Forum Jeu de Rôle Batman



Carpenter

Copperhead

Mad Hatter

Scarecrow

White shark

Two-Face

Ratcatcher

Kite-man

Shauna Belzer

Lynx

Cluemaster

Carmine Falcone

Catgirl

Simon Hurt

Mahunter

Zatanna Zatara

Bluebird

Katana

Red Hood

Talon

The Signal

The Question

Holly Robinson

Jezebel Jet

Julia Pennyworth

Lucius Fox

Max Shreck

Silver St.Cloud

Sarah Essen

Amanda Waller

Renée Montoya

Crispus Allen

Jim Corrigan

Partagez | .
 

 Plus dure est la chute (P.V Helena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Plus dure est la chute (P.V Helena)   Sam 7 Avr - 18:01

Built to Kill. Ça doit faire le sixième délire que je me fais. Toujours des images de destruction, une vision d'un superman couvert de jaune m'enfonçant des lames dans le poitrail. Moi je suis à terre, jambe droite brisée et je sens l'hémorragie due aux coups me faire vomir mon sang. Il se sent puissant, je le vois dans ces yeux. Comme ceux de ces gars, qui m'ont traînée ici, dans ce bouge; cette cage. Un lieu dont je n'ai pas toujours conscience, justement entre ces délires. Ce n'est que quand je me secoue comme pour me débattre et que je me reçois une rincée d'eau froide sur ma peau nue que ma lucidité revient. Et que je les vois rire.
Alors je ris, moi aussi. C'est insupportable de voir quelqu'un se battre encore, malgré tout ce que vous lui avez retiré. Un peu comme ces gosses dans les lycées qui se font utiliser puis brimer parce qu'ils ont dit non et qu'ils ont fait valoir leur opinion. Ça, c'est à cause de l'hypocrisie de leur prochain. Et en ce moment, je la vis. Parce que je fais valoir même nue et ayant montré une opposition forte face à leurs ... "ambitions", je suis restée la même. Sans remords.
Un nouveau coup vient m'assommer. Je ne sens même plus ce qu'on me fait subir.


Dans cette position, l'on pourrait bien croire que l'on est prêt à écarteler ce corps. Bras et jambes tendues pour former cette croix de chair pâle, enchaînée et tête baissée, Dinah subit. Elle subit entre chaque phase de repos et de calme qu'elle s'impose malgré son cerveau bien trop actif, les moqueries et les coups de quelques membres de la Ligue. Ça faisait combien de temps qu'elle était là ? Un jour ? huit heures ? Une semaine ? Elle ne sait plus. Tout est noir, et les repas que l'on lui donne sont trop espacés en temps pour qu'elle puisse établir une routine, voir un repère de temps. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'on lui injecte un anesthésique pour l'empêcher de sortir son cri. Et parler est devenu dur.

Alors qu'elle s'apprête à s'endormir de nouveau, l'on vient finalement la détacher, voyant que son état général l'empêchera de toutes manières d'effectuer quelque tentative d'évasion; ou du moins c'est ce qu'ils croient. Dinah tombe à genoux et appuie ses mains sur le sol humide pour jouer encore son rôle de justicière affaiblie. On lui jette ensuite une assiette et de l'eau dans une bouteille en plastique fripée. Le plat, c'est du riz.
Empoisonné ?
Raille-t-elle intérieurement, en se disant que cette Cheshire qu'elle a déjà affronté doit être non loin de là. Rien d'autre que ses mains pour manger. Alors Dinah le fait, tandis qu'une de ces enflures entre quelques minutes plus tard, sans doute pour effectuer sûrement la nouvelle injection d'anesthésique. Mais il ne fait que s'incliner face à une ombre, et lui montrer la prisonnière. Lance lève un peu plus le nez, ne reconnaissant pas encore la personne qui se trouve en face d'elle. Talia Al Ghul ? Cheshire ? Ubu ? L'autre nana qui lui est tombé dessus dans la bouche de métro ?
"Qu-oi."
Lâche-t-elle en sentant sa gorge la tirer sous l'effort. Elle vient poser une de ses mains sur son visage encore boursoufflé.
"In ...terroga-oire ?"
Cette fois, elle sent que quelque chose choque contre le bas de sa nuque. Ses doigts viennent caresser la surface dure repérée. Merde. Ils lui ont mis un collier. Un putain de collier qui se resserre à chaque fois qu'elle inspire, tel un boa autour de sa proie. Elle rit tout en se glissant contre le mur.

"Il y a ... quand même ... des gens intelligents ... dans la Ligue."
Soupir. Parce que Canary souffle, se préparant à savoir ce que lui veut celle qu'elle reconnaît enfin comme la jeune fille de la bouche de métro. Est-ce que c'est elle qui a donné l'ordre de la mettre dans cet état ? Sûrement pas. Talia, ou quelqu'un ayant assez d'autorité dans les rangs pour se permettre ce genre ... d'amusement. En tout cas, elle ne porte pas cette fille dans son coeur, comme le reste de la Ligue des Ombres d'ailleurs. Leurs principes violents de purification du monde via la loi du plus fort contre le faible lui donne des boutons. Dinah lisse les cheveux blonds de sa perruque, pour les démêler, afin de faire croire qu'il s'agit bien de sa vraie chevelure. Il faut jouer la comédie. Jusqu'au bout.
"Batgirl est ... vivante. Et vous allez manger vos dents. Parce que ... je ne dirai rien."
Quoi qu'ils veulent, elle restera muette, ou préférera s'étrangler avec ce collier. Elle a déjà été victime de ce genre de tortures, humiliations. Subir et ne pas montrer que l'on leur cède, ne serait-ce qu'un regard traître. Ça les sauvera. Nightwing, Jason, Barbara, Zynda, Tim, Lou; Bruce. Ce sera ça, son point de repère dans le temps.

© 2981 12289 0


Dernière édition par Dinah Lance-Black Canary le Sam 7 Avr - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Plus dure est la chute (P.V Helena)   Sam 7 Avr - 19:31

Je t'aurais !
Bruce Wayne
••••

Deux jours après son combat contre les TYGER et Batman ainsi que certains choses déplaisantes. Khafaash était dans sa chambre, torse nu en train de méditer devant son katana. Sur son dos, on pouvait y voir des coups de fouet, des marques cicatrisées depuis quelque temps. Pour son incompétence, elle avait été puni comme il se le devait. Cependant, la jeune brune ne pouvait oublier cette nuit face au Batman, Talia, Ghost White et des membres de la Ligue. Le comportement de chacun l'avait un peu perturbé et cela l'avait rendu indécise sur son Maître et les autres. Est-ce que tout ça était bien ? Est-ce qu'on lui avait dit la vérité sur ses origines ? Car Batman semblait avoir été surpris et perplexe par rapport à Khafaash lors de l'apparition de Talia sur la scène de combat. Enfin, ça embrouillait un peu dans l'esprit de la jeune assassine. On ne lui avait plus accordé de mission ni rien d'autre, elle était conviée dans ses appartements jusqu'à nouvel ordre. On devait beaucoup lui en vouloir pour avoir échoué face au chevalier noir. Ceci dit, elle pensait beaucoup à ce qu'il lui avait dit sur ce toit, à ce qu'il lui avait promis si elle changeait de camps. Or, on ne lui avait jamais donné le choix dans le passé, elle était une arme, une arme... Non, car cet homme masqué lui avait montré qu'elle était humaine. Son costume du Batman était pendu à une armoire, le masque sur une table ainsi que les gadgets sur une autre. Justice et espoir dans les ténèbres, une lueur luttant dans l'obscurité pour le repousser vers le néant afin d'apporter la paix. Elle se sentait incapable de représenter cela après ses actes.

