Forum Jeu de Rôle Batman



Carpenter

Copperhead

Mad Hatter

Scarecrow

White shark

Two-Face

Ratcatcher

Kite-man

Shauna Belzer

Lynx

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Simon Hurt

Mahunter

Zatanna Zatara

Bluebird

Katana

Red Hood

Talon

The Signal

The Question

Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Renée Montoya

Crispus Allen

Jim Corrigan

Partagez | .
 

 Make 'Em Laugh [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prince Clown of Crime
Masculin Messages : 2867
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Asile d'Arkham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
☠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Vos Alliés : : ► Harley Quinn
avatar
Joker
MessageSujet: Make 'Em Laugh [PV]   Dim 29 Avr - 16:49


Laugh and Die

Les Narrows

Le restaurant de chez Maroni, un endroit pour les bouffeurs de spaghetti et autres mondains de la Pègre de Gotham City. Vous ai-je déjà, cher Lecteur, parler de la fois où j'étais un tueur à gages de la Mafia pour un certain Carl Grissom ? On m'appelait Jack Napier et je me tapais agréablement la femme du boss, et bien sur, quand le cul se mêle aux affaires, et bah on finit trahi et laissé pour mort. Ce soir là, à Axis Chemicals, malgré la reprise en main de mon bras droit Bob, le Batman me fit tomber dans la cuve d'acide. Oh ça n'a pas été facile pour s'en remettre, un bain d'acide bouillonnant avec pas mal de produits chimiques, le voyage jusqu'à la terre fut brulant et mon visage fut ... Ravagé. Le pire, cela a quand même été le petit passage obligé chez le chirurgie pour se refaire une beauté. Maiiiiis, quand on perd sa gueule comme ça, d'un coup, ça vous change complètement, ça vous bousille carrément la gueule, et c'est ce qui m'est arrivé, je suis devenu dingue, complètement frappadingue, le roi des chiens fous, l'empereur des bouffons ! Ce soir, c'était un service à guichet fermé. Le restaurant Maroni, en plein dans les Narrows, affichait fermé, les deux receptionnistes avaient la gueule de l'emploi, un beau sourire chacun et des yeux levés vers le ciel avec amour et tendresse. Complètement intoxiqués au venin Joker. Le Joker avait d'ailleurs fait enfumé l’entièreté du bâtiment. Les fistons Maroni n'étaient pas là, ni-même ce très cher Salvatore. Dommage, on aurait put s'éclater. Autrefois, ce restaurant était une fiertée dans ce quartier paumée, mais les Narrows ... Les Narrows sont l'endroit ultime où chacun pouvait disparaitre, tuer en tout impunité, et surtout se refaire une santé avant de revenir sur le front. Bien que le Joker ne voulait pas s'occuper de Tricorner Yards, il lui fallait quand même recruter quelques troupes avant de repartir à l'assaut d'Amusement Miles, oui, il n'en démordait clairement pas, et il voulait ce quartier pour en faire "Joker-ville", une ville merveilleuse où tout est possible ! Le Joker avait prévu une petite rencontre avec quelques âmes damnées de Gotham City, quelques criminels ou désespérés de la vie afin de passer une petite soirée à se dépouiller les uns les autres. Petit à petit, les convives arrivaient, et même si la plupart se serviraient dans la réserve personnelle de Maroni tout en profitant du spectacle où cinq joueurs se battront cartes sur table. Le Joker s'auto-proclama chef des lieux en attendant que Maroni se pointe, après tout, le service déplorable méritait que Joker Entreprises se développe un peu et fasse une OPA hostile en plein territoire ennemi. Alors que des civils, clochards, gangsters et autres entraient et se servaient allègrement, notamment dans le cellier des Maroni, le Joker gagnait quelques petites parties avec des paumés, histoire de se refaire une santé au niveau pognon. Après tout, on avait toujours besoin de liquidités pour se payer des petites choses amusantes.

"Et rappelez-vous messieurs, tricher n'est pas jouer, restons de braves et honnêtes joueurs de poker hihihihi."


Et pourtant le Joker était bel et bien le premier à magouiller son propre jeu pour gagner les paris et autres mises empochées. Ricanant comme une hyène, le Joker avait surpris un type essayant de regarder dans le jeu du Clown. Mal lui en prit, car le Joker l'aspergea de son venin. Le type hurla de toute sa gorge et tomba raide mort sur le plancher du restaurant. On traina sa carcasse dans les poubelles du restaurant. Un d'averti, et les autres se tinrent à carreaux. Le Joker distribuait les cartes, même si certaines tensions étaient palpables, beaucoup de cette caste de criminels savait de quoi le clown était capable, et le foutre en pétard, c'était la dernière chose à faire. Inutile de dire aussi qu'il était stupide de le menacer d'une balle dans le crane, car le Joker avait toujours une idée derrière la tête, et que ça ne le dérangeait pas de faire des trucs insensés à ce niveau-là. Alors que les derniers joueurs repartirent avec le contingent d'insultes et de pertes au niveau financier, le Joker palpait les billets verts comme un odieux banquier qui venait de soulager le contribuable d'un peu plus d'argent. La guerre des gangs avait fait perdre pas mal de fric au Joker, mais il fut bien placé ! Grâce à cela, Deathstroke s'était occupé de son petit travail. Dommage pour Harley malheureusement ... La gamine avait trahi le Joker, mais ce n'est pas grave, il se referait encore une fois.

"Vague suivante les enfants, vous m'ennuyez. D'autres amateurs pour un poker ? Allons, je vais juste vous plumer avec le sourire hihihi."


Le Joker jaugea la troupe d'hommes qui buvaient les bouteilles au goulot. Quels rustres quand même, pas de classes, et beaucoup hésitaient à risquer leur pognon. Quelle tristesse ! Gotham City était pourtant la cité des jeux, du rire, de la folie. Pourquoi ne pas rêver de tout gagner ou de tout perdre d'un coup ? C'était ça la beauté du jeu, avoir son sentiment d'adrénaline, avoir ses couilles remises en place et passer du bon temps avec des joueurs talentueux. Cette ville manque cruellement de bonheur et de folie. Pas pour longtemps. Quelques âmes commençaient à se rapprocher de la table du Joker. Victimes suivantes ... Hihihihihi.




