Forum Jeu de Rôle Batman



Carpenter

Copperhead

Mad Hatter

Scarecrow

White shark

Two-Face

Ratcatcher

Kite-man

Lynx

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Simon Hurt

Mahunter


Bluebird

Katana

Red Hood

Talon

The Signal

The Question

Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Renée Montoya

Crispus Allen

Jim Corrigan

Partagez | .
 

 L'Ephemeral Garden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vampyre Lady
Féminin Messages : 506
Date d'Inscription : 22/04/2018
Localisation : Çà et là, va savoir

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Proprio de l'Ephemeral Garden (Fleuristerie-Salon de thé à Otisbourg, bien côté, transformé en clinique de fortune durant Arkham City), femme un peu étrange, mais plutôt appréciée / White Siren, personnage difficile à cerner qui fait pas mal de morts.
☠ Relations conflictuelles :: ► À voir... c'est compliqué.
♣ Vos Alliés : : ► Sarah Williams, Benny Smiles, Grace L. Waterhouse, Toshirō Yamashita, NightLaw, Pamela Isley
avatar
Amerlyllian Die Rosenberg
MessageSujet: L'Ephemeral Garden   Mer 23 Mai - 16:58


(plan approximatif et non détaillé des lieux
distance entre les rues plus large que celle entre les ruelles.)

→ Légende des détails:
 
* * * Ephemeral Garden * * *

Situé à Otisbourg.
L'Ephemeral Garden existe depuis 1902, mais le bâtiment principal est plus ancien. Avant d'être une fleuristerie, c'était une boulangerie et, avant cela, une parfumerie. Mais, bien avant, ce fut un terrain pauvre où on ne put planter que des vignes et du coton, dans l'espoir de s'enrichir avec la production. Le climat n'était pas propice à la plantation de coton et il n'est resté du vignoble que les quelques vignes qui ornent l'arrière de la serre.

La surface de la propriété d'origine avait un peu plus de 18 000 m2, acquises au début du 18e siècle. Plus tard, au cours du 19e et au début du 20e, terrain réduit à 8 448 m2 (88 m de large x 96 m de long) pour la de la construction des bâtiments à droite et à gauche. L'actuelle propriété est entourée de murs hauts de 8m et un peu isolée du reste du quartier. Quelques arbres dépassent par dessus, largement, mais personne ne tente de s'y infiltrer à cause des animaux gardiens et des résidents du bâtiment secondaire. Les deux bâtiments ont leurs entrées principales donnant sur deux rues parallèles. Les conteneurs des poubelles se trouvent dans les ruelles présentes sur les flancs du bâtiments - tout comme l'entrée privée du bâtiment principal, qui se trouve juste en face des escaliers. Autant les jardins comme le bâtiment principal sont à l'image de leur propriétaire. Il arrive qu'on sorte les plantes à l'extérieur quand il fait beau, mais aussi, pour les arroser quand il pleut - que ce soit devant ou derrière la boutique.

Sans doutes, le plus remarquable, en dehors du jardin, c'est que les gens de toutes les classes sociales et milieux se côtoient sans se dénigrer – ils se savent égaux et le respect mutuel est l’une des règles de l'établissement. Il n’y a pas que les prix qui sont à la portée de tous, visiblement : ici, peu importe qui on est, d’où on vient ou ce qu'on fait  dans la vie.
Carte de visite:
 


* * * Bâtiment principal * * *

Comporte la boutique et la demeure d'Amerlyllian Die Rosenberg, bien qu'il soit plus petit que le bâtiment secondaire. Il est différent de l'autre, d'aspect plus ancien, puisqu'il n'a pas été refait. Sur le côté gauche de la façade, il y a un arc en briques qui surplombe l'entrée de la ruelle.

