Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 La Nouvelle en ville...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 317
Date d'Inscription : 08/04/2018
Localisation : Domaine Sanglant

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Avocate et Dame Sanglante
♠ Relations conflictuelles :: ► Aucune
♣ Vos Alliés : : ►Jonny Frost et La Main Rouge
avatar
Cynthia Bowman
MessageSujet: La Nouvelle en ville...   Mar 10 Avr - 21:27

La nouvelle en ville :
 
Depuis deux jours tout au plus il paraîtrait que la fille du vieux Bowman serait arrivée en ville en même temps il n'y a même pas une semaine que son père est mort du fait de la guerre des gangs, il n'était déjà pas aimé ce qui n'arrangea pas son cas mais nous ne parlons pas de lui donc passons.
Cynthia débarque dans le milieu, mais elle avait choisi le même milieu que son père et quoi de mieux pour commencer son épopée que le My Alibi ? En effet, celui-ci lui permettra d'atteindre son premier objectif : former son gang.
 
C'est le soir du 10 avril 2014 qu'elle se mit en route pendant toute la journée elle se prépara hardiment à sa tache toute l'étape vestimentaire, mais aussi ce qu'elle avait à faire selon les comportements de chacune des personnes qui seraient présentes dans l'enceinte. Elle prit donc la vielle Rolls-Royce de son père qu'elle avait fait repeindre en rouge la veille et partit de son appartement vers le bar bien connu des criminels de la cité.
 
En arrivant elle prit bien soin de faire claquer ses talons afin de se faire apercevoir par ceux qui étaient présents, elle se dirigea vers le bar et
 
« Un Bloody Mary s’il vous plaît »
 
Après qu’on lui ait servi sa boisson, elle s’assit à une table de deux au cas où certaines personnes voulaient lui parler. Pendant presque plus d’une heure elle parla aux inconnus qui venaient la voir et leur demandèrent l’actualité de la ville ce qui se passe avec la guerre des gangs afin d’avoir assez d’information pour faire croire à d’autres ce qu’il se passe dans la ville, pendant les discutions elle scrutait leurs mouvements par la suite elle regarda si de grands barons étaient là, à sa connaissance elle n’en avait pas vu.
 
Il était désormais 23h et plusieurs personnes semblaient boire seul ou par groupe de deux ou trois elle s’approcha d’un groupe de deux personnes qu’elle scrutait depuis quelques temps et qu’elle avait jugé comme influençable ce groupe était composé d’un blondinet avec une veste noire les cheveux courts d’une vingtaine d’année et l’autre semblait être déjà plus âgé sûrement trente ans il avait une barbe mal rasée les cheveux un peu plus long que son ami, ils semblaient préparer le braquage d’un petit café ou une connerie du genre. En s’approchant elle avait son verre dans sa main et posa sa main sur l’épaule du blondinet qu’elle décala d’une épaule vers l’autre pour continuer avec le brun.
 
« Puis-je m’installer messieurs ? »
 

« Euhh oui mademoiselle »
 
Répondit le blondinet ne comprenant pas trop ce qu’il se passait et semblant impressionné qu’une femme comme Cynthia vienne lui parler. Suite à cela, Cynthia posa son second verre de bloody Mary sur la table.
 
 
« Je me nomme Cynthia Bowman messieurs et vous ?»
 

« John Dean Madame »
 
 
« Et moi, c’est Joshua Dean… »
 
 
« Vous êtes frère ? »
 
 
« Oui... »
 
Répondit le Blond avant de se faire couper par son frère.
 
« Un problème Joshua ? »
 
 
« Qu’est-ce que vous nous voulez au juste ? »
 
Cynthia rigola un petit peu suite à cela elle se le et commença à leur tourner autour faisant posant en faisant les mêmes gestes qu’avec le blond à tour de rôle.
 
« Vous êtes nouveaux non ? Ça se voit voyez-vous, je ne cherche que du bien pour cette ville, offrir la gloire à mes équipiers et surtout les rendre riches, je ne suis pas du genre à braquer des cafés, il faut voir plus grand et avec moi, vous pourrez arriver au sommet, mais pour cela, il faudra me suivre dans mes plans »

 
« Comment vous savez tout ça ?»
 