You won't admit that we're the same and it's tearing me apart !
Why can't I free your doubtful mind and melt your cold, cold heart ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Masculin Messages : 51
Date d'Inscription : 16/04/2018
Localisation : Introuvable pour le moment.

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Acteur devenu fou.
☠ Relations conflictuelles :: /
♣ Vos Alliés : : /
avatar
Basil Karlo
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   Lun 30 Avr - 11:59

« Tout est hasard dans le monde, pourvu que l'on donne ce nom à un ordre que l'on ne connaît point. » Bernard Fontenelle, Pensées et réflexions.

--------------------------------------

L’état mental déplorable de Basil s’était un peu résorbé avec le temps, l’artiste commençait à peine à reprendre conscience depuis sa nuit avec le Joker. Le Clown avait ouvert une faille dans sa psyché, l’avait transformé en un monstre idiot et sanguinaire pendant une soirée. Pendant plusieurs semaines, la créature avait dû se battre avec l’esprit de l’homme de théâtre, qui avait fini tant bien que mal par reprendre le contrôle, bien que ça ne serait jamais véritablement comme avant. À tous moments, il sentait le masque de Clownface s’enfoncer dans son visage, tentant de reprendre les commandes pour le plonger de nouveau dans une folie passagère. Le combat mental qui s’engageait alors était d’une extrêmement violence, et Gueule d’Argile en ressortait toujours plus affaibli. Un jour, lorsqu’il n’aura plus la force de se battre, il savait que la bête se déchaînerait alors sur les habitants de Gotham.

Pour autant, il n’en voulait pas à son camarade. Il était venu avec un service qui lui avait été accordé : celui d’ajouter une nouvelle corde à son arc, de pouvoir jouer avec la couleur de la démence pour compléter son tableau théâtral. D’une certaine manière, il avait réussi à devenir un meilleur comédien en apprenant à incarner la folie mais, il s’était laissé dépassé par elle. Dans l’ombre, au fond de lui, il pouvait encore discerner l’apparence de son monstrueux comparse, avec sa peau pale et ses membres étrangement long. Cette créature était lui, bien plus qu’il ne souhaitait l’imaginer.

Ironiquement, il éprouvait une certaine fascination pour le fou allié qu’était l’arlequin. Ses capacités psychologiques étaient hors normes et il n’avait suffi que de quelques phrases pour détruire l’équilibre précaire de la psyché de Basil, d’un certain côté, ce bonhomme était un gigantesque magicien, un putain de prestidigitateur. Alors, quand il apprit qu’une soirée s’organisait, avec cette ombre vivante comme protagoniste, monsieur Karlo n’hésita pas plus d'une seconde avant de se rendre dans le restaurant concerné.

Habillé avec son costume habituel, il portait sur son visage un masque de carnaval, trouvant le message subtil et élégant. Sans attendre son reste, il entra avec nonchalance dans le restaurant et s’attabla à la table de son rival, sans risquer un regard sur le dernier sortant, qui hurlait la perte de son visage. Deux hommes sortirent le corps en le raclant sur le sol, dans un bruit moite de chair chaude. Amusé tout en étant impressionné, le showman se présenta à la table avec la plus pure des politesses.

— Je suis partant pour une partie, je n’ai plus rien à perdre après tout. Content de te revoir mon ami, et heureux de faire votre connaissance, dit-il en balayant du regard les autres convives. Je me nomme Basil Karlo, Gueule d’Argile, le plus grand acteur de Gotham.

Tout en parlant, l’homme agitait les bras pour accompagner ses phrases. Avec déférence, il déposa son accessoire pour montrer son visage à tous, il ne fallait pas tricher après tout. Rien n’aurait été plus facile pour lui que de jouer sur les mouvements de son corps, pouvant modifier à volonté le plissement de ses yeux ou les sursauts de sa bouche, un cauchemar pour les joueurs de Poker expérimentés. Ici, il avait opté pour une apparence classique, un visage lisse et banal dont les traits n’allaient pas impacter sur le jeu.

— C’est une jolie pièce que tu nous as réservée ce soir. Cela me fait penser à un repaire de toxicos, avec toute cette fumée, ma foi, plutôt désagréable.

Une première taquinerie pour prendre la température de la situation, pour voir comment allait réagir le maître de la partie. Une certaine appréhension enserrerait le cœur de Basil : bien que plus serein que pour sa dernière rencontre avec lui, le quinquagénaire avait décidé de rester sur ses gardes et d'être vigilant.


« This was the performance of a lifetime ! »





Dernière édition par Basil Karlo le Dim 6 Mai - 10:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   Lun 30 Avr - 16:50

Je fermais mon casier lorsque j’ai vu la note dans le fond de celui-ci. Une invitation à un poker, dans un quartier de Gotham que je ne connaissais pas et dans un restaurant avec nom italien. Je mis simplement le papier dans le fond de mon sac. Il me fallut quelques jours avant de retomber sur cette invitation. Qui l’avait mise là ? Impossible de le savoir, mais mon instinct me disait que ça allait m’aider pour le boulot. Je notais la date sur mon calendrier et pris congé du boulot. Se serait là un moyen de me détendre et de rencontrer des gens se qui, dans mon cas, était inutile. J’avais Ame et pour le moment ça me suffisait.  La fameuse date arriva. Je mis un complet noir sans chemise dessous et un soutien-gorge de dentelle noir également. Le veston était tellement décolleté qu’il arrivait sous le soutif. Autant dire que mes partenaires de jeux allaient se régaler du spectacle. Je me maquillais les yeux avec du noir et pour une des rares fois, laissait mes cheveux libres qui cascadaient sur mes épaules. Les talons hauts étaient de mise et de l’argent j’en avais une énorme liasse, plusieurs milliers de dollars, dans mon sac. Je pris plusieurs joints que je mis dans ma poche interne avec un briquet. J’étais prête.

