Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Première soirée pour une nouvelle vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anti-héros
Masculin Messages : 201
Date d'Inscription : 27/09/2016
avatar
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Première soirée pour une nouvelle vie.   Lun 18 Déc - 23:34

J'avais décidé de rejoindre le réseau de Batman, ainsi que les règles qui y étaient liées. On pouvait dire que je commençais une nouvelle vie et pour ce faire, je devais le faire dans toutes les étapes de celle-ci. J'aurais put rester travailler pour la famille Falcone. Mais ce travaille appartenait à une époque que je devais mettre derrière moi, une époque de violence, de vengeance et de mort.Si la violence restait présente, la mort et ma vision de la vengeance, quand à elles, devaient disparaitre. C'était donc une nouvelle Jessica qui se présentait pour son premier jour de travaille. Si je changeais de patron, je restais malgré tout dans le même milieu, celui de la nuit. Vous pourriez vous dire, qu'au vue de ma vie de Justicière, un travail de jour aurait été plus simple. Mais j'avais besoin qu'une partie de ma vie, se passe sous la lumière et puis je m'étais habituée à un certains rythme, la journée me permettant de me remettre de ma vie nocturne. Imaginez qu'un combat se passe de manière assez violente ou qu'une traque traine, vous me voyez me rendre à mon boulot tout de suite après, pas moi. J'ai besoin de quelques heures pour me remettre et que bleus et autres comotions légères disparaissent. Et puis avec mon passif, je n'avais pas vraiment beaucoup de débouchés. Mon expérience au sein du GCPD remontait à plusieures années et depuis je n'avais travaillé que dans le milieu des clubs et bars. J'avais trouvé l'annonce un peu par hasard et m'étais présenté. Le fait que mon boss était une femme, m'avait quelque peu rassuré. Je n'aurais pas à subir le comportement que pouvait avoir les hommes dans ce milieu. Etrangement, elle m'avait semblé famillière, je ne serais dire en quoi. Je ne me rappelais pas l'avoir déjà croisé, peut être dans un magasine. Il fallait reconnaitre, qu'elle était très jolie et assez à mon gout. De plus elle avait quelque chose chez elle, mais elle était une femme dans un monde assez masculin, c'était peut être cela que j'avais vu chez elle. Pour mon premier soir, j'avais eu de la chance, la veille je n'avais pas rencontrer d'adversaires m'ayant posé une quelconque difficulté, juste des délinquants que j'avais déjà l'habitude de rosser lorsque j'appartenais au GCPD. D'ailleurs j'avais reconnu un ancier habitué de l'arrière de ma voiture de patrouille. Il n'avait pas changé, si ce n'est qu'il avait dut perdre une bonne dizaine de kilos depuis. 

Le Club était le lieu à la mode, situé dans une partie branchée du quartier de Amusement Miles. Etrangement il portait le nom d'une Justicière, il se pouvait que la patrone soit fan de cette dernière, un point commun, dont je n'avais pas parlé. Je gara ma moto, non loin de l'entrée de service et me servit de mon pass, pour pénétrer dans le club par cette porte. Ne sachant pas si il y avait un code vestimentaire, j'avais opté pour un fuseau noir, élargit au niveau de mes mollets, d'une chemise blanche suffisament déboutée pour satisfaire la clientèle masculine sans tomber dans ce qui était recherché au My Alibi. Je déposai mon blouson et mon casque, dans le vestiaire du personnel. Je semblais être la dernière arrivée et je me dirigea donc vers la salle et le bar. Au vue de son arrangement, il était clair que la musique et la danse était au coeur du club. Un escalier conduisait à l'étage qui était réservé aux clients VIP. J'apperçus une partie de l'équipe du club, qui arrangeaient, mettaient en place le Club pour pouvoir recevoir les clients. Je me dirigea vers eux, afin de les saluer, c'est alors que je la vis, mon nouveau boss. Il me sembla logique de me diriger vers elle, afin de la saluer.

... " Salut, patronne, je suis prête pour ma première soirée" ...

Mon regard et mon sourire étaient sereins, calme et amical. Que dire, je suis quelqu'un de très sociable et sociale et j'étais ravie de travailler pour ce Club.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 1260
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Ven 22 Déc - 17:42

These boots are made for workin'. "Patronne. La nouvelle arrive quand ? Parce qu'on est pas rendus avec ce monde.
- Elle va arriver à l'heure. Et si elle n'arrive pas, elle se fait virer avant d'avoir posé un pied derrière ce comptoir !
- Ah et qui va la remplacer hein.
- Tu as vraiment besoin de le demander ?
- Je devrai être enchanté ? Vous n'allez pas arrêter de venir corriger mes cocktails."
La remarque de son employé fait froncer les sourcils à la noir corbeau qui immédiatement, vient se poser à côté de lui en croisant les bras. Ils se regardent un moment, chacun avec une expression ne montrant qu'agacement et stress, avant de tout bonnement se mettre à éclater de rire.
"En vrai, ça fait du bien de vous voir boss.
- En ce moment c'est difficile pour moi de venir chapeauter les nouveaux.
Mais je sais que vous êtes là.

- Et Emily ... c'est sûr, alors."
Le nom vient fiche au coeur de Dinah un sacré coup de poignard, au point qu'elle manque d'avoir un relent lui remontant dans la bouche. Emily était morte. Ou disparue tout du moins. Presque tous savent qu'elle a été une des victimes de la rixe survenue dans les espaces de stockage de la décharge industrielle, à Tricorner Yards. Le souvenir reste encore vif, vif comme la peau brûlée de la jeune chilienne criant le nom de sa mère; et son nom : Dinah. L'entendre dire que sa patronne avait eu raison, sans savoir qu'elle s'adressait à la concernée avait été une épreuve douloureuse pour la trentenaire. Le pire restant d'avoir été touché par cette main aux chairs rougies et dégradées, avant que le dernier souffle ne sorte de ce qu'il restait de ses lèvres. La boss secoue la tête, chassant l'image morbide de ses pensées pour enfin affirmer la triste vérité.
"C'est sûr. Elle est morte. Son corps a été identifié par le GCPD.
- Bordel de merde. Dire qu'on l'avait prévenue. Quelle idée d'aller voir Anarky aussi."
- Je vais aller sonner Lenny et Lou. Occupes toi de vérifier les stocks.
- Comme si c'était fait, mam'."
L'écharpe à franges se balance au gré de ses pas, comme le reste de ses cheveux, superbe linceul noir brillant sous les quelques spots allumés. Belle Dinah fredonne un mix de ses airs favoris tandis qu'elle attrape Lenny par la manche pour lui dire de commencer à mettre la musique. Il est dix huit heures, dans quelques minutes. Ses bras nus viennent ensuite se poser sur le dos immense de Lou qui alors se tourne vers elle tout sourire. Si tout s'effondrait demain, comme Emily et sa vie, si tout ce bar et cette ambiance se faisaient engloutir par la malhonnêteté de Gotham, que resterait-il de concret ? Quelque chose qu'elle ne connaît pas, mais qui serait lui aussi mis en péril. Cycle sans fin d'enfer et de damnations.

"Ah c'est super ! Tu es arrivée pil poil à l'heure. Moi, c'est Dinah. Tu as le choix de m'appeler ainsi ou patronne. À vrai dire, sans des gens comme ceux que tu vois il n'y aurait pas ce bar, donc les titres, je m'en contrefiche légèrement."
Dinah vient immédiatement à sa rencontre, radieuse et bavarde comme à son habitude. Elle entend Lou marmonner quelque chose par rapport au fait qu'en réalité la trentenaire aimerait quand même qu'on lui rappelle que c'est elle qui les tient par l'entrejambe. Ce à quoi elle répond qu'il ferait mieux d'apprendre à tenir son appartement avant de venir lui faire la morale sur ses gonflements d'égo. C'est une main ferme et sincère qui vient serrer celle de Jessica. Déjà cette fille a l'air sympa. C'est un bon point si elle veut se retrouver derrière le comptoir.
"Tu sais faire quoi comme cocktails Jess ? Car dans deux minutes on ouvre les portes. Et comme on est jeudi ..."
L'ingénue patronne hausse un sourcil et son sourire se fait plus mutin. D'ici, l'on peut entendre les vigiles gueuler à la foule d'attendre l'ouverture des portes.
"... c'est soirée étudiante cent pour cent filles. Les gars peuvent entrer, mais moyennant finance. Ton baptême du feu en la matière."
En effet, les filles entre dix huit et vingt cinq ans n'ont pas pour réputation d'être très tendres envers les barmaid. Toujours un truc à changer, un truc qui ne va pas vraiment alors que la recette est suivie à la lettre. Les toilettes toujours prises d'assaut ... les vomis ... en gros de-la-joie. Et des emmerdes.

© 2981 12289 0


The Air
Well I remember, I remember, don't worry, how could I ever forget. It's the first time, the last time we ever met. But I know the reason why you keep your silence up, oh no you don't fool me. Well the hurt doesn't show, but the pain still grows. It's no stranger to you and me. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-héros
Masculin Messages : 201
Date d'Inscription : 27/09/2016
avatar
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Mer 27 Déc - 4:07

Dinah est différente de tous mes autres patrons, d'accord je n'ai pas connu tant que patrons que cela. Je ne compte pas Gordon, mais avant de travailler au My Alibi, j'ai fréquenté quelques clubs et bars. Aucun du standing du BCC, mais ce ne serait pas la première fois que j'aurais à faire à une clientèle difficile à gérer. Je savais que les jeunes femmes, pouvaient se montraient chiantes, difficiles, mais pas plus qu'un groupe de motards alcoolisés, mais les pires étaient les VRP ou les avocats, toujours à tenter de draguer, à se la jouer. Une horde de jeunes femmes étaient plus facile à gérer, quand aux problèmes cela devait être à Lou de les gérer. Quoiqu'il en soit, devoir gérer des jeunes femmes ne m'inquiétais pas, ne faisait pas peut. Mes yeux devraient plus se porter sur les mains des hommes et garçons présent. Une soirée spéciale fille était comme un point d'eau autours duquel les prédateurs attendaient leurs proies. D'ailleurs ce soucis leva une question, que je ne tarda pas à poser ... " Comment on gère, les harceleurs, délinquants sexuels et autre prédateurs qui voudraient profiter de la situation ? " ... J'avais bien une idée, mais elle ne correspondait pas à mon rôle de Barman et nécessitait quelques outils ... " sinon, ne vous inquiétez pas, j'ai l'habitude de gérer les clients indélicats, ou difficile et ma carte est assez étoffée pour satisfaire les goûts de ses demoiselles " ...  Mon seul soucis était que je n'avais que quelques minutes pour prendre mon poste et m'habituer à l'organisation du bar. Tout en écoutant les réponses données, j'allais me positionner et faire connaissance avec mon futur territoire. Je repérais les alcools nécessaires à la préparation de la plupart des cocktails consommés par la clientèle qui attendait l'ouverture des portes. Par réflexe, je chercha le fusil ou l'arme caché derrière le bar, mais me rappela dans quel établissement je me trouvais.