 
 
« Vous avez l’air stressé alors que ce n’est qu’un café, il ne faut pas, vous avez des dettes, 
j’imagine ? Laissez-moi deviner les Jeux »
 
 
« Oui… »
 
 
« Et vous vous êtes tourné vers le crime pour la rembourser, ça me semble logique et bien cette dette si vous me suivez n’existera plus dans un mois tout au plus en plus à ce moment-là vous aurez déjà plusieurs dizaines de milliers de dollars dans vos poches et votre nom commun aura déjà sa petite influence dans les quartiers »
 
Affirma Cynthia sans la moindre hésitation. Les deux frères se regardent et hochèrent leurs têtes chacun leur tour.
 
« Bienvenu dans la Main Rouge vous deux, demain 22h même place »
 
Elle finit son discours en embrassant la joue du blond qui sourit niaisement ce baiser laissa une trace de rouge à lèvres sur sa joue, Cynthia, elle paya ses deux Bloody Mary et partie faisant résonner ses talons.
 
« Je lui plais, j’en suis sûr »
 
 
« Très sûrement John très sûrement… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Criminel(le)
Masculin Messages : 25
Date d'Inscription : 12/04/2018
avatar
Jonny Frost
MessageSujet: Re: La Nouvelle en ville...   Jeu 12 Avr - 22:36


La Nouvelle en ville....

 
 

Le My Aliby c'est quand même un coin super sympas, et même après la fin de l'ère Falcone c'est rester bien comme il faut. Bon, la différence c'est qu'on voit plus souvent des gars chelou qui pensent pouvoir rejoindre le milieu en prenant des surnoms débiles comme le Pivert, le Bouffon Vert, ou l'Homme-Lapin. Mais c'est pas une nuisance tant qu'ils savent comment ce tenir avec les collègues, ceux qui le savent durent rarement longtemps.

Bref, en tout cas j'étais comme à mon habitude à boire une bière Morose de Belgique à cette croisée des chemins du crime. Le regard dans le vide, le foie prêt à prendre cher comme souvent, pas rasé depuis quelques semaines. Ouais c’était une mauvaise période pour moi, 'fin c'est une mauvaise période dans une mauvaise vie. Mon dernier coup, un échange prometteur d'organes contre du cash avait plutôt mal tourné pour un rien, de nos jours tout le monde est flippé qu'un justicier se pointe ou que la guerre des gangs arrive jusqu'à eux. J'étais comme bien souvent sur la paille, et je devais me dépêcher de chopper un peu de fric si je voulais pas avoir de problème avec mon ex-femme et le gamin. J'aimerais bien savoir ce qu'il devient le résidu de capote.

Tout mes espoirs de revenir sur le devant de la scène étaient tomber en miettes avec la mort de Trent lors de la grande réunion des mafioso, l'unité chez les truands ça aurait été génial. J'aurais pu me faire des contacts chez la Triades, chez les Irlandais, chez les Ukrainiens, chez le Ventriloque, bref, chez tout le monde et ça c’était important dans le milieu. J'aurais pu mettre quelque chose sur pied, un quelque chose du genre qui permet d'arriver dans les hautes-sphères du milieu en quelques étapes simples.
Bordel, j'avais acheté du matos pour rien, et difficile de revendre ce genre de chose sans avoir l'air d'être un arnaqueur qui veux se débarrasser des preuves.

Mais y à peut-être quelque chose de prometteur en ce moment, j'veux dire, si c'est la Guerre, c'est pas le moment des complots et des magouilles, faut gagner du territoire à la dur. Et c'est pas rare qu'un irresponsable sans talent se retrouve avec tout le pactole à la fin parce qu'il à profiter du chaos et à eu un peu de chance, suffit de regarder le Cambodge avec Pol Pot, j'ai vu ça dans un documentaire.
Et je pense que je viens justement de trouver de quoi me donner un peu de chance, une demoiselle incroyablement baisable et bien voyante, voyante du genre j'aime le rouge. Et j'avoue que j'ai pas l'habitude de me comparé à un taureau, ou à un dictateur Cambodgien, mais je vois ça qui s'agit devant moi et je fonce avec les cornes en avant.

Mais je m'attaque pas directement à la bête, elle à l'air d'avoir une discutions passionné avec deux types, le genre de petit blabla où y à quelqu'un qui tiens les rennes, et pour le coup c'est elle qui les tiens bien par les couilles. C'est une leadeuse, elle à de l'ambition. J'ai appris à repéré ce genre de chose quand j'étais avec le Clown, les gens ennuyeux qui veulent rien dans la vie duraient jamais longtemps dans le cercle proche du malade.