Je me rendis au fameux restaurant. Le quartier était lugubre et je m’en fichais. Les super-vilains étaient visiblement les rois ici et je n’avais aucunement peur. La peur je ne la ressentais plus depuis fort longtemps et avec des inconnus, il était hors de question que je montre mes faiblesses. J’entrais dans le restaurant en poussant la porte. Mes talons claquaient sur le plancher dans un bruit caractéristique et sonore. Je vis le corps d’un type se faire trainer à l’extérieur et j’eus un sourire. Ça promettait d’être intéressant. Deux hommes étaient présents. Je reconnue immédiatement le Joker. J’avais vu sa tête dans les journaux quelques fois, mais je n’avais pas porté attention vraiment. Je le savais dangereux et imprévisible.  Je tirais la chaise à côté de lui doucement et m’assoyais, s’il croyait que j’avais peur il se trompait le clown. L’autre type portait un masque et un costume. Il était bizarre et semblait familier avec le clown. Il se nommait Basil Karlo/Gueule d’Argile et était le plus grand acteur de Gotham. Pourtant, je n’avais pas entendu parler de lui. Quand il mentionna le repaire de toxico, je ne pus pas retenir un petit rire. En effet, la comparaison était parfaite.  Je décidais de rester prudente, mais en même temps la prudence … je n’en avais rien à foutre.

- Bonsoir messieux… Sarah Williams chirurgienne urgentologue ... c'est tout se que vous avez besoin de savoir

Ma remarque était cinglante et mon ton de voix neutre. Je n’allais faire aucun commentaire sur la pièce, je me contentais d’allumer un joint en regardant mes adversaires. Ça allait devenir intéressant. Je fis un sourire en coin au Joker. Avec de la chance, j’aurais des revenus supplémentaires après ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 332
Date d'Inscription : 08/04/2018
Localisation : Domaine Sanglant

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Avocate et Dame Sanglante
☠ Relations conflictuelles :: ► Aucune
♣ Vos Alliés : : ►Jonny Frost et La Main Rouge
avatar
Cynthia Bowman
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   Sam 5 Mai - 0:19


Make 'Em Laugh
La rouge




Enfin, le Domaine est totalement rénové les affaires vont pouvoir réellement commencer, je suis crevée de cette journée, mais celle-ci fut une réussite, depuis trois jours, j’étais sur un procès, un gars qu’avait été accusé de viols sur mineur une affaire plutôt sale dans les faits, surtout la façon dont le mec en parlait, il a avait l’air passionné, c’était gênant à un point je ne vous dis pas. Bref le procès, c’est finit sur une victoire de ma part, il ne fallait pas déconner non plus. C’était la première fois que j’étais demandée et non pas prise en commis d’office, j’avoue, c’est tout de même plus classe surtout niveau rémunération. Tien en parlant de thunes ça me fait penser à cette lettre d’invitation pour un Poker, je l’ai reçu au Domaine Sanglant, quelqu’un qui doit avoir pas mal de renseignements…

Bref ce soir malgré ma fatigue, j’allais bosser si je puis dire même si j’allais sûrement perdre des thunes, mais bon j’en gagne largement assez pour me permettre des folies et qui sait, je peux faire des belles rencontres peut-être de la main d’œuvre, m’en faudrait un peu plus que le gars de Frost comment il s’appelle déjà… Jeremy ou Jeremiah un truc du genre, c’est lui qu’avait dû faire le massacre à la fin du braquage.

Je me prépare dans une nouvelle robe rouge le genre qui arrive à faire détourner les yeux des rivaux, cheveux sur les épaules, je prends les pics (on sait jamais.) je mets du mascara, fard à paupières et surtout le rouge à lèvres bien sanglant en accord avec ma robe sur le même thème, on n’oublie pas les bijoux et quelques liasses de billets au pire si je perds trop je rembourserais plus tard, ça peut être dangereux de tout prendre dans cette ville.

J’arrive à l’heure, ni en avance ni en retard dans ma belle Rolls-Royce, je sors et je vois le lieu, un restaurant italien, rien de plus classique, je ne connais pas grand-chose de cette ville donc la réputation des restos ce n’est pas ça. En entrant, je sens tout de suite la fumée, ce n’est pas une odeur que j’apprécie, mais je devais m’y faire vu le nombre de fumeurs dans cette ville. Je prends bien soin de faire claquer mes talons afin que l’hôte et ses invités me voient bien arriver. Et merde, je sens la couille arriver, malgré la table de Poker, je vois le Clown un des gars les plus imprévisible de cette ville et des plus dangereux, à côté Gueule d’argile, j’ai dû mal à croire ce que mon père m’a raconté sur lui, mais, vu ce qu’il se passe dans cette ville ça peut bien être vrai, je n’espère pas trop quand même. La dernière était une femme plutôt belle, je dois l’avouer, mais j’avoue n’avoir aucune idée de qui ça pouvait bien être…

« Cynthia Bowman officiellement avocate, vous devez savoir le reste si je suis ici, je me trompe ? »


La question était sûrement de trop, mais je ne vais pas la retirer ça serait con de paraître faible avant une partie de poker non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Masculin Messages : 39
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Un génie glacial...
☠ Relations conflictuelles :: Tous le monde qui se met entre moi et Nora
♣ Vos Alliés : : La glace et les machines
avatar
Victor Fries / Mr. Freeze
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   Dim 6 Mai - 5:37



