Forum Jeu de Rôle Batman



Harriet Pratt

Copperhead

Lady Shiva

Clayface

Bronze Tiger

Clock King

Maxie Zeus

Le Ventriloque

Lynx

Baby Doll

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Man-Bat

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Katana

Spoiler

Talon

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan
Derniers sujets
» Votes du forum
Les noces d'or EmptyAujourd'hui à 3:37 par Harvey Dent / Double-Face

» Sous les fleurs de Lys [Pv Harvey]
Les noces d'or EmptyAujourd'hui à 2:11 par Harvey Dent / Double-Face

» Otis Flannegan
Les noces d'or EmptyAujourd'hui à 0:55 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Le silence est de mise ( Pv Bianca )
Les noces d'or EmptyHier à 23:04 par Bianca Neve

» Agent Thomson
Les noces d'or EmptyHier à 22:35 par Phi / Alma Thomson

» Moyens détournés (John Constantine)
Les noces d'or EmptyHier à 22:24 par Selina Kyle / Catwoman

» L'évasion d'Arkham City
Les noces d'or EmptyHier à 19:55 par Selina Kyle / Catwoman

» Le procureur, le monstre et le cambriolage (Public)
Les noces d'or EmptyHier à 19:42 par Damian Wayne / Robin

» Membre du Mois !
Les noces d'or EmptyHier à 17:08 par Gotham City

» Nouvelles du Forum
Les noces d'or EmptyHier à 16:58 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Bluebird | Une surdouée dans la technologie
Les noces d'or EmptyHier à 16:55 par Thomas Silent / NightLaw

» Sachiko Shinozaki
Les noces d'or EmptyHier à 16:50 par Thomas Silent / NightLaw

» Le mauvais fils ? [ Terminée ]
Les noces d'or EmptyHier à 16:46 par Thomas Silent / NightLaw

»  ☠ La Liste Noire : WANTED ☠
Les noces d'or EmptyHier à 1:29 par Roman Sionis/Black Mask

» [Infos] Le Système de Réputation
Les noces d'or EmptyMar 20 Aoû - 22:36 par Amerlyllian Die Rosenberg

» Dame corbeau sur un casino perchée (PV Amy) (Terminé)
Les noces d'or EmptyMar 20 Aoû - 22:21 par Harvey Dent / Double-Face

» Le Prince des Puzzles
Les noces d'or EmptyMar 20 Aoû - 20:37 par Edward Nygma

» Topic des Blagues
Les noces d'or EmptyMar 20 Aoû - 18:01 par Selina Kyle / Catwoman

» La belle sanglante (Freya, Jason, Damian)
Les noces d'or EmptyLun 19 Aoû - 23:33 par Freya Nightsky

» L'homme qui tire plus vite que son ombre [PV]
Les noces d'or EmptyLun 19 Aoû - 20:02 par Floyd Lawton / Deadshot


Partagez
 

 Les noces d'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blackgate
Féminin Messages : 192
Date d'Inscription : 02/12/2017
Localisation : Old Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyenne, organisatrice d'évènements
☠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Hugo Strange
♣ Vos Alliés : : ►Chapelier Fou, Anarky
Jaina Hudson/White Rabbit
Jaina Hudson/White Rabbit
MessageSujet: Les noces d'or   Les noces d'or EmptyVen 5 Avr - 13:30


Les noces d'or

- Bruce Wayne -

Les yeux rivés sur le journal du jour, je peux voir un article exposant mon nom et mon retour dans Gotham. Elle avait bien fait son travail, White. Tout le monde avait bien cru au fait que j’étais partie en Inde, que j’étais partie me ressourcer et maintenant que des gens m’avaient aperçu, tout le monde pouvait y croire. Tout le monde, excepté Batman et Hugo Strange. Et si tout cela pouvait sortir au grand jour ? Batman, le héros qui côtoie le GCPD, peut très bien dire à Gordon qu’il m’a sauvé d’Arkham, que je n’ai jamais été en Inde. Mais pour quel prix ferait-il cela ?

L’article met en avant mon retour dans la vie active, tout le monde connaît mon métier et mon implication dans la ville, alors évidemment dés que j’ai faits mon retour, un riche couple m’a appelé pour que j’organise leur noce d’or.L’article met en avant mon retour dans la vie active, tout le monde connaît mon métier et mon implication dans la ville, alors évidemment dés que j’ai faits mon retour, un riche couple m’a appelé pour que j’organise leur noce d’or. Traiteur, orchestre, serveur, table, couverts, porcelaine, hôtel, invités, champagne et autres surprises… Tout cela en quelques jours. Même la nuit, je travaillais. Il faut dire qu’en ce moment, je n’arrive pas à dormir, je fais des siestes à la place de mes longues nuits.


« Madame Hudson ? »

Je lève les yeux de mon journal, je regarde mon chauffeur qui me regarde avec inquiétude.

« Oui ?

- Il va être l’heure, madame, vous ne vouliez pas arriver en retard ?

- Non, vous avez raison. Je vous suis. »

Je pose le journal, j’enfile mes escarpins en cinq secondes, montre en main, je prends mon manteau, ma pochette et mes clés et je sors de mon appartement accompagné de mon chauffeur. Je pose ma main sur la poignée de ma porte, je la tire vers moi et je regarde l’intérieur de mon appartement. Je regarde ces cartons empilés et ces draps posés sur quelques meubles pour les protéger… Je repense à ce que Batman m’avait dit deux semaines plus tôt : « Vous devriez trouver un nouvel appartement très vite, sous un nom d’emprunt, si je peux vous conseiller. Attaquer Strange sur le plan juridique ne servira à rien. La Marie le couvre, ainsi que les services juridiques. ». Il avait raison et je l’ai écouté. Il faut que je parte. De toute manière, White avait changé bien des choses et cet appartement ne m’appartenait plus.