Alors je décide de pas la jouer gros lourd qui veux tirer son coup, c'est un autre genre de coup que je peux renifler depuis mon tabouret.
Elle reste pas longtemps, alors c'est le moment d'aller cuisiner les deux abrutis. Sans trop de difficulté, on discute, je leur paie un peu à boire avec ce qui me reste, j'aurais peut-être pas dû, mais ça marche bien.

Le Lendemain, au même endroit, 22h. Je suis là, entre les deux frero. Je me suis fais bien beau, bien professionnel. J'ai rasé cette horreur de barbe de trois semaines, j'ai ressortis mon costard cravate d'un blanc parfait. Et j’attends cette belle demoiselle, qu'elle le veuille ou non, j'ai bien l'idée de m'incruster dans ce qu'elle fait et d'en sortir le meilleur résultat.
Les deux zigotos avec moi ont pas l'air tranquille, ils s'attendent sûrement à avoir des problèmes pour m'avoir laisser être présent, pour avoir laisser fuiter l'info, mais c'est rien, si elle est pas timbrée elle les flinguera pas tout de suite, peut-être dans une ruelle après le coup, mais c'est pas mon problème.

Quand elle entre en scène, je lui fais signe de la main avec un grand sourire.

"Oï, de la place pour du blanc chez les Rouges?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 317
Date d'Inscription : 08/04/2018
Localisation : Domaine Sanglant

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Avocate et Dame Sanglante
♠ Relations conflictuelles :: ► Aucune
♣ Vos Alliés : : ►Jonny Frost et La Main Rouge
avatar
Cynthia Bowman
MessageSujet: Re: La Nouvelle en ville...   Ven 13 Avr - 0:39

Journée de merde, j’vous dis les banques sont bien gardées d’habitude, mais 5 gardes vraiment ? Ça risque d’être plus compliqué que prévu en plus je ne sais pas de quoi ils sont capables ces 2 frères-là bon, ça va, j’ai compté que deux caméra mais on est trois et je ne vais sûrement pas me salir les mains comme ça au moins j’ai une banque loin du poste de police et dans un lieu peu patrouillé, il ne faut pas trop en demander non plus, d’ailleurs ça m’étonne qu’il y ait autant de policiers dans une banque pareille sûrement la guerre des gangs, bon il est 14h, j’ai mon rendez-vous à 22h ce soir et j’ai déjà trouvé la banque. Hmm, il nous faudra quelque chose pour nous caractériser quelque chose comme un masque et puis après me faudra un plan. Un masque blanc avec une main rouge dessus, ça serait parfait pour mes deux sous-fifres et puis je vais m’en faire un même si je ne l'utiliserais pas faut bien leur faire croire.

Merde, j’ai mis deux heures à faire ces masques, je dois avouer que l’ajout d’un autre masque derrière, c’est plutôt marrant mais bon me faudrait un plan. Il y a 5 gardes et on est trois ça risque de faire mal si on n’a pas d’avantage et ces putains de caméras, faudrait couper leur accès à l’électricité, il faut que j’y retourne.

Bon ça ne sera pas le braquage du siècle, mais ça sera propre le compteur électrique n’était pas vidéo-surveillé et il n’a déjà plus de cadenas, je féliciterais mes talents de voleuse plus tard, j’ai encore à faire. Le problème des caméras s'est réglé lorsqu’il y aura la panne un garde ira vérifier là John et Joshua font leur boulot pendant ce temps-là, je suis à l’intérieur avec mes cheveux en chignon ce qui me permettra d’avoir deux armes totalement discrètes, c’est des espionnes chinoises qui font ça à la base, mais bon avec un peu de maîtrise ça me sera d’une grande utilité. Le reste ça sera facile et il faudra faire ça avant la fermeture, la nuit se lève encore tôt de nos jours et l’obscurité sera notre plus grande amie durant ce braquage. 21h et je ne suis pas prête merde, je n’ai pas vu le temps passer, j’ai 45min pour me préparer ça devrait faire l’affaire.

