Imaginez le Mythe de Gotham City




Lady Shiva

Poison Ivy

Bronze Tiger

Mr Zsasz

Ra's Al Ghul

Dollmaker

Silence

Le Ventriloque

L'Effaceur

Duela Dent

Warren White

Carmine Falcone

Catgirl

Magpie

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Batgirl

Spoiler

Talon

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan
Derniers sujets
» Batman Triumphant
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 23:34 par Alexander Knox

» Diablo IV
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 23:31 par Joker

» Absence
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 20:19 par Lysander Spencer

» Teyolia
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 19:22 par Invité

» Remains of Hell
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 17:52 par Invité

» Personnages attendus !
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 17:44 par Bruce Wayne / Batman

» Like the old times (pv pudding)
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 16:29 par Joker

» Carnet de Blaze
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 15:29 par Angelica Blaze

» Ainsi meurent les animaux [Dinah]
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 14:24 par Dinah Laurel Lance

» Jeu de dupes (P.V Lysander)
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 13:10 par Selina Kyle / Catwoman

» Casino Gomorrah : Réouverture Prochaine
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 12:31 par Benny Smiles

» Blabla
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 12:24 par Deacon Joseph Blackfire

» Garde la foi, Gotham
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyHier à 12:24 par Deacon Joseph Blackfire

» Concours de votes #1 {Novembre 2019}
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyMer 20 Nov - 22:09 par Selina Kyle / Catwoman

» Film "Joker" 2019
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyMer 20 Nov - 17:03 par Oswald C. Cobblepot

» Le puzzle s'assemble ...
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyMer 20 Nov - 13:44 par Arthur Brown / Cluemaster

» Astral travellers [Pv Jericho]
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyMar 19 Nov - 21:43 par Jericho

» Groupes de Gotham Pub
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyMar 19 Nov - 18:50 par Gotham City

» Comment gagner des points ? Système de réputation
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyMar 19 Nov - 18:50 par Gotham City

» Questions récurrentes
Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyMar 19 Nov - 18:48 par Gotham City


Partagez
 

 Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mafieux
Masculin Messages : 466
Date d'Inscription : 21/12/2017
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen Respectable
☠ Relations conflictuelles :: ► Le Batman
♣ Alliés : : ► Une partie de la Pègre pour le moment.
Benny Smiles
Benny Smiles
MessageSujet: Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey]   Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyVen 14 Juin - 16:36

Arkham City. Un lieu que je ne connaissais que trop mal. Pour tout dire, après avoir récupéré et organisé la protection de mon casino en pleine zone de guerre, il me fallait des alliés. Des alliés que je pouvais avoir comme partenaires, des alliés dans une ville où tout change aussi vite qu'un tour de manège. Mais quoiqu'il en soit, j'étais dans la merde noire. Pour tout dire, d'un côté, on avait Cobblepot et sa bande, et de l'autre, le Joker. Au milieu : Le Gomorrah et moi. Seulement voila, je ne tiens pas à finir dans la bande du Pingouin car j'ai dans l'intention de le tuer et de prendre sa place, de l'autre, jouer avec le Joker, ce ne serait clairement pas la bonne idée du siècle ... Je veux dire ... Avec le Joker quoi ... Même à Las Vegas, on sait qui il est, et on sait quel genre de réputation il traine. En attendant, il me faut trouver de bons alliés, et ceux qui sont assez fort pour tenir dans une ville pareille. Swank était encore du côté de Gotham City, à gérer mes propres affaires, tandis qu'ici, j'étais avec Vinnie, un de mes hommes de mains en qui j'ai le plus confiance. Un homme qui en connaissait un rayon et qui avait organisé la défense du casino pendant que je tentais de pénétrer dans la ville prison avec Catwoman. De l'aide est tellement rare dans cette ville, mais Catwoman n'avait pas fait tout ça pour mes beaux yeux, non. Si elle revenait un jour, ce serait pour moi, et pour me demander quelque chose, en échange de ce qu'elle a fait pour moi. Benny Smiles n'a qu'une parole après tout. Et ce serait jouer avec le cœur d'une dame. Je suis quelqu'un de très rockabilly, mais je sais quand même remercier ceux qui actent pour moi. Alors que j'avais une bouteille de whisky en face de moi, une clope entre les doigts, je fixe la photographie que je tiens dans l'autre paluche. Vinnie, un de mes hommes. Le genre baraqué, assez intelligent pour ne pas vouloir dépasser sa condition d'homme de main, l'air un peu brutal, mais qui cogite pas mal sous son crâne. Il m'assure que c'est une bonne idée, si on s'amuse à pas vouloir le contrarier. Benny Smiles ne contrarie personne, c'est lui qui se contrarie si jamais on venait à l'entuber.

