Imaginez le Mythe de Gotham City




Lady Shiva

Poison Ivy

Bronze Tiger

Mr Zsasz

Ra's Al Ghul

Dollmaker

Silence

Le Ventriloque

L'Effaceur

Duela Dent

Warren White

Carmine Falcone

Catgirl

Magpie

Manhunter

Batwoman

Bluebird

Batgirl

Spoiler

Talon

The Signal


Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Maggie Sawyer

Crispus Allen

James Gordon

Jim Corrigan
Derniers sujets
» Batman Triumphant
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 23:34 par Alexander Knox

» Diablo IV
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 23:31 par Joker

» Absence
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 20:19 par Lysander Spencer

» Teyolia
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 19:22 par Invité

» Remains of Hell
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 17:52 par Invité

» Personnages attendus !
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 17:44 par Bruce Wayne / Batman

» Like the old times (pv pudding)
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 16:29 par Joker

» Carnet de Blaze
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 15:29 par Angelica Blaze

» Ainsi meurent les animaux [Dinah]
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 14:24 par Dinah Laurel Lance

» Jeu de dupes (P.V Lysander)
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 13:10 par Selina Kyle / Catwoman

» Casino Gomorrah : Réouverture Prochaine
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 12:31 par Benny Smiles

» Blabla
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 12:24 par Deacon Joseph Blackfire

» Garde la foi, Gotham
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyHier à 12:24 par Deacon Joseph Blackfire

» Concours de votes #1 {Novembre 2019}
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyMer 20 Nov - 22:09 par Selina Kyle / Catwoman

» Film "Joker" 2019
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyMer 20 Nov - 17:03 par Oswald C. Cobblepot

» Le puzzle s'assemble ...
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyMer 20 Nov - 13:44 par Arthur Brown / Cluemaster

» Astral travellers [Pv Jericho]
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyMar 19 Nov - 21:43 par Jericho

» Groupes de Gotham Pub
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyMar 19 Nov - 18:50 par Gotham City

» Comment gagner des points ? Système de réputation
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyMar 19 Nov - 18:50 par Gotham City

» Questions récurrentes
Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyMar 19 Nov - 18:48 par Gotham City


Partagez
 

 Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnonymousInvité
MessageSujet: Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake]   Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyLun 21 Jan - 16:31



Mauvaise posture !
Tim Drake
Oh shit !
Cela faisait un moment que Carrie se trouvait dans Arkham City, elle ne voyait pas le temps passer dans cet Enfer. Elle y a été placé, car elle avait manifesté contre le projet et manque de bol, elle a été attrapé par les forces de l’ordre. Logiquement, elle aurait dû être envoyé en cellule pour être calmé et renvoyer chez elle après une amende. Cependant, ça ne s’était pas passé comme dans la procédure habituelle et c’était l’incompréhension la plus totale. Par chance, la rousse avait pu prévenir sa colocataire de ce qui allait se passer afin qu’elle ne s’inquiète pas. Là, ça faisait presque deux mois qu’elle y était selon le calendrier à Ephemeral Garden auprès d’Amy. La rouquine traînait souvent dans Burnley, un quartier où elle avait grandi et qu’elle connaissait les rues. La jeune adolescente n’avait cru qu’un tel projet pouvait exister un jour, mais ce jour était arrivé et elle devait faire de son mieux pour aider les plus pauvres de la folie de certaines personnes. Par respect pour Batman, elle ne s’était pas autoproclamé comme Robin, elle ne se sentait pas à la hauteur d’un tem symbole et de plus, elle ne possédait pas le costume adéquat. Cependant, elle n’hésitait pas à avoir un rôle de justicière anonyme, portant un jean, un sweat à capuche afin de masquer son visage ainsi qu’un masque pour qu'on ne la reconnaisse pas. Elle veillait sur tout le monde, du mieux qu’elle pouvait, au risque de se prendre des coups, ce qui n’était pas difficile à subir face à des délinquants armés de barre de fer ou de batte de baseball. Elle allait se soigner à Ephemeral Garden, voir aussi, se loger là-bas en étant amie avec la propriétaire. D’un autre, elle surveillait ses parents, encore en vie malgré leur addiction à la drogue et à leur parole de hippie insensé.

