Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Titans Forever (Pv Ravager/ Rose Wilson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justicier(e)
Masculin Messages : 66
Date d'Inscription : 21/08/2017

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: justicer
♠ Relations conflictuelles :: ► les vilains de gotham
♣ Vos Alliés : : ►batfamily, Le Reseau
avatar
Dick Grayson/ Nightwing
MessageSujet: Titans Forever (Pv Ravager/ Rose Wilson)   Mer 13 Juin - 15:30

Cela fait plusieurs semaines que je cherchais à capturer le reste du blockbuster gang. Ce n’était pas une des choses des plus simples avec les tygers qui patrouillait de plus en plus.
J’avais fini par avoir une piste après avoir fait cracher les dents à la majorité des contacts de blockbuster à Gotham. Cette piste c’était Boone…
 
D’après les informations, il cherche des contrats dans ce coin de la ville. Je n’ai aucun plaisir à revoir, ce type et j’aurais préféré qu’il reste en Asie, mais bon…
Je passe la porte d’une boutique qui sert de cache pour les vendeurs de contrat. Et qui vois-je ? Ce cher Boone et Brutal, depuis quand chasse t’il en meute.
Mais moins plaisant, Ils font fasse a Ravager, je savais que Rose était en ville mais je ne pensais pas tomber sur elle ici. J’espère qu’elle n’est pas là pour reprendre ses activités de chasseur de prime. Me battre contre 3 individus est certes un challenge plaisant mais pas sans risque surtout quand tous aime jeter des trucs tranchant.
Je m’avance et lance.
 
-ça salut les gars, j’ai une petite question à propos de notre ami blockbuster…
 
Je n’ai pas eu le temps de finir qu’une nué de lame m’assaille, juste le temps de me jeter derrière un présentoir, et entendre et voir les petites lame ce planté partout.
 
-Ravager, me tue pas s’il te plait je préférais un coup de main.
 
A l’instant où je fini ma phrase Brutal atterrie sur le présentoir derrière lequel je me cachais.
Je lui mets un puissant coup de pied retourné, ce qui le fait tomber. Amon tour de monté sur le présentoir, Je lance une salve de Nightrang  sur Boone, l’obligeant à de défendre.
Mais je n’aurais pas dû je prends un des couteaux de Brutal dans le bras.
Je saute à pied joints sur Brutal qui tente de se relever.


-Aller on reste au Sol.
 
Je l’attrape par le col, et tente de lui assène un puissant coup de poing pour le mettre K.O., mais un vase vient me percuté le crane.
Je me dégage étant sonné par l’impact. Je recul mais je reprends vite mes esprit quand brutal tente de me créer de nouveau orifice sur le visage. Un coup de pied vient trouver son estomac alors qu’il est debout devant moi. Il recule j’en profite pour lui mettre un direct, puis un deuxième, il arrête mon bras pour le troisième et y plante un de ces petits couteaux.
 Je sers les dans et l’envoie de toutes mes forces vers une étagère prête de ravager
 
-Aller on échange !
 
Je saute et plaque Boone au sol, je me mets à cheval sur lui et commence à faire pleuvoir les coups.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Masculin Messages : 76
Date d'Inscription : 27/12/2017
avatar
Rose Wilson
MessageSujet: Re: Titans Forever (Pv Ravager/ Rose Wilson)   Lun 18 Juin - 13:32

Comment se faire un nom dans le milieu underground de Gotham, ce monde emplie de violence et de sang. Voila une question qu'un mercenaire devait se poser, surtout s'il ne possédait pas les clés pour ouvrir les diverses portes qui se présentaient à lui. Ravager avait décidé d'utiliser la force et de signaler sa présence en démontrant son efficacité en s'en prenant aux rivaux de certains caïds. Mais elle pouvait aussi passer par un autre chemin, celui des contrats. Ceci expliquait donc sa présence dans cette officine cachée aux yeux des non initiés. L'ambiance était assez calme, professionnelle, diverses contrats étaient proposés. La plupart concernaient les Justiciers de Gotham, les sommes étaient des plus attrayantes. Ravager avait passé dessus, sans vraiment leur porter d'attention, mais cela pourrait être amusant et un bon moyen d'attirer l'attention de celui qu'elle recherchait. La porte s'ouvrit signalant que d'autres mercenaires venaient chercher un contrat. L'ambiance devint légèrement plus tendue, lorsque Ravager les ignora, alors que les deux nouveaux venus vinrent à ses côtés.