"T'es sûr que c'est la bonne personne à contacter ?"

Vinnie : "Tout à fait boss, il déteste Cobblepot et il se ferait une joie de rayer les mafieux de cette ville de la carte."

"Mouais, après, ce serait un moindre mal ..."

Je fume une clope tandis que j'observe la photo de l'homme dessus. Harvey Dent, communément appelé Double-Face, un criminel assez fort et charismatique, capable de foutre la merde s'il en a vraiment l'envie. D'un côté, il pourrait être utile, mais après, il pourrait aussi jouer un double-jeu avec moi. En attendant, je n'avais pas spécialement le choix, et cela me permettait de tenter d'avoir un allié dans la place. Un homme qui connaissait bien la ville, un homme qui avait jadis, un dossier épais sur chaque tripot de Gotham ... L'idée fait son chemin, un plan se dessine. Harvey Dent, l'homme qui connaissait cette ville mieux que quiconque. Après tout, c'était lui qui avait jadis, les dossiers sur toute la ville, sur tous les criminels, leurs lieux, tout. Mais ce serait mieux que Swank s'en charge. Après tout, d'après les rumeurs, Harvey Dent était à l'extérieur d'Arkham City, pour le moment. Quoiqu'il puisse se passer, ce serait Swank qui causerait pour moi. Je sors mon portable, et je m'occupe des formalités avec mon homme de main. 

Quelques heures plus tard, un rendez-vous était pris entre l'homme de main de Benny Smiles : Swank, avec le gang de Double-Face, en plein territoire neutre dans Westside. Dans Jamaïque District. Le lieu n'était clairement pas le meilleur des endroits. Y'avait pas mal de rixes entre certains gangs issus de la petite île des Caraïbes, mais ils n'avaient aucune vocation, ni espoir pour être les prochains seigneurs de Gotham City. C'était dans ce genre de rade paumé que les grands exclus se planquaient pour éviter les descentes des flics. Bon après, ça n'empêchait pas le Batman et ses rongeurs de nous coller aux basques, mais au moins, on pourrait être un peu tranquille pour discuter. Donc c'était bien Swank qui allait négocier avec les agents de Double-Face, ou peut-être même que Double-Face se pointerait lui-même qui sait ? Aucune idée. Le contact avec été établi, ici, ce soir, pour qu'on puisse discuter de la nouvelle façon de diriger Gotham. Swank était comme un frère pour Benny, et eux deux partageaient la même idée commune sur la façon devait être les choses. Swank, c'était le côté manuel, et Benny, c'était le côté intellectuel. Swank connaissait les détails techniques, et il était plus diplomate que moi. En attendant, c'était dans un bar miteux de Jamaïque District que l'on devait se rencontrer. Le patron, avec un bon billet, venait de dégager les quelques habitués ou drogués du coin, histoire qu'on soit un peu plus tranquille. Personne n'avait la moindre estime pour ce quartier, donc on serait tranquille. Un terrain neutre, loin des grandes oreilles du Pingouin, et c'était ce qui était le mieux. Swank était là, debout, avec deux hommes de main. Tenues noires et blanches, les couleurs de la bande, comme toujours, ce même look des années 50, cette même coiffure que Fonzie ou dans Grease, le look importait énormément. L'attente se fait longue, et soudain ... Des bruits de pas. Serait-ce enfin l'heure de la discussion ? Swank relève le visage et éteint furtivement la cigarette qu'il avait dans le bec dans le cendrier kitsch sur le comptoir du bar. Il est tard, mais il est encore trop tôt pour dire que la journée doit se terminer. Non, la nuit à Gotham, c'est la nuit qui façonne le futur. S'époussetant, il regarde en direction des arrivants. Il se doute de qui est là, mais il veut quand même en être sûr. D'une voix forte et franche, il commençait donc ...

Swank : "J'imagine que c'est pour le contact."


"La vérité ... C'est que les dès étaient pipés dès le début."

Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] Wv6j
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Masculin Messages : 139
Date d'Inscription : 09/06/2019
Localisation : Le quitte ou double

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Criminel
☠ Relations conflictuelles :: Nous-mêmes, la mafia, Batman
♣ Alliés : : Nous deux, mon gang
Harvey Dent / Double-Face
Harvey Dent / Double-Face
MessageSujet: Re: Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey]   Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptySam 15 Juin - 2:44

J'étais en train de compter les billets de notre coffre-fort (Qui a beaucoup moins d'argent qu'autre fois) quand Mike ouvrit la porte, discrètement, cette fois. Ce qui ne nous empêcha pas d'entendre la porte grincer. J'étais dans un bon jour et Double-face était calme grâce à mon bon vieux scotch et un de ses cigares cubains chéris, ce qui lui fit retenir de faire valdinguer un meuble sur notre pauvre homme de main réceptionniste. Il semblait surpris, mais moins apeuré que lorsqu'un des hommes du Joker est venu porté la lettre. Il m'a regardé et m'a parlé d'une alliance avec Benny Smiles, le boss gothamite du Gomorrah. Je le connais de nom, surtout. Je sais qu'il est de la mafia, mais je sais surtout qu'il a les yeux plus gros que le ventre. Il cherche à buter le manchot et à prendre sa place. Ça pourrait bien nous aider dans notre annihilation de la mafia de Gotham, pour qu'elle cesse de souiller notre sombre ville. Après l'avoir aidé à descendre Cobblepot et tout les autres, on verra se qu'on en fera. Il a l'air réglo, calme et sérieux. Selon Mike, un de ses gars veut veux nous parler ce soir, dans un bar miteux du Jamaïque district. En y pensant, c'est vrai qu'un rendez-vous dans un quartier donc le point économique centrale est la vente de marijuana, de hasch et d'un paquet de drogues produites par les petites frappes locales, sera assez discret. Souvent, les flics n'y vont pas simplement pour ne pas se faire maraver dans une ruelle ombrageuse par les gangs de rue du district et les gangs de ce district se pli justement à la volonté des types de mon genre.

Ce sera donc un Rencard avec le représentant de Benny Smiles et du Gomorrah face aux deux représentants des Bloody Bastards. Une fois mon fidèle costard bariolé aux couleurs de nos visages mis, notre magnum caché à l'intérieur de notre veston et un nouveau cigare allumé en pleine bouche, nous étions prêt pour forger une alliance on ne peut plus lucrative.

En sortant de mon bureau, je vois Matt attendre, les bras croisés avec un soder cola à la main. Il me avec un air interrogatif. Il n'a jamais parlé d'être engagé d'une manière quelconque après le carnaval du clown. Je suppose qu'un contrat peut-être envisagé. Mais pour ça, il faut qu'il soit tester en condition de garde du corps. Je vais probablement regretter ce que je vais faire, mais bon. Il faut vivre au jour le jour.

-Matt, Big Chuck et Mike, vous me suivez. Les autres, continuez à ne rien foutre de vos vies.

Matt, malgré sa surprise évidente, me suit avec mon bras droit et mon bras gauche. Il est mieux de pas foutre la merde. C'est un deal bien trop important pour qu'un petit merdeux dans son genre fasse tout foirer et je sais qu'il en est facilement capable.

-Merci Harv, pour me laisser une chance.
-Pour toi, ce sera Boss, compris? Et fout pas la merde, sinon je te balance dans le fleuve avec ton air suffisant, il sera assez lourd pour te noyer!
-Compris, compris...

Les deux autres restèrent silencieux. C'est la routine, pour eux, de toute façon. Le reste de la route est tranquille. En entrant dans Jamaïque District, l'odeur de drogue dure, mélangé à une fragrance tropicale (C'est de l'ananas?) et au tabac frais donnait une odeur extrêmement étrange, un mélange entre le dégoût et l'attrait. Une sorte de dépendance olfactive. Vraiment, je m'y ferai jamais, à ce quartier de Junkies, de rastas et de saoulons des caraïbes.

En ouvrant la porte du bar, je vois trois bonhommes habillés comme dans le film Le parrain. Les gars sont vraiment, mais pour le coup VRAIMENT à fond dans les clichés. Je serais prêt à gager qu'ils ont uniquement des Thompson. Le type au milieu (qui est tout petit comparé à ses deux gardes) éteint sa cigarette en me voyant arriver, il est habillé en noir, chemise blanche, comme les deux autres gars qui semblent le protéger. Même si les trois tremblent comme des feuilles. Le type du milieu commence à parler, même si il ne semblait pas savoir quoi dire.

-J'imagine que c'est pour le contact.
-Non, c'est pour te vendre des ouistitis empaillés. BIEN SÛR, QUE C'EST POUR LE CONTACT, TÊTE DE GLAND.
-Excuse-nous, il est assez à cran de ce temps-ci. Ce serait mieux de dealer avec la bonne personnalité.

