumes. Et ça avait pas été beau à voir. Mais le crime étant ce qu'il est, semblable à une hydre de haine, il faut bien que les choses se passent, et que les vieux truands montrent qu'ils sont toujours actifs, et cruels. Le Pingouin ne dérogeait pas à cette règle. Il savait se faire respecter quand l'ordre n'était plus à ça d'être respecté. 

"Tu connais cette ville, Deadshot. Cependant, les règles changent salement en ce moment. Comme tout poisson, il faut savoir s'adapter, et je me demande si tu es prêt à toutes les bassesses pour montrer ton véritable talent."


L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV] Dg7i
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]   L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un homme en scrap
» L'homme de cinquante ans
» [AIDE] Couleur d'écran tire vers le jaune
» Monter une armée Kislévite
» Déboucher une bouteille sans tire bouchon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Arkham City :: Le Bowery :: Iceberg Lounge-