Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Road To Redemption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Road To Redemption   Mar 2 Jan - 2:20




Ce monde.

Tant de monde.

Je ne m’attendais pas à cela lorsqu’il m’a dit de venir le rejoindre. Je n'aurais peut-être pas accepter… Tant de bruits… Des chuchotements. Des conversations. Des rires. Des cris. On se croirait à la station.

RB – Al? C’est toi? Viens nous rejoindre mon poto!

L'appel me fait presque sursauter. Je me retourne et tombe sur le Détective Reginald Barkley, accompagné de deux autres personnes qui semblent être son coéquipier et un nouveau détective arrivé de Boston. Je me rapproche du groupe et tente de leur sourire, mais la panique montante rend cela difficile. Flowerfell aurait-il prévu cela? Est-ce lui qui a prévenu mes collègues pour leur dire de venir?

Non… Il n’y aucune raison… Demander de l’assistance à un journaliste pour tenter de compléter les informations que j’ai obtenu grâce à mon travail n’a rien d’illégal… Je ne fais rien de mal en demandant de l’aide… Je ne fais rien de mal en demandant de l'aide à quelqu'un qui a des relations avec la mafia... Avec les Vargas... Je ne fais rien de mal...

RB – Ben Alors Al? Tu t’assoies?

Sa deuxième interpellation me fait à nouveau sortir de ma rêverie.

AR – Pour la énième fois, mon nom est Alaric… J’apprécierais que tu prennes la peine de le prononcer jusqu’au bout… puisque des gens se sont pris la peine de m'appeler ainsi.

C'était faux... Mais j'avais choisis ce prénom et je l'aimais bien... Prononcé en entier...

RB - ...

Peut-être avais-je été trop froid… Je sentais comme une tension prendre place au côté du silence qui avait suivi ma complainte.

AR – [Soupir] Je suis pressé…

Cela semble si simple de s’excuser… pourquoi cela m'est-il donc si difficile?

Alors que je me préparais à contempler ma propre incapacité à communiquer avec autrui, j'ai comme le pré-sentiment que quelqu’un m’observe. Je décide d’ignorer la sensation inconfortable que cela me procure et me dirige donc vers une des serveuses du diner.

AR – Excusez-moi?  Une table pour deux s’il vous plait.

La jeune femme me sourit en hochant la tête et me dirige vers la seule table encore vide située dans un coin du restaurant.

Après l’avoir remercié et m’être installé dans une des chaises donnant vue sur la porte ainsi que sur la plus grande partie de l’établissement, je recommence à sentir que quelqu’un m’observe. En relevant la tête, je me rends compte qu’il s’agissait de mes collègues qui semblent soudainement être particulièrement intéressés dans leurs plats.

Je respire un grand coup et tente de me préparer à la rencontre avec ce jeune journaliste que j’avais contacter plus tôt dans la semaine.

Cela n’avait pas été particulièrement compliqué de trouver ses informations puisqu’il venait assez souvent fouiner autour du GCPD.

J’espérais seulement qu’il soit parvenu à obtenir quelques informations sur le docteur Theresa Borrow quant à sa location ou à ce qu’elle a pu faire durant ces trois dernières années. Même des informations sur son collègue docteur Phil Anadorr pourraient m’être d’une grande utilité.

Cette soirée allait peut-être enfin marquer la fin de cette ère qui a durée toute ma vie et qui ne peut se terminer qu'avec la mort de ce docteur, qu'avec la mort de Theresa Borrow.



Revenir en haut Aller en bas
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 39
Date d'Inscription : 02/05/2016
Localisation : Partout où les ombres cachent la vérité

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Journaliste déterminé et parfois un peu trop curieux
♠ Relations conflictuelles :: ►Ceux qui se cache dans l'ombre
♣ Vos Alliés : : ►Gotham City Herald et les mafia liés à la famille Vargas
avatar
Hector Flowerfell
MessageSujet: Re: Road To Redemption   Ven 12 Jan - 7:35



"Tu as merdé, complètement. Je t'avais dis qu'il ne faut pas jouer au héros mais c'était plus fort que toi, pas vrai?"

Ce scientifique... Il a toujours cette délicatesse pour commencer les conversations... Quand il m'a contacté pour faire un bout de chemin avec moi alors que je me rend à mon rendez vous au Pauli's Diner afin qu'il me parle du résultat de mon infraction informatique chez les industries de Daggett, je m'attendais à un petit quelque chose de plus posifif...