Il me regarde déconcerté, comme si je venais de sortir une grosse connerie qui ne fait aucun sens. Malheureusement, c'était le cas. Bordel que la soirée va être longue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafieux
Masculin Messages : 466
Date d'Inscription : 21/12/2017
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen Respectable
☠ Relations conflictuelles :: ► Le Batman
♣ Alliés : : ► Une partie de la Pègre pour le moment.
Benny Smiles
Benny Smiles
MessageSujet: Re: Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey]   Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptySam 15 Juin - 11:53

Dans le domaine des cinglés, il avait son charme. Bipolaire, ça se voyait comme la gueule défigurée de Double-Face, mais Swank n'en tenait pas rigueur. Il se leva du tabouret où il était installé et se planta alors droit devant Harvey Dent, ou Double Face, ou qui que ce soit qu'il fut à ce moment-là. Jouer avec deux personnalités pouvait se révéler être difficile. En attendant, il fallait faire avec, et parmi les plus fous de Gotham City, il était la personne qui pouvait tenir les clefs de la ville à tout moment. C'était un stratège né, après tout, il avait quand même fait tomber le Romain à une certaine époque. Ouais, il avait quand même foutu un sacré boxon en faisant son bordel pendant le Long Halloween. Swank était étranger à Gotham City, mais il connaissait parfaitement l'histoire des familles, il s'était renseigné, il travaillait, et potassait son dossier. Un homme comme on les aime, instruit, mais intelligent quand il le désire. Observant l'homme en face de lui, Swank avait quand même une espèce de petite douleur au ventre, une légère impression de trouille et de stupeur en voyant le visage brisé de l'ancien procureur de Gotham. Comme quoi, l'acide, ça peut vraiment faire un sacré boulot bien dégueulasse. Mais passons sur la dernière remarque de Double-Face, il était évident qu'il y'avait deux personnalités en un corps. Que disait Aristote déjà ? "Qu'est-ce que l'amitié ? Deux âmes en un corps." C'est à voir si Double Face et Harvey Dent pouvaient se supporter l'un l'autre hein ?

"Pas d'offense, tout va bien. Je peux comprendre. On est à Gotham City, et j'ai déjà vu pire. Monsieur Smiles s'excuse, il est actuellement à Arkham City, en train d'organiser la défense de son casino, le Gomorrah."

Dit-il avec un certain pragmatisme des plus normaux. Pour tout dire, cela ne l'inquiétait même pas. C'était même un peu habituel. Le patron, Benny Smiles, avait collaboré avec l'épouvantail, et il avait même noué quelques liens avec Scarface, mais cela datait. Maintenant, il fallait s'allier avec les bonnes personnes. Sans plus tarder, Swank reprit de plus belle, tout en ne perdant pas de temps. Après tout, il était là pour jouer les diplomates, pour exposer une possible alliance avec une des plus grandes figures, sans mauvais jeux de mots, de Gotham City. 

"Mon patron, monsieur Smiles, m'a chargé de vous contacter afin d'établir un partenariat dans Gotham City. Avant toute chose, parlons un peu du contexte. Arkham City est une poudrière, prête à exploser. Et d'après ce que nous savons, les forces en présence sont le camps du Joker et du Pingouin. Chaque criminel se voit proposer un camps, et monsieur Smiles se demande pourquoi nous devrions suivre un dangereux cinglé, ou un corrompu notoire ? Pourquoi ne pas choisir nous-mêmes notre propre voie ?"

Swank déblatérait comme s'il était un robot, mais il connaissait son sujet. Ses paroles sont froides et dépourvues de sentiments. Pour tout dire, il appréciait le détail qu'il donnait au procureur. Après tout ... Il était là pour transmettre un message et être l'instigateur d'une potentielle alliance, il était là pour convaincre, comme un procureur devant un juré et une cour. 

"Il est vrai que les forces du Joker et de Cobblepot sont impressionnantes. Cependant, ceux qui suivent le Joker le feront surtout dans l'optique d'éviter de se faire tuer, alors que ceux qui suivent le Pingouin ont un intérêt à y gagner. De ce fait, le camps du Joker est voué à disparaître si ses membres se voient offrir ... Quelque chose de mieux."

C'était un véritable détail tactique que Swank énonçait, mais c'était le véritable travail de Benny sur les choses. Il avait compris que certains criminels usaient de la peur, comme l'épouvantail ou le Joker, pour soumettre les autres. Une histoire de prédateur, et de dominé en gros. Il fallait offrir quelque chose de mieux, de plus intéressant. Et pourquoi ne pas rafler les hommes du Joker soit-dit en passant ? Voila qui serait des plus amusants pour la suite des opérations ? Une idée intéressante oui, mais le mieux serait de ne pas enrôler n'importe qui. Le mieux serait de pouvoir choisir ceux en qui on peut avoir confiance. Harvey Dent était plus qu'un leader confirmé, c'était un véritable maître urbain de Gotham City, qui connaissait son meilleur côté, et son pire alter-égo. Un homme qui avait plus d'une corde à son arc, mais qui avait un talon d'Achille énorme cependant, sa pièce de monnaie. 