Rez de chaussée : Un grand couloir sépare la partie publique du reste de l'établissement, bien qu'on puisse accéder aux toilettes par la porte coulissante présente dans le salon de thé. La propriétaire mélange plusieurs styles occidentaux anciens avec quelques touches asiatiques - le tout, harmonieusement.

Intérieur de la boutique : malgré les reformes ayant été portées au bâtiment, Amy a gardé l’essence des commerces du siècle dernier. Les murs ont du papier peint, le mobilier est ancien et très bien conservé, une atmosphère accueillante et élégante sans pour autant tomber dans l’excès… On peut dire qu'elle est relativamente sombre, l'éclairage est tamisé et intime. Le commerce était plutôt bien isolé – ce qui était agréable durant ces lourds étés et les incléments hivers de Gotham. Quand on y entre, ça sent la cire, les fleurs, les infusions et les douceurs, ce qui a tendance à détendre les gens et les transporter dans un autre temps à l'aide de la déco. L'arrière boutique est plus vaste que la partie que le public voit directement.
Fleuristerie : partie plus grande, il y a des étalages avec des plantes ainsi que des tables et autres. Sur l'un des côtés, il y a des étagères avec des pots et des boîtes de plantes médicinales ou aromatiques. Un grand comptoir divisé en deux qui se trouve juste en face de la porte d'entrée (ornée d'une clochette qui tinte quand on y pénètre) - le tout à l'ancienne. La plus grande partie a des vitrines, des paniers, boîtes et autres remplis de gâteaux, confiseries et autres douceurs artisanales - telles que du miel.

Salon de thé : séparé de la fleuristerie par des paravents en ébène avec des chrysanthèmes rouges gravés dessus, faisant office de murettes. Il y a une dizaine de tables seulement, ainsi qu'un piano dans un coin. Il y a aussi des plantes, un peu partout, mais il n'y a seulement qu'une petite fenêtre dans le salon et la vitrine de la boutique - toutes deux complètement couvertes par la verdure. Des candélabres sont accrochés aux murs et quelques soutiens à bougies ornaient des tables, pourvus de chandelles plus ou moins usées.

Réserve : il y a du matos, des plantes, la trappe menant au sous-sol et de la nourriture pour les animaux, entre autres. C'est l'une des pièces plus grandes du bâtiment, ouverte, avec une double porte battante très large qui mène au jardin.

Toilettes : dans l'extérieur, il n'y a qu'un lavabo et un cabinet. Dans l'intérieur, il y a aussi une petite douche.

Cuisine : il y a trois portes portes (deux pour sortir (une au pied des escaliers montant à l'étage et l'autre juste en dessous) et une pour aller dans la chambre froide). Elle a l'air très ancien, ayant préservé certaines fournaises, le mobilier en bois et en acier, etc. Des plantes sèches sont accrochées dans certains endroits, il y a plusieurs étagères avec des épices, du matériel, des jeux en porcelaine, etc. Tout est soigneusement rangé et propre.
Chambre froide

Premier étage : l'appartement d'Amerlyllian, de disposition ouverte. Ce n'est pas un loft, mais presque. Il ne prend qu'une partie de l'étage, car il y a aussi un atelier, une chambre vide, une sorte de gros placard-débarras, une volière et un escalier menant au grenier. Il y a deux balcons avec des plantes, également... la verdure est autant à l'extérieur comme à l'intérieur, à vrai dire. (Green ! Green Everywhere /zbaff/)
• Appartement : (en cours)
Atelier : c'est le bordel, il vaut mieux ne pas y entrer à moins d'être avec elle.
Chambre annexe : plus qu'une chambre, c'est un petit studio avec des toilettes et une petite cuisine. Il y a une fenêtre avec balcon.
Volière : une chambre inutilisée qui a été habilitée pour les oiseaux et autres animaux volants qui puissent venir chez elle. Il n'y a pas de balcon, mais quelques passages ouverts pour les animaux qui donnent directement sur les écuries. De ce fait, le toit de ces dernières est aussi utilisé pour les oiseaux - avec des mangeoires une petite fontaine et quelques perchoirs partiellement couverts.
Débarras : pire que l'atelier, nv désordre. Il y a de tout, même des choses qu'on aurait pu oublier qu'elles sont là.

