Forum Jeu de Rôle Batman



Harriet Pratt

Copperhead

Lady Shiva

Clayface

Bronze Tiger

Clock King

Maxie Zeus

Le Ventriloque

Lynx

Baby Doll

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Man-Bat

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Katana

Spoiler

Talon

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan
Derniers sujets
» Votes du forum
La Sentence du monstre EmptyHier à 22:01 par Amerlyllian Die Rosenberg

» La main charitable
La Sentence du monstre EmptyHier à 17:50 par Amerlyllian Die Rosenberg

» White night, quiet night. [Pv John Constantine]
La Sentence du monstre EmptyHier à 1:07 par Amerlyllian Die Rosenberg

»  ☠ La Liste Noire : WANTED ☠
La Sentence du monstre EmptyLun 15 Juil - 0:29 par Roman Sionis/Black Mask

» Moyens détournés (John Constantine)
La Sentence du monstre EmptySam 13 Juil - 23:23 par Selina Kyle / Catwoman

» [Infos] Le Système de Réputation
La Sentence du monstre EmptySam 13 Juil - 21:49 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Les ombres des égouts (PV Amerlyllian die Rosenberg)
La Sentence du monstre EmptySam 13 Juil - 20:54 par Amerlyllian Die Rosenberg

» The Faces of Justice. (Pv Catou et Carrie)
La Sentence du monstre EmptySam 13 Juil - 19:01 par Selina Kyle / Catwoman

» Journal de bord d'un chasseur de démon - John Constantine
La Sentence du monstre EmptySam 13 Juil - 15:51 par John Constantine

» Idiocracy c'est nous ? ? ?
La Sentence du monstre EmptySam 13 Juil - 11:48 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Pour une poignée de fric ...
La Sentence du monstre EmptySam 13 Juil - 3:09 par Roman Sionis/Black Mask

» Margaret Pye / Magpie
La Sentence du monstre EmptyVen 12 Juil - 22:54 par Roman Sionis/Black Mask

» Robin Hood and the Fair Lady
La Sentence du monstre EmptyJeu 11 Juil - 19:31 par Damian Wayne / Robin

» Père et fils
La Sentence du monstre EmptyJeu 11 Juil - 19:07 par Damian Wayne / Robin

» A Gala, Some Politics And a Bat
La Sentence du monstre EmptyJeu 11 Juil - 3:19 par Jack P. Crawley

» Grand-duc et Rouge-gorge
La Sentence du monstre EmptyJeu 11 Juil - 3:02 par Tim Drake / Red Robin

» Les titans de Gotham
La Sentence du monstre EmptyMer 10 Juil - 20:35 par Bane

» God help the outcast [Pv Amerlyllian Die Rosenberg]
La Sentence du monstre EmptyMer 10 Juil - 18:58 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Eaux troubles (Talia)
La Sentence du monstre EmptyMer 10 Juil - 17:41 par Selina Kyle / Catwoman

» Réunion de famille
La Sentence du monstre EmptyMer 10 Juil - 16:16 par Nyssa Al Ghul


Partagez
 

 La Sentence du monstre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkham Asylum
Masculin Messages : 41
Date d'Inscription : 09/06/2019
Localisation : Le quitte ou double

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Criminel
☠ Relations conflictuelles :: Nous-mêmes, la mafia, Batman
♣ Vos Alliés : : Nous deux, mon gang
Harvey Dent / Double-Face
Harvey Dent / Double-Face
MessageSujet: La Sentence du monstre   La Sentence du monstre EmptyMar 11 Juin - 3:23

J'allumais les lumières pourries de ce tribunal souillé, jadis ma planque. Je n'y étais pas revenu depuis le braquage, ma disparition des radars, ma défaite. Je regardais Thémis. La déesse de la justice aveugle. L'unique et seule femme que j'embrasse, que je vénère. Son monument était en pièces. Défiguré par l'anarchiste qui s'était caché ici. Ma médication me faisait un mal de chien. Foutu toubib, foutus médocs de merde. Et dire que le psy disait que je ne l’entendrais plus!!! Ces crises sont encore plus intenses qu'autrefois et j'ai de moins en moins le contrôle sur lui. C'est lui qui voulait condamner le monstre, le tuer. Je souhaitais le tuer d'une balle en pleine tête, mais il voulait plus. Il avait soif de sang et de vengeance, il voulait le torturer au point qu'il demande d'être achevé, il voulait que le prédateur devienne la proie, il voulait faire vivre au monstre ce que l'on a vécu. alors pour la première fois depuis longtemps, je l'ai laissé faire...

Nous somme enfin devant le COUPABLE, bâillonné, menotté, enchaîné, À NOUS...
Quand il nous a vu arrivé, son regard trahissait sa peur, la même peur qui nous dévorait pendant que notre visage cramait sous l'acide brûlante et sulfurique au palais de justice, cette même frayeur que nos hommes ressentirent durant ce cambriolage raté, ce faisant les uns après les autres démolir les os par la chauve-souris pour ne jamais ressortir de l’hosto. Cette peur que Crane recherche avec sa toxine dégueulasse, nous l'avions devant nous. Un tir au plafond lui fit frôler la crise cardiaque. Pour nous, c'était le début de la fin, le verdict enfin exécuté, un chrono, un départ. Il savait pertinemment qu'il n'y survivra pas. Nous avions suffisamment de matos pour le faire souffrir à petit feu. NOUS ALLIONS LE DÉTRUIRE...

