Forum Jeu de Rôle Batman
 

Partagez | .
 

 Sens dessus dessous [FT: Joker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justicier(e)
Masculin Messages : 12
Date d'Inscription : 26/11/2017
Localisation : Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
♠ Relations conflictuelles :: Criminels
♣ Vos Alliés : : ►Bat-Family
avatar
Damian Wayne/Robin
MessageSujet: Sens dessus dessous [FT: Joker]   Jeu 30 Nov - 22:53

Sens dessus dessous ft. Joker

Je pense que je pourrais faire le tour de la ville en une nuit, la nuit commence à tomber doucement et je suis au manoir, je suis dans mon costume, je compte bien régler quelques problèmes en route. Je fais quelques étirements pour ne pas faire de claquage dès le début. Et oui la vie de super héros c'est comme ça aussi, surtout quand votre père c'est Batman.

Je décide de prendre deux bâtons de combat ce soir, je m'entraînerais dans une zone calme. Je sors donc du manoir en prévenant mon père. Je commence par les quartiers proches du manoir, tout est calme. La soirée est plutôt fraîche, mais je me réchauffe rapidement en sautant de toit en toit. Pas de délits pour l'instant. Je vois au loin le parc abandonné, je pourrais m'entraîner à grimper les bâtiments. Je me dirige donc vers le parc.

Une fois arrivé sur un toit je décide de m'entraîner avec les bâtons. Je les sorts et je commence à m'entraîner avec. Quelques minutes plus tard j'entends des bruits au sol. Je m'accroupis et je me mets au rebord du toit. Je... je crois voir le Joker... je grogne doucement et je décide de sauter hors du toit pour atterrir derrière lui doucement. Je m'approche vers lui discrètement pour l'assommer avec mes bâtons.
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Clown of Crime
Masculin Messages : 2367
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Asile d'Arkham

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
♠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Vos Alliés : : ► Harley Quinn
avatar
Joker
MessageSujet: Re: Sens dessus dessous [FT: Joker]   Ven 1 Déc - 10:13




Laugh and Die


Parc d'amusement SEAGATE


23 heures 14


Quelques heures auparavant, le Joker avait élu domicile dans cette entreprise qui appartenait jadis à Herbert Donovan, le caïd des financiers intègres de Gotham City. De réputation sulfureuse, le terrible Donovan n'était pas du genre porté sur la sécurité de son entreprise et les employés en prenaient souvent plein la gueule malgré les revendications salariales des syndicats et autres nuisibles syndiqués. Donovan avait eu le malheur de croiser le chemin du Joker, et celui-ci décida qu'il était temps pour l'homme d'affaires, de prendre une retraite des plus ... totales. Décidément, la mort de l'esclavagisme urbain était une tare, pourquoi donner des droits aux employés ? Les patrons devraient avoir le droit de jeter les inaptes et les récalcitrants à la porte avec un bon coup de pompe dans le cul. Connaissant vaguement le personnage de Donovan, le Joker pensait qu'il y'avait quelques petits secrets biens dissimulés dans cette vieille bicoque qui était prête à s'écrouler. On avait choisit une salle assez vaste, l'équipe du Joker avait foncé grâce à un camion à travers le portail et avait fracassé la porte. C'était là que la grande réunion devait se faire. Le Joker avait envoyé quelques rumeurs dans les rues de Gotham City et dans les bouges comme le My Aliby pour attirer les éventuels criminels susceptibles de vouloir rejoindre le gang du Joker. Néanmoins, le Joker avait ses idées folles. Ceux qui ne désiraient pas le rejoindre seraient certainement envoyés dans les manèges configurés par le Joker pour en faire des pièges mortels ? Probablement. Le Joker n'aimait pas la grossièreté, surtout quand il offrait une invitation. Tous commençaient à savoir que de rejoindre le Joker, ce n'était pas avec un but précis et que le Joker avait un côté à double-tranchant, virant souvent dans l'envie de tuer, même ses plus proches hommes de main. Seagate était un grand parc d'attractions, sur une île de métal et de tôle assez solide, et l'endroit était parfaitement gardé par les hommes du Joker. L'endroit avait été vaguement retouché, si ce n'est complètement transformé grâce aux talents de Sherman Fine, le courtier. Des détritus avaient été jetés, des papiers balancés partout depuis les bureaux de la direction, tout était une pagaille sans nom. Le Clown était en train de fouiner dans quelques dossiers de Donovan, certaines affaires de ce cher philanthrope le mettaient en mauvaise posture face à Sionis, et malgré un faible dossier pour essayer pitoyablement d'évincer ce pauvre Sionis, le Joker décida qu'en ce temps de froideur, il fallait faire un bon bucher avec les feuilles. Dommage pour lui, le Joker aimait bien les sales petits secrets immondes, histoire d'en révéler un peu ou pas du tout. Tenir quelqu'un par ses petits défauts, c'était ça le plus drôle, c'était ça le plus attirant. Savoir que ce cher Roman avait une maitresse aux Lacey Towers, c'était une bonne information, avec de la chance, le Joker irait rencontrer cette minette et lui apprendrait qui est le nouveau mâle dominant dans la jungle. Souriant, le Joker bazarda toutes les saloperies de Roman Sionis et nombreux des dossiers en l'air, laissant retomber les feuilles dans le bureau.