Enfin, j’arrive au My alibi, je commence un peu à connaître l’endroit, j’adore l’ambiance ici le country, j’ai beau encore être dans ma voiture, je m’y sens déjà. 21h59 bon, je sors préparons cette entrée, il faut que je me fasse voir, j’aime être vue, on va commencer par insister sur le bruit des talons à aiguilles comme ça, on va attendre mon arrivée, oui le videur, je peux renter allez pousses-toi merci

Qui veut se résigner à analyser des gens entrer dans un bar, ce n’est pas possible ça ici en plus, la moitié qui entre son déjà à moitié shooté comme ce clodo en sweat là avec ses deux chiens, les punks, j’vous jure, ils ne sont pas possibles, ils nuisent à la société même à travers les criminels faut le faire quand même. Bon voyons où sont ces deux gars, ils sont à l’heure, j’espère, mais attends, ils sont trois ? C’est qui ce mec en blanc avec eux, il me dit quelque chose... Mais oui évidemment le mec avec sa barbe hier qui ne parlait pas et qui s’enivrait à tout vas il était juste à côté de ma table, je sens l’emmerde arriver, il s’est rasé tient et il a mis un costard plutôt classieux, je dois l’avouer, ça lui fait ressortir ses cheveux. Ohh non je sens le gros lourd arriver en mode « je peux t’offrir un verre » Quoique il leur parle vas-y, je m’approche voir ce qui se passe…

« Oï de la place pur du blanc chez les rouges »

Comment il sait et pourquoi les deux frères me regardent désespérément… Ah, ok, je sais comment, je ne vais pas leur faire comprendre de suite, on fera ça plus tard. Et puis ça veut dire qu’il veut se joindre à moi non ? Ça me va de toute façon, je ne refuserais pas une demande si gentiment demandé. Qu’est-ce que j’avais tiré de ce gars hier Ah oui, il avait sûrement loupé quelque chose pour ça qu’il était à moitié dans une dépression du coup le sourire qui me fait, c’est sûrement faussé à moins qu’il rigole de sa métaphore sur les couleurs sûrement ça.

« Bon, je ne te demande pas comment tu sais ? »

Fixer ces deux abrutis comme ça, c’est tellement bon, ils le savent maintenant, ils ont une dette envers moi s'est officialisé.

« Il y a toujours de la place, mais bon à part quelqu’un qu’a perdu quelque chose il y a pas très  longtemps vous êtes qui au juste M.White »

Non, je pense que lui, il ne se fera pas avoir par le coût du charme, en plus ça fera croire à l’autre John là que je suis vraiment pour lui. Et dire que j’ai des études pour être avocate, c’est presque un peu pathétique de faire ça non ? Mais c’est ce que j’aime et ça m’aidera le long de ma carrière, j’en suis certaine. Bon, pour mon plaisir personnel, j’en rajoute encore une couche.

« Vous deux faudra qu’on parle »

Ce ton sec j’aime trop faire ça, mais je dois rester impartiale devant l’autre, je pense qu’il m'a analysé hier faut que je fasse gaffe à ne pas me foirer et dominer le dialogue.

Cynthia s’assit suite à cela et commença à écouter le dialogue de celui qu’elle appelait niaisement white…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Criminel(le)
Masculin Messages : 25
Date d'Inscription : 12/04/2018
avatar
Jonny Frost
MessageSujet: Re: La Nouvelle en ville...   Dim 15 Avr - 18:01


La Nouvelle en ville....

 
 

Elle n'est pas décevante, c'est pas moins de le dire, à peine sur place qu'elle fait bien comprendre aux deux larbins qu'il y aura des répercussions à leur manque de discrétion.
Moins appréciable cependant, c'est lorsqu'elle indique l'air de rien qu'elle l'avait bel et bien remarquer hier, et pas dans le meilleur des états. C'est pas très vendeur mais elle à pas l'air de vouloir me foutre dehors, en tous cas elle utilise ça pour très clairement asseoir sa domination sur ma personne. Je vais pas me plaindre, je veux bien me coucher si c'est pour qu'elle me grimpe dessus.

"Qui je suis.... C'est une bonne question Mademoiselle Red" dit-je avec un petit sourire fier de ce petit jeu de surnom. "Vous m'excuserez mais je vais devoir monologuer un peu, faut bien que je me vende."

Je me redresse sur mon siège, en dépoussiérant un peu ma veste et boit une gorgée de ma bière.

"Quelqu'un comme vous, qui sait comment s'y prendre, c'est forcément quelqu'un de nouveau en ville sinon vous auriez déjà un bon business et vous perdriez pas du temps avec Tic et Tac ici présent.  C'est pourquoi vous avez besoin de moi, Gotham c'est mon rayon, pas une année de ma vie ne s'est écoulée sans que je sois sur place, je connais des gars, je connais des lieux, je connais les règles. Je sais comment on joue quand on est dans les hautes-sphères et comment on survie quand on est au plus bas." Buvant une autre gorgée, je m'affale à nouveau avec un sourire satisfait.
Je pourrais être inquiéter d'être juger pour mon air de type au bout de sa vie d'hier, mais en tête je n'ai qu'une seule phrase qui tourne en rond. Une phrase prononcer par une mâchoire infernale muni de rouge à lèvre, et d'une peau trop blanche pour être humaine, des cheveux verts comme on en voit rarement, une phrase qui sonne ainsi: Ne t'excuse jamais pour ton apparence.  
Et c'est là une des grandes règles de vie que j'ai reçu de mon temps au prêt du Clown Prince du Crime, ne jamais s'excuser, ne jamais hésiter. Si tu ose, tu gagne.