Les yeux fermés durant sa méditation, elle était concentrée sur l'harmonie de son corps et ses chakras. Soudain, quelqu'un tape à sa porte. La jeune brune ouvre les yeux lentement et se lève en entendant la porte s'ouvrir. C'était Mara, la fille de White Ghost qui semblait apprécier la vue d'une Khafaash quasiment nue, elle ne portait qu'un short moulant. Le regard froid de Khafaash exprimait l'envie de ne pas la voir ni même qu'elle vienne la taquiner ni chercher à la tripoter, mais apparemment, elle était venue pour autre chose. Mara Al Ghul lui donne alors une lettre, une mission pour Khafaash, la fille du Ghost joue la messagère en lui expliquant qu'on lui laissait une dernière chance de se racheter. Suite à cela, elle part de la chambre de la brune. Sa mission était de livrer Black Canary au TYGER ou à une autre personne, tout dépendra qui y répondra en premier. Un soupir, il était vrai qu'il y avait encore cette histoire avec la justicière dont Khafaash n'avait guère apprécié le traitement qu'on lui avait accordé. Personne n'était censé lui faire du mal, on le lui avait assuré cela, du coup, ça voulait dire qu'on lui avait menti. Est-ce qu'on lui a menti sur d'autres points ? Comme par exemple, ses parents ? Mentir, n'était pas une bonne chose, c'est ainsi qu'on perd la confiance des autres et qu'on remet en doute certains points. Mettant son costume du Batman sauf son masque, elle se dirige vers les cellules du quartier général, autant aller s'occuper de Black Canary et l'aider psychologiquement si possible.

Apparemment, quelqu'un semblait s'être occupé d'elle avant son arrivée, mais rien qu'en la regardant, elle était vraiment très triste. Pendant quelques instants, Khafaash ne faisait que la regarder, la trouvant pathétique et faible, mais ce n'était pas de sa faute. Talia ou Ra's avait ordonné cela pour l'affaiblir afin qu'elle ne puisse pas tenter de s'échapper ou se défendre. Un assassin vient à côté de la brune et lui donne un collier comme prévu, il avait été fini d'être créé et il était opérationnel selon ses dires. Le garde entre dans la cellule de la blonde et lui jette son repas comme si c'était une vulgaire chienne. Cela enragée la brune et se met à pénétrer dans la cellule quelques minutes après en ne la quittant pas du regard. Le garde s'agenouille devant elle, mais Khafaash le regarde. « Laisse-nous, seules. » D'un geste de la tête, il part, les laissant seules. La brune dépose son masque sur une chaise et va se mettre devant la blonde avant de s'agenouiller devant elle afin de lui toucher le visage. Si triste, elle avait tant enduré et mentalement, elle restait forte. Black Canary n'avait pas perdu espoir et Khafaash avait du respect pour cette force. La blondie avait du mal à parler, la brunette ne lui répond pas, la laissant parler seule tout en mettant un collier autour de sa gorge. La voir ainsi, la rendait malheureuse. Même dans un tel état, BC s'amusait à la provoquer, mais ça ne l'atteignait pas. Elle la voit reculer, se recoiffer, elle a beau être forte, mais chercher à lui cacher sa faiblesse n'était pas son fort dans un tel état physique. Batgirl est vivante et la Ligue va prendre cher dès que Batman et les autres vont les retrouver. Elle ne dira rien, elle pense que Khafaash vient l'interroger. Un soupir sort de la bouche de la brune.

« Ne crains rien, je ne te ferai pas de mal. La violence gratuite n'est pas dans mes principes et je ne suis pas ici pour obtenir des informations sur tes amis...Je suis désolée qu'ils t'ont fait ça...on m'avait assuré qu'on ne te ferait rien sans mon accord. Batman est au courant que tu es notre prisonnière, je pense qu'il doit te chercher. » Elle sort une mouchoir et lui nettoie le visage avec un air différent de la dernière fois, perdue dans ses esrits et perturbée. « Cependant, j'ai une question...j'en ai plein, mais je n'ai pas envie de t'harceler avec tout ça...mais sans exagérer et avec honnêteté. Dis-moi tout ce que tu sais sur la Ligue et mes maîtres. S'il te plaît. »

Ce n'était pas habitué à voir un membre de la Ligue à demander à un justicier de Gotham ce genre de question. Or avec tout ce qui s'est passé, il y a quelques nuits avec le Batman et Talia l'avaient rendu douteuse. Elle n'aimait pas cette sensation qu'au final, on lui cachait quelque chose, il est vrai qu'elle ne sait jamais demander pourquoi elle pour vaincre le Batman ? Elle était une arme, donc une arme pour vaincre l'ennemi du chevalier noir. Mais la Ligue compose d'excellent élément comme Talia, Cheshire, Lady Shiva, Nyssa ou encore White Ghost pour s'en occuper et s'il devenait trop chiant, le Maître s'en serait occupé lui-même pour être tranquille. Mais non, aucun d'eux n'a jamais pu le vaincre et prendre Gotham. Ses yeux le quittaient pas Dinah Lance et ne montraient aucune intention hostile à son égard.

« J'ai besoin de savoir certaines choses, si tu as du mal ou si tu as besoin de boire, n'hésite pas à me le demander. Et évites de me mentir...Je ne suis pas là pour jouer ou autre. Je veux la vérité. »


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Plus dure est la chute (P.V Helena)   Sam 7 Avr - 22:42

Built to Kill. Ainsi, cette brune vient "en paix". Dinah a quand même des doutes, des doutes formés par les acolytes flamboyants de cette Ligue. Des traîtres à l'humain, pour certains lobotomisés par les principes que l'on leur a fait manger de force, ou bien de gré, en utilisant leur passé. Repoussant doucement la main de la jeune fille lorsque celle-ci essaie de nettoyer les traces laissées par la suie de la pièce ou bien les coups portés, Canary la regarde sans colère, mais avec une pitié avérée pour sa personne. À vrai dire, il est rare qu'un criminel ne lui inspire pas un peu de pitié dans le fond, car ils recherchent tous quelque chose. Un amour, un membre de famille, de la dignité; des choses qui se perdent et que l'on ne peut pas récupérer dans un hotel de police, ou bien aux objets trouvés.
"Ce que ... je sais ?"
Canary fronce les sourcils, peu engagée à révéler les faits concernant Damian Wayne. Ou bien avec quelle brio des femmes comme Talia n'ont fait que noyer un peu plus Bruce, au point que celui-ci ne soit plus qu'une façade servant à Batman. Elle déglutit difficilement, ce collier lui tord vraiment la gorge.
"Je pense surtout ... que tu veux savoir qui tu es. Qu'on ...ne t'as ... pas pris pour un pigeon .... chérie."

