Forum Jeu de Rôle Batman



Carpenter

Copperhead

Mad Hatter

Scarecrow

White shark

Two-Face

Ratcatcher

Kite-man

Lynx

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Simon Hurt

Mahunter


Bluebird

Katana

Red Hood

Talon

The Signal

The Question

Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Renée Montoya

Crispus Allen

Jim Corrigan

Partagez | .
 

 Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vengeur
Masculin Messages : 114
Date d'Inscription : 11/06/2017
Localisation : Les enfers

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Enquêteur du paranormal
☠ Relations conflictuelles :: ►A peux prêt tout le monde ?
♣ Vos Alliés : : ► Lui même
avatar
John Constantine
MessageSujet: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Lun 29 Oct - 14:09

Environ 20h00 - Quelque part dans un bar mal fréquenter.

John était accoudé au bar, son verre de whisky encore plein devant ses yeux. Il regardait sans grand intérêt les deux glaçons qui flottaient, il réfléchissait à tout ce qu'il avait trouvé bizarre dans la journée. Même si bizarre est le mot idéal pour décrire les journée de ce bon vieux Johnny. Mais dernièrement elles l'étaient assez pour attiré son attention. Plusieurs affaires sur lesquelles il avait bosser ces derniers jours, n'allaient pas. Non pas que retrouvé des cadavres étripé au sol sois normal, mais là c'était vraiment étrange, comme si les victimes n'avaient servit qu'à lui faire passer un message. En enfer John c'était fait tout un tas d'ennemi tous aussi dangereux les uns que les autres, lequel de ces joyeux bambins avait pût lui faire ce coup là ?

Toujours plongé dans ces pensées il entendait brièvement la musique passé en fond " Englishman in New-York" de Sting. Une musique qui parlait beaucoup au magicien, sans oublier que c'était également un morceau de sa génération qu'il avait déjà écouter à plusieurs reprises. Prenant doucement son verre, afin de le vidé dans sa bouche il comprenait peux à peux ce que signifiait tout ces meurtres. En y réfléchissant bien chaque personne morte avait un liens avec le monde de la magie ou du spectacle. Quelle magicienne se donnant en spectacle figurait dans les amis de ce bon vieux John ? Le magicien relevait la tête d'un coup en disant le nom à haute voix.

ZATANNA ! bon sang que tu peut être con Johnny !

Après s'être parlé à lui-même il posait sur le comptoir un billet de dix dollars afin de payer les quelques verres consommés. John quittait rapidement son tabouret pour aller dans les toilettes, une fois là-bas il sortait une carte de Gotham, sur laquelle il posait une pièce. Le voilà maintenant à récité une incantation, afin de trouver Zatanna via la magie. Une fois localisée, John pliait grossièrement la carte, appelait un taxi et lui indiquait l'adresse fournis.

Arriver au pied de l'immeuble environ vingt minutes plus tard, il regardait d'abord la tronche de ce dernier. Et bien elle ne se faisait pas chié, pas mal comme planque pour une magicienne, s'il avait sut il se serait convertis dans les spectacles. En entrant il lançait une pièce en l'air et récitait à nouveau une formule, la pièce partie alors soudainement en direction des étages. Arrivé au premier elle frappait contre une porte et attendait d'être récupérée par John.

Sans hésiter il frappait, c'est alors qu'un homme lui ouvrait. Ce dernier semblait jeune, un amant ? Peut-être dans tout les cas il s'en moquait pas mal il avait plus important à faire.

Bonsoir je doit entrée et parlé à Zat- Sarah. C'est urgent.

Le magicien n'avait aucunement l'air sympas ou agréable et ce n'était pas son intention, il fallait parlé rapidement à Zatanna de toute cette histoire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 71
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Cherchez le chapeau haut de forme.

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Reine de la scène et magicienne à temps partiel
☠ Relations conflictuelles :: ► Shauna Belzer
♣ Vos Alliés : : ► John Constantine, John L. Papercraft
avatar
Sarah Zatara/Zatanna
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Lun 29 Oct - 14:46

Zachary était bien adorable mais il avait des idées connes quand il voulait. Elle avait encore mal de sa rencontre avec Shauna, ayant des petits pansements sur ses coupures. Elle avait dû annuler des représentations à cause de son état. Du coup elle restait dans l'appartement, souffrant en silence et supportant Vince quand Zach était au collège. Collège auquel elle l’expédiait à coup de pompe au cul, sinon il resterait au petit soin pour elle.

Alors quand il était rentré avec des bière alors qu'il n'avait que 14 ans et des films de merdes... Elle savait qu'il avait en tête un jeu à boire. Et en tant qu'adulte parfaitement responsable, elle avait prit la plus sage des décisions le concernant.

"Zach... Tu es un génie ! Par contre je me garde la bière, tu as cours demain.

_ Mais ! Tu te rend compte de ce que j'ai dû faire pour l'acheter ?"

Elle le regarda. Il était grand. Il avait un début de bouc mal rasé. Et ce petit veinard avait évité une acné qui pouvait faire des ravages. En fait... Il fallait savoir qu'il avait 14 ans ce petit con.

"Oui. Tu es venu, tu as fait un grand sourire puis tu es sorti de la supérette."

Il se mit à siffloter.

"Je vais te chercher le coca, tu as droit à trois bière au maximum.

_ Yes !"

Elle se dirigea vers la cuisine, le fantôme de Vince lui faisant un sourire entendu. Elle l'ignora. Elle était bien heureuse que ce vieux spectre ne soit pas visible aux non-initiés. Vince qui regardait avec intérêt Zach alors que la grande Zatanna, puissante magicienne, cherchait du coca dans son frigo. Vince aimait bien le gamin. Il sentait qu'il allait l'aimer encore plus.

Quand on toqua à la porte, bien sûr que Zach alla ouvrir. En face de lui un homme. Un homme faisant sa quarantaine. Un homme blond. Un homme avec un imperméable de flic. Un homme mal rasé. Un homme qui voulait voir Sarah avec empressement.