- "Aaaah l'automne ... Merveilleux moment où les feuilles meurent."


Le Joker pouvait parfois être un poète, ça lui arrivait, c'était son côté esthète, amusant. Alors qu'il fermait les yeux, un maigre sourire apparut sur son visage, il pensait à ces jeux, ces jeux qu'il faisait avec le Batman. Même si cela devait arriver à brûler dans son intégralité la ville ou à tuer des citoyens jusqu'à ce que Batman le fasse, le Joker continuerait, sempiternellement. Et la guerre qui allait se profiler réaliserait tous les rêves les plus fous du Joker. Il fallait recruter pour son gang et acquérir des territoires. Non pas que cela intéresse le Joker, mais dans une ville où la Mafia, les autres cinglés et les ninjas se pointaient, il fallait sortir du lot, montrer qu'on avait toujours un élément improbable dans une équation des plus compliquées.

Jacky - "Boss, tout est prêt."


Le Joker ouvrit les yeux et sautilla hors du fauteuil où il était avant de se diriger modo allegro vers le lieu auto-désigné pour la réunion. Déjà, quelques petits criminels venaient de rejoindre l'entrepôt, quelques minutes s'étaient écoulées et des hommes du Joker, déguisés et grimés en clowns les avaient conduits dans la grande salle. Une table, sur une estrade, et le Joker fit son entrée. Patientant, son sourire s'étira. On lui donna un marteau et il tapa fort sur la table, trois grands coups.

- "Accusés, levez-vous hihihihahahahahaha. Excusez-moi, c'est l'habitude des tribunaux. Nous n'allons pas tarder à commencer, approchez, approchez ... Je ne mord pas ... Enfin pas encore hihihahahahaha."


**********


Mais pendant ce temps-là, dans un autre bâtiment du parc d'attractions, un jeune homme venait de frapper une silhouette ressemblant au Joker. Ce n'était qu'un pauvre homme ligoté et saucissonné par le Joker, qui portait le maquillage et les habits du clown. Au moment-même où le jeune "héros" si on veut dire ça correctement, tentait d'assomer le pseudo-Joker. Une télévision s'alluma dans la pièce et un sourire apparut, pré-enregistré. Tic tac, tic tac, murmurait le sourire, tandis qu'un décompte de 20 secondes venait de s'enclencher. Cela allait faire un boum énorme dans l'endroit nommé, et c'était un des jeux subtiles du Joker. Offrir une fausse cible pour faire une belle explosion, et permettre au Joker de deviner la présence d'un justicier dans le secteur. Pendant que le Joker était en pleine réunion, le temps courait, vite, pour le jeune héros qui allait devoir faire vite. Sauver l'homme déguisé en Joker ? Ou bien tenter de désamorcer une bombe complexe, prenant le risque d'exploser avec ? L'homme était ligoté, mais portait bien les vêtements du Joker, et était grimé comme le clown, bien que le maquillage fusse fait à la va-vite. L'homme, bâillonné et ligoté, ne pouvait pas bouger, ni même parler. Ce n'était qu'une nouvelle victime du Joker après tout ? Enfin, c'était surtout l'ancien garde du corps de l'ancien propriétaire du parc. Rien de neuf sous le soleil avec le Joker, on prend les figurants qu'on a sous la main.

Cruel dilemme.




Life's a laugh and death's a joke, it's true. You'll see it's all a show !
Keep 'em laughing as you go. Just remember that the last laugh is on you.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justicier(e)
Masculin Messages : 12
Date d'Inscription : 26/11/2017
Localisation : Manoir Wayne

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Citoyen
♠ Relations conflictuelles :: Criminels
♣ Vos Alliés : : ►Bat-Family
avatar
Damian Wayne/Robin
MessageSujet: Re: Sens dessus dessous [FT: Joker]   Lun 4 Déc - 17:36

Sens dessus dessous ft. Joker

Je suis extrêmement concentré sur ma cible, je ne dois pas le rater, je plisse doucement les yeux et je marche doucement derrière lui. Si je le rate il risque de riposter violemment, surtout le Joker. J'ai peu de chance de gagner un combat face à lui, la seule solution est celle que je suis en train de faire en ce moment, l'attaquer par derrière, tant que l'effet de surprise est la en tout cas.

