Forum Jeu de Rôle Batman

Partagez | .
 

 Bonne nuit mon ange...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Indépendant(e)
Masculin Messages : 120
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
avatar
Irunya Zlatko
MessageSujet: Bonne nuit mon ange...   Lun 12 Nov - 2:14

ft. Iru-nyaaan

ft. Alice

「 Bonne nuit mon ange... 」
Boum... Boum... Boum... C'était le bruit que faisait la balle en caoutchouc contre la parois métallique de cet endroit un peu délaissé en périphérique de la ville. Visiblement, c'était un ex-skate park abandonné après quelques dégâts et sans doute faute de moyen.
Cette fois, c'est en Californie que cette histoire démarra. Enfin démarra non, cela faisait un bon mois – presque deux – que Ban avait rencontrer Alice. Étonnamment c'était non loin de son lycée alors qu'elle se faisait racketter par deux gamines à peine plus âgées qu'elle. Elle les avaient fait dégager ces sales gamines ! Et la voilà maintenant à presque faire du baby-sitting, elle s'était vraiment attacher à la petite et c'était réciproque. Alice lui avait peu dit sur elle, juste qu'elle était en famille d'accueil mais que Ban en avait plus fait en un mois que cette pseudo-famille en quasiment cinq ans.

C'était donc un mélange de maternité et de force complicité qui lié les deux filles, une amitié. Pour le moment Ban ne comptait pas lui dire... Après ce qu'elle avait vécut elle avait trop cette crainte... Crainte de perdre à nouveau quelqu'un a qui elle était attachée.

Iru' ! Tu y crois au paranormal toi ? Ben arrête pas de me dire que la maison abandonnée près du lycée est hantée. Il dit même qu'un de ses potes qui est aller voler un truc aurait vu un fantôme le menacer s'il ne rendait pas les affaires. Et à côté tu as Stuart à fond sur les démons et les anges, tu en penses quoi ? » Demanda la petite en continuant a faire rebondir la balle.


Ban qui était en train de dessiner le peu de skate park qu'il restait releva la tête interloquée par des souvenirs pas très agréable mais pris sur elle, souriant grandement à sa petite protégée et coinçant le crayon gris contre son support de dessin, penchant la tête d'un côté et regardant le ciel.

Eh bien... J'y crois. Après tout, pourquoi pas ? Je veux dire... Si rien de surnaturel n'exister, le monde serait trop calme et puis le surnaturel existe déjà avec les événements, ces super héros, ces super méchants... » Répondit-elle.
C'est vrai sauf que moi j'ai vu que ça aux infos, mon... Tuteur dit que ce sont que de conneries mais bon si tu le dis ! » Dit Alice en haussant les épaules.
Dis-moi Alice, comment tu réagirais si tu rencontrer un démon ? Un gentil démon hein ! » Demanda Ban d'une façon inopinée.
Gentil démon ? Bah j'essayerai d'être amie avec lui ! C'est vrai quoi ! C'est comme les loups dans les contes. Toujours diaboliser, ce sont toujours des méchants alors que la vie n'est pas comme ça. Dans toutes espèces, toutes races il y a du bon et du mauvais. La vie n'est ni noire ni blanche, elle est grise. Mais des fois ce sont les minorités mauvaises et mal aimées qui sont les plus visibles et virulentes. Comme sur Youtube, ce sont toujours les haters qu'on voit le plus alors que la majorité sont contents ou neutres ! » Expliqua Alice en jouant avec sa balle très impliquée dans ce qu'elle disait. « Et puis, j'ai vécut le harcèlement et la méchanceté gratuite, je me vois mal faire comme eux ils auraient fait et juger quelqu'un juste sur son passé... »


Même si le discours de la petite était adorable et que ça laissa presque la larme à l’œil de la démone elle fut perplexe. C'est vrai qu'elle ne s'était pas renseigner sur son passé, par respect. Mais elle n'a pas pu ignorer les rumeurs, du genre que son père était un tueur, une histoire de suicide, de maltraitance... Oui, ça la travailler mais elle préférée ne pas mettre son nez dedans et juge que si elle veut en savoir plus ce sera à Alice de lui dire de son propre chef. Après tout elle n'a pas besoin de savoir son passé pour l'apprécié.
C'était son petit ange !