"Vieux, tête de ploucs, l'air complètement ahuri et bizarre... Sarah ! T'as un ex qui veut te voir ! Je lui dit que t'as trop mal pour jouer de la baguette magique ?"

Vince éclata de rire. Il adorait ce petit. Il se tourna ensuite vers cet homme, souriant de toutes ses dents fantomatique. De toute évidence Zach ne le voyait pas. Quand elle entendit le mot ex, Sarah soupira avant de faire part de son avis.

"Dit-lui d'attendre et de s'asseoir sur le canapé !"

Zach regarda John avec un grand sourire.

"Bon ben rentre."

Vince passa son bras de spectre autour de l'épaule de cet homme qu'il appréciait tant emmerder.

"Bonsoir, John Constantine. Tu as ressenti les forces obscures autour de l'appartement toi aussi ?"

Bien sûr que Vince les avait ressenti. Il était mort, pas aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vengeur
Masculin Messages : 114
Date d'Inscription : 11/06/2017
Localisation : Les enfers

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Enquêteur du paranormal
☠ Relations conflictuelles :: ►A peux prêt tout le monde ?
♣ Vos Alliés : : ► Lui même
avatar
John Constantine
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Mer 31 Oct - 11:38

Le magicien ne s'attendait pas à voir un jeune homme lui ouvrir la porte, mais peux importe qui c'est il doit parler à Zatanna d'urgence. Avant d'entrée dans l'appartement il regardait derrière lui dans le couloir, quelqu'un ou quelque chose le suivait. Il ne savait pas encore quoi, mais la chose était là, dans l'immeuble sans doute à les garder à l'oeil. Une fois la porte d'entrée passé voilà qu'il tombait sur le fantôme du père de la magicienne, ce dernier semblait heureux de le voir, on ne pouvait pas dire que c'était le cas pour John. Une grimace ce dessinait sur son visage quand le fantôme passait son bras autour de ses épaules.

Même dans la mort tu as toujours cette tronche d'enfoiré fini.

Mais oui je l'ai sentie, quelque chose me suit et cherche à s'en prendre à Zat'.

Malheureusement je n'ai pas encore eu le temps de trouver ce que c'était c'est pour cette raison que je suis venu ici.


Evidemment John parlait à un fantôme, le gamin présent dans la pièce ne le voyait surement pas, sinon il se serait déjà enfui ou aurait réagis. Peut être était-il même étranger à la magie ? Dans tout les cas cette situation amusait fortement John. Mais malgré ça, cette visite était tout ce qu'il y avait de plus sérieux. Une réelle force démoniaque est en éveille, pour le moment le magicien n'a aucun indice sur l'identité du démon en question.

Sarah. Je suis venu te voir parce que j'ai besoin de ton aide et pour te prévenir.

Depuis plusieurs jours je retrouve des cadavres. Rien de bien extraordinaire pour le moment tu me diras. Mais là où sa devient étrange c'est que les victimes sont tous des magiciens plus ou moins pro.

Je ne connais pas l'ordre des cibles, mais je sais que tu en seras surement la cible. C'est pourquoi je suis ici.

Mais ton visage à l'air comme abîmé. Tu t'es battue avec une fenêtre ?


John allumait une cigarette et regardait le fantôme ainsi que le visage de Zat'. Cette semaine était de plus en plus bizarre. Quelque chose clochait et Constantine allait rapidement le découvrir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 71
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Cherchez le chapeau haut de forme.

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Reine de la scène et magicienne à temps partiel
☠ Relations conflictuelles :: ► Shauna Belzer
♣ Vos Alliés : : ► John Constantine, John L. Papercraft
avatar
Sarah Zatara/Zatanna
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Mer 31 Oct - 12:55

Zachary Zatara, jeune homme plein d'entrain et de vie, regarda avec attention ce type qui parlait dans le vide. Vraiment. Encore un ? Et en  plus il était blond lui aussi. Il se gratta le début de bouc avant de se tourner direction cuisine, ignorant parfaitement le nouveau timbré chez lui. Encore un toxico sûrement.

"SARAH ! Tu les trouves à Arkham tes ex ?"

Vince, lui, ria de plus belle face à la réaction du gamin. Bien sûr qu'il ne voyait rien, il n'était pas éveillé à la magie. Et il ne le serait probablement jamais vu comment la grande Zatanna faisait tout pour cacher ses capacités à ce jeune petit con. A raison, et c'était rare de la.voir faire preuve de responsabilité pour une fois.

"Constantine, Sarah va te faire passer un quart d'heure plein de souffrances quand elle va te voir. Et moi je me gausserais sur le canapé en la regardant faire."

Quand à Sarah... Sarah sentait quelque chose. Une impression de "quelque chose ne tourne pas rond". Ce n'était pas Zachary qui lui parlait d'Arkham qui allait la rassurer. Elle sortit de la cuisine, coca en main et ses sens aux aguets. Le crépitement en elle se réveillait lentement. Puis elle le vit. Lui. Chez elle. En train de taper la causette à Vince. En face de Zachary. D'un coup le crépitement était plus un risque de rayer de la surface terrestre John Constantine.

Elle l'écouta. Avec attention, pour voir jusqu'où il n'en n'avait rien à foutre qu'il avait fait de la merde la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Et qu'elle voulait avoir un entourage normal, qui n'était pas touché par les histoires de magies. L'appeler par son nom de scène oui. Mauvais point. Parler du fait de retrouver des cadavres de magiciens. Point nuancé. Lui demander son aide. On va dire que c'est négociable. Battue avec une fenêtre ?

Zachary, lui, avait le visage qui se décomposait à vu d’œil. Il comprenait juste que sa cousine était en danger. Il la regarda, prêt à ouvrir sa grande gueule.

"C'est peut-être en lien avec les sabotages ?"

Elle se tourna vers lui. Il avala sa salive. Elle n'avait pas l'air de bonne humeur. En plus il jurerait qu'elle avait de petits éclairs dans le fond des yeux.

"Zachary. Mon choux."

Okay, elle était de très mauvaise humeur pour l'appeler Zachary.

"Pourrais-tu aller dans ta chambre ?"