Il ne me restait plus beaucoup de temps et vérifia le fond de caisse, mais je me doutais bien que ce soir c'était la carte de crédit qui allait servir pour payer. Je ne m'attendais pas à voir beaucoup de billets, si ce n'est dans les mains de quelques gars, voulant impressionner la demoiselle à qui il offrirait un verre. Je regrettais de ne pas avoir plus de temps, car j'aurais aimé faire connaissance avec les serveuses et le personnel de salle. Je ne voulais pas faire d'erreur concernant les pourboires, quoique je ne savais comment cela fonctionnait ici. Ayant prise mes marques, du moins autant que possible j'étais fin prête. J'attendais les possibles dernières indication du Boss, de Dinah et en avance la musique. D'ailleurs cette dernière commençait à se faire entendre et j'identifia tout de suite, mon principal obstacle. Lorsque la salle sera pleine, entre la musique et les bavardages, j'allais devoir rester à l'écoute et être attentive au langage corporel.  Je percevais une certaine tension, pas de celles qui vous bloque, plutôt celle que je pouvais ressentir avant de me présenter pour une battle, dans ma vie précédente. La marée d'étudiante était prête à se déverser. Quelques mouvements pour se décontracter et s'échauffer et les portes s'ouvrirent. Jamais dans ma carrière de barman, je n'avais été témoin d'une telle marée, par chance en tant qu'agent du GCPD, je m'étais déjà retrouvé face à une foule qui se rue vers vous. D'accord ambiance et situation différente. Les premières commandes ne tardèrent pas à arriver, mais l'hystérie n'était pas encore au rendez-vous. Je ne fus pas surprise par ces dernières, c'étaient pour la plupart des boissons que j'avais moi aussi commandé dans ma période estudiantine. J’enchaînais les cocktail, un sourire sur le visage et le regard sur les sources de possibles problèmes. Mais je devais reconnaître que pour un premier jour, j'aurais put avoir plus de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 1260
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Sam 20 Jan - 13:58

These boots are made for workin'."Concernant les indélicats, c'est facile. Tu as de la poigne ? Tant mieux. Si les videurs ne l'ont pas vu, tu le chopes la main dans le sac, tu l'amènes dans le bureau de Lou. Il gère les caméras. Sinon, tu appelles tes collègues.
Les videurs haranguent soudainement leurs collègues. Ça y est, ils vont ouvrir les portes de la cage aux néons. Les premières femmes commencent déjà à se ruer sur les tables, histoire de marquer leur territoire mais aussi de reposer leurs pieds montés sur des talons que Dinah ne se permettrait même pas de porter. Elle n'ose d'ailleurs pas imaginer l'état dans lequel doivent être les dits pieds. Son regard se porte à nouveau vers Jessica, déjà au four et au moulin. Bien. Mais ce n'est que le premier jour et encore, elle ne connaît pas tous les aléas que peuvent subir parfois ce bar. Dinah lève le nez quand soudain un autre visage familier fait son apparition, dans un déchaîné de projecteurs et d'ombres allant ça et là. Eddy. Il s'était remis de cette foutue histoire de Cour des Hiboux et bon dieu, il faut avouer que sa patronne s'était fait un sang d'encre. D'ailleurs, il ne reste pas longtemps dans l'ombre, ses collègues, le groupe jouant ce soir ainsi que certains habitués l'applaudissent et le sifflent. Après tout, il a sauvé James Gordon. Et ce genre d'événements, la populace le sait assez rapidement, à Gotham.

Dinah laisse un moment Jessica faire preuve de son assiduité pour s'avancer vers son bourru, mais adorable barman barbu. Pendant un moment, ils se fixent, la noir corbeau lui offrant un sourire étincelant, avant qu'elle ne le prenne aux épaules sans serrer, par peur de lui faire mal. Elle ne semble pas en revenir, se rappelant combien cette folie a été ignoble pour elle. Et à quel point elle n'a pas pu l'aider, trop prise par ce salaud de berserker d'Harmon et par ses propres blessures.
"Je suis ravie de te revoir Attano. Mais promets moi de ne pas te remettre à jouer les super héros. Ça ne te va vraiment pas au teint."
Référence au teint encore bien pâle de son employé, stigmate encore présent suite à sa convalescence. Au moins, elle ne l'avait pas perdu; pas comme Emily. Et cela la soulage d'un poids immense qui jusqu'alors régnait dans ses tripes. Dinah se mord le côté droit de sa lèvre inférieure pour arrêter d'apprécier cette vision qu'elle attendait tant avant de tout bonnement croiser ses bras contre son pull bleu pétrole.
"Je vais te présenter celle que tu vas devoir chapeauter durant le mois. Suis moi."
Reprenant son attitude de patronne en main, Dinah slalome entre les quelques clients pour au final poser ses mains sur le comptoir en faisant un clin d'oeil à Jessica.
"Voici Jessica Ann Moore. Premières impressions : belle, efficace, assidue, ponctuelle. Elle sait aussi manier le shaker. Tu lui apprendras les bases concernant les petites volées et les shooters flambés, quand les clients en demanderont."

Dans une légère poussée, la belle de nuit et gérante de cet havre de paix se redresse.
"Pendant ce temps là, si vous le voulez bien, je vais parler affaires au Carré V.I.P avec quelqu'un."
Bon certes, de base son rendez-vous est pour les affaires. Mais, cela reste aussi un rendez-vous. Avec un négociant en spiritueux, d'origine anglaise et assez charmant. Blond, bien coiffé, bien taillé, au verbe élevé, rencontré lors d'un de ses passages à Star City, durant une exposition de vendeurs reconnus ... erm. Oui, on comprend amplement que notre chère Dinah a envie d'allier un court instant affaires et plaisir coupable. Elle lance un dernier grand sourire, bien plus prononcé, à ses deux employés.
"Si un problème survient, il y a le bouton sous le comptoir. Lou, les videurs et moi-même seront prévenus. Amusez-vous bien !"
Dinah part en roulant des hanches, portée par la musique jouée de ce groupe d'asiatiques. Certes ce n'est pas sa tasse de thé, et ça fait un peu gnangnan leurs paroles, mais ils ont le rythme dans la peau et les clientes ont l'air de s'extasier devant leurs chansons romantiques. Elle retire son écharpe, en montant les marches, remet légèrement ses cheveux en place, coquette sans trop vouloir le montrer et part, vers sa cavale nocturne qu'elle espèrera fructueuse.

© 2981 12289 0

Suite:
 


The Air
Well I remember, I remember, don't worry, how could I ever forget. It's the first time, the last time we ever met. But I know the reason why you keep your silence up, oh no you don't fool me. Well the hurt doesn't show, but the pain still grows. It's no stranger to you and me. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 247
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Lun 22 Jan - 23:56

Dès le lendemain de sa sortit d’hôpital, Eddy décida de reprendre son poste ou tout du moins de rendre visite à sa patronne.
Eddy avait franchi la porte et traversait la boite pensant passé inaperçu lorsque la musique s’atténua et tout le monde l’applaudirent.
Eddy aurait voulu restez discret, que personne ne sache ce qu’il avait fait au bucher.
Il n’aimait pas spécialement les honneurs, c’était un soldat.
Il n’avait fait que son devoir ce jour-là.
Mais bon, tombé dans l’inconscience avec un couteau dans l’épaule, et une arme vidé à la main dont les balles sont retrouvées dans un des ergots… On aura fait plus discret.
Il continua d’avancé en souriant poliment et en acquiesçant pour remercier le client qui l’acclamait.
Eddy finit par faire face à Dinah, tous deux s’échangèrent un regard avant de s’enlacer. L’épaule d’Eddy le tirailla lorsqu’il du lever son bras, mais cela en valait la peine.
 
-Désolé, Dinah, ne t’inquiète pas je ne recommencerai pas ça fait trop mal.
 
Répondit-il avec un grand sourire, accentué par le mordillement de Dinah.
Elle était irrécupérable. Mais Eddy ne pouvait pas dire que cela lui déplaisait.
Le vétéran porta son attention à la nouvelle barmaid et suivi Dinah quand celle-ci décida de la lui présenter.
Un joli brin de femme au physique qui semble athlétique, avec une tenue parfait pour le lieu, ni trop ni pas assez. Elle semble parfaite pour le job. cet cheveux court lui donnait du caractère en plus, elle plairait presque au vétéran.
Dinah ne manquait pas de compliment, Eddy devinait, qu’il apprécierait bosser avec cette jeune femme.

-Très bien on va voir cela et, t’inquiète pas il n’y aura pas de problème.
 
Eddy glissa derrière le bar, salua de la tête Dinah qui disparu dans foule.
Son attention se reporta vers la nouvelle employée.
Il lui sourit et lui tendit la main pour une poignée de mains polit.
 
-Enchanté, Eddy Attano. Ne perdons pas de temps, Dinah vous a approuvée donc au boulot. On prend chacun un côté, si il y a le moindre problème vous n’hésitez pas, je suis là pour cela. Ah et si tu préfères on peut se tutoyer.
 