Être une justicière, ce n’est pas une mince affaire surtout quand on ne dispose pas d’entraînement spécial reçu par un maître ni même les gadgets du Batman bref l’équipement n’était pas présent pour s’assurer une excellente réussite dans ce milieu difficile. Carrie dispose d’une simple tenue, d’un masque et d’un lance-pierre. Honnêtement, elle n’allait pas faire long feu si elle croise le chemin d’un gros gang. La rousse aurait bien aimé avoir un mentor, un Robin, Batgirl, Batwoman ou encore, le meilleur, Batman. Or, elle utilisait ses connaissances dans les jeux vidéo genre Hitman, Assassin’s Creed ou encore, Splinter Cell, mais entre l’imaginaire et la réalité, il y a tout de même un gouffre. Elle avait beau jouer à des jeux de ce style, ce n’était pas pour autant qu’elle pouvait gérer Le Joker ou encore, le Pingouin. Caroline en est bien consciente, mais elle sait se montrer débrouillarde et ruser. Connaissant le quartier, elle savait où aller pour fuir, se cacher et tendre une embuscade si nécessaire. Or, son manège n’allait pas durer longtemps, il lui fallait un coup de main, une aide pour réussir à combattre la criminalité et permettre à des innocents de fuir vers un lieu sûr ou de se sentir un minimum en sécurité. Carrie se sentait seule dans ce combat, elle n’avait pas encore vu l’ombre d’un justicier et elle avait peur que ces derniers eussent abandonné Arkham City à son sort. Des gens vivaient ici depuis si longtemps, ils n’avaient rien demandé à personne pour mériter cela, juste qu’on les considère et qu’on les aide à vivre dans de meilleures conditions. Mais la politique de Gotham City semble être celle qui favorise les riches, la corruption et la mafia, en délaissant les pauvres. Bien sûr, Carrie sait que tout le monde n’est pas comme ça et ils font de leur mieux de leur côté. Et aussi, les héros de Gotham feront de leur mieux, peut-être qu’ils préparent un plan, qui sait.

Aujourd’hui, Carrie avait appris qu’un gang de délinquants voulait prendre une rue de Burnley, afin de démontrer qu’ils étaient là et présents. Cependant, il y avait des familles, des personnes cherchant à survivre pour nourrir leur enfant et amis. S'ils prenaient la rue, ces pauvres personnes allaient être mises à la rue et mourir de froid lorsque l'hiver glacial recouvrira la ville. La jeune Kelley n’allait pas laisser faire cela sans broncher. Il fallait les affronter avant qu’ils fassent quoi ce soit, mais seule contre tous, c’était une mission suicide. Malheureusement, personne ne voudrait l’aider même pas les habitants de la rue. Ils avaient trop peur de se faire tuer ou de perdre quelqu’un de proche, préférant alors vivre à la rue ou lieu de recevoir une balle dans le torse ou la tête. Cela semblait compréhensible de leur part, mais Carrie n’allait pas baisser les bras. Elle n’était personne même dans le monde des justiciers, mais elle continuera à lutter pour protéger ces personnes. Armée de son lance-pierre, la rousse se dirige vers leur campement pour les emmener dans des petites ruelles, là où elle aurait un léger avantage sur eux. Restant en retrait, elle compte le nombre de personnes, ils étaient une dizaine, ça faisait beaucoup pour elle. Continuant d’observer, elle voit un objet mis à part, une sorte de trophée. Voilà, elle avait trouvé un moyen de les faire bouger. Se faufilant le plus discrètement possible, elle utilise son lance-pierre pour envoyer un caillou à l’opposé de sa position pour les distraire. Prenant leur trophée ressemblant à une arme étrange, elle commence à marcher vers la sortie. Cependant, l’un d’eux la repère et crie après ses coéquipiers qu’elle vole leur trésor avant de la poursuivre. Carrie pénètre dans la ruelle et tente de cacher l’arme avant de se faufiler dans les petites ruelles pour les semer.

Carrie se cache dans un petit coin et s’apprête à s’en prendre à l’un d’eux, ils étaient obligés de se séparer pour la retrouver. Sortant de son trou, la jeune Kelley s’attaque à l’un d’eux avec ses poings, celui-là ou celle-là n’était pas forte, mais ça ne sera pas toujours comme ça. Marchant discrètement et faisait attention, elle prend son temps pour observer chaque recoin. Marchant, avec prudence, elle tire avec un lance-pierre sur un type, en pleine tête, ce qui le sonne un peu et elle profite de cette ouverture pour l’assommer. Manque de bol, après cela, deux types la cernent et un combat débute. En mauvaise posture et après avoir pris deux-trois coups, elle tente de fuir, mais ça semble compliqué vu que les autres se mettent sur son chemin tentant de la piéger. Soudain, elle reçoit un coup à la tête, tombant lourdement au sol. Une blessure à la tête, perdant un peu de sang, elle était sonnée. L’un d’eux la tire par le col, la faisant traîner contre le sol en direction de leur campement. Ouvrant ses yeux, elle était attachée à un poteau et trois types se trouvaient en face d’eux. Au milieu, il devait s’agir de leur chef.