"Je suis pas né de la dernière pluie, vous avez quelque chose en tête. Je sais pas encore si c'est un plan d'un coup, ou quelque chose sur le long terme. Mais je veux être de la partie, on à tous quelque chose à gagner à passer du temps ensemble. Des bras en plus pour vous, des opportunités nouvelles pour moi et qui sait, peut-être encore plus, plus tard."

Il y avait clairement quelque chose faire avec cette potentielle futur Patronne, ou Partenaire dans la
meilleure des situations. Dans une ville de gris et de noir, y à rien de mieux qu'un peu de blanc et de rouge pour aveugler la concurrence. Tout était là pour réussir, le chaos, les empires qui s'effondrent, et.... et Gotham, après tout il n'y à pas une ville au monde avec plus de promesses d'avenir que Gotham. Encore faut-il savoir comment s'y prendre, un regard neuf comme celui de Mademoiselle Red couplée à ma connaissance des lieux ne pouvait qu'amener du bon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Féminin Messages : 317
Date d'Inscription : 08/04/2018
Localisation : Domaine Sanglant

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Avocate et Dame Sanglante
♠ Relations conflictuelles :: ► Aucune
♣ Vos Alliés : : ►Jonny Frost et La Main Rouge
avatar
Cynthia Bowman
MessageSujet: Re: La Nouvelle en ville...   Lun 16 Avr - 10:09

Je le veux ce type, il doit sûrement se sur-vendre, mais il a l'air d'avoir déjà un bon passé derrière lui, j'ai moyen de me faire un excellent bras-droit… Mais non pas tout de suite, je ne peux pas me permettre dès aujourd'hui de le mettre à ce rang, il faut qu'il fasse ses preuves et il m'a dit qu'il avait des contacts exactement ce qu'il me fallait, mais il faut rester en communauté restreinte pour le moment, faut compter six personnes et on est déjà trois. Dans tous les cas, il me fallait de nouvelles têtes dans l'équipe et elle en fera partie.

« Bienvenue dans la main rouge M.White »

Dis-je esquissant un sourire.

« Je dois avouer que vous m'avez l'air fort-utile et vos compétences nous serviront à maintes reprises, en effet, je suis nouvelle en ville vous avez raison et oui, j'ai déjà plusieurs plans, mais pour cela, il faut qu'on monte pour l'instant nous sommes en bas de l'échelle et il faut que notre nom commence à paraître dans la bouche des grands. Et il nous faudra un endroit sécurisé où l'on pourra se retrouver et du cash,beaucoup de cash, ce sont ça nos deux premiers objectifs. J'ai trouvé une banque dans la journée plutôt bien gardée, mais ce n'est pas un problème, il y a 300 000$ à se faire avec ça, on pourra commencer. Il y a cinq gardes et le compteur électrique est facilement atteignable, c'est dans le Vieux Gotham dans la troisième avenue elle se ferme à 20h, on attaquera peut avant, il y aura déjà plus de civils grâce à la guerre des gangs et j'ai des masques pour ne pas se faire repérer. Pour la future base, j'ai une petite maison avec cave entre Chinatown et le vieux Gotham elle appartenait à un mafieux qui s'est fait choper, les enchères sont dans trois jours et elle ne dépassera pas 200 000$ vu son état et l'emplacement risqué qu'elle a. Ah, aussi, si vous avez peur de vous faire choper et vous hésitez à faire ce braquage demain sachez que je suis avocate et en aucun cas vous risquerez quelque chose tant que vous travaillez avec moi. » 

Je crois bien n'avoir rien oublié, ils ont du bien comprendre qu'ils n'avaient pas vraiment le chois de toute façon. Je tournais mon regard vers M.White et là, j'aperçus une plaie sur son cou du genre vraiment sale, mais bon ça avait l'air de dater, il doit avoir du vécu le type quand même, je m'attendais pas à avoir d'aussi bon aussi vite.