Il était sur sa chaise jusqu'au moment ou j'ai sorti Thémis, ma batte de Baseball chérie. Je l'ai envoyé valdinguer avec la chaise au sol, avec un magnifique coup dans les côtes, qui a probablement dû lui en pété plusieurs. Il essaie de hurler, mais il est bâillonné, HEHEHE, comme c'est génial le voir souffrir, comme c'est satisfaisant, de reprendre le dessus. Ce n'est que le début et c'est ça que nous aimons le plus.
Un deuxième coup en pleine figure résonne tout aussi fort. Il saigne du nez, assommé par ma Thémis. Il gémit toujours derrière son bâillon. Je l'assène de coups de pieds jusqu'à lui faire saigner du front, avant de lui donner un dernier coup de batte de Baseball entre les couilles pour voir ces yeux s'exorbiter de douleur.


Nous le remettons sur sa chaise et lui enlevons le bâillon.
-Qu'est-ce que tu me veux, Dent? En finir?
-NE M'APPELLE PAS COMME ÇA, CE N'EST PLUS LUI QUI FAIT LE TRAVAIL!!!
BLAM
Un tir avec notre magnum dans son genou droit part tout seul, le faisant hurler de souffrance à travers le tribunal en ruine. Ce n'est pas symétrique, c'est imparfait, ça doit être corrigé.
BLAM
Une deuxième balle de plomb dans le genou gauche. Ça pisse encore plus le sang qu'avant. C'est magnifique. Je m'exstasie devant cette agonie...
-Qu'est-ce que tu me veux?
-TU M'AS DÉTRUIT MON VISAGE!!!
Nous prîmes un couteau de boucher avec lequel nous charcutions aisément son visage de goret sans défense, comme dans du beurre. Ligne après ligne, sur le coupable, nous traçâmes une oeuvre à notre image, à notre figure sur la sienne, marquant la moitié de sa pitoyable tête de traits sanglants fait au hachoir si bien aiguisé.


Il n'a plus la force de parler, Dent non plus. HEHEHEHEHEHEHE, je suis enfin libre, je n'entends plus sa voix, qui essaye toujours de m'empêcher d'utiliser la seule vraie logique de ce monde. LA JUSTICE AVEUGLE!!!
J'ai soif, je prends un soder cola, puis une idée se forme, gorgée après gorgée.
J'éclate plusieurs bouteilles à terre, pour faire un somptueux plancher de verre, avant d'y jeter le monstre face première, le voyant peiner à se tortiller dans la vitre qui s'enfonce dans sa chair putride et sanguinolente. Je m'assois et le regarde, en train de crever dans une flaque de sang et de pisse, je le fixe se débattre en sirotant cette boisson bourrée de sucre que je supporte à peine, pendant une quinzaine de minutes, souriant face à ma liberté temporaire. Dent reviendra, mais je vais continuer de m'amuser un peu...


BLAM
Je lui tire à nouveau dans l'une de ses articulations, cette fois-ci, l'épaule gauche. La symétrie est toujours science de perfection, n'est-ce pas?
BLAM
Plus d'épaule droite. Le monstre est immobilisé. Je vais enfin l'achever. LE MASSACRER!!!
Je le traîne dehors, laissant de longues traces de sang sur le plancher couvert de poussière, alors qu'il s'accroche encore au peu de vie que sa misérable carcasse possède. En plein milieu de la rue, je prends un bidon d'essence que j'avais garder. Je l'enduis du liquide purificateur, qui se mêle à l'hémoglobine et la pisse. Il me lâche un dernier regard apeuré, comme le gibier qui est sur le point de se faire gober par un serpent, comme si il s'attendait à une quelconque pitié de ma part. COMME SI IL PENSAIT QU'IL POUVAIT ME REDONNER MON VISAGE!!!
Je pris Bourreau, dans mon dos comme un sac depuis le début de la magnifique et jouissante torture. J'avais trouvé Bourreau dans l'un des stocks d'armes du pingouin. Il paraît qu'il date du Vietnam. J'allume Bourreau, la douce fragrance du Napalm remonte à mes narines. Il rampe toujours, dans sa vaine tentative de fuite, essayant vainement de crier à l'aide.
Puis soudainement
Une flammèche
Une flamme
Un bûcher
Je l'ai regardé brûler jusqu'au petit matin, satisfait de son cri grave et rauque, sonnant à travers Arkham City au complet. Ma rédemption est faite, l'accusé est mort...





Le lendemain, je me réveille et ouvre la télévision. Évidemment, il est revenu par lui-même, me laissant impuissant au fond de notre tête. Je n'ai aucune réaction en voyant le titre. Ni de la satisfaction ou de la culpabilité, j'étais stoïque. Mais...ça ne signifiait qu'une chose, claire et nette.
Double-Face est de retour à Gotham.


FLASH NEWS
Salvatore Maroni, retrouvé torturé et sauvagement exécuté au Burnley, Le GCPD enquête sur le tueur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Sentence du monstre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» proverbe et monstre mythologique
» un monstre sur la route
» Petit monstre "FOU D'AMOUR"
» Le sommeil du monstre
» Monstre de Frankenstein (yeux modifiés)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Arkham City :: Burnley :: Tribunal Solomon Wayne-