> Je ne savais pas qu'on acceptait les gamines ici


Ravager ne releva pas, elle était habituée à ce genre de réaction. Le monde dans lequel, elle avait décidé de vivre était masculin. Les femmes étaient rares, mais extrêmement dangereuses. Mais Ravager ne possédait pas le gabarit de ces dernières. L'un des deux mercenaires tenta de s'imposer, d'impressionner la jeune mercenaire, en jouant de son physique. La jeune femme ne céda rien, parvenant à repousser ce dernier. L'homme qui se tenait derrière le comptoir, tenta de calmer la situation, rappelant que ce lieu était neutre. 


C'est alors qu'un événement parvint et détourna la tension. Un sourire apparut sous le masque de Ravager lorsqu'elle reconnut celui qui apparut. Une volée de souvenir, lui vinrent à l'esprit, ceux d'une autre vie, plaisante, chaleureuse. Une vie à laquelle, elle avait tourné le dos pour des raison purement égoïstes. Les deux mercenaires agirent de concert, alors que le Justicier s'était présenté dans toute sa confiance. Voila quelque chose qui n'avait pas changé et que certains pourraient même prendre pour de la prétention. Ah Dicky, toujours le même.


Ravager observa les mouvements de tous les protagonistes, apprécia ces derniers. L'officine n'était pas le meilleur endroit pour un combat avec autant de combattants. Nightwing, pouvait compter sur son agilité, sa rapidité, mais un espace étroit limitait ces mouvements. Ceci expliquait surement, pourquoi il se retrouvait dans une situation critique. Ravager reconnaissait que les deux mercenaires, savaient travailler en duo. Mais l'un d'eux semblait plus désireux que l'autre à tuer le premier disciple de Batman. Un soupir s'échappa de la gorge de la jeune femme, elle ne pouvait laisser cet abruti seul face à ses deux ennemis. Alors que le dénommé Brutal, celui qui avait essayé de l'impressionner se relève pour porter assistance à son camarade, Ravager entra dans la danse.

> Hé connard.


Surpris de se faire interpellé de la sorte, Brutal s'immobilisa une fraction de seconde. Ce laps de temps, court, fut suffisant pour que sa mâchoire encaisse un puissant crochet de la part de la jeune femme. Sous son masque le criminel, dut être surpris pas la puissance de ce coup. Comment cette jeune femme pouvait dégager autant de puissance. Il tenta de se répondre, mais son coup fut facilement bloqué, Ravager anticipant sans soucis cette attaque. 

> Abrutit, tu aurais dut essayer de récupérer avant de lancer ton attaque. 


Cette fois ci, ce fut un bâton électrique qui vint s'abattre sur sa mâchoire. La décharge était suffisamment puissante pour sonner n'importe qui. Alors qu'il retombait, sa tête vint s'écraser violemment sur le sol avec l'aide du pied de Ravager. 


La jeune femme observe Nightwing maîtriser son adversaire dans un ground and pound. Il était toujours plaisant pour Rose de regarder Dick se battre. Il parvenait à associer puissance et souplesse, surement un héritage de son enfance. Ravager, s'assura que Brutal resterait inconscient encore quelques minutes, avant de retourner vers le comptoir et récupérer quelques contrats. Ceci fait, elle se posa contre le mur, attendant que Nightwing en ai finit avec son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 66
Date d'Inscription : 21/08/2017

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: justicer
♠ Relations conflictuelles :: ► les vilains de gotham
♣ Vos Alliés : : ►batfamily, Le Reseau
avatar
Dick Grayson/ Nightwing
MessageSujet: Re: Titans Forever (Pv Ravager/ Rose Wilson)   Mer 20 Juin - 16:12

Une erreur de Boone suffit pour que je le mette K.O. Je me relève et m’époussète en relevant la tête vers Rose.
 