Les premières commandes arriverent, certains habitué, félicitait a nouveau Eddy et certain client tentait de le flatter voir, le draguer pour une ristourne ou un verre gratuit.
Le vétéran les servait sans sourcier ou avec un simple remerciement.
Eddy finit par observer Jess. Ça va, elle se débrouillait pas mal.
 

- tu as été barmaid dans un autre établissement ? T’es du coin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-héros
Masculin Messages : 201
Date d'Inscription : 27/09/2016
avatar
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Mar 23 Jan - 23:24

Alors que la soirée, venait à peine de commencer, je remarque un début d'agitation dans la salle. Un regard rapide vers l'équipe de videur, pas de stress. Au contraire on dirait qu'une vedette vient de se faire remarquer. Une vedette connue par ces derniers au vu des signes amicaux qu'ils échangent. Je ne tarde pas à identifier le nouvel arrivant, non pas car je parviens à le voir, mais grâce à la rumeur. Ainsi la source de cette agitation est un des héros de la veille, celui qui a sauvé le commissaire Gordon. Je ne me rappelais plus vraiment de sa tête, faut dire que j'avais d'autre chose en tête à ce moment. 

Ce fut Dinah, ma boss, qui me le présenta. A première vue, il était le barman attitré, mais son visage me disait quelque chose. Je l'avais déjà vu et ce n'était pas au coin d'un bûcher. Ce fut quand il se présenta que cela fit tilt, le My Aliibi, mon dernier job. Quoi que je n'avais pas vraiment démissionné, je comptais bien continuer à y faire des extra et pas seulement pour le supplément financier non négligeable, mais pour les infos que je pourrais y entendre. Je vous voie venir, à me penser vénale et immorale. Pas de tout, d'une il n'y a rien d'immoral dans la prostitution et puis vous croyez qu'un trench-coat doublé avec une fibre kevlar tissée, cela se trouve dans n'importe qu'elle boutique et que c'est gratuit. Ok ma famille est ce que l'on peut dire aisé, grâce au travail de ma mère principalement. Mais j'ai coupé les ponts,du moins pris de la distance avec elle. Et puis vous me voyez expliquer à ma mère pourquoi j'ai besoin de plusieurs dizaines de milliers de dollars. 

Mais revenons à Eddy, ce dernier ne semble pas me reconnaître, faut dire qu'il était resté peu de temps à la table de Malone et que j'avais un tout autre look, plus, moins, vous voyez quoi. Je le salue de la tête, tout en lui souriant. Mon sourire est sincère, un peu d'aide, surtout d'un habitué de cette clientèle et des habitudes du bar, est la bien venue. Je ne sais pas mais je sens qu'au fils de la soirée, j'aurais été débordé sans son arrivée. Alors que la Boss, nous laisse, une nouvelle commande arrive, un groupe de 5 filles assez excitée. Rien de bien méchant, du genre qui vivent un symbiose et glapissent toutes ensembles dès qu'une membre de leur groupe à reçois une bonne nouvelle ou ce qu'elles coïncidèrent comme telle. Il est clair qu'elles sont venues pour s'amuser et se lâcher. Je leur sers leur commande, par chance rien de bien sorcier ou d’inhabituel. Eddy en profite pour me questionner sur mon expérience et d'où je viens. Les questions simples, d'une personne qui cherche à faire connaissance avec un collègue, en sorte. J'ai un petit sourire en coin, au moment où je lui réponds ... "Mon dernier taff était dans un bar, un cloak par rapport à ce club, mais je travaillais plus en salle. Par contre j'ai tenu le bar, dans d'autres clubs, mais pas avec la même clientèle, club de motards ou s'en rapprochant, tu vois le genre " ... Je sers une bière et trois cocktails à base de sirop de cerise ... " Mais j'ai aussi travaillé quelque temps, au bar d'un club de jeux. Sinon oui je suis une gothamiste pure jus, j'ai cette ville dans le sang " ... d'autres commandes arrivent, s’enchaînent au même rythme que les clients arrivent ... "Et, toi ? Tu es d'ici ou bien tu t'es échoué sur les rives de la ville ? "... Alors que j'attend la réponse, je vois une main s'approcher d'un verre qui n'est pas le sien. Je n'ai rien contre le fait qu'un homme puisse boire un cocktail au nom de Blue Kahapoua, mais ce dernier est celui d'une des filles du groupe d'excitée et aucun homme ne les accompagne. Alors que la main s'approche du verre, je la saisis ... " Désolé, mais personne n'a le droit de toucher le verre d'une inconnue à part les Barmaids " ... L'homme est surpris et se libère de ma prise avant de disparaître dans la foule. La fille se retourne, mais avant qu'elle ne récupère son verre, je le vide dans l'évier ... " Désolé, je me suis trompée dans les dosages, je vous un ressert un " ... Aussi tôt dit, aussi tôt fait, je ne sais pas si l'homme avait ou pas de mauvaises intentions, mais disons qu'il m'arrive d'être un peu parano dans certaines circonstances et mon expérience au sein du GCPD m'a prouver que des prédateurs aiment à traîner non loin des points d'enivrement. Et puis vaut mieux un verre remplacer, qu'une mauvaise surprise. Je me tourne vers Eddy, m'excusant pour cette scène et de ne pas avoir écouté sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 247
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Ven 26 Jan - 0:30

Eddy Lève un sourcil, quand Jessica lui réponds, sa voix lui dit quelque chose et ce quelle dit résonne en lui. Un air de déjà vu, flou.
Eddy continue à servir, cette fois ce fut un couple de tourtereau d’une quarantaine d’année, Il n’y a pas d’âge pour l’amour. Tout deux commandes la même chose, Eddy décide alors de les servir dans le même verre, plus de romantisme, un barman a toujours les meilleures idées pour leur client.
Il continue a écouté Jessica et à servir les divers clients.
Il pouffe légèrement de rire et secoue la tête quand Jessica lui demande « s’il s’est échoué » a Gotham. Non, ce n’était pas le cas, c’était à la base un choix, redémarrer sur une nouvelle base, reprendre une vie normal. Pour l’instant, il avait tout réussi… Même si cela l’agaçait, Gotham lui plaisait mais pas pour les raisons pour lesquels il était venu la découvrir.
 
-N’y l’un ni l’autre, ça va te paraitre absurde et j’avoue que plus je reste ici plus je m’en rends compte, mais je suis ici par choix. Je viens de la ville de l’Alien encaper.
 
Eddy voit par la suite, l’homme qui va pour piquer une boisson. Il ne dit rien et laisse agir jess. Bonne réaction rien à redire. Le voleur de verre n’est autre George un habitué, qui parfois, ce laisse aller et pique un verre a droit à gauche. Souvent il suffit d’un rappel à l’ordre des videurs pour qu’il se calme pour un au deux moins, mais les habitudes ont la vie dure.
Il s’approche de Jessica et lui dit discrètement.
 
-Tu viens de rencontrer George, ça lui arrive de temps en temps de piquer un verre. Il n’est pas méchant, mais bon réflexe. Si la situation se reproduit appel ou fait un signe au videur, ils le calmeront.
 
 
Eddy va tout de même voir le fameux George et lui dit clairement que s’il recommence il ne remettra pas les pieds dans la boite, et qu’Eddy y veillerai.
Le vétéran retourne à son poste. Cette fois des clients peut agréable un gang de jeune affilié à la mafia.
Dinah avait dit de rien cassé, espérons qu’il ne nous pousse pas au contraire.
Le chef de la bande commande les boissons pour tout le monde en prenant de haut Eddy.
Le vétéran ne réagis pas et les sert. S’en suis des regards et des sifflements a la vue de sa collègue.
Eddy redresse la tête.
 
-On respect le personnel, Matteo, t'es pas chez toi.
 
-Sinon Quoi ? fait pas le malin et sert nous sinon en deux deux on pourri ta boite et on te force a fermer. Tu connais mon prénom, peut-être mon nom même? Alors tu sais de quoi je suis capable.
 
Ces 4 camarades acquiescent avec des rires gras.
Eddy soupire.
Matteo se tourne vers Jessica.
Ça va être le moment d’une nouvelle mise à l’épreuve de sa nouvelle collègue.
Mattéo et un jeune gros con, italien qui croit que son nom de famille va calmer les ardeurs de son moindre adversaire. Le seul vrai problème avec lui c’est comme dit précédemment il est con….. Et les cons ça ose tout c’est même à ça qu’on les reconnait.

-Alors ma jolie, si je t'offre un extra, tu me montre comment t'es agile de tes mains, c'est bête de gâcher tes talents avec des bouteilles.

Voyons la réaction de Jessica
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-héros
Masculin Messages : 201
Date d'Inscription : 27/09/2016
avatar
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Jeu 15 Fév - 9:00

Eddy me met au parfum, m'explique comment le club fonctionne et me parle de certains habitués de ce genre de soirée. Les resquilleurs, il y en a toujours, mais dans les clubs que j'avais fréquenté cela finissait souvent en bagarre. Je suis rassurée d'apprendre que ce George n'est pas une menace et puis un verre de temps en temps, ce n'est pas grand chose. Quoiqu'il en soit, je m'habitue assez facilement à l'ambiance qui règne avec cette soirée fille, même si je suis bien loin de l'univers de la plupart des clientes. Pour la plupart, elles parlent études, mecs, parents, mode, un monde que j'ai quitté il y a plusieurs années, alors que je devais avoir pas loin de l'age moyen de celles présentes. Mais bon, il est facile de les satisfaire, de plus pour la plupart elles m'ignorent ne voyant en moi que celle qui leur sert leur boisson. Cela fait du bien, de ne pas être un centre d'intérêt. Cela n’empêche pas quelques échange de mots avec certaines, même si pour la plupart ceux ci consiste à leur dire de réduire la voilure de leur consommation. Les garçons présents, sont pour la plupart là pour tenter leur chance et n'hésite pas à me laisser de beaux pourboires afin que je serve telle ou telle demoiselle pour eux. Entre cette ambiance et la musique, je pourrais bien me plaire ici.