Swank : "Monsieur Smiles pense que la meilleure approche pour la fin d'Arkham City, est la survie avec un partenariat tangible. Et c'est ce, pourquoi, vous êtes actuellement dans ce bar ce soir, à discuter avec le représentant de monsieur Smiles."

Swank parle beaucoup, mais il préfère donner les bonnes informations, plutôt que de se laisser berner et de se perdre en explications pendant l'entretien qu'on allait avoir avec ce cher Double-Face. Quoiqu'il puisse se passer, maintenant, la balle était dans le camps de Double-Face.


"La vérité ... C'est que les dès étaient pipés dès le début."

Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] Wv6j
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Masculin Messages : 139
Date d'Inscription : 09/06/2019
Localisation : Le quitte ou double

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Criminel
☠ Relations conflictuelles :: Nous-mêmes, la mafia, Batman
♣ Alliés : : Nous deux, mon gang
Harvey Dent / Double-Face
Harvey Dent / Double-Face
MessageSujet: Re: Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey]   Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyDim 16 Juin - 14:40

Ce que le maigrichon expliquait était amplement logique, très bien réfléchi, mais complètement marteau. En effet, tout le monde a peur du Joker: Ses hommes, les gothamites banals, les mafioso, comme Benny Smiles justement, même les super-criminels. Seulement les fous ont réellement confiance en Joker sans penser n'être qu'un pion dans son jeu contre la chauve-souris, comme la pauvre Harleen, par exemple. Alors justement, la question se pose. Si nous offrons mieux que le clown, pourrions nous rafler le gros lot? Voler la mise, autrement dit ses hommes, ses armes? C'est très dangereux et j'ai pour mon dire qu'il ne faut jamais jouer avec le feu sans en connaître les conséquences. Justement, le clown pourrait devenir incontrôlable et anéantir tout mon empire pour ça. Il faut y penser à deux fois...

-BARMAN, ce que t'as de plus fort, et que ça saute!!!

L'émissaire de Smile, Swank je crois, semblait toujours aussi inconfortable. Remarque, ça devait bien être la première fois qu'il traite avec quelqu'un de notre genre. Autant lui, il remarquait probablement l'étendu de notre folie en ce moment-même, autant nous, on remarquait facilement qu'il se chiait dessus. Le barman en question, qui transpirait plus qu'un obèse sur une plage, m'apporta un cocktail de jus de fruit exotique avec un mélange de vodka et de rhum. L'amertume mixé aux fragrances sucrés sure tropicales donnaient un cocktail pas mauvais, mais pas fort, tout du moins, pas assez pour m'enlever ce mal de tête que les médocs me donnaient. Ça à le mérite d'être moins pire que les martinis du Salon de l'Iceberg, ils sont dégueulasse, comme si le manchot se lavait dedans.

Mais bref, l'alliance m'intéresse et augmenter les chiffres d'affaires ne fera de mal à personne, surtout pas à mon coffre-fort. Mon idée est faite, le deal peut commencer.

-Bon, l'idée est extrêmement alléchante, néanmoins, il ne faut pas jouer dans les affaires du clown, du moins, pas pour le moment. Si on se fait griller, on est mort. Surtout ton patron, vu qu'il est enfermé avec le prince farceur. Alors, je propose un partenariat. Moi et mes gars, on te fait passer de l'armement pour aider ton boss à travers le vieux métro, on fournira le point de rendez-vous. En échange, je vous propose que vous me fournissez, déjà du fric pour les armes, mais deux fois, voir trois fois moins que le coût sur le marché noir, mais aussi des hommes en plus. Il me faut plus de recrutement et à défaut de garder les gars que vous me fournirez, ils pourront recruter pour moi. Plus j'ai de larbins, plus je rapporte un tas d'armes. Tu comprend la boucle, petit?

Swank hoche la tête. Je crois que le petit bonhomme a compris.
Au même moment, je vois le barman sortir un revolver. Le pointant au hasard vers moi ou Swank. Je sais qui réagira le plus vite.
Matt se transforme soudainement en un immense (et immonde) colosse d'argile. Une masse informe avec un sourire sadique et des yeux livides, noirs comme des perles ocres. Sa main, ou ce qui lui ressemblait, se transforma, comme modelé soudainement par une force immuable, se formant, à la place d'une simili-main dégueulasse, un marteau d'argile brute qui alla s'étirer pour aller frapper dans la poitrine du barman jamaïcain. Et ouais, pour ceux qui n'ont pas toujours capté, mon garde du corps, c'est gueule d'argile. Il tenais le rasta comme un gosse tenait une figurine dans ses mains. Il poussa un ricanement sadique face à son nouveau jouet. Il l'écrasa au plafond, au plancher, au plafond, au plancher, ainsi de suite, jusqu'à ce qu'il ait teint le parquet et le plafond couleur rouge sang au complet et qu'il ne restait que le cou de l'agresseur. Matt lâcha son joujou et reprit sa forme normale.