« Maintenant que tu es réveillée gamine, tu vas me dire où tu as caché notre arme. »
« Tu peux toujours rêver…»
« Patron, pourquoi on ne lui retire pas son masque déjà ? »
« Parce que c’est mieux de le faire à la fin enfin bref, il semblerait qu’elle veut jouer les dures à cuir. Greg, utilise la force. Je m’en cogne que c’est une ado. »

D’un signe de la tête, un type plutôt imposant frappe Carrie pour la faire craquer et qu’elle puisse parler. Elle n’allait rien leur dire, mais elle n’était pas entraîné par résistant à de tels coups ni même à un interrogatoire de la sorte, une torture. Il frappe fort et Carrie crache du sang, le chef fait signe d’arrêter cela, en voyant les larmes de la rousse, il avait l’air satisfait.

« Tape moins fort, débile. Je ne voudrai pas qu’elle meurt avant qu’elle nous dise où se trouve l’arme. Alors, as-tu changé d’avis, petite ? »
Reprenant son souffle, elle lui répond. « Va chier…et pourquoi…cette arme vous semble si importante…et puis, je vous laisserai pas prendre ce quartier. »
« Ah lala…les jeunes de nos jours sont si têtus. Bref, cette arme appartenait à une grosse tête de Gotham, Double-Face, mais ses hommes n’ont pas été assez prudent. C’est pour ça qu’on souhaite la garder comme trophée, des petits comme nous peuvent aussi volé les grands. Mais soit, maintenant, tu vas cracher le morceau, car ça ne sera pas que des coups de poings de Greg que tu recevras, mais une torture bien plus morbides. »
« Juste pour vous faire remarquer…pathétique…»

Le chef fait signe à ses collègues pour discuter un peu plus loin, sans doute pour essayer d’avoir des indices où peut se trouver l’arme ou sur la manière de la torturer. Là-dessus, Carrie est vraiment dans le pétrin et si seulement, un miracle pouvait se produire.



MADE BY FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
St Timothy
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 06/01/2019
Localisation : Batcave

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Super-Héros
☠ Relations conflictuelles :: ►Les crapules
♣ Alliés : : ►Batfam
Tim Drake / Red Robin
Tim Drake / Red Robin
MessageSujet: Re: Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake]   Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyMar 22 Jan - 1:08

Die Hard - Une Journée en Enfer
C'était pathétique. C'était horrible. C'était presque drôle à regarder. Une pauvre fille, Caroline "Carrie" Keene Kelley-Gordon, qui se faisait battre. Oui, tu restais là à la regarder et tu ne faisais rien. Oui, c'était sans coeur, mais tu voulais savoir qu'est-ce qu'elle allait faire. Si elle avait l'étoffe pour porter le costume de Robin. À jour, elle coulait royalement ce test. Elle était trop frêle, ne savait rien à l'infiltration, encore plus rien au combat. On pouvait clairement le voir par ses mouvements qui sortaient totalement de jeux vidéo et ne fonctionnaient pas dans le vrai vit. Tu l'observais depuis quelques semaines. Elle avait un bon fond, mais avec ses capacités, elle n'allait pas aller loin dans la justice. C'était dépressif la regarder.

Tu avais reçu un mot d'une de tes relations à l'intérieur d'Arkham City qu'un justicier essayait de combattre le crime. Sachant qu'une Gordon avait été amené là-bas, tu te doutais que c'était elle, et tes suspicions avaient été récompensé. Tu avais raison... Comme toujours... Tu l'avais suivi, avec beaucoup de soupir et de claque sur la face. Cette fille attirait les ennuies, et son envie de bien faire n'arrangeait pas les choses. Elle était restée dans l'Ephemeral Garden, avec Amerlyllian A.D. Die Rosenberg, la vampire qui tenait la boutique. Parce que tu avais pu trouver, elle était là depuis 2 bons mois. Elle semblait bien connaitre les rues et c'était une bonne chose, parmi les plus mauvaises. Elle n'avait pas un bon costume, un vulgaire jeans, un sweat, un lance-pierre et un masque. C'était un peu déprimant tout ça.

