Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Point zéro (PV Tim Drake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justicier(e)
Féminin Messages : 901
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Point zéro (PV Tim Drake)   Dim 15 Avr - 12:02

Lécher les plaies Enregistrement 1 :
Sujet : appelé L. C. pour des raisons d'anonymat. Ce n'est pas un sujet en soi, mais une personne proche. Problèmes retenus : anxiété, burn out, paranoia, sommeil agité, organe fantôme, culpabilité, tendances violentes et suicidaires.
Il appréhende grandement ce passage, mais il ne peut pas compter que sur lui-même. Mise en place d'une première séance dans le but d'instaurer ce lieu comme un endroit sécurisant pour L. C.

Dinah appuie sur le bouton pause de son ordinateur et commence à sortir quelques feuilles. Cela fait longtemps qu'elle n'a pas touché à nouveau à la psychologie. C'est d'ailleurs pour cela, en plus de son don méta humain que l'on l'a branchée sur le programme Team 7. Elle se demande comment elle a fait pour endurer tout ça, justement. Il fallait tellement être polyvalent quand on était agent du gouvernement que par moments, vous aviez l'impression d'imploser à l'intérieur de votre boîte crânienne. Mais il y avait toujours ce petit coup de boost pour vous ramener dans le doux chemin du patriotisme : votre drogue. Et pour elle, ça a été le tabac, pendant longtemps. On frappe à la porte de son appartement. La noir corbeau vérifie la caméra à son entrée puis vient ouvrir la porte.
"Salut. Tu as accepté de venir finalement. C'est cool. Aller viens, entre."
Elle passe la main dans ses cheveux pour le rassurer un instant, puis repart dans son petit bureau en embarquant une tasse de tisane. Le couloir séparant les pièces de ce T3 amène en face directement sur la chambre, à droite sur le salon et la cuisine américaine, et à gauche sur la salle de bains et la chambre réaménagée en bureau.
"Fais comme chez toi. Enlèves juste tes chaussures, je me suis fait chier à nettoyer le lino il y a de ça deux jours."
Tout semble propre, retapé, comme une espèce d'habitude militaire. Il y a aussi une légère odeur de lavande, d'orange douce et de basilic flottant dans l'air. On peut même entendre de l'eau couler depuis le salon; une fontaine.
"Ne fais pas attention au fatras qui se trouve dans le salon."
En effet, dans le salon, il y a un léger fatras causé par un espace, qui est la zone créative de Dinah. On y voit de quoi faire de la porcelaine façon Fimo, mais aussi un étrange tableau inachevé d'une rue de la ville de Chefchaouen, dévalée par un groupe d'enfants. Dinah pointe enfin le bout de son nez dans le recoin de la porte.
"C'est bon, tu peux venir dans le bureau."

Elle s'installe dans son siège un peu miteux mais confortable à souhait et se sert encore une fois de sa tisane. Le bureau est blanc, mais les murs sont couverts d'étagères noires et de tableaux aux couleurs chatoyantes de l'Afrique. Seule une estampe japonaise fait tâche, attachée derrière le bureau, près de la fenêtre; un cadeau de feu son mari, Kurt Lance. Elle pointe la chaise à coussins à Tim de l'index puis se remet à trifouiller son ordinateur sans se départir de son sourire.
"Tout d'abord, tu voudrais bien me raconter ta semaine ? Et prends le temps qu'il te faut. La séance est gratuite pour les moins de 25 ans."
Raille-t-elle, pour se moquer des psychanalistes à la gomme faisant payer banco l'heure à leur clients, qu'ils soient de la famille, ou bien pauvres mais dans le besoin.
"Quel a été le sentiment prédominant cette semaine ? Sans réfléchir."
La justicière le fixe avec intérêt, mais aussi une douceur inconditionnelle. Ça se voit que Tim n'est pas bien. Son teint a perdu deux niveaux, il a même perdu du poids. Ses doigts sont dans un piteux état et il semble fuir son regard. Des signes typiques de l'anxiété et de la dégradation de soi. Alors elle attend, elle attend qu'il trouve de quoi se relaxer, ne pas se sentir nauséeux. Peut-être qu'elle changera l'odeur dominant dans son appartement, peut-être qu'elle ne fera qu'enregistrer, pour qu'il se sente plus écouté. Mais il faut qu'il y passe. Sinon il sait comme elle, qu'il va y passer. Pas en tant que Robin, mais en tant qu'humain portant le rôle de Robin.

© 2981 12289 0


Tear you apart
Late night, and passing, mention it flipped her best friend, who knows saying maybe it slipped. But the slip turns to terror and a crush to light. When she walked in, he froze up, believe its the fright. (⚡️) le chant des sirènes.

