Forum Jeu de Rôle Batman



Harriet Pratt

Copperhead

Lady Shiva

Clayface

Bronze Tiger

Clock King

Maxie Zeus

Le Ventriloque

Lynx

Baby Doll

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Man-Bat

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Katana

Spoiler

Talon

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan
Derniers sujets
» Le Prince des Puzzles
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyAujourd'hui à 20:37 par Edward Nygma

» Topic des Blagues
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyAujourd'hui à 18:01 par Selina Kyle / Catwoman

» Dame corbeau sur un casino perchée (PV Amy)
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyAujourd'hui à 17:58 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Votes du forum
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyAujourd'hui à 15:41 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Le procureur, le monstre et le cambriolage (Public)
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyAujourd'hui à 3:42 par Harvey Dent / Double-Face

» La belle sanglante (Freya, Jason, Damian)
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyHier à 23:33 par Freya Nightsky

» L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyHier à 20:02 par Floyd Lawton / Deadshot

» L'évasion d'Arkham City
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyHier à 19:41 par Dinah Laurel Lance

» Le mauvais fils ? [ Terminée ]
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyHier à 19:05 par Selina Kyle / Catwoman

» Sachiko Shinozaki
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyHier à 18:15 par Edward Nygma

» Une nuit en enfer
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyDim 18 Aoû - 19:49 par Amelia Underwood/The Owl

» Galerie de The Owl
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyDim 18 Aoû - 15:35 par Amelia Underwood/The Owl

» Boutique de réputation
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyDim 18 Aoû - 15:33 par Amelia Underwood/The Owl

» [Infos] Le Système de Réputation
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyDim 18 Aoû - 15:22 par Amerlyllian Die Rosenberg

» The Faces of Justice. (Pv Catou et Carrie)
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyDim 18 Aoû - 15:07 par Amelia Underwood/The Owl

» Journal de mission - Accès Robin
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyDim 18 Aoû - 12:05 par Damian Wayne / Robin

» Père et fils
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyDim 18 Aoû - 11:39 par Damian Wayne / Robin

» It's a Trap !! (Pv Ange)
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyDim 18 Aoû - 11:03 par Damian Wayne / Robin

» White night, quiet night. [Pv John Constantine]
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyDim 18 Aoû - 2:07 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Premier pas dans la police. ( Pv Freya )
Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptySam 17 Aoû - 21:52 par Jason Todd/Arioch


Partagez
 

 Les ombres des égouts (PV Amerlyllian die Rosenberg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkham Asylum
Masculin Messages : 22
Date d'Inscription : 24/06/2019
Localisation : Bidonville Sobek

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Monstre
☠ Relations conflictuelles :: Batman, les gens me voyant comme un monstre
♣ Vos Alliés : :
Waylon Jones/Killer Croc
Waylon Jones/Killer Croc
MessageSujet: Les ombres des égouts (PV Amerlyllian die Rosenberg)   Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyMer 10 Juil - 4:13

Comme à chaque fois qu'il est nécessaire, moi et les deux éclaireurs de Sobek, Blunch et Lilith, partons en expédition à travers les égouts de Gotham la sombre pour rapatrier les méta-humains exilés, ramener des matériaux, des vivres et des médocs. Les équipes sont séparés particulièrement. Je m'occupe de l'éclairage et du transport de grands matériaux, étant donné mon aisance aquatique, me déplacer dans ses vieilles et putrides canalisations est chose simple. Blunch, étant un Hydro-kinésiste, peut se faufiler aussi facilement que moi à travers les canaux. Lilith est phosphorescente de nature, elle s'occupe donc surtout de ramener les survivants à Sobek, comme un phare.