Les choses vont en s'améliorant: mes machines se perfectionnent, mes hommes de main deviennent de plus en plus nombreux et efficace, l'homme qui a gâché ma vie est mort, les saletés d'hiboux ont subi une sale raclé et même que je pourrai bientôt administrer de nouveaux soins pour ma femme afin que sa maladie soit stabilisée. Il reste tout de même un problème, même avec ces traitements, cela ne guérira pas complètement les ravages que cet malédiction lui a causé. Pour cela, il faut que je lui trouve une nouvelle moelle épinière à greffer à partir d'un donneur vivant compatible. Cela tuerait le donneur en question mais aucune importance, tant que ma femme est en vie et en bonne santé, le prix à payer m'est complètement égal. L'opération est certes, très complexe, mais rien d'impossible. Un médecin que j'ai gracieusement payé, un certain Gregory Belson, m'a offert le dossier d'une jeune femme qui serait compatible avec ma chère Nora...
Toutefois, je dois encore retrouver cette personne et procéder à son enlèvement sans qu'un auto-proclammé justiciter tente de m'arrêter. Si j'échoue, cette personne sera sans doute surprotéger à l'avenir. Conclusion, je dois impérativement réussir du premier coup. Et pour réussir, il me faudrait une... diversion.
Pour divertir, je sais exactement qui voir, après tout, cette personne me dois encore un service... Une personne qui s'amuse au poker ce soir.

C'est ainsi que mon hélicoptère me dépose près du restaurant Maroni, sous le regard étonné des quelques personnes témoin de la scène. J'ai écrasé une ou deux voiture en atterrissant, dû au manque de place, mais peu importe, mon hélicoptère est conçu pour les missions nordiques et est extrêmement solide.
J'entre sans plus attendre dans le bâtiment et j'entend les invités se présenter. Est-ce vraiment nécessaire? Avec Joker et cet... étrange homme surnommé Gueule d'Argile dans la pièce, ils y a peu de chance que ces femmes ressortent vivantes de cette soirée. Quoi que... ils y a peu être une raison pourquoi elles sont là. Autre que pour faire jolies, je l'espère. Peut-être qu'elles sont riches et que mon confrère d'arkam a réellement besoin d'argent? Dans ce cas, j'estime qu'il ne s’empêchera pas de tricher. Il a de la chance que j'aille besoin de lui, je sens que je vais encore devoir être patient avec ses blagues de mauvais gout. Justement, je vois déjà d'ici un cadavre qui a été victime d'une ''blague'' acide du joker. Bref, en m'approchant de la table, je me présente.



-''Bonsoir, pour ceux qui ne me connaisse pas encore, je suis le Docteur Fries. Et j'espère que les voitures que j'ai abimé avec mon moyen de transport n'appartiennent a aucun d'entre vous.''

J'était sur le point de prendre ma place alors qu'un individu entre sans crier gare.

''C'EST QUI LE CRÉTIN QUI A POSÉ UN HÉLICO SUR MA CAISSE?''

Un simple mouvement du bras et un puissant jet d'hélium liquide sous pression y sort pour congèler sur place le sale type. En tombant au sol, il éclate en petit morceau de glace.

-''Voilà un problème de moins, commençons'' Dis-je en m'assoyant à coté du clown.

Cette soirée pourrait être assez intéressante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Clown of Crime
Masculin Messages : 2867
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Asile d'Arkham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
☠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Vos Alliés : : ► Harley Quinn
avatar
Joker
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   Dim 6 Mai - 9:35


Laugh and Die

Les Narrows

La sinistre assemblée se met en place. Tout d'abord, ce cher Clayface, qui commençait à faire parler de lui dans les rues de Gotham City. Il avait un accoutrement déplorable, mais on disait qu'il avait du travail à faire dans le secteur d'Amusement Miles, genre un petit nettoyage de héros et de mafieux. La guerre des gangs, ça va ça vient, vous connaissez le cirque. On disait qu'il aimait s'occuper de rénover le Monarch Théâtre, mais c'était ce qu'on disait dans les rumeurs, et qu'il savait y faire pour s'occuper des bonnes âmes de la ville. On disait ça, on le disait même très souvent. Mais Gotham City avait besoin de la peur, et du chaos, peut-être qu'une combinaison serait à nouveau fortuite un jour ... Mais ça pourrait mal finir, le Joker n'aime pas la concurrence, et encore moins de partager toute la notoriété d'une action commune, à savoir le monde des artistes et de la comédie. Mais la raison de l'invitation, c'était de l'encourager à continuer sa belle manie. Le second venu, enfin, si on pouvait vraiment l'avoir voulu, c'était un être un peu étrange, un mélange de femme qui avait tout de l'ordinaire, le Joker n'en tint pas rigueur et ne n'intéressa pas plus à cette demoiselle. Elle s'appelait Sarah Williams, docteur. Décidément, c'était la soirée des découvertes. Et dire que le Joker pensait que toutes les femmes ne voulaient que devenir des actrices, des chanteuses ou des mamans. Cette soirée se révèle pleines de surprises. Quelle idée farfelue ! Du temps du Joker, une femme devait rester à la maison ! Le Joker étouffa un rire quand vint la seconde femme. La troisième personne était encore une femme, à l'air un peu ... Mafieuse répondant au nom de Cynthia Bowman, une avocate ? Ha ! On allait rire, une personne que le Joker ne connaissait pas trop cependant car il ne l'avait jamais vu, mais le poker, c'était fait pour ça, on allait enfin connaitre une nouvelle tête, c'était ça les relations, et puis un jour, à un enterrement, on découpe la tête des autres convives, c'était ça la beauté de l'imprévisible. Un docteur et une avocate, mais c'est la soirée de l'improbable dites donc ! Comment voulez-vous qu'on vive dans une société normale et parfaite quand on voit que les femmes commencent à prendre le boulot des hommes. Le sourire déchiré du Joker s'élargit. Il y'avait tellement de blagues possibles à faire, tellement de blagues sur les femmes à dire, mais il se retenait. Il se les gardait pour après, quand on aura fait connaissance. Quant à la dernière personne, nul besoin de le présenter : Victor Fries, le glacial savant de l'asile d'Arkham. Souvent enfermé, et terriblement dangereux, il ne vaut mieux pas avoir affaire face à une bête pareille. Enfin ... Il faut quand même être pas mal cinglé. Tout le monde prend sa place, le Joker, en maitre de cérémonie, prépare les cartes. Son milk-shake à la fraise à portée, du café se trouve aussi sur la table, pour ceux qui en désirent. Distribuant les cartes, 5 cartes à chacun, le Joker parla de sa voix flutée et presque douce.