On passe tous par là, savoir de quoi l'on est vraiment fait. Est-ce que notre éducation et nos dogmes ont portée de valeurs nobles, est-ce que nous n'avons pas été floué en nous obligeant à nous mettre en tête qu'une poire est bien meilleure qu'une pomme.
"Ce qu'on sait tous. Qu'il ... ne veut pas ... faire de ce monde un havre ... de paix ... mais un énorme génocide."
Dinah tousse, mais trouve enfin un rythme régulier de respiration pour parler normalement, avec un ton posé, et apaisé.
"Et Talia ... hahaha ... je crois que tu es trop intelligente pour savoir que ce que tu sers n'a pas de principes valables. Que tu as de bonnes raisons de douter. Crois-tu que si Talia tenait vraiment à toi, à ta parole, elle aurait contrevenu à ces ordres que tu dis avoir donnés ?"
Cette fois, elle arque les sourcils, trouvant cette petite bien naïve. Un peu comme ce que la blonde fut, il y a longtemps en travaillant pour ces pourritures du gouvernement. D'ailleurs, ils veulent toujours sa tête, vu qu'elle détient de nouvelles informations concernant l'opération Gamorra.
"Cherche tes réponses au bon endroit. Car ce n'est pas moi qui les donnerai. Pas après ce que vous avez fait à Batgirl."
Angela avait enclenché à nouveau quelque chose en Black Canary. Quelque chose de sombre, mêlant colère et envie de tuer quand un proche est danger de mort. Ça se voit dans son regard. Un regard glacé et étouffant pour peu que l'on reste trop longtemps à le défier.

C'est d'ailleurs dans cette ambiance que Canary vient se pencher vers la brune, pour lui souffler cette dernière phrase en l'empoignant de manière assez ferme.
"Je vais être honnête : Allez. Vous. Faire. Foutre. Joyeusement. Par. Ra's. Dans votre joli repaire toi et les autres assassins. Et apprenez à être plus persuasifs. Le jeu du bon et mauvais policier, c'est has been."
Comment pouvait-elle croire entièrement au bien fondé de ses paroles ? Quand bien même, on la tabassée, humiliée, on veut lui mettre les nerfs à vif, voir la faire crever dans le froid. L'assassin resté en cas de besoin vient la maîtriser violemment et la traîner loin de la petite brune, que Dinah ne cesse de regarder d'un air provocant, mais aussi empli de fierté. Elle ne cédera pas. Ils pourraient même lui envoyer une gosse de six ans dans les pieds, dans son état la justicière restera ferme. Jusqu'au bout.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Plus dure est la chute (P.V Helena)   Dim 8 Avr - 14:15

Têtue comme une mule
Dinah Lance
••••

Seule dans la cellule avec Dinah, Khafaash voyait à présent l'oeuvre de la torture que la blonde avait subie à cause de Talia. La justicière ne méritait pas un tel traitement ni même d'être vu comme une bête. Khafaash avait beau être violente, sans pitié et dangereuse, mais elle l'était uniquement sur un champ de bataille et ne cautionnait pas la violence gratuite. Affaiblir un adversaire sans qu'il puisse se défendre, quel est le but ? Où en est la fierté ? Comment prendre un tel plaisir sans un combat équitable ? Franchement, la brune était bien déçue de celle qui était sa mère adoptive. On lui avait menti sur l'état de Black Canary et de plus, elle avait la sensation qu'on lui mentait aussi sur d'autre chose. Son masque sur une chaise, l'assassin était en face de la blonde et voulait se montrer correct à son égard. Khafaash voulait des réponses à propos de la Ligue des Assassins et de ses maîtres, elle n'en voulait pas tout de suite à propos de Batman qui l'intriguait. Or, Dinah semblait rien savoir, provocatrice et repoussant la pitié de la brune. Elle ne lui accordait aucune confiance et cela était tout à fait normal avec ce qu'on lui avait fait subir pendant des jours. La brune avait posé ses questions et maintenant, elle voulait connaître la réponse. Du coup, elle restait silencieuse et attentive à ce qu'elle pouvait dire.

Elle avait raison, Khafaash voulait savoir au fond d'elle, qui elle état vraiment et savoir si on ne lui avait pas pris pour un pigeon. Avec la phrase de White Ghost à Batman sur le toit et l'attitude du chevalier noir, la brune avait des doutes. Ceci dit, elle ne disait rien, elle la laissait parler même si cette dernière semblait avoir un peu de mal pour s'exprimer à cause de la douleur, manque d'une bonne nutrition et le collier. En temps normal, elle lui aurait retirer ce collier, mais il lui prive de son fameux cri et vu son regard, la brune préférait ne pas prendre de risque inutile et pouvoir parler tranquillement. Un regard de pitié envers Dinah se dessine sur le visage de Khafaash, cette dernière était vraiment dans un état plutôt pitoyable et pourtant, elle avait toujours confiance en elle et forte. Il semblerait que la blonde puisse connaître le véritable objectif de la Ligue, là où la brune n'en savait rien. Pas d'havre de paix, mais un génocide. Il est vrai qu'avec les belles paroles de Talia et de Ra's, la jeune fille n'avait pas tilté au début de sa vie, naïve, mais pas totalement. Avec ses missions, les morts derrière elle, la brune avait un peu compris que toute cette violence ne pouvait engendrer que la violence. Or, par respect, elle n'avait pas accepté cette réalité, elle l'avait nié au plus profond de son être. Elle parlait de Talia, de valeurs pas valable et de plus, son attachement pour elle et cette fameuse question qui faisait douter Khafaash. La blonde semblait prendre un peu de temps pour reposer un peu sa gorge. Khafaash baisse légèrement les yeux et soupire.

« J'ai été si naïve...ou plutôt, je cherchais à nier la vérité. »

Dinah reprend aussitôt la parole en disant qu'elle devrait chercher au bon endroit, car ce n'est pas elle qui lui donnera des réponses surtout pas après avoir fait du mal à Batgirl. La blonde ne devait pas tout connaître de toute façon, mais le début de sa réponse était intéressant. Un petit tour à Nanda Parbat ne devrait pas faire de mal pour trouver des réponses. Peut-être qu'après cette mission, la brune partira quelque temps là-bas pour obtenir des réponses sans prévenir Talia et Ra's, au risque qui lui cache des choses. Pensive, elle n'avait guère remarqué le regard de Black Canary ni même qu'elle semblait se rapprocher d'elle. La blonde la chope fermement par le col, ce qui surprit la jeune fille qui n'a pas réagi. En temps normal, elle l'aurait repoussé violemment, mais là non, elle devait obtenir des réponses et sa loyauté envers Ra's et Talia semblaient floues ainsi que sa manière de faire les choses. En l'écoutant, elle ne semblait plus trop vouloir parler ou être utile. Ceci dit, elle n'avait pas compris que Khafaash ne cherchait pas à être persuasif ni jouer le rôle du bon ou mauvais flic. L'un des gardes vient maîtriser violemment Dinah et l'emmener loin de la brune. Or, la jeune fille avait l'impression qu'on ne l'écoutait plus ni même lui éprouvait du respect. Se levant, elle vient derrière le garde qui semble maltraiter la blondie et la brunette brise la nuque du ninja avant de l'envoyer valser dans un coin de la cellule. Elle s'accroupit vers Dinah pour être à sa taille.