-Merci, pour ton aide.
 
Je la regarde ranger ces contrats, puis vais menotter nos deux compères. Puis revient vers Elle , et lance a avec un léger sourire.
 
-Tu cherche quelqu’un en particulier ou c’est juste pour t’acheter une nouvelle voiture ?
 
Je m’accoude au comptoir et regarde les primes. Forcement je finis par tombé sur la mienne, 35 Million, pas mal, un peu déçu que Jason est une plus grosse prime que moi mais bon vu la période agité que l’on vie je pense prendre un peu de valeur.
Je me retourne vers Rose. Elle avait tout pour plaire, bien foutu forte, avec du caractère… Dommage qu’elle ne soit pas rousse.
Je repensais pensant un instant à nos plus jeunes années où avant d’être disons des Alliés, nous étions des ennemis jurés. Ravager deuxième du nom voulant achever l’œuvre de son père et de son frère.
Rose avait fait du chemin depuis même si elle vacillait trop souvent entre justicière et vengeur.
Enfin, revenons à nos moutons, à nos deux moutons en spandex et armé de couteau.
 
-Bon, j’ai ses deux gars a interrogés ça te dirait de m’accompagner comme on bon vieux temps ? Et puis je traque un gros poisson ça devrai te plaire. Je te dirais qui que si tu me suis. On se retrouve sur le toit.
 
Je prends les deux assassins sur les épaules et prends la porte. Je parie sur sa curiosité, et j’avoue qu’avoir un peu de renfort pour chasser les hommes de Blocbuster ne serait pas désagréable. Même si cette aide vient d’une mercenaire, dont le père tente toujours de détruire la batfamily.
J’avoue j’ai souris a cette pensé.
Aller hop, je pose les deux athlètes du meurtre au sol après une ascension rapide avec mon Nightgrappin.
Je réveille Boone.
 
-Aller beau blond, on se réveil.
 
Il cligne des yeux et fini par les ouvrir et dès qu’il voit mon visage exprime une mine renfrognée et me crache dessus.
 
-Toujours assez agréable.


-Je te buterai Nightwing… je te buterai…
 
-Bon c’est quoi les projets de ton patron ?
 
-j’ai pas de patron, je bosse seul.
 
Je penche la tête sur le côté, pour montrer Brutal du menton. Boone grogne.
 
-Que veux Blockbuster à Gotham ? Je ne le répéterai pas.
 
- Ah ta eu le message de Stallion... (ricane)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Masculin Messages : 76
Date d'Inscription : 27/12/2017
avatar
Rose Wilson
MessageSujet: Re: Titans Forever (Pv Ravager/ Rose Wilson)   Mer 27 Juin - 9:41

Toute tension avait disparut et le calme était revenu dans l'échoppe. Ravager se contenta de sourire à la question de son ancien camarade. Puis elle l'observa un instant, il semblait qu'il avait quelques comptes à régler avec le dénommé Boone. Ne s'était-il pas un peu endurcit avec les années, même si elle savait qu'il ne franchirait pas une certaine limite. Limite qui pouvait se révéler être handicapante dans certains cas. Quoiqu'il ne soit, elle laissa Nightwing à son oeuvre, récupérant les quelques primes qui pourraient l'intéresser. Il fallait le reconnaître, durant une seconde, elle s'était demandé si elle n'aurait put profiter de la situation. 35 Millions, était une belle somme, mais tout compte fait elle n'en fit rien. Dès que le justicier récupéra les deux mercenaires pour se rendre sur le toit, la jeune femme se mis à le suivre.


Le toit offre un avantage, plusieurs même, mais est ce que Nightwing comptait s'en servir. Il lui semblait que l'ancien partenaire et disciple du Chevalier Noir était plus tendre que ce dernier. Nightwing n'avait pas une âme aussi sombre que celle de son modèle. D'ailleurs c'était cela, il ne considérait pas Batman comme un modèle, du moins pas en tout. Rose savait ce que devait ressentir son ancien camarade. Il portait, si ce n'est un nom, un lègue et malgré son passé parvenait à garder une certaine lumière, son humour en était la preuve. Elle aussi cherchait quelque chose d'une autre personne, mais à la différence de Nightwing elle ne l'avait pas encore reçut. 