Blunch, ou de son vrai nom, Émilien Blunchsky, est né à Bludhaven. Quand sa mère a apprit sa nature méta-humaine, elle a fuit, le laissant à son père, qui décida de profiter de lui. Durant son enfance, son père l'aida à maîtriser son don, mais lorsqu'il atteint l'adolescence et de ce fait, une maîtrise particulière de ses pouvoirs, son paternel l'utilisa dans la fabrication de drogues chimiques et dans les hydrocarbures, pour accélérer le processus de fabrication, voir la faire entièrement par les pouvoirs de Blunch. Ses années d'exploitation l'ont épuisé, le rendant extrêmement anxieux et bipolaire, tout ça empirer par son autisme. Il finit par fuguer en 2010, âgé de 16 ans, fuyant à Gotham. En sortant de la gare, il fit une crise d'anxiété, trop de gens, de bruits. Il se créa un cocon, une égide d'eau avec celle de la fontaine avoisinante. Des militants anti-méta-humains déversèrent leur haine sur lui. Il répliqua, blessant une vingtaine de personnes. Il a fuit la foule enragée.
Aujourd'hui, Blunch est devenu accro à la came qu'il vendait pour survivre. Falcone l'a fait jeter dans les égouts de la ville. C'est comme ça que je l'ai rencontré. Il m'aida à construire Sobek, usant enfin son savoir débordant pour une bonne cause.

Lilith Sanderson était de Métropolis. Elle, elle fut chanceuse, si on peut le dire comme ça. Ses parents étaient idéalistes, malgré sa différence, ils l'ont toujours aimés comme si elle était normale. Mais les voisins, c'était autre chose. Ses parents la gardait hors de la vue du voisinage, pour des raisons évidentes, mais un jour, un gamin vit la fenêtre de Lilith briller de mille feux un soir. Un simple oubli fit tuer ses chers parents par des militants extrémistes, elle se retrouva à vivre en fuyant. Elle avait six ans à l'époque, dans les années 80.

Je l'ai croisé alors qu'elle errait dans les égouts, avec à peine de quoi survivre. Elle n'a jamais voulu parler de ce qu'elle a fait pour survivre.

Récemment, j'avais trouvé une caisse de ravitaillement militaire, au fin fond d'une écluse. (Depuis longtemps que j'ai arrêté de me demander pourquoi on jetait autant de conneries) Dans la caisse, on avait trouvé des armes enraillés, inutilisables, des rations, des bandages et surtout, trois vieux Talkies-walkies, qui nous permettent de communiquer à travers ses tuyaux puants et rouillés.

J'avait repérer la veille des pilles de décombres à soulever, avec un peu de chance, en dessous du tas de déchets il y avait des provisions ou je ne sais quel truc utile, Lilith allait patrouiller le vieux métro et Blunch, et bien, comme d'habitude, il fait des conneries. C'est un génie, mais ça ne l'empêche pas de faire des trucs cons. Comme par exemple, piquer le matos des ingénieurs de la ville, qui viennent réparer des trucs dans les profondeurs de Gotham, pour bidouiller des inventions génialissime. Je suis sûr qu'il est partit faire un truc comme ça.

De mon côté, les décombres ne cachait que des rats, rien du tout n'était utile. Comme d'habitude, malheureusement.

-Ici Croc, j'ai rien du tout ici.
-Ici Lilith, pareil pour moi, Waylon.
-AAAAH BORDEL DE MERDE, VENEZ VITE PUTAIN!!!
-Blunch? BLUNCH??? Répond nous bordel!!!

Je sais pas ce qui se passe, mais c'est beaucoup trop pour m'empêcher d'intervenir. J'ai piqué une plongée dans les eaux pourries de la ville, priant que mon seul pote survive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♬ Cherish the Harmony ♬
Féminin Messages : 2074
Date d'Inscription : 22/04/2018
Localisation : Çà et là, va savoir

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Proprio de l'Ephemeral Garden (Fleuristerie-Salon de thé à Otisbourg, bien côté, transformé en clinique de fortune durant Arkham City), femme un peu étrange, mais plutôt appréciée / White Siren, personnage difficile à cerner qui fait pas mal de morts.
☠ Relations conflictuelles :: ► À voir... c'est compliqué.
♣ Vos Alliés : : ► Son frère jumeau et son cousin Absolem + Benny Smiles, Toshirō Yamashita, NightLaw, Pamela Isley, Dinah L. Lance, Jason Todd, Oswald C. Cobblepot, John Constantine, Catwoman
Amerlyllian Die Rosenberg
Amerlyllian Die Rosenberg
MessageSujet: Re: Les ombres des égouts (PV Amerlyllian die Rosenberg)   Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptySam 13 Juil - 20:54