Swank flippait.
Nous l'avons regardés tranquillement droit dans ses yeux de biche insécure.
-C'est ta première fois avec des types comme nous, pas vrai?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafieux
Masculin Messages : 466
Date d'Inscription : 21/12/2017
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen Respectable
☠ Relations conflictuelles :: ► Le Batman
♣ Alliés : : ► Une partie de la Pègre pour le moment.
Benny Smiles
Benny Smiles
MessageSujet: Re: Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey]   Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyMer 19 Juin - 16:02

Tout se passe si vite, mais bordel, c'est quoi cette ville de dingues ? Swank paraissait mal à l'aise quand le barman sortit son arme, puis, Gueule d'Argile se matérialisa et s'occupa du barman avec violence et véhémence. Tu parles d'un endroit tranquille. Alors que Double-Face aide Swank à se relever, Swank, qui mesurait quand même près d'un mètre quatre-vingt dix. Double-Face avait quand même raison sur une chose : C'était pour Swank, la première fois qu'il se frottait aux bizarres de Gotham. Benny, lui, avait bossé avec l'épouvantail, mais alors ça, par contre, le coup du Gueule d'Argile, ce n'était pas à prendre au premier degrés. Double-Face avait donc un second allié, bien plus puissant que prévu, et cela pouvait changer la donne. Oui, un Gueule d'Argile avait peut-être une faiblesse évidente, mais il pouvait être redoutable face à une bande armée. Swank cogitait dans son crâne, tandis qu'il remercia Double-Face et qu'il s'approchait du cadavre de l'homme qui avait été quelques instants, le barman attitré de ce lieu. Swank était quelqu'un d'intelligent, et il observait pour voir s'il n'y avait pas là, l'oeuvre d'un clown ou d'un manchot crétin. Swank comprenait pas, pourquoi dans un bar si pourri ? Et surtout, comment ? Qui avait été la balance capable de nous retrouver ? Comment ? Et cette question-là, elle méritait d'être posée. Pire encore, s'il n'y avait pas de taupes, alors cela voulait dire que le Pingouin avait la main-mise sur pas mal de gens, de renseignements et de tuyaux. Le dilemne en quelque sorte. En attendant, il fallait être prudent. 

Swank : "Faut croire que notre rencontre ne plait à personne. Le Pingouin ou le Joker à votre avis ?"

Swank était d'un naturel pragmatique, et pour tout dire, il n'aimait pas les choses trop faciles, cela n'était pas bon pour les affaires et cela instillait l'idée d'un putain de piège planqué. En attendant, le bar devenait un peu trop dangereux, il ne faudra pas s'y éterniser. Swank se rallume une cigarette avant de reprendre doucement. 

Swank : "Gotham est vraiment à la dérive, pour qu'on s'en prenne à des joueurs comme nous. J'pense que c'est la trouille, la peur qui les motivent à nous faire tomber."

Diviser pour mieux régner. Swank réfléchissait, et le seul vrai coupable, c'était Cobblepot. Cependant, on était quand même pas loin de Chinatown, et des terrains préférés de Black Mask. Peut-être que Sionis aussi était dans le coup ? Bonne question. En attendant, fallait quand même qu'on négocie. Swank réfléchissait aux propositions de Double-Face. Il avait raison. Il y'avait un échange donnant-donnant dans ces négociations. Benny avait bien dit de faire en sorte que la négociation marche, quitte à hypothéquer certains de nos territoires. L'important, c'était de se hisser dans le jeu de Gotham City, d'être la force inconnue qui va nettoyer cette ville. D'être l'As dans la manche, que personne n'attend. 

Swank : "Monsieur Smiles acceptera très certainement vos demandes. Les alliances sont prolifiques. Vous voulez nettoyer Gotham City des parrains, et nous, on veut dégager Cobblepot. On trouvera forcément notre bonheur à chacun."