Mais que voulez-vous, on est à Gotham et la crasse n'est jamais loin des paillettes. Les mots viennent jusqu'à mon oreille, j'entend mais je n'écoute pas. Je ne pensais pas faire face à ce genre de comportement, du moins pas d'une personne non alcoolisée. Plusieurs possibilités s'offrent à moi, la première l'ignorer mais cela risque de le pousser à tenter d'aller plus loin. La deuxième de jouer le jeu, avant de lui exploser la gueule, mais pour l'ambiance cela serait moyen. Il reste les videurs, mais sa menace de faire un esclandre m'oblige à réfléchir. Je fins de ranger la bouteille à laquelle il fait allusion, avant de me tourner vers lui, un sourire des plus sexy sur le visage. Que voulez-vous, je suis une vilaine fille qui aime ce genre de garçon. 

Je m'approche de lui, ses yeux vont de ma poitrine à mes lèvres, ignorant mon regard. L'abrutit, de toute façon, il serait incapable de déchiffrer ce dernier. Je quitte le bar, passant à côté d'Eddy, ma main vient se poser sur son torse, comme pour lui demander de ne pas s'occuper de ce qui va suivre. Je me pose face à Matteo, proche, tellement proche que ma poitrine effleure presque la sienne. Je perçois le gloussement de ses trois camarades. Mon sourire s'élargit quand je me pence vers son oreille, tandis que ma main descend vers son entre-jambe. La foule est dense, tout le monde est occupé à boire et faire la fête. Personne ne s'intéresse au duo que je forme. Eddy peu voir mon sourire, il n'a plus rien de sensuel ou d'engageant, il est plus sombre. Un sourire peut-il être teinté de violence, si tel est le cas, le mien l'est. Je chuchote quelques mots, ils sont presque soufflés dans l'oreille de Matteo ... " Si je comprend bien, tu veux que mes mains secouent et agitent ce que tu as entre les jambes ? " ... Au même moment, l'une d'entre elle entre en action, écrasant leur cible, au même moment, ma main libre vient écraser son visage contre le zinc du bar. L'action n'a duré que quelques fractions de secondes. Matteo est au sol la bouche en sang, plié en deux se tenant l'entre-jambe, ma botte écrasant sa gorge. Avant que l'un de ses camarades ne puisse réagir, je plonge mon regard dans le leur, celui-ci accompagné de mon sourire leur glace le sang ... " Ramassez cette merde avant que je décide de m'occuper de votre cas. Et si vous avez des envies de revanches, j'ai une pose dans 4 heures, je me ferais un plaisir de vous expliquer comment s'adresser à une jeune femme et lui montrer du respect " ... Le ton de ma voix, suffit pour leur faire comprendre que je ne plaisante pas. Mon sourire est celui d'une prédatrice, d'une tueuse, mais il disparaît comme une illusion, pour redevenir celui d'une simple barmaid, d'une gentille fille ... " Lou !! Tu peux m'aider, on a un client qui à trop bu et glisser, il faudrait aider ses amis à le porter " ... En professionnel et habitué, le dénommé Lou apparaît à mes côtés comme par magie, il regarde la scène, me lance un regard me signifiant qu'il n'est pas dupe. Il ramasse la pauvre merde tout en me lançant quelques mots ... " Tu aurais dut m'appeler plus tôt, c'est à moi et mon équipe de gérer ça " ... Pour toute réponse, je dépose un baiser sur sa joue et retourne à ma place. Quelque clients sont témoins, mais ils retournent bien vite à leur occupation et loisir. A l'aide d'un chiffon et d'un produit nettoyant, je fais disparaître les traces de sang que Matteo à put laisser. Je m’excuse auprès des clientes et clients qui auraient put être incommodés et retourne à mon poste. Je lance un regard vers Eddy, attendant une possible réaction, après tout, il a laissé la situation évolué, surement pour voir ma réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 247
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Jeu 15 Fév - 11:29

Eddy laisse passer un petit sourire quand Jessica, passe devant lui. Un petit coup d’intimidation c’est toujours utile surtout face à ces idiots. Eddy S’appuie au bar puis regarde la scène. Son sourire disparait quand il voit celui de la Jess. Il n’a rien de narquois ou d’amusant. Quelque chose au fonds de Eddy l’informe que tout risque de dérapé.
Ce fut le cas, lorsque Matteo rencontra le bar de plein fouet. Eddy resta fixé sur Jess, Il discernait sans mal qu’elle avait plaisir à faire cela, ce que notre Vétéran n’apprécia pas vraiment.
Eddy resta la a la regarder quand elle appela Lou qui adressa un mouvant de tête pour me demander mon avis. Eddy lui répondit avec une petite mou indiquant qu’il allait s’en occupé.
Il la laissa nettoyer « sa bêtise » puis lorsqu’elle lui porta un regard, il prit enfin la parole.
 
- Bon c’était inutilement violent… Ici on ne gère pas les clients récalcitrant comme cela peu importe leur niveau de connerie. Comme a dit Lou tu appel ces gars et il s’en charge, tu as le droit de les intimidé, ce qui aurait suffi pour calmer Matteo.
Mais bon, Je te pardonne car il le méritait et au moins, après ce soir, tu auras une réputation de barman a pas faire chier. Bon aller, on reprend le service, Bloody Jessy.
 
Eddy sourit à sa propre idiotie. Il continue le service, beaucoup de groupe d’étudiante, déjà imbibé revient prendre une consommation, de temps en temps Eddy est flatté par une cougar ou un groupe de cougar, qui crois que rien ne leur résiste. Eddy réponds d’un sourire polie et les remercie et trouve toujours une solution pour s’échapper d’une conversation gênante.
Il finit par revenir a Jess, son comportement d’il y a quelque minute le préoccupant.
 
-Tu viens d’où ? Je veux dire une histoire, une formation particulière? J’ai bien vu ton sourire, tu t’ais retenue fasse a Matteo, n’est-ce pas ? Ici, le gout pour le sang n’est pas une bonne chose…
 
Eddy ne fait pas dans la dentelle, mais bon il vaut mieux être clair et que Jess lui montre qu’il a tort.
Enfin une accalmie dans le service, Eddy se serre un verre d’eau et le descends cul sec toute en prêtant une oreille a sa collègue. L’eau n’est jamais meilleure que lors qu’elle est méritée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-héros
Masculin Messages : 201
Date d'Inscription : 27/09/2016
avatar
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Sam 17 Fév - 12:51

Eddy n'a pas apprécié ma réaction face au comportement du dénommé Mattéo, grand bien lui fasse. Je ne compte pas m’excuser ou montrer le moindre remord, ce n'est pas dans ma nature. J'évite malgré tout, de laisser paraître un sourire narquois devant ses paroles. D'une certaine manière, je ne peux lui donner tord, j'aurais put trouver une autre manière d'agir. Mais que voulez-vous, je n'ai pas pour habitude de laisser autrui se charger de mes affaires. Tu viens me chercher, prépare toi à en payer le prix. Je ne suis pas une petite fille qui se cache derrière un quelconque protecteur. Mais ce n'est pas ce que voulez dire Eddy, je le sais. Il a voulut me tester, voir comment je réagissais à certaine situation. Le voila informé, mais il a fait une erreur et elle ne me concernait pas. A ses mots, il semble connaitre Mattéo ou du moins le genre d'abrutis auxquels il appartient. Mais il se trompe, il n'est pas de Gotham ou cela peu de temps qu'il y vit. Mais bon pour l'instant, revenons au service et à notre clientèle, qui ne s'est pas émue de la petite scène. En fait, seul un groupe de trois clients à vu ce qu'il s'était passé, trois cols blanc en formation au sein d'un quelconque cabinet ou groupe. Ces derniers ont souris, mi-moqueurs, mi-génés, une chose est sûre c'est qu'ils se tiendront à carreau. 

Si je ne souris pas à sa réaction, je ne peux qu'apprécier le surnom. il me rappel un peu celui que certains collègues m'avaient donné, durant mes années au sein du GCPD. Le reste du service se déroule normalement, avec son lot de dragueurs et de resquilleurs. Eddy est une cible de choix pour diverses membres de la gente féminine, cela change un peu de mon ancien quotidien. Une pause finit par arrivée, j'ai du refusé de servir certains clients, trop alcoolisé. Je les ai signalé à Lou, pour qu'il garde un œil sur eux. Je connais certains barmaid qui servent se moquant de l'état d'ébriété de celui qui demande un verre. Mais j'ai une certaine déontologie et un sens du devoir. Dans une autre vie, j'ai juré de protéger et servir les citoyens de cette ville et je compte continuer à suivre cette promesse, même si c'est d'une manière différente.