Les ombres des égouts


Faire sortir une mère avec trois enfants de la zone de quarantaine ne fut pas le plus dur de cette journée, mais la guider dans la surface, leur faire traverser une bonne partie de la ville, sans être grillés par les TYGER ou le GCPD. Ceci dit, tu avais d’autres tâches à accomplir avant de pouvoir retourner chez toi. Les médicaments et le matériel médical avaient atteint un seuil critique, où même avec tes préparations et traitements naturels ce n’était pas suffisant. Il arrivait que tu  dévoiles ton pouvoir de guérison aux cas les plus critiques, afin de leur permettre de vivre le temps qui leur restait dans les meilleures conditions possibles. Tu étais rassurée d’avoir pu dégoter une aussi grande quantité en aussi peu de temps, mais… te déplacer en faisant le tout léviter autour de toi, ce n’était pas évident. Les caméras de la ville ne te verront pas toi, mais tes achats, qui flottent avant de disparaître de la circulation.

En passant par les égouts, ça t’évitait de te faire remarquer inutilement, surtout que tu devais faire quelques pauses pour nourrir le petit singe capucin qui t’avait choisie comme mère, il y a peu. Il ne s’éloignait pas de toi, du moins, pas longtemps. Il aimait bien s’accrocher à Ludwig et jouer dans le jardin, mais il était le seul singe et autant les chats comme les oiseaux étaient, parfois, très brusques avec lui. Puisque, moralement parlant, ça n’allait pas fort, prendre soin de ta petite famille et travailler d’arrache-pied occupaient ton esprit, chassant les émotions et les souvenirs auxquels tu ne voulais pas penser. Tu ne pouvais pas te morfondre, tu te devais d’être forte, car on était nombreux à dépendre de toi. Encore est-il, tu avais tes moments de faiblesse, tu souffrais et peu de gens en étaient conscients – tu n’étais pas très partageuse, là-dessus. Une fois de plus, tu te sentais comme un oiseau maudit, un oiseau qui porterait malheur à tous ceux qui osaient l’approcher pour écouter son chant et flatter son plumage avec les plus tendres caresses.

Tu avais aimé et aimais, de nouveau...
Et, encore, on t’avait pris quelqu’un qui t’était cher.

Si tu avais droit à l’Amour et au Bonheur, tu étais, surtout, destinée à souffrir et à voir tout ce qui t’était précieux disparaître – se flétrir et devenir poussière. Cette douleur, cette souffrance et ces émotions que tu essayais tant bien que moi d’enfouir au fin fond de ton être te rongeaient, lentement… éternellement. Tel était le sort des immortels et, surtout, des Enfants de la Nuit. Peut-être que, si tu étais comme tes congénères, tu pourrais de détacher davantage du monde contemporain, n’y avoir recours que pour te nourrir et faire taire l’ennui. Ce serait tellement contraire à ta propre nature… Quam triste était-ce de constater que ton existence était plus plaisante en portant tes passions et en acceptant tes propres démons qu’en les abandonnant pour devenir… autre chose – un monstre égoïste, insatiable et assoiffé de sang.

Quoi qu’il en soit, c’est durant l’une de ces pauses, où tu donnais le biberon au ouistiti qui se cachait dans ton décolleté, qu’une odeur étrange chatouilla tes narines. Certes, dans les égouts, ça sentait de tout… La décomposition, la matière fécale, les ordures, la pisse de rat… les eaux grises, en soi, mais… cette odeur était propre à la chair brûlée, au sang coagulé et au premier stade de décomposition d’un corps humain. Tu entendais quelqu’un brailler et jurer, percevant son désespoir et sa confusion. De loin, tu sondas le tunnel par écholocalisation et tu compris ce qui se passait…

Un travailleur qui s’occupait des réparations dans la zone s’était… électrocuté avec le générateur électrique qu’il avait apporté pour pouvoir utiliser le reste du matériel. Il ne s’était pas rendu compte que le câble de la perceuse était rongé, laissant le cuivre à découvert – raison pour laquelle, en le laissant traîner, dès qu’il le brancha il eut LA mauvaise surprise de sa VIE. S’il avait été debout quand ça eut lieu, peut-être qu’il s’en serait sorti, mais son corps sans vie demeurait agenouillé dans une flaque d’eau sale, au bord des flots, perceuse partiellement fondue en main. Plusieurs rats s’étaient également électrocutés, puisque le moteur était toujours en marche et que les pauvres animaux avaient été se nourrir de lui ou, simplement, passé à côté.