Mais comme le proverbe le dit souvent, les choses ne se passent jamais comme on le veut. Et à un moment donné, Dent pourrait très bien nous trahir. Après tout, les deux personnalités sont biens distinctes en lui. Un bon côté, un mauvais côté, et parfois, la chance tourne, et pas vraiment comme on l'aimerait. Swank aimerait pouvoir prendre des précautions quand l'humeur de Dent changera. De mauvaises dispositions oui, mais uniquement si tout commence à partir en couille. On supporte mal la trahison, et monsieur Smiles pourrait très vite se mettre en colère. Bien que Benny ne soit pas du genre "violent", il n'aimait pas la trahison, aussi immonde soit-elle.

Swank : "Monsieur Smiles souhaitera s'inscrire aux prochaines élections de Gotham City. Et il pense qu'il pourrait bénéficier du chaos ambiant pour se faire élire. Pensez-vous que l'on puisse gagner une élection pareille avec les bons moyens de persuasion ? Vous qui êtes un homme de loi, de droit et un tribun, je pense que vous connaissez les rouages de l'administration pour réussir à frapper le cœur des citoyens là où ça blesse."


"La vérité ... C'est que les dès étaient pipés dès le début."

Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] Wv6j
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Masculin Messages : 139
Date d'Inscription : 09/06/2019
Localisation : Le quitte ou double

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Criminel
☠ Relations conflictuelles :: Nous-mêmes, la mafia, Batman
♣ Alliés : : Nous deux, mon gang
Harvey Dent / Double-Face
Harvey Dent / Double-Face
MessageSujet: Re: Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey]   Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptyJeu 22 Aoû - 18:57


L'idée de passer aux élections m'avait également traversé l'esprit et dire que je n'allais pas y participer serait quand même un sacré bobard. Le gars de Benny Smiles était venu en sachant ce que nous cherchions. La tête de ses semblables. Faut du culot pour venir nous proposer notre rédemption sur un plateau d'argent tout en sachant pertinemment que l'on fait partie intégrante du lot, mais c'est justement l'intérêt qu'il y a avec Monsieur Smiles.

-L'alliance nous plaît, mais le reste est à préciser. Le territoire, nos plans, tu vois le genre? Premièrement, je connais le manchot et la dernière chose à faire, c'est de directement se taper à lui.
Ce connard de nabot est capable d'avoir des taupes partout. Autant ton patron est réglo, autant Cobblepot ne voit aucun problème à jeter le feu à son propre code. Que ce soit avec une pile de fric, des putes ou des flingues sur la tête des proches, le pingouin sera toujours doué pour faire parler n'importe qui. Avec ou sans scrupules, ça lui est égale. Faut le planter, tu vois?



-C'est pourquoi je m'en chargerai personnellement, ton patron n'aura pas à se soucier de Cobbelpot. Je compte, dans les prochains mois, engager un professionnel, pour régler le boulot à sa façon. Une façon explosive d'ailleurs. Crois moi.

Swank acquiesçait de la tête

-Mais bref, venons en aux faits. Pour ce qui est du territoire et des revenus, monsieur Smiles bénéficiera toujours d'un pourcentage des revenus du Quitte ou Double. Lorsque la situation...fâcheuse dans laquelle vous êtes sera réglé, on pourra renégocier la chose. Mais pour ce qui est du territoire, j'ai une logique pour vous, en faisant tomber petit à petit les empires criminels des hautes sphères de notre triste ville, nous nous séparerons également, selon nos intérêts, leurs territoires. C'est négociable, évidemment. Pour ce qui est des élections, je compte moi-même me présenter et ce que m'a appris Gotham,

Je pointait notre visage horrible.


c'est qu'il ne faut jamais crier victoire trop tôt. Espérons que votre patron le comprendra bien assez tôt...



Pour ce qui est du point de rendez-vous, mon seconde, Big Chuck, ici présent, sera capable de vous fournir le plan entier des souterrains de la ville. Faite moi confiance, il a de bonnes sources.

Sur cette phrase, Je claqua des doigts et Big Chuck vint porter une pile volumineuse de plans bleus.

-Bon. Qu'avons nous d'autre à traiter?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafieux
Masculin Messages : 466
Date d'Inscription : 21/12/2017
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen Respectable
☠ Relations conflictuelles :: ► Le Batman
♣ Alliés : : ► Une partie de la Pègre pour le moment.
Benny Smiles
Benny Smiles
MessageSujet: Re: Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey]   Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] EmptySam 7 Sep - 10:52