"Messieurs, mesdames, je vous rappelle la règle, interdiction de tricher."


Tout en distribuant les cartes, le clown posa le reste des cartes dans le milieu, pour ceux qui auraient besoin de changer les quelques cartes dont ils avaient besoin durant la première passe. Le poker, c'était tout un art, un lieu où on apprenait à tricher, mais aussi à jouer et à en savoir plus sur les attitudes de la conversation en public. Bien que les cadavres autour de la table soient prompts à la liesse et au sourire, il fallait admettre que l'endroit ne manquait pas de charme. Des visages grimaçants qui vous observaient, des yeux exorbités qui vous lorgnaient, des sourires qui vous donnaient l'impression qu'on se riait de vous. C'était génial ! Lançant la conversation pour casser l'ambiance un peu "froide" des derniers moments, après tout, la guerre des gangs était un moment assez dur pour beaucoup de gens, le Joker lança alors la première grande conversation.

"Il parait que ce pauvre Pingouin a quelques soucis pour gérer la situation actuelle de la ville. Avec tous ces cinglés qui se baladent à l'air libre, je suis de moins en moins en sécurité."


Il éclata d'un tout petit rire. Quelle ironie ! Ce pauvre Pingouin, et Dieu sait que le Joker ne l'aimait pas, et réciproquement, avait malencontreusement eu la malchance de tomber sur des os avec toutes ces horreurs qui se passaient à Gotham. Des meurtres, des règlements de comptes, les caniveaux sont remplis de sang, tous y trouvent leur compte. Pourtant, un jour, il faudra mettre fin à cette guerre des gangs presque insoutenable, car après tout, Il le fallait, la ville ne resterait pas comme ça. Qui gagnerait ? Le Pingouin ? Blackounet ? Ou même un de ces petits nouveaux qui trainaient dans le coin ? Ils gagneraient oui ... Par forfait bien sur, faute de vrais concurrents comme le Joker, mais ça n'annonçait pas grand chose de bien pour les journées à venir. Regardant son jeu, le Joker ricana légèrement en regardant sa triste paire de deux. Pas de chance, voyons voir si on changeait deux cartes, un autre deux en sort. Un brelan de deux, ça peut être une bonne chose pour bien commencer la partie. Souriant de toutes ses dents, le Joker repensait à ce plan qu'il réservait pour ce cher Batman et ses alliés, oui, malgré son visage déchiré, et la chaire rouge mise à nue, il sourit. Une mauvaise ère oui, pour Gotham City. Enfin, la mafia montrerait des crocs qui n'ont pas été utilisés depuis des années. Les enfants avec des armes dans les rues, les massacres dans les décharges publiques, les pompes funèbres qui marchent à tout-va, les pompes en béton. Les attentats dignes du vieux Falcone, comme au début de la carrière du Joker ! Du grand art, on en redemandait bien souvent !

"Y'a vraiment de quoi perdre la face quand on voit tous ces déglingués du bulbe qui se baladent, vraiment !"


Le Joker ricana de sa blague pourrie. Oui, c'était pourri, on pouvait le dire, et lui seul trouvait ça marrant. On l'appelait pas le roi des mauvaises blagues pour rien. Gardant ses cartes en évidence, le Joker patientait. Il attendait que ses adversaires eux aussi commencent à jouer. Bien sur, une petite tricherie de temps en temps ... Non ... Restons sérieux ... NON ! Surtout pas ! Gardons le sourire, et si on se fait prendre à tricher, rigolons-en !




You won't admit that we're the same and it's tearing me apart !
Why can't I free your doubtful mind and melt your cold, cold heart ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Masculin Messages : 51
Date d'Inscription : 16/04/2018
Localisation : Introuvable pour le moment.

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Acteur devenu fou.
☠ Relations conflictuelles :: /
♣ Vos Alliés : : /
avatar
Basil Karlo
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   Dim 6 Mai - 11:47

« Tout est hasard dans le monde, pourvu que l'on donne ce nom à un ordre que l'on ne connaît point. » Bernard Fontenelle, Pensées et réflexions.

--------------------------------------

Les présentations faites, la partie pouvait alors vraiment débuter. Au cours des dernières minutes, trois nouvelles personnes étaient venues s’attabler avec eux, deux jolies femmes et un homme au teint pâle, dans une tenue qui ressemblait étrangement à celle d’un cosmonaute. Une avocate et une femme médecin, pas vraiment le genre de joueuses qu’on pouvait s’attendre à voir en compagnie du Joker. Basil fut surpris, légèrement intrigué par elles et leurs histoires, une mine d’or pour des nouveaux personnages.

Arborant un air concentré, l’acteur s’appliqua à les dévisager, notant toutes les mimiques et la moindre parcelle de peau visible, pour pouvoir reproduire le tout plus tard. L’urgentologue fumait tranquillement, avec une position étudiée, défiant l’hôte d’un rictus amusé. Dans sa robe pourpre, la femme de loi lui donnait l’impression d’une espionne russe, ou, au moins, d’une demoiselle qui ne se laissait pas facilement faire. Plus que la couleur du sang, le rouge était d’abord la première nuance de la passion, le savait-elle ?

— Je vois que monsieur Fries a apporté les glaçons, il a juste, malheureusement, oublié les verres qui vont avec.

Nonchalamment, il observa le cadavre en mille morceaux sur le sol. La mort inutile, voilà donc le gimmick de la soirée ? Se redressant sur sa chaise, le comédien perdit son regard sur le tas de cartes tout en s’enfonçant un peu dans ses pensées. Les petits bouts de cartons s’envolèrent vers tous les invités, avec la précision de celui-ci qui a l’habitude de les manipuler. Les pliant légèrement, Clayface observa son jeu, rien de bien satisfaisant en somme. Les mains à plat, le regard perçant, il émit un rictus en observant ses camarades.