Tu t’approchas, demeurant à une distance prudente avant de déconnecter le moteur et débrancher la perceuse par télékinésie, afin de ne pas mettre en danger Sariyd - le capucin. Malgré le fait que l’homme soit mort, il ne manqua point de hurler en te voyant : il n’était pas très vaillant et… il avait cru que tu étais la Faucheuse, venue pour emporter son âme. Il supplia de ne pas l’emporter, pas tout de suite, que personne ne savait qu’il était là. Tu le rassuras, parlant calmement avec lui : tu n’étais que de passage, mais tu pouvais toujours l’aider. Certains esprits étaient plus faciles à contenter que d’autres et celui-ci faisait partie de cette catégorie. Puisqu’il n’avait pas de famille ni d’amis, en soi, son dernier souhait était de t’occuper du corps ou de le signaler à quelqu’un, histoire de ne pas se faire dévorer par les rats – il en avait toujours la phobie et il avait longtemps été suivi par un psychologue, à cause de ça.

Vous avez parlé un petit moment de plus.
Il avait eu une vie assez merdique et il avait beaucoup de doutes, mais il n’avait pas vraiment de regrets. Il s’était disputé avec son patron avant de venir, puisqu’il l’exploitait et ne les payait pas quand il fallait, il allait se faire déloger de son appartement puisqu’il ne payait plus ses factures depuis trois mois et… il avait d’autres types de dettes. Il ne savait pas comment s’en sortir et, au final, il avait trouvé que tout ça n’avait plus d’importance. D’autant plus que, la veille de cet accident, il avait songé au suicide, mais il n’avait pas eu la foi. Ironique, n’est-ce pas ? C’était tellement… ridicule que le trentenaire eut un rit jaune et auto-dérisoire. Il n’avait plus rien à faire de tout et, le matériel, il ne te donna pas de consignes : tant que son patron perdait de l’argent, ça lui allait – il ne méritait pas mieux. C’était sa façon, post-mortem, d’avoir son dû. Tu n’avais jamais rencontré un esprit aussi… nonchalant. Il avait, même, traversé sans se soucier de si tu allais ou non respecter sa demande.

Alors que tu te demandais quelles mesures allais-tu prendre avec le corps, tu entendis des pas et sentis une nouvelle présence. Au vu de l’odeur, masquée par les autres qui flottaient dans l’air, c’était un jeune homme, humain ? Non… Tu n’étais pas très sûre, mais ça sentait différent. Certainement, c’était un méta-humain. Rapidement, tu sautas et te blottis contre le plafond, t’accrochant grâce à tes vectors, qui passaient outre le béton, pour te fournir une bonne accroche et qui ne laissaient pas de traces. Tu aurais pu partir, mais tu avais donné ta parole au défunt que tu allais t’occuper de son cadavre. Alors, camouflant ta présence, tu collas tes achats au plafond, autant que possible, profitant de l’obscurité pour t’y dissimuler.

Rapidement, ledit méta-humain arriva et tu pus entendre deux autres voix à travers son walkie-talkie : une féminine et une masculine. La femme s’appelait Lilith, le type à la voix rocailleuse était Croc et le junkie qui venait d’arriver, Blunch. Tes pauvres oreilles avaient morflé quand tu l’entendis hurler comme un malade face à la découverte du cadavre… que tu surplombais en silence.

Ce n’était qu’une question de temps avant que les autres concernés arrivent. Tu entendais d’autres pas et quelque chose qui nageait indiscrètement à contre courant. Quelque chose de très grand. Quelqu’un, plutôt. Même Sariyd s’était crispé et caché contre toi en entendant le méta-humain hurler, il n’avait pas fait de bruit. Néanmoins, quelque chose te disait qu’il n’allait pas rester silencieux quand le nageur viendra les rejoindre !