« Je ne joue à aucun jeu, je suis honnête avec toi en disant que je ne te veux aucun mal. Ce gardien m'a désobéit et il en a payé le prix. Merci pour tes réponses, après ma mission te concernant, je partirai pour Nanda Parbat pour obtenir des réponses. Tu es forte et courageuse, je te respecte pour cela. Moi, je suis faible et utile à être qu'une arme. » Dit-elle en serrant les poings. « Cependant, j'ai combattu le Batman, il y a 3 jours et cet homme m'a prouvé que je n'étais pas une arme, mais humaine, que j'étais capable de ressentir des émotions que la Ligue dirait que c'est réservé aux faibles. Ce Batman...il m'intrigue...il...me dérange et me perturbe comme si le son de sa voix résonne en moi à chaque fois qu'il parle. » Elle lève les yeux vers Dinah. « Qui est le Batman ? Je ne parle pas de connaître son identité, mais de l'homme. Il a voulu m'aider et j'ai failli accepter si Talia et White Ghost ne seraient pas intervenu. Tu as dis que Talia...ne tenait pas réellement à moi...et qu'elle ne souhaite pas réellement un havre de paix. Le symbole de Batman signifie une lueur d'espoir dans les ténèbres, une vengeance, un courage, une lumière parmi les ténèbres de ce monde. » Elle lui montre le symbole de Batman sur son costume, de couleur rouge. « Pourquoi Talia m'a offert ce costume en disant que je serais la nouvelle Batman ? Que j'étais digne de le porter ? »

Khafaash avait beaucoup de choses à dire, mais elle ne sait pas si Dinah allait lui répondre sincèrement ou elle allait jouer encore sur la carte de la provocation. La jeune fille voulait obtenir des réponses, faire partir ses doutes de son esprit et y voir plus clairement afin d'avoir son propos avis sur tout cela. Cependant, elle avait l'impression que cela n'allait pas bien se terminer et que son avenir allait être sombre et difficile à cerner. Or, cette blonde savait sans doute des choses, elle était intelligente et combattait la Ligue depuis très longtemps. Que ce soit Batman, Batgirl, Black Canary ou encore, Nightwing, ils devaient savoir des choses que Khafaash ne devait savoir à propos de la Ligue ni sur leur véritable intention. D'un air sérieux et d'un regard demandant des réponses, Khafaash insistait avec son regard envers Dinah, elle ne lui avait pas levé la main sur la blonde et elle devait lui être reconnaissante pour obtenir de la bonté. Personne ne semblait être dans le couloir ni en train d'entendre, peut-être qu'elle se trompait, mais ce n'était pas très grave. La brune pose ses mains sur les épaules de la blonde et la fixe du regard.

« S'il te plaît...C'est très important pour moi. Je dois voir clair et laver mon esprit de doutes et d'incertitude. Pour ton amie, Batgirl, elle est en vie et va bien, je me suis informé pour toi. Je suis désolée du mal que je lui ai fais, j'étais aveuglé par ma fierté. Si les réponses que j'obtiens, peuvent m'aider à changer alors...réponds à mes questions. Aucunes d'elles ne servent à la Ligue et ça, tu l'as remarqué, Black Canary. »


••••

by Wiise

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Plus dure est la chute (P.V Helena)   Dim 8 Avr - 18:20

Built to Kill. Lorsque le garde meurt, lorsque celui-ci tombe non loin de ses cuisses dans un fracas de chair molle et de pierre humide, Dinah reste interdite. Le bruit du craquement de nuque est devenu une habitude. Les assassins ont le chic pour utiliser cette technique dite de "mort subite", des fois pour simplement vous montrer à quel point vous êtes mortel et fragile. Mais cela ne fait en rien peur à Canary qui dans un coin de sa tête, a pitié de cet homme mort; mais aussi un peu de soulagement, en sachant que ce soir, il ne pourra pas se remettre à la tabasser.
La blonde pose ses poignets sur ses genoux repliés, non sans jeter un regard on ne peut plus empli d'étonnement envers cette petite brune. Est-ce qu'elle est vraiment sérieuse. De toutes manières, ce genre d'informations, qu'est-ce que ça peut coûter, à part se recevoir des coups en représailles. Mais le fait que cette fille, quel que soit son nom, se dénigre, emplit Dinah d'une immense tristesse.
"Tu n'es pas une arme. Parce que tu peux faire tes choix. Être ton propre maître. Voir construire quelque chose de durable et .... utile avec des gens qui ne cherchent pas à te changer, ou même à t'écraser après avoir utilisé tes compétences."

Sa tête se baisse lentement. Car combien de jeunes vivent cela en cours, de la part de leurs camarades; se faire écraser, se faire briser alors qu'ils essaient de faire éclater la vérité, rien que la vérité. Cette vérité demandée par les juges en robe noire, ou bien en costume de professeur. On apprend dès cet instant ô combien la majorité entrée dans le moule, les hypocrisies priment sur l'honnêteté. Jusqu'à ce que vous puissiez trouver une personne comme vous, puis une autre, et encore une autre. Et alors, on peut se permettre de retrouver un peu de sens à la vie, à nos combats. C'est ce qu'elle a pensé quand Batman s'est dévoilé. Maintenant, elle ne sait plus. Quand la jeune assassin l'évoque, Dinah retient ses larmes en se faisant violence.
"Batman c'est ... c'est quelqu'un. Comme toi, comme moi. Il a subi, il a résisté, il combat. Mais il ne tue pas son prochain volontairement. Tuer c'est ..."
Dinah regarde ses mains et pense aux gens qui ont pu mourir pour les secrets du gouvernement, lors de ses missions. Elle revoir ces têtes tomber, alors qu'elle faisait en sorte de seulement les maîtriser au départ. Mais rapidement, on sombre. On mange la poudre des balles, et on tue.
"Il a sans doute raison. Peut-être que tu n'es pas complètement noyée. Si lui le croit, je suis prête à te croire. En partie."
Son coeur se serre et ses mains se joignent, fermement. Au point que le sang rougisse sa peau blafarde. Elle repense à Bruce, à ce qu'elle voudrait lui dire, mais n'a jamais pu expliciter. Qu'il compte autant pour elle que pour ce désir de voir la justice triompher. De voir des "gosses" écrasés se relever fièrement parce qu'on leur a laissé un peu d'espace et un droit de parole.
"Ne remets pas en cause ce que tu penses être au fond de ton coeur, parce que l'on t'a dit que ça ne convenait pas. L'objectivité ne se lit pas forcément dans les yeux de ceux que l'on croit dur comme fer."