~


Arrivée devant le Grand Hôtel Royal, mon chauffeur m’ouvre la portière afin que je puisse sortir et rejoindre les invités ainsi que mon employeur. Je le remercie, j’avance vers les marches et je l’entends fermer la portière derrière moi. Je me retourne pour le regarder rentrer dans la voiture, me faire signe, avec un sourire aimable et s’en aller pour revenir plus tard. Je sens le regard des gens se poser sur moi, me souriant et me saluant comme s’ils me connaissaient bien. Ils me reconnaissent, en vérité, et ils sont toujours admiratifs de mon travail. Je monte les marches, venant à la rencontre du maître d’hôtel qui m’accueille avec joie comme d’habitude. Je me rends compte très vite que je force mon sourire pour ne pas montrer mon désarroi et mon malheur. Il m’accompagne dans la salle, dont il s’est bien occupé en attendant mon arrivée. Je peux voir les serveurs faire leur travail correctement, les tables bien dressées, les invités sur leur 31 et les hôtes accueillants leurs invités avec une mine impeccable. Ils sont beaux tous les deux, je ne connais que très peu de couple fêter des noces d’or. Ils ont l’air d’avoir plus de pêche que moi.

Je fais le tour des tables et j’observe les serveurs pour voir si tout se passe bien. Je croise des jeunes femmes avec des vieux maris toutes belles comme des Barbies, et j’ai l’impression que cela me répugne alors que pourtant, je voyais cela tous les jours. Je rentre dans les cuisines, je salue les cuisiniers et le reste du personnel. Je n’oublie pas de sourire, il faut bien que je leur montre que je suis contente de leur travail, plutôt que de faire la gueule. Lorsque je sors des cuisines, je m’aperçois que le couple de retraités est en train de rassembler ses invités dans une ronde. Je rejoins les invités, sachant pertinemment que cela va amener à un discours. Ils sont au centre de l’intention et s’exprime sur le bonheur qu’ils ont à retrouver leurs proches, leurs amis et le reste de Gotham pour fêter leurs 50 ans de mariage. Ils racontent des anecdotes faisant sourire le monde, parfois même rire, alors que j’ai l’impression d’être la seule femme malheureuse et rongée par la peur au milieu d’eux. Ils invitent le monde à trouver une place pour s’asseoir et manger en leur compagnie.

Les invités se déplacent, sans bousculer, pour trouver leurs tables respectives où ils pourront déguster un menu rédigé par un des chefs les plus côtés de la région. Pendant que tous commencent à être installés, je file vers un serveur pour prendre une flûte de champagne sur un plateau, je le remercie en le gratifiant d’un léger sourire et je me dirige vers les tables où les places sont encore vides. J’aurai dû m’occuper du plan de table, cela m’aurait évité de chercher ma place. Mais voilà que je trouve mon nom sur un petit carton en forme d’anneau enveloppant une serviette beige en tissu. Je m’assois au côté de jeunes personnes que je ne connais pas, sans doute des nouveaux riches venus avec leurs épouses. Super, je vais me retrouver au milieu de couple à tenir la chandelle. Cependant, une place vide en face de moi me fait espérer que je ne serai pas la seule ce soir à tenir une bougie. Il faut juste que je puisse sourire, au moins réapprendre à éprouver un peu de joie, pour ne pas faire fuir la personne, ou bien, je serai totalement seule. 




Les noces d'or 181124110839102461
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 3143
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Les noces d'or   Les noces d'or EmptyVen 5 Avr - 15:10

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

Malgré les événements d'Arkham City, Gotham City se voulait être une ville toujours en activité, et même si la terreur que les Tygers infligeaient sur ses citoyens commençait à s'en faire sentir, aussi bien que les tensions de l'autre côté du mur d'enceinte, Bruce Wayne avait été cependant invité pour une grande soirée au sein du Grand Hôtel Royal de Gotham City, un anniversaire de mariage dans le monde merveilleux des riches dont la femme est une source de rumeurs et d'extravagances, une intrigante de Gotham City. Bruce Wayne avait été cru pour mort lors de la destruction du Manoir par quelqu'un que je ne connaissais pas encore, j'aurais aimé que cela reste ainsi, mais Alfred me rappelait sans cesse de fournir une tête au corps de Wayne Enterprises, et que l'entreprise familiale ne pourrait survivre sans moi et sans Lucius Fox. Soit, il était temps pour Bruce Wayne de revenir sur le plan de la scène Gothamite, et même si l'idée de rejoindre un mariage me donnait une image presque ironique dirons-nous, tandis que les citoyens de Gotham City sont mal nourris, tandis qu'ils vivent dans un inconfort qui ne leur est pas dû, on avait encore quelques excentriques qui s'amusaient à montrer qu'ils méprisaient le petit peuple. Tandis qu'Alfred me sortit un des costumes les plus propres que l'on pouvait trouver, il me tenait une petite discussion à ce sujet.

"Même en temps de guerre, nous devons nous montrer irréprochables, monsieur. Ce n'est pas parce que le malheur envahit cette ville que nous devons nous fermer à toute approche festive."

"Ce n'est pas tant cela qui me chagrine Alfred, mais la façon dont c'est organisé. C'est un tout. Un anniversaire de mariage, je n'ai pas que ça à faire, surtout quand on sait que Sharp et Strange sont en train de semer la terreur dans ma ville."

"Dites-vous qu'à Gotham City, on peut s'attendre à tout. Et je refuserai qu'un Wayne ne soit pas dans une des grandes soirées de cette ville, c'est votre réputation qui est en jeu."

"Bruce Wayne, fringuant play-boy milliardaire, qui va à un anniversaire de mariage. Je pourrais peut-être vous trouver une compagne, si vous le voulez, Alfred."

"J'ai déjà donné, monsieur. La gente féminine ne mérite pas quelqu'un d'aussi galant que moi, surtout avec un âge comme le mien."