— Il est vrai que monsieur le Maire n’est pas au mieux de sa forme. Cela fait longtemps que personne ne l’a vu, d’ailleurs.

L’ambiance était difficilement descriptible, tout ressemblait à un vieux film de l’âge d’or du cinéma : avec cette fumée tenace, ce regroupement de personnages peu recommandables … L’image était tellement ancrée dans l’esprit de l’homme de théâtre qu’il commença à se transformer de manière involontaire. Dans son comportement, on pouvait sentir une once de défi et de cynisme qu’on ne lui connaissait pas souvent. Son éloquence avait un peu du mal à s’exprimer, mal à l’aise dans cette scénette dont il ne trouvait pas encore réellement sa place. Devait-il incarner le joueur chevronné, le tenace, ou le malchanceux ? Jouant avec ses mains, il resta interdit pendant un bout de temps, avant de décider qu’il lui fallait maintenant faire preuve de sympathie en s’intéressant à ses adversaires de la soirée.

— Je dois bien avouer que nous avons une table bien singulière. Je sais bien que nous sommes là pour jouer, pour perdre et gagner de l’argent, titiller la mort et la folie mais, j’ai bien envie d’en apprendre un peu plus sur vous.

Mimant une réflexion intense, il se tourna vers chacun des convives, tentant d’en deviner un maximum sur eux avant de se lancer dans diverses suppositions.



« This was the performance of a lifetime ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   Mar 15 Mai - 3:38

Je portais une attention particulière aux 2 joueurs qui se joignirent à nous. Ainsi nous serions 5 dans cette partie de cartes, qui je me doutais ne serait pas des plus standard. Je regardais la jeune femme de rouge vêtue avec un sourire en coin. Elle était sexy avec ses longs cheveux rouges également. Elle disait se nommer Cynthia Bowman, une avocate. Je me doutais bien que ce ne devait pas être son seul emploie, mais je m’en fichais. Vint ensuite le Docteur Fries ou plus communément appeler Mr. Freeze. J’avais vu sa tête à quelques reprises à titre de criminel sans plus. Il congela le type sur place comme si de rien n’était. Étonnamment je n’étais pas choqué par les agissements de mes partenaires de jeux. Je voulais une nouvelle clientèle pour le travail plus … comment je dirais … payante?

Le clown distribua les cartes en mentionnant de ne pas tricher. J’eus un petit sourire en coin, il allait forcément être le premier à tricher,mais perdre du fric ne me dérangeais aucunement. Gueule de glaise (ou d’argile je sais plus) commença à parler avec le Joker du maire. On parlait bien de ce maire absent qui rendait mon urgence en sous effectif et diminuait le budget? Ce gros con là? Il était absent de la scène depuis un moment en plus et je l’avais bien profondément dans le cul! Je regardais mes cartes, je n’avais rien en main pour le moment ça partais mal. L’argileux avait envie d’apprendre à nous connaître. Quand il me regarda j’haussais simplement un sourcil. Seigneur qu’il me pompait l’oxygène, je préférais nettement le Joker. Je  sortie ma flasque de mon sac et prit une longue gorgée de Jack Daniel’s. J’avais toujours une réserve sur moi et hors de question que je passe cette foutue soirée sobre.

- Vous voulez savoir quoi au juste face de boue? Ah non je voulais dire Gueule d’argile. À quel point j’ai monsieur le maire bien profond dans le cul ? Inutile pour une partie de poker

Ma remarque était cinglante. Je lui fis un sourire sarcastique et mis ma cigarette dans ma bouche avant de l’allumer. Je fumais en le regardant dans les yeux. Mes cartes étaient face contre table. Je jetai un œil à la femme rouge en prenant une bouffée de cigarette. Ouais elle était séduisante.
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 332
Date d'Inscription : 08/04/2018
Localisation : Domaine Sanglant

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Avocate et Dame Sanglante
☠ Relations conflictuelles :: ► Aucune
♣ Vos Alliés : : ►Jonny Frost et La Main Rouge
avatar
Cynthia Bowman
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   Mer 16 Mai - 23:02


Make 'Em Laugh
Double Paire !



J’étais clairement perdue, qu’est-ce que je fous là bordel ! Je suis à une table de poker avec un psychopathe des plus qualitatif, il faut l’avouer. Un gars faisant des choses bizarre avec de la boue et pour une chirurgienne même si j’avoue, c’est celle qui me fait le moins flipper des trois sûrement, c’est pour ça que je m’étais mis à côté d’elle, avec de la chance, on ne mourra pas tous à la fin de cette soirée. Oh merde ce n’était pas fini, combien vont encore venir, lui, je le connaissais, c’était m. Fries et oh putain, j’espère que ce n’était pas ma bagnole qu’il a pété.

Apparemment, non, il vient de buter un mec qui avait perdu la sienne. Débarquer en hélico, c’était obligatoire pour lui tellement il était recherché ou c’est juste pour montrer qu’il avait des thunes ? Bon, je lui fais un hochement de tête discret un minimum de politesse tout de même. Je vois que Basil essaie de détendre l’atmosphère plutôt stressante, il fait bien ça me permet de me décrisper à minima. Fries semblant du genre à buter celui qui le gêne, je ne savais pas trop comment réagir à cette blague nulle de Basil, ne rien dire ou rigoler, la première option serait la plus viable étant donné que Fries pourrait me geler dans l’instant qui suit si je rigole, faudrait éviter quand même.

Suite à cela ça commence à parler d'Oswald Cobblepot alias le Pinguoin, notre maire actuel, une crapule c’étant déjà établie et contrôlant déjà plusieurs districts. Pendant la discutions à ce propos Joker nous distribue les cartes en disant qu’il ne fallait pas tricher. Malgré le fait qu’il n’ait pas de visage, on savait très bien qu’il voulait le faire, mais qui j’étais pour faire remarquer ça à ce gars dont tout le monde connaissait le nom.