Il s'y dirigea, regardant du coin de l’œil Constantine. Il ne lui murmura même pas un bonne chance, il sentait que ce serait inutile. Une fois que la grande Zatanna entendit la porte de la chambre de Zachary se fermer, elle mit une gifle à John qui devait être assez forte pour résonner dans tout l'immeuble.

"Ça, c'est pour t'être cassé avec une mauvaise blague sur le fait de partir chercher des clopes."

Ses yeux crépitaient à vu d’œil, sa magie clairement prête à sortir si elle ne se calmait pas. Aussi elle expira un bon coup. Le crépitement se calmant. Pas elle, elle avait encore deux trucs a lui dire.

"Ensuite... Je t'interdis formellement de parler de magie ou de parler à Vince en face de Zach. Il a quatorze ans, il vient de perdre ses parents et j'aimerais qu'il ait une vie normale. Loin des merdes démoniaque que tu ramènes à chaque fois."

Elle toucha ensuite ses pansements. Elle grimaça un peu, ayant encore mal. Se battre avec une fenêtre... Elle allait lui en donner des fenêtres avec lesquelles se battre...

"Enfin. Non. Ce n'était pas une fenêtre. Mais une tempête de débris composé d'éclat de verre et de morceaux de canettes. Parce que j'ai du affronter une metahumaine complètement cinglée jusqu'à obtenir son nom. En rusant. Et réfléchissant. Tu sais, un truc avec lequel tu as du mal."

Elle soupira un grand coup. Ça allait être comique. Elle avait besoin de calme pendant qu'elle se remettait de ses blessures et il débarquait. Puis elle regarda la porte. Ouverte.

"John... C'est toi qui a laissé mon appartement ouvert ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vengeur
Masculin Messages : 114
Date d'Inscription : 11/06/2017
Localisation : Les enfers

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Enquêteur du paranormal
☠ Relations conflictuelles :: ►A peux prêt tout le monde ?
♣ Vos Alliés : : ► Lui même
avatar
John Constantine
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Jeu 1 Nov - 12:13

John se doutait bien qu'elle n'allait pas lui sauté au cou, la dernière fois qu'ils se sont vu il l'a laissée planté là prétextant aller chercher des clopes. Il n'était pas vraiment fière de lui, mais ne semblait pas non plus touché par cette situation. Le gamin qui était présent ne semblait rien connaitre à la magie et John se rendait compte que parlé d'un tel sujet devant lui pourrait sans doute ruiné sa vie. Puis voilà la tornade qui arrivait, belle entrée en scène elle collait une gifle au magicien sans qu'il ai eu le temps de parler.

Je suis aussi très heureux de te revoir, ma charmante magicienne.

Cette gifle ne lui faisait mal que physiquement, il avait l'habitude de prendre des coups dans la tronche sans riposté. C'était même là le grand drame de sa vie, toujours encaisser, puis se mettre minable avec l'alcool pour oublié momentanément. Mais ça ne fonctionnait qu'un certains temps, quand il levait les yeux vers elle, il remarquait qu'elle était touchée par la façon dont il c'est comporté.

J-je suis désolé. Mais là on se moque de notre passé, je ne plaisante pas quelque chose de louche s'approche de toi. Je ne sais pas encore ce que c'est.

Mais à peine avait-il eu le temps de placé sa phrase qu'elle enchaînait de plus belle. Elle l'informait qu'il ne devait plus parler de magie ou de démons en face du jeune garçon. Ce qui était normal, puis elle disait soudains une phrase qui touchait John, bien qu'il ne le montrait pas, les démons qu'il ramène avec lui. Le magicien avait bien conscience de n'être qu'une source de malheur pour tout ceux qui le fréquentait de prêt ou de loin, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il avait adopté cette façon d'être.

Même s'il paraissait désinvolte et froid à toute émotion ce n'était pas le cas, il n'aimait pas attiré le malheur sur les autres. Zatanna est une personne à qui il tiens beaucoup, mettre de l'écart entre eux pour ne pas la noyée dans ces problèmes était bien la seule chose bonne à faire. Même si pour ça il devait passer pour un connard fini.

Ne voulant pas l'agacer plus que ça John fit claquer la porte d'entrée par magie.

Je sais que je n'ai pas été très honnête avec toi. Mais écoute moi, nous n'avons aps le temps de discuter du passé ou des nombreuses erreurs que j'ai commises.

Hier le dernier cadavre m'a cependant, donné un indice. Il y a longtemps alors que je n'était qu'un jeune rockeur amateur, j'ai provoqué le début de ma fin. Un démon à lié mon âme à lui, en échange je lui ai demandé de protéger une gamine de son père, sorcier amateur.

Mais ce démon est revenu il y a de ça une dizaine d'année, j'était alors atteint d'un cancer des poumons, j'ai utiliser ce démon pour me soigner en l'enfermant dans mon corps. Seulement il n'a pas trop apprécier le tour et à juré de ce venger.

Son nom est Nergal. Je pense que si un démon voudrait se donner autant de mal pour m'atteindre ce serais lui.

Sarah il est dangereux et imprévisible. Sans pitiée, il viendrait ici et tuerais ton cousin et tout tes voisins.


Constantine faisait une pause après ce récit les événements de New castles le marquait encore énormément. Il n'aimait pas en parlé mais l'avait fait afin qu'elle sache à quoi s'attendre.

S'il te plaît j'ai besoin de ton aide.

Je sortirais définitivement de ta vie après cette histoire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 71
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Cherchez le chapeau haut de forme.

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Reine de la scène et magicienne à temps partiel
☠ Relations conflictuelles :: ► Shauna Belzer
♣ Vos Alliés : : ► John Constantine, John L. Papercraft
avatar
Sarah Zatara/Zatanna
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Jeu 1 Nov - 13:30

Elle l’écouta. Elle l'écouta avec une grande attention. Oh bon sang, Constantine quand elle parlait de merde démoniaque elle s'attendait pas à ce que ce soit aussi littéral. En même temps c'était Constantine. Le plante merde officiel du monde de la sorcellerie. Avec un paquet d'autres mais c'était du détail. Elle se frotta le visage, pas sûre de savoir quoi faire dans cette situation.