Alfred eut le dernier mot, et même si ce genre de pensées m'agaçait, ainsi que ces événements ridicules, j'enfilais mon costume de smoking avant de me rendre grâce à la limousine, conduite par Alfred, au lieu où l'on organisait le gala. Le lieu avait été protégé, sécurisé, dans les rues, presque pas âme qui vive, et le personnel avait assuré la propreté du lieu. Contrairement à Gotham City, on pourrait croire que ce lieu n'avait pas été touché par la criminalité. Le service de protection du quartier semblait efficace, mais comme toujours, ce sont les plus riches qui en disposent. Le reste de la population doit jouer de consort avec la criminalité ambiante. Quelle tristesse de voir que tout cela ne changeait jamais. C'est alors qu'un homme m'ouvre la porte de la salle pour l’événement. Et ce fut alors un cri qui m'extirpa de mes pensées. La salle m'observait, comme si ils avaient tous vu un cadavre franchir la porte. Je reste sur mes gardes, les criminels étaient une chose, mais les riches, c'était pire. Une fois que vous étiez dans leurs filets, vous étiez un jouet, et il fallait être quelqu'un de rusé pour se camoufler et s'extirper de leurs griffes. Une voix, grasse, bouffie, résonne dans mon oreille. Un look excentrique qui cache une obésité croissante, une de ces femmes de Gotham City qui n'aurait jamais le soucis des fins de mois et qui n'aurait jamais à combler un vide. Façon de parler pour son estomac, au vu de la livre, elle a bien profité de ce genre de soirées dégueulasses et riches en bouffe. Pense à ce que te disait Alfred, Bruce, joue ton rôle, reste Bruce et oublie Batman pour le moment, joue le dépravé et le flambeur, oublie ton rôle.

Maëva Kovitz - "Brucie Brucie ... Bruuuuuuuce Wayne ! Chéri ! Vous n’étiez donc pas là au début de la soirée ? Mais c'est magnifique ! Mes très chères amies adoreraient vous rencontrer."

"Vous savez ce que c'est Maëva, je suis toujours dans le lit d'une top-modèle quand je ne suis pas dans une soirée."

Je détestais le surnom "Brucie", vraiment ... Entre ça et le fait que j'avais le droit au pire du pire en terme de surnoms, celui-là, je le détestais vraiment ... Le rire des gens qui m'entourent est bien ponctué. Je me serais volontiers prit de passion pour emmener le tas de saint-doux voir comment ça se passe pour les plus nécessiteux dans Crime Alley, même pour tous ceux qui étaient présents. Ils n'avaient jamais côtoyé le mal, ni le crime, ni la détresse, et pourtant, ils étaient là, tous, dans leurs jolis costumes, à se pavaner et à se complimenter les uns les autres, tous contents de voir que ce mariage semblait être une parfaite réussite. Ai-je dis mariage ? Non, on parle de noces d'or, de gens qui se sentent parfaitement "heureux" de vivre une vie de luxe et qui en font profiter tout un tas de parasites qui errent autour d'eux. C'était là le sort des riches non ? Ils rient tous, se moquant éventuellement des pertes humaines qui aurait pût se produire dans cette ville, je les écoute discuter d'Arkham City, encenser Sharp, le glorifier, tandis que dehors, c'était tout autre chose. Je détestais ces gens. Si imbus d'eux-mêmes, si parfaits à leurs propres yeux, ils me donnaient envie de fuir à toute vitesse de l'endroit. C'est alors que je jette mon dévolu sur une jeune femme assise, et que je connaissais bien, Jaina Hudson que je rejoins à table. Elle a toujours un magnifique sourire et je lui serre la main amicalement. Finalement, la soirée ne peut que bien se passer ? Qui sait ? Elle était belle ... Très belle et terriblement séduisante. Comme lors de la dernière fois où nous avions passé un moment plus qu'agréable en haut de la Tour Wayne. Mais je n'oublie pas non plus qu'elle possède des actions Wayne, et qu'elle est une des grandes actionnaires qui a voté pour la vente d'armes. Méfiance quand même, ou bien je me trompe ? La dernière fois que je l'avais vue, elle était aux prises avec Strange à Arkham, et ce n'était pas pour lui conter fleurette. Elle cache quelque chose, essayons de deviner quoi non ? 

"Enchanté de vous revoir mademoiselle Hudson ! Cela faisait bien longtemps si je ne me trompe ... Depuis notre réunion d'actionnaires Wayne Entreprises je crois ... J'espère que vous ne serez pas ennuyée de partager cette table avec moi. J'espère juste que la soirée ne sera pas trop pénible pour des gens qui respirent la vie comme nous deux."

Une voix qui semblait fausse peut-être, mais au final, pas du tout. La jeune femme éveillait toujours ma curiosité. Elle avait une certaine chaleur, une certaine douceur dans sa voix et un sourire, un sourire magnifique qui m'intriguait. Je comptais énormément de conquêtes, mais elle, elle me terrifiait car je ne savais pas encore grand chose d'elle, enfin, la plupart, c'est Batman qui l'avait vu, mais comme je tenais à ma double identité, on va dire qu'il fallait encore jouer les imbéciles. Et pourtant, j'étais le serpent, et elle, la joueuse de flûte, et elle commençait à m’envoûter. Prenant une flûte de champagne qu'un serveur me tend, j'observe un peu le beau monde autour de nous. Quelques personnes que je ne connais pas, pas encore du moins. Avec un grand sourire, je ne peux que continuer à parler, et à baisser un peu la voix, histoire de la dérider un peu. 

"On se croirait dans un cimetière, vous ne trouvez pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Féminin Messages : 192
Date d'Inscription : 02/12/2017
Localisation : Old Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyenne, organisatrice d'évènements
☠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Hugo Strange
♣ Vos Alliés : : ►Chapelier Fou, Anarky
Jaina Hudson/White Rabbit
Jaina Hudson/White Rabbit
MessageSujet: Re: Les noces d'or   Les noces d'or EmptyVen 5 Avr - 17:17


Les noces d'or

- Bruce Wayne -

En regardant les tables d’en face, ma coupe de champagne dans la main gauche, je constate que certains couples de retraités semblent me regarder comme si j’étais leur prochaine cible. Je pense qu’ils ne vont pas tarder à venir me voir en fin de soirée en file indienne pour me demander d’être l’organisatrice de leur noce. Pourquoi est-ce que je fais ce métier, moi, déjà ? Je commence à être épuisée de tout cela. Je ne veux plus traîner avec ces gens, je ne veux plus organiser de bal bidon qui cache la misère du monde, la misère des rues de Gotham. Je porte la flûte à mes lèvres pour boire un peu de champagne lorsque je vois une main tendue face à moi. Je lève le regard, retirant le verre de mes lèvres et je souris, soulagée, en voyant Bruce. Je lui serre chaleureusement la main en posant mon verre à côté de moi. Je remercie le ciel de m’avoir envoyé Bruce Wayne à ma table, au moins je ne m’ennuierai pas, je crois même que c’est le seul dans cette salle qui peut avoir le même avis que moi sur ce qui se passe ici. Il me dit qu’il est enchanté de me revoir, sentiment partagé.