Le toit était calme, au loin on pouvait entendre les bruits d'une ville au prise avec ses démons. Mais tout cela était encore assez lointain. Le justicier avait commencé à questionner sa cible, mais pas avec beaucoup de résultat. Il n'obtient qu'une moquerie, ou du moins quelque chose que Ravager pris pour telle. Elle laisserait bien la situation s'éterniser, mais elle avait d'autres projets. S'approchant elle écarta Nightwing, avant de s'agenouiller tout sourire devant Boone.

> Ecoute le comique, on va pas passer la nuit autour d'une tasse de thé


Le sourire qu'elle présentait n'avait rien de charmeur, ni de sympathique, bien au contraire. Elle déplia son bâton et le sépara en deux, activa interrupteur qui se trouvait dessus. Instantanément on put distinguer l'électricité charger son extrémité.

> Vois-tu je peux régler l'intensité, en règle générale son réglage permet de sonner mes adversaires, un peu plus fort cela peut les assommer. Bien sur ce n'est pas le but rechercher ici.

Tout en souriant, elle applique l'extrémité électrisé au niveau du ventre de Boone. Ses abdominaux se crispèrent violemment sous l'effet de la décharge, ce qui ne fut pas des plus agréable.

> Je ne doute pas que tu es un pro et que ceci ne devrait pas être suffisant, mais je me demande ce qui se passerait si l'appliquais mon bâton ailleurs. 


Tout en parlant, Ravager descendait petit à petit son bâton vers une zone un peu plus sensible, un sourire sadique sur les lèvres. Puis sans crier gare, elle appliqua ce dernier sur le service trois pièce du mercenaire, l'y laissant quelques courtes, mais longues, secondes. Boone eut bien du mal à retenir un cri de douleur. Son regard se porta vers Nightwing. Il était connut que la torture ne faisait pas partit des outils des gardiens de Gotham. Ils pouvaient casser quelques côtes, éclater quelques arcanes, faire montre d'une certaine violence, mais ils avaient leurs limites. Rose suivit le regard de Boone, toujours son sourire sur les lèvres.

> Tu t'attend à ce qu'il te vienne en aide ? D'après toit son désir d'information, votre passé commun, joue en ta faveur ou pas ?


Ravager savait que si elle allait trop loin, Nigthwing interviendrait pour l’arrêter. Malgré ce qu'elle venait de dire, elle avait conscience que ce dernier n'accepterait jamais de franchir ou de laisser quelqu'un franchir les limites devant lui. Il fallait donc qu'elle parvienne à rester dans la zone d'ombre acceptable. Malgré, tout elle aussi avait ses limites, elle n'était pas la sadique que son sourire pourrait laisser imaginer. Mais elle savait que pour faire parler quelqu'un, il fallait trouver le point qui séparait sa loyauté et son propre intérêt.

> En plus, la réponse demandait ne doit pas être des secrètes. Je veux dire, ton patron est un criminel et leurs désirs sont assez communs et puis il finira par le découvrir. Donc reprenons, là où nous nous étions arrêté.

Une nouvelle décharge, cette fois-ci, la durée fut un peu plus longue. Ravager devait reconnaître qu'il avait du courage, à moins qu'il soit simplement têtu. Elle décida de ranger ses bâtons, au loin au entendait le bruit d'un hélicoptère. Il n'était pas dit que ce dernier, se dirigerait vers eux, mais quoiqu'il en soit, elle ne comptait pas passer la nuit sur ce toit. Elle dégaina son épée. Boone la regarda avec méfiance, lançant une nouvelle fois un regard vers le Justicier.

> Tu n'as pas le courage de le faire toi même ...


Boone ne finit pas sa phrase, sentant la lame se poser là où le bâton s'était trouvé précédemment.  