Je serre mes dents tandis que mon bras se lance vers l'arrière de la tête du Joker. Je m'arrête net quand je vois une télé s'allumer avec justement la tête du Joker qui rigole sur l'écran. 20 19 18 Merde... je regarde le visage du soit-disant Joker... Ce n'est pas lui évidemment... c'est un homme ligoté ! une victime donc ! 17 16 15 14 13 Il faut que je me dépêche ! Je tente de prendre l'homme sur mon dos, mais il est trop lourd. Je décide donc de le libérer de ses liens. 12 11 10 Ca prend du temps, mais je réussis à lui retiré ses liens et à lui enlever sont baillons. 9 8 7 6 5 Raaa je n'ai pas le temps de désamorcer la bombe, l'otage et déjà parti. Je sers les poings et je m'enfuis aussi vite que possible. 4 3 2 1 La bombe explose dans mon dos et je me fais propulser contre un mur. Mon dos me fais terriblement mal, je n'arrive pas à me lever et je vois trouble.
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Clown of Crime
Masculin Messages : 2367
Date d'Inscription : 22/03/2016
Localisation : Asile d'Arkham

▲ Goth-Passeport ▲
◊ Votre Réputation à Gotham City :: ► Némésis de Batman
♠ Relations conflictuelles :: ► Tout le monde
♣ Vos Alliés : : ► Harley Quinn
avatar
Joker
MessageSujet: Re: Sens dessus dessous [FT: Joker]   Mar 5 Déc - 19:44




Laugh and Die


Parc d'amusement SEAGATE


Une explosion. Apparemment, il y'avait un intrus, et c'était une bonne nouvelle au final ? Pas pour celui qui venait de se faire avoir. Et par un léger saut et une petite révérence, le Joker délaissa son public pour ouvrir la grille avant de lâcher des hyènes, toutes attachées à une chaine. Un colosse déguisé en clown saisit la bride, avant de mener la battue et de chercher les traces du corps, s'il était encore en vie ou non. Quelle pauvre victime de la déflagration, si triste, si seule, si ... vulnérable ? Pas sur. Il se doutait parfaitement qu'un nocturne habituel était dans le parc, et si le souffle de l'explosion ne l'avait pas tué, alors la bande à Abramobivi, le colosse, s'en chargerait. Tu sais ce que ça fait de tout perdre d'un seul coup ? Sans jamais retrouver un point sur lequel t'accrocher ? Le Joker savait ce que cela faisait, il était passé par là lui aussi. Il décidé d'attraper de ses grands bras une jeune femme qui semblait être une femme d'affaires, une notaire, quelque chose dans ce style on va dire, une pauvre garce qui ne connaissait rien à la dure et terrible vie dans la rue. Le Joker la gardait près de lui, enserrée sous son épaule. La gardant légèrement captive, de toute manière, elle ne pouvait pas s'échapper très loin, surtout avec un des pires psychopathes de Gotham City à ses côtés. Elle pouvait sentir le bras du Joker autour de son cou, sentir son odeur chimique et acide, et bien entendu, voir de plus près dans ses yeux, ce sentiment de folie qui l'habitait en permanence. Il prit néanmoins une voix plus douce, plus triste, plus ... Humaine, sans faux semblant, sans rien ...

- "Vous savez ce qui est terrible ? C'est de voir que tout ce que l'on peut faire dans sa vie, tout ce que l'on bâti, peut vite s'écraser comme un château de cartes, pour un rien, pour rien ... Haha, c'est drôle non ? Après tout, vous avez quand même bien réussi votre vie, n'est-ce pas mademoiselle ?"


La jeune femme répondit par la positive, ce qui plût au Joker. Le sourire du Joker s'effaçait d'un coup, comme si l'Homme qui était à l'intérieur tentait de parler, de s'exprimer, ce serait bref, surement, mais tellement possible qu'une des nombreuses personnalités du Joker puisse faire revenir un ancien démon brisé par la folie. L'Homme s'appelait jadis Jack, il avait eu une femme, un enfant à naitre, et puis soudain ... Tout lui retombait sur le coin de la gueule. Sa femme avait eu un accident avec le chauffe-biberon hahaha, c'est dingue hein ? Avec un appareil aussi ridicule ! Puis, il est tombé dans la cuve d'acide et il était devenu ... Non ... Tout cela avait changé du tout au tout, comme si l'on ne pouvait pas être le véritable acteur de son destin, comme si tout cela était écrit à l'avance. Comme si ... Comme si le destin vous faisait une vilaine blague. Horrible, dégueulasse et monstrueuse.