« Bruce … Je suis enchantée de vous revoir également. J’espérais partager la table avec quelqu’un d’intéressant, j’en suis plus que satisfaite. »

Il me dit ensuite que cela faisait bien longtemps que nous ne nous étions pas vus. Il me parle d’une réunion d’actionnaires de Wayne Entreprises … Oh non, White. Il me demande si je ne suis pas ennuyée par sa présence à la table. Je pense qu’il va falloir que l’on remette certaines choses à leurs places…

« Wayne Entreprises … Je suis désolée Bruce. Je n’y étais pas à cette réunion, vous avez sans doute vu une « amie » de longue date : Rose Persona. Elle devait venir s’occuper de mon appartement et de quelques papiers administratifs concernant mon entreprise d’organisatrice, mais j’ai constaté à mon retour qu’elle avait fait plus que le nécessaire… Je tiens véritablement à m’excuser pour tout ça, elle a pris de nombreuses décisions sans me consulter. Si jamais je peux arranger quoi que ce soit, quoi qu’elle ait fait, dites-le-moi, Bruce, et je le ferai. »

Je lui tends un sourire qui se veut amical, je ne veux pas qu’il y ait quoi que ce soit de mauvais entre nous, bien que l’idiotie de White ait fait de sacrer dégât dans ma vie. Elle a détruit plusieurs choses qui me tenaient à cœur. Je me demande bien comment se porte les actions de Bruce en ce moment, si je peux aider pour quoi que ce soit je le ferai volontiers. Je le regarde prendre une flûte de champagne, je prends également la mienne pour boire un peu lorsque je le vois revenir me parler la voix un peu plus basse. Je souris à sa remarque, me retenant de rire, je ne voudrais pas que les autres personnes à côté de moi me jugent. Je lève le regard vers le monde autour de nous puis je reviens plonger mes yeux dans les siens.

« C’est donc pour cela que vous êtes venus à mon secours, j’avais peur de mourir d’ennui. »

Dis-je doucement pour que les invités à nos côtés ne viennent pas se mêler à notre discussion.

« Bruce, je veux être sérieuse et honnête avec vous… Dites-moi s’il y a quelque chose que je peux faire pour Wayne Entreprises, je serai ravie de vous aider. Ne vous ais-je pas montré ma loyauté en me rejoignant à vous pour vous soutenir avec la fondation Wayne ? »

Je pense qu’il me tend pour responsable du fait que j’ai une part dans son entreprise. Une part dont j’ai appris l’existence il y a peu de temps. Je ne veux pas d’elle. Mais maintenant qu’elle est là, je préfère l’aider à ma manière. Lui qui était en train de tout perdre, je veux pouvoir lui redonner ses chances, il est une des seules personnes que je connaisse qui tient vraiment à voir Gotham autrement. De plus, je ne veux pas qu’il me confonde avec White Rabbit … Ou Rose Persona, puisqu’il l’a connu ainsi. Je veux qu’il ait confiance en moi et qu’il oublie cet épisode. On n’a vraiment pas besoin de cela.



Les noces d'or 181124110839102461
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 3143
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Les noces d'or   Les noces d'or EmptySam 6 Avr - 11:05

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

"Ah oui, Rose Persona ! Vous m'excuserez, je n'ai toujours pas la mémoire des noms. Les gens que je rencontre brièvement ne s'impriment pas dans mon esprit. Veuillez m'excuser."

Dis-je sur un ton de plaisanterie. Maintenant je me rappelle un peu mieux cette soirée où la plupart des personnes s'y trouvant, étaient pour la plupart, des dangers pour ma société. Oui, Wayne faisait des plaisanteries parfois assez limites, de temps en temps, mais cela permettait de mieux masquer au monde la véritable nature de Batman. Une excellente chose. Mais pour ce qui est de la répartie et du charisme alors je pouvais vraiment remercier Alfred. Dieu merci ! Alfred m'avait fait connaitre les bases de la sociabilité et grâce aux talents de Julie Madison, j'en savais assez pour garder mon flegme durant les frivolités du grand monde. Alors qu'elle semblait prendre l'ascendant en terme de conversation, je me rappelais en vitesse des dernières informations que Tamara m'avait donné sur Wayne Entreprises et sur ce qui se passait en ce moment. Luthor détenait toujours une partie importante de mon entreprise après tout. Mais le nom Wayne était préservé, et c'était toujours ça de gagné. C'était si lointain et il y'avait bien longtemps que je n'avais pas plongé le nez dans les affaires Wayne. Elle semblait si sincère dans sa plaidoirie, elle avait envie d'aider, d'aider mon entreprise, peut-être ... Prenant le verre de champagne que je porte à mes lèvres, j'avais un air assez songeur.

"Wayne Entreprises a toujours des difficultés. Lucius Fox a disparu. Tamara Fox gère le poste de directrice adjointe, mais c'est vrai. L'entreprise a connu des jours meilleurs, et savoir que Luthor est dans la partie ne me plait guère."

Un aspect que je détestais : Le social. Quand on y pensait, vivre en société était une forme de parade, de savoir-vivre, de calme, mais aussi une leçon sur notre complexe d'animal. Et c'est à bien y réfléchir car dans la même mesure, nous ne serions que des paons, doués de conscience, qui essayent vainement d'être un alpha du poulailler. Hors ici, hormis Jaina Hudson, il y'avait un quota de dindes et de jeunes coqs vaniteux. Je pensais avoir vu Nathaniel Dimmond, un des anciens salariés de Wayne Enterprises. L'homme avait été viré par Lucius sous prétexte d'avoir trafiqué nos comptes du service financier de l'entreprise. Fox était un génie en terme de calculs, et il ne lui a pas fallu une semaine pour remonter les transactions et voir qui fut le fautif. Et même si j'étais la victime auto-désignée de Dimmond, l'homme ne représentait qu'une faible menace. Un petit être qui ne serait jamais aussi brillant que mes plus coriaces adversaires. Des gens qui en voulaient à mon entreprise, y'en avait des tas, des menaces potentielles qui ne rêvent que de mettre la main sur les profits ou sur les dossiers de Wayne Entreprises. Les ennemis étaient nombreux, et les alliés, bien peu présents.