Dernier étage : le grenier tout simplement. Il y deux fenêtres circulaires, dont une est bloquée depuis des années. Elles s'ouvrent vers l'extérieur et le plafond est assez bas. Il y a du parquet sur le sol et il grince quand on y marche. C'est un coin très poussiéreux.

Sous-sols : il y a un semblant d'ascenseur ancien caché derrière les étagères de la reserve, seule la trappe menant au premier sous-sol est plus ou moins visible.
Premier sous-sol : il connecte également avec le bâtiment secondaire, même si ce tunnel n'est pas très connu - il est là pour les urgences, en guise de refuge.

Second sous-sol - secret : il n'apparait pas sur les plans des lieux et il y a deux entrées. La première est au nv supérieur, dissimulée dans un placard et l'autre donne directement aux égouts.


* * * Bâtiment secondaire * * *

À la base, c'était la demeure des premiers propriétaires et fondateurs de l'entreprise. Quand il est tombé en ruine et que la dernière descendante est morte, Amerlyllian l'a reconstruit et en a fait une résidence. C'est une sorte de refuge pour sdf, femmes maltraitées et/ou personnes en danger social, entre autres. Il a désormais 6 étages + terrasse + un sous-sol. Les appartements sont de tailles variables, certains ont des loyers pas chers, d'autres sont gratuits. La nourriture, l'eau et l’électricité courent au compte de la propriétaire des lieux.


* * * Les jardins * * *

C'est une zone commune, où seuls les gens proches du personnel, les résidents et certains clients peuvent y aller. On ne saurait imaginer qu'il y a un tel endroit à Gotham jusqu'à ce qu'on a eu la chance de le voir. Non pas d'apercevoir les arbres qui dépassent par dessus les murs ou sentir l'odeur des plantes, non. Il faut pouvoir y entrer pour pleinement profiter des vues et de l'ambiance. Ce n'est pas la boutique mais ces jardins qui ont fait que l'on qualifie l'Ephemeral Garden de "Petit fragment du Paradis". Il y a des plantes en toutes sortes, les allées et les petits chemins sont bordés et/ou surplombés de roses (constituant une très grande roseraie, tout aussi diverse), la pelouse est toujours bien entretenue, mais la propriétaire garde des coins à herbes hautes et des fleurs sauvages, il y a des arbres ornementaux et des fruitiers, etc. L'air semble plus propre dans cette enceinte et, si on ne leve pas trop les yeux, on pourrait oublier qu'on est à Gotham.  Il y a des bancs, des tables et d'autres endroits où s'installer dans certains points.
Pergola et parasols : bien qu'il y ait des bancs à certains endroits et autres lieux où s'installer, il y a trois tables près des portes battantes qui mènent à l'arrière-boutique. La plus grande table est surplombée d'une pergola en bois, ancienne et couverte de glycines mauves, bleues et blanches qui s'harmonisent. Ceci est à quelques quelques pas du mur du bâtiment, proche de la chambre froide et forme un porche avec des glycines centenaires. Les autres deux tables, pouvant accueillir entre deux et trois personnes, ont des parasols qui ne s'ouvrent qu'en fonction de qui y est installé - les gens aiment profiter des beaux jours de soleil, généralement. Le mobilier est en bois et en acier.