Un démon la prenait pour cible parce qu'elle était proche de John Constantine. Ça devait bien arriver un jour. Non, vraiment, elle l'avait su le jour même où ils avaient eu ce premier baiser sous la pluie, comme une parodie des plus guimauves des films de romances. Elle ne pensait pas que ce serait après leur rupture inaugurée par Monsieur Plante Merde. Elle s'assit sur le canapé, non loin de Vince.

Un autre connard de sa vie qui lui tapota l'épaule. Le pire ? C'est qu'il devait le faire par compassion ce fils de pute. Ce connard. Cette ordure finit qui avait assassiné son père en sabotant le numéro de la cuve. Elle avait perdu trop de gens dans sa vie. Oui, c'était ça qui la fatiguait alors qu'elle se frotta les yeux. Elle avait perdu beaucoup et elle avait quelque chose avec Zach maintenant. Et elle savait qu'elle risquait de le perdre avec les connerie de Constantine.

Elle sentit Vince mettre ses mains sur ses épaules, comme pour la réconforter. Quand elle entendit son stupide accent de rital, elle savait que quoi qu'il dise il serait sincère. Elle détestait ce type.

"Va avec ce con, je surveille Zach..."

Alors là c'était la goutte d'eau. C'était le goutte qui la fit verser quelque larmes. Elle détestait sa vie.

"Non, sans rire, je peux le surveiller. J'ai été condamné à errer sans clope sur terre parce que j'aurais de trop grosses promotions en enfer. Et puis je peux encore faire de la logomancie.

_ Putain... Je vous hais tout les deux..."

Il lui frotta les épaules. Ce connard. Sans aucune réflexion par rapport au fait qu'elle avait une haine profonde pour lui, assez viscérale pour lui donner envie de le bannir.

"Je sais, sinon tu m'aurais pas buté de sang-froid mia bambina. Allez, va avec tête de con. Si y a un démon cancéreux je lui proposerais un verre."

Probablement remplis d'eau bénite. Ça ne sortit pas de sa bouche. Sérieusement, se mettre à pleurer pour ça ? Probablement les relents des émotions qu'elle avait eu sa bagarre de ruelle avec Shauna. Elle se tourna vers John. Elle avait encore les larmes aux yeux, des larmes d'un bleu étincelant chargé de magie. Ça le lui faisait de temps en temps. Chez elle, ce genre de truc, c'était naturel. Et ça rendait jaloux plus d'un sorcier de seconde zone.

"Okay. Je t'accompagne. Tu as droit à mon aide Constantine."

Une humeur massacrante qui allait se manifester par un sublime calibre douze dans le milieu de la grande gueule. Et de l'ex bafoué tant qu'on y était.

"Mais te fout pas de ma gueule. T'as jamais réussi à tenir une promesse. Alors la prochaine fois que tu débarquera chez moi, ce sera pas une claque."

Elle sortit sa baguette magique et ses chapeaux liés par un sort de téléportation d'un tiroir, autant être préparée. Elle mit son manteau sur ses épaules. Et un dernier détail à régler...

"ZACH ! Je sors, je sais pas quand je rentrerais ! Fais pas le con avec la bière, t'as cours demain matin !"

Elle attendit ensuite John à sa porte. Vince, lui, se tourna vers Constantine avant qu'il parte.

"T'as pas un paquet de clopes pour une pauvre âme en peine ?"

Connard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vengeur
Masculin Messages : 114
Date d'Inscription : 11/06/2017
Localisation : Les enfers

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Enquêteur du paranormal
☠ Relations conflictuelles :: ►A peux prêt tout le monde ?
♣ Vos Alliés : : ► Lui même
avatar
John Constantine
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Lun 5 Nov - 16:30

John n'aimait pas ce fantôme mais l'écouter lui donnerais de l'importance, arriver un moment le magicien ignorait complètement son interlocuteur. Il se concentrait sur Zatanna, cette dernière était verte de rage contre lui et c'était normal. Mais encore une fois il n'avait pas eu le choix, s'il avait cherché à discuter afin d'expliquer les raisons de son départ, elle aurait sans doute essayée de le retenir. Afin de ne pas blesser son entourage John se plongeait peu à peu dans sa bulle et adoptait un comportement qui à la base n'était pas le siens. Mais à force de vouloir tenir tout le monde à l'écart il semblerait que lui-même ce sois perdu dans son jeu de comédien.

En se levant il voyait bien que ce fantôme la poussait à bout. Mais tant qu'elle ne le lui avait pas demandé il ne pouvait pas s'en débarrasser. John se levait doucement du canapé afin de suivre Zat' à l'extérieur, elle avait accepter de l'aider, il ne le montrait pas en restant totalement stoïque mais cette décision lui faisait plaisir. Travaillé avec elle était un plaisir pour notre english man. Avant de sortir ce connard de fantôme demandait une cigarette à John, sans se retourné le magicien sortait une clope de son paquet, la laissait tombée au sol et la faisait brûlée au moment où il allait la ramasser.

Va te faire foutre, tête de noeuds.

Sur ces mots il sortait fermant la porte derrière lui. Bon il était temps de ce concentré sur cette affaire, un profond soupir se faisait entendre. Contrairement à ce que les gens peuvent pensé il n'aime pas plus que ça blesser quelqu'un qui lui est chère.

Zat' tu sais ce fantôme si tu veux je t'en débarrasse en un rien de temps.

Sinon je pense qu'on devrait commencer par un restaurant dans l'east end. Au premier regard ce n'est qu'un restaurant indien comme les autres, mais quand on y regarde de plus prêt avec l'expérience nécessaire c'est clairement un repaire de démons.

C'est à peine si le barman cache son aura démoniaque. Puis selon certains témoins, des bruits étranges se feraient entendre au sous-sol quand la salle est calme. Je pense qu'ils ont un garde manger et je pense également que nous aurons un début de piste en allant là-bas.

Espérons du moins.