"Il me faut compter sur des alliés, Jaina. Et j'espère que vous pourrez être une amie en qui je peux avoir confiance. Voyez-vous, Tamara Fox est intelligente, brillante, mais sa place est plus dans un département scientifique qu'à la tête de Wayne Entreprises. Pour tout dire, il me faudrait quelqu'un qui puisse organiser l'entreprise et essayer de la faire rebondir. Quelqu'un qui a une stature et qui serait capable de faire prospérer l'entreprise à nouveau."

Tamara Fox, la fille de Lucius, gentille et intelligente, mais dans le monde des requins de la finance, elle finirait par être dévorée par Luthor. Jaina semblait être si sûre d'elle, si maîtresse d'elle-même qu'on sentait que c'était elle qui prenait les décisions. Il me fallait quelqu'un qui ait de la poigne pour diriger l'entreprise, mais pas que. D'autres projets me venaient en tête : Notamment pour la politique de cette foutue ville. Maintenant, on allait discuter un peu plus sérieusement de ce que ces gens allaient apporter pour Gotham City et surtout à l'après Arkham City. Pour tout dire, je m'étais un peu renseignée sur Hudson, et elle faisait partie des candidates pour le poste de bienfaitrice de l'année, tout comme Bruce Wayne et feu Ferris Boyle ... Buvant une petite gorgée de ma coupe, je fixe la jeune femme avec un intérêt plutôt amusé.

"De plus, Arkham City ne durera pas éternellement, et je compte me lancer en politique. Peut-être qu'un poste de directrice de campagne vous intéresserait ? Après tout, Sharp ne restera pas le maître de Gotham City éternellement."

Pour Bruce Wayne, l'idée d'être maire pouvait être quelque chose d'intéressant, un challenge intéressant. Et puis, je serai aux commandes pour faire en sorte que cette ville puisse changer. Nul n'oubliait cette soirée de gala où j'avais présenté ma vision de la nouvelle Gotham City. Avec de nouveaux centres pour les familles nécessiteuses, pour les gens victimes de la crise et pour les orphelins, le tout, géré par Leslie Thompkins, avec l'ouverture d'une nouvelle clinique, plus personnalisée, plus ouverte, plus équipée que celle qu'elle avait pour le moment. Et même si le chantier prendrait surement place après Arkham City, au moins, de nouveaux travaux seraient en cours, et c'était ce qui comptait le plus pour le moment. Bon, après, les investisseurs pour ce projet avaient eu la gorge nouée en voyant les Hiboux de la Cour débarqués à ma soirée. Tu parles d'une chance. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Féminin Messages : 192
Date d'Inscription : 02/12/2017
Localisation : Old Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyenne, organisatrice d'évènements
☠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Hugo Strange
♣ Vos Alliés : : ►Chapelier Fou, Anarky
Jaina Hudson/White Rabbit
Jaina Hudson/White Rabbit
MessageSujet: Re: Les noces d'or   Les noces d'or EmptyLun 8 Avr - 21:46


Les noces d'or

- Bruce Wayne -

Il se rappelle d’elle. Heureusement, elle ne l’a pas marqué tant que ça, c’est plutôt bien rassurant. Nous nous ressemblons physiquement, mais la couleur qui nous différencie permet de masquer cela. Notre caractère et notre voix n’étant pas les mêmes, cela nous donne aussi l’occasion de mieux nous cacher des autres.

« Ne vous en faites pas pour cela, Rose sait se faire vite oublier. »

Dis-je avec un léger sourire. Je prends ma flûte en main, buvant un peu de champagne en écoutant ce qu’il a à me dire sur Wayne Entreprises. Une société qui a toujours eu des difficultés ? Je n’en avais pas l’impression. Il m’explique la disparition d’un de ses collaborateurs puis le fait que Luthor est un actionnaire de l’entreprise. J’en suis navré de le savoir, Luthor n’est pas une personne en qui l’on peut faire confiance, je comprends que Bruce soit de mauvais poil en parlant de lui. Il enchaîne sur le fait qu’il ait besoin d’épaules, de personnes de confiance. Il souhaite que je fasse partie de ces personnes. Il me parle ensuite de Tamara Fox, une jeune femme que je ne connais guère que par son nom. Elle est sa directrice adjointe, dans une branche scientifique, mais c’est ce sur quoi, Wayne Entreprises se concentre principalement, à ce que j’ai pu comprendre. Il en vient au fait qu’il aimerait que quelqu’un puisse organiser l’entreprise, la faire « rebondir ». Je pose doucement ma flûte sur la table, essayant de bien comprendre où il désirait en venir. Me fait-il part de ses inquiétudes et de ses recherches ou est-il en train de me proposer un nouveau travail ?

Organiser des galas, organiser ce genre de soirée comme celle où je suis en ce moment ne me fais plus rêver, ne me fait plus fantasmer. J’ai l’impression d’avoir fait le tour de ce que j’ai pu faire dans ce métier. Traîner, même, avec ce genre de personnes ne m’intéresse plus. On n’est pas - et on ne l’a jamais été - du même monde. S’il me propose vraiment un travail, quelque chose de bien plus intéressant que ce que je peux vivre en ce moment, je veux bien prendre. Puis ce sera quelque chose que je connais un peu et en même temps qui sera bien différent de ce que je peux faire maintenant. Est-ce le bon moment pour changer de voie ? Mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas ? Il fait maintenant allusion à de la politique, il me propose, concrètement, d’être directrice de campagne, avouant que Sharp ne sera plus le maître absolu de cette ville. Bruce Wayne, maire de Gotham City ? Jaina Hudson qui dirige et organise les meetings ?