« Comme vous l'aurez compris, on va aller loin et on va profiter de cette guerre pour monter haut dans la hiérarchie déjà si le braquage de demain est une réussite, on aura de quoi se faire un bon commerce, mais je crois que M.White doit s'y connaître là-dedans. Ah, j'oubliais si on fait pas ça plus tôt, j'ai un procès demain une histoire de règlement de comptes sans témoins, ça sera facile à gérer. »

Cette blessure m'embrouille l'esprit, je viens d'oublier quelque chose, mais quoi, vite, il faut que je comble.

« Cette blessure si je puis me permettre d'où vient-elle ? »

Merde pourquoi j'ai dit ça au moins ça m'a permit le temps de retrouver ce que je voulais dire.

« Ah oui au passage rendez-vous demain 18h ici-même je vous détaillerais le plan. »

Bon, je me suis loupée sur la fin, mais ça devrait faire l'affaire, j'attends leurs réactions et je me casse d'ici, je dois encore préparer le procès de demain moi.

HRP : Je te laisse conclure ce RP si tu veux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Criminel(le)
Masculin Messages : 25
Date d'Inscription : 12/04/2018
avatar
Jonny Frost
MessageSujet: Re: La Nouvelle en ville...   Lun 16 Avr - 17:42


La Nouvelle en ville....

 
 

Une Banque, je vois, c'est un projet comme un autre. Peut-être un peu hollywoodien et risquer pour des gens aussi bas que nous, mais c'est exactement le genre de chose qui me plaît. Il faut toujours oser, toujours. Et si elle débute comme ça, c'est une promesse d'encore plus d'imprévisibilité pour plus tard. Elle n'en à peut-être pas encore conscience, mais elle est en parfait accord avec ma manière de faire les choses.

D'après ce qu'elle raconte, elle sait déjà exactement ce qu'elle veux faire. Elle à fait du repérage sur les lieux, et prévoit d'acheter une base d'opération. Très bien, si elle veux tenir les rennes et s'occuper de tout, cela ne me ferait pas de mal de retourner au temps où j'étais juste les bras de service, mes dernières tentatives en tant que grand patron n'avaient pas mener à grand chose.
D'autant plus que cette jeune demoiselle promet d'être d'une très grande utilité pour ses capacités d'avocates, c'est pas tout les jours qu'on à la loi de notre côté sans avoir à livrer des billets au domicile du juge.

J'avais des plans d'avenir moi aussi, et les jours qui allaient suivre étaient ceux qui déciderais de si j'allais intégré Miss Red à ceux-ci ou si je la laissera tomber comme une chaussette après la branlette. Pour le moment, elle avait ma plus totale coopération. Je me réservais seulement le droit de ne pas parler du matos qui me restait de mes anciennes prévisions gâchée par la guerre des gangs et ne pas mettre en danger mes plus proches collègues en les gardant à l'écart pour le moment. Si elle s'avérait véritablement prometteuse, alors elle aurait la totalité de mes moyens à disposition.

Lorsqu'elle s'embrouille quelque peu et me demande l'origine de ma cicatrice je reste silencieux pour la laisser continuer. Un réflexe que j'ai pris du même temps que cette balafre bien laide, On n'imagine pas le nombre de fous où on pensez que le Joker vous laisse le temps de répondre pour juste vous interrompre et vous tabasser pour la peine.
Un nouveau rendez-vous, demain, très bien, c'est pas comme si j'avais beaucoup de trucs à faire en ce moment. La discutions semble bel et bien terminée pour ce qui est du discours de la patronne.

"Parfait, je serais présent, vous pouvez comptez sur moi." Je me lève à mon tour tandis que les deux autres imbéciles ne savent pas trop où ce mettre, ils se sont complètement fait éclipser par ma présence, et c'est bien comme il faut, pas du concurrence. "Vous inquiétez pas pour mes trophées de guerre" dis-je en indiquant la balafre qui semble l'avoir quelque peu déstabilisé "Mais c'est une bonne histoire, du genre avec une chute à la fin. Je la raconterais sûrement autour d'un verre un jour ou l'autre" Je sors une cigarette et commence à l'allumer en faisant mes adieux au groupe et à la patronne "Pourquoi pas pour fêter notre future victoire"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Nouvelle en ville...   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Nouvelle en ville...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle ville d'adoption :)
» comment ajouter une ville à la méteo
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle gare de Liège Guillemins
» Nouvelle Mixery

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Coventry :: My Alibi-