John appelait donc un taxi après avoir expliquer vaguement à Zat' la situation. Ce dernier restait totalement silencieux dans la voiture, puis les voilà arriver devant le restaurant en question. N'importe quel vrai magicien ressentirait cette sensation désagréable avant d'entré. C'était sur que les forces du mal oeuvrait ici en toute impunité.

Avant d'entré John allumait une cigarette et dessinait sur ses paumes des pantagrammes.

Zat' tes mains s'il te plaît. Ils ne pourront pas te toucher, ni te posséder.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 71
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Cherchez le chapeau haut de forme.

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Reine de la scène et magicienne à temps partiel
☠ Relations conflictuelles :: ► Shauna Belzer
♣ Vos Alliés : : ► John Constantine, John L. Papercraft
avatar
Sarah Zatara/Zatanna
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Lun 5 Nov - 18:17

Se retrouver à côté de lui alors que la pluie tombait lui rappelait des souvenirs. Le genre de souvenir à faire rougir les plus prudes jeunes filles. Avec un beau gosse d'un certain âge et une jeune demoiselle s'embrassent langoureusement. Elle l'écoutait que d'une oreille, assez pour savoir qu'ils iraient dans restaurant indien rempli de démons mais pas assez pour tout le reste. Elle ignora sciemment sa proposition concernant Vince.

Il y avait certaines choses dont elle avait encore besoin dans sa vie.

Elle soupira alors qu'ils étaient dans le taxi. Il ne disait rien, restant silencieux comme d'habitude. Le genre de gars avec qui les câlins n'étaient pas courant. Elle se souvenait que lorsqu'ils étaient ensembles et rentraient d'une soirée alcoolisée elle se blottissait contre lui dans le taxi. Cherchant un peu de chaleur dans son ivresse. Et elle se souvenait que souvent, il drapait son bras autour de son épaule. Elle se prit à sourire.

Bien sûr c'était une vieille magie qui était à l’œuvre à ce moment-là. L'amour ! L'amour qui pouvait bien allé se faire voir dans son cas, pour le nombre de fois où elle est tombée sur le mauvais gars. Dont le beau blond à côté d'elle. Le sourire qu'elle avait disparu aussitôt. Putain, sa vie était un mauvais roman d'aventure. Elle sortit de la voiture en même temps que lui.

Quand elle le vit faire des pentagramme sur ses paumes et lui parler de la protection derrière elle soupira en prenant le marqueur indélébile.

"Je sais John, tu me l'as dit plus d'une fois. Et depuis Las Vegas j'ai bien compris le truc..."

Las Vegas ? Oh, rien de bien méchant. Imaginez juste un démon prenant possession d'une magicienne maîtrisant l'une des formes les plus dangereuses de magie. Lors d'une oeuvre de charité. Avec plein de monde. Non mais vraiment, rien de bien méchant. Et puis c'était sa faute pour pas avoir donné un indélébile...

"Bon. Je vais supposer qu'on devra prioritairement aller dans cette cave ?"

Elle disait ça en entrant dans le restaurant. Elle sentait bien évidemment le crépitement face au danger imminent l'entourant. Des démons. Il n'y avait que des démons. Le gérant avait une aura écrasante qui lui donnait une sensation d'écrasement que le crépitement en elle contrecarrait de la façon la plus simple. Plus de crépitement. Dans le fond de ses yeux devait se voir la tempête de magie.

Elle garda son air calme. Elle savait parfaitement qu'elle était un putain de phare ici. Toutes les créatures démoniaque les regardaient. John était déjà pas très populaire en enfer alors si en plus sa propre magie jouait les néon sous les yeux de saloperie innommable... Y en avait un qui venait de se lécher les lèvres non ? Oh putain il s'était léché les lèvres en la voyant. Elle fit comme si le crépitement en elle ne venait pas de faire grésiller les spots et alla vers le gérant. Un grand sourire aux lèvres.

"Bonsoir mon beau cornu !"

Le gérant la regarda puis tourna son regard vers John. Il sembla mal le prendre au début. Puis il se mit à sourire de toutes ses dents. De belles dents tranchantes, jaunes avec un relent de pourri à vu de nez. Le crépitement sauta un peu sans pour autant exploser au point de sortir de ses orbites.

"Vous voulez quoi les deux sorciers ?"

Avant que John ne puisse en placer une elle enchaîna immédiatement. Avec une connerie de son cru.

"Le menu du jour pour les mortels. Tu sais, le truc sur la carte. Pour deux."

Il la jaugea, son sourire grandissant jusqu'à devenir inhumain. Charmant pensa-t-elle. Le crépitement grandissait de plus en plus.

"Choisissez une place. Je vous apporte ça.

_ Merci !"

Elle saisit John par la main, l’entraînant jusqu'à une table au fond du restaurant. Sa main était électrostatique. Non loin de ce qu'elle déduisait être là fameuse cave. Une fois assise, elle regarda John avec un sourie amusée. Il pouvait voir dans le fond de sa pupille la tempête tourbillonnante qu'était sa magie. Un flot électrique prêt à exploser au moindre problème. Et il savait que ce n'était pas de sa volonté.

"Bon, ça se passe plutôt bien non ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vengeur
Masculin Messages : 114
Date d'Inscription : 11/06/2017
Localisation : Les enfers

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Enquêteur du paranormal
☠ Relations conflictuelles :: ►A peux prêt tout le monde ?
♣ Vos Alliés : : ► Lui même
avatar
John Constantine
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Mer 7 Nov - 0:11

Le magicien n'était pas surpris qu'elle se souvenait encore de tout ce qu'il lui avait montré, elle était loin d'être une mauvaise magicienne. Les deux anciens amants se trouvaient maintenant devant l'entrée de ce restaurant qui au premier abords paraît totalement banal. Zat' décidait d'entrée la première, la laissant passer devant John lui emboîtait le pas, il avait les mains dans ses poches et fumais sa cigarette, ce genre d'endroit n'interdisent pas les fumeurs. Et ce n'était pas pour déplaire à notre anglais préférer. L'homme derrière le bar ne faisait même pas semblant de vouloir cacher son aura, même Zat' pouvait la sentire.