Tu sautais de toit en suivant du regard Carrie. Elle semblait se diriger vers Burnley. Tu savais que des délinquants convoitaient cet endroit. Elle voulait sûrement le protéger, mais ce gang était trop gros pour elle. Ils avaient réussi à voler quelque chose à Two-Face et ils s'en vantaient haut et fort. C'était même difficile de ne pas les remarquer tellement ils s'exaltaient. Tes yeux se rétrécirent derrière ton masque. Tu posas un doigt sur le côté de ta tête pour zoomer. Tu suivis des yeux Carrie qui se faufila à l'intérieur. Tu savais ce qu'elle voulait faire, c'était une bonne stratégie, mais elle ne marcherait pas. Il y avait des hommes, trop d'hommes. Elle se ferait remarquer trop facilement. Et c'est ce qui arriva.

Les hommes alertèrent les autres et Gordon couru vers la sortie. Elle réussit à battre quelques brutes, mais sa chance s'en alla quand elle fut cernée par deux hommes. Elle reçut quelques coups, mais en rendit quelques-uns, mais c'était futile. Une brute la frappa avec une batte de Baseball et elle tomba à terre. Ils la trainèrent par le col vers leur campement. Dans d'autre circonstances, tu serais déjà en bas en train de la sauver, mais tu voulais voir de quoi elle était faite. Tu sortis ton grappin et les suivis.Elle était attachée à un poteau. Trois hommes la surveillaient. Elle se réveilla et le supposé chef parla,
- Maintenant que tu es réveillée gamine, tu vas me dire où tu as caché notre arme.
- Tu peux toujours rêver…
Rétorqua-t-elle.
- Patron, pourquoi on ne lui retire pas son masque déjà ?
- Parce que c’est mieux de le faire à la fin enfin bref, il semblerait qu’elle veut jouer les dures à cuir. Greg, utilise la force. Je m’en cogne que c’est une ado.

Le gars qui s'appelait donc Greg, saisit une batte de baseball et la frappa fort. Tu ne flanchas même pas. C'était commun de voir de genre de chose à Gotham, et cela ne te faisait plus peur. La jeune justicière cracha du sang à terre et le chef sembla satisfait en voyant ses larmes.
- Tape moins fort, débile. Je ne voudrai pas qu’elle meurt avant qu’elle nous dise où se trouve l’arme. Alors, as-tu changé d’avis, petite ?
Pause, et Kelley répondit,
- Va chier…et pourquoi…cette arme vous semble si importante…et puis, je vous laisserai pas prendre ce quartier.
-  Ah lala…les jeunes de nos jours sont si têtus. Bref, cette arme appartenait à une grosse tête de Gotham, Double-Face, mais ses hommes n’ont pas été assez prudent. C’est pour ça qu’on souhaite la garder comme trophée, des petits comme nous peuvent aussi volé les grands. Mais soit, maintenant, tu vas cracher le morceau, car ça ne sera pas que des coups de poings de Greg que tu recevras, mais une torture bien plus morbides.
- Juste pour vous faire remarquer…pathétique…

Tu fixas la scène quelques secondes, mais la jeune fille semblait avoir abandonné l'idée de s'enfuir. Tu soupiras en la regardant. Elle abandonnait trop vite. Il y avait tellement de façons de s'enfuir, mais bon, tu ne devais lui donner qu'elle n'avait pas été formé par Batman lui-même.

Tu sortis ton bö de sa pochette et sautas de toit en toit au-dessus de l'endroit, cherchant le bon moment pour attaquer. Les crapules semblaient t'avoir remarqué, mais c'était ton but. Tu annonças,
- Je suis seulement ici pour la fille.
Tu sautas ensuite et atterris sur une auto derrière les hommes. Ils se retournèrent rapidement et te fixèrent des yeux, certains furieux, d'effrayer.
- Laissez la fille, laissez les flingues et Barrez-vous
Tu les observas scanner le ciel pour un autre justicier. Un des hommes se mit à rire. Tu faillis te donner une claque sur le visage, mais tu te retins. Par-contre, tu lanças ton grappin qui accrocha les vêtements d'un des hommes et le fracassa sur l'auto. Tu lanças une bombe fumigène à terre et disparu. Les hommes tirèrent dans le vide, essayant de t'avoir, mais tu n'étais pas où ils tiraient. Tu saisis des Batarangs et les lanças, atteignant tous leur cible. Tu fis bêcher un des hommes et l'électrocutas avec ton arme. Tu sautas sur un autre homme et dévias son fusil avant de lui donner un coup dans le coup, le rendant inconscient. Tu te retournas et frappas l'autre avec ton bö, le laissant se frapper sur un mur et laisser celui-ci faire son travail. Tu donnas un coup de pied à un et évitas une attaque, puis donnas un coup de poing et un backick à l'autre qui s'en venait pas derrière. Tu te penchas pour éviter une attaque et donne un coup au cou de la brute, le faisant s'évanouir. Tu attrapas un autre et sorti ton taser de ta poche et le collas au côté du gars.