> Ecoute, je n'ai pas que cela à faire. Donc voici ma proposition tu répond, ou je te coupe chaque tendon de chaque articulation, avant de faire de toi un eunuque. 

Jamais, une femme n'avait dut utiliser un ton aussi froid et mortel avec lui. Tout dans l'attitude de Ravager prouvait qu'elle ne mentait pas, qu'elle était bien décidé à agir. Nightwing dut lui aussi le percevoir et voulut faire un pas en avant. Mais avant qu'il ne puisse le faire, Boone commença à parler. Il devait considérer qu'il y avait des limites à ce que mériter l'information demandée.

> Blockbuster, veut sa tête, pour porter un coup à Batman et son groupe et ainsi pouvoir s'implanter à Gotham démontrant aux autres sa force.

Ravager vint tapoter la joue du mercenaire avec sa lame, avant de la ranger. Ce fut avec un sourire radieux qu'elle l'envoya rejoindre son complice dans l'inconscience, d'un coup de pied, lui brisant surement la mâchoire au passage. Au loin, le bruit des rotors de l'hélicoptère se faisaient plus pressant et bientôt un faisceau lumineux vint éclairer le toit sur lequel, ils se trouvaient. Ce dernier ne trouva que les deux corps des mercenaires inconscients, non loin, deux silhouettes se frayaient un chemin dans les ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 17
Date d'Inscription : 09/08/2017
Localisation : Gotham City
avatar
Unité Tyger
MessageSujet: Re: Titans Forever (Pv Ravager/ Rose Wilson)   Mer 4 Juil - 11:13


Unité Tyger


Ils étaient douze. Douze membres de l'ancienne force de la coalition dépêchée en Irak dans les années terribles. Même si la plupart des soldats anglais étaient parfaitement logés dans les meilleures casernes ventilées et agréables non loin de Mossoul, il fallait dire que pour certains, ce n'était pas la partie de plaisir que l'on pouvait ressentir dans l'Irak occupée. Non, ce n'était pas que hummers déchainés qui se baladaient dans tout le désert, avec à son bord, des occidentaux idiots et intolérants, méprisant un peuple qu'ils refusaient de comprendre, non, il n'y avait pas que ça. Parmi la "fine fleur" de l'armée Britannique et quelques américains, on avait quelques hommes, des hommes introvertis qui se passionnaient non pas pour un peuple, mais pour une certaine forme de culture. Malgré le bruit des armes, la poésie habitait ces douze Tygers d'origine anglaise. Les uns étaient irlandais, les autres étaient anglais, les un étaient gallois et les derniers fussent écossais. Quatre nationalités d'une même ile, l'Angleterre. Malgré leur connaissance étendue des armes et leurs caractères bien trempés, issus du pur jus de la perfide Albion, ces douze-là étaient de parfaits mousquetaires. Malheureusement, la guerre prit fin bien avant qu'ils puissent servir dans la Royale Army de sa Majesté la Reine. Les compères reprirent le chemin inverse et durent se mettre au service de Margaret Thatcher et de Tony Blair, en tant que gardes du corps pendant quelques années. Malheureusement, somme commune aux autres soldats, le travail n'était pas vraiment garanti. L'armée ne voulait plus d'eux, et les années au service des premiers ministres les rendaient passablement "trop vieux" pour assurer la sécurité des élus du 10 Downing Street. Brisés, se réfugiant dans l'alcool et dans les pubs, nos compères furent approchés par Hugo Strange, qui réussit à convaincre les douze amis à rejoindre les rangs des Tygers, malgré leurs âge, ils avaient quand même l'expérience du combat et ils pouvaient être utiles. Auréolés et inspirés par cette croisade qui se doit terminer par la lutte contre le crime et contre la folie, nos soldats décidèrent de reformer leur vieille unité et de se battre au combat, car c'était ce qu'ils savaient faire de mieux, ce qu'ils savaient réussir dans la vie, comme tout bon soldat nordique. Après tout, l'Angleterre et l'Amérique avaient forgé son histoire avec les invasions romaines, vikings, et à chaque fois, le panache anglais avait montré qu'il était aisé de donner la mort aux ennemis de la patrie. Quand aux américains, ils avaient eu la ténacité pour "bouter" les anglais hors de leur territoire. Et c'est à bord de l'hélicoptère que nos compères eurent vent de leur mission. Strange leur avait donné un rôle assez clair et assez suicidaire, qui correspondrait parfaitement à leurs désirs de mort glorieuse. C'étaient des Gentlemen ? Alors il leur fallait un être qui s'en rapprochait le plus : Rose Wilson. Une créature dangereuse qui pourrait susciter les plus viles desseins à son père. Sa mort ou sa capture pourrait amener Deathstroke à lutter pour Strange, un moyen de pression conséquent. Sur le toit non loin du Woody's Fever, la tactique allait être coriace. On avait eu de nombreuses informations, grâce à certaines taupes à l'intérieur, qui pouvait nous renseigner sur l'état des lieux. Le mieux, c'était de faire une entrée remarquée, de se mettre en valeur et de montrer à Ravager que l'on vient pour elle. Les hommes acceptèrent la mission, et ce fut alors le commencement des festivités. Il y'avait déjà de l'ambiance, entre un gang géré par Blockbuster aux prises avec Nightwing.