Serre : une vieille maison de verre et acier avec un système spécial d'arrosage automatique - non électronique. Elle est en deux étages - ou presque : un étage et demi avec un escalier en colimaçon en acier. Tout est soigneusement organisé, dedans, et les plantes sont très à l'aise. Un cerisier planté par des anciens proprios orne le centre de la serre et étend ses branches, autant à l'intérieur comme à l'extérieur du dôme de cristal. Elle donne pas mal de cerises, quand il en est la saison. Il y a un humble sépulcre sous le grand cerisier, sans épitaphe - juste orné d'une pierre et des violettes. Les fleurs du grand arbre ne sont pas toutes d'un rose pâle, non... étrangement, les branches plus anciennes donnent des fleurs à l'aspect sanglant - ainsi qu'un autre genre de cerises, plus grosses et juteuses.

Potager : en dépendant des saisons, la plantation change. On enrichit la terre avec du compost pour ne pas la fatiguer.

Écuries : Amerlyllian n'a qu'un vieux cheval, Duncan, mais il y a de la place pour plus - au cas où elle garde les dadas de quelqu'un ou qu'un autre animal en ait besoin. Elle y garde aussi le foin et le matos d'équitation.

Poulailler : il y a quelques poules, des oies et des canards.

Bassin : Il y a une partie proche du mur avec un peu de sable sur sa berge. Des pierres et des plantes le bordent, tout comme un grand saule pleureur. Seth, l'un des gardiens des lieux, y passe beaucoup de temps, mais il y a aussi quelques oiseaux qui s'y rafraîchissent et des poissons qui y nagent.

Kiosque : c'est un petit endroit où se réfugier, aussi ancien que la serre. En bois et en pierre, avec quelques canaux portant de l'eau d'une fontaine. Les canaux ne portent pas l'eau partout, dans le jardin, juste dans cette zone où les arcs des roses sont plus hauts et denses. C'est la croisée des petits chemins du jardin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampyre Lady
Féminin Messages : 506
Date d'Inscription : 22/04/2018
Localisation : Çà et là, va savoir

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Proprio de l'Ephemeral Garden (Fleuristerie-Salon de thé à Otisbourg, bien côté, transformé en clinique de fortune durant Arkham City), femme un peu étrange, mais plutôt appréciée / White Siren, personnage difficile à cerner qui fait pas mal de morts.
☠ Relations conflictuelles :: ► À voir... c'est compliqué.
♣ Vos Alliés : : ► Sarah Williams, Benny Smiles, Grace L. Waterhouse, Toshirō Yamashita, NightLaw, Pamela Isley
avatar
Amerlyllian Die Rosenberg
MessageSujet: Re: L'Ephemeral Garden   Mer 5 Sep - 23:06

* * * Durant Arkham City * * *

L'Éphemeral garden n'est plus une fleuristerie, ni un salon de thé, désormais. Transformé en clinique de fortune, la propriétaire dispense des soins, des médicaments et, parfois, de la nourriture à ceux qui en auront besoin. Fini le doux parfum des douceurs. Mélangé à l'encens et aux plantes, flotte l'odeur d'antiseptique propre au milieu médical. Encore est-il, l'albinos a su s'adapter à la perfection. L'endroit demeure aussi accueillant que possible.

Ce sera une alternative à ceux qui veulent éviter le centre médical qui s'occupera des ceux qui sont coincés dans la zone de quarantaine. Il n'y a qu'une seule entrée possible et ouverte au public : celle du bâtiment principal. Les accès du bâtiment secondaire ont été condamnés et barricadés pour mieux protéger les lieux et ceux qui s'y réfugient. Les jardins demeurent un petit havre de paix dans cet enfer d'acier, sang et béton.

Qui que vous soyez, vous serez toujours les bienvenus...
Sauf, bien entendu, si vous provoquez la propriétaire d'une quelconque façon.

Amerlyllian demeure une femme à tout faire.
Et, si besoin, vous pouvez toujours la consulter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'Ephemeral Garden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The cement garden/Le jardin de ciment
» Hobby Garden
» Display garden center
» D.Gray-man 190 - A Garden of Fruitless Blossom
» [Malte, Marcus] Garden of love

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth :: Arkham City :: Burnley :: Ephemeral Garden-