J’attrape de nouveau ma flûte, buvant un peu de champagne, pour étouffer le fait que ce plein d’informations me monte bien vite à la tête. Bruce, est-il vraiment en train de me proposer un travail ? Deux travails ? Je me rends compte que je fixe, Bruce, avec, sans doute, une tête surprise. Il faut dire que je reste… Sur le cul. Je me surprends même en voyant le serveur partir après m’avoir posé l’assiette du plat. Je vois que les invités à mes côtés, y compris Bruce, ont été servis et je ne m’en étais même pas aperçus.


« Et bien… Si je m’attendais à cela en venant à cette soirée… »

Je pose ma flûte de champagne, presque tassée dans ma chaise. Je décide alors de me redresser, reprenant ainsi une posture un peu plus élégante, après avoir bu les paroles de Bruce.

« Bruce, je… Je ne sais pas quoi dire. Dis-je avec un léger rire nerveux. Ma vie n’est pas… Je ne suis pas dans une bonne phase en ce moment, j’ai eu pas mal de soucis et j’ai encore du mal à m’en sortir là maintenant. Certes, je dois avouer que mon travail en fait aussi partit, ça ne me plaît plus autant qu’avant. »

Je prends ma fourchette entre mes doigts, plonge les dents dans des légumes et je viens ensuite les porter vers mes lèvres. Mon regard se plonge de nouveau dans les yeux de Bruce, un arc de sourcil légèrement relevé.

« Il faut peut-être que… Je me laisse convaincre. » , dis-je avant de croquer dans une carotte.



Les noces d'or 181124110839102461
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 3143
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Les noces d'or   Les noces d'or EmptyMer 10 Avr - 13:44

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

La ville de Gotham City avait besoin d'un nouvel aspect de justice, d'un espoir. Strange et Sharp, eux, exploitaient le pire du pire pour sauver cette ville : Surveillance et protection ... Mais à quel prix ? Toute société qui prône ce genre de pensée se pouvait être ambitieuse aux premiers jours, séduire un électorat assez craintif et perdu, puis, se révéler être le pire des tyrans une fois au pouvoir. Et c'était ce qui se passait dans la ville. Si Wayne devenait maire de Gotham City, il faudra que je m'habitue à laisser le manteau de Batman à Dick ou à Jason, et que je surveille tout cela, et de très près. En parlant de surveillance, Hudson aussi m'inquiétait, surtout avec ce qui s'était passé avec Strange à l'asile. Non pas que je doute que cette jeune et superbe femme soit une criminelle en puissance, mais elle était peut-être un peu trop naïve, et des conseillers municipaux comme Quincy Sharp pouvaient se révéler des plus ... Dangereux pour elle. Et à Gotham City, avec le bon prix, un assassin peut faire n'importe quel travail. Y compris assassiner une jeune femme pour déclencher une nouvelle vague de haine et de souffrance, et ainsi le cycle de haine continuera. Jaina, si elle devenait assistante du maire, devrait manier l'agilité du lapin et de la fourberie du serpent pour survivre dans un lieu aussi dangereux que le bureau de la Mairie. Je ne m'amusais pas à mentir sous couvert à Jaina. En réalité, je ne lui mentais pas, non, mais j'omettais de donner quelques informations en ce qui concernait Wayne Entreprises, dont certains dossiers menant à Batman. Que disait le Joker autrefois ? Qu'avait-il dit la dernière fois que nous nous étions rencontrés à Arkham City ? Comment cacher un secret au plus grand détective du monde ? Il suffit de le mettre sous le nez et d'attendre. La voix du Joker résonne une fois de plus dans mon crâne tandis que j'observe la surprise de mademoiselle Hudson, qui semblait amusée, ou tout du moins, stupéfaite.

"Parfois, le changement a du bon, Jaina. Et une aussi jolie femme ne doit pas dépérir."

C'était un petit coup bas de l'appeler directement Jaina, comme si nous étions de vieux amis qui nous connaissions depuis un bail. C'était sorti tout simplement, naturellement. Mais revenons à ce projet : Mes plans pour protéger Gotham City avaient échoué de manière légale et financière, et même si Tamara m'avait assuré que Gothcorps était certes, un peu moins évolué au niveau technologique que nous, ils feraient quand même du bon travail. N'avait-elle pas d'excellents employés dans son entourage après tout ? Bien sûr, la plupart rejoignaient Wayne Enterprises, sous anonymat, et bien sur, pour éviter les pressions de Ferris Boyle, le PdG actuel de Gothcorps qui n'était qu'un tyran sous ses airs de bienfaiteur. Je l'avais dans le collimateur, et même si j'avais toujours respecté mes adversaires financiers, Gothcorps méritait mieux qu'une ordure pareille. Ses yeux croisent les miens, et je ressens une légère chaleur dans mon être. Elle était belle, sensuelle, délicieuse et attirante. 

"Sitôt que Gotham aura choisit son nouveau chef, et une fois que les criminels retrouveront leurs cellules, je pense que l'on pourrait former une nouvelle Gotham City. Je pense que vous sauriez m'apporter l'aide dont j'ai besoin, et que vous êtes la plus qualifiée pour ce travail. Je ne tiens pas à vous mettre la pression mais une femme qui en sait énormément sur l'organisation de meetings et sur la constitution d'équipe et le management ne peut qu'aider dans la reconstruction de l'âme de Gotham City. Vous n'êtes pas d'accord Jaina ?"

L'idée pourrait même effleurer Jaina de pouvoir choisir elle aussi, à devenir une élue. Pourquoi pas ? Après tout, les élections seraient un bon moyen de tester la force des candidats et de voir le caractère de chacun. Mais Jaina pourrait m'aider à harmoniser les forces physiques et spirituelles de Gotham City pourraient redonner confiance aux gens, redonner une nouvelle vivacité à la ville, un nouvel espoir. On pourrait même lancer une espèce de duo, de quelque chose de très ... Bonnie and Clyde, mais côté justice. Mike Toreno, le nouveau procureur de cette ville, s'occuperait personnellement de faire tomber Sharp d'après ce que j'avais entendu comme genre de rumeurs. Jaina Hudson et Bruce Wayne formaient un couple qui pouvait aider à reconquérir le cœur de Gotham City. Cette pensée ne m'était jamais venu à l'esprit sous cette forme, mais l'idée était séduisante, vraiment. Pour tout dire, former une espèce de duo mêlant la beauté, la séduction, et l'âme de Gotham City pourraient permettre de donner une nouvelle jeunesse à la reconstruction de la ville. J'avais mes plans, oui, mais rien n'empêchait de donner à cette ville, ce besoin d'évoluer.