"Permission de faire des victimes, sergent."


"Bien monsieur."


Répondit-il avec une voix bien anglaise, bien tranchée. La conversation s'arrêta et comme de coutume dans l'oreillette. Les Tygers s'engouffrèrent par l'ouverture de l'hélicoptère pour atterrir sur le toit, avant de tomber nez à nez avec un environnement peu chaleureux. Nightwing, aux prises avec des mercenaires de Blockbuster, et Ravager présente. Voila qui corserait les choses. Qui aurait pût croire que ce lieu puisse être un repaire du baron du crime de Gotham City ? Quelle énorme surprise il fallait le dire, de tomber nez à nez avec des cibles de pareille envergure ? La bataille sur le toit s'annonce chaude et terrible.

"Costumés de Gotham, rendez-vous, ne faites pas de résistance ! Ou vous serez abattus !"


Une rafale fut tirée dans la gueule de quelques hommes appartenant à Blockbuster qui tenaient leurs armes en direction des Tygers, même Blockbuster serait abattu si besoin est. Maintenant, la guerre allait commencer. Qui gagnerait ? L'infâme colosse de Blüdhaven ? Ou les terribles godons venus dominer et détruire un lieu qui fut jadis, un lieu calme et agréable de Gotham City ? Ou les pseudos costumés de la ville ? Le futur, c'est maintenant ...

Gotham City Rebirth



HJ :
Suite à la demande de Dick, je viens à vous, histoire de rajouter un peu de contenu.
Je vous laisse gérer les douze Tygers en prime pour le RP.
Je vous laisse le soin de les cogner et de les frapper. Cependant, n'oubliez pas, ce sont des Tygers, vous serez quand même biens amochés à la fin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 66
Date d'Inscription : 21/08/2017

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: justicer
♠ Relations conflictuelles :: ► les vilains de gotham
♣ Vos Alliés : : ►batfamily, Le Reseau
avatar
Dick Grayson/ Nightwing
MessageSujet: Re: Titans Forever (Pv Ravager/ Rose Wilson)   Jeu 12 Juil - 13:06