Je vois, tu es tellement mature comparé à certains jeunes de ton âge ! Question bête mon ange : tu sais garder un secret ? » Demanda Ban, se demandant à elle-même si elle n'allait pas faire une énième connerie.
Bah oui ! Bien sûr que je sais ! Tu sais tu peux tout me dire ! » Assura-t-elle.


Ouille... Cette phrase... Elle avait presque l'impression d'entendre Bazarov la veille du désastre... Mais elle s’efforça de se dire qu'avec elle c'était différent.

D'accord, je te crois, dans ce cas demain je te le dirais ! » Finit-elle par dire.
Quoi demain ? Mais c'est dans longtemps ! » S'exclama la petite.
Tututututu ! Il commence à se faire tard, je n'aimerai pas que tes parents lancent un avis de recherche. » Rétorqua Ban.
Mes parents... Ce sont pas mes parents tu le sais mais tu as raison désolée ! Je vais être en retard je pense. Je dois rentrer pour 19h, il est quelle heure ? » Demanda-t-elle.
Mh... » Fit Ban en ouvrant son téléphone, affichant un sourire moqueur. « 19h15. »
Ahhhhhh ! Oh non non non, Bart va pas être content ! Le temps que j'arrive ça va être demi passé. Bon j'y cours à demain maman Iru ! » Lâcha la petite pour taquiner la femme.


Elle mis rapidement son cartable sur l'épaule et rangea sa balle par la même occasion avant de partir en courant comme si sa vie en dépendait. Heureusement non ce n'était pas le cas, elle risque juste de se prendre un monologue sur la ponctualité de la part de son tuteur – Bart.
Ban finit par se relever en souriant, contente et attendris. S'étirant de tout ses membres en baillant faussement, plus par mimétisme.

Puis sur ça elle reparti à sa petite maison non loin de là, se préparant mentalement pour demain. Finalement elle était confiance, ayant terrasser sa torpeur intérieur, son quasi-PTSD par rapport à ce  qu'il c'était passé en Russie. Elle voulait donner une seconde chance à sa confiance.
A demain petit ange ! A demain...






• Irunya cause en #EFD6EA 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant(e)
Masculin Messages : 120
Date d'Inscription : 03/11/2018
Localisation : Gotham ~

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Nouvelle citoyenne.
☠ Relations conflictuelles :: ► Ekau Em'lyn'gan ( mère ) / Karran Em'lyn'gan ( Grand-père ) / Parem Em'lyn'gan ( Grand-mère ).
♣ Vos Alliés : : ► Aucun pour le moment.
avatar
Irunya Zlatko
MessageSujet: Re: Bonne nuit mon ange...   Mer 14 Nov - 16:21

ft. Iru-nyaaan

ft. Alice

「 Bonne nuit mon ange... 」
Une petite sonnerie fit relever la tête de la démone. Enfin ! La gâteau était prêt. Elle se releva en posant le livre qu'elle était en train de lire « L'histoire sans fin » de Michael Ende. Un livre fabuleux dont elle avait apprécier le film. Sans prendre de gants elle ouvrit le four et sortit sans aucun soucis le plat brûlant, cela ne lui fit strictement rien, elle esquissa un sourire en voyant le résultat.

Aujourd'hui était un jour un peu spécial, Alice avait 16 ans, pour de vrai cette fois. Bon son anniversaire était hier mais elle n'avait pas pu la voir et avait appris qu'elle n'avait eu ni cadeau, ni gâteau. Enfin si mais un acheter à la va vite avec des bougies de mauvaises qualité qui se sont retrouver a couvrir de cire le gâteau au chocolat bas de gamme. Sur la table du salon il y avait d'ailleurs un cadeau déjà emballé. Ban allait lui faire un vrai anniversaire !