Eddy profite de l'accalmie pour revenir sur l'incident et essaye d'en apprendre un peu plus sur moi. Je l'écoute, le comprend, mais je ne suis pas sure qu'il puisse me comprendre. Je sais qu'il a un passé militaire, son comportement lors de l'attaque de la cours des hiboux, me l'a fait comprendre. Il a dut avoir son lot de violence et de mort, mais Gotham est à part. J'ai passé près de deux ans de ma vie à devoir m’expliquer, parler de moi, mais bon il mérite peut être un éclaircissement ... " Mon histoire, je suis née dans les rues de Gotham. D'aussi loin que je m'en souvienne je les ais toujours arpentées. J'ai vu ces lumières, mais aussi ses ombres et de bien plus près qu'une personne sensée le voudrait " ... Tout en parlant je range les bouteilles, nettoie des verres, le ton de ma voix est neutre ... " Tu viens de Metropolis, tu as choisis Gotham, moi j'ai Gotham dans le sang, tatoué en lettre de sang au plus profond de mon âme " ... Je ne peux cacher la douleur derrière ses mots, mais un sourire efface tout cela ... " Ma famille a toujours vécut ici. Depuis l'époque ou Gotham n'était qu'un campement, une colonie hollandaise. Depuis que Gotham existe, nous avons servis dans la police ou au côté des voyous. Je connais les Mattéo depuis que je suis enfant, j'ai joué avec eux, arrêté leur oncle, frère ou membre de la famille " ... Il n'y a aucune émotion dans ma voix, ni nostalgie, ni douleur ou joie, j'expose juste un fait ... " Tu te trompe à son sujet, tu le prend pour une grande gueule et il en est une. Mais il est lui aussi un enfant des rues de Gotham. Dans une soirée comme celle-ci, il aurait joué les durs devant Lou, aurait reculé, mais il serait revenu ce soir, un autre soir et aurait cherché à se venger, prouver qu'il n'était pas faible. Car les faibles finissent par devenir des proies, dans les rues de cette ville. Il aurait tenté de se venger sur le club, d'une manière ou d'une autre " ... Je jette un regard sur la foule de clients qui boivent, dancent, s'amusent, désirant oublier pour certains les ombres qui dominent Gotham ... " Suite à la raclée que je viens de lui donner, c'est sur moi qu'il voudra se venger et personne d'autre " ... Je dis ces mots, sans crainte dans la voix, elle est même froide, dangereusement froide ... " Tu as raison, ce club, n'a rien de comparable avec ceux dans lesquels j'ai déjà travaillé. Il apporte un peu de rêve, de répit, il est presque comme un phare, pour eux " ... J'ai suffisamment parlé de plus la pause est finie, une nouvelle tournée de jeunes femmes arrivent, désireuse de faire la fête, boire, en se sachant en sécurité. Car dans cette ville, lorsque la nuit tombe et que les lumières s’éteignent, les monstres sortent, mais pas ici, pas ce soir. Je retourne donc au service, laissant Eddy à ses réflexions. Je me moque de ce qu'il va penser des mes paroles, il a voulut une explication, je le lui ai fournis, rien de plus, rien de moins. Quand à Mattéo et ses amis, ils ne me font pas peur, car je suis le monstre qui les guette, même si depuis peu, j'essaye d'être un monstre gentil et protecteur, plus que vengeur et sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 247
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Mar 20 Fév - 23:32

Eddy écoute la réponse de Jess en sentant que ses questions l’agace, mais malheureusement, ses réponse vague éveille la curiosité d’Eddy devrait-il se méfier d’elle ? Est-ce qu’Eddy devrait la traquer un de ces soir ? Le Vétéran espère sur cela ne sera pas le cas et continue d’écouter.
Eddy la croyait tout fait quand elle exprimait son lien fort avec la ville, si lui avait ressenti l’emprise de la ville il ne voulait pas imaginer sa force de son influence lorsque qu’on nait en son sein.
Encore plus quand tout son arbre généalogique a vécu dans cette cité
La suite du discours rassura partiellement Eddy, il apparaîtra quelle fut flic par le passé.
Mais le seul point positif de ce discours fut noyé par la description de ce qui aurait pu se passer. Cette Ville est une jungle d’après ce qu’elle dit, même si Eddy avait pu être témoin de cette vérité, il ne se doutait pas que toute la population avait conscience de cette situation.
Même si Jess avait justifié son acte, Eddy ne pouvait accepter son comportement surtout en publique, en signe de son désaccord il croisa les bras et soupira, d’un être « peu importe ».
A sa dernière phrase, le commentaire sur le bar, le vétéran acquiesça et ajouta.
 
-Comme votre Batman…
 
Eddy reprit le service avec Jess peut après, Eddy remarqua une sorte de détermination dans son service, surement du à ces pensées.
C’est peut-être idiot se disait-il mais Jessie lui plaisait il y avait quelque chose chez elle qui… Il ne savait quoi… elle ne lui plaisait pas forcément dans le sens sentimental du terme mais la rouquine la jeune dégageait quelque chose.
 
Eddy continua le service jusqu’à ce que peu à peu la nuit se termine, les derniers clients ivre étaient renvoyer vers la sortie, avec toute la délicatesse que possédait Lou.
Tout c’était bien passé, et sa nouvelle collègue promettait d’être intéressante. Il commença a passé le balai, nettoyer le bar qui était à présent calme, tel une église.
Eddy prit une pose dans ses corvées pour observer la salle, il adorait cet instant la sérénité après la folie de la nuit, la fin de la magie.
On éteignait le far car le jour allait se lever, la vie reprenait son cours protéger par les rayons de soleil.
Eddy  alla jeter les déchets de la soirée par la porte de derrière, et fut accueilli par les dernier lueurs de lune qui pour une fois filtrait correctement à travers les nuages dense de Gotham. Il soupira longuement, était-ce un signe, peu importe, il revient à l’intérieur pour voir où en était Jess.
 
-Au faite, je valide ta soirée, j’espère juste que tu ne feras pas mieux que moi
 
Dit-il avec un grand sourire. Il reprit ses taches puis ajouta.
 
-Bloody jessy, tu veux que je t’offre un café ?
 
L’idée de passer un moment moins professionnel avec Jess ne le rebutait pas. Par ailleurs, Il chercha du regard sa patronne, qui n’était toujours pas dans les parages.
 
Lou vint vers Eddy.
 
-Au faite, Eddy, tu nous as pas raconté ta soirée avec la cours des hiboux, alors c’était comment ?
 
Eddy fut surprit de la question du videur, surtout quelque autre employé tendait l’oreille. Les ragots, auront toujours du succès apparemment.
 
-Bas se fut un enfer, j'ai rencontré des ninja hiboux et ça fait mal.
 
Il finit sa phrase par un sourire, en montrant son épaule. Le videur lui répond par le même sourire et lui tape amicalement dans l’épaule en doloris.
 
-j’ai entendu dire que tu as sauvé le commissaire ? T’étais au côté des justicier alors ils sont comment de près ?
 
Eddy acquiesça et s’asseyait sur une chaise de bar pour répondre pour répondre.
 
-C’est vrai, ce pauvre vieux ne méritait pas de brûler, vu comme il se casse le cul pour cette ville. Pour ce qui est des héros, je n’ai pas pu voir grand-chose, un ninja hiboux m’a fait passer un sale quart d’heure. Bas sinon j’ai vu un mec robot qui m’a aidé…
 
-Ah Ouais la classe Batwing...
 
-Et puis quand je me suis réveiller de ma dérouillé, J’ai vu le mec en tenue moulante noir et bleu, Nightwing, une nana fringué de rouge, Une sorte d’ange en costume gris, ainsi que Black Canary et la fille qui lui ressemble beaucoup habillé comme une chauffeur. Après, je les ai juste vu.
 
-La Classe quand même, vous leur avez mis une bonne raclée, et tu n’as pas vu batman ?
 
-Un peu quand je sortais de l’évape, Je l’ai vu porter à bout de bras le cadavre de du chef de hiboux, il a bien fait de le tuer, ce mec était vraiment marteau. D'ailleurs, j'ai pas compris pourquoi il a pas fait a pareil a votre clown le joker.
 
Le videur fut surpris par l’affirmation du Barman. Il en fut de même pour les oreilles discrètes qui épiaient la discussion. Le Videur se tourna vers Jess.
 
- J'avoue, mais je croyais que la chauve souris ne tuait pas ?T’y crois toi que Batman a tué le chef de Hiboux ?


Dernière édition par Eddy Attano le Dim 4 Mar - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-héros
Masculin Messages : 201
Date d'Inscription : 27/09/2016
avatar
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Jeu 22 Fév - 20:06

Mes réponses ne semblent pas satisfaire pleinement Eddy, mais cela n'a pas d'importance. J'ai conscience que ces dernières ne sont pas des plus claires ou rassurantes, s'il voulait que je lui donne ce sentiment, quand à mes actions. Mais quoi qu'il en soit, je sens qu'il m'apprécie malgré mon comportement. Nous finissons la pause, une nouvelle vague de clientes voulant profiter de la soirée qui leur est proposée. Batman, notre chevalier noir, je n'étais pas certaine qu'il se considérait comme un phare, une lumière dans l'obscurité de la ville. Il n'avait rien de chevalier de Métropolis, Batman voulait pousser Gotham à réagir, à prendre confiance en elle pour se dresser face à la corruption et au crime. Mais Gotham semble être une ville maudite. Malgré tout, nous étions plusieurs à vouloir suivre sa voie, son exemple ... " Je ne suis pas certaine qu'il se voie de cette manière. Ou qu'il faille le voir de cette manière " ... J'avais une vision particulière de lui, de ce qu'il représentait et je comptais bien garder mon avis pour moi.

Les heures passaient et les clients qui restaient étaient des plus enivrées. Je devais reconnaître que travailler avec lui avait quelque chose de rassurant pour ma première soirée. Alors que je commençais le rangement, il aidait Lou avec ses derniers récalcitrants, à toujours vouloir un dernier verre. Je lui offris un sourire devant sa validation et ce que je pris pour un trait d'humour. J'allais accepter son café, lorsque le reste de l'équipe l'interpella pour lui demander de raconter son expérience durant le bûché qu'avait allumé la cours des hiboux. Je ne me montra pas la plus intéressée par son récit, peut être parce que j'avais été une actrice de cette nuit. J'entend la remarque concernant Batman, mais je ne dis rien, préférant rester en retrait. Je commence à ressentir la fatigue, non pas celle de cette nuit, mais celle dut à mes blessures héritées suite à mon affrontement avec l'un des assassins œuvrant pour les Hiboux. Mais je ne peux laisser passer l'occasion ... " J'étend la proposition d'Eddy, qui veux un café ? Je vous l'offre, j'ai fait une belle moisson de pourboire, surement l'avantage d'avoir un décolleté avantageux et d'appartenir à la gente féminine " ... J'offre un clin d’œil légèrement amusé et moqueur à Eddy. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 1260
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Ven 23 Fév - 15:47

These boots are made for workin'. Cela fait un moment que Dinah était revenue au rez de chaussée. La remarque d'Eddy concernant Batman ne lui a pas échappé; Lou avait insidieusement entamé le sujet afin de tenter une approche, et surtout connaître l'avis du brun. Il n'y a aucun problème niveau travail, Attano est irréprochable. Jessica a déjà gagné la confiance de Black Canary, depuis la Cour, et même avant. Mais, comme Eddy, il y a un besoin de mesure; ils pensent tous les deux à tuer, plutôt qu'à neutraliser. Et ça, il va falloir y remédier. Si possible leur apprendre qu'aucune mort n'est profitable. Dinah soupire et s'avance quand Jessica commence à proposer des cafés à tous ceux réunis au comptoir. La musique s'arrête à sa demande depuis son oreillette puis, elle frappe lentement dans ses mains pour attirer l'attention des dernières filles ou couples d'une soirée formés, qui étaient encore en train de boire ou de se faire un slow.
"Deux heures du matin on ferme les portes messieurs dames. Profitez bien du reste de la nuit."
Lou se met à sourire en coin et se dirige vers cette petite patronne (petite pour lui car il a une taille de basketteur) pour l'aider avec ses collègues à renvoyer les derniers résistants dans le froid de Gotham, avec un rendez-vous taxi pour les moins lucides.