Tenue d'Amy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Arkham Asylum
Masculin Messages : 22
Date d'Inscription : 24/06/2019
Localisation : Bidonville Sobek

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Monstre
☠ Relations conflictuelles :: Batman, les gens me voyant comme un monstre
♣ Vos Alliés : :
Waylon Jones/Killer Croc
Waylon Jones/Killer Croc
MessageSujet: Re: Les ombres des égouts (PV Amerlyllian die Rosenberg)   Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) EmptyLun 12 Aoû - 23:16

Entendre Blunch crier de la sorte, démolit par la peur, ça me rappelle de trop mauvais souvenirs. Les derniers que j'ai, à vrai dire... La dernière fois que j'ai vu June, je me faisais quasiment électrifié à mort, j'hurlais de douleur. Elle, elle était tétanisée par la peur, effrayée par l'idée de redevenir Elle...
Bon dieu, je n'ai rien pu faire, elle est probablement morte, ou à nouveau à Belle Reve.
...
C'est pour ça que je ne laisserai pas Blunch au loin. Peu importe ce qu'il a trouvé, je m'en fiche, il faut que je le sauve. Je ne laisserai pas un autre de mes proches disparaître.

Plus ma nage durait plus mon cœur battait vite, je créait un courant à moi-seul, je devenais les vagues. Tandis que les canaux des égouts défilaient, je voyais des graffitis, des tuyaux en morceaux, des passages effondrés et un...Un gros gars? Je sais pas ce que c'était, mais le type semblait occupé à autre chose au fond des égouts. qu'est-ce qu'un gars, qui plus est de ma taille, fout dans les égouts, il était gris et putain, pourquoi ses yeux brillent dans le noir??? Je verrai ça une autre fois, peut-importe pour l'instant...

J'ai croisé le chemin de Lilith, qui courais aussi vite qu'elle pouvait, alors qu'elle brillait entièrement dans le noir. En sortant de l'eau, elle s'arrête pour me voir.
Elle avait l'air effrayée...


-Qu'est-ce qui se passe, Waylon?
-Je sais pas, mais on va bientôt le savoir.

Nous continuâmes notre course dans les catacombes de Gotham tandis que l'odeur de Blunch, un étrange mélange de Meth, de cannabis et de bleuet venait plus facilement à mes narines. À vrai dire, le plus étrange était que l'odeur était agréable.
Nous avons enfin fini par arriver pour voir la scène morbide.

Blunch congelé par la peur, devant un cadavre d'ingénieur de la ville, à moitié fondu. En soi, la scène est
plutôt banale (enfin, pour nous) et pour avoir travaillé autrefois avec les Falcone, Blunch a vu des cadavres dans de pires états, alors pourquoi était-t'il dans cet état?
Puis, je compris.

Une odeur étrange, que mon flair m'a aidé a sentir.
Pas le parfum de Lilith ou l'odeur...particulière de Blunch, même pas le cadavre cramé.
Une fragrance de...de lys? Mais comme si on me fichais un bouquet de fleur dans la truffe. Puis je sens la nature, comme...comme la Louisiane. Les parcs là-bas sentaient exactement comme ça, la fraicheur de la terre, l'humidité de l'herbe, les parfums de fleurs. Les animaux aussi? Attend, ça sens comme moi? Comment c'est possible? C'est quoi qui fais une odeur pareille? Je...C'est...C'est le parfum de June!!!


-Blunch, Ça va?

-.............

Il fixait silencieusement le plafond, vide d'émotion. Il avait l'air mort, on dirait qu'il avait vu un fantôme.
J'ai suivi son regard


Une femme......et un capucin?

-Qui êtes vous???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les ombres des égouts (PV Amerlyllian die Rosenberg)   Les ombres des égouts  (PV Amerlyllian die Rosenberg) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les ombres des égouts (PV Amerlyllian die Rosenberg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Collection) Ombres errantes
» Ombres
» Noirez Jérôme - Le chemin des ombres
» Question d'ombres
» [film] La Prophétie des Ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Profondeurs de Gotham :: Bidonville Sobek-