« Parait-il en effet, la guerre actuelle n’a pas l’air de l’arranger et j’avoue ça me déplaît pas moi, ça ouvre toujours des opportunités ce genre de situation de la ville et souvent de bonne rencontres… »

Je récupère mes cartes, double paire, 9 et valet, de quoi jouer et avoir pas mal d’opportunités, un peu comme moi dans cette ville en fait une coïncidence ou je rêve juste, je ne sais pas trop bref, je vais profiter de cette soirée. J’ai très clairement vu le Joker changer les cartes d’ordres, je vais rien dire ça pourra m’arranger après tout.

La femme à côté de moi semblait légèrement stressée, mais comme-ci elle le cachait, ça se perçoit assez facilement. Je ne sais pas quoi penser du mec dans sa tenue tirée d’Apollo 11. Ça laisse peut percevoir les émotions et ce genre de tenues n’est pas prohibée dans un tribunal comment je peux ressentir les émotions de quelqu’un à travers un casque moi ? Bon laisse place au jeu..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkham Asylum
Masculin Messages : 39
Date d'Inscription : 13/12/2016

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: Un génie glacial...
☠ Relations conflictuelles :: Tous le monde qui se met entre moi et Nora
♣ Vos Alliés : : La glace et les machines
avatar
Victor Fries / Mr. Freeze
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   Sam 26 Mai - 7:35

Notre hôte farceur distribue enfin les cartes... Rien d'intéressant à part une paire de reine. Je vais miser un peu quand même, histoire de faire durer cette manche. Il parle du Pingouin, le maire actuel de la ville, ajoutant qu'à cause des gens comme ''nous'', il va avoir beaucoup de travail à faire s'il veut tenir ses promesses... Ou pour faire semblant.

-''Je pense que le ''maire'' va simplement faire sa magouille à l'abri des regards et à chaque fois que quelqu'un fera quelque chose à son avantage, il s'en ventera les mérites afin d'en récolter les miettes, comme l'oiseau qu'il incarne. Je peux même penser qu'il fera appel à certain d'entre nous pour l'aider à cette tâche.''

Monsieur Karlo exprime son désir de nous connaître davantage. La chiurgienne répond très froidement tandis que l'avocate semble un peu mal à l'aise en ma présence... Bref, cela ne coute rien de meubler un peu le silence.

-''Il n'y a pas grand-chose à savoir sur moi. Un individu se prétendant riche et généreux a tenté de me tuer, moi et ma femme. Cela m'a pris des années pour avoir ma revanche. J'ai coulé cet être avare dans de l'or liquide avant de le jeter aux poubelles. Ma femme est toujours dans un profond sommeil, mais bientôt, je la guérirais et nous pourrons recommencer notre vie ensemble.''

Je mets une mise égale aux autres joueurs afin de continuer, qui sais? La chance me sourira peut-être ce soir. Je regarde brièvement mes voisins: Joker... il ne changera jamais. Instable, imprévisible, imbécile... imbécile? Ce serait le sous-estimé. Il doit être la personne qui a tenu le plus souvent Batman en difficulté, ce qui mérite un certain respect. Quant à ce Basil, il semble étrangement perturbé. Son obsession pour les rôles le mènerait t'il à oublier qui est t'il réellement? Il finira aussi cinglé que le Joker lui-même. Je ne serais pas étonné d'apprendre que ces deux-là s'entende bien. Un sbire instable et quasi-immortel ayant le pouvoir de changer d'apparence, voilà qui est utile à ce monstre souriants aux cheveux verts. La chirurgienne aussi semble jouer un rôle. Il est impossible que cette altitude, froide et sèche, soit réellement sa personnalité. En travaillant à ce poste, elle soigne les malades et les blessés, sauvant leur vie ou apaisant leur souffrance. Ce n'est pas quelque chose qu'une personne asociale ferait. À moins qu'elle aille perdu espoir à force de témoigner chaque jour des horreurs que cette ville maudite lui envoie? C'est plausible, surtout à Gotham. Une seule mauvaise journée peut changer quelqu'un à tout jamais. L'avocate est si jeune, mais elle au moins fait preuve d'une certaine prudence. D'un côté elle semble légèrement craintive et avoir conscience des risques qu'elle prend en étant ici, mais de l'autre... Elle semble convoiter quelque chose, ce qui est dangereux, le clown pourrait utiliser cela et la manipuler s'il s'en aperçoit. Que pourrait vouloir une jeune avocate ici? Je dois admettre que cela piquerai presque ma curiosité, presque... À propos de choses curieuses, cela me rappelle...

-''Joker, j'ai croisé ta... ''fille'' l'autre jour, une certaine Duela. Je dois admettre qu'elle a beaucoup de points communs avec toi. Surtout la passion pour les explosions et l'art de la mise en scène.''

Elle m'a appelé le ''marchand de glace''. J'imagine que j'aurai pu trouver cela drôle si cela n'insulterait pas ma profession. Être cryogéniste est un art et un travail difficile, mais peu de gens peuvent le comprendre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Clown of Crime
Masculin Messages : 2867
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Asile d'Arkham

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
☠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Vos Alliés : : ► Harley Quinn
avatar
Joker
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   Sam 26 Mai - 9:44


Laugh and Die

Les Narrows

Et c'est parti pour la magie de la soirée, le Joker regarda avec un vif amusement l'assemblée qui commençait à prendre la confiance, qui commençait à faire un peu de social avec le plus grand handicapé social au monde en terme de relations humaines ! Du grand art ! Rien de tel pour se mettre en appétit pour la soirée ! Magnifique ! Mais tellement idiot, pendant que tout le monde s'empressait de voir les jeux distribués par le clown, le Joker lui, il s'éclatait comme un dingue, il applaudissait devant tant de relations possibles à se faire, des gens brisés par les aléas de la vie, c'était ça Gotham, chaque histoire était intéressante, et surtout, elle pouvait être amusante. Celle de Freeze était la plus monstrueuse, donc la plus géniale à écouter. Lâchant ses cartes sur la table, avec un grand rire qui le caractérisait parfaitement. Reprenant de sa voix trainante, et malgré son visage déchiré, le faciès du Joker apparut sous toutes les coutures, raccordé avec une ceinture et quelques sangles, il trônait magnifiquement sur la chaire vive et rouge.