"Des fois, se reposer sur ses atouts ne fait pas tout, Jessica. Mais je pense que je ne vous apprends rien, tous les deux."
Elle s'assoit et s'accoude au comptoir, non sans jeter un regard presque pervers, bien que la malice prédomine, à Jessica et Attano. Oh oui, en soi dans certains de leurs aspects, autant mentaux que physiques, il y avait là un bon duo gagnant.
"Pour les cafés, je vous les offre. La soirée a été un grand succès."
Tout le monde commence à siffler et applaudir Dinah, jusqu'à ce que celle-ci lève son index, pour signifier qu'il reste une dernière condition.
"Mais, vous devez nettoyer vos tasses. La dernière fois Sonja et Ben ont retrouvé six tasses mal lavées et mal rangées. Ils font déjà le ménage, épargnez leur la vaisselle. Car sinon, je leur donne une partie de vos pourboires."
Buck rumine dans son coin, bel et bien concerné par cette remontrance. La gérante de l'établissement fait de nouveau signe à Lou, quand celui-ci revient. Le géant arrive alors tout sourire, bien que l'état de Buck le laisse perplexe. L'homme est en effet en train de se ronger à nouveau les ongles. Pas très présentable quand on est videur.
"Il n'est toujours pas remis, on dirait.
- J'ai prévu de le mettre en arrêt. Il risque d'être trop dangereux, depuis son passage dans ce bar.
- J'ai déjà un remplaçant dans le viseur. Sinon Dinah. Que penses-tu du fait que Batman ait tué Lincoln March.
- Il ne l'a pas tué."

Un silence s'installe dans la zone, comme si cette affirmation sortie tout de go avait un sens bien plus important, en venant des lèvres de Dinah Laurel Lance. La jeune femme arque son sourcil droit et se redresse, non sans sentir la soudaine pression alimentée par ces différentes paires d'yeux.
"Batman ne tue pas. Parce qu'une vie, reste une vie. Si on tue, on ne vaut pas mieux que ces ordures de Freeze, Joker ou Black Mask. Emily est l'exemple même : elle est morte car elle a voulu agir ainsi."
Sa voix se fait plus grave, posée, mais surtout pesante. Tout dans son attitude montre que ce sujet lui tient à coeur ... qu'elle est encore à vif concernant feu leur disque jockey. Certains employés détournent le regard, ou mettent leur mains dans leurs poches, histoire de se rappeler qu'on ne naît pas assassin, mais que l'on le devient.
"Tuer un homme, ce n'est pas défendre un point de vue, c'est tuer un homme. Et en le tuant, on en devient son reflet. Batman comme ceux proches de lui servent un intérêt plus noble que ce que certains semblent penser."
Cette fois, Dinah ne peut s'empêcher de sourire tristement. De penser à ce qu'un être humain comme lui, ou comme elle sacrifie pour ces gens qui ignorent tout, mais pensent mieux, font mieux; avant de vite déchanter quand leurs corps se font déchiqueter, et rapiécés au bon vouloir de ceux perchés dans leurs hautes tours et de leurs détracteurs. L'égoïsme humain est vraiment sans limites. Elle se lève finalement et part vers la machine et son placard, pour sortir le sac de grain et vérifier le niveau d'eau.
"Aller je fais vos cafés. Il y en a qui en ont besoin, pour faire une troisième mi-temps."
Les yeux roulent subtilement vers Jessica avant de se focaliser à nouveau sur la préparation des breuvages.
"Demande-lui de suite un modéré, Jessica. Elle n'y va pas avec le dos de la cuillère.
- Parce que tu sais les faire, toi ?"
Raille-t-elle. Les autres se mettent à se marrer quand Lou détourne le regard suite au petit signe de sa patronne pour la rejoindre. Une dizaine de cafés plus ou moins corsé selon la convenance de chacun finit par arriver au bout de quelques minutes. Dinah s'empare de la sienne et s'adresse à tous ses employés.
"Je propose qu'on lève ces tasses pour Ann Moore et cette soirée. En espérant que l'on puisse en faire encore pendant longtemps."

© 2981 12289 0


The Air
Well I remember, I remember, don't worry, how could I ever forget. It's the first time, the last time we ever met. But I know the reason why you keep your silence up, oh no you don't fool me. Well the hurt doesn't show, but the pain still grows. It's no stranger to you and me. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-héros
Masculin Messages : 201
Date d'Inscription : 27/09/2016
avatar
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Dim 4 Mar - 11:27

La soirée est enfin finie, tous les clients ont été raccompagnés à la porte. Pour certains, il aura fallut se montrer persuasif, des taxis ont aussi été appelés pour raccompagner les plus enivrés. Le petit groupe que forme les employés me semble soudé, ils doivent se connaitre depuis un petit moment déjà. Il est dotant plus agréable d'avoir été accepté facilement. Je souris à la remarque de mon boss, au sujet de ne pas s'appuyer que sur mon physique. J'en ai bien conscience, surtout avec la grande partie de la clientèle de ce soir. Mais je n'ai pas que mon corps comme atout, j'ai un sourire des plus ravageurs, une oreille attentive et un don pour la compassion feinte des plus aiguisée. La remarque concernant l'un des videurs m'échappe, mais elle trouve peut être sa réponse dans les paroles qui suivent. 

Le sujet de discussion tourne sur Batman et son geste durant l'affaire des bûchers. Je peux comprendre leurs questions, interrogations, même si elle ne m'est pas venu à l'esprit. Pour moi Batman, fait ce qui doit être fait pour le mieux de la ville. Et s'il a tué le Grand Duc, c'est que ce dernier ne lui a pas laissé le choix. Il est facile de critiquer, s'interroger sur les volontés et actions d'une personne lorsqu'elle se retrouve dans un combat, alors qu'on en est étranger. Durant mes années au sein du GCPD, j'ai connut bon nombres de situations et d'agents, ayant fait usage de leurs armes et parfois cela entraînait la mort d'un criminel. Il n'est pas toujours évident de faire la part des choses devant cette vérité. Mais s'il y a bien quelqu'un dont on ne peut remettre en cause, c'est Batman. Mais qui est cette Emily dont vient de parler Dinah. Elle semble avoir été un membre de l'équipe et avoir trouvé la mort. Avait elle voulut rendre justice, se venger et en avoir payé le prix. Je ne suis pas assez proche d'eux pour poser la question, mais est ce cela qui ronge Buck, ou bien est ce autre chose ? Quoiqu'il en soit, je ne rentre pas dans la discussion, celle-ci ne me concerne pas vraiment. De plus notre Boss, s'y prend très bien pour expliquer la vision de Batman. Je peux lire dans son sourire, une douleur, mais celle-ci disparaît. J'accompagne Dinah vers la machine à café pour l'aider à servir ... " Si un café n'est pas corsé, ce n'est pas un café, juste de l'eau chaude colorée " ... Je lance ma réponse dans un grand sourire. Une fois toutes les tasses servies, j'accompagne l'équipe. Je ne peux m’empêcher de grimacer en avalant une gorgée du liquide noir, avant de rajouter du sucre, l'une de mes petites faiblesses. Devant ma grimace, je vois des sourires et j'entend des moqueries amicales, je leur répond en faisant une grimace avant de laisser apparaître un sourire. Cela fait bien longtemps que je ne m'étais pas retrouvé entouré de la sorte et cela fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 247
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Dim 4 Mar - 17:15

Eddy laissa parler sa patronne, Souriant quand celle fit des remontrances et leva un sourcil quand celle-ci parla de Buck. Eddy lui porta un regard rapide, et eu la politesse de ne rien demander.
Ce pendant quand Lou recentra la conversation sur le sujet qu’Eddy avait entamé, le vétéran fut surpris de la réponse de Canary. Il fut même irrité quand celle-ci parla d’Emily. Pourquoi brandir l’expérience d’Emily, pour leur faire peur ? Leur faire peur avec les grands méchants loups que Gotham héberge…. Si tel était le cas Eddy sera le chasseur. Attention les enfants dehors c’est dangereux…. Eddy avait vécu bien pire et donné sa vie pour les autre avait été son quotidien. Qu’est-ce que ça patronne pouvait en savoir.
Il se garda de tout commentaire même si son corps était empreint d’une légère tension et qu’il se retenait de montrer son désaccord par une quelconque moue.
Lorsque celle-ci aborda le sujet de la lutte de Batman et de ne pas devenir le tueur que l’on combat, Eddy fut piqué au vif. Et Il ne pouvait plus se tenir.
 
-Dinah avec tout mon respect, c’est quoi ce jugement ? Va dire tout cela à mes hommes qui son mort ou à des soldats sur le front. Dit leur qu’ils sont des meurtrier, des assassins ? qu’il deviennent le reflet de ceux qui ont tuer leur ami qui menace leur famille ? Dit à ceux qui donne leur vie pour sauver les autres qu’ils devraient épargner ceux qui sans hésité les tueraient. Va leur dire que leur combat n’est pas noble alors que l’on donne et donnera surement notre vie pour vous.
 