"J'ai tellement de projets pour l'après Arkham ... Une fois que les choses reviendront à la normale. J'ouvrirais une clinique plus grande, plus fournie dans Park Row. Le docteur Thompkins que je connais parfaitement se fera un devoir d'aider les populations défavorisées et les aides que je lui fournirai lui permettront d'améliorer son travail. Wayne Entreprises pourrait aussi, sans conflit d'intérêts, offrir de nouveaux emplois, de nouvelles possibilités à cette ville ..."

J'avais cette idée depuis le début, et même si Leslie n'appréciait pas que je mette le nez dans ses affaires, l'idée lui était séduisante. Elle qui se plaignait de manquer de matériel bien souvent, elle aurait de quoi faire après Arkham City. Indirectement, j'invitais Jaina à se placer sous mon aile si elle devait accepter ma proposition. Je lève mon verre plein vers la jeune femme avec un beau sourire. Nul doute que Jaina passait une bonne soirée, du moins, je l'espérais. 

"Trinquons-nous à Gotham ? Ou pour nous deux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Féminin Messages : 192
Date d'Inscription : 02/12/2017
Localisation : Old Gotham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyenne, organisatrice d'évènements
☠ Relations conflictuelles :: ► Batman, Hugo Strange
♣ Vos Alliés : : ►Chapelier Fou, Anarky
Jaina Hudson/White Rabbit
Jaina Hudson/White Rabbit
MessageSujet: Re: Les noces d'or   Les noces d'or EmptyJeu 25 Avr - 12:30


Les noces d'or

- Bruce Wayne -

Il n’avait pas tout à fait tort. J’avais envie de changement et il m’y encourageait, bien que ce soit à des fins qu’y lui ait réservées puisqu’il tient à ce que je change de métier, comme je le désire également, pour que je me range à lui. Cette offre d’emploi ne me laisse pas indifférente. J’ai envie de voir ce que je vaux, comment je peux utiliser mes compétences et en avoir de nouvelles. Cependant, Wayne Enterprises est une grosse entreprise, je ne veux pas que tout s’écroule par ma faute parce que j’ai commis une erreur. Si j’accepte, il faut que je sois à la hauteur. Je sais que je pourrai compter sur Bruce pour me guider pendant ce changement de voix de professionnelle. Il vient appuyer ensuite sur sa candidature, sur le fait qu’il veut être maire. J’avais presque oublié cela. Lorsqu’il en parle, il n’hésite pas à employer le « on ». Quelle stratégie judicieuse. Il me flatte, disant que je suis la plus qualifiée compte tenu de mon travail actuel, je pourrai être d’une grande aide, car je connais déjà tout. Il vient appuyer sur la corde sensible : les ravages de Gotham. Cette ville est infectée par la peste des criminels et je voudrais que la paix y règne. Néanmoins, je possède en moi une criminelle qui ne demande qu’à sortir à tout instant. Je me contente de sourire doucement, sachant que je reste du même avis que lui.

Il vient appuyer un peu plus sur mes désirs lorsqu’il me parle de clinique, les populations défavorisées… Tout ce qui me touche. Apparemment, Leslie Thompkins pourrait aider à ce que tout cela devienne possible. Une entente entre nous deux, même nous trois, seraient une bonne façon de mettre au point ce que nous désirons. Nous serions les seuls à utiliser notre argent et notre énergie afin de rendre la vie meilleure aux gens qui n’ont pas le même plafond que nous. Park Row est sans doute le quartier qui me fait le plus peur, même si j’y avais ouvert un centre pour les sans-abris, avant qu’il ne soit incendié. Bruce a des arguments convaincants, il sait utiliser les mots qu’il faut. Il n’est pas comme tous les autres milliardaires, il sait faire, il sait parler et il est intelligent, en plus d’être séduisant. Il finit par lever son verre vers moi, demandant si l’on trinque à Gotham ou à nous deux. Je le regarde avec un léger sourire au coin des lèvres, il est rapide. Je prends ma flûte dans ma main et je la regarde comme un stylo, Bruce tient la feuille dans ses mains et je suis prête à signer un contrat. Je lève mon verre vers le sien, prête à faire vibrer nos flûtes ensemble.


« Et pourquoi pas aux deux ? » Dis-je avec un léger sourire.

Nous trinquons donc à Gotham, à ce que nous voulons y faire. À mon nouvel emploi dans son entreprise et à mon soutien dans sa candidature où j’organiserai ses rendez-vous, ses meetings. Je serai proche de lui, je pense que je serai aussi proche de lui que son majordome avec ce que nous préparons. Une fois que ma flûte avait touché la sienne, je la ramenais vers voir pour boire un peu de champagne qui devenait un peu meilleur au fil de la soirée et de la discussion. Au même moment, je regarde le couple d’honneur ouvrir la danse. Les invités lèvent leurs verres à cette danse qu’ils ouvrent avec élégance. Le couple à mes côtés se lève pour rejoindre les hôtes ainsi que d’autres couples qui tiennent à s’amuser un peu plus qu’en parlant à leurs voisins. Je regarde alors Bruce, un léger sourire au coin lorsqu’un homme, à peu près du même âge que Bruce vient à ma rencontre. Je comprends qu’il vient me proposer une danse et je le reconnais, évidemment. J’ai eu à m’entretenir avec lui pour un mariage, le seul que j’avais organisé. Il détient une concession de voiture de luxe et le couple voulait une voiture à hauteur de leur fête de mariage et représentatif de leur richesse. Il avait été aimable et de bon conseil, je ne m’attendais pas à le revoir ici. Je finis par me lever, posant ma main dans la main proposée par le gentilhomme et regardant Bruce au passage.

Nous nous dirigeons les deux à la piste de danse et nous nous plaçons. Je le sens poser sa main dans le creux de mon dos, rapprochant un peu plus mon corps au sien. Je fais mine que cela ne me dérange guère. Nous commençons à danser lentement et je regarde les autres couples en écoutant les flatteries que mon cavalier tient à me murmurer à l’oreille.