John savait bien qu'a peu prêt tout les démons de cette ville, connaissaient son visage et son nom. Il pouvait sentir tout ces regards remplis de haine se poser sur lui, ce n'était qu'une question de temps avant qu'une bagarre ou autre style d'altercation ne commence. Il le savait et y était préparer, mais tant que Zatanna attirait l'attention, les regards ne restaient que peu de temps sur lui et ce n'était pas beaucoup plus mal. Elle ne semblait pas trop mal géré ce genre de situation, il était épaté.


Elle venait de commandé deux menu du jours, assis à une table au fond de la salle principale. Sous leur pied se trouvait du parquet assez vieux, mais en bon état. John regardait subtilement à chaque coins de de la pièce, il mémorisait où ce trouvait chaque entrée ou sortie possible. Cette virée entre ex amoureux n'allait pas restée calme et romantique bien longtemps. Il lançait un petit sourire à Zat', suivit d'un clin d'oeil puis il se levait n'attendant pas le repas. Le magicien marchait sereinement jusqu'au bar, assis sur un tabouret, il regardait le barman d'un air presque menaçant.

Tu me veux quelque chose Constantine ? Surveille tes manière ta présence ici n'est tolérée que temporairement. Les mortels dans ton genre ne sont pas les bienvenus ici.


Le magicien amusé par la situation se mettait à ricaner. Il se recoiffait avant de répondre, à sa façon biensure.

Pourtant ce n'est pas ce que ta mère m'a dit quand je l'ai prise dans ta cuisine.

Le démon brisait alors un verre qu'il nettoyait avant de serrer les dents face à l'air totalement insolent de John. Mais il semblait se contenir, très bien voyons où sont ces limites. John avait laisser un mot sur la table pour la magicienne, il savait en entrant qu'ils ne le laisseraient pas ressortir, en les occupant elle pouvait accéder au sous-sol sans souci. Même si pour ça il devait prendre quelques coups.

Ne joue pas avec ma patience Constantine.

Je sais, je sais pardonne moi Tu vois j'ai remarqué un truc, depuis cette marque de brûlure maintenant on dirait vraiment que ton nez sert de trou du cul à ton visage.

Et puis je doit dire que ton cosplay d'Hellboy est un poil laid.


Cette marque c'était John qui lui avait causée, lors d'une partie clandestine de poker, dans laquelle se jouait une dizaine d'âmes humaine. John avait utilisé sa carte fétiche, une carte pouvant prendre l'apparence de n'importe quoi, cette dernière c'est révélée être une explosion. Cette explosion c'est notre ami cornu qui l'avait pris en pleine tronche, John avait pût récupérer les âmes et fuir.

Sans se faire prié le démon à corne ainsi que trois de ses camarades attrapait John, et l'envoyait valsé de l'autre côté du comptoir. Où ils le rouaient de coups, John lui encaissait, il était doué pour ça. Un sort protégeais ses organes vitaux. Mais la douleur était bien présente.

RAAAAAAAAH je vais te fumer CONSTANTINE !!!!


Entre deux coups le magicien avait eu le temps d'en rajouter une couche. Son visage était déjà bien abîmer, en partie coupé par les éclats de verres. Mais il affichait toujours ce sourire ravageur dont lui seul avait le secret.

Pas trop quand même... avec ta tête de fion on pourrait rapidement prendre feu, au moindre gaz lâché.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 71
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Cherchez le chapeau haut de forme.

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Reine de la scène et magicienne à temps partiel
☠ Relations conflictuelles :: ► Shauna Belzer
♣ Vos Alliés : : ► John Constantine, John L. Papercraft
avatar
Sarah Zatara/Zatanna
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Mer 7 Nov - 12:52

Pendant un bref instant elle oubliait presque qu'ils n'étaient plus ensembles. Elle pouvait aisément l'imaginer enchaîner les clopes entre deux plats, tandis que parfois il sortirait une énormité à laquelle elle répondrait avec mordant. Puis il y aurait eu les contacts visuels, suivit de contact du pied pour finir avec un clin d’œil entendu et une rencontre dans les toilettes. Le reste serait soumis à une censure dû à un contenu choquant

Bon, ici elle préférait ne pas imaginer la gueule des chiottes. La merde démoniaque littérale ne lui était guère ragoutante. Son regard était concentré sur la plupart des clients, le crépitement en elle menaçant presque de sortir de son épiderme. Presque. Pour l'instant elle avait juste des picotements dans les bras. Puis elle sentit quelque chose entrer en contact avec ses doigts. Du papier.

John se leva après lui avoir passé le mot. Elle jeta un coup d'oeil dessus et, au prix de nombreux efforts, réussit à ne pas soupirer. Sur le mot se trouvait une phrase typique de John, le chercheur de merde. "Je vais faire mon petit numéro avec ces guignols, toi va dans la cave." Elle entendit rapidement le ton monter et se leva. Il pourrait endurer. Il avait enduré pire hélas. Et puis il avait le même sens de l'improvisation qu'elle.

Elle se dirigea discrètement dans la cave, ses pas silencieux alors qu'elle descendait les marches d'escaliers. Elle descendait. Elle descendait encore. Encore. Encore... Pendant un bref instant elle se demanda si l'escalier avait une fin... Puis elle se souvint que c'était l'escalier d'un bar à démons qui devaient vouloir garder leurs secrets. Il devait y avoir une protection... Elle se creusa les méninges.

Elle laissa un bref instant le crépitement en elle prendre le dessus. Comme un sonar ou le sens électrostatique d'un requin. Très vite elle le sentait s'étendre... Et trouver une fin. L'escalier n'était pas si grand en réalité, il était même normal. Et elle n'était qu'au milieu. Mais était-ce une illusion ou bien une distorsion de l'espace. Elle ferma les yeux. Elle laisserait les crépitement épousant les vrais murs la guider.