"Les informations que tu as prises là-bas sont très très maigre. Rien qui puisse faire réellement mal à l'empire industriel de Daguett. Même cette vidéo sur laquelle ton amie se fait tirer dessus est de si mauvaise qualitée qu'il est impossible de confirmer à 100% que cela soit Daggett qui a fait cela."

-''Bon d'accord, j'ai compris. Il n'y aurait pas une bonne nouvelle dans tous cela?''

''Tu ne sembles pas t'être transformé en méta-humain malgré ton passage dans les vapeurs chimique et radioactif de l'usine, ni avoir de séquelle physique grave, c'est bien quand même. Tu aurais pu devenir un autre Joker.''

Tu parles, cela m'a pris des jours et des jours avant que mes brulures sur ma peau causé par l'acide cesse de me faire mal. Il n'y a pas un petit quelque chose de réconfortant à me dire?

-''Rien d'autre?''

''Les informations que tu as eu, ce n'est pas rien, mais c'est très loin d'être suffisant. À la limite, il faudrait que tu y retourne...''

-''Génial...''

''...Que tu y retourne pour prendre ses documents sur papier et non sur ses ordinateurs. C'est une pourriture de première, mais il est suffisament prudent pour garder ses paperasses secret dans un coffre fort situé probablement sous ses yeux. Tu n'as pas été assez loin.''

Ça m'énerve. Cette infiltration chez Daggett n'a finalement pas servi à grand chose. Trop peu de preuves, trop de risque, trop de perte. Et Celestia... je préfère ne pas y repenser.

Nous arrivons finalement devant le restaurant du Central Gotham, là où un certain membre du GCPD, Alaric Reyvan, souhaite me parler. J'admet que je contacte plus ou moins souvent certain d'entre eux afin de les... convaincre de me dire des choses cachées aux grands publiques en échange d'un montant d'argent, mais il me semble que j'ai toujours été discret afin que mes collaborateurs ne se fassent jamais souspsonné. Quelqu'un aurait t'il eu l'idée de me dénoncé? Je doute. Après tout, je ne fait pas de mal à personne...

Je regarde mon ami borge. Vu son expression, il semble avoir autre chose à me dire...

-''C'est tout?''

''Je sais que tu as pris quelques objets faisant parti de mon matériel de laboratoire et ce, sans ma permission. Tu va devoir me rembourser ce que tu as pris. Et je sais aussi que tu n'en as pas les moyens.''

-''Donc...?''

"Quand t'aura mes 50 000$, j'accepterai à nouveau de t'aider pour tes enquêtes et autre missions dangereuses, d'ici là, débrouille toi sans moi.''

Et il s'en va, comme cela, me laissant seul devant la porte du restaurant. Il ne semble pas très expressif, même pour un scientifique dans la trentaine, mais je le connais assez pour savoir qu'il est très en colère contre moi. Pas uniquement parce que j'ai encore ''emprunté'' certain de ses outils, mais j'ai une fois de plus mis ma vie en danger pour une enquête et ça, il n'apprécie pas trop. Je sais qu'il tien à moi malgré tout. Par contre... 50 000$... C'est pas demain la veille que j'aurai cette somme...  Le point positif est que mon renard qui est resté à l'appartement n'as pas été là pour entendre ces mauvaises nouvelles, cela l'aurait rendu nerveux. À son âge, il n'a pas besoin de cela.

Bon, je dois me concentrer sur le présent. À quoi ressemble ce monsieur Reyvan déja? Je n'ai pas pu avoir de photo de lui, mais si je devine bien, il veux me voir personellement, donc il est surement assis seul dans un coin. Quand je rentre dans cet endroint remplis de personne de tout genre, je remarque en effet un homme seul à une table. Je parie que c'est lui. Sans attendre, je me dirige vers l'homme et une fois devant sa table, je me présente en lui offrant une poignée de main. Je ne l'ai jamais vu au GCPD, serait t'il nouveau? J'espère qu'il ne recherche pas un moyen de se faire de l'argent en me vendant de l'information. Je suis presque à sec pour le moment. Avec mon bloc note et mon stylo dans mon autre main, déja prêt pour prendre des notes, je le salue respectueusement.

-''Bonjour, je suis Hector Flowerfell, journaliste du Gotham Globe.''

Mon petit doigt me dit qu'il est là pour une tout autre raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Road To Redemption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Red Dead Redemption
» Red Dead Redemption
» MRC ROAD WINNER (VINTAGE)
» Red dead redemption sur PS3 live...
» [NEW] Pro-Line Road Rage Street Roues Seules E-Revo 1/16

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Central Gotham :: Pauli's Diner-