Soudain, on commence à arriver vers les cellules en nommant un certain Khafaash. Dinah fait immédiatement le lien avec son interlocutrice et regarde un instant le corps du ninja mort. Puis la dénommée Khafaash; droit dans les yeux.
"Frappes moi. Sur le champ."
Canary crache à terre et se relève lentement, ignorant la surprise qui doit sûrement tirer les traits de l'assassin.
"Si tu ne le fais pas, c'est toi qu'on va punir salement. Alors frappes."
Voyant son manque de réaction, Dinah se jette sur elle, la rage dans l'oeil, la bouche tordue par cette pression face au problème imminent.
"Frappes et dis que c'est moi qui ai tué cette enflure, quand il m'a détaché. Tu veux aller à Nanda Parbat, oui ou merde ... ?"
Le sens du sacrifice. Qu'on le considère comme sacrifice ou non, en fonction de son niveau d'hypocrisie. Donner de ses muscles, de son énergie ou son argent; entendre finalement les gens dire que "vous êtes au même niveau qu'eux". Si cette gosse veut entendre autre chose, il vaut mieux qu'elle écoute ce qu'elle lui dit. Même si dans le fond la justicière cache son envie de la cogner.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Plus dure est la chute (P.V Helena)   Mer 11 Avr - 15:32

Le rendez-vous
Dinah Lance
••••

Un réel moment en tête à tête avec Dinah, le gardien est mort de la main de la brune. Ce dernier avait désobéi et du coup, il en avait payé le prix de par sa vie. Khafaash avait tellement de questions à lui poser, des choses à lui demander et à comprendre certaines choses grâce aux réponses que lui donnera Black Canary. Si silencieuse habituellement et là, elle faisait que parler, cette ville l'avait changé ainsi que sa rencontre avec le Batman. Intriguée, perdue, pensive ou encore, perturbée, la jeune brune souhaitait mieux se connaître et connaître certains secrets de sa vie. Ghost White avait été un peu trop bavard, une phrase suffit pour semer le doute. Talia ne lui a pas accordé la demande qu'elle lui avait promise, un mensonge et peut-être qu'il y en avait d'autres. Est-ce que ses parents ont été vraiment tué dans un accident ? Après tout, la ligue avait l'habitude des assassinats et la jeune fille avait l'esprit lucide et connaissait bien ce milieu. Depuis un moment, elle avait des doutes sur la Ligue et leur intention, mais elle a toujours cherché à nier la vérité, car elle leur devait la vie. Talia est comme une mère pour elle, mais parfois, il fallait transgresser certaines choses pour se découvrir. Cependant, Khafaash parlait beaucoup, à voir si Dinah allait prendre en compte ses propos, ses questions et y répondre en toute honnêteté. La première chose parlait l'assassin était le fait qu'elle se dénigre en se disant être faible et une arme pour la Ligue. Tout en complimentant la blonde sur sa force et son courage.

Or, Dinah lui rappelle clairement que Khafaash n'est pas une arme, mais une humaine avec un libre arbitre, capable de prendre ses propres décisions et être son propre maître sans que personne n'ait à lui dire quoi faire de sa vie. Personne en ce monde n'a le droit de traiter quelqu'un comme un objet, une arme ou un esclave, tout ceci n'est plus sensé exister au XIe siècle et la brune devrait penser à elle-même pour une fois. Enfin tout ceci, c'était ce qu'avait compris la jeune assassin de la part de la blonde. La brunette devait aller construire son avenir utile et indépendant des gens qui cherchera à l'utiliser ou à la manipuler. Elle devrait vivre et être à côté de personne qui la traiterait comme leur égal, une amie, une fille, une amoureuse, en gros, comme un être humain. Ne disant rien et ne cherchant rien pour répliquer, les propos de Dinah la touchaient beaucoup. Elle n'avait pas tort, mais comment faire aussi ? Khafaash n'a jamais connu de vie en étant indépendante ou débrouillarde. Tout ce qu'elle savait faire, c'était de survivre et de combattre. La jeune fille ne voulait pas l'interrompre, elle avait assez parlé et autant laisser la parole à la justicière. Baissant les yeux, elle se sentait idiote et stupide de s'être laissé utilisé comme un outil depuis tout ce temps. Après tout, si on tenait à elle, on lui aurait appris des choses autres que le combat pour apprécier la vie comme il se doit. Bizarrement, elle remettait en question la Ligue, chose qu'elle n'a jamais auparavant.

Maintenant, Dinah allait parler du Batman comme l'avait souhaitée la jeune Khafaash. La brune allait être attentive et silencieuse, mais son esprit était divisé en deux et elle avait hâte d'aller à Nanda Parbat pour trouver des réponses. Levant ses yeux vers la blonde, elle parlait du Batman et la brune pouvait voir cette expression, elle semblait triste, ses yeux la trahissaient même si elle faisait de son mieux pour le cacher. Batman est quelqu'un comme eux, il se bat, il a souffert et il a résisté, or, il ne tuera pas son adversaire, chose que la brune savait déjà sur ce détail. Mais une chose surprit la brune, Black Canary croit que la Batman a essayé de l'aider et qu'elle ne s'est pas encore noyée dans les ténèbres, mais cela était qu'une croyance en partie tant qu'elle n'aura pas l'information de la bouche du Chevalier Noir. La blondie reprend avec la fait que Khafaash devrait ne pas remettre en cause en ce qu'elle est au fond de son coeur parce qu'on lui avait dit que ça ne convenait pas à une idéologie qu'on lui imposait depuis sa naissance. Des paroles bien sages venant d'une personne qui a été torturé pendant des jours, Khafaash l'admire et commence à bien l'aimer, voire beaucoup, elle aimerait bien lui ressembler. Un léger sourire et une caresse sur l'une des mains de la Canary.

« Tes mots m'ont beaucoup touchés...Je t'aime bien. Saches que ce que tu dis, ce n'était pas des paroles en l'air et j'en prendrai bien compte dans les jours à venir. Merci. »

Soudain, il y a eu des bruits dans les couloirs des cachots, on venait dans leur direction, car quelqu'un venait de prononcer le nom de Khafaash. Peut-être, il avait localisé les TYGER et qu'il était l'heure d'y aller, mais la brune ne réagit pas pour le moment. Sauf quand Dinah lui demande de la frapper. Ces paroles l'ont beaucoup surpris et n'arrivait pas à comprendre ce qu'elle cherchait à faire exactement sur le moment. « Quoi ? » seul ce mot ressortait de la bouche de la brune. La blonde se relevait lentement, sans doute à cause des blessures et manque de force, mais elle ne voulait pas que la jeune adolescente se fasse salement punir. Maintenant qu'elle y repense, si sa mère adoptive l'aimait vraiment, on ne l'aurait pas fouetter pour son erreur face à Batman. Un détail dont elle venait seulement de se rappeler. La blonde chope fermement la brune en lui disant de la frapper sinon elle pourra jamais aller à Nanda Parbat pour y découvrir la vérité. Cela l'embêtait de la frapper, mais il fallait le faire et avec réaliste. C'est alors à contre-coeur que Khafaash donne un violent coup de genou dans l'estomac de Dinah et une magnifique droite au moment que des membres de la Ligue arrive sur les lieux. La blonde était allongé au sol et pour finir, la brune lui donne un coup de pied dans le ventre. Onyx arrive derrière la brune et l'écarte de Black Canary.