Et elle compris le truc. Dès qu'elle était en bas des escaliers, elle se retournait sans le remarquer, et sa perception lui donnait l'impression que l'escalier était infini. Une illusion très rusée... Mais une illusion n'était pas la vérité. Elle garda les yeux fermement fermé, ramenant difficilement le crépitement à elle. Elle préférait le garder en elle au risque que son sort ne fasse plus que ce qu'elle désire...

"Selever al etirev."

Elle ouvrit les yeux. Un escalier parfaitement normal dont elle voyait les deux bouts. Elle eu un petit sourire en coin avant de finalement atteindre le bas de la cave. Elle ouvrit la porte. Une odeur de pourri vint lui chatouiller les narines. Et merde... Elle se boucha le nez, retenant difficilement son haut les cœur. Et elle entra. Le spectacle macabre de cette cave n'était pas ragoutant... Pas du tout. Elle sentait le crépitement en elle sauta d'un coup, comme pour la protéger. Ses sens étaient en alerte.

Des restes humains sur des tables, des ustensiles de boucher non loin. Le large panel de couteau était, de toute évidence, plus que suffisant pour obtenir les partis recherchée. Accroché au plafond, lié par des chaînes pour soutenir le poids, des cadavres. Des cadavres dont les visages étaient tous tordus dans la terreur la plus pur. Certains dans la supplications. D'autres, et c'était de loin le plus dérangeant, l'extase pure. Tous avaient d'extrêmes mutilations, au-delà de toute ce qu'elle aurait pu imaginer. Pour ajouter au macabre de cette ambiance, une légère brume épousait le sol.

Elle n'aimait pas cet endroit. Pas du tout. Alors quand eu la sensation d'une main contre touchant son épaule, elle se retourna frénétiquement. Espérant John dans le fond de son cœur. Rien de tel. Juste rien. Et elle savait qu'elle n'était pas seule à ce moment là. Et ça pouvait la toucher...

"Pauvre, pauvre Constantine... Toujours à me donner ce que je désire sans même le savoir..."

Elle sortit immédiatement sa baguette al voix beaucoup trop suave pour lui vouloir du bien. Elle savait parfaitement que son équivalant de taser magique serait aussi efficace que des piqûres moustiques sur une carapace de tortue. Elle sentit rapidement qu'on la frôlait à plusieurs reprise. Et elle ne voyait rien. Et lancer un sort dans cette situation serait trop long. Et laisser le crépitement prendre le dessus serait trop dangereux.

"Okay, présentes-toi saloperie..."

Elle sentit des lèvres sur les siennes, chaude, trop chaude pour être humaines. Sans réfléchir, elle lança un éclair dans la direction des lèvres, éclair qui ne fit que heurter le mur. Le crépitement revenait avec force en elle, sortant presque de ses orbites.

"Ma chère... Je suis Nergal... Et comme tu peux le remarquer, je ne suis pas encore là... Mais je peux te toucher, je peux faire de toi ma chose malgré la distance... Tu ne peux rien faire sans me voir, mais dès que tu me verras tu comprendras qu'il est inutile de lutter... Et tu seras à moi... Ton âme... Ton coeur... Ton corps..."

Est-ce qu'un démon venait sincèrement de la... De lui dire qu'il allait... Non non, il parlait de possession. C'était ça, la possession. Son visage ne laissa pas encore transparaître la terreur qui commençait à l'envahir.

"Je serais aimant avec toi... Plus que ne l'aura jamais été John Constantine... Et ton visage se tordra dans l'extase..."

La terreur ne pouvait plus être cachée.  Elle respirait avec difficulté. Ses jambes tenaient difficilement le poids de son corps. Le crépitement menaçait d'exploser en elle. Elle respirait avec difficulté. Et elle ne le voyait pas... Il n'était pas là... Et pourtant elle était à sa merci.  Puis elle sentit  un poids la propulser avec violence contre le mur le plus proche. Elle avait mal. Mais la douleur n'était rien comparé à la panique du poids la maintenant contre le mur.

"Mais je peux te donner un aperçu..."

Le poids qui épousait son corps avec trop d'insistance, le poids dont la forme était celle d'un corps bouillant et inhumainement grand. Le poids dont elle sentait une langue bien trop longue, dont la chaleur lui donnait une sensation de brûlure intense, parcourait sa nuque. Le crépitement explosa, un torrent de magie frappant les murs de la pièce alors qu'elle pleurait d'effroi un seul nom, le criant à s'en arracher la gorgé.

"JOOOOOOOHHHNNN !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vengeur
Masculin Messages : 114
Date d'Inscription : 11/06/2017
Localisation : Les enfers

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Enquêteur du paranormal
☠ Relations conflictuelles :: ►A peux prêt tout le monde ?
♣ Vos Alliés : : ► Lui même
avatar
John Constantine
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Mer 7 Nov - 13:16

John était encore dans les emmerdes, le voilà allongé au sol, trois démons au dessus de lui, non la scène n'avait rien à voir avec une orgie. Les coups pleuvaient, il se protégeait tant bien que mal, mais la plus part passaient, la force de ces choses était immense, il aurait préférer se faire tabasser par dix humains plutôt. Mais il était obliger de maintenir leur attention, si Zat' voulait avoir une chance d'accéder à cette cave tranquillement. John l'avait remarqué du coin de l'oeil descendre les escalier, mais tout allait très vite dégénérer.

Au bout de cinq minutes une puissance magique se faisait ressentir, non seulement celle de zatanna mais aussi une puissance qu'il connaissait, plutôt bien même. Son aura était reconnaissable entre mille, même perdu au milieu des enfers John saurait reconnaître le démon Nergal. Un démon qui n'était pas le plus faible, il pouvait être redoutable surtout une fois qu'il était nourris. La magie de Zat' faiblissait petit à petit, jusqu'au moment fatidique. Elle venait de crié son nom dans un élan de douleur, John redevenait alors sérieux, il joignait les mains avant qu'une lumière n'apparaîsse.

Bon les guignols ont à assez rigoler. Retournez en enfer, voir si j'y suis.