Tu relevas la tête pour observer les quatre autres brutes plus le chef qui t'observait, un peu effrayé. Tu sortis ton grappin et attrapas une poubelle et en rembobinant, tu frappas un et l'autre avec le rebond. Tu avanças et bloquas les attaques des deux hommes en même temps avec ton bö plié, puis le déplia, te débarrassant des deux derniers hommes. Tu t'avanças vers Carrie, en tournant le dos au Chef, un tout petit essoufflé. Le chef tenta de ce jeté sur toi, mais tu t'y attendais, donc tu lanças un batarang sans regarder qui te revint dans la main.

Tu rapportas ton regard vers la jeune fille et soupiras. Tu allas derrière elle et la détacha grace au même Batarang. Tu l'aides à se relever et tu lui dis,
- Ce n'était pas le chef, les autres vont sûrement s'être aperçu de la petite fête. Tu veux défendre Burnley? Tu veux devenir Robin? Eh bien, prouve-le.
Tu te retournas justement quand les autres hommes arrivèrent.

And this was just the

way

you saw me


@Carrie Kelley

“ Well, This Is a Depressing Turn Of Event. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
MessageSujet: Re: Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake]   Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyMar 29 Jan - 17:10



Red Robin qui me sauve la vie ?!
Tim Drake
Mon héros !!!
Attachée et avoir subi une torture, Carrie n’avait rien lâché par rapport à la cachette du trophée de ce gang. Elle se montrait plutôt forte, malgré le fait qu’elle souffrait des coups reçus. Franchement, elle n’avait pas de chance, ces types avaient connaissance des recoins des petites ruelles et chose que la rousse n’avait pas prévue. Être capturé, ce n’était pas une surprise pour Caroline, tôt ou tard, elle savait que ça se terminera de la sorte. Cependant, elle n’aurait pas cru se faire choper par un petit gang voulant se démarquer des autres. Là-dessus, Carrie se sentait un peu honteuse de s’être fait berner de la sorte, mais bon, elle allait essayer de s’en sortir. Or, elle ne voulait aucune ouverture et elle n’a jamais été entraîné pour l’art de l’évasion. Si seulement, elle avait pu trouver quelqu’un pour l’entraîner et la faire devenir meilleure, elle ne se retrouverait pas dans une telle situation. Du moins, la rousse ne se saurait pas faite avoir par un gang lambda de manière si pathétique. Le chef de ce groupe semblait manquait de patience malgré le fait qu’il voulait que l’un de ses hommes tape moins fort sur la jeune justicière. Après tout, ça ne servirait à rien de la tuer s'ils n’obtiennent pas de réponse pour retrouver leur trophée à la noix. Ils semblaient s’éloigner, la jeune adolescente ne savait pas comment s’y prendre pour s’en sortir, il fallait un miracle. Baisser les bras ? Ce n’était pas son fort, mais là, Carrie ne savait pas comment se débarrasser de ses liens. Que va-t-il lui arriver après leur discussion ? Une autre séance de torture, mais plus douloureux ? Ce n’était pas impossible. Si elle s’en sort, elle fera tout pour trouver un robin, Batgirl, Batman ou Batwoman pour se faire entraîner, au lieu de chercher à se débrouiller seule. Et Damian, il allait devoir se trouver une autre professeur de théâtre.