« N'abuse pas, n'oublie pas qu'on doit la donner aux TYGER. N’abîme pas la marchandise. Et que s'est-il passé ? Pourquoi n'a-t-elle plus ses liens ? »

« Désolée, Onyx. Elle a tué un garde même si cette idiot l'a bien mérité pour lui avoir retiré ses liens sans ma permission, voulant s'amuser un peu avec elle. Bref, elle a été puni. Vous avez trouvé ses TYGER ? »

« Je vois, bref, sans importance donc. Pour eux, on les a repéré dans un immeuble abandonné à East End. Lave là et habille là, faut qu'elle soit un peu présentable. Magne-toi, tu pars d'ici 10 minutes. »

« Bien Onyx. »

Onyx était la seule qui semblait apprécier Khafaash, mais elle était du genre professionnel donc moins sympa qu'en temps libre. Ils partent en la laissant seule avec la blonde. Khafaash décide de remettre les liens de la blonde et de la mettre totalement nue. Des affaires semblables à d'ancienne tenue de Dinah en tant que Black Canary avait été déposé sur une table. Khafaash lave la blonde en se sentant un peu mal à l'aise, toucher et laver le corps d'une autre, c'était bien la première fois. Là, Khafaash pouvait voir à quel point la blonde était magnifique et belle malgré ses blessures. Suite à cela, elle l'habille en voyant qu'elle se laissait faire, de toute façon, elle n'avait pas le choix. L'adolescente lui adresse la parole profitant d'être seule. « Pardon pour cette humiliation...mais tu es toute propre et belle...je me ferai pardonner plus tard, je te le promets. » Dit-elle d'une voix triste. Quelques minutes plus tard, le duo part de Wonder City en ayant masqué les yeux de Dinah et ligoté aux mains pour éviter les mauvais gestes ainsi ayant laissé son collier autant du cou pour éviter qu'elle puisse utiliser son cri surpuissant.

*******

East End, bâtiment abandonné, 23h15.

Quelques minutes plus tard, costume du Batman et masque de mis pour ne pas être reconnu, la nouvelle Batman se trouvait en face d'une unité de TYGER en ayant Dinah en tant que prisonnière. Cependant, ses types étaient méfiants, après tout, Khafaash avait éliminé des collègues à eux, il y a quelque temps en aidant le Batman. Or, elle n'était pas là pour les tuer ni les affronter, au contraire, elle était là en tant qu'alliée en ayant un présent pour leur chef. Elle tient Dinah par une corde liée au lien autour de ses poignées, qui étaient bien serrées. Les regardant, elle prend la parole.

« Appelez votre boss, je viens en paix et j'ai un cadeau pour lui. J'ai Black Canary à lui livrer, j'ai compris qu'il en voulait à Batman, mais si on diminue ses alliés, il sera une proie facile et seule. Qu'en pensez-vous ? Est-il intéressé ? Et dites-lui que c'est de la part de la Ligue des Assassins, du Maitre Ra's Al Ghul. »

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 143
Date d'Inscription : 27/08/2017
Localisation : Gotham City

▲ Goth-Passeport ▲
♕ Votre Réputation à Gotham City :: ► Psychiatre à Arkham.
☠ Relations conflictuelles :: ► Le Batman
♣ Vos Alliés : : ► Nous verrons cela.
avatar
Hugo Strange
MessageSujet: Re: Plus dure est la chute (P.V Helena)   Ven 13 Avr - 9:48

23h17 : East End - Bâtiment abandonné.

Les gardes n'en revenaient pas. Et pour cause, une espèce de Batmanette version féminine venait à eux. Et avec une des alliées du Batman en prime. Le docteur Strange sera ravi. Isaac Wardrew, un des Tygers, se met alors à contacter le haut-commandement basé à nouveau à l'asile d'Arkham. Le mieux, c'était maintenant d'amener ce colis étrange et cette propriétaire à l'asile lui-même, pour que nous puissions prendre soin de cette dangereuse criminelle qui encombrait les rues de Gotham City. Le garde invita la jeune Batman à le suivre et à monter dans un camion avec la prisonnière. Le trajet ne serait pas trop long.

23h19 : Asile d'Arkham.

Encore une journée de routine pour moi, à écouter des patients d'Arkham inintéressants et ennuyeux durant toute une matinée des plus ... Longue. Endormis dans leurs routines, sinistres, suivant et prenant les médicaments et les traitements que je leur donnais, certains patients n'étaient clairement pas dans mon idée du palmarès de l'année. Même si l'asile d'Arkham était maintenant sous mon commandement, j'avais bataillé ferme pour que l'on me réserve certaines petites choses en terme de suivi des patients. Pour certains petits poissons, c'était banal, ennuyeux, inintéressant, sinistre. J'avais beau les écouter et leur apporter le soutien nécessaire mais ... Ce n'était pas suffisant. Ils étaient si ennuyeux, tellement coincés, tellement fous sans vraiment l'être avec leurs problèmes imbéciles, leurs rêves inavouables, leurs bestialités enfouies me révulsaient et pourtant, elles étaient propres à l'Homme en général. C'était déconcertant, ennuyeux. Mon dernier patient s'appelait Jimmy Cassidy, un ancien soldat noir-américain de l'armée, persuadé qu'il y'a une armée de Bat-men entrainés par l'armée dans les souterrains de Gotham City. Andouille, vraiment. Mais il était fou, et enfermé dans mon asile. Mes gardes TYGER sont de retour dans l'asile, ils protègent le lieu du mieux qu'ils peuvent et savent que je peux leur faire confiance. L'un d'eux, accompagné de deux autres gardes, se pointe dans mon bureau.

Tyger : << Docteur Strange ? Un 502 vient d'apparaitre. >>

Arkham. Un lieu des plus inhospitaliers, des plus maléfiques. Je n'étais pas fanatique de ce que fut cet institut en ruines qui fut géré par le docteur Jeremiah Arkham, puis par cette idiote de docteur Elkins que j'avais dégagé d'une main de maitre grâce à Quincy Sharp. Il y'avait eu néanmoins quelques cas intéressants de schizophrénie mais sans grand intérêt pour la Science lorsque j'avais commencé à officier dans cet asile il y'a cinq ans déjà. Je me demandais pourquoi ce fou de Jeremiah Arkham avait sombré dans la folie, mais au final, cela, je m'en foutais vraiment. Je prenais le combiné et j'appelais sans tarder les gardes dans les sections inférieures pour préparer ma venue. Je jette le café que j'avais fait quelques minutes plus tôt, avant d'avoir la certitude que le périmètre de sécurité soit bien en place.

