Forum Jeu de Rôle Batman



Carpenter

Copperhead

Mad Hatter

Scarecrow

White shark

Two-Face

Ratcatcher

Kite-man

Lynx

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Simon Hurt

Mahunter


Bluebird

Katana

Red Hood

Talon

The Signal

The Question

Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Renée Montoya

Crispus Allen

Jim Corrigan

Partagez | .
 

 Soupir du vétéran (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 273
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
☠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Soupir du vétéran (solo)   Ven 1 Juin - 22:42

(Soupir)
Sur un toit, Eddy regard la vie nocturne.
 
Je devais démarrer une nouvelle vie… oublié mon passé me donner une énième chance… Et depuis que je suis arrivé je tue... tel un chien qui aurait goûté au sang et qui ne pourrais s’empêcher de mordre… Mais bon, je tue des « méchant », des criminels… Mais je tue… Je voulais en venant ici raccrocher les armes, et que seul cette jambe de métal soit le souvenir de qui j’ai été…
Mais rien à faire je tue, je tue pour protéger, pour sauver… ce qui me semblait une bonne excuse, pourtant il y a des moments où je me demande si c’est nécessaire… je n’éprouve aucun plaisir a tuer, car je perçois cela comme un devoir… un devoir envers les innocents, les « gentils ».
J’en ai marre de ce sang sur mes mains et pourtant, chaque semaine, j’en rajoute une couche… même si je ne tue pas d’innocent.
Tuer… ou enfermer un criminel quelle est la différence… soit quelqu’un les remplacent soit c’est eux qui s’évadent et recommencent…
La folie, et la cruauté est une hydre… un parasite invisible endormi en chaque homme…
Alors faudrait-il tuer tous les hommes… me tuer moi…
J’en ai marre et pourtant, je le fais toujours, comme un mécanisme devenu innée… quand je tue, je disparais, je débranche des fils, et je deviens une horloge meurtrière construite par des années d’entrainement.
Que pourrais-je dire à celui que j’étais, celui qui courait dans le jardin de ces parents, celui qui croyait au dragon, au chevalier, au super héros, a l’amour.
Si je lui faisais face qu’est-ce qu’il me dirait… Qu’est-ce que je me dirais.
Suis-je toujours en partie cet enfant… ou suis-je simplement un soldat, plus qu’un homme…
J’ai vu tellement de chose, éprouvé tant de douleur, physique ou psychologique…
Qu’elle est ma raison de vivre… Pas vraiment de famille, pas vraiment d’amour…
J’ai toujours couru les jupons… mais jamais, je suis tombé amoureux… du moins jamais de relation sérieuse…
Ma famille est loin, ne se préoccupe plus de moi…
Mes amis… la plus part sont mort et ceux que je me suis fait ici… j’attends… J’attends le moment où ils basculeront dans la folie et le meurtre…
Le meurtre…. Oui… Oui, Dinah, je suis un meurtrier j’ai enlevé bien plus de vie que tout homme ne devrait le faire… Pour la justice, pour le bien, car je devais le faire…
Ouais, je sais… ce que cela fait de tirer pour tuer, de visé une personne et de tiré sans hésité avec une grande précision. De voir un de mes ennemis me regarder alors que j’appuyais sur la gâchette.
Alors certains diront que cela me permet d’autant plus d’apprécier la valeur d’une vie… je ne dirais pas le contraire, j’ai passé ma vie à en protéger d’autre.
Le sourire d’un survivant qui retrouve les siens. Les larmes de joie d’otage, d’oppressé libérer.
Je sais ce qu’est la vie, l’agonie, la mort… Alors que je ne suis même pas à la moitié de ma vie.
Je me suis souvent demander, pourquoi… pourquoi j’étais toujours en vie, pourquoi le bombardement ne m’avait pas emporté avec mes amis, pourquoi l’hôpital ne m’avait pas ensevelit…
A qui devais-je cette chance à mes capacités, à mon corps, à un quelconque dieu ?
En vérité je m’en fous… Car même si je suis toujours en vie, je n’ai aucun de but…
L’armée m’en avait donné un, protéger et servir, ne pas se soucier du reste, survivre un jour de plus pour ce battre encore, et protéger ceux qui ne le pouvait pas.
Je ne suis pas un chevalier blanc, je ne suis pas un cauchemar dans l’obscurité… je suis gris, neutre fade, vivant pour vivre.
Je suis un animal errant… Un loup sans meute…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Soupir du vétéran (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avis sur Melita solo ?
» Gros soupir
» Ploc Roses des vents amérindienne et solo
» hide (X-Japan et carrière solo)
» Recensement intérêt pour un custom Han Solo PF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Gotham City :: Old Gotham-