Soudain, elle entend du bruit et les types semblent se concentrer sur autre chose que leur discussion, à vrai dire, ils regardent autour d’eux. Une voix se fait entendre et ce dernier disait être venu pour la jeune fille, il parlait de Carrie Kelley. Voici son miracle, il vient à point nommé. Ce n’est pas une voix d’un adulte âgé donc ce n’est pas Batman, mais il est un peu jeune et sûr de lui, un jeune, un Robin ? Lequel ? Nightwing ? Red Robin ? Ou Robin tout court ? Soudain, une silhouette tombe sur une auto derrière les types. Ni une ni deux, Carrie reconnaît le héros en question, c’était Red Robin et selon ses informations recueillies depuis longtemps, c’est le troisième Robin du cercle très fermé du Batman. En tout cas, la rouquine espérait un jour être la 5e ou 6e Robin du chevalier noir et combattre à ses côtés si elle parvient à faire ses preuves. Pour le moment, elle est un peu impuissante et incapable de faire quoi ce soit. Ces derniers semblent le sous-estimer en scannant en l’air, le pensant pas seul. Ils devaient croire que Batman n’était pas loin, ce qui faisait qu’ils ignoraient les ordres de Red Robin. Ces délinquants sont vraiment stupides de croire que RR n’était pas capable de se débrouiller seul et de ne pas les vaincre sans l’aide de la chauve-souris. En tout cas, la rouquine allait être spectatrice en direct de leur affrontement et ça l’excitait grave comme une enfant devant son dessin animé préféré. Le combat commence, la rousse a des étoiles dans les yeux jusqu'à un fumigène masque la scène de combat. Dommage, elle ne verra pas tout ce qui s’y passe. Cependant, une balle passe juste à côté de sa tête. Pendant quelques secondes, elle avait des sueurs froides, encore quelques centimètres et elle ne serait plus de ce monde.

Ils étaient KO, franchement, c’était plus rapide et impressionnant qu’elle l’aurait cru. Carrie avait de la chance que Red Robin était venu la sauver contre ces types, car sans lui, elle ne serait peut-être plus de ce monde. Dans Arkham City, on se moque royalement de qui meurt et ce n’est pas les TYGERS qui chercheront les criminels. Non, qui chercherait un criminel parmi ses pairs, Arkham City est une prison géante qu’on jette les déchets, les gênants donc les politiciens et civils contre le projet beaucoup trop voyant. La jeune adolescente se fait libérer par le justicier et l’aide à se relever avant de lui adresser la parole. Red Robin lui dit que ce type n’était pas le chef et que le reste de la bande a dû entendre le vacarme donc ils ne tarderont pas à s’amener pour régler des comptes. En plus de cela, il lui pose deux questions, elle veut protéger Burnley et devenir une Robin même si curieusement, elle ne lui a jamais dit cela. Peut-être que le désir de Carrie à vouloir être Robin se faisait trop remarquer. En tout cas, il fallait qu’elle fasse ses preuves, qu’elle le prouve sincèrement. Voulait-il qu’elle le fasse en vainquant ses types ? Sans doute. « Il n’y a pas que Burnley que je veux défendre sinon ça montrerait que je suis juste égoïste et que je ne pense pas aux autres quartiers ayant besoin d’aide. Je veux être meilleure pour sauver des innocents emprisonnés dans Arkham City et mettre un terme à cela…que je sois Robin ou non, tant que je peux faire quelque chose. » Elle fonce vers le groupe de malfaiteurs, sans doute suivi de Red Robin. Ils étaient dix, elle allait s’occuper ceux de gauche en laissant Red Robin, ceux de droite. « Je m’occupais des 5 de gauches, je te laisse les 5 autres. » Il n’était plus question de fuir ni de se cacher, elle allait combattre pour protéger des vies, mais aussi pour faire ses preuves.