<< Allons-y. >>

Je détestais cet endroit jadis. Selon les Gothamites, Arkham était une épine, un lieu maudit que personne ne désirait voir de près ou de loin, et depuis de nombreuses années, des gens ont milité pour sa fermeture et qu'on rase cet endroit. Je n'étais pas totalement contre cette idée, le lieu était lugubre, gothique, et l'atmosphère dérangeante. Il y'avait tellement mieux à offrir à tous ces gens malades. Un lieu plus ouvert, et plus libre. Miteux, délabré, abject, et puant. L'asile d'Arkham répondait jadis à ces terribles adjectifs, mais grâce à mon emprise nouvelle, je pouvais apporter les éléments les plus importants pour améliorer le sort de ces pauvres détenus. Les consignes de sécurité se sont clairement améliorées et j'étais particulièrement fier de pouvoir appeler ce taudis une prison convenable pour le moment. Les gardes ne se moquaient plus de leur devoir, ils étaient maintenant, et pour la plupart, sous l'effet d'une petite drogue personnelle qui agit sur les circuits nerveux. Un composé de ma fabrication, et un excellent effet pour ce qui était de la manipulation mentale. J'en étais fier, mais il n'y avait pas que cela. L’ascenseur que nous prenons nous emmène au niveau du rez-de chaussée des soins intensifs. Bien. Je passe en revue les troupes présentes pour accueillir le camion et le fameux colis.

<< Messieurs, vous renforcerez les effectifs après demain soir. >>

23h29 : Entrée de l'asile.

Disais-je tandis que j'attendais que le camion arrive à l'asile, avec le précieux chargement, aucun des hommes ne broncha. Il me fallait quelques moments pour me retrouver dans cet endroit. Je n'y suis jamais vraiment allé pour le plaisir, qui voudrait venir ici pour le plaisir après tout ? Cet endroit était détestable, mais la simple idée que l'endroit était à moi me confortait et rendait la chose plus joyeuse en vérité. Je me dirige dans un local où les docteurs, et le personnel médical en plus des gens qui s'occupent du ménage et des literies se regroupent pour les ordres. Je dépose mes effets personnels, clés, objets en argent et je prend un crayon de papier et du papier pour mes notes. La prudence était de mise, ce n'était pas une petite frappe qu'on nous amenait, un 502, c'était une livraison d'un justicier ou d'une justicière et cela pouvait m'être très intéressant. Je me dirige alors vers l'entrée de l'asile, devant les hautes portes d'Arkham. Mes gardes aux uniformes noirs et aux bérets préparent le petit cérémonial pour accueillir de la meilleure des manière un dangereux terroriste.

<< Le camion approche. Messieurs, soyez prêts. >>

Un petit sourire narquois sur mon visage. Maintenant, nous allions enfin pouvoir passer à quelque chose de plus intéressant. Le camion s'arrête, et la porte arrière s'ouvre. Une espèce de Batman au féminin et la dénommée Black Canary s'avancent vers nous. J'eus un sourire des plus déplaisants en pensant à ce qui allait se passer.

<< Bienvenue à l'asile d'Arkham. Un établissement de soins pour des personnes en quête d'aide psychologique. >>


Had you ever considered that all this is your fault ?
Your presence creates these animals ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Plus dure est la chute (P.V Helena)   Ven 13 Avr - 20:05

Built to Kill. J'ai la corde au cou. Il n'y a pas mieux pour illustrer ce qu'il se passe avec ces foutus Tyger. J'ai encore des restes de mon propre sang sur les lèvres et leurs coins, souvenir de ce que m'a asséné Khafaash pour plus de "réalisme". Je n'ai pas espéré qu'elle y aille de main morte, mais nom de dieu c'était quand même violent. Presque aussi violent que Shiva. Tout le long de leurs foutus arrangements, je reste silencieuse, observant simplement les bâtiments avec attention pour vider mon esprit, penser à autre chose. Et surtout me donner la chance d'activer par intermittences mon signal de détresse, caché entre une de mes dents de sagesse.

J'espère que vous l'entendrez, Babs, Dick, Tim, Nightlaw, Batwing, Lou ... Bruce. Je ne sais pas combien de temps j'ai passé sous terre, et combien de temps encore je passerai dans cet autre enfer. Mais vous aurez un tracé, vous saurez. Faites juste attention à vous. Je me sens déjà assez mal de m'être fait saucer par la Ligue, et martyrisée par ces enflures sur bien des parties de mon corps, alors n'allez pas vous faire tuer, ou que sais-je .... J'ai tenu en gardant espoir, en espérant revoir Barbara s'époumoner contre le monde mais faire preuve de rationalité, de voir Tim sourire un peu quand je le rassure sur ce qu'il est, malgré les épreuves qu'il a enduré, de taquiner Batwing sur son costume en le comparant à un héros de comics ayant la même, mais en rouge et jaune; d'entendre Lou éclater de rire à côté de moi en regardant les enregistrements vidéos du bar; ou même, en me rappelant de ce moment, sur ce toit, en espérant plus, mais en me l'interdisant, la gorge serrée.

Non, je ne vais pas pleurer. Ça va faire plaisir à mon futur bourreau. 'Faut que je sois forte, comme toujours. Je vais m'en sortir. Comme cette fois au Yemen, ou l'autre en Syrie. Je ne dois pas les laisser percevoir la moindre faiblesse. 'Faut que je rappelle ce robot que je déteste. Ça me dégoute. Je me dégoute. Maintenant, il faut sortir de la camionnette. Et les regarder droit dans les yeux.


La porte s'ouvre, et Dinah sort. Elle sort tirée par Khafaash non sans tirer sur la corde avec une certaine dose de puissance lui restant pour "jouer" elle aussi son rôle. Et montrer qu'elle n'est pas prête de se rendre. Même en voyant Strange, l'ancienne agent ne bronche pas, ses yeux ne semblent pas montrer du défi ou même de l'angoisse, bien que son coeur batte fort.
Je sais que tu vas prendre ton pied, Strange. Pas la peine de prendre cet air. Parce que sérieux, même un pervers se casserait en te voyant. Tu dois quand même gagner ton pain, rappelles-toi.
La blonde ne cesse de le fixer, pensant sans cesse à ce qu'il faut faire. Se montrer condescendante et insoumise. À petites doses.
"On voit où tout l'argent du contribuable est parti. Et ça se dit bon pour la planète."
Un coup de crosse vient se jeter sur sa cuisse. Dinah serre les dents et gronde de douleur, sans cesser de fixer Strange. Il faut qu'elle tienne. Mais elle va tenir combien de temps. Elle est à Arkham. Entre les mains de Strange. Autant dire que les chances de survie vont vite se diviser. Inspire. Sois de nouveau cette foutue femme à qui on a déjà arraché les ongles. Ils vont venir. C'est sûr.