Rose m’a finalement rejoins je ne sais pas si cela est une bonne ou une mauvaise chose. Apparemment elle ne m’avait pas rejoint sur le toit pour toucher la prime sur ma tête une première bonne nouvelle. Sans vraiment en avoir le choix je la laisse avec Boone. Bon voyons voir si je vais devoir l’arrêter ou si elle je peux lui faire confiance pour cette nuit.
J’observe la situation, je reste à une distance adéquate pour arrêter le moindre assaut létal sur mon prisonnier.
Ce franc parler m’avait manqué, un trait quel partage avec son père.
Bon pour être honnête je n’apprécie pas ces méthodes. Le sourire quel affiche ne me dit rien qui vaille, je reste sur mes garde, elle pourrait déraper à tout moment, même si je sais que nous avons un passif ne tenterai pas le diable avec une personne qui se balade avec des épées.
Je soupir quand je la vois menacer les partie intime de notre invité.
Lors que Boone croise mon regard, je me rends bien compte que le tueur à gage commence a douté.
Je lui offre en retour un magnifique haussement d’épaule puis je me tourne légèrement. Tout en espérant que Rose n’en profiterai pas pour aller plus loin, mais bon espérons que comme moi, elle veut simplement bluffer. Dans les cas je me prépare à intervenir en gardant la silhouette de Ravager au coin de l’œil.
Lors de la second décharge, je serre un peu les poings puis m’apprête à me retourner pour lui empêcher de réalisé la troisième décharge quand je la vois sortir son épée. 
J’allais intervenir quand Boone m’invective, ce qui laissa mon intension en suspens. Oui, c’était puéril, de laisser Ravager, continuer de le menacer après insulte à ma virilité mais j’agis a l’instant suivant quand à mes yeux sa lame reste trop longtemps sur la cher de Boone. Heureusement alors que je pose ma main sur le sabre de Rose, Boone nous vide son sac.
Je fus étrangement surpris de la simplicité du projet de Blockbuster mais après tout c’était un truand comme les autre si on oublier ces capacité surhumaine. Le monstre de Bludhaven avait bien choisi son moment pour s’attaquer à moi et à la ville. Espérons simplement que je réussirai à arrêter sa bande de joyeux lurons avant qu’ils ne trouvent assez de courage pour me piéger.
 
Je vois l’hélicoptère se rapprocher de nous à grande vitesse.
 
-Oh non, pas eux…
 
On bondit dans l’obscurité alors que le faisceau vint caresser le toit et éclairer les deux hommes de Blockbuster.
BANG ! BANG ! BANG !
Une rafale venait d’atteindre les deux assassins ligotés. C’est blague.
Des balles viennent s’exploser à mes pieds.
Mais vous vous foutez de moi, leur faisceau et encore deux mètre derrière nous, Il nous vise avec des lunettes infrarouge je pari.
Par sécurité, et tout en sautant par-dessus l’espace entre deux immeuble, fait sauté leur projecteur.
Je ne m’éternise pas alors que d’autre balle, viennent se figer autour de nous, de plus en plus près de nous.
 
-Ravager, une idée ?
 
Pendant qu’elle me répond je lance une mini grenade fumigène sur l’hélico, à travers lequel celui-ci passe aisément sans vacillé. Je ne réponds rien à leur appel inutile que l’on devienne des cibles statiques
 
-Au faite, je te présente les Unités Tyger, c’est nouveau ça vient de sortir, et sa nous pourri bien la vie.
 
On continue à courir dans l’ombre tout en tentant de posé des obstacles entre nous et les balles. Mais ça dura pas indéfiniment, va falloir que l’on les fasse soit descendre soit qu’on les rejoigne là-haut pour s’en débarrassé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackgate
Masculin Messages : 76
Date d'Inscription : 27/12/2017
avatar
Rose Wilson
MessageSujet: Re: Titans Forever (Pv Ravager/ Rose Wilson)   Jeu 19 Juil - 11:06

Sur les toits cette nuit, il ne faisait pas bon de s'y promener. Surtout si vous étiez des hommes de main d'un caïd du nom de Blockbuster. On pouvait sentir chez le justicier présent, une certaine réticence, une inquiétude, devant le comportement de la jeune femme à la tenue bicolore. Cette dernière semblait prendre un certain plaisir à maltraiter les dits hommes de main. Elle n'avait été du genre sadique et ne l'était pas devenu, mais disons qu'elle acceptait une certaine liberté avec la morale lorsqu'elle portait cette tenue, costume ou uniforme, appelez cela comme vous voulez. Quoiqu'il en soit les réponses avaient été obtenues. 