- "Et puis au final, on se rend compte que tout ce que l'on a fait n'a servi à rien. Que tous ces efforts, ces peines, ces joies, tout ça n'est qu'une mauvaise blague et que la cruelle vérité vous saute aux yeux. Vous n'êtes qu'un pion dans tout ça, et vous subissez votre destin. N'essayez pas de le combattre, il vous aura, vous et votre peau."


Puis, le Joker éclata d'un grand rire, quelques larmes perlèrent dans ses yeux qu'il nettoya rapidement, sans que la jeune femme ne puisse le voir. Il retourna son visage blanc vers elle, un grand sourire était à nouveau sur son visage de hyène, pendant un instant, une personnalité était revenue, puis elle avait disparu, comme par magie, comme par enchantement. La magie du moment peut-être ? Peut-être que oui, peut-être que non ... Personne ne peut le dire vraiment. Pour ce qui est de la suite des évènements, le Joker avait une idée, une idée folle. Une idée qui pourrait surement briser de nombreuses barrières. Son regard était peut-être un peu plus doux, peut-être. Dans sa tête trottait cependant quelques idées assez intéressantes. Le Joker avait de nombreuses lubies, mais il était, et le savait lui-même, un grand romantique, passionné et terriblement fou de ses pulsions. Il n'aimait que lui, et que lui-même. Pourtant ... Parfois ... Certaines émotions pouvaient jaillir de son cœur, même si parfois c'était bref. Très bref. Et pourtant, l'organe palpitant du Joker avait éprouvé quelque chose qui ressemblait vaguement à de l'attachement, à quelque chose qui ressemblait à de l'amour. Dingue idée pas vrai ? Et pourtant, il l'avait senti lui aussi. Même s'il était tiraillé entre l'idée de la tuer, il éprouvait aussi quelque chose, quelque chose qui l'attirait près d'elle, comme une mouche vers du sucre. Subitement, son esprit lui rappela un détail. Il avait quelque chose dans sa manche, quelque chose de brillant et de tranchant. D'un geste, il coupa net la gorge de la jeune femme avant d'éclater d'un grand rire devant la foule qui l'observait. Le Joker montrait à chacun des hommes dans la pièce, qu'il n'était clairement pas un criminel à prendre à la légère, et pour tout dire, il comptait bien reprendre du poil de la bête, au vu de la morne activité en ce moment à Gotham.

- "Si nous n'avons pas de nouvelles d'Abramovici dans les dix prochaines minutes, j'offre dix mille dollars à celui qui me débusquera l'intrus. Mort ou vif !"


Le sourire du Joker s'étira un peu plus, et l'instant suivant, le Prince du Crime embrassa le cadavre sanguinolent pendant un petit moment. Puis, il la relâcha, le corps inerte tomba, dans un regard effrayé, reculant petit à petit, son visage empreint de calme et de son sourire presque doux. Il nettoya le sang qu'il avait sur le coin de la bouche.

- "Je peux sourire, mais c'est très extérieur. Mon rire moqueur, un rien ne désarme. Si vous sondiez mon cœur, tout baigné de larmes ... Vous verseriez avec moi un pleur."


Ne s'attendant à rien d'autre. Le Joker était certain d'avoir montrer qu'il était un monstre, un homme qui n'avait aucune morale, aucune foi, rien de "bien". Peut-être que oui, peut-être que non. Au fond de lui-même, le Joker se voyait comme un incessant narcissique, comme un homme qui aimait l'art et le comique, mais il lui arrivait de pouvoir se sentir humain. Se sentir humain ... Non, tout ça n'était qu'une blague. Le Joker ne pouvait pas accepter de changer ce qui ne pouvait pas l'être. Or, il changeait bien souvent de personnalité, mais ce n'était qu'un jeu non ? Est-ce le début d'un nouvel aspect du Joker ? Ou bien l'émergence d'une nouvelle lubie dont il avait le secret ? Et si pour une fois, le Joker pouvait vraiment éprouver des sentiments et regretter la mort de quelqu'un ? Et s'il le pouvait vraiment ? Pouvait-il guérir et se faire pardonner ? Tout ça n'était que de la supposition, de la pisse de chat, et le Joker voulait une chose, faire continuer son plaisir en torturant quelqu'un d'autre. Que Dieu fasse que l'intrus soit encore en vie, le Joker s'ennuyait !




Life's a laugh and death's a joke, it's true. You'll see it's all a show !
Keep 'em laughing as you go. Just remember that the last laugh is on you.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sens dessus dessous [FT: Joker]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sens dessus dessous [FT: Joker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eduardo Galeano (Uruguay) : Sens dessus dessous
» COLETTE VIVIER
» A.La girafe sens dessus dessous (conte africain)
» SANS DESSUS DESSOUS de Jules Verne
» "Du temps que je vivais dans le troisièm' dessous"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham City Rebirth ::  :: Amusement Miles :: Seagate Amusement Park-