© 2981 12289 0

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Plus dure est la chute (P.V Helena)   Sam 14 Avr - 13:44

Direction la maison mère !
Dinah & Strange
••••

La dernière ligne droite avant de pouvoir découvrir la vérité et de savoir si elle va changer de camps ou plutôt ce qu'elle allait faire après cela. La jeune brune s'était rendu dans un bâtiment abandonné à East End afin de retrouver une équipe de TYGER. Sa mission était de livrer Dinah Lance alias Black Canary au chef de cette milice et de disparaître sans trop poser de questions. Ce qu'il ferait de la blonde, ça n'intéressait pas la Ligue, le plus important, c'était pour eux, de brouiller les pistes sur l'emplacement de la Canary. Or, Khafaash semblait ne pas être ravi de la situation, mais elle devait faire avec afin de pouvoir disparaître de Gotham pendant un temps. Elle avait Batman et Batgirl sur le dos, mais ça ne serait pas les derniers si elle continue à rester et à ne rien faire par rapport à sa personne. On lui avait menti pour le cas de Dinah, lui avaient-ils menti pour autre chose ? Sa conversation avec Dinah lui avait ouvert les yeux sur certains points et permit d'avoir le doute sur d'autres. Franchement, depuis son arrivée à Gotham, la jeune assassin était perdue et perturbée par pas mal de chose qui semblait venir de nulle part. Or, elle n'était pas du genre à ne pas prendre en compte ce qu'on lui disait et là, elle niait l'obéissance et la loyauté envers ses maîtres afin de retourner à Nanda Parbat pour y découvrir ses origines. Mais pour le moment, elle devait se concentrer sur sa mission et y penser après que ce soit fini.

Placer dans un camion, il semblerait que le chef n'était pas dans ce lieu abandonné, après tout, ça semblait logique. Par contre, Khafaash ne savait pas où ils se dirigeaient, mais elle espérait que ce lieu serait facile à reconnaître pour plus tard. Dinah semblait calme dans le véhicule ainsi que les mercenaires, tout le monde semblait concentrer et sur leur garde. Sous son costume du Batman, la jeune fille observait discrètement Black Canary et sentait qu'elle faisait une erreur en la livrant. Cependant, elle n'avait pas d'autre choix si elle voulait se rendre à Nanda Parbat, elle s'était déjà sacrifié pour la brune et à présent, elle le faisait aussi ici. Il aurait fallu que la blondie lui dise de fuir avec elle, la brune l'aurait fait en tuant les soldats avec une certaine aisance, mais Dinah ne disait rien. Après quelques minutes de déplacement que ce soit dans Gotham ou ses périphéries, le véhicule s'arrête, des bruits de grille se font entendre, un portail ? La jeune brune restait calme et sereine, rien ne pouvait lui arriver, il suffirait de bluffer en disant que Ra's Al Ghul avait envoyé des espions les suivre et qu'en cas de trahison, ils se déchaîneront sur eux. Or, Khafaash n'allait pas perdre son temps avec eux, elle leur livre Dinah et elle repart aussitôt. Sortant du camion avec les autres, elle faisait avancer la justicière afin de se rapprocher de Strange. Comme l'avait stipulé Cheshire, Strange est bel et bien le chef des TYGER, l'information venait d'être confirmé, mais Ra's ne le saura jamais.

Air neutre, semblable avec celui du Batman, Khafaash restait en arrière et écoutait l'homme parlé avant que Dinah prenne la parole. Toujours si provocatrice, cette femme n'a vraiment pas froid aux yeux et c'était admirable. Or, il y a toujours moment où il fallait se taire et rester à sa place surtout telles circonstances. Il n'y a qu'à voir Strange qui ne semble pas être quelqu'un de commode ni de bien sympathique sous ses airs de psychologue. Rien qu'en voyant ce sourire, Khafaash savait que Dinah allait souffrir durant son séjour, mais la brune ne pouvait rien faire, car elle avait plus important ailleurs. Et à force de trop parler, les conséquences arrivent rapidement. Insoumise et forte, deux mots qui ressemblent bien à Black Canary, mais les TYGER s'en moquent de ces qualités qui sont pour eux des défauts pour une prisonnière. Elle soupire et s'avance pour se mettre à côté de la blonde. Elle refile la corde à l'un des gardes avant de regarder Strange.

« Black Canary est tout à vous, ce que vous en faites, ce qui lui arrive, importe peu à la Ligue tant que le Batman ne la récupère pas. Et pour ce qui est arrivé sur le toit de l'hôtel Aventine, la Ligue ne souhaitait pas que le Batman soit capturer trop rapidement. Il est préférable de lui priver de tous ses alliés y compris James Gordon pour l'affaiblir. Black Canary est un présent pour oublier l'affront qu'on vous a fait cette nuit-là. » Elle regarde Dinah. « Black Canary, cette combativité disparaîtra rapidement, ce n'est que le début. » Elle finir par tourner son regard vers Strange. « Sur ce, je dois retourner auprès de Ra's Al Ghul pour lui transmettre mon rapport. Je n'ai nulle besoin de vous pour me raccompagner. À une prochaine fois, peut-être. »

Ainsi, Khafaash disparaît en laissant Dinah aux mains d'Hugo Strange et de ses hommes. Elle ne savait pas ce qui allait lui arriver, mais pour le moment, elle avait d'autres priorités. Une heure plus tard, dans Gotham, Huntress combat des criminels dans son coin, elle semble s'en occuper parfaitement. Après qu'elle les a neutralisé et laisser le GCPD les capturer, elle part sur un toit. Huntress semble être tranquille et attend des nouvelles de quelqu'un, sans doute de Batgirl. Elles doivent être à sa recherche, mais leur piste ne semble les mener à rien. Sortant de l'ombre, Khafaash affronte Huntress et la neutralise rapidement, la bloquant contre un mur après l'avoir désarmé de son arbalète. Les yeux rouges du masque de Khafaash rendent la femme douteuse et en colère à la fois. La main de l'assassin sur la gorge de la justicière comme si elle serait prête à le lui briser en cas de mauvais mouvement.

« Dinah Lance, votre Black Canary se trouve à Arkham Asylum. Transmet cela à tes alliés si tu veux la retrouver vivante. » Suite à cela, Khafaash assomme Huntress avant de partir en direction d'un port. Quelques heures plus tard, Khafaash disparaît à nouveau, mais cette fois-ci, de Gotham et même des Etats-Unis.


••••

by Wiise


Hrp :

Ce fut ma conclusion, apparemment, vous avez prévu un autre rp ensemble sur un autre topic et j'ai hâte de vous lire ! Après tout, Khafaash n'est pas là pour parler, mais pour livrer. Merci de ton intervention Strange, j'aime ta façon d'écrire et d'interpréter ton personnage ! De même pour toi, Dinah ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Plus dure est la chute (P.V Helena)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Plus dure est la chute (P.V Helena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ENID BLYTON SERAIT-ELLE UNE DROGUE DURE?
» [INFO] Coque plastique dure soft touch
» Info INP - Nouvelle procédure d'admission
» [Del Toro, Guillermo et Hogan, Chuck] La chute
» chute d'eau dans du lait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Profondeurs de Gotham :: Wonder City-