"Qui ose dire que le Pingouin est un couard ? Ah ! J'oubliais ! C'est vrai hiiiihiiiiihiiiii."


Le Joker se calma, discret, silencieux, il observait avec un vif intérêt ce qui se passait autour de cette table. La dénommée Sarah semblait s'intéresser aux derniers échanges de Freeze qui comptait sa vie et comment il a tué l'ancien patron. Une très mauvaise entreprise, une fois, le Joker avait travaillé dedans, cela lui avait fait perdre son magnifique visage. Enfin, c'est ce qu'il croyait. Mais il connaissait bien l'histoire de Freeze, il en avait entendu parler chez les docteurs. Il valait mieux garder les blagues sur les femmes mortes dans le congélateur, sans mauvaise pensée douteuse ... Quoique ... Si on coupe bien les membres, on peut tout caser, on peut tout mettre ! Fixant le Docteur Freeze, le Joker se demandait comment il avait fait pour le couler dans l'or, ce cher Ferris Boyle. La vengeance, elle se bouffait forcément glacée avec Mister Freeze. Regardant Fries avec un grand sourire, le Joker ne pouvait pas s'empêcher, non, il ne le pouvait pas, de faire une blague sur son état. C'était plus fort que lui, il se devait de faire une blague de mauvais gout. Retiens toi ! Retiens toi ! Retiens toi ! Retiens toi ! Retiens toi ! Retiens toi !Retiens toi ! Se martelait-il en tête. Trop tard. Pour ce qui était de Duela, sa soit-disant "fille", le Joker n'eut que pour réponse, un bras levé en l'air, je m'en foutiste. Elle était majeure non ? Elle se démerdait, et le Joker ne voulait pas entendre parler de cet ersatz de clown.

"Vous saviez que depuis la destruction de Gothcorp, tout Arkham en crie au génie ... Hé ... HAHAHAHAHAHAHAHAHA."


Encore une blague de mauvais gout, un blague de genre douteux. Le Joker, lui, était aux anges, et d'un coup, il mise cent dollars sur le tapis. Histoire de rigoler un peu, et de monter les enchères. Bien sur, l'argent, le Joker s'en foutait, tout ce qui comptait pour lui, ce soir, c'était d'avoir de belles histoires pour bien dormir cette nuit. Oui, les histoires, c'est toujours agréable. Après avoir placé la mise, le Joker se tourne alors vers l'espèce d'acteur qui servait de tas de boue. La tenue était pas trop mal, oui, mais il manquait clairement de frayeur. Il manquait d'un petit je-ne-sais-quoi, qui le rendrait plus ... Détonant.

"Dis donc Basilounet ! Pourquoi t'attaquerais-tu pas à Benny Smiles ? Il parait qu'il a reprit les studios Panessa pendant la guerre."


Une idée fixe qui était prévue chez le Joker, s'en prendre à la Pègre et la faire tomber dans un gâteau à la crème géant fait avec du cyanure. Une idée comme une autre, alors que le Joker sirotait son milk-shake à la fraise, ses yeux se dirigeaient sur chacun des membres assis à la table. Sans commenter le pourquoi du comment, le Joker reposait maintenant ses deux yeux d'araignée luisante sur la jeune Cynthia Bowman, si c'est comme ça qu'elle s'appelait réellement. Elle parlait de l'opportunité de la guerre des gangs, et bien sur, ça ne tombait pas que dans l'oreille d'un d'un détraqué, le Joker sourit tout en regardant la jeune femme rousse, à la chevelure luisante.

"Vous pouvez me rappeler votre profession ma chère ?"


Dit-il, intrigué, et amusé. Non certain d'avoir bien compris ce qu'elle avait dit. Posant ses cartes constituées, le Joker les cacha aux yeux de tous, enfin, leur contenu hein ! Pas les cartes, sinon on le prendrait pour un tricheur. Portant ses deux doigts à sa bouche, il siffla pour prendre l'ordre de discussion. Ses yeux bougeaient dans les différentes directions, pour tout dire, les querelles entre personnes l'ennuyait, il préférait les histoires plus drôles, plus fantaisistes. Plus sensuelles dirons-nous, après tout, chacun à sa façon, entrainait le Chevalier Noir, le rendait plus hargneux, plus combattif.

- "Ce cher Batman s'attaquera surement et inévitablement à l'un d'entre nous bientôt, et en tant qu'hôte, je suis peut-être en passe de le tuer et de réussir mon coup. Mais ça, c'est une histoire pour tout à l'heure. Je vous réserve une histoire magnifique !"


Fixant soit ce cher et tendre Basil, soit ce glacial Freezounet d'amour. Et le Joker se met alors à dévoiler son brelan de deux. Si ça passe, tant mieux, si ça casse, le Joker se promettait qu'il noiera des chiots pour venger cette défaite idiote. Pour le moment, le Joker avait un visage radieux, bienheureux, idiot même, et si ça passait pas. Bah écoutez ... Il tricherait, comme à sa meilleure des habitudes. Comme on le disait souvent, pas de larmes, que du rêve ! Et le Joker adore le rêve.




You won't admit that we're the same and it's tearing me apart !
Why can't I free your doubtful mind and melt your cold, cold heart ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Make 'Em Laugh [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Make 'Em Laugh [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Test: Premier make-up
» Mes différents make-up P3
» Les make up de Lynxia (up du 8/12)
» [Galerie des make-up de Trashy-Doll] Tatouage
» les make up made in Shana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Tricorner Yards :: Les Narrows-