Carrie avait appris des arts martiaux comme le karaté ou le judo, la rousse savait frapper et user de techniques de combat afin de désarmer ou de projeter ses adversaires au sol. Prenant une batte de baseball, elle se sentait un peu plus avantageuse d’un coup. Cependant, elle n’allait pas utiliser cette arme pour donner des coups mortels. En effet, elle allait frapper des zones stratégies, usant de la pomme de la batte ou de son bout pour frapper au ventre, genoux ou autres, question de les immobiliser et neutraliser en les assommant. Batman ni même l’un de ses alliés ne tuait, ça devait être un code, une règle que la rouquine avait compris au fil du temps qu’elle suivait les affaires qui les reliaient. Ce n’était pas facile de combattre, elle n’a pas beaucoup d’expérience, mais Carrie se débrouillait plutôt bien. La jeune justicière jetait un rapide coup d’œil vers Red Robin, mais bon il n’avait pas besoin d’aide face à de la petite frappe. D’un mouvement rapide, elle donne un coup de pied sur coin du visage d’un adversaire pour le mettre K.O. elle avait gagné, mais la rousse était un peu essoufflée, ce qui était normal après avoir encaissé des coups lors de sa torture. Elle se tourne vers Red Robin. « J’ai fini de mon côté, mais j’ai le pressentiment que ce n’est pas réellement fini cette histoire. Il n’y avait personne pour les commander, ça veut peut-être dire que leur chef est parti avec un groupe vers le quartier Ouest de Burnley pour prendre possession d’un immeuble comme j’ai pu entendre. » Elle regarde la batte de baseball et sourit, elle aimait bien cette arme et elle allait le garder sur elle, le temps que tout ça soit fini. Après tout, Caroline n’est pas équipé de batarangs, Bô ou d’un grappin, voire d’autres gadgets contrairement à son allié. « J’ai besoin de ton aide, Red Robin. J’aurais beau faire des efforts, mais je ne suis pas aussi expérimentée que toi et tes amis pour faire face à ses types. S’il te plaît, j’ai besoin de toi pour protéger des familles. » Dit-elle d'un air sérieux et désireux d’avoir son aide.


MADE BY FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
St Timothy
Masculin Messages : 127
Date d'Inscription : 06/01/2019
Localisation : Batcave

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Super-Héros
☠ Relations conflictuelles :: ►Les crapules
♣ Alliés : : ►Batfam
Tim Drake / Red Robin
Tim Drake / Red Robin
MessageSujet: Re: Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake]   Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] EmptyMer 30 Jan - 2:15

Die Hard - Une Journée en Enfer
- Il n’y a pas que Burnley que je veux défendre sinon ça montrerait que je suis juste égoïste et que je ne pense pas aux autres quartiers ayant besoin d’aide. Je veux être meilleure pour sauver des innocents emprisonnés dans Arkham City et mettre un terme à cela…que je sois Robin ou non, tant que je peux faire quelque chose.
Elle se mit à courir vers les brutes. Elle laissa son corps la diriger vers la gauche et tu devinas ce qu'elle allait dire bien avant qu'elle ne le fasse.
- Je m’occupais des 5 de gauches, je te laisse les 5 autres.
Tu la suivis du regard en sortant ton bö de ta pochette arrière.

Tu te retournas pour juger le combat de Caroline. Elle se débrouillait bien. Enfin, pour une débutante avec une arme médiocre. On voyait qu'elle avait un passé dans les arts martiaux, mais c'était ridicule comment ce serait facile de la battre même si elle avait des armes plus fortes que ça. Comme un gun et un couteau. Tu n'avais pas été le robin qui ressemblait le plus è Bruce pour n'importe quelle raison. Bien sûr, tu ne battais pas Jason en matière de force physique, ni Dick en termes d'athlétisme, ni Damian en talent, mais tu avais ton cerveau, et ça, aucune personne, même pas le Joker ne pourrait te dépasser. Tu avais déjà entendu Bruce discuter avec Alfred du sujet. Il avait dit, et tu ne faisais que répéter. Bruce avait dit,
- Il y a deux choses que tu dois réaliser à propos de Tim. D'abord, il a un sens du devoir étonnant. Il conduit tout ce qu'il fait. C'est pourquoi il est devenu Robin. Et même quand il a démissionné, il ne l'a fait que par obligation envers l'autorité de son père. Ainsi, lorsqu'il est retourné au travail pour la deuxième fois, il s'est assuré qu'il n'agissait pas dans le dos de son père pour le faire. Il ne gaspillera jamais ses responsabilités en allant trop loin. Il sait ce qu'il peut supporter seul, que ce soit ici, à Blüdhaven ou ailleurs. J'ai confiance qu'il saura quand appeler à l'aide.
Alfred avait répondu: Et la deuxième chose ?
- Hmmm ?
- Vous avez mentionné deux choses qu'il faut savoir sur Maître Tim.
- Oh, oui. Tim est plus intelligent que moi, et peut-être même plus intelligent que toi. Crois-moi, Alfred, on finira par travailler pour lui un jour, une fois qu'il aura un peu plus grandi.

Ces paroles t'avaient tellement rendu fier, et tu avais eu le culot d'avoir de l'espoir, une toute petite once, que tous redeviendraient comme avant. Mais tu avais tort.