(avatar credits : Barbara Gordon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 247
Date d'Inscription : 04/06/2017
Localisation : Manoir Wayne / Batcave

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicier
♠ Relations conflictuelles :: ► Les criminels de Gotham City
♣ Vos Alliés : : ► Batfamily
avatar
Tim Drake
MessageSujet: Re: Point zéro (PV Tim Drake)   Mer 18 Avr - 20:52


« Point Zéro »
ft. Dinah Lance / Black Cannary
_____S’il avait eu le choix, l’adolescent aurait fait demi-tour sans même chercher à comprendre. De nature renfermé, Tim n’était pas du genre à jouer carte sur table, encore moins avec ce qu’il s’était passé chez Dollmaker. Il ne voulait pas en parler à son mentor, encore moins à Alfred. Il faisait comme si tout allait bien, mais le mal le rongeait lentement de l’intérieur. Impossible pour lui d’évacuer tout ce stress, cette phobie, toute la colère qui l’habitait et les discours qui raisonnaient encore dans la boite crânienne du garçon.

Il avait fait un détour chez Dinah après les cours, du moins, c’est ce qu’il essayait de faire croire à la justicière. Les absences du garçon se multiplièrent sans que son mentor ne soit réellement au courant. Alfred le savait, il voyait bien Tim traîner dans le manoir, ses nombreux aller-retours à la Batcave. Un endroit familier idéal pour rassurer le jeune garçon et assez vaste pour ne pas faire naître en lui, une claustrophobie
L’adolescent ne veut pas faire face à es problèmes, il se renfermait et c’était bien ce qui posait problème au majordome et ce qui l’inquiétait le plus. Après une courte discussion, plutôt autoritaire, il avait fini par pousser le jeune garçon à se rendre dans les appartements de Dinah. Cette dernière, à la fois proche du garçon et suffisamment distante de la Batfamily pourrait être un pilier qui aiderait le garçon à sortir la tête de l’eau et à s’exprimer clairement sur ce qu’il s’était passé là-bas.

Les premières approches sont loin d’être encourageante. Tim est toujours aussi renfermé, il ne répond pas et laisse Dinah dans son monologue. Toutefois, il n’évite pas le regard de la propriétaire, par respect pour elle alors qu’il se trouvait dans ses appartements. Ces marques de tendresse ont permis à Tim d’évacuer le stress pour finalement se sentir à l’aise. L’endroit était agréable, bien décoré, le jeune homme fit glisser la porte d’entrée entre ses doigts, se refusant de la fermer, un reflex pour lui désormais.
Tim répondit aux exigences de Dinah et retira ces doc martens pour les abandonner prêt de l’entrée, sans oublier son sweat à capuche et son sac à dos. Il ne lui restait plus que son t-shirt, vêtement imprimé du logo de Green Lantern.

« C’est sympa chez toi. » commença Tim pour instaurer un début de conversation pour ne pas paraître trop désagréable envers Dinah, elle ne méritait pas ça, il la respectait beaucoup et était plutôt touché de la voir se préoccuper autant de lui.

L’adolescent patienta poliment jusqu’à rejoindre le bureau de la blonde sans trop se poser de question. Il s’installa, gardant la porte entièrement ouverte derrière lui, la pièce étant beaucoup plus petite que le reste du salon, le garçon ne semblait pas entièrement à l’aise malgré la présence de Dinah. Il l’entend, il entend ses paroles sans trop vouloir y répondre, mais elle ne lui en laissera peut-être pas le choix. Tim haussa les épaules et commença doucement à dévier le regard

« Bruce ne veut pas que je sorte, donc… j’essaye de faire comme je peux pour vivre une vie normale. Aller en cours, faire comme ci rien ne s’était passé. Tout cela est derrière moi alors pourquoi insister ? »

Son regard glissa ensuite en direction du bureau de Dinah. Quelque chose avait réussi à capter son attention, une feuille, un bulletin, le bulletin d’absence de Tim, assez pour remplir une page recto verso. L’adolescent devient pâle lorsqu’il comprend que les mensonges ne fonctionneront pas avec Black Cannary. Il se sent stupide, immédiatement gêné. Il avait honte de lui, et cette honte le poussa à sortir davantage de son cocon.