Elle termina alors de peaufiner le bon gâteau au fruits rouges, chocolat blanc et chocolat au lait – la petite n'aimant pas le chocolat noir. Puis elle mit le tout au frigo avant de partir cacher le cadeau pour pas qu'elle arrive et le voit directement. A la base elle l'avait inviter chez elle pour l'aider avec ses devoirs de maths – auxquels ses parents n'arrivaient pas a l'aider. Enfin parents, non, Ban avait un peu de mal avec le concept de famille d'accueil, enfin non pas vraiment plus dans le sens où elle semblait assez mal loti même si elle n'était pas maltraiter ou oublier. La preuve, ça devait être un gros effort et une bonne foie de lui faire quand même un semblant d'anniversaire. Bref...

Elle patienta, calmement devant une série qu'elle aimait bien – Doctor Who car l'auteur est un fanboy inter dimensionnel – tout en arrangeant un peu le canapé finissant par s'avachir dessus. Puis après une petite heure, des coups répéter sur la porte d’entrée lui signala que son invitée était enfin là ! Elle bondit presque hors du canapé et alla ouvrir, gratifiant Alice d'un grand sourire.

Bonjour Alice ! Rentre voyons, comment s'est passer ta journée ? » Demanda-t-elle.
Coucou ! Bah normale, enfin on a eu un contrôle surprise sur un sujet que j'avais pas beaucoup réviser... » Soupira la petite.
Ah bravo, c'est du sérieux ça ! » Taquina Ban. « Pose tes affaires où tu veux ! »


Alice tira alors la langue à la démon avant de poser son sac non loin de l'entrée et de mettre sa veste au porte-manteaux. Baillant un peu elle alla s’asseoir à table et se servir un verre d'eau avec le pichet à disposition.

Et sinon, mise à part les cours ? » Demanda Ban plus sérieuse.
Ah euh... Non, ça va elles m'ont pas embêter aujourd'hui, elles étaient à une sortie. » Expliqua Alice en buvant un peu. « Tu m'aides alors avec mon devoir ? Je suis sûre qu'avec ton aide ça va être du gâteau ! »


Ban rigola, amusée et finit par prendre le sac d'école de la tête de linotte et commencer a l'aider sur ses devoirs. Néanmoins, non, elle ne lui donner pas les réponses mais l'aider a prendre en main les outils pour les résoudre comme si ce n'était qu'une vulgaire addition. Elle faisait ça avec patience, répondant à chaque questions et s'adaptent à la façon d'apprendre d'Alice qui avait plus une mémoire visuelle et écrite qu'auditive.
Et au bout d'une bonne heure, voir plus Alice pu enfin remballer ses affaires d'école. Pendant ce temps là Ban était aller récupérer le gâteau et tout en chantonnant la chanson traditionnelle, elle arriva avec le gâteau. Le posant sur la table devant le regard surpris et hébétée de la jeune fille.

Joyeux anniversaire Alice ! » Répéta une dernière fois Ban.
C-C'est pour de vrai de vrai ?! Iru' tu aurais pas dû ! » S'exclama la petite émue.
Bah je l'ai fais ! Moi aussi je voulais souhaiter ton anniversaire comme il se doit ! Tu veux une part ? » Proposa-t-elle.
Oh merci ! Merci beaucoup ! C'est trop gentil et bien sûr que je veux bien s'il te plaît ! » Avoua la petite émerveillée et touchée.


Ban sorti rapidement des petites assiettes d'une commode et deux cuillères avant de couper le gâteau, donnant une bonne part à son amie et la servant. Celle-ci la remercia encore avant d'entamer sa part, ce que fit également Ban.

Il est délicieux ! Tu l'as acheter où ? Pas cher j'espère... » Demanda-t-elle.
50 dollar !... Non je plaisante, je l'ai fait maison rien que pour toi ! Avec ce que tu préfères. » Avoua tout simplement Ban.
Oh c'est... T'es la meilleure, je l'adore t'es la meilleure pâtissière au monde ! » Assura-t-elle.
Ce n'est pas tout ! » Coupa Ban attendri.