Tu le déplias et donnas un violent coup à au plus proche et, utilisant l'élan, te lanças sur le deuxième que tu achevas d'un coup de coude à la bonne place. Tu continuas de la regarder en ne prêtant pas grande attention aux brutes que tu combattais. Elle connaissait les endroits où frapper, tu devais lui donner cela.

Tu fis une roulade sur le côté sur le dos du troisième et le frappas avec ton bö en ne te retournant même pas, tout ça en donnant un coup de genou au parti du quatrième qui s'effondra à terre. Elle savait s'adapter, c'était une bonne chose. Elle avait trouvé le premier objet près d'elle et s'était accordé avec. C'était une qualité essentielle.

Tu te retournas vers le dernier qui se lançait sur toi. Tu lui fis une jambette en t'accroupissant à terre et lui donna un violent coup de bâton électrifier sur la figure. Tu l'enjambas et te dirigeas vers "Carrie". Tu la fixas des yeux quelques secondes, la escanant de haut en bas. Tu pris en compte son piètre costume qui ne la cachait pas du tout, ses jeans médiocres et son chandail qui peinait à voir. Un peu plus et tu serais triste pour elle. Prisonnière d'Arkham City sans bon costume et en tant que Justicière, rien que cela, ça te donnait le goût de pleurer sur son sort. Bien sûr, elle n'en valait pas la peine. Elle n'avait aucune expérience et cela s'apprenait dans l'enfance, pour que les réflexes et que les muscles se forment adéquatement. Elle n'était pas bien constituée et tu ne prendrais pas la chance de l'entrainer, ni de la présenter autre membre de ta famille. Si Bruce en prenait pitié, c'était son problème de prendre encore un autre enfant de la rue, une adulte responsable non le moindre.
- J’ai fini de mon côté, mais j’ai le pressentiment que ce n’est pas réellement fini cette histoire. Il n’y avait personne pour les commander, ça veut peut-être dire que leur chef est parti avec un groupe vers le quartier Ouest de Burnley pour prendre possession d’un immeuble comme j’ai pu entendre.
Médiocre, pathétique. Bien sûr ce n'était pas les personnes qui commandaient. Tu savais déjà que l'homme qu'elle cherchait était en dehors de la ville d'Arkham et était de mèche avec Strange en un essai d'attraper les justiciers comme toi et Bruce. Les personnes qui lui mettaient des bâtons dans les roues. Tu te demandais encore pourquoi tu t'étais révélé, maintenant tout Arkham City savait que le Red Robin pouvait rentrer dans la ville sans être repéré. Pourquoi est-ce que ton sens de la justice était aussi développé et avait autant de contrôles sur toi encore?
- J’ai besoin de ton aide, Red Robin. J’aurais beau faire des efforts, mais je ne suis pas aussi expérimentée que toi et tes amis pour faire face à ses types. S’il te plaît, j’ai besoin de toi pour protéger des familles.
Tu soupiras en passant une main sur ton visage et tes cheveux. Pourquoi tu étais encore ici? Tu aurais pu être dans la tour Wayne à écouter la télévision ou être en train de te promener dans la ville avec Jason en patrouille, ou bien tu aurais pu appeler Dick depuis Blüdhaven, mais noon, tu devais baby-sitter cette gamine de rue. Tu la fixas directement dans les yeux quelques secondes, avant de replier ton bö et le remettre dans sa poche.
- Tu ne traines pas, tu fais ce que je te dis, et tu n'agis pas son mon consentement.
Dis-tu en sortant ton grappin et un autre, le lançant à la fille. Tu te retournas et lanças celui-ci. Tu le laissas s'accrocher à un endroit et tu t'envolas. Tu ne prêtais aucun regard à la fille. Si elle voulait autant être une justicière et si elle avait ce qui fallait, elle pourrait te suivre sans problème. Et sinon, tu la laisserais là, elle n'en vaudrait encore moins la peine qu'elle n'en avait déjà, et c'était très très très bas. Plus bas que des pauvres voleurs dans la rue. Elle n'était rien à tes yeux, juste une petite gamine de rue qui veut faire les superhéroine. Tu n'avais rien contre elle, mais c'était son désir de devenir Robin qui t'irritait.

And this was just the

way

you saw me


@Carrie Kelley

“ Well, This Is a Depressing Turn Of Event. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake]   Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Die Hard - Une journée en Enfer [Pv : Tim Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Muchamore, Robert] Cherub - Tome 1: 100 jours en enfer
» fleur de la journée
» la couture de la journée
» Lune de Miel en Enfer
» Un enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Burnley-