« Je me sens piéger, ok ? » lança l’adolescent avec une grande sincérité et légèrement en colère. « Je ne dors pas, je ne veux pas dormir. Il m’épie dans mon sommeil. J’aimerais faire comme si tout ceci n’était pas arrivé, mais personne ne me laisse respirer. Comment voulez-vous que je me remette de tout cela, que je chasse les démons qui me relie à lui, si on remet sans cesse le sujet sur la table ? Je n’ai pas fait de faux pas, je n’ai rien fait pour qu’on me retire Red Robin… Bon sang, qu’ai-je pu faire pour attirer autant d’inquiétude sur moi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 901
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Re: Point zéro (PV Tim Drake)   Jeu 19 Avr - 20:43

Lécher les plaies Tim a l'air désespéré. En même temps, cela se comprend. D'une, son petit mensonge ne peut pas fonctionner avec elle, mais de deux, on lui a retiré ce qui lui permettait d'exister. Comme si l'on l'obligeait à rester dans une cage. Pourtant, aussi mauvais soit son mensonge, Dinah ne peut s'empêcher de le regarder avec une certaine compassion voir même, de se revoir à une certaine époque, face à son propre père. Elle retire devant les yeux éperdus du jeune homme sa perruque blonde, dévoilant ainsi sa chevelure noire, son identité. Maintenant il saura qu'elle est Dinah Lance. Et qu'elle se veut honnête en tout points avec lui.
"Tu sais, Tim. On a tous des choses à cacher, avec des raisons plus ou moins valables."
Elle pose la masse de cheveux blonds légèrement ondulés sur un portoir, avant de regarder avec une certaine tendresse et tristesse les papiers d'absence en sa possession.
"Les tiennes le sont. Mais ... tu as du mal à encaisser. On a tous du mal."
Il suffit de voir comment la mort d'Emily, et le fait d'apprendre qu'Eddy se penche autant dans les effusions de sang que Jason l'ont ébranlée pendant un moment. Ou même les souvenirs concernant Kurt qui remontent parfois à la surface, quand un de ces pourris qui étaient en charge de la Team 7 se montrent en tant que hauts fonctionnaires américains. Le Jack Daniel's s'en souvient encore, ou même cette bouteille de Fireball à en perdre la tête. Ce n'est jamais facile d'extérioriser les regrets et les douleurs.

"Et je pense que tu sais aussi bien que moi pourquoi tu ne peux pas reprendre ta place de Robin pour le moment."
Dinah passe une main sur l'arrière de sa nuque pour dégager ses longs cheveux noirs sur le côté droit, dans une espèce de toc, montrant un peu sa gêne.
"Dis-moi. Est-ce que tes parents, tes vrais parents, ne t'ont pas déjà interdit quelque chose, quand tu t'es fait mal ? Ou quand ils ont eu peur pour toi."
Cela semble soudainement faire écho au jeune homme, au vu de sa subtile grimace. On a tous vécu ça une fois, dans sa vie. Même si par moments, nos parents peuvent se révéler pour certains enfants être de vrais salauds.
"Ils ont juste envie de te protéger, Tim. Moi aussi, si j'étais aussi proche de toi, je ne pourrai pas m'empêcher de te demander de ne pas reprendre le costume, dans cet état."
Comment est-ce possible de ne pas comprendre cela ? La fierté aveugle vraiment les hommes par moments. Quelle désolation. La justicière soupire.
"Ce n'est pas de ta faute, Tim. Penses-tu qu'être aimé au point d'inquiéter son entourage est mal ?"

Dinah observe les réactions du petit rouge gorge. À la fois méfiant, confiant, tiraillé entre chaque notion qui peut l'aider à "grandir" mentalement. Pour lui ce ne sont pour le moment que des faiblesses, pas des points forts, qui pourraient lui permettre de s'envoler à nouveau. Et à son humble avis, Bruce n'est certainement pas le plus qualifié pour lui expliquer concrètement cela. Elle ne peut s'empêcher de sourire à pleines dents et de s'engouffrer justement dans ce sujet, avec une certaine malice dans le regard, malgré son apparent professionnalisme. Sa voix est douce, non empreinte de moquerie.
"Batman t'a juste dit de ne pas sortir ? Quel était son ton ? T'a-t-il regardé dans les yeux ? Racontes tout en détail à ton rythme, Tim. Mais sois précis, remémores-toi la scène, comme si tu y étais. C'est un moment fort pour toi, un tournant."
Elle est sûre que Tim respecte et considère Bruce comme une figure de proue, un modèle paternel en soi, dans sa recherche d'identité et sa construction en tant qu'adulte. Même si le playboy milliardaire des tabloïds peut se révéler quelques fois sec et peu ... démonstratif.

© 2981 12289 0


Tear you apart
Late night, and passing, mention it flipped her best friend, who knows saying maybe it slipped. But the slip turns to terror and a crush to light. When she walked in, he froze up, believe its the fright. (⚡️) le chant des sirènes.

(avatar credits : Barbara Gordon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Point zéro (PV Tim Drake)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Point zéro (PV Tim Drake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rail de mise au point pour macro
» Bague pour objectifs OM avec indication de la Mise au Point
» Notre asso "point de croix et compagnie" de Lorient
» [Sondage] De l'usage du clignotant en rond-point ...
» poules et poulettes au point de croix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Amusement Miles-