Eddy avait une terriblement envie de déballé son sac, il bouillonnait intérieurement devant ces gens qui pensaient qu’ils connaissaient ce qui est bien ou mal, noble ou pas. Le Vétéran se fit un café, et se calma rapidement. Puis à coudé au bar, et le regard plongé dans son café il rajouta.
 
-Alors oui, c’est vrai que tué un monstre peut en créer un autre, mais c’est un risque à prendre. La survie dans un combat est bien plus importante que l’honneur, ou la noblesse de l’âme. Batman est un héros une légende, mais il est humain comme nous, c’est… presque… un soldat. Parfois, mettre un point final à la vie de quelqu’un est nécessaire. Peut-être que votre Batman ne veut pas se charger de trouver une solution car il est bien trop noble mais un jour quelqu’un arrivera et, lui se salira les mains pour faire avancer les choses, car lui n’aura pas peur de faire le nécessaire.
 
 
Eddy savait que cette personne ne serait pas reconnue comme un héros, comme un sauveur. Mais il aiderait cette ville à avancer. Si Il faut le vétéran se sacrifiera pour permettre aux enfants de cette ville comme Célestia de plus avoir besoin d’une arme pour se promener ni de dealer pour survivre…. Leur permettre de vivre comme dans n’importe quelle ville.
Eddy prit de la distance avec le groupe, malgré la tentative de Lou de le retenir en lui tapant sur l’épaule et sirota son café très sucré.
Il leva tout de même son verre quand Dinah fit son spitch.
Après tout il s’était battu et se battait pour que des gens comme eux continuent à vivre en paix, croient en ces idéo. C’était pour qu’il soit tranquille qu’il c’était battu…pour le confort, pour leur mode de vie paisible…
Il ferait de même pour cette ville…. A croire que les veilles habitudes, on la peau dure…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-héros
Masculin Messages : 201
Date d'Inscription : 27/09/2016
avatar
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Dim 4 Mar - 18:53

Le petit matin n'allait pas tarder à poindre et avec lui, une nouvelle journée chargée d'espoir. Du moins pour les rêveurs et les optimistes. Pour moi, ce n'était que la fin d'une soirée, mon seul espoir était que la prochaine soit aussi bien. Mais je savais que pour ce qui restait de la nuit, cela allait être un peu plus violent. La menace des mercenaires du Maire, ne devait pas être pris à la légère, mais bon cela en était d'autant plus excitant. Alors que je m’apprêtais à nettoyer ma tasse et celles de mes collègues, je me figea. Je ne fus pas la seule à avoir cette réaction, dont l'origine était les paroles d'Eddy. Ce dernier ne semblait pas apprécier les propos de Dinah, mais de là à l'interpeller de la sorte. Mais ce n'est pas son comportement qui me figea, à la différence de mes collègues. Non c'était les mots qu'il employait, dont certains trouvaient écho chez moi et pas pour de bonnes raisons. Mes mains se serrèrent, leurs jointures devinrent blanches et je faillis lâcher la tasse que j'étais entrain de laver. La vengeance, tuer les criminels et tout ceux qui le méritaient, devenir un monstre. Mais savait il seulement ce que cela voulait dire, ce que l'on ressentait lorsque l'on prenait cette voie. Il parlait de soldats, de son expérience au sein de l'armée comme si c'était la même chose. Laissez moi rire, les militaires tuent en effet, mais ils tuent un ennemi et cela fait partit de leur job. Quelqu'un servant la justice, n'a pas le droit de tuer et s'il le fait, même pour les meilleurs raison, il est punit et sa vie est ruinée. Si jusqu'à présent, je n'avais pas pris vraiment part à la discussion sur les événements de la nuit qui avait vu la chute des hiboux, je ne pus me taire. Ce fut d'une voix blanche, tendue que je pris la parole, coupant la réaction de celle qui avait été interpellée ... " Tu mélange tout, tu ne sais rien de ce qu'il représente pour les habitants de Gotham, le poids de son masque " ... Mon regard est empli d'une rouge colère, mais aussi d'une douleur qui ronge mon âme. Moi qui est franchie le pas, qui me bat chaque soir pour ne pas laisser ce démon qui est en moi sortir ... " Les soldats tuent des ennemis, des soldats. Cela fait partit de leur devoir, du sacrifice qu'on leur demande et personne ne les accusera d'être des assassins tant qu'ils le font dans le cadre de ce dernier " ... Je prend moins d'une seconde pour déglutir, tellement la gorge est sèche ... " Que sais-tu des devoirs d'un représentant de la Justice, de la loi et de l'ordre. Un flic qui tuerait un criminel, même le pire des monstres, se verrait traîner sur la place publique, son uniforme arraché, sa vie détruite, et tu sais pourquoi car il aurait trahit son devoir, trahit le symbole qu'il représente. Batman n'est pas un agent de police, mais il s'oblige au même devoir " ... Cette fois-ci je prend un peu plus de temps, pour chasser les fantômes de ma vie passée et le spectre de ce que j'ai fait sous l'influence d'une drogue ... " Il n'est qu'un citoyen comme nous tous, il pourrait être l'un de nous, il n'a aucun mandat. Il est un protecteur, celui qui montre que l'on peut être plus fort que nos instincts, qui demande à ce que le sang appelle le sang. S'il tuait de sang froid, ou si il causait la mort, tout cela disparaîtrait, l'espoir que l'on n'est pas des monstres à l'image de ceux qu'il combat, disparaîtrait " ... Avec ces mots, je parviens à chasser les derniers spectres accrochés, mais je sais qu'ils sont toujours là ... " De plus, un vengeur, ne réglerait aucun problème, il en créerait de nouveaux, les autorités auraient vite fait d'implanter la peur de lui dans le cœur des habitants Gotham. Regarde notre maire, à peine les cendres des buchets sont elles froides, qu'il fait appel à des mercenaires pour traquer les Justiciers et qu'il appel à qu'ils soient traités comme des criminels " ... Mais maintenant que mes pensées étaient moins violentes, je pouvais comprendre la blessure d'Eddy, ce qu'il avait put vivre. J'avais le beau rôle de lui dire qu'il ne savait rien, alors que je ne savais rien de son passé, de ses blessures ... " Il est bon que nos soldats n'aient pas à se poser ce genre de questions, car ils acceptent l'un des sacrifices le plus élevé, celui de prendre une vie. Et je m'excuse si j'ai semblé manqué de respect à ses derniers. Mon grand frère est dans l'armée et je ne voudrais pas qu'il se voie comme un meurtrier ou qu'il puisse penser qu'on risque le voir ainsi, car il n'en est pas un " ... Je repris ce que j'étais en train de faire, regrettant de ne pas avoir ma paire de lunettes, car je savais que le trouble n'avait pas quitter mon regard, même s'il s'était dissimulé dans mon esprit. Je ressentis alors le besoin de danser, afin de chasser ce dernier. Danser n'était pas le seul besoin que je ressentais, mais il était celui que je pouvais le plus facilement satisfaire sans me compromettre auprès de mes collègues. La danse, le sexe et la violence avait tous trois des effets cathartiques sur moi. Je lança la playlist de mon téléphone et commença à bouger au rythme des musiques urbaines qui se mélangeaient au son plus rock de certains morceaux. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 247
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Dim 4 Mar - 19:42

Eddy dévisagea la jeune femme, sentant toute la tension qui émanait d’elle. Les mots d’Eddy avaient trouvé un écho en elle apparemment. Eddy resta là à la regarder monologuer, sans exprimer la moindre émotion à part un regard dure.
Les soldats, ne tue pas des ennemi… Il tue des hommes, pour un « bien commun ».
Un soldat le sait dès qu’il voit le sang de ces victime, quand il voit la vie les quitté, quand il entend la peur dans leur dernière parole.
Un soldat, est un citoyen, est un humain….. pas une machine.
Un homme qui regrette, de ne pas pouvoir faire autrement que ce qui est nécessaire.
Un citoyen peut demander justice, se défendre.
Batman est un citoyen, un humain, qui a décidé d’être les mains de justice avec un masque de chauve-souris. Il serait plus légitime pour rendre justice, qu’un homme qui s’est battu, qui a tué pour elle? Et qui la éprouver et apprise durant des années. Simplement qu'il refuse de tuer un monstre qui tue des centaines de personnes.

Un justicier, un vengeur, un flic… Elle catégorise tout… cette ville a certes besoin d’eux, mais elle a aussi besoin de quelqu’un qui se salira vraiment les mains.
Cette ville est un théâtre de guerre constante qui ne feint la paix que pour mieux détruire ça population.
Eddy, n’en veut pas a batman, de ne pas oser franchir la ligne c’est tout à son honneur. Cependant, si c'est tant un bonne exemple, qu'est-ce qu'il y a d'exemplaire a tabasse t'il des gens déguisé une chauve souries?
Le vétéran préfère encore un Bruce Wayne qui certes a de l'argent mais la met au profit de a la population. Prouve que l'on peut empêche de démarrer un combat en œuvrant pour les autre.
Mais dans cette ville, ou le combat est omniprésent il quelqu’un qui doit supporter le poids que ce héros ne peut accepter. Une personne qui ira au bout de la démarche de justice. Pour un nouveau départ pour ne plus avoir a ce battre.
Eddy lava son mug et le rangea.
Puis, s’accoudant au bar, il regarda Jess, se déhancher. Il avait dans sa chorégraphie une sorte de fureur maitrisé, une certaine puissance, certain mouvement se rapprochant des gestes de combat. C’était du moins ce que ressenti Eddy en la regardant.
Il avait quelque chose chez cette fille… Eddy ne savait dire quoi… et il voulait le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Féminin Messages : 1260
Date d'Inscription : 25/11/2017
Localisation : Gotham.