Swank était quelqu'un de compétent. Son talent à l'arme était sans équivoque, et quand il voyait les ravages de Gotham City sur la tronche de l'ancien procureur, fallait quand même s'attendre à ce que cette ville réponde. La ville de Gotham City est comme une entitée, elle vous dévore l'âme peu à peu, et pour tout dire, Swank avait peur pour Benny, il avait peur que cette ville le dévore lui aussi. Dent exposa son plan, mais aussi ses idées, ses envies, ses demandes, Swank notait tout cela, c'était un diplomate, un homme qui essayait en permanence de changer les choses pour que tout soit du meilleur ressort. Reprenant un ton clair et passablement obre, Swank se devait quand même de préciser que l'important pour la famille de Benny Smiles, ce n'était pas le pouvoir, ni le contrôle des rues, non. Benny avait une toute autre idée de devenir maître des cérémonies de Gotham City, et une façon toute particulière qui lui plaisait assez. Benny Smiles voulait que cette ville devienne une vraie poule aux œufs d'or. Rien de plus que ça. Une vraie Vegas du crime et des jeux, un lieu de folie de l'argent. 

Swank : "Pour tout dire Messieurs Dent et Double-Face, et sans vous manquez de respect, sachez que les territoires ne sont pas un objectif pour monsieur Smiles. Ce dernier souhaite implanter des casinos, et faire de cette ville, une nouvelle Las Vegas sur la côte Est. Tant que les pigeons viennent du monde entier pour dépenser leur oseille, c'est tout ce qui comptera. Monsieur Smiles ne pourra jamais, avec nos effectifs actuels, contrôler et assurer la bonne tenue de ses territoires. C'est pourquoi le Gomorrah et les quartiers aux alentours suffiront. Le reste de la ville vous incombera."

Soyons diplomates, et Swank savait parfaitement trouver les mots pour donner le ton et donner à ses interlocuteurs ce qu'il voulait. Selon le code moral de son patron bien entendu. Mais tant que Cobblepot était dans la partie, ce serait difficile de tenir compte de ces dernières possibilités. Le Pingouin était très dangereux, et cela, tout Gotham City le savait. Sa cruauté et son intelligence étaient redoutables. Swank appréciait cependant, l'aide de ce Big Chuck, qui connaissait les souterrains de la ville, cela aidera bien.

Swank : "Comme dans tous les sièges, il faut savoir affaiblir l'ennemi, et le traquer jusque dans son antre. L'Iceberg Lounge est une bonne cible, mais trop prévisible. Peut-être que le manoir familial des Cobblepot ... Là, dans la bâtisse familial ... Quand on veut s'en prendre à un oiseau, on s'attaque à son nid non ? Je suis sûr que Cobblepot s'enragerait si on s'attaquait à son manoir."

L'idée était même très séduisante. Le Manoir devait être peu défendu depuis la construction d'Arkham City. Cobblepot devait clairement penser que personne n'y penserait mais c'était sans compter sur l'intelligence des autres criminels. Cobblepot n'est pas un génie, il est médiocre et brouillon, et c'était sa rage et sa fiertée qu'il fallait cibler. Pour faire le plus de mal possible. 

Swank : "Je vous remercie, monsieur Dent. Pour le moment, j'aimerais que nous discutions d'un autre problème qui pourrait être gênant si Cobblepot vient à tomber. Je veux parler de Black Mask et des autres pensionnaires de l'asile d'Arkham. Par exemple, nous savons très bien que faire avec le Joker est impossible, et qu'il est une menace dangereuse pour nos actions, ainsi que les vôtres. Il ne faut pas se leurrer, personne ne sait ce qu'il a dans la tête, et il peut être une véritable menace, aussi bien pour nous que pour vous."

Le ton était dit, le Joker, et biens des autres criminels de la ville étaient des dangers ambulants. Pensez donc à Killer Croc, qui voulait être chef de la pègre de Gotham City il y'a quelques années, ou encore Killer Moth, ou encore même Cluemaster. Des dangers potentiels qu'il ne faut pas oublier. Swank sortit un cran d'arrêt avant d'appuyer sur le bouton du cran, c'était un peigne. Un peigne qui lui permettait de se recoiffer un peu. Autant avoir la classe de Vegas, et celles des loubards des fifties pas vrai ? Swank connaissait ses dossiers, et il connaissait parfaitement le fait que les patients d'Arkham étaient fous, tous, sans exception, et que malgré les degrés de folies possibles, certains méritaient clairement d'être neutralisés. Sans exception.

Swank : "Nous savons que vous avez certaines affinités avec certains pensionnaires, mais certains doivent être contrôlés. Vous en conviendrez vous-mêmes."


"La vérité ... C'est que les dès étaient pipés dès le début."

Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] Wv6j
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey]   Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Truth is ... The game was rigged from the beginning [PV Harvey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Whole Truth'
» new superstar of wrestling
» créations avatar Darren Harvey...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Westside :: Kingston District-