Les noces d'or 181124110839102461
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 3143
Date d'Inscription : 13/12/2016
Localisation : Gotham City - Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Chevalier Noir / Play-Boy Millionnaire.
☠ Relations conflictuelles :: ► Joker, Double-Face, Pingouin, Harley Quinn, Poison Ivy, Black Mask, Le Chapelier Fou, Magpie, White Rabbit. Etc.
♣ Vos Alliés : : ► Nightwing, Robin, Damian Wayne, James Gordon, Alfred Pennyworth, Cassandra Cain, Kate Kane. Etc.
Bruce Wayne / Batman
Bruce Wayne / Batman
MessageSujet: Re: Les noces d'or   Les noces d'or EmptyMer 22 Mai - 13:40

Batman
The Dark Knight
The Dark Knight.

"Partons donc sur cette base, mademoiselle Hudson."

Dis-je sur un ton de plaisanterie tout en trinquant avec elle. Oui, Bruce Wayne faisait des plaisanteries parfois assez limites, de temps en temps, mais cela permettait de mieux masquer au monde la véritable nature de Batman. Une excellente chose. C'est alors que le couple d'honneur entama sa première valse, invitant les autres convives à venir auprès d'eux. J'étais seul, et Jaina venait de se faire inviter par un autre jeune homme. Pas de soucis pour moi, je me dirige vers une jeune connaissance et l'invite aussi à venir me rejoindre. Deux couples en plus sur la piste de danse. Mais pour ce qui est de la danse alors je pouvais vraiment remercier Alfred. Dieu merci ! Alfred m'avait fait connaitre les bases de la danse et grâce aux talents de Julie Madison, j'en savais assez pour garder mon flegme durant les frivolités du grand monde. Alors que nous nous avancions sur la piste et qu'elle semblait prendre les mesures, je me rappelais en vitesse des dernières leçons de danse avec Julie. C'était si lointain et il y'avait bien longtemps que je n'avais pas dansé. Quand on y pensait, la danse était une forme de parade, de savoir-vivre, de calme, mais aussi une leçon sur notre complexe d'animal. Et c'est à bien y réfléchir car dans la même mesure, nous ne serions que des paons, doués de conscience, qui essayent vainement d'être un alpha du poulailler. Hors ici, hormis Jaina Hudson, il y'avait un quota de dindes et de jeunes coqs vaniteux. Une valse comme dans les temps anciens, une valse comme dans les anciennes traditions, une valse digne des hautes cours d'Europe dans le domaine de la haute société, voir la noblesse même. La danse se poursuivit sans accroc, et j'étais plutôt content de voir que Jaina était une bonne cavalière de son côté, elle s'en sortait bien. Ma cavalière avait un peu de mal mais elle connaissait les bases elle aussi. Oui, elle savait diriger cette danse, j'imposais aussi mon style. C'était une lutte si je pouvais dire, entre qui et qui mènera la danse. Une sorte de chasse au lapin en quelque sorte. Sitôt la première partie de notre danse terminée, nous eûmes un léger sourire de loin avant de reprendre une nouvelle mesure, main dans la main avec nos partenaires respectifs. Nous rapprochant du couple Jaina et du jeune homme qui l'avait invitée, j'eus une remarque amusée. 

"J'imagine que vous avez appris à danser entre deux galas de charité, Jaina ?"

J'eus un léger sourire, un sourire un peu feint mais pourtant, amusé quand même. Attendant la réponse intéressante de la jeune femme, je me retourne légèrement afin que nous puissions aborder la troisième partie de cette valse avec ma propre cavalière. La grâce, la beauté, et les nombreuses heures où Julie m'engueulait en permanence car je me trompais en terme de pas. Quant à Jaina, elle avait parfaitement dansé, elle dansait parfaitement, sans mauvais pas, sans mauvaise figure. Elle s'était montrée particulièrement douée pour exécuter certains mouvements de danse intéressants. Comme quoi, tous les hindous n'apprenaient pas à danser à Bollywood. Légère réflexion un peu raciste et stéréotypée, je vous l'accorde, mais force était d'avouer, qu'elle m'avait parfaitement surpris ce soir. La danse continue, et même si cela peut paraître assez étonnant, j'étais content de montrer une nouvelle facette de Bruce Wayne. Rares sont les bonnes cavalières de danse. La valse se termine enfin, avec des applaudissements et je salue la dénommée Carmen qui m'avait accompagné, tout en m'inclinant. 

"Chère demoiselle, vous êtes une danseuse hors pair. Et la valse est loin d'être la plus facile des danses."

Puis, je saisis une coupe de champagne qu'un homme apporte sur un plateau d'argent. Maintenant, on allait discuter un peu plus sérieusement de ce que ces gens allaient apporter pour Gotham City. Pour tout dire, je m'étais un peu renseignée sur Hudson et sur ses contacts. On peut dire ce que l'on veut, mais elle semblait déterminée. Et c'était le plus important dans cette foutue ville. Alors que la prochaine danse allait bientôt avoir lieu, je reviens quand même vers Jaina avec une idée derrière la tête. 

"Si vous êtes intéressée, je vous inviterai incessamment sous peu à Wayne Entreprises, pour que nous puissions discuter de nos derniers détails et du contrat qui en résultera, si vous êtes d'accord."

Pour Bruce Wayne, nul n'oubliait cette soirée de gala où j'avais présenté ma vision de la nouvelle Gotham City. Avec de nouveaux centres pour les familles nécessiteuses, pour les gens victimes de la crise et pour les orphelins, le tout, géré par Leslie Thompkins, avec l'ouverture d'une nouvelle clinique, plus personnalisée, plus ouverte, plus équipée que celle qu'elle avait pour le moment. Et même si le chantier prendrait surement place après Arkham City, au moins, de nouveaux travaux seraient en cours, et c'était ce qui comptait le plus pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les noces d'or   Les noces d'or Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les noces d'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Devon, Gary] Nuit de noces
» Noces Indiennes
» Emilie des noces funèbres
» NOCES DE LUNE d'Anne Denier
» Soupe Noces à l’italienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Central Gotham :: Grand Hôtel Royal-