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Justicière / Citoyenne de Gotham
♠ Relations conflictuelles :: ► Shiva, Merlyn, Joker, Gormogon (prochainement)
♣ Vos Alliés : : ► Batman, Batwoman, Tim Drake, Huntress, Blackhawk, Katana, Batgirl, Le Réseau
avatar
Dinah Lance-Black Canary
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Dim 11 Mar - 13:51

These boots are made for workin'. "Alors dis-moi Eddy. Est-ce que je devrai tuer ou malmener jusqu'à la torture toute personne se permettant de faire un crime en ces lieux."
La tasse pleine se pose dans un léger toc, bien que les vibrations du liquide montrent bien à quel point la retenue de la patronne est grande envers son employé on ne peut plus vindicatif à l'égard de ceux qu'il considère comme la lie.
"Et si je tue ces hommes et ces femmes qui ne respectent pas les règles fondées par une humanité raisonnable, leurs proches n'auront-ils pas eux aussi le droit de répliquer ? D'en devenir fou au point de tuer ... ?"
Elle s'empare du menton barbu entre son index et son pouce et l'oblige à changer radicalement de vue, passant des hanches de Jessica aux yeux incisifs et bouillant que sont les siens. Dinah sait très bien ce à quoi pense Eddy, car elle-même l'a vécu, en tant que membre de la Team 7. Elle a vu ce que faisait le besoin de "protéger" sa patrie et ses pairs en fichant des balles dans des ventres ou bien des têtes. Les anciens ayant fait ces combats, ont tous cette puissance, cette rage sombre ressemblant à celle d'un animal acculé mais prêt à planter ses crocs si jamais l'on intente aux extrêmes. Ces extrêmes de mort et d'apocalypse.
"Tu te souviens d'Emily, Eddy ? La disque jockey. Sa mère est morte lors d'une rixe de bande à Amusement Miles. Et elle est partie se ranger auprès d'Anarky. Un homme qui se salit les mains. Tu sais comment elle a fini, en salissant ses mains pour cette bonne cause que tu prônes ?"
Le souvenir est encore vif pour la jeune femme, car elle est Black Canary. Et Black Canary a vu. Elle a vu cette petite tendre la main en signe de rédemption après avoir vu ses fautes, le sang versé et sa transformation lente en ce qu'elle était censé combattre. Elle a vu les flammes l'emporter dans un hurlement atroce.
"J'ai dû aller voir ce qui restait de son corps et de ses affaires, à la morgue. Un tas de chair calciné, noir. Alors dis-moi ...."
Son front vient frôler celui d'Attano. Elle sent sa respiration s'instiller dans la sienne. Chaude, mais contrôlée. Tout comme la sienne.
"Dois-je tuer Anarky ?"
Vu qu'il sait ce qui est bon pour cette ville, qu'il le dise.

"Dinah, lâche le."
La main immense de Lou vient se poser sur l'épaule de la patronne. Certains employés en viennent à se lever, pour au cas où maîtriser l'une ou l'autre des parties. Une autre main se pose, protégeant de toutes ses forces cette femme à la limite de pleurer. Car oui, ses yeux se voilent de cette eau salée qu'on la chance de lâcher les humains lorsque la tristesse et la douleur les prennent aux tripes. Quand face à l'horreur, il peuvent exprimer quelque chose de bien plus pur que l'assassinat de son prochain. Dinah cligne légèrement et les larmes roulent sur ses joues.
"Promets-moi Attano, promets moi de ne jamais faire ça. Ou je peux t'assurer que si cela parvient jusqu'à mes oreilles ... je ne te tuerai pas, mais tu pourras te trouver un autre job.
- Il a compris. Lâche-le. Je t'emmène dans ton bureau pour que tu puisses t'y reposer. Tes journées sont dures en ce moment avec la restructuration d'Amusement Miles."
Dinah relâche finalement Attano non sans se montrer digne, malgré les filins brillants coulant sur ses joues. Lou l'attrape, la retourne et subtilement, la patronne le pousse pour lui signifier qu'elle peut tout de même marcher seule. Mais l'imposant chef de la sécurité insiste et reste derrière elle jusqu'à ce que celle-ci entre dans le bureau, s'inquiétant toujours plus de l'état de ce bout de femme qui malgré toute cette chiasse, tent de garder cette ville dans un processus de paix et de sécurité de par ses deux identités. Il est le seul à savoir que ce bar est en réalité dirigé par Black Canary.

© 2981 12289 0


The Air
Well I remember, I remember, don't worry, how could I ever forget. It's the first time, the last time we ever met. But I know the reason why you keep your silence up, oh no you don't fool me. Well the hurt doesn't show, but the pain still grows. It's no stranger to you and me. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 247
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Lun 12 Mar - 22:39

Eddy écoutait sa patronne tout en regardant Jess, Il ne répondit pas. Il ne résista pas quand Dinah lui prit le menton. Mais il n’hésita pas à plonger son regard dans le sien. Eddy n’exprimait rien, son visage c’était fermer.
Elle lui parlait des proche des criminels, que le fait de faire justice provoquerai le courroux. Leur proche ne peut pas comprendre qu’ils sont des criminels ? Parfois même ils sont au courant ?
Eddy a déjà arrêter des criminels et ce n’est pas les proches du criminel qui vienne chercher des crosses au vétéran. Se sont tous les merdes qui se disent leurs amis, leur frère, des criminels.
Pour ce qui est de tuer quelqu’un dans l’établissement, non. Le barman n’est pas stupide.
Lorsque la question fut posée pour Anarky, Eddy répondit d’une voix calme.
 
-O… 


Lou coupa la réponse d’Eddy.
Eddy eu pitié de Dinah quand celle-ci lui demanda de promettre, les yeux humide de colère.
Mais malheureusement sa seule réponse fut le silence.
Tout le monde le dévisageait. Eddy croisa quelques regards qui se détournèrent dès que le vétéran les croisa.
Eddy soupira.
Il ne pouvait en vouloir à Dinah, qui croyait encore à une certaine humanité à laquelle le vétéran ne croyait plus… où tout du moins en partie.
Eddy sortie par la porte de derrière.
Il sorti son vieux cigario. Hésitant à l’allumer. Puis le rangea.
Il s’adossa au mur extérieur, un instant, regardant la nuit commençant à céder sa place à jours toujours obstrué par les nuages...
 
Pour la météo, Metropolis lui manquait presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-héros
Masculin Messages : 201
Date d'Inscription : 27/09/2016
avatar
Jessica Ann Moore
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Sam 31 Mar - 12:24

On ne pouvait pas dire que cette première nuit finissait dans la même ambiance qu'elle avait commencé. Une tension, un malaise était des plus palpable et tout cela à cause d'une question, d'un commentaire. Je ne connaissais rien du passé de ce club, de celui de mes nouveaux camarades, mais il était certains qu'il y avait une blessure et elle se nommait Emily. D'après ce que j'avais put comprendre, cette dernière avait fait un choix, un choix qui l'avait mené sur un chemin qui l'avait conduit à la mort. Gotham pouvait devenir une chienne pour ses enfants, un monstre n'attendant qu'un faux pas, pour vous broyer et vous conduire en enfer. Le Black Canary était un endroit qui cherchait à éclairer une route différente. Il me paraissait clair que Dinah se battait pour cela, ainsi qu'avec les fantômes de ce qu'elle considérait comme ses échecs. Eddy lui aussi avait ses démons, il était un ancien soldat et il avait dut voir et faire des choses qui avaient noircies son âme. Dans leurs différences et leurs points communs, Dinah et Eddy ressemblait quelque peu à Gotham, une ville d'ombres et du lumières. Laissant la musique continuer, je mis fin à ma danse et me dirigea vers la sortie qu'avait pris Eddy. Sur le passage, je déposa un léger baiser sur la joue de Dinah.


Je retrouva Eddy adossait au mur, le regard perdu dans le ciel. Je m'alluma une cigarette que je lui tendis, tout en prenant place à ces côtés ... " Putain de soirée, pour ma première j'ai été gâtée " ... Un silence, quelques bouffées de tabac ... " on a besoin d'un verre ou d'un copieux petit déjeuné. Je connais un endroit parfait pour cela, tu m'accompagne ? " ... Il n'y avait rien d'autre que ma proposition derrière celle-ci. Je connaissais la solitude et la noirceur qui pouvait se trouver dans le cœur et l'âme d'Eddy. Je portais la même et me battais contre elle, tous les jours, comme une addiction qui restait chevillée au corps. Mais depuis peu j'avais trouvé une sorte d'équilibre, un moyen de lui résister. Peut être que je pouvais à mon tour, aider quelqu'un à lutter contre elle, même pour une heure, ou un jour.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen(ne)
Masculin Messages : 247
Date d'Inscription : 09/05/2017
Localisation : Appartement dans West Side

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen / mercenaire
♠ Relations conflictuelles :: ►Sam (un mafieux), Gormogon, Rolland Daggett (employeur)
♣ Vos Alliés : : ► Celestia Bell, Dinah Lance (Employeur),
avatar
Eddy Attano
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   Dim 1 Avr - 19:14

Eddy était surpris de voir la porte s’ouvrir quelque minute après lui, surtout pour voir sa nouvelle collègue.
Quand celle-ci lui offrit une cigarette, le vétéran la repoussa avec politesse, il n’allait pas la consommé alors qu’il avait refusé d’allumer son cigario.
Il sourit a première remarque de Jess. Elle n’avait pas tort, elle a eu droit à un sacrée accueil. Malheureusement, après un événement tel que le buché de cette fameuse cours des hiboux, ce genre de débat avait obligatoirement lieu.
Eddy soupira un grand coup puis :
 
-J’avoue manger un bout me ferait pas… Je te suis.
 
Manger un bout en compagnie de sa nouvelle collègue ne pouvait pas faire de mal. Il est toujours bon de connaitre ses relations. En espérant qu’elle ne revienne pas sur les événements de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Première soirée pour une nouvelle vie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Première soirée pour une nouvelle vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau look pour une nouvelle vie : voici June
» J-5 pour la nouvelle voiture
» construction d un podium pour notre nouvelle piste
» Complicité avec Victor Hugo... la première soirée.
» Pour la nouvelle année on vous offre....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Amusement Miles :: Black Canary Club-