Une violente explosion lumineuse avait eu lieu dans le bar, des trois démons il ne restait que de la fumée noire. John descendait rapidement à la cave, l'illusion du démon n'était pas assez forte pour l'atteindre, il s'en moquait pas mal Zat' avait des problèmes et il comptait la sauvée. Arrivée dans la pièce, la puanteur lui agressait le nez. Quelle horreur, il regardait rapidement toute la pièce face à lui, puis voyait ce chien des enfers poser les mains sur sa magicienne.

Une main avec le pentagramme se posait contre le démon, une flamme jaune limite blanche brillait dans son autre main. Le pentagramme avait apposé une marque de brûlure dans le dos du monstre, mais pas de quoi le blesser des masses, c'est pour cette raison que John le poussait, récupérait Zat' contre lui avant de lui envoyer un torant de ces flammes blanches en pleine face. Il ne l'aurait que brièvement blesser, mais assez surpris pour avoir le temps de se téléporter loin d'ici chez John, à l'abris.

Il tenait toujours Zat' qui avait peur, sans voir son visage il pouvait le ressentir.

Pardonne moi, Zat'. Je n'aurais pas dût te demander d'y aller en première ligne, ça va aller on est rentré à l'abris.


Le magicien était épuisé pour le moment, la magie utilisé avait pris une bonne partie de son énergie. Nergal est puissant, plus qu'avant.

Heureusement le magicien avait pris ces précautions pour la famille de zat'.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 71
Date d'Inscription : 20/10/2018
Localisation : Cherchez le chapeau haut de forme.

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Reine de la scène et magicienne à temps partiel
☠ Relations conflictuelles :: ► Shauna Belzer
♣ Vos Alliés : : ► John Constantine, John L. Papercraft
avatar
Sarah Zatara/Zatanna
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    Mer 7 Nov - 14:15

Il était là, mais pas vraiment là. Il était pressé contre elle, mais pas réellement. Il était juste lui. Lui, invisible à ses yeux, la langue brûlant sa nuque jusqu'à l'agonie. Elle avait mal. Elle avait peur. La peur ne fit que sauter d'un bond quand il passa une main griffu contre son ventre plat. Les bruits qu'elle entendait étaient obscènes, un souffle dans le creux de son oreille. Elle serra les dents alors qu'il traçait quelque chose avec sa griffe. Elle ne savait pas si il la brûlait ou la tailladait.

Le crépitement était écrasé. Tout en elle était écrasé. Il ne manquait qu'une chose pour que l'horreur soit totale, qu'elle sente un renflement d'origine infernal contre son pantalon. Quand il finit son dessin sur son estomac, la langue quitta sa nuque. Elle pleurait. Elle pleurait de douleur, de peur et surtout parce qu'elle savait ce qu'il voulait maintenant. Quand elle sentit un baiser bouillant contre son front, elle ne retint même pas ses nouvelles larmes.

"Tu seras mon cheval de Troyes... Quand je serais là tu te donneras à moi... Et ainsi, tu me donneras le cœur John Constantine... Je serais doux, tu survivras... Et avec ce que je planterais en toi, John verra son monde se briser encore une fois..."

Elle pleura de plus belle. Elle pleura encore et encore. Jusqu'à ce que ce connard de démons se prennent une beigne mystique de John. John. Il était là, il était enfin là. Elle se blottit contre lui, continuant de pleurer, ayant mal. Si mal. Si peur aussi. Elle avait plus peur que lors de la cuve. Lorsque son père se noya sous ses yeux, que Vince partait comme un prince dans la foule. Et ça la frappa. Tout était prévu. Encore une fois.

Quand John les téléporta hors du danger, chez lui, loin de cette ordure infernale, elle s'accrochait encore à lui. Elle pleura de tout son saoule, quelques mots italiens s'échappant sous son souffle. Des mots qui voulaient dire ne me quitte pas, ne me laisse pas seule, ne le laisse pas me toucher. Elle continua comme ça pendant plusieurs minutes, enfouissant son visage contre son torse. Elle avait besoin de se reprendre, le crépitement en elle devenait fou.

Elle commença à inspirer puis expirer. Plusieurs fois. Exercice commun avant d'entrer en scène. La scène, les projecteurs. Le sourire des gens. L'admiration. Chercher le truc dans ses tours. La sensation de liberté et de légèreté. Ces foutu bas-résilles aussi. Elle se calma enfin. Lentement, sûrement. Elle sortit sa tête de l'étreinte de John mais posa son front contre le sien. Elle avait besoin de réconfort. Ce simple contact intime l'aidait. Dans ses yeux, la tempête magique faisait rage.

Elle était loin d'être fatiguée, comme si une énergie illimité était au fond d'elle. Comme elle produisait naturellement cette magie qui crépitait tout le temps dans les tréfonds de ses tripes. Elle avait... Elle avait pourtant eu la sensation de se faire écraser. Qu'on ne la laissait pas respirer. Elle avait besoin de respirer à nouveau. Elle embrassa fugacement les lèvre de John, plus comme si un fantôme lui frôlait les lèvres qu'un baiser plein de passion. Un merci silencieux.

Elle revenait enfin à elle. Son regard devenait de plus en plus sombre alors qu'elle se remémorait les paroles du démon. Cheval de Troyes. S'offrir à lui. Planter quelque chose en elle... Elle regarda son ventre avec appréhension. Il y avait du sang. Il avait fait quelque chose dessus... Elle souleva doucement son haut, révélant un sceau. Il avait dessiné un sceau. Des formes complexes. Ce n'était pas son domaine. Mais elle avait peur.

Cheval de Troyes. S'offrir à lui. Planter quelque chose en elle. Elle regarda John, une sorte d'horreur se lisant clairement dans le regard de la magicienne. Et ça devait petit à petit le briser lui.

"John... Qu'est-ce qu'il m'a fait... ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Les vieilles connaissances, font souvent les meilleurs alliés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les meilleurs alliés
» Les 10 meilleurs reflex numériques en basse lumière selon DxO
» [PODCAST] Les meilleurs Podcast / Flux RSS sur notre HD
» Si vous aimez les vieilles poupées ...
» Vieilles photos.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Old Gotham-