Mais s'il ne faisait pas bon être un criminel à Gotham, être un justicier costumé ne l'était pas, ou plus. En effet depuis quelques semaines, les autorités de la ville avaient décidé de chasser ces derniers. Non pas que cela n'avait pas été le cas par le passé, mais disons que les forces de l'ordre y allait avec des pincettes. Après tout, ces justiciers rendaient de fiers services en s’engrenant à des criminels que le GCPD ne pouvait atteindre et ce pour diverses raisons. la chasse avait été confié à un groupe de mercenaires, les Tygers. Ces derniers semblaient prendre beaucoup de largesse avec la loi. Gotham ville américaine, fleuron d'un pays fier de ses valeurs de libertés, se retrouvaient sous le joug d'un pouvoir militaire, ressemblant à certains états soumis à des dictatures.

Quoiqu'il en soit et en dehors de toutes considérations politiques, la présence de cette unité para-militaire posait problème à nos amis justiciers. Cette nuit n'allait pas faire exception. Un spot lumineux, le bruit sourd des pales d'hélices, puis celui plus saccadé et bruyant de plusieurs rafales. Ces dernières fauchèrent les deux pauvres bougres qui avaient eu mal à partir avec le couple d'anciens camarades. Une justice expéditive, mais aux yeux de la loi cela s'appelait meurtre. Mais soyons certains que la version transformera cela en légitime défense. Tout aurait put bien aller, si les rafales ne s'étaient dirigées vers nos deux amis, qui déjà s'enfonçaient dans les ombres de la nuit. 


Ravager, avait lancé un regard vers l'hélicoptère, elle avait déjà eu le loisir de croiser la route d'unité privée de ce genre. Certaines avaient même essayé de la recruter, mais elle avait toujours refusé, préférant sa liberté. Il était clair que ces derniers n'avaient pas cette attention à son encontre. Nightwing les lui nomma, elle avait déjà entendu parlé d'eux, une groupe de mercenaires travaillant principalement pour de puissants intérêts, une sorte de service de sécurité de haut de gamme et avec de lourds moyens et sans vraiment de limites morales. Son mentor, tuteur, avait fait partit durant une période de sa vie d'une organisation similaires, avant de prendre sa retraite pour s'occuper d'elle. Quoiqu'il en soit Ravager, ne se sentait pas d'affronter une hélicoptère et s'ils ne pouvaient les semer autant les amener sur un champ de bataille plus favorable.

> Trouvons refuge dans un bâtiment, nous neutraliserons ainsi l'hélicoptère et pourrons éliminer ceux qui viendraient. 



Ravager avait conscience que son ancien camarade refuserait d'éliminer qui que ce soit, même pour sauver sa vie. Mais elle n'hésiterait pas, dans son monde c'était tué ou être tué et cela il fallait qu'il l'accepte. Tout en évitant les rafales, la jeune mercenaire tentait de trouver un bâtiment qui conviendrait à son idée. Elle ignorait les habitations, sachant fort bien que son camarade refuserait. Il ne lui fallut pas longtemps pour trouver quelque chose, un immeuble abandonné. Une tape sur l'épaule, une indication du doigt, puis elle accéléra avant de traverser la fenêtre barricadée d'un saut puissant. Un roulé-boulet pour atterrir, maintenant il ne restait plus qu'à se positionner et à attendre, pour ce faire une petite analyse du lieu et de ce qu'il offrait. Les murs principaux pourront résister aux tirs venus de l'hélicoptère et les différentes pièces trous dans les murs et planchers offriront autant de points d'attaques que besoin. La luminosité pourrait poser problème, du moins à des personnes non habituées à combattre dans une légère obscurité. Quoiqu'il en soit Ravager se savait ne pas être handicapée par le lieu. De plus l'immeuble appartenait à un bloc, avec certains habités et aux fenêtres accessibles offrant autant de point de sorties. Le fait que le quartier était habité, réduisait légèrement les libertés que pourraient prendre l'unité qui les chassait. C'était une chose de jouer de l'artillerie lourde en zone de guerre, il en était encore tout autre dans une ville telle que Gotham. Surtout à l'heure d'internet et des réseaux sociaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Titans Forever (Pv Ravager/ Rose Wilson)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Titans Forever (Pv Ravager/ Rose Wilson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les romans jeunesse de Jacqueline Wilson
» Rose des sables
» Panthère Rose
» La Caverne de la Rose d'Or
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Burnley-