Elle alla chercher le cadeau, emballer dans un emballage pourpre. Alice avait l'air embarrassée d'avoir autant d'attention et n'oser presque pas toucher au cadeau. Mais elle finit par l'ouvrir... C'était une boite contenance un collier avec une chaîne en or blanc et comme pendentif : un papillon rouge fait d'une matière inconnue. Ce que c'était en réalité ? Une des cornes de Ban qu'elle avait sculptée elle-même.

Il est... Il est magnifique ! Je sais pas si je peux accepter... » Balbutie Alice.
Un cadeau est un cadeau ! Libre à toi de ne pas le mettre, il est à toi ! » Dit Ban d'un ton maternel.


D'une main presque tremblante, Alice mit le collier à son cou avant de venir faire un câlin à Ban, se retenant de pleurer. Ban hésiter, est-ce que ça n'en ferait pas trop de lui dire la vérité en plus ? Elle se contenta de lui caresser le dos gentiment.

Iru ! Tu es comme une vraie mère pour moi... Merci pour ce que tu fais... » Susurra presque Alice.
C'est normal voyons !... Mh... Alice ? Tu sais quand je t'avais demander pour le secret ? Tu veux le savoir ? » Demanda Ban.
Oh euh.. Oui ! » Répondit la petite avec un sourire angélique.
Très bien euh... Ferme les yeux ! » Dit-elle en tirant la langue.


Alice s’exécuta et ferma les yeux. Ne sachant pas vraiment ce qu'elle attendait. Évidement, Ban repris sa réelle forme, conservant tout de même sa taille humaine. Elle passa une main griffue dans les cheveux d'Alice.

Voilà qui je suis réellement, un démon... Je voulais te le dire... » Dit-elle préférant y aller directement.


Alice ouvrit de nouveau les yeux, sidérée, ne bougeant pas. Mais détaillant Ban, les yeux, la peau, les cornes, les griffes même les cheveux. Elle vint même se frotter les yeux pour s'assurer qu'elle ne rêver pas. Elle ne savait pas quoi dire.

Et mon véritable prénom est Ban, mon nom de famille est un peu plus compliqué que celui que tu connais, Em'lyn'gan. Ban signifiant Héritière et Em'lyn'gan hm... Em'lyn voulant dire union et gan malédiction. Oui il y a plus joyeux comme nom de famille. » Dit-elle en haussant les épaules.
Je... C... C'est pour de vrai ?... » Articula la petite.


Est-ce qu'elle avait peur ? Peut-être un peu sur le coup, se demandant si elle ne rêver pas, à la grande surprise de Ban. Alice vint toucher le visage de la démone, ainsi que les griffes et les cornes, Ban la laissant totalement faire.

Maman Iru est un démon alors ? Ban ! Ban c'est très jolie et tu es très jolie comme ça ! » Finit par dire Alice avec un sourire bienveillant, comme si c’était à elle de rassurer Ban. « J'avais raison quand je disais qu'on ne... Devait pas juger un peuple sur son passé, son apparence ou les rumeurs et idées reçues... T'es comme un ange ! »


Là, ironiquement c'était bien à son tour d'être bouche bée. Pas de cris, Alice n'avait même pas reculer, elle l'avait toucher sans crainte. La petite vint même lui faire un second câlin. Elle était calme et sincère... Cette fois ce fut Ban qui lâcha une petite larme en répondant à l'accolade.

Merci ma petite... Merci... » Murmura Ban.


Elle se sentait comme libérer d'un poids. C'est ainsi qu'elle dévoila sa vraie nature à celle qu'elle considérée comme sa fille. Et ce fut sans doute le plus beau jour de sa vie.
Mais ça ne s'arrête pas encore... Profitez tant que l'averse se retarde.






• Irunya cause en #EFD6EA 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Bonne nuit mon ange...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bonne nuit, La lune (Auzou)
» BONNE NUIT TOUT LE MONDE
» Bonne nuit à tous...zzzzzzzz
» BONNE NUIT LES HERBES FOFOLLES
» bonne nuit les petits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Autres lieux :: Flashback-